Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Joy
avatar

★ Mère Apprentie des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 445
✘ SURNOM : la Stone
✘ AGE DU PERSO : 16 ans (officiellement 14)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en discuter *...*
✘ LIENS : :
Fiche


Elle hallucine en 5C7AF3.

Avatar par Glumdrops
:

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Sam 20 Fév 2016 - 22:43

Joy ne se souvenait pas de s‘être changée ou même d’être venue ici.
Les yeux clos, elle était restée dans l’obscurité la plus profonde, sa tête se balançant au rythme d’une musique lointaine. Et lorsqu’elle avait ouvert les yeux, elle s’était soudainement pris tout en pleine figure. La foule. La lumière. Les rires. La musique. L’affluence. Elle cru s’être réveillée au beau milieu d’une autoroute. Toute étourdie, Joy faillit en perdre l’équilibre.

Arriver nulle part sans trop savoir pourquoi était un évènement qui s’avérait de plus en plus fréquent dans sa vie. Si au début elle s’en était inquiétée, elle avait fini par y céder, cessant d’y trouver une quelconque logique.
Aussi, elle ne s’étonna pas de sentit un masque sur son visage ou de porter une robe étrange. Elle n’y pris pas même attention. De ses deux mains elle palpa le visage d’un convive qui se tenait à coté d’elle en riant :

- Ouaaaah mais vous êtes tellement réaliiiistes, c’est fouuu hihihi. Il ne vous manque plus que la par-

Son attention se reporta soudain sur ses deux mains ou plutôt sur celle de droite. Son expression se figea.

- 1, 2…  et 3  et 4 et 5 !!! comptait-elle;

Elle recommence ça encore et encore, insistant sur chaque chiffre, dansant au rythme du décompte. Et 1 et 2 et 3 et 4 et 5. Et 5 et 4 et 3 et 2 et 1. Cinq et cinq et cinq et cinq et cinq.
La pluie lui monta aux yeux, le sourire aux joues.

- Cinq, mais cinq ! Mais j’adore ce chiffre, en fait ! dit-elle à son voisin avant de s’enfoncer dans la foule.

Si les miracles existaient, elle en vivait un. Et si les miracles existaient, tout pouvait arriver.
Elle erra parmi les autres les convives masqués, saluant tout ceux qu’elle croisait d’un geste de la main droite exagéré.
Bientôt, un jeune fille élégamment vêtu se dirigea vers elle en esquissant un sourire aimable. Joy lui rendit poliment le sien.

- Euh... salut ! Tu es... v-vraiment belle.

- Oooooh t’es mimie de dire ça, c’est sympaaaaa ! s’écria Joy en lui pinçant doucement la joue.

C’était un petit geste affectueux qu’elle adressait généralement à ses presque-enfants. Elle n’avait jamais songé que pour une inconnue, cela pouvait s'avérer déplacé.

- Mais tu sais… lui confiait-elle. Ça doit être les cinq doigts. Ça ma va bien, hein ? C’est… mieux. Non, c’est parfait.

Mais tandis qu’elle lui parlait, son regard glissa par-dessus son épaule et son attention se reporta sur une silhouette étrange. Joy sentit son coeur faire un tel bond qu’elle fut secouée d’un soubresaut. La vue de la silhouette d’une dragonne venait de la plonger dans un état d’euphorie indescriptible. Sa mâchoire sembla se décrocher, et ses yeux s’écarquillèrent.

- Ohlala… poussa-t-elle faiblement, sentant le rouge lui monter aux joues.

Joy saisit soudain son interlocutrice par les épaules et la tourna pour qu’elle puisse voir l’objet de son excitation soudaine. Elle se cacha derrière la jeune fille, le visage en feu.

- T-tu sais qui c’est, toi ?

Un être singulier, singulièrement magnétique.

Images:
 







Hihihi

Owi clique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Dim 21 Fév 2016 - 14:00

La magnifique jeune femme se retourna vers lui et daigna déposer son regard iridescent sur lui. Il en frémit, impressionné et sentit le feu brûlant lui en grossir de plus en plus, prêt à consumer tout le bal. Son sourire fit exploser son cœur et il songea pendant un instant qu’il pouvait à présent mourir heureux d’avoir eut le droit à un tel sourire. Bien trop préoccupé par la jeune femme autour de lui, Cross ne parvenait pas à voir tout ce qui se passait autour de lui, les gens présents, les autres enfants, les pirates, les fées, et Pretty qui doit certainement faire des bêtises encore. Il est le roi pour s’attirer des ennuis… Non, toutes ces personnes n’existaient plus tant qu’il pouvait respirer le même air que Babylone.

« Mais je ne demande qu’à vous connaitre Ma Dame ! Vous avez volé mon cœur oh et devant Dieu je voudrais jurer vous aimer jusqu’à ce que la mort nous sépare, oh ma douce… Quel est votre nom ? Je manque à tous mes devoirs ! »

Il s’inclina tel un roi, faisant voleter sa queue de pie dans le mouvement.

« Je me nomme Cross, et je suis né pour vous aimer. »

Qui aurait pu croire qu’il y avait en lui la verve clichée et charmeuse des Italiens hein ? On ne nie pas son sang apparemment ! Tout aurait pu être parfait si on l’avait laissé courtiser sa dulcinée en paix, non c’est là qu’un homme au masque de hibou s’approcha, et aborda la demoiselle de façon bien peu polie. Cross fronça les sourcils et caressa pensivement la croix autour de son cou. Il secoua la tête, cet homme était plus grand que lui, et pourtant il était loin d’être petit pour son âge. Gonflé d’une rage jalouse qui le poussait à oublier totalement sa chrétienté, il serra les poings alors que la voix du démon s’élevait dans son esprit.

« Oh eh. Il veut te voler ta femelle, la mère de tes enfants, vite ! Arrête le ! » Cross secoua la tête pour faire taire cette voix, avant de lui-même prendre la parole.

« Excuse moi, monsieur, mais j’étais déjà en train de discuter avec cette délicieuse jeune femme et je voulais l’inviter à danser ! » C’est trop pas juste, pourquoi on te vole l’amour de ta vie ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1056
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Sauf trame importante/idée précise (hésitez pas à MP)!
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »

Points de Sutures...:
 



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Lun 22 Fév 2016 - 3:35

Comme un rempart inéluctable contre lesquels les vagues de son désir viennent se fracasser, l’immuable ne peut contourner celle qui l’emporte subrepticement:
« Bonsoir bel inconnu. Que diriez-vous d’une petite danse ? », la petite blonde, tel l’Alysée, s’obstine à l’attirer loin de son irrésistible Trinh Nu* ; Soul a beau être réputé pour son flegme, il voudrait lui hurler sa frustration d’être ainsi retenu, tel le garçon de Trong* dont la voix se perd à jamais contre l’ouragan… d’une valse endiablée.
Et par défaut et parce qu’il vaut souvent mieux se laisser aller plutôt que de lutter, il se laisse entrainer et observe plus attentivement celle qui le mène si intimement. Elle a quelque chose de familier dans cet air un peu défiant, cette affirmation résolue presque revancharde ou est-ce ce bal qui lui brouille les idées ?

« Qui-es-tu ? » - Il n’avait pas été capable de reconnaitre sa voix, probablement parce que Pretty était bien souvent muet quand il le croisait. Alors rien ne pouvait lui permettre de l’identifier.
Et il n’aura de toute manière pas le temps de s’étendre d’avantage qu’Iseult* incarnée les interrompt, accélérant le rythme de son cœur à foison. L’immuable n’aura rien écouté de son discours (qui en un autre moment l’aurait sans doute scandalisé), envoûté par ses yeux, et le mouvement langoureux de ses lèvres dont – et cette pensée le surprend – il voudrait intimer le silence en apposant les siennes… fougueusement.

Le Chef des soigneurs est brutalement ramené à la réalité, sa dulcinée propulsée à terre, il veut l’agripper, la rabattre contre lui au plus près pour ne plus jamais qu’elle ne s’échappe mais une voix bien trop singulière, une voix qu’il connait, celle qui ronronne du malotrus les ayant bousculé, réveille en lui toute la frustration coupable qu’il tentait d’oublier.

Dogfish.

« Si tu veux neutraliser le chien, vise ses dents. » – la voix de Bình, la voix du dragon retentit en lui, écho de cette nuit tragique. Cette simple phrase qui avait permis la diversion, et ce souvenir du lent balancement des pieds découpés de Vinyle…

Soul ne sait pas trop ce qui lui prend, après tout, les rêves ont le rôle de nettoyer l’inconscient, et celui de Soul éructe le tourment. Et l’envie de désigner un autre coupable : un autre que lui.
Alors quand la menace du Trancheur surgit, le sang de l’Immuable ne fait qu’un tour. Transcendé par la perspective d’éventuelles victimes, et au-dessus de toutes, celle de sa belle inconnue, le soigneur fronde sur le pirate agenouillé, et sans le savoir, exauce l’injonction de ce dernier en propulsant son pied en plein ventre :

« Alors Chien, toujours à renifler ? » - Eructe-t-il, les lèvres presque fermées.




Les parenthèses:
 






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mar 23 Fév 2016 - 14:30


Les Feux de l'Amour


La grandiloquence romantique du jeune homme la fit sourire.
Il était vrai qu'à la Maison Close, peu de clients, voire aucun, ne faisait ainsi la cour à qui que ce soit.
Pour l'effort et pour la forme, elle daigna lui répondre en un murmure suave :

« Babylone. »

Le rire au bord de ses lèvres carmins s'effaça dès lors qu'un homme massif à la tête de hibou l'apostropha sans aucune finesse.
Son minimalisme à la limite de la brutalité la replongea dans ses habitudes : voilà comment se comportaient les hommes dans son milieu.
La Courtisane arbora donc le sourire factice qu'elle servait aux clients et s'apprêta à lui refuser cette danse.
Mais c'était sans compter sur le jeune Cross qui s'interposa :

« Excuse moi, monsieur, mais j’étais déjà en train de discuter avec cette délicieuse jeune femme et je voulais l’inviter à danser ! »

Babylone contemplait la joute amoureuse d'un œil vaguement amusé. Qu'importait qui l'inviterait ? Elle refuserais de toute façon.
Elle devait trouver la source du tintement enchanteur.

« Du calme messieurs. De tels sentiments ne siéent à des hommes respectables. »  

Malgré ses paroles, voir deux hommes se battre pour elle était plaisant.
Son ego caressé elle s'amusait de la mièvrerie touchante de l'un et de la brutalité sauvage de l'autre.



Rappel costume:
 








Thème et voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mar 23 Fév 2016 - 19:47

Désormais Pretty dansait de nouveau, ; et à vrai dire valser était un terme plus approprié car la jeune fille qu'il n'était pas prenait un soin tout particulier à rendre cette ronde aussi sensuelle que possible. L'amour dans toute sa splendeur faisait étinceler ses mirettes bleutées sous son masque, et un sourire étirait ses lèvres rosées presque malgré lui -enjoué et enjôleur. A cet instant, le Perdu songea qu'il pourrait poursuivre ce ballet indéfiniment si cela pouvait lui permettre de rester dans les bras du jeune homme pour qui il éprouvait des sentiments si intenses.
Il aurait vraiment voulu rester ainsi, à sentir sa peau picoter sous le contact chaleureux de sa main passée autour de sa taille, et à laisser son cœur bondir sous le splendide regard attentif. Se savoir la source d'une curiosité si minutieuse le remplissait de contentement.
Il ne voulait pas qu'il regarde ailleurs.

« Qui es-tu ? »

Le sourire de La Fausseté s'élargit encore tandis que ses joues rosissaient de plus belle sous la caresse de cette voix si suave.

Que de manières ! N'est-ce pas à l'homme de se présenter tout d'abord ?

Un cliché vieux comme le monde mais que s'amusait grandement à remettre aux goûts du jour le jeune Livreur, qui souhaitait faire durer le mystère afin de maintenir l'attention du bel inconnu sur lui.
Si seulement il savait qui était ce bel inconnu, sous ce masque de phœnix, sa réaction aurait probablement été tout autre.

Mais voilà une jeune femme à la peau bronzée s'approchait du si beau couple qu'ils formaient et qui les interrompaient sans la moindre délicatesse ! Bien forcés d'arrêter leur danse, Pretty se détacha à contrecœur de l'amour de sa vie pour observer avec un agacement caché sous un sourire hypocrite la pimbêche qui s'interposait.
Son discours, plus encore que ses manières, lui déplut très fortement.

Et Pretty s'apprêtait à lui refermer le clapet, en toute amitié, lorsqu'une silhouette passa en trombe et bouscula  au passage Féline Azurée qui se cachait derrière ce masque félin.
La Fausseté n'esquissa pas un geste pour la rattraper. La voir finir les fesses par terre lui apporterait une satisfaction sans commune mesure. Ça lui apprendrait, à interrompre deux tourtereaux en plein échange.

Reportant donc son attention sur le magnifique jeune homme comme si aucun incident n'était jamais survenu, Pretty s'apprêtait à prononcer quelques paroles mielleuses lorsqu'il remarqua un changement dans l'attitude de son aimé.
Parce que, bien sûr, l'on remarquait toujours lorsque celui que l'on chérissait n'était pas comme d'habitude.

La suite des évènements eut au moins le mérite de ramener quelque peu la demoiselle qui n'en était pas une à la réalité.

Soul venait d'asséner un violent coup de pied dans le ventre de celui qui venait le bousculer. Pretty aurait certainement été scandalisé s'il connaissait effectivement l'identité de celui qui se faisait soudain si brutal ; néanmoins sur l'instant, c'était tout autre chose qui lui faisait écarquiller les yeux.

Les paroles si joliment prononcée de sa moitié venait de lui faire comprendre qui était sa victime. Et, à en juger par sa... Sa simple façon d'être, il n'y avait pas d'erreur possible.
Doggy-chou.

Pretty, plutôt passé maître dans l'art de l'improvisation, se glissa prestement entre les deux hommes sans jamais cesser de sourire -un sourire charmeur à l'intention de son aimé, bien évidemment. Il posa une main sur le torse du bel inconnu, sensuellement, puis glissa ses doigts dans les cheveux blonds du Pirate de cette façon si particulière qu'il avait de lui faire quelques caresses de maman, d'ordinaire. Il estimait ce dernier parfaitement capable de le reconnaître avec ce simple geste -du moins, priait pour que ce soit le cas.

Allons, très chers, un peu de tenue. C'est un bal. Vous ne voudriez ruiner toute cette belle ambiance ? Je gage qu'aucun de vous deux ne souhaite une telle chose.

Tact et délicatesse. Envoyer Doggy-chou au loin (parce qu'il avait autre chose à faire que du baby-sitting) et apaiser l'élu de son cœur.
Il se tourna tout d'abord vers DogFish.

Monsieur, je vous demande pardon pour... L'impétuosité de mon compagnon. Il a un peu trop forcé sur l'alcool, voyez-vous. Vous seriez un ange si vous laissiez couler l'affaire.

Puis il dévisagea Soul de son regard séducteur.

Je suis certaine que vous ne voulez pas causer de remue-ménage, vous non plus. Il commença ensuite à murmurer, si bas que l'éphèbe devait être obligé de se pencher un peu s'il voulait l'entendre. Vous donneriez de vous une image affreuse si vous vous comportez ainsi et non en le gentleman que vous êtes très certainement.

Son visage exprimait l'assurance, cependant quelque part le trac était omniprésent et La Fausseté espérait que ses paroles sauraient calmer une éventuelle bagarre...
Ce serait véritablement terrible, de ne pouvoir profiter d'instants plus tranquilles en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mar 23 Fév 2016 - 20:03

Crow était là, debout bien droit. Il continuait à détailler la Miss, un moment, il fut distrait par ses longs cheveux, un autre il s'était perdu dans la profondeur de ses yeux. Pour tout dire, Crow n'avait aucune notion de comment aborder son prochain, alors courtiser une jolie dame...

Sa mâchoire carrée, sous la tension, se resserra d'avantage. Ses yeux aussi vifs que les flammes se dirigèrent vers le petit bonhomme qui l'affronta pendant quelques secondes. Le pirate, pour toute réponse, fronça les sourcils. C'était un gamin et il savait au plus profond de lui qu'il l'aurait tué, s'il n'était pas en présence de la demoiselle. Autre chose également l'empêchait de le décapiter, mais il ne savait pas quoi.

Devant Babylone, il fit la révérence, une révérence presque mesurée. Il ne s'était pas  penché bien bas, juste assez pour montrer tout le respect qu'il portait pour elle, malgré ses façons un peu... Brutes.

— Sachez, Milady, que je tuerais et mourrais pour éviter qu'un quelconque malheur ne s'abatte sur vous.

Ce fut simple et aussitôt, il se redressa pour plonger son regard ombré dans le sien. Ses lèvres se soudèrent, pas un seul mot. Il attendait les signes de la Babylone, avant de froncer les sourcils, se souvenant d'un maigre moment où il l'avait aperçue dans les bouettes de la taverne, mais ce n'avait pas été dans ce corps... Ni cet esprit. Il...Il n'arrivait pas à se souvenir de plus. Était-elle ?

Une catin ?

Non.

— Je... Ne laisserai plus ces hommes mettre la main sur vous.

Quel manque de respect, quelle manque de classe, comme si Crow savait ce qu'était ce sentiment de... D'avoir été utilisée. Son chuchotement parut brutal, c'était comme s'il avait craché ses mots, tant il était en colère. Oui, de la colère pure.

— Je peux vous protéger, jamais vous n'aurez mal avec moi.

Ou peut-être que si, dans d'autres circonstances plus... Particulières.

Masque & HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mar 23 Fév 2016 - 21:55


Les Feux de l'Amour

Babylone crut à un meurtre d'amour, mais les fées avaient bien fait leur travail et seuls les regards furent assassins.
Le hibou sauvage s'adapta et se transforma. Il devint un homme ; encore farouche mais cela ajoutait à son charme.
Si lui aussi tomba dans le romantisme, ses paroles restaient teintées d'une brutalité excitante.
Lady Ruby était déjà sa protectrice, celle qui la protégeait... Des hommes ? Sûrement pas, la Courtisane et toutes les autres leur étaient jetées en pâture.
Et apparemment c'était un métier qui laissait des traces, car malgré le masque Babylone était découverte.
Une fille de joie à un bal féerique, il y avait de quoi rire.
Et pourtant le Hibou lui offrait sa protection. Alors même qu'il connaissait sa profession. Pas que Babylone en eut honte, non elle était bien trop indifférente à la vie pour cela. Mais les habitudes et la généralité étaient bien au dédain des catins en dehors de leur consommation.
Ne plus être un simple corps vendu et passé de mains en mains ? Être protégée de leurs regards libidineux et de leurs corps crasseux ?
Si seulement. Mais la Courtisane ne connaissait qu'une forme de protection, celle de Lady Ruby qui n'était finalement qu'une vaste fumisterie.
Mieux valait rester là où l'on était, même si ça faisait mal, que de risquer pire ailleurs.

« La protection d'un homme contre d'autres hommes. C'est ironique vous ne trouvez pas ? »



Rappel costume:
 








Thème et voix


Dernière édition par Miss Babylone le Ven 26 Fév 2016 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boy
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Paratonnerre
✘ AGE DU PERSO : Entre 13 et 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Yup

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mar 23 Fév 2016 - 23:26

[hrp] /!\ Attention, langage "fleuri" /!\[/hrp]

Le masque de Bomberman de travers, Boy, le visage rougi par l'ambroisie et déformé par un dégoût mêlé de déception et de tristesse, soupirait de nouveau. Elle avait mal au cœur, romantiquement et un peu littéralement aussi. Ce connard aux cheveux d'argent. Qui avait maté le boule d'un mec. Qui lui avait volé son précieux organe encore en chair. Pourquoi est-ce qu'elle n'arrivait pas à l'oublier ? Pourquoi l'ambroisie ne l'avait pas rendue joyeuse, comme les fées ? Soirée de merde. Elle aurait pas dû y aller.

« Boy... Boy...Boy...»

... On n'était pas dans les brumes de la lande. Quelqu'un l'appelait vraiment. Et cette voix.... Boy l'avait entendue, mais où ? Bordel, c'est vraiment de la merde cette boisson ! On oublie que ce qui est important de se souvenir ! Jeune. Très jeune. Ou alors une fille. Ou les deux. Mais on l'appelait, et ça avait l'air d'être vrai. Lorsque Boy se leva, elle faillit tomber une première fois, tituba un peu, faillit s'écrouler une seconde fois, avant d'être complètement debout.

A côté d'elle, quelqu'un affirma que CINQ était un chiffre parfait.

« K-keuwa ? »

Boy resta perplexe un instant avant de secouer la tête pour reprendre ses esprits. Elle était certaine qu'on l'avait appelée. Elle était certaine qu'on avait besoin de l'aide d'une Solide Sentinelle. Il fallait en trouver la source. Qui quoi ? Là bas. Y'avait la grosse Comète. Là, celle qui avait un nom très... Qui... Souvenir. Et elle était grosse. Elle pouvait peut-être l'aider.

« Ah euh... Machin euh... L-Lu... Lu... Chance. Dis, tu pourrais m'aid... »

Et soudain la voix eut un nom. Et un visage. Avec un petit papillon dessus.

« LOVELYYYYYYYYYYYYYYYY ! »

Trop de choupinesse dans ce masque et ces petits yeux. Le cœur de Boy manqua de faire un bond, et elle ne put s'empêcher de prendre le petiot dans ses bras. Mais cette sensation était loin d'être aussi enivrante que celle qu'elle avait ressentie en regardant le mec aux cheveux d'argents. Qui avait lorgné sur les fesses d'un autre homme. Des larmes silencieuses coulèrent le long de ses joues tandis qu'elle serrait bien fort Lovely dans un câlin tout chaud, plus pour l'empêcher de voir qu'elle pleurait qu'autre chose.






Boy rentre à l'arbre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mar 23 Fév 2016 - 23:43


Et la robe blanche de l'oiseau se teinta d'une nuance crépusculaire.
Plus sombre, plus ... humaine.


Aux premières intonations, la Féroce avait fait volte-face, ses yeux cherchant éperdument l'origine de cette voix aux reflets chantants.
Un mot hésité, soufflé, qui avait pourtant fait bondir son cœur. Pourquoi ?
La déclaration suivante figea l'indienne sur place, le souffle coupé.
Elle était là.
L'Ombre était là, petite silhouette à la robe aux couleurs chatoyantes, et ce regard. Ce regard si vivant derrière ce masque impassible.  D'une dignité époustouflante.
La guerrière se serait perdue dans ces myriades de nuances sombres.
Elle la dévorait des yeux. Littéralement.

Crus, mais tellement vrais, ses mots résonnaient dans l'esprit d'Harfang Cendrée comme un baume.
Quelque chose qu'elle cherchait depuis toujours sans le savoir.

Une jolie teinte pivoine apparut sur ses joues, qui lui semblaient en feu.
Elle ouvrit la bouche, mais aucun mot ne vint, assez fort pour exprimer ce qu'elle ressentait.
Affronter des pirates, des guerriers picanniny et d'autres créatures terrifiantes ne faisaient pas franchement trembler Harfang Cendrée, mais là, elle ne savait plus comment réagir, submergée par cette émotion inconnue.
Si douce, délicieusement doucereuse.
C'était trop.

"- Je t'ai trouvé... Tu es si belle... "

Trop beau pour être vrai, et sans comprendre, l'indienne agrippa le bras de la jeune fille, comme si l'asiatique menaçait de s'évanouir d'un battement de cils. La peur qu'elle disparaisse encore se disputait à la prudence. A la raison.  

Quelques secondes, les yeux chocolat de la guerrière fixèrent sa propre main, avant de la retirer vivement, hésitante. Brulée. Confuse et rougissant de plus belle.
Etrange sensation, entre envie dévorante de recommencer et peur viscérale.

Mais Harfang Cendrée n'eut pas le temps d'en dire plus, que des cris de protestations retentirent près d'elles et un énergumène en costume se projeta littéralement à ses pieds.
La bulle de douceur éclata.

Le bien-être ressenti à la présence de l'Ombre, s'évanouit brutalement pour ne laisser place qu'à de la surprise tout d'abord... Doute certain qui se transforma très rapidement en frisson d'horreur et de rage.
Comme sa peur du toucher, sa haine des hommes de Hook était trop ancrée pour être oubliée trop longtemps.
Cet homme était un pirate !

Et il approchait sa main ... de ses pieds !
Il voulait les embrasser ?!!
Les prunelles de la guerrière, agrandies, ne reflétaient que surprise, colère mêlée d'une pointe de peur devant la mine énamourée du jeune homme blond.... au sourire carnassier.
Les mots dégoulinants de fascination et d'amour la déstabilisaient complètement... d'autant plus qu'il fixait ses pieds nus comme une bête affamée.

"- Qu...Quoi ?!!

Interloquée d'abord, les réflexes de la louve revinrent rapidement, et elle recula, en position défensive, écartant légèrement les bras devant la jeune asiatique.
Elle ne comprenait pas le discours du blond mais avait saisi la menace et était bien décidée à protéger celle qu'elle avait enfin trouvée.
Son Kipa*
C'était plus puissant que tout ce qu'elle avait entendu des femmes du villages...

Soudain, le corps du pirate fut projeté au sol tandis qu'un jeune homme l'insultait, haineux.
Pour le croiser, malheureusement trop souvent à son goût, Harfang Cendrée reconnut le soigneur des Garçons Perdus, et lui jeter un coup d'œil prudent.
Presque méprisant...

"-  Pas besoin d'aide, merci..." Les prunelles sombres se fixèrent sur le pirate. " - Essayes un peu de les toucher et je te scalpe les tiens !"

Nul mot d'amour dans le grondement rauque de sa voix...

Une petit bombe blonde arriva pour s'interposer et la guerrière regarda cette scène surréaliste, entre esprit vengeur et miel solaire, un peu perdue.
La proximité de l'Ombre à ses côtés lui suffisait pourtant et la détourna de tout ceci, même si elle se méfiait de tous désormais.
Louve protectrice.
Comme si, instinctivement, elle savait trouver son centre de gravité.
Comme si elle savait où retourner.
Enfin.

"- Ça va ? ... quel est ton nom ? "

Sur que celui-ci resterait gravé.


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mer 24 Fév 2016 - 8:24

Ash se retourne et remarque ce qui ressemble à un pirate qui s'approche, avec une démarche d'animal sauvage en chasse, ses yeux visibles derrière son masque rivés sur ses pieds nus. Elle voit ses lèvres remuer mais n'entend pas sa chanson, c'est tant mieux. Elle s'éloigne dans la même attitude de danseuse, fait le tour de la fontaine pour la placer entre elle et le pirate. Et ses yeux se posent sur le garçon masqué aux cheveux noirs. Son pouls s'accélère immédiatement sans qu'elle se l'explique. Un regard jeté au pirate, de l'autre côté de la fontaine, lui assure qu'il ne viendra plus l'embêter puisqu'il est occupé… à câliner Flower. C'est presque dommage, elle aurait aimé que le garçon brun puisse jouer au chevalier défendant sa dame. Elle rosit à cette pensée ridicule. Qu'est-ce qui lui prend ? Ash ne s'intéresse pas aux garçons, Ash ne tombe pas amoureuse. À quoi bon, on est tous morts, on est des fantômes ici. Et puis c'est elle qui protège. Mais après tout, ce n'est qu'un rêve.

Elle adresse un sourire timide au garçon aux yeux noirs et sent à nouveau son cœur qui bat la chamade. Ça y est, elle en est sûre, il est parfait. S'ils n'avaient pas été morts, elle aurait bien voulu grandir et l'épouser. Sûr que ça aurait parfaitement fonctionné, ils sont faits l'un pour l'autre. Après tout, il y a peut-être une raison à ce rêve, une raison divine, pour qu'ils se rencontrent dans ce Purgatoire. Peut-être pourraient-ils couler des jours heureux une fois au Paradis ?

Ses joues empourprées ne sont pas cachées par son masque mais ça ne l'arrête pas. Elle sourit et frôle la main du garçon, la prend doucement dans la sienne.

Je suis Ash, la Feuille morte, dit-elle en désignant de sa main libre sa robe de feuilles d'automne. Qui es-tu ? J'ai bien peur de ne pas te reconnaître…

Mais je suis sûre que je suis éperdument amoureuse de toi, ajoute-t-elle silencieusement.

Elle ne remarque que du coin de l’œil ce qui se déroule autour d'eux, croit entendre quelques voix s'échauffer, mais ça ne l'intéresse pas vraiment, ça montre seulement qu'elle et Gamer sont le couple idéal, que c'est une chose extrêmement rare.
hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sparkle
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 450
✘ SURNOM : L'incendie
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non :')
✘ LIENS : V1(à vos risques et périls)
V2
Incendies.


MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Jeu 25 Fév 2016 - 2:41

Arrachant un sourire à l'être fascinant et blond, Sparkle fut soudainement si ravi et béat que son sourire l'aurait presque fait passer pour un ange; un ange de feu, en fait. Pretty avait tout du feu, elle aussi, évidemment, avec sa chevelure dorée comme des flammes... Ses yeux brûlants tels une torche. En fait, l'Incendie ne voyait probablement pas le Livreur tel qu'il était vraiment. Mais le charme agissait à merveille sur lui, et c'était presque comme s'il voyait une torche flamboyante et ambulante , déambulant dans sa belle robe.
Il était réellement subjugué, et lorsqu'elle lui échappa en allant à la rencontre d'autres personnes, son petit coeur embrasé fit un bond.

Non, non! Impossible! Les deux feux devaient se retrouver, et faire fusion. Ne devenir qu'un unique brasier ardent. C'était devenu son objectif de la soirée ultime. Il ne savait ni pourquoi ni comment ça arrivait, mais il se leva brusquement et prit le temps d'essuyer sa bave sur la manche de velours de son costume, laissant une trace d'escargot dessus. Paaaas de problème.
Puis, à pas feutrés, l'Incendie se faufila dans la foule. C'était comment marcher sur des coussins d'air , en quelque sorte. Il cherchait son autre lui.
On ne trouve pas un deuxième feu vivant tous les soirs dans la vie. Sparkle avait bien cru être l'unique, il s'était trompé.

Aérien, il trouva enfin le doré. Il dansait.
Il dansait avec SOUL! Le médecin qui le torturait sans cesse!
Le coeur de l'artisan tomba en miettes. Il crut renaître de ses cendres lorsque Soul envoya bouler la jeune fille pour filer un coup de pied à un homme au sol que le gamin ne pouvait voir. Un homme aux pieds d'une autre femme, qui elle tentait d'attraper Soul également. Il n'y en avait que pour le chef décidément, c'était INJUSTE! Le coeur se brisa à nouveau. L'autre feu, le feu doré, apaisait les tensions. Oh, Sparkle aurait tant aimé qu'on apaise son coeur enflammé à lui aussi. Que ce soit la Fausseté qui apaise son coeur enflammé!

À présent sur la piste de danse derrière la dispute, Sparkle tendit la main vers eux, sans dire un mot. Puis il toucha simplement l'épaule de Pretty et murmura:

─ Tu... tu es le plus beau f-f-f-feu que j'aie jamais vu...

Un tas de questions se pressaient sur ses lèvres tandis qu'il profitait du plus délicieux contact qu'il ait jamais connu. Il se faisait brûler par une autre. Une autre... si brûlante. C'était... merveilleux. Sparkle aurait voulu demander si elle pouvait le brûler. Il aurait voulu lui demander son nom. Il mourait d'envie de lui offrir une allumette en guise de preuve de son amour chatoyant. Mais il était comme bloqué. C'est alors qu'il reconnut l'homme au sol. C'était DOGFISH! Son sang fit un bond, il prit Pretty par les épaules et l'attira contre lui, se plaçant ainsi dans son dos.

─ J..j'te protège de lui! T'en fais p-p-pas, chuis là !

Il n'avait de toute évidence rien compris à la situation. En tous cas, l'étreinte dérobée à la jeune fille plombe était fabuleuse. Onirique. C'était doux et magnifique à la fois; il n'arrivait plus à la lâcher!
Mais attention il ne faisait que la défendre!!

HRP:
 







Merci à Doggy pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Jeu 25 Fév 2016 - 15:18

Babylone. Quel nom magnifique. Oh Babylone Babylone… Crosse se voyait déjà la courtiser et lui conter fleurette. Il se voyait déjà jurer devant  Dieu qu’il l’aimerait pour toujours, il s’imaginait le dimanche se rendre dans leurs beaux vêtements à l’Eglise et prier le Magnifique parce qu’il les avait réunis. Et pourtant, perdu dans son amour aveuglant, il ne remarquait pas que sa Dulcinée ne semblait pas vraiment réceptive à ses essais de charmes en tous genre. Il faut dire que du haut de ses 13 ans, il n’était pas vraiment le mieux placé pour draguer une femme, une vraie. Mais elle était si jolie !

Son cœur semblait exploser à chaque regard qu’elle daignait lui déposer, si bien que tous ses amis alentours ne comptaient plus. Pas même Soul qui était pourtant une personne qu’il gardait bien précieusement dans son cœur. Il ne cherchait même pas  Duck du regard, oh non tout ce qu’il voulait, c’était Babylone, la belle Babylone. Jamais il n’oublierait un tel nom. L’Homme est fait pour aimer, donner l’amour, dans la grâce de Dieu, et il savait que c’était avec elle qu’il voulait accomplir ce devoir.

« En voilà un bien rustre personnage que voilà, tuer, c’est bien une action de barbare que Dieu ne pardonnera jamais. Vous ne méritez pas le doux regard de Dame Babylone ! »

Cross se sentait perdu dans les conversations qu’entretenaient les deux adultes, mais il ne voulait pas laisser cette jeune femme avec cet homme dégoutant. Il regarda les longs cheveux noirs de l’homme et son accoutrement, non vraiment, il faisait tout pour se faire voir. Quel orgueil. Cross lui au moins était sobre, digne de Dieu. Il était certain que Babylone verrait en lui cette grandeur d’âme.

« Cet homme, aussi grand soit-il ne semble pas savoir de quoi il parle, Ma Dame, désirez vous que nous allions ailleurs ? »

Dit-il en se détournant, pour se placer devant Crow et ainsi faire un pas en avant vers Babylone, lui tendant son bras maladroitement. Il manquait à coup sûr d’assurance.

« Vous n’avez pas besoin de sa force, Dieu protège les pauvre pêcheurs que nous sommes. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gamer
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 46
✘ SURNOM : L'Inconscient
✘ AGE DU PERSO : 14/15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A voir....
✘ LIENS : Gamer est dans un jeu, si vous voulez lire son Background ou jeter un œil sur sa Sauvegarde, ne vous gênez pas!

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Ven 26 Fév 2016 - 0:46

Gamer était resté figé. Le cœur battant, immobile, l'esprit totalement brouillé, il avait vu la jeune fille de ses rêves s’approcher de lui. Lui sourire même. D'un air si charmant. Le monde aurait pu s'écrouler autours d'eux qu'il n'aurait rien remarqué.
Gamer est heureux. Plus heureux qu'il ne l'a jamais été. Elle le regarde et il sent que c'est le plus beau jour de sa vie.
A l’intérieur il est en flamme, il cri au monde son amour pour cette belle inconnue. A l’extérieur par contre, il reste de marbre. Immobile, comme une statue bizarre. Une statue bizarre qui suivrait la jeune fille des yeux ou qu'Elle aille.

Ash le frôle, elle prend sa main. Dans la tête de Gamer c'est la panique. Elle à la peau si douce. Si fraiche. Et lui.... Il a les mains moites c'est tellement sure... Moite et... Peut-être sale aussi.... Il risque de la salir avec ses mains moites et... et dégoutante....
Il ôte sa main de celle de Ash. brutalement. Trop sans doute.
Ash, le plus beau prénom du monde. La feuille morte rougeoyante de l'automne. Cette si belle saison.

- Je suis... Je suis Ga.. Gamer...

Est-ce vraiment son nom? Il n'est plus sûr de rien. Il bégaie. Il ne reste plus rien de son assurance habituelle. Comment pouvait-il parler si facilement avant?
Il tient la main qu'elle a touchée. Il ne la regarde plus maintenant. Caché derrière son masque, il n'est plus que honte de lui même.
Il n'est pas a la hauteur c'est évident.
Il fuit le regard de la jeune fille.
Il a chaud. Tellement tellement chaud. Il voudrait se jeter dans l'eau glacée d'un lac et tout oublier.
Comment cela peut-il être si douloureux? Et comment peut-on être si heureux de souffrir autant?

Un moment qui semble être une éternité se passe et Gamer ne sait toujours pas comment réagir. Quoi faire.

Soudain, le flash.
Mais oui bien sur! C'est comme dans les jeux! C'est toujours comme dans les jeux! C'est toujours comme dans les jeux parce qu'on est dans un jeu!!
C'est tellement évident!!

Il se retourne brutalement vers Elle. Elle est si... si... si parfaite....
Il tient bon et lui prend les mains, la regarde droit dans les yeux

- A....A... Anata no koto ga....

Il transpire. Il hésite. Il sait qu'il doit le dire. C'est le moment ou jamais.

- Suki da!

Il l'a dit! Le cœur battant, il attend la réponse de sa bien aimée. Il ne se rend même pas compte qu'il ne parle plus en anglais et que le message aura bien du mal à passer.

Autours d'eux peut-être que le monde s'écroule. Mais Gamer n'a plus d'yeux que pour Elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féline Azurée
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Ven 26 Fév 2016 - 4:00

Tout était fait pour que je passe LA PIRE SOIRÉE DE MA VIE. Je sais qu'on a beau être dans un rêve mais la situation commençait sérieusement à me taper sur le système. Déjà, j'étais perdue entre deux sentiments différents, l'un étant complètement puissant, l'autre, qui était doux et qui me donnait envie de tendresse. Je savais, au fond de moi, qui je devais choisir mais mon cœur avait déjà choisit depuis longtemps, même si je n'avais encore jamais parler à cette personne, me contentant de l'observer alors qu'il sortait du Grand Arbre pour aller se balader ailleurs. Et le destin avait fait en sorte qu'il tombe amoureux de moi dans ce songe. Allait-il se souvenir de moi au réveil ou allait-il complètement m'oublier afin que l'on nous reprenions nôtre routine habituelle.. ? Je ne l'espérai pas, cela me ferait trop mal sur le moment de constater qu'il ne ressent plus rien. Mais, revenons au moment présent, qui est plutôt désagréable...

Mes fesses touchèrent durement le sol alors qu'un courant électrique avait parcourue tout mon corps subitement, lorsqu'un contact brutal me fit pencher en arrière. C'était le fameux inconnu dont j'ai sentit une subite et violente émotion. Je retins un gémissement de douleur tout en tentant de me demander pourquoi je méritais un tel sort. Puis je vis qu'on m'abandonnait progressivement. D'abord, Soul. Puis la fille avec qui il avait danser avant que je n'intervienne. Quelques secondes plus tard, un autre jeune homme sembla s'approcher de cette blonde. Mon sang ne fit qu'un tour. On me laissait là, au sol, sans aucune aide ! Je décidais alors de me relever pour réajuster ma robe correctement et mon masque. J'étais une guerrière, pas une potiche qui allait se laisser faire. Je me dirigeais alors d'un pas énervé vers le groupe, apposant un regard noir sur l'homme dont j'étais, pour l'instant, très amoureuse. Je combattais avec violence mes sentiments pour pas que cela entache ma fureur. J'entendis alors le dernier venu murmurer en touchant l'épaule de la fille avant qu'il ne la prenne subitement dans ses bras. Oh, trop mignon.

- Bon, si c'est une blague, elle est pas drôle du tout ! Je me fais quasiment malmenée depuis que je suis ici, alors...

Je suspendis mes mots pendant quelques secondes. Ma fureur retomba petit à petit alors que je déposais mon regard sur celui que j'avais réellement choisie et dans la réalité. Ce n'étais pas par pur hasard qu'il était là et je comptais bien en profiter, malgré la présence de l'autre qui semblait totalement éprit par une autre indienne. Bon, au moins, je ne risquais plus de rencontrer à nouveau le sol et si par malheur, cela se repassait à nouveau, je l'épouse, ce fichu sol. Comme ça, je finirai la soirée tranquille. Mais pour l'instant, je tendis doucement ma main droite vers Soul en souriant doucement sous l'objet qui cachait mon visage.

- Voudrais-tu bien danser un peu avec moi ou simplement me tenir compagnie pendant un moment ? Cette chère jeune fille sembla occupée avec son amant et comme je n'ai pas envie que tu te battes avec cet homme sans respect ni manière... j'aimerai beaucoup passez un peu de temps avec toi. Est-ce que tu es d'accord ?

Ma voix était devenue aussi douce que lorsque l'on caressait un vêtement fait en satin ou en soie. Je n'avais pas envie de finir toute seule, à déprimer dans un coin en maudissant chaque personne qui se trouvait à se bal alors je tentais ma chance, en espérant captiver toute l'attention du jeune homme afin que cette soirée se termine bien et sans accroc.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Ven 26 Fév 2016 - 16:14


Les Feux de l'Amour

Le jeune Cross s'érigea une fois encore entre l'Homme et la Femme. Garçon naïf et innocent perdu entre deux pêcheurs.
Il était la Lumière mais il n'arriverait pas à purifier la Violence et la Luxure.
Elle lui lança un regard de tendre pitié. Au fond, Babylone aurait voulu le prendre dans ses bras en murmurant Chut, ce n'est rien, viens là et laisse toi aller aux malheurs de la vie.
Elle n'en fit rien et fixa son bras tendu comme une petite créature curieuse mais inutile.

« Tu ne devrais pas t'embarquer dans quelque chose de trop grand pour toi Cross. »

Le tintement se fit entendre de nouveau.
Babylone leva la tête vers le ciel étoilé, les deux hommes complètement oubliés et elle murmura :

« Je dois la trouver... »



Rappel costume:
 








Thème et voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» les feux de l'amour résumé 'par nexus'
» Noirchagrin [Les Feux de l'Amour] ... la suite !!!!
» Apocalypse mon amour...
» 4e session : Pack Amour
» Exposez vos plus belles photos d'amour lbp ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées :: La Citadelle Féérique :: Les Beaux Quartiers-