Le Deal du moment : -60%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
22.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2247

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 15:00

Intrigue 6
Fin: Les Derniers Rires

 



GROUPE 3


Participants:
 

Rappel: lien vers le résumé de l'intrigue

Tout le monde s'est rassemblé à l'appel de la Reine des Fées : une fois de plus il fallait agir tous ensemble. Nul ne sait vraiment comment, mais le fait est là : pour accompagner ses ouailles récolter les rires, Mab avait métamorphosé les volontaires d'autres peuples en fée à leur tour.  Les miracles existent peut-être toujours, finalement. Pas le temps de s'émerveiller de cette prouesse cependant : il fallait partir.

La nuit est encore jeune lorsque tout le monde se met en route. C'est une drôle d'ambiance qui vous accompagne, entre sens du devoir pour certains et émerveillement de cette nouvelle apparence pour d'autres. Le vol n'est pas toujours aisé à maîtriser, et il faut parfois un petit temps d'adaptation. Ça et là, un oiseau nocturne s'étonne de croiser une si étrange équipe. Au fil du trajet, le vol devient plus assuré. Le chemin à suivre se tisse dans les cieux, parmi les étoiles, avant de rejoindre l’air du monde Ordinaire. Et avant de se poser, l’expédition se sépare en trois groupes, pour couvrir au mieux le plus possible de terrain.

Intimidante pour certains, familière pour d’autres, ce dernier groupe est mené par Mab en personne.  La Reine des Fées donne l’exemple alors que sur votre chemin, vous récoltez rires, jeux et histoires, jusqu’à ce que votre chemin vous mène en bordure de la civilisation.

Au cœur de la forêt de pins, tout vous paraît être un danger, depuis votre taille de fée. Chaque bruissement de feuille ou craquement d’épines, chaque hululement d’oiseau nocturne vous rappelle la vulnérabilité de votre petite taille. Mais à quelques dizaines de mètres vous voyez une lueur, et entendez ce qui vous a attiré ici en premier lieu.

Des chuchotements et des rires, et une voix claire en train de raconter une histoire.


_____________



► RAPPEL : Inscriptions dans ce sujet.
► Le prochain tour aura lieu le lundi 31. Vous êtes libres de poster autant de fois que vous voulez pendant le tour, tant que tout le monde a de l'espace pour jouer.
► Le but de votre expédition est donc de "capturer" des rires dans ce lieu (camp de colonie de vacances). La récolte est un procédé magique qui utilise les cristaux que portent vos personnages, mais vous pouvez décrire l'action comme vous voulez.
► Ce premier tour sert principalement d'introduction à votre groupe et votre environnement. Vous pouvez expliquer le ressenti de votre personnage après le voyage, décrire sa monture s'il en a une, etc ! Vous êtes libres d'utiliser votre environnement à loisir, d'imaginer comment tout se déroule, sans bien sûr trop anticiper les choses.
► Pensez au résumé de fin de post en spoiler pour aider le staff et vos partenaires de jeu.
► Si vous avez des questions n'hésitez pas à poker le staff !



Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Earl T. Segrave
Earl T. Segrave

☠ Médecin du Port ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : L'Argenté
✘ AGE DU PERSO : La soixantaine bien entamée.

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour le moment !
✘ LIENS : Where did all the time go ?
Sujet en cours : I - II - III

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 18:41

Lorsque Mab avait appelé, Earl avait répondu présent.

Qu’aurait-il pu faire d’autre ? Malgré ses vieux os et la fatigue qui s’était emparée de lui durant le Givre, il n’avait pas hésité une seule seconde. Il aurait été un très mauvais donneur de leçon s’il n’avait pas été là en cet instant.
Pour l’Île, pour ses habitants.
Pour Hook et pour Pan.

La première chose que l’Argenté perçoit, après sa transformation, sont les ailes qui battent tout doucement dans son dos. Des ailes légèrement translucides et parcourues de reflets argentés, azur et forêt, des ailes qui sentent les herbes médicinales et le sel marin. Il passe un certain temps à se questionner sur la mécanique qui anime ses nouveaux membres, sentir ses muscles qui se contractent pour les faire bouger. Ils sont d’autres, autour de lui, à s’être transformés également : il y a beaucoup d’Enfants Perdus et quelques habitants du Port. Le doc reconnaît notamment l’ancien Braumeister et la chimère qui gravite autour de Moriko et leur adresse un sourire rayonnant mais silencieux.

Ils sont en compagnie de la Reine des Fées, après tout.
Il s’agirait de rester sérieux.

Une fois tout le monde prêt, ils démarrent. Quitter l’Île devrait le peiner, mais Earl ne le ressent pas. À la place, une euphorie enfantine s’est emparée de lui.
Il vole, il vole enfin !
L’heure est grave, mais Earl ne ressent que la joie. Filant à travers les cieux avec une aisance surprenante, il refrène des larmes ridicules, hors de propos. Une émotion qu'il ne s'explique pas totalement, qui vient d'il y a longtemps.
Le voilà qui file dans le ciel nocturne, pareil aux avions qui filaient au-dessus du circuit de course où il vivait, enfant.

Lorsqu’ils arrivent dans la forêt, la joie de l’Argenté s’est changée en prudence. Son regard file partout, du cristal serré entre ses mains à ses adelfées en passant par la lueur qui, au loin, promet de jolis rires à récolter.
Malgré l’environnement obscur et impressionnant, Earl aurait presque hâte d’arriver.

Après tout, rien ne vaut les histoires bien racontées.

Résumé:
 






Racing away from the shoreline
Back there as a young lad at Brooklands
Mountains rise into the distance
Jetsam adrift on the water


Theme song


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 630
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 19:56

Caro s'est portée volontaire, et elle flippe.

Depuis le début du Givre (depuis Mirka) Caroline ne fait que ça dans le fond, flipper. Paniquer, angoisser, appelez ça comme vous voulez, mais elle sait au fond d'elle-même que la peur ne l'a jamais quittée. (Elle ne le dira pas à voix haute. Elle s'est bien trop battue pour avoir l'air rassurante. Pour ses enfants. Pour essayer de se convaincre elle-même, aussi, un peu.)

Elle veut que ça s'arrête. Elle veut que ce punaise de danger se fasse exploser la face et que tout rentre dans l'ordre.

Aussi contre-intuitif que ça paraisse sur l'Île, elle est nostalgique d'un passé meilleur.

Donc oui, évidemment qu'elle s'est portée volontaire. Elle n'en peut plus de vibrer de stress à ne rien pouvoir faire. Cette fois-ci, elle peut enfin agir.

N'empêche que là, tout de suite, elle ne connaît personne dans son groupe (oh bien sûr, il y a des visages vaguement familiers croisés à l'Arbre ou au campement, mais ce n'est pas pareil), et elle part pour une mission d'importance vitale sans aucune préparation et sans filet.

Donc oui, Caro flippe sévère. Et depuis qu'elle est devenue fée, des ailes de libellule translucides dépassant de son dos, ça ne s'est pas arrangé.

Et si elle n'arrivait pas à voler ? Et si elle ralentissait tout le monde ? Et si elle n'arrivait pas à remplir son cristal ? Et si elle perdait son cristal ? La ficelle qui le retient autour de son cou n'est peut-être pas assez solide après tout qu'est-ce qu'elle en sait ?

Elle tente encore de faire bonne figure, des mois (?) d'habitude prenant le relais, mais là tout de suite… elle aimerait bien que quelqu'un lui certifie que tout va bien se passer. Elle n'ose juste pas aller aborder les membres de son groupe qui ne sont pas des Garçons Perdus. (Et face aux enfants, elle ne doit rien montrer, c'est devenu un réflexe.)


Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Clenched
Clenched

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 210
✘ SURNOM : La Désenchantée
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep
✘ LIENS : -Θέμις -Ἀλήθεια

-Her insecurities

-And her being


INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyMar 18 Aoû 2020 - 17:01

Dans la hiérarchie angélique, le Séraphin ou Séraphim est au plus haut niveau, son rôle étant de protéger Le Créateur, il est à ses côtés, près du trône.
Le nom de Séraphim vient du verbe hébreu "saraph" donnant une signification aux nom "Seraphin", on les appelle aussi; "Les Flamboyants".


Il est temps, temps de sauver Peter, sauver L'Île, tout le monde...Malgré les conseils de Capricorne, je me suis refusé plus de repos, il faut que je participe aussi, quelle honte si je ne fais rien, comment pourrais-je me regarder dans une glace à nouveau si je me défile? Comment me regarderaient les autres?

Ainsi, je sors du tipi de Capricorne, habillée d'une petite cape bleue et dorée, et mes deux lames à la ceinture.

Le froid, malgré ce que l'on en dit, se fait ressentir toujours plus fort et il fait mal, c'est peut être notre dernière chance de sauver tout ce que l'on connaît, notre maison...

Je réponds à l'appel de La Reine Mab, son plan est risqué, fou, il fait peur, mais il est trop tard pour reculer, il n'est plus temps de rebrousser chemin, et je n'en ait pas envie, je veux sauver tout le monde...et Peter...

Quand Pan sera réveillé....peu m'importe le prix, il faudra que je tente de parler avec lui...je doute, je ne sais plus quoi faire, et si depuis le début je me trompais? Et si c'était lui le méchant dans l'Histoire? Et si il nous mentais à tous? Et si il ne m'avait pas sauvé au final? Et si ma vie d'avant...je veux dire, dans L'Ordinaire, était au final meilleure?

Toutes ces questions me rend de plus en plus curieuse, qui était je? Comment ai-je vécu? Était-je heureuse? Était-je différente?

L'endroit de rendez vous est d'une splendeur fascinante et captivante, le Peuple Féerique a un don pour tout ce qui est beau, et je regrette soudainement un peu de n'être jamais venue...mais ayant peur de leurs pouvoirs et aussi de leur caractère farceur, je ne voulait rien risquer....

Mais à l'instant présent, Sa Majesté fit appel aux volontaires, et nous nous avançons. Ses pouvoirs sont si puissants et le fait qu'elle soit La Magie incarnée, permit à tous de voir la magie circuler dans l'air créant des arabesques, filant dans l'air et nous traversant dans une chaleur et un vent soulevant chaque poils et cheveux sur nos corps.

La chaleur pousse dans mon dos, je rapetisse, c'est assez effrayant mais encore plus déconcertant, comme si je descendait d'un étage du Grand Arbre en deux secondes... je soupire doucement et je marche sur quelque chose, qui me fait trébucher:

-Aïe!

Je suis sur le ventre, réceptionnée par mes mains et je me retourne doucement, des grandes ailes de plumes noires, pesantes et encombrantes, mais puissantes et agiles m'avaient poussées dans le dos.

Je me relève avec quelques difficultés mais voit enfin entièrement mes ailes, elles sont magnifiques, Mab à une magie si belle, elles traînent derrière moi un peu...je tente de les déployer....et constate qu'il n'y en a pas que deux...

Je me tortille un peu pour toucher mon dos de mes bras et constate que 3 pairs d'ailes m'étaient poussées, une sur les épaules, une sur les omoplates et une à hauteur des hanches, elles sont si lourdes que mon équilibre en pâti quelque peu...

Je les admire un peu, elles sont splendides, si belles...et alors...je vois certains qui gagnent des caractéristiques propres aux fées comme des pommettes plus saillantes et des oreilles plus pointues, et je trouve une vitre pour voir les changements...histoire d'un instant, et je me trouve...belle....je suis...si belle...

Je n'ai pas gagné grand chose à part des ailes et des oreilles plus aiguisées mais...je ressent comme un...un changement....je touche un peu mon visage et mon corps et je comprends....je n'ai plus, ce n'est plus....

Je tombe au sol, et je pleure, ma toute récente nouvelle confiance en moi s'effondre à nouveau, et je pleure, presque tremblante, c'est tellement bien, je suis si heureuse, si à l'aise, ce sentiment est si envahissant et puissant, comme une sortes d'euphorie puissante, frappant mon cœur.

Mon cœur me serre, il fait mal, il frappe et je dors...


***

Elizabeth...Elizabeth...Elizabeth...Elizabeth...Elizabeth!


***


Ce n'est qu'un instant que je dors, une personne, inquiète me réveille et je vois le plafond, je suis au sol, elle fait valser sa main au dessus de mes yeux et me demande si je vais bien

Oui...oui pardon... ce n'est rien, ce doit être les effets de la magie...

Je remercie la personne et m'éloigne un peu,m'appuyant au mur et tremblante sur mes jambes.

Je réfléchit qu'un court instant à ce son, ce prénom, je n'entendais qu'un appel dans le noir, qui est cette Elizabeth?...

Puis l'heure de partir viens alors, je me suis calmée, je ne pense plus à cela, j'y reviendrais plus tard, je m'envole avec mon groupe tant bien que mal -surtout avec mal-, dirigé par Sa Majesté, sur le dos de son fidèle paon.

Voler est si...libérateur, mes ailes battent avec puissance, je prends l'habitude petit à petit du vol et au final je vole si haut que je pourrais toucher le ciel, je pense alors a Capricorne, lui qui aurait pu craindre les étoiles qui actuellement nous guident, je serre le poing contre mon cœur et je me dis qu'à, mon retour, j'aiderais mon ami à faire face aux étoiles, je le soutiendrais...

Le vent dans mes cheveux me fait tant de bien, je souris et tente quelques pirouettes et virages sans grands succès dans les airs.

Puis je décide après quelques réussites moyennes de me discipliner, je n'avais jamais fais quelque chose d'aussi...impulsif, je me sens plus...libre.

Nous nous posons alors dans l'étreinte protectrice d'une forêt de pins, assez lugubre, et inquiétant mais au moins, nous sommes protégés.

Et je ressens, je ne sais pourquoi, une sortes de déjà vu, une sortes d'écho familier, je me sens bien dans ce Monde Ordinaire...

Je chasse vite la pensée de mon esprit et regarde tout le monde se poser avec plus ou moins de grâce, je vois des Pirates, je préfère tenir mes distances malgré la situation actuelle, puis je me retourne pour me diriger vers Sa Majesté.

Elle m'a fait cadeau d'une chose incroyable, bien plus précieux que ce que je pensais être un sauvetage de la part de Pan, elle m'a offert un aperçu de ce que j'ai toujours voulu...

Alors sa protection est ma priorité pendant cette mission, La Reine doit être protégée, je doit m'acquitter de ma dette envers elle.

Mais au fur et à mesure que je l'approche, j'hésite et tremble quelques peu, sa présence et sa prestance sont intimidantes, confortables en un sens mais c'est une Reine après tout et tout chez elle nous dépasse.

-Votre...Votre Majesté?

Elle me regarde et son Paon me fait quelque peu peur, et s'il me trouvait appétissante?

Je déglutis et fini ma phrase:

-Je..je m'appelle Crow votre Majesté...et...m-mes épées sont votre...je m'engage à..à être votre garde du corps...

Mais je me rappelle qu'elle est La Magie, et elle à son Paon géant à ses côtés...elle ne craint rien...

Résumé:
 

Ailes:
 






Merci Key! <3:
 


I'll cut my hair
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyMar 18 Aoû 2020 - 22:59

Une autre métamorphose. Juste une métamorphose.

Le monde paraît si grand, si immense... Mais cette sensation n'affecte pas celui qui en a trop bu.

Un froissement de papier, des bribes, des notes. Tel un carnet de folies et d'échecs, son dos s'ouvre, s'étend, se déploie. Sur les feuilles de papier qui compose ses ailes, on peut lire les recettes et concoctions que le Braumeister avait échouées pour affronter le Givre.

La dernière chance, qu'on lui avait dit. Pas qu'il y croit. Il pense encore pouvoir trouver. Mais seulement si on lui donne le temps et les ingrédients. Pour le temps, il est bien trop compté. Et les ingrédients... Le froid les aura déjà brisés.

Vilhelm.

Il n'a pas que le pisteur en tête. Cette vipère de Dragon. Ce stupide Second. Cet invisible capitaine.

Tous des cons.

Un monde à sauver. Pour un bien faible prix. Récolter les rires d'une génération, et risquer de devenir une fée. Ah ! Et on appelle ça un prix ! Bien sûr qu'il serait en première ligne. Bien sûr qu'il accepte.

Il faut sauver le monde.

Personne ne mérite ce qui arrive. Et personne, en bas, ne mérite que le Virus les rejoigne. Alors vous allez mettre un peu du votre et nous offrir votre rire.

Ahah.

C'est drôle, quand on y pense.

Des pirates qui vont piller une autre terre pour une ressource nécessaire.

Mais il faut se concentrer et y aller.

Braumeister salue d'un geste distrait Earl qui semble l'avoir remarqué, mais son regard est fixé sur la Reine Mab, prêt à décoller à son signal.

Et c'est l'envol.

Les notes tombent et se remplacent, les feuilles volantes disparaissant à mesure que l'Alchimiste s'envole et s'en éloigne. Dans une tornade de papier, le brasseur suit la Reine.

Si tu veux les rires de toute une ville, je t'en donnerai deux. Juste extermine ce vers immonde qui pourrit notre île.

Les créatures les plus dangereuses avec qui faire un pacte ne sont peut-être pas les démons, mais Friedrich est prêt à vendre son âme à cette Fée. Il faut sauver Vilhelm. Il faut sauver Long. Il faut sauver Smee. Il faut sauver Hook.

Il faut sauver Pan.

Il faut sauver le monde.

Résumé:
 






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyMer 19 Aoû 2020 - 12:55

Il est temps. L'Île a fait tout ce qu'elle a pu pour lutter contre ce Givre surnaturel, mais ce n'est plus assez. Même eux, fées des Premiers Temps, n'avaient réussi qu'à contrer ce mal intérieur dans des proportions minuscules, au prix d'une fatigue affligeante. Avant que tous leurs efforts ne soient réduits en fumée, Mab a pris une décision : s'ils ne peuvent contre-attaquer depuis leur foyer, il leur faut chercher ce qui leur manque ailleurs. Dans l'Ordinaire.

Mais ils ne manquent pas que de ressources. Les bras sont peu nombreux. Les siens sont épuisés, à tenir tête au Givre sur l'Île depuis le début, à guider les créatures et animaux blessés. Mab ne peut pas leur demander de fournir encore plus d'efforts. Alors, elle décide de trouver des volontaires ailleurs qu'au sein de son peuple. Parmi toutes ces espèces vivant sur leur formidable Île, il doit bien y en avoir prêts à se battre pour préserver leur lieu de vie. Des volontaires qui deviendront fées le temps d'une nuit Ordinaire, au prix d'une (nouvelle) dépense magique considérable.

Mais personne ne réalise le point auquel la Reine des Fées tire sur la corde. Personne, si ce n'est son plus fidèle Conseiller et sa Garde la plus dévouée. Obéron et Crépuscule ont tous les deux fait part de leur désapprobation lorsqu'elle a partagé son plan. En toute honnêteté, elle aurait préféré les avoir à ses côtés, mais elle ne placerait sa confiance pour une mission d'une telle importance en personne d'autre. Ces nouvelles fées ne connaissent rien à l'art délicat de la récolte des rires d'enfants. Ils ont besoin d'être guidés. Ils ont besoin qu'on leur montre ce qu'Être Fée veut dire.

Quant à elle, elle a désespérément besoin que ces différents groupes réussissent. Et personne d'autre qu'Obéron et Crépuscule ne doit s'en rendre compte.

C'est montée sur le dos de Colibri, son fidèle Compagnon, que la Reine s'adresse aux personnes rassemblées à l'Archeville. Elle leur rappelle les tenants et les aboutissants de cette mission et la règle principale à suivre pour retrouver leur forme originelle. Puis elle transforme ceux qui en ont besoin avant de diviser les groupes, sans jamais faire montre de la fatigue qui la tiraille. Son éclat vacille peut-être l'espace d'un instant, mais seul un regard avisé peut s'en rendre compte.

Elle laisse son groupe s'approcher du paon blanc qui, malgré sa taille -à présent- imposante pour tous, ne semble pas menaçant. Colibri est bien trop inquiet pour Mab pour faire preuve de son éternel côté taquin. Lui aussi, sent l'énergie quitter la Reine sans pouvoir dire quoi que ce soit. Prudent, il s'assure que l'Étincelante ne quitte pas son dos : cette nuit, il sera ses ailes, autant que faire se peut.

Sa Majesté attend le départ des deux autres groupes, laissant ainsi le sien se faire à ses nouveaux appendices (et à l'absence d'autres) et tenter d'en maîtriser les articulations avant de reprendre la parole d'une voix douce, mais toujours pleine de cette subtile autorité qui rappelle son titre.

"Si vous n'êtes pas sûrs de vous, vous pouvez monter sur Colibri le temps du voyage."

Elle patiente le temps que les concernés s'installent avant de caresser doucement le cou de son Compagnon, qui comprend aussitôt le message. Le voyage est bref et long à la fois et Mab observe celles et ceux qui l'accompagnent : des enfants, des pirates, des fées, une créature. Elle en reconnaît certains et ébauche un sourire presque complice en direction de Poncho, avec qui elle a déjà volé auparavant, dans des circonstances tout à fait différentes.

Ils atterrissent dans une forêt, à proximité d'une colonie de vacances. Mab a une pensée fugace pour Titania : quelles farces réserverait-elle à un groupe d'imprudents qui viendraient troubler la paix de sa Forêt des Miracles ? L'idée la fait sourire, et elle se promet de lui conter ses aventures lors de leur prochaine rencontre.

Il faut s'accrocher aux choses positives, pour avoir la certitude de vivre encore.

Une jeune fée s'approche, l'interpellant par son titre. Son Altesse tourne son regard noisette chaleureux vers elle et écoute, avant d'esquisser un sourire.

"J'apprécie votre offre, Crow, et l'accepte humblement. Ma garde personnelle serait certainement rassurée de savoir que quelqu'un prend son relais avec autant de dévotion."

Évidemment, Crépuscule préférerait s'occuper de cela elle-même, mais nécessité fait loi, au grand damne du Bourreau qui a dû se résigner. On peut se demander si la Reine des Fées est réellement la personne la plus vulnérable de ce duo, mais l'heure n'est pas aux discussions superflues. Mab tourne le regard vers le reste du groupe et un vague courant d'air redirige vers sa personne les regards qui pourraient s'attarder ailleurs. Une fois certaine d'avoir l'attention de tous, elle prend la parole, sur un ton toujours aussi bienveillant et solennel à la fois.

"Cette nuit, vous voilà tous et toutes Fées. Pour récolter les rires qui nous permettrons de sauver ce qui, au fil du temps, est devenu notre foyer. Sachez une chose : la Nature n'est pas votre ennemie. Vous vous sentez probablement minuscule et sans défense, mais ce n'est pas le cas. Laissez-moi me soucier des éléments et concentrez-vous sur ce qui compte : les enfants, les rires et la joie qu'il nous faut récolter."

Son regard s'attarde sur Opium et Écorce, qu'elle désigne d'un léger signe de tête.

"En cas de doute, n'hésitez pas à nous consulter. Rappelez-vous une dernière chose : si la Nature n'est pas votre ennemie, le manque d'imagination, lui, l'est. Ne laissez pas un seul de ces enfants remettre en question votre existence. S'ils doutent, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour redoubler d'imagination et les faire rire de votre présence. Il n'en va pas que de la survie de l'Île, mais également de la vôtre."

Un instant de silence, que Son Altesse passe à plonger son regard dans celui de chacun des membres de son groupe, les uns après les autres, afin de s'assurer que le message passe. Avec douceur, elle conclut.

"Cette nuit, vous êtes membres de mon peuple au titre de chacun d'entre eux. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour vous protéger mais je vous en prie... Prenez soin de vous. Prenez soin des vôtres. Provoquez la joie et répandez l'Imaginaire."

Sur ces derniers mots, le regard de la Reine se tourne dans la direction des rires et des chuchotements. Elle espère grandement que la voix claire n'est pas en train de raconter une histoire d'horreur, qui ne rendrait leur travail que plus difficile.

Résumé:
 






INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lynn Lakeland
Lynn Lakeland

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 129
✘ SURNOM : Le Loir
✘ AGE DU PERSO : 18 ans (probablement un peu moins)

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Le Loir ouvrit lentement les yeux. « Je ne dormais pas, » dit-il d’une voix faible et enrouée.

Vestiges de Kaitlyn par Clumsy
Timory


INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyDim 23 Aoû 2020 - 23:36

Lynn était là pour la même raison que tout le monde. Parce qu'elle avait répondu à l'appel de la grande Reine des Fées. Pour tout le monde, et encore plus pour son Tonton et pour Falkor, elle s'était portée volontaire pour sauver l'Île.
Avec un sérieux inhabituel, elle paraissait presque froide. En réalité, le Loir était perdue dans ses pensées, et ne savait tout simplement pas si elle était plus excitée par le fait de sauver l'Île ou totalement terrorisée à l'idée de tout faire capoter.
Prenant alors la décision la plus sage qui soit, elle décida juste de faire le vide dans son esprit et de rester sereine. Elle s'était promis de ne pas prendre de Bonbon du Bonheur aujourd'hui. C'était trop risqué.

Pour une fois, la jeune fille prend un soin tout particulier à écouter et retenir les détails de la mission et les informations que la Reine des Fées leur donnait. Bien qu'elle aimait beaucoup les Fées, qu'elle trouvait jolies et amusantes, elle avait des priorités.
Elle ne pouvait pas abandonner son cher Tonton, ni Falkor, en dépassant les délais et en se retrouvant ainsi coincée dans un corps de Fée pour le restant de ses jours ! Si jamais elle était allée chez les Peaux-Rouges au lieu de prendre la direction du Port, ce jour-là, peut-être que ses choix en auraient été modifiés aujourd'hui ?

Si dispersée qu'elle était, à force de se tourner des films en pensant au pire, elle ne se rendit pas tout de suite compte qu'elle n'était plus tout à fait humaine.
Quand ce fut enfin le cas, le Loir sauta presque de joie, ne pouvant réprimer un "hooo" d'admiration ! Elle se tordit presque le cou pour tenter de contempler son dos, faisant même de petits tours sur elle-même en pensant que ça l'aiderait.

C'est officiel, elle adorait ses ailes, qui rappelaient la dentelle de la robe qu'elle portait actuellement. Elle ne se fit pas prier pour les essayer, frissonnant aux premiers battements.
C'était une sensation si particulière, si nouvelle ! Ça la perturbait et l'amusait. Son enthousiasme lui permit donc de comprendre plutôt vite le fonctionnement de ses ailes.

Pour ce genre de choses, c'est plutôt bien, d'être sur l'Île. Ce n'est pas dans le Vrai Monde que l'on peut se retrouver avec des ailes de Fée qui fonctionnent...

Comme la Domestique ne faisait pas attention à grand chose en général (elle s'était déjà assez concentrée pendant le speech et était encore enthousiasmée par ses jolies ailes), elle ne prêta donc pas grand intérêt à essayer de voir qui se trouvait dans son groupe, si ce n'est l'espèce de chien noir qu'elle avait envie de caresser, et Mab en personne qui allait les mener.
Woah, quel honneur ! La jeune Pirate ressentait un genre d'admiration étrange, par le simple fait de se retrouver en présence de la plus grande des Petites Dames. Elle redoublera donc d'efforts pour l'aider -parce qu'elle se donne du mal pour tous !- tout en espérant ne pas faire de faux pas ! Ce serait quand même malheureux de la remercier en faisant des bêtises.

Mais ce n'est pas le moment de négativiser ! Du moins, même en pensant à un possible échec, le Loir semblait bien prendre la situation. Qu'était-ce donc que cette étrange positive attitude dont elle faisiat preuve, tout à coup ? Ce n'était pas déplaisant.
Décidant de ne pas se retourner l'esprit plus longtemps, elle suivit le mouvement et décolla un peu après les autres les autres. Légèrement à la traîne au départ, elle rattrapa le mouvement au plus vite et bientôt, se retrouva en début de peloton.

Sur le chemin, Lynn regardait les ailes de ses compagnons de route. C'était si varié ! Imposant ou discret, bariolé ou terne, basique ou plutôt recherché, il semblait y en avoir pour tous les goûts ! C'était si joli ! Impossible que leur mission capote, avec de si jolies Fées, la Reine de celles-ci et un paon blanc (qui paraissait maintenant aussi gros qu'une cigogne, brrr).
Soudain, Mab rassemble toute la petite troupe à ses côtés afin de leur rappeler le topo. Ce n'est pas simple pour Lynn de se concentrer à la fois sur son vol et sur les paroles de leur Cheffe de file, mais elle retient le plus important. Le fait que certains enfants ne puissent pas croire aux Fées alors qu'une bonne dizaine ferait la ronde devant leurs yeux lui paraissiat complètement absurde.
Pourtant, elle balaye bien vite cette pensée de son esprit et sert un grand sourire à l'Égincelante lorsque celle-ci pose son regard sur elle.

- Cette nuit, vous êtes membres de mon peuple au titre de chacun d'entre eux. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour vous protéger mais je vous en prie... Prenez soin de vous. Prenez soin des vôtres. Provoquez la joie et répandez l'Imaginaire.

- On fera de notre mieux, ne vous en faites pas ! Et vous aussi, faites attention... vous avez déjà tant fait pour nous.


Ne put s'empêcher d'ajouter Lynn, avant que la Reine ne porte le regard sur une lumière au loin. Intriguée, la demoiselle fit de même.
Des voix lui parvinrent ensuite, ainsi que le crépitement d'un feu de bois. Alors, c'était cela, leur destination ? Ils allaient devoir distraite des... scouts ?


Résumé:
 

Fairy Lynn:
 






tumblr_n0afrxrR0d1t04x43o1_500.gif



INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Sleep210

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Soft2611
By @Pastal
Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 88
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 2:01

Les Derniers Rires




Timber marche vers l'Arbre des Fées comme un général marche vers le champs de bataille : terriblement déterminée.
Sauver l'Île ? Pas spécialement. Veiller sur ses quelques protégés qui participent à l'expédition ? En partie. Mais la raison pour laquelle la garçonne s'est portée volontaire pour l'excursion dans l'Ordinaire... C'est ma chance pour fuir cette foutue Île et retrouver ma famille.
Et cette idée est si imposante qu'elle écrase toutes les pensées tristement raisonnables qu'elle a eu depuis son arrivée au Grand Arbre, comme le fait que ses frères seront plus vieux, que sa famille l'aura sûrement oublié, que le temps aura trop changé ou même le minuscule détail concernant la transformation féerique irrévocable.
Seule l'idée de pouvoir au moins apercevoir sa famille fait avancer la Chasseuse jusque chez les fées où la Reine utilise sa magie pour tous les transformer.
Elle ne peux s'empêcher de chercher  fébrilement une surface réfléchissante pour inspecter son allure : la rouquine n'en revient pas ! Holy molly fairy shit !
Ses mains palpent son visage encore plus fin que d'habitude, aux fossettes saillantes mais toujours recouvertes de tâches de rousseur, puis ses doigts viennent tirer sur ses très longues oreilles pointues et elle s'arrache une grimace de douleur sensibles. Son corps est encore plus fin qu'à l'accoutumé mais avec un air plus éthéré que planche à pain. Ses yeux marrons ont pris une teinte plus noisette dorée et se sont allongés en une jolie forme d'amande. Quant à ses cheveux, ils semblent littéralement flamboyer, comme une cascade de feu liquide. Si elle ne s'arrêtait qu'à ces changements, Timber se trouverait clairement mieux en fée, mais ses ailes la perturbent : des branches noueuses semblent avoir poussé de son dos et créer une armature pareille à celle d'une chauve-souris, sauf que ce sont des feuilles d'érable à la place des membranes. Les deux nouveaux appendices donnent une impression massive et pourtant gracieuse.
La rouquine pousse un cri alors qu'elle voit sa Chapka se mettre à léviter au dessus de son crâne : en y portant ses mains, elle sent deux morceaux de bois hérissés sous le tissus rembourré. Paniquée, elle retire son couvre chef et découvre deux bois tout droit sortis de son crâne. Heureusement ils ne sont pas très grands, comme ceux d'un cerf, mais plutôt pointus comme une couronne de piques. Son allure toute entière donne l'impression que l'Automne lui-même s'est incarné.
Alors qu'elle range sa précieuse Chapka dans son sac rapetissé, la Bûcheronne tente de se rasséréner allez meuf, t'es presque jolie comme ça, tu vas pouvoir voler, t'as toujours ta hache et tes cornes pourront te servir d'armes... C'est pas si mal !
Le groupe reste au sol plus longtemps que les autres et la Chasseuse est frustrée de voir ses quelques protégés assignés ailleurs, la laissant seule au milieu d'inconnus et de vagues connaissances. Tout le monde prend le temps de dompter ses ailes, elle y compris.
La garçonne y met toute sa volonté mais ça ne suffit pas et elle peine à maîtriser son vol minable, comme d'hab.
La Reine des Fées, chef de son groupe la class quand même, c'est pas n'importe qui leur laisse assez de temps pour qu'ils puissent suivre le rythme jusqu'à l'Ordinaire avant de proposer aux plus inaptes de monter sur sa monture royale.
Mais Timber a sa fierté mal placée et elle préfère suivre le groupe avec peine que de s'asseoir comme une enfant sur le siège-auto...
Seulement, au bout de plusieurs chutes à peine rattrapées et un retard trop important, la nouvelle fée rejoint les inaptes derrière la Reine Mab, tout au bout, les jambes battant dans le vide et les bras croisés de mécontentement. Contre elle même. La honte putain.
Le reste du voyage jusqu'à l'Ordinaire se passe ainsi.

Ils finissent par atterrir dans une forêt qui lui arrache tout de suite un sourire rayonnant tout en lui transperçant le cœur.
Elle reconnait ces essences, elle les connait sur le bout des doigts, même l'Oubli ne peut les lui arracher.
Elle est chez elle, si proche. C'est la même région, c'est obligé. C'est le même climat, la même atmosphère boisée.
L'excitation et l'agitation la gagnent alors qu'elle bondit de Colibri pour atterrir sur une branche non loin, à peine amortie par son vol maladroit.
Elle n'écoute qu'à peine le discours et les instructions de la Reine, ses yeux noisette passant en revue le bois alentours, tentant d'y reconnaître quelque chose.
Mais rien de plus que les essences d'arbres connues et l'ambiance de colo qui leur parvient d'un peu plus loin.
Timber n'a jamais fait de colo, sa vie était une colo. Mais son patelin accueillait chaque année des colonies remplies de gamins des villes venus pour vivre le frisson de la Nature, ou envoyés de force par leurs parents désespérés.
L'adolescente adorait ces colonies, autant pour effrayer les gamins en faisant du bruit dans la forêt avec ses amis que pour partager des bières avec les plus âgés de ces séjours.
C'était, à dire vrai, la seule animation dans son trou perdu.
Mais ce soir, elle n'était clairement pas ici pour ça. Il fallait qu'elle maîtrise son vol pour partir explorer alentours. L'espoir de trouver sa maison trop petite pour toute sa famille fait battre son petit cœur de fée à 1000 à l'heure.

© Codes de Star. ★


Résumay:
 

Visage/allure:
 

Cornes:
 

Inspi ailes:
 






Moodboard:
 


Revenir en haut Aller en bas
Écorce
Écorce

☼ Fée des Forêts ☼


✘ AVENTURES : 108
✘ SURNOM : L'Archéologue.
✘ AGE DU PERSO : Plusieurs saisons.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre !
✘ LIENS : Récits & Annexes.

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 15:21

Elle aussi a répondu à l’appel.

Pour son peuple, pour sa Reine, pour l’île et pour Peter Pan.

Elle reste dans le sillage de sa Reine, aidant çà et là ceux qui éprouvent des difficultés à maîtriser le vol. Ecorce a rarement été aussi présente. Mais c’est la circonstance qui l’exige, qui la force à se surpasser. Alors elle est là. Elle aide là où elle peut, et ceux qui ont l’air d’en avoir besoin.

L’Archéologue ne sait pas vraiment pendant combien de temps le cortège vole. Au bout d’un moment, il se sépare en trois groupes : la Fée ne bouge pas, restant dans le sillage de Colibri, jetant de temps à autre un regard vers Opium et vers sa Reine bien-aimée. La traversée ne lui fait pas peur : elle a l’habitude des expéditions dans le Monde Ordinaire. Et plus ils avancent, plus Écorce se sent dans son élément le plus pur. Ils traversent une forêt de pins, dans laquelle elle se sentirait presque chez soi. Contrairement aux autres, les bruits extérieurs ne l’effraient pas. Écorce n’a pas peur : elle est même prête à intervenir en cas de besoin.

C’est alors que le groupe s’arrête, et que Mab prend la parole. L'Archéologue l’écoute attentivement, et incline légèrement la tête lorsque sa Reine la désigne, elle et Opium. Malgré la situation, le rouge lui monte aux joues, et sa lueur scintille d’une couleur plus prononcée. Cela ne s’arrange pas avec les regards qui se tournent vers elle et qui accentuent sa gêne. Ce n’est pas le moment, idiote !

Et ce n’est vraiment pas le moment, alors Écorce se ressaisit très vite et se rapproche du groupe. Son vol est un peu maladroit, dû à sa montée de timidité, mais son sérieux reprend rapidement le dessus. Droite, digne comme une Fée doit l’être, elle dirige son regard vers le groupe d’enfants. Certains rigolent : c’est bon signe. Écorce en espère elle-aussi que la voix qu’elle entend raconte une histoire fantastique, faites de créatures magiques. Le meilleur serait l’histoire de Peter Pan. Mais elle n’espère pas trop.

Elle regarde une énième fois sa Reine, sans rien dire. Elle n’ose pas. Mais son regard crie. Ma Reine, faites attention à vous.
L’Archéologue prend son rôle implicite très à cœur, d’autant que Mab compte sur elle. Alors elle se tourne vers le groupe, et n’hésite qu’un très court instant. Elle n’aime pas les humains, et encore moins parler. L’effort est grand, pour elle. Mais elle parvient à moduler sa voix pour la garder la plus sérieuse et ferme possible.

- Pour ceux qui le souhaitent, n’hésitez pas à vous approcher de moi. Je vous aiderai.

Elle en fait peut-être trop ? Elle arrive à ne pas rougir de honte, fort heureusement. Il ne manquerait plus que ça. Écorce tourne une nouvelle fois son regard vers les enfants au coin du feu, avant d’ajouter :

- Croire en votre forme de Fée vous aidera à les émerveiller et à récolter leurs rires.

L’imagination est importante, la confiance en soi aussi. Peut-être est-ce un conseil stupide ? Écorce n’y pense pas trop, par peur de paniquer et de se laisser tomber tête la première. Encore une fois, ce n’est vraiment pas le moment.
Dire qu’ils ne se doutent pas qu’en faisant ainsi, ils arracheront définitivement les derniers rires de ses enfants.
Écorce ne culpabilise pas du tout. C’est ce qu’il faut faire, et ce qui doit être fait. Peut-être que son manque d’appréciation envers les humains l’aident. Mais parfois, elle sait très bien faire semblant du contraire.

Résumé:
 








INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Crush211

Revenir en haut Aller en bas
Kei Moribund
Kei Moribund

☠ Responsable de la Maison Funéraire ☠


✘ AVENTURES : 19
✘ SURNOM : L'ennuyé-e.
✘ DISPO POUR RP ? : Yeah !
✘ LIENS : We've all got blood on our hands, something somewhere had to die so we could stay alive.

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 19:12

Un ajustement, suivi immédiatement par un second. Son corps qui s’adapte, qui s’autorise un soupçon de plus que d’habitude. Kei ne peut pas l’ignorer—est-ce qu’il est supposé le remarquer à haute voix et briser la magie qui le fait lentement quitter le sol ? Ses ailes sont à son image, n’est-ce pas ? Magnifiques, remplies d’horreur, aussi larges que son égo a l’habitude de l’être. Pas l’idéal pour provoquer l’amusement, bien que ça ne le dérange pas. Après tout, c’est juste un autre projet tout ça, une nuit un brin spéciale, aux limites du réel. Et puis, tous les enfants ne sont pas émerveillés par ce qui est beau ou juste ; certains préfèrent des spectacles un peu plus brutaux, par les fourmis sous les loupes lors de chaudes journées d’été. Quel genre de gamin est-ce qu’il fut, dans l’Ordinaire ?

Kei a fait pas mal d’erreurs qu’il considère normales, habituelles.
Toutes ne le sont pas.

En un sens, il se sent hypocrite ; les gens qui l’entourent souhaitent sauver le monde, lui veut juste autre chose. Pas certain de quoi, ni de comment. Peut-être est-ce de pouvoir ouvrir sa chemise sombre plus que d’habitude, sans crainte que son corps ne le trahisse. Ou bien juste cet amour de l’extraordinaire. Pas que chérir les morts le dérange, loin de là. Ce qu’ils vont infliger aux vivants, pour survivre, Kei n’a pas envie de le comprendre, encore moins de poser des questions. Sur le papier, récolter des rires sonne un peu trop innocent—ah, ce n’est pas son rôle de démêler le pourquoi du comment, les détails. Il faut juste en profiter. Des fois, il exagère les choses. Ce n'est peut-être que ça.

Se déplacer est un peu complexe, tant ses ailes s’étendent. S’il n’était pas si idiot, si désireux d’être le meilleur, est-ce que ça changerait quelque chose ? Son regard remarque Lynn, se demandant ce que Monsieur têtes d’enfants coupées pense de tout ça. Vu son esprit, rien de bien sain certainement. Le reste—des visages, des personnes qu’il a peut-être croisé. Un battement, puis un autre. Le rythme est la clé pour maintenir le vol, pour ne pas se laisser distancer. Il y a une reine, à leurs côtés, une vraie reine.

Le genre à se sacrifier pour les siens, ou alors l’opposé, souveraine prête à tous les offrir en pâture à une nature devenue immense autour d’eux. Kei ne juge pas, pour une fois, parce qu’il n’est pas roi, que celui qui prend soin des défunts. Il y a des pointes de violet au bout de ses ailes, qui brillent juste un peu, lui rappelant un avion cherchant à éviter une collision avec un autre appareil. Un qui ignore sa propre destination, qui s’enfonce à la suite des autres vers l’inconnu.

« Pour ceux qui le souhaitent, n’hésitez pas à vous approcher de moi. Je vous aiderai. »

Elle, c’est une—oh, ils sont tous de véritables fées de toute façon—originelle, probablement. Kei se glisse à ses côtés, ayant du mal à rester stationnaire. Avoir des ailes aussi longues, et peu couvertes, ça lui demande une certaine énergie pour contrôler les battements, ne pas les rendre trop agressifs au risque de se fatiguer.

« Mon but n’est pas de leur faire peur, » Kei explique, quelques mèches de cheveux glissants devant ses yeux, « néanmoins, je ne suis pas sûr de comment provoquer des rires non plus. Pourriez-vous m’assister ? » Il incline légèrement la tête, en un salut qu’il espère assez poli.

Kei n'arrive pas à aimer les vivants, pas plus de quelques instants, avant que la sensation ne parte. Ils ne sont que des projets. C'est un peu dommage.

Résumé:
 
Ailes:
 







ATTENTION: I NEED ATTENTION
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Geyser
Geyser

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 36
✘ SURNOM : Le Frétillant.
✘ AGE DU PERSO : Jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Bfvoui.
✘ LIENS : El condor pasa, puis el Colibri passa aussi.

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptySam 29 Aoû 2020 - 15:07


Poncho frétille, Poncho sautille. Poncho ne tient pas en place, c'est habituel. Il avait demandé à Freckles si ça l'embêtait qu'il se joigne à l'expédition, qu'il s'en aille le temps d'une mission. Mais qu'aurait pu dire son chef bien aime en protestation ? D'ordinaire, c'est lui qui part en excursion. Alors il y va, le Lama ! Regrette juste de ne pas pouvoir rester auprès de son chef adoré, mais c'est comme ça.

Quand il arrive et voit Mab, le livreur rayonne de plus belle. Il aime bien Mab, il l'aime beaucoup même. Leur aventure à deux, l'Oubli ne l'a pas rongé. Et comment le pourrait-il ? Cette rencontre avait été beaucoup trop drôle. Ce sont les noirceurs que le péruvien veut jeter, pas les jolis souvenirs.

Lui, il s'émerveille de tout. De voir tous ces gens rassembler, de voir ces fées toutes si jolies, de voir la puissance de Mab qui les transforme le temps d'une nuit. Il s'émerveille de voir ses pieds décoller du sol alors qu'il s'agite un peu trop, et sa gamelle précipitée ne le déride pas pour autant. Oh, il voudrait pouvoir se voir, savoir à quoi il ressemble ! De ce qu'il devine, son poncho est devenu ciel, il se déploie en de grandes ailes laineuses et colorées de mille motifs. De grandes grandes ailes, longues et qui ne sont pas sans rappeler l'envergure d'un condor.

Poncho il s'entraîne à voler, mais ce n'est pas si simple. Alors il court, court pour prendre de l'élan, pour essayer. Il repense à Mab et ses conseils, essaye les pensées heureuses. C'est finalement à force de bouger tous ses muscles qu'il comprend comment faire tant bien que mal. Mais l'eau a toujours été son élément, au contraire des airs. Ce n'est pas grave ! C'est un nouvel apprentissage, une nouvelle aventure. Et il a tout un trajet pour s'entrainer. Monter sur Colibri et passer cette opportunité ? Que nenni ! Et puis ça lui rappellera des souvenirs, à le suivre dans les airs.. Au sourire de Mab, il s'esclaffe et y repond par un grand salut de la main.  

Poncho rit, Poncho s'amuse de tout et de rien parce que c'est comme ça qu'il tient la tristesse au loin. Pendant votre trajet, Poncho chante. Et peut-être Mab reconnaitra-t-elle au moins une de ses chansons. Loin de virevolter dans tous les sans comme son énergie le voudrait, Poncho plane. Il se fait calme, se découvre plus placide qu'il ne l'aurait cru. Ca lui rappelle en un sens les grandes marches qu'il fallait faire dans ses Montagnes, quand il ne fallait pas s'épuiser mais tenir la durer. De survolté, le Lama peu à peu s'apaise.

Vous arrivez enfin, et tout le monde écoute la reine. Les instructions sont claires et confuses à la fois. Poncho ne sait pas vraiment quoi faire comment, mais se dit que c'est pas grave : il improvisera. Mais avant de partir en mission, il y a une derniere chose à faire.

En quelques foulées il est vers Mab, un sourire immense lui bouffant la face. Poncho ne laisse pas de place au doute, à la peur, aux menaces. Il les combat de son optimisme et compte bien de tonner un peu de son ciel bleu intérieur.

- Merci conseiller nous ! Merci pour ailes ! Plus pratique pour suivre oiseau.

Sans blague !

- Nous aider fées aussi. Aider île ! Je croire en ça !

Et il croit, Poncho. En vous, en Mab, en cette mission et en votre réussite. Ne pas croire, c'est déjà perdre un peu. Avec un dernier sourire le Lama repart, bien déterminé à faire de son mieux.


En résumé:
 






T'éclabousse en #d3f7f7.
Revenir en haut Aller en bas
Kâduin
Kâduin

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 69
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyDim 30 Aoû 2020 - 21:22

Ce fut avoir une grande bouffée de courage que Kâduin s'était lancé dans la mission afin de retirer le givre. Il voulait redonner à Moriko sa fumerie, et puis les serpents devaient avoir froids les pauvres. La chimère de fer voulait se rendre utile, montrer sa reconnaissance de tout le mal qu'on se donnait pour lui. Pour partager les battements de coeur, pour le brosser, pour laver ses amis frétillants. Et puis, maintenant, il craignait de ne plus voir s'il ne mangeait pas d'autres coeurs battants... Il fallait donc arrêter le givre.

Le Nécrophage avait été surpris par la transformation, sentant ses asticots s'envoler de sa fourrure pour se changer en papillons brillants et bleus. Lui aussi se mit à émettre cette légère lueur, et les insectes miniatures -rapetissés en proportions de l'animal- formaient les ailes de la chimère. Un peu comme s'ils n'étaient plus qu'un, Kâduin pu sentir cette nouvelle forme, et s'envola. Un peu maladroit, mais toujours aussi lourd, il parvint à s'élever et suivre le groupe. Il essayait de rattraper Earl, c'était un ami. Sûrement. Enfin, il le pensait. Et puis, tout le monde l'intriguait, il aurait voulu aller tous les rencontrer. Cependant, l'esprit essaya de se concentrer pour le but à accomplir.

Mais à peine arrivé derrière le médecin, l'animal tendit les oreilles pour écouter la Reine des fées. Il la voyait un peu floue, mais il avait l'impression qu'elle partagerait les battements de coeur avec l'Île entière. Peut-être était-ce la voix qui lui évoquait cela ?

- Kâduin peut rester avec vous ? Il a besoin d'entendre des coeurs qui veulent bien partager leurs battements.

Demanda à la fin le Nécrophage à l'Argenté. Histoire d'être sûr de ne pas cesser de vivre en pleine mission. Même si déjà les oreilles se tournaient vers la colo où des battants vibraient déjà.

Kâduin demandera aussi aux enfants, pour les coeurs. En même temps que les rires. Ses amis volants -n'étant plus frétillants- devaient sûrement aussi en avoir besoin.

Résumé:
 






INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 1459982773-kad-signa2

If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2247

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyLun 31 Aoû 2020 - 16:14

Intrigue 6
Fin: Les Derniers Rires

 


Tout est calme autour. Un groupe d'enfants s'est rassemblé près d'un feu mourrant, avec quelques vestiges de marshmallow à faire fondre. Ils ont neuf ou dix ans, assez pour commencer a défier les ordres. De toute évidence, ils ont échappé au couvre-feu pour se retrouver et se raconter des histoires. Les chuchotements s'animent, comme si un débat agitait le petit groupe. Visiblement l'histoire ne fait pas l'unanimité, et une enfant finit par se lever avec une voix boudeuse.

- Elle est nulle ton histoi-

Elle vous a vu. A vu l'un d'entre vous en tout cas, ou a deviné un mouvement dans les broussailles où vous vous cachez. Incertaine, la fillette plisse les yeux en cherchant du regard ce qui avait attiré son attention.

- Vous avez vu ? Y a quelque chose ici. J'ai vu quelque chose.

De toute évidence, elle songe à enquêter.


_____________



► Le prochain tour aura lieu le lundi 14 septembre. Encore une fois, vous êtes libres de poster autant de fois que vous voulez.
► Vous pouvez décrire les actions des enfants comme bon vous semble dans la limite du crédible. C'est aussi à vous de choisir si vous avez l'intention de vous montrer ou pas.
► N'hésitez pas à utiliser votre environnement, inventer des choses, bref, éclatez vous.
► Encore une fois, n'oubliez pas le résumé !



Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Ambre
Ambre

≈ Sirène Doyenne ≈


✘ AVENTURES : 6
✘ SURNOM : La Danseuse
✘ AGE DU PERSO : Âgée

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : La pierre qui s'illumine danse sous les rayons de la Lune

INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyLun 31 Aoû 2020 - 18:37

Le froid. Il est terrible. Il la chassé de ses eaux qui étaient son foyer. Maintenant, elle a rejoint le Bayou. Seul espoir qu'elle entrevoit. La température reste douce. Elle s'y sent bien. Mais ce n'est pas là le plus gros problème. Elle a faim. Elle ne mange pas assez. Les cadavres contaminés lui font de l’œil.. Mais non. Elle doit résister. Se battre. Vint alors l'appel. Celui de la Reine Mab. Que faire ? Etait-ce enfin le moment de faire quelque chose pour soigner ces terres givrées ? De ramener Peter Pan à la vie ? Le doute est là. Elle hésite. Elle n'a pas vraiment envie de poser le pied sur le sol. De sentir la morsure du froid. Mais.. il faut qu'elle y aille. Qu'elle agisse. Qu'elle aide. Alors elle a tout fait pour les rejoindre. Et une fois sur place, elle fut surprise de constater qu'il y avait beaucoup de monde. Cela la rassura. Un peu. Le reste de ses craintes n'étaient pas apaisées. Son regard se porta au loin, sur celle qui dirige cette nuit. Puis, sa décision fut prise. Elle allait rester.

Soudain, quelque chose changea. Elle changea. Ses yeux dorées s'emplirent d'une surprise non-feinte. Ambre nage. Elle vient du monde de l'Océan. Ce soir, elle devint autre chose. Elle devint plus petite. Le monde lui paru alors immense, beaucoup trop grand. Elle bougea et tomba sur le sol. Très peu gracieuse en cet instant, elle jeta un coup d’œil. Son dos. Elle fut alors presque émerveillée. Une paire d'ailes, grande et belle, s'y trouvait. Elle était magnifique, faite du bleu turquoise de la mer avec des reflets violets. Se redressant calmement sur ses pieds, elle tenta le coup. Puis elle s'éleva à quelques centimètres du sol. Un grand sourire se dessina sur ses lèvres. Oui, elle était heureuse. Voilà une chose qu'elle n'aurait jamais l'occasion de revivre et elle comptait en profiter un maximum. Beaucoup d'autres semblaient partager son opinion.

La Danseuse s'entraîna alors afin d'éviter de paraître ridicule devant ses compagnons de voyage. Elle maîtrisa rapidement le coup, encore un peu sous le choc d'avoir découvert qu'elle était désormais une fée. Tout lui semblait bien différent. Plus impressionnant. Et quand vint le moment de partir, cette impression fut renforcée. Instinctivement, elle resta avec la Reine Mab. Voler était quelque chose de vraiment incroyable. Elle découvrait une nouvelle liberté. Loin des eaux qui l'emprisonnaient le jour. Elle rigola un peu, se sentant légère comme une plume. Oui, elle aurait pu aisément se faire à cette nouvelle vie. Mais son cœur restait celui d'une chanteuse meurtrière. Elle ne l'oubliait pas.

Il y avait beaucoup de visages qu'Ambre ne connaissait pas. Peut-être qu'elle se ferait des nouveaux amis ? Ou alors elle pourrait tout simplement voir si l'un des hommes présent pouvait constitué une proie potentielle.. Elle secoua sa tête, rangeant ses pensées affamées dans un coin. Ce n'était pas le moment. Et quand ils se posèrent non-loin de la colonie d'enfants, elle s'approcha pour écouter. Un discours. Récolter des rires d'enfants. En serait-elle capable ? Elle est une séductrice. Un peu perdue, elle marcha. Puis elle s'arrêta face à elle. Si belle, si jolie. Une pointe de jalousie la traversa. Elle l'ignora.

- Reine des fées.. Je me présente à vous. Je me nomme Ambre, sirène de l'Océan. Je ne suis pas habituée à faire rire.. Auriez-vous des conseils à me donner ?


Voix de velours aux teintes séduisantes. Presque hypnotique. Peut-être cela lui donnerait un avantage pour pouvoir avoir l'attention des enfants ? Elle n'en sait rien. Elle craint d'échouer. Terrible oppression qui lui fait baisser les yeux, laissant ses mèches rougeâtres aux reflets violets dissimuler son visage.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clenched
Clenched

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 210
✘ SURNOM : La Désenchantée
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep
✘ LIENS : -Θέμις -Ἀλήθεια

-Her insecurities

-And her being


INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 EmptyMar 1 Sep 2020 - 19:37

Le sourire impérial de La Reine et son regard transperçant mon âme me rassure et provoque en moi comme une douce chaleur,une lumière d'espoir protecteur, alors je me place aux côtés de son Paon, mes lames dégainées en mains, prête à lacérer ennemis et autres malfaiteurs.

Je me tient droite, comme je voyais faire les Sentinelles avec Peter, et tentant, malgré ma petite taille de protéger Sa Majesté des éventuelles attaques, et peut être même des prétendus alliés nous entourant.

Ce serait un euphémisme que de dire que les pirates ne m'ont jamais inspiré trop confiance, en vérité je les trouve abjectes, mauvais par nature et ma haine envers eux est purement et simplement infinie et justifiée, non pas parce que ce sont des adultes,  après tout Capricorne est adulte -si l'on ne porte pas trop regard à son attitude rêveuse qui rappelle celle des plus jeunes du Grand Arbre-; non c'est surtout parce que les Habitants du Port, respirent les aspects les plus tordus de L'Île, certains ont torturés des amis qui me sont chers, et d'autres sont tout simplement des traîtres au Grand Arbre, des bannis, mais je me retient et je me calme, Sa Majesté n'est pas bête et n'aurait pas changé n'importe qui parmi nos rangs.

J'écoute avec attention le discours de Sa Majesté, et comprends, après tout il faut juste faire rire des enfants, rien d'alarmant, ce n'est pas si compliqué, ils rient et continuent leurs vies, c'est tout.

Puis je me rappelle les fois où j'ai fais rire quelqu'un et elles sont bien rares, de plus la majeure partie d'entre elle était des accidents à mon insu, les personnes riaient plus de la situation ou de moi qu'autre chose.

Émerveiller des enfants? Je sais les entraîner mais les émerveiller? Sauf peut être un....

-J'espère que ces enfants sont tous un peu comme Wobbly... dis-je alors pensivement

Le fil de mes pensées est interrompu par une phrase adressé à Sa Majesté, une Pirate, une jolie femme, aux ailes de dentelles, je ne sais pourquoi elle me rappelle quelqu'un mais je serre plus fort mes lames, la fixant du coin de l’œil, l'air mauvaise et prête à défendre, cependant je me calme, ce n'est pas elle l'ennemie, ce n'est pas elle le danger, pour l'instant...

J'entends alors une petite voix, venant de la lumière, et le groupe s'approchant, on peut constater des enfants, autour d'un feu, partageant histoires et friandises, mais une petite clamant que l'histoire ne lui plaisait pas se lève.

Je m'approche, ce sentiment de familiarité m'attire, mais la lumière du feu frappe ma lame et pendant un quart de seconde, créé un faisceau de lumière sur le sol, un reflet brillant, je la range aussitôt et fait signe au groupe de ne plus bouger:

-Au sol. Sifflais-je

Je réfléchit, une tornade de pensées fuse dans mon esprit, dois-je faire le premier pas? Allez voir la petite? Mais cela voudrais dire que je m'expose à un grand risque et de plus, qui protégera Sa Majesté pendant ce temps? D'ailleurs suis-je sûre de savoir comment m'y prendre, comment faire rire autant d'enfants?

Je me sens inutile un instant, sans pouvoirs, nulle et ce combat incroyable qui s'annonce, ce n'est pas un combat que je pourrais fuir et ce n'est pas non plus un combat que je pourrais mener à coups de rapières, c'est un combat auquel je ne suis pas prête et personne ne m'a donné les armes adéquates.

Résumé:
 






Merci Key! <3:
 


I'll cut my hair
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires – groupe 3   INTRIGUE 6 – Les Derniers Rires –  groupe 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Ailleurs :: Le Monde Ordinaire-