Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: On jouait sous la pluie   Mar 21 Juin 2016 - 11:26

Il pleuvinait un petit peu. Il avait fait longtemps nuageux, il fallait bien que la pluie puisse retomber. À fines gouttes.

Soap avait pour projet de base, partir chercher de nouveaux savons. Trouver un arbre à savon, ce serait une bonne chose. Elle avait même pris son panier cet après-midi, et deux savons. Au cas où. Pour se laver. Si elle se sentirait sale. On n’était jamais en sécurité, éloigné d’un sentiment un peu trop dégoûtant. Celui de ressembler à sa mère. Une femme aux cheveux blonds elle aussi. Mais impossible de connaître son visage, ni son sourire. Ni rien. Juste un air désespéré, inventé peut-être par l’esprit de la jeune fille.

Elle serrait les dents. Elle venait de croiser des Raccommodeurs, et rien qu’eux lui faisaient penser à l’échec de cette venue. D’être venue. Pour RIEN.

L’Indifférente, elle luttait, elle luttait fort pour ne pas pleurer, pour ne pas montrer de l’attention. Pour montrer qu’elle était indifférente. Que peu importait ce qu’elle avait sous les yeux. Elle s’en fichait pas mal.

Elle essayait. Mais elle se laissait aller parfois. Toute seule. Les larmes trouvaient leur chemin. Pretty, cette petite fouineuse l’avait trouvé une fois. Mais la Fausseté ne l’avait pas dit à quelqu’un d’autre.

Du moins, c’était ce que Soap pensait.

Eliott était dans le panier, en compagnie des deux savons qui glissaient de parts et d’autres, au rythme des pas de la Récolteuse.

Le terrain était boueux, la blondinette avait pris toutes les précautions du monde pour ne pas tomber. C’était raté.

Elle se retrouva à faire une roulade, avant de finir sur les fesse. Un peu sonnée, elle gémit à cause de la légère douleur et de la sensation désagréable que ça lui donnait. Sa robe était complètement sale, de même pour les jambes, les mains, les bras, et même les cheveux. Elle en avait aussi sûrement sur la figure.

Elle grimaça, avant de se frotter les yeux, comme si ça la fatiguait énormément. L’Indifférente se mit en quête de son panier et de son contenu dispersé, chaque choses fut remise en place. Et la destination changea. C’était le Bassin qui serait le nouveau but de cette marche.

Soap se désespérait toute seule, elle soupira, marmonnant à son Eliott qu’elle allait finir par attraper froid à force.

Une fois arrivée, elle s’assit au bord de l’eau. Enlevant ses chaussures pour pouvoir au moins commencer à laver ses jambes et ses bras par la même occasion. Heureusement qu’elle avait toujours du savon sur elle. La jeune fille n’aimait pas trop se baigner quand il y avait encore des gens, alors elle préférait savonner ses bras et jambes. Elle retira au moins le tablier. Plongée dans une grande réflexion, elle espérait réussir à faire partir toute la boue. L'ours en peluche était à côté d'elle. Encore en mauvais état.

Elle vit du coin de l’œil, les dernier Garçons Perdus partir. Elle pourrait se glisser dans l’eau et s’occuper de ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 369
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par Doggy
:

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Dim 26 Juin 2016 - 16:50

Just pousse un énième soupir. Pour lui, la saison est difficile.
Dans la plainte étouffée de la pluie, il lui semble entendre les gémissements de l’Enfant Roi. Qui braille. Qui gémit. Sans trêve. Sans répit.
Aujourd’hui, il ne veut vraiment pas la fermer.

Le sentinelle fronce les sourcils. Il n’a aucune haine envers Peter, mais à cet instant, l’agacement excite sa violence. Il se rappelle la mine grise et morose du petit sire et brusquement, il envie de l’étranger.
Puis il comprend : c’est la mollesse de son corps qui agite son esprit, c’est l’ennuie qui lui donne des envies de sottises.
Alors, la Main décide de se bouger.

Il choisit de faire le tour du Grand Arbre pour se changer les idées et, peut-être, recouvrir sa vigueur. Mais devant la fraîcheur du temps, il reconsidère sa chemise.

Je vais finir par attraper… la mort.

Le visage anguleux du Sombre trouve son chemin dans ses pensées. Il éclate de rire.

D’un geste hasardeux, il entreprend alors de fouiller ses affaire, ou plutôt celles de son frère. Il parvient à tirer du fatras de chemises fripées une veste en cuir brun qu’il n’avais jamais vue. Avec son col en fausse fourrure claire et ses logos imités, il lui trouve un air d’aviateur un peu grotesque. Le sentinelle sourit malgré le pincement nostalgique que lui arrache ce constat : le mauvais goût de son frère le surprendra toujours.
Enfilant sa trouvaille dans un frémissement, il saute dans ses combat boots.
Il est prêt.


Just marche d’un pas sûr. La pluie lui semble moins forte.
Sa progression le conduit près du cachot qu’il constate occupé. Une grimace. Pauvre gars, c’est pas un temps à se faire punir.
Mais il ne s’arrête pas car sa compassion a des limites.

Il approche du Bassin Put mais y glisse à peine un regard. D’ordinaire, il ne s’attarde pas sur cette nappe d’eau devenue grise en reflétant le ciel bougon.
Mais une silhouette au bord de l’eau retient son attention.
Là-bas, il y a quelqu’un.
Et tandis qu’il se rapproche, il laisse échapper un sourire. Car tandis qu’il avance, il la reconnaît.

C’est Soap. Et elle fait l'erreur de lui tourner le dos.
Il pourrait tout aussi bien passer son chemin mais la tentation est trop forte.

Just s’avance à pas de loup, étouffant de son mieux le bruit de ses pieds qui s'extirpent de la boue à chaque pas. Quand il est assez près, il retient son souffle et se penche vers elle.

- Bouh. Il lâche soudain à son oreille.

Puis sans hésitation, il la pousse brutalement dans l’eau.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Mer 20 Juil 2016 - 0:26

Sans doute en grande conversation intérieure avec le reflet, Soap n’avait pas remarqué la présence de quelqu’un d’autre. Elle aurait dû. Si elle n’avait pas voulu se retrouver comme elle était maintenant : trempée jusqu’aux os dans le bassin.

De la tête aux pieds, elle était tout sauf sèche. Elle essuya son visage et se retourna sèchement dans la direction de son agresseur.

Elle n’affichait pas d’air particulièrement énervé, juste une moue vaguement vexée. Elle allait ronchonner tout de même, mais lorsqu’elle reconnu Justice… elle soupira.

- C’était une… nécessité ?

L’Indifférente revenait sur le bord, proche du monde sec. Sans compter la pluie. Et se hissa avant d’entreprendre d’essorer sa robe.
Elle était presque devenue presque une cascade humaine avec toutes ces gouttelettes qui ruisselaient sur elle. Puis elle termina en croisant les bras, pour ne pas attraper trop froid.

Eliott n’avait pas bougé, toujours dans son éternel était déplorable. Puis, elle reporta enfin toute son attention sur son bourreau du moment. Celui qui portait le même nom que la justice d’ailleurs.

- Maintenant je suis trempée, même mes habits…

Elle ponctua sa phrase par une légère pichenette sur le nez de la Main, une manière de signifier son mécontentement sans élever la voix. Puisqu’elle devait être l’Indifférente.

Bon, elle aimait bien Justice, même s’il avait cette mauvaise habitude de faire l’idiot. Alors qu’il paraissait plutôt tranquille avec les autres. Sans doute ce devait être tentant d’enquiquiner une Récolteuse qui portait comme surnom « l’Indifférente ».

Soap ne pouvait pas l’expliquer, mais elle l’aimait bien quand même…

L’adolescente alla s’enquérir de son ours en peluche, s’attardant sur les coutures éclatées. L’objet avait vraiment une peu jolie tête en fait… mais Soap l’aimait bien et le détestait à la fois. Assez pour s’en soucier à l’instant. Avant de recentrer ses yeux beaucoup trop verts sur le Sentinelle.

Ces yeux qu’elle n’aimait pas trop d’ailleurs…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 369
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par Doggy
:

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Dim 31 Juil 2016 - 20:41

Soap et Just sont sur un bateau.
Soap tombe à l’eau.
Qui reste ?
Juste un grand marmot, fier de sa prouesse.
Puéril et rieur.

Dans le bassin, la silhouette ruisselante de Soap émerge. Quand elle se tourne vers lui, des gerbes d’eau s’élèvent pour mieux s’écrasent aux pieds du sentinelle.
De justesse. Lui qui a horreur de l’humidité.

L’indifférente semble soudainement moins… indifférente. Agacée peut-être.
Et ce constat ne fait que nourrir son hilarité.

- C’était une… nécessité ?

Oh non !
Il secoue la tête sans perdre son petit sourire taquin.

Ça ne servait à rien. Et ça pouvait être facilement évité.
Et c’était ça, le meilleur.
Aucun foutu regret.

La Récolteuse se hisse sur la rive, se fait éponge tandis qu’elle presse et tord des pans de son vêtement. Des cascades s’écoulent des plis de sa robe et de son tablier, comme des pluies torrentielles.
Croisant les bras, elle semble avoir froid.
Un gentleman lui aurait aussitôt cédé son manteau pour lui éviter d’attraper la mort.
Mais Justice n’en est pas un.
Aussi, l’idée de lui vient pas.

- Maintenant je suis trempée, même mes habits…

Elle lui inflige une pichenette qui le fait à peine sursauter. Mais il n’esquive pas, il réplique par un léger haussement d’épaules.

Il risque un regard sur la peluche de son amie et réprime une grimace. Eliott n’est qu’un jouet mais quand même…
Pauv’ petit gars…

- C’est ta faute, Soap. Il déclare enfin, reportant son attention sur la donzelle. Laisser une occasion comme ça au premier venu, c’est… indécent.

Le cowboy hausse les épaules en riant. Elle l’avait cherché.

Ses yeux bleus croisent ceux de son interlocutrice. Leur éclat vert le frappe encore. C’est curieux, ce malaise, ce semblant de gêne qu’il ressent parfois quand il les fixe avec plus d’attention.
Ils ressemblent à ceux du chef des raccommodeurs…

Cette pensée, il l’écarte bien vite.
Il n’a pas envie de se prendre la tête avec celui-là.

Là, maintenant, il se sent bien.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Dim 28 Aoû 2016 - 14:43

Alors que la fillette s’apprêtait à tourner les talons, histoire de trouver quelque chose pour se sécher, Justice ramena son attention. La première partie de la phrase lancée tiqua Soap, adressant air vaguement perplexe. Entre la volonté de ne pas montrer trop d’émotion et le fait qu’elle soit réellement très perplexe.

Elle s’apprêtait à tout de même faire remarquer qu’elle avait parfaitement le droit de profiter un peu de l’eau, sans craindre une attaque. La suite de la réplique du Sentinelle fit soupirer de mécontentement la Récolteuse.

- Ce… tout de même !

Que répondre à ça, raisonner la Main… c’était une mission compliquée. Elle se contenta de reprendre son air commun, et de jeter un œil à son état actuel. La boue était moins épaisse sur ses habits et ses cheveux, mais il restait encore des marques. Seules ses jambes et ses bras étaient débarrassés, bien que rougis par le frottement acharné de l’Indifférente lorsqu’elle les lavait.

C’était qu’elle avait toujours cette impression qu’elle serait toujours entièrement sale. Avec la chair de sa mère. Une femme qu’elle détestait et qu’elle était heureuse de savoir l’image floutée dans ses vague bulles de souvenirs. Bientôt elle ne verrait peut-être plus qu’une ombre.

La vision de son tablier blanc bruni la dérangea, elle ne se délaissa pas de son air impassible ou vide mais cette vision la titillait. Elle le décrocha pour aller le laver. Cependant, elle ne trouva pas ses savons quand elle balaya du regard la zone.

- Mais…

Un temps, elle se retourna vers Justice.

- À cause de toi j’ai perdu mes savons !

Soap ne semblait pas fâchée, plutôt inquiète. Elle savait que Justice avait tendance à faire l'idiot, du moins c'était ce qu'elle voyait quand elle était avec lui. Il n'était pas mauvais, elle ne torturerait pas une peluche qui lui aurait été destinée en tous cas.

Elle avait dû les emporter lorsqu’elle était tombée dans l’eau. Et évidemment que même avec des rougeurs plus rouges que rosés, qui brûlaient et piquaient un peu, Soap voulait absolument laver son tablier. Au moins ça.

Ça l’angoissait.

Elle ressemblait à sa mère, elle n’était pas assez propre. Elle était encore tachée, la sale gamine qui avait droit à des anniversaires et pas son aîné. C’était à cause d’elle que tout était arrivé, que maintenant, un monstre avait pu manger et se déguiser en Eliott. Celui qui n’était pas en peluche.

Elle luttait pour rester impassible, mais c’était particulièrement difficile.

Ça n’allait pas comme ça. Il fallait vraiment frotter la saleté imprimée sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 369
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par Doggy
:

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Dim 18 Sep 2016 - 15:34

Soap émet un soupir.
Son sourire s’agrandit.
Une autre réaction !
Décidément, c’est noël.

Elle n’a pas l’air d’apprécier le tour qu’il lui a joué, c’est vrai. Mais ce n’est pas une colère sérieuse, en tous cas le sentinelle n’y croit pas une seconde. Venant de l’Indifférente, un soupir, un froncement de sourcils : ces signes prennent un tout autre sens car leur présence n’est pas convenue, attendue comme une évidence. C’est autant de raretés que Just se sent presque fier de lui arracher de temps à autre. Comme dans une chasse au trésor.

Il a peut-être l’air ridicule, à lui tourner autour en gesticulant. Mais la Main s’en contrefout. Il apprécie la compagnie de la récolteuse et cette dernière ne l’a jamais envoyé balader jusqu’à présent.

- Ce… tout de même !

Il rit un peu. Elle, elle ne rira pas. Bien sûr.

Mais bientôt, Soap se fait à peine moins inexpressive tandis qu’elle darde ses yeux verts électriques sur son tablier, autrefois blanc. Elle l’ignore à nouveau, balaye l’espace d’un regard pressé.

- Mais…

- Quoi ?

L’Indifférente se tourne vers lui.

- À cause de toi j’ai perdu mes savons !

Un temps.

Puis dans un soupir de soulagement, il réplique hilare :

- Rah, j’ai cru que c’était un truc grave, là. Me fais pas peur comme ça !

Il rit, un peu. Soap, elle, ne rira pas. Bien sûr.
Elle semble inquiète.

Reprenant son souffle, la Main s’apaise. Il ne comprendra jamais l’obsession de Soap pour son hygiène mais si c’est à sa qu’elle doit son nom, c’est important. C’est son identité.
Ça devait être la même chose pour le premier Justice. Sans doute. Malheureusement.
Quelles conneries, ces noms parfois…

Un regard dans les environs, à son tour, mais pas une trace mais il a sa petite idée sur la question.
Le cowboy émet un léger soupir tandis qu’il dépose son chapeau au sol puis le recouvre de son manteau.

- Je vais fouiller le bassin… il déclare avec comme un ton de reproche empreint d’ironie.

Comme si Soap était l’unique responsable de l’incident, et que lui, à contre cœur, lui accordait une faveur.

Se débarrassant ensuite de sa chemise, et de ses bottes, il s’avance vers le bord. Il se rapproche, et sa motivation fond comme neige au sol. C’est sans doute froid. Quelle plaie.
Puis retenant son souffle, il saute enfin. Sans s’inquiéter des éclaboussures qu’il engendre.

Debout. Trempé. Il frémit, frigorifié et aveuglé. D’une main, il règle ce second détail en écartant les cheveux qui lui couvre le visage. Comme un petit air de Tufty, l’air de rien.
L’eau est vraiment froide.
La Main préfère se dépêcher.

Des pieds, des mains et du regard, il fouille le fond du bassin. Obligé de se penché, il sent l’eau frôler sournoisement son oreille.

- Tu en as pris combien ? Un ? Deux ? il lance.

Il pense, ou plutôt il espère que Soap n’avait pas embarqué la douzaine.
Quand même, cette obsession de la propreté doit avoir ses limites.

Puis, retrouvant sa bonne humeur, il décrète soudain :

- Si je les trouve, j’ai droit à une récompense.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Ven 21 Oct 2016 - 0:14

Un peu dans le vague, à scruter les eaux, Soap paraissait à nouveau indifférente à ce qui l’entourait. Tout mentait, pourquoi y réagir ? La véritable question, serait plutôt de savoir qui ne mentait pas, de s’y intéresser un peu. De trouver les vrais sourires.

La jeune demoiselle écarta quelques mèches trempées de ses yeux, ne réagissant que d’un haussement d’épaules à la remarque de Justice. Ce dernier qui riait, plaisantant. Ça devrait l’exécrer, mais ça passait encore si c’était la Main. Il y avait un truc comme un « déjà vu », une fois elle s’était demandée s’il s’agissait d’une des personnes qu’elle avait cherchées. Mais c’était impossible, elle s’y était résolue dès qu’elle avait compris que l’on gardait son âge d’arrivée à tout jamais. À moins de grandir, mais ceux qui grandissaient étaient bannis. Bref, Soap ne cherchait plus vraiment, elle ne faisait qu’essayer de se souvenir et d’effacer sa propre chair.

Les pupilles bien trop vertes tombèrent sur les avant-bras, ils étaient parfois rougis par l’acharnement, tout comme le reste de la peau. Même à en avoir les yeux brûlant. Et pourtant, ça ne changeait rien, depuis tout ce temps impossible à mesurer.

Le Sentinelle ramena Soap à elle lorsqu’il déclara qu’il allait fouiller le bassin, sur un ton qui avait tout l’air d’être de la famille des reproches. Pas de grande réaction sur le faciès de la Récolteuse, cette dernière ne fit que croiser les bras, comme pour illustrer un désaccord sur le ton employé. Elle ne voyait pas pourquoi les reproches étaient de sorties. C’était plutôt à elle d’en faire.

Puis l’Indifférente qui ne faisait que jouer ce rôle, vint s’asseoir au bord de l’eau. Tentant de voir par où ses précieuses gommes de chair avaient bien pu couler. Histoire de tout de même aider un peu. Elle se pinça les lèvres pour ne pas rire en se rendant compte que la Main n’avait pas l’air d’apprécier la température de l’eau.

À la question de Justice, Soap répondit d’un index et d’un majeur. Symbolisant le nombre deux. Il avait de la chance que ce ne soit pas plus.

- T’as de la chance, j’avais d’abord pensé en prendre quatre.

Un temps. Et l’attitude du Sentinelle se remet à scintiller, les récompenses le motivaient ? Soap n’aimait pas les cadeaux, mais que les autres en veuillent, disons qu’elle comprenait très bien que les gens ne pensaient pas comme elle.

- Il y a pas grand chose ici, comme récompense. À part… un panier et des savons ?

Penchée en avant, les coudes dans l’herbe, les paumes soutenant le menton de la fillette, Soap observait toujours le fond de l’eau. Ce ne fut qu’en relevant ses lacs d’absinthe qu’un peu plus de vie se glissa dans ses paroles monotones.

- Ils flottent ! Là, y’en a un, vite ! À gauche, à gauche !!

Pointant du doigt, comme si ça allait arrêter la course d’un des savons qui commençait un périple dans la « mer du bassin pur ». Il y avait de la hâte, un brin d’angoisse dans la voix et les yeux. Elle avait envie de récupérer ses savons, même si elle en avait énormément, elle avait l’impression qu’elle devrait absolument tous les utiliser. Sinon, elle serait coincée pour toujours avec la chair de sa mère. C’était cette peur irrationnelle qui lui arrachait parfois l’indifférence feinte. Soap se dégoûtait tellement, elle ne devait pas rester plus longtemps avec sa propre odeur. Sa propre chair, il fallait que le savon prenne la place, qu’il efface les fautes qu’elle avait faites. Même si sa mémoire n’était plus qu’une suite de bulles de savon, elle retenait les épisodes les plus emblématiques. Ceux qui tortureront le plus son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 369
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par Doggy
:

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Sam 22 Oct 2016 - 16:31

Deux ? Un seul aurait suffi mais venant de Soap, ça reste un chiffre raisonnable.

- Il y a pas grand chose ici, comme récompense. À part… un panier et des savons ?

Le sentinelle fait la moue : tu parles d’une récompense !
Penchée sur les eaux, il réplique :

- Un panier et des savons, tu es sûre ? Et avec quoi tu vas te laver après ?

Derrière lui, Soap s’est installée sur l’herbe. Elle s’est faite sentinelle et guette à l’affût du moindre signe. Lui, tâte le fond l’aveuglette mais sans résultat. Sous ses doigts, il ne sent que des pierres et des racines.

Quand soudain :

- Ils flottent ! Là, y’en a un, vite ! À gauche, à gauche !!

- A gauche ? répète le sentinelle en relevant la tête.

Le regard du cowboy balaye la surface dans la direction qu’elle lui indique et se pose sur une savonnette, flottant, dérivant doucement. Une petite tache blanche qui tangue, comme un petit navire.

L’eau ralentissant ses pas, il fend lentement les eaux, main tendue. Mais les remous qu’il engendre éloigne encore le savon. Quand il parvient enfin à s’en saisir non sans efforts, il lui glisse des mains. D’un geste vif, il parvient à le rattraper de justesse et laisse échapper un soupir de contentement.
Justice le brandit alors, victorieux :

- Et de un !

Il porte le savon à ses narines, un instant. Ça sent bon, il l’admet. Mais pas assez pour s’en faire une obsession.
Se tournant vers la récolteuse, il lui décoche un regard fripon :

- T’es prête ? Réflexe !

Et sans attendre il le lui lance.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Sam 29 Oct 2016 - 18:16

Un grand soulagement prit place dans l’esprit de Soap lorsqu’enfin Justice récupéra l’un des savons. Au moins un de sauvé, en attendant le suivant. C’était important pour elle, oui.

Par contre, lorsque le Sentinelle se retourna, la Récolteuse ne se sentie pas des plus rassurée. Quelque chose lui disait qu’il avait quelque chose en tête, certes ce ne serait pas bien méchant, moins gros que la plaisanterie « poussée à l’eau ». Un instant, elle fronça les sourcils, anticipant déjà qu’elle n’allait pas apprécier. La phrase de mise en garde ne fit que confirmer son inquiétude.

Elle n’eut pas le temps de lever les mains, le savon se retrouva entre les deux yeux beaucoup trop verts. La fillette finit sur le dos, les paumes et doigts sur le visage. Ça avait fait mal, pas au point d’en mourir, pas au moins d’en saigner du nez. Cela restait peu agréable. On ne pouvait pas dire que l’Indifférente était très réactive, de bas réflex.

- Aaaaïe !

Massant la zone rougie, la Récolteuse se redressa doucement. Prit le savon et le rangea dans le panier, poussant un soupir de soulagement. Elle en avait récupéré au moins un. Ensuite… pour la « blessure de guerre », là elle se retourna face au bassin et donc à la direction de Justice. La blondinette s’assit plus droite, réarrangeant sa robe salement mouillée de base. Elle en avait de la grâce, ironie. Soap si soignée, du moins au niveau de la propreté, avait du fil à retordre ce jour-là.

La voilà marquée d’un troisième œil de la couleur complémentaire à celle de ses iris, mais cela ne lui donnera pas la connaissance de tout.

Elle vint finalement se pencher pour observer son état dans le reflet de l’eau, avant de retourner ses yeux sur l’envoyeur de savon.

- Ça aussi c’était nécessaire peut-être ? Vous avez quoi à être tous aussi fatiguant ?

Cette fois-ci, elle se laissa sur le ventre. C’était éprouvant de tenter de rester assez indifférente, mais là… On la menait à bout. Tantôt elle était confrontée à ses fautes d’avant, elle devait supporter de voir son aîné changé en monstre, et tantôt face à un énergumène qui semblait bien s’amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 369
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par Doggy
:

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Dim 6 Nov 2016 - 19:16

Et sans attendre il le lui lance.
Il le lui lance et il s’attend à ce qu’elle l’attrape.
Mais c’est exactement ce qu’elle ne fait pas.
Car le savon fend les airs et Soap se le reçoit pile entre les deux yeux.
C’est comme une balle de révolver qui vient de la renverser.

Just reste alors figé, d’abord surpris par sa propre performance.
Il aurait pu en tête fier mais un autre sentiment éclipse cette possibilité.

- Aaaaïe !

- Oh merde !

Il traverse le bassin à grande foulées, remuant les eaux troubles sur son passage. Et se dirige droit vers une Soap étendue qui se redresse et qui n’annonce rien de bon.

Quand enfin, il arrive à son niveau, elle range le savon, comme si de rien n’était.
Il reste pourtant soucieux car il n’a pas vu les dégâts.
C’est finalement lorsqu’elle se tourne vers lui qu’il découvre la marque.

- Ça aussi c’était nécessaire peut-être ? Vous avez quoi à être tous aussi fatiguant ?

Rouge.
Il ouvre de grands yeux.
Se mord les lèves, et…
Il éclate.

- AHAHA ! Désolé ! Je sais que je devrais pas mais… AHAHAHA !

Just s’efforce de retrouver contenance mais c’est impossible. Il rit à s’en éclater les côtes, et parvient à peine à glisser quelques mots :

- Enfin j’veux dire… Je pensais pas que tu étais assez indifférente pour ignorer…

Il mima le geste du lancer, à défaut de terminer sa phrase.
Puis le rire passe, il apaise sa respiration.
Et c’est une mine sérieuse qu’il lève vers elle.

- Ça fait mal ?

Le sentinelle fixe la marque avec intensité, comme si cette dernière pouvait lui répondre par son simple aspect. Mais il n’en est rien.

Prenant appui sur ses coudes, il se tire un peu sur la berge, juste assez pour atteindre d’une main son chapeau. Il l’attrape et parvient à le poser sur la tête de la récolteuse.
Debout, l’eau jusqu’à la taille, il prend pourtant la peine d’arranger le couvre-chef au risque de le tremper.
Lorsqu’il est enfin satisfait, il lance :

- Voilà, comme ça, ça se voit même pas.

Il sait d’expérience qu’avec un chapeau, on oublie le visage et ses détails.
Après tout, c’est comme ça qu’on l’a si bien confondu avec son frère.
Alors une simple petite marque rouge, ça devrait être facile à oublier.

Justice ajoute finalement d’un air désolé :

- C’était nul, désolé. J’ai pas fais exprès.

Il y a comme un air enfantin dans ses excuses.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Dim 6 Nov 2016 - 21:05

Soap massait doucement sa marque disgracieuse. Mais heureusement temporaire.

Les bruits d’eau brassée arrivaient aux oreilles de la Récolteuse, constatant au final que Justice était revenu. Et des rires perçaient les airs, il se moquait d’elle ? Les rires, c’était toujours pareil. Ils ne servaient qu’à cacher des vérités. Comme si on pensait que Soap ne pourrait pas aider, ou bien… parce qu’on lui en voulait. Parce que c’était à cause d’elle.

Mais là, bon sang, c’était juste un savon lancé, qu’elle n’avait pas rattrapé. Elle n’avait jamais été douée pour rattraper rapidement quelque chose. Pourquoi ça changerait à cette instant ? L’Indifférente ne savait plus comment penser des fois. Elle ne se comprenait pas toute seule.

Elle ne bougea pas, face à la crise de rires. Au moins, ce devait être sincère. C’était fatiguant, de ne plus savoir si elle pouvait sourire ou non, de savoir si les gens en face d’elle ne mentaient pas.

Est-ce que ça faisait mal ?

Soap sembla presque surprise qu’on lui pose la question, ce fut sur un ton un peu tremblant qu’elle répondit.

- Sur le coup, mais ça va, c’est rien, ça.

Elle s’empêchait de se plaindre en fait, elle bloquait la moindre plainte. Un savon lancé dans le visage, c’était bien la chose la plus ridicule à se soucier. Soap avait vu, ou imaginé tellement pire. Et pourtant, elle avalait les couleuvres.

En fait, elle ne savait pas si Justice l’écoutait. Il semblait plus intéressé par le degré de rouge entre les yeux violemment verts.

Elle se contenta de chercher à comprendre ce que la Main faisait, pourquoi vouloir prendre le chapeau alors qu’il était dans l’eau ? Mais lorsqu’il le lui mit sur la tête. Elle n’osa presque pas bouger. D’abord, elle voulu retirer rapidement le couvre-chef et le jeter loin. Parce que l’esprit avait d’abord imaginer un cadeau. Cependant, la raison souffla qu’il n’en était rien. Le Sentinelle tenait à cet objet, il ne s’en séparerait pas. Soap se calma donc instantanément, il n’était plus question d’une fillette pourrie gâtée.

L’adolescent mis même soigneusement le chapeau en place. Elle avait une partie du couvre-chef qui bloquait un peu sa vue. Mais elle comprenait le pourquoi. Justice l’avait dit lui-même : « ça se voit même pas. ». Puis des excuses suivirent, Soap était un peu surprise par tout ce qui venait de se passer. Une bulle de savon se souvenait d’une complicité ancienne, avec un ami qu’elle n’avait jamais pu retrouver. Et qui devait, selon elle, être plus jeune en apparence. S’il était ici. L’Indifférente avait un air surpris, elle n’arrivait pas à contenir son « indifférence ». C’était son surnom, car elle s’efforçait, mais elle ne l’était pas naturellement. Elle répondit d’un « merci » un peu hésitant, presque interrogatif.  

- Tu mens pas, hein ? Pas comme Eliott ?

Ça semblait être dit comme si… une horreur planait derrière le mensonge, une ombre qui inquiétait Soap. Peut-être un fond de peur dans le profond des iris vertes chimiques, parce qu’un monstre avait dévoré son frère et pris sa peau pour se déguiser avec. Elle avait peur que le monde n’ait aucune accroche. Que tout ne soit qu’un mensonge.

Et ce que Justice inspirait à Soap, avait quelque chose de mélancolique. Et donc, de lié aux mensonges. Voilà pourquoi elle était inquiète. Elle prit le savon dans les mains, et son ours en peluche. Pour ne pas aller frotter sa peau jusqu’à la rendre pareille à la marque entre ses deux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 369
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par Doggy
:

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Dim 6 Nov 2016 - 21:50

Il est rarement aussi sérieux, Just. Soap aussi, affiche une mine peu habituelle : elle paraît réellement surprise. Et c’est contagieux puisqu’il la dévisage à son tour, étonné.
Ça fait drôle de la voir… pas du tout indifférente, concernée.
Mais il ne dit rien, comme si le moindre mot aurait pu y mettre fin.

Mais tout de même, il s’inquiète un peu : il a lancé si fort que ça ?

- Tu mens pas, hein ? Pas comme Eliott ?

Drôle de question qui le prend au dépourvu. Il hésite un peu avant de prendre la parole parce qu’il se demande si elle attend plus qu’une simple réponse.
Et ces yeux verts, qu’ils voient de si près.

Pourquoi ils se ressemblent, ces deux-là ?

- Non, je te jure.

Quand bien même, il aurait voulu : c’est dur de bluffer aussi bien qu’un objet inanimé.

Elle le regarde toujours, de ces yeux verts. Et la question tourne en rond dans sa tête.
Il n’aime pas associer quelqu’un qui l’apprécie à quelqu’un qui l’emmerde un peu.
C’est un mélange foireux qui altère le goût de leurs moments passés ensemble.

Il suffit généralement de ne pas y penser. Quand elle est là, il n’a pas envie de se prendre la tête, il veut simplement s’amuser, la faire réagir. Être un gamin, être bête. Être Tufty, être B-

Mais trop tard.
Foutu pour foutu, il se lance :

- Soap, pourquoi t’as les mêmes yeux que Pit ?

Puis il ajoute d’un air un peu embarrassé :

- Ce sont des lentilles ?

Ça pourrait expliquer…






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Mar 8 Nov 2016 - 0:08

Quelque chose ne plaisait pas du tout à Soap. La réponse de Just’ l’avait pourtant rassurée un peu, étrangement elle y croyait sur parole. Ça aurait pu tout détendre, mais non. Cette chose qui ne plaisait pas… c’était cette observation dont elle était le sujet. Il fixait… ses yeux. Ces yeux d’un vert odieusement criard, comme s’ils hurlaient, comme s’ils n’étaient que des indicateurs.

Bam, la question. Précise en plus. Avec en plus de ça, une histoire de lentille. Elle aurait pu jouer là-dessus, mais elle ne pouvait pas mentir comme ça.

Elle qui détestait les mensonges, elle allait finir par se laver la langue au savon si elle disait ça.

L’Indifférente se pinçait les lèvres, comme si elle avait peur de dire un mensonge, ou de dire la vérité. La seule issue que la Récolteuse voyait, c’était de détourner le regard. De regarder son ours en peluche. Son savon aussi.

- Je… sais pas… je suis pas beaucoup avec lui.

S’enfuir par les mots.

- Tu… tu trouves ça si flagrant ?

Soap s’enfonçait loin dans ses casse-tête. Sans savoir si ce qu’elle faisait était juste ou non, d’un côté, renier cette comparaison était un peu comme abandonner encore une fois. Mais pourtant, il y avait des gens qui devraient savoir ce qui s’était passé. Comprendre mieux un monstre pour savoir comment faire.

Enfin, Soap ne savait pas tout, elle n’avait aucune idée des machinations invisibles qui trainait parmi le Grand Arbre.

- Enfin, non, il faut pas comparer… c’est mieux de pas comparer.

Justice n’avait pas besoin de savoir ça. Du moins, d’avoir connaissance des bulles de savon retenant des souvenirs. Mais Soap en avait un peu les yeux mouillés… C’était triste. Elle était loin d’être une bonne petite sœur, selon elle. Incapable de voir plus loin que les artifices de sa mère.

Elle en avait perdu tous ses moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 369
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
✌️ Fiche
✌️

Il se bagarre en 990000.

✌️ Avatar par Doggy
:

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Sam 3 Déc 2016 - 18:15

Des yeux verts qui troublent.
Des yeux verts qui se troublent.
Des yeux verts qui se détournent.
Verts, si étrangement verts.

Just prend conscience du malaise qu’il déclenche et détourne les siens, gêné. Son regard s’attarde plutôt sur l’ourson en peluche, seul point qu’il peut fixer sans craindre de l’embarrasser davantage.

- Je… sais pas… je suis pas beaucoup avec lui. Tu… tu trouves ça si flagrant ?

Oui, ça l’est mais il ne répondra pas. Même s’il comprend au ton de sa voix qu’il aurait dû commencer à se taire plus tôt que ça. Quand il risque enfin un regard sur elle, c’est la douche froide :
Elle est mal. Et il n’aime pas la voir comme ça.

- Enfin, non, il faut pas comparer… c’est mieux de pas comparer.

- T’étais pas obligé de me répondre.
T’étais pas obligée de me mentir.

Il a répondu du tac au tac, au risque de la couper.
Faut arrêter les frais.

Il s’écoule comme un blanc.
Puis dans un soubresaut, il retrouve sa bonne humeur et son sourire. A travers le chapeau, il tapote lourdement la tête de Soap.

- Bon ! Ce savon, il ne va pas se repêcher tout seul !

Il lâche enfin prise et se laisse tomber sans se soucier des éclaboussures. De toute façon, ils sont déjà trempés tous les deux.
Quand il se redresse pour la deuxième fois, plus dégoulinant que jamais, il reprend ses recherches.

L’indifférente ne lui a pas vraiment répondu mais il est sûr d’une chose, maintenant : il existe bien un lien entre Soap et Pit. Sa réaction l’a trahie.
Leurs yeux si verts, ils les ont chopés au même endroit. Famille ? Magie ? Comment savoir là où tout est possible ?

- Réfléchis bien à une vraie récompense ! J’y tiens ! lance finalement le cowboy en poursuivant ses recherches.

Et oublions ces conneries.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   Lun 5 Déc 2016 - 20:52

Coupée, comme réveillée d’un coup sec, comme une remontée gastrique et savonneuse. Soap entendit Justice répliquer, sec. Direct. Elle prit cette remarque comme un reproche, puis elle ne savait plus trop comment le prendre. Se contentant d’être immobile, de regarder son nounours du coin de l’œil.

Lourd, comme avant de devoir avaler du savon, parce qu’elle avait dit une bêtise. Elle avait dit une bêtise peut-être bien, elle avait l’air louche. L’Indifférente qui hésitait, qui était perturbée… quoi de mieux pour la descendre. Lentement, sa main vint chercher la patte d’Eliott. Elle avait comme peur, comme si elle allait être punie pour avoir parlé trop vite. Ou pour avoir trop réfléchit avant de parler. Elle n’avait pas su trouver le juste milieu. Elle ne voulait pas avaler du savon…

Elle sursauta, tapotée lourdement par la Main. Le chapeau glissa jusqu’à la moitié des yeux, elle ne vit qu’un monde coupé en deux, et un sourire de la part du Sentinelle. Changement de sujet, un sourire. Les sourires effaçaient un peu trop facilement le moindre faux-pas. Le moindre lourd secret. Ou le moindre réel appel au secours. Mais Soap ne savait pas lire les sourires. Elle avait toujours cru que les bouquets de fleurs et les croissants chaleureux sur le visage, étaient des synonymes de joie. De normalité. Une famille normale.

Petite fille pourrie gâtée. Les gros cadeaux et de toutes petites fleurs à côté de ces monstres de grandes valeurs en dollars, peuplaient une chambre un peu trop décorée. Tant de poudre aux yeux, est-ce qu’on pouvait l’excuser de ne pas avoir vu la réalité puante et dégoûtante ?

Elle avait trainé l’ours en peluche à elle, observant finalement Justice qui s’était remis à la pêche. Aucune attention aux éclaboussures en plus n’avait été faite, au point où ils en étaient…

Il avait relancé cette histoire de récompense. Une bonne occasion de penser à autre chose, de réfléchir à tout mais pas à ce qu’était devenu l’un de ceux qu’elle avait cherché en venant ici. Il en manquait toujours un à l’appel.

- Je… je vais y réfléchir, oui. Je dois juste trouver quoi.

Elle avait dû se concentrer, retrouver ce ton monotone, ou sans timbre particulier avant de parler. L’Indifférente avait dû prendre une grande inspiration, un peu tremblante. Serrant son ours. Soap devra lui passer un coup de savon, il était un peu terreux.

La Récolteuse se triturait les méninges, cherchant une idée, elle observait son panier. Son panier qu’elle remplissait de choses utiles, de récoltes sucrées. Ses yeux bien trop verts s’illuminèrent. Elle était toujours heureuse de trouver quelque chose. Même si bien vite elle cherchait à reprendre l’air indifférent.

- Je peux te donner un peu de ce que j’ai amassé en denrée sucrée. J’en prends toujours trop de toute façon… comme un réflex.

Un vieux réflex qu’elle se hâta d’en ignorer la signification.

- C’est… une vraie récompense ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On jouait sous la pluie   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» On jouait sous la pluie
» [HENTAÏ !!!] Nuit ensemble ...
» Les yeux bleu pleurant sous la pluie - Daniel Champagne
» Arrivé sous une fine pluie de Cyrus
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Bassin Pur-