Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Johann Harper
avatar

☠ Apprenti Voilier ☠


✘ AVENTURES : 15
✘ SURNOM : Le Silencieux
✘ AGE DU PERSO : 26 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Dreamy : ancien partenaire de vie et mangeur de miel (abandonné à l'arbre)

MessageSujet: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   Jeu 24 Mai 2018 - 10:48



Ensemble pour Jamais !


Je m’élance d’une branche à l’autre avec une agilité déconcertante. J’ai toujours été l’un des meilleurs grimpeurs, si ce n’est LE meilleur de l’arbre. Et je suis particulièrement fier de mes aptitudes, soyons honnêtes. Je descends avec aisance le long du tronc pour rejoindre un nouveau point d’appui, un peu plus près du sol. Et là, à quelques mètres de hauteur, je me laisse tomber dans le vide. Je me suspens une fraction de seconde à la branche et je me laisse tomber au sol dans un atterrissage parfaitement contrôlé, avant de m’élancer vers l’espace où Dreamy a été vu la dernière fois par les autres.

J’entends des railleries résonner jusqu’à mes oreilles, ce qui m’arrache une grimace d’agacement avant même d’arriver près de lui. Si c’est encore une mauvaise blague dont il a été victime, je ne réponds plus de rien. Mais lorsque j’arrive, Dreamy est dans son coin et les garçons les plus proches sont à plusieurs mètres de lui. J’estime la distance suffisamment importante pour ne pas étaler mes foudres dans l’arbre et je me précipite vers mon petit copain pour m’agenouiller à ses côtés, un pot de miel dans une main que je tends vers lui avec un sourire enfantin, ravi de ma nouvelle trouvaille du jour.

- Eh Dreamy ! Regardes ça !

J’aime tous ces moments où je peux enfin le rejoindre après mes galipettes dans les branches de l’arbre, avec les autres grimpeurs. Et surtout, j’aime partager le fruit de mes découvertes avec mon copain de Jamais, celui-là même dont je ne me séparerais pour rien au monde. D’autres Garçons passent près de nous et me saluent, j’ai toujours eu la côte auprès des autres contrairement à Dreamy qui semble encaisser malgré lui toute l’agressivité et la frustration du groupe, comme s’il était là pour ça. C’est peut-être pour ça que je l’ai pris comme meilleur copain. Pour l’équilibre entre sa fragilité et ma force.

- Pan m’a donné une mission et j’ai besoin d’un Récolteur. Tu viens avec moi ? Promis, je te protégerais !

Parce qu’il a toujours été dans mes intentions d’empêcher quiconque d’embêter de nouveau ce garçon avec la tête dans les nuages, et que ce n’est pas dans une mission de cette ampleur que je prendrais le moindre risque au détriment de sa sécurité à lui. Je me relève déjà, laissant le pot de miel entre les doigts maladroits du petit brun, à observer alentour tous les Garçons présents. Je réfléchis d’abord à la façon dont nous allons pouvoir nous y prendre pour calmer ce géant idiot avec son rhume enquiquinant, mais je n’ai aucun doute que si c’est nous qui nous en chargeons, ce sera forcément bien fait.

- Allez Dreamy, debout ! Il nous faut des tulipissenlys et un mouchoir en tissu. En route !

Et toujours équipé de mon fameux sourire empli de tendresse, je pose mes poings fermés sur mes hanches en attendant que mon délicieux copain daigne enfin sortir de son monde abstrait pour se préoccuper enfin de notre mission. Redressant fièrement les épaules, je montre à tout le monde que nous sommes sur le départ, plus fier que jamais de m’être fait octroyer une mission par Pan. Peu importe si c’est dangereux ou inintéressant, pourvu que c’est avec Dreamy ce sera toujours un bon moment à passer et de superbes souvenirs à graver dans nos mémoires, pour toujours et à jamais.

Code de Joy, images de Joy






Je suis tout beau, tout chaud et rigolo ! Tu peux en savoir plus sur moi via ma fiche de présentation, ou me suivre par le biais de mon Dé à coudre ... Au plaisir !



Dernière édition par Johann Harper le Ven 25 Mai 2018 - 0:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeshna Etourdie
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 90
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

MessageSujet: Re: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   Jeu 24 Mai 2018 - 21:03

Dreamy sur ses lèvres il a un sourire. Ce n'est pas un sourire très beau ou qui mange la moitié de son visage non mais c'est son sourire à lui et il est comme un miroir, reflet de toute sa douceur, de toute sa discrétion et de toutes ses maladresses. Dreamy sur ses lèvres il a un sourire. C'est un sourire un peu étrange, un peu comme lui, mais c'est un sourire rare surtout parce qu'il n'en fait pas souvent. Dreamy sur ses lèvres il a un sourire. Et c'est un sourire que les autres n'aiment pas et qu'ils disent faux, forcé, mensonger, et devant lequel ils ne se retrouvent jamais car le Perdu n'est pas comme eux, il ne sait pas s'obliger. Dreamy sur ses lèvres il a un sourire qui n'est que pour Diego car faut dire qu'il a peur des autres, de leurs coups et des moqueries, des méchancetés d'enfants qui font des hontes de ses différences. Dreamy, Dreamy il est bizarre aussi. Alors il est poussé, bousculé, rejeté et chassé. On veut pas parler quand il est là, on chuchote dès qu'on le voit, et puis on ricane, on se moque, c'est plus simple après tout de s'en prendre à plus faible que soi et puis il l'a mérité, on se venge parce que c'est qu'une sale balance, il dit tout quand Peter passe dans les rangs. Depuis pas longtemps pourtant on le laisse un peu tranquille, on l'envoie toujours au sol parfois quand il s'en va de sa démarche un peu chaotique mais on ne vient plus le chercher quand il est tout seul juste pour le frapper. Dreamy il sait pourquoi. C'est grâce au nouveau, c'est grâce à Mellow.

Mellow il est grimpeur et quand Dreamy a peur il vient et le rassure avec sa présence et ses mots. Mellow il est différent de lui bien sûr, les autres l'apprécient et c'est tout le contraire de lui. Mais Mellow il se fiche des autres justement, et tous les deux ils passent du temps l'un avec l'autre et c'est simple, ça fait du bien. Peu à peu d'ailleurs il semblerait qu'il construise son monde autour de son ami, toujours à le chercher des yeux quand ils ne sont pas ensemble, à s'accrocher sur les détails qui le lui rappellent, à s'inquiéter au moment du coucher quand pas une seule fois il ne l'a croisé. Mellow est le seul qui voit les sourires de Dreamy avec Diego et il est aussi le seul qui le rejoint quand il revient des arbres sur lesquels il monte.

Dreamy ça lui fait peur les arbres et le voir grimper tout là haut. Malheureusement c'est dedans qu'on trouve le miel et lui il aime beaucoup le miel. La preuve, quand les pas de Mellow s'avancent vers lui (il le sait parce que Diego a jappé),  il a des petits tourbillons dans l'estomac et en plus il tient dans sa main quelque chose et il devine.

Il lui a apporté du miel.

"Du miel... Tu sais que j'aime le miel, c'est pour ça que tu m'en apportes, Mellow ?"

Les joues se teintent d'un léger rouge mais c'est trop évanescent pour être réellement remarqué, Dreamy attrape avec hésitation le petit récipient et pose ses yeux très bleus sur le liquide tout vêtu d'or. Il y trempe son doigt, ça le fait sourire encore un peu car il aime vraiment ça le miel, puis aussi la présence de Mellow avec lui, en plus c'est son seul et premier ami. Ou peut-être dans l'autre sens. Ami dont les paroles le font tressaillir, se crisper. Une mission ? Aller où ? Son cœur rate des battements et Diego, sentant l'angoisse arriver, vient presser tendrement sa truffe froide contre ses joues. "U-Une mission ?" qu'il balbutie. Et il glisse les doigts dans le poil brun de son frère chien parce qu'il sent que ça se tord un peu trop fort en lui.

Est-ce qu'il doit accepter ? Refuser ? Demander au moins ce qu'il en est ? Ah, Dreamy n'a jamais été confronté à ça, il n'a jamais vraiment eu le choix, de toute façon ce n'est pas quelque chose qu'il affectionne choisir, il n'arrive jamais à dire s'il fera le bon ou non. Ça lui fait encore plus peur ça, parce qu'il sait pas, il a peur ou quelque chose dans le genre, ça lui mord les tripes et il tremble un peu assis par terre dans la poussière. "Pourquoi tu veux m'emmener moi dis ? Y a plein plein de garçons qui sont comme moi mais en mieux." Alors pourquoi il se lève et qu'il cache sa peur dans le fond de son estomac ? Parce qu'en fait Dreamy il est content que Mellow vienne le chercher lui et pas un autre, mais il a du mal à se dire qu'il est important comme ça à ses yeux.

"Tu veux bien que Diego vienne aussi hm ? Il a le droit ? Peter Pan ne dira pas que c'est mal ?"

Hors de question qu'il parte sans lui. D'ailleurs ses jambes maigres sont plantées dans le sol et ses céruléennes percutent les prunelles du grimpeur puis se tournent vers ses mains. Dreamy n'arrive pas à regarder trop longtemps dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johann Harper
avatar

☠ Apprenti Voilier ☠


✘ AVENTURES : 15
✘ SURNOM : Le Silencieux
✘ AGE DU PERSO : 26 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Dreamy : ancien partenaire de vie et mangeur de miel (abandonné à l'arbre)

MessageSujet: Re: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   Ven 25 Mai 2018 - 0:28



Ensemble pour Jamais !


J’acquiesce silencieusement à la question de Dreamy et je suis même tenté d’ébouriffer ses cheveux, comme je le fais avec plusieurs de mes cadets lorsque je leur apprends de nouvelles choses. Pourtant avec Dreamy, les échanges sont différents. Toujours à distance, toujours silencieux. J’ai compris par l’observation qu’il ne supportait aucun contact physique et j’ai pris cette règle comme mantra la première fois que je me suis approché de lui. Je me rappellerais toujours notre rencontre, ce jour où j’ai débarqué à l’arbre avec Peter. Et si les souvenirs d’avant s’estompent, ceux de l’arbre restent.

Il a été le premier sur qui j’ai vraiment posé mes yeux. Bien sûr j’ai croisé bien des regards avant de le remarquer, mais ce n’était que des coups d’œil furtifs tandis que j’essayais de comprendre si je rêvais ou si j’étais vraiment arrivé au Pays de Jamais. Et alors que j’ai donné des sourires à tous ces gamins perdus, alors que rapidement j’ai rassuré les nouveaux arrivants sans même m’inquiéter de moi, le nom de Mellow s’est imposé entre les lèvres des autres. Parce que même lorsque je prenais la défense de Dreamy avec véhémence, je ne perdais rien de cette tendresse caractéristique qui m’étais propre.

Un peu plus loin, quelques Garçons se rapprochent, intrigués par la mission que Pan m’a confiée. J’explique comment le géant enrhumé perturbe le travail des fées, et pour quelles raisons je dois me dépêcher d’aller arranger les choses. Je raconte pourquoi c’est mon courage qui a été choisi pour cette mission et j’ajoute à quel point il est important que mon coéquipier soit Dreamy et pas un autre. Et qu’importe si les détails sont faux, qu’importe si ça aurait pu être n’importe lequel d’entre eux. Ce qui compte, ce sont les étoiles qui brillent dans leurs yeux lorsque je raconte toutes mes histoires.

Et tandis que je fini sur quelques mots énigmatiques pour les maintenir en haleine, j’entends la voix hésitante de Dreamy dans mon dos. Alors je fais signe à tout le monde de s’en aller, précisant que la suite de mes aventures ne viendra que plus tard, lorsque j’aurais mené ma mission à bien. Je me tourne vers mon petit copain et je m’accroupis à son niveau. Parfois, par habitude, je cherche son regard comme je cherche celui des autres garçons. Mais ça ne dure que quelques instants avant que je revienne dans la réalité décalée de Dreamy et je me souviens qu’il ne maintient jamais ses yeux dans les miens.

- Ne t’en fais pas, d’accord ? Je t’ai promis que je veillerais sur toi. J’ai besoin de toi, parce qu’il n’y a que pour toi que je mourrais, Dreamy !

Je lance un geste théâtral en me redressant sur la pointe des pieds pour me faire plus grand. Ca aussi, ça fait partie de toutes ces histoires que j’aime leur inventer. Le héro doit avoir un ami pour lequel il est prêt à tous les sacrifices, et cet ami ne peut être que celui que tous les autres ont toujours méprisé et rejeté. Quoi que même si je le dis pour les histoires, ça n’en reste pas moins vrai dans mon cœur. Je recule d’un pas pour l’inciter à me suivre, parce qu’il est déjà debout et qu’il ne reste qu’à l’entraîner loin de l’arbre pour être sûr qu’il ne retournera pas se cacher en courant dans un trou de racines.

- Diego peut venir, s’il reste discret. Il ne faut pas qu’il nous empêche de nous occuper du géant. D’accord Diego ?

Les autres ils ne s’adressent pas au chien. Les autres ils se moquent quand Dreamy raconte ses secrets au creux d’une oreille poilue. Mais moi j’aime faire partie de son monde, alors je copie chaque excentricité du garçon et je me plie à toutes ses volontés silencieuses pour essayer d’être toujours un peu plus près de lui. Et puis Diego, je l’aime bien, moi. Il est énorme, et gentil, et il réconforte Dreamy quand je suis dans les arbres et que je ne peux pas m’occuper de le protéger contre la méchanceté de certains Garçons un peu vicieux. Diego, c’est aussi un peu mon ami, avec plus de poils et des dents pointues.

- Allez Dreamy, ou les fées vont s’envoler dans un éternuement de géant !

Je lui tends la main sans pour autant ouvrir mes doigts. Je ne cherche pas son contact mais plutôt à l’attirer jusqu’à moi, l’incitant à me suivre.

Code de Joy, images de Joy






Je suis tout beau, tout chaud et rigolo ! Tu peux en savoir plus sur moi via ma fiche de présentation, ou me suivre par le biais de mon Dé à coudre ... Au plaisir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeshna Etourdie
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 90
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

MessageSujet: Re: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   Mer 30 Mai 2018 - 23:19

L'esprit de Dreamy c'est souvent qu'il est loin, parti ailleurs dans un autre endroit, un autre monde même parfois. L'esprit de Dreamy il est dans les nuages ou dans les étoiles comme on dit, quelque part où il est seul et sans ennemi et sans personne qui frappe ou se moque de lui. L'esprit de Dreamy il est solitaire et ne s'embarrasse que de deux exceptions, un chien et un homme, un homme et un chien, Diego et Mellow, parce que les autres refusent de passer du temps avec lui et que lui a peur des autres et que là où il s'enfouit il est au moins à l'abri de leurs mots. À chaque fois, quand il fait ça, il ressemble à une coquille vide, une écorce voguant sur des flots déchaînés. Il y a tous les enfants autour de lui qui s'agitent et qui crient et il est là, plein de silence, à se laisser porter par toutes les forces de tous les Perdus sans même lever le regard, sans faire entendre sa voix, petit bonhomme qui suit jusqu'à n'en plus pouvoir, jusqu'à ne plus supporter, jusqu'à ce que dans sa tête ça se révolte, qu'il crie et pleure roulé en boule dans un coin loin du monde. Ça lui arrive un peu trop rapidement à chaque coup, un peu trop souvent. Il est sans doute un peu trop sensible, s'effraie au moindre changement, sous un bruit un peu trop violent, un contact inopiné, soudain, non désiré. S'écorche, se brise... Pauvre enfant trop différent perdu loin en lui même pendant que Mellow raconte aux autres tout ce qu'ils vont faire, il a le regard posé sur le sol et les oreilles fermées à tout ce qu'il pourrait entendre parce que c'est mieux ainsi. Pour lui et pour tout le monde.

Et puis finalement il hoche la tête parce que la voix de Mellow un peu lointaine lui demande de ne pas s'en faire. Et il se met en route aussi parce que la voix de Mellow un peu lointaine le dit.

Ses pas sont cahotants mais il avance tout droit, ni trop rapide ni trop lent, à sa vitesse à lui et en suivant l'Ami. Diego est là aussi, il est dans son sillon et puis juste après il court devant. Dreamy aime bien quand Diego court, il le regarde et il trouve ça beau toute cette puissance mais lui il ne court jamais parce qu'il est maladroit, quand il court il a les pieds qui s'emmêlent et il tombe. Mais de toute façon il n'a pas besoin de ça pour s'emmêler les pieds et ce n'est en aucun cas la question maintenant parce qu'il est sur ses deux pieds et il marche. Petits pas à petits pas, tranquille. Il regarde autour de lui les feuilles des arbres brûlées et se rend compte qu'il a chaud, il y a même une goutte qui glisse le long de sa joue et il l'essuie d'un revers de sa main.

"Il fait chaud..." Ils viennent juste de partir et il a un peu la bouche sèche. "Le Géant éternue alors qu'il fait très chaud..." Et ce n'est pas logique, ça le perturbe et il fronce un petit instant ses sourcils. "On va s'envoler nous aussi Mellow." Ça ça lui semble logique. Ils sont tout petits eux deux à côté, pas autant que les fées mais il n'est pas sûr de pouvoir rester debout s'il est pris dans l'éternuement du Géant. Après tout il a déjà du mal à tenir sur ses jambes déjà en conditions normales alors là... "Toi tu vas rester debout parce que tu es fort mais pas moi." Le ton est monotone, Dreamy constate et ne fait pas l'effort de moduler le son de sa voix. C'est Mellow avec lui, il n'a pas besoin de ça, de faire des efforts pour être tout à fait normal et comme les autres.

Dreamy s'essuie encore une fois le front. Il n'aime pas l'humidité que ça fait sur sa main mais il n'aime pas non plus la sentir sur son front. Il frotte sa main contre son pantalon.

"Il fait trop chaud Mellow, j'aime pas."

Ça fait longtemps que ça dure ça, le chaud, mais c'est devenu de pire en pire et aujourd'hui même un tout petit trajet lui donne envie de rentrer se cacher dans un coin d'ombre. Oh, mais ne sont-ils pas à l'ombre ? Si, et Dreamy se demande si le Géant dort au soleil ou non – il espère très fort que non. Diego il tire la langue d'ailleurs et il n'aime pas du tout le chaud lui non plus avec tout son poil.

"Diego non plus n'aime pas. Il a soif. J'ai soif moi aussi." Dire qu'ils viennent de partir. Il est courageux Mellow d'avoir choisi Dreamy mais Dreamy ne peut pas cacher qu'il voudrait boire. Il y a peut-être un point d'eau pas loin ? "On aurait dû emmener un livreur."

Lui il aurait apporté de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johann Harper
avatar

☠ Apprenti Voilier ☠


✘ AVENTURES : 15
✘ SURNOM : Le Silencieux
✘ AGE DU PERSO : 26 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Dreamy : ancien partenaire de vie et mangeur de miel (abandonné à l'arbre)

MessageSujet: Re: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   Mar 10 Juil 2018 - 9:15



Ensemble pour Jamais !


Dreamy a toujours été différent des autres. Et ce n’est pas qu’à travers mes yeux, c’est un fait connu de tous les enfants de l’arbre de Pan. Pourtant Dreamy il a quelque chose en lui qui m’attire inexorablement. C’est bizarre avec Dreamy parce qu’il évoque beaucoup de sentiments contradictoires en moi. Quand je suis à ses côtés, j’ai hâte qu’il s’endorme ou qu’il soit assez enfoui dans son propre monde pour retourner escalader les branches avec les autres enfants. Et chaque fois que je suis dans les arbres je me demande quand est-ce que je pourrais redescendre pour le retrouver enfin.

Je tourne ma tête d’un quart de tour pour l’observer du coin de l’œil alors qu’il se plaint de la chaleur. C’est vrai qu’il fait chaud et c’est vrai qu’ils sont étranges, les éternuements du Géant par ce temps-là. Qui aurait cru quelqu’un capable d’être malade et surtout d’attraper un rhume avec la chaleur qu’il fait ? Pourtant je ne réagis pas tout de suite, je laisse venir Dreamy lorsqu’il aura décidé que mon intervention devient nécessaire. Et je ne réponds pas tout de suite non plus alors qu’il s’inquiète de son mauvais équilibre face aux rafales de vent humide provoquées par la maladie du Géant.

- Ne t’attraperais pour que tu reste avec moi, Dreamy. Je ne te laisserais pas t’envoler, c’est promis.

Je lève ma main pour chasser une branche de mon chemin et je la tien en hauteur le temps que Dreamy passe devant moi. Les buissons épais nous ensevelissent derrière leur verdure et plus personne, depuis l’arbre, ne peut désormais nous apercevoir. On n’entend plus que les froissements des feuilles que je bouge pour nous frayer un chemin à travers la forêt imaginaire, en quête du trajet le plus rapide pour arriver jusqu’à l’objectif de notre mission. Dreamy derrière moi, s’impatiente et son chien aussi, d’ailleurs. Quelle idée d’avoir accepté qu’il vienne, avec sa toison il va mourir de chaud.

- Tu veux enlever ton t-shirt Dreamy ? Tu peux enlever ton t-shirt si tu veux, je peux te le tenir si tu as trop chaud.

C’est vrai que l’air épais et moite me donne soif à moi aussi. Je ne sais pas où est le point d’eau le plus proche, je ne me repère mal au sol. J’aimerais grimper dans les arbres pour essayer de trouver l’itinéraire qui allégera Dreamy et Diego mais j’ai peur de les perdre, peur qu’ils disparaissent dans la forêt et que je ne sois plus capable de les retrouver. Les arbres trop denses sont une bonne cachette mais aussi un risque de s’égarer, d’autant plus pour le cadet particulier qu’est Dreamy. Alors il me faut longtemps avant d’enfin prendre l’ultime décision. Parce que Dreamy arrive au terme de sa patience.

- Ecoutes Dreamy. Je vais monter dans cet arbre pour trouver de l’eau. Je veux que tu reste ici sans bouger, d’accord ? Sans bouger.

Code de Joy, images de Joy






Je suis tout beau, tout chaud et rigolo ! Tu peux en savoir plus sur moi via ma fiche de présentation, ou me suivre par le biais de mon Dé à coudre ... Au plaisir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeshna Etourdie
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 90
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

MessageSujet: Re: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   Dim 12 Aoû 2018 - 17:37

Ils avancent mais Dreamy est ailleurs. Parti. Plus loin dans son esprit alors que ses billes bleues fixent le sol ; enfui. Enfoui à l’intérieur de lui, et dans ses pensées aussi, loin du monde et de la jungle, loin de ses dangers. Qu’ils côtoient à chaque pas qu’ils font, tranquillement vers l’avant. Car le Rêveur est ainsi ; lent. Paisible même, pour quelqu’un qui ne le connaît pas, ne sait pas que c’est tous les jours que c’est comme ça. Difficile. Comme des montagnes à franchir quand il doit faire un geste ou dire quelques mots, être un peu plus comme tous les autres qui crient et qui chantent, et courent dans tous les sens. Brisent sa tête et ses oreilles ; pauvre petit père qui progresse malgré tout et s’en sort. Effort après effort, sans jamais trop se plaindre, en serrant les dents très très fort. En s’accrochant comme il le fait là pour ne pas faire demi-tour et abandonner Mellow à cette mission qui lui semble compliquée. Au géant qui s’essuie le nez. Pour ne pas penser qu’à lui, encore une fois, et ne pas être comme les autres disent ; égoïste. Ce qu’il n’est pas pourtant, pas vraiment. C’est juste qu’il oublie les autres comme il s’oublie lui-même et le monde qui l’entoure, enfermé dans sa tête et ses pensées, dans toutes ces choses qui rassurent pour pouvoir avancer.

Même quand il oublie. Pourquoi il le fait. Même quand il oublie. Que c’est pour Mellow. Son ami. Son allié. Son frère et plus encore. Qu’il Aime même s’il ne sait pas ce que c’est d’aimer. En qui il a Confiance même s’il a du mal à l’accorder. Pour qui il veut bien continuer même sous le Chaud. Pour lui et puis aussi pour Diego. Qui tire sa langue rose et halète, ses yeux dans ceux de Dreamy. Qui supplient. Et quémandent. Juste un peu d’eau. Ou du repos. Le font murmurer des mots.

“On n’aurait peut-être pas du emmener Diego.”

Mais sans Diego, Dreamy n’est pas complet. Sans Diego, Dreamy c’est comme s’il mourait. Et c’est là que les peurs reviennent, que les craintes hurlent dans sa tête. Qu’il perd le contrôle encore plus fort, encore plus violemment, parce que Diego est son équilibre et que Dreamy il peut pas aller quelque part sans lui. Même si y a Mellow, encore, qui fait du bien dans son esprit, qui le comprend aussi, et qui lui donne du courage quand il commence à perdre la foi. Alors grâce à lui Dreamy retire son haut. Ça fait d’abord bizarre bien sûr les quelques effluves de vent qui se perdent sur sa peau, et il frémit, frissonne, tremblote. Et puis s’habitue. Doucement. En comprenant qu’il a un peu moins chaud, et aussi qu’il s’en fiche de voir des bouts de lui tout nus Mellow, qu’il se moquera pas et dira pas qu’il est pas beau. Alors il laisse s’étirer un sourire sur sa bouche tandis que son cœur se balance.

“Je vais le porter.” Il pourrait rire tout bas, tout doucement, si c’était pas coincé juste au bord de ses lèvres. Puis brutalement l’envie s’enfuit parce que Mellow lui confie quelque chose. Une mission. Qu’il doit réussir. “Sans bouger, d’accord.” Et il se le répète. Sans bouger, sans bouger, sans bouger. Mellow est parti chercher de l’eau. Dans sa tête, en litanie. Sans bouger, sans bouger, sans bouger. Pour ne pas oublier. Sauf qu’il y a trop de choses à regarder autour et Dreamy d’abord pose les yeux sur Diego, couché à ses pieds. Puis sur les arbres pas loin. Et sur les buissons. Fait un pas en avant. Fronce le nez. Sans bouger, Mellow a dit. Mais c’est pas très loin n’est-ce pas, et s’il revient il n'en saura rien. Alors il repart et avance presque vite vers les arbres, désobéit. Semble à peine s’en apercevoir, parce qu’il se souvient pas que le monde tourne pas à son rythme et bouge beaucoup plus vite. Oublie Mellow parti chercher de l’eau. Pour s’enfoncer un peu dans la végétation, chercher, trouver. Quelques baies qu’il ramasse avec toute son attention et qu’il laisse tomber dans un petit sachet de toile. Bien content de sa trouvaille.

Jusqu’à ce qu’il se souvienne. Se rappelle. Mellow. Mellow qu’il a abandonné là-bas, par où ? Quand il regarde tout autour de lui il ne sait pas où il est. Ni par où il est arrivé. A le cœur qui frémit, la peur qui rugit, les jambes qui tremblent. La voix qui surgit, parce qu’il crie, “Mellow !”, et Mellow encore, Mellow, Mellow, Mellow, pour qu’il puisse l’entendre tandis qu’il court. Se précipite. Trébuche et vacille, pas fait pour ça, pour l’urgence et la panique. Pas fait pour lui, le Garçon-Ami qu’il a laissé derrière, qu’il a perdu, comme ses repères.

“MELLOW !”

Diego aboie, sa voix se brise. Dreamy tourne sur lui-même, les yeux grands ouverts, et s’affaisse sur le sol. Des sanglots dans sa gorge. Alors qu’une larme se brise. Et qu’il appelle encore, plus faible. Et la honte au cœur, d’avoir fait une chose horrible. D’être parti en l’oubliant. Encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johann Harper
avatar

☠ Apprenti Voilier ☠


✘ AVENTURES : 15
✘ SURNOM : Le Silencieux
✘ AGE DU PERSO : 26 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Dreamy : ancien partenaire de vie et mangeur de miel (abandonné à l'arbre)

MessageSujet: Re: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   Lun 26 Nov 2018 - 23:04



Ensemble pour Jamais !


Dreamy c'est le meilleur. Dreamy c'est le plus fort de tous. Dreamy j'aime le regarder quand il est fier et quand il réussi quelque chose et qu'il est heureux de lui-même. Dreamy je pourrais l'observer des heures être si content et être ailleurs aussi. Dreamy c'est un peu mon passe-temps à moi, ma passion et mon fardeau à la fois. Parce que Dreamy ne doit jamais être laissé seul et que parfois je me perds dans mon optimisme et j'oublie qu'il ne faut pas le lâcher des yeux. Parfois je crois trop en Diego et je les laisse tous les deux.

- Oui, sans bouger Dreamy. Sans bouger.

Il semble avoir compris, mon petit copain qui me remplit de tendresse. Alors hop ! je m'élance sur la première branche que ma main peut capturer et je me hisse dans un arbre pour l'escalader avec la facilité du grimpeur que je suis. Je fais confiance à Dreamy, encore et toujours, pour toujours et à jamais. Je lui fais confiance parce qu'il a répété après moi et même s'il est dissipé, il n'est pas stupide. Il a forcément ocmpris ce que ça voulait dire. Puis Diego s'est couché près de lui, il va le garder là, pas vrai ? Il va le garder en sécurité.

Je grimpe et je grimpe. Je me hisse et je tire sur mes bras pour aller toujours plus haut, jusqu'à atteindre la cime d'un arbre pour voir au-dessus de la forêt. Là-bas au loin je la vois, la prairie et le géant qui remue faiblement. Ils sont encore loin mais pas tant que ça. Et puis il y a de l'eau, aussi. De l'eau droit devant nous, tout près. Il ne faudra plus beaucoup de temps avant que Dreamy puisse se désaltérer et se rafraichir. Et puis Pan ne m'a pas donné de temps, nous pourrons passer un peu de temps dans l'eau avant d'y aller.

- J'ai trouvé la prairie, Dreamy ! Pas loin, vers le sud ! Et il y a de l'eau bientôt, promis mon Dreamy !

Je parle fort tout en descendant les branches, pris d'euphorie à l'idée de réussir la mission et de satisfaire Dreamy en même temps. Je parle fort pour qu'il m'entende et je me dépêche pour mieux capter sa voix dans mes oreilles. Mais rien. Rien ne vient et à mesure que je descends les branches, la peur s'empare de moi comme une araignée se saisirait de sa proie. J'ai été pris dans la toile comme une mouche stupide emplie de naïveté. J'ai cru que je pouvais lui faire confiance. J'ai encore trop cru en lui. Je l'ai laissé tout seul avec lui-même.

- Dreamy ? Diego ? Diego ! Viens ici ! Dreamy !?

Je reste suspendu à la force d'un bras sur la branche la plus basse, observant partout autour de moi. Aucune trace. Aucun bruit de pas et pas le moindre halètement canin. Disparus. Envolé, mon rêveur. Je lâche brutalement la branche en m'éraflant toute la paume de main Mais la douleur n'est rien comparée aux battements frénétiques de mon coeur. Parti, mon rêveur. Perdu dans la forêt, loin de l'arbre et de Pan et de tous les autres Garçons. Mes pieds ne demandent pas l'autorisation, ils se mettent à courir à toute vitesse.

- DREAMY !!! DREAMY DIEGO !!! DREAMY T'ES Où !? DREAMYYY !!!

Et rien, toujours rien. Je devais trouver un géant, j'ai perdu mon meilleur copain, mon plus précieux ami. La peur se change en terreur, en honte, en culpabilité. J'ai perdu mon meilleur copain juste parce que je ne voulais pas partir seul. Je l'appelle encore, et encore et les minutes s'écoulent comme si elles étaient des heures et je me promets que je ne rentrerais plus jamais si je ne retrouve pas mon Dreamy. Mon Dreamy perdu qui doit avoir peur et qui ne saura jamais trouver le chemin pour rentrer. Je prie pour que Diego veille sur lui.

Et puis ça y est, je l'entends. L'aboiement de Diego quelque part autour de moi. Je m'immobilise brusquement et je tends l'oreille. Encore un, Diego. Encore juste un. Dis-moi où vous êtes, Diego, parce que Dreamy ne sait pas. L'appel récidive, et je me projette sur la droite en fonçant devant moi, sans plus me préoccuper des ronces qui dévorent mes bras nus et mes jambes à partir de mes genoux. Je fonce malgré la douleur parce que mon coeur bat fort de l'espoir que Diego m'envoie. Diego est avec Dreamy, il ne le laisserait pas.

- Diego ! Dreamy ! Dreamy !

Je cherche encore et le chien aboie toujours, comme s'il savait, comme s'il m'aidait. Jusqu'à ce qu'un buisson de plus devienne le dernier qui me sépare de mon ami de Jamais. Je m'arrête aussi subitement que je me suis mis à courir. Le coeur battant, il me faut un instant avant de me jeter au sol et de capturer Dreamy dans mes bras et tant pis pour la distance et pour la liberté de mouvement de mon petit brun. Je le serre fort dans mes bras et je renifle ses cheveux comme pour m'assurer que c'est bien lui que je tiens enfin dans mes bras.

- Oh Dreamy tu m'as fait peur ! Sans bouger, Dreamy. Je t'avais dis sans bouger ...

Code de Joy, images de Joy






Je suis tout beau, tout chaud et rigolo ! Tu peux en savoir plus sur moi via ma fiche de présentation, ou me suivre par le biais de mon Dé à coudre ... Au plaisir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Par les couleurs de l'arc-en-fleurs   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» Couleurs bizarres sur mon Nabaztag:tag
» couleurs de ma cabale
» ====ORDRE DE MISSION=====
» Couleurs schéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Coins Mortels :: Le Ventre du Géant-