Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1162
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   Dim 17 Juin 2018 - 19:46

=> Des Adieux à Mirka…



Il avait fait mandé chacun d’entre-eux. Soul avait choisi de rester sur la plateforme devant leur infirmerie pour ne pas inquiéter les patients encore dedans. Il avait même demandé à Mary et Joy d’y participer, et d’aider en leur servant à tous des boissons réchauffées dans un mug à leur nom. En grande partie… du thé, très sucré.

Comme Freckles, le Chef des Soigneurs tout juste revenu des affrontements du Paint-Ball, ne s’était pas changé. Il restait crotté, sa blouse couverte de boue, d’éclaboussures ensanglantées et autres substances non identifiées, fatigué comme toujours. Comme jamais.

Tous avaient sans doute appris la nouvelle… la mort de Mirka. Mais certains ignoraient peut-être encore ce que cela impliquerait, ni le désastre qui se lovait au sein même du miroir glacé emprisonnant le Grand Arbre.
Tout cela, Soul l’expliquerait, gravement. Demandant à chacun de ne pas l’interrompre avant qu’il n’eut complètement terminé. De leur faire comprendre la gravité, de toutes les conséquences… pour eux. Pour leurs patients, pour les enfants, le Grand Arbre, pour l’ile…

Pour Peter Pan.

« Les peaux-rouges proposent de nous accueillir au Clan de l’Ours. Ils sont connus de tous pour être les plus… sauvages mais ont toujours été de notre côté quand l’île entière était menacée. Il sera plus facile de survivre ainsi, ils sont mieux armés, leur réapprovisionnement aussi sera plus aisé. Toutes les tribus les rejoignent. »

Soul marque une pause, observant chacun de ses soigneurs ;

« Certains ont aussi parlé de rejoindre les zones les plus chaudes de notre île, celles qui n’ont pas encore été atteinte par le givre. Les éclaireurs sont formelles. Il y aura donc aussi des nôtres à soutenir par-là, qui seront plus isolés. On ne devra pas les oublier. »

Une cigarette fleurit ses lèvres, qu’il prend le temps d’allumer avant d’inspirer :

« D’autres voudront rester pour défendre ce qu’il nous reste, pour défendre le Grand Arbre. Notre Grand Arbre. »

Il exhale un long panache de fumée.

« Il est inutile de juger les décisions des uns ou des autres, chacun d’entre nous est libre de ses choix, fussent-ils inconscient… ou mortels. »

Soul esquisse une ébauche d’un pauvre sourire.

« J’aimerai que vous réfléchissiez tous bien… à ce qui nous attend. A ce qui vous semble le plus juste de faire, de suivre. Il me parait évident que notre équipe sera éparpillée pour tenter de combler les besoins en soin de chacun.  Quoi que vous décidiez… Je tacherai de vous soutenir. »

Soul n’a pas encore énoncé ce qu’il réservait… à son propre avenir.

« Le refuge des Peaux-Rouges ne manque pas de guérisseurs suffisamment expérimentés, ils auront probablement besoin de renfort mais… Les isolés eux, pourraient rencontrer plus de difficultés. »

Il s’attarde sur chaque visage, ses yeux se sont éclairés d’une tendresse qu’il n’essaie pas de dissimuler. Soul voudrait marquer pour toujours en son cœur, le moindre de leurs traits, l’amour et la fierté qu’il ressent pour ces enfants.

… Ses enfants.

« C’est pour cette raison que je n’irai pas au Canyon. Je rejoindrai ceux qui se sont éparpillés, ceux qui auront le plus besoin de moi. »


Les ptites consignes:
 






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Green
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 609
✘ SURNOM : La Grincheuse
✘ AGE DU PERSO : Entre 15 et 17 piges.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : I was there at the birth,
Out of the cloudburst,
The head of the tempest.
Sujet en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   Dim 17 Juin 2018 - 23:35

So you belong to me now
You're a part of my surrender
But i will remain who i am
I obey my own nature

Lunatic Soul - Under The Fragmented Sky

C'est la merde.

Green aimerait bien - pour une fois - ne pas être trop défaitiste mais voilà : au bout d'un moment, ça ne sert plus à rien de se voiler la face. Mirka est morte, l'hiver est partout, s'est avéré mortel et pour couronner le tout : ils vont devoir quitter leur maison.

De retour du paint-ball, Soul a convoqué leur équipe et elle suit donc le mouvement, se tenant - comme toujours - jamais trop loin de lui, à fixer les autres avec sa mauvaise humeur habituelle. Le temps d'un récapitulatif de leurs options, suivi de l'annonce de décision de leur Chef. Et si Green a déjà fait son choix, elle prend quand même le temps de considérer brièvement chaque option - parce qu'il leur a demandé uniquement. L'idée de se séparer éventuellement des autres ne l'emballe pas, mais elle survivra.
(Ils y survivront tous, peut-être.
On verra.)

Son regard glisse des autres à l'Immuable. D'un ton laconique mais catégorique, elle balance un :

- Je te suis.

Qui n'étonnera sans doute personne.
Un moment de doute : Soul pourrait être du genre à lui demander d'aller soigner ailleurs, mais elle est prête à défendre son souhait : il ne pourra pas sauver le monde tout seul, et il faudra bien quelqu'un pour le surveiller - même s'il s'oublie.

(Surtout s'il s'oublie).

Un regard aux autres : vont-ils suivre ce qu'elle amorce ? C'est sans doute mieux s'ils s'éparpillent, à ce qu'il parait.








Young drifting light
Drift on by
Shine on me
Then pass me by


Playlist
Theme song


L'essence de Green:
 

Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 79
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   Lun 18 Juin 2018 - 0:03

La cérémonie, Wrath n'est pas certain qu'elle ait possédé le moindre sens. Par habitude, probablement. Les larmes naissent de la terreur, de là d'où il vient. Pas de la peine, ou alors ce n'est pas la bonne. Qui peut savoir, du moment que l'on joue bien le jeu ? Il a pleuré, face à la statue, sans rien ressentir, le cœur aussi froid que la glace. Mirka était un symbole, l'espoir et leurs rêves. Sa mort demeure tragique, douloureuse pour le tout qu'ils forment.

Ce n'est pas la première, ni la dernière, que Wrath a salué avant de tourner les talons. Une divinité créée par les hommes, capable de soutenir le monde jusqu'à ne rien avoir à elle, outre une image. Il a pleuré pour éviter le châtiment qui serait venu, celui qui arrive toujours, le prenant en traître dès que la Flamme pense avoir acquis un semblant de stabilité. Autant s'attacher aux vivants, à Blue qu'il a soigné jusqu'à s'abîmer les mains, à l'autre fille, la blonde, celle dont le crâne s'est ouvert salement et qui aura à se reposer un moment. Elles comptent. On peut encore les sauver.

Les morts, si on veut trop les vénérer, ils deviennent fantômes, vous enserrant de leurs bras glacés.

Le discours de leur chef— son chef— lui passe à moitié au-dessus de la tête. Le froid est un souvenir qui s'incruste partout sur sa chair et s'il prend une inspiration trop brusque, il est de nouveau prisonnier au fond de la rivière gelée. Le couteau papillon danse entre ses doigts couverts de pansements. Les gestes sont précis, tranchants, un avertissement pour qu'on lui foute la paix. Appuyé contre le mur, en retrait, son regard est figé sur le presque adulte qui ira se sacrifier pour le bien commun au lieu de rester à leurs côtés.

Le plus juste, hm ? Survivre probablement.
Qu'est-ce qu'on s'en branle du reste.

L'adolescent ne prête pas attention à Green lorsqu'elle s'exprime. Eux, les autres, il leur fait vaguement confiance (à aller contre le régime, il va finir par être bon pour un tir de fusil en pleine tête). Elle sait ce qu'elle fait, ça ne le concerne pas.

« Je pars. »

Franc, direct. Quoique ça préserve le plus important ; la destination reste un secret. Bien que son regard qui étincelle d’amertume est un excellent indicateur de son choix. Errer jusqu'à trouver un but, quoique ce soit de plus fort.

Peut-être que ça calmera enfin cette envie permanente de ne pas véritablement vouloir demeurer dans une patrie qui n'est pas la sienne.
C'est douloureux, de vivre. Bien plus que les marques qu'il inflige à ses mains, ou les cigarettes dont il abuse.

« Camarades. » Son Coréen est un peu plus doux, sincère aussi.
Ah, ça aussi, ce n'est qu'une illusion.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yell
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   Lun 18 Juin 2018 - 11:41

Lève toi.

Le dos affalé sur la planche d'un balustrade, les bras sont tombés, ses mains touchent le bois, ce tout petit bout d'arbre qui n'as pas encore été gelé, mais cela ne tardera pas, malheureusement.

Si ses yeux n'étaient pas fermés elle les verrait, les reflets de la lumières, sur tout ces pans d'une glace bien trop lisse, elle pourrait voir que les gens s'exilent, que les enfants pleurent, qu'il ont peur.

Qu'ils meurent.

Tout le monde s'agite, s'organise, le GA est étonnement vivant en ces premiers jour d'un hiver bien trop froid, la population se manifeste, s'excite, plus personne ne fait attention a la criarde, qui est pourtant au milieu du chemin, un ramassis de chair, immobile mais odorant.

Lève toi.

Ce n’est que dans une certaine fébrilité que sa main droite s'agite enfin, se heurtant a quelque toncars traînant ça et là, les interstices de chaque doigt habités par quelques fibres tabac, marijuana, champignons, et pleins d'autre trucs.

Ses paupières s'entrouvrent enfin, sa main droite a pu s'élever, pour venir frotter son front, dans une tentative imaginaire de redémarrer son cerveau meurtri.
Elle Baille, la bouche grand ouverte, pour laisser tomber un énième pétard qu'elle s'étais fourrée dans la bouche, elle ne l'avait même pas remarquée lors de son "réveil", elle a en eu tellement ces quelques dernières heures que leurs présences en ses lèvres est devenue naturelle.

Elle s'étire, lente et engourdie comme au lendemain d'une ultime cuite, le visage marqué d'une énorme gueule de bois, pourtant, ce n'était pas l'alcool cette nuit là, ce sont les poumons qui ont pris.

Lève toi.


Ca y'est
Elle réalise.
Le vert de ses yeux se laisse voir, en moins de temps même qu'il ne faut pour y penser.
Elle se lève, plongée dans un sentiment étrange, entre l'excitation et la peur, l'envie et le trac, l'espoir et la dépression.

Elle ramasse son ultime joint, le fourre dans sa poche pour qu'il porte compagnie a sa boite d'allumette.
Et elle court, oui, elle se dépêche, manque de tomber quelque fois, se raccrochant parfois a quelques marches assassines, mais elle y arrive, elle l’aperçoit enfin, la cabane abîmée des soigneurs, elle entend du bruit, reconnaissant la voix bien particulière de son chef.

Peut-être n'est il pas encore trop tard ?

Elle enfonce le semblant de porte, d'un coup de pied bien trop indélicat, très peu "soigné", ironique.
Elle s'adosse a la porte, sort frénétiquement le contenu de ses poches, et s'en allume un dernier, celui qu'elle avait sauvé du froid.
L'arbre allait être abandonné, pourquoi respecter les règles ?

Seulement, elle ne voit rien, il ne fais pas si sombre pourtant...
Attendez.
Elle comprends enfin, elle avait tellement tracée que son esprit embaumé n'avait même pas eu la décence de remarquer ses camarades qui se tenaient dehors, peut être même qu'elle a coupé le discours de son chef, elle ne le sait pas, mais n'a aucune envie de se sentir bête, et encore moins de manquer les paroles de L'immuable.

Elle referme la porte derrière elle, il semble que tout ses collègues étaient déjà là avant elle, du moins c'est ce qu'elle en pense, sa rétine fatiguée ne reconnaissant plus que la carrure de Soul, leur chef, leur grand frère, leur Père.

Elle ne fait pas attention aux autres, pas gaffe a leur jugements, ne donne pas d'importances a leur regards, toute sa fébrile attention est portée sur Soul, elle essaye de comprendre ce qu'il dit.

après son discours, elle entend que Green, cette grognasse, réponds, elle ne déchiffre pas, mais imagine déjà sa réponse.
Elle lève la main, celle ci toujours ornée d'un délicieux petit bout de papier, incandescent et habité d'une magnifique odeur de plante.

Elle Lance un léger

- Je.. Je viens avec toi.. avec vous.

Avant de s'écrouler, le fessier s'écrasant et faisant grincer les planches de bois.
Il aura bien besoin de son porte voix, notre sauveur a tous.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owl
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 30
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   Jeu 21 Juin 2018 - 21:57

C'est le bordel, encore plus que d'habitude. Certains sont déjà partis, d'autres tournent en rond ou se tâte sur la décision à prendre. Rare sont ceux qui ont l'air de vouloir rester, mais au fond Owl ne sait pas vraiment ce qu'il en est.

Soul les a réuni, et il leur cause. Un grand discours pas si long vu les circonstances, pour résumer la situation et quelles sont les options. La chouette ne manque pas de noter son regard, et il soupire un peu. Les jours seront encore plus longs que d'habitude, les nuits toujours plus courtes. Comme d'habitude, au font. Quand le chef termine, annonce où il compte aller mais leur laisse le choix, le soigneur sourit un peu quand Green annonce son choix. Ce n'est même pas drôle, tant c'est prévisible. Mais c'est sans doute pas plus mal que l'Immuable aie quelqu'un qui lui colle aux basque pour lui rappeler de temps en temps que lui aussi doit faire gaffe un minimum.

Wrath qui part, Owl met un moment à comprendre. Partir mais où ? Au Canyon ? Avec Soul ? La main joue sans cesse avec le couteau, et ce n'est qu'avec un temps de retard que le serbe comprend presque pourquoi la destination n'est pas précisé. Ca lui fait un peu mal, ce doute qui s'immisce en lui. Il aime bien Wrath. Lui aussi, c'est un compagnon de nuit, un camarade de silence. Довиђења пријатељу.

Puis c'est le tour de Yell, qui plane une fois de plus. Qui plane un peu trop et s'approche dangereusement des falaises. Prends garde à toi, il te l'a dit : Owl, c'est pas un faiseur de miracle. Quand tu te prendras le sol parce que tu ne sauras plus comment atterir, personne ne pourra plus t'aider.

Finalement, le soigneur hausse des épaules, et sa voix usée résonne avec presque autant de fatigue et de nonchalance que son attitude.

- Je vais au Canyon. Soul si tu te la joues fille de l'air et que Wrath ne reste pas, ca réduit pas mal le lot d'insomniaque. Et si en plus Green te suit, autant qu'il y ai un des "grands" qui fasse un repère.

Un silence, il voulait ajouter un truc. Quoi, déjà ? Ah oui !

- Pour info, Shrub sera aussi au Canyon. Il est déjà plus ou moins parti en repérage. Il m'a dit qu'il allait faire équipe avec Jerk pour patrouiller et essayer de trouver les gens ou créatures qui seraient perdus ou piégés par la neige, tout ce genre de cas.

Un nouveau haussement d'épaule, un sourire narquois et des yeux qui se plissent d'amusement.

- Hey, vous faites pas repecher par Jerk et Shrub en vous balandant, hein.

C'est vrai que pour le coup.. Ce serait con.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:
 

Owl fatigue en #cccc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1162
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   Sam 23 Juin 2018 - 21:21

Le regard en coin, ses yeux verts se sont éclairés brièvement à la réponse presque péremptoire de Green. L’Immuable n’avait rien anticipé. Rien de tout ça, mais rien non plus des souhaits de ses soigneurs, se contentant de devoir accueillir ce que chacun déciderait. Et même s’il n’était pas surpris par la Grincheuse… Cela le réconfortait aussi, qu’elle reste à ses côtés. Tout autant peut-être que cela l’inquiétait (après tout, il y avait toujours l’Ombre du Dragon). Ils auraient à faire beaucoup de route, sans doute seront-ils régulièrement séparés… Mais il pouvait compter sur elle, peut-être même un peu se reposer. Il savait après tout, ce qu’elle valait et tout ce qu’elle avait appris, et s’était approprié à ses côtés.

La réaction de Wrath – elle – le surprend d’avantage. Le coréen aurait-il mal compris ce qu’on lui demandait ? Soul avait sûrement employé un peu trop de mots compliqués, mais le « Je pars. » si affirmé lui laissait comme une petite angoisse, celle qu’on tentait d’ignorer et ne cesserait de grandir. La Flamme n’avait cessé d’exprimer à sa manière ô combien il était loyal, farouchement déterminé à ce que même lui – Chef des Soigneurs – ne sombre jamais dans l’oubli, non ?
Peut-être n’était-ce qu’hypocrisie ou faux semblants, il y avait de ces enfants qui avaient les attentions les plus nobles… mais face à la réalité de l’Île… Ils changeaient ou peut-être se révélaient tels qu’ils avaient toujours été.
Soul n’a pas le cœur à envisager le doute, ni même la véritable trahison qui ne manquera pas de les suivre, celle qui rajoutera sans doute un peu plus d’amertume dans l’ambre alcoolisée avec laquelle il se saoulerait. Alors pour l’instant, il laisse planer le doute qu’ils puissent tous les deux ne pas s’être compris.

Yell a déboulé avant qu’il ne puisse interroger qui que ce soit, le prenant au dépourvu tant par son état, que par ses choix. Ses sourcils se sont froncés quand il la voit s’écrouler en arrière, sur elle-même. Sa mâchoire se crispe légèrement. Ce n’est pas le moment qu’aucun ne se montre si vulnérable aux dangers qu’ils ne manqueront pas de rencontrer.
Il devra lui parler.
Peut-être n’est-ce pas si mal qu’elle le suive mais… Elle serait peut-être plus à l’abri avec les autres réfugiés ? Cet exil serait loin d’être une sinécure… Il n’y avait plus qu’à espérer que la Criarde se ressaisirait un peu… Il était à parier que Green ne laisserait rien passer.

Restons positif. Et tirons de chacun ce qu’il est prêt à donner.

Elles étaient prêtes à s’y risquer pour le bien de la communauté, c’était ce qu’il fallait retenir, quel que soit ce qui les y avait motivés… ou leur état.

Soul ferme les yeux quelques secondes, l’intervention du Masseur le soulage très perceptiblement, et le chef lui sourit légèrement :

« Nous tacherons de faire attention Owl. Si tu te joins aux réfugiés du Canyon, ils seront entre de bonnes mains. Et comme tu l’as dit ; tu serviras effectivement de repère ; tu agiras en mon nom si les autres soigneurs ont besoin d’être guidés. »

Y avait-il besoin de hiérarchie ? Pour certains plus désorientés que les autres ; oui. Soul avait toute confiance en Owl, s’il devait agir tel un chef par intérim, il assurerait à sa manière, il venait de s’y engager.

« Les soigneurs au Canyon seront sous ta responsabilité, j’espère que ce ne te fatiguera pas d’avantage… »

Aux petites piques du Masseur, Soul aussi, avait appris à taquiner.

PS:
 






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Joy
avatar

★ Mère Apprentie des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 464
✘ SURNOM : la Stone
✘ AGE DU PERSO : 16 ans (officiellement 14)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en discuter *...*
✘ LIENS : :
Fiche


Elle hallucine en 5C7AF3.

Avatar par Glumdrops
:

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   Mer 4 Juil 2018 - 17:48


Joy suivit les instructions de Soul, armée d’une vivacité pour le moins exemplaire. D’un pas léger, elle se glissait parmi les soigneurs pour leur distribuer des boissons chaudes. Elle parvenait à identifier les propriétaires de chaque mug, chaque tasse qu’elle transportait sur son petit plateau. Parfois, elle se trompait mais il suffisait d’un signe discret pour la tirer d’erreur. Bref, c’était un service exemplaire.

Elle était clean, ce jour-là. Mais ça, ce n’était un secret pour personne. Tout le monde avait remarqué que ses mains tremblaient terriblement quand elle servait les boissons. Certains pensèrent que c’était sa manière de soutenir l’effort de crise, d’autres qu’elle y avait été contrainte par Soul ou Mary. La vérité était tout autre : l’ambiance électrique qui régnait au Grand Arbre l’avait finalement contaminée.

Il lui était impossible de se laisser aller quand tout son petit quotidien semblait s’effriter à vue d’œil. On parlait de partir, on parlait d’un hiver long, plus long que tous ceux qu’on aurait imaginés. Et puis, il y avait Mirka.
La nouvelle de sa mort l’avait secouée. Elle n'était pas venue observer sa silhouette immortalisée par le gel, elle n’avait pas réclamé les détails sanglants. Rien de tout ça n’importait parce que quelque chose de terrible venait d’émerger. Quelque chose qui venait chambouler le peu d’assurance qui lui restait. Être mère, ça ne protégeait plus personne apparemment.

Au moment de lui présenter les derniers hommages, Joy était restée en retrait sans oser croiser le regard vitreux de Mirka. Un souvenir douloureux lui revenaient en mémoire : la calle du Jolly Roger plongée dans l’obscurité, les mots du pirate qui tranchaient les pieds.

Non j'ai pas tué Vinyle ! C'est ton chef qui s'en est chargé! Peter Pan !!

Peter Pan avait déjà tué un de leurs amis. Est-ce qu’ils le savaient ? Si Mirka l’avait su, elle ne serait peut-être pas morte aujourd’hui. Alors oui, c’était peut-être sa faute, elle avait préféré garder le silence.

Soul prit la parole. Le choix qu’il leur donnait était censé les libérer d’un poids, celui de la loyauté. Il ne se rendait peut-être pas compte que cela pouvait produire l’effet inverse. Joy aurait préféré se reposer sur les directives de son chef, lui qu’on dit si avisé, mais quitte à choisir, le camp des réfugiés était l’option qui lui inspirait le plus confiance.

Alors, la réponse de Green lui fit l’effet d’un pincement au cœur. Sa décision n’avait pourtant rien de si surprenant mais l’idée d’être séparées lui coûtait un peu. Joy songea qu’il y avait des chances pour qu’elles meurent, chacune de leur côté. Dans ce cas-là, elles se voyaient peut-être pour la dernière fois.
Il en allait de même pour les autres. A mesure que les soigneurs s’exprimaient, Joy réalisait lentement qu’ils allaient tous se disperser et que certains ne reviendraient jamais. Ils étaient un groupe pourtant, presque une famille.

—  Moi, je…

Elle se mordit la lèvre, réalisant qu’elle venait de prendre la parole sans vraiment le vouloir. Peut-être qu’elle avait coupé la parole à quelqu’un, peut-être qu’elle n’était pas censée s’exprimer avant son mentor. Peu importait. Plus elle en entendait, plus ça l’angoissait. Mieux valait prendre une décision maintenant et ne plus revenir dessus.
Son regard se posa sur Soul, Green, puis Yell.

— Je vais pas trop vous servir alors eum… je vais aller au camp parce que...

Elle se retrouva en panne d’arguments.

— Parce que c’est bien. Et puis Owl sera pas tout seul, comme ça.

Elle lui adressa un sourire un peu tordu. Au moins un ami qu’elle garderait auprès d’elle.

— Vous allez me manquer, vous tous.

Elle adressait ces mots à ceux qui venaient d’annoncer leur départ mais aussi à tous ceux qui s’apprêtaient le faire. Elle renifla bruyamment pour ne pas éclater en sanglots.







Hihihi

Owi clique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Soigneurs] J'avance dans l'hiver à force de printemps   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Le Glaive du Juste", force purificatrice de Chevaliers Gris
» Extension chafer-hiver/frigost : premier spoiler
» [Sets] LEGO Ben10 Alien Force
» Le moon est dans Wakfu :p
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-