Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Bien Piètre Choix De Mots   Jeu 14 Avr 2016 - 22:27

Il pleuvait, il pleuvait, il pleuvait, il pleuvait. Et le Raccommodeur en chef se sentait un peu inutile, puisque Peter ne riait plus autant qu’avant. Il essayait de le distraire, avec ses tours de magie. Pour que l’extérieur ne soit pas trop humide, pour que son brushing tienne.
Mais bon, si le Tyran ne dormait pas, il ne pleuvait pas. Et là, apparemment, il était réveillé. Il pleuvait de ses larmes.

Le Joker se terrait sous sa capuche faite spécialement pour ce temps de chien, sous ce manteau descendant jusqu’aux cuisses. Du vert foncé, de la fourrure sur les bords du précieux capuchon, et le tout doublé à l’intérieur de peau de mouton. Il savait utiliser son talent pour lui seul lorsqu’il le fallait, non ? Et là, il le FALLAIT. Se terrer sous la capuche. En plus, les lunettes d’aviateurs seraient protégées de cette satanée eau.

Au fond, qu’est-ce qui était le mieux ? La canicule ou les averses ?

La canicule ne cassait pas l’apparence en tout cas, et c’était une bonne raison pour user de ce qui lui restait de la vie d’avant. Pour que la Poupée Déguisée soit dans tous ses états. C’était si hilarant.

Difficile d’user de la même excuse par ce temps.

Pit errait évitant autant que possible les gouttes, le temps passait, et le soir tombait encore plus. Le début de soirée se transformait en soir. Après le repas du soir.

Puis, la forge se montra peu à peu. Le sourire du Joker se montra large, les iris d’absinthe riaient d’elles-mêmes.
Sharpy portait peut-être son beau caleçon en dentelles, pourquoi ne pas aller le lui demander ? Par ce temps, quoi de mieux que de mourir de rire, et lui rappeler toutes les beautés que le Chef des Raccommodeurs lui offrait, ou lui ajoutait sur les vêtements à raccommoder. C’était souvent Rainette qui était heureuse de se servir de ces habits que de brouillon pour sa jolie robe de princesse.

Un rire s’échappa, mais il n’y eut pas de suite. Pit était concentré à entrer avec discrétion. Agilité et prendre par surprise en soufflant de la nuque de son collègue, et puis… non au final il ouvrit simplement la porte. Au pire il croiserait Moon, et elle lui donnerait peut-être une nouvelle idée pour embellir la virilité du Chef des Armuriers.
Pit en gloussait déjà.

Il voulu sortir une interpellation, mais finalement, non. L’esprit fut attiré par la lumière particulière de la zone.

Mains dans les poches, triturant ses cartes. Pit s’approcha, et ne put empêcher les rires de sortir. Quelques pas.
Il s’arrêta, reconnaissant les deux petites oreilles qu’il s’était amusé à coudre sur le capuchon de l’Artisan qui traînait par ici.

Large sourire, il n’avait pas de fleur sur lui cette fois, mais ce n’était pas grave. C’était déjà plus amusant de discuter un peu avec cette Garçonne qui avait quelque chose d’intéressant, et cette fois-ci, il avait du temps pour laisser son esprit à ses curiosités. Même si son crâne se cachait dans son capuchon, le sourire et les iris bien trop vertes ne se dissimulaient pas du tout.

- Elles te vont bien, les petites oreilles de panda. Je me suis pas loupé.

Grand sourire, jamais le Joker ne se loupait voyons.
Même pas avec les vampires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 216
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 16 Avr 2016 - 15:46




Image de Asurocks



If flesh could crawl
My skin would fall
From off my bones
And run away from here



La chialeuse.
Encore.

Dehors, ça bruine ce petit temps humide, pas franc du collier, celui qui met la goutte au nez sans que vous ne parveniez à savoir quand le froid vous a pris en traitre. Tout le monde s'extasie sur cette flotte tombée du ciel. Sincèrement, il n'y a vraiment rien d'exceptionnelle à se retrouver trempé. C’est chiant. Ça colle. Vos chaussettes puent le moisie dans vos grolles. Et ce petit gout de sel vous poursuit comme un ex qui ne veut pas lâcher l'affaire. Le genre spongieux.

Nasty déteste la pluie et plus encore sa cause.

Peter pleure à s'en rendre sèches les artères. Il n'en finit pas de mouiller ses joues pour un rien et sa clique de sans-ombres, ces aimables pourritures, essaient de lui scotcher les lèvres au chatterton pour faire tenir un sourire qui ne veut plus. Mais ouais les mecs, Jouez donc les innocents alors que vous avez TOUT niqué. C’est sympa de vouloir coller des pansement sur ses plaies, après avoir tenu le couteau. Grands princes ! Vous pouvez lui susurrez toutes les blagues du monde, jouer de vos déguisement, de vos cartes, l'emmener au cirque ou lui chanter des chansons... C’est trop tard, les rats. TROP TARD !
Et leur bon roi serpillère, qui se roule en boule dans ses fluides plutôt que de trouver la force de se tenir debout. Il donne tout son sens au mot "Lavette".

Nasty a un reniflement tout en tamisant le sable dont elle extrait la silice.

La Forge rougeoie, paisible. La jeune fille enrobe son poing avec un linge humide avant de  glisser son mélange silice et nitre dans la bouche du four. Ce four elle l'a fait construire par ses collègues artisans. Pour les quelques qui ont su épouser sa satisfaction, ça langue s'est faite plus caressante. M'enfin ça garde la rugosité d'un appendice de chat. 'Faut pas déconner.
Ses gestes sont d'une précision extrême. Elle est toujours très calme, flegmatique, nonchalante. Mais lorsqu'elle fait danser le verre, c'est un calme différent : celui qui habite sa concentration, son désir de perfection et qui tient sa haine au repos. Elle ajuste ses lunettes sur le pif. Lentement, elle plonge sa canne dans le trou du four creux et trempe le bout dans la pâte de verre fondu. Elle retire le tout du feu et entame de souffler dans l’interstice. Les muscles de ses bras se contracte sous l'effort. Ses yeux sont rivés sur la bulle transparente qui enfle. Elle n'entend pas l'étranger arriver.

- Elles te vont bien, les petites oreilles de panda. Je me suis pas loupé.

Nasty sursaute. Sa respiration s'entrecoupe et le flot d'air s'interrompt. L'ampoule de verre s'affaisse sur elle même comme du chewing-gum mâché. La gamine manque de faire tomber le tout sur la terre battue. Elle a le juste réflexe de replacer le foetus de verre avorté dans four. Son embryon de création s'éffiloche, liquide, dans le bac à mélasse.

- Putain mais t'es vraiment un trouduc' !

Elle se retourne, le visage contracté et les dents serrées. De tous les relous qui trainent leurs panards dans ce camp, il a fallut que ce soit cette fashion pouffe au sourire dérangeant qui pointe sa mouille.

-  Qu'est-ce tu veux ? T'as pas quelques culs à piquer avec tes aiguilles ou quelques conasses à berner avec tes fleurs ?

Nasty a un frisson involontaire.
Quelque chose chez Pit lui donne froid...







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 16 Avr 2016 - 17:27


Les mots fleuris étaient un bel accueil, selon le Joker. Large sourire en réponse. Rien d’inhabituel. Ou peut-être les yeux déjà trop verts paraissaient encore plus luisants à cause du four non loin ?
Ce n’était absolument pas important de toute manière, et puis, le Chef ne se voyait dans aucune glace dans les alentours. Il n’aurait pas pu commenter ça, et qui s’en souciait d’ailleurs ?

L’esprit s’était égaré un peu dans les méandres d’avant.

Un gloussement.

Il aimait bien cette agressivité, il aimait les réactions. C’était toujours intéressant. Même si Nasty n’était pas la personne qu’il cherchait à la base, elle restait un élément particulier dans le décor. De quoi divertir l’esprit qui s’ennuyait vite.

Alors, qu’est-ce qu’il voulait ?

- Embêter un collègue.

But changé depuis quelques minutes d’ailleurs.

- Mais il est pas là. Y a que toi. J’ai pas de fleurs par contre, je pense que tu m’en voudras pas du tout pour ça.

Large sourire, encore et encore et toujours. Et les yeux partaient déjà observer les alentours sans se soucier d’une réponse lancée, les pièces, les outils. Ils étaient sympas de laisser le Panda faire son job ici. Et puis, la forge ne semblait pas abriter trop d’humidité, au premier abord en tout cas.

Mais il laisserait sa tête protégée par la capuche de son cher manteau.

Finalement, il reposa le regard sur l’interlocutrice. Il n’y avait pas vraiment de chair pour avoir une peau bien élastique, pour avoir bien de la matière. Dommage, dommage. Quoique, pour des accessoires ça irait sans doute. Histoire d’économiser les autres. Il faudrait juste vérifier l’état général, le dos allait être compliqué. Mais les cuisses ne devraient pas avoir trop souffert. Oui parce que sur une physionomie pareille, il faut s’intéresser à plus que la peau du dos. Il y a plus de risque du côté de la maniabilité du tissu.

Bref, c’était donc dans ce raisonnement que le Joker avait lorgné sur les jambes du Panda. Comme un couturier jugeant la fourrure qu’on lui proposait.
Puis redirigea le regard dans celui de l’Artisane, un air satisfait, vague, sur les traits du visage.

- Faut bien que je trouve une nouvelle occupation.

Un léger rire, puis les pas menèrent le Chef des Raccommodeurs vers des étagères d’outillage. Il en observa quelques uns, n’appréciant pas la grossièreté de certains. Il imaginait ses peaux malmenées par ces choses.

Il fronça ensuite les sourcils, se rendant compte de ses propres pensées. Reposant brusquement l’objet qu’il regardait à ce moment.
Il avait donc encore plus coulé ? Il ne s’intéressait pourtant qu’aux morts en temps normal… Certes, il y avait Plum dans le tas. Mais elle, elle devrait finir par tomber naturellement. Elle faisait long quand même…

Vite, Pit voulu retirer ses idées de l’instant.
Puis, se retourna brusquement, un sourire un peu cassé sur le faciès. Il avait cette légère frustration de ne pas pouvoir entamer ce grand projet, celui du manteau. Le manteau en Garçons Perdus.
Plus précieux que toutes les étoffes que les fées apportaient.

Le Joker sortit son jeu de cartes qu’il mélangea avec rapidité, un mélange américain. Faisant claquer les cartes entre elles, encore et encore.

Habillant l’air de ces sons typiques qui accompagnaient le Chef en général, ce même son qui hypnotisait presque le Tyran parfois.

La sourire redevint un peu normal, normal selon le Joker, lorsqu’il revint vers l’Artisane.

- Qu’est-ce qui te rend de si mauvaise humeur ? Je t’ai fait un peu trop peur ? Voyons, je suis sympa comme gars.

Un rire, c’était drôle. Peur ou non.
Oui, il avait décidé de faire la discussion, que ça amuse ou non l’interlocutrice. Il s’en fichait pas mal. Il voulait passer le temps, passer ses idées de cuir humain.

Les cartes ne claquaient plus.

Large sourire, si avide de ses caprices de créateur, il fallait se changer les idées. Est-ce qu’elle lui devait aussi un donnant-donnant, pour avoir eu ce petit plus sur la capuche de son pull ? Ces oreilles de panda. Le Joker aimait qu’on lui soit redevable. Mais pour le moment, il voulait bien ne pas entrer dans ce sujet-ci, il allait garder ça au cas où. Même si ce n’était pas aussi hilarant que d’enfermer une Mésange, imposant sa marque.
C’était très drôle de voir ses marques, ses créations, ses ajouts en toute liberté, sur les habitants du Grand Arbre.

Une manière de se les approprier tous.

Des Cartes et des Poupées. Quelle Poupée est Nasty ? Large sourire, un brin différent alors que l’esprit cherchait à nommer la nouvelle Poupée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 216
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 16 Avr 2016 - 20:55



-Embêter un collègue. Mais il est pas là. Y a que toi. J’ai pas de fleurs par contre, je pense que tu m’en voudras pas du tout pour ça.

Pit.
Le chef des raccomodeurs.
Le Joker.
Derrière le sourire figé dans le botox qui semble tenir sans effort, il y'a quelque chose qui suinte, de sale, de sirupeux. De mort. Ce gars là trimballe ses flatteries et sa galanterie de salopard en écharpe, un beau tissu de mensonges, bien brodé, bien bordé de fourrure. Mais sous les fleurs, ça pue, ouais, ça pue la pourriture.
Nasty soutient le regard d'absinthe sur sa carcasse. Elle frissonne malgré elle, à nouveau. Il la détaille, la soupèse, la découpe comme un morceau de barbaque frais. Elle a l'impression d'être dépecée sur la table des Chasseurs. Ce mec la dépouille jusqu’à la moelle, sans amour, sans envie, sans sentiment aucun.
C’est inquiétant.
C’est grandiose.
Une flamme glacée s'allume dans ses prunelles bleues.
Nasty se mordille la lèvre inférieure. Ce gus n'est pas net et ça excite un peu sa mauvaise fibre. Le rapport s'inverse. Elle a envie de gratter sa peau jusqu’à l'os, voir si derrière ça gigote encore, ou, comme elle sans doute, y a plus rien d'humain. Elle a constaté ça avec un certain amusement : les Perdus là depuis trop longtemps se vident peu à peu de leur substance. Il ne reste que des cintres pour afficher leurs jolis costumes d'enfance en vitrine. De la soie pour enrubanner les cadavres.
Mais l'odeur reste.

- Faut bien que je trouve une nouvelle occupation.
- Y'a que moi, ouais. C’est con, hein ? Tu pourrais dormir... ou bien crever. C’est pas mal ça, comme activité,
fait-elle d'une voix trainante.

Elle se retourne et feint de l'ignorer. C’est important de laisser monter le désir. De la frustration nait l'intérêt. C'est de la cuisine, tout bonnement, pour se faire remarquer. Consciencieusement, elle racle le verre foutu de sa canne avec une spatule en ferraille.

- Et garde ton pissenlit. Chuis pas à collectionner dans ton jardin. Perso quand on sait que pour faire de l'engrais faut de la merde, j'ai pas trop envie de tenir la tige qui a tenu droit dans ce qui te sort du cul.

Claquement de langue sur son palais. Elle continue son manège pour le faire mariner. Mais le bouffeur de fil n'en est pas à son coup d'essai. Joueur aguerri, il s'occupe lui aussi les doigts, pour se donner contenance, pour aguicher son interlocutrice. Elle entend le bruit des cartes qui fouette l'air.

- Qu’est-ce qui te rend de si mauvaise humeur ? Je t’ai fait un peu trop peur ? Voyons, je suis sympa comme gars.

Le Panda  ricane en écho au rire dissonant du Joker. On dirait un mauvais jeu de miroir ou un numéro d’imitateur foireux. Elle lui accorde à nouveau sa pleine attention -et son visage goguenard- en tailleur dans la poussière, sa canne sur les cuisses. Elle remarque sa fébrilité, sa manière dont ses yeux dansent dans sous ses cils, ses sourires crispés. Y'a quelque chose qui lui rappelle les mecs camés de son ancienne vie.
C’est quoi son addiction au Pit ?

- De tous les barjos qui pullulent sur cet arbre, t'es le plus flippant, qu'elle balance avec un rictus qui fait dangereusement écho au sien, pas flippée pour deux sous.

En apparence.

Elle se lève, l'air peinard et d'une main chafouine balaie la capuche à fourrure sur la tronche du blondinet. Elle penche la tête sur le coté, une expression vilaine au coin des joues.

- Diiis-moi... Elle crache presque son nom. ...PIT....

Elle plisse les yeux, tendue vers lui et vaguement provocante, la main en appui sur son bâton fiché dans le sol.

- Tu sais jouer au poker déshabilleur ?








Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 16 Avr 2016 - 22:27

Au moins, il n’est pas seul à ricaner, c’était souvent ce qu’il regrettait presque avec d’autres personnes. Enfin, presque, vraiment presque.
Large sourire, encore et encore. Pour ne pas changer de refrain.

Il fut presque surpris, il l’était, lorsque le Panda daigna ne pas être aussi flemmard que l’animal portant le même nom. Larguant la capuche du crâne du Joker. Ce dernier ne bougea pas d’un pouce. Inconsciemment trop habituer à devoir laisser les autres faire ce qu’ils voulaient de lui. Et puis, il ne se sentait pas en danger.

Alors il ne bougea pas, sans même changer le point de vue, l’absinthe toujours observatrice de l’Artisane.
L’expression affichée avait de quoi garder l’esprit concentré, c’était intéressant. Très. Même après avoir dit que Pit était apparemment le plus flippant de l’arbre, elle semblait rire autant que lui.
Intriguant, non ? Il avait ricané à cette phrase d’ailleurs. D’un côté, il avait des personnes qui ne savaient rien de lui, de ces peaux. Et parmi ceux-ci, y en avaient qui le fuyaient alors que d’autres lui accordait une confiance aveugle. Un doux Bouffon du Tyran.
Bon Chef, protecteur de ses petits Raccommodeurs.

Est-ce que Silent se serait accroché à ce Chef s’il savait pour les peaux ? Les chantages ? La manipulation ?
Intriguant.

Bref, la situation était restée à cette capuche rejetée en arrière. Et Pit qui n’avait pas même levé le petit doigt.

L’attitude de Nasty évoqua au Joker quelque chose d’aguicheur peut-être, il n’en était pas sûr. Les choses étaient bien particulières sur l’île gloutonne et avide de souvenirs, d’identités.

Une interpellation à laquelle il ne répondit que d’un « hm ? » haussant légèrement les sourcils. Mains dans les poches de son cher manteau, le sourire un peu plus restreint. Pas pur réaction musculaire. Personne ne pouvait tenir un trop large sourire longtemps. Non ?
Ou si ? C’était surtout une grande habitude qu’il ne mesurait même plus.

La question vint.
Pit n’en fut pas déçu.

Le sourire ne bougea presque pas, le regard non plus. Comme figé dans ceux de glace.

Qu’est-ce que le Panda cherchait à faire ? L’esprit trouva de l’intérêt. Un jeu, c’était toujours amusant, surtout si c’était le terrain favori. Le poker correspondait parfaitement à ce critère. Puis… cette version précise. Il n’y avait peut-être pas joué. Il ne se souvenait déjà plus de ce qu’il avait été. Alors, s’il avait dû y jouer avec des clients, il n’en aurait eu aucun souvenir. Ce n’était de toute manière pas le cas. Ils n’avaient pas le temps. Cependant, il connaissait tout de même. Ce n’était pas bien compliqué.

Un ricanement léger mourut dans les airs qui portaient les dialogues, juste avant que les paroles du Chef ne viennent compléter d’une voix presque mielleuse et sûre d’elle.

- Evidemment.

Un autre léger rire.

- Pourquoi, tu veux jouer ?

Un air confiant, celui de la fosse qui était bien ancrée dans le sol. Creusée dans la pierre.

Ça faisait longtemps que l’espace privé de Pit, n’était plus. Ça datait même de ses treize ans, et bien évidemment, ça n’avait jamais été une partie de plaisir. Il a fallu le démolir, effacer toute résistance, effacer toute frontière entre lui et les autres.
Que le langage des gestes soient tactiles, lui expliquant la normalité inventée de toute pièce pour créer une nouvelle morale.

Tout le monde était passé par là, non ? Selon le gamin qui s’appelait Eliott.

Heureusement, la mémoire était morte. Pas moyen de se souvenir de ces épisodes. Pas moyen de se souvenir de pourquoi cette attitude. Pas moyen de savoir pour quelles raisons il fallait absolument être dominant, être proche.

- Je croyais que j’étais flippant pourtant. T'as pas peur de ce que je pourrais bien être ?

Qui sait ? Peut-être qu'il était une sorte d'alien caché sous un déguisement d'humain. Pensée qui aurait pu mettre le Chef des Raccommodeurs complètement hilare.

Le Joker s’approcha un peu, pour prendre plus de place dans l’espace privé. Puisque tout le monde était de le sien… il pouvait prendre toutes les libertés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 216
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 16 Avr 2016 - 23:11



Merde.
Elle ne l'a pas vu venir, celle là.
D'ordinaire, les mectons du Grand Arbre, même les plus charmeurs et viriles, perdent tout aplomb quand on chatouille cet "aspect" des choses. Une zigounette c'est pour pisser, point barre. Il suffit de les brusquer un peu en se montrant tactile, ou pleinement assurée de son fait, et le tour était joué : liquéfiés les belettes.

Pit est d'une autre trempe.
Pit n'est ni impressionné, ni gêné.
Pire, il semble que Pit "sait".

Et soudain Nasty est prit d'un petit vertige intérieur. Elle sent le piège à loup claquer sur ses chevilles. Elle, elle s’est composée une gueule d'adulte pour mieux naviguer en eaux troubles. Là d'où elle vient, c'est nécessaire de se la jouer mâture : ça aide à se faire des relations, à trouver des compagnons de rien pour combler son vide, à avoir moins froid. A pas s'ennuyer dans une chambre de princesse. Néanmoins, tout ça n’est que posture : personne n'est allé lui fendre l'abricot. Jamais ! Et si elle bécoté un gars ou deux, par jeu, elle a jamais passé la serpillère sur leurs amygdales.
Le Joker semble vouloir relever le défi.

Mais c'est peut-être, aussi, un formidable menteur.

- Ça te fatigue pas les zygomatiques de sourire comme un âne ?

Elle gagne du temps pour se faire à l'idée qu'elle va peut-être devoir pousser sa provocation au delà des mots. Sa joue s'écrase contre son bâton sans se départir de son sourire mauvais.
Erreur tactique, va falloir assumer.

- Je croyais que j’étais flippant pourtant. T'as pas peur de ce que je pourrais bien être ?
- Tu passe ton temps à repriser des fringues, ce serait pas idiot d'penser que tu t'es aussi confectionné cette peau.


Elle lui pince la joue  pour appuyer sa morgue, montrer qu'elle ne recule pas. Un truc tenace vrille pourtant ses lombaires, comme autant de rats qui quittent la charpente d'un rafiot à la dérive. Sa tête lui dit qu'elle va couler, que ce type c'est une putain de sirène. Son cœur susurre qu'elle pourra sentir ses poumons suffoquer jusqu’à la dernière bulle d’oxygène et que c'est un peu ça d'être en vie. Non ?

- A poil, t'en perdra p'têt ton sourire de connard...

Posément , elle se laisse tomber par terre pour s'assoir en tailleur, tirant sur le manteau de Pit pour qu'il suive le mouvement.

- File tes cartes, c'est moi qui distribue.








Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 16 Avr 2016 - 23:54

La réponse était logique, il aurait peut-être pu se faire un déguisement d’humain. C’était possible ? Faudra tenter de voir ça, avec les surplus de peaux. D’emballer ceux qui lui devaient une grosse dette dedans.
Comme… ce cher petit Livreur qui avait malheureusement parlé des peaux, du pirate que le Joker avait croisé.
Pit avait pu habilement habiller la réalité, mais le fait qu’il n’ait pas fait une fin grandiose où il tuait un pirate n’avait pas plus au Tyran. Résultat : trois jours au cachot pour ne pas avoir tué le pirate qu’il avait croisé. Par contre, avoir dépecé des cadavres de Garçons Perdus, pour « leurs permettre de jouer encore » … il avait suffit de donner au hasard deux peaux pas encore tannées.

Bref, ce cher Livreur aurait peut-être droit à cette expérience. Lui coudre un habit directement dessus. Un habit fait de ce qu’il restait d’autres enfants, peut-être des amis ? Un gloussement vint s’imposer entre les murs de la forge.

La tête doucement penchée sur le côté, il sentit le pincement sur sa joue. Ça avait le mérite de ramener l’esprit sur la situation.

Concentration, un peu plus de concentration.

La nouvelle remarque tomba, et le Joker ne put s’empêcher de rire. C’était que les gens n’aimaient vraiment pas le voir sourire. C’était agréable de se savoir agaçant.
Le sourire se montra d’ailleurs de plus bel.

Alors que le Panda se mit en tailleur à même le sol. Tirant un peu sur son manteau, le Joker comprit les autres paroles, celle qui l’avait justement fait rire. Est-ce qu’elle pensait qu’il allait être mal à l’aise ?
En fait, Pit comprenait que des personnes puissent ne pas être tranquilles, dans une tenue manquant de tissu. Mais lui, il avait l’impression que c’était… aussi banal qu’un manteau.

Du coup, il ne comprenait pas réellement ce qu’elle entendait par lui faire perdre son sourire insupportable.

Pit sortit alors son paquet de cartes.
Il se permit d’abord de les mélanger encore un peu, puis il retira deux jokers qui trainaient dans le jeu avant de tendre le reste à la souffleuse de verre. Avec le sourire, un peu restreint. Un peu plus normal, mais pas moins malsain.

Il se demandait ce qui se préparait, c’était drôle, amusant et distrayant. Presqu’autant que de donner ses créations ridicules au Chef des Armuriers.

Le Bouffon du Tyran s’installa nonchalamment à son tour en tailleur aussi.

Elle allait vraiment jouer ?
À ça en plus.

Pourquoi pas jouer à ajouter des craintes ? Un léger rire. Encore.
Il appuyait son coude sur le genou, puis la main soutenait la joue du Joker qui observait longuement l’adolescente.

Qu’est-ce qu’elle voulait prouver par là ?

- Tu sais que les Sentinelles font des rondes, non ?

Sûr de lui, peu importait la réponse. Juste l’attitude, les réactions en face de lui comptaient.
Elle était en général plutôt vulgaire. C’était tout ce que le Chef des Raccommodeurs avait pour le « dossier » sur Nasty.
Il allait falloir gratter un peu plus encore.

Puis il posa ses yeux sur les cartes.

- Deux ou cinq cartes en main ?

Il connaissait les deux manières.
Peu lui importait la sorte, il fallait juste voir les réactions, la suite des évènements. C’était tout ce qui comptait. Rien d’autre n’avait d’intérêt.

Toujours sourire, quoique plus proche du Joueur cette fois. Puisqu’il s’intéressait au cas qui lui était présenté à ce moment précis.
Il y avait quand même une pointe de convoitise dans les prunelles bien trop vertes de Pit, lorsqu’il reposait le regard sur Nasty. Parce que ces histoires de peaux… il en avait perdu deux durant la canicule en fait. Et ça ne se trouvait pas toujours en très bon état.

Bref, est-ce que le Panda avait vraiment besoin de cette peau, elle ne semblait pas avoir assez de chair de toute manière. Qu’est-ce que ça protégeait ?

Finalement, il l’avait, son passetemps.

Le Joker avait attrapé un jeu intéressant, et le Joueur n’allait pas laisser la Poupée encore anonyme s’en aller comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 216
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Dim 17 Avr 2016 - 9:51


- Tu sais que les Sentinelles font des rondes, non ?
- Et alors t'as les miquettes ? Tu veux aller rouler des galoches à Love pour t'assurer que tes baloches sont toujours accrochées ?


Reniflement dédaigneux.
Que ce soit vrai ou pas n'est pas son problème. C'est la rumeur venue à ses oreilles. Le blondinet s'était fait, apparemment, pincé par Face-de-Toast en plein échange de bave avec la catin aux lèvres gonflées. Elle doit avoir un gout dégueulasse de cigarette froide. Honnêtement autant lécher de la cendre, Nasty peut bien lui en offrir des poignées d'ici, pour les cas de manque. Y a qu'à se baisser.

- Deux ou cinq cartes en main ?

Le Panda continue de lorgner sur son adversaire et, vu qu'il préfére lui donner de ce regard hachoir-à-viande plutôt que de lui filer les cartes, elle vient se servir elle même, sèchement et sans douceur. Elle a déjà joué au poker. Cette petite futée avait su soutirer un paquet de fric sur certaines tables qui avaient sous-estimé sa capacité à biaiser. Compter les cartes c'est pas si difficile quand on a un peu de jugeote. Elle bat les cartes avec une certaine maitrise, bien loin toutefois de celle du magicien.

- On se la fait Texas Hold'em. Deux cartes en main, cinq cartes sur le board. Pas de possibilité de passer. Tu joues ou tu joues. Pigé ?

Avec une mine de sale gosse, elle distribue les cartes. Deux chacun, comme convenu.

- Annonce, mon gaillard. C’est toi qui ouvres....

Elle regarde sa propre main, avec une très grande nonchalance : un as et un valet de coeur. Ça ne part pas si mal.
Elle a tout le loisir d'observer alors le Pit-sans-capuche. Elle peut comprendre que son charme opère sur la donzelle écervelée : beau-gosse, blond aux yeux clairs, manières travaillées de gentleman... Les vierges effarouchées devaient en mouiller les branches du Grand Arbre. Du faux bien soyeux et velouté pour faire passer l'acide de son regard. Du miel pour engluer des abeilles, rien de moins. D'ailleurs, il veille sur ses raccommodeurs comme la Queen Bee sur sa ruche. Elle en a vu pelleté des comme lui, mais pas aussi jeunes. En général ce genre de prédateurs, toxiques et menteurs, est plus âgé. Ils ont eut tout le temps de parfaire leur numéro. Un peu comme son père qui la couvrait de cadeaux et de vêtement, pour palier au trou béant dans son cœur.
Elle ne se souvient déjà plus de son visage.
Ça va vite l'Oubli.
Une vrai chasse d'eau...

Quoi qu'avait pu être le Joker dans son autre vie, ça devait pas être joli. Sa chair s'en souvenait et l'exprimait pour lui. Elle s'attarda sur le "4" defigurant sa joue. La cicatrice lui en évoqua d'autre, bien à elle, sur ses entre-cuisses. On les voyait à peine dans sa position d'assise. D'ailleurs ce n'était plus que de fines striures blanchâtres. Délavées. Sans intérêt.

Claquement de langue.

- C'est quelle amoureuse endiablée qui t'as écrit sa rage au couteau sur la face ?

Autant tenter l'attaque de front, des fois que les fondations vacillent par surprise.







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down


Dernière édition par Nasty le Mer 27 Avr 2016 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Dim 17 Avr 2016 - 10:53


Comme avec Freckles donc, la version casino. Large sourire, l’expression qui ne changeait presque jamais.
Il nota qu’il n’y avait pas moyen de passer, ce qui lui fit hausser les épaules. Elle voulait que la partie avance apparemment.
Ou le faire flipper pour que ça s’arrête là peut-être ? Plusieurs suppositions. Mais autant l’emmener au fond de la Fosse. Le sourire avait quelque chose d’un brin… carnassier ? Faudrait qu’il pense à mieux structurer ses cartes de choix, dans le Jeu. L’esprit commençait à se défaire du présent, mais heureusement, les cartes distribuées ramenèrent le Joker en place.

Encore ce sourire, amusé par le jeu qui se présentait, et aussi par le but : jusqu’où allait courir le Panda ? Avec cette attitude de sale gamine, est-ce qu’elle allait se retrouver avec des attitudes qui se contredisaient ? Comme ça se passait avec la Mésange ?

Léger rire.

Toujours cet air si confiant.

Le Chef fit mine de regarder ses cartes, mais en fait, ses yeux se tournaient plutôt sur les cinq au centre, sans pouvoir évidemment les retourner. Le duo de cartes qu’il avait étaient couchées au sol. Il n’avait aucune idée de ce qu’il avait, mais son jeu était composé d’un roi de pique et d’un valet de trèfle.

Il regardera plus tard.

Ou maintenant, juste un coup d’œil en relevant à peine les morceaux de cartons fins colorés.
Ses yeux se relevèrent sur l’Artisane lorsqu’elle annonça qu’il devait ouvrir, ce qui lui arracha un léger rire avant de replonger ses yeux sur ses cartes cachées.

Qui serait le gagnant, ça lui importait peu. De toute manière, il n’avait pas forcément besoin de passer par un jeu pour se dessaper. C’était rare, mais dans le Grand Arbre, y en avait une autre comme lui. Qui n’avait pas la même vision des choses. Heureusement, ça passait le temps.
Le Joker enleva son manteau, de base par confort, il n’y avait pas de pluie dans la forge. Il n’aura qu’à le parier d’ailleurs. Pour le moment, il était mieux en chemise.

Puis encore la voix du Panda retentit, les iris d’absinthe se posèrent sur l’interlocutrice. Attentif.

Il fronça les sourcils à la question, il n’avait pas tout de suite compris. Puis l’expression se détendit, il venait de saisir.

- Mon tatouage ? Ça date d’avant, j’ai plus aucune foutue idée d’où ça vient. Pareil pour la cicatrice dessous.

Ça venait d’avant, oui, parce qu’étrangement, la mère s’en était pas mal fichu qu’on ait joué comme ça avec la « marchandise ». Puis le tatouage par dessus, pour voir si elle réagirait quand même.
Elle n’avait jamais donné ce que le Joker aurait voulu voir, ne serait-ce que de la colère. Il n’avait eu que le sommet de l’ignorance. Comme si elle avait oublié le fils de son époux, le laissant dehors, impossible qu’il puisse entrer dans sa propre maison.
Durant des jours.

Heureusement, il n’en avait plus aucun souvenir.
Aucun.

Mais, il y avait comme quelque chose d’amer qui ressurgissait lorsque cette marque fut mentionnée par Nasty.

- Toi t’as pas des trucs qui brouillent ta peau, non ?

À voir si elle répondrait, c’était lancé comme ça, dans la foulée. Il en profitait pour demander, tant qu’à faire. Comme ça, il saurait au moins si ça vaudra la peine de mater les parcelles que le Panda laissait voir.

Un rire, comme si c’était une plaisanterie. Comme si.

Puis, comme s’il se désintéressait aussitôt, il poursuivit directement.

- Bon, je parie le manteau. Tu suis, non ?

Il ricana, puisqu’il n’y avait pas de possibilité de passer.
C’était drôle, marrant de toute manière.

Pit gardait son attention sur l’Artisane, ne la quittant pas des yeux. Le sourire en coin inscrit sur le faciès.

- J’ai plus aucune idée de ce qu’il y avait avant l’île, perds pas ton précieux temps avec ça.

Un autre ricanement.
Que la partie avance, la boule d’angoisse dans l‘estomac, ça faisait un moment qu’il ne l’avait plus vraiment. À moins que ce ne soit dû qu’à sa concentration sur le Jeu.

Il observait encore Nasty, cherchant quelque chose de particulier dans l’anatomie. Il ne trouva pas de marques spéciales, du moins, au premier abord. Difficile à dire. Les ombres pouvaient très bien fausser.
Convoitise de nouveaux jouets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 216
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Lun 18 Avr 2016 - 16:33



Nasty fait un petit bruit avec sa bouche. Agacement , réprobation, amusement ?  Qu'a-t-elle voulu exprimer ?
Son regard fardé est fixé sur Pit. Inflexible. Brut de diamant.

- Mon tatouage ? Ça date d’avant, j’ai plus aucune foutue idée d’où ça vient. Pareil pour la cicatrice dessous.


On dirait un matricule : "n°4". Dans quelle sorte de liste ? Cela reste une énigme.

- Toi t’as pas des trucs qui brouillent ta peau, non ?
- Tu verras si je perds.

La gamine a quelques marques, ça et là, qu'elle s’est le plus souvent infligées elle même : scarifications légères, brulures de cigarette... La douleur, comme la peine, comble le vide. Cette sensation reste malgré tout éphémère. C’est une distraction temporaire. Pendant que l'on souffre, on évite de penser au trou qui se creuse, sans relâche, à votre insu. Vous êtes là, à rien foutre, alors que dans la terre meuble on prépare votre tombe. Quand on vous plonge dedans, il est déjà trop tard : vous êtes mort à l'intérieur.

Et Pit l'est, sa théorie se confirme.
Tout sonne creux et factice, chez lui, et il l'affirme

- Bon, je parie le manteau. Tu suis, non ? ....J’ai plus aucune idée de ce qu’il y avait avant l’île, perds pas ton précieux temps avec ça.


Avec quoi se "remplit" le raccommodeur ?
Son instinct lui dicte de se méfier de ce vaurien. Il empeste le souffre, les mauvais choix, et l'aliénation. Mais il y a quelque chose de grisant à savoir, à le pousser, à chercher la faille.
Et au rire faux, elle oppose un ricanement odieux.

- Te fous pas d'ma gueule , tu l'as enlevé avant les mises, c'est trop tard, choisi autre chose ! Mettons tes bretelles et... Un truc sur toi, un truc que t'as jamais dit à personne.

Terrain miné. Elle devra offrir une réciprocité si jamais elle perd. Mais comment résister aux sirènes du danger ? Pourquoi être si sérieux ?

- Alors, t'es cap' ou tu flanches, Joker ?

Derrière eux, le feu du four chauffe toujours, projetant sur la face des joueurs des lumières rouges inquiétantes. L'émail des dents du raccommodeur accroche l'éclairage cru.  Pit est comme une flamme vivante plus violente que son âtre de vitrier. Pas comme l'incendie qu'était Peter, mais tout de même, ce petit salaud à  bouille fêlée  lui brule les doigts.
Nasty n'a plus froid et c'est la pire chose que l'on pouvait espérer.







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Lun 18 Avr 2016 - 19:33

La pluie pouvait être déprimante, mais pas les jeux, encore moins celui-ci. Celui avec l’Artisane étaient intéressant.

Il haussa les sourcils à l’intervention de la demoiselle qui parlait si mal, mais jamais son air satisfait ne disparu de ses traits. La condition qui lui entra par les oreilles lui arracha un rire, faible mais étrangement sincère. Ça le faisait rire, vraiment.

La tête se pencha légèrement sur le côté.

- Ce petit prix est une faveur ?


Il ricana.

- Je suis, je suis. Mais toi, faudra évidemment y laisser quelque chose… comme ta sorte de cape avec les oreilles de panda.

Qu’il gagne ou qu’il perde, pour le coup, il s’en fichait pas mal, le Joker. Juste jouer tranquillement, ça lui allait. Et puis, c’était divertissant. Le Chef des Raccommodeurs avait un côté désintéressé lorsqu’il parlait des mises.
La partie avait plus d’attention que la fin.

- Et je te demande la même chose, un truc sur toi que t’as jamais dit à personne.

Sourire, sourire.

Il ne faisait que jouer au miroir pour le moment, il s’intéressait bien aux réponses, aux réactions de Nasty avant de se préoccuper des valeurs des mises.

Mais bon, ça pouvait être aussi intéressant que sans aucun intérêt. Il faudra rompre le petit jeu si ça ne convenait plus au Joker, si son esprit partait trop ailleurs. Trop éloigné des cartes.
Et des poupées aussi.
Un léger rire habilla les airs, il aimait bien ses poupées. Même si certaines étaient encore sans nom, ou refusait les fleurs. Peu importait, elles étaient toutes « à lui », en quelque sorte. Dans cette manière de pensée un peu trop tordue.

Les iris d’absinthe se baissèrent sur les cartes communes, il allait falloir en retourner trois après, non ?
Qu’est-ce qu’il pourrait bien raconter s’il venait à perdre d’ailleurs ? Il avait une petite idée, alléchante, amusante, selon lui.

Puis, le Bouffon du Tyran reprit sa contemplation sur le Panda face à lui.

Laisser la demoiselle diriger un peu, il n’allait pas s’indigner pour ça, ça avait quelque de drôle.

- J’imagine que tu suis, nan ?


Ça occupait l’esprit au moins. Il ne pensait pas pour le moment à comment dépecer, à comment s’y prendre pour que la peau soit tout de même tendre, facile à manier. Même lorsque la personne face à lui avait une morphologie peut attirante pour qui voudrait une bonne réserve de peau.

Cependant, Pit avait déjà de quoi faire, alors une de plus un peu déchirée, ce ne serait pas trop grave.

Non, hein ?

- Après, tu retournes les cartes, hein ?

Grand sourire, toujours.
Le Chef des Raccommodeurs avait déjà quelques idées pour les prochains tours, ce qui fit briller quelque chose dans ses lacs d’absinthe. Quelque chose qui aurait de quoi être intéressant.
Est-ce que Nasty était fairplay ? Il le saura bientôt. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 216
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Ven 22 Avr 2016 - 22:10



Nasty a un mouvement de recul léger, un bref instant de surprise, snacké sur le vif. Pit vient d'éclater de rire, mais rien à voir avec son hilarité mécanique, un peu forcée et inquiétante. C’est un vrai rire qui part du coeur et qui l'illumine un bref instant comme une luciole.

Ce mec a donc un vieux reste d'humanité, finalement ?

- Ce petit prix est une faveur ? Je suis, je suis. Mais toi, faudra évidemment y laisser quelque chose…

Ah non, c’est juste un sale con.
A nouveau le ricanement automatique. La brève fulgurance s'est éteinte comme un feu d'artifice. Ça lui donne encore plus envie de décaper le superflus pour trouver la blancheur de l'os et le savoureux de la moelle. Elle ne l'aimera pas plus, mais au moins elle se noiera dans son jus de honte avec délice.

- ...comme ta sorte de cape avec les oreilles de panda. Et je te demande la même chose, un truc sur toi que t’as jamais dit à personne.
- Ouais, ouais ouais... Tu m'prends pour une mouillette avec ton rire de porte rouillée ? Mec, évidemment que j'vais suivre, c’est la règle du donnant-donnant. On peut pas miser moins que ce qui a déjà été foutu sur le tapis.


Cinq cartes étalées.
Trois à retourner.
Un nouveau tour de mise-ou de bluff.
Puis deux.
Et faites vos jeux.

La concentration est à son paroxysme, les masques bien fixés. On est prêt à se la jouer sévère dans la forge. Pendant quelques minutes étirée, la pluie ne tombe plus, les enfants son absent, même l'ile n'existe plus. L'univers se réduit aux deux joueur rivés au plateau, et aux quelques cartes pudiquement dissimulées. Le panda frétille au fond d'elle même. C’est bon cette excitation, putain ! C'est grisant, délicieux, ça emplit le rien.
Lentement, Nasty, dévoile les timides du premier tour : une reine de coeur, un 8 de carreau, un 5 de trèfle.

Reniflement dédaigneux. Claquement de langue.
Nasty ne s’est pas départi de son vilain petit sourire de garce.

- Je relance de mes mitaines. Tu suis ou tu te couches comme une des prostiputes du port ?

Simple formalité.
Elle sait qu'il suivra.







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 23 Avr 2016 - 14:36

Un brin plus sombre, le sourire qui se dévoila à l’Artisane. Pourquoi plus sombre ? Parce que l’esprit venait encore une fois d’imaginer, d’illustrer ce cher projet de manteau. Celui en peau pas si rare, mais étonnement dont personne n’avait eu l’idée de s’en servir. Quel gâchis. Il y avait pensé parce qu’ils étaient en train de parler de vêtement. Non ?

Il ricana, il n’avait que ça à répondre lorsqu’il revint à lui.

Le Joker sourit largement, les cartes dévoilées sont intéressantes. Il y avait sûrement quelque chose à faire avec les prochaines. Une petite suite ? De toute manière, le Chef ne s’intéressa pas à ses propres cartes, ce n’était que l’issue qui portait son intérêt. Et puis… il se fichait bien de gagner ou de perdre.

Juste passer le temps, juste jouer un peu avec cette nouvelle poupée qui n’avait pas encore de nom.

Pit ne regarda même pas ses cartes pour se les remettre en tête, il les avait déjà imprimées. Ça suivait avec des mitaines ensuite, parlant aussi de catins. Le Joker gloussa à cette phrase, c’était évidemment une question rhétorique.
Non ?

Le Raccommodeur en Chef fixa, d’un regard perçant, Nasty.

- Je mise ma chemise, simplement.

C'était une valeur supérieure, non ? Il aurait pu laisser ses lunettes, mais le jeu ne serait pas intéressant au final.
Il y avait presque un ton désintéressé, comme si le jeu ne l’intéressait qu’à moitié. Il se demandait bien ce qui se cachait derrière les cartes tournées face au sol. Il gagnerait ou non ? Est-ce que ça avait de l’importance ? Absolument pas.

Sans décoller le regard du Panda, Pit retourna la quatrième carte pour en dévoilé un dix de cœur.

Toujours et toujours le large sourire aux lèvres. Toujours et toujours cet air sûr de lui, un brin satisfait. De quoi ? Grande question. Peut-être simplement de ce qu’il voyait au Grand Arbre, du monde qui s’y développait, de son rang, de son influence. De l’agacement qu’il faisait naître à Bow. Pauvre de ce dernier qui se pliait en quatre pour Peter Pan, alors qu’il voyait le Bouffon ne même pas devoir baisser la tête ou jouer les courtisans lèche-bottes.

Le monde semblait si parfait pour le Joker, son monde si parfait. Son jeu, ses règles. Il perdait parce qu’il le voulait bien, du moins c’était ainsi que l’esprit traduisait ce qui se passait.

Que de traductions, que d’interprétations.

- Honneur aux dames pour la prochaine carte. Je doute que t'abandonnes.

Voix mielleuse, peut-être que ça marchait sur certaines, ou une certaine. Ce n’était pas efficace sur tout le monde, par contre, c’était très amusant d’en user sur tout le monde. Les réactions, c’était ça qu’il aimait, le Joker. Gloussement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 216
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Mer 27 Avr 2016 - 19:16



Elle le sent pas.
Elle le sent trop pas.
Mais poker face oblige, elle n'en montre rien.

Sur l'autre face scarifiée, ça coule en sourire niaiseux. Le gus s'imagine sans doute que s'est du tout cuit? Il mise gros soit parce qu'il a une main en or, soit -et c'est sans doute le plus perturbant- parce qu'il en a rien à foutre de se désaper. Que fait-il aux garçonnes, la nuit venue, avec ses fleurs, ses manières huileuses et son regard sexy ?

Elle se taloche mentalement ce qui a pour effet de la faire légèrement écarquiller les yeux.
Sexy ?
Jamais de la vie.
Pouah ! POUAH MILLES FOIS !
Plutôt galocher des ragondins crevés au cimetière.

Ok, il est peut-être joli garçon pour la norme des greluches qui boutonnent sur le Grand Arbre. Mais pas pour elle. Elle est la vilaine pas la princesse à sauver.

- Honneur aux dames pour la prochaine carte. Je doute que t'abandonnes.

Le miel de sa voix lui évoque le pus d'une plaie qui suppure. Ce gars, c'est de la gangrène en barre, une garantie de Grandissement sur mesure. Un frisson glacé lui parcoure l'échine. Elle en a la peau qui grêle.
La sensation est trop délicieuse pour ne pas jouer encore un peu avec ce sale psycho.
Brulera ? Brulera pas ?
Si t'étais moins conne, Nasty, tu regarderais tes cartes, lui susurre son cerveau. Mais comme toute sale gosse qui se respecte, Nasty emmerde son cerveau bien profond. Elle veut décoller, s'envoler, elle veut voir si elle aura l'endurance du fakir quand Pit lui enfoncera toutes les aiguilles de sa trousse de couture sous la peau. Cette excitation maligne la fait dangereusement planer.
Et ça s'exprime par un sale petit sourire mauvais, sans quitter les deux lacs de déchets toxiques qui servent d'yeux à son adversaire.

Un roi de coeur, il lui faut un roi de coeur !

- Tu doutes bien...

Elle retourne la carte d'un coup sec.
As de carreaux.
AS DE CARREAUX ?!
Foutage de gueule ! Il a offert des fleurs à ses cartes ou bien ???


Son désarroi intime s'exprime par un très discret et peu expansif reniflement.
Rien montrer. Rien lâcher.

- J'fais péter mon marcel,
dit-elle avec un sourire aiguisé, tout en passant une langue sur ses  lèvres de manière presque obscène. Tu suis, Pitou ?

Comme toujours quand elle bluffe, elle singe les adultes crasses qui ont peuplé son existence. Coquille vide au souffle coupé.







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   Sam 30 Avr 2016 - 17:18

Elle allait poursuivre la partie, nan ? Elle le confirmait, non ? Léger gloussement, c’était hilarant. Marrant.
Jamais le visage du Joker ne changeait, ou rarement, et là… il n’avait même pas à faire d’effort afin de montrer son air satisfait, parfois suffisant. Le Joker savait ce qu’il faisait, et ce qu’il pouvait endurer, ou accepter. Et très honnêtement, une partie de ce genre n’avait rien de dérangeant pour lui. Pas même de plaisant s’il ne cherchait pas justement à triturer l’esprit de la personne en face de lui. Mais peut-être bien que Nasty était intéressante à faire se mettre en dehors de ses gonds.

Pit observa cette fameuse dernière carte, un as de carreaux. Il observa son jeu, et ricana. Il n’irait pas bien loin, ou si ? Non, non.

Mais là n’était vraiment pas son intérêt. C’était bien plus alléchant de jouer avec les nerfs. C’était leur dernier tour de paris cette fois-ci, du moins, il le lui semblait. Déjà que son esprit vagabondait un peu partout mais pas forcément sur la situation. Ce serait compliqué de toujours être à son affaire.
Il se perdit plutôt à observer avec attention l’Artisane, sa peau ne devait pas être particulièrement élastique… Dommage de ne pas pouvoir se servir de cette organe, enfin, il pourrait peut-être en faire des accessoires, à moins qu’il y ait une autre utilité. Le sourire s’élargit.

- Encore un dernier pari chacun, juste hein ?

Un rire s’échappa de sa voix. Ses yeux d’absinthe observèrent son propre accoutrement. Il ne partait même pas dans l’optique de devoir se dessaper ou non.

Il n’était plus à ça près de toute manière.

- Ce que j’ai aux pieds.

Ses chers rangers, pour coller avec le décalage des bretelles pendant au pantalon brun, presque un brun militaire par sa largeur. Une sorte de thème vestimentaire peut-être. À voir, parfois il changeait, parfois il choisissait un thème avec une de ses Raccommodeurs.

- À moins que ce ne soit pas suffisant, et qu’au lieu de ça il faille le pantalon.

Air détaché, et pourtant le sourire demeurait. Pourtant c’était à mourir de rire, parce que l’issue serait bientôt là. Ils montreraient leur jeu, et celui qui aura la meilleure combinaison gagnera.
Heureusement tout de même que le Joker n’avait déjà plus aucune pudeur que ce soit, sinon sans doute aurait-il été mal à l’aise. Ça faisait déjà longtemps qu’on lui avait inculqué qu’il n’était pas propriétaire de sa propre chair. Alors qu’importait.

Bon, le jeu.

Peut-être une suite possible… Le Joker en eut déjà marre de réfléchir à ce qu’il avait. Il se contenta de jeter un dernier coup d’œil à son valet et son roi. Respectivement Trèfle et Pique.

Ce qui l’intéressait, c’était le jeu de Nasty. Et de savoir de quelle manière il allait jouer à la mettre mal à l’aise.

- Sûre que tu veux pas abandonner ?

Sourire tout de miel.
Ce n’était pas forcément la Poupée qu’il fallait plumer pour jouer avec ses nerfs.

Le Panda était une Poupée de quoi d’ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bien Piètre Choix De Mots   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La présentation d'un bien piètre chasseur...
» char leger
» Les mots qui résonnent ...
» 3 petits mots
» TUTORIEL FACTION S2 > Bien démarrer avec Sylve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-