Le Deal du moment : -39%
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et ...
Voir le deal
12.59 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eileen O'Flaherty
Eileen O'Flaherty

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 139
✘ SURNOM : La Diligente
✘ AGE DU PERSO : La petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS : I was there, now I'm here if you need me. What about you ?

Négociations en cours : I - II - III - IV - V - X - XI - XII - XIII

Négociations terminées : VI - VII - VIII - IX

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyMer 6 Jan 2021 - 12:37

Witted


♣ Diplomate ♣
"Go ndéana an diabhal dréimire de cnámh do dhroma ag piocadh úll i ngairdín Ifrinn..."

Maugréant des insultes gaéliques créatives dans une barbe inexistante, Witted parcourait la distance la séparant de l'Infirmerie avec humeur. Il n'y avait bien que cette sale impression d'urgence qui l'empêchait de le faire en traînant des pieds et tapant dans les cailloux qui pouvaient se glisser sur son chemin. Au contraire, la tête haute, le regard bien droit, elle faisait fuir les Perdus (petits ou grands) qui se trouvaient sur son passage. Nul doute que si on avait connu son aîné, la ressemblance paraissait évidente. Mieux valait éviter de le faire remarquer actuellement, cependant.

Même la pluie soutenue, pourtant plus fraîche qu'autre chose, ne semblait pas calmer le profond agacement visible sur le visage pâle de la gamine. Visiblement, il s'était passé quelque chose. Et visiblement, cela ne lui avait pas plu du tout.

Une fois arrivée devant la porte de l'Infirmerie, elle frappa plusieurs coups secs, avant de se mettre à taper du pied jusqu'à ce qu'on lui ouvre.

"J'ai besoin de Owl."

Ni bonjour, ni autres politesses du même genre. Mais son interlocuteur ne devait pas en attendre tant (ou se douter à son air aimable que ce n'était pas le moment de faire la leçon), car il hocha la tête et disparut aussitôt à l'intérieur de la cabane pour aller chercher son collègue. Witted laissa échapper un profond soupir, croisant les bras sur son torse avec irritation.

Tout ça, c'était la faute de Dandy.

L'Astucieuse grogna pour elle-même. Non, c'était faux, elle était tout de même capable de le reconnaître. Tout ça, c'était la faute de cet abruti d'Itchy qui n'avait apparemment rien eu d'autre à faire de sa journée que de la suivre comme un chien en lui faisant des remarques toutes plus désagréables les unes que les autres. Soi-disant qu'elle était "trop jeune" pour faire ce travail correctement. Entre autres.

"Tch. Tuilli..."

Rien que le souvenir du sourire suffisant de cet imbécile était assez pour l'agacer à nouveau. Peu étonnant que Dandy ait craqué, finalement.

Mais qu'est-ce qui lui avait pris de le cogner ainsi sans sommation ?! Oh, ne lui faites pas dire ce qu'elle n'avait pas dit, l'arrogant crétin l'avait amplement mérité, elle avait été à deux doigts de le faire elle-même. Mais Itchy n'était pas seulement un immondice verbal. Il avait aussi une bonne droite. Et le Récolteur en avait fait les frais.

Attendant toujours l'arrivée du Masseur, Witted tremblait. De froid, de rage, ou de quelque chose d'autre ? Voir son ami se prendre un coup en plein visage, le sang couler... Elle avait vu rouge aussi sûrement qu'elle s'était sentie pâlir alors qu'elle tentait de séparer les deux, tirant sans ménagement sur la veste de Dandy pour l'éloigner de l'autre. Et une fois qu'elle était parvenue à le traîner un peu plus loin (elle se foutait bien de l'état dans lequel pouvait être l'autre, intérieurement elle espérait même qu'il soit au sol en train de se tenir le nez), elle n'y était pas allée de main morte.

"Qu'est-ce qui t'a pris, bon sang ?! Ne refais jamais ça."

C'était sorti tout seul. Aussi instinctif que la façon dont ses jointures avaient blanchi alors qu'elle avait brusquement lâché sa veste pour serrer les poings. Toute aussi incapable de réguler le trémolo largement audible dans sa voix, ou les larmes qu'elle commençait à sentir monter. De rage. Evidemment.

Absolument pas de peur alors qu'il s'était précipité pour la défendre comme...

La porte s'ouvrit, lui permettant efficacement d'échapper à ses souvenirs trop récents et d'autres que l'Oubli la rendait incapable de se remémorer. Aussitôt, le regard vert -plus troublé qu'elle ne voudrait l'admettre- de la gamine monta vers le soigneur. Elle ne lui laissa que peu le temps de parler avant de répondre.

"Faut que tu viennes avec moi. Dandy s'est pris un sale coup au visage, mais il ne veut pas sortir de sa distillerie."

Vraiment, elle espérait grandement qu'Owl allait se contenter des grandes lignes. Elle n'avait pas envie d'entrer dans les détails.
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyVen 22 Jan 2021 - 20:08

A l'infirmerie, l'ambiance semble presque calme. C'est qu'après la Canicule, le contraste est saisissant. C'est comme si tout le monde reprenait vie. Assis sur sa sempiternelle chaise dont le bois s'était mis à grincer avec l'humidité, Owl savoure un moment de paix. Sa tasse de thé lui réchauffe agréablement les mains et la chouette savoure le plic ploc apaisant de la pluie. Avec un profond soupir de satisfaction et un léger sourire au coin des lèvres, Owl pose sa tasse à terre et ferme les yeux : il sent avec délice l'approche de Morphée. Ah, qu'il est bon de sentir le sommeil qui doucement arri-

- Owl ? Owl !

Il dormait presque. Putain de sa race de merde, il allait s'endormir. Pourquoi on l'appelle ? Il lui veut quoi, l'autre couillon avec son regard bovin, là ? C'est bon y a personne, pas de cas critique, rien. On peut pas lui foutre la paix, un peu ? Juste dix putain de minutes, c'est déjà trop demander ?

- U pičku materinu. Quoi.


C'est pas une question. C'est juste un mot, jeté glacialement alors que ses yeux se sont ouverts et posent sur le pauvre soigneur un regard assassin. Un soupir contenu pour canaliser la tension, et la chouette sent sa mâchoire se crisper alors qu'il toise son collègue sans bienveillance aucune. Ca a intérêt à en valoir la peine. Vraiment.

- C'est une gosse, euh. Rousse ?
- Et ?
- Elle euh. Elle t'appelle.

Owl voit bien que l'autre abruti n'en sait pas plus, ne s'est pas dit que demander des détails aurait été pertinent, et qu'il n'y a rien de plus à en tirer. Lèvres pincées, la chouette le fixe en silence deux secondes avant de finir sa tasse et de la poser sous sa chaise. Se levant de mauvaise grâce, le Masseur s'approche à peine trop près de l'autre pour que ce soit innocent, et le toise droit dans les yeux.

- J'espère vraiment que c'est pas pour rien.


C'est articulé avec soin d'une voix polaire, avant de finalement se détourner et se diriger vers la porte de l'infirmerie. Quand il l'ouvre, c'est pour tomber sur toi, Witted. Et t'as l'air.. Pas bien. Ton résumé qui va droit au but l'arrange bien, lui laissant le temps de mettre un peu de côté sa mauvaise humeur. Et à la mention de Dandy qui s'enferme dans sa putain de tanière en étant blessé.. Uuurgh. Mais c'est quoi cette journée ?

- Jebem ti. Une minute.

Et de faire demi tour vivement pour récupérer dans une sacoche un peu de tout ce dont il pourrait avoir besoin. Sans savoir de quoi il retourne c'est un peu délicat, alors le Masseur embarque de quoi parer un maximum de situations : de quoi désinfecter, éponger le sang, recoudre, apaiser la douleur, et putain avec ça non il va vraiment pas dormir. Tssk ! Mais évidemment, oui, Owl préfère être réveillé et pouvoir aider l'autre abruti qui boude dans son terrier. Encore heureux que Witted ait eu le réflexe de venir chercher quelqu'un. Enfin une personne avec un peu de bon sens.

- Un con blessé dehors, tu gardes l'infirmerie. A tout à l'heure.

Et sur ses mots balancés à son collegue un peu confus, Owl est de nouveau devant toi Witted. Et sans doute que tu ne vas pas trainer, hein. Donc oui, il te suit à foulées rapides, non sans te jeter un coup d'oeil à intervalles réguliers.

- Ca va ? Il s'est passé quoi ?

Autant qu'il sache à quoi s'attendre. Et tant pis pour les fines réparties : mettre de côté la mauvaise humeur de sa sieste avortée est déjà suffisant en soi.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:
 

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:
 

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Eileen O'Flaherty
Eileen O'Flaherty

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 139
✘ SURNOM : La Diligente
✘ AGE DU PERSO : La petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS : I was there, now I'm here if you need me. What about you ?

Négociations en cours : I - II - III - IV - V - X - XI - XII - XIII

Négociations terminées : VI - VII - VIII - IX

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyDim 24 Jan 2021 - 9:53

Witted


♣ Diplomate ♣
Si Witted n'était pas tout à fait dans son assiette, cela ne l'empêcha pas de remarquer que Owl n'était pas de très bonne humeur. Oh, pas que le Masseur montrât généralement autre chose qu'un sourire sarcastique et une bonne tête de pioche cernée, mais elle l'avait assez vu pour savoir que la tête qu'il tirait actuellement était pire que celle qu'il avait d'ordinaire.

Ca, et les mots dans une langue inconnue qui ne sonnaient clairement pas comme des paroles tendres. Elle jurait bien assez souvent dans sa langue maternelle pour réaliser quand quelqu'un faisait de même. Il y avait quelque chose d'universel dans le ton. Dans un autre contexte, elle aurait probablement questionné l'autre pour savoir quel était le langage utilisé, ce que ces mots voulaient dire exactement, et s'il pouvait lui en enseigner quelques bases. Elle avait toujours été curieuse de tout, mais elle se découvrait peu à peu un intérêt particulier pour les langues... Étant elle-même bilingue, elle avait compris qu'il y avait des choses qu'elle n'était pas toujours capable de retranscrire en anglais aussi fidèlement qu'elle l'aurait souhaité... Les plus créatives de ses insultes gaéliques, par exemple.

Quoiqu'il en fut, le Soigneur n'avait pas l'air d'avoir besoin de plus de détails pour se décider à l'accompagner, et c'était un véritable soulagement. L'Astucieuse attendit aussi patiemment qu'elle en était capable (pas beaucoup, donc, si on se fiait au pied qui continuait de taper plus ou moins régulièrement contre le sol détrempé) le retour de son sauveur. Elle bondit dès qu'Owl revint vers elle et passa la porte, montrant qu'il était prêt à la suivre. Elle paraissait montée sur ressorts.

En réalité, elle s'inquiétait beaucoup pour Dandy. Elle n'aimait pas l'état dans lequel elle l'avait laissé, et elle aimait encore moins l'idée d'en être responsable. Sa main droite se mit à jouer avec son auriculaire gauche sans qu'elle ne s'en rende compte, témoin d'un malaise qu'elle n'était pas certaine de pouvoir (ou de vouloir) identifier avec précision. Si elle paraissait très sûre d'elle à l'aller, elle se sentait beaucoup moins brave à présent. Aller chercher Owl était une chose. Refaire face à Dandy au vu de la manière dont ils s'étaient séparés... une autre, beaucoup moins aisée à appréhender. Dans un coin de sa vision, elle arrivait à distinguer le plus âgé qui lui jetait des coups d'œil réguliers, tandis qu'ils avançaient.

" Ca va ? Il s'est passé quoi ?"

Elle sentit ses épaules se tendre à l'entente de ces questions. Elle choisit sciemment d'ignorer la première. Non, ça n'allait pas. Mais ce n'était pas important. Ce n'était pas d'elle dont il s'agissait. Elle soupira fortement (d'agacement ? de tristesse ? pour évacuer la tension ?) avant de répondre à la seconde.

"Un abruti déplaisant qui a enchaîné les remarques désagréables sur mon âge, mes capacités à faire correctement mon travail et mon vocabulaire. Tu sais comment ils sont. Il cherchait simplement à me faire craquer. Dandy l'a fait avant moi." Elle souffla. "Il lui en a collé une et l'autre a répliqué. On a réussi à les séparer avant que ça ne dégénère trop mais Dandy est ouvert au-dessus de l'œil, ça saignait beaucoup."

Elle triturait encore ses mains. L'avantage, c'était qu'on ne pouvait pas voir qu'elle tremblaient, comme ça. Ou peut-être pas autant. Le désavantage, c'était que cela ne rendait pas le tout plus discret. Witted se pinça les lèvres, alors qu'ils s'approchaient de l'antre du Récolteur.

"Il n'aurait pas dû faire ça. Ce n'était pas la peine. Cet abruti ne méritait pas qu'on lui donne autant d'attention."

Ce n'était ni la première, ni la dernière fois que la rouquine essuyait ce genre de remarque. Chaque fois, elle se disait qu'elle était habituée et pourtant chaque fois elle hésitait entre leur mettre un coup de pied bien senti à un endroit désagréable ou tourner les talons pour se terrer quelque part. Elle aurait peut-être dû partir avant que la situation ne s'envenime.

Un nouveau soupir. Ils y étaient presque. Instinctivement, le pas de la gamine ralentit et elle baissa la tête.

"...Tu devrais y aller sans moi. Je ne pense pas qu'il ait envie de me voir débarquer."

Elle était quasiment certaine du contraire, même. La façon dont il avait répondu lorsqu'elle lui avait suggéré derrière la porte de venir à l'Infirmerie avec elle avait été éloquente. Elle ajouta à voix plus basse, parce qu'elle pensait que cela pouvait être important, même si ça ne faisait qu'augmenter son sentiment de culpabilité.

"...Il y a peut-être des bris de verre, sur le sol. Fais attention en entrant."
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyLun 25 Jan 2021 - 23:49

Vous marchez d'un pas vif, alors que tu ouvres la voie. Tu n'as pas l'air très sereine, et Owl n'a pas l'impression que ce soit simplement par inquiétude pour Dandy. De là à comprendre toute la situation, c'est un grand pas qu'il ne franchit pas tout à fait. Etouffant un bâillement malvenu, la chouette t'écoute lui expliquer la situation. Non sans noter que tu ne lui réponds pas quand il te demande comment tu vas. Ca lui donne sa réponse, ceci dit : non, ça ne va pas. Et non, tu ne veux pas en parler. Pourquoi faut-il que les gens soient toujours si réservés avec leurs problèmes ? Bonne question. Mais lui-même ne peux pas vraiment te blâmer. Au lieu de ça, Owl se contente de hocher de la tête au résumé.

- Les blessures au visage, ce sont de vraies drama-queen : même quand c'est pas grave, c'est théâtral.

Ce qui ne veut pas dire qu'on peut ignorer la plaie, évidemment. Mais de toute façon, quand a-t-on vu Owl ne pas ausculter quelqu'un de blessé ? Ce n'est pas son genre d'ignorer une plaie sous prétexte que ce n'est sans doute anodin. Il y a assez de choses qu'ils ne peuvent qu'à peine soigner à l'infirmerie, ce n'est pas pour ignorer les cas où effectivement on peut agir. Et si Owl est un petit con acide et mesquin, c'est aussi un soigneur jusqu'à la pointe de ses cheveux. Hors de question donc de laisser l'autre grognon s'en tirer à si bon compte. De toute façon le Masseur a déjà eu affaire à trop de récalcitrants pour que ça l'effraye désormais.

En revanche quand tu continues sur ta lancée et commentes la situation.. Quelque chose est différent. Ce n'est plus vraiment à propos de l'état de Dandy, pas vrai ? Le ton n'est pas le même, et le sens sous-jacent non plus. Il n'aurait pas du faire ça, ah bon ? Tu aurais donc préféré que le récolteur n'intervienne pas ? Te sentirais-tu coupable, Witted, pour l'impulsion de Dandy ? T'inquiéterais-tu pour lui aussi pour ça ? Ah ! Vous êtes mignons, tous les deux. Et meme si ça le désole que ce soit dans ces circonstances que cela ressorte autant, ça lui fait toujours plaisir au serbe de voir l'autre énergumène entouré. En espérant qu'il le réalise, d'ailleurs. Mais bon, il doit bien le savoir, non ? Quelque part, en tout cas.

- T'as pas besoin de la validation de ce pisseux. Et il ne méritait sans doute pas autant d'attention effectivement, mais Dandy est du genre férocement loyal. Ca fait partie du lot.

Tu ralentis le pas, et ta mine piteuse t'attire un nouveau regard de la part du hibou. Doucement, sa main vient se loger dans ton dos quelques secondes, comme pour t'inciter à avancer. Une invitation à continuer ta route toi aussi, plutôt que de te défiler.

- Il n'aura pas envie de me voir débarquer non plus, mais je vais pas me gêner.

Lol. Comme s'il en avait quelque chose à foutre, des humeurs de ses patients. Ca ne l'a jamais empêché de soigner, ça ne l'a jamais fait lâcher.

- Je risque d'avoir besoin de ton aide pour soigner l'autre gremlin. Surtout si effectivement ça saigne pas mal et que y a du bordel à l'intérieur.

Ce n'est même pas que pour te rassurer, ou te faire venir : Owl anticipe effectivement la scène et la lutte pour ramener Dandy à la raison et le soigner. Sans le considérer au niveau d'Apache, il ne veut pas non plus le sous-estimer. Et avoir un coup de main pour éviter de foutre encore plus de sang partout sera bienvenue.

Finalement Owl arrive devant la porte. Que tu l'accompagnes ou non, ça ne change rien. Ce n'est pas comme s'il allait te forcer à quoi que ce soit, et tu as déjà été d'une grande aide en ayant le bon sens de venir le chercher. Maintenant, reste à convaincre le récolteur d'ouvrir cette foutue porte.

- Dandy ? C'est Owl.

Ce serait beaucoup trop beau si tu lui ouvrais simplement la porte et te laissait faire directement, hein mon gars ? Bizarrement, le Masseur n'y croit pas trop.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:
 

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:
 

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Skunk
Skunk

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : (Le) Dandy
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, well...
✘ LIENS :
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 I'm surrounded by idiots
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 Carnets ouverts : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 Recueils ouverts : - -

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyMar 26 Jan 2021 - 9:39

Et voilà, il a encore merdé.

Recroquevillé au fond de sa minuscule planque, dans le seul coin qui n’est encombré ni par l’alambic, ni par sa production d’alcool, ni par les étagères et cintres sur lesquels il a accumulé des années de trouvailles, de livres, de carnets et de costumes, sa flasque ouverte dans une main et dans l’autre un chiffon roulé en boule qu’il plaque sur son arcade sourcilière, il se refait le film de ce qu’il vient de se passer, essaie de repérer ce qu’il a raté, quand est-ce qu’il s’est trompé.

Il ne comprend toujours pas, et ce constat arrache des larmes rageuses à ses paupières férocement closes.

Le début était pourtant simple - tristement, odieusement simple. Il était dans la Fourmilière, encore trempé de son expédition matinale obligatoire et en train de dispatcher sa récolte de manière appropriée. Witted était arrivée avec un autre Diplomate, un garçon qui devait avoir à peu près l’âge de Skunk.

Ce dernier ne le connaissait pas, mais l’inimité avait été immédiate: rien qu’au ton et à la posture, on sentait le fils de riche qui avait toujours tout eu, avant tout le monde, et qui pensait que cela suffisait à le rendre supérieur aux autres. Mais le pire bien sûr, c’était la façon qu’il avait de parler à Witted; alors qu’elle tentait de l’ignorer et de passer en revu les bijoux et pierres précieuses ramenés ce jour-là, sans doute en quête d’éventuelles monnaies d’échange, l’autre flaque de merde se répandait sur le fait qu’elle était vraiment trop jeune pour un rôle aussi important, que c’était pas sérieux, qu’ils devaient passer pour des idiots en envoyant une gamine traiter avec les Peaux-Rouges, que les petites filles ça joue à la poupée et ça ne négocie pas des armistices. Il bavait ces immondices avec une tranquille condescendance, comme si ce n’étaient pas des insultes mais des faits, voire des explications.

Et Witted ne disait rien.

Skunk avait senti un bourdonnement familier s’installer dans sa tête, emplir ses oreilles, nouer sa gorge. Il se rappelle avoir posé son sac, presque calmement, et s’être dirigé vers les deux Diplomates. Il voulait juste... Il est presque sûr qu’il voulait juste interrompre ce connard, lui suggérer sympathiquement de suivre ses propres préceptes, coller à son rôle et aller ailleurs pour s’amuser avec sa petite bite de grand garçon, ou une douceur du genre. Et puis...

Et puis l’autre avait dit quelque chose sur les gamines qui parlent trop. Qui font chier tout le monde. Qui sont insupportables.

Skunk n’avait rien dit, lui; il avait simplement écrasé son poing sur le nez du Diplomate, en cognant de toutes ses forces.

Il ne se souvient pas vraiment de la suite, les détails sont noyés dans un brouillard de fureur cramoisi. Sauf ce moment, le moment où ça déraille, le moment où la logique s’effondre comme un château de cartes. Il se revoit debout sous la pluie, pantelant, la tête cotonneuse, une douleur acide au-dessus de son oeil gauche, du rouge partout sur ses fringues. Et Witted, face à lui, livide, la voix tremblante, les poings serrés, les yeux brillants de larmes. Bouleversée. Furieuse. Contre lui. A cause de lui.

"Qu'est-ce qui t'a pris, bon sang ?! Ne refais jamais ça."

Il en est resté tétanisé, un instant. Puis il a juste fui. En courant.

Enfermé dans la pénombre de sa distillerie, il n’a pas pris le temps de se laver, pas eu l’énergie de faire plus qu’ôter sa veste pour éviter qu’elle soit encore plus ruinée qu’elle ne l’est déjà. Le sang, abondant, dilué par la pluie, a dégouliné sur tout l’avant de son torse, flingué chemise, pull et cravate. Il a eu beau fermer les yeux pour ne plus le voir, il le sent encore coller à son visage et poisser sa gorge, le tissu de ses vêtements est gluant sur sa poitrine, et il arrive à peine à respirer, il n’ose plus bouger, plus rien faire à part appuyer sur sa plaie et descendre progressivement le contenu de sa flasque en gorgées bien trop nombreuses et proches.

Il ne comprend pas. Il ne comprend pas. Pourquoi est-ce que cette foutue gamine l’a pris comme ça, pourquoi? Qu’est-ce qu’il a raté? C’est ce qu’on est censé faire, non, défendre ses amis quand quelqu’un s’en prend à eux? Surtout s’ils sont plus jeunes, plus petits, que... que leur frère (ne veut plus) n’est plus là pour le faire. Ce n’est pas quelque chose de mal.

Pas comme le fait d’avoir balancé une bouteille vide sur la porte quand Witted lui a demandé d’ouvrir et de venir à l’Infirmerie.

Sa tête tourne et il la pose sur ses genoux, s’appliquant à respirer par le nez. Jusqu’à ce qu’une voix familière s’élève à l’extérieur, juste de l’autre côté du battant de bois.

“Dandy ? C'est Owl.”

“... Putain...”

Elle est allée chercher Owl. Evidemment. Astucieuse petite Witted.

Skunk ne sait même pas s’il est plutôt fou de rage ou mort de honte.

Il se redresse à peine, jette un regard venimeux à la porte fermée. Son estomac se noue un peu plus en revoyant les débris de verre qui couvrent le sol de la petite pièce.

“Fous le camp, Owl.”

Sa voix tremble, il ne sait pas trop pourquoi. Hésitant, il écarte doucement le chiffon de son visage... et immédiatement, du sang éclabousse son poignet - cette merde ne coule pas, elle gicle. Etouffant un gémissement et refermant les yeux en catastrophe, Skunk écrase à nouveau le tissu humide sur son arcade. Il s’en fiche que ça fasse mal. Peut-être même qu’une part de lui s’en satisfait.

“FOUS LE CAMP!”






In order to insult me, I must first value your opinion.
Nice try though.
Now please go fuck yourself with a cactus.
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_20Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_21Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_22Locked Out [Flashback Pluie Salée] 5t7e
(And if I were you, I wouldn't love me neither.)

Revenir en haut Aller en bas
Eileen O'Flaherty
Eileen O'Flaherty

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 139
✘ SURNOM : La Diligente
✘ AGE DU PERSO : La petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS : I was there, now I'm here if you need me. What about you ?

Négociations en cours : I - II - III - IV - V - X - XI - XII - XIII

Négociations terminées : VI - VII - VIII - IX

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyVen 29 Jan 2021 - 23:44

Witted


♣ Diplomate ♣
Malgré son angoisse, Witted se surprit à lever un regard interrogateur sur Owl à sa remarque. Drama-queen ? Vraiment ? La suite lui apporta un certain éclairage, et elle hocha la tête en signe de compréhension, un léger sourire aux lèvres. La formulation était amusante, peut-être que cela l'aiderait à s'en souvenir. Une petite part d'elle s'étonnait (et se vexait un peu) que ce ne soit pas déjà le cas : ce n'était pas comme si son frère était la personne la plus délicate du monde... N'avait-il pas déjà écopé d'une blessure de ce genre, dans un contexte probablement similaire ?

...Certainement qu'elle n'avait pas osé poser la question. C'était agréable de la part du Masseur de partager ainsi ses connaissances. Dans un autre contexte, l'Astucieuse aurait renchéri d'un "Pourquoi ?" curieux, qui aurait pu donner lieu à une conversation stimulante.

(Mal)Heureusement, elle n'était pas propice à faire preuve de sa soif de savoirs naturelle, ces derniers temps. Et si l'épisode actuel n'aidait pas, ce n'était clairement pas l'unique problème...

Tourner en boucle dans ces pensées peu amènes amena Witted à faire un commentaire qui n'était pas particulièrement utile pour que Owl ait une vue d'ensemble de la situation. Et pourtant, c'était sorti tout seul. Elle n'aimait pas l'idée que son ami s'attire des ennuis, mais elle aimait encore moins qu'il le fasse à cause d'elle. Elle ne méritait pas tant d'égards. Elle ne s'attendait pas à la réponse du Soigneur.

"T'as pas besoin de la validation de ce pisseux." Cette partie-là la fit sourire à nouveau, légèrement, avec une étincelle un peu maligne dans le regard. Mais le tout disparut bien vite. "Et il ne méritait sans doute pas autant d'attention effectivement, mais Dandy est du genre férocement loyal. Ca fait partie du lot."

"..."

Les mots qu'elle était sur le point de prononcer restèrent coincés dans sa gorge. Elle n'était pas certaine de savoir pourquoi. Parce qu'elle savait tout cela, et que ça faisait partie de ces choses qu'elle adorait chez lui ? Parce qu'elle n'était pas certaine qu'elle aurait pu être témoin de cette loyauté pour elle, un jour ? Parce que ça la terrifiait, et qu'elle avait toujours redouté une scène comme celle-ci ? Parce qu'elle aurait dû savoir, comprendre, et réagir mieux que ça ?

Ils approchaient de la distillerie du Récolteur et le pas de la petite ralentissait. Elle s'était presque arrêtée au moment de suggérer à Owl de continuer seul. Mais le Masseur ne l'entendait visiblement pas de cette oreille. La main dans son dos lui fit lever les yeux du sol pour les tourner sur la silhouette courbée de celui qui déclarait avec une assurance désarmante qu'il n'en avait strictement rien à faire, de provoquer la colère du Récolteur. Witted n'était pas aussi convaincue que lui. Elle avait encore en tête le bruit du verre cassé contre le battant de bois, qui lui provoquait des frissons aussi désagréables qu'incompréhensibles... Elle avait même tressailli, sur le coup.

Cependant, les paroles suivantes firent leur effet. Owl allait avoir besoin d'aide pour soigner Dandy. Elle se sentait responsable de toute cette situation et il était hors de question qu'elle n'essaie pas d'arranger les choses. Même si elle restait convaincue que leur ami commun n'avait pas la moindre envie de l'avoir à nouveau dans son champ de vision.

La jeune Diplomate reprit donc sa route aux côtés de la chouette et le laissa s'annoncer en frappant à la porte en gardant le silence : elle n'allait pas donner à Dandy une raison de plus de ne pas leur ouvrir. Il y eut un moment de flottement, où elle eut l'impression d'entendre quelque chose (un juron ?) mais elle n'était pas certaine. Et puis...

“FOUS LE CAMP!”

Witted sursauta brutalement. C'était pourtant une réaction loin d'être inattendue de la part de l'adolescent, mais la force et le ton l'avaient surprise. Elle entendait presque de nouveaux bruits de verre brisé. L'espace d'un instant, sa vue se brouilla et elle eut l'impression d'entendre d'autres cris, d'autres voix. L'une qu'elle ne reconnaissait plus, mais l'autre qui était terriblement familière...

La rouquine secoua la tête, se forçant à sortir de ses pensées. Elle tourna vers le Masseur un regard légèrement humide, avant qu'il ne revienne rapidement vers la porte. Puis le sol. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait faire pour amener Dandy à ouvrir la porte. Ce n'était pas comme si il allait gentiment se laisser faire. Il lui faudrait une bonne raison, et apparemment la perspective de se faire soigner ne l'était pas. La Diplomate leva imperceptiblement les yeux au ciel à cette pensée : le Récolteur était de ceux qui accordaient plus d'importance à ses affaires qu'à...

Elle releva brusquement la tête. C'était ça ! Tapotant le bras de Owl pour attirer son attention, elle articula silencieusement.

"J'ai une idée. Je reviens."

Witted s'éloigna rapidement en direction de la Fourmilière. Elle n'était pas très loin. Avec un peu de chance, rien n'avait bougé, et peut-être même qu'Owl allait parvenir à convaincre Dandy avant qu'elle ne revienne.

Même si elle croyait beaucoup moins à la seconde hypothèse.
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyMar 30 Mar 2021 - 19:56

Owl est planté comme un con devant la porte sous la pluie battante, et il entend l'autre gremlin lui hurler de partir. De "foutre le camp" plus précisément. Pas d'insultes, pas de bruit de verre brisé, pas de fracas dramatique supplémentaire.

Il l'a bien pris, dis donc. Mieux que je ne l'aurais cru.

Crétin de tête de mule bornée. Ce serait plus simple pour tout le monde, toi compris, si tu ouvrais simplement cette foutue porte. A côté, Owl voit Witted se prendre de plein fouet la violence de l'accueil. Owl s'en veut un peu de l'avoir fait venir : même si c'est une gamine intelligente et forte, ca n'empêche que la situation est compliquée et chiante. A l'image du Dandy actuel, donc. Avec un soupir, Owl lui fait un petit sourire désolé vers la diplomate et répond à son cher empaffé en haussant un peu la voix pour être entendu à travers le bois. Sans crier ni agressivité, ceci dit. La flemme. Et puis ça le préoccupe, de savoir que sa teigne est esquintée sans pouvoir estimer de lui même la gravité du truc.

- Déso. Tu sais très bien que je ne vais pas partir comme ça.

Vrai. Owl s'en bat la race de tes cris, de ta violence, de la violence tout court. Ca n'a jamais été ce qui le fait fuir. Et savoir que tu es blessé est la meilleure raison pour le faire rester contre vents et marées en attendant que tu ouvres. Les hiboux, c'est patient.

La rouqine lui fait signe qu'elle revient, et le serbe la regarde s'éloigner à toute vitesse. Il ne sait pas quelle mouche la pique, mais la connait assez pour se douter qu'elle ne va pas juste se servir un verre de lait fraise.

- Dandy.. Il pleut. J'ai pas envie de choper la crève en prime.

C'est dit d'une voix lasse mais résignée à son sort. D'autres pourraient trouver ça froid, ou égoiste de parler de lui au lieu d'essayer de calmer le gremlin. Mais Owl n'est pas certain qu'un simple dialogue classique à la "je suis là pour toi" ou "que se passe-t-il, ouvre on va en parler" marcherait. Et s'énerver pour balancer des douceurs comme "trouduc ouvre cette porte de merde au lieu de repeindre ton terrier en rouge" serait évidemment contreproductif en plus de ne pas être le style de la chouette. C'est pourtant tentant, d'une certaine facon.

Owl soupire et ignore les regards un peu étonnés que lui balancent deux perdus en passant à coté de lui. C'est vrai qu'il doit avoir l'air fin, tiens. Quel beau spectacle : une grande gigue trempée, avec un pull dont les grosses mailles alourdies par la flotte gouttent sur sa salopette inondée et ses godillots en bain de pieds. Si on l'essorait comme ses fringues, le Masseur parie qu'on pourrait remplir un seau. Temps de merde. En plus il a froid, évidemment. Mais hors de question de rebrousser chemin, même s'il n'était pas soigneur : Dandy l'inquiète.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:
 

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:
 

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Skunk
Skunk

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : (Le) Dandy
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, well...
✘ LIENS :
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 I'm surrounded by idiots
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 Carnets ouverts : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 Recueils ouverts : - -

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptySam 1 Mai 2021 - 23:08

Skunk ne sait pas trop à quoi il s’attendait, en ordonnant à Owl de déguerpir. C’est sorti tout seul, instinctivement. Mais au fond de lui, il se doute bien que le grand con ne va pas juste dire “oh oui, bien sûr, pardon”, faire demi-tour et retourner gentiment attendre à l’Infirmerie. C’est que le Dandy commence à bien le connaître, ce foutu Soigneur. Ils se sont assez pris la tête pendant la Canicule pour que Skunk sache que, quand il s’agit de soin, la nonchalance du Serbe sert juste de vernis à un entêtement légendaire. Et Owl ne tarde pas à le confirmer, aussi clairement que s’il avait lu dans les pensées de son cadet :

“Déso. Tu sais très bien que je ne vais pas partir comme ça.”

C’est dit avec calme, presque avec douceur. Skunk l’entend parfaitement : la porte n’est qu’à trois mètres de lui et elle est loin d’être hermétique, la lumière grise du ciel pluvieux s’infiltre sur tout son pourtour. Aucune ombre ne trahit la présence de quelqu’un juste devant la petite distillerie, mais au Grand Arbre, ce n’est pas un indice très fiable, n’est-ce pas?

Owl est bien là. Et non, il ne va pas partir comme ça.

Pas parce que c’est son job. Mais parce qu’il est inquiet. C’est si perceptible que même le Dandy l’a entendu. Tout comme il l’a entendu dans la voix de Witted, lorsque la gamine a voulu l’inciter à aller à l’Infirmerie.

Et comme avec Witted, Skunk se sent soudain pris d’une bouffée de violence presque nauséeuse, une envie abrupte et sanguinaire de hurler et de détruire tout ce qui se trouve à sa portée. Parce que c’est trop, c’est juste trop. Il ne comprend même pas comment il en est arrivé là, ce qu’il a mal fait, ce qu’il a raté, il est trempé, il a froid, il saigne, ses fringues sont foutues, et voilà qu’en plus il est censé gérer l’idée que d’autres s’inquiètent... Quoi, pour lui? À cause de lui? Y a-t-il une différence? Il ne sait pas, il n’en sait rien, dans tous les cas ça le fout en vrac et ça lui fait mal, parce qu’à ce stade il n’arrive plus à réfléchir, il est juste en colère, et malheureux, il a l’impression aussi irraisonnée que puissante que tout est de sa faute et il veut qu’on lui foute la paix ils ne peuvent pas comprendre qu’il faut lui foutre la paix?!

Un instant, il manque de balancer sa flasque contre la porte, exactement comme cette bouteille qu’il a jetée à la tête de Witted.

Parce qu’il a fait cela, oui. Aussi.

“Dandy... Il pleut. J'ai pas envie de choper la crève en prime.”

Puis la pulsion de destruction s’évapore, aussi vite qu’elle est apparue.

Peut-être simplement à cause de la présence de Owl, qui a toujours été un allié et qui est progressivement devenu bien plus que cela. Peut-être à cause des paroles de la chouette, tout à la fois sciemment culpabilisantes et parfaitement adaptées à leur destinataire. Et peut-être parce que le Récolteur réalise brusquement que Witted est sans doute là-dehors, elle aussi, et qu’il a failli... une seconde fois...

D’un coup, Skunk se sent très vide à l’intérieur. Un gémissement sourd s’infiltre dans sa respiration trop rapide et il se recroqueville un peu plus sur lui-même, cachant contre ses genoux son visage poisseux de sang et de larmes. Il pose sa flasque à moitié vide et ramène son bras par-dessus sa tête, sans savoir lui-même de quoi il cherche à se protéger.

“C’est rien... Laissez-moi tranquille...”

Il ne sait pas si Owl l’a entendu : sa voix est trop vacillante, étouffée par l’écran de ses bras. Mais il n’arrive plus à hausser le ton, et s’il parle plus fort, l’autre couillon va se rendre compte qu’il pleure.

Skunk en veut à Witted, parce qu’elle l’a engueulé alors qu’il voulait juste l’aider et parce qu’elle est allée chercher des secours malgré son refus explicite. Il en veut à Owl, parce que ce con de Soigneur ne va pas le lâcher et parce qu’il le rend malade de honte à attendre là-dehors sous la pluie.

Et bien entendu, il s’en veut dix fois plus à lui-même pour cette rancoeur minable, alors que tout ce gâchis reste la conséquence de ses propres conneries.

Il se sent sale, tellement sale. Et pas uniquement parce qu’il est maculé de sang.

“Pas maintenant, Owl, je... Pas maintenant.”






In order to insult me, I must first value your opinion.
Nice try though.
Now please go fuck yourself with a cactus.
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_20Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_21Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_22Locked Out [Flashback Pluie Salée] 5t7e
(And if I were you, I wouldn't love me neither.)

Revenir en haut Aller en bas
Eileen O'Flaherty
Eileen O'Flaherty

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 139
✘ SURNOM : La Diligente
✘ AGE DU PERSO : La petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS : I was there, now I'm here if you need me. What about you ?

Négociations en cours : I - II - III - IV - V - X - XI - XII - XIII

Négociations terminées : VI - VII - VIII - IX

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptySam 1 Mai 2021 - 23:50

Witted


♣ Diplomate ♣
Il ne fallut pas très longtemps à Witted pour atteindre la Fourmilière. Heureusement, car elle était déjà trempée jusqu'aux os par ses divers allers-retours. Elle passa une main dans ses cheveux roux afin de les dégager de son visage tandis qu'elle passait l'entrée de la cabane des Récolteurs.

Elle nota aussitôt que l'autre abruti était encore là. Ce constat lui arracha un soupir agacé mais elle décida de l'ignorer, comme elle l'avait fait depuis le début de cette journée, et de se concentrer sur la mission qu'elle s'était donnée. Son regard vert parcourut rapidement le sol de la Cabane et son visage s'éclaira en remarquant le sac du Dandy sagement posé dans un coin. Elle espérait que personne n'y avait touché, mais il n'y aurait bien que son propriétaire pour en être certain.

La rouquine se dirigea sans attendre vers l'objet, qu'elle entreprit de mettre sur son dos. Son attention n'étant plus obnubilée par ce qu'elle avait à faire, la conversation non loin lui parvint aux oreilles... Et ne lui plut pas du tout.

"Ce petit con m'a cassé le nez ! Où est son Chef ?! Cette douleur est insupportable, et regardez ma chemise, je ne peux pas sortir comme ça ! Que font les Soigneurs ?!"

Entouré d'une clique d'admirateurs digne de n'importe quel imbécile populaire, Itchy se plaignait (encore) à qui voulait l'entendre... et n'attirait évidemment que la sympathie des autres imbéciles à proximité, toute personne dotée d'un minimum de bon sens s'étant visiblement échappée. Le reniflement méprisant de Witted, exécuté dans un silence partiel, attira une attention dont elle se serait volontiers passé.

... Mais bon. Après tout, maintenant qu'elle y était...

"... Et après on s'étonne qu'il soit préférable d'envoyer des gamines qui parlent trop traiter avec les Natifs plutôt que des ados pleurnichards."

Les visages de tous les présents -y compris son collègue ensanglanté- se tournèrent vers elle. Witted s'avança tranquillement en direction de la porte, avant de s'arrêter et de tourner à demi la tête vers son collègue, lui jetant un regard dédaigneux au-dessus du sac qui n'était pas loin de faire la moitié de sa taille.

"Réfléchis bien avant de choisir comment et à qui tu souhaites rapporter cette histoire, Itchy. Je ne doute pas que, dans l'intérêt d'un juste châtiment, on s'intéressera aux témoignages de tous les partis impliqués... Je m'assurerai que ce soit le cas. Et comme tu l'as si élégamment fait remarquer à plusieurs reprises, je n'ai pas la langue dans ma poche."

Un bon coup de bluff. Dandy n'était pas le Perdu le plus apprécié de la hiérarchie et le Chambellan -si l'imbécile se décidait à aller jusque là- aurait vite fait de le blâmer sans raison particulière. Mais l'autre n'était pas là depuis assez longtemps pour le savoir. De plus, le poids de Witted, elle, Diplomate de talent malgré certaines décisions qui pouvaient prêter à débat au sein de son groupe, n'était pas à ignorer.

En y réfléchissant, c'était probablement pour ça que l'adolescent prétentieux la prenait autant en grippe.

Sans attendre de réponse, l'Astucieuse quitta la Fourmilière, laissant sa menace s'épaissir en silence. Ce ne fut qu'après quelques mètres sous la Pluie qu'elle échappa un soupir profond, desserrant ses paumes tremblantes sur les sangles du sac. Elle avait témoigné d'une assurance qu'elle était bien loin de ressentir pleinement, mais elle espérait que son petit manège calmerait son collègue. Il aboyait beaucoup plus qu'il ne mordait réellement, raison pour laquelle la gamine n'avait fait que le laisser parler sans lui prêter plus d'attention jusqu'à maintenant. Mais il était hors de question qu'elle le laisse attirer des ennuis à Dandy.

Witted voulait être capable d'aider, elle aussi. Plutôt que de constamment provoquer l'exact inverse chez ceux à qui elle tenait.

Soupirant à nouveau et secouant la tête pour éviter à ses pensées de prendre une tournure désagréable, la petite Irlandaise se remit en marche, arrivant rapidement au niveau de la distillerie de son ami.

Owl était toujours devant la porte. La fillette s'en sentait à la fois agacée et bêtement rassurée. Elle rejoignit le Masseur avant d'ôter le sac de ses épaules pour le tenir contre son torse, le serrant à deux mains. Son regard vert étincelant se posa un moment sur la porte close, avant de se tourner vers le Soigneur, vaguement interrogateur : est-ce qu'elle essayait, ou non ?

Ce qu'elle vit dans les yeux du plus âgé parut la rassurer, ou du moins la persuader qu'elle ne pouvait pas envenimer (encore plus) les choses. Elle prit une grande inspiration avant de s'approcher de la porte.

"Dandy, c'est Witted. Je t'ai ramené ton sac. Je..." Un instant de pause, suivi d'un soupir. "...Je peux le laisser à Owl, si tu préfères... Je comprendrais."

Dans la voix de la rouquine perçait une triste résignation. Elle n'avait pas particulièrement envie de rester à l'extérieur si le Soigneur parvenait à entrer, mais elle ne voulait pas mettre le Récolteur au pied du mur.

Elle jeta un regard d'excuse au Masseur. Elle n'avait pas oublié que Owl lui avait demandé de l'assister une fois à l'intérieur, mais à ce rythme elle s'estimait heureuse si l'un des deux seulement parvenait à entrer.

Le Soigneur, de préférence. La Diplomate n'avait besoin de personne pour savoir que sa présence était la moins désirée des deux, de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyMer 21 Juil 2021 - 19:20

Evidemment, tu résistes et ne veux pas qu'il rentre. Evidemment, il ne part pas. Vous saviez tous deux dès le début que cela arriverait, sans pour autant qu'aucun de vous ne change de position. Owl s'amuserait presque de te traiter intérieurement d'abruti borné parce que tu refuses de sortir de ton terrier : il sait très bien que de ton point de vue, c'est sans doute ce qu'il est aussi.

Avec un bref soupir, Owl s'installe, collé à la porte pour essayer d'entendre.. Une réponse ? Une indication de ce qui s'y passe ? Un peu de tout ça, et n'importe quoi tout court. Il lui semble vaguement entendre ta voix, sans que ca ne soit intelligible. A vrai dire, il se demande même s'il t'a vraiment entendu ou si c'est un tour de ton imagination. C'est en renouvelant son attention qu'il parvient -difficilement- à entendre une réponse qui le sidère. Pas maintenant ? Vraiment, Dandy ? C'est ça, ta conclusion ?

Owl reste un moment silencieux, pèse s'il vaut mieux insister ou attendre encore un peu le temps que tu te recomposes. A ta rage de tout à l'heure, il voit bien qu'un autre sentiment a pris le relai. Ce n'est pas la première fois qu'il assiste ou a écho de tes colères, et il sait qu'elles sont généralement aussi intenses que passagères. Ce qui reste vraiment après est un tout autre genre de parasite émotionnel.

La chouette s'apprête à reprendre la parole, réellement inquiet que tu ne tombes dans les pommes ou Pan sait quoi derrière cette putain de porte verrouillée (il ne sait pas dans quel état tu es, tout est possible) quand il voit Witted revenir. Et avec elle, le sac de Dandy. Silencieusement, il pointe le sac du doigt et lève son pouce. Tu as eu une très bonne idée ! C'est un peu vache d'utiliser son sacro-saint sac mais quand il y pense, c'est aussi un peu vache de le faire poireauter dehors pendant que le ciel lui pisse dessus.

Tu prends la parole à ton tour, Witted. Au regard que tu lui jettes ensuite, Owl t'offre un sourire un peu désolé de cette situation merdique et enroule un bras autour de tes épaules. Il s'en veut de t'avoir demandé de venir : parfois, avec toutes tes réparties et ton intelligence, il oublie que tu es une gosse. Une gosse brillante, avec plus de plomb dans le crâne que beaucoup d'autres plus agés, mais une gosse quand même. A voix basse pour que Dandy ne l'entende pas, le soigneur te glisse quelques mots.

- Tu as eu une super idée, pour le sac.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:
 

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:
 

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Skunk
Skunk

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : (Le) Dandy
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, well...
✘ LIENS :
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 I'm surrounded by idiots
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 Carnets ouverts : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Rsz_rs10 Recueils ouverts : - -

Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] EmptyDim 12 Sep 2021 - 23:48

Non Owl, pas maintenant. Skunk ne veut voir personne, et encore moins être vu. Il se sent creux, fissuré, pourtant rigide d’une tension indicible. Il continue de pleurer des larmes silencieuses (toujours, toujours silencieuses, il ne faut surtout pas qu’elles s’entendent), qui coulent sur ses joues tâchées de sang sans lui apporter le moindre soulagement, la moindre paix. Il implose et explose en même temps, il a envie de hurler alors qu’il peut à peine respirer, et non, non, il n’a pas envie d’avoir des témoins.

Même pas Owl ou Witted, qui l’ont pourtant déjà vu dans des états peu reluisants.

Surtout pas Owl ou Witted, dont le regard a fini par avoir une détestable importance.

“Laissez-moi tranquille.”

Il se répète, lui qui en a horreur. Mais il n’a rien de mieux à dire. Il n’arrive plus à réfléchir, ses reparties cinglantes et précises lui échappent, et il ne lui reste que ce réflexe désespéré de se cacher, de dissimuler sa déroute et sa faiblesse. Lui qui est d’habitude si logique, si terre à terre, la détresse le rend absurde, et il se retrouve à espérer que la situation se règle toute seule, que cette foutue tête de mule de Soigneur finisse par céder et retourner s’abriter à l’Infirmerie, que sa cadette reprenne juste sa journée de Diplomate comme si de rien n’était, que sa plaie se referme d’elle-même...

N’importe quoi, pour ne pas penser qu’au fond, il ne sait pas quoi faire. Il a besoin d’aide, il n’en veut pas, et il ne sait pas quoi faire.

C’est un accent irlandais familier qui finit par l’extirper de ses tristes pensées. Skunk redresse la tête pour jeter un regard un peu hébété vers la porte : il se doutait que Witted était là avec Owl, mais il reste surpris qu’elle ose lui parler, et encore plus qu’elle le fasse sur ce ton étrangement calme et résigné. Elle n’a pas l’air d’avoir peur. Elle semble juste... triste.

Et elle est allée lui chercher son sac.

“... Je peux le laisser à Owl, si tu préfères... Je comprendrais.”

Skunk serre les dents et appuie plus fort sur la serviette pressée contre son arcade éclatée. La douleur, immédiate et acide, l’aide à refouler la culpabilité qui l’étouffe, à ne pas perdre le peu de contrôle qu’il lui reste. Lentement, il parcourt du regard son antre à la pénombre familière, sans danger ni mystère. Il pourrait rester là, encore un peu. Attendre que ça aille mieux. Puis aller retrouver Owl à l’Infirmerie, pour récupérer son sac, et se faire recoudre, et...

... Et traverser tout le Grand Arbre avec sa tronche et ses fringues couvertes de sang ? S’exposer aux regards dédaigneux, aux rictus entendus, aux moqueries et aux provocations ?

Un profond soupir file entre ses lèvres. Et finalement, Skunk se lève. Tout de suite, sa tête tourne, une vague de nausée noue son estomac. Mais il tient debout. Il s’applique à s'essuyer les yeux, avant de marcher jusqu’à la porte. Il prend son temps pour en ouvrir le cadenas, d’une main qui ne tremble pas que de froid, et pour repousser du pied le verre brisé répandu devant le seuil. Puis il entrouvre le battant.

La soudaine luminosité le fait cligner des yeux et lui donne une bonne excuse pour garder la tête baissée. Il reste un instant immobile, silencieux. Puis il tend doucement sa main libre pour attraper son sac, que Witted tient devant elle - il ne croise pourtant ni le regard de la petite fille, ni celui du grand échalas qui se tient à ses côtés. Skunk hésite. Avant de finir par lâcher d’une voix sourde, à peine audible :

“J’ai simplement pris un coup sur l’arcade. C’est rien.”

Léger silence, avant une précision au goût de défaite :

“C’est juste que ça n’arrête pas de saigner...”






In order to insult me, I must first value your opinion.
Nice try though.
Now please go fuck yourself with a cactus.
Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_20Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_21Locked Out [Flashback Pluie Salée] Skunk_22Locked Out [Flashback Pluie Salée] 5t7e
(And if I were you, I wouldn't love me neither.)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty
MessageSujet: Re: Locked Out [Flashback Pluie Salée]   Locked Out [Flashback Pluie Salée] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [HENTAÏ !!!] Nuit ensemble ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-