Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Ven 16 Juin 2017 - 14:39

Il est complexe de s'adapter à un changement trop brutal, même si c'est nous qui l'avons provoqué. Sense n'a rien contre son nouveau clan, outre le fait qu'elle ne se sent pas encore comme faisant partie de ce noyau, de ce grand Nous. Elle n'est qu'un Je, pour l'instant. Un qui peine à adoucir son vocabulaire et à ne pas s'enfuir pour disparaître dans les méandres de l'île dès qu'on la quitte du regard. Peut-être que c'est la culpabilité qui provoque ça, d'avoir laissé derrière ceux avec qui elle a passé pas mal de temps. L'adolescente ne peut s'empêcher d'y songer à de courtes intervalles. Son cerveau n'a jamais été du genre à se calmer, et encore moins à ne pas ressasser ses actions à chaque occasion.

Sense s'occupe. Elle effectue son boulot avec autant d'attention que possible. La diplomate corrige ceux qui ne savent encore, et prend le temps de marmonner des explications, une main dans ses cheveux en bataille. C'est pénible, de ne pas trop savoir comment justifier sa situation. Si elle n'avait pas été aussi bornée, et élevée par des cons, tout irait mieux. Quoiqu'il y en aussi dans son nouveau groupe. Pour ne pas dire que certains semblent aussi motivés qu'un animal en hibernation quand on tente de leur faire la conversation. Ou bien c'est elle qui s'y prend mal.

Elle se pose trop de questions, des centaines sans doute. C'est épuisant, et Sense en a sa claque, de jouer à ce petit jeu de victime éplorée. Alors, la jeune fille cherche une solution. Une personne à qui parler pour ne pas imploser et fondre en larmes. Ça serait con, elle a réussi à maquiller ses yeux d'une façon plus ou moins correcte pour une fois. Et puis, Sense repère le soleil, celle qui semble briller même si peu le remarquent.

« Qu'est-ce qu'ils sont chiants les autres, » qu'elle lui sort sans même dire bonjour, un yoyo à la main. Oh, c'est vrai que les bonnes manières sont importantes. Avec un sourire espiègle, bien que peu prononcé (ses dents restent un sujet aussi sensible que tout le reste), Sense tapote l'épaule de son ainée. « Bien ou bien, Bambi ? »

Merde, voilà qu'elle parle comme son abruti de frère. Elle soupire avec un air désolé, pour s'excuser. « Alors, ta journée ? »






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Jeu 22 Juin 2017 - 12:31

Son reflet la surprend dans la lame du hachoir, aussi larmoyant qu’il est accusateur. Elle se trouve le teint gris et les yeux fatigués. Elle ne ressemble à rien, décide-t-elle comme souvent. Deux chasseurs un peu plus loin murmurent entre eux, et égoïstement, elle se persuade qu’ils se moquent d’elle.
Ce n’est pas eux, c’est elle.
Au bord du craquage, elle est. Toujours sur les nerfs, au bord des larmes à la moindre contrariété. Elle a passé une mauvaise journée. Mais la veille aussi, et l’avant-veille aussi. C’est la pluie.

Elle tiendra pas deux jours.

Sans qu’elle sache pourquoi, ce qu’on lui disait lorsqu’elle est arrivée lui revient en boucle. Pourtant, elle a tenu. Elle est restée. Elle a fait tant d’efforts pour leur montrer à tous qu’elle pouvait avoir sa place. Pourquoi elle y repense, maintenant ?

« Qu'est-ce qu'ils sont chiants les autres, » Elle fait volte-face, prise par surprise. « Bien ou bien, Bambi ? »

Et immédiatement, un sourire timide vient fleurir sur ses lèvres.
Sense est là, jouant avec son yoyo, et les murmures se taisent. Elle est comme ça, Sense, elle vient la voir sans se trouver d’excuse. Mauvaises langues, certains vont dire que les diplomates n’ont que ça à faire. Mais elle, ça l’arrange.

« Sense ! » s’exclame-t-elle, la voix aiguë. « Mon dieu j’a-dore ce que t’as fait avec ton eye-liner !!  »

Si Lacerate était dans le coin, elle lèverait les yeux au ciel si fort qu’elle se rendrait aveugle.
Bambi s’en moque.
A sa question, elle fait un geste vague en direction des lames qu’elle nettoie, et de la pile de linge qui l’attend par la suite.

« Très bien », ment-elle.

Son ton tremble, témoin des larmes qui menacent de couler, mais c’est assez habituel pour que Sense ne le remarque pas.

« Un peu sanglante », plaisante-t-elle.

C’est ça, aussi, la force de l’habitude, ne plus se demander si le sang qu’elle nettoie sur les vêtements de ses gosses sont le leur ou celui des bêtes qu’ils abattent.

« Et toi ? Ça se passe toujours bien ? »

Elle a pris un ton de confidence, un sourcil levé d’un air entendu. Visiblement préoccupée de l’intégration de sa nouvelle amie.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Jeu 22 Juin 2017 - 13:41

La violence des chasseurs la dérange un peu, tout comme les lames teintées de rouge. Sauf que Sense n'a pas franchement l'intention de s'étaler sur ce qu'elle apprécie le moins lorsqu'elle visite Bambi. Ça serait cruel, de ne pas se focaliser sur les bons trucs, le fait qu'elles sont en mesure de se parler malgré leurs groupes à l'opposé l'un de l'autre. La remarque sur son eyeliner lui fait plaisir, et ses joues se teintent légèrement de rose. C'est difficile de se maquiller les yeux, surtout du côté où elle voit plus grand-chose.

« Je m'améliore je trouve ! » Son ton est léger, même si elle n'est pas très à l'aise. « J'ai un peu foiré l'autre œil mais avec mes cheveux devant ça se voit pas. » Sense sait qu'elle a de gros progrès à faire, si elle veut être une fille aussi cool que Bambi. Bon, sans la partie où il faut nettoyer des armes, parce que c'est un peu glauque ça.

Son yoyo est projeté un peu trop haut, passant à côté de l’œil valide de Sense avant qu'elle ne le fasse revenir entre ses doigts d'un mouvement sec. Ce n'est pas le lieu parfait, pour une conversation, et son amie paraît un peu fatiguée. Rien de dramatique, tant qu'on ne s'y intéresse pas trop.

« Personne te fait chier, hein ? » Sense demande sans prendre le temps d'y réfléchir. Vraiment, niveau diplomate, ce n'est pas encore ça. Elle devrait tenter une approche plus subtile, au lieu d'interroger la mère apprentie à chaque fois qu'elles se voient.

L'adolescente ajuste quelques mèches de cheveux devant son œil, pour réfléchir à une façon de changer le sujet. Heureusement que Bambi décide de lui poser une question à ce moment là. Une qui laisse pourtant la diplomate un peu perplexe, et elle hausse les épaules.

« J'pense pas qu'ils me détestent, donc ça passe. C'est juste que certains qui comprennent pas trop mon truc. » Quelle éloquence. Le truc, c'est pas la bonne façon de parler de ce qu'elle vit, sans doute. Sense n'a pas beaucoup de termes à mettre sur ses sentiments, pour l'instant. « Tu me connais, ça ira. Un peu comme toi ici. Tu travailles dur, et j'fais de même. »

Une pause.

« Y'en a quelques-uns, ils utilisent un vocabulaire pour faire genre qu'ils sont les plus intelligents et j'ai envie de leur dire d'aller se faire voir. Mais sinon je gère. » Sense tire la langue, comme pour sous-entendre que ce n'est pas grave.






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Mer 28 Juin 2017 - 21:52

L'arrivée de Sense dans la cabane a ravivé les murmures des deux chasseurs derrière elles. Ça doit être de la diplomate qu'ils parlent maintenant. Bambi les ignore, et sourit, lâche même un gloussement à la remarque de son amie sur ses yeux.

« C'est vrai que t'as pas le problème de la symétrie. »

C'est peut-être terrible de dire ça à une fille quasi borgne. Bambi ne se rend plus trop compte de ces choses là.

« Personne te fait chier, hein ? »
« Non, bien sûr que non », proteste-t-elle, un peu trop vite.

Elle répond toujours la même chose à cette question que Sense lui pose trop souvent. Ses attentions la flattent autant qu'elles la gênent. Même si on l'emmerdait, elle ne le dirait pas. Du moins, pas dans l'intention qu'on la venge. C'est autant une question de fierté que de peur. La plupart des chasseurs ne sont pas des tendres ; elle préfère rester de leur côté, quitte à subir quelques moqueries.
Paradoxalement, ils sont parfois les premiers à la défendre lorsque c'est d'autres qui l'attaquent.

« Tu t'inquiètes tellement ! »

Elle a un rire attendri.

Sense poursuit, lui répond, avec son habituelle nonchalance. Le yoyo se balance entre elles, et Bambi a toujours le réflexe de fermer les yeux quand il arrive à son niveau, bien que la diplomate gère son truc.
Son truc, dit-elle.
La mère fait une petite moue, désolée.

C'est normal, elle suppose, que beaucoup ne comprennent pas Sense. Ou en tout cas, son parcours. Elle a de la peine à leur en vouloir, même si quelque part, son cœur se pince. L'autre jeune fille n'a pas l'air très affectée, mais Bambi se persuade qu'elle l'est, au fond. Elle se contente de hocher la tête, et sourire, parce que c'est vrai, elle travaille dur, elles travaillent dur toutes les deux.

La réplique suivante la fait rire de nouveau.

« Tu plaisantes ? J'adore comment vous parlez, chez les diplomates. J'adorerais en être une. »

C'est une vérité rare. Bambi se rappelle encore de son arrivée et d'à quel point Bow et Rachel l'avaient impressionné. Elle n'a pas eu beaucoup d'autres occasions de leur parler, mais l'intelligence et le vocabulaire des diplomates l'a toujours enchanté.

« Fais attention, tu vas finir comme ça, toi aussi. Et je ne pourrais pas te comprendre sans dictionnaire. »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Mer 28 Juin 2017 - 23:33

« C'est vrai que t'as pas le problème de la symétrie. »

La phrase semble sortir de nulle part, et la blonde ne peut s'empêcher de pouffer un peu. C'est con, comme réponse, et pourtant ça ne la dérange pas. Au final, Bambi n'a pas tort. Pour lui prouver, elle utilise sa main libre pour repousser ses cheveux, uniquement une poignée de secondes. Le maquillage ne ressemble pas à grand-chose, sans être dramatique, de ce côté là.

« Tu me diras, même si j'voyais correctement, une pote m'a dit qu'on foirait toujours d'un côté. » C'est étrange, de parler de June. Ça fait un bail, en fait. Juste assez pour que Sense se dise qu'il faut pas y songer justement. Que c'est mieux comme ça.

Est-ce qu'elle s'inquiète trop pour son aînée ? Peut-être. Voir Bambi pleurer alors qu'elles se connaissaient à peine lui a foutu comme un coup de poing en plein dans l'estomac. Et si la diplomate s'autorisait une longue analyse mentale, il y aurait sans doute une question de transfert de sa propre situation. C'est bien pour ça que la cadette s'oblige à fermer sa gueule et à se concentrer sur tout sauf ses propres pensées. Le yoyo s'accélère un peu entre ses doigts, comme pour en témoigner.

Et puis finalement, elle l'arrête.

« T'as qu'à bouffer un dico des synonymes et tu devrais pouvoir nous rejoindre incognito pour la pause thé. » L'idée est plutôt comique, et Sense n'est pas sûre que son groupe organise ce type d'événements lors de leur temps libre. Ou alors elle n'y a pas encore été convié, ce qui serait pourri, parce que le thé c'est pas si mal. De préférence glacé, et à la pêche. Voilà que son cerveau dérive encore, et elle reste silencieuse un petit moment avant de reprendre.

« Achève moi si je deviens comme ça. Moi c'que j'aime chez les diplomates c'est la liberté, comme avec les éclaireurs. Visiter les peaux-rouges, me balader. » Me poser là où j'ai failli me buter, aussi.

Mauvaises pensées. Sense semble soudainement fascinée par ses pieds, qui mériteraient qu'elle en vernisse les ongles un jour où elle aura le courage. Quand il fera meilleur en fait.

« Les chasseurs ça serait trop violent pour moi, je pense. » Son regard dévie lentement vers les outils de travail de son amie, et elle semble perplexe. « Autant casser le nez des cons avec mes yoyos c'est marrant, autant ça un peu moins. » Et pourtant, c'est la vie de Bambi, alors elle ne se sent pas de trop critiquer.

« Pour le maquillage, t'aurais pas des astuces ? » En parlant, Sense s'appuie un peu contre le mur le plus proche, avec son épaule. Un signe qu'elle souhaite traîner dans le coin un moment. « J'tai pas trop interrompu dans ton boulot d'ailleurs ? »






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Ven 30 Juin 2017 - 14:53

Bambi retient un frisson inapproprié lorsque Sense dégage son œil mort. Elle se contente de gravement hocher la tête, approbation silencieuse à l'éternel dilemme du maquillage symétrique. La pote en question savait de quoi elle parle.
Elle imagine très bien les diplomates se faire de petites tea party : l’image la fait sourire. Ça colle à leur esthétique, et leur cabane aux allures grandioses de bibliothèque. Chez les chasseurs, pas l’ombre d’un bouquin ou d’un fauteuil moelleux. Ça manque sans doute.

« Ce serait génial. Invite moi la prochaine fois. Je prends le mien sans sucre. »

Clin d’oeil appuyé. Elle embraye.

« C’est pas si mal de bien parler. Mais j’avoue que ça ne plaît pas à tout le monde. » Elle jette un vague regard aux chasseurs derrière elle. « Si personne ne te comprend, déjà, c’est que t’as un problème. »

Elle repense, avec un certain attendrissement, à une discussion enflammée de la veille avec ses gosses, sur le sens du mot “vestige”. Aucun d’entre eux n’avait en tête la véritable définition. Mais les chasseurs font souvent un effort spectaculaire pour ne pas passer pour des intellos. Peut-être qu’ils font seulement semblant d’être bêtes.
Bambi rejette ses cheveux en arrière.

« Je t’envie », déclare-t-elle. « Je n’ai pas vraiment l’occasion de rencontrer des peaux-rouges. »

Elle hésite, un instant, à préciser qu’elle connaît des pirates. C’est très mauvais genre, de fréquenter l’ennemi, même si tout ça reste cordial.
Tout le monde a droit à ses petits secrets.

« Je suppose que tout le monde n’est pas fait pour tuer des animaux », concède-t-elle.

Elle pensait ne pas l’être non plus. Elle pouffe devant la violence pourtant assumée de Sense : casser des nez, pourquoi pas. Certains le méritent.

« Je me maquille pas si bien que ça. Ça fait même longtemps que je ne le fais plus tous les jours », admet-elle, rougissant. « Je n’ai même pas de miroir. J’utilise ça. »

Elle brandit le hachoir qu’elle a si bien nettoyé : on voit en effet leur reflet dedans. Jusqu’à peu, il n’avait que cet usage. Puis elle s'en est servie pour tuer une ou deux créatures des marais, lors du sauvetage d’un garçon. L’usage auquel il était destiné, finalement. Elle tente de ne pas y penser le matin en appliquant son mascara.

« En arrivant sur l’île, j’avais des réserves mais j’ai tout terminé. Je fais des tests avec des pigments que je trouve, ce genre de trucs. Mais c’est risqué, je ne veux pas me rendre aveugle. »

Bambi est toujours en deuil de son tube de mascara waterproof : elle l’a gardé une fois vide pour y faire des essais. Mais après avoir fini avec les cils violets pendant toute une semaine, elle a fini par céder à la prudence.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Ven 30 Juin 2017 - 20:49

Elle a la vision de Bambi, assise sur un fauteuil abîmé une tasse de thé à la main, et c'est plutôt mignon. Même s'ils doivent respecter les rôles que Peter leur impose, Sense se dit qu'elle l'inviterait bien dans leur cabane un de ces quatre, histoire qu'elles traînent un peu dans un endroit qui n'est pas un lieu de mort. La pacifiste en Sense sera toujours mal à l'aise face aux chasseurs en général, sans doute.

« Avec joie, chère amie. » C'est simple, de rire un peu de tout ça avec l'apprentie mère. Même si, dans le fond, Sense ne s'autorise jamais à rire ouvertement. Le son est bien trop grave, une catastrophe. A croire qu'elle aurait dû se pointer sur l'île bien avant.

« Nan mais des fois, j'te jure, ils se lancent dans des discours et y'a un mot par phrase qui paraît venir d'une autre langue. » Ce que Sense ne mentionne pas, c'est qu'elle mémorise assez rapidement ces termes. Tout comme elle serait parfaitement en mesure de les ressortir si c'était nécessaire. C'est juste pas son truc, de prendre de grands airs avec les gens qu'elle apprécie.

L'adolescente modifie sa position pour presser son dos contre le mur, après avoir dégagé ses cheveux. D'une main, elle joue avec les pointes, se disant qu'un jour il faudra qu'elle en prenne soin. Au lieu de juste autoriser sa masse capillaire à faire n'importe quoi.

« Si un jour j'ai besoin de faire des négociations sur le thème de la chasse, t'auras qu'à m'accompagner. Tu t'y connais plus que moi. » La proposition est sincère, et il est rare que Sense mente de toute manière. Être dehors et parcourir l'île encore et encore est la plus agréable des sensations. Celle de n'avoir ni maître, ni obligations.

Ses sourcils se froncent, et assez franchement, alors que la diplomate écoute les propos de son amie au sujet de son maquillage. C'est la merde, songe t-elle sans oser le dire. Il est rare qu'elle-même se maquille chaque jour, surtout lorsqu'il s'agit de se balader sous la pluie comme souvent en ce moment. Question d'habitude aussi, et le gloss couleur framboise que June portait en permanence lui manque.

« Tu sais que j'peux t'en ramener du maquillage ? » Sense marque une pause, s'autorisant un sourire qu'elle cache immédiatement avec le dos de la main. Dommage qu'on fasse pas dans l'orthodontie dans le coin. « Chez les peaux-rouges, je récupère des pigments pour Tool et ses créations. Et on m'en a déjà donné pour me peindre les yeux ou ce genre de trucs. C'est sans danger. » La grande majorité est quand même offerte à celui qui lui a offert un si beau yoyo en bois, parce qu'il est doué dans ce qu'il fait et Sense est sûre qu'il mérite des encouragements.

« T'en voudrais, Bambi ? » L'indécise se rapproche, et elle passe lâchement son bras autour des épaules de l'aînée. « Pour moi, tu te maquilles hyper bien, mais c'est parce que je débute. Tu vas voir qu'un jour j'aurais l'air d'une rock star. »

Une ayant ratée son comeback pour finir oubliée dans un vieux mobile home au fin fond de l'Utah ouais.
Enfin, ça Sense ne peut pas le dire, ça fouterait l'ambiance en l'air.






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Mer 12 Juil 2017 - 11:07

Bambi se contente de rire à la proposition de Sense ; elle sait que c'est à demi une blague et à demi de la pure politesse. Jamais une mère, encore moins apprentie, n'aura à aller faire des négociations de chasse. Elle n'est même pas censée y connaître quoi que ce soit, même si en pratique elle a sali ses mains par le sang plus souvent que nécessaire.

Par contre ses yeux s'allument lorsque l'autre jeune fille parle de ramener du maquillage.

« C'est vrai, tu ferais ça ? »

La question est rhétorique, Sense n'est pas adepte des promesses dans le vent.

« J'ai toujours peur de me brûler si je mets n'importe quoi sur mes yeux », raconte-t-elle. « Une fois, avec Joy, on a utilisé par erreur un shampoing qui changeait de couleur et d'odeur. Je me suis frottée les yeux, mes cils et mes sourcils ont clignoté pendant des jours ! »

Elle balance ça comme une anecdote marrante mais lorsque ça lui est arrivé, elle ne riait pas du tout. En fait, elle s'est cachée derrière ses cheveux pendant une bonne semaine, morte de honte.
Joy n'avait pas l'air de le prendre aussi mal. Peut-être parce que Joy est toujours perchée.

Elle rejette d'ailleurs ses cheveux en arrière, dévisageant la diplomate, un air faussement critique : jugeant son potentiel de rock star.

« Ça doit pas être si difficile, un maquillage de rock star. Si tu te rates, frotte tout, rajoute du noir, et appelle ça un smoky eye ! »

Sense la pousse sur des pentes sacrément glamour, maintenant qu'elle y pense. Elle n'a jamais eu la main lourde sur le maquillage, se contentant de cacher des boutons et d'assombrir ses cils. De peur d’aggraver son cas de pauvre blonde superficielle, elle n'est jamais allée plus loin. Son amie lui inspire des paillettes, de longs traits d'eye liner, des explosions de couleur. Comme une gamine qui découvre le maquillage pour la première fois, elle se sent une bouffée d'excitation. Elle veut y jouer, le plus vite possible.
Avec Sense comme cobaye de choix.

« Tu crois que tu pourrais en ramener quand ? J'aimerais trop essayer. Tu me laisserais tester des trucs sur toi ? »

Elle claque des mains sans trop pouvoir contenir sa joie.

« Après il ne te resteras plus qu'à chanter ! »

Est-ce qu'elle le sait seulement ?
Sense, rock star, prodige montant de la musique imaginaire.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Jeu 3 Aoû 2017 - 23:00

La pensée d'être une star n'est pas si mal. Bien sûr, Sense a tendance à toujours imaginer la situation la plus pourrie possible. Comme de devoir jouer dans un coin paumé de l'Alabama dans un bar à moitié vide. Pourtant, l'idée de grimper sur une table pour chanter aussi fort que possible est plutôt marrante. Pas qu'elle se permettrait un truc pareil, avec sa voix. Ses divagations au sujet de tatouages et de mini-jupes sont arrêtées net par la petite histoire qui la fait grimacer. Ça a dû être la merde, de subir une galère dans le style. Son regard se fait sympathique tandis qu'elle tapote sur l'épaule de Bambi avec ses doigts.

« On va éviter de te faire ressembler à une guirlande qui clignote c'te fois. Techniquement, j'ai jamais eu de souci, donc ça devrait aller. Au pire on y testera d'abord sur mon mauvais côté. » Celui au niveau duquel elle ne ressent pas assez pour se plaindre si le maquillage pique. Ce qui n'en fait pas forcément une bonne idée, puisque Sense pourrait se faire mal dans l'histoire.

Face au regard inquisiteur, elle prend la pose, penchant la tête sur le côté, une main sur sa hanche. Alors, quel est son potentiel ? Sans doute pas très haut, entre une méduse échouée et un légume moche. Quoique l'adolescente espère qu'elle tient plus de la méduse quand même. Un légume ça ne pense même pas. Bon sang, il faut que son esprit se calme un peu.

« Tu crois que tu pourrais en ramener quand ? J'aimerais trop essayer. Tu me laisserais tester des trucs sur toi ? »

Pendant un moment, la diplomate hésite, compte les jours dans sa tête. Le temps n'a pas de valeur ici, donc c'est complexe de donner une réponse précise.

« Bientôt, j'suppose ? Et aucun souci. Tu as toute ma confiance pour ces choses là. Et même pour le reste en fait. Entre mon yoyo et ton hachoir, je pense que tu es une meilleure combattante que moi. » Sense ne sait pas trop si elle tente de valoriser son amie ou de s'enfoncer un peu plus. Probablement un peu des deux.

L'adolescente décide de balancer un truc franc pour la dernière question, parce qu'il n'y a pas de raison de mentir. « Ma pote disait que je chantais bien. Mais j'ai une voix de mec, hyper grave. Donc voilà, je ne me sens pas très chaud pour utiliser mes compétences vocales. » Elle se prend à rire un peu, pas très fort. « Compétences vocales, genre. Voilà que j'me mets à parler comme les autres. D'ailleurs, toi tu sais chanter ? Tu veux qu'on monte notre propre duo ? » C'est simple de plaisanter avec Bambi, et appréciable.






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Dim 20 Aoû 2017 - 23:53

Bambi n'aime pas trop quand Sense parle de son mauvais côté.
Ça fait un peu monstre ou bad guy de comics, même si elle en parle avec désinvolture. Elle voudrait lui dire que ce n'est pas à elle de jouer au cobaye. Pas parce qu'elle a perdu quelque chose qu'il faut en profiter pour achever de le détruire. Bambi ne dit rien, elle se contente de faire la moue.

« Bientôt, j'suppose ? Et aucun souci. Tu as toute ma confiance pour ces choses là. Et même pour le reste en fait. Entre mon yoyo et ton hachoir, je pense que tu es une meilleure combattante que moi. »

Elle rit.
Embarrassée maintenant.

« Mais non .... »

Elle n'a jamais su se battre. C'est pas un truc de mère, ça. Bien sûr dans un coin de sa tête trotte cette fois dans les marais, Lacerate, Careless, les créatures, mais elle ne va pas s'appeler combattante pour autant, non. Sense a beaucoup plus la dégaine. Suffirait de pimper le yoyo, un fil d'acier, des piques, un truc comme ça, ce serait digne d'un de ces mangas qui passaient le matin à la télé.

« Ma pote disait que je chantais bien. Mais j'ai une voix de mec, hyper grave. Donc voilà, je ne me sens pas très chaud pour utiliser mes compétences vocales. »
« Tu as une jolie voix. » proteste-t-elle.

Bambi elle, a une voix trop aiguë.
On dirait un piaf ou un petit jouet pour chien quand elle s'énerve, c'est des chasseurs qui lui ont dit.

« Compétences vocales, genre. Voilà que j'me mets à parler comme les autres. D'ailleurs, toi tu sais chanter ? Tu veux qu'on monte notre propre duo ? »

L'apprentie éclate de rire de nouveau, un peu plus franchement.

« Allez ! »

Et puis elle hésite et rougit et son sourire s'affaisse.

« Attends, pour de vrai ? Mais je ne sais pas chanter. »

Le duo grave et aigu. Duo de blondes. Elles auraient l'air connes. Elle ne veut pas dire ça à Sense, mais elles auraient l'air vraiment connes. Et puis c'est vrai qu'elle sait pas chanter, elle a pas de puissance, pas de compétences vocales, voilà. De toutes façons les chasseurs ça chante pas. Maxence ne chante pas.

« Je veux pas être une rock star moi, j'ai jamais vraiment voulu ... » elle s'étrangle. Elle sait pas ce qu'elle veut dire par là. Chanter ? Être célèbre ? Montrer sa gueule sur une scène ? « Ce genre de trucs », conclut-elle.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Mar 22 Aoû 2017 - 0:23

Sense n'ignore pas qu'elle pourrait avoir des compétences en combat, si ça l'intéressait. On lui a déjà suggéré, alors que l'adolescente était chez les éclaireurs. Conseillé d'avoir une arme qui ne sert pas qu'à s'enrouler autour du poignet de l'adversaire pour le désarmer. Quelque chose de plus brutal, apte à causer des dégâts. Sauf que ça va contre son sens moral, le besoin de protéger au lieu de détruire. Des combattants, le Grand Arbre en compte sans doute trop. Elle n'a pas l'intention de rejoindre leurs rangs.

C'est dans ces moments que l'Indécise se dit que les diplomates lui conviennent peut-être plus qu'elle ne le pense. Son expression se radoucit un peu, lorsque Sense songe qu'elle pousse sans doute un peu trop Bambi sur une voie qui ne lui plaît pas. Il n'y a rien de plus agaçant que la pression sociale venant de ses potes, ça elle s'en rend bien compte. Le sujet s'enfonce dans les méandres de la conversation, s'y perdant sans qu'elle ne fasse le moindre effort pour l'en sauver.

« Tu as une jolie voix. »

C'est un peu pareil du côté de son amie, dans le fond. Sense apprécie la remarque, tout en se sentant un peu mal à l'aise face à cette possibilité. Elle se met ses propres barrières, celles que personne ne doit franchir sous peine de déclencher la fin du monde. Sur scène, l'Indécise perdrait ses moyens sans hésiter. Un peu comme si on la forçait à participer plus que nécessaire aux discours des siens. Il est tellement plus simple d'écouter Héron et sa flûte que d'être celle sur le devant de la scène.

« Attends, pour de vrai ? Mais je ne sais pas chanter. »

Il y un blanc, du côté de Sense. D'autres phrases paraissent jaillir de nulle part et elle lève les mains brutalement, comme pour en ralentir le flot.

« Je plaisantais, t'inquiète ! J'me vois très mal chanter devant qui que ce soit. Enfin, pas mes potes quoi. » Bambi en est une, bien sûr. Ses mains se baissent, une termine sur sa hanche. Et Sense secoue la tête, regardant les mèches blondes faire n'importe quoi en retour.

« C'est vachement fort, de monter sur scène, de t'offrir au public. J'pense pas que ça soit un truc qu'on peut faire sans avoir… J'sais pas. J'veux pas dire du cran parce que je crois qu'on en a, toi et moi. A notre façon on a de l'importance. » Sense hésite un peu, parce que dans le fond, elle sait que leur réputation n'est pas fantastique. La pensée est poussée aussi loin que possible tandis que la gamine met son poids sur une jambe, accentuant le mouvement de ses hanches. Une pose un peu plus solide.

« Moi j'voudrais être comme toi, et toi comme quelqu'un d'autre sans doute. C'est un cycle. Y'a toujours quelqu'un de cool qu'on admire.
Tout ça pour dire que chanter ça serait vraiment amusant un jour, mais certainement pas en un vrai duo. J'sais pas, genre dans les bois, là où personne pourrait nous entendre.
 »






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Mer 23 Aoû 2017 - 13:27

« Je plaisantais, t'inquiète ! J'me vois très mal chanter devant qui que ce soit. Enfin, pas mes potes quoi. »

C'est vrai. Ce serait sans doute plus facile de se livrer sur scène face à mille inconnus. Ses amis, de toutes façons, Bambi n'en compte pas une foule. Les autres mères, ou Green à l'occase, peut-être. Pas des gens en face de qui elle voudrait monter sur une table pour chanter ou danser, se livrer en spectacle, l'image est aussi terrible que si elle se mettait à poil pour faire le tour du Grand Arbre à cloche-pied.

« C'est vachement fort, de monter sur scène, de t'offrir au public. J'pense pas que ça soit un truc qu'on peut faire sans avoir… J'sais pas. J'veux pas dire du cran parce que je crois qu'on en a, toi et moi. A notre façon on a de l'importance. »

Bambi regarde Sense et ses yeux s'embuent malgré elle, c'est pas de sa faute, c'est une sentimentale de haute voltige. N'importe quel petit discours peut la faire partir en vrille, et même si c'était sûrement pas l'intention de Sense, ça l'a émue au possible.
Irrécupérable.
Et importantes.

« Moi j'voudrais être comme toi, et toi comme quelqu'un d'autre sans doute. C'est un cycle. Y'a toujours quelqu'un de cool qu'on admire.
Tout ça pour dire que chanter ça serait vraiment amusant un jour, mais certainement pas en un vrai duo. J'sais pas, genre dans les bois, là où personne pourrait nous entendre.
»

Plongée dans ses pensées, Bambi se demande qui elle voudrait être.
Peut-être une fille forte ; un de ces specimens d'amazone qui parsèment les rangs des chasseurs et que tout le monde regarde ici avec admiration.
La fin de la phrase l'interrompt et la fait éclater de rire.

« Dans les bois ! »

Exclamation dramatique.
Elle plante ses poings sur les hanches.

« Tout le monde peut nous entendre, dans les bois ! C'est l'endroit le plus fréquenté de toute l'île ! Les animaux aussi ont des oreilles. » Elle prend un air sévère. « Et ils jugent. Il faut pas croire. Crois moi tu ne veux pas d'oiseaux dans ton public. Ils pensent qu'ils font ça tellement mieux. »

Elle exagère, exprès. La faune de l'île lui est familière, à force, même si elle la côtoie plutôt déplumée, évidée et pendue à des crochets. Les oiseaux ne sont pas tous des juges prétentieux à ses chants, mais elle se garde bien de le dire à Sense.

« Ça te va bien, diplomate », dit-elle, plus doucement. « Tu dis toujours les choses qu'il faut. »

Bambi lève les yeux sur celui de Sense, le seul.

« Tu devrais pas vouloir être comme moi alors que tu peux déjà être comme toi et que tu pourrais être tout ce que tu veux. »

Ça y est, c'est bon.
Elle chiale.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Jeu 24 Aoû 2017 - 20:32

Les autres jugeront toujours, Sense s'en rend compte. C'est une de ces évidences qu'elle n'a jamais cherché à combattre. Sa famille était ainsi aussi, elle attaquait sur tous les fronts, pour mieux la descendre, la forcer à devenir un truc bancal qui n'aurait pas marché. C'est pour ça que Bambi ne doit pas subir ça, que changer ne doit jamais se transformer en quelque chose de monstrueux qui lui prendra son identité. Sense n'a pas besoin qu'elles beuglent dans les bois sur des vieilles chansons toute la nuit, et encore moins qu'elles se transforment en guerrières. Juste que ça aille, qu'elles soient contentes de se voir.

« Tout le monde peut nous entendre, dans les bois ! C'est l'endroit le plus fréquenté de toute l'île ! Les animaux aussi ont des oreilles. »

La déclaration de son amie au sujet de la cruauté de la nature lui fait du bien aussi. Parce que c'est un truc auquel elle n'avait pas songé, malgré ses fréquentes escapades dans la nature. Se faire insulter par un piaf serait, ma foi, fort peu charmant. L'Indécise se retient d'imaginer la scène, même si c'est difficile. Mieux vaut pas de public du tout plutôt qu'un pourri.

« On va éviter alors. »

« Tu dis toujours les choses qu'il faut. »

Visiblement, son aînée n'a pas encore eut la chance de l'entendre jurer avec son accent Texan après s'être ratée en se prenant une racine dans les pieds. Sense ne se sent pas très douée avec ses paroles, ou plutôt leur forme. Sûr, le contenu est pas si mal, le serait si elle abrégeait pas la moitié des mots. Le haut de ses oreilles devient un peu rouge, et elle s'empresse de les cacher avec sa chevelure en bataille avant de ressembler à un four.

« J'parle beaucoup sans réfléchir tu sais. J'veux dire, j'ouvre la bouche et je balance tout d'un coup. Même si tu trouves ça bien, c'est surtout un gros bazar. Que j'essaye d'évacuer. Petit à petit. » La Diplomate est visiblement gênée, sans pour autant s'enfuir en courant.

Surtout que Bambi vient de se mettre à pleurer, alors se barrer ça serait vraiment pas cool.
Oh non, elle chiale. Sense n'a aucune idée de comment gérer la situation. Un câlin ça serait peut-être trop. Et lui tapoter l'épaule ça fait vraiment no homo. Ce qui serait pas mieux.

« Tu devrais pas vouloir être comme moi alors que tu peux déjà être comme toi et que tu pourrais être tout ce que tu veux. »

« Je vois que notre petit club de personnes à faible estime d'elles-mêmes marche super bien. » Sense réplique, ne souhaitant pas que tout devienne triste et horrible et suffisant pour qu'elle termine en larmes aussi. Enfin, ce n'est pas trop son style, elle présume.

« C'est toujours comme ça. On est jamais la bonne personne à nos yeux. » Son ton est toujours franc, quoique pas brutal non plus. Elle se rapproche, passant lâchement son bras autour des épaules de Bambi pour l'attirer plus près sans pour autant la forcer. « J'suis désolée, pour les lames. C'était pas cool de ma part de réveiller autant d'émotions chez toi. Même si c'est bien, des fois, de pouvoir… Dire ces trucs là. »

La Diplomate attrape la main de son amie, presse leur paume l'une contre l'autre pour lui montrer les différences. La texture, la taille. Des tas de petits détails qui sont importants.

« Tu me penses forte, et j'ai le même avis sur toi. Parce qu'on est des amies vraiment cool qui s'entraident et s'apprécient. Et, on nique ceux qui sont pas d'accord. Enfin, de façon métaphorique, tu vois. Putain, faut que je ferme ma gueule là. »

Son rire est un peu étranglé.






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Mer 6 Sep 2017 - 15:37

Bambi trouve dans les pleurs un certain réconfort. Du moins elle a fini par considérer ça comme un mécanisme de défense ; assez efficace pour dérouter la plupart de ses interlocuteurs, même sans le vouloir. Sense évacue en parlant, en disant ce qui lui passe par la tête, et elle, par les larmes.
C'est comme ça, c'est normal. C'est habituel. La plupart des gens ne s'en formalisent même plus, du moment qu'elle continue ses tâches même le visage inondé de larmes. Sense, elle semble bien horrifiée. Gênée. Oh, comme Bambi voudrait lui dire, que ce n'est pas sa faute.

« Je vois que notre petit club de personnes à faible estime d'elles-mêmes marche super bien. »

Elle renifle un rire et s'essuie le visage du coude.
Le manque d'estime de soi pourrait entre elles être un concours.

« C'est toujours comme ça. On est jamais la bonne personne à nos yeux. J'suis désolée, pour les lames. C'était pas cool de ma part de réveiller autant d'émotions chez toi. Même si c'est bien, des fois, de pouvoir… Dire ces trucs là. »
« C'est pas de ta faute. »

Elle laisse la diplomate lui serrer l'épaule, puis lui prendre la main. Les mettre paume à paume pour les comparer. Ça lui rappelle un Disney.

« Tu me penses forte, et j'ai le même avis sur toi. Parce qu'on est des amies vraiment cool qui s'entraident et s'apprécient. Et, on nique ceux qui sont pas d'accord. Enfin, de façon métaphorique, tu vois. Putain, faut que je ferme ma gueule là. »

Sa voix s'étrangle le temps de sa tirade.
Bambi plante ses poings sur ses hanches, l'air faussement contrariée.

« Ah non tu ne te mets pas à pleurer ! »

Mais en vérité son cœur chavire.
Elle comprend l'effort de Sense pour que leur conversation reste légère, et joue le jeu.
Pas de larmes.
Pas de drames.
Et ne pas trop montrer sinon par un sourire que ça la touche en plein cœur. Ce petit discours.
(Sense dit toujours les choses qu'il faut, voilà.)

« T'as raison. T'as raison. Mais. »

Mais.
Son sourire s'évapore.

« Peut-être que si j'étais la bonne personne aux yeux des autres, ce serait plus facile de l'être aux miens. Tu vois ? »

Elle se rappelle de cette fois au marais.
Et le regard de Lacerate. Un truc qu'elle avait jamais vu avant. Une once d'estime dans ses yeux noirs, des merci, et un bien joué. Bambi vendrait son nom pour que ça soit comme ça tout le temps. Elle s'est jamais sentie aussi utile de sa vie.
Vrai de vrai.
Alors c'est facile, de dire que les autres, on les nique, mais c'est difficile de se débarrasser de cette envie de plaire.

« Peut-être que si j'étais cool comme Max. Que je pleurais pas tout le temps et que je marchais avec de grosses bottes de cuir et un regard qui lance des éclairs. »

Bambi pointe devant elle le hachoir, un œil fermé, comme si elle visait.
Puis elle le plante dans le bois de la table, déclarant :

« Bon ! Si on arrêtait de parler de trucs chiants ! »

De son bras qui n'entoure pas les épaules de son amie, elle désigne la porte.
Ça commence à peser, l'odeur de la viande crue, en plus.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sense
avatar

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2 Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.


MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   Jeu 14 Sep 2017 - 3:13

Le truc, c'est de ne surtout pas céder à la panique. Sinon, on entraîne tout le monde dans l'hystérie et c'est ainsi que des gens meurent en se bousculant les uns les autres au lieu d'évacuer calmement. Enfin, c'est tout du moins ce que Sense a retenu d'années passées à se planter devant la télévision. Une figure parentale sans doute plus réconfortante que la présence de sa famille biologique. Au moins l'écran n'était pas en mesure de la suivre partout pour lui plomber le moral. Alors, l'adolescente ne compte pas chialer. Surtout qu'elle ne pense pas que son eyeliner puisse résister à un tel acte. Et c'est tellement pénible d'en mettre que ça ne vaut pas le coup de tout recommencer et encore moins d'avoir l'air d'un panda dépressif.

Maladroitement, l'Indécise fait genre de garder son aplomb, hochant la tête à la demande de son amie. Presque un ordre, et ça lui fait plaisir de voir que Bambi ne veut pas que son mal-être soit contagieux. Dans le fond, c'est un mécanisme de défense les larmes. Quoique c'est pas le plus pratique, mais elle comprend quand même.

« T'as raison. T'as raison. Mais. »

« Merde, je crains le pire. »

Le retour du grand Mais. Son ennemi juré, celui qui vient toujours tout faire foirer. Sense prend une grande inspiration, se préparant à la déferlante qui va lui tomber sur la figure dans moins de cinq secondes.

« Peut-être que si j'étais la bonne personne aux yeux des autres, ce serait plus facile de l'être aux miens. Tu vois ? »

Son expression se fait plus dure, à la cadette. C'est le genre de paroles qui la touche, sans qu'elle ne puisse y faire grand-chose. Elle émet un son, une sorte de 'hm' qui l'encourage à continuer. Autant tout vider d'un coup.

« Peut-être que si j'étais cool comme Max. Que je pleurais pas tout le temps et que je marchais avec de grosses bottes de cuir et un regard qui lance des éclairs. »

Arguments enregistrés. Il sera difficile à l'adolescente de contrer tout ça.

« J'préfère être avec toi qu'avec Max, perso. Et c'est vrai que ça serait sans doute bien de pouvoir changer, de juste virer ce qui va pas pour absorber ce qu'on préfère chez les autres. Mais ça fait très Frankenstein aussi. J'veux pas être un patchwork des gens que j'aime. Y'aurait plus personne pour être Sense. Même si c'est pas le meilleur rôle, au moins j'suis dans la pièce de théâtre, tu vois. »

Bon sang, mais pourquoi est-ce que les métaphores viennent toujours lui faire dire n'importe quoi ? Le hachoir lui fait un peu peur, tout en étant un bon truc. Une coupure.

« Cool, tirons-nous avant de dire plus de trucs. »

Son corps effectue un geste vers la porte, entraînant Bambi dans le mouvement.

« Si on allait se planquer chez les miens ? Bon niveau compagnie c'est pas mieux qu'ici, mais au moins on aurait la paix ? » Les siens. C'est un grand pas d'avoir dit ça. La phrase est venue toute seule, sans que Sense ne s'en rende compte. Après quelques secondes, elle hausse les épaules.

« A moins que tu veuilles qu'on parte en exploration ou je sais pas ? »






©️ OMEGA
The ultimate mystery is one's own self.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friendship is always a sweet responsibility, never an opportunity. [Bambi]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Horde sweet horde
» Sweet little baby - [Dehl' & Léa] - [ENG]
» [Guilde]-Friendship- recrutement ouvert + Fan site
» My Little Pony : Friendship is Magic
» My Little Pony: Friendship is Magic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-