Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Ven 28 Oct 2016 - 22:52


Elle marquait un point. Cela semblait visiblement contrarier Pit, et tant mieux. Celui-ci s'était justement dirigé vers la porte de la Mercerie, passant à côté de la Mésange, un peu plus loin. Il adressa quelques mots à Weasel, qui sembla ne pas faire de chichis, acceotant d'attendre le temps qu'il faudra, même sous la pluie. Bon chien, bon chien. Il attendait patiemment le signal de son maître.
La contrariété du Chef des Raccommodeurs semblait s'exprimer par son pas quelques peu traînant et le fait qu'il ne passait les mains sur le visage, comme s'il voulait remodeler son sourire. Il ne savait montrer que cela, non ? Des sourires, plus ou moins différents en fonction du temps.

Il se plaignait : il ne voulait pas parler. Heaven, elle, ne voulait pas rester enfermée ici au début. Il l'avait obligée. Donc, en contrepartie, elle allait l'obliger à parler.
La Récolteuse, aux aguets comme une bête sauvage, observait chacun de ses mouvements, tiquant lorsque le blond se saisait de SA dague, faisant tinter SON grelot -le grelot de Silver- pour ensuite aller s'installer, observant l'objet. À moins qu'il ne faisait que mine de le faire ?

- Qu’est-ce qu’on fait ? Parce que je reviens pas sur ce que je dis. Et j’ai dit les trois.

il se répétait, encore. Têtu, têtu le Joker ! Les deux Perdus se livraient un combat de têtes de mules. Restait à voir qui céderait le premier. Heaven n'était pas mieux dans son genre, après tout.
Mouvement brusque, lorsqu'elle vit la pointe de son arme dirigée vers elle, en un tintement de grelot. Montée d'adrénaline. Il l'avait menacée, là ? Avec SA dague, en plus ? Rien que je fait de savoir ses sales pattes sur quelque chose qui lui appartenait, et sur laquelle était accrochée quelque chose qui avait appartenu à son proscrit, fit se crisper la jeune fille.

Deux menaces du Chef des Raccommodeurs fusèrent ensuite, alors qu'il avait reposé -replanté- la précieuse arme dans le bois, cette fois celui du plan de travail. Il commençait à s'impatienter. Il parlait de Bannissement. Cela ne fit ni chaud ni froid à la Mésange : elle allait s'en aller de la Cabane Principale des Raccommodeurs, seulement lorsqu'elle aura obtenu du maître des lieux qu'il laisse la troisième proposition de côté.

- Franchement, réfléchis : ça t'avancerait à quoi de me faire venir juste pour le fun ? À rien. À moins que tu aies prévu quelque chose pour m'occuper, je ne resterais pas ici sans rien faire juste parce que Monsieur me le demande. J'ai une vie, je te rappelle.

Bras croisés et ton déterminé, toujours. Ses yeux semblaient maintenant lancer des éclairs -ce qui franchement concordait avec ce temps pluvieux-, juste le temps qu'elle se calme. Toucher à sa dague, c'était un affront, quelque chose qui l'avait beaucoup vexée. Mais, pourtant, la Récolteuse n'irait pas jusqu'à récupérer son arme : Pit pouvait très bien en profiter pour l'attraper de nouveau. Il piuvait être vif, quand il le voulait.

- Tu crois franchement que je n'ai pas assez de choses à faire dans une journée ? D'autant plus que si l'on compte les deux autres propositions, je serais surchargée. Je n'aurais pas le temps de tout faire. Tu ne cherches qu'à me fatiguer, c'est ça ? Parce que c'est la seule chose que cela engendrera. Et dans ce cas, ça t'ammènerait à quoi ?

Allez, parle, parle, Pit. Maintenant, Heaven était bien partie piur rester un bon petit bout de temps. Tu l'as cherché. Maintenant, c'était toi qu'elle allait embêter, mais à force de paroles. On verra qui des deux abandonnera le premier.
C'est un peu comme dans un Jeu : il y aura un gagnant et un perdant.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Ven 28 Oct 2016 - 23:34

La demoiselle ne semblait pas être prête à lâcher l’affaire. Pit allait devoir être plus explicatif apparemment, fort bien. Large sourire, bien qu’un peu plus… ailleurs. Comme juste avant, l’attitude ne changeait pas particulièrement. L’air un peu flottant, l’esprit réfléchissait, et avait l’impression de ne pas vivre une situation très similaire à celles déjà rencontrées. Le Joueur descendait de son plan d’observation. Le regard trop vert changea à cet instant, plus concentré. Un sourire plus faible, mais bien présent. Juste nécessaire. Juste l’attitude sûre d’elle. Un Chef confiant de ses pièces de jeux, de ses Poupées et Cartes. Parmi les cendres, le Jeux semblait si terne avec ces yeux-ci.

Se penchant en avant, puis en arrière, il riait. Un peu puis il cessa.

À quoi ça l’avancerait ? C’était la troisième proposition qui la dérangeait, apparemment. Elle ne voulait pas devoir venir à chaque fois qu’il l’exigeait. Est-ce qu’il avait besoin d’une autorisation pour ça au fait ? Non, le seul souci, c’était qu’il devait parfois perdre quelques minutes de son temps pour se souvenir comment est-ce qu’il allait devoir s’y prendre pour la ramener de force. Ce serait un gain de temps si précieux en fin de compte.

- C’est bien, au moins, là, t’as plus les larmes au bord des yeux.

Il traînait un peu sur les mots, mais ne fixait rien d’autre que Heaven. Il mit mieux en place son capuchon, glissa les doigts dans la fourrure avant de rejeter l’élément en arrière. Puis il baissa ses lunettes d’aviateur au cou.

- J’y gagnerais du temps, j’aurais pas à devoir réfléchir à par où tu vas passer, quand, seule, et comment t’enlever. Tu sais ça prend du temps de faire ce genre de plan. Ensuite… et bien, si je te fais venir, c’est pas pour rien faire. T’inquiète pas pour ça, j’ai aussi pas mal de choses à faire. Donc quand j’ai du temps pour toi, je t’en donne.

Il s’amusait bien, le Joker, à balancer les jambes dans le vide. Il s’était bien installé, il dû même mettre le poignard un peu plus loin derrière lui.

- Comme ça, tu pourras me donner tes trouvailles directement.

Un temps, il semblait réfléchir, sans quitter pour autant la Mésange du regard, un autre sourire vint sur le faciès du Bouffon.

- Te fais pas de souci pour les choses à faire, je te laisse jamais plantée dans ton coin sans attention quand je te fais venir là. Non ? Je t’en ai pas donné la preuve à plusieurs reprises ?

Sur de lui, le Joueur, au-dessus du Jeu. Il ne faisait que descendre au niveau d’une Poupée quelque peu dissidente, mais qu’il aimait bien titiller. Les rapports changeaient presque en un quart de tour avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Sam 29 Oct 2016 - 13:25

Bien installé à son plan de travail, Pit semblait comme "planer", peut être dans ses pensées, ou complètement ailleurs. Son attitude avait changé du tout au tout, passant de celle égarée à une autre, plus sérieuse, plus concentrée. Peut être préparait-il des arguments. De bons arguments. Parce que, s'il s'amusait à sortir quelque chose du genre "pour t'embêter", là, Heaven ferait un malheur. Elle était encore énervée, alors elle n'allait pas se retenir si jamais il lui disait cela.
Mais, ce ne fut heureusement pas le cas.

Le Joker disait que cela lui permettrait de gagner du temps. En effet, en l'appelant, et maintenant qu'elle devait y obéir pour de bon, il n'aurait pas à la chercher, à savoir où elle pouvait se trouver, et à se soucier de si elle était accompagnée ou pas. De plus, tout redeviendrait comme avant -et il n'en ratait pas une, sur ce point !-, avec l'obligation de donner les dernières trouvailles en main propre, sans passer par Weasel. Et pour finir, il prétendait lui trouver quelque chose à faire. Qu'est-ce que cela pouvait être, ici ? Ce n'était pas son coin, il y avait des tissus à perdre de vue. Et une chose est sûre, c'est que la Récolteuse refusait catégoriquement de faire le mannequin ! Se mettre bolontairement à nu devant lui ? Et puis quoi encore ?
Enfin, bon. "À nu" c'était vite dit. Il y aurait toujours le minimum, les dessous. À moins que chez les Raccommodeurs, ile n'en fassent aussi, des dessous ?

- Ew, non...

Elle avait pensé à voix haute.
Non. Pit ne pouvait pas s'occuper de ces choses là. Juste pour ces messieurs -il n'y avait pas d'ailleurs une rumeur qui prétendait que les caleçons de Sharpy étaient maintenant roses ?- et encore. Certains Raccommodeurs devaient avoir des tâches spécifiques, ils ne s'occupaient pas que des trous dans les tissus, non ? Il devait bien y avoir une fille dans le lot qui créait des sous-vêtements. Un peu comme ceux qui fabriquent des peluches, ou comme le Joker lui-même qui créait des habits.
Mais d'ailleurs, à quoi cela rimait-il de penser à ça ?

- Je vois pas franchement comment tu pourrais m'occuper ici. Nos sujets de conversation s'épuisent en plus, donc, j'y crois pas trop.

Que de divagations inutiles pour tenter de savoir ce que le Chef des Raccommodeurs pouvait bien lui faire faire ici. S'il commençait à vouloir la retenir et lui parler, il aurait bien vite fait de gaspiller ses sujets de conversation. À moins qu'il ne la réclamme juste pour quémander les dernières trouvailles... Un peu comme au début, en somme. Il y aurait des délais, mais cette fois, ils ne seraient pas connus de la Mésange et seraient aléatoires. Cela pouvait bien être tous les jours, ou bien avec un intervalle de deux ou plusieurs...
Oui, dans un sens, si c'était pour juste déposer quelques petites choses, ça irait. Bonjour, tiens, au revoir. Mais évidemment, c'était trop beau. Cette hypothèse serait sans doute rejetée, vu qu'il parlait de l'occuper. C'était bien pour cela que l'adolescente voulait avoir plus de détails là dessus.

- Et puis, franchement, ce serait plus simple de ne pas du tout me consacrer de temps, si toi aussi tu as "pas mal de choses à faire". Je ne vois pas pourquoi tu tiens tant à fair cela pour moi, d'aitant plus que ça ne m'arrange pas du tout. Je te manque, ou quoi ?

Ton ironique sur la fin, alors qu'elle se rapprochait juste un peu pour s'asseoir sur le bord de la première table venue. Les tables sur lesquelles on travaille, on s'assoit... ou on se couche et qu'on y roule, à deux.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Sam 29 Oct 2016 - 15:21

Elle n’y croyait pas, la Mésange. Le sourire toujours spécifique au Joueur, sûr de lui. Et encore la suite, une suite qui comportait une fin très amusante. Selon Pit. Un rire, léger, rien de particulier en soit. À chaque quoi, il riait. Quoi qu’il puisse arriver. Il riait, il souriait, avec des petites variantes au fil des situations, selon son « lui ».

Pit se contentait d’observer la Récolteuse offensée qui avait trouvé une table pour se reposer. Il ne disait mot, juste souriant, juste sûr de lui. Il savait ce qu’il faisait, tout était prêt. Dans sa tête, c’était bien mis en place.

- Qu’elle est mignonne, la Mésange.

Un autre rire, parce qu’il y avait de quoi voir une chose bien hilarante. Un petit oiseau qui jouait les révoltés contre son bourreau.

- T’as surtout… une dette à vie. C’est comme si… tu m’appartenais complètement.

Et donc, qu’il avait tous les droits possibles et inimaginables, parce que la carcasse de Heaven ne serait pas la même qu’au moment présent s’il n’avait pas daigné lui venir en aide. Pit ne laissait pas passer le moindre moyen de posséder une personne, un jouet, un jouet favori.

- T’imagine même pas tout le temps que tu me ferais gagner. Tu sais en gros quel est le processus de création d’un vêtement ? Y’a toooute la partie croquis et celle de réalisation, et dans cette dernière… y’a un truc qui prend une chié de temps.

Ça lui demandait beaucoup de minutes, d’heures, de patience… Il pourrait avancer sur d’autres éléments si cette partie n’était pas à faire. Certes, il demandait de l’aide à ses Raccommodeurs, le matin, mais l’après-midi non. Il laissait ses petits travailleurs se reposer et s’adonner à leurs occupations. Si le Joker voulait encore se plonger sur ses projets, il le faisait seul.

- Tu vas bien m’aider, en découpant les patrons, les mettre en place, puis les couper sur les tissus.

Sourire, toujours et encore. Rien d’inhabituel du tout. Il était simplement plutôt content de pouvoir laisser du sale boulot à une autre personne, quelqu’un qui jouait à lui courir sur le haricot. En quelques sortes.

- Comme ça, je pourrai continuer mes créations. Et t’inquiète pas ma petite Poupée, je te libèrerai assez vite. Tu vas pas passer tous tes après-midi ici.

Satisfait, oui, voilà l’air qui s’affichait dans le faciès du Joker. Il était sûr d’avoir ce qu’il voulait, toujours. Puisqu’auparavant, il n’avait rien, et bien maintenant il aurait tout ce qu’il voudrait. En théorie, enfin, si ça l’intéresse. Pas sûr que ce soit ce qui le passionne. Le but précis du Jeu restait encore un peu trop flou, les Bannissements restaient l’occupation principale. Chercher les failles, les faux-pas des autres. Ou bien les provoquer, inviter à tomber dans la Fosse.

- Ça te convient maintenant ?

Voix mielleuse, pas sûr que la pilule passerait mieux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Dim 30 Oct 2016 - 18:03

La détemination et les arguments dont Heaven faisait preuve n'avaient visiblement pas d'impact sur le Chef des Raccommodeurs. Au contraire, il riait, toujours, la yrouvant même "mignone". Même si elle lâcha un soupire exaspéré, celle qui était concernée sentait le rouge lui remonter aux joues. Certes, il devait avoir dit ça ma hinalement, mais, mignone, ce n'est pas rien.
Ce qui suivit ne lui fit pas le même effet, par contre. Cette fois, le Joker lui disait sans détour qu'elle lui appartenait entièrement, ce à quoi la Récolteuse répliqua par une exclamation entre la surprise et le mécontentement. Certes, il lui avait sauvé la vie, mais là, ça allait trop loin ! De toute façon, tout allait toujours trop loin, avec lui.

Puis, enfin, le verdict tomba : pour passer le temps, lorsqu'elle serait appelée à la Mercerie, elle devrait... s'occuper des patrons. Les découper, les placer sur le matière, tracer et découper les morceaux. La voilà maintenant transformée en Cendrillon, au service de sa belle-mère qui n'était ni plus ni moins qu'un haut gradé. Certes, c'était une situation plus acceptable que d'être asservie par un substitut de mère, mais la situation était la même. Peut être même qu'un jour elle devra découper de la peau de Perdu, et su'elle le ferait sans s'en rendre compte. Rien qu'à l'idée de toucher cette matière lui donnait des frissons.

- Ça te convient maintenant ?

Une nouvelle fois. Comme un vieux disque rayé. Seule l'intonnation changeait. Le blond avait prit son petiti ton doucereux, celui qui donnait envie de lui coller une bonne baffe dans la figure, lorsqu'utilisé dans ce genre de situations. Un peu comme si c'était de la moquerie, en somme.
La Mésange ne répondit pas, justement bien contrariée par ladite moquerie et encore plus par le fait que ses arguments avaient été contrés. Elle se dirigea juste d'un pas pressé vers la porte, dans le plus grand silence, ne se rendant compte qu'une fois arrivée qu'elle ne pourrait pas l'ouvrir et s'enfuir comme la dernière fois. Parce qu'il y avait un gardien de l'autre côté.
Alors, la jeune fille s'échoua lamentablement dessus, se retournant pour y appuyer son dos.

- Ce que t'es chiant, comme type...

Grommela-t-elle d'une voix las, se passant les mains sur le visage, ne laissant entrapercevoir que ses yeux, entre l'index et le majeur de chaque main.

- Moi qui croyais que je vivrais une vie à peu près paisible, eh bien il m'arrive encore des crasses. Mais ma vie serait tellement, teeellement plus simple si tu n'étais pas là. J'aurais pu éviter de te rencontrer, comme j'aurais pu éviter de vouloir jouer les héros la dernière fois. Certes, je n'aurais pas pu tout éviter, mais au moins ça. Ça aurait été tellement plus vivable.

Les yeux levés au ciel, toujours appuyée contre la porte de la Cabane Principale des Raccommodeurs, l'adolescente commençait à se lamenter de nouveau, faisant référence à tout ce qui s'était passé de pire depuis qu'elle était arrivée ici : le Bannissement de Silver qu'elle n'aurait pas pu éviter, à moins de se rendre compte de ce qui se tramait. La fois où elle avait balancé inintentionnellement le nom de son proscrit en face de Pit, ce qui l'avait maintenant mise dans un sale pétrin. Et enfin, cette fois où elle avait voulu venger un mort et qu'on lui avait refait la coupe.
Ne pouvait-elle pas simplement vivre une vie normale, sans que les autres ne lui fassent du mal ?








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 30 Oct 2016 - 19:27

Le dernier mot, il l’avait eu. Du moins, selon lui. Par contre, ça laissait à nouveau une Mésange dans un sale état. Cette fois-ci, elle avait voulu fuir. Pit avait même été tenté de lui ouvrir la porte, mais finalement… non. C’était plus drôle de la voir s’échouer. La pauvre.

Puis, une autre mimique presque digne d’un film d’horreur peut-être. La tirade de la Récolteuse eut le mérite de faire sourire un peu plus le Joker, elle y avait vraiment pensé ?

- Me dis pas que je suis si peu agréable pour tes yeux que tu dois te cacher le visage.

Et ça le faisait rire, beaucoup même.

Lorsqu’il retrouva son calme, sans doute le Joueur était déjà parti. Pit s’essuya le coin de l’œil.

- T’as loupé ta chance de t’enfuir avant, du coup, on va de nouveau voir combien de temps je décide de te garder un peu.

Parce qu’il avait sans aucun doute du temps à tuer. Il s’amusait bien, il n’avait plus qu’un peu mal aux côtes en plus, il guérissait très bien. Du moins selon lui, parce que sans doute il n’avait pas un meilleur système de guérison qu’un autre. C’était surtout qu’il pouvait se permettre de rire sans prendre cher ces temps. Même s’il se trouvait dans l’incapacité de trouver une durée précise.

L’esprit divaguait un peu trop, alors le Joker le concentra à nouveau sur Heaven.

- Te lamente pas comme ça, promis je serai gentil. Je peux te montrer quelques trucs déjà, pour t’occuper l’esprit. Parce que là, tu t’enfonces encore toute seule.

Elle allait finir par devenir irrécupérable à force de pas être capable de passer outre certains éléments. C’était qu’elle pouvait être fatigante des fois, à toujours rabâcher le passé. Encore et encore. La moindre faute.

- Est-ce que tu sais, t’amuser ? Genre sans te faire mille mourons, comme la dernière fois. T’allais pas mieux ?

S’amusant à balancer ses jambes, d’un coup, les iris d’absinthe s’intéressèrent aux rangers. Celles-ci avaient un peu brunies, à cause de la terre humide qui traînait sur les chemins. Heureusement qu’il avait son manteau, sinon il serait trempé, et il aurait eu les cheveux tout frisottés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Lun 31 Oct 2016 - 15:02


Juste en face d'elle (à peu près), le Joker se montrait sacrastique. Le pire, c'est que cela le faisait rire. Il partit même d'un grand éclat de rire, alors qu'Heaven, levant de nouveau les yeux au viel, se disait qu'il n'avait pas compris. Elle était exaspérée, c'est tout. Et elle était restée dans cette position, les mains plaquées sur le visage. C'est tout. Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas le voir, car au fond, c'était bien le contraire. Mais elle ne le dira pas.

Enfin, maintenant, Pit venait de lui apprendre qu'elle avait raté une chance de s'enfuir, et qu'il allait de nouveau la "garder un peu". Que voulait-il lui faire dire, maintenant ? Cette attitude est digne d'un bourreau... ou du moins, de quelqu'un qui veut vous montrer qu'il a les pleins pouvoirs sur vous. Un mot de trop, et c'est reparti pour un tour. Tout est en fonction de sa volonté.
Qui plus est, le maître des lieux avait visiblement envie de la faire travailler. Du moins, c'est ce que la captive avait compris. Sinon, pourquoi lui aurait-il proposé de lui montrer des choses pour qu'elle puisse s'occuper l'esprit ? À moins qu'il ce lui dise simplement ça parce qu'il ne lui trouve rien à faire d'autre.

- Est-ce que tu sais, t’amuser ? Genre sans te faire mille mourons, comme la dernière fois. T’allais pas mieux ?

La dernière fois. La dernière fois... Choc. La dernière fois, c'était quand elle... Ce n'était pas de l'amusement, c'était de l'inconscience, et une grosse erreur !
Se passant sans trop s'en rendre compte la langue sur les lèvres, la Récolteuse fut parcourue d'un frisson en repensant a ce qu'il s'était passé. Au fond d'elle, elle ne le regrettait pas. Mais en surface, si. Cruellement, même.

- Toi aussi tu ressasses des choses appartenant au passé.

Dit-elle alors, comme si elle avait fait un trait sur ce dernier acte qui avait précédé la fin de leur bonne relation. Heaven y avait mis fin comme elle le pouvait, mais étrangement, au lieu de se sentir libérée, cela l'étouffait quelques peu. Pourtant, elle ne s'était pas demandé pourquoi, se disant que cela passerait. Elle ne s'était pas rendue compte de la place qu'avait fini par occuper Pit dans son coeur. Et maintenant qu'elle avait ouvert les yeux, elle refusait toujours, toujours, de l'admettre. Seul Silver avait le droit d'occuper ses pensées. Pas lui.

- Que tu me gardes ou non, cela ne va rien changer. Tu vas même vouloir me faire partir, car maintenant je ne dirais plus rien.

Son ton était neutre, sans expression particulière. Elle n'avait pas envie de parler plus, comme elle le disait si clairement. Et ce n'était pas sans raison : peut être se lasserait-il dans ce cas ?
Puis, elle se dirigea vers l'endroit où le Chef des Raccommodeurs s'était durablement posé, reprenant alors son bien : sa dague, plantée un peu plus loin.
La remettant alors à sa place en un tintement de grelot, la jeune fille fit quelques pas en arrière, pour se tenir à une distance respectable de son géolier. Qui sait ce qui pourrait lui passer par la tête, il serait bien du genre à vouloir forcer le contact.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Lun 31 Oct 2016 - 20:47

Une remarque, sur le fait de ressasser les choses du passé. Un vague temps, Pit dû réfléchir, avant de comprendre. Il ricana, tandis que la Mésange radotait encore autre chose. Elle avait décidé de ne pas parler apparemment. Pourquoi serait-ce un mal ? Large sourire. Les lacs d’absinthe se contentèrent de suivre la progression de la Récolteuse et de la laisser récupérer le cher poignard musical. Facile à repérer. Et il se contenta de retenir où était rangé l’objet coupant.

- Je ressasse pas le passé, je joue avec ce qui semble t’atteindre. Si j’étais devin, je m’amuserais avec ce que tu pourrais regretter dans le futur. Mais là, j’ai pas un pouvoir aussi précis.

Un rire, et il se releva, pour se diriger vers son bureau. Il fouilla dans les tiroirs.

- Bon, tu veux plus parler, alors tu vas bouger. Il te faut, faut, faut… ça.

Il en sortit quelques papiers fins avant de venir se poster devant la Mésange muette, il lui prit les mains pour y poser ses patrons.

- T’as de la chance, j’ai déjà coupé le papier, mais le tissu ça risque d’être plus dur. Les ciseaux dentés sont des teignes.

Puis, il s’éloigna, fouiller dans des tissus déjà coupés des rouleaux. Il en chercha un rose bonbon, satiné d’un côté. S’en suivit la mise en place de l’élément sur le bureau de Pit, il prit soin de disposer le côté satiné face contre le meuble. Ce serait ingérable de manier les fibres glissantes du tissu luxueux. Il finit par poser un paquet d’épingles par dessus le tout.

- Tu vois ? C’est pas compliqué, par contre… je sais pas si je vais te laisser faire celui-ci au final. C’est pour la robe de Rainette, faudrait pas prendre le risque que ce soit mal fait par ta mauvaise humeur.

Un instant, pensif, mesurant le pour et le contre. Le Joker ne voulait pas rater quelque chose pour la petite Raccommodeuse quand même, elle avait mérité qu’il ajoute plus de travail à la tenue de princesse en confection. Pit releva les yeux sur Heaven, et vint vers elle d’un pas décidé, puisqu’il n’hésitait jamais de toute manière.

- Tu vas pas parler, hein ? Jusqu’à quel niveau ?

Grand sourire. Puis il tira Heaven vers lui pour l’enlacer, sans doute elle allait protester, forcément.

- Je sais où tu fiches ton poignard, n’essaie pas de l’attraper, ou je l’attrape moi-même si tu deviens trop violente.

Il fallait qu’elle parle, qu’elle monte des tours, comme toujours. Elle ne tiendrait pas, selon Pit. Et môssieur était très sûr de lui. Au point de glisser les doigts dans les cheveux de la Récolteuse, ce serait plus facile à tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Mar 1 Nov 2016 - 17:17


Cela devenait de plus en plus étrange, et mauvais. Pit disait à Heaven seulement des choses qui pouvaient l'atteindre, comme il venait de l'expliquer. Pourquoi, purquoi tenait-il vraiment à casser les liens entre Silver et elle ? Pourquoi voudrait-il les relier à lui, ces liens, une fois cassés ? Ne voyait-il pas qu'il faisait seulement souffrir la pauvre jeune fille, qui essayait, tant bien que mal, de ressouder ces liens si importants à ses yeux ?
La main serrée sur le grelot de sa dague, la Récolteuse dut bien vite le lâcher sous la pression du maître des lieux, pour tendre ses mains afin d'y accueillir tout un tas de papiers fins, avec des gribouillis. Des formes, en fait. Les fameux patrons. Il y en avait un tas...

Pendant ce temps, son interlocuteur parlait de ciseaux dentés. Qu'est-ce que c'était ? Les petits ciseaux de gamins, dont la forme des lames rappelait des dents de crocodile ? À moins que ce ne soit un terme qu'elle ne connaisse pas. Pour elle, il n'y en a pas tant, des ciseaux. Et puis, où est le crayon, ou quelque chose avec laquelle on pourrait tracer la forme des patrons sur le tissu ?
Beau tissu, d'ailleurs. Rose satiné, le truc qui glisse bien. Et d'ailleurs, il n'y aurait pas de crayon pour les marquages, mais visiblement, des épingles. Pour fixer le patron sur le tissu ? Ça ne risquerait pas de faire des trous ?
Mais comment allait-elle faire... À force de se triturer les méninges pour pas grand choses, Heaven se voyait dans l'incapacité de faire quelque chose de tout à fait basique.

- Tu vois ? C’est pas compliqué, par contre… je sais pas si je vais te laisser faire celui-ci au final. C’est pour la robe de Rainette, faudrait pas prendre le risque que ce soit mal fait par ta mauvaise humeur.

Chose qui, visiblement, elle n'aurait pas besoin de faire au final. Ce qu'il était indécis... Et puis, il se trompait, elle n'était pas de mauvaise humeur. Juste, elle affichait une exression de marbre, aussi muette... qu'une pierre tombale, tiens. Parce que les pierres tombales sont en marbre pour la plupart, et que le marbre, ça ne parle pas. Quelle déduction idiote, en y repensant.
Donc, comme elle n'aurait pas à faire ce découpage qui était prévu, la Mésange déposa les patrons sur le tissu, pour tomber nez-à-nez, en se retournant, avec le Joker qui s'était approché.

- Tu vas pas parler, hein ? Jusqu’à quel niveau ?

Elle n'eut pas le temps de faire ne serait-ce qu'un geste, comme un mouvement de la tête à la négative, que déja, il l'avait attirée tout contre elle. Contact.
Cela faisait comme une éternité que cela ne s'était produit, depuis qu'Heaven avait décrété qu'elle ferait tout passer par Weasel. Il y avait eu une période où elle faisait cela et qu'elle évitait soigneusement Pit qu'elle n'avait pas revu depuis un bout de temps, jusqu'à ce qu'elle se fasse coincer, aujourd'hui même. Et voilà qu'il instaurait de nouveau le contact, malgré l'interdiction.
Elle ne chercha pas à répliquer, ne voulant pas saisir son arme. Étrangement, elle n'en avait pas la force. Elle se sentait si faible... Alors, elle était restée un tout petit moment ainsi, sans bouger, le visage presque enfoui dans la chemise du Chef des Raccommodeurs.

- A... A... Arrête... S'il-te-plaît, lâche-moi...

Avait-elle gémi, tout en commençant à trembler. Les deux mains plaquées contre le torse du blond, elle tentait de repousser celui-ci, sans grande force, tout en se redressant un peu.

- Tu me fais du mal... Pourquoi tu veux nuire à ma relation ? Pourquoi je devrais te croire, toi, et pas lui ? S'il-te-plaît, reste loin de moi... Je ne t'aime pas !

Et sur ces derniers mots, elle craqua : relevant alors le visage vers son interlocuteur, l'adolescente s'était mise à pleurer, son teint de nouveau rouge coquelicot. Ses ongles s'enfonçaient dans le tissu, dans la chair, alors qu'elle répétait, tout doucement "Je te déteste" tout en essayant de le repousser.
Son coeur battait à tout allure, comme dans le passé. Et comme dans le passé, ce n'était pas de la peur. C'était uniquement un sentiment bien trop bon qu'elle voulait éviter de ressentir en présence du Joker.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Mar 1 Nov 2016 - 19:03

Étrangement, il n’y eut pas tout de suite des protestations. Pit ne comprenait pas bien, mais il mit ça sur le compte de la tentative de bouder. Elle avait dit qu’elle allait se la fermer, non ? Et lui, il jouait à la faire parler. En fait, c’était ce qu’il faisait toujours, jouer avec les émotions débordantes de la Mésange. Des fois elle se laissait emporter par des volontés bien différentes les unes des autres.

Il ricana aux premiers gémissements, voilà, elle se remettait à parler. Où était passée la volonté ? Par contre, le Joker ne comprenait pas bien non plus le manque de conviction dans les gestes.

Pour la peine, il ne lâchait pas. Se contentant de regarder la Récolteuse qui n’arrêtait pas de faire des tours en montagnes russes. Et les mots qui suivirent avaient de quoi attirer la curiosité. Encore des pistes pour jouer, est-ce que l’adolescente s’en rendait vraiment compte ? Selon Pit du moins. Il y avait beaucoup d’informations. Des pleurs, du rouge au visage, les doigts crispés sur la pauvre chemise. Au point d’en sentir une douleur un peu aigüe. Et bien entendu, des paroles répétées en boucles. Ça le fit un peu rire. Parce qu’il évidemment content de toujours la mettre à bout. D’arriver à tant d’extrême. Mais, mais, mais il ne comptait pas encore la lâcher malgré les pousses.

Il était trop occupé à réfléchir, en faisant une sorte de bilan. Il arrivait à la conclusion qu’il finissait toujours par avoir ce qu’il voulait. Peu importait ce que la Mésange décidait. Comme si c’était devenue une règle, parce que tout se rapportait au Jeu. Quelques règles étaient à forger, avec les Poupées et les Cartes.

- Aaarfh.

Une sorte de soupir suivit des deux lacs qui tournèrent. Montant au plafond pour retomber sur Heaven. Il la traîna pour la poster sur une chaise qu’il tira un peu brusquement, de force il y avait posé la Poupée Déguisée. Très déguisée même. Elle se mettait sans arrêt des vêtements de décisions qu’elle retirait rapidement au moindre obstacle.

- Bouge pas, et calme-toi un peu. Tu viens de faire un sacré looping.

Sur ces mots, qui avaient quelque chose de ferme, un léger sourire. Un sourire restreint plus précisément. Le Chef des Raccommodeurs s’agenouilla face à Heaven, s’appuyant sur les genoux.

- Je vais rien te faire, c’est juste pour pas que t’ai l’idée farfelue de me donner un coup de pied.

Là, il eut un rire, parce que c’était drôle selon lui. Avant de reprendre un air un brin plus sérieux, mais bien entendu toujours détendu.

- Je vais pas lâcher ce que j’ai gagné aujourd’hui, tu sais ? Donc je peux pas accepter ta requête. Ensuite, ta relation, très franchement, j’en m’en fous. Beaucoup même. J’aime juste démontrer que j’ai raison. Et aussi, je pense toujours que se faire bannir à cause de ça, ce serait con.


Parce que ce ne serait pas lui qui l’aurait décidé. Et il voulait toujours user de ce moyen de pression. Même si maintenant, il utilisait plutôt le fait d’avoir joué les héros. Pensées assez bancales, sans aucun doute il s’en ficherait une fois en dehors du Grand Arbre.

Le Joker se félicitait même d’avoir pris une position « inférieure » physiquement, ça peut calmer un peu des fois. Certains réagissaient mieux s’ils n’avaient pas l’impression d’oppression. Par contre, il se permit de remettre en place un pli de la jupe. Il y avait des choses qu’ils ne pouvaient pas laisser passer, voyons.

- Et… justement, c’est plus simple qu’on m’aime pas. Je sélectionne avec précaution ceux qui m’apprécient. Y a ceux que je manipule pour ça, ceux qui sont simplement des potes, ceux qui sont complices. Ce dernier groupe est particulier mais, on s’en fout, c’est pas le sujet. T’es pas la première à me détester. Ça change rien. Au fond, tu m’as donné tout ce que je voulais. Comme à chaque fois. Ce que je veux te faire remarquer, c’est que tu te fatigues.

Un instant, le Joker observa ailleurs, dans le vide. Il essayait de se comprendre tout seul en fait, il saisissait le sens. Mais, il n’était pas sûr de l’importance des propos. À tel point qu’il devait réfléchir, en remettant ses lunettes d’aviateur sur la tête. Ça lui tirait un peu les cheveux et c’était mal mis, cependant, il s’en fichait. Trop occupé à calculer la suite.

- En fait, tu voulais entendre quelque chose en particulier ? À part « je te laisserais tranquille jusqu’à la fin des temps » ? Parce évidemment, ça va pas arriver. Quoi qu’il arrive, tu finis par te retrouver face à moi. Endurcis-toi un peu, t’es rouge et tu pleures en même temps. J’arrive pas à comprendre. Parce que moi, je m’occupe pas de ce que tu dis en fait.

C’était ça oui, il avait arrêté de s’occuper des mots de la Récolteuse. En fait, il ne les soulevait que pour embêter, une sorte de conditionnement pour qu’elle comprenne ? Possible. C’était bien les études sur le comportement humain. Mais Heaven, elle était un peu trop têtue. Ce qui avait tendance à le faire se concentrer sur la « maltraitance » envers elle.

- D’ailleurs, je te faisais pas souffrir avant que ta tête de mule prenne le pouvoir.

Un rire léger. Toujours un rire quelque part. Il n’était pas très satisfait de lui-même, le Joker. Il parlait beaucoup. Oui, il adorait parler beaucoup mais, là il parlait peut-être dans le vide. Même s’il avait gardé ses iris bien trop vertes sur la Mésange qu’il tenait sur la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Mer 2 Nov 2016 - 21:10

Les yeux baignés de larmes et le corps parcouru de frissons, Heaven se sentait flotter. C'était étrange, elle avait perdu toutes ses forces, et sa vue, floutée par les larmes, n'arrangeait rien à cette sensation. Elle semblait ne pas voir du tout, ou du moins, ne pas analyser les images.
En fait, elle était juste trop occupée à se dure que non, il ne fallait pas ressentir quoi que ce soit de bon à ce moment là. La couleur de ses joues et les battements frénétiques de son coeur, semblant se faire ressentir jusque dans ses oreilles, prouvaient le contraire.
Il fallait que cela cesse.

Alors, elle n'entendait rien, ne voyait rien, elle ressentait, juste. D'abord ses mains, crispées sur la chemise de Pit, et ses bras, à lui, qui l'enlaçaient... Puis, tout qui se relâchait, lui qui lui prenait la main, ses bras à elle tombant, lourds, comme ceux d'un mort. Ou plus poétiquement de quelqu'un plongé dans une profonde rêverie. Ou réflexion.
Elle se sentit traînée, suivant lassement là où on la menait, le regard toujours voilé par les larmes, puis, posée sur une chaise. Un peu comme un bibelot que l'on transportait pour changer de place. Ici, comme une poupée de porcelaine que l'on installait sur une chaise, pour éviter qu'elle ne tombe en arrière.
La Récolteuse n'avait plus de force dans les jambes. Elle avait bien failli tomber en arrière. Mais cela ne s'était pas ressenti. Parce qu'elle était appuyée au Joker.
Et là, c'était lui qui semblait s'appuyer contre elle. Pression sur les genoux. Un peu comme un balancier. Un dossier en arrière, et un poids en avant. Bien calée, la Mésange. Si jamais elle basculait en avant elle serait au moins rattrapée. Juste, pourvu qu'elle ne penche pas d'un côté.

La voix du Chef des Raccommodeurs paraissait à la jeune fille comme un lointain écho dans sa tête. Elle l'écoutait plus que distraitement, mettant un certain temps à traduire dans sa tête ce que son interlocuteur lui disait, puis répétant d'une voix sans timbre quelques mots qui la faisaient tiquer. "Fatigue", puis "endurcis", puis "souffrir" et enfin "tête de mule". Elle avait presque entendu complètement la dernière phrase.
C'est à ce moment là qu'elle choisit de baisser la tête vers Pit, de longue mèches roses coulant sur ses yeux vitreux. Et elle resta un petit moment ainsi, le bouche un peu entrouverte, aussi silencieuse qu'une pierre. Tombale. En marbre. La comparaison avait déja été faite, mais Heaven y pensait, au fond d'elle. Ça l'amusait un peu, elle ne savait pas pourquoi. Peut être était-ce à cause de son état ?
Mais, aussi, cela la rendait triste, elle en avait le coeur gros. Et elle avait une bonne raison. Il y avait une pierre tombale qu'elle visitait souvent : c'était celle de sa mère. Cette image l'avait marquée.
Mais évidemment, maintenant, elle était devenue flou.

- Tête de mule qui ça ? Toi aussi... Tête de mule...

Sa voix se faisait pâteuse, presque sourde. Elle entrouvrait à peine les lèvres, ne faisant aucun effort en ce qui concerne l'articulation.

- F'pas chier... Laisse-moi...

Même jeu, avec un peu plus d'impolitesse dans la phrase. Qu'est-ce donc que cet état ? L'adolescente semblait ne plus avoir envie de rien, c'était inhabituel. Tout était juste elbrumé, dans sa tête. Pourtant, elle n'était pas du genre à prendre quoi que ce soit d'illicite.
Rejetant la tête en arrière, elle s'appuya mieux sur le dossier de sa chaise, fixant le plafond. Un plafond de planches déformées par un rideau de larmes. Pour le faire partir, Heaven choisit de fermes les yeux, ce qui fit couler des larmes qui vinrent glisser dans sa chevelure, puis qui s'y perdirent.
Plus un mot. Elle restait simplement là. En pause. Stand by.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Jeu 3 Nov 2016 - 19:52

Plus du tout de Heaven, elle avait apparemment fini de faire ses tours de manège. Maintenant, elle ne ressemblait plus à grand chose. Pit observait la Mésange visiblement épuisée. C’était si compliqué que ça, dans la tête de la Récolteuse ?

- Qu’est-ce qu’on va faire de toi ? Si t’es dans un état pareil pour… rien.

Le Joker observait toujours, sans trop savoir ce qu’il comptait faire. Elle ressemblait un peu à un cadavre qu’il aurait laissé sur une chaise. Sans se soucier de la gravité qui ferait couler le corps vers la terre, même en arrière. Le Chef se redressa, en prenant le menton de Heaven entre les doigts d’une main. Pour remettre la tête en place, pour voir si elle était vivante en fait.

- T’es devenue un pantin. Dans tous les sens du terme, on dirait.

Pit manipulait Heaven, comme s’il cherchait à comprendre comment un jouet marchait. Tournant la tête de l’adolescente à droite, puis à gauche. La relevant finalement, il devait presque la porter.

- Je t’ai cassée cette fois ? Rah c’est pas malin.

Le Bouffon du Tyran eu un blanc, il regardait autour de lui, un air quelque peu déçu de ne pas avoir pu trouver quelque chose qui correspondrait à… aucune idée de quoi. Mais une chose qui donnerait la solution à quoi faire. Parce que la Mésange était plus ressemblante à ce qui se retrouvait privé de peau, que d’une Garçonne.

D’un côté, le Joker adorait savoir qu’il n’était pas ignoré, même si on essayait. Que de belles preuves de son importance, de son existence. Enfin, là, il se demandait quand même qu’est-ce qu’il allait se passer.

Sans trop tergiverser, Pit par entrainer, plus ou moins doucement, sa Poupée du moment au sol. Elle tiendrait à genoux quand même, non ? Il la lâcha avec précaution, comme s’il venait de poser une tour en équilibre.

- T’es si mal que ça ? Faut que je t’aide à aller te poser dans ton dortoir ? Enfin, je suppose que ça t’as pas envie. Je peux aussi te laisser ramper, pour moi ça change pas grand chose.

Un temps, avant de finalement ajouter. Le sourire toujours maintenu, mais ça se voyait qu’il n’était que maintenu sans fond. Juste un façade comme toujours.

- Je vais rien te faire de mal. Si t’as pas encore compris, sache que je respecte au moins les règles que je m’impose. Tu m’as donné ce que je voulais. J’ai rien à te demander en plus là.

Le Joker avait fini, oui. Les nouvelles règles étaient mises en place. Le Jeu reprenait, et le donnant-donnant de même. La Mésange était dans une cage plus petite, mais pas si cruelle. Selon Pit qui se trouvait plutôt sympathique comme geôlier.
Finalement, il eut un léger rire, parce qu’il se trouvait toujours à mourir de rire.

- Meurs pas, j’ai pas particulièrement envie de faire quelque chose avec ta peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Ven 4 Nov 2016 - 21:27

Fermant les yeux et se délectant des quelques instants de silence qui avaient pris place dans la Mercerie, Heaven choisit de ne pas réagir lorsque le maître des lieux recommença à parler. Elle passa donc sur sa première réplique, mais tiqua à la seconde : "Pantin" ? Pourquoi donc, pantin ? Certes, elle était devenue toute molle, une attitude limite cadavérique, mais quand même ! Qu'est-ce que la notion de pantin venait faire là dedans ?
Le regard de la Mésange s'était durci, lorsque Pit lui disait cela et qu'il lui avait redressé la tête, cessant donc de s'appuyer sur les jambes de la jeune fille. Puis, il la bougeait dans tous les sens, haut, bas, droite, gauche. Pas moyen de rester un minimum tranquille...
Non, elle n'était pas cassée. Juste, fatiguée. Un coup de pompe.

Mais quand même pas au point de se faire traîner par terre. POURQUOI PAR TERRE D'AILLEURS ? Elle était très bien sur sa chaise, c'est pas comme si elle la polluait, qu'elle allait la casser, ou quelque chose dans le genre. Réflexion enfantine.
Enfin, bref : la migraine commençant à s'installer tout doucement, et le Joker continuant à parler, la Récolteuse se sentait être de plus en plus fatiguée. Pendant un moment, elle aurait même bien voulu qu'il la raccompagne dans sa Cabane. Qu'il la prenne dans ses bras comme un gentleman et qu'il la porte ainsi... Elle se serait retrouvée serrée contre lui, un peu comme un chevalier qui venait de sauver une princesse...
C'est vraiment ridicule, n'est-ce pas ? C'est bien pour cela que l'adolescente avait bien vite arrêté de penser à ça. Ce genre de chose devait rester tout au fond d'elle et ne pas remonter en surface.

- Je meurs pas. C'est juste que tu me fatigues.

Avait-elle soudain déclaré, d'une voix forte. Ainsi posée à la japonaise sur le sol, les jambes repliées sous ses fesses, Heaven venait de reprendre un peu du poil de la bête, fixant sans ciller le Chef des Raccommodeurs. Pour combien de temps encore allait-elle pouvoir répliquer ?

- Si je t'ai donné ce que tu voulais, laisse-moi sortir maintenant ! Histoire que je savoure un peu mon répit avant de devoir te supporter. Qui sait, peut être que je pourrais disparaître durablement jusqu'à ce que tu sois banni, pour pouvoir m'éviter de crouler sous les contraintes ?

Tout en disant cela, un peu de méchanceté gratuite, un point de vue négatif, tout en se releva,t -assez péniblement avouons-le. La position dans laquelle elle se trouvait était assez inconfortable, lorsqu'on y restait trop longtemps.
Puis, ne décrochant plus aucun regard à son interlocuteur, la jeune fille se pressa vers la porte, devant laquelle elle attendut, dos à Pit. Elle se retourna simplement, un instant, prononçant un seul et unique mot : "Ouvre".

Elle était véritablement remontée, par la colère de s'être faite traiter de "pantin", et de cette blague douteuse en rapport avec la peau. De ce toupet donc faisait preuve le Joker à propos de ce cuir humain, qu'on ne lui avait pas reproché. La seule chose qui l'avait puni, c'était de ne pas avoir fait face à un Pirate. Il avait dû jouer la victime, en plus. Il devait avoir arrangé la vérité, il avait peut être même dû mentir.
Sophiste.
Heaven, elle, connaissait la vérité. Le Pirate le lui avait dit. "Un ami en commun" ou quelque chose dans ce genre. Ils avaient trouvé un terrain d'entente. Pit n'était, en aucun cas, une victime. C'était, littérallement, se foutre de la gueule du monde.
Et en plus, il abusait de son pouvoir pour la tenir, elle, enfermée. Limite, enchaînée à un mur serait la même chose. Le pire, c'est qu'il ne voyait pas ce que cela faisait à la jeune fille. Ignorant. Il ne savait pas se mettre à sa place... Et bientôt, la charge de travail de la Récolteuse serait inhumaine. Entre son travail quotidien. Les "extras" à ramener pour Monsieur le Couturier. Et faire des heures supplémaentaires à couper des patrons et du tissu.

Alors, la Mésange s'était mise en colère, repensant à tout cela. Elle avait parlé trop vite, et trop impoliment, et elle se fichait bien d'avoir été si directe. Elle voulait juste blesser.
Il n'allait sûrement pas apprécier. Il n'allait pas la laisser sortir, dans ce cas. Mais, si c'était le cas, elle ferait un effort pour tenir bon. Après tout, elle n'était pas au bout de ses peines. Un peu plus ou un peu moins... Peut être juste en viendrait-elle aux mains si elle craquait.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Ven 4 Nov 2016 - 22:07

C’était qu’elle s’énervait, l’adolescente toute rose. Pit ne disait pas un seul mot, trop concentré à écouter ce que la colère qui avait enfin réveillé la Récolteuse endormie. Un simple sourire sur le faciès toujours enjoué. En tailleur, la tête reposée sur une main dont le coude trouvait sa place sur un genou. Il observait la jeune fille s’éloigner.

Et pourtant, il avait eu l’ébauche de laisser la Mésange repartir. Cependant, le Joker pouvait se montrer… quelque peu susceptible. Quand ça l’arrangeait bien.

Il avait simplement regardé la demoiselle se planter devant la porte, encore, avant de se retourner et de donner un ordre. Un ordre.

Toujours tout sourire. Ironie.

- Haha.


Que c’était "drôle". Même si le ton n’y était pas. Sourire agrandit, puis, plus rien.

Le Chef des Raccommodeurs s’étira, puis retourna vers le tissu qu’il avait sorti auparavant. Installé sur le bureau. Les patrons en mains, ainsi que les aiguilles, il entama la base du travail à faire. Comme si la Mésange n’était pas là, enfin, tout de même… il l’observait de temps à autre. Il prenait son temps pour finir de tout épingler. S’en suivit la quête d’un crayon blanc pour tracer les lignes, un tiroir répondit à la demande.

- La politesse ouvre toutes les portes.

Un sourire un peu narquois.

- Autant dire que c’est pas ouvert pour toi.

Fin des traçages, et du sourire. Un ciseau denté vint remplacer le crayon, quelques vérifications. Heureusement que c’était un vêtement pour Rainette, la taille donnait des pièces plus petites que ce qu’elles auraient pu être pour une fille plus âgée.

- T’es encore coincée, on dirait.

Il découpa un premier semblant de rectangle contenant une pièce à détourer. Le tissu se divisait sous les dents du ciseau, les coupes étaient en dents. Ça permettait d’arrêter le tissu, qu’il ne s’effiloche pas.

- Si tu disparais, je pense pouvoir te retrouver. Et… je vais pas être banni si tôt tu sais ? Tu vas souffrir et t’abîmer. Me semble aussi que j’avais prévu de te libérer des quêtes aux objets, mais bon, je sais pas si j’en ai encore envie.

Il avait eu pas mal d’états différents donnés pas Heaven, colère, mutisme, tristesse, etc. Mais là, le Joker trouvait que la Mésange avait des manières mal éduquées. Alors, alors, Pit décidait de ne pas se fatiguer. Puisque la demoiselle le voyait déjà comme un grand méchant, il pouvait économiser un peu de ses muscles. Ou bien, c’était le Joueur qui avait mis pieds à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Explications   Ven 4 Nov 2016 - 23:53


Elle attendait. Elle attendait, patiemment, que Pit survienne à côté d'elle, et qu'il demande à la fouine de garde à l'extérieur d'ouvrir la porte. Elle attendait anxieusement que Pit survienne à côté d'elle, et que, juste avant d'ouvrir la porte, il l'enlace de nouveau. Au fond, elle l'attendait avec insistance. Mais ces sentiments qui était au fond d'elle ne devaient pas refaire surface.
Elle attendait, simplement, quelqu'un qui ne venait pas.

Curieuse de tous ces bruits qui semblaient ne pas se rapprocher, et se tenir plus loin, finalement, Heaven se retourna... Et constata un Joker attablé, en train de s'occuper de ses patrons.

"Il s'occupe de ses foutus patrons au lieu de m'ouvrir ? La politesse ouvre toutes les portes, mon cul. Il n'accepte pas qu'on lui manque de respect, alors que lui nous considère comme des objets, avec son délire de cartes et de poupées, là ? Et même de pantins, maintenant."

S'était-elle dit, dans sa tête, son regard devenu plus sombre et ses ongles s'enfonçant douloureusement dans la paume de ses mains.
Elle ignora cette douleur, et se dirigea prestement  vers l'endroit où s'était posé le Chef des Raccommodeurs, qui, ainsi dos à elle, semblait parler seul, ce qui le rendait encore plus étrange. Quelle délicieuse envie que celle de se saisir discrètement du morceau de tissus qu'il était en train de travailler, et de tirer dessus pour le faire déraper ! Juste par simple vengeance.
Mais qui disait vengeance disait, avec Pit, "payer les pots cassés". Car elle le voyait bien, la Mésange, lui dire quelque chose dans le genre "Huhu, hé bien ma Mésange, tu m'as gâché une pièce, tu es bonne pour aller me rechercher ce tissu ! C'est à cause de toi que mes ciseaux ont dérapé !"
Ça, elle le voyait arriver à des kilomètres, ce qui ne faisait qu'enfoncer les ongles un peu plus profond dans la chair des paumes, réveillant la coupure à la main droite.

La coupure qui lui piquait le doigt, et qui, peut être, allait se remettre à saigner.
Ah, mais, déposer un peu de sang sur le tissu en le touchant machinalement, cela pouvait être purement accidentel ! Pourquoi ne pas essayer pour voir ?

- Si tu disparais, je pense pouvoir te retrouver. Et… je vais pas être banni si tôt tu sais ? Tu vas souffrir et t’abîmer. Me semble aussi que j’avais prévu de te libérer des quêtes aux objets, mais bon, je sais pas si j’en ai encore envie.

Information importante. La Récolteuse se crispa. Arrêter la quête aux objets ? Ça ce serait une bonne idée ! Peut être bien qu'il ne vallait mieux pas mettre une quelconque foutte de sang sur le tissu satiné, sinon rien n'allait être annulé. Il fallait le faire céder. Soyons gentille.

- Pardon, je me suis emportée ! Parfois, quand je suis fatiguée, je suis irritable, j'en suis désolée !

Tout d'abord, elle présenta ses excuses. Surtout, ne pas prendre un ton trop exagéré, pour ne pas déceler la fausseté des mots. Être naturel. Puis, continuer sur sa lancée :

- Tu peux m'ouvrir la porte maintenant, s'il-te-plaît ?

Se postant à côte du blond, la jeune fille s'était un peu abaissée pour être à sa hauteur, le regardant alors dans les yeux, avec un sourire neutre. Qui ne trahissait rien.
Elle réfléchit juste un peu, et ne put s'empêcher de faire une chose qui la démangeait : passant de nouveau derrière l'adolescent, elle passa les bras autour de la nuque de ce dernier, se penchant un peu afin d'appuyer sa tête sur son épaule droite. Puis, elle dit alors d'une voix aux accents quelques peu suaves :

- À moins que tu ne préfères que je te dise "s'il-te-plaît mon Pitou" ? C'est bête, c'est quelque chose que tu n'entendras plus...

Puis elle se retira, fière et rassurée par ce qu'elle venait de dire, laissant au passage une trace rouge sans sur le blanc de la chemise. Ce n'était pas tellement pour se moquer, mais plutôt pour se rassurer, en se disant qu'en n'appelant plus Pit par le petit surnom qu'elle lui avait donné, et en n'employant plus ce ton trop doux, c'était déja un moyen de s'éloigner de lui.
Enfin, elle se plaça de nouveau à côté de lui.

- Une dernière chose avant de partir. Comment ça, je vais "souffrir et m'abîmer" ? Ce serait à cause de ton départ ? Franchement, si tu crois que je tiens à toi, tu te trompes royalement !

Sa phrase fut ponctuée par un ricanement, ainsi qu'un sourire déformé. Qu'il explique donc ce qu'il avait voulu dire par là ! Car, si c'était bien comment Heaven l'avait compris, elle venait déja de lui dire que c'était impensable. Elle ne tenait pas à lui, du tout. Pourquoi souffrirait-elle donc s'il venait à partir ? C'était tout à fait absurde.
Mensonge.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explications   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fête foraine : explications.
» test +explications "i-doser"
» Explications
» Explications sur les publicités
» - QUI VEUT GAGNER UN CODE ? - Explications ---- règles du jeu ---

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-