Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Explications   Dim 2 Oct 2016 - 18:40


Sous une pluie battante, une silhouette s'avance à grandes enjambées, sèmant sur son passage des mots volatiles prononcés en français et qu'il ne vat mieux pas traduire. Entre les arbres, aux aguets, Heaven s'avance, protégée quelques peu de la pluie par une boîte carrée plate qu'elle tient d'une main sur sa tête.
Gromelant, elle sillone les alentours du Grand Arbre, à la recherche d'un animal : une fouine. Pas n'importe laquelle, celle du Grand Arbre. Celle à qui elle se devait de donner ce qu'elle ramenait pour le supérieur de cette même fouine. Ce type qu'elle ne voulait plus voir, et sur lequel elle lâchait insultes et moutons.

Pit, le seul et l'unique, encore et toujours. Il fallait s'en douter.

Montant un escalier par-ci, traversant avec une extrême prudence une passerelle -mauvais souvenir- par là, la Mésange cherchait, en vain, le Courtisan. En général, elle ne mettait pas autant de temps à le trouver, et cela lui tapait sur les nerfs.
Mais dans un sens, c'est parce qu'il avait décidé de se poser dans le "quartier des Raccommodeurs", et qu'Heaven ne s'aventurait plus dans cette partie de l'Arbre qui regroupe leurs Cabanes. Car qui dit quartier des Raccommodeurs dit Mercerie. Et qui dit Mercerie le soir, à cette heure, dit Pit. Il y reste toujours, à ce moment là.

- Ici, Juliette !

L'avait alors apostrophé Weasel au loin, appuyé sur une barrière non loin de la Cabane Principale des Raccommodeurs. La Récolteuse leva alors la tête pour le regarder, cherchant tout d'abord d'où provenait la voix.

- J'ai eu un mal fou à te trouver ! Et je viendrais pas jusque là, descends, toi !

Lui avait-elle répondu d'un ton sec, une mains sur sa boîte et l'autre crispée, ses ongles s'enfonçant dans sa paume. Juliette. Tout ça parce qu'il sait aussi pour Silver, et qu'il appelle celui-ci Roméo. Quel sale petit fouineur...

- Tu ne veux pas monter ? Je ne viendrais pas les chercher non plus... Qu'est ce que ça te coûte ? Comme ça je pourrais durectement venir les déposer...

Répliqua alors le Loyal, narguant la jeune fille avec un petit sourire en coin. Celle-ci lui fit comprendre qu'elle ne monterait pas, se baissant pour déposer la boîte à terre afin que le Courtisan aille la chercher.

- A-a-ah ! Je vais lui dire que tu ne veux pas l'apporter !

- Espèce de gamin ! C'est abusé !


Mais déja, Weasel s'en retournait vers la Mercerie, avançant déja sa main vers la porte. Aussi vive que l'éclair, Heaven se releva, comblant la distance qui la séparait de la fouine de Courtisan en une fraction de secondes.
Elle faillit même lui rentrer dedans en présentant la boîte, complètement paniquée. Elle ne voulait pas avoir affaire à Pit, pour rien au monde, à présent. Même si elle se trouvait maintenant tout près de lui, dans son domaine.

Sans que la Récolteuse ne s'en soit rendue compte, le Loyal avait déja ouverte la porte, et, jouant sur la surprise, la poussa sans ménagement à l'intérieur, refermant derrière elle en tenant la clanche. Il se saisit alors d'un long mirceau de bois appuyé sur le mur de bois, puis la cala afin que l'on ne puisse plus ouvrir la porte.
De l'autre côté, Heaven avait repris ses esprit, et jura en français tentant d'ouvrir la porte, sans succès.

Nouveau juron. Se retournant alors en plaquant violemment la boîte sur la table, qui manqua de s'ouvrir et d'éparpiller tous les strass qu'elle contenait, la Mésange tenta de nouveau d'ouvrir la porte, entendant de l'autre côté le Courtisan qui ricanait, lui disant qu'il avait bloqué la porte et qu'elle devait rester là.

- Que me veut-il ?!

Avait-elle craché à l'adolescent, comprenant que Pit avait quelque chose à lui dire. Elle entendit alors glousser, puis, simplement, un mot : Mouton.
La Récolteuse se crispa alors, se retournant, dos à la porte. Le mouton. Curly le mouton. Celui qu'elle avait lâché dans la Mercerie et qu'il avait saccagé sur le coup de la douleur. Elle s'en voulait d'avoir frappé le pauvre mouton... Mais il était mort, maintenant. Sa peau transformée en vêtement.

Ce qui comptait... C'était Pit, qu'elle voyait plus loin, qu'elle devinait dans l'arrière-boutique de la Mercerie. Elle ne s'avança pas, ne fit pas un geste, pas un bruit. Elle attendait. Et elle ne voulait pas le voir.


Dernière édition par Heaven le Mer 8 Mar 2017 - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 713
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 2 Oct 2016 - 19:32

Trop de choses à faire, à surveiller. Trop à veiller, trop à faire pour maîtriser le Jeu. Pour que tout soit en place, que chacun fasse la lumière sur la case en attendant d’être éliminé par une carte de malchance, une mauvaise pioche, un hasard peu amical. Les tours de magie s’enchainaient, cartes ou passe-passe, cartes ou poupées. La magie qui distrayait le Roi avait plus de peine à se faire entendre des yeux de celui-ci. Et le temps ne faisait que confirmer l’état d’esprit. Pit n’appréciait pas, mais c’était une mauvaise carte tirée, tout était sous contrôle. Il fallait parfois faire des concessions afin d’arriver au but. Quel but ? Celui du Jeu. Impossible de réellement savoir.

Le Joker, emballé dans son cher manteau tout doux, balançait ses jambes dans le minuscule vide qui séparait ses pieds du sol. Assis sur une table de l’arrière boutique.

Il entendait des bruits sourds, ça venait de dehors, mais les yeux restaient rivés sur le sol en bois. Un ricanement, alors que le sourire n’était pas si grand, bien plus restreint. En ouvrant sa veste, le Chef s’était souvenu d’un truc, d’une chose qu’il n’avait pas pu ajouter. Une affaire de mouton. Donnant-donnant. Pas de mauvais tour sans en avoir en retour, et évidemment que la fois dernière avec la Mésange n’avait rien d’une vengeance selon lui. Sinon, il s’y serait pris autrement.

Les voix, il pensait les reconnaître. Dehors, juste devant l’entrée. Weasel était en train de ramener le petit oiseau qui ne cessait de voler en haut ou en bas. Aucune constante. Une porte qui claqua, une furie qui s’énervait. Il suffit de lever les iris d’absinthe sur le bonbon rose qui s’acharnait pour avoir de quoi rire un peu, le Raccommodeur n’avait pas sorti son masque souriant, mais il ricanait tout de même au spectacle.

La boucle était bouclée. Même état d’esprit que la première fois, non ?

Heaven ne semblait plus bouger, calmée aussi vite ? Le Joker n’y songea pas. Il ne s’avança qu’après une minute peut-être, un peu moins, se distrayant avec l’index qui s’enroulait et se libérait de la tressette à droite de son visage. Arriver vers la Récolteuse, mains dans les poches, le Chef n’offrit qu’un bref grand sourire qui s’effaça vite.

- Hello, ma poupée. J’avais pas pu finir un truc, la dernière fois. Finalement, l’ordre s’est déroulé autrement. Je dois dire que tu m’avais un peu distrait.

Un ricanement, parce qu’il trouvait ça très drôle. Puis il désigna un vague geste de la main, la porte qui avait été l’objet d’un gros acharnement à l’instant précédent.

- Il va pas ouvrir tant que je le lui demanderais pas.

Puis le Joker vint d’intéresser à la boîte amenée, il y trouva des strass, ça ne retenu son attention que durant moins d’un millième de seconde. Objet refermé. Les iris beaucoup trop vertes à nouveau dirigées sur la Mésange.

- J’avais encore un truc à te dire, mais bon, t’es un peu partie rapidement. Maintenant, on va finir tout ça, d’acc ?

Le Joueur était plus présent, histoire de ne pas trop rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 2 Oct 2016 - 20:06

Coincée dans la Mercerie, Heaven avait comme une mauvaise impression de déja vu. Elle sentait, au plus profond d'elle, qu'elle allait de nouveau se retrouver coincée dans l'arrière-boutique. Peut être pas nue, cette fois. Quoique, maintenant qu'elle savait ce dont il était capable de faire...
S'il s'avisait de toucher ne serait-ce qu'une parcelle de sa peau, il allait en payer les frais. D'autant plus que cette mauvaise impression, comme une boucle qui se refermait, semblait lui peser sur la poitrine. Elle était seule, comme la première fois, Patchouli étant en ce moment même terrée dans la Cabane que sa maîtresse partageait avec certains de ses collègues. Aussi, elle ne portait plus les mêmes vêtements, et ses cheveux s'étaient retrouvés raccourcis, bien qu'ils repoussaient, lentement mais sûrement.

La Mésange se tendit encore un peu plus lorsqu'elle vit arriver le Chef des Raccommodeurs, emballé dans son manteau. Le manteau doublé au Curly. Le manteau qu'il lui avait mis sur le dos la dernière fois, lorsqu'elle avait encore fugué dehors. Ils étaient rentrés, ils s'étaient changés, et ensuite...
Inconsciemment, elle se passa la langue sur les lèvres, d'un geste machinal, et eut un brusque mouvement de recul, s'appuyant un peu plus à la porte, entendant de l'autre côté une légère protestation.
L'autre était toujours là ?

- Hello, ma poupée. J’avais pas pu finir un truc, la dernière fois. Finalement, l’ordre s’est déroulé autrement. Je dois dire que tu m’avais un peu distrait.

- Certes.


Ton sec, le moins amical qui soit. Le regard sombre, Heaven était bien décidée à ne plus se laisser attendrir, ni même laisser un dérapage dans son comportement. Il était certes un peu tard pour y penser, mais elle ne se ferait plus jamais berner, peu importe ce qui arriverait.
Une autre phrase fit comprendre à la jeune fille que l'autre fouine était toujours derrière. Elle eut alors une petite exclamation de protestation, un peu las. Il allait suivre toute leur conversation, et même si l'acoustique était moindre à cause des murs, tout lui serait sûrement rapporté.

- J’avais encore un truc à te dire, mais bon, t’es un peu partie rapidement. Maintenant, on va finir tout ça, d’acc ?

Bien qu'il prenait son éternel ton détaché, le Joker avait l'air plus sérieux. Heaven le sentait, et elle s'en doutait en voyant le sourire plus restreint. Il avait exactement la même expression la dernière fois. Lorsqu'ils s'étaient quittés, en de mauvais termes.

- Je n'ai rien à me reprocher.

Fit simplement l'adolescente, avant de poursuivre :

- C'était vous qui faisiez des choses, et même si cela ne vous atteint pas, ce genre de comportement est puni ici. C'est trop adulte. Alors, je vous ai puni, à ma manière.

Avait-elle donc rajouté. Elle allait directement au vif du sujet, sentant de nouveau cette étrange rage qu'elle jugeait normale envers la Mère des Sentinelles.

- Rien d'autre.

Pas de jalousie, ni rien. Elle ne pouvait pas être jalouse, elle n'avait pas le droit, elle avait quelqu'un donc elle n'avait aucune raison d'éprouver ce sentiment, elle s'en persuadait, elle y croyait. Pourtant, elle se voilait la face.
Et en ce moment même, elle aurait tant aimé que les strass qu'elle avait dégotés intéressent un peu plus le Chef des Raccommodeurs... Cela lui aurait au moins permis de ne pas avoir à s'expliquer de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 713
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 2 Oct 2016 - 20:39

Rien à se reprocher ? Rien du tout du tout. Selon les dires de la Mésange attrapée. Même pas de protestation à l’appellation de « poupée » au possessif, elle se rouillait la guimauve. Air moins souriant, air qui n’avait rien d’inconnu pour la demoiselle, il le lui avait déjà montré.

Une justification, celle d’une rencontre encore plus ancienne de la dernière. Un temps. Pit cligna des yeux, comme s’il se réveillait d’un sommeil. Le visage prit une expression pensive, le regard vaguant vers une fenêtre donnant dans le vide des branches. Quelque chose, quelque chose d’important, qui marquait un peu plus restait dans son esprit. Cette fois-là, où il avait joué à un des jeux d’adultes, rien de particulier, mise à part une chose. Un problème un brin problématique. Mais ça ne concernait pas Heaven. De ce jour-là, il n’importait qu’une histoire amusante d’un mouton et de gamins forcés de nettoyer la bêtise d’une furie aux cheveux roses. L’autre élément, était secret. Un autre souci en parallèle.

Le Joker passa ses mains sur le visage, encore un geste d’un esprit qui essayait de se réveiller et de se concentrer sur la situation. Moins grave que l’autre qui habitait les pensées du Jeu, mais elles avaient le même point de départ.

Un soupire et un rire.

- Rien ? Vraiment ? Quelle égoïste adorable ! Peut-être que mes jeux avec certaines sont « adultes »… au moins je ne fais d’injustice à personne. Toi, tu crois vraiment que je me suis baissé pour ramasser les dégâts de ta crise de…

Et le Chef semblait réfléchir, attraper un mot qui le faisait toujours rire, un mot si pratique parfois pour manipuler.

- De jalousie, du moins on aurait dit ça. Voyons Heaven, je suis si méchant, tellement que mes Raccommodeurs ont dû ranger ton bordel, tellement que je leur ai dit que je m’occuperai de la source de leur malheur.

Pas de large sourire, mais un rictus en coin.

- Vise mieux, parce que t’as fait du mal à d’autres.

La vilaine méchante, un plan comme un autre. Juste pour voir, pour rire, pour constater si ça atteint la demoiselle qui se voyait si bien. Ou non, grande question. Pit s’amusait en tout cas, enfin… un peu. Il se distrayait d’autres soucis collatéraux.

- Donnant-donnant, je dois protéger mes petits, toi qui les persécutent je sais pas pourquoi.

Comme si c’était évident, comme s’il était blanc comme neige, doux comme un agneau. Comme si. Il s’approcha un peu plus, juste pour réduire la liberté. Juste pour entrer dans la zone de périmètre privé.

- T’es un peu coincée ici de toute manière. Tu veux discuter de ta sentence ? Ou bien je décide tout seul, avec mon imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 2 Oct 2016 - 21:11

Ce qu'avait dit Heaven semblait étonner quelques peu le Chef des Raccommodeurs. Il mit visiblement un temps avant de savoir de quoi il était question. À ce moment là, la jeune fille se demandait si elle n'avait pas dit une bêtise en prenant les devants. Peut être que ce n'était pas de cela qu'il voulait parler ?
Elle n'eut le temps de réfléchir à une autre possibilité que déja, Pit enchaînait, plaidant le fait qu'il ne faisait d'injustice à personne. Il sembla s'arrêter en plein milieu d'une phrase, cherchant ses mots, et la Récolteuse profita de ce temps de silence pour lancer, d'un ton indigné :

- Égoïste ?! D'où tu te...

Mais une nouvelle fois, elle n'eut le temps -cette fois, en ce qui concerne la parole- de finir sa phrase. Elle s'était attardée sur le fait qu'il lui disait directement qu'elle était égoïste, et elle ne pouvait laisser passer cela. Il l'était tout autant, lui aussi, si ce n'est plus.
Et, tandis que Pit continuait de parler encore et encore, de jalousie, du fait que ce furent les Raccommodeurs qui réparèrent les dégâts causés par feu Curly devenu manteau, du fait qu'elle avit fait du mal aux autres -ici, les Raccommodeurs, donc-, du fait qu'elle les persécutait, la Mésange sentait que ses paroles l'atteignaient comme des flèches en plein coeur.
Alors, pour cacher qu'elle se sentait blessée, elle cracha sauvagement, outrée :

- Quoi ?! Je punis justement, et je devrais l'être aussi ?! En plus tu as même pas été foutu de nettoyer les dégâts ?! Alors que tu... vous le méritiez !

Ce brusque haussement de ton eut pour effet de faire glousser celui qui se trouvait de l'autre côté de la porte. La moutarde montant alors automatiquement au nez de la jeune fille, celle-ci frappa violemment du poing sur la porte, feulant à l'intention de la fouine un :

- La ferme, ducon ! Rends-toi invisible et mêle-toi de tes affaires plutôt, c'est entre lui et moi que ça se passe !

Puis, rouge de colère, elle tourna de nouveau la tête vers son interlocuteur réel, lui lançant alors, d'un air dégoûté :

- T'essayes de me faire culpabiliser, là, c'est ça ? Et franchement, tu crois pas que tu m'as déja assez punie jusqu'à maintenant ? Avec tes histoires de délais, qui se racourcissaient ? T'attends quoi de plus de moi, maintenant, hein ? T'as décidément aucune limite !

Puis, reprenant doucement sa respiration, sans pour autant retrouver le calme, elle serra les poings et siffla pour finir qu'il ne devait pas employer de pronoms possessifs pour la désigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 713
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 2 Oct 2016 - 22:03

Un léger soupir face à la furie qui réapparaissait, enfin, elle était déjà là juste avant. À la fin de la tirade, de la suite de désaccords, le Joker eut un large sourire.

Des gloussements, des ricanements, des rires. Puis le fou rire s’en suivit. Rien n’avait changé, hilarant. Selon le Joker du moins. Et l’avis de ce dernier était particulier. Lorsqu’il reprit enfin son souffle, il attrapa l’avant bras de la Mésange. Large sourire qui tomba presque aussitôt. Le Joueur revenait à la place du gamin qui jouait sur le cadavre de celui qui avait été étouffé dans la boue.

Sa main libre revint frotter le visage du Chef, encore un geste comme s’il venait de se réveiller. C’était un peu le cas, puisque c’était celui qui était au-dessus de tous les plateaux de jeu qui était là.

- Fini ?


Le sourire était là. Toujours. Mais moins grand, plus calculé. À force, sans doute certains le reconnaissaient déjà. Le Raccommodeur en chef traina Heaven à sa suite, direction le fond de la Mercerie, boucler la boucle.

- Donc j’use de mon imagination, faut bien que je te punisse pour mes pauvres Raccommodeurs. Parce que dans cette histoire…

Il s’arrêta sèchement, et se retourna face à la Mésange de la même manière.

- T’as voulu punir, soit. Mais t’as juste enquiquiné des innocents. Fallait t’y prendre autrement. Trop tard maintenant.

Il serra un peu plus sa prise, souriant un peu, très peu. Il aurait fallu que Heaven fasse autrement, ça oui, mais bon, elle n’avait pas assez de jugeote. Selon le Joker. Ça lui aurait évité quelque chose. Mais bon, on ne pouvait pas toujours trop attendre d’une Poupée aussi dissidente, facile à manier, mais complexe à gérer.

- Tu m’avais pourtant bien amusé la dernière fois.

Un peu plus mielleux, avant de resserrer la main alors qu’il venait de la relâcher un peu le temps de passer son miel dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 2 Oct 2016 - 22:39


Le fou rire du Chef des Raccommodeurs résonna à ses oreilles comme une moquerie, comme s'il enfonçait encore un peu plus le couteau dans la plaie. Dehors, l'autre abruti de Courtisan devait bien s'amuser, et pourtant, il respectait tout de même un minimum leur intimité. À moins que l'idée de regarder par une fenêtre ne lui soit tout bonnement pas venue à l'esprit. Mais il n'est pas bête, donc cela ne devait pas être le cas.
Alors qu'elle voyait rouge et que Pit n'aidait pas à la calmer -au contraire-, Heaven lâcha un leger hoquet de surprise lorsque le blond lui saisit l'avant-bras. Pourtant, il semblait être ennuyé. Du moins, le seul mot qu'il prononça ensuite, une interrogation, ce "fini", semblait crier que cela l'embêtait. Étrangement, Heaven en aurait jubilé, mais elle ètait tellement occupée à essayer de se calmer et aussi à se défaire de son étreinte qu'elle n'y prêta même pas attention.

Et elle se fit ainsi traîner jusqu'à l'arrière-boutique de la Mercerie, comme la première fois. Elle avait pourtant essayé de freiner leur progression, sans succès : ses ballerines glissaient sur le plancher, leur semelle lisse frottant à peine sur les planches de bois.
Et voilà que lui disait qu'il fallait une punition pour venger, en quelques sortes, ses pauvres Raccommodeurs. Affichant alors de nouveau un air indigné, la Mésange voulut rouspéter. Il ne devait tenir à ses Raccommodeurs que parce qu'ils lui servaient à quelque chose, que ce soit pour son Jeu ou pour autre chose, de toute façon ! Et que tentait-il de faire ? Attendrir la demoiselle en la faisant culpabiliser ?
Il rajouta même qu'elle aurait pu s'y "prendre autrement". Cela fit alors cracher à la Récolteuse un :

- Je ne suis pas COUPABLE !

C'était uniquement lui qui la désignait comme tel. Il n'avait qu'à ramasser, c'était sa punition, qu'il n'a pas faite. Les autres Raccommodeurs n'étaient pas du tout mêlés à cela, ils devaient rester en dehors ! Quel prétexte il avait du trouver pour les laisser faire le rangement à sa place...

L'étreinte se reserrant un peu, Heaven couina, plus de surprise que de douleur, cherchant à se libérer. Elle ne sentit même pas que la pression s'était relâchée, alors que Pit tentait visiblement de l'attendrir, touchant de nouveau un point sensible avec son "tu m'avais pourtant bien amusé". Une fraction de seconde, et l'adolescente s'était quelques peu attendrie avant de reprendre de nouveau un air grave.

- Et je ne regrette RIEN !

Avait-elle alors lancé, en guise de réponse, tentant de s'en persuader elle-même par la même occasion. Plongeant son regard accusateur dans le vert des yeux du Joker, l'oiseau à qui on venait de coincer une aile demanda vivement, avec une pointe d'anxiété dans la voix :

- Qu'est-ce que tu veux me faire maintenant ?! Pourquoi m'avoir ammenée juste ici ?!

Puis, sans attendre de réponse immédiate, de son autre main, elle saisit le poignet de l'adolescent, tentant alors de lui faire lâcher prise. Et elle tirait, tirait sans succès.

- Je devrais me plaindre pour ce que tu me fais...

Avait-elle enfin sifflé entre ses dents, tout en changeant de tactique et en exerçant une plus forte pression sur le poignet du Chef des Raccommodeurs. Avec cela, elle comptait lui faire mal et enfin le faire lâcher son bras, peu importe les conséquences.
Il n'avait pas à la retenir ainsi, il paraissait même plus virulent que la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 713
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Lun 3 Oct 2016 - 19:42

L’oiseau se débattait, refusant de sortir de l’état d’esprit du moment. Ce serait certes comme la première fois, le Joker n’en fut pas plus déçu que cela en s’en rendant compte. La tête légèrement penchée sur le côté, le sourire fin resta fixé sur les lèvres, immortel mais différent de l’exagération. Un jumeau qui cachait justement son cadet ou aîné. Le Chef des Raccommodeurs se contentait d’attendre, on ne pouvait faire que ça avec la Mésange, à moins de l’interrompre, à moins de trouver un moyen de la faire taire. Ou bien de la faire encore plus hurler.

Un léger rire, puis plus rien. Les yeux s’étaient concentrés sur l’acharnement de la Récolteuse, un acharnement qui cherchait à faire mal au poignet de l’adolescent. Pit ressentait en effet une douleur, mais c’était si… minime comparé à d’autres. Il avait eu tellement pire auparavant, tellement pire lorsque les stalactites étaient tombées sur les imprudents qu’ils avaient été. Quelle horreur ça avait été, quelle peur prise à la gorge ça avait été. La peau écorchée de partout, le décor indépendant du Jeu avait pris le dessus. Pit avait dû faire tant d’effort pour se convaincre qu’il l’avait calculé. Il n’y était pas parvenu d’ailleurs.

Il serrait les dents, tout comme sa prise. Tout comme son autre main sur celle de la demoiselle rose bonbon, pour la forcer à lâcher.

- Arrête de parler de ces trucs, tu sais bien que ça m’atteint pas. Tu perds ton temps, et tes mots. Je t’avais même laissé la chance de discuter de ta sentence, mais tu préfères râler, tout le teeeeeeeeemps.

Les doigts se resserraient encore, le Joker avait une chose à faire, un but à cette petite partie, il ne remarquait pas encore si Heaven avait daigné lui lâcher le poignet.

- Tu te plains incroyablement beaucoup, tu sais ? Jamais contente, au moindre truc qui va de travers. Qu’est-ce que je vais faire de toi si tu sers plus à rien ? Tu devrais te « plaindre de moi » ? Et moi je devrais te livrer à Peter, une grandissante à bannir, ça va le faire rire.

Il poussait la Récolteuse vers un mur, toujours des histoires de contrôle en quelques sortes.

- Je sais même pas si je peux te parler tranquillement sans te lâcher. C’est pas forcément intéressant, mais ça peut être amusant.

Le Jeu, le Joker ne tenait que par ça au fond. Le monde adulte n’était pas le sien à cause de divers facteurs qui le retenaient bien enchainé dans l’univers enfantin, les vraies significations, toujours prendre à la légère. Tout n’était qu’un jeu. Donc ce n’était pas grave. Et puis, donnant-donnant, c’est du fair-play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Lun 3 Oct 2016 - 22:02

Il répondait.
Physiquement parlant, Pit répondait à la pression infligée sur son poignet en y mettant le double -ce qui était plus simple pour lui, faisant parti du "sexe fort", n'est ce pas- sur celui, déja saisi, de la Récolteuse, qui, malgré un couinement plaintif plus prononcé, ne lâcha pas peise tout de même, plantant toujours plus les ongles dans la chair du Joker.

Le fait que ce dernier lui rappelle qu'une plainte n'aurait aucun effet sur lui fit de nouveau se crisper Heaven, qui voulait littéralement que ses ongles puissent transpercer la peau du Chef des Raccommodeurs. Il jouait même à faire le "p'tit gars sympa" en disant qu'il lui avait "laissé la chance" de discuter, la remettant une nouvelle fois en cause.
Mais qu'il se taise à l fin, qu'il se taise !

Alors qu'une pression encore plus forte se faisaut sentir, la Mésange n'eut plus assez de force pour planter ses ongles d'avantage. De retour à sa première tactique, elle tentait de repousser la main du blond pour la faire glisser, ou lui faire lâcher prise. Sans succès.
De nouveau, il lui lançait des piques, passant cette fois-même aux menaces. Celles qu'il n'avait jamais employées auparavant, ou du moins pas si crument. Le fait qu'il lui rappelle qu'il connaissait son secret et pouvait s'en servir contre elle, bien que dans un sens, elle pouvait le faire couler aussi. Elle avait des arguments, comme le fait de se servir des autres... mais ça, le Tyran miniature n'en verrait pas la gravité.
Comme le fait de se servir de peaux humaines pour en faire des vêtements.
Le plus flagrant, ce serait peut être lui dire, purement et simplement, que son cher Bouffon s'adonne à des jeux d'adultes ? Si c'est adulte, et même si c'est Pit dont on parle, Peter ne laisserait sûrement pas passer. Le mieux, c'est qu'elle pourrait aussi dénoncer Love.

Mais...

Encore fallait-il qu'on ne la désigne pas comme étant une menteuse. Si elle s'amusait déja à dire cela en présence du Joker, il serait assez habile pour plaider son innocence et réussir, appuyé qu'il serait en plus par sa fouine d'acolyte, qui a su lui aussi se faire une place de choix. Si elle accusait la Mère des Sentinelles, ils seraient peut bien bien deux contre elle, sauf si quelque chose chez elle prouvait clairement la véracité de leurs agissements.

Plongée dans ses machinations qui ne se produiraient peut être jamais, Heaven sentit tout à coup quelque chose heurter son dos. Elle ne mit d'ailleurs pas bien longtemps avant de deviner qu'elle se trouvait dos au mur de l'arrière-boutique, ne s'étant même pas rendue compte qu'elle se faisait pousser, lentement mais sûrement. Étrangement, ici, elle tentait de s'en éloigner, des murs, cela ne présageait jamais rien de bon. Du moins, pas en présence du maître des lieux.

- Maintenant que je suis coincée, dis-moi ce que tu voulais me dire, et laisse-moi partir, qu'on en finisse !

S'était alors rageusement exclamé la Récolteuse, son regard toujours brillant de colère. Le Chef des Raccommodeurs lui avait déja tant demandé... Peut être bien était-elle la seule ici obligée de lui ramener des choses. Était-elle la seule qu'il cherchait ainsi, il laissait peut être les autres tranquilles ? Pourquoi toujours elle ? Pourquoi se retrouvait-elle toujours dans le pétrin ? Confrontée à lui alors qu'elle ne voulait plus le voir, qu'elle s'en était jurée ? Que lui voulait-il, enfin ? Pourquoi n'arrivait-elle jamais à lire en lui, alors que lui justement, y arrivait si facilement pour elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 713
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Mar 4 Oct 2016 - 21:42

La peau du Joker devait sans aucun doute être marquée par les ongles enfoncés de la folle rosée. Ce n’était pas grave, c’étaient des marques dues au Jeu, en partie. Ça n’avait pas la même signification que les griffures dans les tissus de chairs face verso. Pit ne lâchait pas sa prise, parce que c’était drôle de faire comprendre que la cage était toujours là. Que la Mésange approuve ou non les manières du Joker.

Que de rage dans les paroles de la Récolteuse, et le sourire du Chef ne disparaissait pas. Il était un peu plus grand, mais toujours un peu comme étant ailleurs. Et pourtant, les lacs d’absinthe fixaient toujours la cible du jour.

- T’es si pressée ! Il faut savoir être plus calme des fois, plus lent.

Un léger rire, parce que ça l’amusait, parce qu’il ne tiendrait sans doute pas compte de cette phrase. Il n’y avait pas d’importance.

- Rien que parce que t’es pressée, tu vas pas sortir d’ici rapidement. Personne aura à chercher, puisque je suis « sûrement en train de m’occuper de la couture et que tu m’aides peut-être, tu m’apportes du matos après tout ».

Large sourire. Et le Raccommodeur en chef relâcha les poignets de la furie, pour aller s’intéresser à un tiroir. Un coup sec pour ouvrir ce dernier, tout en fixant continuellement Heaven. La main disparue pour réapparaitre avec du fil et une aiguille. Le sourire ailleurs, moins présent mais bel et bien affiché. Registre différent. Le Joker était vexé ? Pas encore. C’était juste une touche d’agacement, parmi l’éternel contrôle du Bouffon du Tyran. Le Joueur se penchait au-dessus de la fosse, pour y plonger les doigts, en ressortir l’un des objets gisants sur le cadavre noyé dans la boue. Pour y attraper une poupée sous le regard hilare du pion représentant du Joueur.

- On va en finir, t’inquiète pas ma chère Poupée. J’ai toujours tenu parole, non ?

Le fil passa le chat de métal, puis un nœud termina l’action. L’extrêmement fine corde produisit un infime son musical d’une note unique lorsqu’elle fut tendue.

- Tu as décidé de me laisser imaginer comment on allait remettre le donnant-donnant à égalité, sur ce point. Oublie pas que tu m’es redevable a vie, me fait pas regretter de ne pas t’avoir littéralement laissé tomber.

Un rire, tout en faisant signe à Heaven de s’approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Mer 5 Oct 2016 - 19:39

Quelle vision idiote d'Heaven en train de secouer le bras de haut en bas afin de faire lâcher prise au Joker ! C'était aussi inefficace que pitoyable, d'aitant plus qu'elle ne prenait même pas la peine d'écouter ce que son interlocuteur disait en face. De toute façon, il allait encore trouver le moyen de rejeter la faute sur elle, pour n'importe quoi.
Alors, au lieu de s'énerver encore un peu plus à cause de cela, elle continuait, inlassablement, à secouer le bras. Les grands gestes qu'elle faisait avaient fini par lui faire mal, mais tant pis.

La jeune fille lâcha juste un énorme soupir lorsque le Chef des Raccommodeurs lui fit comprendre qu'elle n'était pas sortie de sitôt, la libérant alors à la même occasion.
Là, la Mésange fixa un moment son poignet, un peu rougi à cause de la pression qui y avait été exercée, tout en se disant que de son côté, Pit devait avoir de jolies marques d'ongles. Et vu là façon dont elle avait appuyé, elles n'étaient pas prêtes de partir tout de suite.

Lorsque l'adolescent s'éloigna vers le bureau, la Récolteuse suivit sa progression d'un regard inexpressif. Au fond d'elle, lorsqu'il s'était mis à fouiller dans un tiroir tout en la regardant, même sans connaître le contenu dudit tiroir, elle lui souhaitait qu'il se pique avec une aiguille. Fort.

- On va en finir, t’inquiète pas ma chère Poupée. J’ai toujours tenu parole, non ?

Nouveau soupir de la part d'Heaven. Le voilà qui voulait lui faire admettre qu'il avait raison, alors qu'il se plaisait à lui donner tort juste avant. Tout ça pour montrer sa supériorité. Ou peut être ce genre de chose. Quelque chose de tordu. Ou alors, c'était juste pour parler. En outre, il avait utilisé, de nouveau, un pronom possessif. Serrant les poings, l'adolescente y réagit par un :

- J'ai dit, pas de "ma".

Sans timbre. De nouveau, Pit reprit la parole en faisant comprendre à la demoiselle qu'il avait enfin trouvé la "sentence". Parti comme c'était parti, il allait encore vouloir lui coudre sa griffe sur ses vêtements. Alors que cette fois, il ne les avait même pas raccommodés. C'était inutile et injuste.
Puis, la Récolteuse se figea en entendant la mention de "laisser tomber" au sens littéral du terme. Étrangement, même si elle se méfiait maintenant beaucoup des passerelles, elle avait fait abstraction de ce jour où les planches de l'une d'entre elle avaient cédé sous ses pas, et qu'elle s'était retrouvée accrochée par la seule force de ses bras, à quelques mètres mortels du sol. Se remémorer ce souvenir lui fit un tel choc qu'elle faillit en lerdre l'équilibre, bien qu'elle était encore appuyée sur la paroi de bois.

Reprenant ses esprits tout en ignorant le signe que le blond venait de lui faire, lui signifiant de s'approcher, la jeune fille profita d'un moment d'inattention de ce dernier pour vite se faufiler dans la grande salle. Là, avisant la hauteur des fenêtres, elle se rendit à l'évidence : à moins de déplacer quelque chose pour s'en setvir d'appui, elle ne pourrait pas y caler ses jambes. Elle n'avait pas le temps : Pit allait se rendre compte plus vite qu'elle lui avait faussé compagnie.
Deuxième solution : feindre la fuite et préparer l'effet de surprise si elle se faisait découvrir.
Ouvrant alors vite fait une fenêtre et se ruent vers des rouleaux de de tissus posés près du mur, Heaven se cacha derrière, se courbant un peu afin de ne pas se faire trop voir. Si son subterfuge fonctionnait, le Joker sortirait, et là, elle pourrait vraiment s'enfuir par une fenêtre (ou même la porte si sa fouine et lui étaient plus loin). Sinon, elle l'attendrait.
Se préparant alors à lui servir un accueil digne de ce nom, la Mésange se saisit de sa dague, prête à menacer le Chef des Raccommodeurs grâce à elle. Pourvu que cela soit efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 713
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Mer 5 Oct 2016 - 22:40

Les choses allaient être compliquées, Heaven ne semblant pas très coopérative. Et cette insistance sur le « ma »… rien que pour ça, il n’en tiendrait pas compte. Pit. Il ne se soucierait pas de cette volonté.

Les mains retombèrent le long du corps, voyant qu’il devrait se remettre à trainer la Mésange par les plumes. Il quitta la fille des yeux, le temps de rouvrir le tiroir à la recherche d’un ruban vert absinthe. Il dû y mettre assez d’attention pour prendre et couper le ruban exact, ainsi que de poser l’aiguille.

Lorsque les yeux verts se relevèrent, la furie rose s’en était allée. Un ricanement, puis les doigts se refermèrent sur le morceau de tissu, l’aiguille et le fil. S’en suivit la suite de pas qui menèrent le Chef dans la salle principale. Une salle colorée par les tissus, une salle toute en longueur. Avec des bancs de travail pour les Raccommodeurs, un grand bureau pour le Joker. C’était pratique pour y faire des mesures de tissus.

Un coup d’œil vers les fenêtres, Pit resta un instant à la fixer, la fenêtre la plus proche de l’arrière boutique, dans la salle de travail.

- Vraiment … ?


Moyennement convaincu, il l’aurait quand même entendu ? Rien qu’un peu ? Déjà qu’il l’avait senti s’agiter. Plus de sourire, pas besoin quand il n’y avait personne en face. Puis les iris tombèrent sur des rouleaux de tissus.

- T’as pas l’impression que ça se répète ?

Dit sans grande conviction mais le sourire revint sur les lèvres, est-ce que la Récolteuse était encore dans la pièce ? À voir, mais ça n’étonnerait pas Pit. Il connaissait des tours de passe-passe où l’apparition était là depuis le début, il connaissait plusieurs coups de poker, il connaissait la fourberie des gens. Et puis, il n’avait rien à perdre de vérifier. Weasel aurait peut-être déjà réagi, mais ça semblait trop calme.

Le Chef se contenta de se balader tranquillement parmi les bancs, les ateliers des Raccommodeurs. Il s’assit fini par rejoindre son bureau de couture, s’y perchant, toujours en contemplation des rouleaux de tissus. Sans un mot. Il attendit quelques instants, jouant avec le morceau de ruban vert entre les mains pour passer le temps.

Un moment, quelques minutes. Ça pouvait durer longtemps, le Joker avait l’habitude lointaine de ne rien faire pendant un moment. Parce qu’il devait attendre. Quoi ou qui ? Il ne s’en souvenait plus.

Sa voix finit par briser le calme, un sourire en coin en accompagnement. Comme s’il se parlait à lui-même, pas trop fort.

- Peut-être qu’elle était assez longue sur ses jambes pour grimper… C’est vrai que j’ai pu en voir beaucoup.

Léger rire, un gloussement. Comme s’il cherchait à rendre la possible auditrice, mal à l’aise à l’allusion de la dernière rencontre dans la Mercerie. La fois où la Récolteuse avait eu droit à un vieux tissu pour se couvrir.

Il descendit, quelques pas un peu hasardeux. Une marche finie par un accroupissement, avancé de quelques centimètres pour être au coin des rouleaux.

- Bouh.

Grand sourire.
Peut-être qu’il sursauterait s’il avait la dague pointé sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Jeu 6 Oct 2016 - 20:40

Accroupie derrière son mur de rouleaux, Heaven attendait, le regard vif. Bandant instinctivement les muscles comme un animal voulant sauter sur sa proie, lorsqu'elle entendit les bruits de pas se rapprochant, elle restait immobile, concentrée sur sa proie... Enfin, c'était plutôt le contraire : elle était la proie qui avait tout de même un moyen de défense, le petit oiseau que le chat Bengale aux yeux verts venait chercher pour y planter ses griffes... Enfin, venir passer une griffe dans son plumage. Une aiguille dans les vêtements, en somme.
Du moins, c'est comme cela que la Mésange le voyait. Pit allait encore vouloir lui coudre quelque chose dans les vêtements, un signe de carte ou peut être plusieurs, histoire de faire comprendre quelque chose du genre "Pit est passé par là" ou encore "Propriété de Pit".
La dernière option fit parcourir un douloureux frisson dans le dos de la Récolteuse, qui faillit presque siffler d'indignation contre elle même, du fait d'avoir pensé à une telle chose. C'était inadmissible. Personne ne pouvait lui appartenir comme un jouet. Les humains ne sont pas des jouets.

Via un angle mort, la jeune fille suivait la progression du Chef des Raccommodeurs, apercevant dans sa main une nouvelle chose : un ruban. Vert.

"Oh non, pas du vert... Tout sauf du vert..."

C'était pour elle qu'il avait sorti cela ? Que voulait-il en faire ? Un petit flot à coudre à la chemise ? Ou quoi d'autre, sinon ? Que pouvait-on donc faire avec un ruban vert ? Où voulait-il le mettre, d'ailleurs ? Quelle poisse de ne même pas pouvoir en distinguer la longueur... Cela aurait peut être pu donner quelques informations sur l'emplacement.

Étrangement, le Joker parlait. Peut être feignait-il de se parler à lui-même, juste pour faire réagir l'adolescente, qui restait aussi silencieuse qu'un voleur qu'on prendrait en train de cambrioler une maison. À la seule exception qu'elle ne cambriolait rien du tout, et cherchait plutôt à fuir sans demander son reste.
Elle eut juste un sursaut, son regard se durcissant après la mention de ses jambes. Et surtout ce qui avait suivi. Le "j'ai pu en voir beaucoup". Il avait bien maté ses jambes et ne s'en cachait même pas, le petit trou du cul... Et dire qu'Heaven tentait de faire abstraction de ce qu'elle avait pu faire avec lui.
Comme rouler sur les tables, se blottir contre lui, se délecter de son odeur... Chacun a une odeur particulière, sur laquelle on peut mettre le doigt, ou non. C'est assez spécial. Et maintenant, la Récolteuse sait reconnaître cette odeur qu'est celle du Chef des Raccommodeurs.

Et lorsqu'il apparut enfin, juste devant elle, la sortant alors de sa rêverie... la pointe de la dague vint se placer à quelques millimètres de son visage, entre les deux yeux.

- Pas un geste ! Tu lâches tout, tu bouges plus, et tu me laisses partir !

S'était précipitamment écriée la Récolteuse, lançant des ordres qui n'allaient sûrement pas être écoutés, à haute voix, les mains crispées sur son arme. Ses paumes devaient être rougies tant elle serrait.

- Si tu fais quoi que ce soit, je te crève les yeux ! Ou alors je te taille un sourire qui te défigurerait à jamais !

Avait-elle rajouté, menaçante pour bien se faire comprendre, bien que sa voix tremblait. Même si Pit était un type de la pire espèce, elle ne se voyait pas lui faire quoi que ce soit qu'elle avait annoncé. Et elle ne savait pas pourquoi, quelque chose la bloquait. Elle ne se voyait vraiment pas lui faire du mal... du moins, pas avec une arme. Peut être, juste, le frapper, dire ce qu'elle avait sur le coeur au lieu de toujours tenter de reculer, reculer devant lui encore et encore...

- Je t'interdis de me toucher ! Et puis, ne mate rien... même pas mes jambes.

Allusion à ce qui avait été dit. Un peu déconcentrée et troublée par ses propres paroles, la Mésange perdit l'équilibre et se retrouva sur les fesses, repliant vivement ses jambes sur le côté tout en replaçant son arme entre les deux pupilles vert hypnotique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 713
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Sam 8 Oct 2016 - 16:15

Un accueil tranchant qui fit ouvrir grands les yeux du Joker, les portant sur la dague puis la demoiselle qui se trouvait à l’autre bout. Un air de surprise, puis le large sourire. Un ricanement, décidément que c’était drôle. Les mésanges avaient maintenant des griffes. Du genre tranchant.

Les mots qui accompagnaient le geste tuèrent l’esprit d’ennui, c’était tout sauf surprenant. Le Chef n’avait pas envie d’écouter ça. La suite, les menaces adressées aux yeux et au sourire eurent déjà plus d’impact. C’était drôle de l’entendre de la bouche d’une fille avec des cheveux roses. Pit s’imagina même avec un vrai grand sourire, comme un masque qu’on pourrait pas du tout lui enlever cette fois. Il en gloussa. Le Jeu ne serait pas contre, ça avait une sorte d’esthétique logique.

Mais la voix de la Mésange avait une mélodie tremblante, le sourire de l’adolescent était plus fin que celui que la dague aurait pu lui donner.

Puis quelque chose de nouveau prit toute l’attention du Bouffon du Tyran de l’Île et des enfants.

- Ce sont des ordres ?


Un rire, un fou rire qui entraina le Joker en arrière. Il essaya de se relever en s’appuyant sur une table de travail, il dû y garder appui alors qu’il était plié de rire. Il en avait même les larmes aux yeux.

Il essaya de reprendre son souffle à plusieurs reprises, gardant un œil sur Heaven de temps à autre. Il essayer d’aligner des mots, mais il était coupé par ses rires. Il frappa même du pied, et quand enfin il put prendre une grande inspiration, il dû se frotter les yeux. S’éventant avec une main libre, qu’il avait failli piquer avec l’aiguille, il se relaissa tomber au sol pour être au niveau de la Récolteuse.

- Ex… excuse moi.

Encore coupé par quelques restant de rire, il pouvait enfin parler.

- Bon, okay, j’ai pas pu m’en empêcher. Tu… tu m’interdis de te mater ? Pourquoi ça te dérange, c’est pas un truc très ado justement ?

Sur ces mots, le Joker revenait vers la fille à la voix tremblante et la lame tranchante.

- Je crois que t’es condamnée à rester ici. Si on trouve pas un accord. Oublie pas tes dettes, surtout celle à vie. Et toi… tu te soucies de ce que je mate ? Quel sens des priorités !

Pit s’éclatait. Il jouait comme un gamin dans une fête foraine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 366
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

That's my secret garden...

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 9 Oct 2016 - 17:18

Et voilà le fou rire. Heaven ne s'y attendait vraiment pas, et encore moins à ce qu'il dure aussi longtemps. Il était survenu après que le Joker ne lui pose une seule et unique question, réagissant à ses propos : "Ce sont des ordres ?" et puis, il etait parti.
La Mésange, quant à elle, s'était avancée entre ses rouleaux de tissus, se collant au mur, recroquevillée sur elle-même, les jambes serrées, sa dague encore fermement tenue dans sa main droite. Et elle attendait que le Chef des Raccommodeurs se calme. Et elle le voyait qui la surveillait de temps à autre. Visiblement, il ne voulait pas qu'elle ne fuie une nouvelle fois.

Le pire, c'est que lorsqu'il ouvrit la bouche de nouveau, c'était pour renchérir sur le fait de la mater, disant que c'était "très ado". Là, la Récolteuse n'eut pas le temps de réfléchir à une réponse, rien ne lui venait, à part une chose dont elle était sùre : elle ne voulait pas qu'il continue à la mater. C'était juste, une réponse négative. Non. Quelque chose qu'elle n'osait pas dire, comme si ses cordes vocales avaient décidé de ne plus lui répondre.
Pourtant, s'il voulait la mater, c'est qu'au fond, il s'intéressait à elle, aussi physiquement parlant. Et dans un sens, c'était aussi cela, son problème : cette gêne lorsque quelqu'un d'autre voyait son corps. Mais, ce n'était pas la première fois que le blond le voyait, non ? Une fois, c'était entièrement, pendant une fraction de seconde, et toutes les autres fois avec sa robe qui laissait voir ses jambes, et enfin, il s'était même aventuré jusqu'au niveau de sa poitrine, lorsqu'elle portait l'une de ses créations...

En se remémorant ce dernier souvenir, la jeune fille voulut se faire encore plus petite qu'elle ne l'était déja. Pourquoi, pourquoi lui avait-elle permis de l'approcher d'aussi près, lui, le pervers de service ? Comment cette proximité avait-elle commencé, déja ?
Par un simple câlin, une fois, c'est vrai. C'était ça, non ? Et elle devait être vraiment désespérée pour vouloir tant se rapprocher de lui. Elle ne pouvait pas attendre son proscrit, c'était vraiment idiot... d'autant plus qu'elle en redemandait. Pourquoi en redemander ? Pourquoi vouloir s'imaginer cette brume rose, tout simplement pour se cacher, à elle-même, le fait qu'elle désirait aller plus loin ? Cela causerait même sa perte, il le lui avait dit. Et justement, en ce moment même, l'adolescente se posait une question primordiale : pourquoi lui, et pas Silver ?
En fait, cette histoire de balance qu'elle s'était expliquée en se disant que sur chaque plateau se trouvait le bon et le mauvais côté de Pit, ce n'était pas ça... c'était lui, et Silver qu'elle comparait. Et elle était au final arrivée à un point où le mauvais garçon manipulateur était devenu plus important que le pauvre Banni...
Tant de révélations !

La tête posée contre ses genoux, Heaven réalisait le point de non-retour où elle était arrivée, son corps secoué de légers tremblements, mais assez intenses pour faire tinter le grlot accroché à sa dague.
Non-retour ? Elle ne voulait pas l'accepter. Il y avait fircément un moyen de faire revenir la balance comme avant. Elle avait prévu de couper les ponts, mais c'était lui, Pit, qui la rappelait toujours, comme on le ferait avec un toutou obéissant. Mais il ne parvenait pas à l'appeler en lui promettant une récompense, mais plutôt en la menaçant que si elle ne revenait pas, il l'abandonnerait. Comme un chien. Il ne lui manquait plus qu'un collier.
Un collier...

- Tu veux faire quoi avec ton ruban ? Un collier que tu me passerais autour du cou ? Comme un maître le ferait à son chien ?

Elle avait juste un peu relevé la tête pour dire ça, sans jamais regarder le Joker dans les yeux. Le vert de ses yeux. Comme le ruban. Encore quelque chose qui était symbolique. Pourtant, cette histoire de ruban, ce n'était pas si important, non ? Peut être qu'elle se faisait des films, et que là, elle était tellement déboussolée qu'elle se mettait à penser des choses complètement abracadabrantes.
À moins que ce ne soit juste pour oublier tout ce qui lui trottait dans la tête, et se laisser faire ? De toute façon, il lui avait dit que s'il ne trouvaient pas un accord, elle n'était pas prête de sortir. Alors, autant que cela se fasse vite. Il avait carte blanche. Ensuite, ce serait fini, ce serait la dernière fois qu'elle aurait dû mettre les pieds dans la Mercerie.
Après tout, pourquoi voudrait-il la retenir plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explications   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fête foraine : explications.
» test +explications "i-doser"
» Explications
» Explications sur les publicités
» - QUI VEUT GAGNER UN CODE ? - Explications ---- règles du jeu ---

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-