Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Mar 6 Déc 2016 - 20:42

Ce qui était cool, avec le fait de dormir, c'est que tout passait en un instant. On fermait les yeux, il y avait un flash noir et pouf, les paupières se soulevaient, et c'était déjà le lendemain matin.
Quand il rouvrit les yeux, pourtant, il faisait encore nuit noire.

Pretty entendit sa propre respiration, un peu perturbée, sentit son cœur battre dans ses tempes, un peu fort. La sensation était familière mais moins puissante que d'ordinaire : il sentait quelque chose s'agiter près de lui et ça le rassurait.
...
Est-ce que c'était vraiment censé le rassurer ?

Il mit quelques longues secondes encore avant de se souvenir des évènements juste avant son endormissement. Réalisa qu'il était avec le crétin crêteux, et paniqua l'espace d'un bref instant suffisant pour qu'il se retourne brusquement en se demandant si quelqu'un n'était pas en train d'attenter à la vie de Pachou dans son sommeil.

Son inquiétude fut joyeusement accueillie par un violent coup de boule auquel il n'avait évidemment pas été préparé.

La Fausseté jura entre ses dents et tint son front entre ses mains, braquant un regard assassin au stupide Chasseur qui remuait à côté de lui. Puis il se calma un poil, probablement encore trop ensommeillé pour lui en vouloir plus d'une fraction de seconde.

Il avait quoi, L'Hérissé ?
Un cauchemar ?

Ça y ressemblait, en tout cas, à le voir se tortiller furieusement comme ça.

Coup de coude qui fila droit droit sa tronche.
La vision nocturne du Livreur n'était pas extraordinaire, mais à deux centimètres de son pif, disons qu'il était en mesure de voir le coup venir : heureusement, il eut également le réflexe de l'interrompre à temps pour ne pas subir une nouvelle douleur fulgurante.
Crétin crêteux.

Crétin crêteux qui d'ailleurs gigotait tellement qu'il commençait à dégringoler du matelas.

Rapidement, et surtout par un pur réflexe, Pretty se redressa pour le rattraper par le col.

Saloperie ! Lâcha-t-il dans un souffle excédé.

Il pouvait pas dormir tranquille celui-là ? Il aurait dû laisser son crâne vide s'éclater sur le bois comme un œuf, ça lui aurait fait des vacances. Et... Oh ?
Il avait pas les yeux ouverts, l'autre punk, là ?

La Fausseté sourit machiavéliquement, tira la langue.
Lâcha Apache.
Ou en tout cas, fit semblant, pour lui foutre la frousse de sa vie au réveil. Il était d'humeur miséricordieuse.

Puis, rassemblant ses forces, il l'attira à lui.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 725
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Sam 17 Déc 2016 - 19:39

Il tombait, le sol se rapprochait à grande vitesse, mais Apache lui ne le voyait pas, il ne voyait que le ciel qui semblait s'éloigner à lui en donner des vertiges et...

Sursaut.
Réveil.
Le punk avait brusquement ouvert les yeux, le souffle court, reprenant brutalement sa respiration.

En face de lui, le visage de Pretty.
Rond, pale, ses grands yeux bleus malicieux qui brillaient jusque dans la pénombre.
Pourtant, cette vision ne le rassura pas vraiment, un malaise bizarre coincé dans la gorge alors qu'il réalisait que la Fausseté le tenait par le col, en suspend dans le vide.

Hein ?


Le livreur lui tira la langue avec une mine mesquine alors que lentement, les informations remontaient au cerveau embué de l'iroquois. Il se passait quoi la ? Et pourquoi est ce qu.. WAAA !
Le cœur du garçon venait de faire une embardée de tout les diables alors que Pretty faisait mine de le lâcher avant de gentiment le ramener à lui, hors de porté du vide.
Du vide ?
Enfin du plancher qui l'appelait, quoi.

Le chasseur se ré installa dans le lit, un peu paumé, se passant les mains sur le visage.
Que s'était-il passé ? Il avait fait un cauchemar ?
Peut être.
C'était flou dans son esprit, complètement barbouillé comme une peinture sur laquelle on venait de jeter un grand seau d'eau.
Et Pretty ?
Comment est ce qu'il s'était retrouvé au dessus du parquet soutenu par le livreur, en fait ?
La était la question.

"Je t'ai réveillé ?"
Et celle la de question était plutôt du genre con. Mais bon, il ne fallait pas trop lui en demander, au réveil, comme ça, saut du lit tout ça tout ça. "Putain..." Nouveau passage de ses mains sur son visage, effaçant un peu plus les quelques bribes du rêve qui lui restait pour que tout sombre dans l'oubli à tout jamais et pour enfin de nouveau se laisser glisser sur les couvertures bien chaude en soupirant.

Sommeil agité pour un punk agité.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Jeu 5 Jan 2017 - 22:50

Ça le faisait rire, de voir Pachou complètement paumé. Ç’avait été tout aussi drôle de voir son air totalement paniqué alors qu'il avait fait mine de le laisser tomber par terre. Il n'y avait pas à dire, à la tronche qu'il tirait, Pretty pouvait assumer sans risque que c'était bel et bien un cauchemar qu'il avait fait.

Pourtant, il avait beau sourire en coin, le Perdu, il y avait une petite voix dans un coin de sa tête qui le forçait à l'inquiétude. Ne serait-ce que parce qu'il était décidément blanc comme un linge, le crétin crêteux.

Je t'ai réveillé ?
Nah, t'inquiète. C'est pas quelques coups au bide qui vont me réveiller si facilement, hein, répondit-il malgré tout l'air taquin.

N'empêche qu'il avait vraiment pas l'air bien.

Putain...

Vraiment pas.

La Fausseté suivit le mouvement du punk, lorsque ce dernier s'installa de nouveau confortablement. Il ne partagea néanmoins pas son soupir, se contentant d'observer son camarade d'un œil attentif.

Tu fais souvent des cauchemars ?

Il était un peu hésitant, le Livreur, principalement parce qu'il craignait de piétiner un sujet délicat. C'était qu'à travers cette question il en posait mille autres... Même s'il n'était pas certain que le punk soit capable de comprendre ça. Dans le doute, il rajouta :

Tu rêvais de La Mascarade ? Chuchota-t-il tout bas.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 725
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Sam 7 Jan 2017 - 19:58


"Tu fais souvent des cauchemars ?"

Pretty le regardait avec une mine attentive alors que lui émergeait doucement de ce rêve, se frottant les yeux avec insistance, encore ensommeillé malgré le réveil brutal qu'il avait subit.

S'il faisait souvent des cauchemars ? Plutôt oui.
"Nan nan..." Un peu menteur, mais pas complètement. "Enfin j'crois pas. Pas tant que ça." C'était juste qu'il se souvenait rarement de ces songes. Juste un malaise qui persistait. Parfois quelques bribes, quelques images, quelques sons tout au plus. Ce n'était jamais clair et ça s'effaçait comme un éclair.
Il n'y prêtait pas non plus grande attention, il fallait bien le dire.

"Tu rêvais de La Mascarade ?"


Les yeux noirs et embués de l"Hérissé croisèrent ceux du blond alors qu'il tournait la tête vers lui, un peu interpellé par la question.
Un sourire un peu fatigué, et son regard d'habitude acéré se faisait plus doux.

"Tu devrais plus y penser, à ça. Il est loin maintenant, ce monstre."
Ca lui allait bien de dire ça, à lui qui venait de toute évidence de faire un beau cauchemar. Mais il se trouvait que le sujet de celui ci n'était pas la créature qui avait manqué de les tuer tout les deux.
Comme s'il voulait réconforter la Fausseté, et peut être aussi pour se réchauffer lui même, il passa un bras autour des épaules de son camarade, le ramenant contre lui pour s'y blottir, refermant les yeux dans un câlin chaleureux qui n'existerait sans doute jamais dans un moment plus éveillé.
La torpeur de la fatigue n'y était pas pour rien.
La nuit faisait tomber pas mal de barrière, il fallait dire.

"Nan j'crois pas que c'était ça."
Il soupira tout contre Pretty. "J'crois que je rêvais que je volais."
Ca faisait pas très cauchemardesque, dit comme ça, et pourtant, il y avait bien cette sensation de vide et de liberté qui persistait.

Voler.

Ou sauter dans le vide.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Ven 13 Jan 2017 - 0:06

La réponse d'Apache le rendait pour le moins... Dubitatif. Plutôt que d'essayer de mentir, il avait à vrai dire l'air un peu perdu, comme si lui-même n'était pas certain de la réponse. Détail que ne manqua évidemment pas de noter Pretty dans un coin de son esprit : si cela arrivait régulièrement, il finirait par le savoir. Il suffirait de dormir plus souvent avec lui, pour comprendre.

Beaucoup sous-estimait à quel point on pouvait apprendre à connaître quelqu'un juste en partageant un matelas.

Tu devrais plus y penser, à ça. Il est loin maintenant, ce monstre.

Allez hop, retour de question dans le pif et retournement de situation inattendu. C'était à Pretty de s'inquiéter pour ce crétin crêteux, pas le contraire !... Quand bien même il était vrai que La Mascarade hantait parfois ses nuits. L'avantage, dans ce cas, c'était de ne jamais dormir seul. Cela avait le mérite de chasser les illusions d'un masque nacré et fissuré dans ce coin un peu sombre de la pièce.

Le souvenir un peu effrayant ravivé, Pretty fut soulagé de sentir Pachou se blottir un peu plus contre lui et l'entourer de ses bras : il ne se demanda même si cela pouvait être étrange, venant du Hérissé, puisque lui-même était trop tactile pour se soucier du fait que les autres ne le soient pas.

Nan j'crois pas que c'était ça. J'crois que je rêvais que je volais.
Plutôt mignon comme cauchemar, chuchota-t-il pour ne pas réveiller les autres.

Il y eut un petit silence, pendant lequel Pretty se demanda en quoi voler était un truc aussi terrifiant qui méritait plusieurs coups dans le pif et dans l'estomac. Pachou n'avait pas l'air d'être du genre à avoir le vertige.
Peut-être qu'il se trompait simplement de point de vue.

Tu rêvais pas d'un crash, en vrai ?

Ça faisait toujours peur de tomber, que ce soit en rêve ou dans la réalité.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 725
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Mer 18 Jan 2017 - 18:40

"Plutôt mignon comme cauchemar"
Un sourire tout contre Pretty.
Un cauchemar, hein ? Ouais... Ouais c'était plutôt un cauchemar, et maintenant que le blond le faisait remarquer, c'était vrai que voler, ca ne collait pas vraiment à ce genre de rêve.
Voler ouais.
Voler comme Peter Pan.
Ou Voler...
... D'une autre manière ?

"Tu rêvais pas d'un crash, en vrai ?"

"Ouais... Peut être que je tombais plus que je volais."
Ca avait été dit d'une toute petite voix effacée, les lèvres collées pas si loin de l'oreille de Pretty. Le punk aurait beau baisser la voix, son camarade l'entendrait quand même.
Il le savait.
"Mais je volais quand même."
Un air sûr de lui. "Des bières je crois." Un ricanement chaleureux.
Un soupire confortable.
Ils étaient bien la.

"C'est cool que tu sois la, Candy. Tu tiens chaud."
Il ronronnait presque contre la Fausseté, tout ensommeillé qu'il était.
Lui qui avait tant hésité, finalement, ne regrettait pas d'avoir une peluche à câliner.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Jeu 19 Jan 2017 - 17:42

L'esprit était éveillé mais le corps demeurait désespérément endormi. Par cette chaleur, par ce confort, pas ce sentiment de sécurité et d'aise que lui procurait Apache. La Fausseté bailla bien fort, faisant de son mieux pour lutter contre l'appel du sommeil.

Ouais... Peut être que je tombais plus que je volais.

La voix avait été murmuré comme un souffle chatouilleux à ses oreilles, comme si le punk craignait d'être entendu de qui que ce soit d'autre. Ou peut-être bien était-il juste aussi ensommeillé que l'était Pretty.

Mais je volais quand même.

Tu pourrais pas te crasher si t'étais pas déjà en train de voler, eut envie de répondre le Perdu, avant de renoncer parce qu'il n'était pas d'humeur à sortir des trucs pseudo profonds et pseudo philosophiques en plein milieu de la nuit.

Des bières je crois.

La fausse demoiselle pouffa en écho au rire agréable et familier de L'Hérissé. Ce qu'il était con.
Con, mais cool.

Nouveau bâillement.

C'est cool que tu sois la, Candy. Tu tiens chaud.

L'intéressé sourit d'une oreille à l'autre. Il était très touché, par ces paroles, quoi qu'il n'était pas prêt de l'admettre. A la place, il dévisagea donc Pachou avec satisfaction, l'air de dire « évidemment que c'est le cas ».

Ouais. Moi aussi, Pachou. Moi aussi.

Et sur ces bonnes paroles, il laissa enfin le sommeil le rattraper.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1451

MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   Mar 21 Fév 2017 - 16:57

The End


Qu'ils soient fluffy ou hérissées,
Les doudous savent nous rassurer,
Parfois même ils sont des amis,
Et se tiennent chaud pendant la nuit.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plancher m'appelle   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Je m'présente, je m'appelle Gouniaf...
» salut je m'appelle david
» Qui appelle à l'aide?
» Je m'appelle Welle
» Bonjour je m'appelle Sora Justice.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-