Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Dim 17 Avr 2016 - 18:00

Le regard qu'échangeaient Justy-chou et Pretty était sans équivoque : pour cette fois, le vainqueur, c'était Pretty. Pour cette fois. Parce qu'il y en aurait d'autres, de batailles ; qu'il ne parviendrait pas toujours à lui piquer son chapeau avec autant d'aisance. Il lui fallait inventer et innover régulièrement pour mieux surprendre sa victime de larcin favorite.

Ce que Pretty n'avait en revanche absolument pas prévu, c'est que Pachou se mêle de leur jeu.

Son bras fut saisi sans crier gare et il poussa un gémissement à mi-chemin entre surprise et douleur, sentant ses articulations protester vivement contre la façon dont on le tordait pour l'immobiliser. Le chapeau lui fut vicieusement arraché des mains et rendu à son propriétaire légitime.

C'est de la triche ! Maugréa-t-il en affichant une expression outrée.

En plus tu me fais mal ! Cela néanmoins, La Fausseté ne comptait pas l'admettre à voix haute. Question de fierté. Il fallait juste qu'il arrive à se dépêtrer de cette prise qui lui plaisait ma foi très moyennement... Pourquoi personne n'était-il capable de s'en tenir aux câlins, hm ? C'était très bien les câlins. Mieux que les bagarres en tout cas.

"Première règle dans l'équipe ou il n'y a pas de loi!"

Un ricanement ; auquel Pretty ne fit pour une fois pas écho. La situation lui paraissait bien moins drôle tout piégé qu'il était.

"Ca, c'est le chapeau de Just'! Pas touche!"

Ah... Même pas en rêve. Le jeune Perdu adressa un regard empli de sous-entendus à Justy-chou qui pouffait déjà au décret nouvellement établi. Ils étaient d'accord là-dessus. Pas question pour Pretty d'obéir à une règle qui ne lui convenait pas. Plus encore si cela venait d'un crétin crêteux qui n'avait aucune autorité sur lui.

- J’imagine que ça compte aussi pour les cheveux du crêteux…

Le regard de La Fausseté étincela aussitôt l'idée soulevée. Eh dis donc. C'était une excellente suggestion ! Il fallait qu'il réfléchisse à quoi faire pour décorer très prochainement les crêtes du Chasseur... Il riait déjà rien qu'en y songeant.
Mais il fallait retourner au sujet principal de leur discussion.

- Et elle a dit qu'elle était pas le chien de l'empereur Tomato ketchup! Hein Candy? T'as dit que t’étais pas une putain de carpette!

Techniquement, personne n'appréciait d'être traité de carpette et c'était légitime de le réfuter. Même si on était une carpette. Et même si ce n'était pas le cas de Pretty. Il était sur le point de soulever ce point jusqu'à ce que La Main prenne à son tour la parole :

- Bah les gens disent beaucoup de choses... Surtout quand on leur fout un pain.

Au tour de Pretty de ricaner, malgré le bras douloureux qui commençait à fourmiller et que le Hérissé ne daignait toujours pas lâcher.
Mention spéciale à Justy-chou qui n'avait pas relevé le "elle" de Pachou d'ailleurs. La Fausseté avait failli zapper ce détail (c'était une négligence des plus gravissimes) et avait craint un instant que La Main ne se prête pas au jeu : seulement, soit il n'avait pas fait attention, soit il avait eu le tact de ne pas remarquer à voix haute la mauvaise interprétation si récurrente sur le genre du Livreur.

Pour être exact, il me semble que c'est justement cette insulte qui a démarré la bagarre. Le sourire du jeune Perdu s'élargit ostensiblement. Et disons ce n'était pas un pain. Pas exactement. Pas venant du Chasseur, en plus. Son regard amusé se porta sur Apache. Tu sens pas comme un parfum de fleurs dis-moi, Justy-chou ?

Cette assaut de couronnes fleuries droit dans la bouche du Chasseur resterait longtemps dans les souvenirs de Pretty. Il fallait dire qu'il y avait de quoi en rire.

- Vas y, dis nous ce que t'en pense! Montre nous que t'es pas "les gens"!

Il haussa un sourcil, sourit en coin, puis poussa un soupir résigné.

Si tu pouvais commencer par me lâcher et rester pacifique deux secondes...

Parce que, bon, son bras tordu commençait sérieusement à faire remonter des crampes.
L'enthousiasme soudain de Justy-chou reporta néanmoins l'attention du Livreur sur la lueur pétillante et presque anormale qui brillait dans les yeux du Sentinelle. Oh là. Il y avait un truc pas net, là. Pretty sentait venir quelque chose de louche devant un revirement si soudain.

- Et si tu nous prouvais que t’es ni “les gens” ni “une carpette”... ? Tu pourrais nous ramener …

Il fronça les sourcils. Maintenant, cela sentait carrément le roussi.

- La canne de Bow.

Non. La pensée s'imposa dans son esprit comme un panneau lumineux aveuglant flashy et rose pétant. Il n'avait même pas eu besoin de rassembler des raisons rationnelles pour que son instinct de survie lui hurle avec justesse que, ça, c'était une très mauvaise idée.
Justy-chou rapprocha quelque peu son visage de celui de la Fausseté qui masquait toute son inquiétude derrière une expression des plus blasées -expression qui devait déjà le trahir puisque l'indifférence jurait terriblement sur son visage d'ordinaire rayonnant de malice.

- Pour toi, ça doit être un jeu d’enfant.

Le ton était taquin, le mettait au défi.
Le chapeau était aussi soigneusement protégé dans son dos. Zut.
Pretty se désintéressa cependant bien vite du couvre-chef, plantant ses yeux dans ceux de La Main. Ce dernier était persuadé qu'il refuserait. Et il avait raison.
Mais il souhaitait également l'écarter à tout prix de quelque chose, cela crevait les yeux. Et ça, ce n'était pas un comportement qui pouvait lui échapper. Qu'est-ce qu'il cherchait à protéger avec tant d'énergie, hm ?
Qu'est-ce qui pouvait possiblement l'inquiéter et quel secret pouvait bien le lier à Pachou ?
Carpette. Chien de l'empereur tomato ketchup. Partante. Filer un coup de main. Plus de sang versé. Changer les choses. Renverser.
C'était sur le bout de sa langue.
Il voulait savoir.

Un sourire s'épanouit finalement sur les lèvres du Livreur.

Pourquoi pas ?... Je voudrais surtout pas vous décevoir après tout !

Et, comme pour souligner le fait que Justy-chou était en grande partie responsable de cette décision, il ajouta :

Je suis très curieuse de savoir ce que tu cherches à cacher, Justy-chou. Il supposa ensuite, un peu au hasard. A protéger ?

Son regard devenait perçant, son sourire demeurait. Il ne cachait plus l'intérêt qu'il portait sur ce qui se tramait.

La canne de Bow. Un jeu d'enfant.

Putain qu'est-ce qu'il était con. Suicidaire, avec ça. Il ne se rendait pas encore compte de ce que son geste risquait d'impliquer dans le futur.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Mar 19 Avr 2016 - 16:16

"Tu sens pas comme un parfum de fleurs dis-moi, Justy-chou ?"

En guise de réponse de son coté, Apache resserra sa prise sur le bras de Pretty, lui faisant volontairement plus mal encore, la saveur des fleurs encore présente dans sa bouche. Non mais sérieux, elle manquait pas d'air celle la!
C'était très énervant... Et plutôt marrant aussi!
Pas le genre a courber l’échine on dirait.. Se disait le punk en souriant méchamment.

"Si tu pouvais commencer par me lâcher et rester pacifique deux secondes..."

L'Hérissé ricana mais relâcha cependant le bras de Pretty, la libérant de son emprise sans plus de commentaire; c'était pas maintenant qu'il allait s'amuser a lui péter un bras quand même!

"Ouais... Ouais!" L'attention d'Apache fut attiré de la même façon que celle de la fausseté alors que Just' semblait s'animer d'un nouvel enthousiasme, rendant le visage du français plus souriant encore que ce qu'il n'était déjà! Ca y est! La Main avait saisit qu'il y avait de quoi faire!
Hahaha Cette fois ils allaient vraiment se marrer, il en était sur!

"Et si tu nous prouvais que t’es ni “les gens” ni “une carpette”... ? Tu pourrais nous ramener …"

La couronne de Peter Pan!!! Les yeux noirs d'Apache s’allumèrent d'un feu brulant.

"La canne de Bow."


Une brique tomba sur la tête du punk.. Ou du moins c'était tout comme.
Ha merde!
Bon.. C'était quand même pas mal!
Ouaiis... Ouais c'était drôle! C'était une super idée! Bon, la couronne de Pan, ca aurait été encore mieux, mais la canne de Bow... Ouais, ca le faisait aussi! Largement!
L’étincelle se remit aussitôt a briller dans les prunelles de l'Hérissé alors qu'il regardait son collègue se pencher vers la demoiselle avec un air joueur.

"Pour toi, ça doit être un jeu d’enfant."


Hooolalalaaa Justice... Ce mec était génial! Pour une fois qu'il se lançait dans des plans risqués, ca faisait vraiment plaisir! Bien sur Apache n'avait pas du tout saisit que le sentinelle espérait au fond que Pretty refuse tout net! Bien au contraire!

"Pourquoi pas ?... Je voudrais surtout pas vous décevoir après tout !"
Défis relevé! Le métisse jubilait! Il se mit a rire, a la fois heureux et impressionné que celui qu'il prenait pour une fillette accepte la mission suicide!

"Je suis très curieuse de savoir ce que tu cherches à cacher, Justy-chou. A protéger ?"

Pas ta peau en tout cas, pensa Apache avec un air rigolard.
"La canne de Bow. Un jeu d'enfant."
"Geniaaal, on va se marrer!" Lâcha finalement le punk a l'adresse des deux autres! La suite des évènements promettaient d’être encore plus drôle que de se taper sur le coin du museau! "T'as du cran Candy!" Il mit une tape dans le dos de Pretty comme si pour lui l'affaire était bouclé!
Adopté, la Fausseté! Et encore plus si elle revenait avec la fameuse cane!

Dans la tête d'Apache, la réflexion, si on pouvait encore parler de ca, était déjà a savoir ce qu'ils allaient pouvoir en faire et comment s'en servir pour faire encore plus chier le Chambellan!

Ho ils risquaient gros c'était vrai... Mais pas autant que Pretty après tout!
C'était parfait...
Cette journée morose commençait enfin a prendre des couleurs, comme une aquarelle gorgé d'eau de pluie sur les tons rouges et noirs!







"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 229
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 23 Avr 2016 - 1:15

Quand on sait où le chatouiller, l’orgueil récompense la flatterie et l’insolence. Ils se jaugent, l’un sourit, l’autre indifférent. La décision va tomber.

Si Pretty ne parvient pas à s’attirer les bonnes grâces d’Apache, Justice pourra agir en toute liberté. A cette idée, il ne ressent ni excitation ni répulsion. Ça lui est égal d’être un peu chien, de mordre ou de lécher sans hésitation. Il fera ce qu’il faut. Tout simplement.

- Pourquoi pas ?... Je voudrais surtout pas vous décevoir après tout !

Ce serait dommage…

- Je suis très curieuse de savoir ce que tu cherches à cacher, Justy-chou. Il supposa ensuite, un peu au hasard. A protéger ?

Le sentinelle recule d’un pas en riant, lève les mains comme pris sur le fait. Un enfant surpris en pleine faute, incapable de nier les faits. Pas d’aveux pas de déni.

Pretty est un peu trop malin, à deviner ce qu’il ne faut pas. Mais il ne l’est pas assez pour garder ses soupçons secrets.

Le livreur est sûr de lui. Comme lui. Comme Apache. Comme tous.

- La canne de Bow. Un jeu d'enfant.

C’est effrayant cette concentration d’orgueil dans l’air.

Apache semble plus que satisfait de la tournure des événements. Il adresse une tape amicale dans le dos du livreur tandis qu’il lance :

- Geniaaal, on va se marrer! T'as du cran Candy!

Et des couilles. Mais ça tu t’en rends pas compte à quel point.

Justice rit seul de sa vanne silencieuse qu’il ponctue d’un claquement de langue.

- On t’attendra ici, j’imagine… ?

Le cow-boy lance un regard interrogateur vers son ami. Il n’est pas sûr de le vouloir, il préfère suivre le caprice d’un autre pour une question aussi superficielle.

Justice affiche un grand sourire en ajoutant :

- Et bonne chance au fait !

Il avait failli oublié.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 23 Avr 2016 - 13:40

Pretty demeura encore un instant, à fixer à Justy-chou de cet air entendu, une lueur vive scintillant dans son regard. La curiosité le rongeait, il ne le niait même plus. Il sentait qu'il était à deux doigts de comprendre le pourquoi du comment de leur secret, à lui et au Chasseur ; néanmoins il manquait quelque chose, juste un petit dernier quelque chose pour que le déclic se fasse....
Peut-être manquait-il un peu de sérieux à la situation pour que le La Fausseté ose imaginer à quel point le secret en question était totalement fou et bien plus grave qu'il ne l'imaginait.

Le Sentinelle recula finalement en levant les mains. Pas d'aveux pas de déni. C'était le cas de le dire. Mais aux yeux du jeune Perdu le geste en soi tenait déjà lieu d'indice : ou il avait visé juste, ou il n'était pas si éloigné de la vérité.

"Geniaaal, on va se marrer!"

En voilà un qui n'avait pas exactement cerné l'ambiance, songea-t-il. La Fausseté poussa un soupir, un peu résigné, puis détacha son regard de celui du cowboy pour lancer au crêteux un sourire en coin. C'était sûr que, de loin, ces deux-là risquaient de beaucoup s'amuser de la situation. Lui, probablement beaucoup moins.

"T'as du cran Candy!"

La tape qui lui fut ensuite asséné dans le dos avait la délicatesse de.... Ouais, non en fait, mieux valait rayer le mot délicatesse de son vocabulaire avec Pachou dans les parages. Le Livreur se contenta donc de lever les yeux au ciel, pour la forme, et de se masser un peu son bras fourmillant. C'était qu'il avait serré fort, le vilain.

- On t’attendra ici, j’imagine… ?

L'intéressé reporta son attention sur La Main, puis hocha la tête.

Mais ne vous attendez pas à ce que je ramène la canne dans la journée. Une pause, un sourire presque moqueur. Bow est plus intelligent que vous deux réunis. Ça va pas être de la tarte.

L'innocente pique lancée, le blond s'apprêtait déjà à s'éloigner quand Justy-chou rajoutait :

- Et bonne chance au fait !

Pretty se retourna une ultime fois pour lui tirer la langue.


♥ ♦ ♣ ♠

Il existait, au sein du Grand Arbre, de nombreuses structures qui permettaient de passer d'une zone à l'autre. Il y avait des genres de tyroliennes, des échelles, des lianes même parfois ; mais les plus récurrentes se révélaient être des ponts suspendus. Plus ou moins sûrs, plus ou moins solides, plus ou moins larges et plus ou moins longs.
Il se trouvait justement que Bow traversait régulièrement ces ponts pas toujours très stables : à l'évidence, les différents moyens mis en œuvre pour parcourir le Grand Arbre n'étaient pas à son goût. Rien d'étonnant lorsque l'on cernait un minimum son caractère (à vrai dire, imaginer Bow utiliser une liane en criant comme Tarzan, c'était extrêmement troublant), et plus encore rien d'étonnant lorsque l'on savait que Bow boitait.

Et que, parce qu'il boitait, il avait toujours sa canne avec lui.
Une canne simple mais élégante.
Une canne que Pretty lorgnait depuis son perchoir, un lance-pierre à la main, paré à tirer.

Ces derniers jours, en fait, Pretty n'avait fait que ça de lorgner cette canne. Il avait discrètement observé Bow et ses déplacements, cherchant une opportunité pour la lui voler vite fait bien fait. Rien à faire. Le Chambellan avait toujours sa canne avec lui. Toujours. Alors La Fausseté s'était résigné : il allait devoir faire plus que de simplement lui piquer sa canne.
Il allait devoir la lui arracher des mains.
Pas directement, ceci dit. Il n'était pas suicidaire -pas à ce point.

C'était précisément pour cette raison qu'à cet instant, le jeune Perdu était donc installé un peu en hauteur par rapport au boiteux, dissimulé par l'ombre du feuillage du Grand Arbre, suffisamment loin pour jugeait-il ne pas être repéré mais suffisamment prêt pour ne pas louper son tir. Il visait bien mais il n'était pas non plus un expert en la matière. Ses seuls entraînements se révélaient être les fois où il avait lancé des cailloux sur Dummy.
Néanmoins il était relativement confiant quant à sa capacité à viser juste. Il fallait simplement attendre que Bow commence à traverser le pont, là, comme ça... Encore quelques pas...

Pretty tira et la petite pierre fila droit sur la main du Chambellan.
Il l'observa qui semblait sursauter sous la douleur soudaine et inattendue, crut l'entendre jurer de son langage quasi moyenâgeux et, le plus important : il aperçut la canne s'échapper de ses longs doigts en pattes d'araignées pour...

Pour tomber par terre et commencer à rouler.
Doucement. Tout doucement.

Le Livreur écarquilla les yeux et pesta en commençant à prier pour que la canne tombe dans le vide.
Elle s'arrêta à quelques centimètres du bord.
Il pesta encore. Et après, on se demandait pourquoi il ne croyait pas en Dieu, hein ! Ses prières n'étaient jamais exaucées.
Et maintenant il était dans un sacré pétrin. Le Chambellan commençait déjà à se pencher, quoi que l'air très suspicieux, pour reprendre sa canne en main.
Comment allait-il trouver un autre plan pour lui voler sa canne sans se faire prendre, hm...?

Un petit enfant surgit de nul part, bouscula Bow par inadvertance, perdit l'équilibre et shoota accidentellement sur la canne qui voltigea au-dessus d'eux en tournoyant avant de choir dans le vide pour de bon.

Pretty laissa sa bouche s'entrouvrir dans une surprise muette.
... Peut-être bien qu'il lui faudrait prochainement revoir sa conception de Dieu et des miracles.

Peut-être bien qu'il demanderait aussi à Ducky-chou ou à Crossy-chou de prier pour cet enfant qui venait sans le savoir de lui sauver la vie. Surtout que, à en constater par le regard qu'assénait Bow audit enfant, ce dernier allait passer un sale quart d'heure.

Cependant Pretty n'allait pas attendre sagement que le Chambellan ait fini de passer un savon au gamin et ne descende de plusieurs étages pour récupérer sa canne.

La Fausseté quitta sa cachette et s'empressa d'aller retrouver son trophée.

♥ ♦ ♣ ♠


Pretty surgit de nul part, dans le dos de ce qu'il appelait encore avec hésitation ses amis, et frappa d'un coup sec la main de Pachou puis celle de Justy-chou. Avec la canne. Et dans cet ordre bien sûr car, dans le cas contraire et sans l'effet de surprise, le punk aurait eu le temps d'esquiver (il avait l'air de savoir se battre le bougre) et parce que La Main ne s'était certainement pas attendu à se faire frapper lui aussi. Si ce dernier avait espéré s'en tirer en se cachant derrière la joie jubilatoire de son pote crêteux, c'était loupé.

▬  Oups.

La Fausseté fit tournoyer la canne comme un bâton de twirling dans sa main gantée, l'air de rien.
Sa main gantée.
Ses mains gantées.
Cela faisait longtemps que l'angoisse ne l'avait pas forcé à enfiler des gants.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Mer 27 Avr 2016 - 5:07

Apache sursauta et grimaça alors qu'une vive douleur a la main le surprenait, se retournant illico presto, prêt a démolir l’imbécile qui avait osé lui taper dessus par surprise! Mais lorsqu'il avisa l'identité de l'agresseur, sa mine colérique fut rapidement remplacé par l’étonnement, puis, alors que ses yeux se posaient sur l'arme dont Pretty avait usé, un grand sourire lui dévora le visage alors qu'une lueur de jeu enflammait son regard.

"Ho putain Candy... tu l'as fait!"
Il l'a regarda faire tournoyer la canne comme une majorette alors que lui même se massait encore la main. C'est que cette canne faisait foutrement mal! L'objet semblait avoir été étudié pour taper dur!
"Ha hahahaaa... Bow, cet enfoiré....Il doit tellement rager!" Apache jubilait! L'idée d'un Chambellan dans tout ses états, humilié et boitant a la recherche de son précieux suffisait a éclairer sa journée d'un beau soleil brillant et chaleureux, et ce malgré la pluie insistante de ces derniers temps!

Ni une ni deux, sans crier gare, le punk envoya la main vers la canne toujours tournoyante, prouvant une fois n'était pas coutume qu'il n'apprenait jamais d'une leçon, ou du moins qu'il aimait a les défier! Il se saisi brutalement du manche, la stoppant dans le mouvement et l'arracha de la main gantée de la Fausseté, reprenant le mouvement de twirling qu’exécutait le blond juste avant lui.
Puis, il braqua la canne a l'horizontale devant ses yeux, plissant son regard, le faisant plus aiguisé, plus concentré alors que le sérieux reprenait le dessus et que sa main libre se saisissait elle aussi de l'arme.
Il y avait quelque chose.. comme... Comme si..
L'Hérissé écarta les deux mains tout en appliquant une légère rotation sur le manche et tout en séparant les deux parties de l'arme dévoila la fine lame qui y était dissimulé.

"Ho le fourbe..." Il avait soufflé la remarque alors qu'un sourire lui dévorait de nouveau le visage. C'est que l'aspect manipulateur de Bow, il ne connaissait! Son coté lâche aussi! Du moins, ce qu'il considérait comme de la lâcheté!
Bon sang ce qu'il pouvait détester ce mec...

"Bien joué, Pretty!"
Il referma la canne d'un mouvement sec. "CLAK" Et se remit a jouer avec, exécutant de nouveaux mouvements. "T'as assuré! Pas vrai Just'? Je pense que la miss a fait ses preuves tu crois pas?"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 229
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 30 Avr 2016 - 23:35

Les jours passent, son assurance grandit.
En le sentinelle, une routine s’installe. Il se rend parfois seul sur les lieux, ses pas le ramenant ici malgré lui. Il ne lance pas même un regard autour de lui, et repart aussitôt, certain de sa victoire. Pour lui, l’affaire est réglée.
Les jours passent, pas une trace de Pretty.

Si la Fausseté n’est pas aux cachots, elle a sagement lâché l’affaire.
C’est mieux ainsi, c’est plus simple. Just devra pourtant bien le retrouver un de ces jours. Mais il prend son temps, savoure une paix qu’il sait brève.
Peut-être à cause de l’attente, il lui semble qu’Apache cause moins de soucis. Qu’il y a moins à faire. La pluie s’est même apaisée. Il en oublierait la révolte.
La main prend dangereusement goût à la paix.

Apache réagit à un coup traître. Just, moins rapide que lui, n’a pas le temps de comprendre qu’il subit le même traitement.
Soubresaut, il fait volte-face et secoue sa main comme pour éteindre le feu d’une blessure.

Pretty est là, plus victorieux et… majorette que jamais.
Près de lui, Apache exulte, excité comme un chien fou. Le sentinelle présente un sourire ravi, pour la forme, malgré le goût amer qui envahit sa bouche.

- Ho putain Candy... tu l'as fait!

Oui… Il l’a fait, ce con.

- Ha hahahaaa... Bow, cet enfoiré....Il doit tellement rager!

Pas autant que moi, non.

Il fait craquer sa nuque. Un sourire vague. Quelle plaie.

L’Hérissé devient fou, il agite la canne, la fait tournoyer à son tour. Le cow-boy se retient de jouer les trouble-fête, les rabat-joie, en lui conseillant la discrétion.

Un petit clic.
Apache déclenche un mécanisme et c’est une lame effilée, parfaite pour les coups bas, qu’il découvre. Justice lâche un sifflement admiratif.
La rumeur était donc vraie. Bow était un gars dangereux à bien des niveaux.
Dénudée de son mystère, la canne lui semble soudain pas plus importante qu’un jouet en plastique bon marché.

- Bien joué, Pretty! T'as assuré! Pas vrai Just'? Je pense que la miss a fait ses preuves tu crois pas?

L’intéressé sait ce qu’on attend de lui. Il s'exécute.

- Impressionnant, Pretty ! Et tu ne t’es pas fait attrapé ?

Justice ne cache plus sa surprise, il a même du mal à y croire. Pourtant les faits sont là. Il tire son chapeau.
Littéralement.

Ses doigts se resserrent sur son couvre-chef. Puis aussi brutalement que joyeusement, il l’enfonce sur le crâne de la Fausseté au point de lui en couvrir les yeux.
Petite blague, bon enfant.

- Je propose qu’on se tire, on risque d’attirer l’attention à agiter ce bâton comme des glandus. On pourra parler de tout ça.

Il trouve à sa phrase une ridicule pointe d’autorité. C’est déplaisant, il y sent un malaise. Il s’empresse alors d’ajouter en riant de sa position :

- Non ? Qu’est-ce que vous en dîtes ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Mar 3 Mai 2016 - 20:22

Comme prévu, Pachou fut somme toute très rapide à réagir : son sursaut de surprise fut aussitôt suivi d'un retournement agrémenté d'un regard noir, le tout signifiant très clairement qu'il était prêt à tabasser quiconque avait osé lui faire pareil affront. Justy-chou parut quant à lui plus lent à comprendre ce qui se passait, secouant sa main comme si Pretty y avait mis le feu d'un coup de canne magique.
D'ailleurs, malgré la menace imminente, le sourire de Pretty demeurait et s'étirait jusqu'à ses oreilles.

C'était peu dire qu'il était fier de sa prise. Il y avait laissé des cheveux blancs mais, maintenant qu'il était victorieux l'évènement le rendait exagérément surexcité.

A un détail près. Celui que Bow pouvait toujours découvrir plus tard qui avait eu l'audace de lui voler sa canne. Il était Le Chambellan après tout, il n'y avait rien qu'il ne sache pas...! Ou presque.

La Fausseté décida néanmoins de ne pas s'attarder sur ce léger détail et continuait de faire tourner la canne autour de sa main gantée tel un bâton de twirling, comme si de rien n'était. Attendant que, l'étonnement passé puis la joie un peu mieux contenue, l'un ou l'autre de ce duo improbable ne se décide à réagir.

"Ho putain Candy... tu l'as fait!"

Ah ! Voilà ce qu'il voulait entendre ! Oui, il l'avait fait. Pretty ne répondit rien ; cependant son gloussement exprimait largement l'espièglerie et la fierté qui le tiraillait à sa nervosité latente.
Et si l'un des sbires de Bow l'avait vu faire ? C'était le bannissement assuré, non ?

"Ha hahahaaa... Bow, cet enfoiré....Il doit tellement rager!"

Un craquement de plus en plus familier attira l'attention du Livreur, qui jeta un coup d'oeil en biais à Justy-chou. Il avait encore fait craquer sa nuque. C'était un tic ? Il l'entendait souvent, ces derniers temps.
Enfin. Son sourire semblait un peu hésitant mais il convainquit Pretty qui n'eut de toute façon pas le temps de s'y attarder, Pachou lui arrachant la canne des mains avec cette fameuse délicatesse qui le caractérisait.

La Fausseté s'apprêtait d'ailleurs à protester vivement, puisque c'était son trophée durement gagné et qu'il méritait tout de même d'en profiter un peu... Jusqu'à ce qu'il découvre avec des yeux ronds, dans un petit clic, que la canne n'était pas juste une canne.
La canne était aussi une lame.
Oh. Oh putain.
Pachou pouvait garder la canne, finalement. Il n'avait nullement envie de se blesser avec ou de se faire couper les doigts en guise de punition si on le surprenait à faire joujou avec.

"Bien joué, Pretty!"

L'intéressé reporta son attention sur le Chasseur et le dévisagea, presque interdit. Il se sentait soudain beaucoup moins amusé par la situation et commençait à se gratter les mains d'une façon quasi instinctive. Comment Le Hérissé avait-il su qu'il existait un tel mécanisme dans la canne ?

"T'as assuré! Pas vrai Just'? Je pense que la miss a fait ses preuves tu crois pas?"

Calme ! Calme.
En un instant le stress fut contrôlé, remis de côté, et Pretty affichait de nouveau son visage espiègle et souriant. Il n'avait pas besoin de paniquer, pas pour si peu. Il devait juste profiter de l'instant présent et savourer son éclatante victoire inopinée.

- Impressionnant, Pretty ! Et tu ne t’es pas fait attrapé ?

Encore quelques compliments et il allait finir par prendre le melon. Le sourire du jeune Perdu s'élargit encore et il répondit, taquin :

Si je m'étais fait attraper je ne serais pas là pour v- Eh !

La réplique, pourtant parfaite, fut interrompue par un chapeau qui se posait brutalement sur son crâne et qui lui couvrit soudainement les yeux. Pretty fut plongé dans le noir et se révéla bien obligé d'admettre que, ma foi, c'était de bonne guerre. Il ne l'avait pas vu venir, celle-là. Mais il l'avait probablement cherché.

- Je propose qu’on se tire, on risque d’attirer l’attention à agiter ce bâton comme des glandus. On pourra parler de tout ça.

Pretty réajusta le chapeau sur sa tête. Délicatement. Il savait (ou du moins, devinait) que ce chapeau était précieux aux yeux du Sentinelle et ne souhaitait nullement l'abimer.
Il souhaitait seulement le garder, en fait.

La fausse demoiselle lança un sourire charmeur à Justy-chou et s'éloigna avec précaution de lui -et de Pachou. De Pachou aussi car, la dernière fois, il lui avait quand même tordu le bras pour récupérer le bien de son ami. Ce sale traître.

- Non ? Qu’est-ce que vous en dîtes ?

La Fausseté, vigilant à ce qu'aucun des deux énergumènes ne l'attaque pour récupérer le couvre-chef, hocha la tête sans cesser de sourire.

J'en dis que tu dois être le seul ici à avoir un instinct de survie, Justy-chou. Je vous suis !

Enfin, presque.
Il avait déjà pris une direction au hasard et commençait à marcher d'un pas guilleret.

Bon sang qu'est-ce qu'il stressait. Il avait terriblement envie de se gratter les mains, aussi. Mais s'il le faisait, il se gratterait assurément jusqu'au sang. Il n'arrivait jamais à s'en empêcher.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 7 Mai 2016 - 18:45

Apache cessa de faire tourner la canne entre ses mains au moment même ou Just' enfonça son chapeau sur la tête de la Fausseté, plutôt étonné du geste de son camarade.

- Je propose qu’on se tire, on risque d’attirer l’attention à agiter ce bâton comme des glandus. On pourra parler de tout ça.

- C'est qui que t'appelle glandu, Cowboy? Ricana le punk sans une réelle animosité. Juste comme ca, pour se marrer, fixant Pretty et son couvre chef d'un air taquin.

- Non ? Qu’est-ce que vous en dîtes ?

- J'en dis que tu dois être le seul ici à avoir un instinct de survie, Justy-chou. Je vous suis !


L'Hérissé ne répondit rien, restant souriant, mais suivant le mouvement de Justice, tout les trois s’éloignant donc, lui avec la fameuse canne, ne pouvant s’empêcher de jouer avec, l'envoyant dans les airs pour ensuite la récupérer, tranquillement, comme s'il s'agissait d'un vulgaire bâton de bois.

L'instinct de survie... L'instinct de survie... Encore ces conneries! Ca revenait tout le temps! Décidément, a croire qu'ils s’étaient tous donné le mot!
L'instinct de survie, tsss... C'était juste une excuse qu'on se donnait pour ne pas agir, voila tout!
C'était du moins ce que pensait le punk, sans plus de réflexion sur la question.

Autour d'eux, c'était le calme plat. Il n'y avait que la fine pluie qui martelait le sol qui se faisait remarquer dans les environs.
En dehors des éléments de la nature, il n'y avait rien ni personne.
Apache s'en assurait, mine de rien, alors que la petite délégation s'avançait vers nul-part, s’éloignant juste, s'isolant de probables guetteurs.
Les yeux noirs du punk balayaient les environs sans pourtant le faire remarquer, analysaient les lieux, prenant connaissance du terrain également, on ne savait jamais! On ne savait pas comment les choses allaient tourner.
Tout semblait ok.

"Bon, j'crois qu'on est bien la!"
Lâcha le français en ralentissant l'allure, passant derrière les deux autres tout en jouant toujours avec la précieuse canne de Bow, il finit par la planter violemment au sol, l'enfonçant dans la terre humide comme s'il s'agissait d'une épée. "Alors Candy, tu te souviens de notre conversation? Tu disais quoi déjà..." Il se mit a fouiller dans sa mémoire, tentant de retrouver les mots exactes. "Ha oui! Que toi t'était pas le chien de Peter Pan, et que t'était plutôt du genre partante a faire changer les choses hein?" Il lui fit un sourire, jetant tout de même un œil au chapeau qu'elle avait toujours sur la tête. "Et tu sais quoi, t'as plutôt fait tes preuves en ramenant ce trésor!" Il désigna la canne du menton. "Et on peut dire que tu t'es donné! Du coup..." Son regard glissa en direction de Just'. "J'pense qu'on peut te dire que si t'en es, t'aura de quoi faire!" Il fixa de nouveau Pretty, toujours souriant. "T'es prête a participer au renversement du système?"








"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 229
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Ven 13 Mai 2016 - 21:46

Fausseté embourbée dans sa bourde,  hoche la tête.

- J'en dis que tu dois être le seul ici à avoir un instinct de survie, Justy-chou. Je vous suis !

Justice décoche une œillade amusée vers son ami punk, il sourit l’air de rien.

C’est peut-être ça, ouais...

C’est Pretty qui ouvre la marche, la victoire lui donne un pas de conquérant miniature. Just tait son hilarité et lui emboîte le pas en sifflotant. A son coté, Apache suit aisément la cadence malgré la canne valsante qui retient toute son attention.
Par chance, l’Arbre semble déserté de toute vie. Ni regard ni oreille pour les prendre en faute. Pas même un badaud pour admirer le numéro de jonglage de l’Hérissé.
Pauvre crosse artificieuse, c’est pas Bow et son pas de tortue béquillarde qui l’aurait l’habituée à ces frasques.

- Bon, j'crois qu'on est bien la!

Le Punk marque l’arrêt et bientôt tourne autour de ses interlocuteurs. Un chien de garde qui rassemble, un clébard face à son réverbère quotidien.
Just s’immobilise, sans crainte. Il ne cherche pas même à garder le punk dans son champ de vision. Apache est peut-être bien le seul qu’il ne craint pas de savoir dans son dos.
Comme les deux  surfaces d’une pièce. Conjointes.

- Sous la pluie… déplore finalement Just.

Tête nue, il sent les gouttes glacées imprégner sa cervelle. L’un d’elle, effrontée, roule de son front, tangue dangereusement au dessus de son œil.

La canne se plante dans le sol, comme le drapeau d’un conquérant, Excalibur.

- Alors Candy, tu te souviens de notre conversation? Tu disais quoi déjà… Ha oui! Que toi t'était pas le chien de Peter Pan, et que t'était plutôt du genre partante a faire changer les choses hein?

Je doute qu’il ait dit ça mais bon… Soyons cons, allez.

- Et tu sais quoi, t'as plutôt fait tes preuves en ramenant ce trésor ! Et on peut dire que tu t'es donné! Du coup...

La Main prête l’oreille. Les mots du punk le troublent, lui rappellent Peter et ses imprécations. Il se gardera pourtant d’en faire la remarque à Apache.
Il le prendrait très mal.

- J'pense qu'on peut te dire que si t'en es, t'aura de quoi faire!

Justice hoche la tête un peu résigné.

- T'es prête a participer au renversement du système?

Cash.

- Classe ! gratifie Just en se marrant.

Il ne s’embarrasse pas de forme mais son discours a du panache.

Le sentinelle hésite puis décide d’y ajouter son grain, son mot. D’un ton tranquille, il lance :

- C’est une révolte, Pretty. Et maintenant t’en es.

Il se délecte presque de cette révélation qu’il imagine inattendue. Un imprudent allait mesurer l’étendue de son erreur.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Sam 14 Mai 2016 - 16:02

L'un faisait tournoyer la canne dans sa main avec une habilité digne d'une majorette ; l'autre suivait, décontracté et fidèle à lui-même en sifflotant. Et Pretty ouvrait la marche, s'éloignant volontairement du Grand Arbre et de sa population pour rejoindre ce qui lui paraissait être un lieu plus tranquille. Bientôt il laissa d'ailleurs Pachou prendre la tête de la file et, docile, s'arrêta lorsque ce dernier décida qu'ils étaient suffisamment loin.
En quelques coups d'oeil furtifs le blondinet jugea qu'ils étaient effectivement seuls et se détendit un peu, suivant du regard le Chasseur qui leur tournait autour.

Puis, soudainement, il planta la canne de Bow dans la terre humide d'un air victorieux.

"Alors Candy, tu te souviens de notre conversation? Tu disais quoi déjà…

L'intéressé hocha la tête, pour la forme, sans cesser de sourire.

Ha oui! Que toi t'était pas le chien de Peter Pan, et que t'était plutôt du genre partante a faire changer les choses hein?

Il aurait certes fallu y rajouter quelques détails, du genre que rares étaient les personnes qui confirmaient la chose quand elles se faisaient traiter de carpette mais, ma foi, il n'allait pas chipoter et interrompre Pachou sur sa jolie lancée.

"Et tu sais quoi, t'as plutôt fait tes preuves en ramenant ce trésor! J'pense qu'on peut te dire que si t'en es, t'aura de quoi faire!"

Il y avait plutôt intérêt, songea Pretty en frottant doucement ses ongles sur l'une de ses mains gantées. Son mauvais pressentiment s'accentuait encore. Qu'est-ce qui lui échappait, bon sang ? Il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.

"T'es prête a participer au renversement du système?"

Un petit silence. Pretty se figea, plissa les yeux. Il voulait prendre la place de Fang... N'est-ce pas ? C'était ce qu'il voulait dire, non ? Justy-chou paraissait quant à lui trouver la chose hilarante.

- Classe !

Le cowboy se tourna vers son cadet qui le dévisageait d'un air soudain méfiant.

- C’est une révolte, Pretty. Et maintenant t’en es.

Un ange passa.

Lentement, La Fausseté prit entre ses mains le chapeau qu'il arborait toujours fièrement sur la tête et commença à jouer avec. Pause. Son sourire s'effaça doucement son regard se perdit dans le vide tumultueux de sa réflexion.

Les premières pensées qui le traversèrent se révélèrent être une flopée de noms d'oiseaux. Contre Apache, contre Justice, contre lui-même.
Celles qui suivirent se firent quant à elles plus pragmatiques. Renverser le système. Pourquoi ? Sa bagarre avec le crétin crêteux lui revint et il conclut rapidement que poser la question serait en fait très bête. Il avait déjà eu un bon aperçu de ce qui animait le feu dans le cœur du Hérissé. Mais La Main ? Il porta sur lui un regard acéré. Qu'est-ce qu'il avait à gagner à participer à une révolution ? Peut-être n'était-ce pas une question de gagner quelque chose mais plutôt de n'avoir rien à perdre. Il paraissait si détaché que quelque part l'explication s'imposait au Livreur avec logique. Ce n'était pas comme s'il le connaissait plus que ça en vérité. Même s'il l'appréciait beaucoup.
Qui d'autre faisait partie de la révolte ? Ils ne pouvaient vraisemblablement pas la faire marcher tous les deux. Ils avaient forcément des complices.
Puis, surtout, comment comptaient-ils s'y prendre ? Est-ce qu'ils avaient un plan, savait quoi et qui frapper pour atteindre leur but ?
Est-ce qu'ils comptaient réellement s'attaquer à Peter ou voyaient-ils la chose sous un autre angle ?

Devait-il les dénoncer ?
Sans aucun doute, oui.

Je retire ce que j'ai dit.

Pretty cessa de jouer avec le chapeau de Justy-chou, le remit sur sa tête, l'air paisible. Son sourire était revenu et une étincelle de malice brillait dans ses mirettes bleutées. Il laissa ensuite passer un petit silence, vengeance toute calculée, puis rajouta enfin en guise de précision :

Y'en a pas un seul ici qui possède un instinct de survie, en fait.

Même pas lui.
La fausse demoiselle était une triple andouille. Il peinait encore à se rendre compte de la portée de cette... Délicate affaire.
Un coup d'oeil. Apache avait son épée dorée à sa taille. Justice avait ses poings. Deux contre un. Il allait devoir ruser, au moins un temps. Pretty posa un regard provocateur sur le Hérissé, un large sourire aux lèvres.

C'est une vengeance amoureuse ? Parce que t'es trop jaloux du bisou de Freckles et Pit ? Ricana-t-il en faisant référence à la fameuse rumeur qui courait à ce sujet.

C'était évident, que la question n'était pas là. Mais, s'il commençait à interroger ces deux-là de façon trop persistante dans le but de les dénoncer et d'avoir des preuves... Il risquerait de devenir suspect. Il fallait attendre qu'ils parlent d'eux-mêmes.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Mar 17 Mai 2016 - 13:51

- C’est une révolte, Pretty. Et maintenant t’en es.

Cela avait le mérite d’être clair, au cas ou les paroles précédentes du chasseur n'avaient pas suffit, et un ange passa, un drôle de silence s'installant alors que la pluie continuait de marteler le sol dans un vrombissement de plic ploc relativement apaisant.
La musique douce des goutes qui arrosaient les feuilles et la terre poussait au calme, et ce ne serait pas de trop.
Car déjà, les yeux d'Apache s’étaient fixé dans ceux de la Fausseté, le regard noir et acéré.
Il ne souriait plus, et tout sur son visage transparaissait le sérieux.
Le jeu était terminé, maintenant commençait la vie et sa quête! Celle de la liberté avec de grandes ailes.

La blonde était devenu en quelque sorte le centre du monde du métisse, a ce moment précis, alors qu'il ne la lâchait plus des yeux, a la manière d'un chien de chasse ayant flairé une proie, aux aguets. Le français détaillait chacune de ses expressions, ce sourire qui retombait doucement, ce regard qui se perdrait dans le vague, cette manière dont elle avait retiré le chapeau pour jouer avec distraitement.
Alors?
Pretty regardait Just', alors Apache fit de même, lâchant le livreur un court instant, mais se refocalisant bien vite sur elle.

"Je retire ce que j'ai dit."

Les mots tombèrent comme du plomb.
Une colère gronda au fond d'Apache, mais il n'en montra rien.
Attend.
Il inspira profondément, avec lenteur, comme pour calmer la tempête qui menaçait dans son esprit, et c'est alors que qu'un surir malicieux se dessina sur le visage enfantin de la Fausseté, alors qu'elle replaçait le chapeau de Justice sur sa tête, clairement fière de le porter ainsi.

"Y'en a pas un seul ici qui possède un instinct de survie, en fait."


La bombe venait d'être désamorcée, en un instant, le bon fil avait été sectionné. Les muscles d'Apache se détendirent perceptiblement, alors qu'un petit sourire se dessinait aux coins de ses lèvres.
Bonne réponse, Pretty!
L’instinct de survie de toute manière c'est de la merde.
Décidément, elle avait un truc, cette jeune fille.
Elle avait LE truc.

Pretty posa ses yeux sur le punk, son sourire se muant perceptiblement en une expression plus provocatrice.

"C'est une vengeance amoureuse ? Parce que t'es trop jaloux du bisou de Freckles et Pit ? "


Apache se mit a rire franchement.
"Trèès drôle!" Lâcha t-il en fronçant le nez. "Faut pas croire a tout les ragots qui circulent aux Grand Arbre, Candy! S'il y a bien un truc que je ressentirais jamais, mais alors JAMAIS pour cette putain de sous race de chef, c'est l'amour!"Il avait prononcé ce dernier mot avec une douceur théâtrale et moqueuse. Il ajouta cependant. "La vengeance, la, je dis pas!" Il ricana, se rapprochant de Pretty, visiblement détendu. "Ca fait toujours plaisir de compter un camarade de plus! Surtout que tu nous a bluffé en fauchant la canne de Bow! Et puis comme ca.." Il mit un petit coup du bout du doigt sur le chapeau de Just' que Pretty avait toujours sur la tête, le relevant comme pour mieux la voir. "On est sur que tu risque pas de nous vendre!" Vraiment sur? Apache avait envie d'y croire! "C'est pas comme si tu t'étais pas directe impliqué jusqu'au cou!"

Mais entre Pretty et Apache, qui croiraient les garçons perdus si celle ci venait a le balancer? L'Hérissé avait peu de chance de s'en sortir! Cependant, il y avait toute les chances que des témoins aient vu la blondinette au moins dans les parages lorsque la canne de Bow avait été fauché, a la différence d'Apache qui savait comment se faire remarquer ailleurs quand il le fallait.. Et quand il le fallait pas aussi d'ailleurs.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 229
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Jeu 19 Mai 2016 - 20:38

La Main se racle la gorge. Le silence est si soudain et si absolu qu’il s’est cru sourd l’espace d’un instant.

A coté, un Pretty piégé fait joujou avec son chapeau. L’imposteur remet le trophée en jeu, sa victoire en question, leur honnêteté en cause. Son sourire laisse place à un sérieux méditant.

Il les scrute. Ils le scrutent, et attendent.

- Je retire ce que j'ai dit.

Le sentinelle est intrigué, il hausse un sourcil.
Près de lui, une tempête iroquoise se prépare, ça sent le roussi.

- Y'en a pas un seul ici qui possède un instinct de survie, en fait.

Le trait lancé, l’ambiance se détend soudainement. Un peu comme un arc.
Le sentinelle renverse la tête en arrière, un rire tranquille secoue ses épaules.
La Fausseté n’avait pas tord.

Les projets impossibles restent les meilleurs.

Just inspire doucement pour se calmer.
C’est bon de rire.

- C'est une vengeance amoureuse ? Parce que t'es trop jaloux du bisou de Freckles et Pit ?

... Pardon ?

Regard interrogateur vers son ami.

- Trèès drôle! Apache réplique. Faut pas croire a tout les ragots qui circulent aux Grand Arbre, Candy! S'il y a bien un truc que je ressentirais jamais, mais alors JAMAIS pour cette putain de sous race de chef, c'est l'amour!

Ou de la pitié. J’espère.

Le punk se sent tout de même obligé de préciser :

- La vengeance, la, je dis pas!

Enfin de compte, il avait ses petites raisons.

Justice regarde Apache s’avancer vers Pretty avec curiosité.
La silhouette cramoisie de l’Hérissé n’exprime pas la menace. Elle semble apaisée, un feu qui ronronne, satisfait.

L’imposteur est accepté dans la meute.

- Ça fait toujours plaisir de compter un camarade de plus! Surtout que tu nous a bluffé en fauchant la canne de Bow! Et puis comme ca..

Le punk inflige une vilaine pichenette au couvre-chef pourtant innocent.

- On est sur que tu risque pas de nous vendre! C'est pas comme si tu t'étais pas directe impliqué jusqu'au cou!

Justice grimace. Il reste encore une chance, bien qu'infime.
Il ne la tolère pas.

- Jusqu’à la corde au cou. répète Just d’un air pensif.

Il songe à l’issue. Les révolutionnaires n’ont pas encore piétiné les plates-bandes de leur roi qu’il les sent condamnés. La caresse morbide du vent sur son cou, elle lui rappelle un nœud coulant.
Il pense à son frère. Non, il n’a pas envie de penser à son frère.

Le sentinelle revient à lui, puis pose soudain sa lourde patte sur la crâne de la Fausseté ou plutôt sur son chapeau. La Main hésita un instant, les yeux fixés sur le livreur avant de finalement reprendre son bien.


Le couvre-chef retourne à sa place, rassure un peu son propriétaire par sa seule présence.

Repenser à tout ça, ça l’avait un peu déprimé.

- Tu te défileras pas, hein Pretty. il finit par lâcher en retrouvant sa bonne humeur.

Ce n’était pas une question.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Mar 24 Mai 2016 - 19:21

Bande de révolutionnaires mon œil. Bande de gros suicidaires surtout ! Renverser le système... Peu importe sous quel angle Pretty abordait le problème, il ne voyait jamais comme issue qu'un échec pur, dur et cuisant. Puis, probablement, la mort. Et à présent qu'il avait la corde passée autour du cou, c'était soit il se résignait et périssait avec ces idiots, soit il les dénonçait. Son choix était à vrai dire tout fait alors même que Pachou s'esclaffait de la pique de La Fausseté puis plissait soudain le nez, comme répugné à la simple idée d'être amoureux d'un chef -ou de plusieurs qui sait, les rumeurs ne le précisaient pas.

"La vengeance, la, je dis pas!"

Oh ? Pretty observa le Hérissé d'un oeil attentif. Y avait-il en réalité une raison valable à une possible vengeance ou bien n'était-ce que des paroles en l'air ?

"Ca fait toujours plaisir de compter un camarade de plus! Surtout que tu nous a bluffé en fauchant la canne de Bow! Et puis comme ca.."

Une pichenette fut assenée au précieux chapeau de cowboy et fit perler une goutte de pluie sur le nez de La Fausseté qui dévisageait le crétin crêteux avec perplexité. Il hésitait à s'enorgueillir de la flatterie car il sentait que la suite risquait de bien moins lui plaire. On caresse dans le sens du poil puis on frappe par surprise : Pachou semblait parfaitement maîtriser cette technique. Dans cet ordre ou dans l'autre, d'ailleurs.

"On est sur que tu risque pas de nous vendre! C'est pas comme si tu t'étais pas directe impliqué jusqu'au cou!"

Silence radio. Pretty s'était imperceptiblement figé, un instant, avant que ses réflexions filantes ne le soulagent du piège dans lequel il avait tout juste failli être pris. Certes. Le crétin crêteux n'avait pas tord. Mais il suffisait à La Fausseté de prétexter qu'on l' avait forcé ou encore de dire que la bêtise n'avait été faite que dans le but d'en apprendre plus sur la révolte et mieux les dénoncer.
Problème réglé.

- Jusqu’à la corde au cou.

Pretty lança un regard en biais à Justy-chou. Puis un sourire étrange naquit sur ses lèvres.

T'as pas l'air convaincu par ta cause, murmura-t-il sans réellement se soucier qu'il n'y ait ou non que La Main qui l'ait entendu.

Il n'avait pas l'air convaincu par sa cause -ou du moins pas par sa réussite.

La fausse demoiselle se reconcentra ensuite sur Pachou et, par vengeance enfantine autant que par taquinerie, lui infligea une pichenette sur le front.

Pas faux. J'ai donc plus trop le choix, hm ? Fit-il en se donnant l'air de plaisanter.

Il aurait ainsi pu poursuivre sur sa lancée ; néanmoins le Sentinelle revenait à la charge et posa sans crier gare sa main sur la tête de son cadet -plutôt, sur son chapeau, réalisa trop tard Pretty tandis que son couvre-chef préféré retrouvait sa juste place sur le crâne de son propriétaire légitime.
Maintenant la pluie gouttait directement sur ses cheveux. Ils allaient encore faire frisette.

- Tu te défileras pas, hein Pretty.

La bonne humeur de Justy-chou, il le sentait, camouflait habilement... Pas une menace mais très certainement un avertissement. La Main avait un cerveau et savait s'en servir. Si jusqu'à présent la chose avait plu à Pretty, il avait désormais la très nette impression que cela allait rendre sa situation infiniment plus délicate qu'elle ne l'était déjà. Il ne laissait rien paraître, il en était persuadé ; pourtant Justy-chou semblait l'avoir flairé à des lieux à la ronde.
Ou peut-être la menace le rendait-elle simplement parano.

... Ce serait pas mon genre, répliqua-t-il finalement, sourire en coin.

Après quoi le Livreur fit mine de s'étirer, jetant un coup d'oeil à ses mains gantées, vigilant. Pas question que l'incident avec Pétrole ne se répète, surtout pas devant ces deux-là.

Bon. Pretty observa punk et cowboy en reprenant -un peu- de sérieux. Qu'est-ce que vous... Qu'est-ce qu'on compte faire exactement ? Une révolution ça s'organise pas du jour au lendemain. Comment j'peux vous aider ?

Comment je peux vous faire couler ?

Y'a d'autres membres ?

Qui d'autre dois-je dénoncer ?







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Mer 25 Mai 2016 - 14:28


- Jusqu’à la corde au cou.


Les yeux noirs d'Apache se fixèrent sur Just' en même temps que ceux de Pretty, leurs regards convergeant dans la même direction et au même moment, cependant, un sourire en coin s'était dessiné sur les lèvres du métisse, un frisson lui parcourant le corps.
Le grand frisson de la mort!

"T'as pas l'air convaincu par ta cause"

L'expression du punk se figea, son attention revenant a la blondinette pour ensuite se re focaliser sur la Main.
Hein?
N'importe quoi! Bien sur que Just' était convaincu, il avait juste dit ca comme ca!
Il renifla d'un air dédaigneux, mais sa réflexion, bien que déjà courte, fut brusquement coupé par une pichenette infligée par le livreur et dans un réflexe rapide, le chasseur lui saisit la main comme pour prévenir d'un autre coup, il la relâcha cependant l'instant d'après en grognant.

"Pas faux. J'ai donc plus trop le choix, hm ?"
Fit-elle finalement, répondant aux affirmations de l'Hérissé avec retardement.

- Tu te défileras pas, hein Pretty.
Lança Justice tout en récupérant son couvre chef, redevenant celui qu'il était dans son entièreté! C'est que ca faisait presque bizarre de le voir tête nue, lui qui portait H24 son chapeau de cowboy!

"... Ce serait pas mon genre"
"Vraiment..?" Glissa Apache avec un petit sourire. Pas qu'il était vraiment soupçonneux, après tout, c’était lui qui avait ramené Pretty dans ce plan, mais il aimait bien titiller la demoiselle.

"Bon. Qu'est-ce que vous... Qu'est-ce qu'on compte faire exactement ? Une révolution ça s'organise pas du jour au lendemain. Comment j'peux vous aider ?
Y'a d'autres membres ?"


"Bein c'est plutôt simple!"
S'avança Apache. "On se regroupe, on s'organise, on aide les autres a s'ouvrir l'esprit et a se reforger un esprit critique vis a vis du système et on renverse la crème par terre! Plarf!" Il se mit a rire, très fier de son explication certes relativement juste mais plus que concise et avare en détail. "Tu connais la crème renversée, Candy? C'est super bon!"

"Et ouais ya d'autres membres! On a prévu de tous se regrouper une fois les recrutements terminées! Tu pourra rencontrer tout tes autres camarades a ce moment la!"
Il fit un grand sourire a Pretty, du genre sincère et qui ne laissait place a rien d'autre que le vrai.  "On parlera des détails a ce moment la aussi, on est plutôt a favoriser le collectif alors ce sera le bon moment pour en discuter tous ensemble!"

C'était beau la solidarité! Le groupe, se serrer les coudes les un les autres! Se rassembler, s'allier tous ensemble afin de détruire le systeme! Haaaa, c'était bon comme un bon bourbon!






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justice
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 229
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par un artiste inconnu
:

MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    Ven 10 Juin 2016 - 23:19

- ... Ce serait pas mon genre.

Pretty réplique en dardant sur eux son petit sourire canaille. Il sait sans doute qu’il ne trompera personne, ici. Pourtant, il ne peut pas s’empêcher de fanfaronner, ça semble plus fort que lui.

- Vraiment..?

Le punk affiche un petit sourire, complice de ce trait d’humour.

- Ouais, on sait. lâche Just en pouffant.

Le livreur s’étire, prend ses aises. Il semble détendu, parfaitement disposé à discuter d’affaires sérieuses. Alors, il reprend :

- Bon. Qu'est-ce que vous... Qu'est-ce qu'on compte faire exactement ? Bah... Une révolution ça s'organise pas du jour au lendemain. Comment j'peux vous aider ? J’y repenserai. - Y'a d'autres membres ? Héhé, tu voudrais pas des langoustines tant qu’on y est ?

Just rit à gorge déployée. Ce n’est pas tant l’enthousiasme d’une recrue fraîche et naïve qui l’amuse que le culot d’un trouble-fête.
Il y a des imprudences qui relèvent de l’audace, il y a une stupidité qui relève du panache.

Le punk s’avance, prêt à lâcher une véritable bombe.

- Bein c'est plutôt simple! On se regroupe, on s'organise, on aide les autres a s'ouvrir l'esprit et a se reforger un esprit critique vis a vis du système et on renverse la crème par terre! Plarf!

L’Hérissé rit à son tour.

- Tu connais la crème renversée, Candy? C'est super bon!

Just secoue la tête en ricanant.

- Rah t’es con, tu m’donnes faim.

- Et ouais ya d'autres membres! On a prévu de tous se regrouper une fois les recrutements terminées! Tu pourra rencontrer tout tes autres camarades a ce moment la! On parlera des détails a ce moment la aussi, on est plutôt a favoriser le collectif alors ce sera le bon moment pour en discuter tous ensemble! Apache reprend.

Il semble si motivé, qu’il met de sa bonne volonté partout. Ça salope la tête de Just qui se surprend à sourire bêtement.
Prestement, la Main se reprend.

- Bon tout ça est très mignon hein mais vaut mieux qu’on s’arrête là pour aujourd'hui, je pense.

Mains dans les poches, il désigne du menton des récolteurs aux paniers chargés. Il se tourne ensuite vers la Fausseté.

. On pourra te donner le reste des détails quand on se rassemblera, je pense. C’est… pour bientôt je crois, non ? il lance un regard interrogateur à Apache.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Faux entre deux Feux ~ Apache & Justice    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entre deux individus, l'harmonie n'est jamais donnée, elle doit indéfiniment se conquérir.
» Transfert entre deux Wii U
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [A lire] Le Renard et la Louve
» Petit script pour choisir entre deux mp3 à jouer:aidez moi!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-