Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Absinthe
Absinthe

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 79
✘ SURNOM : La Fée Verte
✘ AGE DU PERSO : Adulte

✘ LIENS : Une illusion dans un verre de méthanol

Un verre ou quatre ? [flashback pluie salée] Empty
MessageSujet: Un verre ou quatre ? [flashback pluie salée]   Un verre ou quatre ? [flashback pluie salée] EmptyLun 15 Fév 2021 - 17:36

Un décor inspirant probablement un univers d'art nouveau pour les humains, des vitraux pour leur touche poétique et peut-être familiale, encadrait les plantes épargnées par le sel de la pluie qui se déchainait sur l'Île. La maison de la Fée Verte restait élégamment colorée, éclairée et surtout : parfumée d'anis.

Elle laissait les lierres proliférer sur des murs aux moulures calculées afin d'embellir l'escalade des plantes grimpantes, et heureusement le sol ne semblait pas être parsemé de vases brisés. Absinthe n'avait pas eu besoin de détruire des objets fragiles ces temps, elle demeurait chez elle, sortant de temps à autre dans le cadre de ses tableaux vivants. Mais le sel des pluies la dérangeait. Elle préférait ses bains chez elles que de la part du ciel.

Dans un petit salon chatoyant, qui laissait apparaître la beauté pluviale tout de même par des arches évocatrices de plantes se finissant en éventails, la fée observait le spectacle en sirotant un verre d'absinthe qu'elle venait de terminer. La flamme avait succombé à l'eau, le liquide avait revêtu sa robe laiteuse avant de rencontrer les lèvres de l'aristocrate de méthanol. Le parcours brûlant plaisait à Absinthe, le sourire satisfait ne trahissait pas le ressenti. Tout était parfait : le canapé vert et moelleux, la jolie fontaine à absinthe sur la table basse, le verre entre les doigts fins...

Cependant, son esprit n'était pas laissé au repos. Loin de là.

Il ne fallait pas perdre les fils de ses idées, de ses projets divers, et il fallait noyer cette ombre affreuse rappelant que la mort attendrait toujours. Horriblement patiente, peut-être pour tourmenter encore plus les vivants. Du moins, ceux qui la remarquaient trop aisément.

Désagréable pensée vite soufflée par un retour d'anis dans la gorge d'Absinthe, jusqu'à la dernière goutte.

- Diantre, un verre n'est jamais heureux sans ses âmes soeurs...

Murmurait la Fée Verte alors qu'elle se penchait déjà afin de se resservir et d'assouvir le rituel que des poètes d'un temps lointain avait déjà fait avant elle.

Même si elle raconterait qu'elle les a tous inspiré.

Même avant de naître.
Revenir en haut Aller en bas
Boréal
Boréal

☼ Haut-conseiller des Neiges ☼


✘ AVENTURES : 20
✘ SURNOM : L'Alcyonien
✘ AGE DU PERSO : Vénérable

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
The best way to find yourself is to lose yourself in the service of others.

Rencontres en cours : I - II - III

Rencontres terminées : -

Un verre ou quatre ? [flashback pluie salée] Empty
MessageSujet: Re: Un verre ou quatre ? [flashback pluie salée]   Un verre ou quatre ? [flashback pluie salée] EmptyMar 16 Fév 2021 - 17:25

Il était difficile de mener toutes ses affaires de front en de pareilles circonstances. A l'épuisement de la Canicule, caractérisé par beaucoup trop de temps libre à son goût avait succédé une fatigue d'un tout autre ordre. Depuis que Boréal était revenu à la Citadelle, ses préoccupations, ses responsabilités n'allaient plus qu'en grandissant.

La Pluie avait causé de grands chambardements au sein du Royaume féérique. Il avait fallu mener la Réforme, construire et mettre en place tout ce qu'elle impliquait : les Archevilles. Le système de mentorat. Un apprentissage guerrier pour tous les sujets du Royaume. Ses seules fonctions de Haut-Conseiller en une telle période l'auraient déjà largement occupé, mais Boréal ne pouvait s'en contenter.

Il en allait du bon déroulement de ces manœuvres cruciales : toute fée qui savait combattre se devait d'enseigner à celles qui de leur vie n'avaient jamais tenu une épée. En tant qu'instructeur en combat, et en tant qu'ancien chevalier, l'Alcyonien ne pouvait ni ne voulait s'y défausser. Il fallait aussi beaucoup de métal pour forger les armes que chaque fée devrait désormais porter. L'un des meilleurs qui fut était en possession d'un peuple d'insectes géants qu'il connaissait très bien, et qui n'offrait jamais rien sans de féroces négociations. Ainsi Boréal prenait-il régulièrement les armes pour les aider à repousser leurs ennemis naturels.

Ce n'était pas tout. Il lui fallait aussi s'occuper des fées qu'il avait pris sous son aile - surtout des plus jeunes d'entre elles, naturellement moins autonomes, ou en tous les cas plus avides de contacts et d'échanges dont il se serait voulu de les priver.

Absinthe ne faisait à proprement parler pas partie de ses protégés, mais c'était tout comme. Elle était celle d'Obéron. Boréal la connaissait depuis son plus jeune âge. Elle était de ceux à qui il s'efforçait de rendre des visites régulières, même en ces circonstances compliquées.

Le groupe de chevaliers dont il avait pris la tête s'engagea à l'intérieur de la Citadelle. Arrivés à l'entrée de la ville, juste après le pont levis, ils s'arrêtèrent pour se séparer. Cette mission avait été couronnée de succès, mais pas sans difficultés. Une percée malencontreuse avait réuni le couloir qu'ils étaient chargés de nettoyer à un point central de la termitière voisine. C'était une marée impressionnante, une marée interminable d'ennemis qu'il avait fallu annihiler jusqu'à sécuriser la zone. Les fourmis avaient acquis un nouveau territoire, ce jour. Elles en étaient extrêmement satisfaites et avaient provisoirement doublé les quantités de métal échangé.

C'était objectivement une très bonne nouvelle. Ce qui l'était moins ? L'état désastreux dans lequel l'Alcyonien se sentait revenir. Le combat avait été rude, de longue haleine. Il avait tout donné pour que les seules pertes à déplorer soient du côté des termicendres. Boréal était épuisé. Lors des derniers affrontements, ses doigts peinaient à tenir Absolue avec la fermeté nécessaire. Il avançait sur la brèche. Il faisait de son mieux pour ne rien en montrer.

"Onde, puis-je vous charger d'aller livrer ces pépites à la réserve ?
- Bien sûr, Haut-Conseiller.
- Quant à vous Autan, je vous serai gré de faire inspecter cette blessure à l'infirmerie, toute légère qu'elle puisse paraître."

Après s'être assuré qu'on lui répondait par l'affirmative, Boréal se sépara de son équipe. Il ne pouvait rester guère plus longtemps avec eux. C'est qu'il était attendu. Considérant le retard que lui avait fait prendre la difficulté imprévue de la mission, Absinthe devait probablement se demander s'il allait effectivement finir par arriver.

--

Un crochet par ses appartements pour se rendre un peu plus présentable, et Boréal était reparti. Ca ne plaisait guère à son corps, qui lui lançait des avertissements douloureux. Les circonstances auraient-elle été différentes, l'Alcyonien n'aurait eu qu'une envie : rejoindre son lit, et dormir jusqu'au matin tardif.

D'une part, il ne pouvait se permettre de perdre autant de temps. De l'autre, il était hors de question qu'il contrarie sa chère fée verte en lui faisant faux bond. Il se reposerait plus tard.

Ainsi Boréal était-il arrivé face à la porte d'entrée. Ainsi soulevait-il le marteau pour taper quelques coups à la porte et prévenir son hôte qu'il était enfin arrivé. Il espérait qu'elle ne lui en voudrait pas d'avoir été si long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [HENTAÏ !!!] Nuit ensemble ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées :: La Citadelle Féérique :: Les Beaux Quartiers-