Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 15 Aoû 2016 - 3:58

Discret.
Il fallait être discret. C'était très important.

Pretty jeta un coup d’œil prudent à l'intérieur de la Cabane. Ses cheveux étaient attachés en un chignon sophistiqué aujourd'hui (dans l'espoir d'éviter le surplus de nœuds que provoquait la pluie incessante), alors il n'était pas aussi voyant que d'ordinaire, puisque détachée sa chevelure était à la fois dorée et volumineuse.
Cible en vue, dos tournée, affairée à quelques choses non identifiées qui accaparaient toute son attention. Parfait.

Le Livreur s'aventura dans la Cabane des Sentinelles qu'il connaissait maintenant beaucoup mieux, avec une démarche qui se voulait naturel et pas trop suspecte afin de ne pas excessivement attirer l'attention. Les Sentinelles commençaient à avoir l'habitude de sa présence, aussi n'y faisaient-ils plus vraiment attention. Il jeta naturellement un regard noir au lit de Justice (un peu comme si c'était Justice qui était sous ses yeux et pas son coin personnel, à vrai dire), le dépassa avec superbe puis se rapprocha de son objectif.

A pas de loup, maintenant. Il ne fallait surtout pas qu'elle entende le bruissement de ses pieds sur le sol ou le petit rire qu'il gardait prisonnier dans sa gorge, dramatiquement figé en large sourire. Elle était Sentinelle après tout : elle devait assurément avait un sixième sens pour sentir  le danger s'approcher.

Il était tout proche. Il prit une inspiration lente et méticuleuse, avant de bloquer son souffle et de se pencher avant, pour attraper l'un des trois coussins.
Puis, une fois qu'il l'eut bien en main.

Sauter à pieds joints sur le matelas en assénant au passage un coup de coussin meurtrier à sa cible normale et parfaitement banale Her.

AH HA !

Si avec tout ça elle l'avait vu venir et interceptait encore son attaque surprise digne d'un ninja, il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire de plus !







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Sam 10 Sep 2016 - 0:47

Elle était occupée à plier quelques affaires, à ranger un peu. Assise sur son lit, dos à l'entrée. Elle était occupée à compter ses rubans, les mettre dans un ordre précis pour qu'ils fassent un joli dégradé, et puis surtout qu'elle sache s'il en manque un. Mais c'est rapide à compter, rapide à ranger. Blanc, azur, marine, nuit, mauve, noir. Six, c'est facile. Elle est occupée à observer une fleurs fraîche d'un jour, avec un air impassible. Qu'est-ce qu'elle va en faire, hein ? Surement la laisse là, dans un petit truc d'eau. La laisser crever de vieillesse, comme les autres.

Et puis y avait eu ce truc. Le truc cliché mais vrai du frisson sur la nuque. Her ne bouge pas, fait tournoyer la fleur entre ses doigts mécaniquement, et tend l'oreille. Autour, derrière, quelques bruits. Fail un peu plus loin, sans doute. Mais rien d'autre. Est-ce qu'elle est en train de rêver ? Et puis, du coin de l'oeil, un léger mouvement. Infime, juste un truc qui bouge à peine. Une ombre qui se découpe sur le matelas, une main qu'elle voit entre les mèches brunes de sa tignasse. Une main qui attrape un coussin, une main qu'elle connait bien.

Chut ma Fille. Ne change rien, ni attitude, ni expression. Penche ta main comme pour aller reposer la fleur, oui. Soyons prêts.. Her bande ses muscles et retient un sourire espiègle. Her feint de t'ignorer. Tu as été merveilleusement discret, et sans l'ombre, sans l'instinct, tu l'aurais eu. Mais pas cette fois, à peu de choses prêt.

ET BAM ! Tu attaques et elle se retourne pour dévier ton bras de sa main opposée. De l'autre, elle essaye d'attraper ta jambe pour la tirer, pour te faire tomber sur le moelleux du lit. Il y a eu un éclat de rire, la Fille n'a pas pu le retenir. Le coussin touche malgré tout son épaule, mais déjà elle essaye de te plaquer sur le lit pour t'immobiliser.

De toute façon elle n'a pas le choix, il faut faire vite. Ta vitalité contre sa fatigue, elle ne fera pas le poids bien longtemps. Alors qu'elle arrive à te plaquer ou non, Her de son côté ne se relève pas du lit.

Tu l'as piégé, en fait. Comment elle va faire pour se relever, maintenant, hmm ? C'est moelleux, un lit, c'est confortable, ça donne juste envie de fermer les yeux et de s'endormir. Un frisson la prend, soudain.

Elle est contente que tu sois là, au moins pour cette nuit. Her te regarde de ses yeux cernés et l'air soudain bien fatiguée. Qu'elle t'ai plaqué ou non, c'est pas grave. Maintenant elle te tire à elle presque timidement, pour te sentir un peu plus. Pour un peu de contact, un peu de toi, comme un talisman contre les mauvais rêves qui rodent autour.

Et c'est peut-être bien ce que tu es.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 12 Sep 2016 - 20:08

Il aurait dû le sentir. Le sentir, le voir, l'entendre, peu importe. Restait que Pretty, à la façon dont se comportait Her à cet instant précis, aurait pu deviner qu'il avait été découvert. Il la connaissait trop bien.
Malheureusement, tout pris qu'il était dans son excitation à l'idée d'enfin parvenir à prendre la Sentinelle par surprise, il n'avait pas porté plus d'attention que cela aux indices discrets disséminés ici et là. Grave erreur de débutant.

De fait, c'est incroyablement surpris que Pretty vit son attaque interceptée comme de rien par son aînée, qui attrapa ensuite sans cérémonie sa jambe, tira, et fit tomber le Perdu sur le matelas. Juste. Comme ça.
C'était de l'humiliation puissance mille. Il venait de se faire maîtriser avec une facilité...!

Le rire de La Fille eut néanmoins vite fait de balayer le sentiment d'injustice qui naissait dans l'esprit de La Fausseté, qui fut à son tour incapable de réprimer un rire. Bon, d'accord. Il admettait. C'était drôle quand même. Mais ce n'était pas fini pour autant !

Effectivement, il était désormais question pour la fausse demoiselle d'empêcher sa grande sœur de cœur de le plaquer et de l'immobiliser définitivement. Ce qui, la différence de taille et par conséquent de poids ne l'aidant pas, se révélait être une tâche très compliquée. Il devait littéralement gigoter tel un asticot pour espérer ne pas se faire avoir pour de bon.

Malgré les rires et plus particulièrement l'énergie qu'il y mettait, Pretty ne put tenir bien longtemps à se débattre dans une position si défavorable. Face à quelqu'un d'autre il se serait probablement obstiné jusqu'à finir avec plusieurs crampes fort douloureuses ; mais, comme c'était Her, cela ne le dérangeait pas de remettre sa victoire à une autre fois.
Encore.

Il finit donc par se calmer, sourire espiègle plaqué aux lèvres, larmichettes dues à l'hilarité aux coins des yeux. C'était cool, de chahuter avec Hery-chou. Même s'il perdait souvent. Et que ça, c'était moins cool.

Son amusement fut cependant de courte durée car, à la façon d'une intuition, il sentit remonter en lui cet espèce de mauvais pressentiment. Cette sensation revenait de plus en plus fréquemment ces temps-ci, chaque fois en présence de La Fille. Comme une réaction inconsciente au frisson soudain qui venait de la prendre mais que, naturellement, il n'avait pas remarqué.

C'était vrai qu'elle semblait fatiguée, quand il y regardait de plus près. Hery-chou avait mêmes des cernes. C'était vilain, les cernes. C'était aussi mauvais signe.

Pretty se laissa docilement étreindre, se blottit même dans les bras de La Fille. Il ignorait totalement ce qui lui arrivait, mais il se doutait que ce n'était pas tout à fait récent. Pour autant, il hésitait toujours à poser la question.

L'air de rien, il s'empara d'une mèche des cheveux de Her et commença à la tresser, se donnant une expression vaguement distraite.

Quoi de neuf ?

Quoi de neuf, quels problèmes fâcheux, quels événements qui sortaient de l'ordinaire, quelles anecdotes rigolotes. Tout ce dont elle voudrait parler.
Tout ce qu'elle consentirait à lui confier.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mar 13 Sep 2016 - 23:23

T'es gentil, tu sais ?

T'as du sentir que y a baleine sous le gravillon. A tous les coups tu l'as senti. T'es trop affuté pour ça, trop observateur. Intérieurement, Her se demande ce que tu en perçois, ce que tu en penses. Mais pas envie de demander, non. Pas qu'elle n'ait pas confiance en toi -bien sûr que non!- mais plutôt que.. Bah. Elle est fatiguée. Même moralement. Alors c'est bête, hein, mais quand tu te bouines contre elle à sa demande muette, quand tu fais acte de présence avec un naturel délicat, bah la Fille a presque envie de pleurer. Comme ça, sans raison. Juste de laisser les nerfs céder, juste de se laisser aller. S'il n'y avait eu que toi, peut-être. Mais il y a encore un peu d'animation plus loin. Non, Her tiendra. Dans l'obscurité, peut-être moins. On verra.

- Hmm.. Rien. La routine, c'est un peu moche à dire.

La routine. Le truc qui supposément n'existe pas au Grand Arbre, merveille d'aventure et de jeux ! Il ne devrait pas y avoir de monotonie ici, pas vrai ? Pas d'ennui, pas de résignation. Pas de Gris, pas de nuit. Et pourtant.. Heureusement qu'il y a l'écriture. Mais même ça, dernièrement, ça la fatigue. Trop de choses dans la tête, Her ne peut plus faire le tri. Distraitement, elle te regarde lui faire une tresse.. Enfin, essaye, plutôt. La natte est encore trop haute pour qu'elle voit autre chose que du mouvement en vision périphérique. Mais ça lui fait du bien que tu sois là, de te sentir présent. A défaut d'écriture.. Tu as un côté apaisant, quand tu veux. Comme maintenant. Her se renfonce un peu plus contre toi, comme pour ne plus voir la lumière qui bientôt devrait s'éteindre.

- Je suis fatiguée, Pretty.

Un gros soupir suit cette confession à peine soufflée, comme pour confirmer. Her a dit ça effectivement d'une voix lasse, les yeux clos, blottie contre toi. Fatiguée, oui, mais pas que physiquement. Sauras-tu le percevoir ? Sans doute, au moins un peu. Tu es du genre perspicace.

- Est-ce que tu te souviens de tes rêves, toi ?

Et de tes cauchemars ? Her oui. Pour les cauchemars, en tout cas. Bien obligée : elle se réveille avec, les embarque un peu chaque nuit ou presque dans la réalité de la cabane. Si elle avait connu la Fée, peut-être aurait-elle un peu soupçonné Trou Noir.

Ses yeux bruns s'ouvrent à nouveau, et distraitement la sentinelle se met à tripoter une de tes mèches blondes, puis à la mêler à une des siennes bien plus foncée. Elle n'est pas aussi douée que toi. Sans ça, peut-être qu'elle les aurait tressées. Quoique, tresser deux chevelures différentes ensemble, ce serait très con. Meh. De toute façon, elle ne le fait pas, alors..

Nouveau léger soupire, sa main retombe contre toi, les doigts emmitouflés de ta crinière d'or.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 19 Sep 2016 - 21:33

Hmm.. Rien. La routine, c'est un peu moche à dire.

Donc elle ne voulait probablement pas en parler. Pretty n'insista pas, demeura concentré sur la simple tresse à trois nattes qu'il était en train de lui confectionner. Qu'est-ce que c'était la routine, au Grand Arbre ? Pas grand-chose si ce n'était un mot parfait pour esquiver la question fatidique, selon lui. Mais il campait sur ses positions. Malgré l'inquiétude. Malgré le fait que La Fille se lovait un peu plus tout contre lui comme si elle avait besoin d'être protégée.

Je suis fatiguée, Pretty.

Enfin.
Son regard anormalement sérieux, presque étrange de fait, se posa sur Her. A la voix épuisée de cette dernière se rajouta ensuite un soupir lourd -lourd d'émotions figées dans un coin de la gorge, supposait-il. Il devinait quoi qu'il en soit aisément que la fatigue physique ne faisait pas tout dans la lassitude qui émanait de la Sentinelle.

Est-ce que tu te souviens de tes rêves, toi ?

La Fausseté parut réfléchir un instant, comme s'il hésitait à donner une réponse sincère.
C'était le cas.

J'oublie les rêves désagréables, murmura-t-il sur un ton de confession.

Ceux de Monde d'Avant. Ne restaient que des impressions de douleur et des larmes qui ne quittaient jamais ses yeux. Il ne pleurait pas pour ce qu'il avait oublié.

Lorsque Her rouvrit les yeux, la fausse demoiselle profita aussitôt de l'occasion pour  précipiter son regard dans le sien. Les yeux sont la fenêtre de l'âme. C'était particulièrement vrai chez La Fille chez qui les émotions se manifestaient avant tout à travers ses mirettes.
Elle était fatiguée. C'était évident. Il y avait aussi un genre d'émotion plus complexe que Pretty peinait à discerner : elle avait l'air de refouler quelque chose. Et elle ne lui facilitait pas la tâche.

Il ne trouverait rien d'autre dans son regard.

La Fausseté baissa finalement les yeux et observa sa sœur de cœur jouer avec leurs mèches et les entremêler distraitement. Bientôt, puisqu'il avait fini la première natte, il décida de reprendre doucement lesdites mèches à Her et commença à les tresser. Trois nattes, une fois encore, deux blondes qui s'enroulaient et tournoyaient autour d'une brune. Je te protège, cette fois.

Le silence ne le dérangeait pas -pas avec la Sentinelle. Il la laisserait aller à son rythme, dévoiler les choses telles qu'elles lui venaient.
Il attendrait patiemment la suite de l'histoire.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 19 Sep 2016 - 21:59

Elle s'endort presque. Son âme en tout cas oublie de bouger, de vivre. Her est un lac donc aucune ride ne vient animer la surface. Her est un lac dont les profondeurs engloutissent toute énergie. Fatigue fatigue fatigue.

Ta réponse n'est pas immédiate, et c'est pas plus mal. Comme ça, elle se dit que c'est vrai, que tu ne réponds pas à la légère. Mais de toute manière, il y a peu de chances que tu la prenne à la légère elle. Tu es trop perspicace, pour ça. Trop proche d'elle, aussi. Quelque part, c'est rassurant. Le regard de gadouille s'enlise dans ton azur, et elle détourne le regard bien vite.

C'est pas facile, de parler.
C'est pas facile, de formuler.

Ta réponse. Ça ne donne pas suite, pas vraiment. Her ne répond pas, mais elle te regarde tisser vos chevelures. Ça la fait presque sourire. Le message, les deux mèches blondes autour de la sienne, oh, oui, elle le capte. Vous vous connaissez assez bien maintenant pour que ce soit possible. Bêtement, ça la rend émotive. Bêtement, ça lui noue la gorge. Her plisse ses lèvres, ferme les yeux. Encaisse. Essaye. Pas maintenant, pas maintenant, pas maintenant. Pas quand y a encore de la lumière, pas quand y a encore des gens. Elle se donne assez en spectacle comme ça, déjà.

Bordel. Ce que la Fille peut détester ça.

- J'aimerai bien oublier les miens. Mais je me réveille dedans.

C'est venu bien trop tard. Mais tu vas comprendre, pas vrai ? Tu vas suivre, hein, dis ? Ses lèvres sont plissées d'émotion contenue, mais ses yeux entrouverts à nouveau. Un peu brillant sans débordement, à fixer l'oreiller ensoleillé par toi. Sa main accroche un pan de ta robe entre deux doigts. Talisman.

Soupir.
La pluie de son cœur menace d'inonder le lit. Pas maintenant.

- Pretty, est-ce que j'ai changé ?

Her a peur que tu dises oui. Mais en même temps, c'est un peu inévitable, quand elle y pense. Tu la connais trop bien, elle est trop à fleur de peau.

La vrai question, celle dont Her elle-même n'a pas conscience, c'est : Pretty, est-ce que j'ai encore des couleurs ? Est-ce que je suis vraiment en train de couler ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mar 20 Sep 2016 - 1:09

Pretty semblait concentré sur sa tâche, ; il semblait aussi ne pas faire attention aux réactions de La Fille. Rien n'était moins vrai, cependant, car toute son attention était justement portée sur elle : ses lèvres plissées et ses paupières de nouveaux closes, le tout formant cette espèce de grimace de refoulement pur et dur.
Elle est sur le point de craquer, réalisa-t-il brusquement. Comment avait-il pu ne pas remarquer plus tôt qu'elle atteignait ses limites ?

J'aimerai bien oublier les miens. Mais je me réveille dedans.

Il ne répondit rien, fronça imperceptiblement les sourcils en remarquant les prunelles un peu trop brillantes de sa sœur de cœur. Elle faisait des cauchemars, se réveillait dedans. La Fausseté peinait un peu comprendre : il avait la sensation qu'il lui manquait certaines pièces de puzzle. Pourtant il aurait juré l'avoir sur le bout de la langue et c'était d'autant plus frustrant qu'il voyait bien qu'il était la bouée qui empêchait Her de se noyer.
Elle s'accrochait à lui, par le pan de sa robe de nuit immaculée, par les mèches tressées, et par le regard, un peu.

Et ne pas comprendre ni savoir quoi faire pour lui venir en aide, c'était quelque chose qui le tiraillait de l'intérieur.

Pretty, est-ce que j'ai changé ?

L'intéressé perdit d'un seul coup plusieurs teintes de couleurs, devenant rapidement aussi blanc que l'habit qu'il portait. Elle n'insinuait pas...
Elle ne lui demandait pas si elle avait grandi, n'est-ce pas ?
Non. Il devait se tromper. Mal interpréter les choses. Ce ne pouvait être ça.

Pour l'une des très rares fois de son existence, La Fausseté ne savait quelle attitude adopter. Quel masque porter. Il était nu comme un vers, face à Her, et ce n'était pas toujours évident. Il se sentait à la fois plus fragile et moins apte à l'aider.

Tu...

Après mûre réflexion, il décida finalement de lâcher la bombe.

Tu as changé.

Une fois la bombe explosée au visage de la Sentinelle, une fois le choc semblait-il passé, Pretty essaya de panser les blessures qu'il avait lui-même causé.

Mais le changement n'est pas forcément une mauvaise chose, tu sais. Il prit la main de Her, entremêla avec une tendresse toute délicate ses doigts aux siens. On change parce qu'on a besoin de changer. Pour s'adapter à de nouvelles choses.

Il ignorait s'il essayait d'étaler une philosophie perdue ou s'il répétait simplement des mots prononcés dans un contexte depuis longtemps oublié. Peu importait.
Du moment qu'il parvenait, ne serait-ce qu'un tout petit peu, à l'aider.

Tu ne perds pas tes couleurs, tu en changes juste.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 22 Sep 2016 - 22:00

Tu as changé.

Her ferme les yeux. Plisse les lèvres. Plic. Shht ! On se ressaisit ! Changé. Elle a changé. De dedans, ou de dehors ? Ou les deux ? Oh pitié. Sa mâchoire lui fait mal à force de la contracter. Ce n'est que lorsque la douleur devient trop évidente que la Fille réalise à quel point elle est crispée. Mais ce n'est pas pour autant qu'il est possible de se détendre. Sa main serre un peu plus ta robe, son visage se musse dans ton cou pour s'y cacher. Et toi, toi tu continues. Tendre frérot, tendre bourreau. Elle a peur de ce que tu vas dire, maintenant.

Elle a changé.

Et toi tu parles d'évolution, tu dis que c'est pas forcément un mal. Pourtant, Her aurait juré qu'il y a un soupçon de culpabilité là-dedans, ou dans ta main qui vient chercher la sienne. Oh, elle s'y agrippe ! Non elle ne te fuit pas, au contraire. Tu la connaissais avant, non ? Tes souvenirs de comment elle était, ils sont encore là, non ? Rends lui son passé du grand arbre, rend lui cette simplicité de vie. Pitié pitié pitié. C'est juste trop gros, cette évolution. C'est juste impossible à gérer, c'est juste..

Ploc.


Serre les dents, Her. Ressaisis-toi. Arrête d'être comme ça, tu as cru quoi, que tu aurais tout, comme ça, tout cuit ? Il faut se battre dans ce monde ! Ne pas baisser la garde, sinon on se fait avoir ! Ne sois pas sourde, analyse ce qui se passe pour mieux désarmer les autres. Ne sois pas aveugle, à croire les gens d'après leur sourires de serpents, y a que du faux en dedans. Ne sois pas muette ni soumise, bats toi ! Hurle ! Arrête d'être faible et naïve, parce qu'on te marchera dessus comme ils le font depuis des générations, des siècles !


NON.

Her chasse cette diatribe de sa tête, elle refuse de te croire comme ça, comme un castrateur, un dominateur. Non, ça c'est pas pour toi, ces mots là sont d'une autre vie et elle n'en veut plus. Mais alors, pourquoi ils reviennent ? Non tu n'es pas comme ça, à briser et marcher sur les tessons de son âme fragmentée. Tu la soudes, tu la recolles. Tu es garçon mais pas dominateur, ils ne sont pas tous comme ça. Vous n'êtes pas tous des destructeurs, ni toi, ni Apache ni.. Apache ? Non il ne l'est pas. N'est-ce pas ? Il a l'air, des fois. A envoyer bouler et à vomir sa violence comme s'il était gangrené dans son cœur. A porter la Nuit, à être contagieux avec.

Tout est tellement calme là-dessous, où est passé ce calme ? Où est le silence ? La Paix ?

Dangereusee pensées, dangereuse nuit.

La Fille abandonne et t'enlace pour de bon maintenant, toujours à se cacher derrière un rideau or, à sentir l'encens de ta peau pour ne pas couler. Il pleut sur ses joues trop pâles, c’est une bruine silencieuse, ça ne dérange même pas son souffle ni sa voix livide.

- Mais je veux pas. C'est compliqué, et lourd. Je sais pas gérer ça.

C'est trop, tout simplement.

- Tu sais, à moment, j'étais sous l'eau. C'était calme, y avait rien. Pas de lumière, pas de bruit, rien. C'était bien, un peu. Je crois.

Léger silence. Une drôle de sensation qui remonte à la surface de sa conscience.

- Je ne suis plus dans le Bassin. Mais c'est comme si je m'y était noyée, un peu.

Her est morte. Vive Her.

C'est la veillée funèbre de celle qu'elle fut que la Fille a l'impression de faire, ce soir.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mar 27 Sep 2016 - 22:06

Elle serrait sa main.
S'y agripper plus juste.
Pretty avaot cette douloureuse sensation d'être le dernier rocher qui l'empêchait de dégringoler de la cascade, comme ces moments dramatiques et dramatiquement clichés dans les films.

Sauf qu'un rocher, ça ne bougeait pas. C'était juste un rocher.
Lui il pouvait aussi tenir Her, essayer de l'empêcher de se faire emporter par le courant ; le désavantage, c'est qu'il pouvait être entraîné avec elle.

Ce n'était pas ça, qui lui faisait peur, cependant. C'était de l'achever accidentellement. D'une parole trop brusque par exemple. Et de la pousser littéralement dans le vide.
Ça faisait peur, d'être attaché comme ça à quelqu'un. Peur de décevoir peur de trahir peur de ne pas être comme il faut. Vague sentiment de mal-être pas si inconnu que cela.

Les gouttes perlaient au creux de son cou, lui arrachant quelques frissons. La Fausseté ne bougeait pourtant pas d'un pouce. A la fois parce qu'il gardait précieusement Her dans ses bras mais aussi comme par crainte que son masque se craquelle définitivement.

Il devait être fort pour deux, ce soir.

Mais je veux pas. C'est compliqué, et lourd. Je sais pas gérer ça.

Pretty ferma les yeux. C'était compliqué. Les émotions de La Fille se diffusaient trop sûrement en lui. On aurait dit qu'il essayait de les absorber pour elle, ou à défaut d'alléger et de partager son fardeau.

Tu sais, à moment, j'étais sous l'eau. C'était calme, y avait rien. Pas de lumière, pas de bruit, rien. C'était bien, un peu. Je crois.

Merde. De quoi elle parlait ?

Je ne suis plus dans le Bassin. Mais c'est comme si je m'y était noyée, un peu.

Le cœur du Perdu battait lentement mais fort. Ça résonnait désagréablement contre ses tempes.

Her.

Les mirettes bleutées du Livreur se braquèrent avec une détermination tranquille sur celles de La Fille. Il attendit qu'elle lui rende son regard pour oser poursuivre.
Il expira, longuement, profondément.

Laisse couler.

Les cheveux tressés, les doigts entremêlés, les yeux croisés.

Lâche prise.
Coule dedans moi.
C'est bon, j'ai de la place.
Retrouve les morceaux de toi que tu as perdu quand t'auras touché le fond. C'est important.
Fais en ce que tu veux. Ce que tu peux ?
Prends ton temps.

Je suis là pour te repêcher.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 3 Oct 2016 - 0:53

Laisse couler.

Elle t'avait enfin affronté du regard, quand la pluie de ses yeux s'était calmée. Et l'azur des tiens l'avait troublé. Tu sembles si solide. Si. Présent. Et. Et vrai. Her mord sa lèvre en affrontant tes yeux, tes mots. Ta permission, au fond. C'est moche, de se reposer sur celui qu'elle devrait protéger. C'est moche, mais elle n'a pas vraiment le choix. Alors elle fait ce que tu dis. Elle laisse couler.

Plic. Ploc.
Il pleut encore, encore, encore.

Et à nouveau, elle se réfugie contre toi, mais cette fois lâche ta main pour te serrer contre elle. C'est désolant, mais si réconfortant en même temps. Her laisse couler, Her s'immerge dans la nuit, le silence, le calme. Et puis au bout d'un moment, va savoir combien de temps, la source se tarit. Y a plus rien qui vient, c'est à sec et les yeux piquent et brûlent. Mais au moins ils se sont asséchés, et Her se sent vide. Mais étrangement mieux ? Un soupir, gros soupir, et finalement ses mains te libère un bref instant pour encadrer ton visage doucement. La Fille se dégage un peu, t'embrasse le front, te regarde avec un faible sourire.

- Merci.


Que dire de plus, hein ? Pas grand chose, à vrai dire. Quoique. Si, quand même.

- Je t'aime.

D'un amour fraternel, d'un amour vrai. D'un amour qui ne peut s'affadir. Se rappelant soudain votre rencontre, son sourire s'agrandit un peu plus, et Her s'approche pour coller son front au tien et te fixer. Pour la première fois depuis que vous vous connaissez, elle te fait des papouilles par les yeux. Tout plein.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 3 Oct 2016 - 22:45

Les mots faisaient leur effet. C'était un sol qui se liquéfiait très doucement sous les pieds de Her, qui lui laissait comme le temps de se préparer psychologiquement. Le temps de s'accrocher.
Pretty lui rendit son regard, l'en entoura tendrement, l'y retint fermement. Il n'y avait plus qu'eux deux, dans la Cabane des Sentinelles. Personne d'autre. Rien d'autre. Je te tiens. Tout va bien. Quoi qu'il arrive, tout va bien.

Tout était étrangement silencieux, de fait. La Fausseté demeurait les yeux plongés dans ceux de Her, vigilant à ce regard presque définitivement perdu, dans les vapes, ailleurs. Un instant l'image d'un cadavre doté de ces yeux inanimés vint à l'esprit du Perdu : il frémit jusqu'à l'âme en chassant la mauvaise pensée.

Il ne devait pas s'inquiéter pour ça. Her ne finirait pas la tête au bout d'une pique. C'était juste une mauvaise passe qu'elle vivait, pas un signe annonciateur. Elle ne grandissait pas.

La Fausseté se blottit volontiers dans les bras de sa grande sœur de cœur, sans jamais rompre le contact visuel. Il attendait, patient, que la source se vide et que plus aucune pluie ne tombe.

Le soupir fut le signal. C'était fini.
Pretty prit une grande inspiration tandis que La Fille expirait lourdement. On aurait dit qu'il venait de lui subtiliser un fardeau, l'air de rien.
Il avait la sensation étrange d'avoir déjà fait ça des milliers de fois, en un autre temps.

Ses paupières s'abaissèrent à demi quand la Sentinelle prit son visage entre ses mains. Fatigué. C'était agréable. Le baiser sur le front lui arracha un sourire délicat et tendre.

Merci.

Il aurait pu lui répondre que ce n'était rien -que cela allait de soi. Il ne dit rien. Elle comprenait déjà, n'est-ce pas ?

Je t'aime.
Moi aussi, murmura-t-il très bas.

La déclaration n'était nullement choquante, aux yeux du Perdu. Il ne la concevait pas un seul instant sous un point de vue romantique, après tout ; seulement, purement fraternel. Qui ne souffrait ni de doutes ni d'instants de faiblesse.

La Fausseté observa Her avec un tantinet de curiosité, lorsqu'il vit son sourire prendre du volume. Il la laissa poser son front contre le sien sans réagir.
Et il sentit son regard papouiller le sien. Très fort.
Pretty écarquilla les yeux sous la surprise, frissonna comme sous les caresses maternelles qui effleuraient sa peau, rit un peu parce que ça faisait aussi des chatouilles.

Eh. Je t'avais dit que c'est le meilleur, les papouilles par les yeux, marmonna-t-il, ses mirettes luisant doucement sous une espièglerie renaissante.

Il prit le temps de savourer la sensation agréable et de rendre la pareille à Her, avant de rajouter :

Tu te sens mieux ?

La vraie question était plutôt : est-ce qu'il y a autre chose ?
Mais ça, elle l'avait probablement déjà deviné.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 6 Oct 2016 - 1:49

Ouais, c'est vrai. C'est bien les papouilles par les yeux. Mais ça ne vaut pas un vrai câlin à son sens. Mais ces papouilles là, c'est pour toi et juste pour toi. Votre geste à vous deux. Her sourit, doucement, et ça fait plisser ses yeux cernés mais plus serein qu'avant. Et tout, tout elle est bourré de tendresse. Une affection authentique et entière.

- T'es vraiment unique, Pretty. Un vrai magicien. Tu le sais, ça ?

Pas besoin de traduire, Her sait que tu y entendras la réponse. Oui, oui elle va mieux. Grâce à toi. La Fille ne sait pas trop quoi ajouter à ça. C'est trop confus de toute façon pour tout décortiquer encore. Manque de recul, et fatigue de toutes ces émotions.

- Je crois que c'est un peu compliqué de.. Comment tu disais ? De s'adapter. Et de s'habituer à la nouvelle forme, ou à ce qu'on découvre.


Léger soupir. Her a dit tout ça d'une voix un peu perdue, mais sans émotion particulière. Ça suffit les émois, ça suffit pour ce soir. Le reste, on va tâcher de le garder sous clé. Mais c'est un nouveau fil qu'elle tient, et maintenant que tu l'as lancé, la sentinelle se rend compte qu'elle doit continuer. Quand le vin est tiré, il faut le boire. Et là, il y a une sacré coupe devant elle !

- Je crois aussi que j'ai appris des choses sur moi, et il y en a qui me font peur.

La nuit.
Le calme.

Pourquoi avait-elle plongé, bon sang ? Pourquoi aller si loin ?

- Je pensais avoir un caractère calme, et. Et je veux avoir un caractère calme, et mesuré, et pas..

Extrême ?

- Pretty est-ce que je suis folle ? Est-ce que je suis une cinglée qui va faire un truc fou sur un coup de sang ?

Oui.
Chut.

Ses yeux sont toujours vissés dans les tiens, chargés de questions mais aussi de confiance. Confiance en toi, en tes avis. Parce que tu es loin d'être bête, voire même plus intelligent qu'elle. Parce que tu la connais bien. Parce qu'elle donne du poids à tes avis.

Est-ce qu'elle est si terrible, ou bien c'est de sa faute à lui ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 6 Oct 2016 - 3:23

Elle souriait, tout délicatement, tout tendrement. Toute fatiguée, aussi ; mais à l'évidence elle allait déjà mieux. Pretty n'en demandait pas plus. Il se contenta alors de lui sourire en retour, avec cette douceur toute affectueuse qui caractérisait si bien l'attachement unique et pur qu'il ressentait envers elle.
Elle voulait être normale Her, mais elle ne l'était plus depuis fort longtemps, aux yeux de La Fausseté. Elle était irremplaçable.

T'es vraiment unique, Pretty. Un vrai magicien. Tu le sais, ça ?

Son sourire s'agrandit d'un air mystérieux pour toute réponse. S'il avait pu, il aurait aussi fait disparaître comme par magie absolument tous les problèmes qui pesaient sur le cœur de La Fille. Il n'était néanmoins qu'apprenti magicien, malheureusement.

Je crois que c'est un peu compliqué de.. Comment tu disais ? De s'adapter. Et de s'habituer à la nouvelle forme, ou à ce qu'on découvre.

Elle avait l'air vidé, la pauvre. Vidée, mais... Pas déterminée, quoi que presque ; on aurait plutôt dit qu'elle avait retrouvé quelque chose. Elle n'était plus perdue.

Je crois aussi que j'ai appris des choses sur moi, et il y en a qui me font peur.

Pretty comprenait, même s'il n'avait à sa mémoire jamais vécu pareille chose.

Je pensais avoir un caractère calme, et. Et je veux avoir un caractère calme, et mesuré, et pas..

Elle avait donc perdu son calme, à un moment donné ? Le Livreur baissa une fraction de seconde le regard, perdu dans ses pensées. Il détenait des pièces de puzzle trop éparpillées pour l'achever. Qu'est-ce qui avait bien pu la perturber à ce point ? Histoire qu'il puisse frapper un bon coup la cause de ses tourments.

Pretty est-ce que je suis folle ? Est-ce que je suis une cinglée qui va faire un truc fou sur un coup de sang ?

Le fait de voir cette confiance quasi aveugle, lorsqu'il plongea de nouveau ses yeux dans ceux de Her, ça lui donnait envie de retourner encore et encore et un milliers d'autres fois la question dans son esprit. Le Livreur ne voulait surtout pas lui faire de mal avec ses mots, par inadvertance, alors qu'il cherchait au contraire à panser ses plaies.

Non, souffla-t-il doucement. Ça arrive à tout le monde, de faire des trucs stupides ou suicidaires ou fous. C'est normal.

Comme lui, avec La Mascarade.
Comme Apache, avec le bisou avec Nasty.

Her révoltée, tiens. Il n'avait toujours pas eu l'occasion de lui en parler. Cela viendrait plus tard.

C'est pas grave non plus, si t'es pas toujours calme. C'est normal. Y'a des trucs qui font plus réagir que d'autres.

Lentement mais sûrement, il reprenait chacune des phrases prononcées par Her dans sa tête et essayait d'y trouver une réponse apaisante. Apaisante, mais vraie. Il ne lui mentirait jamais, à elle.

Ça fait peur parce que c'est nouveau, je crois. Ce sera normal aussi quand tu t'y seras habituée. C'est pour ça aussi que le changement plaît pas trop, au début.

Il décida ensuite de desceller enfin ses lèvres. De poser la question qui le taraudait depuis le début de ces confessions. Est-ce qu'il ne risquait pas de rouvrir la plaie en essayant d'assouvir son besoin de savoir ?

Her. Tu veux bien me dire pourquoi t'as changé ?

Pourquoi, à cause de quoi, en quoi, comment.
Il serait toujours là pour réparer les dégâts, même d'origine inconnus. C'était juste un peu plus dur, à faire comme à supporter pour lui : les mots ne pouvaient pas toujours tout régler. S'il pouvait connaître la situation et agir pour aider Her, cela ôterait un poids de sa poitrine.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mer 12 Oct 2016 - 23:19

Her, elle prend le temps de réfléchir à ce que tu lui dis. Tu réponds à tout, point par point. Tu ne lâches riens, Pretty, et ça fait du bien à la Fille. Parce que tu écoutes, que tu es là. C'est fou comme elle y es sensible, à ça. A ce que les gens soient là. Qu'ils l'écoutent, qu'elle ait une voix.

Comme Apache.

C'était ce qui l'avait poussé à accepter la révolte, dans un premier temps, non ? Il l'avait écouté, au final. Oh, c'est pas un délicat ni un tendre et il avait salement bourriné. Mais une place, il en avait laissé. Toujours, à travers toutes les disputes, au final. Déjà rien que ça. Disputes. C'est déjà se faire entendre, c'est déjà s'exprimer. .. Vraiment ? Her reste pensive quelques instants, à croire qu'elle en a oublié ta présence et ta question. C'est qu'elle réfléchit, la Fille, pour justement pouvoir te répondre. Et puis, finalement, ça tire, ça vient presque. C'est parti des disputes. Le fait de gueuler, même sans hausser la voix. Fermer le poing, froncer les sourcils, se redresser, se tenir droit. Se révolter. C'est venu avec le refus de juste encaisser ni la brusquerie d'Apache, ni son inconscience égoïste, ni sa fierté mal placée. C'est passé par un bon brin de folie, par la Noyade, son monde d'obscurité. La Nuit n'est pas calme, la Nuit n'est pas silencieuse. La Nuit est un cri muet, c'est ce qu'elle vient de comprendre. Une plaie béante qui se cache bien, comme une évidence trop grosse pour être vue.

- Euh.. Je.

Elle ? Her s'humecte les lèvres, et considère une fois encore ce qu'elle a peut-être déterré. Comme on observe un pièce mécanique qu'on découvre et dont il faut deviner la fonction. Gros soupir. C'est plus de son âge, de réfléchir comme ça. C'est qu'analyser, la Fille ne s'en sent plus si capable. Où est passé son recul ? Noyé. Son détachement rêveur ? En miette. Le regard dans le vide, parce que tourné vers autre chose. Sa réflexion.

- Apache.

C'est la suite logique, n'est-ce pas ? C'est le seul lien qu'elle peut trouver pour expliquer tout ce bordel dans sa tête et dans sa vie. Apache. Apache le révolté qui embrase ses cendre de son incendie intérieur. Apache le fidèle qui lui laisse le droit de gueuler aussi fort que lui sans lui tourner le dos parce qu'elle a une voix. Apache le brisé, le trou noir, son opposé sur tellement de choses et tellement rien à la fois.

- Apache est le déclencheur. Pas au sens le coupable, mais. Il réveille des trucs, je crois.

Elle croit ? Non. Elle sait. Her plisse les lèvres pensivement, se les ronge un peu. Elle te regarde en face, son étreinte se relâche sans t'abandonner. Her, grâce à toi, grâce à la réflexion que tu lui imposes, Her reprend pied.

- Il a cette énergie, cette flamme intérieure qui est contagieuse. Ça me fait faire des drôles de trucs, des biens comme pas. Ça me réveille. Avec toi, ça fait un moment que je ne fais plus juste la Fille du Camp. Lui c'est pareil, mais de façon plus violente. On s'engueule beaucoup, mais on cause autant, et de gros trucs. C'est très. Dense. Comme truc.

Dense. Her a appuyé ce mot pour souligner le tank émotionnel que c'est. Dense, oui, corsé. Comme un Whisky coca dont les dosage auraient été inversés.

- Tu vois, le truc c'est qu'il est comme toi, un peu. Il s'arrête pas à la Fille. Je peux pas me cacher, avec lui. Sauf que toi, t'es délicat, et t'as du tact, et t'es intelligent.

Parce que ouais. Apache, des fois, t'es un gros con. Elle te l'a même déjà dit. No offence. Nouveau regard vers toi, toi qui es en face. Et là, grand sourire avec plein d'amour. Une tendresse infinie comme on ne peut pas les imiter.

- Mais toi t'es toi. T'es juste unique et trop bien.

Léger rire, et elle se remet un peu contre toi. Mais ce n'est pas pour chercher refuge cette fois, mais bien pour profiter de ta présence, de toi. La sentinelle est encore un peu perplexe de ce qu'elle vient d'exhumer, mais se sent soulagée en même temps. Il fallait que ça sorte, il fallait mettre le doigt dessus.

- Et un peu fou, aussi. C'est quoi cette histoire de révolte, hmm ? T'as pensé à la merde que ça va être, ça ?

Elle pas. Clairement. Mais quelque part, de savoir que tu en es ne fait que raffermir sa détermination.
Que tout le monde atterrisse en un morceau.

Surtout toi. Surtout Apache. Trouble aussi, quand même.
Mais toi, vraiment.

Protectrice comme jamais, la Fille.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mer 19 Oct 2016 - 23:35

Elle prenait son temps, Her. Une fois encore. Et une fois encore, Pretty n'insistait pas, lui laissait tout le loisir de poursuivre le fil de ses pensées. Quelque chose lui disait que la réponse n'était, peut-être, pas même claire pour elle.
Ou peut-être hésitait-elle simplement à se confier à lui sur un sujet aussi semblait-il personnel. Il pourrait le comprendre, même s'il ne nierait pas se sentir un peu vexé, s'il en était ainsi.

Il se contenta donc d'attendre. Qu'elle relance la conversation ou la laisse s'éteindre, il se ferait une raison et l'accepterait.
Et il mènerait potentiellement son enquête de son côté, au besoin.

Euh.. Je.

Pretty observa La Fille avec un regain d'intérêt certain, suite à ce silence soporifique. L'enquête ne serait pas nécessaire, alors ?

N'empêche qu'il n'aimait pas trop la voir fixer le vide, comme ça. On aurait dit qu'elle avait peur de sa future réaction ou bien qu'elle était tellement piégée dans ses réflexions qu'elle n'avait pas fini d'en tirer ses conclusions. C'est si compliqué que ça, ton problème ?

Apache.

La Fausseté s'étouffa en silence.

Apache est le déclencheur.

J'vais le frapper.

Pas au sens le coupable, mais. Il réveille des trucs, je crois.

J'vais le frapper quand même.

La discussion qu'avaient eu Apache et Pretty, une nuit pas si lointaine, lui revint en mémoire avec la délicatesse d'une noix de coco en pleine face.
Apache. Her. Her. Apache. Apache et Her et Her et Apache.
Non ? Pour de vrai ?
Non. Elle n'avait rien dit, encore.

Pendant que Her reprenait pied, Pretty le perdait. L'étreinte un peu relâchée lui donnait l'impression plus nette encore de chuter du haut d'une falaise pour mieux s'écraser sur sa brutale révélation.

Il a cette énergie, cette flamme intérieure qui est contagieuse. Ça me fait faire des drôles de trucs, des biens comme pas. Ça me réveille. Avec toi, ça fait un moment que je ne fais plus juste la Fille du Camp. Lui c'est pareil, mais de façon plus violente. On s'engueule beaucoup, mais on cause autant, et de gros trucs. C'est très. Dense. Comme truc.

Ah. Ça y était. Elle avait dit. Mais avait-elle vraiment dit dans le même sens où Apache avait dit ?

Tu vois, le truc c'est qu'il est comme toi, un peu. Il s'arrête pas à la Fille. Je peux pas me cacher, avec lui. Sauf que toi, t'es délicat, et t'as du tact, et t'es intelligent.

Le Perdu dévisagea Her, moitié gêné moitié flatté moitié l'air de se demander où Diable elle était allée pêcher un point commun entre eux.
Puis, sourire. Sourire pas si grand que ça mais profond d'amour.
Pretty rendit instantanément les armes.

Mais toi t'es toi. T'es juste unique et trop bien.

Il était incapable de résister à cette vague de tendresse qui le faisait fondre plus sûrement que neige au soleil. Que ce soit le sourire, le rire et le contact renouvelé. Un peu rouge face à tant de compliments.

Il plissa néanmoins un peu le nez, donnant un peu l'air de grimacer. Dans quoi est-ce qu'il s'embarquait encore, à se mêler de ce qui ne le regardait pas ?

Et un peu fou, aussi. C'est quoi cette histoire de révolte, hmm ? T'as pensé à la merde que ça va être, ça ?

Au tour de La Fausseté d'émettre un léger rire -un léger rire un peu jaune, d'ailleurs.

Un peu que j'y pense. J'me demande encore comment j'me suis retrouvé là.

Il adressa ensuite un regard presque accusateur à La Fille.

Comment tu t'es retrouvée là, hein ?

T'as fait foirer tous mes plans. Il ne pouvait plus dénoncer la révolte et, à défaut, il était un peu forcé d'en être.

Comment t'as fait pour enflammer comme ça Pachou ?

Les mots étaient choisis avec plus de minutie qu'ils n'en donnaient l'air. Il essayait de voir, l'air de rien. Si Her voyait Apache comme Apache voyait Her.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» tuto de peinture pour avoir toutes les couleurs de games
» Il reste au orange le lapin
» [PEINT] Homme arbre
» Guerre des Post It
» Recherche toujours du Démons + du haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-