Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 20 Oct 2016 - 0:22

Tu ris, tu ris. Mais Her ne s'y trompe pas : ce n'est pas un rire franc que voilà. Ses yeux bruns te fixent dans la pénombre, se plissent un peu. Calme, Her. Calme et qui t'observe. C'est qu'elle reprend pied d'un coup d'un seul, avec ta réaction qui tranche tellement. C'est qu'elle te scrute pour te deviner à nouveau, un peu mieux. Vous vous connaissez bien, oui. Trop, peut-être. Ton rire amer, Pretty.. Jusqu'où es-tu impliqué dans la révolte ?

- Ouais, je me demande aussi comment t'as fait.

Elle allait ajouter un truc, mais déjà tu embrayes, tu changes la direction. Déjà, tu la remets sous les projecteurs. Petit con, tu ne t'en tireras pas comme ça. Mais, soit. Si tu veux. Her ne se cache pas, elle. Pas face à toi en tout cas. Ses sourcils se froncent à peine et ça ne doit pas vraiment se voir étant donné le manque de lumière. Mais ta question est bonne, et le sujet trop important de toute façon. Un temps de réflexion, et puis elle se lance en jouant avec tes mèches.

- C'est un peu confus, mais il était venu me voir, on s'était engueulé. Le début d'une belle série, soit dit en passant. Et au final, euh.

Au final ?

- En fait il m'avait assommé de trucs sur la révolte, le système, l'injustice, pas moyen d'en placer une. Il était lancé ! Et puis moi, j'ai pas aimé, je me suis braquée, et tout. Mais à la fin.. Bah. Il m'a laissé choisir. Pour de vrai il a demandé, et ça c'est. Important ? Que quelqu'un m'écoute et me laisse choisir ?

Léger silence. C'est qu'elle se choppe une bouffée d'émotion, en formulant ça. Merde, c'est vrai. C'est comme ça que ça avait commencé, c'est parce qu'il lui avait laissé de la place. Qu'il le fait encore, à sa façon débile et bourrue. Tout comme Pretty le fait, avec ses taquineries et son attention discrète. C'est comme un coup de poing positif, une révélation qui la bouleverse un peu. Merde. Apache lui laisse de la place, lui laisse sa voix. Même dans leurs disputes, même quand elle s'effondre ou lui fait mal ou.. Cachée contre son frère de cœur, Her a un drôle de sourire du coup. C'est presque attendri, c'est très ému. Apache, crétin.

- Tu sais, y avait que toi, avant, à me laisser le droit de ça. D'être moi, et de choisir.

Et ça, c'est foutrement important, on dirait. Elle le réalise en tout cas, en voyant à quel point ça la touche qu'il fasse cet effort là sans la connaître vraiment. Dès le premier jour, au fond.

Et puis.. Et puis tu lâches ta petite question pernicieuse. Her a un bref moment de recul à cause de la surprise, te regarde en fronçant des sourcils. Hein ?

- L'enflammer ? Quoi, j'ai encore dit un truc qui l'énerve et il est en pét-

Wait. Waaaaaaait. No. On parle de Pretty, il y serait allé plus franco si c'était ça. Non, là il biaise, c'est pas un vocabulaire franc. Sinon, il aurait simplement dit "Comment t'as fait pour l'énerver ?" Pas que ce soit compliqué à faire, mais quand même. Et puis aux dernières nouvelles, tout allait bien entre elle et le punk. Donc c'est autre chose. Mais quoi, si ce n'est pas une dispute ?

Tink. Le déclic. Est-ce qu'il parle de..?
Her te lance un loooooong regard, avec une poker face.

- Prettyyyy ? C'est quoi cette histoire ?


T'as un truc derrière la tête. Parle.
T'avise pas de feinter cette fois encore. Cette fois, Her ne te laissera aucune chance d'esquiver et ne te lâchera pas jusqu'à ce que tu craches le morceau. Y en a marre des cachotteries.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.


Dernière édition par Her le Jeu 20 Oct 2016 - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 20 Oct 2016 - 1:13

Il le sentait, lui et son rire étaient grillés à des lieux à la ronde. Le regard brun de la Sentinelle pesait sur lui ; si bien que Pretty finit par craquer, laissant presque avec une pointe de soulagement ses mirettes bleutées s'enfuir vers un point imaginaire tout aussi imaginairement passionnant.

Aussi agréable que cela puisse être, d'avoir quelqu'un dans son entourage capable de comprendre ses peines, il ne s'habituait toujours pas à cette transparence qui en découlait face à Her. Il était trop attaché à ses petits faux-semblants pour apprécier d'être démasqué avec tant de facilité.

▬ Ouais, je me demande aussi comment t'as fait.

Longue histoire.
Il ne lui laissa de toute façon pas le temps d'enchaîner, désireux de savoir comment elle, elle s'était débrouillée pour atterrir dans la révolte.

▬ C'est un peu confus, mais il était venu me voir, on s'était engueulé. Le début d'une belle série, soit dit en passant. Et au final, euh.

Au final Pretty allait frapper Apache.
Comment un crétin crêteux pouvait être à ce point crétin crêteux ? Réveiller l'eau qui dormait... Il avait dû s'en prendre plein la tronche, lui aussi. Il aurait presque pitié.
Mais non.
Il le frapperait quand même.

En fait il m'avait assommé de trucs sur la révolte, le système, l'injustice, pas moyen d'en placer une. Il était lancé ! Et puis moi, j'ai pas aimé, je me suis braquée, et tout. Mais à la fin.. Bah. Il m'a laissé choisir. Pour de vrai il a demandé, et ça c'est. Important ? Que quelqu'un m'écoute et me laisse choisir ?

La Fausseté laissa un sourire ironique étirer ses lèvres. Tout le monde avait visiblement le droit au même discours passionné. Un discours également teinté de quelques coups, apparemment -verbaux comme physiques.

En fait, le seul détail qui le titillait, c'était le fait que tel que La Fille le racontait elle donnait l'air d'avoir accepté d'intégrer la révolte uniquement parce qu'on lui avait donné le choix. Elle ne pouvait pas avoir fait un choix aussi crucial à cause d'une raison aussi irréfléchie, n'est-ce pas ?

Tu sais, y avait que toi, avant, à me laisser le droit de ça. D'être moi, et de choisir.

A priori, si.
Pretty avait la sensation de découvrir un tout nouveau pan de la personnalité de La Fille. Ce fait qu'elle tenait à ce point à avoir le droit de choisir ; alors que cela semblait aussi naturel que respirer, pour le Livreur.

Pourtant, c'était autre chose qu'il désirait savoir, en cet instant. Une chose à la fois.
Apache. Her.
Tout ça.

L'enflammer ? Quoi, j'ai encore dit un truc qui l'énerve et il est en pét-

La phrase coupée en plein milieu sembla laisser Pretty tout aussi bouche bée que Her.
Il avait compris qu'elle avait compris. Il avait peut-être même compris avant qu'elle ait compris ce qu'elle avait compris.

Il écarquilla un peu les yeux, regarda ailleurs, l'air de rien. Il était démasqué, cela ne servait plus à rien d'essayer de paraître naturel. Surtout face à ce poker face typiquement Herien.

Prettyyyy ? C'est quoi cette histoire ?

Il savait qu'il était coincé, piégé, enfoncé dans la boue jusqu'au cou et incapable du moindre mouvement de fuite qui ne provoquerait pas sa mort imminente.
Cependant il était aussi un peu connu pour son naturel un tout petit chouïa suicidaire sur les bords.

Il sortit le premier truc qui lui passa par la tête.

C'est une histoire tout feu tout flamme...

Il ne put s'empêcher de sourire face à la stupidité de sa réponse et décida d'improviser dessus, au risque de se prendre une claque derrière la tête.

Que je brûle d'envie de mieux comprendre...

Mais encore ? Allez, un petit dernier effort pour la baratiner gentiment.

Pour savoir qui s'y brûlera les ailes.

Ça n'avait ni queue ni tête ou presque et c'était merveilleux.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 20 Oct 2016 - 21:25

Le petit con.
Le. Foutu. Petit. Con.

Les yeux de la Fille se plissent alors que tu la fuis du regard. Ils se durcissent alors que tu prends la tangente en racontant n'importe quoi avec des jeux de mots qu'elle n'a pas envie d'apprécier aujourd'hui. Tout par rapport au feu. La flamme d'Apache. Ouais mais non. Pas ici. Non, pas maintenant.

- Pretty.

Ouch. C'est sec, froid. Ça coupe. Déconne pas, blondinet, déconne pas avec elle. T'avise pas d'esquiver, alors qu'elle vient de s'ouvrir terriblement. Elle t'a montré son âme, Pretty. T'avise pas de détourner la tête. Ne t'avise pas de faire l'anguille. Surtout pas. Apache a réveillé le volcan, et Her n'a plus des cendres mais des braises. Des braises qui projettent parfois quelques étincelles.

Gare à la brûlure.

- Celui qui va se cramer les ailes, là tout de suite, si ça continue, c'est toi.

Voix basse. Contenue. Pas grondante mais le ton ne présage rien de bon. Joue pas au con, Pretty. Ne joue pas avec sa patience. Sa soirée a déjà été éprouvante, intense. Her est déjà un peu sur les nerfs, et même si tu avais pu l'apaiser en partie.. Il faut dire ce qui est : la Fille n'est pas aussi patiente que d'habitude.

Tu l'as dit toi-même. Mieux vaut ne pas réveiller l'eau qui dort.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 24 Oct 2016 - 18:47

Mort. Il était mort, n'est-ce pas ? A trop vouloir jouer avec le feu, en même temps, ce n'était pas surprenant. Pas surprenant du tout, d'ailleurs. Les yeux de Her étaient plus durs, plus secs aussi. On aurait dit le regard d'une maman pas contente et très franchement c'était un peu intimidant malgré tout.

Parce qu'elles étaient cool ses réponses par rapport au feu quand même, non ?

Pretty.

Apparemment ce n'était pas au goût de La Fille, en tout cas.

Ses paroles tranchaient l'air, menaçantes mais encore inoffensives. C'était un avertissement et il n'y en aura pas de second : son instinct de survie le lui affirmait tout aussi bien que le comportement de la Sentinelle. Même quelqu'un qui ne la connaissait que partiellement aurait deviné la chose.

Pretty, qui la connaissait très bien, comprenait de fait mieux encore qu'il y perdrait quelques écailles à continuer de lui glisser entre les doigts comme un poisson.

Mais est-ce qu'il pouvait vraiment faire autrement et lui dire ce qu'il pensait de tout ça ? Ce ne serait pas très avisé, de lui avouer qu'il soupçonnait Apache de s'enflammer pour elle.

Celui qui va se cramer les ailes, là tout de suite, si ça continue, c'est toi.

L'intéressé moineau sur le point de se faire cramer les ailes continuait de la fuir du regard, l'air à la fois songeur et embêté, cherchant une alternative. Toutes les vérités -ou, à défaut, opinions- n'étaient pas bonnes à dire, selon lui.

Mais, soit. S'il ne pouvait pas se dérober indéfiniment, autant dire ce qu'il en était véritablement, alors.

Je suis pas sûr que ce soit une bonne idée de te le dire.

Cela la concernait directement : il ne pouvait même pas argumenter que ça ne la regardait pas. Quoi que même si ça avait été le cas il ne l'aurait pas dit par crainte de la vexer.

Tu regretterais de le savoir.

Assurément.
C'était trop tôt.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Dim 6 Nov 2016 - 0:50

Petit con.

Pas sûr que ce soit une bonne idée de le dire ? Regretter de savoir ? Pardon ?

Ses yeux se plissent, à la Fille, ses lèvres se pincent. Elle ferme les yeux, expire doucement pour se calmer. Et.. Et rien. Her se renferme, Her verrouille la porte. Her t'offre ce qu'elle offre au reste du monde et que pendant un temps tu avais franchis : rien. Rien que de la banalité, rien qu'un masque. Poker face.

- Ok.

Tu balances des trucs sans te soucier des conséquences.
Comme Apache.

Tu la forces à s'ouvrir et la bouscule.
Comme Apache.

Tu la fais parler mais sans partager de ton côté, tu gardes des cartes cachées dont la forme se laisse pourtant deviner.
Comme Apache.

Petit con. Petit mec, même, à croire mieux savoir qu'elle, à croire pouvoir juger pour elle ce qui est mieux ou pas. Ça bouillonne, en elle. Ça bouille d'une colère qui ne lui appartient pas complètement, ça bouillonne d'une rage qui ne date pas de ce soir. Un truc qui lui donne envie de serrer le poing, de ruer dans les brancards, de cracher à la gueule du reste du monde.

Bande de cons !
Bande de mâles !

Elle est trop conne pour penser, c'est ça ? Trop fille pour réfléchir, les seins ça empêche d'avoir un cerveau après tout.

- Bonne nuit, Pretty.

Her sait que tu as besoin de bras pour dormir, donc.. Donc. Donc par égard pour ce que vous avez partagé, pour ce lien que tu malmènes pourtant, pour toi quoi qu'elle en dise, par égard pour tout ça elle ne te chasse pas. Mais ne t'invite pas non plus, ne lui en demande pas trop. C'est trop frais encore. Trop douloureux. Her se sent comme trahie. Tu l'as ouverte comme une boîte de conserve, mais sans rien en faire. Ça reste juste là, béant. A vif.

Mais quelque part, Her n'est pas contente d'elle. Ni de toi, mais ça c'est entendu. Elle n'aime pas que la conversation se ferme, que ça se termine. Quelque part, chez elle, ça hurle "A qui la faute, hein ?" et rien n'y fait. Un frémissement à sa poker face, un froncement de sourcil qu'elle chasse vite. Tu t'es fermé. Tuas fuit ce que tu as provoqué.

Petit con irresponsable.

S'il-te-plaît excuse toi.
S'il-te-plaît répare ça.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Dim 6 Nov 2016 - 2:55

Merde.

Le visage de Pretty devenait un peu plus livide au fur et à mesure qu'il voyait l'expression de La Fille se refermer et se verrouiller littéralement à lui. Merde. Elle l'avait mal pris. Sacrément mal pris.

Et pour la peine, le voilà qui était de nouveau condamné à observer ce regard qui ne trahissait plus aucune émotion. Le voilà qui était privé de cette exclusivité qu'elle lui avait offert jusqu'alors -celle de le laisser ouvertement lire en elle comme dans un livre ouvert.

Ok.

Il se sentait soudain très con, et très démuni, et surtout très seul.

Et très petit, sous ces yeux assombris qui bouillonnaient comme une bombe sur le point d'imploser. Il avait soudain très envie de reculer, de mettre de la distance entre eux deux tandis que son propre regard s'abaissait ; mais La Fausseté était pris à son propre manège, sa mèche de cheveux irrémédiablement tressée à celle de Her.
Piégé, pour le meilleur comme pour le pire.

Bonne nuit, Pretty.

Merde. Merde merde merde.
Pretty n'était pas habitué à ce genre de situation.
Il n'était pas habitué à être celui qui blessait autrui, parce qu'il avait justement cette capacité très utile que de gérer suffisamment bien les relations (et la distance qu'il y mettait) pour ne pas finir... Eh bien, pour ne pas finir comme ça. Avec la gorge nouée comme un sac de nœuds, la poitrine serrée et l'estomac tordu par la culpabilité.

Il se rappelait soudain, pourquoi d'ordinaire il évitait précisément ce type de conflit.
Parce que ça faisait mal.

... Mais, Her...

A peine s'il pouvait se redresser pour se mettre plus à l'aise (si tant est que ce soit seulement possible), puisque la tresse les reliait encore tous les deux. Et qu'il n'osait pas la défaire, persuadé que la symbolique les achèverait.

Je... Voulais pas dire ça comme ça. Tu sais, hein ? Sa voix était toute petite, un peu fluette. Je voulais pas te blesser et euh...

Et euh c'était déjà fait. Oui. Mais encore ?

Je... Je crois que j'ai tendance à en savoir trop et que je sais que c'est pas toujours facile et je voulais pas t'imposer ça, parce que même si ça te concerne ça peut t'embêter et euh, disons, changer ton point de vue et certains autres trucs.

C'était beau, d'essayer de se justifier piteusement. Mais ils étaient où, les actes ? Il n'avait toujours pas répondu à la question initiale de Her et il continuait de penser que c'était une très mauvaise idée.

Pourtant Pretty s'approcha, très, très doucement, porta ses lèvres à l'oreille de La Fille pour y murmurer les paroles fatidiques -quoi qu'évasives, toujours :

Tu plais à Apache. Beaucoup.

Détresse. Culpabilité. Inquiétude.
On lui aurait plaqué ces étiquettes sur le front que La Fausseté n'aurait jamais pu être plus transparent.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Dim 6 Nov 2016 - 3:36

Elle t'en veut. S'en veut à elle même. En veut à vous deux en même temps pour être capable de vous foutre là-dedans. Et ça fait mal, et ça blesse. Il ne devrait pas y avoir de ça entre vous, bon sang.

Elle te dit bonne nuit, se ferme, se blesse elle-même de son comportement puéril. Elle devrait plutôt.. Quoi, encaisser ? Agir en personne responsable. Puis quoi encore ! Elle est plus âgée, après tout. C'est pas une raison ! Elle a fermée la conversation. Non, c'est lui qui a feinté ! Dualité. C'est compliqué tout ça.

Ta petite voix qui l'appelle. Une part d'elle se tend vers toi et voudrait te réconforter. L'autre te gifler de ta connerie égoïste.

- Et tu voulais le dire comment, sinon ?

C'est sifflé entre les dents, et à peine s'entend-elle parler que Hery-chou le regrette tandis que la Fille redresse le menton par revanche.

Je m'en fous, que tu en sache trop ou pas assez. T'amuse pas à m'agiter un truc sous le nez si c'est pour t'enfuir après. C'est ce qu'elle aurait pu dire, ce qu'elle a failli te cracher. Mais Hery-chou a gagné cette manche, elle prône l'écoute parce que justement tu t'es mis à parler. Alors la Fille grogne mais laisse faire. Charge les munitions de chacun de tes mots pour mieux te mitrailler ensuite. C'est la Guerre. Ils te rabaisseront, il te berneront. Tout pour garder la main-mise, tout pour garder le contrôle. Ils le font depuis si longtemps, les hommes. Chez les indiens ? UN chef. Chez les pirates ? UN chef. Chez les Garçons Perdus ? Un chef, les filles n'existent pas, elles sont des garçonnes. Les filles n'existent pas, elle sont les mères, les torcheuses de cul, les décrasseuses de fringues, les bonniches du système. Les bonnes poires.

Ici comme ailleurs, c'est la domination masculine. Les hommes gèrent, les hommes savent. Les hommes peuvent.

Tais toi et sois belle. Lave mes merdes et ferme la.

Et la Fille s'arme, se prépare au combat que Hery-chou tente de tempérer. Par amour pour toi, Pretty. Toi le petit ange, toi le fouteur de merde, toi qui lui fend le cœur fort fort fort pour ensuite le forcer à s'arrêter.

BAOUM. Une bombe est lâchée.

- ..... Hein ?

Yeux ronds. Sidération. T'as du la sentir se raidir, se crisper.

- Que.. HEIN ?

C'est pas pareil. Mais non mais. Non ! Je vois une fille très jolie.. CHUT. Non, rien de ça, normale ! Pas plus jolie qu'une autre, c'est n'importe quoi ! Avec un putain de caractère.. Vire tes mains de là, vire tes yeux ! Her les ferme aussitôt, obéissant à sa propre injonction. Rien à foutre, ça continue de plus belle. Avec une faculté d'analyse de fou. Ah bah elle est belle l'analyse ! Elle n'avait rien vu de tout ça, rien voulu voir de toute façon. Pas vouloir ? C'est déjà pas le même problème, ça.. Ta gueule ! Capable de déplacer des montagnes pour ce qui lui parait important. Toi aussi ta gueule ! T'en sais rien, tu sais pas, tu ne la connais pas ! Une veilleuse dans la nuit. C'est faux faux faux. Faux ? Mais si tu veilles, Her. Tu te noies pour calmer ce grand couillon, tu lui secoues les puces pour qu'il arrête ses conneries,  tu traques ceux qui l'attaque. Mais c'est normal. Ah bon ? Mais si, sentinelle ! Oh là, vraiment ?

Her doit faire une drôle de gueule, bien sidérée. Avec trop de pensées qui roulent à toute allure et déboulent en avalanche sur sa tête et sa conscience. Y en a même des miettes qui se paument vers le cœur. Ça lui fait faire un arrêt, puis il repart à toute vitesse.

- Mais non. N'importe quoi.

C'est dit d'une voix effarée, mais qui se veut détachée. Une voix blanche.

Je te vois briller, Her.
Plouf !
C'est juste que.


C'est juste que.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Dim 6 Nov 2016 - 17:46

Le commentaire était sifflé, perçant comme la pointe d'une lame. Ouch. Pretty n'avait pas non plus l'habitude d'être atteint aussi efficacement par les commentaires d'autrui ; au contraire. Il avait appris à les ignorer.
Mais il ne pouvait pas ignorer ses paroles à elle. Elles pesaient trop lourd sur sa conscience.

Il fit donc mine d'ignorer la chose, piteux, pour mieux poursuivre sur sa lancée. Lancée maladroite dont il ne savait pas trop comment rectifier la trajectoire, d'ailleurs. Mais à sa défense, il faisait sincèrement de son mieux tout en étant persuadé que la conclusion de cette histoire serait la pire, tandis qu'il murmurait à l'oreille de La Fille les paroles qu'il aurait préféré garder secrètes -au moins pour l'instant.

Cela eut, à défaut, le mérite de sembler balayer toute la tempête qui avait rugit dans le regard de Her un instant plus tôt.

..... Hein ?

La Sentinelle s'était perceptiblement raidie, Pretty le sentait et cela ne faisait qu'accentuer son propre malaise. Il déglutit vaguement, détourna une fois n'est pas coutume son regard.

Que.. HEIN ?

Si la situation n'avait pas été si inconfortable, La Fausseté se serait délecté de cette tête rarissime que lui offrait dans toute sa stupéfaction et dans toute son incompréhension Her.
Incompréhension. Vraiment ?
Elle donnait plutôt l'air de recoller d'innombrables petites pièces du puzzle entre elles sans pourtant y croire vraiment.

Mais non. N'importe quoi.

Pretty la connaissait. Reconnaissait l'intonation dans sa voix.
Elle-même n'était pas convaincue par ce qu'elle disait.

Parfait ! Et maintenant quoi ? Elle avait voulu savoir, maintenant elle savait et fermait les yeux sur la vérité parce que c'était trop dur à accepter ou que savait-il. Une pointe de reproche se mêla à celle de culpabilité. C'était légitime de réagir ainsi et en même temps La Fausseté n'avait pas envie de lui accorder ce droit -pour la réaction qu'elle avait eu, pour cette insistance à être mise au courant malgré les avertissements.

Finalement, le Perdu haussa vaguement les épaules.

Tu le sais aussi bien que moi, visiblement.

Il n'en rajouta néanmoins pas une couche, la laissa avaler cette information et, qui sait, lui poser des questions.
Ou lui crier dessus, hein, vu comme ils étaient partis.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 7 Nov 2016 - 0:54

Tu lui laisses du temps, et ça c'est bien. Elle en a besoin pour accuser le coup, pour encaisser. Quand finalement elle se reprend, la Fille soupire longuement. Puis elle secoue la tête doucement, comme lassée de toutes ces émotions. Ce qui est sans doute le cas. C'est d'une voix fatiguée, si fatiguée qu'elle te parle maintenant. Fatiguée, et blessée. Mais la colère, non. Ta bombe l'a annihilé. Bien joué ? Oui, sans doute.

- Pourquoi tu agites un truc sous mon nez si tu ne veux pas le dévoiler, Pretty ? Et pourquoi est-ce que tu me fait de parler, que tu me demandes de m'ouvrir alors que toi tu me fuis et tu esquives ? C'est pas fairplay, tu sais. Et ça fait mal.

La colère n'a jamais été son domaine, à elle, de toute façon. Son crédo, c'est la douleur. Elle est la Fille qui pleure. A cette pensée, une de plus qui la mène à Apache, ses lèvres se plissent. Un souvenir salé de plus, un parmi tant d'autres. Les rires sont là, cachés, noyés dans les sanglots et les cris. Pourquoi ? Nouveau soupir. Her se sent tellement fatiguée, épuisée.

- Tu ne peux pas faire ça, Pretty. Demander aux gens de faire quelque chose que tu n'appliques pas toi même. Je me suis ouverte. Mais toi, t'es resté fermé. C'est dommage. Et moche.

Un vague haussement d'épaule. Her n'a plus envie de se battre, n'a plus cette énergie.

- Vous êtes épuisants.

Vous ?

- Je ne suis pas une bête boîte de conserve qu'on éventre quand on veut pour voir ce qu'il y a à l'intérieur, merde.

C'est plus un aveu de blessure qu'un vrai cri de colère. Et à nouveau, Her se retient de te lâcher. Par égard pour toi. Pour ce mea culpa que tu lui as fait un peu plus tôt. Mais au final, est-ce qu'il compte vraiment ? D'un côté la Fille sait que oui. De l'autre.. Heh. Ça fait encore mal.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 7 Nov 2016 - 14:04

Le silence que Her prenait pour réfléchir, Pretty le percevait comme un simple compte à rebours. Un compte à rebours qui mesurait les secondes de répit auxquelles il avait le droit, avant de subir, à nouveau, ces mots coupants comme des rasoirs sur sa conscience et sur ses sentiments.
L'espace d'un instant, il aurait pu se surprendre à regretter d'avoir laissé quelqu'un prendre autant d'importance à ses yeux et tant de place dans son cœur.
Mais ce n'était pas le cas, étrangement. Si c'était à refaire, en parfaite connaissance de cause, il n'hésiterait que le temps de se souvenir à quel point il tenait à elle.

Pour autant, cela ne l'empêchait pas de lui en vouloir.

Pourquoi tu agites un truc sous mon nez si tu ne veux pas le dévoiler, Pretty ? Et pourquoi est-ce que tu me fait de parler, que tu me demandes de m'ouvrir alors que toi tu me fuis et tu esquives ? C'est pas fairplay, tu sais. Et ça fait mal.

Et il lui en voulait de plus en plus, La Fausseté. Il fronçait les sourcils, mourrait d'envie de l'interrompre pour corriger ce qui lui paraissait être d'injustes reproches ; cependant il se taisait.
Par respect pour ce qu'elle avait à dire, et parce qu'il devait l'entendre jusqu'au bout pour mieux comprendre -contrer ?

Tu ne peux pas faire ça, Pretty. Demander aux gens de faire quelque chose que tu n'appliques pas toi même. Je me suis ouverte. Mais toi, t'es resté fermé. C'est dommage. Et moche.

Elle avait l'air si fatiguée, Her. Tant que son cadet hésiterait presque à lui faciliter la tâche.

Vous êtes épuisants.

En d'autres circonstances, Pretty aurait ri d'entendre cet écho de lui-même, et se serait indigné d'être fourré dans le même panier que ce crétin crêteux -car c'était logique, elle parlait forcément de lui. Néanmoins, là, tout de suite, maintenant, il n'avait pas du tout envie de s'amuser de la coïncidence.

Je ne suis pas une bête boîte de conserve qu'on éventre quand on veut pour voir ce qu'il y a à l'intérieur, merde.

Cette histoire commençait à le fatiguer un peu, lui aussi, mais il n'était pas prêt de lâcher le morceau.
Il décida, une fois encore, de tout reprendre point par point autant qu'il était possible de le faire.

Je te l'ai pas agité sous le nez. Pas volontairement, pas pour te narguer.

Autrement dit, elle n'était pas censé être aussi perspicace et le griller avec une formulation aussi subtile. Qu'est-ce qu'elle était La Fille, télépathe ?

Et si je me suis esquivé, c'était parce que c'était pas du tout à moi de te dire ça. C'était à Apache de te l'avouer, le moment venu. Ou à toi de le comprendre toute seule. Il lui lança un regard de reproches difficilement dissimulés. Tu te rends compte que j'viens peut-être de faire foirer votre amitié ?

Déjà qu'elle avait pas bien l'air stable, leur amitié, alors il n'osait même pas imaginer ce que ce serait maintenant.

Puis techniquement, je suis pas resté fermé, puisque c'était pas de moi qu'il s'agissait.

Est-ce qu'elle se rendait seulement compte à quel point il était ouvert à elle, même de base ? C'était quelque chose de réciproque, chez eux deux seulement, et si elle lui avait posé des questions qui ne concernaient que lui, La Fausseté aurait répondu sans hésité.
Et.
Et même que c'était pas une si mauvaise idée.

Le Perdu braqua un regard déterminé sur La Fille.

... T'as qu'à m'ouvrir, moi aussi.

Le message était, à son sens, suffisamment clair. Ça sonnait presque comme une mise au défi.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 7 Nov 2016 - 21:01

Tu l'as écouté. Sachant à quel point tu as la réplique facile, Her apprécie le geste. L'écoute. Ca lui fait une gentille piqûre de rappel sur votre lien. C'est qu'à force, la Fille se perd, et ne sait plus quoi penser même des fondements. Oui elle t'aime, bien sûr qu'elle t'aime. Mais y a des vieux relents fielleux, des choses sales qui trainent et polluent un peu.

Que tu ne l'ai pas fait volontairement, ça lui fait du bien de l'entendre. C'est juste comme ça, c'est tout. Oui, elle a saisit au vol quelque chose que peut-être tu n'avais pas prévu. Mais est-ce vraiment ça gomme tout ? Non. Parce que maintenant surgit l'ombre de la manipulation. Que cherches-tu à savoir,Pretty ? Si elle savait ? Non, pas consciemment. Si elle aussi a quelque chose, si c'est vérifié, si.. Si si si. On pourrait bâtir un monde entier, avec toutes ces suppositions. C'est un coup à se donner mal à la tête.

C'est ton tour de vider ton sac, alors tu continues. Les reproches dans tes yeux, il fait trop sombre pour les voir. Pourtant elle les devine sans peine à travers ta voix, tes inflexions. Les mots que tu choisis, parce que s'il y a une chose que tu sais très bien faire c'est de dire exactement ce que tu décides de dire, comme tu veux le dire. Et puis tu sais glisser des indices, malgré toi sans doute. Ce que Her entend, au delà des reproches, c'est la culpabilité. La peur. La peur de blesser, de gâcher. Ça lui renvoie dans la face que tu es le plus jeune, le petit frère. C'est pile le genre de pensée qui fait remonter par bouffées l'affection qu'elle a pour toi, son sens protecteur. Malgré les blessures de ce soir oui. Parce que vous êtes au-delà de ça.

Tu te braques, tu te défends. Tu sors les griffes qui se plantent dans sa chair. Mais cette dernière attaque, celle de la fermeture, elle rate, n'égratigne qu'à peine. Parce que tu te plantes de cible, Her ne parlait pas d'Apache mais du recrutement. Ton recrutement. Une affaire pour plus tard, quand tu seras moins hérissé. Quand tu cesseras de feuler.

Ta dernière question lui arrache un sourire doux, et ça va surement te surprendre mais elle t'enlace un peu plus contre elle. Si si. Y a même sa main qui se perd dans ta blondeur, et ses lèvres qui embrassent ton front. C'est doux, c'est tendre. C'est l'amour inconditionnel qu'elle a pour toi malgré les coups et les blessures. Celui qu'elle essaye d'utiliser pour panser tes griffures. Peut-être aussi un fond de croyance enfantin envers les bisous magiques, ceux qui guérissent et arrangent tout.

- Je crois que tu trouves déjà que je t'ouvre trop sans que tu ne le veuille. Parce que c'était ça, non ? Tu ne t'attendais pas à ce que je capte. C'est pour ça que c'était pas volontaire, pas vrai ?

Douce, la voix, calme. Her est fatiguée des disputes et des larmes, surtout avec toi. Entre vous, il ne devrait jamais y avoir quoi que ce soit du genre. Jamais.

- J'ouvre pas les boîtes, moi. Pas au forcing. Je préfère regarder le couvercle se redresser de lui-même. Tant pis si c'est plus long. J'ai tout mon temps.

Une caresse sur ta tête, et Her entremêle vos jambes comme pour mieux s'arrimer à toi, ou toi à elle. Va savoir.

- Je t'aime, Pretty. Des fois on est maladroits, et des fois ça pique. Mais je t'aime de toute façon, le reste on s'en fout, on le règlera d'une façon ou d'une autre.

Elle hésite un moment, s'humecte les lèvres. Elle se lance, ou pas ? D'un côté, la Fille n'a pas envie de remuer le couteau dans la plaie. De l'autre.. De l'autre elle n'a pas envie de se fermer. Pas avec toi.

- Quand je disais que tu t'étais fermé, c'est que j'avais eu cette impression à propos de ton recrutement dans la révolte. Mais si tu ne veux pas en parler, ok. Je respecte.


Tu as le droit de ne pas être tout à fait ouvert, Pretty. Tu as le droit et le temps de t'ouvrir à ton rythme, et de choisir comment. Sa main quitte ta crinière dorée, et vient caresser ta joue alors que ses yeux se plantent dans les tiens -ou supposément vu la pénombre ambiante. Pourtant, elle les devine.

- Si un jour, tu veux en parler, tu pourras. En attendant, je ne force pas.

Je suis là, quoi qu'il arrive.
Je veille sur toi.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mar 8 Nov 2016 - 1:38

Il s'était attendu à pas mal de réactions de la part de Her : que ce soit l'irritation ou, tout bêtement, de nouvelles répliques à contrer et à expliquer. Il s'était dit qu'il avait devoir en prendre encore un peu plein la tronche avant que la tension entre eux daigne s'apaiser.

De fait, c'était dire si Pretty fut surpris quand il sentit les bras de La Fille s'enrouler un peu mieux autour de lui, protecteurs et réconfortants. Pour un peu il aurait préféré se faire étouffer dans l'embrassade plutôt que de devoir gérer une nouvelle réaction si inattendue.

Elle lui coupa définitivement le sifflet lorsque ses lèvres se posèrent avec tendresse sur son front, l'amour qu'elle y faisait passer vidant littéralement son cadet de toute émotion.
Merveilleux. Il était embarrassé comme pas deux, maintenant.
Seul le noir de la nuit empêchait sa fierté d'être détruite entièrement, car elle cachait plutôt efficacement le rouge qui lui était monté aux joues.

Je crois que tu trouves déjà que je t'ouvre trop sans que tu ne le veuille. Parce que c'était ça, non ? Tu ne t'attendais pas à ce que je capte. C'est pour ça que c'était pas volontaire, pas vrai ?

Ce n'était plus une ou deux gifles qu'il se prenait, c'était une véritable torgnole.

Comment elle faisait toujours pour tout deviner si exactement, la Sentinelle ? Elle mettait des mots sur des choses que Pretty lui-même n'avait pas encore eu le loisir de bien analyser et elle lisait en lui comme dans un livre ouvert. Un livre d'image, tant qu'à faire, pour illustrer la facilité avec laquelle elle faisait ça.

Lentement, les défenses inconscientes de La Fausseté se redressaient. Il n'aimait pas ça. Il n'aimait pas qu'on puisse voir si parfaitement dans son jeu et sa façon d'être. Ça faisait peur.

J'ouvre pas les boîtes, moi. Pas au forcing. Je préfère regarder le couvercle se redresser de lui-même. Tant pis si c'est plus long. J'ai tout mon temps.

Mais elle le faisait déjà inconsciemment.
Pretty lâcha un souffle étrange, un peu effrayé, quand elle passa affectueusement sa main sur sa tête puis entremêla ses jambes aux siennes.

Il y avait quelque chose qui s'était déclenché en lui, sans crier gare. Il sentait une peur inexplicable s'emparer de sa gorge et gêner sa respiration ; étreindre sa poitrine et comprimer les battements de son cœur.

Je t'aime, Pretty. Des fois on est maladroits, et des fois ça pique. Mais je t'aime de toute façon, le reste on s'en fout, on le règlera d'une façon ou d'une autre.

Tout comme elles étaient venues, les sensations s'estompèrent peu à peu, au fur et à mesure des paroles de Her, et il sentit ses muscles se détendre perceptiblement -pour ne plus laisser qu'une douleur déjà vague et fantomatique.

Pretty n'avait rien compris à ce qui venait de se passer.
Et il décida aussitôt qu'il comptait faire comme si rien ne s'était passé.

Quand je disais que tu t'étais fermé, c'est que j'avais eu cette impression à propos de ton recrutement dans la révolte. Mais si tu ne veux pas en parler, ok. Je respecte.

La Fausseté reprenait doucement le contrôle de sa respiration et de son corps. Et, par la même, reprenait conscience de la situation dans laquelle il était embourbé et eut se sentit très con de se friter un peu avec sa grande sœur de cœur pour ça.

Il réalisa que la main de Her avait quitté ses boucles dorées et regretta presque aussitôt l'abandon d'un contact dont il n'avait pu profiter.

Si un jour, tu veux en parler, tu pourras. En attendant, je ne force pas.

Le Livreur observa les yeux qu'il ne voyait pas dans la pénombre, réfléchit à peine avant de trancher.

Je peux t'en parler.

De toute façon, ça lui ferait du bien de ne pas penser à ce drôle de truc qui venait de lui tomber sur le coin du museau.

Tu te souviens cette période où j'ai encore eu mes problèmes aux mains ? Car il en avait bien sûr parlé à La Fille, de cela. Sans pour autant lui expliquer d'où venaient les bleus qu'il avait récolté par la même occasion. Y'a un peu toute une histoire derrière.

Il débuta enfin son récit.

J'connaissais pas du tout Apache avant ça, mais un jour il s'est limite jeté sur moi en m'insultant de tous les noms, alors j'me suis énervé et j'lui ai fait bouffer des fleurs, et on a commencé à se battre en se criant dessus. A un moment il a vaguement et.. Et pas très subtilement évoqué la révolte. J'ai fait en sorte de l'intégrer, parce que je voulais les dénoncer à Peter au début.

Son chuchotement baissa encore de volume aux paroles suivantes.

J'ai dû voler la canne de Bow, pour ça. Oh, et c'est parce que j'ai réussi à rejoindre la révolte que Justice m'a frappé. Il avait deviné que j'voulais les trahir, visiblement.

Il s'était littéralement vidé comme un tonneau percé -heureusement, tout en discrétion.
Et il se sentait soudain vachement plus léger.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Dim 13 Nov 2016 - 18:53

Elle te sent te crisper, elle te sent soupirer. Aucune idée de ce qui se passe, peut-être simplement tes nerfs qui ne sont pas calmés, ou autre chose. Ça l'interroge, un peu, de discerner cette ombre sans nom qui te rôde autour. Mais fidèle à ses mots et à son message, Her ne dit rien à ce sujet. Tu es libre d'avoir tes parts de secret, Pretty. Ça lui rappelle une fois, pas si lointaine, où une flamme avait pris l'eau. Ça lui rappelle une fois où elle avait du repêcher un noyé à la force des mots. Mais tu n'es pas tout à fait le même genre, toi. Tu n'es pas un feu qui doit être rallumé. Tu es plutôt comme ces sanctuaires cachés où les silences pèsent autant que le reste, où l'ombre révèle autant qu'elle masque.

Quand tu dis que tu peux en parler, Her se demande pourquoi tu choisis ces mots. A nouveau, sa main sur ta joue.

- Tu peux. Mais est-ce que tu veux ?

En guise de réponse, tu parles. Tu racontes. Et sans doute que tu la sens se crisper, proche comme vous êtes. Ses yeux se sont plissés, peut-être le devines-tu. Sa mâchoire s'est serrée, peut-être l'imagines-tu. Her la Sentinelle. Her la guerrière. Her la colère. Si ses pensées pouvaient faire souffrir, si elle pouvait coller des baffes à distance, nul doute qu'il y en a qui auraient volé.

- Ok. Bon.

C'est sifflé, mais cette fois pas contre toi. L'une de ses mains, celle qui n'est pas sur ton visage, va chercher une des tiennes comme pour voir si elle va bien. Maintenant c'est passé, oui. Mais l'image de leur état, bien sûr, lui revient en mémoire.

- J'vais les fumer.

Ooooh, Her la Rancunière a dit ça d'une voit calme, trop calme. Trop froide, trop mauvaise, y a des coups cachés entre les syllabes, de la hargne qui en suinte. Qui ose s'en prendre à Pretty comme ça ?

Bande de cons.
Bande. De. Foutus. Petits cons de mâle de merde.

Bande de mecs.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 14 Nov 2016 - 0:28

Il pouvait mais voulait-il. En son for intérieur, Pretty était incapable de répondre. Ce qu'il voulait exactement ce n'était pas se dévoiler mais plutôt prouver à Her qu'il pouvait le faire avec elle -pour la rassurer, quelque part. Le pouvoir et le vouloir étaient de fait intimement liés.

Cependant il mentirait s'il affirmait vouloir se confier. Il ne voulait jamais. C'était juste ces quelques fois où tout débordait tellement en lui qu'il devenait incapable de résister au besoin de parler.
C'était une façon de se soulager qui lui était en même temps étrangement désagréable. Il était toujours plus à l'aise, dans son petit sanctuaire caché.

La nuit permettait par conséquent au Perdu de se mettre plus à l'aise tandis qu'il contait rapidement le véritable déroulement de l'histoire ; loin de ne pas remarquer pourtant La Fille qui se raidissait perceptiblement à ses côtés.
Elle bouillonnait, encore. Pas pour les mêmes raisons cette fois, heureusement. Pretty n'aurait pas supporté de subir ses foudres une seconde fois dans la même soirée.
Parce qu'elle n'était pas en colère contre lui, n'est-ce pas ?

Ok. Bon.

Au tour de La Fausseté de se raidir, un peu malgré lui, de crainte de se prendre une nouvelle torgnole furieuse. C'est qu'elle était plus effrayante qu'une mère en colère, Her.

Il sursauta un peu lorsque la main de cette dernière se posa d'ailleurs sur la sienne, mais il ne la bougea pas et se laissa tranquillement faire. Il avait compris, ce qu'elle cherchait à faire. Parce qu'il avait eu ce réflexe durant son récit : celui de se frotter les mains comme pour vérifier de leur bon état.

Il n'aimait pas jouer cartes sur table. Mais il s'y résignait. Pour Her. Et au fond, parce que ça lui faisait un peu de bien.

J'vais les fumer.

Malgré le calme avant la tempête qui fumait déjà, le Livreur laissa échapper un petit rire nerveux.
D'une main il se couvrit la bouche, s'appliqua à apaiser son hilarité nouvelle sortie de nul part.

Il n'allait vraiment pas bien ce soir.

N-non... Fais pas ça... Hery-chou, parvint-il à articuler difficilement entre deux rires étouffés.

Il voulut reculer, se redresser : pour, une fois encore, se rappeler que les tresses les liaient fermement et qu'il ne pouvait mettre de la distance entre eux. Il ne se décida pour autant toujours pas à la défaire.

T'inquiète pas...

Ses rires s'estompaient mais, tandis qu'il laissait sa main retomber, il était évident qu'il demeurait incapable de retenir un immense sourire.

J'les ai déjà fumé. Apache en lui faisant bouffer une couronne de fleurs. Littéralement. Et Justice en lui laissant la marque bien rouge de ma main sur la joue.

Même si encore maintenant il aurait préféré lui mettre son poing dans le pif plutôt qu'une simple claque.
Même si ce fut une très belle claque.

J'peux me défendre, quand même.

Cette fois, c'était à Her que La Fausseté adressait un large sourire.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Dim 20 Nov 2016 - 20:47

Her bouillonne. Her voudrait que son poing fermé aille s'éclater sur les deux couillons qui ont osé te toucher. Toi, son frère. Son corps s'est raidi, sa voix a gardé ce calme polaire qui n'est tellement pas de bon signe. Mais l'avantage, c'est que ça permet d'entendre ce que l'autre lui dit. Avec des cris, ce serait plus compliqué.

Et justement Pretty lui de ne pas les toucher, de ne pas agir. De rester muette et docile. Conneries ! Et pourtant.. Pourtant la Fille sait déjà qu'elle respectera ton vœu.

- Tssss. J'ai même pas le droit de leur en toucher deux mots ? D'être au courant ?

Salés, les mots. Grondants, les mots. C'est de frustration qu'elle râle et grogne. Parce que par respect pour toi, elle se musèlera s'il le faut. Le temps qu'elle peut.

- Et puis d'abord c'est quoi cette histoire, là ? Trahir la révolte ? Pourquoi tu voulais faire ça ? Pourquoi aller si loin, tu aurais pu vendre la mèche directement.

Nous vendre. Elle a failli le dire, failli s'inclure, mais quelque chose la retient. Quoi ? La peur d'en faire quelque chose de personnel, sans doute. De confirmer que Pretty fait mal, aussi. Espèce de mec.

Et puis un lointain relent de sa propre décision lui revient, au moment de son recrutement. Celui de jouer double jeu juste pour avoir la paix. Juste pour être tranquille, pour se faire oublier. Mais ça, ça ne ressemble pas à du Pretty. Pas vraiment.

Alors quoi ?
Manipulation, une fois encore ?

Pitié non.
Espèce de mec.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» tuto de peinture pour avoir toutes les couleurs de games
» Il reste au orange le lapin
» [PEINT] Homme arbre
» Guerre des Post It
» Recherche toujours du Démons + du haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-