Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Dim 17 Déc 2017 - 20:05

Cette dernière nuit, comme toutes les autres, avait porté le goût des horreurs incessantes qui transforment les rêves les plus doux en mêlée sanglante. Elles l'avaient fait gémir, trembler, crier et sursauter dans le noir, s'accrocher à son drap comme le bateau à son ancre et tanguer, tanguer au gré des larmes et des souffrances en attendant que le matin se décide finalement à arriver. Et quel matin... toujours aussi gris et pâle et triste avec le froid qui mord, le froid partout, le froid en nuages devant ses lèvres à chaque expiration, le froid qui tue en serpent imperceptible si on fait pas attention. Y en a eu beaucoup qui sont morts à cause de lui dans le Monde Ordinaire, il a tout vu Brother, il se souvient de tous ceux qui se sont jamais réveillés quand l'air devenait glacial et aussi de tous ceux qui se sont écroulés, et si jamais il oubliait rien qu'une journée y aurait toujours toujours toujours les cauchemars pour lui rappeler.

Il oublie pas de toute façon, non il oublie pas parce que c'est pas possible pour lui d'oublier ça, les monstres en uniformes, les cris, l'odeur, et puis aussi le four juste en face du block, mais malgré tout, même s'il se souvient, y a quand même les cauchemars qui reviennent tous les soirs. Sauf qu'il les supporte pas.

Pour ça Brother a pris l'habitude de partir tout seul et juste avec son arc parce qu'il veut pas quelqu'un qui le gêne avec une façon différente de chasser, il veut pas prendre le risque et surtout il est bien là dans un coin du bois, à suivre les traces, à observer la nature, l'écouter, non penser. Alors c'est moins difficile, il perd la Colère, un peu, et y a des jours mais pas beaucoup où ça lui permet même d'éviter l'arène. Ce sera pas le cas ce jour là. A vrai dire il a même pas eu le temps de partir, il vient tout juste de mettre son arc sur son dos quand y a quelqu'un qui vient lui parler. Plus tard il oubliera qui c'était et les paroles prononcées, mais sur le coup il se retourne et y a son poing qui part une fois. Bam dans le nez. L'autre il tombe, il gémit, il a les yeux ouverts grands comme des ballons et les lèvres qui supplient, mais Brother d'un coup s'en fiche quand il s'assied sur lui.

Il a la Colère qui l'aveugle, la Haine coincée dans la gorge, et les poings qui s'abattent, hier il a pas pu combattre, c'est peut-être à cause de ça. Le gamin il couine une seconde fois, la troisième il crie, et y a un paquet d'enfants qui se forme, l'excitation qui grimpe, et lui qui ressent rien à part qu'il devient un tas de frustration, et pourtant Brother va pour frapper une quatrième fois, sauf que là soudain y a une main qui le retient.

Il s'y arrache et il est brutal, envoie son regard derrière son épaule mais c'est pas n'importe quel garçon perdu qui l'a arrêté, d'ailleurs c'est même pas un garçon, non. Il regarde mais il s'adoucit pas, il affronte avec ses yeux trop verts et puis sa tronche en colère, et il a les traits froids, la Haine qui glace, un grondement coincé tout au fond de sa gorge et puis soudain juste là. "Qu'est-ce que tu veux ?" Il crache les mots, il a pas peur, qu'elle ait la gueule défigurée n'y change rien, qu'elle soit son chef non plus. Elle est juste comme lui, comme eux, comme tous, sauf qu'elle a plus de couilles que beaucoup. Plus que le gars qu'il maintient encore entre ses cuisses, qui a le visage planqué entre ses bras et qui sanglote à moitié. Manquerait plus qu'il se pisse dessus. Alors l'Inconstant se relève et le môme détale, et lui, lui toujours il fait face.

Comme David, comme là-bas. Comme face aux monstres qui annoncent le glas.

Et cette dernière nuit comme toutes les autres avait appelé la tristesse et la peur, brisé encore ses repères et lancé ses poings en bataille de désespoir.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 917
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Ven 12 Jan 2018 - 20:53

Elle ne peut pas se plaindre, Lacerate. Après tout, elle a hérité d'un groupe facile.

C'est ce qu'elle se dit parfois, quand elle fait l'appel et envoie ses recrues aux quatre coins de l'Île. Il faut dire que les Chasseurs, pour la majorité, sont de grands garçons, capables de se gérer tous seuls. Et si, finalement, certains posent problème, ce n'est pas récurrent.

Pas trop.

Lorsqu'elle voit l'attroupement, elle accélère le pas, jetant au passage la clope qu'elle tenait entre ses lèvres. Bousculer les petits ne la dérange pas, surtout que son mauvais pressentiment se confirme lorsqu'elle reconnait la source du spectacle. Par terre, il y a un autre gosse tremblant, visiblement très surpris des coups qui pleuvent sur lui. Et dessus, Brother comme de juste. Lacerate ne réfléchit pas lorsqu'elle s'avance et bloque le poing de l'Inconstant. Le regard qu'elle lui lance n'a rien de calculé non plus : pour le coup, elle est déjà énervée.

- Qu'est-ce que tu veux ?

C'est feulé, elle s'en fout. Heurte au vert de son regard son plomb à elle, durci par sa colère. S'attaquer à un camarade, qui de plus ne s'y attend pas, c'est terriblement moche et même si elle sait très bien ce par quoi Brother est passé (elle le garde dans un coin de sa tête), la Cheffe n'a pas la sagesse de lui pardonner tout de suite.
Au moins, elle se retient de le frapper. Il ne s'agirait pas non plus de se lâcher trop vite.

L'Inconstant s'est relevé, ne cesse de la fixer. L'attitude de Lacerate est terriblement ferme et inflexible et ça se ressent dans sa voix.

- Toi, moi. A l'Arène, tout de suite.

D'ordinaire, elle est plus douce quand elle le lui propose. Mais là, elle sent l'urgence et préfère mille fois qu'il la frappe elle que n'importe lequel de ses Chasseurs. Sans attendre de réponse, elle tourne le dos et fend la petite foule, direction l'Arène.

- Vous avez pas autre chose à foutre ?

Murmures épars, les spectateurs commencent à se disperser. C'est qu'elle a presque aboyé, tendue comme elle est.

(Et, quelque part, un peu fébrile et impatiente d'aller se battre, même si elle ne veut pas l'avouer.)







Des trucs en vrac:
 


Dernière édition par Lacerate le Dim 21 Jan 2018 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Dim 14 Jan 2018 - 20:02

La Gueule Cassée elle a des choses dans le regard et Brother les voit. C'est un peu comme lui mais pas tout à fait, y a de la Colère pour sûr, beaucoup même qui vient du tout fond de ses tripes, mais y a pas que ça et ça oui il le voit, même si c'est pas pour autant qu'il lui dira. Lacerate elle est comme lui, elle en a dans le cœur de la violence et elle aussi elle a besoin de laisser sortir, et ça a peut-être rien de noble ou de féminin mais c'est pas grave, l'enfant s'en contrefout parce qu'on est au Grand Arbre et qu'au Grand Arbre une fille ça a pas besoin d'avoir des rubans dans les cheveux, de porter des robes ou de jouer à la poupée. Puis d'abord que même dans le Monde Ordinaire il en a vu des filles comme Lace, avec plus dans le pantalon que certains garçons.

C'est pour ça qu'il pense même pas à baisser le regard.
Qu'il la fixe comme il fixera n'importe qui d'autre dans cette situation, fille ou garçon.
Avec froideur, avec colère, avec toute la Rage et la Haine que contiennent son cœur et toute la détresse qui le brise.

Et il hésite pas, "ok on y va", et rien à foutre que ce soit une "elle", elle a senti l'urgence et il donnera des poings pareil. Il tremble l'Inconstant, il a les doigts qui le brûlent et les dents serrées, et tout ce qu'il veut c'est cogner cogner cogner, entendre les cris des gosses quand ils deviennent fous, se laisser aller dans l'ivresse que crée la violence. C'est comme ça, ça a toujours toujours été comme ça depuis qu'il est là, y a pas grand chose qui le calme à part l'Arène et plus il s'y donne plus il lui semble en avoir envie. C'est pourtant pas vrai, si y avait pas les cauchemars il irait sûrement pas, sauf qu'ils veulent pas le laisser, se faire oublier, et la rancœur elle revient chaque à chaque nouvelle journée pour détruire et broyer.

Ils entrent dans l'arène et Brother se débarrasse de son arce et de ses dagues qu'il laisse dans un coin. Il en a pas besoin, le but c'est pas de tuer. Juste de laisser la Rage s'évacuer. D'ailleurs c'est lui qui attaque le premier, il est rapide et vise les côtes, mais mon dieu ses membres tremblent tellement de tout ce qu'il contient ! Aussi il a le regard comme de la glace ou comme du feu ou peut-être les deux, brûlant de toute la colère, froid de tout son chagrin. Et il siffle entre ses dents, gueule si elle riposte pas assez vite, envoie les coups avec toutes ses forces réunies.

Au moins il a pas besoin de se forcer, ça sort tout seul, comme une brûlure liquide diffusée dans le creux de ses veines et qui fait mal mal mal quand il l'extirpe par le bout de ses doigts.

Et BAM, il frappe dans le ventre. Frissonne à chaque fois qu'elle le touche. BAM, atteint le coin de la bouche. Sourit, rit à chaque douleur qu'elle rend. BAM BAM BAM ! Ça fait que commencer, il pourra durer longtemps avec tout ce qui doit s'échapper. Puis suffit de le connaître rien qu'un peut et on peut comprendre, savoir, parce que l'Inconstant il est pas de ceux qui frappent les plus faibles ou les plus démunis. L'Inconstant il frappe jamais non plus les plus petits. Et il sait pas si c'est comme ça qu'elle a vu et il s'en fiche, ce qui compte c'est qu'elle a senti. Et merde, juste pour ça il lui est plus que reconnaissant.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 917
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Mer 31 Jan 2018 - 23:58

Quand Brother se débarrasse de ses armes, elle fait pareil : les lames, c'est jouissif mais dangereux aussi et ce qu'elle souhaite, pour l'instant, c'est de blesser Brother le moins possible. Juste de faire le punching ball, parer ses attaques jusqu'à ce que ce qui le ronge se soit déversé, qu'il en aie assez. Ça ne la dérange pas, ce n'est pas la première fois : elle est assez forte pour encaisser, assez en contrôle.
(Ou du moins, elle l'espère fort.)

⚡️ ⚡️ ⚡️

Ça fait depuis un moment qu'ils sont là, elle en a l'impression. Depuis un moment qu'elle bloque les coups, rend parfois - juste assez pour qu'il y ait une résistance. Depuis un moment qu'à chaque sourire de Brother, à chaque impact un peu bien placé, elle sent sa propre rage qui monte. Mais ça fait des années qu'elle se refrène, possède l'expérience qui lui permet d'ignorer l'orgueil, la vieille haine qui refait surface.
Tout va bien, tout est en contrôle.

Et pourtant, elle a toujours peur.

D'un mouvement de tout son corps, elle parvient à déséquilibrer son adversaire et s'en éloigner prestement. Autour d'eux, certains sont venus assister à l'échauffourée (ils finissent par avoir des habitués) et semblent retenir leur souffle.

- C'est tout ce que t'as ?

C'est sorti agressivement, et surtout ce n'est pas ce qu'elle a voulu dire (c'est mauvais signe). En réalité, elle espère que l'Inconstant a fini mais la lueur qu'elle perçoit dans son regard ne la rassure pas réellement. Ce n'est pas qu'elle aie peur pour sa gueule à elle, c'est plus qu'elle craint de se laisser aller, se complaire dans la violence.

Après tout.

Ça lui a si peu réussi, avant.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Dim 4 Fév 2018 - 20:26

Les coups de Brother ils étaient déjà pas faciles à soutenir avec tout ce qu'il mettait dedans mais en plus c'est de pire en pire. Y a sûrement que la Gueule Cassée pour supporter, qu'elle pour rester face à lui, le laisser cogner, renvoyer un coup de temps à autre pile quand il faut. Sauf que l'Inconstant ça le frustre, ça le colle encore plus en rage, il veut qu'elle riposte alors il leur donne davantage de force. Il sait lui que Lacerate c'est juste un barrage à péter, que derrière le béton de son corps et celui de sa face y a tout ce qu'elle contient qui vit et qui bouillonne (il sait pas quoi), qui voudrait bien prendre toute la place. Elle est comme lui, trop comme lui, il se le répète, il attend, BAM le coup est plus doux, BAM il est plus violent. Il change oui, il varie et joue, il la pousse, essaye de lui faire comprendre. Tout ce qu'il veut c'est qu'elle se lâche et le frappe, lui fasse mal. Pour lui arracher la Peur et la Colère, les extirper de sa poitrine qui peut plus tout contenir.

Alors pourquoi elle le fait pas ? Pour qui est-ce qu'elle craint ?

Le rouquin à ses mots et quand elle le repousse laisse s'étirer un sourire et il est pas bon, un peu mauvais, même carnassier, il veut dire beaucoup de chose. Pourtant il se redresse, le souffle plus court, comme s'il allait arrêter. Seulement c'est pas fini, c'est à peine commencé. "Et toi c'est tout c'que t'as ?" Il revient à la charge et ses paumes d'un coup s'abattent sur ses épaules juste pour la provoquer. Ça l'amuse pas Brother de faire ça, d'être obligé de la malmener, mais c'est encore pire pour lui d'être face à quelqu'un qui sans lutte se laisse faire. C'est pour ça qu'il prend toujours des gars au sang chaud, ceux qui peuvent et veulent se défendre. Il supporte pas qu'on le laisse juste taper en pensant que ça le soulagera.

"Tu sais très bien que si j'avais simplement de besoin cogner sur quelque chose j'aurais choisi un arbre !" Il crache les mots, la bouscule à nouveau. Et il en a plus rien à foutre de la brusquer, elle est loin d'être en sucre ou sur le point de s'écrouler. "Bouge toi Lacerate !" Y a l'urgence dans sa voix et dans ses gestes, il lui colle un uppercut dans les côtes en espérant qu'elle réagisse. C'est vital, il en a besoin sinon bien trop vite il recommencera. "Lace putain, schnell !"

Son corps il tremble, il tremble de sa folie et dans sa tête y a tout qui se mélange français yiddish allemand. Y en a aussi plus que d'habitude des émotions qui le malmènent, elles se heurtent dans sa poitrine, et elles font mal, elles le blessent. Si elles étaient pas aussi nombreuses il aurait pas tapé le gamin. Autour d'eux y en a d'autres des gosses d'ailleurs qui encouragent ou se taisent, ça dépend des moments et des jours, mais il y fait plus attention. C'était intimidant au début malgré tout, sauf que le besoin est trop fort pour qu'il daigne même leur jeter un regard.

Il veut qu'elle le cogne. Il veut saigner, souffrir, hurler, chialer, finir par s'écrouler même s'il faut (c'est rare et pourtant ça arrive parfois quand il a enfin tout donné). Il veut qu'elle le libère et qu'elle fasse de même en quelque sorte, pouvoir lui être utile même dans ce moment de peu de gloire. C'est pas son genre après tout à l'Inconstant d'être méchant ou juste la violence, mais il a tellement tellement mal... Et ça son regard et tout son corps ça semble le crier. Appeler. Qu'elle le frappe enfin par pitié.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 917
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Sam 24 Fév 2018 - 17:29

- Et toi c'est tout c'que t'as ?

Elle ne répond pas, se contente d'adresser un regard froid à son adversaire. Ce n'est pas la première fois qu'ils se retrouvent dans ce genre de situations, mais là, Brother lui parait particulièrement insistant. Peut-être que sa rage s'est trop accumulée, peut-être qu'elle le brûle vraiment trop. Lacerate l'ignore, n'est pas dans ses pompes.
Pourtant, quelque part en elle, un écho de sentiment s'agite et remonte comme une coulée de lave.

Il la pousse, la bouscule et chaque contact attise la flamme. La Gueule Cassée tente de respirer, prendre un peu de recul mais il ne lui en laisse pas l'occasion. Ce qu'il lui dit - ce qu'il lui crie - sent le désespoir et l'urgence. Un coup dans les côtes, plus violent que les autres. La Cheffe serre les dents et la lave remonte.

La réponse vient sous la forme d'un poing qu'elle lui balance en pleine gueule, avec toute la force qu'elle a retenue jusque là. Elle ne s'arrête pas là, ne lui laisse aucun temps pour respirer et bondit et se jette sur lui, usant de tout son poids pour l'entraîner au sol.

Il l'a cherché, il l'a cherché, il l'a cherchée, elle va le crever.

Et ce serait presque comique : dans sa rage, Lacerate se persuade qu'elle agit toujours par altruisme, qu'elle le tabasse pour en finir le plus vite possible. Mais quelque part - et c'est le plus nouveau - elle sait pertinemment que c'est faux : ce qu'elle veut là et maintenant, c'est qu'il chiale, qu'il regrette de l'avoir provoquée.

C'est à elle de mener le bal, d'enchaîner les coups en traitre et les saloperies qui font mal. De regretter - peut-être, sans doute, absolument - de ne pas avoir ses lames avec elle, ça aurait pu l'aider à être plus persuasive. Mais enfin, elle fera avec ce qu'elle a.

Et quand elle en aura fini avec lui, il devrait être vidé pour quelques jours encore.
(Si elle s'arrête à temps.)







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Mar 27 Fév 2018 - 10:16

BAM ! Le poing de Lacerate le cueille. II chancelle et puis tombe par terre avec un cri de rage, entraîné par son poids, et dans sa poitrine y a a son cœur qui commence enfin a déborder de tout ce qu'il y a de trop. Il le sait, le soulagement viendra plus tard, quand il aura senti la douleur faire trembler son corps, quand il aura enfin eu ce combat qu'il attendait depuis le début, quand ils s'enchevêtreront sur le sable de l'arène, essoufflés, la nausée au bord des lèvres, tâchés de leurs sangs et de leurs sueurs et chaque geste rendu douloureux d'un trop plein de fatigue. Non, il s'arrêtera pas avant ça, et même après il se peut qu'il continue, parce que y a a un moment où ça devient dur d'arrêter, on se rend plus compte, on pousse son corps encore et encore même quand il peut plus supporter. Et c'est là que c'est difficile, quand il y a plus de contrôle et que le monde entier devient un ennemi à anéantir, quand les poings sont plus qu'une machine pour frapper frapper frapper, détruire, quand la raison s'envole.

Celle de la Gueule Cassée assise sur lui semble partie, Brother sourit, encaisse sans broncher les coups qui arrachent et tirent hors de lui la Colère, la Haine et la Peur et la Tristesse aussi, et d'abord se défend seulement pour faire durer les choses plus longtemps. Puis il commence à s'agiter et malgré le sang qui coule le long de sa lèvre et certainement d'autres parties de son corps, le voilà qui tente de reprendre le dessus. C'est difficile parce qu'elle est plus lourde, plus grande, et que Brother malgré tout est encore un peu petit. Et il envoie son poing vers l'estomac, se redresse pour balancer de toutes ses forces son front vers son visage et manque son nez de peu, se tord comme un beau diable. Il s'extrait finalement non sans peine, le souffle court et le regard noir, et il est même pas à genoux qu'il lui balance directement un coup dans la mâchoire, il leur laisse pas de répit. Ni a lui ni à elle ni à tous ceux qui les observent et qui crient de là où ils sont sans qu'il les entende, non à ceux là il compte rien leur donner, c'est même pas un beau combat c'est juste du trop plein balancé comme on peut pour s'en débarrasser.

"C'est pas fini Lace crois pas que tu m'auras juste comme ça ! "

Il provoque encore. Y a de la sueur mêlée à son sang pourtant il se remet debout en moins d'une seconde et redouble d'efforts, pan pan pan dans tout ce qu'il peut toucher, il a pas peur, pas maintenant, et la douleur dans son corps qui fuse à chaque nouvel impact il la ressent à peine, comme une formalité dont il prendra conscience plus tard. Plus tard c'est peut-être bientôt, il redouble d'efforts et sa respiration se brise sur de l'air qu'il parvient mal à attraper et ses poings eux tremblent de plus en plus.

Il tousse un peu, il crache du sang, s'en colle encore plus sur le visage quand il l'essuie d'un revers de main et se dit pour la première fois qu'il est peut-être pas de taille contre elle et surtout contre sa rage, qu'elle pourrait bien le tuer. Ça l'empêche pas d'attaquer encore et encore malgré les erreurs qui se multiplient, les faux pas dans le sable, les pertes d'équilibre dont elle profitera sûrement pour le foutre de nouveau par terre. C'est pas grave, qu'elle le cogne il l'a mérité ! Il serrera les dents jusqu'au bout.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 917
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Sam 10 Mar 2018 - 1:02

Ça fait des années, qu'elle se retient. Pas de cogner Brother, en particulier, non : juste de frapper, de laisser sa violence se déchaîner enfin. La dernière fois, c'était face à Big Jack et même si elle l'avait salement charcuté, ça n'avait pas suffi. Depuis, elle s'autorisait parfois certains accès de violence, se persuadant qu'elle arriverait à se modérer.
(Après tout, c'est ce qu'ils lui avaient dit.
Qu'il fallait qu'elle arrête de se mentir.)

Mais voilà : elle ne se contrôlait qu'à peine et en cet instant, tout ce qu'elle voulait, c'était de faire assez souffrir l'Inconstant pour lui passer l'envie de violence pendant quelques jours.
(Ou toute une vie.)
Ta gueule.


- C'est pas fini Lace crois pas que tu m'auras juste comme ça !

Le sourire qu'elle lui adresse en réponse est mauvais, très mauvais. Le Chausseur s'est extirpé, certes, et l'a bien amochée au passage mais elle s'en fout : c'est comme si chaque coup ravivait le brasier intérieur, entretenait la violence. Un oeil pour un oeil, elle ne sent même pas la douleur tellement le fait de l'infliger la rend euphorique. Mais quelque part, c'est une mauvaise joie : son coeur bat trop vite, elle transpire trop, comme en bad trip.

Elle le sent, que Brother faiblit. Elle-même est plus désorganisée dans ses ripostes, bien qu'elle se sente à peine vaciller. En face, l'Inconstant crache du sang et cette vision emplit Lace d'une joie sauvage ; profitant d'un faux pas, elle lui empoigne les cheveux et le soulève jusqu'à ce qu'il lui fasse totalement face. Lui cracher un jet de salive ensanglantée à la gueule l'enchante : c'est bien entendu sale, mais tant pis. La provocation lui semble nécessaire.
Elle fera sortir sa haine, elle en est capable.
Tout comme la sienne donne l'impression de jaillir en cet instant.

C'est presque tendrement qu'elle lui balance :

- T'es beau, comme ça.

Avant de le lâcher et lui décrocher un coup, un autre et encore un, sans s'arrêter. Essoufflée, parfois maladroite mais sans cesser de sourire, se marrer presque.

C'est fou, le bien maudit que ça lui fait.

HRP:
 







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Sam 10 Mar 2018 - 20:24

Lacerate et lui ils sont comme deux chiens à se tourner autour et à se chercher, à s'attaquer et se mordre en attendant de voir lequel va tomber en premier. Ça c'est lui. Brother ne se fait aucune illusion à propos de l'issue du combat, il ne le remportera pas et ça n'a jamais été son but, tout ce qu'il veut c'est cogner cogner cogner très fort et plus pouvoir réfléchir, arracher de toutes ses forces la haine et la rage et la colère et tout ce qui fait mal et peur, encore, encore, jusqu'à ce qu'il y ait plus rien de ça en lui au moins pour un jour, peut-être deux. Pas beaucoup plus en tout cas, ça bouillonne toujours aussi fort dans ses veines quoiqu'il fasse.

...

Elle lui crache dessus. Brother sur le coup cligne des yeux et tout a l'air de retomber en lui même si ça dure qu'une seconde, il grimace, penche la tête, et puis les mots qu'elle prononce lui recollent la rage dans les tripes en plus de la main qui fait mal sur sa tête et ses cheveux. "Ferme ta gueule." qu'il siffle, prêt à lui envoyer un autre coup après s'être essuyé le visage du dos de sa main, sauf qu'elle est plus rapide et qu'elle le lâche et le frappe avant lui. Il se plie, il tousse, et se crispe entièrement quand ça recommence à pleuvoir sur lui. Et il rit, il rit comme un dément et encaisse, renvoie, a du sang sur les doigts et un peu partout sur son corps, les muscles serrés et les membres qui tremblent. Et il tangue aussi, il a du mal à tenir debout et à un moment, après un coup en plein dans l'estomac, le voilà qui lâche et s'écroule par terre et grogne aussi, la joue dans la poussière avec du sang qu'il crache et qui s'écoule de nouveau d'entre ses lèvres qui murmurent un "Ça suffit" éraillé.

Ça suffit, il en a assez. Elle le voit bien non qu'il a même du mal à respirer ?

Et il a plus rien de Fort échoué au sol comme ça, il est faible et il a honte, tellement honte quand il pousse sur ses bras et qu'ils peuvent plus le porter. Il gémit et il rit encore, s'étouffe sur son propre sang, la respiration pleine de sifflements et les poumons douloureux de pas arriver à récupérer son souffle correctement. Ça lui colle la tête qui tourne, quoique en fait il l'avait déjà c'est juste que dans le combat il avait pas fait attention. Et Bam Bam Bam son cœur va trop vite contre ses côtes et peut-être même bien qu'en fermant les yeux en fait il s'évanouit.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 917
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Lun 19 Mar 2018 - 23:17

Elle arrête presque après qu'il le lui demande.

Presque.

Le "Ça suffit" met un moment à atteindre son cerveau, passer les couches de violence et de rage. Peut-être qu'elle le frappe encore une fois, elle n'est pas totalement sûre. Mais en voyant qu'il ne réagit absolument plus, son adrénaline retombe d'un coup.

Ce n'est qu'à cet instant-là que la Gueule Cassée se rend compte de la violence de leur combat : ce n'est certes pas la première fois qu'ils se battent mais jamais Brother ne s'est évanoui auparavant. Lacerate sent un élan froid lui parcourir l'échine : ça veut dire qu'elle a merdé, ça veut dire qu'elle a merdé grave.

Il lui semble qu'il y a du mouvement, autour d'eux, mais elle ne s'attarde pas dessus. A la place, elle s'agenouille précipitamment et saisit l'Inconstant au col, le secouant sans doute un peu fort mais d'une façon qui reste douce en comparaison des coups qu'elle lui a balancé avant.

- Brother ? BROTHER !

Quelqu'un s'interpose entre eux. Lacerate reconnait un Soigneur, deux.

- Laisse-nous un moment, on va s'occuper de lui.

A grande peine, la Cheffe acquiesce : elle est certes en train de paniquer mais pas assez pour empêcher les autres de faire leur travail. Avec nervosité, elle recule quelque peu, jette un coup d'oeil alentours : il y a quelques personnes, dans les gradins. Des gens qui ont probablement tout vu.

Super.

Ces regards effarés, c'est la cerise sur le gâteau.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Mar 20 Mar 2018 - 11:35

Quand il se réveille Brother tout est blanc un moment. Y a des lumières qui dansent et qui aveuglent et comme ça fait mal il ferme à nouveau les yeux, respire lentement. A l'intérieur de lui c'est aussi douloureux. Il grimace alors, attire sans doute l'attention d'un soigneur ou juste de quelqu'un parce qu'on lui demande si ça va, et il répond que "oui ça va" mais il se fait peur, il reconnaît pas sa voix, ça fait même battre un peu plus fort son cœur. C'est étrange pour lui tout ça, la douleur qui résonne jusqu'au fond des os quand il remue enfin, sa tête qui tourne et tourne quand il se met debout, ses jambes qui tremblent et la nausée qui pointe au bord de ses lèvres. Il s'accroche a un Perdu venu l'aider quand il se plie pour vomir un flot de bile, et il tousse, et il crache, et il halète un peu complètement retourné. Ses joues ont perdu de leurs couleurs depuis son réveil mais ça ira, c'est juste tout ça, le combat et le contrecoup. Le combat. Lacerate.

Il essuie sa bouche du dos de la main et grimace, vacille sur ses jambes et fait un pas qui tangue. Et ses yeux cherchent la fille, s'accrochent aux visages, sourient un peu quand ils la trouvent enfin. Ses yeux, pas ses lèvres, mais ça c'est pas très grave, il avance vers elle.

"Lacerate !" Il croasse mais il est presque enjoué, heureux de la voir. Heureux, c'est pas un mot qui sonne souvent dans sa tête mais il suffit de jeter un œil a son regard, à comment il pétille, à comment il bat, y a la lueur dedans, celle d'un bien être qu'il ressent pas trop souvent, la lumière qui fait du bien. Alors qu'elle s'inquiète pas de ses douleurs parce que là elles sont juste dans le corps et plus dans la tête, et c'est tellement rare qu'il a pas envie de tout gâcher avec de l'inquiétude ou des regrets. Après tout c'est lui qui l'a poussée à frapper cogner et se libérer de tout ce qu'elle voulait plus porter.

Brother il fait un pas après l'autre et puis il arrive devant elle. Il devrait s'arrêter mais il le fait pas, il préfère avancer encore et la chopper dans ses bras qui tremblent trop fort, la serrer encore et encore avec toutes ses petites forces et son corps qui tient à peine debout. C'est dans ces moments qu'il fait jeune comme il aurait du continuer à l'être, tout petit et frêle comme avant Pitchipoï, comme avant le Vel d'Hiv, comme avant le 16 Juillet 1942, au temps où il espérait juste que ça irait pour le bébé, où il prenait soin de Mamie Rose.

… Mamie Rose... Dans sa tête il revoit ses yeux entourés de rides et au creux de sa main il sent même la chaleur des doigts plein de plis.

Alors il s'écarte. Et le sourire qu'il envoie cette fois il est réel, plus juste dans le regard, et il irradie partout dans son torse parce qu'il fait plein de bien. "Merci." Ça sort en même temps qu'un rire, et il rit presque jamais Brother sauf quand il est fou, et là il est pas fou il est juste libéré même s'il sait que ça durera pas assez de temps. C'est pas grave pourtant, il recommencera s'il faut, il se battra de nouveau. C'est son quotidien après tout.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 917
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Lun 2 Avr 2018 - 22:34

- Il t'avait fait quoi ?
- Foutez-moi la paix.

Alors qu'elle est en train d'attendre un peu à l'écart du coin où les Soigneurs ont traîné l'Inconstant, deux jeunes Enfants Perdus se sont approchés d'elle - Lace ne les reconnait pas mais sait qu'ils étaient dans les gradins, avant. Devant son expression, les gamins se lancent un regard puis s'éloignent de concert. Il faut dire qu'elle a du sang sur elle, et toujours sa gueule déchirée.

Elle attend, ça ne dure pas très longtemps. Traîne un peu autour des Soigneurs, pas trop proche pour les déranger mais assez pour garder Brother en vue. Après tout, ça reste un Chasseur, une de ses recrues.
Même si elle est responsable de son état.

Quand Brother bouge, c'est son nom qu'il lance d'une voix étranglée. Un peu méfiante - elle s'attend à ce qu'il lui en veuille, ce serait normal - Lacerate lui lance un regard de travers. Prudent. Et l'Inconstant se lève, marche avec elle avec l'énergie d'un vieillard avant de la... prendre dans ses bras ?? Lacerate grimace un peu par réflexe, surprise.
(Les bras de Brother tremblent, elle ne l'a pas raté, elle s'en veut encore plus maintenant).

Lorsque l'Inconstant consent à la lâcher, il a l'air bien - amoché, mais bien. Et il lui sourit, la remercie, rit même un peu et même s'il a l'air heureux, elle ne sourit pas en retour. Acquiesce et contredit pourtant son geste :

- Me remercie pas.

C'est pas la première fois qu'ils se battent, mais c'est peut-être bien la première fois où elle cède. Et ça l'inquiète terriblement parce que ces temps, elle devient trop violente trop facilement. Elle n'arrive plus à la contenir, elle se ne reconnait plus. Mais ça, hors de question de le dire à l'Inconstant, hors de question de le dire à quiconque, même.
Elle ne peut pas prendre le risque que la rumeur, une fois de plus, se propage.
(Celle qui dit qu'elle est un monstre qui tabasse ses Chasseurs).

Le regard de Lacerate se fait dur. Un des Soigneurs s'approche d'elle, sans doute pour l'ausculter aussi, mais elle se dégage avec violence, lui adressant un regard qui le fait reculer aussitôt. Et - sans chercher à recroiser le regard de Brother - elle balance :

- Tu devrais te trouver quelqu'un d'autre.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Mer 4 Avr 2018 - 14:36

Un instant sur son visage la joie vacille et tremble avec son sourire. C'est un peu impressionnant parce que Brother c'est comme s'il se fanait tout d'un coup mais c'est juste qu'il sent bien qu'elle voit pas les choses de la même manière, qu'elle ressent pas comme lui, et quand les mots sortent il a même pas besoin de vraiment les entendre, il sait. Elle s'en voudra ou quelque chose dans le genre, il peut pas dire si c'est vraiment ça mais y a un truc qui la met mal et ça il voudrait bien découvrir ce que c'est pour pouvoir l'aider. Mais avant tout il y a des points à remettre sur les i parce qu'il voit le regard et que ça sent pas bon et cette fois c'est plus pour elle que pour lui même si ce serait bête qu'elle le refoute en rogne alors qu'il est encore plein de sable et de sang et de larmes... ouais en fait de plein de choses qu'il est pas bien sûr d'avoir envie d'identifier actuellement. Suffit de regarder quelque pas derrière lui et on pourrait croire qu'il sème des traces avec ce qui lui est sorti de l'estomac. Pas glorieux tout ça mais il s'en fiche un peu, sa gloire y a longtemps qu'il l'a enfouie au plus profond de sa poche sans jamais oser l'en sortir, elle a disparu en même temps que l'étoile sur son vêtement est devenue un signe pour crier moins que rien.

Dire qu'au début il l'aimait bien.

Ouais c'est comme sa Colère, elle lui donnait assez de force et de courage pour défendre comme un lion ce qu'il pouvait, ou aussi quand il a fallu tirer Grenouille pour l'emmener loin des fils et des Uniformes, ou quand il a fallu le porter sur des kilomètres entiers alors qu'il avait mal aux pieds à cause des talons plein de sang. Et aujourd'hui voilà où elle l'a menée ! Pourtant les deux, la Colère ou l'Étoile, il parvient pas à s'en débarrasser parce qu'après tout elles sont un bout de lui et que ça il peut pas l'oublier même si y a des jours il voudrait. Elles font partie de son identité et de son âme et si a un moment y a rien qu'un tout petit bout de Rage qui s'en va il sait que ce sera jamais plus parce que c'est pas possible, c'est ancré bien trop fort en lui. Alors un peu comme un rappel, sur son bras les numéros d'encre se mettent à brûler et il tire ses manches juste pour mieux les cacher, pour autant ce n'est pas pour ça que lui se cache. Pas maintenant, pas devant elle. Sinon tout ça il va le perdre.

"Tu peux toujours rêver Lace.Y en a pas deux comme toi." Ses yeux brillent et il les jette comme des pierres dans ceux de sa cheffe. Il a la conviction d'un gamin sûr de lui, la sincérité qu'on attribue tout le temps aux enfants. "Puis c'est moi qu'ai poussé pour que tu lâches tout ce que t'as en toi, t'as pas à t'en vouloir." Puis c'est pas comme s'il avait pas l'habitude de finir entre les mains des soigneurs, juste que normalement il arrive à y aller sur ses deux jambes mais ça c'est pas grave, y a toujours un cas où ça fonctionne pas pareil et c'est tombé sur elle.

C'est peut-être ça le soucis, il commence à comprendre. Elle est chef des Chasseurs après tout, peut-être bien qu'elle a pas le droit de faire des choses comme ça, se battre aussi fort avec l'un de ses Garçons, y a peut-être un règlement, un truc qui lui interdit, en fait il sait pas et les hypothèses se bousculent au coin de sa tête. Toujours est-il que si y a rien il est hors de question qu'il la laisse faire ça.

"T'as peur de quoi ? Tu vas peut-être te prendre des remarques mais t'as qu'à dire que c'est moi qu'ai voulu. Puis j'en avais besoin et sans toi j'aurais tapé l'autre gamin là." Il serre la mâchoire. C'est pas un méchant Brother, il a jamais voulu se jeter sur un plus petit et qui en plus s'y attendait pas mais c'est sorti comme une bête laissée enfermée pendant un trop long moment. "Y a de moins en moins de monde qui veut bien se battre avec moi tu sais ? Ou alors ils courent parce qu'ils ont peur et je dois les attraper. Y en a plein aussi qui au premier coup ont peur d'en prendre d'autres et moi j'suis comme un idiot à leur cogner dessus sans qu'ils renvoient rien." Et quand il croise des Perdus souvent il a le droit au regard de la peur parce qu'il est pas un vrai frère Brother et que tout le monde le sait. Y en a encore pourtant qui essayent des fois de demander son aide et il le fait volontiers si c'est pas trop compliqué, mais il fuit les pleurnicheurs, il gronde sur les plus petits, il a trop de Colère pour être ce que Peter attend de lui.

"Toi t'es la seule qu'a pas changé."

Il ajoute ça parce que c'est vrai, y en a qui sont partis, y en a qui sont arrivés, y a eu des innocents qui à l'entente de son prénom sont venus le voir et il les a jeté, ils se sont montrés sympas dans les premiers temps pour essayer de l'amadouer puis ils ont fini par prendre leurs distances. C'est comme ça, il le sait et il s'en fiche, mais c'est vrai que souvent c'est difficile pour trouver quelqu'un qui veut bien se battre. Vraiment se battre. Pas un combat de frères oursons. C'est que paraît qu'il a la détente rapide et le coup facile alors on s'approche pas.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 917
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Mar 17 Avr 2018 - 22:47

- Tu peux toujours rêver Lace. Y en a pas deux comme toi.

Ah, pour sûr y'en a pas deux d'aussi cruels. Y'en a pas deux d'aussi hypocrites, d'aussi brutaux.
D'aussi cassés.


- Puis c'est moi qu'ai poussé pour que tu lâches tout ce que t'as en toi, t'as pas à t'en vouloir.

Brother marque un point, mais c'est comme si Lacerate refusait de le reconnaître. Faut pas lui en vouloir, elle a tellement l'habitude de tout prendre sur elle, pour elle. La colère, la culpabilité, la haine de soi, c'est un ballet maudit qui ne cesse de l'entraîner jusqu'à ce qu'elle en perde haleine.
Elle a l'habitude, on vous dit.

- T'as peur de quoi ? Tu vas peut-être te prendre des remarques mais t'as qu'à dire que c'est moi qu'ai voulu. Puis j'en avais besoin et sans toi j'aurais tapé l'autre gamin là.

Elle ne peut pas le lui dire, elle ne peut pas le leur dire. De quoi elle aurait l'air si elle rejetait systématiquement la faute sur le plus faible ? Quelle Cheffe elle ferait ? Lacerate sent ses poings se crisper. Brother continue, l'enfonce sans même le vouloir :

- Y a de moins en moins de monde qui veut bien se battre avec moi tu sais ? Ou alors ils courent parce qu'ils ont peur et je dois les attraper. Y en a plein aussi qui au premier coup ont peur d'en prendre d'autres et moi j'suis comme un idiot à leur cogner dessus sans qu'ils renvoient rien.

Et l'achève.

- Toi t'es la seule qu'a pas changé.

Ça la tue, cette affirmation. Parce que justement, elle n'a changé en rien, pas même après toutes ces années. Elle reste la même, celle que la douleur exalte, celle qui ne se complait que dans la violence, la domination. Celle qui n'a jamais appris que par la souffrance, un oeil pour un oeil, si tu plies, c'est qu'ils t'ont déjà baisée et alors qu'elle y repense, Lacerate sent l'air lui manquer.

- Dis pas ça...

Elle a dit ça d'un ton qui gémit, s'en veut immédiatement d'être faillible. Elle aimerait être un roc, n'y parvient pas. C'est trop dangereux, pour elle et pour lui. Et c'est cette pensée qui la conforte à durcir son regard encore alors qu'elle le plante dans celui du Chasseur.

- Un jour, je vais pas m'arrêter.

Mortellement sérieuse, mortellement écorchée.

- Un jour, je vais rire quand tu me demanderas d'arrêter. Un jour, j'estimerai que j'en aurais pas assez. Et faudra qu'on m'immobilise pour que je te lâche, faudra qu'on m'arrache à toi. Un jour, je ferai bien plus que te cracher dessus.

Sa voix n'est pas aussi stable qu'elle l'espère. Elle monte même, se fait plus urgente.

- C'est vraiment ça que tu veux ?

Impossible de ne pas voir comment Brother tremble sur ses jambes, impossible d'ignorer le sang sur le sable.
Impossible de retenir ce désespoir qui lui coule comme du plomb fondu dans la gorge, remplit ses poumons et hurle en silence.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   Lun 23 Avr 2018 - 11:27

Brother, à la voix qui gémit, il a son sourire qui se fane et tout dans son ventre qui se tord un peu, et dans sa poitrine ça fait même mal et il reste là, juste là debout et vacillant, et si elle voulait elle pourrait juste d'une main le remettre par terre. Heureusement elle est pas comme ça et l'Inconstant a confiance, il croit en elle malgré tout ce qu'elle cache, il lui fait confiance même si elle a des secrets, mais après tout il est pareil non, il a ses confidences, tout ce qu'on ne voit pas, et dès qu'on essaye de forcer un tant soit peu sa carapace le voilà qui se braque de toutes ses forces. C'est pour ça des fois qu'il frappe si vite, parce que dans les plus mauvais jours il a l'impression que juste une parole c'est une agression et que la Colère tout d'un coup elle bondit et ses poings aussi. Et alors c'est comme des étincelles. Ça explose partout et il peut rien retenir et bam bam bam il tape et tape et tape et lui aussi des fois il oublie de s'arrêter. Parfois comme ça il se fait peur mais alors y a une alarme dans sa tête qui s'allume et il arrive à s'arrêter, sauf qu'il se dit qu'un jour ça sera pas comme ça non, un jour ça se mettra pas en route et alors il cognera trop longtemps lui aussi.

Mais sur lui c'est pas grave. Elle peut le frapper encore jusqu'à ce qu'il tombe ça lui fait rien, alors il reprend son sourire Brother et il secoue un peu la tête parce que ça lui est égal. Qu'elle lui fasse mal. Qu'elle fasse éclore le sang contre ses lèvres, sur son visage. Qu'elle le fasse éclater, se briser, pour l'aider à contenir plus longtemps sa Rage. Qu'elle le soigne de sa fureur comme elle en a envie, après tout il l'a cherché, il le lui a dit. Y a pas de honte à avoir, pas de regrets et pas de Peur non plus, et pourtant Lacerate elle en est remplie et lui il voudrait juste qu'elle cesse, qu'elle réfléchisse plus. Vas-y, cogne cogne si tu veux, Brother lui il a pas peur non.

"Si c'est ce que je veux ?" Il ricane, ça siffle entre ses lèvres abîmées. "Y a déjà eu des gens qui ont fait bien plus que me cracher dessus Lace." Il a eu le sang et la chair de Joseph sur le visage. Il a eu un flingue posé sur le front. Et la boue, et la merde dans laquelle on le traînait, la misère des condamnés dont le seul espoir portait le nom de « four ». "J'ai passé des années dans la merde, le sang et la boue à être juste un moins que rien pour tout le monde, on m'a marché dessus, on a essayé de me tuer, ils ont lâché les chiens pour m'attraper." Il essaye d'avoir le regard dur Brother mais il en parle jamais, et là, là y a sa voix qui vacille, les mots qui tremblent, il serre son poing contre sa jambe et il fait si petit, si frêle quand il se recroqueville.

C'est que ça fait mal de dire tout ça. Ça fait peur surtout, il peut pas retenir quelques coups d'œil inquiets, il veut pas être entendu, pas être remarqué, et au fond de sa chaussure son étoile semble peser de tout son poids alors un instant il bascule sur l'autre jambe.

"J'ai vu la Mort Lacerate, je l'ai vue souvent... Alors j'ai plus peur de la rencontrer encore, elle me prendra même pas... Crois moi j'suis pas fait pour ça, elle veut pas de moi." Pauvre petit être qui tremble de toutes ses forces malgré son sourire de tristesse, malgré le fait qu'il tente d'être Fort. C'est qu'il a les souvenirs qui coulent en cascade violente sur lui et son souffle se tord, plus court, il a même pas une larme au coin de l'œil mais à l'intérieur ça pleure. Parce qu'il a espérer crever quand il mélangeait tout, quand il croyait Grenouille mort lui aussi et qu'il savait plus, qu'il arrivait plus à se souvenir de ce qui était arrivé. Il a voulu en finir, il a espéré juste un instant que l'Uniforme fasse éclater sa tête mais non, il est resté en vie, on l'a sauvé et il a retrouvé Grenouille qui est venu le chercher. Pour lui de toute façon, pour ce petit frère que David lui a confié, il laissera pas la Faucheuse l'attraper. "Puis j'suis plus fort que tu peux penser."

Ah ça il l'a murmuré. Il doute un peu de lui en l'instant mais il sait qu'il s'en tirera, qu'il repoussera encore et encore ses limites juste pour la stopper si il sent qu'elle va trop loin. Il sait qu'il hésitera pas, qu'il s'en fera pleurer, vomir, hurler, si c'est pour l'affronter. Maintenant après tout il est au courant. Et Brother il refuse de la laisser sombrer.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: There's nothing in this world I wouldn't do ✡ Lacerate   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD
» forge world AERONAUTICA
» Clipper Round The World - Cinquième étape
» Prêt de cartes pour la World Cup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: L'Arène Bestiale-