Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 257

MessageSujet: Re: Maux légendaires   Dim 21 Déc 2014 - 21:26

Que vois-je ?



L'Anaconda pesta, ragea. Quelle audace avait eu ce jeune freluquet ! Le traiter ainsi, comme le premier vermisseau venu ! Le serpent secoua la tête, se remettant du choc reçu. Son corps se tendit, prêt à frapper le Peau-Rouge. Néanmoins une idée saugrenue traversa l'esprit du reptile. Le corps se détendit, sinuant dans l'herbe jusqu'à parvenir aux pieds de Green. Lentement l'Anaconda se balança, exécutant une danse hypnotique.

« Ma chère, vous avez de très beaux yeux... »

Au rythme de la danse, le corps de l'Anaconda s'enroulait autour de Green. Ses jambes furent enserrées, puis sa taille. Un ultime anneau était en train de se former autour de son cou. Pour le moment ce n'était qu'une belle écharpe d'écailles. Mais il faudrait peu de temps à l'Anaconda pour serrer, serrer jusqu'au point de rupture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capricorne Silencieux
avatar

♐ Assistant du Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 141
✘ SURNOM : Le Capricieux
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ LIENS : Un Capricorne capricieux muni de grigris

MessageSujet: Re: Maux légendaires   Ven 26 Déc 2014 - 13:09


La Garçonne l'avait aidé à marcher. Lui, il gardait une main au front, comme si cela allait changer quoique ce soit de son mal. Ce mal-ci, il l'avait cherché. Il retrouvait au moins une coordination à ses gestes, un pied devant l'autre. Un couteau dans une main et... son arc ? Où l'avait-il laissé ? Soudain, il se souvint de la vision de la fillette aux cheveux verts qui ramassait l'objet. Il était dans le sac de la fille. Pas de quoi s'inquiéter. Mais c'était toujours plus pratique de se défendre à l'arc, de loin, d'un coup net et précis empêchant tout cris désagréable aux oreille du Capricieux.

Ils marchèrent quelques pas, mais le serpent revenait. Hypnotisant la Perdue, l'enroulant, pour mieux la tuer. Une mort lente et qui s'avérera sans doute insupportable pour les tympans de Capricorne et aussi pour sa dette. Elle l'avait aidé, il ne pouvait pas simplement la laisser à son sort. Il lui était redevable. C'était dans l'ordre des choses, comme dirait le chaman.

L'anaconda, cette bête était une vraie plaie. L'apprenti chaman n'aimait pas les sifflements de cette créatures, non seulement il les détestait mais en plus, ils visaient à prendre la vie d'une personne envers qui il avait une dette. Deux raisons de défendre, deux raisons de le faire partir. Pas forcément le tuer, car il ne cherchait qu'à se nourrir. C'est le cycle de l'île, un cycle connu. La seule chose permettant d'y échapper demeurait la bataille, se défendre, mordre, montrer les crocs. Certes les Piccaninny ne craignaient pas la mort, mais mourir juste pour une dette, juste pour rendre la pareille n'était pas ce qu'il y avait de mieux comme mort. Loin de celle d'un grand guerrier, ou de celle d'un apprenti dévoué.

Sa main se serra sur le manche de ce couteau, ce couteau qu'il avait fait, qui l'avait accompagné durant trois années, trois années difficiles, trois années qui lui avaient offert les maux, les maux de la créature légendaire insaisissable. Celle qui avait droit aux étoiles, à la constellation, aux légendes.

La peinture cachait la blancheur des jointures de ses doigts, tant il s'accrochait au manche. La panique aurait pu être partenaire d'une autre personne dans cette situation, mais le Capricieux la laissa au fond de lui, il la sentait, mais là... il devait juste faire ce que son clan faisait le mieux, se battre.

L'anneau du maudit reptile venait au cou de la Garçonne Perdue, le bras de l'indien était autour des épaules de la fille aux cheveux extravagants. C'est ainsi qu'elle ne tomba pas en arrière, emportée par la poids de la bête. Le corps de l'anaconda rappela à Capricorne Silencieux les mouvements de sa propre nageoire, trop longue et trop en fourrure pour être pareille à celles des sirènes. Les mouvements en vagues étaient certes apaisants, et insufflait en l'assistant du chaman le doux souvenir des moments dans les rivières, dans le lagon.

Rapidement, un peu maladroitement, essayant d'ignorer son mal de crâne, il vint derrière la soigneuse. Gardant le bras, qui s'appuyait auparavant à la fille perdue, au niveau du cou, de manière à éviter qu'une pression soit exercée sur la trachée par le serpent.

L'autre main tenait sûrement, adroitement, fermement l'arme blanche. La lame était aiguisée, aussi longue qu'une dague et résistante. Il en prenait grand soin. Le Capricieux pointa l'objet tranchant à l'anneau qui s'était formé à la taille de la Garçonne. Touchant de cette matière froide et coupante les écailles de la bête. Il n'attaquait pas encore, il menaçait d'abord. De plus, si en attaquant le serpent, le fille venait à être accidentellement coupée. Ce ne serait qu'une marque superficielle, et qui ne toucherait pas de point mortelle. Pas même une artère. Ce serait l'anaconda qui prendrait le coup mortel.

D'une voix froide, rarement aussi froide en temps normal venant de Capricorne, tout en jetant un regard menaçant de ses iris jaunies par la lumière qui passait çà et là parmi les feuillages, il s'adressa à la bête.

- Va t'en.

Il sentait battre ses tempes, agaçant, affreusement agaçant.

- Tu continues ton emprise sur elle, je te tranche en deux.

La voix était calme, teintée d'autorité. Il voulait que le serpent se taise et s'en aille. Les sifflements l'agaçaient au plus haut point. L'agressivité n'était pas dans ses habitudes, mais c'était dans le sang des Piccaninny, et il le savait. Il savait qu'il n'était pas aussi calme que son maître, mais il s'efforçait de ne pas être aussi animal que ses pairs. Cependant, certaines situations le mettaient hors de lui, alors il chassait l'énervement comme il le pouvait. Tant qu'il ne bêlait pas un peu, c'est qu'il gardait en quelque sorte une forme de calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 539
✘ SURNOM : La Grincheuse
✘ AGE DU PERSO : Entre 15 et 17 piges.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : I was there at the birth,
Out of the cloudburst,
The head of the tempest.
Sujet en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Maux légendaires   Mar 30 Déc 2014 - 22:47

C'était étrange de pouvoir constater, avec le temps, que certaines habitudes restaient ancrées en elle. Malgré l'Île, malgré le temps qui passait et ne passait plus, malgré tout, Green restait la même devant le danger, guidée par des réflexes nocifs, cruels.

Il y avait eu un mouvement entre les herbes, un mouvement qui l'avait stoppée alors que la silhouette du serpent avait de nouveau fait son apparition, ondulant devant ses yeux ambre. Et la danse était splendide, hypnotique. Irrésistible comme une caresse, un geste réconfortant avant la douleur. Elle s'était arrêtée, fixant l'animal avec de grands yeux, oubliant jusqu'à l'indien qu'elle soutenait encore.

- Ma chère, vous avez de très beaux yeux...

La remarque agit sur elle comme une piqure. Se ressaisissant quelque peu, elle voulut bouger mais s'en trouvait incapable, clouée par la peur et le corps écailleux qui s'était enroulé autour d'elle. Il y avait autre chose aussi. L'image désespérée d'un fantôme fugace. Déjà à l'époque, elle lui avait appris à rester tranquille. Et c'était ce qu'elle faisait, la Green. Elle paniquait sans bouger, hurlant en silence. Délirante et il y avait quelque chose qui dansait devant ses yeux. Une lumière au-delà la surface.

Get out of the waves, get out of the water.

Elle étouffait.

On la retenait pourtant, quelque chose ou quelqu'un l'empêchait de sombrer. Ses bras remuèrent faiblement, tentant de se dégager avec une faiblesse, une timidité écœurante.

- Va t'en.

Elle ne demandait que ça, mais ce n'était pas à elle qu'il s'adressait. La voix dérangeait l'intimité de l'étreinte, brisant la dangereuse association qui s'était faite dans l'esprit de la Perdue. Ses paupières cessèrent de papillonner, elle sentit - presque douloureusement - qu'elle pouvait toujours respirer.

- Tu continues ton emprise sur elle, je te tranche en deux.

Le corps qui l'enserrait lui sembla saisi d'un frisson. L'urgence de la situation - la foutue urgence ne frappa la Soigneuse qu'à cet instant. Ses forces semblèrent lui revenir, décuplées par une rage sourde, celle de s'être laissée avoir. Elle se débattit avec une violence insoupçonnée, cherchant désespérément à lui faire lâcher prise. Et c'est ce que le serpent finit par faire, retombant au sol avant de glisser, disparaissant de leur vue. Green inspira brutalement avec la vague conscience d'avoir l'air d'une folle. Elle s'en foutait. Elle était vivante.

Et ses articulations lui faisaient un mal de chien.

Avec fébrilité, elle se palpa les côtes, vérifiant que le serpent n'avait rien cassé. Ses mouvements étaient rapides, saccadés. Puis elle se redressa, fixant Capricorne Silencieux comme si elle venait seulement de se rendre compte de sa présence. La vision du Peau-Rouge sembla la calmer quelque peu.

- ... merci. Souffla-t-elle. Puis, jetant un regard circulaire aux alentours, elle se rapprocha de l'indien et s'accrocha à son bras. La panique continuait d'agir légèrement sur elle, écarquillant ses yeux. Mais elle savait qu'elle se calmerait.

- Viens, on se casse.

Le ton s'était fait pressant. Elle ne se souvenait plus vraiment de ce qu'ils cherchaient, mais elle savait que c'était par là. Elle reprit donc la marche avec une hâte évidente.








I don't want to be saved
I wanna go down with you


Playlist
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Capricorne Silencieux
avatar

♐ Assistant du Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 141
✘ SURNOM : Le Capricieux
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ LIENS : Un Capricorne capricieux muni de grigris

MessageSujet: Re: Maux légendaires   Sam 3 Jan 2015 - 14:13

Le reptile s'en était allé, mais pour combien de temps ? Il n'avait aucune envie de le savoir. La Garçonne s'en était remise, plus ou moins, encore paniquée. Mais ça pouvait se comprendre, Capricorne lui-même aurait pu laisser sortir un bêlement d'agacement. Puis, la fille aux cheveux extravagants prit les devants : s'en aller. Elle ne pouvait pas avoir plus raison.

Capricorne Silencieux se laissa entraîner, une légère migraine faisant son retour. Voilà qui était "normal" après ce qui venait de se passer.

Les racines, les branches et même des troncs morts furent vite passés lors de la marche hâtive. L'indien savait qu'ils approchaient de la lisière, la lumière devant eux paraissait différente, signe que la végétation se faisait moins dense. L'apprenti gardait son couteau en main, après les deux attaques de l'anaconda, il faudrait être ignorant pour se défaire de son arme.

Le Capricieux ne pouvait pas s'empêcher de se demander si tous cela avait été une bonne idée. Une fois qu'ils seront à son cheval, comment la fille va-t-elle faire pour retourner à l'Arbre ? Il pourra toujours demander pour s'assurer -elle lui avait quand même porté son aide et lui-même l'avait sauvé-, elle doit bien connaître des chemins plus sûrs. Capricorne ne rencontrait pas trop de problème lorsqu'il venait aux alentours, plutôt régulièrement en fait.

Un hennissement se fit entendre, un petit sourire se dessina sur le visage peint de l'apprenti chaman.

- Le voilà.

Un mustang était en train de se rassasier de verdure, un cheval aussi décoré que son possesseur. Des grigris, de la peinture, des bijoux dans le crin. On ne pouvait pas se tromper de monture. Il avait aussi un crâne stylisé dessiné sur toute la tête, l'animal ressemble à son maître -ou quelque chose dans la même idée, dit-on.

Il n'y avait que quelques arbres, il s'agissait bien de la lisière.

Capricorne vint à la rencontre du mustang qui, l'ayant remarqué, avançait aussi dans sa direction. Il lui caressa la crinière avait de se retourner vers la Garçonne Perdue.

- Merci pour tout. Pour l'aide et pour avoir accepté de venir jusqu'ici.

Il jeta un œil sur la forêt juste derrière la Perdue. Décidément, il allait se méfier des serpents, encore plus que de coutume.

- J'ai une dette envers toi pour t'avoir fait traverser tout ça, dis-moi s'il y a une chose que je peux faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 539
✘ SURNOM : La Grincheuse
✘ AGE DU PERSO : Entre 15 et 17 piges.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : I was there at the birth,
Out of the cloudburst,
The head of the tempest.
Sujet en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Maux légendaires   Dim 4 Jan 2015 - 17:23


Elle ne quittait plus l'indien, s'accrochant à lui plus qu'il ne s'accrochait à elle, cette fois. La panique qui s'était emparée d'elle la quittait lentement, mais en attendant, se servir de Capricorne comme d'un doudou alternatif semblait une bonne option. Ils continuèrent donc de marcher, bien plus rapidement qu'auparavant et la Soigneuse ne pouvait s'empêcher de jeter de temps à autre un coup d'oeil inquisiteur au Peau-Rouge pour vérifier qu'il tenait le coup.

Un hennissement provenant de l'orée de la jungle signa la fin de leurs pérégrinations.

- Le voilà.

Le cheval était plus orné qu'un sapin de Noël - en bref, assorti à son maître. Green assista aux retrouvailles sans rien dire, soulagée que le Peau-Rouge puisse enfin se débrouiller seul. L'idée de revenir dans la jungle ne l'enchantait pas, c'était vrai, mais elle n'avait pas vraiment le choix.

- Merci pour tout. Pour l'aide et pour avoir accepté de venir jusqu'ici.

Elle haussa les épaules, s'autorisant un sourire gringalet.

- Je suis Soigneuse chez les Perdus. J'allais pas te laisser crever.

Elle avait dit ça un peu fièrement, un peu brutalement. C'était que la conversation n'était pas vraiment son truc. Les mains dans les poches, la Grincheuse se mit à fixer le sol.

- J'ai une dette envers toi pour t'avoir fait traverser tout ça, dis-moi s'il y a une chose que je peux faire.

Green haussa une nouvelle fois les épaules. Faire quelque chose pour elle... à part exterminer tous les serpents de ce foutu Pays, elle n'en avait aucune idée. Avec empressement, elle se mit à fouiller dans son sac pour en sortir l'arc qu'elle tendit devant elle comme un cadeau.

- Tiens. C'est à toi.

Elle n'attendit pas que Capricorne récupère son arc et préféra le lui fourrer dans les bras. Son travail était terminé, le patient était sauvé. Elle n'avait plus rien à faire ici, et juste envie de rentrer.

- Ecoute, je sais pas. T'as qu'à t'en foutre. J'ai fait que mon métier.

C'était vrai. Estimant que la conversation avait assez duré, Green tourna les talons et fit quelques pas vers la forêt. Puis elle s'immobilisa, quelque chose semblant l'avoir frappé. Elle se retourna à demi, jetant un regard à l'indien et son cheval.

- Si jamais, moi c'est Green.

Cela lui avait semblé injuste, d'un coup, qu'elle connaisse le nom du Peau-Rouge et elle pas. Se passant la main dans les cheveux, elle sembla hésiter à dire quelque chose puis finit par se retourner, disparaissant entre les arbres. Durant tout le trajet, elle fut attentive au moindre son. Mais le serpent semblait avoir disparu, la laissant revenir dans le Grand Arbre saine et sauve mais bien plus tard que prévu. Au moins elle était toujours en vie.

En chienne de vie, mais quand même. C'était déjà ça.








I don't want to be saved
I wanna go down with you


Playlist
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Capricorne Silencieux
avatar

♐ Assistant du Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 141
✘ SURNOM : Le Capricieux
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ LIENS : Un Capricorne capricieux muni de grigris

MessageSujet: Re: Maux légendaires   Mer 7 Jan 2015 - 18:48

Tiens... son arc. Parfait, il n'eut même pas à demander qu'il se retrouva dans ses bras. Capricorne regarda vaguement si l'arme étaient encore en bon état -après cette histoire de serpent, il n'était pas sûr-.

Lorsqu'elle avait donc dit qu'il ne lui fallait rien, l'apprenti chaman acquiesça.

Puis ils s'attarda sur la Garçonne. C'était une soigneuse du nom de Green. Un nom avec lequel elle n'était pas née, mais un nom qui faisait d'elle ce qu'elle demeurait ici. Appellation très bien trouvée d'ailleurs, se dit amusé l'indien. Le Capricieux se remémora rapidement ce que faisaient les Soigneurs, il n'eut pas à chercher longtemps. Ils soignent, tout comme les chamans apaisent. Une sorte d'équivalence peut-être, mais la sorte d'honneur que mettait la Garçonne sur son activité était admirable. Il se sentait redevable, mais au final, pas redevable avec une dette à remplir. Simplement de l'entre-aide, un équilibre.

Elle sembla hésiter à ajouter une dernière chose, mais ne le fit pas. Le silence restait préférable peut-être, il ne saura pas à quoi elle avait pensé et il ne fallait pas insister. Il la regarda s'en aller tandis qu'il montait sur son mustang. Capricorne Silencieux restait attentif, il ne voulait pas revoir le reptile trop proche de lui ou de la Perdue.

Le Capricieux attendit quelques minutes avant de partir vers son village. D'abord les pas du cheval furent lents, puis l'indien fit monter le rythme de marche. Il jugea qu'il pouvait partir. Il retiendra tout de même ce qu'avait engendré son caprice : il avait failli faire perdre la vie à une autre personne. Et ce juste parce que ses maux étaient plus douloureux que d'habitude, juste parce qu'il avait perdu un grigri et juste parce qu'il ne pouvait pas retourner vers sa monture sans être sûr de ne pas s'évanouir.

S'il n'avait pas pris d'essence de capricorne, il ne se retrouverait pas dans cet état. Pas de contrecoups, pas de malaise, pas de Green menacée à deux reprises par un serpent.  

Le galop de son mustang lui rappela les vagues, il se sentit un peu mieux, mais il gardait en lui une certaine culpabilité sur ce qui s'était passé. La vengeance des étoiles n'était pas à prendre à la légère. Il faudra aussi qu'il pense à se refaire un talisman, un pareil à celui qu'il avait égaré, aussi précieux et rassurant que celui qui devint comme les enfants du Grand Arbre, perdu.

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: Maux légendaires   Sam 10 Jan 2015 - 1:41

The End


Les deux âmes prirent deux sentiers opposés
Retournant chacun au sein de leur foyer.
La rencontre avait fait naitre une puissante épopée
Qui ferait éclore nombre d'histoires racontées
Au coin du feu, lors des longues soirées.


FIN DE L'AVENTURE






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maux légendaires   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Maux légendaires
» Les créatures légendaires
» les légendaires cibleurs valkyrie
» remake HD/3D des légendaires ICO et Colossus
» Pleine lune et maux de tête [PV Remus Lupin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-