Le deal à ne pas rater :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Absinthe
Absinthe

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Fée Verte
✘ AGE DU PERSO : Adulte

✘ LIENS : Une illusion dans un verre de méthanol

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyDim 13 Oct 2019 - 17:13

Absinthe


Les Trucs

Surnom : La Fée Verte
Groupe : Fée
Age : Adulte
Rôle : Fée Aristocrate


Les Révérences



La Fée Verte se vante que son nom soit dit par les adultes, qu’ils « croient » en elle. Elle se vante d’avoir été jusqu’à déranger les moeurs même de pays. Et pourtant, a-t-elle seulement connu ces temps ? Peut-être bien que non. Mais Absinthe est ivre de son égo, d’elle-même. Elle brille de sa lueur verte attirante, lumière se voilant d’un bleu opaque et pâle lorsque l’eau entre en contact avec son corps. Sèche, elle est d’un vert jade ou toxique, sa peau légèrement verdâtre. Les cheveux sont rouges et aussi ardents que son avidité pour la reconnaissance, celle des artistes. Elle veut être la muse des créateurs en tous genres. Elle veut être celle qui leur murmure les idées, celle qui les portera dans de grands projets. Ils sont ses créations. Ils sont à elle. Et, elle aime voir leur chute, elle aime les faire tomber, les rendre aveugles dans l’univers qu’ils créent. Les belles choses sont si éphémères.

Absinthe fait la fête, danse, festoie, elle se noie dans les joies de courte vie. Dans des paradis artificiels, des nuages verts et bleus, elle voile sa conscience. Elle caresse, entre dans les jeux un peu taquins mais se désintéresse vite. Son esprit est attiré par les cauchemars éveillés qui se présentent à son regard, qui rappellent le monde ordinaire.

La jalousie la prend facilement, elle qui est aussi chaleureuse que brûlante peut aussi se faire glaciale. Taciturne, comme un cerveau baignant dans le méthanol. Elle se montre aussi étrange que les rumeurs sur les habitants de vallées aux senteurs anisées, joie et colère se succédant dans une valse enivrée. D’ailleurs, la taille humaine n’apporte jamais rien de bon à cette fée d’esprit embrumé. Les émotions amplifiées pousse la Fée Verte à des décisions hâtives, des projets dangereux dont parfois elle n’a pas souvenir. Le côté mesquin s’en donne à coeur joie, incroyablement rancunier, les peintures se précises en cruelles scènes que jamais elle n’a nié avoir dessinées. Par contre, vexée, elle peut l’être et s’en ira se venger. Laissez-lui le temps de réfléchir, de prévoir à long terme sa colère. Lorsqu’elle s’en va durant des jours, c’est possible que son esprit soit occupé à préparer un prix disproportionné à l’affront qui l’aura soulevé. Possessive, envers ses amis et ses poètes, elle fera savoir que la peine l’habite quand ils ne la regardent pas assez. Elle se fait si sucrée et chaleureuse. Un voeux ? Un cadeau ? Une faveur ? Elle le promettra. En échange d’une croyance absolue, et que jamais les yeux ne se détournent à nouveau. Où bien, elle trouvera un moyen de remettre les vers en place. Elle refuse d’être une fée enfermée dans une bouteille de collection. La Fée Verte est tant bien plus, elle est parfaite, elle offre les paradis artificiels. Elle souffle la création aux esprits ! Elle est le début d’histoires et la fin tragique de leurs protagonistes et conteurs.

Absinthe est émotive mais elle aime l’étiquette et se montrer sous les atours d’une grande dame de la cour, elle se fera froide et un peu taquine. Si ce n’est pas jusqu’à murmurer des messes basses à un acolyte, la mesquinerie l’emporte souvent. Juger, regarder de haut quoi qu’il arrive. Tous sont si bas. Oh mais il n’est évidemment pas question de Mab ! La reine est la Reine. Une entité autre, impossible à mesurer. Cependant, le reste est plus bas que terre. À part ce qui lui est égal. Et un égal il n’y en a qu’un. Elle peine à admettre avoir tord, et encore plus à montrer ce qu’elle ressent réellement envers d’autre. L’habit de la fée élégante et fière se confronte à une aura qui saute de la bienveillance à la haine sans raison, pour un regard d’un mauvais angle ou pour une remarque malvenue. Ou sur ce qu’elle convoite. Poète ou ami, les deux sont importants. Absinthe ne compte tant de monde dans ses alliés, elle a ce côté froid qui rend distant, cet humeur taciturne qui peut agacer ou inquiéter, que de bonnes raisons pour essayer de ne pas trop s’en approcher.

Les journées sont occupées à se pavaner, à se coiffer ou à se baigner. Si ce n’est les longues promenades à travers l’Île, à chercher des humains dont elle pourrait devenir la muse. Murmurer dans le sommeil, les guider sur un chemin qui servirait on ne sait quel dessein. Les regarder dormir et se dire qu’ils rêveront peut-être de choses à créer, que l’imaginaire les pousserait encore et toujours à croire en elle. Elle a tant peur de la vanité. Elle est apeurée de la cruauté des Hommes, c’est pourquoi ils doivent rester des jouets. Des pions sur un échiquiers. Les objets de son hobby favori qu’est le pari, elle les voit comme une toile, des chemins qui se tracent et créent les poèmes qui feront vivre les fées. Elle a un faible pour les belles paroles et les poèmes.

Quand elle est sûre d’être seule, elle parle. Elle parle aux reflets, à son propre reflet. Elle lui demande s’il se souvient de ce qu’ils ont vu quand ils étaient dans le monde ordinaire. C’est le seul moment où elle descend de son paradis, qu’elle affronte les yeux qui ont vu quelque chose en trop. Quelque chose qui a arraché une case à son esprit voyageur. La Fée Verte avait disparu un moment dans ce monde froid et pauvre en imaginaire, elle avait senti les artistes essayer d’hurler des sentiments qui tombaient dans l’indifférence d’un univers sourd. Elle s’est sentie étouffée, un poids lourds dans la poitrine. Elle a vu des enfants aux esprits brisés comme les miroirs frappés, elle vu la sensibilité des mots s’effacer emprisonnée dans les coeurs qui finissent par tomber dans des périodes sombre et mélancoliques.

Absinthe a un petit quelque chose de cette « humeur » depuis. Elle devient absente, les yeux noyés dans un lac d’absinthe. Elle disparait voir ceux à qui ses chuchotements ont pris place dans les oreilles, les résultats la distraient. Là, un fin sourire naît sur son visage, elle aime qu’ils laissent des traces. Qu’ils créent et laissent les jeux et sentiments s’envoler et parler. Elle veut les voir rire aux éclats, elle veut qu’ils soient heureux à sa place. Peut-être que s’ils rient à jamais, ils lui permettront de vivre à jamais. Et lorsque toute cette ivresse s’envolera de leur coeur, toute cette joie de vivre viendra à elle. Elle pense les enfermer dans des flacons qu’elle collectionne. À première vue, il n’y a rien dedans à part un liquide vert translucide ou jade opaque. Est-ce réellement les esprit créatifs qui ont chuté parce que l’inspiration est revenue à la muse ? Il faudrait le vérifier, est-ce qu’une fée peut le faire ? Absinthe dans ces moment s’approche d’une fontaine qu’elle a fait installer quelque part sur l’Île. Elle recueille l’eau dans ces flacons, elle prend ses colorations une fois enfermée. La Fée Verte murmure à ses poètes de venir boire l’eau de cette fontaine pour que l’inspiration, les idées en tous genres viennent à eux.

La Fée Verte voudrait cependant devenir Marraine un jour. Pour être encore plus sûre qu’elle ne se ternira pas, elle veut garder un éclat criard à jamais. Quelqu’un qui serait à elle pour de bon, qui croira en elle pour l’éternité. Un poète plein d’inspiration, un artiste surprenant, peu importe, tant qu’elle est sa muse absolue et unique. Elle ferait briller les plus beaux rayons pour  faire ressortir les plus belles couleurs, elle l’enivrerait de tout pour que jamais plus le monde ordinaire n’existe dans l’esprit de cet enfant. Et ainsi, elle fera le pari de créer un tableau unique. Un effet papillon, juste pour montrer que rien que son nom pourrait engendrer quelque chose de grand.

Elle est un murmure dans les oreilles, une idée dans la tête. Elle vient la nuit chuchoter son poison dans les esprits. Parfois elle rassure, parfois elle emporte les humains plus loin dans leur désespoir. Juste comme ça, parce qu’elle est d’humeur. Ou parce qu’à ce moment précis la mélancolie l’emporte sur la raison. Elle adore voir les humains se monter les uns contre les autres. Elle aime les voir s’entredéchirer, se méfier de tout et tout le monde. Elle et son reflet sont parfois ensemble et jubilent du désordre. C’est comme une immense fête qui ne prendrait jamais fin. Absinthe a tant peur qu’ils pensent à ne plus croire en elle, qu’elle veut les noyer dans des projets et des envies. Bonnes ou mauvaises, elle n’en a aucune idée. Tout est gris. Pas de bons ou de méchants. Le monde étant mauvais d’origine, ses habitants le sont aussi forcément. Absinthe s’enflamme et brûle la gorge, mais elle accueille toujours bras ouverts. Elle a l’air si tendre, sa voix berce ceux qui somnole de fatigue ou d’alcool, elle est avec eux. Elle pousse sur les chemins amusants.

Tout le monde veut utiliser les autres, et tout le monde se laissera utiliser de toute façon. Et le plan aboutira.




L'Unique au monde

- Absinthe porte avec elle une forte odeur anisée, parfois un brin sucrée.
- Le vert est sa couleur, ses habits, jouent dans ces tons. Mais c’est un peu plus froid, un peu plus bleu blanchâtre lorsque l’eau entre en contact avec la fée.
- Quant à sa peau, elle est naturellement blanche parsemée de veines fines et vertes pâles. Mais lorsque la jalousie ou la colère font battre son coeur, la peau devient bien plus colorée de cette couleur singulière. L’effet se produit aussi lorsqu’elle est en contact avec de l’eau, sous le coup de ces émotions, mais la teinte sera dans les bleus.
- Elle adore se vêtir de robes avec de longs voiles, comme si un liquide volatile l’entourait. Ou alors de végétations, elle aime tant qu’il s’agit de beaux vêtements.
- Les cheveux en revanche sont rouges, la couleur complémentaire du vert. Le feu avec l’alcool.
- Absinthe affectionne particulièrement les plantes bien qu’elle soit aristocrate, elle aime leur façon de prendre des forces par les lumières qui les entourent. Et parce qu’elle aime les racines cachées, la complexité de leurs chemins, et tout ce que les yeux ignorent.
- Elle parle à son reflet, elle pense même le voir bouger de lui-même.
- La magie de lumière lui permet de jouer avec le spectre des couleurs, inconsciemment le vert s’intensifie lorsqu’elle est jalouse ou en colère.
- Les mélodies aux violons et violoncelles sont celles qu’elle préfère.
- Absinthe aime l’alcool, les substances, les échappatoires de toutes sortes.
- Elle a l’alcool particulièrement mauvais. Son esprit joue déjà comme s’il baignait dans le méthanol, aggraver les choses avec de l’alcool n’est pas une bonne idée.
- Absinthe sourit d’un air suffisant, peut-être qu’elle se demande quel pari elle fera sur ceux qu’elle toise.
- Elle appelle ses « protégés » du mot « poètes » . Même s’ils n’usent pas de mots, ou que leurs mains ne créent que des champs sanglants… elle les considèrent artistes.
- Parfois Absinthe voit son reflet en dehors de miroirs ou de surface lisses, comme un fantôme. Elle lui parle. Et parfois elle ne sait pas si elle est l’illusion ou l’originale.
- Elle adore faire briller les flacons qu'elle collectionne dans sa chambre, pour tout teinter de vert. Si tout est vert, personne ne saura si elle est jalouse ou en colère.
- Opium est son principal ami, son seul égal, sa moitié. Autant elle aime être l'alliée autant elle adore jouer l'adversaire. Leurs paris n'auraient aucun sens sinon... Elle est courtoise ou suave, mais jamais plus que les séductions sans but. Ils sont des paradis, ils séduisent mais semblent inatteignables. Ils sont les illusions de bienêtre et de liberté de leurs noms respectifs.
- Est-ce nécessaire de préciser que le reflet d'Absinthe, qui parle et bouge de son plein gré, n'est qu'une illusion vivant dans l'esprit de la Fée Verte ?



L'île

Comment vis-tu ta vie à Never Never Land ?  
Absinthe aime l’Île, elle permet de ne jamais regarder au-delà. De rester concentré sur l’imagination et la création. Le reste n’est pas sensé exister.



Qu'éprouves-tu pour l'Ordinaire ?
Auparavant, Absinthe avait été très intriguée par le monde Ordinaire. Elle voulait y rencontrer ceux qui appelaient son nom dans les bars, mais depuis qu’elle y a fait son premier voyage… elle le déteste et veut l’oublier.



Que représente Peter Pan pour toi ? Et le capitaine Hook ?
Peter Pan est infiniment important, mais pas autant que la Reine Mab. Hook est un adulte, elle adorerait l’entendre vouloir prendre un verre d’absinthe, elle se demande s’il est un créatif pour avoir emporté son équipage à la poursuite d’un garçon volant.


Développe ta chronologie en dates ou en intrigue :
Absinthe est née avant l'intrigue 1. Une fois adulte, elle est allée dans le monde Ordinaire puis est revenue avec quelque chose de changée en elle. Depuis elle n’a pas changé, elle fait simplement partie de la cour et parfois suggère d’améliorer les préparatifs de fêtes. Celles-ci doivent être aussi enivrantes que possible selon la Fée Verte.




Le Bout d'aventure


Le silence régnait dans la pièce. Tous dormaient profondément. Une lumière verte tranchait avec la nuit, créant un chemin qui menait à une fée rousse au-dessus d’un garçon perdu. L’anis accompagnait la présence de la Fée Verte, celle-ci se penchait à l’oreille de l’enfant. Elle murmurait des choses, elle parlait de création. Elle usait d’enchantement dans ses mots, pour qu’il viennent dans l’esprit. Pour qu’ils consolident les pensées. Sourire satisfait, et un peu attendrit. Absinthe se retirait de la pièce, elle s’en alla ensuite dans les cieux étoilés. Elle avait hâte de voir ce que les choses allaient donner. C’était un pari à long terme, ses préférés.

Celui-ci, elle n’en avait pas fait un jeu avec Opium. Elle en avait déjà parlé mais sans détail, juste qu’elle expérimentait. En dehors de cela, elle partageait des jeux de paris avec son ami sur tous les sujets. Absinthe misait souvent sur l’avidité, le pouvoir ou l’émotivité des humains. Le sourire sur le visage s’agrandissait un peu, et un rire élégant s’en échappa. Puis un index sur les lèvres ramena le silence alors que les prunelles toxiques observaient le Grand Arbre en contre-bas. Le monde était si ignoble, il fallait bien jouer avec pour le rendre un peu plus beau. Le briser pour qu’il soit divertissant, pour qu’il respecte sa place. Et sur cette pensée, ainsi qu’un soupire attendrie de savoir ses poètes endormis, la fée se retirait ailleurs. Parmi les bois vers une mare brillant d’une lumière verte pâle calme portant en son centre une pierre qui laissait s’échapper quatre ruissellements, Absinthe se posa et se pencha pour y voir son reflet. Leurs cheveux se touchaient en une cascade sanglante, l’une souriait et l’autre sentait le retour de la mélancolie. Et bientôt, les deux virent leur visage se fondre en celui de la peine. L’ennui revenait, le fade, le manque de création. Il fallait trouver une nouvelle chose. Il fallait trouver quelque chose qui ferait vibrer. Absinthe prit le flacon à son cou et se désola de le voir ainsi vide. La suite se traçait d’un nouvel éclat de joie à attraper. Un paradis à enfermer dans du verre. Un poète allait devoir perdre son éclat, rendre la beauté que la muse lui avait accordé.

Devrait-elle parier ? Proposer à sa seule autre moitié d’imaginer la fin de celui qu’elle allait reprendre à ce monde ? Ce serait divertissant de parier, puis d’essayer d’influencer l’issue si cela venait à prendre un chemin qui ne lui disait rien. Ce n’était pas inconnu cet attrait pour les paris, tout le monde savait Absinthe joueuse, et elle adorait gagner.

Après avoir réfléchi, la fée s’envolait à nouveau mais s’arrêta en voyant quelqu’un approcher. Ses plans changèrent à cet instant, elle toisait l’arrivant. Celui-ci était couvert de sang, le rouge était parfois séché, par endroit encore coulant. Comme du coulis de fraise. Aimait-il peindre le monde en rouge ? Absinthe n’allait faire aucune remarque sur le sujet, mais en y songeant plus elle remarqua que les ruisseaux sanglants venaient de plaies sur le corps de l’adulte. Pauvre être qui tombait déjà à genoux devant la mare lumineuse aux senteurs anisées. La Fée Verte pariait qu’il allait avoir une chance de s’en sortir. Parce qu’elle avait envie d’avoir un nouveau poète. En revanche, elle n’avait aucune idée si celui-ci lui apporterait satisfaction. Il faudrait commencer par parler peut-être ? Avait-il seulement une langue ?

Absinthe finit par proposer au pirate un petit arrangement. Elle l’aiderait, s’il promettait de créer de belles choses en son nom. À « belles choses », elle précisa qu’il ne s’agissait que de subjectivité. Que s’il trouvait que les humains empalés étaient beaux, cela convenait.

Tant qu’il s’agissait de créativité.

Un doux sourire illuminait le visage de la Fée Verte tandis qu’elle mêlait ses doigts dans les cheveux aux oranges rouges.

Elle avait finalement trouvé un nouveau poète.




L'Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ?  Kuria
Et un âge ? 24
C'est quoi ton Avatar  ? Poison Ivy
Comment t'as découvert l'île ? J’y suis depuis un moment
Tu la trouves comment ? Perfect
Dis, tu crois bien aux fées ? Bah oui u3u


Dernière édition par Absinthe le Mer 16 Oct 2019 - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Smoke
Smoke

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 511
✘ SURNOM : Le Rieur
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : The smoke fills my lungs with the need to laugh.

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyMar 15 Oct 2019 - 17:14

Ouh, elle est piquante et dangereuse Absinthe... Ce sera un plaisir de l'observer, mais de loin ;p






Merci Kane ♥ :
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe
Absinthe

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Fée Verte
✘ AGE DU PERSO : Adulte

✘ LIENS : Une illusion dans un verre de méthanol

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyMar 15 Oct 2019 - 21:10

Huhuhu thanks Smoke Muse de poètes 304983004

Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 595
✘ SURNOM : La Mésange
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Heaven par Just, Lou, Lou, et encore Lou, Papache


Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyMer 16 Oct 2019 - 23:08

Dang
Je l'aime autant que je la déteste. 0v0"
Je vais l'observer de loin comme Gao.

J'ai encore un peu de mal à la cerner... c'est un peu comme ça avec tes persos. Ils font quelque chose, pour satisfaire un but ou une envie, maiiis au final t'es pas vraiment sûr que ce soit bien ce qu'ils veulent. (Je vous donne un cookie si vous avez réussi à me comprendre)
Parfois ils agissent de façon différente, ils tentent des choses, ils testent, essayent... ça bricole sévère, dans ta clique. Des artistes, pour certains, en effet. (Tout s'expliiiique ! X))

Mine de rien, Absinthe est terrifiante... à être dans l'ombre comme ça, à tirer les ficelles sans que personne n'en soient vraiment conscient, et ce simplement pour s'amuser et exister.
Au final, c'est pas réellement du Pitou qu'il faut se méfier, mais d'elle ! Qui sait s'il aurait quand même tourné ainsi même sans son influence...

C'est le feu, c'est le sang, c'est le chaos, le désespoir ! Aux abris !
Hâte de la voir -ou pas- en jeuuu ! ~






Muse de poètes CIWdEF8N

tumblr_nvb957cKMz1qjnbtgo1_500.gif


Trucs en vrac:




Muse de poètes IpQvVhIU

Muse de poètes GTEO8VSn
By @Pastal
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe
Absinthe

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Fée Verte
✘ AGE DU PERSO : Adulte

✘ LIENS : Une illusion dans un verre de méthanol

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyJeu 17 Oct 2019 - 21:19

Haha merci Heaven Muse de poètes 4198890058

En effeeeeeet Pit est pas au sommet de ma pyramide de PLANS (je blague avec le tableau de liège, mais en vrai j'en suis pas loin avec mes post-it des fois xD)
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 255
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyVen 18 Oct 2019 - 15:27

Je ne vois pas ce que vous voulez dire. Personnellement, je trouve Absinthe tout à fait charmante ! What a Face

Une fée au sens le plus fée du terme, joueuse et moqueuse, qui s'amuse au gré des humains qu'elle croise et qui pourtant semble cacher une sorte de peine sous cette volonté d'exister au creux des oreilles des autres.

J'ai hâte de la voir en jeu avec son acolyte ! Muse de poètes 3729563828






Muse de poètes Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyVen 18 Oct 2019 - 20:45

Oh, oh!
Je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant à lire. C'est si prenant, j'adore comment tu décris Absinthe, les révérences sont une pure merveille. Hâte de te croiser en jeu avec ce nouveau compte, si anisé~ Muse de poètes 1687378630
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe
Absinthe

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Fée Verte
✘ AGE DU PERSO : Adulte

✘ LIENS : Une illusion dans un verre de méthanol

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptySam 19 Oct 2019 - 19:00

Thanks ma reine Muse de poètes 304983004 huhuhuhuhuhuhuhu Muse de poètes 4198890058

Thanks aussi Dive, tu mérites un verre Muse de poètes 4198890058

distribue des tournées d'absinthe
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1125
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyLun 21 Oct 2019 - 20:29

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Oh ! ♥

Enfin elle est là, enfin enfin enfin ! Depuis le temps qu'elle se laisse désirer ! J'ai entendu parler de ses esquisses, je l'ai vu charmeuse parmi les predef, c'est un régal de voir que tu la joues toi-même. Comme le dit Mab, elle a tout de la fée : espiègle, joueuse, taquine avec les humains qui, s'ils sont divertissants, n'ont pourtant qu'un intéret éphémère. Je l'aime furieusement cette fée là et si je n'étais pas un minimum prudent, je voudrais goûter de son délicieux mais dangereux breuvage.

Tu peux aller nous enivrer de ta piquante plume !


_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. Tu peux aussi participer au RP d'introduction spécialement conçu pour les nouveaux arrivants et qui permet d'immerger facilement ton personnage dans l'univers : la Fête des Châtaignes. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.








J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:

Merci Arrow. ♥:

Merci Coquillage. ♥:

Merci Sindri. ♥:

Merci Blue. ♥:
Revenir en haut Aller en bas
Alfred
Alfred

♞ Bête Sauvage ♞


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : L'Autorité
✘ AGE DU PERSO : À peu près toutes ses vies

✘ DISPO POUR RP ? : OUI
✘ LIENS : On ne domestique pas un chat. C'est lui qui vous domestique.


Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyVen 25 Oct 2019 - 19:38

Depuis le temps que tu m'en parlais, je suis pas déçue du résultat ! J'aime le côté Diva mesquine d'Absinthe et je me réjouis de voir ses plans diaboliques en action.

Mention spéciale pour cette paronomase, que j'adore : "Elle devient absente, les yeux noyés dans un lac d’absinthe".
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe
Absinthe

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Fée Verte
✘ AGE DU PERSO : Adulte

✘ LIENS : Une illusion dans un verre de méthanol

Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes EmptyVen 25 Oct 2019 - 19:47

Thanks Max, huhuhu Muse de poètes 304983004

Haha Alfred thanks et merci pour la mention 8D je savais justement plus comment ça s'appelait x3

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Muse de poètes Empty
MessageSujet: Re: Muse de poètes   Muse de poètes Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-