Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Buster
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : L'Expert
✘ AGE DU PERSO : 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Envoie-moi un MP, pepito
✘ LIENS : Remember kids, the only difference between Science and screwing around is writing it down.

MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Mer 27 Déc 2017 - 23:30

- Nan t'excuse pas rouquin. Surtout... Surtout t'excuse pas.

- Personne est doué pour enterrer ses potes. On apprend ça nul-part, mec. T'as parlé avec l'coeur. C'est le mieux qu'y avait à faire.

- C'est pas de ta faute, Buster.

Tout ça le rassure un peu. Il se sent moins stupide et honteux. Il était à dix lieues de leur imaginer un caractère si... Empathique ?
Car c'est ce qu'ils sont. Empathiques. Ils comprennent ce qu'il ressent, sans aucun mal.

- C'est pas ta faute... C'est... C'est la faute du tyran, ajoute Apache avec une grimace de hargne.

Peut-être qu'ils comprennent un peu trop ce qu'il ressent, en fait.
Il frémit, conscient d'avoir appuyé sur un point sensible pour eux. En fourrant les mains dans ses poches humides, il serre les bras le long de son corps, inquiet de la direction que prend le discours d'Apache.

- Faut arrêter de se dire que c'est le destin. Que c'est la faute à pas de chance, que c'est la faute d'un putain d'animal sauvage. Faut regarder la vérité en face.

Le punk plante sa pelle une dernière fois dans le trou. Des lucioles vertes et bleues virevoltent rapidement à l'intérieur, comme pour inspecter cette nouvelle portion d'espace arrachée à la terre.

C'est Peter Pan qui l'a tué.

Bam, comme un coup de tonnerre dans la pluie qui ne cesse pas. Les yeux de l'Expert étincellent d'une lueur fixe, perdue et pensive. D'habitude, il aurait eu un mouvement de recul en se faisant saisir par les épaules par quelqu'un comme Nasty, mais un mélange de peur et de colère noie son crâne, son cerveau, ses nerfs.

- Ton pote Coco c'tait une victime. T'es une victime.  

D'habitude, il aurait réagi au fait d'être appelé « victime ».

- On est tous des victimes des caprices d'un foutu despote. T'as rien fait d'mal et ton pote non plus. On subit TOUS Peter Pan. Fous-toi la rate au court-bouillon ! Hurle ! GUEULE ! LÂCHE TA RAGE ! T'as l'droit, Bust' T'as l'droit d'avoir la Haine !

Dit-elle avant de fondre en larmes, traçant deux lignes noires sur ses joues. La colère s'infiltre dans les veines de Buster, font rougir son visage, lui font serrer ses poings, serrer ses lèvres et arrêter sa respiration. Mais le fantôme du pessimisme, de la réflexion, appuie sur le gros bouton rouge. Et tout s'éteint. Il se dégonfle comme un ballon, et ses yeux remontent vers l'adolescente.

- Mais, Nasty...

Sa voix est faible, bien trop faible. L'averse semble lui couper la parole lorsqu'il fait une pause, manquant d'air à force de retenir un puissant sanglot.

- Ça s-s-s-sert à r-r-rien de hurler, qu'il hoquette de manière laborieuse, enfantine, vaincu. On p-peut rien f-f-faire contre ç-ça...

Ses yeux vides de larmes voudraient pleurer, mais il a épuisé son stock. Il regarde Apache avec des globes oculaires secs et douloureux. Ils sont rouges comme une haine découragée.

- On est déjà tous m-morts...






WANTED : Je suis à la recherche de mon Petit Frère !

Buster analyse en #e9e9e9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1079
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Sam 20 Jan 2018 - 17:13

Une victime. Oui. Une de plus. Un cadavre de plus qui s'ajoutait à la montagne de morts. Ça s'entassait, inlassablement, et le temps émoussait la colère, emportant les souvenirs au loin.
L'oubli.
Seul refuge qui pourtant à sa façon devenait le pire des tombeaux.

"T'as l'droit, Bust' T'as l'droit d'avoir la Haine !"

Ce n'était même plus un droit, à ce niveau la, mais plutôt un devoir. Du moins, c'était ce que pensait Apache, alors qu'il restait silencieux, écoutant Nasty, baissant les yeux sur la tombe qu'ils avaient creusé l'instant d'avant alors qu'elle, fondait en larmes, laissant ses émotions la submerger.
C'était assez beau, en fait, de la voir comme ça, dans la perte de contrôle soudaine. Ça avait quelque chose de putain de poignant.
Nasty si forte en apparence.
Nasty si rude avec les mots.
Nasty si intouchable dans son attitude.
Une camarade sensible, en réalité, qui semblait subir la violence des frasques de l'empereur de plein fouet.
Ca la touchait.
En plein cœur et jusqu'aux larmes.
Et ca le touchait, le punk, de la voir comme ça.

Et puis, presque inaudible au milieu du chant de la pluie qui arrosait toujours la foret, la petite voix de Buster s'éleva. La voix d'un enfant, au demeurant. Il l'avait déjà entendu, évidemment, la voix de l'éclaireur, mais jusqu'ici elle ne lui avait pas semblé si fragile, si jeune...

- Mais, Nasty...
Qu'il disait. Ça s-s-s-sert à r-r-rien de hurler. Toujours légèrement en retrait par rapport aux deux autres, leur faisant presque dos, Apache avait doucement relevé la tête, la tournant vers eux, attentif à ce qui allait suivre.  On p-peut rien f-f-faire contre ç-ça... Et les yeux de Buster s'étaient accrochés aux siens alors que la mine du punk se faisait presque mauvaise, ses sourcils se fronçant, ses poings se serrant. La rage grimpait, galopait presque déjà dans ses veines, ça lui remontait jusque dans la gorge.
On est déjà tous m-morts...

"NON !"
L'iroquois l'avait presque coupé, tonnant d'une voix forte, sans concession.

"On est pas tous mort, Buster."
Les yeux noirs du chasseur restaient rivés dans ceux du plus jeune, le fusillant du regard. "Pas encore."
D'un mouvement de tête, il désigna le corps de l'enfant perdu qu'il n'aura jamais connu. Le fameux petit frère.

"Pour lui, c'est terminé."
La pluie tombait toujours, plic-ploquant sur les feuilles, arrosant et refroidissant les alentours. "L'empereur a eu sa peau, mais il ne tient qu'à toi de faire en sorte que d'autres petits frères ne le rejoignent pas... Ca ne tient qu'à nous... Nous tous."
Est ce qu'il n'allait pas un peu loin, Apache ?
Il ravala sa salive, serrant les dents, tirant une gueule colérique, son visage sombre ruisselant d'eau de pluie. Un instant, ses yeux noirs se braquèrent sur Nasty, se laissant comme un temps de réflexion avant de revenir vers le rouquin.

"Si j'te disais qu'on pouvait changer les choses, t'en dirais quoi ?"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 307
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Mer 30 Mai 2018 - 11:15

- Mais, Nasty...  Ça s-s-s-sert à r-r-rien de hurler. On p-peut rien f-f-faire contre ç-ça...
- Comment qu'tu peux dire ç...
- On est déjà tous m-morts...

Nasty écarquille les yeux, comme frappée en plein cœur. Bastos dans les côtes. Elle pensait être la seule, à touiller ses idées suicidaires. N'était-elle pas venu sur l'île pour y exploser ? Peter s'était désintéressé de son cas, sitôt foulé le sol de l’Île. Pas de pétarade, pas de feux d'artifices : juste de la vie à se bouffer au kilomètre et sans envie. Jusqu'à la disparition bête et l'Oubli.
Autant de jouets cassés que le tyran remplace lorsqu'il se lasse.

- NON !


Négation électrique qui la ramène de presque aussi loin que Buster. Qui la ravive.

- On est pas tous mort, Buster. Pas encore. Pour lui, c'est terminé.... L'empereur a eu sa peau, mais il ne tient qu'à toi de faire en sorte que d'autres petits frères ne le rejoignent pas... Ça ne tient qu'à nous... Nous tous.

Voilà pourquoi elle le suit, lui, avec ferveur. Voilà pourquoi elle est encore là.

- Si j'te disais qu'on pouvait changer les choses, t'en dirais quoi ?

Un franc sourire étirent ses lèvres noires. Sous le charbon, la blancheur éclatante des dents. Elle presse l'épaule de l'Expert comme on le fait d'ordinaire avec un camarade.

- Tu peux choisir d'subir et effectivement d'attendre la Faucheuse. Ou tu peux choisir de vivre et d’œuvrer à ta propre liberté. T'es pas tout seul, Buster. Lorsque l'injustice devient la loi, y a qu'une solution...

Et tu la connais, au fond de toi, mec.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buster
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : L'Expert
✘ AGE DU PERSO : 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Envoie-moi un MP, pepito
✘ LIENS : Remember kids, the only difference between Science and screwing around is writing it down.

MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Sam 2 Juin 2018 - 19:41

Lorsque Apache l'interrompt, Buster sursaute presque.

- NON ! On est pas tous mort, Buster. Pas encore.

Il ouvre de grands yeux, qui peinent à rester dans ceux du punk, tant celui-ci le transperce du regard. Cet air déterminé et furieux lui donne une aura très menaçante.
D'un mouvement de menton, il désigne le petit frère, toujours en dehors de sa future tombe.

- Pour lui c'est terminé. L'empereur a eu sa peau, mais il ne tient qu'à toi de faire en sorte que d'autres petits frères ne le rejoignent pas... Ca ne tient qu'à nous... Nous tous. Si j'te disais qu'on pouvait changer les choses, t'en dirais quoi ?

Cette dernière question résonne dans l'esprit embué de Buster. Comme une onde de choc, elle dissipe ce flou gaussien, et le regard de l'Expert se fait plus dur, plus concentré ; il rend à Apache son regard, le regard qu'il adopte lorsqu'il lit attentivement les pages d'un livre.

- Je te demanderais comment.

Lorsque Nasty pose sa main sur son épaule, il ne fait pas de mouvement de recul. Il regarde cette main, pensif, et appréhensif de ce que le Panda a à dire.

- Tu peux choisir d'subir et effectivement d'attendre la Faucheuse. Ou tu peux choisir de vivre et d’œuvrer à ta propre liberté. T'es pas tout seul, Buster. Lorsque l'injustice devient la loi, y a qu'une solution...

Son cœur tambourine. Tout va très vite, tout est extrême. Mais en même temps, l'excitation face à une possible solution cachée, la colère noire et rouge qui balaye encore des trucs à droite à gauche dans son crâne, le souvenir de Coal, toutes ces choses rendent son état actuel plus positif que négatif. Il balance sa réponse un peu du tac au tac, sans tourner 7 fois sa langue dans sa bouche :

- ...La révolution ?

C'était une question, une hésitation, oui. Ça reste extrême. Ça reste sorti de nulle part, d'un malheur, d'une injustice qui aurait pu rester sans suite. Mais ils sont arrivés, lui sont tombés dessus avec un projet de taré en tête. Il a à la fois peur d'y croire, et, en même temps, très envie.
C'est qu'il est tellement fatigué de devoir protéger les gens.

- Comment ?

Le ton n'est plus celui du désespoir, mais de celui qui a envie de suivre tout en ayant, quelque part, un semblant de réserve, un soupçon de prudence que la colère et la tristesse ne parviennent pas à abattre.






WANTED : Je suis à la recherche de mon Petit Frère !

Buster analyse en #e9e9e9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1079
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Mar 5 Juin 2018 - 7:04


- Je te demanderais comment.


La question semblait avoir redonné un quelque chose à Buster, sa voix redevenant un peu plus ce qu'elle était auparavant. Du coté de la jolie blonde, c'était son sourire qui était de retour, fendant sa bouille alors qu'elle répondait, prenant la suite et posant une main sur l'épaule du plus jeune.

- Tu peux choisir d'subir et effectivement d'attendre la Faucheuse. Ou tu peux choisir de vivre et d’œuvrer à ta propre liberté. T'es pas tout seul, Buster. Lorsque l'injustice devient la loi, y a qu'une solution...
- ...La révolution ?

Cette fois, ce fut à Apache que cela arracha un sourire, et même un léger rire soufflé, comme si Buster avait fait une blague. Cependant, il n'y avait rien de vraiment drôle la dedans, et le punk lui même le savait.

- Comment ?


La mine de l'iroquois se figea un instant alors qu'il fixait l'Expert de ses yeux noirs, semblant le scanner tout entier et jusqu'au fin fond de son âme. Cette fois ça ne rigolait plus, ils abordaient le vrai sujet. Et c'était maintenant que cela devenait vraiment dangereux.
Malgré qu'il en avait tout à fait conscience, Apache ne se départissait cependant pas de son sourire, même si celui ci semblait se faire plus lointain, comme si le chasseur se perdait un peu dans ses pensées. Ce n'était pas bien loin d'être le cas.

- Se poser des questions. Remettre en question. Observer.
L'Hérissé avait balancé cette courte énumération comme s'il s'agissait de pures évidences. C'en étaient bien, pour lui. Une révolution... Il haussa les épaules, l'air de ne pas trop y toucher, faisant mine que jusqu'ici il n'y avait pas songé. Comme si c'était Buster qui venait de lui donner l'idée. Bien sur tout ça était feinté, mais il s'agissait de ne pas trop foncer dans le tas. De ne pas forcer le passage. En douceur, toujours. D'autant que dans le cas présent, au vu de la situation dans laquelle Buster se trouvait, il y avait fort à parier qu'il n'avait pas l'esprit clair. C'était le genre de cas, ou, tout échaudé qu'on était, on suivait le premier venu qui apportait une solution, et quelques jours après, une fois le recul pris sur l'évènement, on retournait sa veste.
Apache avait beau être un petit con de punk, il n'en demeurait pas pour autant complètement stupide. De plus, l'exercice du recrutement commençait à le connaitre un peu. Autant que cela pouvait être possible.
".. Pourquoi pas. Si ça s'avère nécessaire."
Un nouveau regard vers Nasty, avec un feu qui crépitait au fond des mirettes sombres. Sans doute que cela lui apparaissait comme très rigolo, de le voir faire comme si de rien, de jouer à la sainte ni-touche de la révolte, comme ça. Mais ce qui importait, c'était que l'éclaireur prenne ses propres décisions. Qu'il ne soit pas trop fortement dirigé sous peine de se sentir manipulé.
L'idée, ce n'était pas de laver le cerveau des gens.
C'était de leur ouvrir les yeux sur une réalité.
A eux d'en tirer les conclusions.
"Ce qui compte, je pense, c'est de pas oublier qu'on est tous maitre de nos vies. Qu'on a tous des choix à faire. Suivre le groupe, pourquoi pas. Mais consciemment plutôt que par défaut." Est ce que c'était clair ? Ce n'était pas très sur. Apache restait évasif volontairement.
"Regarde comment ça fonctionne."
Et le punk avait de nouveau baissé la tête sur le cadavre trop jeune, comme s'il illustrait parfaitement le dit fonctionnement du Grand Arbre. "Et demande toi si ça te convient." Et le regard noir de l'Anarchiste s'était de nouveau plongé dans celui de Buster, très attentif à la suite. A ses réactions.

"La suite... C'est à toi de décider. D'agir en conséquence..."
Une révolution. "..Ou pas." Finir dans un trou.

T'en penses quoi, toi ? Buster. Hein ?






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 307
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Jeu 13 Sep 2018 - 22:26

- ...La révolution ?

Suspension du temps. Âmes au bord d'un précipice. Du "principice".

- Comment ?

Sans le savoir, Buster vient de poser un pied de "l'autre côté". Son simple intérêt prouve que l'idée le chatouille, qu'elle germe en lui comme une plante qui ne demande qu'à s'épanouir. Regard en biais vers son camarade de la première heure. Nasty est pendue aux paroles à venir de l'Hérissé.

- Se poser des questions. Remettre en question. Observer. Une révolution..... Pourquoi pas. Si ça s'avère nécessaire.


Une approche en doigté, donc. Prudence est mère de Sûreté. La Vilaine garde la bouche cousue laissant œuvrer celui qui maîtrise le jeu de l'anarchie. Instiller le doute. Pointer du doigt les incohérences. Formaliser la colère qui boue,, sous le couvercle d’indifférence.
"De quelle vapeur es-tu, Buster ?"
L’œillade échangée avec Apache la galvanise. Son ami crépite d'une énergie retrouvée, entière. il est de nouveau "lui". Et ce "lui" lui avait terriblement manqué. Vœux silencieux mais manifeste, ses prunelles bleues lui hurlent de puiser en elle toute la verve et toute la folie dont il aura besoin pour ses projets. Elle est là. Elle est le papillon de nuit qui bat des ailes autour du phare.
"Viens t'éclairer, Buster. Vogue jusqu’à nous."

- Ce qui compte, je pense, c'est de pas oublier qu'on est tous maitre de nos vies. Qu'on a tous des choix à faire. Suivre le groupe, pourquoi pas. Mais consciemment plutôt que par défaut. Regarde comment ça fonctionne. Et demande toi si ça te convient.
-... Demande-toi, comment toi, tu aurais fait ou voulu faire.

Nuance dans la ponctuation. "Prends ton destin en main, gamin."
- La suite... C'est à toi de décider. D'agir en conséquence.....Ou pas.

Silence que le panda laisser s'étirer à dessein, avant de rajouter, les yeux rivés sur le trou où gît le macchabée.

- Alors, Buster... ça te convient ?

Tout ça.
Absolument tout ça.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buster
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : L'Expert
✘ AGE DU PERSO : 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Envoie-moi un MP, pepito
✘ LIENS : Remember kids, the only difference between Science and screwing around is writing it down.

MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Ven 14 Sep 2018 - 19:07

- Se poser des questions. Remettre en question. Observer.

Que de banalités que voilà. Et Buster qui s'attendait à l'idée du siècle, à la solution miracle, et voilà qu'on lui donne la recette pour faire une bonne dissertation de philosophie.

- Une révolution... Pourquoi pas. Si ça s'avère nécessaire.

L'Expert, encore dans sa boule de rage et de tristesse, interprète mal ce haussement d'épaule. Est-ce qu'il se moque de l'idée ? Alors qu'il est réputé lui-même pour être une racaille qui récolte des champignons au cachot à chaque nouvelle lune ?
Ou bien peut-être que Buster est devenu un peu trop sensible après tout ça, et un peu trop honteux d'avoir balancé une énormité pareille.

- Ce qui compte, je pense, c'est de pas oublier qu'on est tous maitre de nos vies. Qu'on a tous des choix à faire. Suivre le groupe, pourquoi pas. Mais consciemment plutôt que par défaut. Regarde comment ça fonctionne.

- ... Demande-toi, comment toi, tu aurais fait ou voulu faire.

Les deux compères regardent le trou d'obscurité dans lequel le cadavre fantomatique de Coal semble caché ; l'Expert suit la cible de leur regard, avant de revenir vers eux à l'instant où ils font de même avec lui. Les bras ballants, le visage et les mains sales, les vêtements couleur mélasse, il n'a plus l'air si vif d'esprit, l'Expert.

- Et demande toi si ça te convient. La suite... C'est à toi de décider. D'agir en conséquence... Ou pas.

Et le silence se fait.
Buster regarde Apache, puis Nasty. Successivement, plus ou moins rapidement. L'un de ses yeux, très irrité, est à demi-fermé. Impossible de distinguer ses larmes et l'humidité naturelle sur son visage.
Il est confus.

- Alors, Buster... ça te convient ?

Il fronce légèrement les sourcils, comme bien embêté par tout ce qu'ils viennent de lui dire. Graduellement, très lentement, il baisse la tête vers le sol, se passe la paume de la main sur la bouche, et prend une figure de plus en plus pensive et grave.
Puis, comme un pétard, il crie.

- RaaaaaaaaaaAAAAAH !

Ce n'est pas un cri très fort, il se contient. Ce n'est que de la frustration qui s'échappe, comme de la vapeur expulsée d'une soupape mal réglée.
Il semble s'ébrouer ; il leur tourne le dos violemment, se prend la tête dans les mains et marche au hasard à grandes enjambées. Il ne leur adresse aucune parole. Pendant une dizaine de secondes, il marche ainsi, en zigzag, en rond, ou en cognant des arbres avec ses pieds. Parfois, un très bref regard de sa part flashe sur Apache ou Nasty ; il n'est pas content.
C'est aussi soudainement que son premier coup de colère qu'il s'avance vers eux, postillonnant, les bras grands ouverts, en désignant leur imbécillité de ses deux mains :

- Qu'est-ce qui pourrait me convenir, là, exactement ? Remettre en question, remettre en question, mais tête de...

Il se retient. Ils sont deux, dont une visiblement plus âgée que lui. S'ils se frittent, il va se faire castagner jusqu'à l'os.
Il essaie de davantage se maîtriser ; sa voix baisse d'un ton, mais seulement d'un seul.

- Vous êtes d'accord avec moi sur le fait que c'est injuste, que... Qu'il soit mort. Vous dites que Peter est un connard despoti-bite truc. Et là c'est limite vous me sortez la pipe et le tabac en mode « Ouiiiii, il faut se questionner, être maître de sa propre viiiiie », balance-t-il en singeant une figure allégorique impossible à identifier, mais visiblement adepte de masturbation intellectuelle et pleine de maniérismes hautains.

Il se retourne encore une fois, marmonne des insultes dans sa main, se mord brièvement le pouce. Mais cette fois ça ne dure qu'une seconde, avant qu'il ne revienne à la charge.

- Tu veux questionner, remettre en question quoi, exactement ? Tu crois que si je décide de prendre mon destin dans ma putain de main et aller dire à Peter-chiasse que ce qu'il a fait c'est pas cool, il va m'arriver quoi ? Et si je me dis que la soluce c'est de construire une société à ma manière dans les montagnes loin de ce trou à merde ? J'vais avoir l'air intelligent et bien prout-prout moralisateur quand je serai au trou, ou dans un fossé dans la jungle à bouffer des racines en compagnie de ma chère « remise en question » !

Brusquement, le ton redescend à une vitesse vertigineuse. Buster se met le bras sur les yeux, et lève la tête vers le ciel, et ne bouge plus, visiblement en position de repos après la tempête.

- C'est p'têt super con, la révolution, mais... Je sais pas, putain. Ce qu'on devrait faire, au moins, c'est pas remettre en question et réfléchir dans notre coin, mais plutôt... Essayer de regrouper tous ceux qui en ont ras-le-bol parmi les grands, et mettre un peu la pression à Peter pour qu'il arrête ? Un truc de ce goût là, quoi.

Il baisse son bras, et les regarde enfin pour de vrai, en quête d'une réaction plus ouverte à ce qu'il dit. Même s'ils risquent d'être maintenant un brin fâchés par sa gueulante.






WANTED : Je suis à la recherche de mon Petit Frère !

Buster analyse en #e9e9e9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1079
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   Ven 21 Sep 2018 - 8:27

Dans tout ce qu'elle était, Nasty avait accompagné Apache dans sa petit tirade, dans son petit teste; pas une seule expression de trop n'aurait pu trahir les faux semblants du punk. Elle était parfaite, cette Camarade. Son cœur battait au même rythme que celui de l'iroquois.
Ils n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre, ces deux la.
Un coup d’œil, une ambiance qui changeait, et ils savaient.

Buster quand à lui avait semblé se heurter complètement au freinage brutal de l'indien des villes, se prenant une réponse raisonnable comme on se prenait un mur dans la gueule.
Il pestait dès à présent, sous la pluie. Tournant en rond, en carré, en triangle, assenant des coups de pieds ca et la et fusillant du regard à l'occasion.
Le chasseur, en voyant cette réaction qui suintait la pure frustration eu bien du mal à contenir un sourire, il se retint cependant de rire, jetant un nouveau regard complice à la grande blonde.

Et puis, d'un seul coup, le rouquin stoppa tout, se plantant devant les deux révoltés avec une mine colérique.

"Qu'est-ce qui pourrait me convenir, là, exactement ? Remettre en question, remettre en question, mais tête de..."
Il ne termina pas sa phrase, dommage, se disait le métisse. la presque insulte eut tout de même l'effet de le faire pouffer de rire. Visiblement, Apache ne prenait pas cette colère très au sérieux. "Vous êtes d'accord avec moi sur le fait que c'est injuste, que... Qu'il soit mort. Vous dites que Peter est un connard despoti-bite truc. Et là c'est limite vous me sortez la pipe et le tabac en mode "Ouiiiii, il faut se questionner, être maître de sa propre viiiiie"
Il avait la haine le Buster, et visiblement, la raison l'avait quitté !
La, ici, au fin fond de la foret, le discours qu'avait porté Apache semblait faiblard, fade, mais au sein du Grand Arbre, rien que ces quelques insinuations auraient pu lui valoir de se faire salement amocher.
Il se moquait l'Expert, il éructait, et cela n'atteignait en rien le punk qui savait très bien ou mènerait sa manœuvre.
Ce gosse semblait oublier que la remise en question d'un système avec sérieux était une phase indispensable avant de mettre en place un quelque chose. Quoi que ce soit.
Mais cela n'avait aucune importance, et d'ailleurs l'Anarchiste restait de marbre, fixant l’Éclaireur avec une mine sereine, souriante.
Ils ne l'avaient pas attendu pour prendre les choses en main.

"Tu veux questionner, remettre en question quoi, exactement ? Tu crois que si je décide de prendre mon destin dans ma putain de main et aller dire à Peter-chiasse que ce qu'il a fait c'est pas cool, il va m'arriver quoi ? Et si je me dis que la soluce c'est de construire une société à ma manière dans les montagnes loin de ce trou à merde ? J'vais avoir l'air intelligent et bien prout-prout moralisateur quand je serai au trou, ou dans un fossé dans la jungle à bouffer des racines en compagnie de ma chère « remise en question » !"


Tout ça était parfait.
Parfaitement parfait.
Si les révoltés n'avaient pas attendu Buster pour se rassembler, pour exister, il semblait bien que l'inverse soit également vrai.
Tout dans ce que venait de balancer le plus jeune semblait faire penser que ce n'était pas du tout la première fois qu'il y pensait.
Que ce n'était pas l'évènement d'aujourd'hui qui l'avait poussé en premier lieu a se poser des questions.
Il y avait déjà réfléchi.
Mais il avait peur.
Il avait besoin d'un évènement marquant pour le pousser du haut de la falaise, pour qu'il saute pour de bon dans le vide.
C'était le moment.
Le bon moment.

"C'est p'têt super con, la révolution, mais... Je sais pas, putain. Ce qu'on devrait faire, au moins, c'est pas remettre en question et réfléchir dans notre coin, mais plutôt... Essayer de regrouper tous ceux qui en ont ras-le-bol parmi les grands, et mettre un peu la pression à Peter pour qu'il arrête ? Un truc de ce goût là, quoi."


L'Hérissé hocha la tête à la positive, tirant une mine lointainement convaincu, un peu comme si c'était Buster qui menait, qui donnait l'idée de se rassembler. Comme si lui même n'y avait jamais songé. Il faisait l'innocent, l'Apache, par ce que ce n'était pas ce qu'il pensait lui présentement qui importait.
Il voulait savoir ou en était la réflexion de cet Expert la, et jusqu'ici, il n'était pas déçu.
Il parlait révolution, il parlait grands changements, il parlait regroupement...

"Ouais t'as pas tord..."
Qu'il fini par répondre. "Mettre un peu la pression à l'empereur..." Nouveau haussement d'épaules. "J'pense qu'on peut faire même un peu mieux qu'ça, pas vrai Blondy ?" Un regard vers Nasty et il lui offrit un clin d’œil amusé, son attention revint cependant rapidement à l'éclaireur.

"Bein écoute Buster, moi j'suis partant pour c'que tu viens de dire. Franchement t'as raison. On peut pas juste se contenter de jouer aux anarchistes de salon"
Très chouette imitation d'ailleurs. "On va pas se mettre à écrire des bouquins" De toute manière la plupart des garçons perdus ne savaient pas lire. "Tu sais j'connais d'autres gens qui seraient carrément chaud pour te suivre la dedans. On pourrait se rassembler, tous, et puis... Organiser un truc ?"

De un cela ressemblait plus à une proposition de pic nique qu'autre chose, et de deux la tournure de la conversation donnait cette impression que tout venait de Buster, que c'était lui qui avait donné l'idée, que c'était lui qui avait insufflé une volonté de se rassembler, de protester pour de vrai.
Par ce qu'après tout, le punk n'était qu'un punk, hein ?
Qui aurait pu croire qu'il aurait pu organiser quoi que ce soit ?
Il n'était qu'un provocateur, un vandale, un chieur. Il avait bien ses convictions, mais elles ne le mèneraient jamais nul-part, pas vrai ?

"T'en penses quoi ?"







"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rouge Charbon [PV Apache/Nasty]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La menace Rouge...
» la vipère rouge
» [RP]Derrière la taverne, une lanterne rouge
» Tout rouge fixe et sifflement
» Problème Nabaztag:tag rouge + bruit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-