Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 21 Nov 2016 - 18:52

Elle continuait de bouillonner, malgré tout. La Fille était si froide qu'elle devenait brûlante -douce ironie que Pretty essuyait depuis quelques minutes déjà, sans parvenir à dissiper cette sensation.

Tssss. J'ai même pas le droit de leur en toucher deux mots ? D'être au courant ?
Si, fit-il avec un sourire un peu tendre et un peu amusé. Ça, tu peux. Mais j'veux un compte-rendu détaillé alors.

Il savait et comprenait de mieux en mieux que Her n'était pas le genre de personne qui aimait se museler et retenir ses (im)pulsions, quand bien même elle paraissait si calme et si tranquille.

Et puis d'abord c'est quoi cette histoire, là ? Trahir la révolte ? Pourquoi tu voulais faire ça ? Pourquoi aller si loin, tu aurais pu vendre la mèche directement.

Ah.
Ah.
Le sujet qui fâche.


La Fausseté regagna cette fois tout son sérieux. Elles étaient pertinentes, ces questions. Just' ne s'y était pas intéressé, à ces détails pratiques, quand il l'avait frappé et menacé. Her en revanche, si. Sans surprise, Pretty n'aurait pas eu envie de répondre au premier et n'avait pas franchement envie de répondre à la seconde non plus.

La fameuse impression de se faire soigneusement disséquer.

Parce que je considère que c'est beaucoup de morts et de risques inutiles, répondit-il avec franchise malgré tout. Pachou n'a pas l'air d'avoir prévu quelque chose pour après la révolte. On dirait que tout ce qui l'intéresse c'est de tuer les chefs mais pas de gérer ce qui se passera après. Et des trucs à gérer après, si ça réussit, y'en aura forcément. On est des gosses. On a besoin d'être guidés.

Même par un tyran bipolaire sur les bords ou que savait-il.

C'était étrange, mais ça lui faisait du bien de pouvoir parler à cœur ouvert -sur ce sujet au moins.

Et si j'ai pas dénoncé la révolte directement, c'est parce qu'il me fallait des noms et des preuves. Et parce que l'autre cowboy l'avait refroidi.

Il fit une pause, songeur.

J'ai les deux, maintenant.

Il avait les deux, maintenant, mais il n'en ferait plus rien.

Il percevait la révolte comme une cause perdue, mais il s'était trop attaché aux imbéciles qui la constituaient. Her exclue, parce qu'elle n'était pas imbécile et qu'il l'appréciait depuis vachement plus longtemps que ça. Il l'aimait, même.

C'était sa grande sœur.
Même quand elle était effrayante et en pétard comme ça.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 1 Déc 2016 - 19:46

Elle grince des dents, quand tu parles de Justice et Apache, de leur connerie. On utilise les test, alors ? Pourquoi pas elle, dans ce cas ? Parce ce que c'est une fille, ou bien pas assez importante pour ça ? Elle est bien brave, la Fille, elle est bien sage de toute façon ? Ca, ou bien.. Ou bien le test c'est une idée de Justice. Ça pourrait. Apache est trop spontané pour réfléchir comme ça, trop naturel. Pas assez subtil, même si c'est un peu méchant à dire. Her bouillonne, et tu as beau rire comme tout à l'heure, tu as beau vouloir la calmer, ce n'est pas très efficace. Un certain punk a réveillé l'eau qui dort, et le barrage que Her s'est si longtemps imposée à elle même commence à craqueler et se fendre. Un regard suspicieux se tourne vers toi, et son menton se redresse imperceptiblement.

- Ah, j'ai des comptes à te rendre ?

Rentre les griffes, Her. Cesse de faire le gros dos. Apache, putain. Ta foutue faute, ça ! Un gros, gros soupire qui lui échappe, et Her se force à ne plus râler, ne plus bouillonner, ne plus avoir envie de jouer des poings et de rage. Elle t'écoute, se force à analyser ce que tu lui dis pour mieux te comprendre.

- Tu sais je ne cautionne pas les morts non plus. Ni le massacre de chefs, et ça, il va falloir qu'il se calme là-dessus si vraiment il se lance dedans. S'il le faut, j'l'assomme.

It fills you with determination.

- Le nouvel ordre, on peut bosser dessus. Et je sais que Apache croit au zéro chef, on en a parlé. Mais, si tu veux mon avis, c'est de la connerie ou de la naïveté. Y aura toujours un ou des leaders, y aura toujours des jeux de puissances et d'influence, même sans le vouloir. Par contre on peut avoir quelqu'un qui parle plus à nos valeurs, un peu plus vrai et respectueux. Pas un gosse machiste et impérialiste.

Her se tait, un peu choquée elle-même de ce qu'elle vient de dire. Elle ouvre de grands yeux étonnés, la Fille. C'est sorti tout seul, et vrai qu'elle n'avait pas conscience de toutes ces pensées qui bouillonnaient. Machiste, elle l'a craché comme la pire des insultes, avec le regard en colère et les dents serrées. Machiste. Mec !

- Tu sais. Je crois que j'ai dormi, ici. Dormi éveillée, que y avait rien qui me touchait, rien qui me secouait. Je rêvais ma vie, au fond, sans jamais me faire tacher par l'extérieur.

La confession est glissée d'une voix calme, presque amère. Her ne sait pas trop si elle regrette d'avoir dormi, comme elle dit, ou bien d'avoir été réveillée. Les deux ne semblent pas si avantageux, au bout du compte.

- Apache il m'a réveillé, je crois. A coup de tatane dans la gueule, en quelque sorte, mais ouais. Je ne sais toujours pas si c'est bien. Mais quand on y pense, ici, y a pas de place pour moi. Pour nous, les filles. Y a les garçonnes perdue. Y a quelques cheffes. Mais le seule titre féminin qu'il y a ce sont les mères. Les torcheuses de cul, les bonniche de lessive et de bouffe. Ce sont les servantes des autres, les mâles. Est-ce que c'est normal ? On n'est même pas des filles mais des ersatzs de garçon. Ou alors, si, mais en soumise.

Reniflement méprisant, et Her soupire.

- Faut pas se leurrer, les mères ont de l'influence, mais au font j'suis pas sûre qu'elles soient très respectées. Sinon, on ne cracherait pas autant et si allègrement sur les mères du Monde Ordinaire. Même si y en a pas mal qui déconnent, je suis d'accord.

Léger silence. Pretty, tu l'as fait parler beaucoup trop, c'est un peu terrifiant. Mais c'est toi. Toi ça lui fait peur, mais ça lui va. Her n'a pas envie de se cacher, pas envie de t'esquiver. Une légère caresse du pouce sur ton épaule, la sentinelle repousse une de tes mèches et repose sa main sur ton bras. Ses yeux sont plantés dans les tiens, et il n'y a plus de colère ni de peine, ni de mépris. Juste de l'amour, et de la résignation. Parce que même si tu les trahis..

- Jamais je ne te ferais du mal. Mais je ne laisserai pas tomber Apache non plus. Même si c'est un gros con assez souvent.

Dieu merci, il n'est pas que ça.
Loin de là.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mar 6 Déc 2016 - 20:52

Ah, j'ai des comptes à te rendre ?

Ah. Ah d'accord.
Bon. Ok. Pourquoi pas, hein. N'est-ce pas ?

Pretty se ratatina imperceptiblement et débuta malgré tout ses longues explications, jugeant que ça chaufferait vachement plus pour lui s'il décidait de s'arrêter à ce coup de griffes douloureux. Il savait qu'elle n'était plus du tout de bonne humeur, mais ça ne le préparait pas aux coups qu'elle pouvait lui donner. Surtout par surprise, comme ça, alors qu'il avait juste voulu plaisanter (même s'il l'avait vraiment pensé). C'était fourbe.

Tu sais je ne cautionne pas les morts non plus. Ni le massacre de chefs, et ça, il va falloir qu'il se calme là-dessus si vraiment il se lance dedans. S'il le faut, j'l'assomme.

L'image eut le mérite de faire sourire discrètement La Fausseté. Assommer Pachou, ça, ça lui plaisait bien. Ne serait-ce parce qu'il le méritait.

Le nouvel ordre, on peut bosser dessus. Et je sais que Apache croit au zéro chef, on en a parlé. Mais, si tu veux mon avis, c'est de la connerie ou de la naïveté. Y aura toujours un ou des leaders, y aura toujours des jeux de puissances et d'influence, même sans le vouloir. Par contre on peut avoir quelqu'un qui parle plus à nos valeurs, un peu plus vrai et respectueux. Pas un gosse machiste et impérialiste.

Pretty avait beau être d'accord, les paroles quelque peu... Bon, carrément extrémistes d'une Fille d'ordinaire si ordinaire le choqua profondément.
Il fut encore plus perturbé de découvrir la même surprise de le visage de l'intéressée.

Paumé. Il était paumé. Il ne fit néanmoins aucun commentaire, de crainte d'attiser la rage qui avait sifflé sur la langue de la Sentinelle aux dernières paroles.

Tu sais. Je crois que j'ai dormi, ici. Dormi éveillée, que y avait rien qui me touchait, rien qui me secouait. Je rêvais ma vie, au fond, sans jamais me faire tacher par l'extérieur.

Changement de sujet, allez, why not. Il était largué, le Livreur. Il fit cependant l'effort de comprendre ce qu'elle venait de dire là, parvenant finalement à cerner le côté métaphorique de la chose. Pas le temps d'analyser, pourtant, car elle enchaînait déjà.

Apache il m'a réveillé, je crois. A coup de tatane dans la gueule, en quelque sorte, mais ouais. Je ne sais toujours pas si c'est bien. Mais quand on y pense, ici, y a pas de place pour moi. Pour nous, les filles. Y a les garçonnes perdue. Y a quelques cheffes. Mais le seule titre féminin qu'il y a ce sont les mères. Les torcheuses de cul, les bonniche de lessive et de bouffe. Ce sont les servantes des autres, les mâles. Est-ce que c'est normal ? On n'est même pas des filles mais des ersatzs de garçon. Ou alors, si, mais en soumise.

Mâle. Ezsatzs de garçon. Filles, mais soumises. Mot après mot le malaise montait un peu plus jusqu'à déborder comme une rivière en crue. Il écoutait encore ce que disait La Fille, mais à peine.

Pretty était recroquevillé sur lui-même, à présent, le regard fuyant comme un animal apeuré.
Mâle. Mal. Il se sentait tellement mal. Inexplicablement.
Coupable.

Faut pas se leurrer, les mères ont de l'influence, mais au font j'suis pas sûre qu'elles soient très respectées. Sinon, on ne cracherait pas autant et si allègrement sur les mères du Monde Ordinaire. Même si y en a pas mal qui déconnent, je suis d'accord.

La caresse pleine de tendresse le fit un peu sursauter, la mèche repoussée le fit frémir, et la main sur son épaula devint une épée de Damoclès, flottante et lourde comme un nuage.

Jamais je ne te ferais du mal. Mais je ne laisserai pas tomber Apache non plus. Même si c'est un gros con assez souvent.

Le Perdu esquissa un sourire dissonant.

Vrai.

Il chercha quoi dire. Il chercha quoi commenter, quoi soulever comme argument. Il aurait pu dire je te demande pas de choisir, ou moi non plus je le laisserai pas tomber. Mais les mots de Her lui échappaient comme de l'eau sur les doigts et il se retrouva bien vite muet par le sac de nœuds dans sa gorge.

Il avait envie de vomir.

Les mains tremblantes, Pretty défit les mèches entrelacées ; puis, sans explication aucune, il se redressa brusquement, chancela, puis se dirigea vers la sortie de la cabane.

Mâle. Mal. La différence était mince, n'est-ce pas ? Trop subtile. A un pas d'être mâle. A un pas d'être mal. A un pas du vide.
Du vide ?

La Fausseté se redressa subitement et s'agrippa à la barrière. Putain.
Flou. Tout était flou. Ça tremblait dans sa tête et sa perception était brouillée.

Il s'accroupit et posa son front sur la rambarde et fixa le vide.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mar 6 Déc 2016 - 21:25

Elle s'emballe, la Fille, et elle parle, parle, parle. Tu parles un peu, mais pas des masses. Tu écoutes, et ça lui fait du bien. Ah oui ? Her a un petit signal d'alarme dans la tête, mais toute à sa passion elle n'y prête pas attention. Elle parle et dit des choses qu'elle ne soupçonnait pas porter en elle. Elle emploie des mots fort, des tournures de phrases qui sonnent comme des évidences ou des souvenirs. Ça a un goût de fer, comme la saveur d'un combat entamé il y a bien longtemps.

Ce n'est qu'à ta réponse que Her prend la mesure de.. De toi. Du non toi, au contraire, qui est petit et recroquevillé et misérable. La Fille te regarde, et réalise soudain que tu t'es plié sur toi-même au fur et à mesure qu'elle bavassait ses trucs de nana en pétard. De révoltée enflammée. Her reste interdite alors que tu défait vite les mèches de cheveux. Votre lien. Her plisse les lèvres pour contenir une remarque blessée et blessante à cette rupture si symbolique. La tresse n'est plus, et toi tu t'enfuis en vacillant.

Her ne sait pas quoi faire.

Elle a envie de te suivre, mais. Mais elle ne sait pas si tu le voudrais. Peut-être que tu en as marre ? Peut-être que tu trouve ce discours écœurant, trop apachisé ? Et pourtant ça vient d'elle. Elle. Elle pas un truc qui ne dépend que de lui, que du garçon. Et puis ses mots lui reviennent à la tronche. Mâle, ersatz de garçon. Servantes, bonniches. Merde, depuis quand est-ce qu'elle est aussi manichéenne ? Est-ce que tu t'es senti insulté ? Tu pourrais. Tu serais en droit de l'être.

Un bond. La sentinelle est soudain hors du lit, à la porte de la cabane, à tes côtés.

- Pretty c'est juste moi.

Te prévenir, pour pas que tu paniques. Pour pas que tu t'enfuis, comme avec un animal sauvage te prévenir. Puis une mains dans ton dos, une autre sur ton bras. Sans peser, mais prête à t'attraper. Her a froid, mais elle s'en fout. Her a mal mais s'oblige à le mettre de côté. Tu es fissuré, c'est bien plus important.

- Je suis désolée si j'ai dit un truc qui t'a blessé. Je ne voulais pas.


Une caresse du pouce sur ton épaule, et l'autre main balaye doucement ton dos dans un geste d'une tendresse évidente. Her chercher, Her réfléchit. A partir de quand est-ce que tu t'es replié ? Difficile à dire. Mais elle ose se dire que s'il avait été si mal en point tout de suite, malgré ses foutues envolées lyriques à la con, elle l'aurait senti. Reste donc.. Sa tirade anti couillus. Vraiment ?

Avec un soupire, la Fille laisse glisser sa main en travers de ton dos pour la loger sur ton flanc. L'autre change de place aussi, roule un peu pour se retrouver vers ta clavicule, puis ton torse. Prête à te rattraper, toujours, depuis sa nouvelle position. Her est maintenant adossée à la barrière, et ses bras te crochèteront contre elle pour te rattraper au moindre signe de malaise. Le contact est léger, mais bel et bien présent.

- Je me suis peut-être un peu trop emballée. Faut m'engueuler, quand c'est comme ça, faut me le dire. T'es la dernière personne au monde à qui j'ai envie de faire du mal.

Ses yeux bruns dérivent vers ton visage, et sa voix s'adoucit encore.

- Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? Qu'est-ce qui ne va pas ?


Si c'est sa faute, peut-être qu'elle pourra le réparer. Se faire pardonner.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mer 7 Déc 2016 - 5:06

Flou gaussien. C'était comme un brouillard qui obstruait sa perception et lui laissait une vision juste assez claire pour fixer le vide sous ses yeux et sous ses pieds. Pretty avait le vertige, d'ordinaire. Les hauteurs amenaient son cœur au bord des lèvres, bien qu'il s'y était grandement habitué à force de vivre au Grand Arbre.
Mais il y avait ces fois, plus effrayantes, où il avait l'impression que le vide l'appelait -l'appelait à le rejoindre. Rejoindre le vide. Ça ne rimait à rien. Mais ça l'appelait quand même.

A Sauter.
Sauter, pour rattraper.
C'était très con de sauter pour rattraper.
C'était comme se suicider à deux. Suivre quelqu'un dans la mort.
Mais toujours, toujours, réussir à les sortir tous les deux de là.
In extremis.

• • •, c'est juste moi.

Ricochet d'un écho, d'une voix qui sonnait étrangement. En double ? La première parole s'était éclatée contre les barrières de son esprit à la façon de la vaisselle fracassée contre un mur.
Il y avait des choses qui remontaient, il le sentait -des choses que l'Oubli ne permettrait pas de franchir sa conscience.
 
La Fausseté tituba, rencontra une main dans son dos qui l'empêcha de perdre définitivement l'équilibre. Ses mirettes embrumées se levèrent vers une silhouette qu'il reconnut sans la reconnaître et regarda sans voir. Un mélange étrange, une figure effrayante et imposante, qui le surplombait et l'écrasait.

Je suis désolée si j'ai dit un truc qui t'a blessé. Je ne voulais pas.

Ce n'était pas la première fois qu'Elle s'excusait.
Mais c'était la première fois que, Elle, elle s'excusait.

La frontière était trop mince.

Le Perdu portait en l'instant trop bien son nom et ne parvenait pas à détacher ces deux visions superposées -qui empiétaient l'une sur l'autre sans scrupules. Il avait l'impression d'être coincé dans un rêve.

La prise se resserrait à la manière d'un serpent enroulait autour de sa proie. Une main glissant insidieusement le long de son dos pour rejoindre son flanc, une autre qui se plaçait sur sa poitrine.
Sa poitrine.

Je me suis peut-être un peu trop emballée. Faut m'engueuler, quand c'est comme ça, faut me le dire. T'es la dernière personne au monde à qui j'ai envie de faire du mal.

Il essayait d'écouter, mais il n'y arrivait plus.

Une main sur sa poitrine.
Elle n'aurait jamais fait ça. Ça ne se touchait pas, une poitrine de fille.
Mais c'était plutôt son torse qu'Elle touchait, n'est-ce pas ? Son torse que Her touchait.

Ses yeux bleutés retrouvèrent ceux, indéniablement bruns, de La Fille. Puis la réalité lui tomba dessus comme une brique.

Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? Qu'est-ce qui ne va pas ?

Pretty s'écroula sans crier gare tout contre la Sentinelle avec la sensation qu'une corde venait de lui être retirée du cou -et avec en prime un sacré mal de crâne. Il se laissa tenir ainsi mollement, tête enfouie tout contre Her, inspira et soupira un grand coup en s'imprégnant de son odeur.
Il était presque surpris, par cette odeur, un peu comme s'il s'était attendu à en sentir une autre. Mais c'était celle-là. Ce léger parfum unique, propre à celle qu'il considérait comme sa grande sœur légitime.
Il retrouvait ses repères.

Rien, soupira-t-il, presque inaudible. Tu peux rien faire pour moi.

Il aurait bien voulu tenter de répondre à sa seconde question, mais il ignorait lui-même ce qui n'allait pas.
Ça arrivait, simplement, de temps en temps. Les nerfs qui craquaient ou un truc qui débordait et il se retrouvait au bord de l'hallucination.
Et il ne se souvenait jamais ce qu'il voyait, ces fois-là.

Je suis désolé.

Il ne savait pas trop de quoi, à vrai dire.
Plutôt, il ne se souvenait plus d'où provenait cette culpabilité qui lui étreignait le cœur.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 12 Déc 2016 - 0:03

Elle s'inquiète, Her. Elle s'inquiète de te voir comme ça, si ailleurs même en étant dans ses bras. Ton corps est raide, crispé de quelque chose qui lui est impossible de voir. Elle a peur, Her, quand tu te perds là où son regard ne porte pas.

Et puis tout d'un coup, ça fait "pop!" et c'est comme un réveil. Mais un réveil qui assomme. La Fille peut tout juste te récupérer contre elle alors que tu t'écroules. Mais t'en fais pas, elle est là, elle te rattrape et te tire contre elle alors que son dos se cale un peu plus contre la rambarde. T'en fais pas Pretty, Her est là. Toujours. Elle te berce, doucement, elle t'enlace tendrement et voudrait que ses bras deviennent les meilleurs boucliers contre ces fantômes qui te tourmentent.

- C'est pas grave, Pretty. T'excuse pas, t'y peux rien.

T'y peux rien et Her est là. Tout comme tu es là pour elle. C'est beau, ce lien que vous avez construit. Et vous avez beau subi la symbolique des tresses dénouées, il y a maintenant celle de toi qui t'échoues contre elle, et Her qui t'as repêché. Doucement la voilà qui embrasse ton front et pour une fois regrette d'être si jeune. Ca aurait été plus simple pour te porter. Mais sans doute que l'air frais te fait un peu de bien, et la sentinelle ne doute pas une seconde de pouvoir te soulever et t'acheminer jusqu'à son lit s'il le faut. Quitte à ramper.

Elle t'enlace, te berce, te garde contre elle pour éloigner ces fantômes qui te hantent. Comme lors de votre rencontre, tu as le don pour éveiller son côté maternel et protecteur. Pourtant, la Fille est bien placée pour savoir que tu as aussi une force de caractère qui n'a rien à prouver à qui que ce soit.

- On reste un peu ici pour respirer, mais après on retourne au lit, ok ? Pour pas attraper froid. Ou alors je vais te chercher une couverture.

Faut pas que tu tombes malade, Pretty, elle s'en voudrait. Déjà que là, elle culpabilise de ton état. Peut-être qu'elle n'y peut rien mais c'est comme ça : elle s'en tient pour responsable.

- Tu te souviens de ce qui a déclenché ça ?

Gentille la voix, tout doux le murmure. Si on comprend le phénomène, peut-être qu'il sera possible de le contrer, de le soigner ? Peut-être qu'il sera possible de virer une bonne fois pour toutes ces vieux fantômes qui t'encombrent le cœur et la caboche ? Ce serait bien, tout de même. Y a bien assez de trucs ici pour pas en plus s'encombrer des boulets d'une vie d'avant. Mais ça, Her sait bien que ce n'est pas si simple.

C'est pas comme si elle aussi, elle n'étais pas en plein dedans.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mer 14 Déc 2016 - 21:39

Elle était devenue comme une barrière, La Fille : un truc apparemment infranchissable qui le séparait du vide -et d'autre chose, de moins évident. Pretty se sentait en sécurité, ainsi bercé, quoi que toujours un peu troublé. Il aurait pu essayer de comprendre quelle mouche l'avait piqué mais il savait que c'était inutile : il n'avait jamais gagné qu'une migraine fort désagréable à s'y essayer.

A la place, il trouvait que c'était assez confortable de profiter de la présence de Her et de se laisser fondre dans ses bras. Tout bêtement.

C'est pas grave, Pretty. T'excuse pas, t'y peux rien.

Il lâcha un soupir léger. Il n'y pouvait rien. C'était bien là tout le problème. Heureusement ce genre d'incidents arrivaient de plus en plus rarement ; pourtant il ne pouvait s'empêcher de se rappeler que, dans la majorité des cas, c'était avec la Sentinelle qu'ils avaient eu lieu. Ironie, L'Oubli oubliait parfois de trier certains souvenirs.

La Fausseté se concentra sur la sensation agréable du baiser sur son front, songea à cette garçonne qui lui était si importante. N'était-ce qu'une coïncidence, ou était-ce vraiment elle qui provoquait ces imprévisibilités ?
Dans ce cas-là, qu'est-ce qu'elle avait, ou faisait, qui le poussait dans ces retranchements ? Ce serait bizarre, tout de même.

Au fond, l'hypothèse était venue naturellement mais il n'avait rien pour la confirmer. Aussi, Pretty se contenta de soupirer encore une fois et d'abandonner. Il revenait toujours à la même conclusion face à ce problème : par conséquent, ça ne servait jamais à rien de se creuser la tête comme ça.

On reste un peu ici pour respirer, mais après on retourne au lit, ok ? Pour pas attraper froid. Ou alors je vais te chercher une couverture.
Ça ira, assura-t-il avec une conviction toute chancelante. On peut retourner au lit, ce sera plus confortable.

Il se sentait juste, vide. Sans émotions. Et peut-être un peu fatigué, aussi.

Tu te souviens de ce qui a déclenché ça ?

Shbim. La voix était tendre ; les paroles, beaucoup moins. Elle voulait savoir ? C'était marrant, lui aussi. Mais il n'en avait aucune idée.
Vraiment ?
Ça grattouillait, dans un coin de son cerveau. Comme les griffes d'un chat sur une porte.
Mal au crâne.

Je sais pas.

Il haussa les épaules et se détacha un peu de Her, regard déviant.

Ça arrive un peu au hasard, généralement.

Il venait néanmoins, sans le faire exprès, d'offrir une toute autre information à La Fille.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.


Dernière édition par Pretty le Mer 11 Jan 2017 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Ven 6 Jan 2017 - 10:52

Elle te dorlote encore, elle te cajole, Her. Et elle t'observe du coin de l’œil entre deux caresses, se concentre sur ton souffle, ton corps tout toi pour en sentir les moindres sursauts. Attentive, la Fille, terriblement attentive. Tu dis que ça ira, mais la sentinelle te scrute quand même pour vérifier par elle-même. C'est que tu as souvent tendance à te cacher en dedans, à mentir sur ton état véritable. Son emprise te sert un peu plus, et Her soupire doucement.

- S'il le faut je te porte de toute façon. Si tu vacilles. Sht. Non. C'est non négociable.

C'est tout miel dans ces gestes et ses mots, et sa voix se fait de velours pour toi. Et y a eu un fond de sourire un peu taquin qui s'est fait un chemin, quand elle n'a même pas attendu de voir si tu allais protester ou pas. Grande sœur un jour, grande sœur toujours.

Elle écoute la suite de ton discours, et tes mots cognent un peu à son oreille. Y a des trucs bizarre, y a un truc qui cloche et qui fait tache. Mais quoi ? Outre ton malaise évident, ton épuisement, y a cette frustration de ton "je ne sais pas". Y a l'impuissance, y a son envie de trouver le truc, l'origine. Sauf que si y en a généralement pa- wait. Généralement. Généralement. Donc. Donc y a une règle. Un truc.

Léger regard vers toi, épuisé dans ses bras. Elle tente, ou pas ? Parce que ce serait un peu bas, de faire du forcing maintenant. T'es pas en état, t'es pas.. Pas. Et pourtant, n'est-ce pas justement le seul moment ou, peut-être, tu répondras ? Parce que tu fuis, souvent, tu esquives, tu te caches. Là encore, a-t-elle le droit de te forcer la main, surtout alors qu'elle disait que tu as le droit d'avoir tes parts cachées ? Ou bien serait-ce une façon de détourner les yeux d'un mal être sensible, mais qui pourrait s'arranger ?

Cruel choix.
Cruel, mais au fond Her a déjà décidé depuis longtemps.

- Y a jamais de chose commune, de truc qui revient ? Même un tout petit, tu sais des fois on ne le voit pas toute de suite.

Tout doux la voix, tout miel pour toi. Her a essayé de ne pas relever directe le "généralement" pour ne pas te braquer. Et oui, elle demande, parce que si effectivement il existe une possibilité de te faire aller mieux, elle veut savoir, la travailler. Quitte à se disputer avec toi, quitte à froisser votre relation dans le pire des cas.

Si tu vas bien au final, alors ça lui va.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mer 11 Jan 2017 - 22:49

S'il le faut je te porte de toute façon. Si tu vacilles.

Pretty ouvrit la bouche ; néanmoins sa protestation fut tuée dans l’œuf sans pitié.

Sht. Non. C'est non négociable.

Il soupira, de fatigue plutôt que de mécontentement. Il n'était pas d'humeur à négocier, aussi se contenta-t-il de se dire qu'il suffirait de ne pas vaciller. Le fait d'être porté le mettait toujours relativement mal à l'aise mais personne ne semblait prendre cela en compte.
Même s'il fallait bien avouer que lui-même ne prenait pas en compte la gêne d'autrui lorsqu'il envahissait leur espace personnel.

En attendant, il se contentait de respirer l'odeur de La Fille, de s'y blottir et d'y trouver tout le réconfort du monde face à une humeur vide et quasi maussade. Elle n'était pas sa grande sœur pour rien, Her. Malgré les tresses dénouées, elle demeurait là et le lien de tendresse fraternelle ne faiblissait pas -jamais. C'était quelque chose qui allait au-delà des symboles.

Y a jamais de chose commune, de truc qui revient ? Même un tout petit, tu sais des fois on ne le voit pas toute de suite.

Sa voix était une caresse qui effleure : très douce, peut-être un peu trop, d'ailleurs. C'est ce qui donna la puce à l'oreille de La Fausseté, qui fronça les sourcils sans parvenir à mettre le doigt sur l'étrange impression qui le gagnait.
La question était dérangeante, bien sûr, mais il y avait également cette façon de... Comme de l'amadouer, de le caresser volontairement dans le sens du poil.
Il n'aimait pas trop ça.

Pourtant son esprit dérivait déjà trop profondément sur ces interrogations.

J'ai toujours l'impression que je dois retrouver quelque chose. Que c'est urgent, lâcha-t-il après un silence.

Il décelait un autre détail, qu'il préférait cependant taire.
Chaque fois qu'il avait fini dans cet état, il s'était irrémédiablement rapproché du vide. Pas pour mourir, probablement pas pour sauter, mais avec la nette impression que c'était par là qu'il trouverait ce qu'il cherchait.
C'était un geste dangereux et il ne souhaitait pas alarmer plus que nécessaire Her.

Pretty se redressa finalement, se détachant doucement de La Fille, et voulut se diriger vers la Cabane. Puis il vacilla.
Shit.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Jeu 12 Jan 2017 - 0:11

Elle n'est pas sûre que tu accepteras, mais ce n'est pas grave. Ce n'est pas grave parce qu'elle n'écoutera pas, si tu décide de lutter. Heh. Grande sœur, ça veut aussi dire ça. Her sourit, quand tu te fourre un peu plus contre elle. Tes cheveux la chatouille et la sentinelle en écarte un peu avec un sourire. Tes beaux cheveux d'or, tes beaux cheveux blonds. Une chevelure de soleil mêlée à la sienne plus boisée, normale. Tu flamboies tellement, Pretty. Ou alors c'est juste dans le cœur de la Fille ? Qui sait ?

- Et tu sais ce que tu dois retrouver ? Ou bien y a des trucs qui reviennent, des manies, des pistes pour chercher ?

Toi tu fuis, quand elle pose ces questions. Pas étonnant : c'est pas un sujet dont tu aimes parler, après tout. Mais c'est pas grave. Elle t'aura. A l'usure, tu parleras. Alors elle se redresse aussi, et pose ses mains autour de tes épaules quand tu vacilles. Calme, Her. Douce, Her.

- Heh. Je t'avais prévenu.

Her a le sourire canaille au coin des lèvres et des étincelles pas loin de ses yeux. Her te tire la langue, et décide de te laisser une seconde chance. Parce que finalement tu as déjà pas mal morflé ce soir, autant épargner un peu ton égo. Alors c'est un bras autour de tes épaules qui te maintient fermement, c'est une autre main qui vient se loger au creux de ton bras, c'est la sentinelle qui une fois encore t'enveloppe pour mieux te guider.

- Dernière chance avant d'être trimballé en sac à patate, mon doux sire.

Her a le sourire canaille au coin des lèvres et des étincelles pas loin de ses yeux. Her te sourit, et décide de remettre l'interrogatoire à quand vous serez au lit, bien calés.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Ven 13 Jan 2017 - 0:10

Elles posaient toujours les bonnes questions, Her.

Et tu sais ce que tu dois retrouver ? Ou bien y a des trucs qui reviennent, des manies, des pistes pour chercher ?

Toujours.

Je sais pas, fit-il en mentant un peu.

Cela lui faisait un peu peur. Elle cernait trop vite et trop bien quelle direction prendre si elle voulait toucher le fond du problème -ou, à défaut, le fond de ce qu'en savait Pretty. La chose étant que, lui, il n'avait pas expressément envie d'en parler. Pas plus qu'il ne se sentait le courage de creuser plus profondément. Les espèces de crises à elles seules lui suffisaient amplement.

Du coup, se carapater lui semblait être une bonne idée.

Jusqu'à ce qu'il vacille, du moins.

Les mains protectrices s'enroulèrent avec la douceur même autour de ses épaules, pour le soutenir. La Fausseté jura intérieurement. Il était allé trop vite.

Heh. Je t'avais prévenu.

Elle lui piquait même son sourire, à jouer les malicieuses au regard pétillant d'amusement. Il râla vaguement lorsqu'elle raffermit sa prise sur lui et son équilibre, décidant une fois encore qu'il n'avait pas la foi de lutter contre elle.
Il fut de fait extrêmement (et agréablement) surpris de constater qu'elle ne faisait que le soutenir et non le porter, comme elle l'avait prévenu un peu plus tôt.

Dernière chance avant d'être trimballé en sac à patate, mon doux sire.

Pretty fut incapable de s'empêcher de pouffer.
L'atmosphère s'était un peu allégée, soudainement. Comme par magie.

Le doux sire mérite plus de respect qu'un trimballage en sac à patate.

Ils se mirent ensuite en route vers la Cabane -là où ils seraient de nouveau dans un endroit confortable. Parce que, il fallait bien l'avouer, il faisait un peu froid et le Livreur ne dirait pas non à des couvertures bien chaudes.
Et puis il était vachement fatigué.

Il s'installa de fait avec un soupir de soulagement sur le lit, lorsqu'ils atteignirent leur destination. . Plus bouger. Le trajet n'avait pas été trop pénible, puisque La Fille l'avait aimablement soutenu. Mais ça ne l'empêchait pas d'être épuisé mentalement plus que physiquement.
Il se massa doucement les tempes, patientant pour que le mal de crâne daigne le quitter avant de lui-même daigner s'endormir.

Tout naïf qu'il était, il n'imaginait pas que La Fille avait prévu d'insister encore un peu.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.


Dernière édition par Pretty le Jeu 2 Mar 2017 - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mar 28 Fév 2017 - 1:26

Tu esquives, sale gosse. Mais ce n'est pas grave, prend des forces, oui. Laisse toi aller contre elle. Parce que qu'elle se soucie réellement de toi aussi, et que ça lui fait plaisir de te voir au lit plutôt que dans le vide. Tu lui as fait peur, un peu, quand même.

Vous arrivez enfin, et quand tu te cales confortablement mais te masse les temps, la Fille soupire un peu. Un mal de crâne en approche ? Potentiellement. Pauvre amour, pauvre Pretty. C'est que la soirée a été intense, tout de même. Très intense. Une caresse sur ta joue, et la Fille te déplace un peu contre elle. Assise dans le lit, elle t'installe contre elle, ton dos calé à sont buste. Et ses mains se font douce mais fermes pour déloger les tiennes de tes tempes dorées.

- Shht. Laisse, je vais m'en charger. Détends toi, repose toi.

C'est là que ses doigts viennent se poser sur toi, Pretty et qu'elle entame un massage. Parce que ce n'est sans doute pas la première fois que tu as mal au crâne, ni elle. Parce qu'elle veut que tu puisses te reposer tranquillement, t'épargner des troubles oniriques qu'elle aura sans doute. Parce qu'elle s'inquiète pour toi, encore et toujours.

- C'est souvent que ça t'arrive, ces euh. Crises ? Et de fixer le. Je ne sais pas, le vide, ou ce genre de chose, comme ce soir ?

Malgré les hésitations, la voix reste calme, de velours toujours. "Le vide ou ce genre de chose.", c'est vague. Mais justement, elle ne sait pas comment nommer ça, puisqu'elle est dans l'ignorance totale de ce qui vient de se passer. Il lui semble que cela fait écho à quelques fois ou soudain il était loin, oui. Mais jamais aussi fort, jamais aussi clairement.

- J'avais l'impression que tu étais loin, loin, loin. Où étais-tu, mon prince ?

Douce la voix, tendres les mains qui te massent et jonglent sans doute un peu avec ta chevelure d'or au passage. Solide, le buste contre lequel tu t'appuies plus ou moins malgré toi, parce que ses jambes te calent et qu'il faudra un effort réel pour te déloger de là.

Et puis, honnêtement. Veux-tu échapper à ce point au massage ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 6 Mar 2017 - 15:30

Il avait cru pouvoir s'échapper, mais ç'aurait été trop facile. Elle ne le laisserait définitivement pas filer dans les bras de Morphée sans obtenir plus de réponses. Pretty laissa échapper un soupir un peu insisté lorsqu'elle s'empara de lui ; néanmoins il se laissa mollement faire, un peu comme une poupée de chiffon, tandis que La Fille l'installait dos à elle.
Il savait que ça ne servirait à rien de se débattre, surtout lorsqu'il était fatigué comme ça. Surtout lorsqu'ils étaient fatigués comme ça. Il ne voulait pas la repousser une nouvelle fois.

Shht. Laisse, je vais m'en charger. Détends toi, repose toi.

La Fausseté obéit instantanément : il y mit d'ailleurs peut-être un peu trop de cœur et de poids pour que Her ne remarque pas son petit jeu. Il fallait bien qu'il se venge d'une manière ou d'une autre, n'est-ce pas ?

Il ne s'était cependant pas attendu à recevoir un massage. À vrai dire, il ne s'y était tellement pas attendu qu'il avait commencé par se tendre un peu,  nerveux en sentant les mains effleurer doucement ses muscles mais pas vraiment craintif -pas avec Her. Il lui faisait confiance. Et puis c'était plutôt agréable.
Lentement mais sûrement, Pretty se détendait à nouveau.

C'est souvent que ça t'arrive, ces euh. Crises ? Et de fixer le. Je ne sais pas, le vide, ou ce genre de chose, comme ce soir ?

Cette fois, le Livreur fronça les sourcils. Il n'avait pas mentionné le vide dans ses explications, il en était persuadé. Comment faisait-elle toujours pour viser juste sans même s'en rendre compte ?
Et ce velouté dans ce ton... Ça l'agaçait. Elle donnait décidément l'impression de vouloir le caresser dans le sens du poil -mais avec une brosse hérissée de pics qui se plantaient dans sa tête, parce que ces paroles continuaient de piétiner un sujet désagréable qui lui donnait mal au crâne. Il n'avait pas envie d'y répondre.

J'avais l'impression que tu étais loin, loin, loin. Où étais-tu, mon prince ?

La futée. Elle parvenait malgré tout à le faire sourire.
Mais il n'avait pas envie d'y réfléchir quand même. Il ne tomberait pas dans un piège aussi grossier, non mais !

Ses muscles se contractèrent à peine afin de se dégager de là que le Perdu sentit et surtout comprit qu'il était tombé dans un tout autre piège. Le genre de piège physique où il était beaucoup plus compliqué pour lui de se dépêtrer.
Elle refusait vraiment de le laisser s'en tirer comme ça.

Finalement, Pretty poussa un long soupir -encore- puis se laissa s'affaler tout contre cette véritable tête de mule qui lui servait de grande sœur de cœur.

J'étais tellement loin que c'était même plus sur l'Île et qu'on saura jamais où c'était, lâcha-t-il platement et avec monotonie.

Une réponse plus ou moins aléatoire et plus ou moins sans queue ni tête, histoire de brouiller les pistes et d'embrouiller Miss Détective. De toute façon, lui-même ignorait la réponse à cette dernière question ; tout comme il ignorait que ce choix de mots hasardeux était plus proche de la vérité qu'il ne l'aurait imaginé.

Plus sérieusement, et parce qu'il n'avait pas envie de voir ses muscles maltraités au passage pour avoir baratiné une fois n'est pas coutume Her. Je sais pas. C'est flou. Et c'est assez aléatoire, ça m'arrive pas très souvent en vrai.

Tout comme on ne choisissait pas ses rêves endormis, lui ne pouvait choisir ses rêves éveillés.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Lun 17 Avr 2017 - 1:14

Elle te sens crispé, mais la Fille s'en moque. Ou plutôt, elle ne s'y arrête pas. Massage c'est, massage tu auras. Et puis elle se doute que tu vas te recrisper, avec ses questions. C'est pas grave, elle sera préparée cette fois. D'ailleurs, quand tu essaye d'échapper physiquement à tout ça, elle sourit un peu en coin : piégé, ô prince.

Tu admets ta défaite heureusement, au bout d'un moment. Tu te recales contre elle un peu lourdement, et la Fille en profite pour t'embrasser la chevelure. Ta réponse, quand elle arrive.. Ta réponse la laisse perplexe. Elle n'est pas tout à fait comme le ramassis de conneries que tu lui avais sorti à propos d'Apache. Elle ne se souvient même plus de ce que c'était, un truc en rapport avec le feu et très alambiqué. Her peine à comprendre vraiment, et la fatigue aidant la voilà qui mouline. Même plus sur l'île ? Vrai que tu avais l'air loin, tellement ailleurs.

La Fille gambergeait encore là-dessus quand tu passes à la suite. Et pour une fois, c'est toi qui va trop vite pour elle. Flou. Aléatoire. Pas très fréquent.. Ca cogne et ça ricoche dans sa caboche, mais Her ne sait pas ce qui la gêne. L'impression de rater quelque chose, quelque chose d'évident. Et qu'elle avait déjà noté avant. Mais quoi ? Ah, la fatigue n'aide pas en prime.

- Tout à l'heure, tu as dit que ça arrivait généralement au hasard. Y a eu des fois, ou tu as remarqué des. Euh. Des patterns, des détails récurrents ? En plus de cette impression de devoir retrouver quelque chose urgemment ?


Le ton est pensif, alors que la sentinelle essaye de décortiquer tout ça et de se souvenir de ce que tu avais dit. Ce qui n'est pas chose facile en te massant en même temps étant donné sa fatigue. C'est que sans l'air frais pour réveiller, sans ce sentiment de panique pour lui garder les yeux grand ouverts, la fatigue se fait lourdement sentir. Raison de plus pour se hâter et poser autant de questions que possible. Il n'est pas dit qu'elle tienne longtemps elle non plus.

- Est-ce que tu as remarqué d'autres fois où tu t'approchais du rebord comme tout à l'heure ?

Dieu qu'elle avait eu peur.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   Mer 26 Avr 2017 - 2:41

Elle avait un don pour faire remuer l'eau qui dormait, Her. Il ne se lasserait jamais de penser que c'était effrayant, tout comme il ne cesserait jamais d'ensuite se rappeler que c'était en partie pour cela qu'il l'aimait tant. Elle savait lire en lui, maintenant, et parfois c'était tellement reposant de ne plus avoir à tenir un rôle. Ce réflexe se perdait avec elle.

D'autres fois, cependant, c'était beaucoup moins plaisant. Comme maintenant ; malgré la position étrangement confortable, malgré les massages destinés à le tranquilliser et, plus spécifiquement, destinés à le garder emprisonné dans ses bras.
Elle ne le lâchait pas, ne le lâcherait pas, et lui sentait désespérément ses dernières lignes de défense s'effriter.

Tout à l'heure, tu as dit que ça arrivait généralement au hasard. Y a eu des fois, ou tu as remarqué des. Euh. Des patterns, des détails récurrents ? En plus de cette impression de devoir retrouver quelque chose urgemment ?

Elle titillait du bout du doigt les bons trucs. Pretty le savait.
Il le savait, parce que ça remuait étrangement, là-dedans.

Est-ce que tu as remarqué d'autres fois où tu t'approchais du rebord comme tout à l'heure ?

Il lâcha un long, très long soupir, et ce fut comme une bourrasque qui faisait chuter les dernières pierres de l'édifice.
Tout s'écroula brusquement.

Chaque fois que je dors seul.

Drapeau blanc hissé, dansant fièrement au gré du vent au-dessus des ruines. T'as gagné.

Il avait soudain l'air tellement las.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêver de toutes les couleurs ~ Her   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» tuto de peinture pour avoir toutes les couleurs de games
» Il reste au orange le lapin
» [PEINT] Homme arbre
» Guerre des Post It
» Recherche toujours du Démons + du haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-