Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Heart of a Dog [PV. Apache]   Jeu 9 Nov 2017 - 16:17




It’s life or death why I chew through the chain
It don’t matter my love’s the same
Go so far but never long
Can’t break the spell in my heart
I’m loyal, oh oh, I’m loyal
I’m loyal, oh oh
I got the heart of a dog



Le crépuscule tombe en rideau de fer. Tac! Tac! Tac! On le sent rouler sur sa tringle. Grincer. La journée se termine, les mères couvent en mille-feuilles les chiards dégénérés qu'elles n’enfanteront jamais. Parodie. Tragique parodie. L'amour s'en dédie, ici comme dans la vraie vie. La famille est forcée comme un sourire pas franc, une voiture volée ou le maquillage de Nasty.
Furtive comme seules les sont les noctambules, la vilaine se glisse à coup d'enjambées larges de branches en pontons, d'échelles en cordes. Sa grande silhouette d'allumette -craquée bien trop souvent- se faufile entre les patrouilles de sentinelles. On aurait pu s'attendre à ce qu'elle bifurque vers la forge, mais ses godasses tracent dans la boue, en direction du réfectoire. Les tables, encombrées de victuailles quelques heure à peine en arrière, sont de nouveau libres de laisser respirer leur bois. Les effluves de vaisselle bullent jusque dehors, ça pue le savon et les éponges gorgées d'eau. Torchons, assiettes et godets sont pourtant au repos. Les chants des femelles affairées se sont tus, mus en berceuses pour marmaille ingrate, qu'on endort à qui mieux mieux aux quatre coins de l'Arbre.
Le Panda contourne une énorme marmite en fonte, où barbote un reste de ragoût aux saveurs difficilement identifiables. Son sourire s'élargit.

"Il" est égal à lui même.

Vautré, tranquille, contre le ventre de la popote, Apache, se grille une clope. Désinvolte, la Révolte ! Sa comparse a un claquement de langue pour indiquer sa présence et se laisse tomber mollement auprès de lui. La grâce est morte.

- Salut Beau gosse ! T'aurais une cigarette pour aller avec cette bouche ?

Sourire goguenard, écho à leur première rencontre.
Les saisons ont changé depuis lors, et les deux enfants se sont pris de fouet plus d'une intempérie. Leurs cuirs sont criblés de gros sel. Nasty a besoin d'un rayon de soleil et Apache d'un bon coup de foudre au cul.

Let's go, météo !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1149
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Jeu 9 Nov 2017 - 17:04

Il fait froid, il fait humide.
Dehors.
Mais la.
La, il est au chaud.
Tout seul.

Il attendait, le regard braqué devant lui, un peu vide, comme las.
Qu'est ce qu'il foutait la, l'iroquois ? Dans l'arrière cuisine. Comme une vieille habitude qui n'en était pourtant pas une. Il s'était adossé contre l'une des énormes cuves de bouffe et s'était laissé glisser jusqu'au sol lentement avant de s'allumer une clope, comme ça, l'air de rien.
Il attendait.
Quoi ?
Plutôt qui.
Quelqu'un.

Il lui avait donné rendez vous, dans la journée, comme ça. Il était venu la voir, donnant l'impression qu'il l'avait simplement croisé par hasard. Mais non.
Il était venu la chercher.

Dans un geste désinvolte, le punk avait ramené la cigarette jusqu’à ses lèvres, tirant dessus et faisant grésiller les herbes qui la composait.

Il était venu la chercher, ouais.

Par ce que la, tout de suite, c'était d'elle dont il avait besoin.

Le garçon souffla la fumée devant lui, dans un nuage qui aurait put être qualifié de joli. Ca détendait.

C'était pas Just' qu'il était venu chercher. C'était pas de ses raisonnements dont il avait besoin. C'était pas non plus Her, c'était pas Tool, c'était encore moins Pretty.
Non.
Ces camarades avaient de la valeur. Apache les respectait, mais la, tout de suite, ce n'était pas de calme et de réflexion dont il avait besoin.
Surtout pas de réflexion.
Il aurait pu allé chercher Trouble, mais même si l’Épouvantail ne débordait pas de raison, l'Hérissé avait tout de même besoin d'expression.
Alors le choix était apparu comme évident.

Et au bout de ses deux longues guibolles, le genre interminables, le genre noueuses, elle était apparu devant lui, lui faisant lever la tête, et la commissure de ses lèvres dans un sourire presque automatique.

Nasty

- Salut Beau gosse ! T'aurais une cigarette pour aller avec cette bouche ?
Qu'elle avait lancé tout en se laissant tomber juste à ses cotés, si près qu'un peu plus et elle l'aurait envoyé valdinguer. Collé serré, cuir contre cuir.
Assortis, les deux révoltés.
Et sans une once d'hésitation, Apache avait tendu son joint à la jeune fille, faisant tourner, soufflant une énième fois la fumée devant lui avec une mine inspirée.

"Sers toi Camarade."
Car tout ce qui était à lui était aux autres. "Ca faisait un bail qu'on s'était pas retrouvé tout les deux." Vraiment ? Ouais. Vraiment. Difficile de quantifier, sur l'ile de jamais le temps n'existait pas. Alors longtemps, c'était déjà d'une précision admirable. "j'avais besoin de te voir" Ca sonnait bizarre. Comme un 'il faut qu'on parle'. Sauf que le ton n'était pas au règlement de compte même s'il laissait présager d'un quelque chose de plus qu'un simple échange de banalité.

"Toi et pas quelqu'un d'autre."


Il fallait que ce soit dit.
Il fallait que ce soit précisé.

Ca faisait un bail qu'ils ne s'étaient pas vu en tête à tête ouais. Pas depuis...

Big Jack








"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Ven 10 Nov 2017 - 10:07

Le bédo tourne, bouche à bouche d'oxygène frelaté. Baiser indirect. Rien de sale, juste deux versants d'une même pièce de monnaie qui peuvent enfin se causer.

- Ça faisait un bail qu'on s'était pas retrouvé tout les deux.
- Ouais...

Il s'en était passé des choses depuis l’enterrement du petit black de Buster. Des mandales dans la tronche, surtout. Et des convictions renforcées, aussi.

- J'avais besoin de te voir. Toi et pas quelqu'un d'autre.

Nasty tourne la tête vers l'Herissé. C'est la première fois qu'il exprime "ça", aussi distinctement, avec cet aplomb dans le ton. Il a les yeux qui brillent de cette flamme qui la brûle, presque physiquement. Oui, il est revenu, son rebelle, son révolutionnaire. Il est a fini de chialer dans le giron de sa régulière. Il a cessé de se laisser materner par la Gueule cassée. Il a besoin d'elle.
Quelqu'un a besoin d'elle en ce putain de monde.

- Tu m'as manqué, 'Pôch. Son front chute sur l'épaule de son pote. P'tain c'était si dur sans toi...

Elle laisse échapper une expression inédite de détresse. Elle a lutté, pour de fort, pour de vrai. Elle a tenu la barre, gardé le cap, même sans son phare. Mais la lumière est là, de nouveau. Vibrante.
Elle prend la mesure du manque de lui.

- Chuis moins forte quand t'es pas là, mec. Mais, je suis restée debout, tsais...

Elle redresse son visage qui se barre d'un rictus vilain.

- Et chuis plus déterminée que jamais à faire exploser ce régime de merde. Ta révolte, c’est ma révolte maintenant. Surtout après c'qu'y c'est passé dans l'ordinaire. Ce fils de pute de Peter... Jamais j'lui pardonnerais.


Sa hargne et son indignation résonnent et embrasent l'air de buée. Fini d'attendre. Y'en a marre ! Elle a soif de changements.

Et le changement se nourrit d'actions.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1149
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Ven 17 Nov 2017 - 7:47

"Tu m'as manqué, 'Pôch" Tout en répondant, le front de la jeune fille s'était posé sur l'épaule du punk, alors, presque dans le même mouvement, il avait étendu le bras, le passant autour des fines épaules de sa camarade, la serrant un peu plus contre lui, lui caressant le bras comme pour la réconforter, comme pour la réchauffer. " P'tain c'était si dur sans toi..." Un soupire, et le garçon pressa sa joue sombre contre les cheveux blond platine. Câlin.
C'était vrai, il l'avait laissé toute seule, sa camarade. Il avait été mis hors service pendant un long moment, mis de coté, peut être même oublié ? Par certains peut être, mais pas par Nasty.

"Chuis moins forte quand t'es pas là, mec. Mais, je suis restée debout, tsais..."

Apache eut envie de la contredire, de lui dire qu'elle n'avait pas besoin de lui pour être forte, mais le visage blafard de sa camarade le coupa dans son élan, ses grands yeux clairs tout peinturlurés de noir se fixant dans ceux du métisse.
Sur les lèvres sombres, luisantes de maquillage, un sourire mauvais s'était découpé, le genre d'expression qui lui allait a ravir, au Panda, et qui avait le don d'être contagieuse puisque déjà, la bouille de l'Hérissé faisait écho avec celle de sa collègue, s'illuminant d'un sourire.

- Et chuis plus déterminée que jamais à faire exploser ce régime de merde. Ta révolte, c’est ma révolte maintenant. Surtout après c'qu'y c'est passé dans l'ordinaire. Ce fils de pute de Peter... Jamais j'lui pardonnerais.

Un instant, il y eut un blanc.
Un vide.
Une pause, pendant laquelle Apache ne faisait plus que regarder celle qui lui faisait face, si proche, si près. Il ne pouvait voir que ça, son visage. Sa pâleur, ses cheveux fous qui l'encadraient, ces yeux clairs plein de feu, plein de tonnerre, plein de colère.
C'était ça putain.
C'était tellement ça dont il avait besoin.
Et elle lui avait donné, comme ça, sans rien demander. Il n'y avait rien eut à demander.
"Putain Nasty..." Réaction soufflée, dénotant comme d'un soulagement, et soudain, il la ramena plus près de lui encore, écrasant sa tempe toute blanche contre ses lèvres sombres, un gros smack qui sentait bon les retrouvailles. "Toi aussi tu m'as manqué Blondy, tu sais pas à quel point."
Mais elle était de retour, maintenant.
Elle ?
Non, c'était plutôt de lui qu'il s'agissait. C'était bel et bien lui qui avait manqué de manquer à l'appel.
L'appel du rouge, l'appel du sang ? L'appel de la violence.
L'Appel de la révolte.
Le clairon avait été sonné.
Le punk était peut être mort
Mais il était revenu, avait remonté la pente qu'il avait dévalé jusqu'aux Enfers, et afin d'en sortir une bonne fois pour toute, c'était de la main tendue de Nasty qu'il s'était aidé.
Un iroquois du macadam mort vivant valait mieux encore, non ?

"Fume, Nasty. Fume. Tu sais pas qui te fumera"
Qu'il avait lâché en français, finalement, comme pour changer de conversation, comme pour prendre soin d'elle a sa façon, l'invitant à tirer plus fort encore sur ce joint partagé.
Il lui avait déjà dit ça, une fois, à la blonde. C'était une petite chanson qu'il lui réservait, en souvenir d'un passé déjà flou.

"Et raconte moi."


Ouais Nasty. Raconte moi une histoire.
Donne du feu, plus de feu encore.
Le cœur de l'Anarchiste en avait faim.
Il était affamé.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Mer 27 Déc 2017 - 15:36

Le bécot la surprend et attise sa chaufferie intérieure. Sa brulure grille tous les feux, dévore et crame les autoroutes sanguines. Ouais. Voilà ce qui donne de la saveur à sa vie : l'épice hérissée.

- Toi aussi tu m'as manqué Blondy, tu sais pas à quel point.

Elle sait pas, non. Mais, de le formuler, comme ça, à haute voix, ça la gonfle d'avantage de vapeur. Apache a bien du monde autour de lui. Nasty n'est qu'un chewing-gum sale collé sous sa godasse.

- Fume, Nasty. Fume. Tu sais pas qui te fumera.

La clope atterrit entre les lèvres du Panda. Elle en tire une taffe qu'elle expire en filet, haché menu. Une écharpe brouillée enlace les deux révoltés.

- Il le f'ra pas sans chèrement l'payer, souffle-t-elle, le tabac - ou quoi que soit le mélange- s'effilochant par les naseaux.
- ... Raconte-moi.

Nasty renifle. Elle rassemble et mobilise tous ses neurones. Rien ne doit être omis. Rien !

- Les pluies salées se sont transformées en Tourbillon, ça tu sais. Ça a foutu la merde dans l'Océan et des sirènes se sont faites aspirées dans l'ordinaire. Grand Seigneur, notre connard royal a désigné -au hasard- un bataillon de perdus pour aider les poiscailles à retrouver les frangines paumées. J'ai été du lot, avec une bande de bras cassés, livrés à eux même dans un sous-marin qui fuit, avec du combustible hautement explosif. Pendant que le Pan lézardait dans sa cabine comme un pacha, nous on faisait le salle boulot : on a failli crever noyés et brulés, avant même d'arriver à Londres. On a terminé dans le ventre d'une baleine qui a fini par nous conduire à destination.

La Vilaine mollarde de réprobation dans une casserole non loin.

- Là, ce fils de chien nous a abandonné, planté là qu'on était avec zéro instructions! Imagine une bande de clampins déboussolés avec un des meufs à poil. Et en plus comme on avait pas d'ombre, on est tous tombés malades. Les plus vieux habitants de l'Arbre dégobillaient leurs tripes sur l'macadam. L'délire. On a rempli la mission. Pas sans encombre. On a fuit en zeppelin....

Nasty marque une pause. Elle tremble nerveusement au souvenir de ses mains translucides qui disparaissait peu à peu.

-... On a commencé à s'éffacer. On devenait intangible ! TOUS ! Gommés, tout doucement, parce qu'on était restés trop longtemps loin de Pan et de cette foutue Île. Il est revenu, comme un prince, et on est finalement rentrés chez nous. Mais je retiens qu'une chose de c't'aventure merdique...

Elle jette à Apache un regard brutal, vibrant d'émotions acides.

- On est retenu en otage par Peter. En volant notre ombre, notre nom, on est devenu dépendant de lui. D'puis, il joue l'emo en haut d'sa volière. Et on doit reprendre la vie comme elle était. Genre.... Comme si je pouvais digérer qu'on nous a pillé notre âme, putain !

Nasty tremble presque, de colère.

- On a été réduit en esclavage.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1149
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Sam 6 Jan 2018 - 18:49

Il lui avait demandé de raconter, alors elle avait raconté.
Les Tourbillons, les sirènes, l'océan. Apache écoutait avec attention, ne lâchant pas la blonde des yeux. Elle racontait bien. Si bien que le punk avait l'impression de voir les scènes se dérouler devant ses yeux.
"Pendant que le Pan lézardait dans sa cabine comme un pacha, nous on faisait le sale boulot" Un mouvement de sourcils un peu paresseux vers le haut, la bouche de travers exprimant parfaitement une fausse surprise à peine surjouée. M’étonne pas, tiens, que ça disait silencieusement.
Un crachat qui ponctua le récit, alors que les protagonistes étaient donc arrivés à Londres.

A Londres !

Pour de vrai ! Dans le monde ordinaire alors !!!
Plus intéressé que jamais, l'Hérissé avait récupéré le joint, le calant à ses lèvres pour tirer une latte sans jamais quitter Nasty de ses yeux brillant d'attention.
"Imagine une bande de clampins déboussolés avec une des meufs à poil."
Un sourire d'arraché mais qui se volatilisa bien vite en même temps que la fumée qui s'échappait d'entre ses lèvres, à la suite de l'histoire.
Malade ?
Par ce qu'ils n'avaient pas d'ombre ?
Comment ça ?
Pourquoi ?
Elle était sur ?

"... On a commencé à s’effacer. On devenait intangible ! TOUS ! Gommés, tout doucement, parce qu'on était restés trop longtemps loin de Pan et de cette foutue Île. "

La main qui tenait la cigarette s'abaissa, rebroussant chemin alors que le garçon s’apprêtait à reprendre une bouffé d'herbe.
Non...
C'était pas possible...
C'était pas...

"Il est revenu, comme un prince, et on est finalement rentrés chez nous. Mais je retiens qu'une chose de c't'aventure merdique..."

Nasty lui jeta alors un regard féroce, plus déterminé que jamais, rempli d'un on ne savait quoi qui faisait tout vibrer, tout trembler de l’intérieur.


"On est retenu en otage par Peter."


Apache ravala sa salive, serrant les dents face à cette conclusion.
- En volant notre ombre, notre nom, on est devenu dépendant de lui.


Dépendant.
Ho que le vilain mot que voila.

- D'puis, il joue l'emo en haut d'sa volière. Et on doit reprendre la vie comme elle était. Genre.... Comme si je pouvais digérer qu'on nous a pillé notre âme, putain !


Elle était en colère, la blonde, et il y avait de quoi. Le punk lui même s'était visiblement crispé, tirant une gueule de travers, sourcils froncés, mélange de doute, de colère et de désespoir en toile de fond.

- On a été réduit en esclavage.


Et cette dernière phrase sonna comme un drôle de glas, clôturant cette histoire avec brutalité, avec colère.

Et surtout, une putain de frustration.

Étonnamment, Apache ne l'ouvrit pas tout de suite, restant silencieux, quittant des yeux sa camarade, les levant vers le haut, balayant le reste de la salle sans jamais réellement se fixer sur rien. Il ramena le joint à sa bouche, le faisant grésiller, recrachant la fumée avec des airs sereins qui sonnait faux.
Ses lèvres tremblaient et ses dents restaient serrées, trahissant la haine qui lentement montait, courant dans ses veines. L'herbe n'était pas suffisante pour le calmer, et pourtant, pas d'éclat.
Juste un silence.
Juste le son de l'herbe qui brulait.

"...Alors ce serait vrai."
Qu'il fini par souffler suivit d'un soupire profond, le genre qui aidait à mieux avaler l'information trop grosse et trop indigeste qu'on venait de lui balancer. "J'ai déjà entendu un truc comme ça." Plusieurs fois. "Comme quoi ce serait pas possible de buter le roi." Par ce que lui, il y pensait, hein, à le fumer comme une cigarette, le petit empereur. Tout en y songeant, il avait pointé son joint vers le haut, le tournant entre ses doigts et le regardant se consumer dans une volute de fumée violacée et fine. "Comme quoi s'il disparaissait, on y passerait tous." Par ce que c'était bien ça que ça voulait dire, non ? Un reniflement dédaigneux qui ressemblait presque à un bref ricanement.  "Comme quoi nos vies seraient étroitement liées." Putain...
Un nouveau silence, avant de reprendre une bonne dose de nicotine.

"Mais t'inquiète pas Blondy. Ca change rien."

Presque rien.
"On va trouver une solution."

Y'a pas de problèmes, que des solutions, hein.
Ses yeux noirs revinrent enfin à ceux clairs de la jolie blonde.
"Si on doit le trainer avec nous jusque dans les Landes pour qu'ils nous rende notre ombre, on le fera, pas vrai ? C'est pas un sale petit chiard bourgeois qui va nous tenir plus longtemps en laisse."
Par ce que pour l'instant, ils étaient piégés, pas vrai ?
Plus pour longtemps.
Petit clin d’œil qui se voulait réconfortant suivit d'un grand sourire plus chaleureux que ce qu'il aurait cru être capable.

"On est peut être des esclaves, Mais déjà, de un, on est des esclaves très chiant tu crois pas ?" Petit ricanement. Pour ce qui était de certains, ca se posait la. "Ensuite, les esclaves, ça se révolte. Les chaines, ça se brise. La liberté, ça se vole."
Et il y croyait dur comme fer, Apache.
Alors, il releva la main gauche, poing fermé, le tendant vers Nasty pour qu'elle puisse mieux voir ce qu'il y avait de dessiné dessus, la, entre le pouce et l'index, trois points anciennement noir mais qui maintenant tiraient sur le vert sombre, attestant du fait maison de la chose.
"Regarde... Tu sais c'que ça veut dire ça ?" Il avait de nouveau passé son bras autour des épaules du Panda pour l'avoir plus près de lui. "Mort aux vaches, mort auux condééés..." Qu'il avait chantonné en français avant de reprendre. "Ca veut dire qu'on va dézinguer toute cette putain d'autorité de facho."

Nouveau sourire, nouveau souffle de début de rire.

"C'est pas nous qui sommes lié a lui. C'est lui qui est lié à nous."


Et crois moi, Nasty. Il va le payer cher.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Sam 10 Mar 2018 - 16:26


-Mais t'inquiète pas Blondy. Ça change rien.On va trouver une solution.

Le Panda sourit large.
Apache.
Apache, le mec qui se relève de tout, qui perd jamais sa lumière. Un phare dans cette putain de Nuit sans fin. Un phare qu'on a tenté de foutre en l'air mais pas une seule pierre -pas une!- n'a vacillé. Nasty sent bien que ça lui pince le joufflu des valves. Elle admire, la Vilaine et se dit que son verre peut faire miroiter la lumière un peu plus.

Juste un peu.

-Si on doit le traîner avec nous jusque dans les Landes pour qu'ils nous rende notre ombre, on le fera, pas vrai ?
- Vrai !
-C'est pas un sale petit chiard bourgeois qui va nous tenir plus longtemps en laisse.
- Elle finira serrée autour de ses poignets, s'non ! Et on lui pèlera le cul en public. Il va en envoyer d'la magie, Promesse !
- On est peut être des esclaves, Mais déjà, de un, on est des esclaves très chiant tu crois pas ?
- Les pires emmerdeurs.
- Ensuite, les esclaves, ça se révolte. Les chaines, ça se brise. La liberté, ça se vole.
- Ahahaha ! on dirait tellement trop un slogan...

Elle lui bourrade gentiment l'estomac du coude pendant qu'ils se marrent. Il lui passe le bras autour de son cou. C'est une chaleur agréable. Confortable.
Vraie.

Sa première pensée est qu'elle ne le mérite pas.
Sa seconde, c'est qu'elle crèverait de voir cette proximité disparaître.

-Regarde... Tu sais c'que ça veut dire ça ?
- Nan...

Il chantonne en français, un truc qui pétarade et qui lui tire quelques éclats de rires.

- Ça veut dire qu'on va dézinguer toute cette putain d'autorité de facho.
- Pouahahaha ! En français tout est plus sexy, même la révolution ! Tu lui parles souvent en Français à ta meuf ?

Pourquoi elle a dit ça ?
C'est sorti tout seul, avec le plus grand naturel.

- 'Scuse, j'voulais pas t'foutre la gêne. Mais j'vous ai surpris un jour...

Elle ne dit pas où, ni comment. Mais il lui a suffit d'une fois pour comprendre. On ne pleure pas dans le giron de n'importe quelle nana. Celle là, c'était forcément « LA » nana.

-' Fin pour revenir au sujet, j'me tiens prête à faire péter des bombes. Si chuis bonne à un truc c'est à la destruction.

Elle arbore un sourire dentu de requin, que ses lèvres noires soulignent, graffée au marqueur.

-J'me f'rais péter la mouille avec joie si chuis sure que ça emporte tout le système. Nous faut un plan. L'est pt'êt temps qu'on réunisse enfin nos « frères  d'armes », tu crois pas ?

Si elle reste un moment de plus dans ce Grand Arbre, elle va finir par s'attacher un peu trop aux têtes à trancher.

- J'ai roulé un pelle à Freckles, qu'elle lâche soudain comme pour illustrer son propos. J'aurais bien voulu vomir dans la bouche de s'trouduc, mais j'crois qu'il t'aime bien. T'aurais vu sa gueule, il était tellement défait !

Elle ricane, plus légère qu'au début de la conversation. Elle se cale dans le creux de son épaule, et lui soutire son joint. Elle fume un peu, regarde au loin beaucoup.

- J'dis ça parce que... On va foutre quoi des chefs ? Les crucifier ? Pour Pit, il mérite la pendaison par les valseuses. C'est net, y'a pas à tortiller du derche...mais Freckles  ou Lacerate ? C'est n... tes potes...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1149
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Jeu 22 Mar 2018 - 7:49

- Ça veut dire qu'on va dézinguer toute cette putain d'autorité de facho.
- Pouahahaha ! En français tout est plus sexy, même la révolution !
Ils riaient, ensemble, les deux révoltés, et de bon cœur. "Tu lui parles souvent en Français à ta meuf ?" Et soudain, comme un blanc. Pris par surprise, l'Hérissé s'était brutalement calmé, le silence rattrapant les deux adolescents.

- 'Scuse, j'voulais pas t'foutre la gêne. Mais j'vous ai surpris un jour...

- Ha.. Euh... Nan t'inquiète ya pas d'mal. Sa meuf ? Elle parlait de... Her ?
Ca lui paraissait assez évident, en fait.
De qui est ce qu'elle aurait pu parler d'autre, en ces termes ?
C'était un peu bizarre.
Il ne savait pas trop quoi dire, sur le coup, le garçon.

Alors, comme elle avait sans doute perçu le malaise, Nasty enchaina, changeant de sujet avec une certaine aisance.
"-' Fin pour revenir au sujet, j'me tiens prête à faire péter des bombes. Si chuis bonne à un truc c'est à la destruction.
Et ça, c'était presque marqué sur sa jolie petite frimousse toute peinturlurée de noir.

-J'me f'rais péter la mouille avec joie si chuis sure que ça emporte tout le système.
Un mouvement de sourcils vers le haut, comme pour confirmer que pour lui, c'était la même, juste avant de tirer une latte sur son joint. "Nous faut un plan. L'est pt'êt temps qu'on réunisse enfin nos « frères  d'armes », tu crois pas ?"
- Mm ! Un peu bref tout en agitant légèrement la tête à la positive, le regard un peu lointain, soufflant la fumée devant lui.
Il réfléchissait, le punk.

- J'ai roulé une pelle à Freckles.
Soudainement, alors que le chasseur l'avait quitté des yeux, se perdant un peu dans ses réflexions de révolte à organiser, ses yeux noirs revinrent brutalement à la blonde qu'il tenait toujours tout près de lui. "Sérieux ?" " J'aurais bien voulu vomir dans la bouche de s'trouduc." Ca arracha un ricanement à l'iroquois, imaginant la scène. "Mais j'crois qu'il t'aime bien." Le rire un peu moqueur se changea en un sourire plutôt doux, songeur. "Ouais..." Ouais, il avait remarqué ça, lui aussi. C'était la même de son coté, non ? Il aimait bien Freckles. Mais... l'Hérissé avait remarqué un petit quelque chose de plus de la part du rouquin. C'était encore à confirmer.  "T'aurais vu sa gueule, il était tellement défait !" "J'aurais vraiment voulu voir ca, Blondy !" Vraiment ! Il avait du y perdre une vie, le Tournesol. Il l'imaginait avec la bouche toute noircie du rouge à lèvres de Nasty, et ça le fit ricaner en même temps que le panda s'installait un peu plus confortablement, posant sa tête échevelé peroxydé sur son épaule, lui fauchant son joint sans forcer. Ils étaient bien la, tout les deux. Il faisait chaud. Il faisait doux.

"J'dis ça parce que... On va foutre quoi des chefs ? Les crucifier ? Pour Pit, il mérite la pendaison par les valseuses. C'est net, y'a pas à tortiller du derche...mais Freckles  ou Lacerate ? C'est n... tes potes..."
Un soupire suivit d'un reniflement.
"Ouais... C'était justement de ça que je voulais causer avec toi..."
Ouais. Ca urgeait. Elle aussi, elle avait remarqué qu'il y avait une merde dans le potage. Un truc qui allait coincer si on réglait pas très vite cette affaire. "Avant je m'en foutais tu sais... Les chefs..." Une hésitation mêlée à un brin de nostalgie. "C'était juste tous des cons !" Et cette affirmation sembla éclairer la mine du punk, un sourire l'illuminant, ses yeux noirs brillant de fraicheur.
La simplicité.
"J'me disais qu'ils auraient tous fait un très bon exemple de ce qu'il se passait quand on faisait trop chier le peuple !" Tout en parlant, le garçon regardait droit devant lui, comme s'il y voyait un beau tableau. Sa main bougeait de temps en temps, celle qui se trouvait sur l'épaule de sa camarade, accompagnant le rythme de ses paroles.
"Alignés, la, comme ça. La tête plantée sur une pique à coté du corps de chacun." Un nouveau soupire, léger. "Ca aurait eu de la gueule."
Mais...
"Mais... L'empereur Tomato Ketchup de mes couilles..."
Le sourire avait disparu, laissant place à du sombre. "Lace, c'était ma pote. Ca a toujours été ma pote. A cause de lui... J'ai manqué de la buter." Rien que ca, ouais. "J'étais pas loin, Blondy, j'avais ma lame sous sa gorge et..." Il secoua la tête à la négative. "Ca a tout changé. Lace aurait jamais du devenir ma... Une putain de cheffe." Et cette nuit la, dans la foret... "Malgré ça, malgré que j'avais voulu lui faire la peau, elle est venu me chercher." Il ferma les yeux, les sourcils froncés, il n'avait pas envie d'aller sur ce terrain, d'aborder ce sujet la, alors il abrégea. "Elle a sauvé mon cul." Littéralement. "Ce connard de Peter Pan à voulu tout casser, encore, en lui collant ce titre de merde." C'était de sa faute. Tout était de sa putain de faute, pas vrai ? "Mais c'est pas grave." Et c'était un peu comme s'il se calmait, le punk. De manière factice. "C'est pas grave... On va la jouer autrement. Tu sais quoi, Lace c'est une pote. Une meuf bien. Mais une cheffe peut pas être une pote, et encore moins une meuf bien." Alors quoi ? "Y'a un truc qui colle pas, hein ? Bah nous aussi on va pas s'faire chier." C'était un peu décousu, tout ça, Apache parlait au gré de ses pensées, presque plus pour lui que pour la blonde qu'il tenait près de lui.
"Lacerate est pas conne. J'sais pas pourquoi elle a accepté de devenir cheffe, mais elle va vite se rendre compte que c'est que d'la merde en boite. Elle va lâcher ce titre, elle va l'envoyer chier, c'est obligé. J'ferai en sorte qu'elle voit la vérité."
La vraie, celle des révoltés. "T'as parlé de Pit, ce putain d'enfoiré de saloperie de Joker de mes deux. Mais regarde comme ils ont rien en commun avec Lace ! J'vais lui montrer... à ma "supérieure"" Il avait prononcé ces deux derniers mots avec un mépris qui suintait de sa voix. "Elle aura pas l'choix... Elle sera obligé de lâcher ce poste. Elle pourra pas cautionner, c'est impossible..." Du moins, il lui semblait... "Et pour Freckles bein..." Une hésitation bien marquée, par ce qu'il savait que le lionceau et la gueule cassée, ca n'avait rien à voir. Freckles abandonnerait jamais son titre... ".. Mais en fait pourquoi tu lui a roulé une galoche ?" Et d'un coup, le chasseur s'était tourné vers Nasty, l'ambiance tendu et colérique s'envolant comme on pétait un ballon avec une aiguille.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Mer 30 Mai 2018 - 13:04

Nasty plisse les yeux. Elle suit le cheminement intérieur de son comparse. Il galope dans sa broussaille, ce couillon, l'est pas simple à suivre. Et puis, à force de virer et de tournoyer, le tableau d'ensemble se dessine. Perspective. Brutale et vertigineuse perspective. Apache et Nasty voient à présent en nuance de gris, peut-être même en couleur.

Dangereuse visibilité s'il en est.

- C'est pas grave... On va la jouer autrement. Tu sais quoi, Lace c'est une pote. Une meuf bien. Mais une cheffe peut pas être une pote, et encore moins une meuf bien. Y'a un truc qui colle pas, hein ?
- J'te suis 'Pach. Elle est avec lui dans les hautes herbes de leurs consciences, à cavaler. Elle souffle, elle sue, mais elle est là. Elle sera toujours là, jusqu’à ce que la Mort et l'Oubli les séparent. C’est une nana intègre, qu'a certains principes.

Avec de la violence dans le regard. Une flamme couvée pour ne pas être vue. Mais ça, Nasty ne le dit pas.

- Bah nous aussi on va pas s'faire chier.

Le voilà qui repart à toute allure dans sa pampa. Le Panda reprends les foulées intellectuelles, au taquet.

- Ouais.. ok.... commence-t-elle incertaine, pas certaine de voir dans quelle direction il court.
- Lacerate est pas conne. J'sais pas pourquoi elle a accepté de devenir cheffe, mais elle va vite se rendre compte que c'est que d'la merde en boite. Elle va lâcher ce titre, elle va l'envoyer chier, c'est obligé. J'ferai en sorte qu'elle voit la vérité. T'as parlé de Pit, ce putain d'enfoiré de saloperie de Joker de mes deux. Mais regarde comme ils ont rien en commun avec Lace ! J'vais lui montrer... à ma "supérieure". "Elle aura pas l'choix... Elle sera obligé de lâcher ce poste. Elle pourra pas cautionner, c'est impossible...
- Ôpôche, on sait jamais c'qu'y a dans l'coeur des gens, fait-elle avec gravité.

Silence.

- Mais je la "sens" comme nous, au fond. On doit pouvoir la retourner... Une cheffe dans nos rangs, ce serait pas une mauvaise chose, t'sais ? On aurait un mec à nous dans la place, on les noyauterait....


Le Panda a besoin de s'assurer qu'Apache sera protégé, quand elle-même se sera sacrifiée. C’est une certitude ancrée dans sa caboche : C’est comme ça qu'elle finira, avec éclat et un maximum de dégâts.

- Et pour Freckles bein...

Oui.
Cas plus épineux. Ce sale con ne comprendra pas. Il pige déjà pas ce qui lui agite le slip. Pour lui, à l'image de bien des Perdus, le Pan est un Dieu. Voir pire, un ami.

- .. Mais en fait pourquoi tu lui a roulé une galoche ?

Nasty part d'un brusque fou rire qui claque dans l'air frisquet. La tronche d'Apache est impayable et cette proximité, cette simplicité la soulage de manière inespérée.

- Durant notre voyage dans l'Ordinaire, on a braqué une supérette. On a pillé la cave à bibines et on est même revenus avec le caissier...
Pauvre Seller... On s'est torché la gueule comme jamais dans le Zeppelin. Fallait ça pour pas devenir cinglé, j't'avoue. On a fait une sorte de jeux de défis... Et j'ai fourré ma langue dans le gosier de ce couillon. J'crois que, définitivement il aime pas les meufs.

Elle s'en marre encore. Elle en pleure presque. Elle s'essuie les yeux étalant un peu plus le charbon de ses paupières. Elle repense à son étreinte avec Lacerate, à la morsure qu'elle lui a laissé dans le cou. Maladroit suçon.

- ... Et moi j'crois que j'aime un peu trop les filles...
Qu'elle ajoute dans un souffle, confession presque inaudible.

Ça lui a totalement échappé.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1149
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Mar 5 Juin 2018 - 18:50

"Mais je la "sens" comme nous, au fond."

Lacerate.
Comme eux.
Ouais. Lui aussi pendant longtemps, il l'avait pensé comme eux. Il avait bien sur songé à la recruter. Il aurait tellement voulu l'avoir à leurs cotés.
Lacerate.
Sa pote.
Mais il y avait comme un gout d'impossible, maintenant. Une saveur de cendre qui s'insinuait dans sa bouche quand il y repensait.
Lacerate, une révoltée ?
Ca ne collait peut être pas tant que ça.
Lacerate cheffe ET révolté ?
Cette fois, une grimace se dessina sur la bouille du punk alors que l'idée était posée la. Il ne répondit cependant rien, n'étayant pas le sujet. Cependant ses réactions ne laissaient sans aucun doute aucun doute face à ses doutes.
Il préféra switcher de sujet, satisfaire une certaine curiosité.
Nasty qui roulait une pelle à Freckles, ça c'était une histoire qui méritait d'être racontée.
Et Le Panda ne s'en priva pas, expliquant le contexte, le pourquoi du comment !
Un jeu alcoolisé, qu'elle raconta ! Classique, se disait le punk.

"Et j'ai fourré ma langue dans le gosier de ce couillon. J'crois que, définitivement il aime pas les meufs."
Apache éclata de rire, accompagnant la blonde qui se marrait encore et encore.
C'était qu'elle était bonne celle la.
- Sérieux ? Tu crois que Freckles préfère les mecs ?
Ca, le punk lui, n'en était pas si sur ! Mais la façon dont tournait cette conversation lui plaisait particulièrement. C'était qu'entre deux projets de meurtre, entre complot et révolte, l'iroquois adorait parler cul et histoire de couple.
Ca détendant l'atmosphère.
Ca changeait.

- ... Et moi j'crois que j'aime un peu trop les filles...

Ca, Nasty l'avait ajouté un peu plus bas, visiblement pas si sûr d'elle sur ce terrain la.
Le chasseur se calma alors, cessant de se marrer comme un crétin mais ne se départissent pas de son sourire alors qu'il regardait la blonde aux yeux encore humide d'avoir trop rit.
- Un peu trop ? Qu'il répéta avec une mine taquine, et il ajouta, se rapprochant d'elle d'un air joueur. "Moi aussi je les aime bien ! Ca nous fait un point en commun de plus, camarade !" Et il se mit à ricaner, visiblement très fier de ce qu'il venait de balancer, récupérant le joint en passant et tirant une longue latte dessus comme on soupirait.
Un petit temps avant de reprendre, un peu plus calme, un peu plus sérieux, la cigarette non loin de ses lèvres, entre ses doigts tatoués.

"Tu sais, Her c'est pas ma petite copine, mais..."
Un léger soupire, pour de bon cette fois. "Ca me déplairait pas." Il ramena une fois de plus le pétard à ses lèvres avant de continuer. "Mais Elle j'sais pas trop. Elle a pas l'air très... 'fin j'sais pas..." C'était pas très clair. C'était pas très sur.
"T'as déjà eu une petite copine toi ?" A priori.. non. Mais bon. "T'as quelqu'un en vu ?" Ca c'était plutôt la vraie question.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Jeu 13 Sep 2018 - 22:02

- Sérieux ? Tu crois que Freckles préfère les mecs ?
- Honnêtement, je pense qu'il te collerait pas autant l'train sinon.
- Un peu trop ? Moi aussi je les aime bien ! Ça nous fait un point en commun de plus, camarade !


Nasty lui bourrade l'épaule avec un sourire qui suinte de "couillon!" jetés à la face avec tendresse.

- En tous cas, ta meuf est bonasse. Elle a de ces loches....

Le Panda glisse les mains sous son débardeur et mime la poitrine exponentielle, forcément dithyrambique en comparaison de ses petites bosses maigrichonnes. Ses mamelons forment des pâtés de sable en plein désert que le bâillement du geste laisse entrevoir un bref instant.

- Tu sais, Her c'est pas ma petite copine, mais....Ça me déplairait pas. Mais Elle j'sais pas trop. Elle a pas l'air très... 'fin j'sais pas...
- Mouais. S'tout à fait clair, mon gaillard. Tu crush ta race.


Claquement de langue moqueur, affectueusement moqueur. Elle l'a vu pleurer dans le giron de sa belle. Et la belle rester à le serrer contre elle. Si c'est pas ça "un couple", Nasty ne sait foutrement pas ce que ça peut être.

- T'as déjà eu une petite copine toi ?
-... Naaaaaan. Trop d'concessions. Trop d'parlotes. Trop d'emmerdes. J'pas eu d'copains non plus, du reste. T'es, avec Frecks, et Pit ma seule expérience de galoche.
Et Lace, un peu. Juste un peu.
- T'as quelqu'un en vu ?

Successivement les images de Love puis de Lacerate fusent dans son esprit et s'estompent d'un revers de mèches peroxydées. Des mirages.

- Pouaaaah ! NON ! Sérieux, j'ai une gueule de romantique ? Tu m'as vue tenir un journal intime rose bonbon avec des coeurs en glitter d'ssus ?
Elle mime, radasse, avec un faux zozotement ridicule : "Chère journal, aujourd'hui j'ai observé le beau Sharpy prendre un bain tout nu dans le bassin. Olalala, il étaaaay si beauuuuu... J'aimerais ne plus me laver les yeux pour garder le souvenir de son cul gravé sur mes rétines..."

Rires gras de bonne vieille hyène.
Rictus qui fond lentement alors que le regard se perd dans les détails d'un sol piétiné.

- Chuis pas capable d'ce genre de... "trucs". Chuis pas aimable. Chuis pas aimée. That's all folks.

"Le papillon que j'ai sur les côtes c’est pour tous ceux que je connaîtrais jamais dans le ventre."








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1149
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Ven 14 Sep 2018 - 19:58

"Sérieux ? Tu crois que Freckles préfère les mecs ?"
- Honnêtement, je pense qu'il te collerait pas autant l'train sinon.
Hein ?
A cette réplique, l'air de rien, Apache avait tiré une drôle de tronche mi surprise mi réflexion.
Pourtant, ce n'était pas vraiment comme s'il n'avait rien remarqué du tout.
Freckles qui écoutait.
Freckles toujours présent.
Freckles gêné.
Freckles rougissant.
Freckles qui bégayait.
Freckles fuyant.

Il y avait eu ce moment, ou le chef et lui s'étaient retrouvés à barboter dans la rivière...
Ce moment bizarre parmi tant d'autres moments bizarres.
Peut être qu'il était grand temps d’arrêter de se mentir.
Visiblement, ça crevait tellement les yeux que même d'autres avaient pu le remarquer.
Freckles avait un truc pour lui ?

"En tous cas, ta meuf est bonasse. Elle a de ces loches...."

- Ooooh... L'iroquois faisait mine d'être choqué, indigné par les propos de la blonde alors qu'elle avait passé ses mains sous ses fringues pour s'inventer deux ou trois bonnets de plus. Pourtant, le sourire était toujours la. Il se marrait en vrai, le métisse.
C'était vrai que Her elle était jolie.
On pouvait pas lui enlever ça.
Si elle était plutôt fourni niveau poitrine ?
Le punk ravala sa salive l'air de rien.
Ce n'était pas comme s'il l'avait déjà franchement maté à ce niveau la. Pourtant il en avait eu des occasions... Mais non.
L'adolescent aurait pu se féliciter de ne pas avoir eu tant de pensées mal tournée, mais au lieu de ça il se dit qu'il était bien con.

Il crushait sa race ouais, comme elle disait. C'était clair comme de l'eau de roche. Quand la blonde avait dit ça, le garçon n'avait pas pu s’empêcher de se passer une main sur le visage, un peu gêné quand même, comme s'il cherchait à effacer le rouge qui était apparu sur ses joues, mais il ne l'avait cependant pas contredite.
Elle avait raison.
Elle disait vrai.

Puis, elle avait répondu à sa question en s'exclamant. "Trop d'concessions. Trop d'parlotes. Trop d'emmerdes." Ca fit gentiment ricaner l'indien des villes.
"J'pas eu d'copains non plus, du reste. T'es, avec Frecks, et Pit ma seule expérience de galoche." Savoir qu'il avait partagé ça avec le chef des raccommodeurs le dégoutait passablement, mais l'iroquois ne releva pas. Après tout, Pit ne s'était pas contenté d'un lien indirecte, trouvant l'idée de coller sa bouche directement sur celle du chasseur bien plus marrante.
Connard...
Chien d'la casse...


"T'as quelqu'un en vu ?"
Qu'il avait ensuite demandé. Et une fois de plus, le Panda avait réagit vivement, faisant cette fois ci rire franchement l'Hérissé.
"Pouaaaah ! NON ! Sérieux, j'ai une gueule de romantique ?" Nouvel éclat de rire. Ha ca c'était clair que non... Nasty n'avait vraiment pas l'air d'être le genre de fille fleur bleue. "Tu m'as vue tenir un journal intime rose bonbon avec des coeurs en glitter d'ssus ?" Et elle se lança dans une imitation vraiment VRAIMENT impayable. Apache en avait mal aux côtes de rire, et les larmes aux yeux.

"Chère journal, aujourd'hui j'ai observé le beau Sharpy prendre un bain tout nu dans le bassin. Olalala, il étaaaay si beauuuuu..."
"Oh naaaaaaaaaaaaan... HAHHAHhahaaa" "J'aimerais ne plus me laver les yeux pour garder le souvenir de son cul gravé sur mes rétines..." "T'es dégueulaaaaaaassse putain Nastyyyyyyy !!!" Et il riait à n'en plus pouvoir, le punk. "Pas Sharpy c'te carpeettte naaan....C'est trop dégueuuuu !!!"

- Chuis pas capable d'ce genre de... "trucs". Chuis pas aimable. Chuis pas aimée. That's all folks.
Apache eu besoin de prendre une longue inspiration et de souffler le tout sans aucune discrétion pour se calmer un minimum, tellement la blondinette l'avait fait rire.
"Hann putain...Nasty..." Il avait gémit comme si l'artisane lui avait fait vraiment beaucoup de bien, avec une exagération totalement volontaire. "Moi j't'aime Camarade." Et c'était dit avec la plus grande sincérité du monde et sans un grain d'hésitation.
"Mais j'sais pas ce qu'il en est pour l'autre bouffon dégénéré ou pour le Tournesol, mais moi tu m'as jamais vraiment roulé de galoche, tu sais ?" L'Apache tourna la tête vers sa voisine, un sourire taquin dessiné sur les lèvres, ses yeux noirs acérés brillants d'une lueur provocatrice qu'on leur connaissait bien. "C'est pas comme ca qu'on fait avec moi !" Et il lui fit un clin d’œil alors que son sourire se transformait en ricanement.
C'était qu'il était bien enfumé, l'Anarchiste, et d'ailleurs il ramena une fois de plus le joint à ses lèvres, tirant une énième latte sans se formaliser de rien.
C'était tellement mieux quand on pensait moins.
Quand tout tournait au ralenti.
On osait plus.
On s'posait moins de questions.
On imprimait rien.

"Tu crois que Freckles il veut m'baiser ?"
Ha c'qu'il pouvait mal parler parfois. C'était si peu joliment dit. L'Hérissé tira une mine peu convaincu. "Qu'est ce qui t'as fait penser ça ? Vous en avez causé ?"
Après tout, s'ils s'étaient même roulé des pelles... Ca valait bien le coup de questionner.
C'était que ça l'intriguait, l'air de rien, cette histoire.
Ca le rendait curieux, ouais...

Mais pourquoi ?






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Dim 30 Sep 2018 - 21:34

Apache, tu ris. Plutôt tu éclates, tu éclabousses, tu tempêtes d'hilarité. T'es un mec  franc et expansif. Vrai. Tu allèges brusquement tous les poids que j'avais sur le cœur au début de cette conversation. On est que des gosses. Des gosses avec des armes qui s'affûtent et de la rage au bide. Mais des gamins, malgré tout.


Merci d'me le rappeler, vieux.
Tu m'empêches de tomber dans ma fosse de boue salée.
J'veux pas enter en "Pitifaction"

- Hann putain...Nasty...Moi j't'aime Camarade.

Chaleur sous la peau tendue de mes côtes saillantes. Des papillons qui butinent les tripes et pas que l'encre du derme. C'est agréable ces quelques mots. C'est entier et droit, à ton image, Ôpôch. Je te donne un sourire plein de cette lumière que tu me renvoies. Comme la lune qui reflète celle du soleil, tu vois ?

- Moi aussi, j't'aime, Hérisson ! Je lui ébouriffe les crêtes avec l'affection bourrue de ceux qui ne savent pas assumer ce genre de vérités brûlantes. Patate chaude ! À la vie à la mort, mec !
- Mais j'sais pas ce qu'il en est pour l'autre bouffon dégénéré ou pour le Tournesol, mais moi tu m'as jamais vraiment roulé de galoche, tu sais ? C'est pas comme ça qu'on fait avec moi !
- AAaaaaaaaaaaAaaaaaah ouaiiiis ? On fait quoi, alors, avec toi ? Rictus canaille. Je lui pique la cibiche pour tirer une latte. Soufflette sur son pif bridé. On te lèche la pomme ? On te fait une fricassée de museaux ? On te tête la glotte ? On te taquine  le groin ?... Dis-moaaaaa touuuuuut ! Bouche qui finit en cul de poule, grimace drolatique. Tu veux me montrer, pt'êt ? Reprise de mon cheveux sur la langue : "Cher zournal ! Auzourd'hui, Apasse va m'apprendre le frenss kiss !"

Provoc, contre-provoc ! C'est comme ça que ça marche chez les punks ! Surtout quand ils ont de la beu en fumigation dans les narines.

- Tu crois que Freckles, il veut m'baiser ? Qu'est ce qui t'as fait penser ça ? Vous en avez causé ?
- AHAHA ! Tu crois qu'ce couillon irait s'confier à moi ? Il a dit qu'il aimerait m'voir crever. Ça me pique encore de le dire. Petite merde. Nan ! Mais chuis pas aveugle. Pas sur qu'il voudrait t'baiser. Honnêtement j'pense pas qu'il ait pensé aussi loin, ni qu'il sait qu'on peut utiliser sa queue pour autre chose que pisser. Comme l'a dit Lace' "L'es trop pur ce gosse". Par contre il crush sa mère... Pas dit qu'un jour il te tombe pas sur la bouche....

Rire grassouillet, je lui rend le bedo en lui collant entre les lippes.

-... "Sur un malentendu"....

Ricanement de hyène.
Chuis Vilaine, après tout.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1149
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   Mar 9 Oct 2018 - 6:45

"Moi aussi, j't'aime, Hérisson !" Et Nasty lui avait ébouriffé les cheveux, faisant rire le garçon plus encore. "À la vie à la mort, mec !" Ca sonnait prophétique.
Dit par n'importe qui d'autre, cette phrase n'aurait pas sonné plus haut qu'une autre, mais dans la bouche de cette révoltée la, il y avait comme un gout de morbide qui accompagnait si bien son rouge a lèvre noir. Cependant, le punk ne s'en formalisa pas, ne se départissent pas de son sourire, de son amusement.
Ils étaient pareils, tout les deux.
Sur la même longueur d'onde.

Et puis, un tout autre sujet vint sur le tapis.
- Mais j'sais pas ce qu'il en est pour l'autre bouffon dégénéré ou pour le Tournesol, mais moi tu m'as jamais vraiment roulé de galoche, tu sais ? C'est pas comme ça qu'on fait avec moi !

"AAaaaaaaaaaaAaaaaaah ouaiiiis ?"
"Ouaiiiis !" "On fait quoi, alors, avec toi ?"La jolie blonde s'était exclamée avec un sourire joueur juste avant de faucher le joint à l'iroquois, de tirer une bonne latte dessus et de souffler la fumée au nez retroussé du métisse qui bien que grimaçant affichait toujours son sourire de gosse. "On te lèche la pomme ? On te fait une fricassée de museaux ? On te tête la glotte ? On te taquine  le groin ?... Dis-moaaaaa touuuuuut !" Nouvel éclat de rire alors que l'Hérissé faisait mine d'envoyer les mains pour éloigner le Panda qui tendait les lèvres de façon pire qu’exagérée, tordant sa jolie bouille en une grimace grotesque. "Tu veux me montrer, pt'êt ?" "Arreeeeeeete !" Pourtant c'était bien lui qui avait commencé ! "Cher zournal ! Auzourd'hui, Apasse va m'apprendre le frenss kiss !" "Naaaaaaaaaan Pas avec Naztchy Gurl !" Drôle d'alter ego que l'artisane s'était inventée la, mais une chose était sur, ça faisait beaucoup rire le punk, à s'en faire mal aux côtes.
Le calme revint cependant une fois de plus.

- Tu crois que Freckles, il veut m'baiser ? Qu'est ce qui t'as fait penser ça ? Vous en avez causé ?
- AHAHA ! Tu crois qu'ce couillon irait s'confier à moi ?
Pourquoi pas, après tout ils s'étaient bien roulé une pelle. "Il a dit qu'il aimerait m'voir crever." Whoa... En un bref instant, le métisse s'était quelque peu calmé, vraiment surpris d'entendre ça. "Serieux ?" " Nan ! Mais chuis pas aveugle. " La blonde avait repris sur le sujet initial, ne s'attardant pas. "Pas sur qu'il voudrait t'baiser. Honnêtement j'pense pas qu'il ait pensé aussi loin, ni qu'il sait qu'on peut utiliser sa queue pour autre chose que pisser." La manière de le dire arracha un rire soufflé  au chasseur. Si lui parlait mal à l'occasion, cela n'avait rien de comparable avec la langue acérée de Nasty. "Comme l'a dit Lace' "L'es trop pur ce gosse"." Le punk hocha doucement la tête à la positive, la mine souriante, un chouilla pensive. Tout ça était bien vrai.
C'était franchement pas le genre de Freckles d'avoir ce style de pensées. Du moins, c'était l'impression qu'il donnait. Après tout, qu'est ce qu'ils en savaient de ce qu'avait le lionceau dans sa tête ? Il n’empêchait qu'Apache avait plus tendance à pencher du coté de la théorie de Lace. " Par contre il crush sa mère... Pas dit qu'un jour il te tombe pas sur la bouche...." La jeune fille ricana avec des airs moqueurs, rendant la cigarette à son compère en la lui collant directement entre les lèvres, comme pour illustrer ce qu'elle venait de balancer. "... "Sur un malentendu"...." Et le ricanement s’éternisait.
"HAaaaaaa... J'sais paaaas...."
L'iroquois avait soupiré, tirant les épaules et la tête vers le haut comme pour s'étirer, puis, il y eut un petit silence, le chasseur réfléchissant visiblement à la question, la mine pensive. "Rouler des galoches à un chef..." Il avait tiré une nouvelle latte sur le joint, faisant grésiller le papier, soufflant la fumée devant lui. "Ce serait bizarre." Vraiment bizarre. Pire que bizarre. Il se pinça les lèvres, visualisant clairement la scène et considérant l'idée. C'était pas plutôt ca qui était bizarre ? De considérer l'éventualité ? Nouvelle prise de nicotine et d'herbe pour remettre un peu plus de désordre dans l'esprit.

Vraiment bizarre oui, mais peut être pas inutile.


Un soupire et le chasseur hocha doucement la tête à la négative, comme pour se répondre à lui même, comme pour se dire que ca, c'était franchement pas une super idée.
Est ce qu'il était ce genre de connard la ?
Qui savait...

Non.. Non il était pas comme ça.
Et si ca pouvait aider la révolte ?

Mieux valait ne plus y penser.

"Vivement que y'en ai plus hein..."
Qu'il n'y ai plus de quoi ? ".. De ces putains de supérieurs."

D'une façon ou d'une autre.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heart of a Dog [PV. Apache]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mini-Waaagh Kipou l'apache
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart
» Bérénice (My Tell-Tale Heart) débarque chez Cérès
» Lonely Heart et Pru de la Convention Tonner 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-