Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Buster
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 55
✘ SURNOM : L'Expert
✘ AGE DU PERSO : 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Envoie-moi un MP, pepito
✘ LIENS : Remember kids, the only difference between Science and screwing around is writing it down.

MessageSujet: Re: Flashback | Nota Bene ~ Buster   Dim 23 Avr 2017 - 17:49

- Le Voleur de Visage. T'en as jamais entendu parler ?

Le crayon serré entre ses doigts, il tente de rationaliser et de se rassurer. Au Grand Arbre, quand le nom fait peur, il y a une chance sur deux que la créature qu'il désigne ne soit qu'une rumeur, ou que ses capacités soient exagérées.

- Son nom est très parlant. Paraît qu'il vole les visages de ceux qu'il croise. Y'en a qui disent que si tu fais pas une tête de blasé devant lui il profite de l'occasion et ton visage devient ensuite tout lisse. Mais j'crois pas que ce soit vrai, ça. On lui donne aussi un autre nom mais j'ai oublié lequel. Ah, et il a tendance à bouffer tout ce qui lui passe sous la main. Quand on l'a surpris, il mangeait de vieilles pierres dans les Ruines Abandonnées.

Pendant que Pretty marque sa pause, Buster se détend un peu, et se retourne vers son travail. Un reste d'inquiétude assombrit tout de même son regard invisible.

- Tu voudrais... Prendre des notes là-dessus ?

- Non, je ne base pas mes notes sur un seul témoignage. Mais je vais noter l'endroit où vous l'avez vu.

Et sur ces mots, il griffonne « R. Ab. » dans le coin d'un papier qui traîne, qui doit faire office de post-it. Il se tourne brièvement vers la Fausseté, et commence à croquer quelques lignes sur son plan.

- Je ne crois pas que ce Voleur vole vraiment les visages. Si c'était le cas, les voies nasales et buccales disparaîtraient, et la victime mourrait par asphyxie, sans rapporter l'existence du monstre à qui que ce soit. Et si quelqu'un avait été témoin, ça aurait créé un barouf tellement énorme que je pense qu'on aurait tous été au courant.

Il se balance sur les deux pieds arrières de sa chaise et se gratte le nez avec la mine de son crayon. Il ne songe pas au potentiel caractère agaçant de son refus de noter ce que Pretty a à lui dire, cumulé à son exposé de logique ; en vérité, il n'envisage pas du tout le fait que cette discussion puisse améliorer leur relation.

- Vous avez dû tomber face à un esprit basique, ou un monstre. Au cas où, je vais demander aux autres Éclaireurs s'ils en savent quelque chose.

Il grogne ; ses lucioles faiblissent et certaines clignotent leur épuisement. De l'index, il tapote sur le pot suspendu pour les apeurer et les forcer à tenir encore un peu. La nuit va bientôt tomber, et il n'a aucune envie d'aller en chercher ce soir. Peut-être que l'histoire de Pretty y est pour quelque chose. Après tout, pourquoi un être magique ne pourrait pas voler le visage d'un homme sans le tuer ?

- Je dis « vous », mais tu étais avec qui, en fait ?

Ce n'est pas comme si ça l'intéressait vraiment, mais il arrive que Buster laisse sa curiosité poser des questions au hasard. Une espèce de volonté de sociabiliser inconsciente.






WANTED : Je suis à la recherche de mon Petit Frère !

Buster analyse en #e9e9e9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 475
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Flashback | Nota Bene ~ Buster   Dim 23 Avr 2017 - 17:50

Donc c'était un non. Au moins il ne passait pas par quatre chemins, à défaut d'être doté d'une certaine délicatesse -et ce quand bien même il notait l'endroit où le Voleur de Visage avait été aperçu.
Pretty voyait bien qu'il faisait ça dans l'espoir de lui ôter toute raison de se plaindre. Le sujet ne l'intéressait pas suffisamment, apparemment. Ou bien Buster ne le prenait pas au sérieux. C'était très probablement ça, d'ailleurs.

Je ne crois pas que ce Voleur vole vraiment les visages. Si c'était le cas, les voies nasales et buccales disparaîtraient, et la victime mourrait par asphyxie, sans rapporter l'existence du monstre à qui que ce soit. Et si quelqu'un avait été témoin, ça aurait créé un barouf tellement énorme que je pense qu'on aurait tous été au courant.

Le Perdu haussa un sourcil, réfléchit. Ce qu'argumentait l’Éclaireur était tout à fait logique. Et c'était là son erreur : l'Île prenait grand plaisir à démolir toute notion de logique ou de réalisme.
Vive la magie, hein.

Pretty n'eut néanmoins pas le temps d'exposer son avis sur la question (encore un point sur lequel il n'était à l'évidence pas pris au sérieux) que le rouquin enchaînait :

Vous avez dû tomber face à un esprit basique, ou un monstre. Au cas où, je vais demander aux autres Éclaireurs s'ils en savent quelque chose.

Cette fois, La Fausseté émit un claquement de langue agacé.
Est-ce que ce foutu cerveau sur pattes voulait bien arrêter de parler deux secondes avec cet air convaincu d'avoir absolument raison et le laisser pointer du doigt les failles dans sa façon de penser ?

En plus, c'était carrément offensant de prétendre que le Livreur avait simplement confondu Le Voleur de Visage avec un Esprit. Un Esprit, déjà, on ne pouvait pas le toucher, et ça ne bouffait pas des trucs tangibles.
... Du moins de ce qu'il en savait.

Il pesa pour le pour et pour le contre, tout en observant d'un œil distrait L'Expert tapoter sa source de lumière afin de la raviver. S'il insistait, ils allaient s'engueuler, non ?
Oh et puis merde. Il avait essayé, ça n'avait pas marché, tant pis.

Je dis « vous », mais tu étais avec qui, en fait ?

Pretty referma la bouche et sembla avaler de travers les répliques cinglantes qu'il s'était apprêté à prononcer. Il soupira ensuite, le regard déviant partout ailleurs que sur cette touffe rousse impénétrable.
Qu'est-ce qu'il était chiant, Buster. La Fausseté n'arrivait pas à savoir sur quel pied danser, avec lui. C'était presque s'il ne devait pas s'en faire pousser un troisième juste pour tester.

Avec Pachou... Enfin, Apache. Tu dois le connaître, il passe pas vraiment inaperçu. Je sais qu'il a pas l'air fiable comme témoin, mais son skate et ses chaussures y sont passés alors aucune chance qu'il ait oublié.

Il prit une mèche de ses cheveux et commença à jouer avec, l'enroulant, tirant et la triturant autour de son index.

Et puis...

Bon, ce n'était pas comme s'il cherchait à lui faire plaisir, de base, hein.

J'pense que c'est possible de se faire voler son visage. Avec la magie de l'Île, la réalité telle qu'on la connaît est pas mal détraquée. Toi, j'pense que tu devrais en avoir conscience.

Il regarda autour de lui d'un air équivoque. Cette véritable bibliothèque, c'était la preuve qu'en théorie Buster en savait beaucoup sur la faune et la flore du Pays de Jamais. Les anomalies et les trucs illogiques, ça ne devait pas lui être inconnu.

Et. Il donna à son regard des allures très convaincues, même si ça ne servait probablement à rien puisque les trois quart du temps Buster regardait ailleurs. Le Voleur de Visage c'est un Esprit, pas un monstre. Et c'était pas un Esprit basique. Un Esprit basique ça devient pas énorme quand ça cherche à te bouffer, ça cherche pas à te bouffer tout court, et surtout ça porte pas de masque qu'on peut frapper.

Pretty relâcha sa mèche de cheveux et croisa les bras sur son torse.  
Il avait dit ce qu'il voulait dire, il était satisfait.







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buster
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 55
✘ SURNOM : L'Expert
✘ AGE DU PERSO : 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Envoie-moi un MP, pepito
✘ LIENS : Remember kids, the only difference between Science and screwing around is writing it down.

MessageSujet: Re: Flashback | Nota Bene ~ Buster   Dim 23 Avr 2017 - 17:51

- Avec Pachou... Enfin, Apache. Tu dois le connaître, il passe pas vraiment inaperçu. Je sais qu'il a pas l'air fiable comme témoin, mais son skate et ses chaussures y sont passés alors aucune chance qu'il ait oublié.

Il réfléchit, convoque sa mémoire sans en avoir l'air, pendant qu'il continue de tracer un chemin au crayon entre deux croquis de tuyaux. Apache, c'est pas le mec qui se retrouve tous les deux jours au cachot ? Légère grimace, pratiquement invisible ; ça ne l'étonne pas que la Fausseté traîne avec de telles sales gueules, il en a le profil.

- Et puis... J'pense que c'est possible de se faire voler son visage. Avec la magie de l'Île, la réalité telle qu'on la connaît est pas mal détraquée. Toi, j'pense que tu devrais en avoir conscience.

Buster le laisse continuer et étaler sa science sans l'interrompre, d'une manière laissant supposer qu'il l'ignore. Il est blasé ; à l'heure actuelle, en terme de débats, Pretty ne lui paraît pas un adversaire à sa taille, et il craint que lui prouver trop vite qu'il a tort ne l'énerve. Mais son petit ton hautain titille son arrogance... Comme si un mec qui n'a même pas conscience de son paquet pouvait s'y connaître dans un autre domaine.

- Et. Le Voleur de Visage c'est un Esprit, pas un monstre. Et c'était pas un Esprit basique. Un Esprit basique ça devient pas énorme quand ça cherche à te bouffer, ça cherche pas à te bouffer tout court, et surtout ça porte pas de masque qu'on peut frapper.

Ouais, ouais, ferme ta gueule, pense très fort l'Expert.
Il ne montre pas son agacement, en revanche. Il se contente de s'arrêter de griffonner, et prend du recul sur son œuvre en se penchant en arrière. Ceci fait, il se met à replier son plan, et son ton neutre, factuel, monte pour couvrir le bruit du papier plié :

- C'est justement parce qu'elle est détraquée qu'il faut prendre la réalité comme base, avant de penser n'importe quoi. Si il sait voler les visages sans tuer, tant mieux pour lui, il n'empêche que pour l'instant je n'ai pas vu l'ombre d'un gamin qui a perdu le sien. Alors je pars du principe que ce n'est pas possible.

Il se lève et glisse le plan dans son trieur, avant de repartir vers ses étagères.

- Quant aux Esprits... Eh !

Il lui adresse un rictus à la fois amusé et moqueur. Ce n'est plus un glaviot au visage, mais plutôt une tape sur la tête, comme un professeur qui s'amuse de son élève qui pense que la Terre est au centre de l'univers.

- Ils sont plus diversifiés que tu as l'air de le penser, désolé.

Et sur cette conclusion, qu'il espère définitive, il trie quelques cahiers qui traînaient sur le sol en lisant brièvement les titres. L'heure du dîner approche ; il devrait pouvoir se permettre de s'arrêter pour aujourd'hui.

- Je vais fermer l'Alexandrie. Tu l'emportes, ton carnet, ou pas ?






WANTED : Je suis à la recherche de mon Petit Frère !

Buster analyse en #e9e9e9


Dernière édition par Buster le Dim 23 Avr 2017 - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 475
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Flashback | Nota Bene ~ Buster   Dim 23 Avr 2017 - 17:52

C'était marrant, quand même, cette impression de parler dans le vide. Enfin, marrant. « Irritant » aurait été un choix plus adapté, mais si Pretty devait citer absolument tout ce qui l'irritait chez Buster il en aurait pour plusieurs jours et plusieurs nuits. Il y avait des gens, comme ça, avec qui il n'arrivait tout simplement pas à trouver de terrain d'entente peu importe par quel angle il abordait la chose. Le pire, malgré ce qu'il s'était dit en entrant dans l'Alexandrie, c'était qu'il avait quand même essayé -un peu. Un tout petit peu.

Ma foi, on ne pourrait pas le lui reprocher, du coup, songea La Fausseté avec un brin d'agacement tandis que le rouquin prenait tout le temps du monde pour replier son papier.

C'est justement parce qu'elle est détraquée qu'il faut prendre la réalité comme base, avant de penser n'importe quoi. Si il sait voler les visages sans tuer, tant mieux pour lui, il n'empêche que pour l'instant je n'ai pas vu l'ombre d'un gamin qui a perdu le sien. Alors je pars du principe que ce n'est pas possible.

Buster était très calme. Au moins en apparence. Cependant il demeurait un quelque chose de discret dans son intonation sur lequel le Livreur peinait à mettre le doigt dessus. Les bras toujours croisés sur son torse, silencieux, il fronça les sourcils et fixa du regard L'Expert déambuler entre les étagères.

Quant aux Esprits... Eh !

Haussement de sourcils, cette fois.
Est-ce qu'il rêvait ou Buster venait de lui lancer un sourire moqueur (comme quoi il savait sourire, ce chieur) afin de ponctuer sa phrase ?

Ils sont plus diversifiés que tu as l'air de le penser, désolé.

Ah, oui, donc, il le prenait pour un con. Et se croyait supérieur, bien entendu. Pretty lui donnait cinq secondes pour se rattraper d'une façon ou d'une autre, après quoi ce serait une droite dans la mâchoire assurée. Bonus s'il faisait voler quelques dents.

Je vais fermer l'Alexandrie. Tu l'emportes, ton carnet, ou pas ?

...
soqjdiojezqpiufheriug.
L'expression du Perdu se changea en une drôle de grimace qui témoignait des efforts exécutés pour se contenir encore un peu.
Un jour La Fausseté le buterait, mais en attendant il voulait juste ses carnets.

Il aurait d'ailleurs un entraînement avec Scar, le lendemain matin. Pour une fois il serait sacrément motivé : il avait de quoi vouloir se défouler.

Ouais. J'emporte les carnets.

C'était petit, mais si ça pouvait faire chier Buster, il ne louperait pas l'occasion de sauter quelques détails. Notamment celui d'emmener plusieurs carnets avec lui au lieu d'un.

Pretty décroisa finalement les bras avec l'air d'abdiquer, prit le carnet pour la lecture puis la petite pile qu'il s'était constitué tout à l'heure et s'avança ainsi vers la sortie, les bras chargés. Il pleuvinait encore un peu, dehors, mais en traçant il atteindrait sa Cabane sans laisser le papier se mouiller.

Il peina un peu à ouvrir la porte mais y parvint en jouant des coudes et des pieds, et jeta ensuite un ultime regard à Buster.

Je reviendrai, prononça-t-il avec une neutralité surprenante venant de lui.

Cette affirmation n'allait sans doute pas plaire à Buster. C'était le but.
Si ça pouvait lui pourrir la vie, il irait jusqu'à dormir dans le même hamac que celui du rouquin.

Il ne laissa cependant pas la possibilité à ce dernier de répondre et fila sans demander son reste.







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1612

MessageSujet: Re: Flashback | Nota Bene ~ Buster   Mar 30 Mai 2017 - 13:23

The End


Le mieux sera toujours, chacun en conviendra,
Que ces intelligences marchent main dans la main,
Ce n'est qu'alors, qu'ensemble on apprendra,
De nos camarades autant que des livres anciens.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flashback | Nota Bene ~ Buster   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» "Car la peur est la petite mort..." (proverbe Bene Gesserit)
» [RP flashback]...ennemis par le passé...
» [Résolu] Remand sur un Flashback
» [Ultimate Doom] Flashback
» [MegaDrive] Flashback

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-