Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 9 Oct 2016 - 20:31

Les questions de la Mésange tremblante et tranchante avaient un air intéressant. Pit observa le ruban et l’aiguille, le fil accroché de même.

- En fait j’aurai adoré te percer les oreilles. Pour mettre ces jolies boucles d’oreilles que t’as ramené la dernière fois, t’aurais été très jolie avec.

Grand sourire, enfin, ce sourire différent toujours. C’était plutôt la boîte du Jeu, quand on choisissait ses pions, qu’on préférait le Dé à coudre du monopoly. Qu’on voulait prendre la voiture dorée ou argentée. Le Joker s’approcha, faisant abstraction de la dague. Quitte à crever, il pourrait dire qu’il l’avait prévu. Pour le Jeu.

- Je vais pas te planter de pique, t’inquiète pas, je veux pas t’abimer. T’es déjà bien cassée dans ton petit battant, moi j’essaie juste de te le faire remarquer.

Sur ces mots, il posa l’aiguille sur un meuble avant de revenir face à Heaven et de tendre le ruban vert. Le tissu satiné passa du côté droit de la gorge pour ensuite traverser la nuque et ressortir du coté gauche. Les deux extrémités du ruban pouvant ainsi se rejoindre par l’avant. Un petit sourire satisfait avant de fouiller dans ses poches, le Joker ressorti l’une des boucles d’oreille. Le pique. Il se releva pour prendre des pinces sur l’un des bureaux de travail. Quelques manipulations, puis l’objet fut séparé en plusieurs parties. Pit ne garda que la figure qui pouvait servir de pendentif.

- J’aime bien l’idée du collier. D’abord j’avais imaginé autre chose, mais j’ai décidé d’être encore un type sympa.

Le Chef revint face à la Mésange, il avait repris son fil et son aiguille. Le ruban fut serré petit à petit, le plus qu’il était possible sans que ce soit trop dérangeant. Mais un peu quand même. Il fit même exprès de s’approcher assez pour faire tourner la tête à Heaven si elle le détestait tant. Il fit un nœud qu’il cousu avec le symbole de pique. Il arrêta le fil, retira l’aiguille. Cette dernière fut délaissée quelque part plus loin. Tant pis si quelqu’un se la prenait dans les pattes.

- Tu me passes ta dague ? Faut que je coupe le fil.

Il tenait encore le collier-ruban, de manière à pouvoir serrer plus s’il le fallait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Jeu 20 Oct 2016 - 14:19


Heaven se figea lorsqu'elle entendit ce que Pit voulait, au départ lui faire. Lui oercer les oreilles ? Elle avait toujours eu horreur de cela ! Même si elle ne s'en rappelait pas, sa mère, la vraie, lui avait plus d'une fois posé la question. Marceline, sa tante, de même. Mais la jeune fille, que ce soit en tant que Clara qu'en tant qu'Heaven, ne voulait toujours pas que l'on touche à ses oreilles. Même si on lui avait assuré que ce serait une opération sans douleur, elle se montrait toujours réticente.
Et là, elle le pouvait. Ce n'était pas comme dans le Monde Ordinaire. Cela lui ferait mal... Et c'en était assez : le Chef des Raccommodeurs lui faisait déja assez de mal. Plutôt mentalement parlant, la Mésange se torturant souvent les méninges face à lui, tant et si bien qu'elle finissait par se perdre et se laisser aller. Physiquement, elle se faisait déja assez mal toute seule : ce ne sont pas ces petites égratignures, ces coups, qui la font souffrir le plus, mais son coeur.

- Je vais pas te planter de pique, t’inquiète pas, je veux pas t’abimer. T’es déjà bien cassée dans ton petit battant, moi j’essaie juste de te le faire remarquer.

Peut être bien qu'il lui faisait mal au coeur aussi, lui. En lui disant qu'elle ne devrait pas faire aveuglément confiance à Silver, et en la faisant toujours, toujours revenir auprès de lui, coincée dans cet endroit coloré qui, pourtant, paraît si malveillant à la Récolteuse. Prison arc-en-ciel, devenue encore plus petite maintenant qu'elle était coincée entre ces barreaux de tissus et son géolier, juste en face.

- Tais-toi, tu ne fais qu'envenimer les choses...

Souffla-t-elle finalement, réagissant aux propos du Joker, qui était déja affairé à lui passer son collier autour du cou. Laissant échapper un soupir las, l'adolescente fixait un point imaginaire sur le parquet, à sa gauche. Tout pour éviter le regard de Pit. Le vert de ses yeux qui se retrouvait maintenant à son cou, à elle.
Ce vert hypnotique. Radioactif.
Empoisonné, comme tout son être.

Pour ne rien arranger, le maître des lieux se permit même de séparer l'une des boucles d'oreilles en plusieurs partie, ne gardant que la figure de pique. Pretty avait eu une si bonne idée, ho, c'était une tellement bonne idée de prendre ces boucles d'oreilles ! Quelle idée, mais quelle idée ! La meilleure du siècle !
Il allait l'entendre. Heaven. Elle allait lui en vouloir. Bien que... Ne lui avait-il pas demandé s'il les prendraient ou non ? C'était elle qui avait acquiessé. Au final, c'était de sa faute.
Pretty avait eu chaud, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle. Et puis, c'est un gentil garçon, lui. Pas un mauvais garçon comme Pit.

"Tu aimes les mauvais garçons !"

Quoi ?

Instinctivement, en repensant aux paroles du Pirate coupeur de pieds (et éventuellement de cheveux), la main d'Heaven glissa sur la lame de son arme alors qu'elle s'était remise à la serrer plus fort. Elle s'entailla un peu la peau, réprimant une grimace mêlant douleur et surprise. Voilà ce qui en coûte de penser à une chose pareille. Chose qui était peut être vraie.

"Mais non !"

Le temps de s'être plongée de nouveau dans ses pensées, Pit, de son côté, avait fini ce qu'il avait à faire, cousant ingénieusement à la fois le symbole de pique, et le noeud du collier en ruban, ce qui ne permettait pas à la porteuse de l'enlever, le seul moyen étant de couper. Définitivement.

- Tu me passes ta dague ? Faut que je coupe le fil.

Décidément, ils pensaient pratiquement à la même chose au même moment. Sur la même longueur d'onde. Et étrangement, Heaven ne s'en serait pas plaint... si elle ne s'était pas mis en tête de s'éloigner du Chef des Raccommodeurs et de le détester, par la même occasion. Trouver tous les prétextes possibles et imaginables pour ne plus jamais se rapprocher de lui, et ainsi préserver son couple. Et peut être même sa santé mentale.
C'est qu'elle en avait presque mal à la tête de se perdre ainsi dans toutes ses pensées. Tout s'emmêlait, et semblait aussi désordonné, dérangé comme celui qu'elle avait en face d'elle.
La Mésange mit un peu de temps à aterrir, tendant mollement sa dague sur laquelle perlaient de minuscules goutelettes de sang dues à sa récente coupure. Une fois que l'arme eut changé de main, dans un tintement de grelot, la jeune fille serra le poing, ramenant sa main tout contre elle. Elle ne voulait sûrement pas que le Joker voit ce qu'elle s'était accidentellement fait... il allait encore poser des questions, sinon.

- C'est fini, maintenant ?

Demanda-t-elle seulement, après un moment, d'une voix sans timbre traduisant sa lassitude.

- Il faut que je parte vite... on m'attend, dehors...

Mensonge.
Personne ne l'attendait en particulier. Pas à cette heure, du moins. Quoique, l'argument d'une balade avec quelqu'un, c'était peut être un échappatoire ?
Ah, mais non, il y avait plus important : retourner au Parc d'Attractions. Elle avait des choses à y faire, c'était aussi un peu son jardin secret. Et pourtant... Honnêtement, en ce moment même, Heaven n'avait la tête à rien.
Ce qu'elle voulait, c'était rester tranquille, dans un coin. Ce n'était pas gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Ven 21 Oct 2016 - 17:42


Le poignard en main, Pit s’attarda sur la lame, il y avait un peu de rouge. Ça l’inquiétait de savoir le tissu déjà tâché, alors évidemment il essuya le métal avant de couper le fil. Sauf que, maintenant, il ne savait pas d’où venait le rouge. Le sang, parce qu’il fallait avouer que ça en avait cette odeur forte et immonde. Les iris trop vertes se dirigèrent sur les mains de la Récolteuse, juste pour essayer de voir, juste pour être sûr que les doigts de la demoiselle n’allaient pas salir le collier immédiatement.

Puis une question fit relever les yeux du Chef sur Heaven, le ton fit le glousser.

- Haaan ? On t’attend ? Y a surtout Weasel qui t’attend derrière la porte pour le moment.

Un son de grelot, le poignard finit planté dans le plancher, un peu à l’arrière d’où le Joker se trouvait.
Les mains sur le collier tout frais créé, Pit semblait l’ajuster un peu, pour voir si c’était assez serrer pour ne pas oublier qu’il était là.

- Non, c’est pas fini.

Fin sourire, comme ailleurs, comme le Joueur qui se contentait de regarder dans la fosse. De regarder les alentours tout en cendre. Est-ce que les gens se rendaient compte de tout ça ? Que ce qu’il y avait à la fin du Jeu, ce n’était rien ? Qu’ils ne verraient que ce qu’ils étaient tous réellement ? Des porcs rampant sur le sol gris et mort. Il fallait bien quelqu’un pour utiliser les peaux avant qu’elles ne soient salies.

- Je t’embête pendant peu de temps, comparé à tout le temps que les petits Raccommodeurs ont dû mettre pour tout ranger.

Grand sourire, le regard d’absinthe toujours fixé sur Heaven. Un rire, comme toujours. On ne changeait pas les bonnes vieilles habitudes. Pit réfléchissait à ce qui pourrait être égal, ce qui satisferait le donnant-donnant. Ce qui satisferait le Jeu.

- Alors ? Qu’est-ce qu’on fait, pour que ce soit juste ? Je te laisse une dernière chance de te racheter toute seule, après je prendrai quelque chose de valeur égale à ce que mes petits ont perdu. Disons la moitié, je veux bien accorder que ce collier en vaut la moitié.

Parce que ce que le Joker avait imaginé, le dérangeait presque. Il aurait préféré préserver la Mésange un peu tout de même.

Le Chef des Raccommodeurs ne faisait que « venger » ses travailleurs, les mains sur le tissu vert qu’il venait de mettre à la gorge de la demoiselle aux cheveux roses. Il voulait presque faire passer un message, du genre qu’elle n’avait pas à lui dire qu’elle était pressée. Il se fichait pas mal qu’elle manque un rendez-vous.

- Remarque quand même que je suis sympa, je me suis pas mis en tête de te faire grandir, alors que je pourrais, non ? Je sais où sont tes limites maintenant. Et pourtant, à la base, c’était plus pour m’assurer que tu ne te ferais pas bannir bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Sam 22 Oct 2016 - 16:20


Une fois avoir changé de main, le sang sur la lame de l'arme fut nettoyé, sans rien dire, sans aucune question. Juste un regard. Dans un sens, Heaven était bien contente, au moins elle n'aurait pas à trouver une bonne justification à propos de pourquoi il y avait du sang frais sur sa dague, pourquoi elle s'était coupée. Peut être même que Pit allait savoir qu'elle mentait, et qu'il allait lui faire cracher la vérité. Il était bon, à ça : regarder dans les yeux de son interlocuteur afin d'y discerner un changement, traduisant un mensonge.
Déja qu'il n'avait pas l'air convaincu de la précédente excuse, du "on m'attend". Évidemment, ça aussi, c'était faux. Et c'était vrai, que le seul qui attendait, c'était bien la fouine de Courtisan derrière la porte. Fouine qui devait s'ennuyer d'ailleurs, et ne devait pas entendre grand chose de ce qui se passait ici, à moins de bausser le ton.

Voyant sa dague s'éloigner d'elle dans un tintement de grelot, bientôt plantée plus loin dans le plancher, la Mésange se trouvait encore plus désarmée. Bien qu'elle n'aurait jamais, malgré tout ce qu'elle avait sur le coeur, eut le courage de s'en servir contre le Chef des Raccommodeurs, la présence de son arme la rassurait quelques peu.
D'autant plus que maintenant, le blond venait de se manifester de nouveau pour cette fois répondre à la négative. Elle ne partirait pas tout de suite. Cela suffit à refroidir complètement la Récolteuse, qui se demandait bien ce qu'il allait lui faire ensuite.

- Je t’embête pendant peu de temps, comparé à tout le temps que les petits Raccommodeurs ont dû mettre pour tout ranger.

Et voilà qu'il recommençait, simple manie de répéter cela pour la faire culpabiliser ? C'est sûr que dans l'instant présent, la jeune fille aurait mille fois plus préféré ranger la Mercerie que se retrouver face au maître des lieux. Primo, parce qu'elle ne voulait plus le voir, et secundo, parce que ce qu'il lui faisait là... cela ne présageait rien de bon pour la suite.
Qu'est-ce que c'est que ce collier, d'ailleurs, une balise ? Histoire de montrer à tous les Raccommodeurs que c'est sur cette fille, là, avec le collier vert, qu'il faut se jeter violemment pour se venger de tout ce bazar qu'elle avait mis dans la Mercerie ! Mais pourquoi cela, elle est déja punie, non ? On se charge de sa punition en ce moment même. À moins que ce ne soit un quelconque signe de possession, ce qui la rendrait encore plus mal à l'aise et en colère.
C'est décidé; pour éviter un quelconque regard sur ce collier de tissu dont elle se retrouvait affublée, il lui fallait un foulard pour le cacher.

Juste au moment où l'idée de se dégoter un foulard lui sautait à l'esprit, le Joker, qui sortait visiblement de sa réflexion, reprit la parole, demandant une nouvelle fois à l'adolescente ce qu'ils devaient faire pour être quittes. La formulation de sa phrase était si étrange qu'Heaven n'était pas sûre de l'avoir bien comprise : elle se rachetait et il lui prenait quelque chose, ou bien c'était ou l'un ou l'autre ? Ce serait plus juste, non ? Mais dans un sens, il disait que ce n'était pas fini. Donc, elle devait se racheter et il lui prendrait quelque chose ?
La jeune fille ne réfléchit pas bien longtemps : pour elle, c'était la deuxième proposition. De toute façon, il lui prendrait toujours quelque chose dans les deux cas, donc elle, de son côté, n'avait pas tellement à se racheter. C'était accessoire. Et puis surtout, elle bloquait : elle ne voulait pas dire un mot d'excuse, ça non.

- Remarque quand même que je suis sympa, je me suis pas mis en tête de te faire grandir, alors que je pourrais, non ? Je sais où sont tes limites maintenant. Et pourtant, à la base, c’était plus pour m’assurer que tu ne te ferais pas bannir bêtement.

Silence. Heaven se figea.
Elle avait pensé à ce genre de menace, mais elle ne s'attendait pas à l'entendre. Il passait vraiment à cette menace ? Il allait utiliser sa connaissance de ses limites contre elle ? Qui plus est, pour ne rien arranger,  il ne voulait pas la lâcher. Pourquoi donc parler de cela ? Parce qu'elle l'avait vu s'apprêter à faire ce genre de choses, ce qui pourrait causer sa perte à elle, avec la Mère des Sentinelles ?
Ce serait sans doute la pire des choses qui pourrait lui arriver !

- NON ! Ne va pas trop loin avec moi, NE ME TOUCHE SURTOUT PAS !

Avait alors glapit la Mésange, démarrant presque au quart de tour après son moment de silence. Voulant éviter la pire des éventualités, elle prit les devants et repoussa violemment le Chef des Raccommodeurs, sa main droite plaquée sur sa joue et l'autre le poussant au torse.
Reculant ainsi de quelques centimètres à peine, elle se retrouva pour de bon plaquée tout contre le mur, dans le coin de la Mercerie, si bien qu'elle semblait vouloir se fondre aux planches de bois du mur.
Avisant d'un côté le mur de rouleaux de tissus, de l'autre le mur de bois, elle n'avait d'autre choix que de se retrouver dans ce coin, avec en face d'elle Pit, qu'elle ne pouvait se résoudre à dépasser. Il allait la rattraper au vol, sinon.

- Ne t'avises pas de dire quoi que ce soit à mes amis, mes collègues ou encore mon petit Chef ! Ne me prends pas l'estime qu'ils me portent tous pour me nuire, je ne le supporterais pas ! Et ne pense même pas à toucher ne serait-ce qu'à un poil de Patchouli !

Tremblant de tout son corps, les pupilles dilatées, la Récolteuse énonçait le genre de punitions auxquelles elle ne voulait absolument pas avoir affaire. Tout ce qui pouvait concerner le point de vue des autres à son sujet.
Et elle disait tout cela, complètement paniquée, regardant du coin de l'oeil la trace carmine qu'elle avait laissée sur la joue du blond en le repoussant. En fond, on pouvait entendre glousser d'amusement derrière la porte, Weasel ayant remarqué le changement de ton à l'intérieur. Il écoutait, savourant le spectacle, essayant de deviner ce qui pouvait bien se passer dans la Cabane Principale des Raccommodeurs.

- Tu peux me pousser à bout en me faisant crouler sous les services, tu peux me prendre ce qui me reste de ma liberté, tu peux me rappeler à toi quand tu le désires bien que je ne ferais plus l'effort de t'être agréable !

Le ton de la jeune fille se faisait implorant, elle semblait pitoyable, ainsi appeurée dans son coin, son regard lentement voilé de larmes apparues sur le coup de la peur et de la surprise.

- Mais ne fais rien qui pourrait traduire un quelconque lien entre nous ! Que tout reste dans l'ombre, sinon la vérité à mon sujet finira par être dévoilée, sans que je ne puisse rien faire pour te faire partir aussi... Ma parole, ici, ne vaut rien à côté de la tienne, même si mes dires sont vrais. Car toi, tu as su envoûter celui qui règne en maître en ces lieux, il t'écoutera... alors que moi, il ne m'aime pas -c'est réciproque- et il n'hésitera pas à me bannir à la première faute majeure venue !

Jetant alors un oeil à sa main droite, Heaven se rendit compte que le sang avait coulé sur ses doigts et sa paume, séchant lentement. Sa main était presque entièrement rouge, à présent. Elle ne la vit qu'une seconde, sa vue étant maintenant brouillée par les larmes, qui pourtant, ne coulaient sur ses joues. Serrant le poing, elle n'allait pas arrêter le sang de couler, et produirait même l'effet inverse. Mais elle s'en fichait.
Ça n'allait pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Sam 22 Oct 2016 - 21:53

Et la Mésange n’avait pas du tout l’air ravie des menaces, ce qui était prévisible. Il gloussa tout de même, parce que franchement, il n’était pas non aussi dégueulasse que ça, quelque chose en lui disait qu’il n’en était pas capable. Peut-être la présence du cadavre au fond de la fosse, le rempart à une agression. Ce qui donnait au Joker cet air supérieur, c’était justement une certaine estime. Inversant les rôles mais sans tomber aussi bas que les porcs. Parce que sous la boue qui étouffait ce qui fut Elliott, c’était des restes de ces animaux omnivores. Une conscience enfuie qui ne donnait pas de réponse, mais qui donnait tout de même encore certaines limites.

Le Joker avait une estime de lui-même, une estime qui voyait plus loin que de savoir frapper.

Mais il fallait avouer que c’était drôle, de voir la Récolteuse flippée par une éventualité de jeu de poupée.

Par contre, il ne cacha pas sa surprise au repoussement de Heaven, il la lâcha d’ailleurs. Il trouva ensuite que c’était une situation comique, il ne put s’empêcher de rire. Enfin dégagé, il ne remarqua pas la trace laissée sur sa joue gauche, mêlée au 4.

- Qu’est-ce que tu me fais là ?

Des rires puis ils se turent. La Mésange radotait quelque chose d’alléchant. L’estime des autres, voilà donc quelque chose de nouveau. La Récolteuse toute rosée s’en souciait tant ? Il garda cette information précieusement. Patchouli, ça, il s’en fichait. Juste un animal dans le décor. Mais la suite des paroles gardait Pit concentré, ne ratant pas un seul mot. Heaven disait exactement ce que le Chef voulait entendre, donnant une suite de permissions. Le Raccommodeur s’installa même confortablement en face de l’adolescente, il n’avait rien à faire, ça se voyait sur l’état de son interlocutrice… elle n’était pas bien. Ça suffisait au Joker pour se voir bien au-dessus du Jeu. Ça lui suffisait, de savoir qu’on ne pouvait pas rester de marbre. Et la suite encore, les mots donnaient une vision qui ne pouvait pas déplaire au Joker, rappelant le pouvoir qu’il avait obtenu. Il n’avait même pas besoin d’être un lèche de Diplomate.

Lorsque la voix de Heaven eut fini de se faire entendre, Pit prit un air inquiet. Comme soucieux d’un de ses jouets.

- Oooh mais non, il ne faut pas te mettre dans un état pareil. C’est à cause de moi que t’as l’air morte de peur ? Chut, chut, chut, ça va aller, tant qu’on peut parler. En plus t'as dit des trucs que je voulais, héhé.

Un ton qui se voulait doux, alors que le Joker vint se planter à côté de la Mésange.

Il attrapa l’avant-bras droit de la jeune fille, observant le rouge qui habitait la main du même bras. Étrangement, il n’en parla pas. Pas directement, il se contenta de tourner les yeux dans la direction du poignard plus loin. Là seulement les iris beaucoup trop vertes retombèrent sur Heaven.

- Pourquoi tu t’es blessée ? Tu voulais te réveiller d’un cauchemar ? Ma pauvre, moi je peux te sortir de là. Mais… tu veux plus me supporter. Me donne pas envie de te consoler, enlève-moi ces larmes.

Dernière phrase lancée parce qu’il devinait facilement que Heaven aurait tout sauf envie de ça.

Un temps, Pit semblait réfléchir, cherchant quelque chose à ajouter. Il trouva au final.

- Je vais pas te faire grandir, pas comme ça. Si j’ai deviné juste ce qui te trotte dans la caboche, respecte aussi un peu mon estime de moi-même quand même.

Une sorte de moue sur le visage et un léger rire, comme un rire légèrement mal à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 23 Oct 2016 - 17:02

La respiration saccadée, Heaven tentait de retrouver son calme. Pit quant à lui choisissait ce moment là pour se manifester, prenant alors un ton plein de pitié qui ne fit que faire froncer les sourcils à la Mésange, qui n'était visiblement pas très heureuse que le Chef des Raccommodeurs feigne l'inquiétude.
Parce que c'était forcément feint, non ?
Tout était feint, avec lui.

La Récolteuse eut même un violent mouvement de recul lorsque le Joker vint se poser à côté d'elle, la faisant se cogner l'épaule dans le coin du mur. C'est qu'elle y était bien encastrée, dans son coin, elle pouvait même entendre le bruit du vent, l'oreille collée contre la paroi de planches de bois. À sa gauche, le mur, et Pit à sa droite. On aurait dit qu'on mettait des ours en peluche côte-à-côte dans une vitrine, et que l'un, qui ne tenait pas tour seul, devait s'appuyer sur l'un des côtés de la vitrine.
Penser à cette comparaison absurde avec des ours en peluche fit lever les yeux au ciel à la jeune fille, qui priait pour que "l'autre ours en peluche blond" n'ait pas envie de s'appuyer contre elle.
Non, non. Au lieu de cela, il lui avait saisi "la patte" droite, l'avait observée un temps, puis avait posé son regard sur la dague plantée plus loin dans le sol, puis de nouveau sur elle, "l'ourse rose à la coupe raccourcie qui commençait à redevenir normale". Ce n'est qu'après qu'il avait demandé :

- Pourquoi tu t’es blessée ? Tu voulais te réveiller d’un cauchemar ? Ma pauvre, moi je peux te sortir de là. Mais… tu veux plus me supporter. Me donne pas envie de te consoler, enlève-moi ces larmes.

Au final, Heaven ne pourrait pas éviter de faire référence à sa main. Mais dans un sens, elle n'avait pas à lui dire la vérité. Il en rirait, de toute façon. Et c'était impossible à accepter pour elle, donc mieux vallait ne pas en parler, pour ne pas se rappeler une nouvelle fois de ces mots. D'ailleurs, de quoi ce Pirate s'était-il mêlé ? Pourquoi avait-il dit cela, justement ? Qu'est-ce qui pouvait traduire chez elle, à ce moment là, une quelconque attirance pour les "mauvais garçons" ? Ou du moins, "le", parce que c'était de Pit dont ils parlaient.
C'est malin, elle se posait des questions maintenant. Qui sait, c'était peut être inintentionnel, ou alors, il voulait juste la choquer.
Malgré le fait qu'elle pensait à autre chose, la Mésange avait écouté attentivement ce que son interlocuteur disait, ayant buté sur le fait qu'il prétendait pouvoir la "sortir de là" -de quoi parlait-il exactement ?- et sur cette histoire de la consoler.
Au fond, elle n'attendait que ça, qu'il la réconforte ! Mais elle ne voulait pas se le permettre, et encore moins l'admettre, niant tout en bloc. Plus de câlin ni rien qui puisse venir de lui. Elle voulait bien retrouver un peu son calme, mais pas instaurer le contact de nouveau. Elle se laisserait aller, sinon. Et puis, oublier Pit était son objectif principal. Il avait fini par prendre plus d'importance que Silver, et rien qu'en y repensant, cela faisait culpabiliser la jeune fille.
Son Roméo est bon. Et Pit ne l'est pas.

- Passons ! On dirait que tu te complais à faire allusion à "ces choses là". Et à le faire. Avec ta brunette.

C'est ce qu'avait lâché sur un ton de reproche, du tac-au-tac, la Récolteuse, lorsque le Joker revenait sur sa première réplique, le "ne me touche pas". Cela voulait effectivement faire allusion à ce à quoi il pensait, mais aussi au fait qu'il ne devait, vraiment plus, la toucher. Là, lâcher sa main, en l'occurence. Mais il ne le ferait pas.
Le silence s'était instauré, le temps que l'adolescente réalise ce qu'elle venait de dire. Encore une petite touche de jalousie, sans s'en rendre compte. Elle souffla, roulant des yeux. Puis, d'une voix sans timbre comme il y a peu, elle continua, tentant de faire oublier ce qu'elle venait de dire :

- Et ne plus me toucher tout court, ça voulait dire ça aussi... Si tu pouvais lâcher ma main.

Sa main, elle l'agita un peu, juste pour faire comprendre. Puis, de l'autre, elle passa sur ses yeux, essuyant le restant de larmes qu'ils n'avaient pas pu ravaler. En aucun cas, elle ne regardait le Chef des Raccommodeurs. En oarlant de sa main, elle regardait sa main, en parlant de ce qu'elle avait surpris dernièrement dans la Mercerie, elle regardait droit devant elle. Mais jamais elle ne croisait le regard de Pit. Jamais.

- Au fait, j'ai dit ce que tu voulais, non ? Alors, tu veux que je fasse quoi ? Choisis ! Je vais être en retard si tu traînes.

Ton nonchalant, le ton de la conversation. Répétant encore ce gros mensonge. Qui sait, en le rabachant, peut être qu'elle pourrait sortir plus vite...
C'est ce qu'elle voulait. Au moins, elle ne serait tentée de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 23 Oct 2016 - 21:12

Réplique de la Mésange, une réplique intéressante. Le Joker ne put retenir un autre léger rire, avant de simplement garder son large sourire. Un temps, puis il attendait la suite. Imaginant bien entendu, que la Récolteuse allait ajouter encore des mots. Mieux valait attendre sagement qu’elle parle, pour mieux savoir comment gérer la crise.

Il garda donc en tête le ton des reproches, avec sa « brunette ». À cela s’ajouta qu’il fallait lâcher la main. Pit se contenta de laisser Heaven agiter l’avant-bras, suivant du coup le mouvement aussi. Puisqu’évidemment, il ne lâchait pas toujours sur demande. Puis dernier élément : l’impatience. Le Joker laissa même exprès passer un temps, puis il fit mine de relâcher Heaven mais… c’était pour prendre la main. Mieux, en glissant les doigts entre les siens. Sans vraiment se soucier du sang que ça pouvait étaler. Le Chef avait l’habitude, certains cadavres avaient encore assez de sang pour salir.

- T’es pas pressée. Je vais prendre mon temps plutôt. Crois-moi, tu veux pas que je choisisse hâtivement.

Si Heaven faisait tout pour ne pas le regarder, lui, il ne la quittait pas. Juste pour la sensation qu’on a encore un œil qui surveille. Une sensation qui pouvait être agaçante, alors Pit allait en user, évidemment.

- Avant, quand t’as causé de Love, j’ai senti comme un ton rancunier. Qu’est-ce que ça peut te faire si je fais ces jeux de poupées avec elle ? Elle, elle s’en fiche de ce que je peux bien faire avec toi.

Toujours tout sourire. L’esprit un peu amusé de se retrouver à parler de ça avec la furie de service. À se demander quelle autre scène elle allait bien pouvoir lui faire, même s’il fallait encore trouver quelque chose pour qu’elle puisse se racheter.

- Et ça t’avait pas déplu, les deux ou trois petits trucs que je t’avais fait. Tu te matraques trop ta pauvre tête dis voir.

Un rire, parce que oui… ça le faisait rire.

- T’es pas sortie d’affaire en tout cas, je dois réfléchir tout seul à ce qui pourrait te racheter.

Tête appuyé sur le mur, renversée vers l’arrière. Mais sans lâcher sa prise, celle-ci se serrant un peu plus si Heaven comptait lui fausser compagnie. Il n’était pas sûr que la blessure allait aider à dissuader par la douleur, puisque la Mésange avait déjà même serré le poing auparavant.

Que de complexité. Que pouvait-il bien trouver pour la faire se racheter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Lun 24 Oct 2016 - 14:17

Il ne la lâcherait pas. Dans tous les sens du terme. Il ne lâcherait pas sa main, suivant le mouvement de vague que la Récolteuse avait fait, sans perdre prise. Il ne la lâcherait pas, ne la ferait pas sortir de cette cage de bois qu'était la Mercerie, voulant encore la retenir. Il faisait même passer le temps exprès, juste pour faire peser un peu plus le poids de sa présence.
Et faire chier le monde.

Le pire fut lorsqu'il fit mine de lâcher l'avant-bras d'Heaven -qui voulut le ramener vers elle mais ne fut pas assez rapide-, puis qu'il lui prit la main, entremêlant ses doigts à ceux de la jeune fille, qui sentit monter en elle une vague de chaleur qui se répercuta sur la couleur de ses joues, son esprit semblant s'embrumer par la même occasion, tandis que le Joker se permettait de penser à sa place, disant qu'elle ne voulait pasqu'il se presse.

Voulant alors répliquer, la Mésange se tourna brutalement vers lui dans un froissement de tissu du collier, plantant son regard brulant dans le vert de ses yeux, à peine une seconde avant de détourner le gard. Elle sembla d'abord perdre la voix, ne prononçant les mots que par syllabes. Avant de pouvours réussir à former une phrase, Pit avait déja continué, l'obligeant, elle, à se taire. Ce n'était pas exactement par politesse mais parce qu'elle écoutait ce qu'il lui disait, cherchant par la même occasion ses mots.
Cette histoire de rancune ne fit qu'augmenter l'intensité du rouge sur les joues de l'adolescente, qui restait coite, la bouche entrouverte, sans possibilité d'émettre quoi que ce soit d'autre que des petits couinements d'indignation.

- Et ça t’avait pas déplu, les deux ou trois petits trucs que je t’avais fait. Tu te matraques trop ta pauvre tête dis voir.

Avait alors rajouté le blond. Et ça le faisait rire !
Heaven, quant à elle, était au summum de l'indignation et de la gêne, rejetant à la fois cette idée de jalousie et ces "deux trois petits trucs" dont son interlocuteur avait fait mention. Maintenant le visage coloré d'un rouge vif, et ce jusqu'aux oreilles, la Récolteuse réussit enfin à émettre un long "mais" plaintif, affichant une moue grimaçante.
En plus, le Chef des Raccommodeurs la faisait encore patienter, disant réfléchir au moyen, pour elle, de se racheter. Cela allait durer encore longtemps...

- Mais tais-toiiiiii ! Déja, ne t'avise pas de penser à ma place ! Moi j'ai qu'une envie, c'est de sortir d'ici au plus vite !

Couina soudain la Récolteuse, bouillante d'une colère qui n'en était pas vraiment une. C'était la réaction typique des nanas que les jeunes hommes embêtaient, et qui leur disaient d'arrêter sur un ton qui traduisait qu'elles en redemandaient.
Car oui, en effet ! Sans le savoir, Heaven s'était prise au jeu, et désirait, tout au fond d'elle, rester ici. Ce n'était pas si désagréable, hormis la sensation de picotement de la vilaine coupure qu'elle s'était faite.
Depuis qu'elle s'était mis en tête de ne plus cotoyer Pit pour repêcher son amour pour Silver, elle tâchait de s'en éloigner le plus vite possible, et de voir seulement ses pires côtés. Au fond, tout au fond d'elle, elle avait refoulé toute son affection pour lui, afin qu'elle ne refasse plus surface. Cette façon dont elle se comportait en sa présence, le fait qu'elle s'amusait bien plus avec lui qu'avec son proscrit, tout.

- Et mon ton était pas du tout rancunier, c'est juste que je n'aime pas Love, c'est tout ! Je le faisais juste remarquer, rien d'autre !

Sa voix était suraïgue et avait un accent de plainte, du à la fausse colère qu'elle feignait.
Évidemment, il n'est pas bête, il l'avait devinée, cette jalousie que la Mésange ne voulait pas admettre. Elle n'aimait pas la Mère des Sentinelles uniquement parce qu'elle avait éprouvé de la jalousie, de la voir ainsi si proche du Joker. Sans trop le savoir, elle se faisait possessive...

- Et puis lâche ma maiiin ! La façon dont tu la tiens, c'est trop bizarre ! Je n'aime pas ça ! Ne reste pas si proche !

Avait-elle enfin rajouté.
Pendant tout le temps qu'elle avait parlé, Heaven avait eu le courage de relever les yeux vers ceux de son interlocuteur, sans ciller. Elle avait failli buter sur quelques mots, son ton se faisait gémissant et peu assuré, et elle avait menti, menti jusqu'au bout ! La couleur de son teint, qui ne voulait plus se décolorer, le traduisait.
Qu'il la laisse tranquille ! Pourquoi tenait-il à ce qu'elle reste alors qu'elle voulait s'éloigner ? Voulait-il que la tendance reste inversée ? Les devinait-il seulement, les changements du coeur de son interlocutrice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Lun 24 Oct 2016 - 16:06

Large sourire. Il avait droit à une réaction, rougie. Elle n’arrivait pas à l’ignorer, apparemment. Et les plaintes avaient tout sauf l’air d’être dans le plus grand des désarrois. C’était comme si c’était un « non » qui voulait dire « oui ». Ce qui fit rire le Joker, évidemment. Il était sûr d’une chose : il aurait toujours des réactions, bonnes ou mauvaises.

- Je pensais pas à ta place, c’était une manière de parler…

Large sourire, toujours, c’était une phrase tombée peut-être dans l’oubli, mais il s’en fichait pas mal de toute manière.

Elle niait, la Mésange. Elle niait tout. La voix la trahissait affreusement, facilement. Le Chef n’était pas peu fier d’arriver à lire aussi facilement les failles, surtout lorsqu’il crut comprendre la pointe de jalousie cachée parmi les crises de Heaven. Large sourire toujours, fier de son coup.

C’était si drôle, et maintenant elle n’aimait pas comment il lui tenait la main. Large sourire toujours, parce que le Joker ne s’intéressait aux mots que lorsque ceux-ci lui apportaient quelque chose. Dans le cas de la Mésange, absolument rien n’était apporté comme ça, il fallait chercher ce qui était ailleurs. Montrer qu’il savait, quoi qu’elle puisse dire. Une forme de contrôle en soi. Peut-être.

En tout cas, tout prouvait qu’elle mentait. Et le Joker riait.

- T’es pas crédible quatre secondes, tu sais ? T'as pas l'air dérangée par cette façon.

Que faire d’un cas pareil à la Mésange ? Pit repartait contempler un peu le plafond, avant de finalement retourner les iris absinthe sur Heaven.

Il se contenta de raffermir sa prise, avant de la relâcher un peu. Menant le dos de la main de l’adolescente à lui, il y déposa un bisou. Encore un moyen d’emmerder, d’ajouter du rouge au teint de la Récolteuse qui ne semblait pas se calmer.

- Bon, où j’en étais ? Comment me dédommager, c’est vrai, c’est ça la question de base.

Large sourire, encore et encore et toujours. Rien ne changeait. Les mots n’ayant aucun crédit selon Pit, il n’y prêtait pas d’importance. Tant que ça ne semblait pas vrai. Ou assuré. Et qu’il le voulait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Lun 24 Oct 2016 - 17:21


Une manière de parler. Il disait que c'était une manière de parler. Le fait qu'il lui dise qu'elle ne voulait pas qu'il choisisse rapidement, c'était juste une "manière de parler" ? Il était donc égoïste à ce point, pour dire une chose pareille ?
Mais avant qu'Heaven ne puisse s'indigner de cet égoïsme dont elle-même faisait oreuve de temps à autre, son interlocuteur avait déja repris la parole, lui apprenant qu'en fait, elle n'était pas du tout crédible. Elle se figea. Il ne parlait que de sa façon de lui tenir la main, mais est-ce qu'il avait tout compris ? Ou pire, même, est-ce qu'il savait exactement ce qu'elle voulait ? Qu'en fait, c'était comme avant, mais qu'elle cachait son côté tendre pour le remplacer par un masque de méfiance et d'agressivité ?

Alors que la Mésange avait relevé la tête vers le blond, les yeux si exorbités que son expression frôlait la démence, elle revint vite fait à sa position de départ, fuyant les iris vertes qui revenaient sur elle. Maintenant qu'elle était découverte, elle faisait profil bas, Heaven. Elle restait silencieuse, ne disait plus rien du tout, se calmant lentement mais sûrement, son visage maintenant moins rouge. Le corps pourtant encore raide comme un bout de bois, la tension avait bien du mal a redescendre.
Il n'y avait rien à dire, de toute façon. Et puis, ce serait sans doute même mieux ainsi. De garder le silence.
Même face à ce baisemain digne d'un gentleman que venait de lui faire le Chef des Raccommodeurs, et qui eut pour effet de faire revenir le teint coquelicot aux joues de l'adolescente. Les lèvres pincées, ses cheveux presque revenus à leur lingueur initiale, couvrant son visage rougissant, elle restait la tête basse.

Même lorsqu'il lui posa une question, revenant sur cette histoire de dédomagement, elle ne répondit pas, ne pipant mot, sans bouger. Presque, elle retenait sa respiration. Et elle laissa ainsi passer un temps, sans rien dire, regardant les lattes du plancher de la Cabane Principale des Raccommodeurs.

- Je t'ai déja donné trois proposition, si elles ne te suffisent pas, cherche autre chose !

Son ton était... neutre, tout à fait normal, quoiqu'un peu faible. Pourtant, la formulation de sa phrase montrait une certaine impatience, qui n'était pas vraiment voulue.
C'est qu'elle avait l'esprit embrumé, Heaven, elle ne savait plus quoi dire, quoi répliquer. D'ailleurs, elle n'ouvrit plus la bouche après cela.
Une façon de montrer qu'elle se rendait ? Peut être essayait-elle de trouver quelque chose à dire ? Ou cherchait-elle seulement à se calmer, se vider l'esprit, se convaincre de nouveau que le type à ses côtés était purement mauvais ? À moins que ce ne soit tout à la fois.
C'était tellement plus facile quand elle n'avait pas à le détester...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Mar 25 Oct 2016 - 9:42

La Mésange était bien silencieuse, ne lâchant qu’une phrase d’un ton neutre. Donc ce qu’elle avait dit plus tôt faisait partie des propositions. Large sourire, contrastant avec l’invisibilité de la Récolteuse, neutre.

Un moment, Pit ne dit plus rien, pas sûr de s’il acceptait cette attitude ou non. Après réflexion, il se dit que ce n’était pas bien grave. Après tout… elle lui avait donné tout ce qu’il voulait, et dernièrement, elle lui avait même donné raison. Le Chef aimait beaucoup ça, qu’on se rendait compte qu’il avait raison. Donc l’attitude de Heaven à ce moment, était « excusée ». Elle avait compris un truc.

Toujours tout sourire. Il entreprit de se lever, sans lâcher la Mésange. Il l’entraina d’ailleurs à sa suite. En face de lui. Sans doute il avait imaginé qu’elle risquait de se fondre dans le bois à force de s’y appuyer. Le Joker releva les deux mains qui se tenaient, assez haut pour qu’il puisse les regarder. Il allait devoir se laver les mains, il avait déjà quelques filets de sang. Cette vérification terminée, il rabaissa le bras pour se concentrer sur Heaven.

- Okay, je prends tes trois propositions. Mais je vais être sympa, t’inquiète pas. Je suis très tolérant, surtout avec tes saut d’humeur. Enfin, tant que ça va pas trop loin.

Là, il lâcha enfin Heaven. Mais ce n’était que pour prendre la tête de la Récolteuse entre ses mains.

Large sourire. Toujours.

- Je t’aurais bien proposé un tour de magie pour te faire sourire, mais je pense que tu te serais convaincue que ça ne t’intéresserait pas.

Il observa le collier qu’il avait fait, pas peu fier de l’élégance de l’objet. Selon lui.

- Tu veux que je te libère ? Maintenant qu’on sait tout les deux que tu te mens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Mer 26 Oct 2016 - 15:10

Il passa un moment où aucun d'eux ne disait quoi que ce soit. C'était si calme, si paisible... La tension avait baissé d'un cran, la teinte des joues de la Mésange se faisait moins vive. On entendait que la pluie qui clapotait sur le toit de la Mercerie. La fouine dehors se taisait, ne bougeait plus. Il devait avoir froid, tiens. Ce serait bien fait pour lui.

Heaven essayait furtivement de faire glisser sa main de celle du Chef des Raccommodeurs, mais, avant qu'elle n'ait pu arriver à un résultat satisfaisant, ce dernier se relevait, l'entraînant à sa suite. Il dut forcer un peu pour faire se relever la demoiselle un peu réticente, puis la fit se placer en face de lui, laissant la tête se tourner et les iris fuschia se poser sur un mur.
Sentant tout un coup sa main se lever, la jeune fille y jeta un oeil pour voir ce qu'il se passait. Visiblement, le Joker observait. Quoi ? Peut être ce sang. Il n'avait qu'à pas lui prendre la main, sa main, à lui, ne se serait pas retrouvée barbouillée de rouge.
Et puis vraiment, ne pouvait-il pas la lâcher, à la fin ?

Sa requête fut peu après exaucée, mais autre chose vint la troubler. Ce que Pit avait dit avant de lui lâcher la main. Qu'il prenait les trois propositions. Les trois. La faire crouler sous les services, lui prendre ce qui lui restait de sa liberté ET la rappeler à lui quand il le désirera. Il semblait avoir pourtant bien compris qu'il devait faire un choix ! C'était une façon de la faire réagir, ou bien voulait-il vraiment la garder auprès de lui ? Ou même pire : l'asservir.
Enfin bref : elle règlerait ce petit malentendu plus tard.

Grimace, lorsque le Joker vint caler ses mains sur ses joues. Elle allait avoir du sang sur le visage, elle aussi... Mais dans un sens, cela ne se verrait pas tant; la voilà qui se remettait déja à rougir, bien que l'odeur ferreuse qui vint lentement à son nez ne soit pas des plus agréable.
Vint ensuite une phrase qui, pour Heaven, n'avait rien à faire là : cette histoire de tour de magie que le blond lui proposait. Il tenait vraiment tant que cela à la retarder, ou alors en avait-il simplement profité pour lui lancer un pique ? Ce qui serait logique dans un sens, car il disait qu'elle se convaincrait que cela ne l'intéressait pas.
Comme pour dire qu'il était inutile de mentir plus, et qu'il avait compris qu'elle se voilait la face.

Chose qu'il lui fit clairment comprendre en lui disant, enfin, qu'elle se mentait. Le seul point positif, c'était qu'il lui proposait de lui rendre sa liberté. Mais pourtant... Pourtant ! Il y avait cette histoire de propositions à régler. À croire qu'il se jouait d'elle, sachant pertinemment qu'elle allait rester.
Au moins, elle était sûre qu'après que cette histoire soit réglée, elle pourrait sortir. Mais d'abord, il fallaut mettre les choses au clair :

- Attends ! D'abord on parle de ces propositions, là ! C'était une à choisir dans les trois, je te donnais des idées, c'est tout ! Prendre les trois... Tu veux ma mort ou quoi ? Je suis pas une esclave, non plus !

S'était indigné la Récolteuse, daignant jeter un regard à son interlocuteur avant de baisser les yeux de nouveau. Cette histoire du fait qu'elle se mentait lui faisait un peu perdre pied. Tout cela, c'était pour retrouver son amour qu'elle avait pour Silver, rien de plus. Il le fallait. C'est quelqu'un de bon.
Ce n'était pas chose aisée car Pit, quant à lui, semblait délibérément l'attirer vers lui. Pourquoi, pourquoi ? Tenait-il vraiment à ce qu'elle se détache de son proscrit ? Il ne resterait que lui, dans ce cas... et lui, il est mauvais !

- Et je ne me mens pas, tu te fais des idées. Je veux juste me préserver de ton poison en m'en éloignant, c'est tout. Je me sens mal par ta faute, je ne veux pas m'éloigner de Silver. Il va revenir me voir, de toute façon.

Ton déterminé.
Mais pourquoi, pourquoi tenait-elle à rajouter quelque chose ? Voulaut-elle absolument avoir le dernier mot ? Elle devait juste régler cette histoire de propositions...
D'ailleurs, elle priait pour qu'il ne se rabatte pas sur la dernière. Ce serait sans doute la pire. De devoir le côtoyer sur demande, pendant une durée indéterminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Jeu 27 Oct 2016 - 11:00

Au moment où le Joker se disait qu’il allait rendre à Heaven sa liberté, il fut quelque peu bloqué dans son élan. Pas les troit propositions, il ne réagit pas dans un premier temps. Puis la Mésange poursuivit, et à la fin, Pit ne trouva rien de mieux à faire que de rire un peu.

Il ne comptait pas devoir choisir, ça lui semblait très bien.

- Je prends les trois propositions. Depuis quand tu décides ? Tu décides même pas de ce que tu veux faire, puisque tout est callé sur une personne. Que tu connais même je pense.

Un rire, parce que pour lui, c’était hilarant. Il n’avait aucune idée de qui était vraiment ce « Silver », mais il ne croyait pas aux histoires de bannis qui survivaient seuls. Pour lui, soit on rejoignait les pirates, soit les Peaux-Rouges. Ou on mourrait.

- Et je me fais pas des idées. Je sais ce que je dis.

Le Chef des Raccommodeurs ne lâchait pas la Récolteuse, comme pour être sûr qu’elle n’allait pas s’enfuir. Ça l’intéressait de voir ce que répondrait la Mésange, c’était toujours un brin absurde selon lui, donc parfaitement distrayant. Pit s’inquiéta brièvement du sang sur sa main, mais ça avait déjà séché, il n’y avait pas une grande quantité. Heureusement. C’était mieux quand il n’y avait pas de sang sur les tissus.

- Alors, on reste sur les trois propositions. Ça devrait pas te changer beaucoup, au point où t’en es…

Le Joker se demandait s’il ne faudrait pas tenter de faire fuir la Récolteuse, il n’avait plus envie de chercher des arguments. Et il voulait pourtant le dernier mot. Un sourire plus fourbe se dessina sur son faciès, il avait eu une idée. Quelque chose qui énerverait sans doute la Mésange, au point de fuir. Sans discuter plus longtemps aux termes du contrat.

- On fait comme ça ? Allez, va pour les trois.

Large sourire.

- Ça te convient cette fois ?

Sur ces mots, il approcha son visage. Normalement, elle devrait plus s’indigner pour ça que pour sa décision. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Peut-être ferait-elle le lien avec l’autre fois, et fuira. Elle sera bloquée par la porte gardée, mais Pit la fera s’ouvrir. Et la Mésange courra loin. Du moins, c’était ce qui se dessinait comme scénario dans la tête du Joker. Restait à voir si ça allait se passer comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Jeu 27 Oct 2016 - 15:16


Ce moment où l'adrénaline remonte, car chacun campe sur sa position... C'était exactement ce moment là qu'Heaven vivait. Elle, n'acceptait pas que Pit lui impose les trois propositions. Lui, justement, y tenait absolument, et remettait même sur le tapis le fait que pour lui, la Mésange ne décidait de rien. Le dogmatisme dont faisait preuve son interlocuteur agaçait cette dernière. Elle était frustrée, car quoiqu'elle réplique, elle serait toujours contrée.
Alors, la jeune fille bouillait silencieusement, le regard froid, tandis que le Joker rabachait de nouveau qu'il avait raison. Fichtre. Que c'était énervant. Parfois, il méritait simplement qu'on le fasse taire. Peut être bien que, pour toujours tenter de faire accepter ses idées, il arrivait d'abord à se persuader lui-même qu'il détient toujours la vérité. C'était tout à fait plausible !

- Alors, on reste sur les trois propositions. Ça devrait pas te changer beaucoup, au point où t’en es…

Non, bien sûr, voyons ! Cela allait juste lui courir encore plus sur le haricot, ce n'est pratiquement rien ! Peut être même allait-elle risquer le burn-out, mais ce n'était rien non plus ! Allons, un câlin, et ce serait fini !
Mais non, bien sûr que non, ce ne serait pas fini. Peut être allait-il se retrouver les yeux crevés, à cause d'un contact dont Heaven ne voudrait sûrement pas. Peut être que cela pourrait la calmer.
Mouvement de tête, les yeux levés au ciel. Du moins, au plafond. Elle pensait à des choses si glauques que cela, maintenant ? C'est que cela pouvait aller loin. Pourquoi ne pas le tuer, ce serait encore plus simple !
Encore fallait-il oser porter la main sur lui, chose qui était parfaitement impossible pour la Récolteuse. Pourquoi ? Elle n'en avait tout simplement pas la réponse.

Maintenant, le fait que Pit OSE lui demander si cela lui convenait fit se crisper les poings de l'adolescente. Au moment où elle allait répliquer un "non" singlant, le voilà qui approchait son visage du sien. Là, ce fut facile de lire dans son jeu : il n'attendait pas de réponse, mais une fuite. La pression sur les joues semblait même s'être relâchée.
Comme chacun jouait à contrarier l'autre, Heaven n'allait sûrement pas donner au Chef des Raccommodeurs ce qu'il voulait. D'un geste brusque de la main, elle balaya celles qu'il avait calées sur ses joues, et se recula de quelques bons pas. Là, elle se posta bien droite, et, d'un ton déterminé, dit simplement :

- Nnnon. J'ai dit : non.

Mouvement de tête à la négative pour appuyer ses dires, faisant se soulever des mèches rose bonbon. Bras croisés, le regard hautain et le sourire grimaçant, la Mésange jouait elle aussi la têtue. Et, sans ciller, elle fixait son interlocuteur pour de bon.
Reprenant ensuite brièvement sa respiration, elle déclara, pour se justifier :

- Et comme je sais que tu ne seras pas content, je suis prête à accepter toutes les propositions SAUF la troisième. Là, dans ce cas, ça ne changera pas grand chose pour moi !

Si au moins il passait sur la dernière proposition, elle serait satisfaite et s'en irait. Après tout, ce n'est pas comme si elle croulait déja sous les services et que sa liberté s'en retrouvait bien restreinte. Mais jamais, au grand jamais, elle ne viandra comme un toutou si on l'appelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 709
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Ven 28 Oct 2016 - 11:35

Raté. La furie rosée ne fuyait pas sans demander son reste. Zut. Comment changer cette entêtée ? Enfin, Pit avait cru qu’elle allait s’enfuir. Il n’avait pas du tout protesté à la libération de Heaven, du moins, de ses mains. Le résultat le déçu beaucoup. Beaucoup.

Sourire. En écoutant les conditions de la Mésange en cage dorée, ou ferreuse. Quelques pas en arrière, pour aller vers la porte. Il frappa quatre coup sur le bois.

- Je crois que ça va prendre un peu plus de temps que prévu, désolé dude, faudra attendre encore.

Des mots adressés à Weasel, évidemment. Puis le Chef entreprit de revenir vers Heaven, d’un pas presque traînant. Quelques rires, un peu plus fort. Le Joker se frotta les mains au visage comme s’il avait l’impression d’être dans un rêve, ça le calmait un peu. Parce que le Bouffon ne montrait jamais un air énervé. Gardant le sourire, toujours.

- Maintenant tu veux discuter ? Dommage, c’était avant, ça.

Il alla prendre le poignard délaissé auparavant, s’installa sur la table de travail et observa l’objet.

- Qu’est-ce qu’on fait ? Parce que je reviens pas sur ce que je dis. Et j’ai dit les trois.

Le bruit du grelot habillait un peu l’air qui portait déjà les gouttes de pluie. Ces dernières firent penser au Joker qu’il n’avait plus vraiment d’utilité en temps que Bouffon quand le Roi était si peu joyeux. Et si peu réceptif à ses tours. Quand les iris trop vertes retombèrent sur la Récolteuse, le poignard se pointa sur la demoiselle. Avec un léger rire, comme fatigué ou comme ailleurs. Il ne comptait rien faire, il le replanta d’ailleurs derrière lui dans le bois du plan de travail.

- Je commence à me lasser de ton jeu, là. Me force pas à commencer un autre.

Grande sourire. Ailleurs.

- J’ai tout mon temps, en plus. Sauf si ça finit sur un bannissement.


Un rire, il devait bien s’occuper l’esprit un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explications   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fête foraine : explications.
» test +explications "i-doser"
» Explications
» Explications sur les publicités
» - QUI VEUT GAGNER UN CODE ? - Explications ---- règles du jeu ---

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-