Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Ven 13 Mai 2016 - 20:30

Une fois le bisou réclamé sans autre forme de politesse, Pretty laissa son aîné le retourner doucement, d'humeur plutôt ombrageuse et certainement pas améliorée par la fatigue qui l'envahissait si brutalement. C'était comme avoir veillé tard et n'avoir en fait pas dormi pendant tout ce temps... Ce qui était techniquement vrai, pour l'esprit tout du moins.

Soul révéla tout à coup à La Fausseté une expression lumineuse et un immense sourire comme le Livreur ne lui en avait jamais vu. Oh, ben il sait sourire comme ça alors ! Comme quoi il n'était pas constamment en train de tirer la tronche -un peu comme si l'apocalypse était proche et qu'il était le seul à pouvoir sauver le monde. C'était le sourire qui lui allait mieux, tout de même.

Les mains du Chef des Soigneurs se posèrent de part et d'autre de son visage avec une délicatesse apaisante ; la tendresse avec laquelle il déposa ensuite un baiser sur son front fit remonter le rouge aux joues de Pretty qui battit vaguement en retraire, gêné par le sentiment persistant qui demeurait dans son cœur et le faisait bondir comme un fou furieux dans sa poitrine. Fichu sortilège.

« C’est un baiser magique. »

Pretty émit un petit rire tandis qu'il fermait les yeux et se laissait tranquillement aller.

♥ ♦ ♣ ♠

Le réveil dans la réalité fut bien plus brutal que prévu.
La Fausseté se redressa dans un sursaut brusque, le souffle court et le cœur battant la chamade, les yeux écarquillés. Son esprit encore brumeux lui hurlait au danger et le bruit de la vaisselle qui se brise violemment parvint à ses oreilles, d'une façon étrange, illusoire. Il était dans sa cabane. Son lit ? Tout seul ? Non. Non non non et NON. Impossible. Il n'avait pas pu La laisser filer, son sommeil était si léger d'ordinaire !
Pitié faites qu'il ne soit pas trop tard. Pitié. Dieu. Démon. Fée. N'importe quoi.
Il s'apprêtait à se lever avec aussi peu de délicatesse qu'il s'était redressé mais une voix ensommeillée, presque lointaine, résonna à ses oreilles :

Qu'est-ce qui te prend à t'agiter comme ça en pleine nuit ?

Voix. Familière. Le Livreur fronça les sourcils en s'immobilisant. Cowboy ? Justice ? Just' ?
Justy-chou ?
Le cerveau de La Fausseté se remit en marche et il se retrouva là, tout en sueur, tremblant comme une feuille et incapable de se souvenir à quoi était dû son excès de panique incontrôlable.
Il se souvenait juste du bal, à vrai dire.

Un bras s'enroula autour de sa taille et le força à se recoucher : Justy-chou le ramenait au creux de ses bras, bon gré mal gré.

Pretty ignorait pourquoi mais il avait soudain très envie de pleurer.
En plus il avait terriblement mal au flanc maintenant, à bouger avec tant de brusquerie.

T'as juste fait un cauchemar, calme-toi.

Aucune larme ne coula ; en revanche, il laissa un long soupir s'échapper de ses lèvres. La respiration de La Main lui indiquait que ce dernier s'était déjà rendormi d'ailleurs. Rapide.
Le jeune Perdu se blottit de plus belle tout contre son aîné, rasséréné.

Il avait raison. Ce n'était qu'un rêve.


Hrp:
 







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 195
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Sam 14 Mai 2016 - 18:42

La colère qu'éprouve Dusk meurt brutalement lorsqu'elle pose enfin son regard sur Harfang, toujours à terre. Harfang tremblante, sous le choc, vulnérable comme un enfant. Absolument touchée par son état, la Déracinée sent son instinct maternel prendre le dessus, reléguant même l'attraction qu'elle éprouve au second plan.

Il faut qu'elle l'emmène.

- Loin. Emmènes-moi loin.

Gorge nouée, Dusk hoche la tête. Puis, avec patience, elle s'abaisse jusqu'à Harfang.

- On va s'en aller, oui, c'est promis.

Avec une douceur incroyable - comme si la Féroce est de cristal à cet instant présent - l'ancienne Mère en Chef l'aide à se relever. La soutient tout en maintenant le contact au minimum. Elle est terriblement belle, sa guerrière. Terriblement près. Dusk fait des efforts pour ne pas se laisser distraire. Et la guide vers un jardin tout aussi féerique qu'à l'intérieur. Tout aussi illusoire mais comment pouvait-elle le savoir ?

Une fois qu'elles sont loin de la foule, loin du bruit, la Déracinée use de mille efforts pour parvenir à la lâcher. A lui redonner son espace.

Ses envies contraires la tourmentent, font légèrement trembler la voix lorsqu'elle parle.

- Je suis désolée pour... ce que ce fils de chien t'a fait. S'il ose toucher ne serait-ce qu'un cheveux de toi...

Sa voix se meurt, absorbée dans la contemplation de l'indienne.

C'est presque avec déférence qu'elle conclut :

- ... je le tuerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Rose
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Mer 18 Mai 2016 - 13:49



Vous prendrez bien un peu d'amour courtois?



Une veilleuse à la fenêtre de sa cabane, l'autre sur le planché, vacillante, le sol rempli de pantins et de décors, Rose ronflait. Loin, très loin de la grâce du chevalier aux épines, la Gardienne avait sombré dans le sommeil nécessaire et lourd de celle qui veille.
La chaleur, même pendant les nuits relatives de la canicule était oppressante, et l'intérieur de sa cabane était moite sur le matin qui se levait.

Elle se réveilla brusquement avec un sourire nigaud sur les lèvres. Elle cacha sa bouche de sa main, rouge de honte, un peu perdue son regard hagard se perdait en tout sens. Car soudainement lui venait l'idée qu'elle n'aimerait pas qu'on la voit.
Qu'avait elle à cacher ? Rien. Rose avait juste dormis et fait un rêve tout simplement. Tout simplement.

Mais la Gardienne connaissait bien les rêves, et celui ci était trop réel, la chaleur de l'ambroisie était encore sur sa langue et celle de son cavalier ... Quelle mère se laissait aller à ce genre de jeu? Il leur était interdit de donner ce genre de dés à coudre. Allait-elle grandir ?
La panique s'empara d'elle, elle regarda ses pieds, ses jambes, ses mains ... Y avait-il quelque chose de différent chez elle ?
Entre ses doigts, le chevalier des épines c'était glissé, elle s'en saisit avec tendresse. Elle ne savait ce que son rêve avait eu de plus doux : le baiser ou son costume de chevalier ?

Demain elle irait sur le volcan avec les livreurs et les sentinelles. Elle avait peur, mais cette nuit lui avait donné la force de se battre, le courage de l'audace. Elle serait ce chevalier en armure de cuir, elle affronterait les flammes, elle sauverait les perdus.
Cette histoire était celle qu'elle préférait se raconter.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1673

MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   Dim 15 Jan 2017 - 15:38

The End


Chaque jour que Pan fait, l'île nous prouvera encore,
Que parmi ses merveilles et parmi ses trésors,
Le plus estimable est celui de transformer,
Les rêves en instants plus réels que jamais.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Feux de l'Amour   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

 Sujets similaires

-
» les feux de l'amour résumé 'par nexus'
» Noirchagrin [Les Feux de l'Amour] ... la suite !!!!
» Apocalypse mon amour...
» 4e session : Pack Amour
» Exposez vos plus belles photos d'amour lbp ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées :: La Citadelle Féérique :: Les Beaux Quartiers-