Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Sam 5 Nov 2016 - 12:30

Une Mésange qui devenait soudainement désolée, Pit en eut un air interrogatif. Qu’est-ce qu’elle traficotait ? Il y avait même des excuses.

Le Chef la regardait, toujours en alternance avec son travail. Elle était plantée à côté de lui, et il ne savait pas encore quoi y penser. Il ne lui semblait pas qu’elle pouvait être capable de ce type de changement soudain. Il ne dit rien, c’était évidemment une autre réponse négative pour la porte. L’attention fut à nouveau portée sur la découpe du tissu. Il put finir une pièce avant d’en attaquer une seconde.

D’un coup, il referma sèchement le ciseau. À cause d’un frisson. Le Joker avait toujours un léger sursaut ou un frisson lorsqu’on l’enlaçait par derrière. Puis la phrase qui accompagna le tout, par contre, il la trouva très bizarre. Il ne donna qu’un rire en réponse. Avant de reprendre finalement sa découpe. Une grande pièce, c’était tout de suite un peu plus long à faire. Et Heaven l’avait relâché, pour reprendre une place latérale.

Elle allait retourner dans le mutisme ? Non. Elle rajouta encore une chose. Elle ne saisissait pas les mots.

Enfin Pit pensait que Heaven avait mis un portrait d’elle-même à la place du cerveau. Un temps, un large sourire revint sur le faciès du Bouffon du Tyran. Il plaqua ses ciseaux sur la table et se releva pour faire face directement à la Mésange.

- Pas émotionnellement. Très chère. Je supposais juste que ce serait fatiguant. Il n’a jamais été question de tenir à qui que ce soit. On s’en contre fout de ça.

Un rire.

- Je pense que je serais complètement con d’imaginer qu’on tienne à moi. Je suis pas si bête tu sais ? Je sais m’occuper de ce qui est important, même si pour ça faut qu’on me méprise.

Il se remit au travail, sans s’asseoir. Pit porta simplement le tissu à lui pour reprendre son travail dans un bruit de fines feuilles.

Pit ne comprenait pas comment Heaven avait pu supposer ça de lui, il se montrait trop gentil par moment ? Ou bien elle ne le connaissait pas, tout simplement. Cette dernière hypothèse lui sembla juste. Quelque chose lui soufflait dans l’esprit que beaucoup l’avait vu souvent, avaient été très proches. Trop proches. Mais aucun ne le connaissait. Pit les connaissait, lui. Il savait beaucoup de choses. Il avait parfois des cadeaux, des objets. Il devait les prendre, les porter s’il s’agissait de vêtement. Pour ne pas froisser, pour que les autres se sentent importants. Quelque chose là-dedans était absurde, tant que le sourire du Joker s’en allait en même temps que le tissu était coupé.

Puis il sembla réfléchir. Quelque chose dans ce schéma, dont il ne savait pas l’origine, le dérangeait. Il retourna ses yeux bien trop verts sur Heaven, quelque chose n’allait pas. Selon Pit. Il cessa de couper pour frapper légèrement l’outil coupant sur le bureau. À plusieurs reprises.

- Tu t’en fous de ce que je faisais des trucs que tu ramenais, on est d’accord ?

Il tapotait toujours avec les ciseaux dentés, scrutant la Mésange, comme s’il était en train de chercher quelque chose. Comme s’il voulait déceler quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Sam 5 Nov 2016 - 14:09


Visiblement, elle avait mal compris, comme le lui avait fait comprendre le Chef des Raccommodeurs. Au moment où la jeune fille allait se raviser, et tourner les talons, la réplique suivante la frappa en plein coeur.

"Je serais complètement con d’imaginer qu’on tienne à moi."

Le corps de la Mésange frémit, son cœur cognant douloureusement dans sa poitrine sur le coup de la surprise et de la déception. Sa respiration se fit plus halentante, alors qu'elle essayait de reprendre la maîtrise d'elle-même.
C'était un peu comme une forme de déni. Il ne savait pas qu'au moins une personne ici tenait sincèrement à lui. Et qu'à cause de cela, cette personne se devait de s'éloigner de lui. Elle aurait préféré que ce soit autrement. S'il n'y avait pas eu deux garçons, mais seulement un.
Reprenant alors sa respiration, Heaven gloussa brièvement, puis dit, du ton le plus nonchalant possible :

- Heh, c'est vrai que personne ne tient réellement à quelqu'un. Parce que sinon, on oublierait pas les gens. On ne dirait pas "loin des yeux, loin du cœur". T'as tout à fait raison de penser une chose pareille, c'est complètement vrai !

Faux. Faux, faux, faux, faux, faux. Elle avait retenu les larmes de couler. Elle s'était retenue de littéralement s'étrangler lorsqu'elle parlait, à cause du chagrin. De toute façon, elle devait se rendre à l'évidence : Pit, ce qu'il aimait réellement, c'était lui, et seulement lui. Et encore, elle n'en était même pas sûre.

Les gens, autour, sont juste là pour lui servir à quelque chose. "Acolyte" ne doit même pas rimer avec "ami". Et elle... c'était simplement une "Poupée Déguisée". Un objet. Un jouet. Utile en quelque chose. Un objet auquel on accorde un peu d'attention plus ou moins durablement jusqu'à ce qu'on s'en lasse. C'est tout.
Aucun sentiment, à part la satisfaction. La satisfaction d'avoir quelque chose qui vous appartient. L'amitié, cela devait être flou. L'amour, complètement absent. Aucun sentiment en rapport avec un quelconque lien, vrai, durable.
Il devait sûrement penser en fonction de ce qu'il se disait. Si on ne tenait pas à lui, lui, il ne tenait pas aux autres. Ça devait être ça.

Il ne comprenait décidément rien à rien.

Au moins, cela permettait au moins à la Récokteuse de tirer définitivement un trait sur une "bonne relation" avec lui. Peut être même plus qu'une bonne relation. Enfin, c'était quelque chose de très fort. Mais elle devait l'oublier, car le Chef des Raccommodeurs, lui, ne ressent rien de sincère. Tout est uniquement de façade, avec lui. Comment avait-elle pu tant s'en rapprocher ?
Maintenant, elle pouvait être sûre que se tourner vers Silver était la meilleure des solutions. Avec le blond, il n'y avait aucune chance, il ne comprenait pas, et ne comprendrait sans doute jamais.
Cela avait refroidi l'adolescente, qui avait un peu de mal à cacher son expression quelques peu triste. Pit venait de redescendre au rang de "connaissance" alors qu'il avait, inconsciemment, réussi à s'élever au rang de "potentiel petit ami". Et quand il ne sera plus là, il sera juste un "inconnu".

- Tu t’en fous de ce que je faisais des trucs que tu ramenais, on est d’accord ?

Elle le regardait découper son tissu, maintenant debout. Puis, relevant vers lui des yeux ronds agrandis par la surprise de cette question, et avec l'air le plus neutre du monde, elle lui répondit alors :

- Oui ! J'ai juste regretté pour la Sirène et le mouton. Mais sinon, tu me demandais d'aller chercher des trucs, j'y allais. C'est tout. Pourquoi cette question ?

Elle alla ensuite s'asseoir de nouveau sur le bord d'une table, elle qui restait plantée à côté du maître des lieux sans raison particulière. Au final, la conversation allait se prolonger encore un peu.
Elle avait même fini par lui demander pourquoi, car, oui, cela la rendait curieuse. Le Joker semblait avoir dit cela avec tellement de sérieux, cela devait braiment lui tenir à cœur. En parlant de cœur, celui d'Heaven lui faisait mal. Il s'était un peu ébréché sous les mots cassants de son interlocuteur.
Celui qui ne comprenait rien aux bons sentiments.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Sam 5 Nov 2016 - 15:31

Enfin, elle semblait s’être calmée. Même si, Pit sentait quelque chose de différent. Il n’y apporta pas d’importance.

Le Joker écouta la question, cherchant une réponse ensuite. Il ne s’était pas attendu à devoir trouver quelque chose à dire sur ce qu’il avait demandé en fait. Il poursuivait sa découpe, avec soin, et pu même finir la grande pièce.

- Parce que… disons que j’ai l’impression que c’était important.

Il ne semblait pas sûr de ce qu’il disait, un peu ailleurs. C’était bizarre, c’était le côté insensé des souvenirs disparus et des sensations toujours présentes. Le Joker ne se comprenait pas tout seul, ce qui dérangeait dans les bons déroulements des contrôles. Le contrôle c’était une chose si magnifique en fait… Pourquoi ne pas l’avoir entièrement, à cause de ces foutues restes d’avant. Il fallait se contenter de les interpréter, de les manier pour que ce soit comme si tout était parfait.

Il continua de couper le tissu. Une nouvelle pièce de finie, il en commença d’autres. Pleins de petites les unes après les autres. C’était plus rapide. Mais il ne s’asseyait toujours pas. Comme s’il cherchait juste à occuper l’esprit pour qu’il ne divague pas trop.

Puis, enfin, il retourna les yeux sur la Mésange.

L’observant un petit moment, sans rien faire, il était comme plongé dans une grande réflexion. Quelque chose avec le Jeu et ses divers étages, ces multiples plateaux de jeu. Ces classements. Tout pouvait se mettre en place dans le Jeu. Personne n’y échappait. Sauf ceux que Pit voulait sauver.
Sauf…

En fait, il y avait bien deux personnes. Et sur ces deux, Dusk tenait à lui, non ? Elle avait fait beaucoup, la fois où le Jeu s’était trop approché du monde du Joueur. Quand des peaux étaient aux pieds de l’ancienne Mère en Chef, elle avait aidé Pit.

- Non… non, c’est faux.

Une expression d’incompréhension, les sourcils froncés. Ce qu’il avait dit était faut, il ne pouvait simplement pas ignorer ce que son « ancienne Mère » faisait pour lui. Ce qu’elle avait fait.

Ce serait contraire au donnant-donnant, rien que de ne pas le reconnaître. Doucement, un sourire revint. Le Joueur, le Joker, à la place du Pion. Il fallait une vue d’ensemble sur tout le Jeu pour répondre aux questions du moment. À la situation du moment.

- Je suis pas con, non. Y en a qui tienne un peu à moi, j’en ai de grandes preuves en fait. En tout cas, une. Sans l'avoir forcée, hein ?

Sans lâcher le ciseau, mais en abandonnant le tissu, il revint vers Heaven.

- Et pour tes trouvailles, même si tu t’en fiches, je les ai toujours. Ce que je fais n’est jamais inutile, ce que je te demande de faire ne l’est pas non plus.


Il n’avait toujours pas remarqué la trace de sang sur sa chemise, mais… en jouant avec le ciseau, un reflet le mit sur la piste. Sur le col.

- Du sang… ?

Promis, cette marque ne venait pas d’enfants dépecés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 6 Nov 2016 - 16:46

Demander si elle se fichait du devenir de ce qu'elle ramenait était une chose importante pour lui, disait-il. Heaven avait vu juste, mais elle s'attendait aussi à savoir pourquoi, justement, cette demander cela était important pour lui. Cela devait encore avoir une obscure signification...
Ce n'était pas si grave, après tout. Il y avait d'autre choses sur lesquelles se concentrer, comme par exemple savoir quand elle pourrait sortir. L'excuse d'une personne qui l'attendait n'était maintenant plus valable. Non seulement cela faisaut beaucoup trop longtemps qu'elle était ici, mais en plus, Pit semblait avoir bien compris que ce n'était qu'un gros mensonge, uniquement pour pouvoir se sauver.

Alors, la Mésange restait. Ainsi assise sur son bout de table, elle laissait son regard de balader dans toute la grande salle. L'atmosphère avait quelque chose de tendu, mais elle tentait de passer outre, pour ne pas y penser. Soudain soucieuse de l'insupportable sensation de picotenment de ses doigts, elle finit même par lécher sa plaie, juste pour tenter de faire cesser cet écoulement sanguin. Puis, les lèvres collées dessus, avec un goût ferreux dans la bouche, elle ne bougeait plus. Elle attendait. Elle attendait que le sang cesse de couler, elle attendait une parole, ou une porte de sortie qui s'ouvrirait.
Elle ne se reconcentra sur le Joker que lorsqu'il se manifesta, disant que quelque chose était faux. C'était par rapport à cette histoire de tenir à quelqu'un ? À lui, plus précisement ?

- Je suis pas con, non. Y en a qui tienne un peu à moi, j’en ai de grandes preuves en fait. En tout cas, une. Sans l'avoir forcée, hein ?

La Récolteuse détourna la tête, son cœur se serra de nouveau. Il n'avait aucune preuve, dans son cas. Peut être pensait-il qu'elle n'avait fait que feindre jusqu'à maintenant ? Peut être ne comprenait-il tout simplement pas ce qu'elle ressentait ? De toute façon, c'était inutile, maintenant. Elle avait fait un choix, et peu importe ce que lui pouvait penser, elle ne reviendrait pas sur sa décision.
Et puis, qui pouvait bien être cette personne dont il parlait ? Elle n'osait pas le demander. Peut être que cette personne tenait à lui comme elle ? De la même intensité ? Peut être même que cette personne avait une longueur d'avance sur elle, et que c'était pour cela que le Chef des Raccommodeurs faisait exprès de ne pas comprendre, pour elle. À cette pensée, la main de l'adolescente se crispa inintentionnellement sur le bois, martyrisant un peu plus la plaie encore ouverte.

- Et pour tes trouvailles, même si tu t’en fiches, je les ai toujours. Ce que je fais n’est jamais inutile, ce que je te demande de faire ne l’est pas non plus.

La voix du blond qu'elle entendit brusquement toute proche d'elle la fit tréssauter. Brusquement, elle tourna de nouveau la tête dans sa position initiale, pour constater que Pit s'était rapproché, et qu'il jouait maintenant avec ses ciseaux. La jeune fille s'étonna elle-même : elle était donc tellement plongée dans ses pensées qu'elle ne l'avait ni vu, ni entendu arriver ? C'était assez probléatique, en y repensant.
Relevant alors les yeux vers le maître des lieux, elle entendit celui-ci remarquer le sang sur sa chemise. Il sembla s'en étonner, assez surpris. Soupirant alors, elle lui dit :

- Ah, je suis désolée, c'est moi.

Puis, elle leva sa main droite, doigts écartés, dévoilant sa paume à son interlocuteur et les plaies sanguignolantes sur ses doigts. Elle s'était bien coupé, mine de rien : une longue coupure d'étendait sur ses doigts, une coupure horizontale allant de l'index à l'annulaire. Ça ne s'arrêtait pas, et ça piquait, en plus. Heaven soupira, puis se désola ensuite :

- Avec la quantité de bactéries qui traine, il ne faut pas être surpris que ça ne coagule pas. Faut pas s'appeler Soul pour le savoir... et en passant j'ai pas envie d'aller déranger les Soigneurs juste pour ça.

Puis, elle posa sa main, poign fermé, sur ses cuisses. Cela finirait bien pas arrêter, de toute façon. Avec, ou sans "pansement de fortune". Elle n'y avait même pas pensé, d'ailleurs, à demander au Chef des Raccommodeurs s'il n'avait pas une chute de tissu inutilisable qui ne pouvait pas faire office de pansement.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 6 Nov 2016 - 20:00

Le calme avait repris ses droits, au final. Avec la résolution de la question : d’où venait le sang ? Pit conclu en coupant le vide à plusieurs reprises, avec les ciseaux donc. Il pourrait passer outre, ses chemises finissaient toujours dans des états pas possibles.

Pit ne s’en préoccupa plus, du coup. Il allait retourner sur ses pas, prenant tout le temps qu’il voulait, alors que la Récolteuse reprit l’attention du Joker.

Il observa, sans trop savoir quoi penser. Elle s’était blessée, et alors ? Pourquoi est-ce qu’il s’occuperait d’elle ? Peut-être parce qu’il prenait soin de ses Poupées. Mais bon, elle ne voulait pas de son aide, non ? Le Chef retourna au bureau, posant au passage dans un léger bruit de bois ses ciseaux dentés. Les gestes qui suivirent s’adonnaient au rangement de matériel est des patrons. Les chutes de tissu finir dans une caisse qui était empli de ces restes. Ça pouvait toujours servir.

Le Bouffon du Tyran resta un instant devant ce tas textile, avant de finalement regarder Heaven. Une chute rose fut retirée du nid de restes, et menée jusqu’à la Récolteuse. Pit revint se planter devant la Mésange.

- Donne-moi ta main.

Elle risquait sans doute de salir d’autres zones de la Mercerie. Heureusement que ce n’était que sa chemise, pour le moment. Il valait mieux prévoir.

Pit n’avait plus le sourire toujours braqué sur le visage, au final, il se fichait pas mal de l’effet que ça pouvait avoir. Du moins, avec Heaven. Sourire ou non, elle, là n’était pas la question. Elle avait bien compris comment il était, comment il se comportait depuis le temps. Non ? Il n’avait pas de quoi la chercher encore un peu pour le moment, bien qu’il y ait encore cette histoire d’objets.

- C’est pas un contrat caché de mariage, t’inquiète pas.

Sauf là, il avait repris son sourire, juste parce qu’il avait trouvé ça marrant. L’expression et le geste. Ce n’était absolument pas pareil. Et donc, oui, le Joker en souriait.

- Comme ça t’évitera de fourrer ta salive dans ta pauvre plaie, je crois vraiment pas que ce soit une bonne idée.


Quelle était la pire des morsures ? Celle des humains, c’était la salive la plus sale de toutes les espèces. Enfin, cela restait relatif, il n’était pas question de comparaison avec les dragons de Komodo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 6 Nov 2016 - 21:21

Le regard posé sur sa main droite, Heaven regardait le sang s'écouler lentement de ses plaies. C'était plus rapide juste après la coupure. Mais là, tout s'était calmé. Un peu comme elle. Elle s'était calmée aussi, après tout, et restait tranquille. L'atmosphère était toujours aussi pesante, étrange, mais elle s'y accomodait. Même si elle ne voulait pas avouer que cela lui pesait un peu.
La Mésange suivit ensuite du coin de l'oeil les déplacements de Pit, qui retourna lentement à son bureau, vitesse escargot. Il y posa sa paire de ciseaux, puis fit un peu de tangement. Bientôt, la surface de bois du petit meuble était redevenue complètement vide.

Et pendant que la Récolteuse revenait à ses sanguignolantes plaies, le Joker restait planté devant une étrange boîte en carton au contenu mystérieux, semblant songer à quelque chose qui n'était su que de lui. Peut être prenait-il une décision, à moins qu'il ne pense à de sombres machinations ?
Quoi qu'en soit le contenu, le Chef des Raccommodeurs le dévoila ensuite, revenant vers Heaven avec une chute de tissu rose dans la main, lui ordonnant par la même occasion de lui tendre sa main.
La jeune fille leva alors les yeux vers lui, observant pendant un quart de secondes le morceau de tissu, avant de comprendre ce qu'il voulait en faire. Elle s'exécuta alors, se laissant faire.

- C’est pas un contrat caché de mariage, t’inquiète pas.

Avait déclaré le maître des lieux pendant qu'il se servait du tissu comme d'un pansement pour la Mésange. Cette dernière regarda évidemment son "alliance" de tissu, et, rougissante, esquissa un vague sourire en laissant échapper une sorte de gloussement léger. Elle se rprit bien vite, essayant de ne pas penser à quoi que ce soit d'agréable. Après tout, elle ne devait pas, elle avait maintenant deux raisons valables.
Alors, pourquoi cela se produisait-il encore ? Et pourquoi ce rouge quasiment constant sur ses joues ?

- Comme ça t’évitera de fourrer ta salive dans ta pauvre plaie, je crois vraiment pas que ce soit une bonne idée.

Bien sûr que ce n'était pas une bonne idée. Bien sûr qu'elle le savait. Elle-même ne s'était même pas demandé pourquoi elle l'avait tout de même fait. Peut être était-ce juste un moyen de nettoyer ce sang qui avait coagulé autour, lui donnant la sensation d'avoir une fine particule sale sur les mains ?
En les observant mieux, dans un sens, il n'y avait pas que sur ses doigts, mais aussi sur la paume, qu'il y en avait. Elle était bonne pour se passer les mains sous la pluie. Quoique. Ne disait-on pas qu'elle était salée ? Cela n'empirerait-il pas les choses ?
Ah, mais non, évidemment : elle avait un pensement. Pansement qu'elle approcha d'ailleurs de ses yeux, sans dire un mot. Elle regardait, juste, faisant lentement bouger ses doigts. Leurs mouvement n'était pas entravé, c'était déja une bonne chose. Et puis, ce n'était pas si inconfortable.

- Merci.

Dit-elle simplement, les yeux baissés. Puis, elle retrouva un silence parfait, écoutant le clapotis de la pluie sur le toit de la Mercerie, pensant brièvement à une image qu'elle se faisait d'uune fouine frigorifiée, enfermée dans un glaçon, au dehors. Mais, il y avait autre chose qui monopolisait son esprit.
Pit s'était occupé d'elle. Elle n'y croyait même plus. Cela avait quelque chose de bon, prouvant qu'il pouvait se montrer doux. Et Heaven aimait beaucoup lorsqu'il se montrait doux. De plus, c'était un acte vraiment gentil, après tout ce qu'elle avait pu lui dire jusqu'à maintenant. Elle s'en voulait un peu, au fond. Qui sait, peut-être y avait-il un autre moyen de s'éloigner de lui sans en devenir parfaitement agressive pour un rien ?








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Lun 7 Nov 2016 - 19:11

Enfin de la gratitude, après tout cette histoire. En plus, ce n’était pas un simple tissu. Il s’agissait d’un de ces tissus précieux que seul Pit et quelques Raccommodeurs qu’il a lui-même désignés, pouvaient manipuler. La pièce découpée selon les modèles des patrons, était un reste d’un rouleau que Pit savait inutile pour le Roi. Il avait déjà puisé dedans pour faire un costume. Une doublure peut-être ? Il n’en était plus trop sûr.

Pit ne répondit pas tout de suite au mot de gratitude. Heaven était compliquée à suivre. Mais il y parvenait. Même si pour cela, il fallait la faire monter des tours.

Le Joker se trouvait particulièrement indulgent avec la Mésange tout de même. À tel point, qu’il se demandait si qu’il pourrait bien faire ensuite. Il n’allait pas lever la « punition ». Mais il méditait sur la quête des objets.

- Je suis pas si monstrueux, on dirait.


Un léger rire, parce que c’était toujours comme ça. Même si le Chef avait un sourire moins grand, le rire devait se faire entendre.

Rire et sourire.

Sur ces mots, il s’en retourna fouiller dans les affaires du bureau. Il ne trouva pas ce qu’il cherchait, le tiroir claqua sèchement. L’acte fut ponctué de tapotement des doigts sur le bois, rythmant la quête des iris dans les alentours.

Rien ne lui apparut.

Finalement, Pit laissa tomber, et revint vers Heaven.

- Dis, dis, t’as pas vu la Fée Verte pendant les quêtes aux objets ?

Le Joker la cherchait depuis bien longtemps, mais ne l’avait jamais dénichée. Même s’il ignorait qu’elle demeurait plus proche qu’il ne le pensait. Il ne se rendait pas compte des murmures qui poussaient à beaucoup de choses. Ou bien, qui ne faisaient que de l’encourager sur cette voie jouant avec les gens.

Il avait eu un ton qui se voulait doux, même si quelque chose dans les puits bien trop verts disait que la réponse serait non de toute manière.

Vite, vite, l’esprit devait divaguer ailleurs, ne plus se soucier de ces histoires. Le Jeu allait pour le mieux.

- Non, oublie. Parlons plutôt de ta quête.

Le Joker s’installa sur une chaise qu’il avait placé à l’instant devant Heaven, il la regardait la tête posée sur les mains. Elles-mêmes soutenues par les coudes sur les genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Ven 11 Nov 2016 - 17:03

Alors que le silence venait de prendre sa place dans la Mercerie, Pit se permit de faire une remarque qui n'avait pas lieu d'être : il disait ne pas être "si monstrueux"; peut être était-ce juste pour se vanter un peu plus.
Si, c'était un monstre. Mais un monstre qui pouvait parfois avoir de bons côtés. C'était ce qu'il fallait se dire pour continuer de le détester pour ne pas s'en rapprocher de nouveau, non ? Et puis, il faisait des choses inhumaines, il faisait des gens ce que bon lui semblait, c'était mauvais, mauvais, et seulement mauvais ! Rien de plus.

Du coin de l'oeil, la jeune fille regardait le maître des lieux s'en retourner vers le bureau, y chercher quelque chose qu'il ne trouva pas -vu la façon dont le tiroir claqua, il n'était visiblement pas très content- puis revenir, le tout sans un mot.
Parfois, Heaven se demandait s'il cherchait vraiment quelque chose en particulier. Il est vrai qu'il lui arrive d'avoir l'air de chercher une chose, puis d'abandonner. Dans un sens, ça peut être possible, de chercher une chose lambda juste pour faire le lien avec une autre.

- Dis, dis, t’as pas vu la Fée Verte pendant les quêtes aux objets ?

Silence pesant.
La Mésange tourna lentement la tête vers son interlocuteur, plantant don regard dans le sien, avec un air plus que blasé. Elle inspira, puis expira longuement, un long soupir agacé.
C'est qu'il y tenait, à son trip de Fée Verte. S'il demandait à tout le monde, et que personne ne l'avait vue, c'est qu'il devait se faire des idées. Mais bon ! Borné comme il était, même si l'on avait dû lui dire des centaines et des milliers de fois que sa Fée Verte n'existait pas, il devait encore y croire.

Heaven ne répondit pas, restant à le regarder ainsi. L'air de dire "ne recommence pas avec ton trip débile".
Et étrangement, le Joker passa à autre chose -à cause de son regard ou peut être était-ce juste une décision prise par lui même-, revenant à "la quête". Celle des objets, qu'il allait PEUT ÊTRE annuler (faites qu'il dise oui !).
Posé sur une chaise qu'il avait mise en face de la Récolteuse, il semblait attendre qu'elle propose quelque chose. Pour quoi d'ailleurs ? Que voulait-il lui faire dire sur la quête ? C'est lui qui venait d'en parler, voulait-il instaurer une forme de suspens ?

- Oui, ma quête. C'est bien beau, mais tu veux faire quoi ? L'annuler ? Je dis pas non, avec tout ce que je fais en contrepartie.

Voilà, ça, c'était dit, et c'était direct (FAITES QU'IL DISE OUI).
Ce furent les seules paroles d'Heaven, qui se mit ensuite à aviser la taille de la table par rapport à là où pouvait se diriger le regard du Chef des Raccommodeurs, qui tenait sa tête, les coudes appuyés sur les genoux.
Elle jugea bon de se reculer un peu sur le plan en bois, serrant un peu plus ses jambes l'une contre l'autre. On ne sait jamais, déja que ses mains son balladeuses, alors que pourrait-on dire de ses yeux !








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 20 Nov 2016 - 10:24

Quelque chose de méfiant se montrait dans l’attitude de la Mésange, le Joker la jaugeait, cherchant à comprendre ce qui avait mis en place ces manières. Il ne trouva pas de réponse particulière, pour le moment.

Elle semblait vouloir qu’il la débarrasse de cette corvée. Celle des objets, des dires, de n’importe quoi à rapporter.

Pit laissa valser ses iris un peu partout dans la pièce, comme s’il réfléchissait. Est-ce qu’il dirait quelque chose de positif ? Du moins, positif pour la Récolteuse. Difficile à dire. La fosse souriait, de pouvoir jouer avec les poupées du Jeu. Personne n’échappait à la règle, seules quelques personnes avaient ce privilège. Seules quelques unes avaient un schéma très différent dans la tête du Joker.

- Pourquoi tu recules ? T’as peur ?

Elle avait reculé, sur le plan de la table. Il pencha légèrement la tête sur le côté. Ces manières, c’était quelque chose d’inquiet ? De mal à l’aise ?

- J’ai rien de flippant pourtant.

Une moue faussement boudeuse, avant de reprendre le large sourire. Il se leva finalement, pour se planter juste devant la Récolteuse rose, près.

- Pour ta quête, en attendant, je sais pas. J’ai pas encore décidé. T’as pas été très gentille.

D’un côté, il voulait bien faire un effort et « faire plaisir » à Heaven en lui donnant quelque chose qu’elle souhaitait. Un truc pas difficile du tout, puisqu’il ne s’agissait que d’objets indéfinis dont elle ne devrait plus se soucier. Cependant, la Mésange ne lui donnait pas envie d’aller dans son sens. Tant de mauvaise foi, franchement, pourquoi être sympathique ?

- T’as qu’à acheter ce petit plus de liberté. À toi de voir comment.

Mielleux, mais pas vraiment. Pit avait un air « malin » légèrement moqueur, parce qu’il était sûr qu’elle allait ensuite marchander sur cet achat de liberté en plus. Et donc, qu’il n’allait pas forcément accepter. Ou même qu’il ne l’accorderait pas du tout, refusant de préciser ses dires. S’il décide qu’il était trop lassé. Que le bureau des deals était fermé pour la journée. Le Chef s’était trouvé très conciliant en tout cas. Il dormirait sur ses deux oreilles, lui qui était si compréhensif. Ironie peut-être bien, enfin, il ne s’en rendait pas forcément compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 20 Nov 2016 - 19:12


Silence. Puis, question. Pourquoi elle reculait, si elle avait peur. Pourtant, il n'était pas flippant, il le disait pour la deuxième fois. Il devait aimer le dire, mais pourtant, c'était bien le cas. Pit est un type flippant, on le dit.
Sinon, quelle est la vraie réponse à ce "pourquoi" ? "Pour éviter que tu voies la couleur de ma culotte", qu'elle avait envie de lui dire, Heaven. Mais elle se ravisa. Ça le ferait rire, sinon. Tout le faisait rire, de toute façon. Ça en devenait lassant, à la longue. Comment avait-elle pu le supporter, auparavant ?
Surtout, cette proximité. Là, maintenant. Le fait qu'il vienne se planter devant elle, tout près, trop près. Par pur réflexe, la Récolteuse voulut se pencher un peu en arrière, mais jugeant qu'elle n'allait pas tenir dans cette position et qu'elle allait se retrouver lamentablement le dos plaqué contre la table, elle s'arrêta net.

Impossibilité de faire un quart de tour, sinon ses jambes frotteraient contre la table... Et s'il y avait des échardes... Ça allait faire mal. Alors, plus un geste.
Un ange passa... Et c'est à ce moment là que le Chef des Raccommodeurs choisit de reprendre la parole :

- Pour ta quête, en attendant, je sais pas. J’ai pas encore décidé. T’as pas été très gentille.

Disait-il. Brusque indignation de la Mésange, dont les joues se teintèrent du rouge de la colère avant de revenir a une couleur moins voyante.
Non mais... Quel culot ! Qu'est-ce que c'est que cette façon de voir les choses ? Si elle n'était pas "très gentille", c'était bien par sa faute ! Lui se permettait des choses avec sa place de Chef, et la submergeait de travail... et en plus de cela, il ne pouvait pas se résoudre à laisser de la distance entre eux ! Alors, elle pouvait être désagréable, pour lui faire comprendre.
Et encore ! Il ne comprenait pas, et rejettait la faute sur elle. Comment, COMMENT pouvait-elle donc se délecter d'une de ses tâches ? Elle allait finir par mourir de fatigue... ou du moins, "s'évanouir" de fatigue.
Et peut êtr même juste dans les bras de Pit.

"C'est n'importe quoi !"

Se dit-elle alors, son expression se changeant en une fraction de seconde pour laisser place à l'étonnement, puis à un air las, avant de revenir à une expression neutre.
Mais était-elle la seule à penser à des choses absurdes ? Parce que juste là, le Joker venait d'en dire une, et une belle. Histoire d'un peu plus enfoncer la demoiselle, il lui proposait "d'acheter" le droit de ne plus avoir a aller lui chercher des objets quotidiennement.

- Mais c'est l'hôpital qui se fout de la charité... Acheter ça ?

Siffla-t-elle en réponse, visiblement mécontente de l'absurdité que venait de lui dire son interlocuteur. Elle n'avait pas tellement envie qu'il entende cela, il pouvait se vexer, alors elle avait baissé d'un ton et parlé en français. Préventive, Heaven.

- Et donc, que veux-tu pour m'accorder cette liberté ? Choisis, j'ai peur de te décevoir...

Malgré son ton sarcastique et piquant, il y avait une part de vérité dans ses dires. Si Pit lui disait directement ce qu'il voulait, elle pourrait réaliser son vœu et là, enfin, ENFIN il la laissera tranquille. Mais dans un sens, peut être allait-il trouver quelque chose de farfelu, qu'elle ne serait pas capable d'accomplir...
Fronçant alors les sourcils, Heaven se rappela d'une chose qu'elle avait, étrangement, toujours sur le cœur. C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle le dise. Juste pour l'embêter un peu, lui aussi. Lui rappeler ce qu'elle avait vu, et qui pourrait lui nuire. Comment ? Elle n'en savait rien. Mais elle espérait, juste.

- À moins que le seul paiement valable soit cette petite activité frivole que tu pratiques avec ta partenaire de routine ?

Allusion ironique à ce qu'elle avait vu il y avait peu. Cette scène allait sans doute rester à jamais gravée dans sa mémoire...
Bien que, dans l'immédiat, le plus important était de voir si, oui ou non, elle pouvait se permettre "le luxe" de ne plus avoir à faire des kilomètres pour lui trouver quelque chose...








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Dim 20 Nov 2016 - 19:54

Sourire, grand sourire habituel. Elle demandait ce qu’il voulait, ça, ça l’avait justement presque déçu. Une moue faussement mécontente commença à s’afficher mais… la suite effaça tout. Pit se retrouva étonné. Les yeux grands ouverts fixés sur la Récolteuse. Rien ne sortit de sa bouche, surpris, très surpris de voir la Mésange lui dire ça. Donner une telle réplique. Vraiment ? Heaven ?

Pit ne trouvait réellement rien à dire sur le moment, il ne s’attendait pas à ça.

- Je veux pas te faire grandir, pourtant.

Tout de même l’intérêt de le dire, de le préciser, qu’il ne faisait pas ça sans réfléchir quatre secondes. Il ne dit rien d’autre durant quelques instants, toujours un peu perdu par la remarque de la Récolteuse.

- Tu y as vraiment pensé ? Qu'elle tordue tu fais...

Un léger rire, il jugeait vraiment étrange cette situation. Vraiment. À moins qu’elle ne veuille que lui faire remarquer qu’elle savait qu’il jouait à ça avec la Poupée de Vide, qu’elle pouvait aller le dire. Le Joker ne s’attarda pas sur cette possibilité, il avait aussi un argument, et le grandissement avait toujours un côté très séduisant pour les Bannissements. Il ne se faisait pas de souci pour ça, son rang était bien plus haut, celui de Love aussi.

Le Chef laissa balader ses doigts sur l’une des jambes de la Récolteuse, un très bref instant. Plus pour embêter que chercher une quelconque réaction.

- Je peux pas te demander autant, voyons. Je fais très attention à toi.

Un autre léger ricanement, alors qu’il s’était un peu plus approché, pour être sûr que la Mésange s’envolerait pas trop facilement.

- Routine, routine, routine. Heureusement qu’elle est là des fois, c’est pas à toi que je vais venir demander des câlins. Je peux que m’amuser avec tes réactions. Même si tes actuelles sont un peu devenues redondantes cette fois.

Les iris infiniment sûres d’elles-mêmes, du discours de leur possesseur. Le Joker prit appui en posant les mains sur la table, encadrant la demoiselle rosée.

- Qu’est-ce que je peux bien vouloir sans risquer de te casser ?

Sourire malin, infiniment sûr de lui. Comme bien souvent. Presque toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Dim 20 Nov 2016 - 21:48

Étrangement, Pit sembla beaucoup s'attarder sur les dernières paroles de la Récolteuse. Preuve que c'était un sujet qu'il connaissat bien, le sale petit pervers, avec sa brunette... Décidément, on pouvait vraiment dire qu'Heaven ne pouvait pas l'encadrer. Certes, elle l'avait jugée seulement sur la première rencontre, elle ne la connaissait pas plus que cela, mais la première impression peut souvent être définitive...
Quand on se forge un point de vue sur une personne, qu'on lui colle une étiquette, il est difficile de s'en défaire...
Surtout lorsqu'on essaye de se montrer antipathique pour instaurer la distance, alors qu'une partie de vous se sent mal à cause de cela et que l'autre trouve cela juste. Ce qui est problématique, c'est lorsque la première partie de la personne empiète sur la seconde. C'est assez handicapant de se faire du mal ainsi, en voulant instaurer une chose qu'on ne veut pas...

Alors qu'elle se triturait l'esprit avec ça, la Mésange fut dérangée par le Chef des Raccommodeurs, qui, rajoutant quelque chose, la fit tréssauter. Il lui demanfait si elle "y avait vraiment pensé", rajoutant qu'elle était "tordue".
Un temps, le temps de digérer ce qu'il avait voulu dire, puis elle monta sur ses grands chevaux, s'écriant alors :

- Non, évidemment, idiot ! Et puis, c'est toi qui ose me dire que je suis tordue ?

C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la gueule de la charité !
Deuxième édition. Elle aurait pu le dire, encore une fois, mais au lieu de cela, le rouge lui monta subitement aux joues, ses traits déformés par la gêne. Fichtre, c'est que maintenant, elle s'imaginait faire ça avec lui, alors qu'elle n'y avait même pas pensé !

Petit moment où tout s'emballa chez Heaven. Toujours couleur pivoine, son teint ne voulait pas se décolorer, mais elle se calmait lentement. Son rythme cardiaque, tout, redevenait à la normale.
Soupirant alors, retrouvant son calme, elle ajoutan d'un ton qui se voulait à la fois las et contrarié :

- C'est juste... elle.

Et elle fit un vague geste de sa main blessée vers la direction du domaine des Sentinelles -ou du moins, là où il devait approximativement se trouver- afin de désigner, sans la nommer, celle à qui elle voulait une jalousie qu'elle-même ne voulait pas réaliser.

- Je peux pas te demander autant, voyons. Je fais très attention à toi.

La Mésange tiqua à un frisson qu'elle avait ressenti sur sa jambe, juste avant de voir la main du Joker s'enlever. Puis, elle se concentra sur ce qu'il avait dit... et le rouge se fit plus vif.
Il jouait avec les points sensibles, le petit saligaud. Il sait y faire, avec elle. Comment cela se fait-il qu'il puisse la connaître aussi bien, alors qu'elle, elle avait encore des difficultés à le comprendre ? C'est insensé...

Puis, l'air de la jeune fille se renfrogna lorsque le blond continua sur sa lancée, lui faisant comprendre qu'il n'y avait qu'à Love qu'il pouvait faire des câlins, et qu'il ne lui en demanderait pas, à elle. Qu'il ne mouvait s'amuser qu'avec ses réactions, mais qu'il commençait à les trouver trop répétitives.
Elle en fut profondément vexée. Ou du moins, "la partie d'elle qui chérissait encore Pit au détriment de Silver" était profondément vexée. Si lui n'avait jamais été là... Elle aurait pu lui faire des câlins. L'en innonder, même. Toute sa tendresse aurait pu être pour lui, et lui seul. Peut être même que Love aurait pu être moins importante qu'elle à l'heure actuelle. Parce qu'elle devait l'être plus, non ? Maintenant que l'oiseau passait son temps à piailler son mécontentement, et que la Mère des Sentinelles s'adonnait toujours à la médecine douce avec ce fou dont il faut s'occuper.
C'était rageant, mais c'était comme ça. Elle avait Silver, non ? Donc, pas besoin de se soucier de Pit.

- Qu’est-ce que je peux bien vouloir sans risquer de te casser ?

Nouveau rajout, alors que l'adolescente se retrouva coincée entre les deux mains du maître des lieux, immobilisant pour de bon ses jambes.
Ce suspens qu'il laissait... Il la testait, c'était certain. Ou il attendait qu'elle lui mâche le boulot et lui donne une proposition ou plusieurs, comme la première fois, et dont il ne se fera pas prier pour les prendre, ou il attendait que justement, elle perde patience pour pouvoir pour de bon revenir sur sa proposition ou alorsil cherchait juste à la garder un peu plus longtemps.
Dans tous les cas, Heaven encaissait. Elle ne dirait rien qui puisse l'aider ou qui puisse trahir une quelconque impatience. Elle ne le mettrait pas sur la voie.

- Comme tu fais "très attention" à moi, je suis sûre que tu trouveras...

Fit-elle seulement, avec une pointe d'ironie dans la voix.
Elle comptait en rester là et se taire jusqu'à ce que la sentence tombe, mais elle tint à revenir sur ces histoires de câlins, qu'elle avait assez peu apprécié. Elle se devait de donner une justification.

- Non, tu ne peux pas me faire des câlins. Face à toi, je tiens à rester neutre. Que cela t'ennuie ou non, c'est ainsi.

Neutre. Cinquante pour cent. Fifty-fifty. Mais comment cela fonctionnait-il ? Cinquante pour lui, et cinquante pour Silver ?
Non... Juste de la neutralité. Tout était pour Silver, de toute façon, même si au fond, cela l'incomodait. Pour l'instant, pourtant, les avis étaient partagés. Cinquante-cinquante, effectivement.
Mais c'était aussi pour autre chose.

- De toute façon... Je t'aime autant que je te déteste. Et ce, beaucoup.

Ça aussi, c'était dit, mais elle ne le voulait pas... Elle voulait garder cela pour elle, elle n'avait même pas prévu de le dire, c'était sorti tout seul.
Et étrangement, sa propre réponse la satisfaisait assez.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Lun 21 Nov 2016 - 20:10

L’ironie naissante dans la première réponse de la Mésange avait de quoi légèrement amuser le Bouffon du Roi. L’attitude générale de la Récolteuse paraissait toute prête, selon Pit. Il n’avait pas envie d’y porter une grande attention, il avait déjà pu constater que la monotonie régnait dans le royaume rose de la demoiselle. Enfin, lui, ça lui paraissait affreusement redondant.

Un peu piqué de voir que la Mésange ne participait pas aux « devinettes », il faillit ne pas attendre la suite des mots de cette invitée forcée. Mais, mais, il a entendu la suite. Encore une fois, il ne bougea pas d’un pouce. Observant Heaven comme si elle sortait de nulle part. Un temps, puis deux.

C’était presque comme s’il était choqué d’entendre ça. Pas détester, ça évidemment qu’il ne s’en plaindrait pas. Cependant, l’autre moitié… il avait de la peine à être sûr de comprendre. Pourtant, lui-même s’amusait à faire chanter la Mésange en disant qu’elle semblait bien l’aimer. Peut-être le « beaucoup » ne correspondait pas à la comptine dans la tête du Joker ? Il faudrait corriger tout ça. Ou modeler l’esprit pour que ça ne coince pas, l’ennui, c’était que Pit ne saisissait pas la logique là dedans.

- Neutre, mais tu me détestes et tu m’aimes beaucoup à la fois. Ça te fait un trio difficile à faire cohabiter.

Avec ces mots, le sourire était revenu, l’esprit avait cessé de se tortiller pour comprendre quelque chose qu’il ne parvenait pas à suivre.

- Je peux peut-être te donner une astuce, c’est bien plus facile de rester neutre et de jouer de la sympathie, peu importe le degré, que de détester.

Pit se pencha un peu plus sur Heaven, même s’il avait été distrait, il gardait en tête l’autre partie de la discussion. Tout sourire, avec cette odieuse assurance qu’il trainait même dans la boue de la Fosse.

- Bref, fifty-fifty de toute manière. Quant à ta quête, le prix me paraissait pourtant assez compréhensible.

En fait, le Joker s’attendait à ce que la Récolteuse se laisse tomber en arrière pour peut-être tenter de lui en coller une. Mais… il n’était pas très sûr de ce que la Garçonne pouvait bien faire, elle était parfois un peu plus imprévisible. D’où la nécessité d’avoir un ou deux coups d’avance quoi qu’il puisse advenir de la suite.

- Pour pas te casser, y a pas grand chose que je peux te demander. Ça te dit vraiment rien de rien ?

Ses fémurs commençaient presque à prendre appuie contre les genoux de la Récolteuse, mais lorsque le Joker eu un autre ricanement, à la fin de sa phrase, il se redressa un peu pour continuer sur sa lancée.

- Pour que tu achètes ta… petite liberté en plus, je veux du donnant-donnant. Je t’ai donné quelque chose l’autre fois, nah ? Rends-moi la même chose. Et suivant comment, je serais sans doute plus disposé à te faire plaisir en t’acquittant de tes quêtes. Pour un moment.

Sourire, sourire.

Là, franchement, le Chef rêvait de voir la réaction de la Mésange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Explications   Mar 22 Nov 2016 - 20:20


Évidemment. Évidemment qu'elle aurait dû la fermer, ça aurait été tellement plus simple... Mais naturellement, elle ne s'était pas tut. Il y avait eu tant de fois où elle ne s'était pas tut alors qu'elle aurait dû... Et cette fois, il y eut une erreur de compréhension : ce n'était pas son "double avis" qui était mitigé, mais seulement ses réactions... Bien qu'elle n'avait pas prouvé grand chose sur ce point jusqu'à maintenant.
C'est vrai, Pit avait raison dans le fond; mieux vallait être sympathique qu'antipathique. Mais la Mésange ne tint pas compte de cette remarque.

- Non, neutre... Émotionellement parlant. Je sais que je suis mal placée pour dire ça mais bon...

Se justifia-t-elle, maladroitement, alors qu'elle se penchait en arrière pour garder toujours une distance égale entre son visage et celui du Joker. Dans un sens, en faisant le tour de la question, Heaven se disait qu'elle ne serait peut être pas apte à réagir de façon "neutre", elle qui avait toujours été une vraie lunatique, et dont les émotions s'annonçaient avec force. C'était presque perdu d'avance, en fin de compte !

- Bref, fifty-fifty de toute manière. Quant à ta quête, le prix me paraissait pourtant assez compréhensible.

Silence. Certes, cela devait être compréhensible pour lui, mais pas pour les autres. Il fallait se mettre à sa place. Peut être même faire un raisonnement tordu.
S'il disait cela, que c'était "assez compréhensible", c'est que la Récolteuse devait sûrement connaître ce dont il parlait. Il n'y avait jamais rien qu'elle ait pourtant pu lui donner et qui ne soit pas en rapport avec la quête... Que pouvait-elle bien connaître d'autre, dans ce cas ?
En plus, le voilà qui insistait. Ho, quelle pression... mais à quoi pouvait-il bien faire référence ?

- Pour que tu achètes ta… petite liberté en plus, je veux du donnant-donnant. Je t’ai donné quelque chose l’autre fois, nah ? Rends-moi la même chose. Et suivant comment, je serais sans doute plus disposé à te faire plaisir en t’acquittant de tes quêtes. Pour un moment.

Finit par rajouter le Chef des Raccommodeurs, laissant la jeune fille, toujours penchée en arrière, souffrant de faire des abdos sans échauffement préalable alors qu'elle tentait de se redresser. Mais, ses efforts étant vains, elle restait ainsi, sa tête à une vingtaine de centimètres au-dessus de la table, cogitant en même temps qu'elle tentait de ne pas se relâcher.
Effectivement, le blond parlait bien d'une chose qui lui avait donnée "l'autre fois". Encore fallait-il se rappeler de ce qui s'était passé l'autre fois, il devait parler de celle juste avant celle-ci. Celle qui aurait dû être définitive.

Récapitulons donc ce qui s'était passé lors de cette fameuse  "autre fois" : il y avait eu les pétales de Fleur de Lin que la Récolteuse avait ammenés, puis elle s'était enfuie après ce qu'elle avait eu à dire, il l'avait rattrapée sacrifiant son manteau, puis elle l'avait brossé avant que ses cheveux ne frisent... Ce dernier détail lui fit ouvrir les yeux comme des soucoupes tant elle n'arrivait pas à y croire. Elle avait, un jour, brossé les cheveux de Pit. C'en était presque surnaturel tant c'était... idiot ?
Lorsqu'elle l'avait fait, elle n'avait pas trouvé ça idiot, pourtant. Mais passons.
Ensuite, il y eut un blanc... elle ne se rappelait plus de ce qui s'était passé exactement, mais elle se souvenait juste d'une couverture, d'une robe, de la chemise noire qu'avait revêtu le Joker, de leurs habits en train de sécher sur des chaises... C'était cette fois-là au moins ?
Et puis, elle s'était retrouvée couchée à terre, lui au-dessus, et c'est là qu'il lui vola son premier baiser...

-tilt-

- Attends ! Ne me dis pas que tu veux que... Ow !

Ce fut comme une révélation, si soudaine qu'elle cessa de contracter ses muscles, se laissant involontairement tomber en arrière, alors qu'elle était toujours en train de parler. Sa tête tapa contre la table, lui arrachant une exclamation de douleur lui coupant son flot de mots.
Elle avait compris ! Si c'était ça, elle avait tapé dans le mille.
Ne me dis pas que tu veux que je t'embrasse ? T'es sérieux ?

- Tu peux toujours courir, on force pas une fille à faire ça !

Lança-t-elle ensuite, se relevant brusquement, le rouge lui montant aux joues. Était-ce à cause de la colère, de la douleur, ou alors son visage disait-il la vérité à sa place ? Elle se mit ensuite à bouder, bras croisés, avec un air dédaigneux, la tête tournée sur le côté.
Petit moment de réflexion, alors qu'elle se mit à se masser l'arrière du crâne du bout des doigts. Quelle idiote, il lui laissait le choix, mais elle avait parlé avant de réfléchir à ce qu'elle devait dire...

- Enfin, non, tu me forces pas, mais ça revient au même !

Se justifia-t-elle de nouveau. Elle était bien décidée à refuser la proposition, Heaven.
Pourtant, cela lui permettrait de ne plus être de corvée de quête pendant une durée indéterminée -pourvu qu'elle soit longue- et aussi, il faut avouer qu'au fond d'elle, là où cette Heaven qui aimait Pit était rejetée, un nouveau baiser ne la gênerait pas...

Un ange passa, ce fut le silence complet.

- Tss... Bon, j'accepte.

Qu'elle souffla finalement, bien droite, toujours assise sur la table, le regard fuyant vers la gauche, regardant le plancher de bois de la Cabane Principale des Raccommodeurs.
Inspiration. Tournant de nouveau la tête vers le maître des lieux, elle le fixa un petit moment, puis se rapprocha de lui... un peu, encore un peu, encore un peu, se ravançant jusqu'au bord de la table, son cœur battant à tour rompre. Alors que son visage n'était plus qu'à quelques centimètres de celui du blond... la Mésange se bloqua, stoppa net le temps d'une seconde, puis se retira vivement.

- Argh... Je peux pas, j'y arrive pas...

Fit-elle, complètement dépitée, son visage devenu rouge vif caché derrière ses mains. Et elle resta ainsi, le temps de se calmer, puis se détendit, laissant voir le rouge qui restait encore sur ses joues.
C'était pourtant la partie d'elle qui le voulait qui parlait, mais qui se montrait incapable de faire quoi que ce soit. Si elle n'y arrivait pas, elle pouvait dire adieu à son répit et à un oetit plaisir... Et elle ne voulait accepter ni l'un, ni l'autre, n'étant pourtant pas capable de demander un petit coup de pouce... Rien que ça...
Aide-moi !








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Explications   Mar 22 Nov 2016 - 21:57

Tout sourire, l’esprit était tout entier concentré sur la Mésange. Elle faisait beaucoup d’efforts pour s’éloigner, garder une misérable distance. Et c’était hilarant, très honnêtement.

Elle avait fini par se révoltée, comprenant ce que le Chef avait sous-entendu. Il agrandit son rictus, une réaction amusante.

Le Joker ne disait rien, il avait peut-être envie d’ajouter de quoi enquiquiner, mais non. Il faisait une fleur pour la pauvre Récolteuse. Elle s’était même décidée toute seule à finalement accepter le prix. Donc, pendant le long parcourt mental de la demoiselle, Pit resta planté à sa place actuelle. Ne s’avançant peut-être que de quelques millimètres.

Mais, en fait, il ne faisait qu’observer Heaven qui finit par se cacher le visage. D’un côté, il savait très bien qu’elle n’allait pas donner la « monnaie » aussi facilement. Elle était un peu plus compliquée que ça.

Pas un rire ? Pourquoi est-ce qu’il ne mourrait pas de rire ? Pourquoi il n’hurlait pas aux tripes ? Parce que Pit n’était pas le Bouffon au fond de la Fosse cette fois-ci. Le Joueur était moins hilare, plus… calme peut-être ? Non, c’était juste plus calculé. De manière plus fine. Juste un sourire en coin.

- Tu m’aurais étonné, d’en être capable du premier coup.

Une vague remarque, sans ton de moquerie, parfois il était capable de lancer des mots sans trop y réfléchir.

Un Joker comme ça, c’était aussi celui qui avait été bien éduqué pour se plier aux exigences de ceux qui payaient ses services. D’où une légère sensation étrange de « danger », comme une petite conscience qui murmurait de faire attention, que les rôles ne redeviennent pas comme avant. C’était plus acceptable pour la petite Mésange qui se trouvait bien mise dans les filets du Jeu, une poupée toute « sage ». Normalement, pas besoin de trop se poser de questions. Il restait au-dessus, et ne se pliait que s’il le voulait.

Finalement, Pit prit les mains de la Récolteuse, pour les lui enlever du visage.

- Je vais être sympa.

Il embrassa doucement Heaven, brièvement.

- Je t’ajoute pas ça dans ta liste des donnants-donnants, disons que c’était juste pour te familiariser un peu. Pour t’aider un peu, parce que je veux vraiment la même chose que ce que je t’ai donné la dernière fois.

Fin sourire, le Chef des Raccommodeurs jouait sur la précision des mots. Comme suivre les règles d’un jeu à la lettre. Un fond de conditionnement grondait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explications   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fête foraine : explications.
» test +explications "i-doser"
» Explications
» Explications sur les publicités
» - QUI VEUT GAGNER UN CODE ? - Explications ---- règles du jeu ---

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-