Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Ven 18 Mar 2016 - 22:02

Il ne faisait pas très beau, aujourd'hui. Comme souvent depuis que les enfants du Grand Arbre étaient parvenus à rasséréner Peter Pan. Le ciel était nuageux et il pleuvait pour le moment quelques gouttes -chose qui soulageait un peu Pretty car ses cheveux ne faisaient, pour l'instant du moins, pas encore frisette. Il avait profité du fait qu'il n'y avait en ce jour pas d'averse pour sortir un peu et se dégourdir les jambes. Tranquillement. Un véritable miracle venant de lui.

Mais c'était que, malgré ses sourires farceurs, son humeur était à peu près aussi grise que celle de Peter. Pour qui était un tantinet plus observateur, il serait aisé de déceler dans ses yeux une lueur moins vive que d'ordinaire, un peu éteinte, un peu absente.

C'était qu'il avait beaucoup de sujets de préoccupation, La Fausseté. Peut-être un poil trop pour jouer son rôle.
Il y avait Pétrochou. Qui se révélait être dans un état catastrophique depuis son retour du Volcan Embrasé. Il avait à peine pu le voir, n'avait même pas eu l'occasion de lui adresser un mot. Il avait simplement pu glisser un bout de sa ration de chocolat (provenant de sa propre expédition) aux Fées, leur priant de bien vouloir en donner à l'Or noir. Pour accélérer son rétablissement, avec un peu de chance. Puis, il avait fait ce qu'il avait pu. Il avait prié. Je crois en toi. Souvent. Toujours. La pensée revenait comme une balle de ping-pong, sans cesse, comme une habitude prise. Comme si cela suffirait à sauver cette fée à laquelle il était bien plus attaché qu'il ne l'avait cru. Il se faisait vraiment un sang d'encre pour lui.
Bien sûr, Pétrochou n'avait pas été le seul touché. Il y avait eu Soul. Soul, ses précieuses mains, brûlées vives. Il faudrait qu'il passe le voir, pour le remercier d'avoir sauver Pétrole des flammes. Pour lui demander comment il allait. Même si depuis l'étrange rêve il se sentait envers et contre tout quelque peu gêné en sa présence.
Freckles aussi avait eu son lot de problèmes, d'ailleurs. Pas tant physiquement, mais plutôt psychologiquement. Pretty avait un mauvais pressentiment depuis qu'il l'avait vu rentrer de sa mission. Sans Bergamote. Sans plusieurs de leurs camarades, déjà tombés dans l'oubli. Il s'inquiétait pour lui et ignorait quoi faire pour l'aider -et c'était probablement le plus frustrant.
Puis Rainbow avait également été sacrément blessé. Il ignorait encore comment son état évoluait depuis. Cela aussi, il faudrait qu'il le vérifie. Juste un petit coucou de passage, histoire de.

Pour couronner le tout, l'Enfant Roi et les aventuriers partis dans la Machine n'avaient pas eu meilleure mine à leur retour.
Leur victoire avait un goût d'échec, un goût amer. Pretty n'aimait pas du tout ça. Pas du tout.

Les soucis revenaient ainsi à l'esprit du jeune Perdu et son humeur s'obscurcissait comme un nuage sombre sur son sourire, d'ordinaire si lumineux et espiègle. La Fausseté ne brillait plus tant par sa joie et son énergie. Il ne brillait plus du tout d'ailleurs. Il avait un peu de mal.

Mais il faisait semblant. S'occupait comme il le pouvait, tout en ressentant ce besoin pénible et insistant de se retrouver seul. Ce qu'il était d'ailleurs, en cet instant -chose particulièrement rare venant de lui puisqu'il n'était pas du tout d'un naturel solitaire.

Il avait pris quelques fleurs offertes par Pitouchou, l'infatigable Pitouchou que rien ne semblait atteindre, ni lui ni son sourire, et il s'était installé dans les alentours du Grand Arbre. Adossé à un tronc, il tressait les fleurs en une couronne végétale, les choisissant un peu au hasard, sans chercher à harmoniser le tout. Le résultat final aurait probablement pour l'envelopper une aura de mélancolie tristounette. Il ne pourrait en faire cadeau à personne.

Pretty poussa un soupir, se concentrant comme il le pouvait sur sa tâche, se remémorant à chaque fois qu'il prenait une fleur entre ses doigts agiles sa signification et son message. Le savoir lui était revenu le plus naturellement du monde depuis sa mission avec Crossy-chou. L'activité lui avait dès lors semblé encore plus amusante, maintenant qu'il était capable de faire passer un message caché à l'aide de simples fleurs. C'était amusant.

... Cela aurait dû l'être.

Mais Pretty ne s'amusait pas vraiment, à vrai dire. Il avait besoin d'évacuer. Il ignorait encore comment ou, tout du moins, n'avait pas encore décidé comment. Il pouvait aller danser avec Laila ou Bambi, ou même encore avec Beauty. Il aurait pu faire des acrobaties avec Rainbow, si ce dernier n'était pas blessé. Il pouvait réclamer à Scar un entraînement plus intensif. Mais, en attendant, il n'avait concrètement rien à faire.

Et il n'avait aucune idée qu'un garçon à crête rouge ne tarderait pas à pointer le bout de son nez pour égayer sa journée -ou en tout cas pour y mettre du piment. Un sacré piment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 859
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 19 Mar 2016 - 1:17

Tout la journée, le ciel avait été gris, les nuages chargés, déversant la pluie par intermittence.
Toute la journée il avait fait un temps pourri.
Et tout la journée, Apache avait erré dans la foret, faisant plus ou moins son boulot en tant que chasseur, sans trop se donner de mal tout de même.
Il n'allait quand même pas donner satisfaction a son supérieur hein? Fallait pas rêver. Il avait tout de même accroché a sa ceinture trois cadavres de lapins de trois couleurs différentes. C'est que le punk avait préféré cavaler du matin jusqu’à l’après midi dans la boue et les flaques d'eau plutôt que de rester coincé au Grand Arbre dans cette ambiance morbide.

Il y avait eu des pertes. Beaucoup de pertes.
Comme a chaque fois que l'empereur pétait les plombs et qu'il fallait le raisonner.
Comme a chaque fois...
Ce n'était pas la première.
Ce ne serait pas la dernière.

Il n’empêchait qu'Apache avait toujours autant de mal a encaisser les morts, et a chaque noms rayés de la grande liste des garçons perdus, sa colère grandissait.
Son besoin de révolte grondait, sourdement.

Ses doc marteens s'enfoncèrent dans un tas de feuilles et de boue alors qu'il avançait, se dirigeant a un point précis ou il avait donné rendez vous a Justice pour débriefer de leurs avancés respectives concernant le plan de recrutement qui était en marche actuellement.
Le français était fatigué, trempé jusqu'aux os, les mains et les jambes boueuses, jusqu'au genou et jusqu'aux coudes, sa tignasse toujours hérissé perlé de gouttes de pluie.
Il buta sur une branche, se laissant trébucher mais se rattrapant sans difficulté et traina des pieds jusqu’à l'arbre ou l’américain était sensé l'attendre, cependant, a la place du cowboy, Apache avisa une toute autre personne.

Une petite blondinette s’était tranquillement installé pile a l'endroit de leur rendez vous.
"Putain... Fait chier..." Maugréa le punk en soufflant, continuant cependant sa route sans même ralentir, se dirigeant droit vers Pretty.
Une fois n'était pas coutume, La main était en retard! Ce mec était décidément incapable de respecter un horaire! Vous m'direz, sur l'ile de jamais, ce n'était pas comme si le temps était du genre respecté! Mais bon, quand même! Merdeuh!

Pretty donc, ouais, il connaissait son nom, même s'il ne la connaissait pas personnellement. Ce qu'il avait retenu, c'est que la livreuse était plutôt du genre a bien lécher les bottes de Peter Pan.
Tout en s'avançant vers la fausseté, sa mine s’était durcie.
Apache aurait pu simplement attendre Just et ensuite bouger plus loin avec son collègue. Oui, il aurait pu. Mais pas aujourd'hui.
Aujourd'hui, le punk les avait a l'envers.
Les nerfs a vif après tant de morts, tant de blessés! Encore et toujours causé par les mêmes problèmes! Et ces imbéciles continuaient de croire en leur roi, de lui vouer une dévotion sans limite! N'étaient-ils donc que de bêtes réplicants?

"Hey toi, la bourgeoise barbie pouf glossy de mes deux!"
Grogna t-il a l'attention de Pretty, aussi aimable qu'une porte de prison. "Bouge de la, dégage!" Arrivant a sa hauteur, il lui attrapa le bras, la repoussant pour la relâcher ensuite, cherchant a la faire décoller de l'endroit. "Allez casse toi, la carpette de Pan"

Hrp:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 19 Mar 2016 - 16:20

Des pas. Des bruits de pas rapides, furieux, qui se dirigeaient vers lui.
Pretty leva le nez de sa couronne de fleurs déjà presque achevée, à la fois curieux et un tantinet agacé. Pour une fois qu'il n'embêtait personne et voulait rester seul, c'était les autres qui venaient l'embêter ? Purée. C'était forcément une vengeance préméditée pour toutes ces occasions où il avait pu taper sur les nerfs de quelqu'un. C'était forcément un complot.

Pourtant, à sa grande surprise, le visage crispé qui le dévisageait férocement lui était totalement inconnu.
Enfin, presque. Disons qu'il n'avait simplement jamais adressé la parole à ce Perdu en particulier. Ce dernier avait toujours un air un peu trop énergique, quasi agressif, et le tout ajouté à sa passion pour les bagarres laissait penser à La Fausseté que, celui-là, mieux valait l'éviter. Plus encore lorsque qu'il se faisait mine de rien régulièrement reluquer par ce Chasseur d'un regard... Plus ou moins réprobateur. Cela, sans comprendre le pourquoi du comment bien sûr. Bref. Il n'avait somme toute jamais eu envie d'approcher ce personnage haut en couleurs pour en fin de compte ressortir de leur entrevue avec un œil au beurre noir. Il n'était pas suicidaire, tout de même.

Cependant, aujourd'hui Apache semblait être d'humeur à chercher la bagarre. A chercher la bagarre avec beaucoup de détermination.

"Hey toi, la bourgeoise barbie pouf glossy de mes deux!"

Pretty retint de justesse un éclat de rire et se contenta de hausser un sourcil intrigué. Il avait rarement été aussi copieusement insulté en l'espace d'une seule et même phrase, et à vrai dire il y avait là tant de jolis sobriquets qu'il arrivait à peine à se sentir vexer -et plus encore, à prendre Apachou au sérieux. Tant d'aimables surnoms envoyés à la seconde lui donnait plus envie de se moquer que de s'offusquer tant c'était ridicule.
Fidèle à lui-même, il s'apprêtait d'ailleurs à lui répondre de sa voix cristalline mielleuse et pleine d'amour ; mais Apache n'en avait visiblement pas terminé.

"Bouge de la, dégage!"

Un second sourcil se haussa. D'accord. Ok. Cela commençait effectivement à devenir un peu insultant.
Le Livreur sourit en coin -un sourire un peu étrange, ainsi accompagné du regard noir qu'il adressait à l'énergumène. Son index s'entortilla dans une mèche de ses cheveux et il joua avec, l'air de rien. C'était quoi son problème, à lui ? Pretty ne se souvenait pas l'avoir embêté ou offensé de quelque manière que ce soit. Il ne se souvenait même pas lui avoir adressé la parole, c'était dire.

En fait, c'était juste de la méchanceté gratuite. Surtout cette façon qu'il avait eu de lui prendre le bras fermement, de le secouer comme un prunier, puis de le jeter un peu plus loin comme s'il n'était jamais rien de plus qu'un fruit pas mûr dans lequel il suffisait de shooter pour le virer de là.
Calme.
Calme et sérénité. Ne pas péter les plombs et lui faire bouffer les jolies fleurs. Elles étaient trop charmantes pour lui, il ne le méritait pas.

"Allez casse toi, la carpette de Pan"

Les mirettes bleutées du jeune Perdu s'assombrirent comme par magie -comme une mer d'ordinaire lumineuse sous les rayons du soleil et qui soudain se noircissait sous la tempête et le ciel d'orage. Leur humeur à chacun s'harmonisait ironiquement très bien avec le temps qu'il faisait -gris et pluvieux.
La Fausseté se redressa d'un bond agile et fourra violemment la couronne de fleurs dans la bouche du Chasseur. Puis il fit en sorte de l'y garder, ainsi, plusieurs secondes durant. Le temps de lui rendre les politesses.

La carpette de Pan ? Il ignorait pour qui, de lui ou de Pan, la chose était la plus offensante. Probablement pour lui tout de même. J'ai l'air d'une carpette, Apachou ?

Il libéra ensuite la bouche fleurie du Hérissé et, sans crier gare, lui asséna aussitôt après un coup magistral en plein milieu du visage -dans le pif, toujours dans le pif. Le mouvement était devenu habituel, plus expérimenté, plus douloureux depuis que Scar l'entraînait. Il n'avait pas imaginé un jour devoir s'en servir véritablement contre l'un de ses camarades du Grand Arbre.
Mais, purée, qu'est-ce que ça faisait du bien. Il ne pouvait pas s'empêcher de sourire bêtement tant le geste était libérateur.

Je crois en toi, Pétrochou. Même si c'est pas le moment, je crois en toi.

Va te faire foutre !

Oui parce que, tout de même, Apachou méritait amplement d'aller se faire foutre là. Quoi que Pretty fut encore très aimable dans ses propos, il avait largement exprimé l'agacement que lui inspirait le Chasseur en cet instant ; néanmoins il préféra rugir encore un coup et rajouter une couche, sait-on jamais.

Et va voir ailleurs si j'y suis ! J'suis pas d'humeur !


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 859
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 19 Mar 2016 - 21:50

Mais qu'est ce qu'elle attendait pour se tirer celle la? Se disait Apache alors qu'il avait repoussé la petite blonde avec un air mauvais.
Les quelques insultes qu'il lui avait servie devraient pourtant bien largement suffire non?
Après tout, ce n’était qu'une gam..

Le punk n'eut pas le temps de réfléchir plus loin alors que le livreur lui fourrait littéralement sa couronne de fleurs dans la bouche, le prenant totalement par surprise, l'autre, comme a son habitude trop sur de lui pour imaginer qu'elle serait capable de répliquer, et surtout de cette manière la!

"La carpette de Pan ?"
Fit-elle d'un air outré "J'ai l'air d'une carpette, Apachou ?"

L'instant d'après, elle le libéra et l'hérissé se mit a tousser, recrachant les fleurs et reprenant sa respiration.
Elle l'avait appelé COMMENT?

Mais encore une fois, pas le temps de réfléchir qu'une vive douleur lui envahit le visage.

PAF DANS LE PIF!


Apache recula de quelque pas, se plaquant la main sur le nez en grognant, quelque peu sonné, puis avisant ses doigts maculés de boue, mais maintenant également de sang.
Ses yeux noirs se plantèrent dans les grands yeux bleus orageux de Pretty, alors qu'il sentait l'hémoglobine lui couler jusque sur les lèvres, goutant le fer.

"Va te faire foutre !" Le punk se passa le dos de la main sous le nez, voulant essuyer le sang mais l’étalant d'avantage sur son visage alors qu'une lueur mauvaise brillait dans son regard.

"Et va voir ailleurs si j'y suis ! J'suis pas d'humeur !"

- Mais ptetre que moi j'suis d'humeur a faire chier les toutous de Peter Pan, hein?
Il cracha un morceau de pétale sur le sol, s'approchant de nouveau de Pretty, pas vraiment prêt a la laisser tranquille, piqué a vif par le livreur qui après tout avait été le premier a frapper!

D'un seul coup, il repoussa violemment la fausseté, passant l'une de ses jambes derrière ses chevilles pour la faire trébucher en arrière et se posta au dessus d'elle, le visage toujours peinturlurée de rouge, lui donnant des airs d'indien tueur.

Apache aurait voulu répliquer aussi fort que la blonde, mais il n’était pas du genre a tabasser les jeunes filles, même si celle ci l'avait bien amoché et qu'elle faisait la même taille que lui.
"Une carpette ouais... Tout juste bonne a ce que les supérieurs s'essuient les pieds dessus!" Il s'était avancé, la surplombant a hauteur de ses cuisses, la regardant de haut, elle qui était au sol, la toisant méchamment et parlant sur un ton méprisant. "C'est de ta faute..." Sa voix trembla légèrement de colère alors qu'il la fixait a la manière d'un rottweiller prêt a lui sauter dessus pour l’égorger. "A toi et aux autres soumis, s'il y a eu tout ces morts..!"

C'était la colère qui parlait. Ses poings et ses dents serrés en attestant, mais au fond, bien qu'Apache allait bien vite en besogne concernant Pretty, pour changer, il pensait ce qu'il disait.
Toute la responsabilité de l'hécatombe revenait a Peter Pan et ses suiveurs, et voir que cela n'avait même pas remis en question son image en tant que grand chef tout puissant donnait la nausée au punk, le rendant plus enragé encore que ce qu'il pouvait être en temps normal.

Et c'était Pretty qui en payait le prix.
Mauvais endroit, mauvais moment.

Mais ce n'était que partie remise, les vrais responsables finiraient par régler l'addition, tôt ou tard.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"







Dernière édition par Apache le Dim 20 Mar 2016 - 2:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 19 Mar 2016 - 22:48

Le coup asséné avait été violent. Pretty n'avait pas cherché à contrôler sa force et, même s'il s'y était essayé, il doutait fort qu'il serait parvenu à quelques résultats satisfaisants. Son coeur était lourd comme une pierre, son humeur ravagée par l'intervention du Chasseur, et sa gorge se serrait à peu près autant sous la rage que sous la tristesse latente qui flottait au-dessus de lui comme les nuages pluvieux dans le ciel. Il avait besoin d'exprimer les émotions tumultueuses qui tourbillonnaient en lui, bien plus qu'il n'aurait jamais voulu l'admettre. Et, en cela, cet idiot rougeoyant tombait à pique. On pouvait même dire que c'était lui qui, présentement, faisait déborder la coupe déjà trop pleine de Pretty.

- Mais ptetre que moi j'suis d'humeur a faire chier les toutous de Peter Pan, hein?

Pretty voulut répliquer, au tac à tac, ignorant l'épée qui pendait à la taille d'Apache, les cadavres répugnants de lapins attachés juste à côté ; ignorant également le sang qu'il avait fait couler chez quelqu'un qui n'était pourtant pas censé être son ennemi.
Il n'eut cependant le temps ni de dire ni de faire quoi que ce soit car, après avoir soigneusement craché un pétale au sol, l'Hérissé le repoussait avec force en glissant l'une de ses jambes derrière lui pour l'empêcher de retrouver son équilibre. La Fausseté s'échoua piteusement dans la boue, les yeux ronds, hésitant encore entre envoyer son pied dans l'entrejambe d'Apache et lui laisser la chance infinie de s'expliquer.

"Une carpette ouais... Tout juste bonne a ce que les supérieurs s'essuient les pieds dessus!"

Le regard méprisant du Chasseur lui fut volontiers rendu par son cadet qui plissait le nez dans une grimace dédaigneuse.

"C'est de ta faute..."

Pretty fronça les sourcils en le dévisageant comme s'il venait de sortir la plus grosse absurdité du monde. La voix d'Apache tremblait, de rage très probablement, et Pretty, soudain un peu déstabilisé, se demandait désormais ce qu'il lui avait fait. Vraiment. Sincèrement.

"A toi et aux autres soumis, s'il y a eu tout ces morts..!"

Il se passa quelque chose, à cet instant. A ces paroles. Le Livreur avait entrouvert la bouche, plus sonné encore que si le Hérissé avait daigné se contenter de lui répondre par ses coups les plus féroces. Il avait l'impression que son esprit venait de se vider comme un tonneau percé.
Il y eut un silence, où l'on entendait plus que la pluie qui tombait tragiquement sur les deux Perdus.

Puis, La Fausseté réagit. Enfin. Il profita que l'idiot rougeoyant se soit suffisamment approché pour lever sa jambe avec une brusquerie sans pareille.
Avant de s'arrêter à deux centimètres des couilles de cet imbécile.
Le réflexe de survie d'Apache l'ayant amené à baisser naturellement son buste, Pretty se redressa de son côté, le chopa par le col et le fit rouler dans la boue de sorte à finir à califourchon sur lui. Et il le frappa. Dans le ventre. Un bon gros coup de poing censé lui couper le souffle, parce que, franchement, il avait vraiment besoin de se taire lui.

MA faute ?! S'étrangla-t-il dans un cri. MA FAUTE ?!

Les larmes lui montaient aux yeux. Il frappa encore.

Tu devrais fermer ta gueule, ça t'éviterait de sortir autant de conneries à la minute !

Il s'indignait, le refrappait. Plus mollement, cette fois. Puis il lui cracha, venimeux :

Je suis PAS le toutou de Peter ! Ce n'est PAS ma faute ! Moi je me suis battu pour sauver l'Île, pour sauver tout le monde ! Pour pas qu'il n'y ait plus de morts ! Est-ce que tu peux en dire autant ? Est-ce que t'as bougé ton petit cul pour sauver qui que ce soit, toi ? Aux dernières nouvelles t'étais pépère au Grand Arbre pendant qu'on était partis ramener la pluie et faire pleurer Peter pour qu'il arrête ses bêtises !

Je crois en toi, Pétrochou. Ne meurs pas. T'as pas le droit de mourir.
Les larmes commençaient à couler malgré lui. Il les essuya d'un revers de manche plein de rage, étalant par la même occasion un peu plus de boue sur son visage. Il n'y faisait même plus attention, à la boue. Celle sur ses vêtements, dans ses cheveux, sur ses mains. La coupe était pleine et Apache l'avait secoué trop violemment. Tout s'échappait et il ne contrôlait plus rien. La Fausseté était ironiquement plus véridique que jamais.

Tu gueules beaucoup mais au final tu fais pas grand-chose, hein Apachou ?!

Il aurait pu continuer des heures durant, à trouver tous les reproches du monde à faire sur le Hérissé qui faisait tant parler de lui ; mais il s'arrêta là et se contenta de porter sur lui son regard le plus haineux et le plus méprisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 859
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Dim 20 Mar 2016 - 4:12

Le bruit de la pluie qui se renforçait quelque peu remplissait l'atmosphère, frappant le sol de manière régulière, le rendant plus boueux encore que ce qu'il était déjà.
Cette chanson qui soulignait a sa façon le silence qui tombait sur les deux garçons s’élevait, le bruit de l'eau s’écrasant sur eux et sur l'environnement, comme pour apaiser les âmes, calmer le feu brulant telle une fournaise qui consumait les cœurs.
Mais l'incendie était trop fort, trop abrupte, et il aurait fallut plus d'une averse pour l’éteindre, seule une tempête en avait le pouvoir, et cet ouragan arrivait, prêt a tout ravager sur son passage.

Apache fixait Pretty de sa hauteur, le regard noir comme la nuit, la colère grondant sourdement en lui, sa respiration plus forte que ce qu'elle aurait du être, plus saccadé aussi, les poings crispés de chaque cotés de son corps trop tendu.

C'est a ce moment la que le livreur attaqua, faisant mine de s'en prendre a sa virilité d'un coup de pied qui aurait pu être plus que ravageur! Par réflexe, le français se pencha en avant, craignant la douleur qui aurait du le mettre a terre! Mais au lieu de ca, la blonde le choppa par le cou, le faisant basculer sur le coté dans une sorte de prise avant de s'installer sur lui a califourchon, le dominant comme il l'avait dominé l'instant d'avant!

Apache eut un temps de blanc, ralentissant ses réflexes, mettant d'une certaine façon ses réactions en pause alors qu'il ne comprenait pas pourquoi son adversaire l'avait ainsi épargné.
Qu'est ce qui lui été passé par la tête hein?
Il ne pu pas lui poser la question, car Pretty sembla vouloir rattraper cet instant de bonté, frappant de toute ses forces dans le ventre du punk dont le souffle se coupa aussi sec.
La douleur lui remonta jusqu'au yeux, des larmes apparaissant mais ne coulant pas.

"MA faute ?!" Hurla Pretty, clairement enragé. "MA FAUTE ?!"

Dans ses yeux aussi, des larmes perlaient, et cet état de fait perturba grandement l'hérissé qui encaissa les autres coups, encore et encore, serrant les dents jusqu’à ce que les attaques se fassent moins forte, comme si le livreur faiblissait, comme si sa rage se muait en autre chose.
En tristesse peut être.
Mais en attendant, Apache avait tout de même prit cher! Sa lèvre tuméfiée, le bas du visage couvert de sang et l'arcade sourcilière ouverte.

"Je suis PAS le toutou de Peter ! Ce n'est PAS ma faute ! Moi je me suis battu pour sauver l'Île, pour sauver tout le monde ! Pour pas qu'il n'y ait plus de morts !"

"Espèce de sale menteuse!" Cracha Apache dont la colère reprenait le dessus. "Tu t'es battu pour Peter Pan! Pour assoir son pouvoir!!! T'as participé a une guerre qui n'avait aucun sens!!" Il se mit a tousser, ses cotes lui faisant mal a force de coups, c'est que mine de rien, elle frappait fort! Pas autant que Trouble, mais quand même!.

"Est-ce que tu peux en dire autant ? Est-ce que t'as bougé ton petit cul pour sauver qui que ce soit, toi ? Aux dernières nouvelles t'étais pépère au Grand Arbre pendant qu'on était partis ramener la pluie et faire pleurer Peter pour qu'il arrête ses bêtises !"

La fausseté s’était mise a pleurer, ses larmes coulant jusque sur le visage d'Apache qu'il surplombait, l’arrosant d'eau salée, le brulant lorsque cela atteignait ses plaies.

"T.. t'as pas l'droit de dire ca..." Grogna le punk, désemparé, tremblant sous Pretty! Lui qui risquait sa peau au jour le jour, se faisait tabasser régulièrement et était privé de soleil plus de trois fois par semaine pour ses idéaux, il ne supportait pas ce qu'elle lui disait la.

"Tu gueules beaucoup mais au final tu fais pas grand-chose, hein Apachou ?!"

"M'APPELLE PAS COMME CA!!!!" Dans un brusque mouvement, il avait renversé la fausseté et inversé leurs positions, la frappant violemment au visage, une fois, deux fois! Cette fois, son adversaire était allé trop loin!

"T'as pas le droit de dire ca! T'entend??"
Il l'attrapa par le col et se mit a le secouer comme un prunier, lui hurlant au visage, l'aspergeant de sang. Fille ou pas fille, ca n'avait plus d'importance! "Tu sais pas c'que j'fais! TU SAIS RIEN!!! RIEN t'entend?!" Combien de fois lui avait-on cassé un os par réprimande? Combien de fois s'était-il retrouvé les jambes entièrement bleue d'avoir été trop frappé? Et tout cela dans le plus grand anonymat! Tout cela au nom d'une liberté dont les autres, comme Pretty semblaient avoir oublié jusqu’à l’existence même!

"T’appelle ca une bêtise hein? Une PUTAIN de bêtise? Peter Pan est trop heureux et provoque je ne sais combien de mort! Il faut le ramener a la raison, encore des cadavres! Une putain de bêtise? VRAIMENT?"
Il frappa violemment le visage de Pretty une nouvelle fois, visant le sol derrière le livreur pour que l'impact soit plus grand, puis se saisit de nouveau de son col, collant presque son visage abimé au sien, toujours a califourchon sur le blond. "Tu veux savoir c'que j'fais pour toi? Hein? Et pour sauver vos peaux? Alors rejoins moi! Si t'as pas peur de te faire dessus! Petite conne!" Il avait prononcé les deux derniers mots en français avant de la relâcher brusquement et de se mettre en position assise, toujours sur Pretty, s’essuyant le visage, essoufflé comme après un marathon.

La pluie sembla se calmer, devenu presque de la bruine, et toujours pas de Justice dans les parages.
Mais bon sang, qu'est ce qu'il fichait?
Jamais la quand on avait besoin de lui, la Justice!

Hrp:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Dim 20 Mar 2016 - 17:19

Ce petit punk était un véritable connard. Rien à redire là-dessus. Il pouvait tousser autant qu'il voudrait, Pretty n'en démordrait pas et ne s'apitoierait pas sur la douleur qu'il lui avait causé. Il l'avait cherché, après tout, avec ses paroles assassines qui faisaient saigner son cœur pourtant déjà bien éprouvé par les derniers évènements.

Il le traita de menteuse. L'accusa d'avoir soutenu l'ascension de Peter au pouvoir. C'était ridicule. D'où est-ce qu'il aurait-il bien pu influencer la chose ? C'était totalement stupide.

De toute façon, Pretty n'en avait pas fini.
Il continua de le frapper, continua de vociférer, continua d'épancher sa colère sur le Chasseur qui avait eu le malheur de faire déborder la coupe. Il essayait de lui faire mal, physiquement et psychologiquement -de lui faire au moins autant mal que lui l'avait fait souffrir. C'était la goutte d'eau en trop.

Ses paroles semblèrent effectivement atteindre le Chasseur. Il parut déstabilisé, tout tremblant qu'il était, presque fragile l'espace d'un instant.
D'un court instant.
Car la seconde d'après les rôles étaient désormais inversés et c'était La Fausseté qui se retrouvait plaqué dans la boue, sous le Hérissé qui le frappait à son tour furieusement. Le premier coup l'atteint en plein visage, brutal. Le second coup, il le sentait, avait fait couler du sang.
Putain. Ça faisait trop mal.
Ça brûlait. Ça brûlait de partout. Pourtant la canicule était censée être passée.

"T'as pas le droit de dire ça! T'entend??"

De nouveau le jeune Perdu se faisait secouer comme un prunier, serrant les dents, grimaçant de douleur et de rage.

"Tu sais pas c'que j'fais! TU SAIS RIEN!!! RIEN t'entend?!"

Il avait touché une corde sensible. Il ne s'en cachait pas, cela le faisait littéralement jubiler de savoir qu'il avait rendu la pareille comme il se devait à l'imbécile rougeoyant.
Même si les larmes continuaient de couler malgré lui sur ses joues abîmées. Je crois en toi. Il repensait à Pétrochou. Se fit violence pour rester concentré.

"T’appelle ça une bêtise hein? Une PUTAIN de bêtise? Peter Pan est trop heureux et provoque je ne sais combien de mort! Il faut le ramener a la raison, encore des cadavres! Une putain de bêtise? VRAIMENT?"
C'est pas sa faute ! S'exclama-t-il au tac au tac, les yeux ronds. C'est pas sa... Faute...

Il baissa les yeux. L'accusation s'insinuait en lui sournoisement, comme un serpent qui s'enroulerait tendrement autour de son cœur éreinté, susurrant une vérité qu'il refusait d'accepter tout contre son oreille. Venimeux.
Pretty aurait certainement fait un blocage magistral à ces paroles si le coup suivant n'avait pas été porté. Il accusa le choc violemment, sonné au possible ; presque dans les vapes. Il n'arrivait plus à se reprendre et à cracher toute sa haine au visage du Chasseur. Lui aussi venait de toucher une corde sensible -et pas des moindres ; et les gestes qui s'y accompagnaient n'arrangeaient en rien l'état émotionnel du Livreur. Il était définitivement chamboulé.

L'Hérissé colla son visage à deux centimètres de son cadet qui fut envers et contre tout bien tenté de lui mordre férocement la lèvre (ou  le nez, tiens) pour le faire taire. Il voulait stopper son flot de paroles dévastateur. Il voulait chasser cette impression qu'il avait de s'émietter lentement mais sûrement. Il n'arrivait pas à redevenir La Fausseté. Il n'arrivait plus à faire semblant.

"Tu veux savoir c'que j'fais pour toi? Hein? Et pour sauver vos peaux? Alors rejoins moi! Si t'as pas peur de te faire dessus! Petite conne!"

Sur ces mots Apache se releva, essoufflé. Pretty n'en menait pas large, le dévisageait de son regard noir.... Et indécis. Il avait écouté ce qu'il disait. Il avait entendu. Plus encore il avait compris jusqu'à l'insulte qui venait de lui être adressé.

▬  Ferme-la ! Si t'as pas les couilles de m'insulter en face, j'ai aucune leçon à recevoir de ta part petit con !

Il n'avait pas parlé français. Mais il avait bien appuyé l'insulte. Le message était passé, aucun doute là-dessus.

Pretty n'essaya pas de le frapper, pourtant. Il se sentait soudain très las, comme vidé de toute son énergie. Il n'avait pas l'habitude de laisser ainsi libre court à ses émotions. C'était épuisant.

Et j'serais curieu-... Une brève hésitation. ... Curieuse de savoir ce que tu peux bien faire pour nous, si tu t'es même pas bougé le cul pour "sauver nos peaux" quand la canicule nous faisait tous crever.

La canicule. Pas Peter. Pas Peter. Pitié.
Un ange passa.

... J'vois pas pourquoi je me pisserai dessus en plus. Rajouta-t-il en grommelant.

Calme plat. Le jeune Perdu était affalé par terre, dans la boue, couvert de sang, écrasé par Apache ; mais il ne cherchait ni à se débattre ni à rendre les coups. Il se laissait faire. Terrassé.
Il avait mal au nez, aussi.

Je marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 859
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Dim 20 Mar 2016 - 22:44

"Ferme-la ! Si t'as pas les couilles de m'insulter en face, j'ai aucune leçon à recevoir de ta part petit con !"

Un air étonné apparu sur le visage d'Apache alors qu'il la regardait de haut puis ses sourcils se froncèrent, car en réalité, le punk avait insulté Pretty en français plus par reflexe que par volonté de dissimulation, ne se rappelant même plus s'il avait switché de langue a un moment donné.

"Et j'serais curieu-... Curieuse de savoir ce que tu peux bien faire pour nous, si tu t'es même pas bougé le cul pour "sauver nos peaux" quand la canicule nous faisait tous crever."

"Peter" Corrigea Apache en grinçant des dents, faisant écho avec les pensées de Pretty sans le savoir.

"... J'vois pas pourquoi je me pisserai dessus en plus."
Cette fois, un sourire mauvais se dessina sur les lèvres blessées du métisse, une lueur étrange s'allumant dans ses yeux noirs alors que le calme reprenait une fois de plus le dessus.

Apache avait mal un peu partout, encore surprit d'en être arrivé la ou ils en étaient actuellement, c'est a dire lui assit sur Pretty après s’être copieusement mit sur la gueule.
Il n’était pas sur de savoir a quel moment tout avait dérapé.

C'est vrai qu'il était en colère, mais lui même ne s’était pas rendu compte d’à quel point il avait pu être touché par les derniers évènements.
Il avait complétement perdu le contrôle, et il commençait a peine a s'en rendre compte alors que l’adrénaline redescendait, avisant les dégâts qu'il avait pu causer, que ce sois sur la mine de Pretty comme sur le secret qui préservait la préparation a la révolte.
Encore une fois, ses émotions avaient prient le dessus et tout en grimaçant, se mordant la lèvre inférieure, se faisant mal tout seul tout en jurant, il se maudit pour ce pétage de plomb.

"Je marche."


L'effet visuel était tout a fait invisible, pour le coup, mais les pupilles d'Apache se dilatèrent en même temps que ses yeux s'écarquillaient, se plantant dans ceux de Pretty.
"V. vr.. hein?" Elle marchait? Il avait dit quoi déjà en fait?

Alors rejoins moi!

"Tu.. marche?"
La surprise était totale, plus forte encore que lorsque Pretty lui avait enfoncé sa couronne de fleurs dans la bouche! Plus positive aussi, il fallait bien le dire.
Les flammes sombres de la colère furent subitement dévorées par un autre feu, dans son cœur! Celui de l'espoir, celui qui jusqu'ici le faisait tenir face a toute ces épreuves.
Un feu bien rouge et bien brulant, se répercutant dans son regard et métamorphosant son expression, un sourire lui fendant le visage, ignorant la douleur que cela lui procura du fait de ses blessures.

"Sérieux? Tu sais quoi Pretty... Peut être bien que je t'ai mal jugé après tout!"
C'était vrai, il avait d'office mit le livreur dans la case "collabo" mais qu'en était-il vraiment?

Je suis PAS le toutou de Peter !


C'est bien ce qu'elle avait dit non?  Bien sur, encore une fois, pour changer, Apache s'enthousiasmait sans de réelles raisons de le faire! Pretty ne savait même pas de quoi il était vraiment question, mais après tout, il était possible d'y remédier!

"T'es pas le chien de l'empereur hein? C'est pas ta faute, tout ca, c'est ce que tu dis, mais moi, je vais faire en sorte que toute cette merde, tout ce sang versé, ca n'arrive plus jamais." Il était resté relativement flou, évidemment, son visage s'approchant de nouveau de celui de Pretty, la fixant, comme s'il cherchait a lire dans son esprit, attendant la moindre expression qui trahirait ses pensées.

"Tu veux changer les choses? J'veux dire... VRAIMENT que ca change? T'es prête a tout renverser?"


Sans trembler?






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 267
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Jeu 24 Mar 2016 - 20:18

C’est un temps de chien. De vieux chien malade.
Le ciel est vide, même souffreteux. Ni éclairs, ni soleils pour en éclairer les hauteurs. Seulement un bout de gris, platement sombre et cet engourdissement entêtant.

Pourtant à l’abris des averses, Justice est lui-même touché par la langueur du décor, comme rongé par une gangrène tenace. La paupière un peu lourde, les muscles délassés. Il se hisse sur ses jambes et les sent molles, prêtes à se défiler.
Le sentinelle quitte sa cabane et laisse échapper un baillement. Son pas traîne.
Lorsqu'il met le nez dehors, la bise humide s’engouffre dans sa poitrine et lui arrache un frisson. Just ne prend pourtant pas la peine de fermer son vêtement, il n’en ressent pas le réel intérêt.

Un soupir pour raviver une motivation engourdie. Le moteur tousse, il est prêt à partir.

La Main se rapproche du lieu de rendez-vous où Apache l’attend depuis longtemps. Il n’a ni excuse, ni prétexte pour justifier son comportement. Seulement un innocent argument : Le temps n’existe pas. Il ne peut pas en faire perdre aux autres, n’est-ce pas ?

Plus loin, il distingue Apache. Mais il n’est pas seul. Sa silhouette hérissée se mélange à celle d’un autre, leurs membres sont enchevêtrés dans une lutte suspendue.

Just ignore beaucoup de Pretty. Il fréquente ce livreur sans réellement le connaître.
Pretty c’est un genre au pluriel : identité conditionnelle. Fille-garçonne ou Garçon-fillette. Pile ou face. La Main a misé sur l’un et ne compte pas tergiverser.
Pour Just, Pretty, c’est un lui hasardeux, à l’aveuglette.

Le sentinelle ignore beaucoup de la Fausseté mais il sait en revanche que le rouge ne lui va pas au tempérament. Ça fait fausse note sur sa nature.
Justice ignore ce que le chasseur et le livreur se disent mais il perçoit dans le regard d’Apache un lumière qu’il ne connait que trop.
Ça sent le roussi.

Non là non.

Son pas se bride, se hâte. Il entend la dernière réplique, la saisit au vol et il perçoit l’insinuation.
Justice s’arrête devant ce duo empêtré, couvert de boue et de sang. Un sourire décontracté mais sa nuque craque. Comme un message pour son camarade impulsif.

- C’est plutôt vous qu’on a renversé, là. C’est si confortable en bas ?

Une main se fiche sur l’épaule du chasseur et le tire brusquement en arrière pour séparer un mélange dangereux. L’autre relève plus doucement la Fausseté. Justice émet un petit rire tandis qu’il époussette nonchalamment l’épaule de Pretty qui couverte de  terre (détail insignifiant à coté de l’état général du livreur) :

- Vous bastonner dans votre coin comme ça, c’est pas réglo. Laissez au moins les autres profiter du spectacle, sales radins.

Se tournant vers Apache, il lui assène un sourire moqueur, réalisant dans quel état l’avait laissé sa confrontation.

Avec un peu de chance, c’est encore rattrapable.
Il y place ses espoirs.


Dernière édition par Justice le Dim 27 Mar 2016 - 16:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 26 Mar 2016 - 19:03

Je marche. Triple andouille qu'il faisait.
Pretty n'était pas si stupide pourtant ; il n'était pas du genre à "marcher" dans quelque chose dont il ignorait absolument tous les tenants et aboutissants. Mais cette bagarre, ces coups, ces mots crachés comme du venin, cette fatigue latente et lancinante et cette inquiétude qui le rongeait comme de l'acide, tout ça, Apache le lui avait renvoyé à la figure puissance mille pour mieux l'abandonner vidé de toute énergie et de toute pensée constructive.
Mais cela faisait du bien. De ne plus penser. D'avoir pu simplement crier et rager et cogner, sans chercher à se retenir. C'était un sacré défouloir. Même si l'entreprise avait été épuisante -très épuisante. La Fausseté n'était décidément pas habitué à laisser tomber le masque, et surtout pas pour si peu. L'accumulation, c'était redoutable. Et ça expliquait très probablement le pétage de câble, d'un côté comme de l'autre.

Quoi qu'il en fut, Pretty avait répondu au défi. Même couvert de boue et de sang, il n'abandonnait pas sa fierté. Il ne se pisserait pas dessus. Il marchait.
Purée.
Si en y repensant bien Pretty continuait de trouver sa réaction aussi disproportionnée que totalement irréfléchie, il ne pouvait décemment pas regretter sa réponse en voyant l'air ahuri du Hérissé. Ni en constatant qu'il balbutiait un peu -semblait presque en perdre ses mots. C'était drôle. Comme quoi, il fallait pas grand-chose pour le déstabiliser et ramener les choses en ordre.

"Tu.. marche?"

Le sourire de La Fausseté revint, fidèle et espiègle -moqueur, comme s'il n'était jamais reparti.

Hm. Ouais.

C'était un peu surprenant aussi, de voir l'expression nouvelle qui se peignait sur le visage du Chasseur. Cela ressemblait beaucoup à de la joie, avec ses lèvres qui s'étiraient en un sourire lumineux. On aurait dit que cela lui faisait sincèrement plaisir et que les dernières minutes passées à s'insulter et à se taper dessus avaient déjà disparu dans l'Oubli.

"Sérieux? Tu sais quoi Pretty... Peut être bien que je t'ai mal jugé après tout!"

Il grimaça, l'air de rien, puis tira la langue d'un air taquin à Apachou.

Toi par contre y'a aucun doute là-dessus, t'es bel et bien un crétin.

Pretty se retrouvait enfin. Se maîtrisait enfin. Quelque part, il se sentait aussi soulagé que vidé. Sûrement était-ce pour cette raison qu'il n'essayait toujours pas de virer Apachou de son ventre -alors qu'il commençait pourtant à l'étouffer un peu, lui.

"T'es pas le chien de l'empereur hein? C'est pas ta faute, tout ca, c'est ce que tu dis, mais moi, je vais faire en sorte que toute cette merde, tout ce sang versé, ca n'arrive plus jamais."

Le jeune Perdu cligna des yeux. Il venait tout juste de reperdre son sourire, l'espace d'un instant. Purée. Il n'avait pas fini de le faire tourner en bourrique ? L'énerver comme ça, le faire sortir de ses gongs, puis le laisser vidé comme une loque, pour finalement lui donner ça...
De l'espoir.
Mais ce n'était pas possible, n'est-ce pas ? Personne ne pourrait empêcher le sang de couler. Personne ne pourrait faire en sorte que cela n'arrive plus jamais. C'était invraisemblable, à peu près autant que si on lui annonçait soudain qu'il allait devoir trancher la tête de Peter pour sauver tout le monde... Si seulement il savait.
Néanmoins Pretty ne parvenait pas à étouffer la lueur qui brillait dans ses yeux. Tu en serais capable ? Cette question se lisait presque sur son visage, juste comme un livre ouvert.

"Tu veux changer les choses? J'veux dire... VRAIMENT que ca change? T'es prête a tout renverser?"

La Fausseté ricana un peu. Le Chasseur avait rapproché son visage du sien, et il en profita pour lui donner un petit coup de boule -un geste qu'il effectua sans brutalité aucune. C'était presque affectueux qu'il gardait son front collé au sien, le défiant du regard.
Si seulement c'était possible. Mais, oui. Il serait prêt à tout faire pour qu'il n'ait plus à perdre qui que ce soit.

Et c'était précisément ce qu'il s'apprêtait à dire -en pensant à rajouter qu'Apachou était un beau parleur parce que c'était très probablement impossible, ces promesses de paradis qui lui donnaient pourtant tellement envie.

Mais.

Il y eut un petit craquement. Un craquement fichtrement familier, qui brisa instantanément la magie du moment.

- C’est plutôt vous qu’on a renversé, là. C’est si confortable en bas ?

Oh. Cette voix...

Justy-chou !

Un sourire ravi étira les lèvres abîmées de Pretty qui reconnaissait son cow-boy préféré, tout droit surgit de nulle part. Il avait un sacré sens du timing celui-là ; quoi que pas un très bon pour le coup, il fallait l'admettre.
Mais Pretty était à peu près certain que le message était déjà passé entre lui et Apachou. Sinon c'était qu'il était un crétin fini.

La Main les sépara sans plus tarder ; un peu brutal envers le Chasseur, beaucoup plus doux avec son cadet aux boucles blondes. Le Livreur esquissait d'ailleurs un sourire en écho au rire discret de Justice ; ce dernier paraissait amusé par l'état fortement boueux et quelque peu ensanglanté de La Fausseté. Il lui époussetait certainement l'épaule pour la forme.

- Vous bastonner dans votre coin comme ça, c’est pas réglo. Laissez au moins les autres profiter du spectacle, sales radins.

Le blondinet écoutait à peine ses paroles tandis qu'il louchait ostensiblement sur le chapeau de Justice. Il avait un instant d'inattention, là, avec la moquerie silencieuse qu'il adressait à Apachou. S'il levait juste un peu les bras, comme ça, discrètement...
Ouch. Purée. Cela faisait fichtrement mal, en fait.
Pretty rabaissa donc ses bras, dépité. Bon. Il trouverait une autre occasion de lui chourer son chapeau, ce n'était pas si grave.

Au lieu de quoi le jeune Perdu se contenta de répondre, plaquant une expression joyeuse un tantinet forcée sur son visage :

Navré pour toi Justy-chou, tu arrives trop tard pour profiter de la baston...

Regard insistant sur Apachou, sourire en coin.

C'est déjà réglé.

Allez savoir si le crétin en rouge allait comprendre la  subtilité dans ses paroles. Quoi qu'il en fût, cela n'empêcha pas La Fausseté d'ensuite se jeter le plus naturellement du monde dans les bras du Chasseur.

N'est-ce pas Pachou ?

Dommage pour lui, il lui avait déjà trouvé un nouveau surnom -encore plus ridiculement adorable, celui-là.
Il rit.
Pretty était redevenu La Fausseté et, si ce n'était pour ses grimaces de douleur moyennement discrètes et pour son état lamentable, on aurait presque eu l'impression qu'absolument rien de grave n'était jamais venu perturber sa bonne humeur habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 859
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Dim 27 Mar 2016 - 15:14

Pretty avait collé son front a celui d'Apache, plongeant ses grands yeux bleus dans les siens, un sourire étrange plaqué sur le visage.
L'attitude avait quelque chose de déstabilisant, et d'ailleurs, le punk était resté silencieux, quelque peu noyé dans les mirettes du livreur.
Et puis, il cru y lire quelque chose, il cru y voir une réponse. Une lueur qu'il connaissait bien, une lumière pale dans le gris de la pluie.
Le défi, mais pas que.
l'Espoir?

Leur position et leur nouveau contact restaient cependant relativement inconfortable, l'Hérissé ne s'attendant pas vraiment a ce genre de familiarité juste après qu'ils se soient autant mit sur la tronche, mais il savait aussi qu'une bagarre pouvait plus rapprocher que ce que l'on pouvait croire!
Il y avait eut un échange a travers les coups portés.

Un craquement fit se redresser Apache un peu brusquement alors qu'il relevait la tête vers le nouvel arrivant.

- C’est plutôt vous qu’on a renversé, là. C’est si confortable en bas ?


Justice... Enfin! Il était temps qu'il se pointe! Et apparemment, il était pas super content. Apache commençait a le connaitre et son air ne lui disait rien qui aille.

- Justy-chou !

Le punk grimaça a l'entente du surnom de son collègue, jetant un regard noir a la fausseté, presque plus outré qu'elle appelle son camarade ainsi qu'elle le fasse pour sa propre personne.
Mais cela démontrait qu'ils se connaissaient déjà un minimum, ces deux la!

La large main du sentinelle enserra son épaule et le tira brutalement en arrière, sans aucune délicatesse, forçant le punk a se relever et a libérer Pretty alors que clairement, Just' se faisait plus doux avec l'autre.
Bah... Rien de notable, c’était une jeune fille après tout, il ne pu cependant pas s’empêcher d'afficher une mine boudeuse face a la différence de traitement.
Ok, il était clair que Justice n’était pas content.
Et vu la première remarque de La Main, il n’était pas difficile de savoir pourquoi.

- Vous bastonner dans votre coin comme ça, c’est pas réglo. Laissez au moins les autres profiter du spectacle, sales radins.
- Tu veux jouer avec nous, Just' ? Tout en répondant d'un air un peu taquin, le chasseur lorgnait Pretty qui elle semblait fasciné par son camarade. Ou plutôt par son chapeau.
Il leva un sourcil circonspect alors qu'un petit sourire relevait la commissure de ses lèvres.

"Navré pour toi Justy-chou, tu arrives trop tard pour profiter de la baston..."

La blonde et le punk échangèrent un long regard équivoque.
Un ange passa.

"C'est déjà réglé."


Message reçu, Pretty, message reçu!
Comme pour lui faire comprendre, le sourire d'Apache se fit plus grand, plus carnassier aussi peut être, plein de défis.

Il allait ajouter quelque chose, prenant sa respiration dans ce but, sur le point de dire une phrase que Just' n'aurait sans doute pas apprécié du style "Faut juste qu'on se mette d'accord sur quelques détails" mais la blondinette ne lui en laissa pas le temps, se jetant soudain dans ses bras!
Par réflexe, le chasseur referma les bras sur elle, croyant un instant qu'elle avait trébuché, la rattrapant pour qu'elle ne se ramasse pas sur le sol! Mais clairement, c’était un câlin qu'elle venait de lui assener sans prévenir!

"N'est-ce pas Pachou ?"


Il grimaça, a la fois pour le nouveau surnom donné et par ce que mine de rien, bein... Pretty l'avait pas raté! Il avait mal partout et le fait que le livreur s'agrippe a lui comme ca lui rappela a quel point il avait prit cher!

Le bon coté de la chose c'est que Pretty avait en quelque sorte noté le mécontentement face au surnom et avait donc changé d'idée.
Mouais...
Bien maigre, il ne se leurrait pas non plus tant que ca! La fausseté se foutait de lui ouvertement!

"Ouais ouais, Candy! On peut dire que c'est réglé!"
Fit-il en se saisissant des poignets de la gamine pour la repousser un peu, se dépêtrant de son emprise . "Ou presque..." Il jeta un long regard en direction de Just', cherchant un moyen de lui faire comprendre qu'il y avait moyen de moyenner, justement.

"Hey Just'" Finit-il par lâcher, un peu nonchalant. "Blondy pourrait nous filer un coup de main tu sais! Elle a l'air partante!" Un coup de main, ouais, mais a quoi? Mystère! Rester dans le vague, dans l'inconnu, protéger ses arrières et prendre la température de son camarade.








"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 267
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Dim 27 Mar 2016 - 23:05

- Tu veux jouer avec nous, Just' ? lance Apache malice.

Justice lui sourit mais décline. Bien plus intéressé par la conversation qu’il vient d’interrompre. Par son contenu, ses écarts. Tout ce qui sort de l’ordinaire. Tout ce qui gravite autours de leur projet. Tout ce que l’Hérissé, dans son impulsivité, aurait pu revendiquer et qui pourrait coûter leur tête.
Soupir réprimé. La plus grande qualité d’Apache est son pire défaut. Sa force fait sa vulnérabilité. Il est leur atout mais aussi leur point faible.
Et surtout, il est bête.

Du coin de l’œil, le sentinelle perçoit l’avidité de la Fausseté qui fixe son chapeau fétiche comme un chat lorgne une friandise. La Main comprend et se tend, prête à réagir. Ce livreur a un talent fou pour lui piquer son couvre-chef.
Néanmoins Just se fait plus vigilent en sa présence. Pretty surenchère avec plus d’astuce. Une véritable course à l’armement dans leur jeu bon enfant.
Mais le bras s’abaisse. Pretty renonce. Le cowboy s’étonne de le voir si raisonnable, presque déçu. Finalement, la Fausseté est peut-être plus amochée qu’elle n’en a l’air.

- Navré pour toi Justy-chou, tu arrives trop tard pour profiter de la baston... lui dit Pretty dans une jovialité excessive.

Le livreur et le chasseur échangent un regard étrange. Regard que Just peine à cerner. De l’animosité. Plutôt du défi ? Il se décrispe. Ce n’est peut-être qu’une simple rivalité de garçons sur leur faim. Rien de grave, rien d’inquiétant.

- C'est déjà réglé.

Ses doutes se dissipent donc. On rit un peu, bonne ambiance. Mais la vigilance est toujours là. On ne sait jamais.

- N'est-ce pas Pachou ?

La Fausseté se jette dans les bras du chasseur, douceur taquine et provocation affectueuse. Justice rit de ce nouveau sobriquet. Apache, lui, semble moins apprécier. Mais pour le vilain coup de stresse qu’il lui a infligé, la Main se dit que ça lui fera les pieds.

- Ouais ouais, Candy! On peut dire que c'est réglé! Ou presque...

- Les mecs, c’est pas un concours… émet Just.
Je vais plus m’y retrouver, là.

Soudain, le punk se tourne vers lui. Il a, à nouveau, cette petit lumière dans le regard. La vilaine petit lumière que Just voudrait parfois étouffer par sûreté.

- Hey Just ! Blondy pourrait nous filer un coup de main tu sais! Elle a l'air partante!

Saloperie de petite lumière.

Le sentinelle est dans le secret : pour lui, les mots de son ami ont la subtilité d’un pachyderme en deltaplane. Ce genre de situation ne plait pas à Justice qui préfère le confort de la sûreté. Apache, lui, ne semble jamais plus à l’aise que sur le fil du rasoir. À l’instinct comme il dit.

Il faut sauver les apparences. Toujours à l’aise, toujours tranquille, il s’avance. Planté devant ce duo improbable et dépréciable, une main s’élève, se pose sur le crâne fragile de Pretty. Cette dernière ébouriffe les cheveux du livreur, geste affectueux qu’il inflige à ses cadets. Le sentinelle force ainsi Pretty à baisser la tête en espérant qu’il ne verra pas.

- Ok je vois. répond-t-il simplement.

Son regard plonge dans celui d’Apache. Il se fait soudain plus froid, presque menaçant.

- Tu veux vraiment qu’il nous aide à vadrouiller autours de l’Arbre ?

Le regard se radoucit, la main se détache de la tête du livreur.

- J’aime la convivialité, je dis pas, hein. Mais je pense pas que ce soit une bonne idée de trimbaler tous les gens qu’on croise avec nous.

Le message est clair.


Dernière édition par Justice le Ven 15 Avr 2016 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Lun 28 Mar 2016 - 0:43

Le message était passé. Alors comme ça Pachou n'était pas si crétin qu'il en donnait l'air ? Son sourire s'était même élargit, s'était presque fait provocateur. Cela n'inquiéta pourtant pas Pretty qui continuait quant à lui de sourire de son air à la fois presque trop ravi et parfaitement entendu. Si on lui avait un jour dit qu'il ferait de la télépathie avec Apache, il n'en aurait probablement pas cru un mot. La subtilité et Apache, ça avait justement l'air de faire deux -si ce n'était plus à vrai dire.

L'échange passé, La Fausseté avait donc sauté dans les bras du Chasseur. Le plus naturellement du monde bien sûr, un peu comme s'il l'avait déjà fait un million de fois et qu'il était absolument certain qu'il n'irait pas s'écarter d'un pas pour le laisser s'écraser dans la boue -une fois encore. En revanche, ce qu'il avait un peu moins prévu, c'était qu'Apache ne reste pas planté comme un piquet et aille jusqu'à l'accueillir dans ses bras grands ouverts ; si bien que Pretty finit effectivement aux creux de ses bras en affichant un air un peu contrarié.
Celui-là, il ne réagissait jamais comme il s'y attendait. Il allait devoir refaire sa vision des choses, s'il ne voulait pas se faire prendre de court à chaque fois qu'il essayait de le déstabiliser.

"Ouais ouais, Candy! On peut dire que c'est réglé!"

L'intéressé leva un œil surpris sur le crêteux en rouge. Candy ? Il pouffa. Il était bien le premier à lui donner ce surnom... A lui donner un surnom tout court d'ailleurs. Cela non plus, il ne s'y était pas attendu.

- Les mecs, c’est pas un concours…

Cette fois Pretty rigola plus franchement, tout amusé qu'il était. Il ne répondit rien, histoire de ne pas trop désespérer Justy-chou non plus. Même si, très sincèrement, cela aurait pu aisément se transformer en concours de qui trouverait le surnom le plus ridicule à donner à l'autre. Apachou était plus doué pour jouer qu'il n'en donnait l'air. Et Apparemment il n'était certes pas juste un idiot de Chasseur qui s'énervait et rageait sur tout ce qui bougeait.

Le Hérissé prit ensuite les poignets du jeune Perdu qui le laissa défaire l'étreinte presque trop docilement... Avant de saisir à son tour les mains de son aîné, de tourner sur lui-même afin de coller son dos au torse d'Apache et d'avoir les bras de ce dernier posés sur ses épaules. Tranquillement. Il sentait qu'il allait bien aimer le coller, lui. Comme une moule à son rocher.

- Hey Just ! Blondy pourrait nous filer un coup de main tu sais! Elle a l'air partante!

Pretty roula des yeux, sourire en coin, l'air faussement agacé. Que c'était bas de s'attaquer à la couleur de ses cheveux. C'était comme traiter ce crêteux de crêteux.
Ce qui l'amusait cependant un peu moins, c'était le sous-entendu qu'il captait comme par habitude dans sa phrase. Pretty jouait régulièrement avec la subtilité -son surnom n'était pas usurpé. Il sentait bien que ces histoires de "renversement" et de "coup de main" étaient liées, mais il n'aurait pas su dire en-...
Ah. Mais si.

Alors comme ça Justy-chou était au courant des plans potentiellement foireux d'Apache ?

La Fausseté ne tenta nullement d'interrompre leur échange ; mais profita de ce dernier pour les observer l'un comme l'autre avec une attention toute particulière.
Bon. La Main était un véritable calvaire quand il s'agissait de lire dans ses pensées. Allez savoir pourquoi, le Livreur avait l'intime conviction qu'il était véritablement difficile à cerner. Mais il ne s'y attardait jamais, parce que le Justy-chou tel qu'il le connaissait lui plaisait beaucoup et qu'il craignait de tomber sur quelque chose qu'il apprécierait déjà beaucoup moins s'il essayait de comprendre le pourquoi du comment de son intuition.
Quant à Pachou... Pachou... Ma foi, lui, il était si sincèrement joyeux avec son immense sourire et cette lueur ravie dans les yeux qu'il n'y avait en fait rien à en comprendre de plus.
Ils étaient fichtrement compliqués dans leur genre.

Justy-chou s'approcha tout à coup de la fausse demoiselle et lui ébouriffa affectueusement les cheveux. Et les transforma en broussaille. Pretty grogna. Comme si la pluie ne suffisait pas à les désordonner !

Eeeeeh, protesta-t-il vaguement.

Il ne se débattait néanmoins pas du tout. Il y avait longtemps qu'il avait abandonné la simple idée de faire perdre cette vilaine habitude à Justy-chou. Il ne pouvait pas simplement lui faire un câlin ou un bisou, plutôt que lui décoiffer sa chevelure ?

- Ok je vois.

La Main répondait simplement et bêtement à Apachou. Cependant quelque chose interpella aussitôt Pretty sans qu'il puisse se l'expliquer, et il eut l'impression de s'arracher à moitié les yeux en tentant de voir la tête que faisait Justice.
Il n'y parvint pas.
Mais il avait définitivement senti un truc, et il n'aimait pas plus le truc en lui-même que le fait qu'il n'avait pas été en mesure de le définir à temps.

- Tu veux vraiment qu’il nous aide à vadrouiller atours de l’Arbre ?

La main relâcha enfin la touffe de cheveux qui ne ressemblait plus à rien. La Fausseté poussa un soupir de soulagement, quoi qu'un peu frustré de ne pas avoir pu saisir ledit truc.

- J’aime la convivialité, je dis pas, hein. Mais je pense pas que ce soit une bonne idée de trimbaler tous les gens qu’on croise avec nous.

Vif comme l'éclair, Pretty décida soudain de frapper. Métaphoriquement parlant.
Sa main vola au-dessus de la tête de Justy-chou sans prévenir et il s'empara au passage du chapeau en grimaçant -bon sang, cette douleur. Mais il était tout de même très fier de sa prise, qu'il posa d'ailleurs sur sa propre tête l'instant d'après.

Justy-chou.

Son sourire s'élargit, plus malicieux que jamais, ses mains ne quittant toujours pas son nouveau couvre-chef -sait-on jamais.

Je ne suis pas "les gens".

Sans détours pour une fois. Presque sans sous-entendu, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 859
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Jeu 7 Avr 2016 - 7:20

Alors qu'Apache tentait plus ou moins de se dépêtrer de la prise de Pretty, se disant que franchement, cette meuf avait l'air vraiment du genre a coller les gens, ne se rendant pas compte d’à quel point il avait raison, la Fausseté lui attrapa les mains et fit un tour sur elle même, se postant donc dos contre lui, l'air ravi, lui posant les mains sur ses épaules, un peu comme s'il n'avait pas vraiment son mot a dire.
Ok.
Je vois le genre
, se disait le punk en levant un sourcil pas très sur de lui, le nez dans les cheveux de la demoiselle.

Mais au moins, le calme était de retour, et ce n'était pas plus mal! En fait, cette bagarre l'avait défoulé plus que la partie de chasse a laquelle il s'était adonné en journée, lui faisant plus de bien que ce qu'il aurait cru!
Il lâcha cependant les épaules du livreur, se décalant quelque peu afin de toujours avoir une bonne vision de Just' qui leur faisait face, il ne repoussa cependant pas la blonde comme il aurait pu le faire en d'autres circonstances.

Justice s'approcha alors des deux, s'amusant a ébouriffer les cheveux de la gamine qui n'en était pas vraiment une, la faisant protester.

- Ok je vois. Les mots ne disaient rien, mais le regard, lui, en disait long. Apache le soutint sans sourciller, presque rieur. Il avait l'habitude de croiser ces yeux la! Il savait bien ce que cela signifiait, depuis le temps! Mais le punk n'était pas du genre a apprendre une leçon.
Lui était fonceur, irresponsable, presque dingue a sa façon.
La Main était réfléchit, posé et prenait le temps d'analyser les situations.
Les deux facettes d'une même médaille qui avaient apprit avec le temps a se connaitre et a faire avec ces différences qui les reliaient pourtant.

- Tu veux vraiment qu’il nous aide à vadrouiller autours de l’Arbre ?

Il était clair que Justice n'était pas des plus partant. "J’aime la convivialité, je dis pas, hein. Mais je pense pas que ce soit une bonne idée de trimbaler tous les gens qu’on croise avec nous."

"Plus on est de fou..." Apache n'eut cependant pas le temps de finir sa phrase, avisant Pretty qui venait de s'emparer du chapeau de son camarade dans un geste vif avant de le poser sur sa propre tête.

" Justy-chou."
Elle avait gardé une main sur le chapeau, s'assurant ainsi qu'on ne lui arrache pas comme elle l'avait fait elle même l'instant d'avant. "Je ne suis pas "les gens"." Elle ne manquait pas de répondant, c'était clair, et encore moins de culot! Et cette manière de surnommer Justice... C'était insupportable!

Ni une, ni deux, Apache se saisit du bras de Pretty, celui la même qui retenait le chapeau sur sa tête et lui tordit en arrière, faisant exprès de lui faire mal avec un sourire méchant!
Entre le punk et le blondinet, la dynamique serait au jeux violents!
Après tout, c'est lui qui avait commencé!
Ho la réflexion n'était pas bien avancé, il était vrai, mais pour le français, cela suffisait!
De sa main libre il récupéra le couvre chef tout en parlant, me tendant a son collègue.
"Première règle dans l'équipe ou il n'y a pas de loi!" Il ricana. "Ca, c'est le chapeau de Just'! Pas touche!"
Cela sonnait presque comme si Pretty avait déjà été accepté parmi les membres de la révolte! Presque!

"Et elle a dit qu'elle était pas le chien de l'empereur Tomato ketchup!"
Il s'était cette fois adressé a l’américain. Elle, oui, bien sur, par ce que pour Apache, Pretty était une fille! Il n'avait même pas relevé le fait que le sentinelle l'interpelle au masculin, pas assez attentif a ce genre de détails, sur le coup. "Hein Candy? T'as dit que t’étais pas une putain de carpette!" Le ton avait quelque chose d'agressif et de joueur a la fois, et toujours saupoudré de défi. "Vas y, dis nous ce que t'en pense! Montre nous que t'es pas "les gens"!"

L'idée était simple, que Pretty se mette en danger avant qu'ils n'aient a le faire eux même. Si La Fausseté jouait a ce jeu dangereux, les révoltés auraient un coup d'avance.
Puis au pire, qu'est ce qu'ils risquaient vraiment hein? La blonde pourrait très bien terminer comme les trois lapins qui pendaient toujours a la ceinture du punk, son corps au fond d'un ravin... C'est que ca glissait, les environs, avec toute cette boue.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 267
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Dim 17 Avr 2016 - 16:19

Clair comme de l’eau de roche. Pourtant, lui s’en fout. Lui n’y voit que du bleu, lui ni voit que du feu. Justice tempête, tonne. Mais en soufflant, il l'attise.

- Plus on est de fou…

… plus on en chie.

Justice n’a pas le temps de répliquer. La bise humide caresse subitement sa tête découverte, flatte son encolure douillette. Un contact morbide. Le froid s’insinue sous sa peau et atteint son cerveau, tout comme l’information : chapeau absent, Pretty gagnant. Il grimace.

- Justy-chou.

Le regard de la Main glisse sur le petit chapardeur, fier comme un Pan. Son trophée insolemment perché sur son crâne, sous sa pince friponne.

- Je ne suis pas "les gens".

La réplique lui arrache un sourire, puis un rire. Il avait relâché son attention, le livreur en avait profité. C’était de bonne guerre, bonne guéguerre. On gagne pas à tous les coups et c’est comme ça.

Quand il s’apprête à répondre, l’Hérissé s’interpose. Il se saisit du voleur et le maîtrise sans délicatesse. Avec une force inutile parce que c’est amusant. Tuer une mouche au nucléaire.
Le sentinelle ne l’arrête pas, il n’en ressent pas l’envie. Il regarde, indifférent aux abus et à la démesure, ami avec la violence. Paisiblement pépère.

Il reprend son couvre-chef que lui tend son acolyte mais ne le met pas. Son attention reste braquée sur ses deux interlocuteurs.

- Première règle dans l'équipe ou il n'y a pas de loi!

Je relèverai même pas.

- Ça, c'est le chapeau de Just'! Pas touche!

L’intéressé hausse les épaules en pouffant. De toute manière, ce décret ne tiendra pas cinq minutes.

- J’imagine que ça compte aussi pour les cheveux du crêteux… ajouta innocemment le sentinelle.

Mais le sujet qui pue revient encore et toujours. Trop Accablant pour l’éluder ou s’y soustraire.
La petite lumière de son ami se fait violente et dangereuse. Il aurait envie de l’étouffer.

- Et elle a dit qu'elle était pas le chien de l'empereur Tomato ketchup! Hein Candy? T'as dit que t’étais pas une putain de carpette!

- Bah les gens disent beaucoup de choses... émit Just en haussant les épaules. Surtout quand on leur fout un pain.

Sois raisonnable.

Autant parler à un mur, autant retenir un raz-de-marée. Il est comme ça, l’Hérissé. A se lancer à corps perdu contre les limites, à s’y fracasser. Mais recommencer encore et encore. Avec la même assurance qu’au premier jour.

Justice masse sa nuque, presque avec embarras. Il va le rendre dingue. A en vieillir.

- Vas y, dis nous ce que t'en pense! Montre nous que t'es pas "les gens"! poursuit Apache.

La main refoule comme elle peu l’amertume qui s’installe. Une idée lui vient.

- Ouais.

Plus dynamique, plus enthousiaste.

- Ouais !

Il se tourne vers la Fausseté, tout sourire, le regard pétillant.

- Et si tu nous prouvais que t’es ni “les gens” ni “une carpette”... ? Tu pourrais nous ramener …

Pensée folle : la couronne de Peter.
Retour à la raison. Non, impossible et encore trop risqué.
Il ne devait pas se laissé influencer par les pulsions suicidaires d’Apache.

- La canne de Bow. termine-t-il en baissant imperceptiblement le ton.

Se penchant sur Pretty, il cache son précieux chapeau derrière son dos et ajoute d’un air taquin.

- Pour toi, ça doit être un jeu d’enfant.

Apache allait bien voir ce que valait sa nouvelle recrue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entre deux individus, l'harmonie n'est jamais donnée, elle doit indéfiniment se conquérir.
» Transfert entre deux Wii U
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [A lire] Le Renard et la Louve
» Petit script pour choisir entre deux mp3 à jouer:aidez moi!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-