Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Azel Von Kopfenwald
avatar

☠ Chapelier du Port ☠


✘ AVENTURES : 46
✘ SURNOM : Le Chapelier
✘ AGE DU PERSO : 28 ans

✘ LIENS : As Mad as a Hatter

MessageSujet: Pluie & Biscuits   Jeu 15 Juin 2017 - 16:41

La pluie devenait affreusement barbante, mais, elle coupait un peu mieux les rayons du soleil. Cependant, il fallait rester méfiant. Le commerçant albinos restait couvert de son chapeau, ainsi que du manteau aux manches trop longues.

Il s’était accordé une sortie, sans se soucier de la période de la journée. Il venait de détruire une partie de sa collection de têtes. Il venait d’avoir un élan de lucidité, une petite crise passagère qui lui laissa l’estomac bien trop serré pour demeurer dans les murs de la boutique, de la maison. Il fallait sortir du Port. Voir un peu ailleurs. Malgré la tempête qui régnait. Il devait prendre l’air. Azel venait de se faire un tableau d’horreur qui lui avait redressé les poils bien trop droits.

Il fallait prendre l’air de la tempête.

Durant tout le long du chemin qui menait on ne savait où, le Chapelier avait compté ses pas. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept. Et on recommençait. En boucle. Encore.

Il fallait ne pas penser à la boue qui salissait les chaussures et le bas du manteau.

Il pesta plusieurs fois dans un tout sauf élégant suisse-allemand. Ça, il s’en souvenait encore. De cette langue maternelle, ainsi que quelques mots français. Mais il avait dû apprendre l’anglais, lorsqu’il était au Grand Arbre.

En passant sous une grande feuille d’un végétal inconnu, il se prit tout le contenu liquide de la pluie sous forme d’une épaisse douche. Le poids de l’eau devait être trop lourd pour la plante à cet instant précisément. Durant sept secondes, Azel resta sur place, trempé jusqu’aux os, à tenter de s’en remettre. Il pesta et se trouva rapidement une place à l’abris. Enfin, un épais arbre, cette fois, le Chapelier ne devait pas risquer de se prendre de l’eau en masse à nouveau.

Il s’assit au sol à peu près sec au pied du tronc, plantant sa canne à côté de lui. Décidément, sa peur panique de sa propre demeure l’avait fait fuir bien loin cette fois-ci.

Les mains gantées vinrent frotter le visage de leur propriétaire, celui-ci compta jusqu’à sept à sept reprises dans sa tête.

Il sortit au final d’une de ses poches des biscuits qu’il commença à grignoter. Pour ne pas penser à la pagaille qu’il avait laissée chez lui. Il faudra tout ranger en revenant. Tout remettre en ordre. Ça le fatiguait déjà.

Azel se débarrassa du chapeau en le posant sur le manche de sa canne, l’objet était trop mouillé pour rester sur le crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crybaby
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 22
✘ SURNOM : Le Calin♥
✘ AGE DU PERSO : 7 ans


MessageSujet: Re: Pluie & Biscuits   Lun 3 Juil 2017 - 19:06

Qui a peur de l'orage parmi vous ? Qui craint les bourrasques, la pluie drue ? Vous trois là ? Ah, et mademoiselle aussi. Alors sortez de la salle car c'est histoire se passe dans le vent de la tempête. Et dans une tempête sous un crane.

Crybaby avait réussi à passer plusieurs nuits éveillés, s'étant soigneusement caché et faufilé, mais la fatigue l'avait rattrapé pendant son travail. Une brève sieste, dans un coin. Suffisant pour les ombres le rejoigne, sombres fantômes d'un passé oublié, reclus dans un coin détaché de son esprit et pourtant si vivant sous les paupières closes. Les yeux se rouvrirent rapidement, un cri de souris échappa de ses lèvres. Les autres Raccomodeurs lui jetèrent quelques regards de travers, certains se sont peut-être piqués en sursautant.

-J'ai...Besoin...De prendre l'air.

Lachant son travail et rajustant son bandeau -aujourd'hui d'une charmante couleur lavande, qui faisait un léger écho aux cernes sous ses grands yeux maladifs- Crybaby se précipita dehors, et couru hors de l'Arbre. Le vent faisait rage, mais la tempête n’inquiète que ceux qui ont les yeux pour la remarquer. Hors ceux de Crybaby étaient déjà embués par les larmes confuses. Aussi le petit bout s'éloigna sans craindre les bourrasques, se jetant à corps perdus dans l'inconnu des bois. Il avait besoin de courir, d'évacuer le trop plein par l'action. Une tentative de fuir ce qui est déjà accroché à lui...



Le vent s'était calmé, ainsi que le rythme de Crybaby. Il marchait dans la boue, ses souliers trempés. Son pull bleu aussi avait pris l'eau et gonflé. Il avait l'air épais pour une fois au moins. Mais il avait un peu froid, il devait l'admettre. Il courrait rarement dans cette partie du Bois... Lui, Perdu ? Naooon. Faut pas exagéré. Juste...Dans une aventure de recherche de la maison ? Oui. C'est un peu long mais ça explique bien. Et puis, la pluie se mêlant aux larmes, Crybaby retrouva un petit sourire. Comme pour se rassurer lui-même. Marchant plus lentement, et faisant un calin à quelques arbres, il entendit des mots dans une langue inconnue. Doucement il se dirigea vers les sons, et écarta un peu de feuillage, dont les gouttes ruisselèrent sur l'enfant perdu. Un adulte aux cheveux blancs. Très loin de ressembler à sa belle Mama Rose. Mais il n'avait pas l'air si... Mauvais. OUI IL SAIT. Crybaby a un jugement assez léger sur les inconnus. Mais c'est mieux la paranoia quand meme non ?

L'observant avec une curiosité puissante, il prit soin d'attendre quand même, se demandant s'il pouvait lui faire un calin. Puis la réponse vint d'elle-même : BISCUITS. Rien qu'à les regarder il s'était mis à baver. Courir lui avait donné faim, sans même s'en rendre compte, mais les délicieux biscuits à portée de vue le lui firent remarquer. Doucement il approcha, sans aller directement au calin. Pas dans cet état crasseux, alors que l'adulte était si élégant.

-Excusez moi... Je peux avoir un biscuit aussi ? Et je peux vous faire un calin ? Promis y a pas de pièges, je suis tout seul.

En disant cela il jette son regard le plus malheureux, le plus pitoyable, le plus "pauvre petite chose" qu'il a dans son répertoire. Il remonte aussi les manches de son pull aqueux pour montrer ses mimines vides. Pas envie de se faire planter comme ça dans la boue.






♥️♥️
Je suis FIER de ceci !

You can call me Crybaby Crybaby
But i wont freakin' care
Crybaby Crybaby
I'll laugh through my tears !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azel Von Kopfenwald
avatar

☠ Chapelier du Port ☠


✘ AVENTURES : 46
✘ SURNOM : Le Chapelier
✘ AGE DU PERSO : 28 ans

✘ LIENS : As Mad as a Hatter

MessageSujet: Re: Pluie & Biscuits   Jeu 20 Juil 2017 - 11:45

Une silhouette, une ombre qui devenait un corps. Un corps, comme Azel, démunit d’ombre. Sept secondes, le Chapelier assimila ce que l’Enfant Perdu lui avait dit. Les demandes étaient particulières, intéressantes. Il avait un air étonné qui devenait de plus en plus amical. Il fallait rester bon commerçant, quoi qu’il advienne.

Le marchand de couvre-chefs piocha l’un des biscuits et le tendit au Calin qui affichait une expression bien malheureuse.

Le Pirate prit tout de même la peine de regarder les alentours, de voir s’il n’y avait personne d’autre malgré les paroles de sa rencontre-surprise. Il ne voulait pas tomber dans un piège. Pourtant, rien ne semblait dire le contraire du Garçon Perdu. La solitude plainait, en apparence.

L’adulte tapota à sept reprise son menton, en réflexion.

Définitivement, l’environnement donnait de bons airs de ne comporter que l’enfant venant de se présenter.

Azel se concentra alors entièrement sur la petite personne.

- Voyons, voyons, je suis un habitant du Port. Tu veux vraiment donner un câlin à un de ceux qui sont les ennemis ?

Le Chapelier tendit à nouveau la main, mais sans biscuit. Une main gantée, soignée, protégée du cruel soleil.

- Ne veux-tu pas au moins d’abord te présenter ? Promis, moi non plus je ne ferai pas de piège. Disons qu’il s’agit là d’une trêve.

Sourire des plus polis sur le faciès démunit de coloris.

Pourquoi ne pas sympathiser avec ce petit ? Azel avait de toute manière besoin de créer des souvenirs avec les gens, avant de les immortaliser. Pour se souvenir. De bons souvenirs, pas des visages déformés de haine ou de peur. Il ne s’agissait que de belles photographies de joyeux moments passés sur une Île étrange.

Alors le Chapelier tendait une main amicale, comme l’on serrait la poigne d’une présentation règlementaire.

- Azel, le Chapelier, commerçant au Port. Enchanté.

La pluie, un peu d’orage peut-être, l’albinos n’y avait pas particulièrement fait attention. Sa concentration se tournait sur le petit être qui venait détourner son esprit de ses têtes qu’il avait lui-même détruites…

Quel imbécile, détruire des créations qui prenaient tant de temps. Pourquoi ? Parce qu’il ne se comprenait pas lui-même, Azel. Un type qui se contredisait souvent. Mais là, là, ça irait. Il fallait lentement broder des souvenirs. Il n’attaquait jamais des inconnus, ou des rencontres bien trop fraiches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crybaby
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 22
✘ SURNOM : Le Calin♥
✘ AGE DU PERSO : 7 ans


MessageSujet: Re: Pluie & Biscuits   Ven 4 Aoû 2017 - 22:05

Il fallu un petit temps à l'adulte pour comprendre. Oh, ça, Cry ne le blâmait pas ! Lui aussi il lui fallait souvent du temps pour comprendre les choses. Pas toute sa tête comme on dit. Mais l'homme aux cheveux blancs finit par tendre un des précieux biscuits. Denrées douces croustillantes et sucrées. Sugar ne serait pas contre. Un adulte qui donne des trucs sucrés ne peut pas être un mauvais adulte pas vrai ? Cry se jeta sur le petit gateau rond et le grignota en le tenant des deux mains, faisant de petits bouchées pour mieux savourer...

En fait ça avait pas trop de gout. Maudit sois-tu gâteau d'adulte. Bon, on exagère. Ca avait un petit gout beurré pas mauvais. Juste...Décevant. Cry n'en montra rien et s'interrompit dans sa dégustation en souriant, la bouche pleine de miette, pour regarder le pirate. Un habitant du Port ? SANS BLAAAAGUE. Crybaby sait qu'il est un peu écervelé, mais là il le prends carrément pour un débile. Ca le fait un peu rire.

-J'ai pas d'ennemis moi ! Enfin, c'est vrai que je suis un Enfant Perdu, mais je ne veux que des amis. Et puis, j'ai fait des calins à des trucs plus flippants que des adultes.

A la reflexion ça n'avait pas toujours été de bonnes idées. Mais on ne se refait pas, Crybaby est et restera un accro au contact physique. Sans rien contre lui, il n'est pas à l'aise. Trop à découvert.L'adulte lui tendit donc la main en se présentant. Cry lui serra la main avec une énergie typique enfantine et répondit avec un large sourire :

-VOus êtes Azel ? Genre, vous volez ? ....Pfpfpf... Azel, à z'ailes.... Heheh.... H-hem... Moi c'est Crybaby, Raccomodeur ! Enfin, beaucoup disent Cry pour faire plus court, mais c'est Crybaby quand même. J'fais des bandeaux de tête moi aussi, on est presque des collègues !

Lachant enfin la main -qu'il secouait un peu n'importe comment depuis tout à l'heure- il s’assoit à côté sans craindre quelque traitrise, et tends les bras écartés :

-Je peux avoir un calin maintenant ? S'il vous plait M'sieur Zazeeeel


RIP votre nom élégant. Désormais, vous êtes Zazel. Mais le gamin n'en démords pas, capable d'ignorer la pluie qui continuait. Il faut reconnaitre une réussite aux Mères... Désormais, Crybaby prends bien soin d'attendre l'autorisation des personnes capables de paroles avant de faire des attaques sauvages de calins.






♥️♥️
Je suis FIER de ceci !

You can call me Crybaby Crybaby
But i wont freakin' care
Crybaby Crybaby
I'll laugh through my tears !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azel Von Kopfenwald
avatar

☠ Chapelier du Port ☠


✘ AVENTURES : 46
✘ SURNOM : Le Chapelier
✘ AGE DU PERSO : 28 ans

✘ LIENS : As Mad as a Hatter

MessageSujet: Re: Pluie & Biscuits   Ven 29 Sep 2017 - 13:15

Le Chapelier écoutait ce que le petit lui répondait. Comment faisait-il pour être encore en vie, ce gamin ?

La main secouée comme un secouerait un cocktail, Azel prit sur lui afin de ne pas trop s'agacer. Le sourire enfantin face à lui venait en plus d'ajouter une réplique des plus... déprimante selon Azel. Mais bon, il avait toujours été un peu décalé. Peut-être ce jeu de mots était bon, cependant, il ne l'adulte trop aigri ne pouvait pas en donner un vrai jugement.

La main libérée, le Pirate de terre fit quelques gestes de poignets par réflex. C'était comme s'il venait de promener un chien allant dans tous les sens.

L'enfant prit place à côté de lui, comme si de rien n'était. Fort bien. Ajustant sa manche, il entendait évidemment toujours les paroles de la petite voix à ses côtés. Un Raccommodeur qui s'occupait de coiffer les têtes. Un petit genre de collègue, comme ce dernier venait de le souligner. Bien que à ce moment précis, il attendait. Bras ouverts.

L'albinos à l'âme grincheuse l'observa du coin de l'oeil ne dévoilant que les vaisseaux rouges au lieu d'élégants pigments, tout en finissant de remettre le bout de ses manches en place.

N'était-ce pas le bon moment pour créer des souvenirs ? Ceux qui étaient de bons souvenirs. Pour l'un comme pour l'autre. Du moins, les sourires. Un soupir, un peu comme un enfant que l'on forçait mais qui se pliait tout de même à la règle.

- Disons que j'accepte principalement parce que nous sommes des genres de "collègues".

Se justifier. C'était nécessaire selon lui.

Il ajusta tout de même sa manche à sept reprises.

En fait, il se trouvait agacé, cependant... c'était parfait pour en faire une jolie tête en plus. Plus tard. Bien plus tard. Il fallait d'abord apprendre à connaître la personne, que ce soit un bon souvenir à encadrer. Et non l'inverse.

Azel Von Kopfenwald répondit au câlin du jeune Raccommodeur, en se disant d'ailleurs que ce Garçon Perdu ne devait même pas avoir peur de la saleté. Le Chapelier se souvenait de l'état de certain de ses collègues... un enfer pour le toucher et l'odorat. Le toucher, c'était au moindre frôlement que ça l'agaçait. le commerçant prenait soin d'être une personne propre, malgré l'environnement. Pourquoi tous ne faisaient-ils pas de même ?

Il ne révolutionnera sans aucun doute pas l'Île, même les enfants étaient sales.

Ce ne fut pas très long, il le faisait presque par politesse. Un genre de gentillesse. Et surtout, surtout, pour garder un bon terme jusqu'à ce qu'il juge que ce soit le bon moment pour s'octroyer une nouvelle tête. Un nouveau numéro. Ce ne serait pas avant quelques temps.

S'écartant, l'homme remit à sept reprises son foulard en place.

Puis il tapota le haut du crâne de Crybaby, un peu mécaniquement.

- Je te remercie de demander au moins la permission, petit collègue. Il ne t'ai réellement jamais rien arrivé par ce genre de pratique ?

En fait, Azel était réellement surpris de la survie de cet enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crybaby
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 22
✘ SURNOM : Le Calin♥
✘ AGE DU PERSO : 7 ans


MessageSujet: Re: Pluie & Biscuits   Lun 2 Oct 2017 - 11:12

Ce monsieur avait quelque chose de...Bizarre. Il avait remis sa manche en place plusieurs fois. Est-ce qu'il l'avait secoué à ce point ? Heh, c'est vrai qu'il se savait énergique quand il était de bonne humeur, et les fantômes qui l'avaient fait fuir s'était dissipés désormais. Il avait retrouvé le sourire, rassuré par une autre présence. Même si c'était un adulte. Après un peu de réflexion, finalement, Zazel accepta le câlin, au nom du travail commun. Les yeux pâles et fatigués s'allument, et il n'en faut pas plus que le garçonnet se blottissent contre son ennemi-collègue. Décidément... Si Peter Pan avait besoin d'une preuve pour comprendre que les adultes ne sont pas si méchants, Crybaby l'avait trouvé : Personne ne dit non à un câlin pour une petite bouille comme la sienne.

Avec la pluie battante, le câlin n'était pas vraiment chaud. Il n'avait pas cette tendresse naturelle que la plupart des câlins ont. Mais ça restait agréable. En enfouissant la tête dans les vêtements de Zazel, il pouvait en sentir la douceur, le confort. C'était de la belle qualité, au-delà de tout ce qu'il pourrait faire avec le matériel du Grand Arbre.  Pendant un moment il imagina un foulard avec ce genre de beau tissu. Si jamais ils font une fête chic à l'Arbre... Et pourquoi pas ? Le petit roi était imprévisible ! Enfin, il se décolla un peu du pirate, désormais totalement rassuré et souriant.

-Merci monsieur Zazel ! C'est mes Mères de l'Arbre qui m'ont appris. Elles sont gentilles et prennent soin de nous.

Le calin se clôt  par un petit tapotement de ce dernier, qui fait légèrement grimacer Crybaby. Il a beau adorer les contacts physiques.... Toucher à la tête, ça fait encore un peu mal. Mais ça il ne vas pas le dire. On ne vexe pas quelqu'un qui vient si généreusement d'accepter un câlin, et qui en plus n'est pas au courant. Il lui sourit maladroitement, en essayant de ne pas penser aux picotements là-haut. A la place il va plutôt réfléchir à la question de Zazel. C'est une bonne question après tout.

-Assez souvent. Genre, comme la fois ou j'ai voulu faire un calin à une fleur, et la fleur a aussi voulu me faire un calin, mais...Avec ses dents. C'est un ami qui est Chasseur qui est venu m'aider.


Il rit un peu, comme un bon vieux souvenir. Le jour où s'était arrivé il riait moins. Il était carrément terrorisé pour être exact, hurlant au plus fort de ses poumons. C'est comme ça que l'autre enfant l'avait repéré, au bruit. Sur le coup ils auraient pu penser que ça dégouterait Crybaby de continuer ses calinades, mais ça n'avait fait que les renforcer -il était resté presque une heure accroché à 'son héros', à son grand désarroi. Sale gosse mignon.

-Mais j'y peux rien moi d'façon. J'aime pas être tout seul. Les câlins ça me rappelle que je le suis pas. D'habitude j'ai un oreiller ou une peluche ou quelque chose à caliner avec moi...Mais..Euh... J'suis parti un peu vite du Grand Arbre...Et je l'ai oublié.


Il rougit un peu, la tête basse. La honte d'avoir fuit son travail comme ça, sur un coup de tête vide. Ses Mères devaient être inquiètes. Et Pit ? Qu'allait-il penser ? Qu'il était un vilain garçon paresseux qui laisse tomber son poste ? C'est faux ! Cry n'avait fait que fuir... Il ne pouvait pas affronter ses bribes de monstres dans sa tête, alors il avait fui. Pit allait bien comprendre, pas vrai ?

-... Du coup voila. J'étais tout seul, j'vous ai vu... J'ai eu besoin. Encore merci.

Il se force à sourire le bout de chou. A rester aussi mignon et innocent qu'on lui demande d'être. Mais il reste inquiet pour son groupe et ses amis. Qu'ils lui pardonnent d'être un trouillard, s'il vous plait...






♥️♥️
Je suis FIER de ceci !

You can call me Crybaby Crybaby
But i wont freakin' care
Crybaby Crybaby
I'll laugh through my tears !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azel Von Kopfenwald
avatar

☠ Chapelier du Port ☠


✘ AVENTURES : 46
✘ SURNOM : Le Chapelier
✘ AGE DU PERSO : 28 ans

✘ LIENS : As Mad as a Hatter

MessageSujet: Re: Pluie & Biscuits   Jeu 5 Oct 2017 - 14:21

Les Mères de l'Arbre, vrai, il y en avait. Azel avait presque oublié ça, c'était lointain pour lui. Du moins, ça datait de l'époque de la création du Port. C'était si lointain que cela ?

Mais bref, l'intérêt revint sur le Garçon Perdu. En effet, les câlins pouvaient entrainer des dangers. Surtout lorsque l'on cherchait à enlacer un monstre avide de sang. Ou une fleur mangeuse d'homme. Azel écoutait, penché un peu en avant, se servant de sa canne comme d'un reposoir pour ses mains. Il finit même pas y poser aussi une joue. La tête tournée vers son interlocuteur. Parce le Chapelier écoutait attentivement, mais il était plutôt fatigué. Il comptait de temps en temps les syllabes que l'enfant utilisait. Pour les classer par groupe de sept, dans sa tête.

Absurde, et ça emportait l'attention. Il délaissa donc cette occupation. Ce n'était pas comme ça qu'il allait créer des souvenirs. Absolument pas.

La raison donnée pour les câlins avait quelque chose d'attendrissant. Vrai. La solitude était une vraie plaie pour ceux qui ne l'apprécient pas. Le commerçant en savait quelque chose. Enfin bon, aujourd'hui ça allait bien. C'était surtout auparavant.

- De rien, de rien.

C'était un peu bizarre, mais il s'y faisait. Il comprenait que le Câlin avait infiniment besoin de présence, il suffisait donc d'être sympathique et de lui passer ses caprices d'embrassade. Du moins, il le supposait. Il faudrait un peu de temps pour bien comprendre ce qu'il y avait dans la tête de Crybaby. Il ne fallait pas du tout prendre le crâne trop vite. Il n'était pas encore question d'un vrai souvenir.

- Je n'appréciais pas non plus la solitude, avant. Quand j'étais enfant, j'étais un fantôme.

Le début de sa réplique était normale, mais la seconde partie fut dite avec un brin d'hésitation. Comme s'il s'interrogeait tout seul sur le sens de ces mots.

Les souvenirs du passé n'existaient plus. Il mélangeait les choses. Il oubliait que "les autres enfants le prenaient pour un fantôme ou une autre créature" et que cela se passait dans le monde ordinaire. Dans une époque bien reculée.

Là, à ce moment précis, il était en train de tenter de se comprendre. On ne pouvait pas être un fantôme avant puis devenir un humain. Généralement, ce serait plutôt l'inverse.

Le Chapelier se frotta l'arrête du nez avant d'ajouter en soupirant :

- Pardonne-moi, je crois que l'Île me fait un peu perdre la tête depuis tout ce temps.

Il se remit droit et tapota de l'index sept fois le pommeau de sa canne.

- Tu devrais prendre garde de tes agissements, les premiers à perdre le souffle sont les courageux et insouciants. Cependant, j'imagine que tu dois déjà en avoir connaissance.

Azel se souvenait qu'au Grand Arbre, il n'était pas rare de voir des blessés tenter de survivre à l'Infirmerie après être tombés sur des ennemis en tout genre.

Un temps, sept secondes, puis le Chapelier observa le bandeau de Crybaby.

- Dis-moi, aime-tu les couvre-chefs ?

Sourire tout à fait commerçant, il fallait nourrir un peu un intérêt commun afin de mieux lier des éléments. Pour créer un bon souvenir à empailler plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pluie & Biscuits   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivé sous une fine pluie de Cyrus
» Module "pluie / neige"
» help desert miracle de la pluie
» [Didacticiel] Comment faire tomber de la pluie / neige
» [RESOLUE] Faire de la pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-