Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Comme un homme ~ Scar   Mer 16 Mar - 23:18

Pretty s'arracha difficilement à son sommeil paisible. Très difficilement. Il était blotti dans les bras de sa Maman, au chaud ; il sentait son souffle endormi au-dessus de sa tête, l'écoutait respirer profondément tandis que sa poitrine se gonflait puis se dégonflait avec régularité tout contre lui, et il inspirait distraitement son odeur familière et rassurante en luttant violemment contre les vagues de sommeil qui l'assaillaient. Il était roulé en boule, dos à elle, mais ses bras l'entouraient comme si elle cherchait à le protéger. 
Ou à l'empêcher de s'enfuir en pleine nuit pour faire des bêtises. 

Même si, certes, ce n'était pas exactement en pleine nuit. Mais ça l'était presque ! Les rayons du soleil étaient encore si bas que la lumière filtrait à peine à travers la fenêtre de la Cabane, et il était à peu près certain que toutes les étoiles n'avaient pas encore disparu dans le ciel au bleu clair encore timide.
Pretty avait terriblement envie de rester ainsi jusqu'à ce que Peter les réveille tous avec son chant du coq habituel. Mais ce n'était malheureusement pas possible. Pas même envisageable, en fait. ‎

Parce que, ce matin, à l'aube, Pretty devait rejoindre Scar pour son premier entraînement de combat. 

C'était lui qui l'avait demandé alors bien sûr, il n'avait nullement le droit de se plaindre -même s'il finirait indubitablement par se plaindre plus tard, en fait. Mais il ne comprenait pas pourquoi Le Rouge avait tant insisté pour que leurs entraînements deviennent et demeurent secrets. Ou du moins, se déroulent dans la plus grande des discrétion. 

Cela avait à vrai dire beaucoup embêté La Fausseté de ne pas pouvoir crier sur les toits qu'il était parvenu à convaincre le fameux Chef des Sentinelles de l'entrainer au combat. Lui, d'ordinaire si solitaire et renfermé, qui donnait des leçons à un gamin terriblement efféminé et pas courageux pour un sou ! Cela avait de quoi être surprenant. Et plus encore, cela avait de quoi donner envie à Pretty de raconter à tout le monde qu'il était devenu son genre de disciple, son tout premier même, si si, et que c'était son privilège à lui et à lui tout seul.‎‎
Mais voilà. Scar avait parlé. Cela devait rester discret. 

Pretty avait donc tenu sa langue, à sa propre surprise. Oh, qu'est-ce qu'il aurait aimé en parler à Scorch... Ou même à Cross, ou à Duck ! Ceux-là n'auraient jamais trahi son secret. Ils étaient dignes de confiance. Il pensa aussi à Dummy (il n'aurait rien compris de toute façon lui, mais La Fausseté aimait bien lui raconter tout ce qui lui passait par la tête puisqu'il ne le jugerait jamais), à Timory, à Laila et à Freckles, et pourquoi pas à Heaven, puis à Pétrole bien évidement...
... Bon. Il était vrai que cela commençait à faire beaucoup de monde, en fin de compte. C'était peut-être mieux s'il ne le disait à personne. Néanmoins il avait effectivement été incapable de masquer une certaine surexcitation dans son comportement au fur et à mesure que son premier entraînement approchait. 

Même si, là, tout de suite, cela lui paraissait d'un seul coup très dur de se motiver. 

Pretty fit cependant les efforts qui devaient être faits. Lentement, doucement, délicatement, il abandonna la tendre étreinte maternelle pour se lever et se changer en quelques bruissements, enfilant t-shirt et pantalon couleur taupe -le genre d'habits passe-partout qui ne seraient pas une grande perte en cas de déchirement et autres dommages collatéraux. Il mit ensuite ses bottines, enroula un ruban autour de son poignet puis sortit de la Cabane sur la pointe des pieds.

Dire que Pretty était totalement réveillé aurait été un sacré mensonge. Parce qu'à en constater ses paupières encore à demi-fermées et son pas traînant, il était en réalité plus proche d'un état de somnanbulisme que du réveil énergique qu'il aurait dû avoir pour son propre bien. Ironiquement, c'était d'ailleurs l'excitation de la veille qui l'avait empêché d'avoir une nuit complète et réparatrice. 

Le jeune Perdu arriva d'un pas mécanique à l'endroit désigné par Le Rouge pour leur entraînement. Ils auraient pu commencer beaucoup plus tôt à vrai dire, mais la blessure de Pretty avait nécessité quelques soins et surtout un temps de repos minimal pour guérir et, ma foi... Supporter de nouveaux coups sans vider de son sang le pauvre blessé. 

Quelques gouttes d'eau commencèrent à tomber. Pretty jura dans sa barbe en accélérant le pas, atteignant l'abri sous lequel il remarqua que Scar était déjà posté. 
Lorsqu'il le rejoignit enfin, c'était une véritable pluie qui tombait désormais et faisait friser désagréablement sa chevelure déjà bien volumineuse à l'origine. 

Le Livreur, encore et toujours l'esprit dans les vapes, dévisagea longuement son aîné sans la moindre gêne. Lui, sa cicatrice pas discrète du tout, et son air un peu réprobateur -même si cela semblait être sa tête habituelle. Il remarqua qu'il était tout sec. Oh. Il était peut-être un peu en retard alors ? 

Le cadet aux mirettes bleutées gromella finalement un vague "bonjour" au Rouge avant de venir lui faire un câlin, bêtement, instinctivement. Il entoura simplement sa taille de ses bras et s'appuya sur lui sans se faire prier, somnolant profondément.

Cela risquait de sérieusement poser problème, ces horaires. Il faudrait qu'il pense à les négocier. Plus tard. Quand il serait réveillé et d'humeur moins suicidaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Jeu 17 Mar - 13:23

Des doigts, le corps raidi du contact inopportun, le Rouge délia les bras du garçon - si on pouvait utiliser ce terme - et dit un pas en arrière, le laissant à moitié s'écraser dans la boue. Voilà qui commençait bien, mais au moins il était là. Il avait été moins que sûr de sa présence, lui avait exprès donné rendez-vous à l'aube, juste après sa ronde de nuit. Honnêtement, son absence ne l'aurait pas dérangé plus que ça, il ne savait même pas pourquoi il avait accepté en premier lieu.


<< Attache-toi les cheveux. >> ordonna-t-il sans le moindre égard pour le sommeil écourté de son futur élève. Il allait devoir s'y habituer s'il voulait poursuivre avec les leçons; mais avec un peu de chanche il serait dégoûté dès la première.


Le soleil pointait à peine, l'obscurité encore bien installée, la pluie finissant de rajouter à ce tableau peu motivant. Les conditions étaient parfaites, il fallait apprendre dans les pires d'entre-elles pour être satisfaisant sous le beau temps. Surtout que là, il y avait visiblement du boulot.


Scar croisa les bras << Première règle. Pas de câlins ou de trucs bizarres du genre. Je te promets que la prochaine fois je te fais bouffer ta crinière. >>


Comme ça ils étaient fixés. Ce n'est pas personnel, hein, c'est juste que les petites affections tactiles il disait non merci. Et peut-être que c'était un peu personnel aussi, si quelqu'un devait les surprendre, il aimait autant que ce ne soit pas pendant qu'il avait cette sangsue blonde accrochée à la taille. Pretty, sérieusement.


<< Deuxièmement, mais là c'est plutôt une question, les autres te donnent quoi comme surnom ? >>


Avec un peu de chance ce serait quelque chose qu'il se sentirait moins con à gueuler quand il lui dirait de l'attaquer, ou de bouger ses miches. Mais bon, si c'était trop peu sympa ou un truc qui le dérangeait, tant pis. Il savait combien certains de ces quolibets pouvaient être méchants, et il n'était pas un monstre non plus.

D'un oeil attentif, il détailla ensuite les vêtements du Livreur. Il avait fait un effort, c'était sobre et pratique. Mettre les points sur les i dès le départ était important, mais si le blondinet faisait preuve d'autant de bonne volonté et de motivation que quand il lui avait demandé son aide; il était d'accord de lui laisser sa chance. Il n'en ferait pas un grand guerrier, il y avait des choses impossibles même sur l'Île, mais il n'y avait pas forcément besoin d'une grande masse musculaire pour savoir se défendre et rendre quelques coups. Lui-même misait beaucoup sur sa taille et sa carrure, donc il ne pourrait pas forcément beaucoup l'aider sur le point du combat d'évitement, un art souple et agile. Mais si le garçon y mettait du coeur, il lui chercherait peut-être quelqu'un qui pourrait compléter son entraînement.


<< Pour le reste, c'est pas mal. >> En conclusion.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Jeu 17 Mar - 19:08

Pretty laissa ses lèvres s'étirer en un fin sourire ensommeillé tandis qu'il sentait entre ses bras le Chef des Sentinelles se crisper. Cela ne l'étonna pas pour un sou. Ce dernier, avec cette mine renfrognée qui semblait refléter parfaitement son caractère, ne paraissait ni friand de câlins, ni friand de contacts tout court. Détail qui n'avait en rien empêché La Fausseté, influencé par des heures de dodo perdues par sa faute, de l'étreindre le plus naturellement du monde en guise de vengeance. C'était suicidaire comme geste, il le savait au fond ; mais son esprit embrumé par le sommeil ne s'en rendait pas exactement compte.
Néanmoins, il fut tout de même très surpris de constater qu'aucun coup n'avait volé et qu'il se faisait somme toute repousser sans violence excessive. Enfin, il était vrai qu'il avait bien failli s'étaler dans la boue -avec grâce et élégance bien sûr. Mais il était parvenu à se rattraper et à retrouver son équilibre, alors ce n'était finalement pas si grave. Cela valut simplement au Rouge un vague grognement à peine menaçant -juste un peu indigné qu'il ose le laisser potentiellement s'écraser face contre terre.
Au pire, il se serait rattrapé à lui pour l'entraîner dans sa chute. Simple formalité.

<< Attache-toi les cheveux. >>

A l'injonction, Pretty leva ses yeux embués par le sommeil pour les planter dans ceux de son aîné, ambrés, et le dévisagea ainsi l'espace d'un long instant, une lueur de défi flottant dans son regard bleuté. La Fausseté n'appréciait que très moyennement qu'on lui donne des ordres, surtout lorsqu'ils étaient donnés sur ce ton là. D'ordinaire, seuls Peter et Frecky-chou (ainsi que Laila) pouvaient espérer une obéissance absolue de sa part... Mais Scar était désormais une nouvelle autorité à laquelle il allait devoir se plier s'il voulait bénéficier de ses entraînements.
Le jeune Perdu poussa donc finalement un soupir en obtempérant. Il prit sa masse de cheveux entre ses mains, se servit de quelques mèches pour soutenir la queue de cheval qu'il était en train de faire (avoir des cheveux longs comportait parfois de sacrés avantages), puis enroula le tout en un chignon et le scella à l'aide du ruban qu'il avait plus tôt enveloppé autour de son poignet. . C'était brouillon, mais cela tiendrait. Il n'était pas là pour se pavaner après tout ; tant pis s'il ne ressemblait pas à grand-chose... Il s'y ferait. Le plus désagréable restait cette pluie qui allait faire coller ses vêtements à sa peau et transformer ses boucles blondes en véritable broussaille.

Le Chef des Sentinelles croisa ensuite les bras sur son torse, et Pretty se redressa quelque peu, attentif.

<< Première règle. Pas de câlins ou de trucs bizarres du genre. Je te promets que la prochaine fois je te fais bouffer ta crinière. >>

L'esprit du Livreur échappait doucement mais sûrement aux limbes du sommeil et il lança un sourire espiègle au Rouge.

Oh. Je vais attendre de savoir te rendre la pareille avant de recommencer, dans ce cas.

Il rit -un rire discret, endormi. Ce n'était pas une vraie menace ; plutôt une réplique pour la forme, histoire de signifier qu'il n'aimait pas trop se laisser marcher sur les pieds. Histoire que celui qu'il considérait à présent comme son maître apprenne à cerner la façon dont fonctionnait son cadet.

<< Deuxièmement, mais là c'est plutôt une question, les autres te donnent quoi comme surnom ? >>

Pretty pencha la tête sur le côté, fouillant sa mémoire tout en s'interrogeant sur la raison d'une telle question. Quoi, Scary-chou voulait l'appeler par un petit sobriquet affectueux ? C'était mignon. Mais peu probable, songea-t-il avec un sourire et coin et une lueur amusée dans les yeux.

A part La Fausseté... Je n'ai pas vraiment d'autres surnoms. Généralement, c'est plutôt moi qui les donne.

Il fut tenté de ponctuer sa phrase d'un "Scary-chou" mielleux à souhait ; il se ravisa néanmoins en se rappelant que sa chevelure risquait auquel cas de lui servir de petit déjeuner. Il n'était pas certain que les surnoms affectueux soient inclus dans "les câlins et les trucs bizarres du genre" mais dans le doute, mieux valait s'abstenir.

Tu peux me trouver le surnom que tu veux, sinon.

Pretty avait quelque part deviné que le Chef des Sentinelles ne souhaitait pas l'appeler par son nom -même s'il ne comprenait pas pourquoi.

Scar l'observa ensuite de haut en bas. Méticuleusement. Le Livreur, sous cet œil critique, finit de se réveiller et reprit contenance, se redressant dignement et rendant son regard à son aîné sans ciller. Il se sentait bizarrement nerveux sous le jugement qui semblait lui être porté.

<< Pour le reste, c'est pas mal. >>

Les mirettes bleutées scintillèrent et le sourire s'élargit imperceptiblement.

Hmm, répondit-il, l'air de rien.

Après quoi La Fausseté leva les poings, joueur, et fit mine de frapper le Chef des Sentinelles ; le tout en sautillant sur place comme si l'énergie venait d'influer en lui sur le passage du Papaton.

Alors... Maître Scar ?

Son ton était taquin, cependant il était réellement prêt à appeler Le Rouge ainsi s'il ne le reprenait pas. Même si, franchement, il aurait de loin préféré l'appeler Maître Scary-chou.

Par quoi on commence ?

Il ne faudrait pas qu'il oublie de négocier les horaires. Quand il sentirait le moment propice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Lun 21 Mar - 21:42

Lui choisir un surnom ? C'était une proposition un peu étrange, mais pourquoi pas, sauf qu'il avait pas vraiment la fibre imaginative - ou artistique. Mmh. En le regardant, le premier mot qui lui sautait à l'esprit était ''Vanilla''. Parce qu'autant par les cheveux et l'attitude, le gamin lui faisait penser à la couleur jaune pâle et l'odeur sucrée et entêtante, écœurante, de la crème vanille. Sauf que c'était pas une grand amélioration par rapport à Pretty. Et son autre surnom là – La Fausseté – ça sonnait pas terrible à l'oreille. Alors tant pis.

« Nan. » grogna finalement le Chef « Va pour Pretty finalement. C'est ton nom après tout. »

Et ça aurait pu être pire, il aurait pu s'appeler ''Cutie'' et là ça aurait vraiment été la honte. Par contre il ne le reprit pas sur le ''maître'', ça c'était plutôt cool, même s'il aurait eu honte de l'admettre à haute voix. Ça faisait un peu mystique, comme s'il allait apprendre à ce petit blanc les voies du Shaolin Quan. Alors qu'en fait, tout ce qu'il connaissait des arts martiaux lui venait des films de Bruce Lee, son héros d'enfance ; avec Mohamed Ali. D'ailleurs, il se souvenait mieux d'eux que de sa vie d'avant en général. Il savait aussi qu'à l'époque il était juste une petite crevette peu endurante qui trouvait que regarder du combat à la TV était recevable comme activité physique.

Il pourrait peut-être lui balancer quelques phrases comme ''Les choses vivent parce qu’elles bougent et gagnent de la force en bougeant.'' et prendre tout le crédit parce que ce gosse avait sans doute pas les même références que lui.

« Par quoi commencer ? » Scar s'accorda quelque secondes de réflexion « D'abord dis-moi s'il y a des choses que tu refuses de faire. »

Croisant les mains dans le dos tel un professeur en pleine interrogation, le Rouge fit le tour de son élève pour finalement s'arrêter face à lui, plus près qu'avant – certes pas autant que quand il s'était endormi sur lui en arrivant, ça c'était trop près.

« Frappe-moi. » dit-il simplement « Où tu veux, la force que tu veux, mais frappe.  »

Et il attendit, immobile et muet, de voir si Pretty allait accomplir ce premier exercice. Il était curieux de sa réaction.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Sam 26 Mar - 17:03

Pretty fut presque déçu de constater que le Chef des Sentinelles ne lui avait finalement pas trouvé de surnom. Il avait très curieux de savoir ce qui aurait pu lui traverser l'esprit en songeant à son nouvel élève ; cependant il semblait que ses trouvailles n'avaient pas été suffisamment... Disons, satisfaisantes pour être exprimées de vive voix. Le jeune Perdu aurait adoré s'insinuer dans le cerveau du Rouge pour découvrir qu'est-ce qui pouvait bien être plus ridicule que son nom actuel -selon le point de vue de Scar en tout cas.
... Sûrement lui trouverait-il un surnom plus tard. En attendant, Pretty semblait être en fin de compte un nom préférable à tout ce qui avait pu passer par la tête son aîné.

Ce dernier ne le reprit d'ailleurs pas sur le titre qui venait de lui être attribué, à lui. Maître Scar. Il ne dit rien à ce sujet, ne laissa rien paraître, si bien que La Fausseté se demanda un instant s'il l'avait bien entendu. Mais, que ce soit le cas ou non, il continuerait de le nommer ainsi. Pour la forme. Parce que c'était drôle. Très drôle, à vrai dire. Cela donnait un côté ridiculement sérieux à leur séance d'entraînement.
Le Livreur, et c'était loin d'être un secret, avait toujours eu quelques difficultés pour ce qui était de réellement prendre quelque chose au sérieux ; ce n'était pas aujourd'hui que cela risquait de changer.

Son sourire espiègle ne le quittait donc pas tandis qu'il commençait à  sautiller sur place et à mimer des coups de poing, interrogeant son maître sur la démarche à suivre. Par quoi commencer. Parce que, il fallait être honnête, il y avait beaucoup de choses à faire mine de rien. A définir, à régler, et à améliorer. Notamment ces fichues horaires. Et d'autres choses comme la fréquence des entraînements et leur longueur. Entre autres.
Scary-chou sembla s'autoriser un petit temps de réflexion et La Fausseté le dévisagea, curieux et probablement plus attentif qu'il ne le laissait paraître en bondissant ainsi sur place comme un lapin.

« D'abord dis-moi s'il y a des choses que tu refuses de faire. »

L'intéressé laissa son poing suspendu en direction du Chef des Sentinelles, effleurant à peine son torse. Quelque chose qu'il puisse refuser de faire ? Très franchement, là, maintenant, tout de suite, absolument rien ne lui venait à l'esprit. Il ne comprenait et ne voyait pas ce qui pourrait aller jusqu'à le bloquer carrément ; pourtant si l'interrogation était soulevée, c'était qu'il y aurait probablement quelque chose pour lui déplaire, non ?
Enfin.

... Je crois pas, non. Au pire je te le dirai si tu me demandes de faire un truc et que je veux vraiment vraiment pas.

Se replaçant ensuite dans une position disons, plus commune, c'est à dire debout avec les bras le long du corps, Pretty observa le regard ambré de son maître le scruter méticuleusement tandis qu'il lui tournait autour, les mains jointes derrière le dos.
... Il lui donnait l'air d'un rapace évaluant sa proie. Un rapace volant en cercle au-dessus d'un rongeur, ou un serpent s'enroulant avec vigilance autour d'un hamster. La Fausseté n'aimait pas trop être évalué -jugé pour ainsi dire- de la sorte, mais il allait certainement devoir s'y faire. Scar ne serait à l'évidence pas aussi doux que Laila ou Bambi, et il serait probablement plus sévère et plus exigeant encore que Beauty.

Le Rouge s'arrêta après quoi face au jeune Perdu qui continuait de le fixer yeux dans les yeux.

« Frappe-moi. »

Les mirettes bleutées s'écarquillèrent sous l'injonction et sous la surprise qu'elle provoqua d'emblée.
C'était soudain mais au fond peut-être pas si inattendu que cela... Ils n'étaient pas là pour parler de la pluie et du beau temps, après tout. Ni pour se faire des câlins. C'était d'ailleurs fort dommage pour ce dernier point.
En réalité, ils étaient là pour que l'un puisse apprendre à l'autre à se battre. En conséquence de quoi, il fallait bien commencer quelque part. N'est-ce pas ?

« Où tu veux, la force que tu veux, mais frappe.  »

Bon, d'accord. Le frapper. Comme ça. Pourquoi pas.
La Fausseté ne souriait plus vraiment, faisait presque la moue tout en reculant de quelques pas, installant une nouvelle distance entre lui et son maître (et c'était chose rare pour lui de reculer plutôt que de s'avancer pour coller autrui comme une sangsue, à vrai dire). Il releva ses poings, sa jambe droite placée légèrement en arrière. Ses gestes semblaient déterminés mais son regard trahissait sans doute l'hésitation qu'il ressentait à cet instant.
C'était qu'il le prenait un peu au dépourvu tout de même.

Il y eut comme un flottement. Pendant lequel le jeune Perdu se demandait bien ce qu'il pourrait lui sortir, comme coup. Il n'avait jamais été un bagarreur dans l'âme, au fond.
Mais bon, tant qu'à y aller. Autant ne pas se retenir ; il se doutait bien que même avec toute sa force, l'expérience de son aîné le surpasserait largement et empêcherait ce dernier d'encaisser trop de dégâts.
Quand faut y aller, faut y aller.

Sans crier gare, Pretty avança d'un pas de sa jambe gauche -la plus avancée-, leva son genoux droit derrière lui en effectuant une rotation. Et vint frapper l'estomac du Rouge.
Un coup de pied retourné, en somme, même s'il n'en connaissait pas vraiment l'appellation.
Le tout exécuté presque sans aucun scrupule.
Le tout également exécuté... Dans le vide.
Ah.
Il était pourtant certain d'avoir visé le ventre de Scar.

La Fausseté battit des bras et sautilla un peu sur place pour retrouver son équilibre, sa jambe toujours suspendue en l'air. Son expression ressemblait fort à un mélange de surprise, d'incompréhension et d'embêtement. Même s'il souriait toujours en coin.

Oups ?


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Mar 29 Mar - 23:20

Le Rouge cligna un ou deux fois des yeux sans comprendre devant l'espèce de pas de danse tourbillonnante de Pretty. Sa main vint rencontrer son visage sous la consternation et il compta lentement jusqu'à cinq avant de baisser le bras, fixant désormais le petit Livreur. La patience est une vertu, et il en avait eu beaucoup jadis, moins maintenant. Peut-être qu'il avait utilisé son quota.

« Eh. On se calme un peu la toupie. » il approcha, ferma les doigts sur l'un des poignets du garçon - qui était toujours sur une jambe tel un flamant rose - et poussa pour le déséquilibrer, le retenant tout de même pour pas qu'il ne s'étale par terre. Il le lâcha une fois son équilibre assuré.

« Mon but c'était juste de voir si t'avais la foi de frapper quelqu'un, pas de juger de ta capacité de rotation. » il haussa les épaules « Mais on y reviendra. On va d'abord s'occuper de ton endurance et de la théorie. » un sourire amusé effleura presque les lèvres de Scar lorsqu'il se déplaça pour placer deux cailloux à un dizaine de mètres l'un de l'autre avant de se mettre au milieu.

« Tu vas courir en cercle autour des pierres, et à chaque fois que tu passes à côté de l'une d'elle, se sera dix...mmh...non allez cinq - je suis gentil - pompes. » Ce n'était vraiment pas grand chose, ce n'était pas non plus un vrai exercice, plus quelque chose qu'il se souvenait vaguement avoir fait à une époque, peut-être quand il était à l'école, avant l'Île. Peu importe, ça empêcherait Monsieur Toupie de l'interrompre pendant son speech et serait drôle à regarder.

« Comme t'es pas très costaud de nature, ton attaque sera d'abord basée sur la défense et le fait de retourner la force de ton adversaire contre lui-même. C'est très important vu que les ennemis sont souvent des adultes, et même dans l'Arène ça pourra t'être utile. » il prit une seconde de réflexion « Pas de règles. Ici on parle pas art martial mais survie, tous les coups sont permis. Si tu n'as pas d'arme je te donnerais quelque chose, parce que si tu te fais attaquer un jour ton ennemi sera sûrement armé. Interdit par contre pour régler tes problèmes avec les autres Perdus, sauf si c'est une question de vie ou de mort, avec eux c'est seulement tes poings et jamais de coups trop vicieux. On se fait assez décimer sans faire encore des victimes entre nous. »

C'était la même discipline et philosophie qu'il essayait d'inculquer à ses Sentinelles, et pourtant c'était presque ironique de sa part. Lui qui avait massacré le visage de son prédécesseur jusqu'à qu'il en crève, qui avait depuis failli quelques fois franchir à nouveau la limite. Il n'était pas un modèle, pour sûr, au moins essayait-il de rendre les autres meilleurs. Faites ce que je dis pas ce que je fais.



Spoiler:
 







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Dim 17 Avr - 4:45

« Eh. On se calme un peu la toupie. »

Tel un flamant rose, effectivement, Pretty maintenait son équilibre avec plus de facilité qu'il ne l'aurait imaginé ; son sourire s'élargissant quelque peu à la découverte du surnom nouvellement attribué pour l'occasion. La toupie. Ma foi, il ne l'avait pas volé. Et au moins il avait fini par l'obtenir, son petit sobriquet affectueux de maître à élève. De là à savoir s'il allait durer, c'était un mystère : l'appellation était peut-être déjà trop extravagante pour Scar qui semblait préférer tout ce qui était, disons... Sobre. Pour ne pas dire ennuyeux, du point de vue de Pretty.

Les doigts du Chef des Sentinelles se refermèrent finalement sur le poignet de la fausse demoiselle, qui perdit l'équilibre sous la légère poussée ; il fut cependant rassuré et un peu surpris de constater qu'il ne le laissa pas s'étaler piteusement dans la boue en tombant.
Voilà qui était plutôt aimable de sa part, d'attendre que Pretty ait les deux pieds au sol et soit certain de ne pas s'écraser par terre. Gentille attention notée.

« Mon but c'était juste de voir si t'avais la foi de frapper quelqu'un, pas de juger de ta capacité de rotation. »

L'intéressé haussa un sourcil, sourire en coin, puis rajouta dans un murmure en regardant ailleurs, l'air de rien.

Il suffisait de me le demander...! C'est pas la première fois que je frappe quelqu'un. Et j'me suis déjà bagarré... Même si ça tenait plutôt du crêpage de chignon qu'à autre chose.

Il pensait bien évidemment à Mary en avouant la chose mais, cela, il préférait le passer sous silence. Mieux valait éviter de raconter à tout bout de champ qu'une Mère le haïssait suffisamment pour le frapper et se bagarrer avec lui à coup de griffes, de morsures et de tirage de cheveux. Ce n'était ni très glorieux, ni une très bonne idée si cela arrivait aux oreilles de Peter d'une façon ou d'une autre. Peter estimait trop les Mères pour les penser une seule seconde coupable de bêtises... Probablement. Quoi qu'il en fut, pour cette fois, Pretty ne tenterait pas le Diable.

Scar avait ensuite rajouté qu'il faudrait "s'occuper de son endurance et de la théorie" ; La Fausseté préférait ne pas imaginer la théorie, qui avait pour ainsi dire fortement tendance à l'ennuyer, et quant à l'endurance... Il avait la très sérieuse impression que Scar le sous-estimait grandement. Il ne pouvait pas lui en vouloir bien sûr, puisqu'il avait... Puisqu'il donnait l'impression d'être inoffensif.
Pretty le regarda ensuite avec curiosité (et pour une fois, en silence) mettre en place deux cailloux à une dizaine de mètres d'écart l'un de l'autre avant de se positionner au milieu. Hm. C'était quoi, cette fois ?

« Tu vas courir en cercle autour des pierres, et à chaque fois que tu passes à côté de l'une d'elle, ce sera dix...mmh...non allez cinq - je suis gentil - pompes. »

Le Livreur haussa les sourcils ; puis les fronça en se faisant suspicieux. Il n'était pas en train de moquer de lui à tout hasard, là... Tout de même ! Il n'oserait pas ? Dans le cas contraire Pretty risquait malheureusement de ne pas du tout partager son humour.

Débuta alors les longues explications théoriques. La Fausseté croisa les bras sur son torse, se fit bon élève en écoutant avec attention le flot de paroles -chose qui se révélait presque surprenante venant du Rouge. Ce dernier ne semblait à première vue pas friand des longs monologues... Cependant, dans la mesure où il fallait expliquer les choses pour qu'elles soient comprises, c'était un passage obligé.
Le jeune Perdu ronchonna aussitôt aux premières paroles, fut tenté de l'interrompre, mais n'en fit rien. Il restait quand même plus costaud qu'il n'en avait l'air ! Non mais !
La seule raison pour laquelle il ne coupa pas net la parole à Scar à vrai dire, ce fut justement à cause des mots qui suivirent : des conseils marqués d'une sagesse perceptible à la fausse demoiselle. Pretty hocha la tête aux indications, même si elles lui paraissaient quelque part évidentes et qu'il n'aurait probablement jamais eu l'idée d'empaler Mary avec une épée par exemple. Même si, admettons-le, c'était extrêmement tentant.

J'ai... Une dague. Commença le jeune Perdu après une petite pause. Mais j'imagine que ça suffira pas, hein ? Il réfléchit un instant. Je te préviens, j'ai jamais touché à une épée ou à un arc ou... A ce genre de choses, en fait. C'était du travail en plus en perspective, cet aveu. De toute façon, il n'aurait pas pu le cacher bien longtemps s'il s'y était essayé.

Pretty poussa un soupir. Bon. Il fallait passer aux choses sérieuses, maintenant. Aux choses pas rigolotes. Celles ennuyantes.
Il avança vers le caillou le plus proche de lui, se concentra vaguement. L'exercice promettait d'être répétitif et pas amusant pour un sou. Il jeta un coup d'oeil d'avertissement au Chef des Sentinelles, un dernier sourire en coin.

Si je vois l'ombre d'un sourire, Maître Scar, je t'étouffe à l'aide d'un câlin. Et figure-toi que ma crinière a très bon goût. Il n'avait bien sûr pas oublié l'avertissement donné quelques minutes auparavant.

Un ultime soupir. Allez allez. Il fallait se motiver.
Pretty débuta donc l'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Dim 17 Avr - 18:36

Si je vois l'ombre d'un sourire, Maître Scar, je t'étouffe à l'aide d'un câlin. Et figure-toi que ma crinière a très bon goût. Le bébé lion voulait montrer que lui aussi avait des dents. Fair game. Il lui ferait pas de cadeau s'il voulait la jouer comme ça, mais du coup ils allaient devoir mettre une ou deux choses au clair.

« C'est ça. Ferme-la et contente-toi de faire ce fichu exercice. »

Malgré tout, Scar observait son élève potentiel avec intérêt. Bien sûr l'exercice était bidon mais ça servait d'abord à tester sa motivation - comme le rendez-vous à l'aube - et à juger de sa foulée. Celle-ci n'était pas trop mal, de même pour les pompes entre-deux. Peut-être qu'il l'avait sous-estimé, un peu, on pouvait pas vraiment lui en vouloir non plus. La première fois qu'il avait vu Pretty c'était à l'infirmerie, ça ne faisait pas longtemps et il était dans un sale état. Il l'avait aussi pris pour une fille au départ, c'était dire. Depuis cette fois-ci, il ne l'avait vu qu'en une seule occasion. Celle où il lui avait demandé de lui donner des cours.

« Ok ! Viens par là princesse, ça ira comme ça. Faut qu'on discute. »

Le Rouge alla se mettre à l'abri sous le couvert des arbres, la pluie n'était pas particulièrement violente mais elle mouillait rapidement, il pouvait en goûter le sel lorsqu'il passait la langue sur ses lèvres. Ce n'était pas très fort, mais suffisant pour être remarqué. Pour le moment il ne pensait pas à s'en préoccuper, la fraîcheur et l'eau étaient trop bonnes. Toutefois quelque chose lui soufflait que les ennuis n'étaient pas encore terminés.

D'un petit sac en peau, Scar sortit deux morceaux de jerky, de la viande séchée de cerf qu'il gardait précieusement et à l'écart des autres dans la Maison. Parce qu'ils avaient beau être les grands et les responsables, la loi du chocolat dans le placard qui disparaît cent pour cent du temps s'appliquait autant bien qu'ailleurs.

« Prend un bout, il te faut des protéines. » il garda le second pour lui et en mâchonna une bouchée, le goût puissant de cerf lui emplissant les papilles. Puis il posa une nouvelle fois les yeux sur la tête blonde du Livreur. « Dis-moi. Tu veux apprendre quoi exactement ? »

Est-ce que je dois faire de toi un type capable de se débrouiller ou un guerrier ?
Tu veux juste survivre ou être utile ?
Fuir ou riposter ?

Autant de questions silencieuses condensées dans une seule.
Il voulait bien revenir sur son premier jugement, peut-être trop hâtif, mais il fallait que Pretty le lui dise franco. Sinon il se contenterait de son programme de base, le minimum vital pour cette Île à son avis.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Dim 17 Avr - 23:28

La réponse ne souffrirait d'aucune réplique, c'était clair comme de l'eau de roche. Pretty avait pouffé, sentant malgré tout l'autorité du Chef trancher dans sa voix. Aussi il n'insista pas plus et débuta docilement le fichu exercice en la fermant.
Venue d'une autre personne, l'injonction aurait certainement été accueilli d'un aller simple pour l'infirmerie nez explosé et sang giclant. Pretty n'aimait pas qu'on prenne ce ton là avec lui. Il ne supportait pas de se faire marcher dessus. Mais il faisait des efforts, avec le Rouge -beaucoup d'efforts à l'évidence. Sa raison l'aidait à se résigner : même s'il avait essayé de s'en prendre au Chef, il ne serait probablement pas parvenu à des résultats satisfaisants ; et il se serait pris une raclée.

Conclusion : courir bêtement entre deux cailloux et faire des pompes demeurait sûrement préférable à un excès d'insolence mal reçue.

La chose était, comme attendue, monotone. Pretty n'y mettait pas toute son énergie ni toute son application (il ne le ferait pas pour un exercice aussi ennuyant), mais il le faisait. Il le faisait à l'aube, le corps encore engourdi par le sommeil, sous la pluie salée des larmes de Peter, sans encore avoir mangé quoi que ce soit. C'était d'ors et déjà un véritable exploit de la part de quelqu'un qui n'aimait pas se battre, préférait jouer à travailler et qui appréciait de traîner au lit, blottit dans les bras d'un compagnon de dodo.

Les jambes comme les bras du jeune Perdu commençaient à chauffer désagréablement mais d'une façon familière, comme lorsqu'il dansait avec Beauty ou Laila et Bambi ; son souffle s'accélérait, se perdait, lentement mais sûrement. Il ne comptait néanmoins pas faire de pause tant que Maître Scar ne l'aurait pas autorisé -question d'honneur. Il fut pourtant intérieurement soulagé lorsqu'il fut finalement rappelé.

« Ok ! Viens par là princesse, ça ira comme ça. Faut qu'on discute. »

Par contre, le princesse, Pretty ne l'avait certes pas vu venir. Il leva un regard étonné  sur son aîné et n'y trouva aucune réponse, ce dernier s'éloignant déjà pour rejoindre un abri un peu plus loin. Princesse. C'était censé être insultant ? Auquel cas c'était loupé : le Livreur ne se sentait pas offusqué pour un sou ; seulement sacrément surpris.
Il suivit malgré tout tranquillement le Rouge, reprenant doucement son souffle tandis que les battements de son cœur s'apaisait dans sa poitrine. L'effort avait été fatiguant -un peu-, mais il était encore loin d'être arrivé à ses limites.

Pretty profita de la pause pour constater de l'état déjà désastreux de sa chevelure. Il lui suffisait de passer ses mains sur son chignon rudimentaire mais solide pour déduire que, de retour dans sa cabane et après s'être soigneusement lavé bien évidemment, il allait avoir une tonne de nœuds à démêler avec toutes ses vaguelettes qui frisaient démesurément sous l'humidité. Zut.

« Prend un bout, il te faut des protéines. »

La Fausseté fut sortit de ses pensées et constats capillaires et avisa alors un... Un truc que lui tendait Scar. Ledit truc avait vraisemblablement des airs de famille avec de la viande séchée. D'ordinaire Pretty aurait certainement refusé l'attention (c'est que ça n'avait pas l'air très appétissant tout ça), mais venant du Chef des Sentinelles et a fortiori de Maître Scar, il ne pouvait tout simplement pas refuser.
Peut-être bien que Scary-chou n'était pas si méchant et bougon qu'il en donnait l'air en fin de compte. Pretty décelait chez lui une certaine tendance à protéger... Veiller sur autrui ? C'était son rôle bien sûr, de base, mais rien ne l'avait obligé à lui donner à manger maintenant. Ni à ne pas le frapper aussitôt un câlin effectué en guise de salut.

Pretty observa malgré tout avec suspicion son aîné croquer dans la viande. Seulement après s'être assuré qu'il ne s'était pas étouffé avec et que le goût ne lui arrachait pas une grimace, il se décida à mordre à son tour dedans.
C'était... Fort. Le goût était désagréable, mais pas mauvais. Pas bon non plus. Mais c'était drôle de mâcher ce truc-là. La texture était rigolote.

« Dis-moi. Tu veux apprendre quoi exactement ? »

Les mirettes bleutées se posèrent sur celles, ambrées, du Rouge. Puis il regarda sur le côté, l'air de rien. C'était le moment des aveux embrassants là, non ?

Je veux apprendre à me défendre, commença-t-il doucement. A savoir esquiver les coups et les rendre. Efficacement. Pour survivre. Pour me protéger.

Une dernière pause, qui tenait plus de l'hésitation que d'un suspens insoutenable.

Si je ne peux pas me protéger moi, je ne pourrai jamais protéger personne, conclut-il plus bas comme s'il craignait d'être entendu malgré tout.

La Fausseté adressa un sourire mi-figue mi-raisin à Scar. Il se sentait terriblement naïf. Et c'était embarrassant de devoir admettre qu'il avait ce genre de pensées. Alors même qu'il le savait, pertinemment même, qu'il ne serait quoi qu'il advienne jamais capable de sauver tout le monde.







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Jeu 21 Avr - 21:52

Pretty avait l'air gêné, presque, comme s'il venait de lui faire une grande confession. Et de son point de vue c'était peut-être le cas d'ailleurs. Mais il devait pas s'en faire, le Rouge se moquerait pas de lui pour ça. Lui aussi avait eu ses grandes idées utopiques, il en avait certainement encore à ce jour.

« C'est un bon raisonnement. » Scar inclina légèrement la tête pour capter le regard nuance bleu mièvre de son élève « Mais y a encore du boulot avant que tu sauves qui que ce soit. »

Ce n'était pas une pique mais il allait pas lui mentir non plus. Il avait du potentiel - certes - mais il n'était pas un grand guerrier, même pas un soldat pour le moment.

« Sauf que ça on s'en fout, du temps que ça prendra. L'important c'est que tu gardes la force de continuer même quand t'auras envie de pleurer tellement tes cuisses brûleront. »

Ça c'était les premiers temps, ensuite le corps en redemandait. Plus de douleur, plus d'endorphines; l'Homme est un masochiste dans l'âme. C'était son envie de vengeance, sa rage qui l'avaient porté durant ces cinq années de grandissement, mais pas seulement. La discipline infernale qu'il s'infligeait jour après jour avait fini par lui donner de se dépasser à chaque fois. Grimpe, nage, course; un forgeage en solitaire et loin de tous dont il ne retirait pas que des mauvais souvenir. C'était là qu'il avait découvert la pureté de l'effort physique, celui qui ne demandait aucune réflexion mais seulement de l'instinct.

« Il m'arrive de me battre avec Just', sans raison, juste pour l'entraînement. Tu viendras avec moi la prochaine fois, en observateur. » Il ne l'avait pas tourné en question, c'en était pas une. Il viendrait. Point. S'il voulait apprendre à se défendre voir à tuer, il devait d'abord saisir l'essence de base du combat. Comme dans les films du Moyen-Âge où les enfants apprennent l'escrime avec une épée en bois. Même les princes.

Le Chef ajouta « Je te trouverais des partenaires avec qui t'entraîner, certains de mes Sentinelles pourraient faire de bons adversaires pour toi. »

Il pensait par exemple à Shark, si toutefois elle acceptait. Ça lui ferait une belle leçon de vie à la blonde, de se retrouver face à la jeune arabe.

« Bon- »articula le Rouge avant d'être interrompu par un bâillement (parce que lui avait pas fermé l'oeil de toute la nuit et même s'il dormait peu ça commençait à se faire sentir) . Mais allez, pour la forme, il allait quand même pousser un peu plus loin « Je te laisse le choix. Soit tu retournes dormir maintenant, soit on fait un détour au pas de course histoire de se dégourdir un peu. »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Jeu 21 Avr - 23:18

« C'est un bon raisonnement. »

Le soupir que lâcha Pretty était emprunt de soulagement. Il ne s'était même pas rendu compte qu'il avait retenu son souffle, à vrai dire. Il était peu habitué aux confessions, encore moins à celles un peu naïves, idéalistes, embarrassantes. Il préférait cacher le tout derrière un sourire malicieux et jouer et embêter et titiller. C'était plus rigolo et cela avait le mérite de le garder à l'aise. Il ignorait si Scar se rendait compte d'à quel point il mettait sa fierté de côté pour s'écraser, lui obéir et lui parler avec franchise.
Ce dernier se penchait d'ailleurs un tantinet, captant par la même occasion le regard de La Fausseté qui l'observait en se faisant violence pour ne pas trop rougir de l'aveu. Allez, ce n'était tout de même pas la fin du monde, d'avouer qu'il avait envie de protéger ses amis. Tout le monde avait ce désir enfoui en soi. Parce que personne ne souhaitait perdre ses proches.

« Mais y a encore du boulot avant que tu sauves qui que ce soit. »

Ouch. Un point pour Le Rouge, que Pretty ne pouvait malheureusement pas démentir. Il cherchait à l'enfoncer finalement ?

« Sauf que ça on s'en fout, du temps que ça prendra. L'important c'est que tu gardes la force de continuer même quand t'auras envie de pleurer tellement tes cuisses brûleront. »

Pretty comprenait pourquoi Scar n'était et ne serait décidément jamais un Diplomate. Il avait une façon d'annoncer les choses sans prendre la peine de les enrober de miel et de sucre, et c'était... Fort peu encourageant, dans ce cas précis. Il hocha néanmoins la tête, abondant dans le sens du Chef. Il n'était pas masochiste mais, lorsqu'il prenait une décision ou promettait quelque chose, malgré ses apparences légères voire frivoles, il s'y tenait. Dans le cas contraire il ne serait jamais allé demander à Scar de lui apprendre à se battre. Il n'aurait jamais osé.

« Il m'arrive de me battre avec Just', sans raison, juste pour l'entraînement. Tu viendras avec moi la prochaine fois, en observateur. »

Les mirettes bleutées s'éveillèrent d'un intérêt soudain à la mention de son ami. L'envie de voir Justy-chou et son maître se battre ramena le sourire à La Fausseté qui acquiesça derechef, zappant par la même occasion que ce n'était pas là une proposition mais bel et bien un ordre.

Justy-chou... Marmonna-t-il, tout excité. Peut-être arriverait-il à lui piquer son chapeau cette fois ? Je viendrai.

Il en oublierait presque qu'il était censé observer et apprendre du futur combat en question.

« Je te trouverais des partenaires avec qui t'entraîner, certains de mes Sentinelles pourraient faire de bons adversaires pour toi. »

Le sourire se fana l'espace d'un instant. Pretty haussa un sourcil, son expression se muant rapidement en une moue enfantine. Quoi, il n'allait pas uniquement s'entraîner avec Scar ? Il allait devoir se battre contre ses Perdus aussi ? L'idée ne l'enchantait guère. A part Justy-chou, il ne connaissait pas beaucoup de Sentinelles... Si ?
Ah, si. Il y avait Boy. Il grimaça intérieurement en se demandant si cette dernière évoquerait leur petite aventure et son nez cassé au Rouge. Nez cassé par la faute du Livreur bien sûr. Il se ferait possiblement réprimander pour ça.
Sinon il y avait bien Eagle qu'il connaissait comme Sentinelle -mais tout le monde connaissait Eagle. Eagle et ses rapaces étaient particulièrement célèbres au Grand Arbre, et ils étaient une véritable source d'amusement pour n'importe quel spectateur qui ne serait pas victime de leurs nombreuses bêtises.
Pretty finit de manger sa viande séchée en se demandant comment il pourrait convaincre son maître de ne pas le forcer à affronter les enfants dont il avait la charge.

« Bon- »

Le bâillement qu'eut Scar était contagieux. Le jeune Perdu se détourna un instant, couvrit sa bouche d'une main le temps de bailler à s'en décrocher la mâchoire, les larmes lui montant un peu aux yeux. Il n'était vraiment pas habitué à se lever aussi tôt. D'ordinaire il se réveillait avec le chant du coq de Peter, et cela lui convenait très bien.

« Je te laisse le choix. Soit tu retournes dormir maintenant, soit on fait un détour au pas de course histoire de se dégourdir un peu. »

Ça. Ça, c'était un test. Pretty connaissait déjà la bonne réponse, c'était presque trop facile. Peut-être bien que c'était un piège ? Il n'était néanmoins pas d'humeur à chercher plus loin, en cet instant.

Mes cuisses ne me brûlent pas encore alors j'imagine que j'ai la motivation de courir un peu, répondit-il avec un sourire en coin.

Enfin, un peu. Allez savoir quel genre de détour c'était. Par contre...

Ce sera systématique, de se lever aussi tôt ? Et je suis obligé de me battre contre tes Sentinelles ? J'pensais qu'on s'entraînerait juste tous les deux tu vois....

Maintenant, on rajoutait un petit argument et hop, c'était réglé.
... Techniquement.

Je croyais que tu voulais que personne le sache que tu m'entraînes en plus.

Il lui lança un petit sourire innocent, l'air de rien.







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Mer 27 Avr - 19:09

D'accord, ça n'avait pas réellement été une question piège, ou alors une vraiment transparente. En même temps il n'était pas connu pour en poser des fourbes et subtiles, c'était juste histoire de continuer à tester la motivation de son élève. D'ailleurs, pour l'instant il avait plutôt bon espoir, beaucoup plus que quand il s'était pointé là pour l'attendre. Il allait pouvoir en faire quelque chose.

« Ce sera systématique de se lever aussi tôt? Et je suis obligé de me battre contre tes Sentinelles ? J'pensais qu'on s'entraînerait juste tous les deux tu vois...»

Quelque chose qui ressemblait presque à un sourire - un chouïa moqueur certes - vint jouer sur les lèvres du Rouge.

« Je croyais que tu voulais que personne le sache que tu m'entraînes en plus.»

Il pensa petit con, pas trop méchamment.

« Même plus tôt, je pensais commencer de nuit et finir à l'aube. On pourrait instaurer une petite routine quotidienne, tu crois pas ? » En fait ça dépendrait surtout du moment de ses rondes et de ceux qu'il avait de libre - donc peu. Et puis, il fallait quand même qu'il dorme de temps en temps, au moins trois ou quatre heures par tranche de trente. « Et t'as raison, je voulais garder ça secret. Du coup t'as intérêt à pas me faire honte devant les autres. »

Si vraiment il refusait de se battre, Scar le forcerait pas. Après tout il n'était pas un de ses Sentinelles. Mais se mesurer à des adversaires à sa taille serait un bon exercice. Donner tout ce qu'on a contre quelqu'un qui fait pareil ou contre quelqu'un qui se retient est très différent pour la motivation et la satisfaction.

« Bon allez on bouge, t'as qu'à me causer en courant. »

Sur ce, il partit d'un petit pas de course, pas trop lentement mais pas trop vite non plus. Là ce n'était pas juste une question de physique, il avait les jambes et la foulée sacrément plus longues que Pretty. Mais il allait pas s'avancer, peut-être que le Livreur le surprendrait par sa vitesse, après tout son Chef les humiliait tous à la course.

Au bout de quelques minutes, le Sentinelle sentit que quelque chose tournait pas rond; il avait mal. Ce n'était pas un point de côté; même s'il n'était pas allé courir depuis la canicule, il n'avait pas perdu son physique pour autant. Pas à ce point en tout cas. Il s'agissait plutôt d'une sensation de brûlure, de déchirure. Faisant mine de rien, le Rouge continua encore quelques dizaines de mètres, mâle refusant stupidement l'abandon, avant de devoir s'arrêter « Fait chier... » qu'il grogna. Ça le faisait assez souffrir pour qu'il en ait presque l'écume au lèvres, la nausée dans le ventre, la fièvre au cerveau...
S'approchant d'un arbre Scar y appuya ses paumes et pressa son front contre l'écorce rugueuse.

Combien de jours ça faisait, hein ? Qu'il n'était pas allé voir le Doc pour changer ce fichu bandage. Deux, trois ? Mensonge, sans doute plutôt vers les cinq. En même temps ce n'était pas vraiment de sa faute, généralement il avait une sacré bonne capacité de guérison, un vieux loup incassable.

Il ordonna à Pretty d'une voix dure « C'est bon pour aujourd’hui, t'as du bol. Rentre dormir. »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Jeu 28 Avr - 0:45

L'espace d'un instant, Pretty crut voir un sourire flotter sur les lèvres de son maître. Pas un sourire affectueux ou purement sympathique ; plutôt un brin moqueur à vrai dire, le genre qui correspondait effectivement beaucoup mieux au propriétaire du sourire en question. La Fausseté dut se faire violence pour ne pas sourire à son tour, tout fier qu'il était d'avoir arraché une expression qui n'était pas bougonne à monsieur-je-fais-tout-le-temps-la-tronche.

« Même plus tôt, je pensais commencer de nuit et finir à l'aube. On pourrait instaurer une petite routine quotidienne, tu crois pas ? »

Pretty lui fit les gros et yeux et grimaça, signifiant très clairement quelle était sa réponse sur ce point-là. Une routine quotidienne, ce serait l'équivalant d'une torture : il faudrait alors qu'il cumule avec ses entraînements de danse avec Laila et Bambi et avec Beauty, qu'il continue de faire son travail de Livreur bien sûr, et cela voudrait dire qu'il se reposerait le reste du temps, ne verrait plus ses amis et n'aurait plus le temps de jouer ni d'embêter qui que ce soit... Cela sentait le cercle vicieux à des kilomètres à la ronde.
Au besoin, cela aussi, il faudrait le négocier. Impérativement. A côté de cela, se lever à l'aube, ce n'était pas si mal finalement.

... Peut-être bien que Le Rouge était simplement en train de se moquer lui d'ailleurs, là, tout de suite, maintenant. Pretty n'arrivait même pas à le déterminer tant il continuait d'être sérieux malgré tout. Poker face jusqu'au bout ou presque.

« Et t'as raison, je voulais garder ça secret. Du coup t'as intérêt à pas me faire honte devant les autres. »

Cela en revanche, La Fausseté était presque persuadé que c'était dit sans aucune intention de plaisanter. Ne pas lui faire honte. Oui. D'accord. Sauf qu'il était un grand inexpérimenté des bagarres, des vraies, qu'il n'avait encore jamais participé à un abordage et qu'il se battait principalement à l'instinct. Débutant comme il était (et cela lui coûtait de l'admettre), il allait forcément faire des erreurs. Et potentiellement ne pas être à la hauteur de ce que voulait Scar.
... Le voilà qui commençait un peu à stresser. Merveilleux !

« Bon allez on bouge, t'as qu'à me causer en courant. »

Pour toute réponse Pretty lui tira la langue sans méchanceté et rétorqua, taquin :

Je crois que je préfère économiser mon souffle.

Et le footing matinal débuta. Scar courrait, son élève sur ses traces -à ses côtés en vérité-, le tout à une vitesse beaucoup plus lente que ce à quoi s'était attendu le jeune Perdu. En fait Pretty avait presque imaginé le Chef des Sentinelles démarrer au quart de tour et le semer aussi sec de ses longues et rapides foulées ; néanmoins ce dernier allait à un rythme raisonnable, pas trop difficile à suivre -du moins pour l'instant. La fausse demoiselle aurait pu accélérer, histoire de le provoquer un peu et de montrer qu'il n'était pas une chiffe molle qui avait besoin qu'on ralentisse sa course pour le laisser suivre, mais quelque chose tout au fond de sa fierté lui murmura avec sagesse que ce ne serait pas une bonne idée. Il était peut-être rapide, mais il ignorait combien de temps ils allaient courir et il préférait pour cette fois jouer la carte de la sûreté pour ne pas s'épuiser inutilement... Et passer pour un idiot, accessoirement.

Un juron força Pretty à se déconcentrer de sa course et de son souffle qu'il s'efforçait de garder régulier ; il jeta un coup d'oeil en biais à Scar et retint de justesse une exclamation de surprise en constatant qu'il s'était arrêté.
Le Livreur retourna à sa hauteur au pas de course, soupçonnant une nouvelle manigance ou un piège. Il comprit pourtant bien vite à la tête bizarre que Scar tirait que ce dernier n'allait tout simplement... Pas bien ?
Scar ne se sentait pas bien ?

« C'est bon pour aujourd’hui, t'as du bol. Rentre dormir. »

La Fausseté fronça les sourcils et réfléchit rapidement. C'était évident que Scar n'allait pas bien du tout. Ce n'était donc absolument pas étonnant qu'il le renvoie de la sorte au lit comme un gamin. Il appréciait moyennement l'ordre et, cette fois, ne comptait pas laisser couler.

Sûr que j'ai plus de bol que toi, là...

Il se pencha un peu, capta le regard ambré du Rouge, puis rajouta :

Comme si j'allais retourner dormir et te laisser dépérir ici...

Enfin, c'était bien beau de dire ça, mais Pretty n'était pas Soigneur. Il ignorait totalement pourquoi Scar se sentait soudainement aussi mal.

J'peux faire quelque chose pour t'aider ? Il lui asséna un petit sourire presque moqueur avant d'enchaîner. Si tu me réponds "rien", Maître Scar, je te jure que je vais profiter de ta faiblesse pour t'assommer et te traîner jusqu'à l'Infirmerie.

Et il était très sérieux. Il le ferait.
Ou du moins essayerait.
C'était qu'il s'inquiétait tout de même un minimum pour le Chef des Sentinelles, là. Un minimum.







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Ven 6 Mai - 13:11



Mais qu'il lui foute la paix ce gamin, qu'il retourne se coucher comme il semblait en avoir envie depuis son arrivée. C'était suffisant d'avoir à souffrir comme un con parce qu'il avait ignoré les recommandations - ordres - de Soul, il avait pas encore besoin d'un spectateur de son misérable état pour en rajouter une couche.

« J'peux faire quelque chose pour t'aider ? »

...

Si tu me réponds "rien", Maître Scar, je te jure que je vais profiter de ta faiblesse pour t'assommer et te traîner jusqu'à l'Infirmerie.

Tss. Il aurait bien voulu voir ça, la petite blonde le tirant à travers la moitié de la forêt pour le déposer en grand chevalier devant les Soigneurs. Il aurait le temps de crever de faim avant que la gangrène lui fasse son affaire. Enfin...il espérait ne pas être encore à ce niveau-là, juste une petite infection, pas grand chose, des broutilles.

« J'ai pas besoin d'infirmière. » dit le Rouge en redressant le dos d'un mouvement moins fluide qu'il ne l'aurait espéré.

Cette fois il ne pouvait pas se dérober, il fallait qu'il aille voir le Doc et rapidement si possible. Ou alors il pouvait toujours changer ça lui-même vite fait et attendre pour voir si ça allait mieux. C'était une bonne idée, parce que sinon il allait prendre une belle engueulade et il était vraiment pas d'humeur à se faire encore insulter. L'épisode avec Moon lui avait suffi pour un moment.
Par contre ça voulait dire qu'il allait devoir empoigner son courage et regarder ce qu'il y avait sous le bandage. Réplique de sa tête apposée sur le flanc.

« Bon ok...tu veux m'aider ? »

Le Chef enleva son perfecto puis son t-shirt - qu'il tendit à Pretty avec son couteau - avant de remettre sa veste.

« Coupe des bandes là-dedans. »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3


Dernière édition par Scar le Mar 10 Mai - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   Ven 6 Mai - 20:59

Comme prévu, la proposition de Pretty ne sembla nullement réjouir le Rouge ; et c'était une réaction qu'il comprenait à vrai dire parfaitement. Lui-même n'aurait sans doute pas du tout aimé se retrouver en position de faiblesse devant n'importe qui, ou plus généralement devant qui que ce soit... Et encore moins devant quelqu'un à qui il était censé montrer l'exemple. C'était sûrement un peu douloureux pour la fierté.  

« J'ai pas besoin d'infirmière. »

La Fausseté n'aurait su dire ce qui lui fit véritablement lever les yeux au ciel, de la réplique assénée ou du Chef qui tentait déjà se redresser maladroitement alors qu'il souffrait, à l'évidence.
D'abord, dire "infirmière", c'était totalement cliché. Ensuite, infirmière ou infirmier, la personne en question aurait pu être d'une aide précieuse en l'état actuel des choses.
L'état actuel des choses. Quel était l'état actuel des choses, d'ailleurs ? Pretty détailla un peu son Maître, sans gêne, et tenta de déceler les symptômes avec l'expérience quasi nulle qu'il avait en terme de soins.
Pour en fin de compte ne parvenir à aucune conclusion. Heureusement qu'il n'était pas Soigneur. En revanche, ce qu'il soupçonnait avec plus d'aisance, c'est que la douleur du Sentinelle était liée d'une façon ou d'une autre à son passage à l'Infirmerie il y avait quelque temps de cela...

« Bon ok...tu veux m'aider ? »

Les mirettes bleutées du jeune Perdu se posèrent de nouveau sur celles ambrées de Scar et il se contenta de hocher la tête, simplement. En faire des tonnes aurait très certainement poussé l'intéressé à se renfermer sur lui-même comme une huître pour préserver son honneur.

Scar retira ensuite sa veste puis son t-shirt tandis que Pretty détournait pudiquement le regard, sans trop savoir si c'était plus par gêne ou par respect -toujours était-il qu'il se sentit stupidement rougir, pour changer. Il n'eut quoi qu'il en soit pas le loisir d'y songer que ledit t-shirt et une dague lui étaient tendus et que Le Rouge remettait sa veste sur ses épaules. Le Livreur s'empara du haut et le dévisagea sans comprendre, fronçant légèrement les sourcils.
Ah. Et il en faisait quoi, de ça ? Et c'était pour quoi, l'arme ?

« Coupe des bandes là-dedans. »

Des... Bandes. Oh ! Le visage de la fausse demoiselle s'éclaira.

Ok !

Il n'appréciait toujours pas le ton autoritaire que prenait le Chef des Sentinelles avec lui mais, ma foi, ce dernier était parvenu à semblait-il mettre sa fierté de côté pour accepter un coup de main ; il n'allait pas non plus s'en plaindre.

Pretty réajusta donc sa prise sur la dague et, sans cas de conscience particulier pour le vêtement gâché, commença à y découper des bandes. Ses gestes, d'abord malhabiles et surtout hésitants, gagnèrent rapidement en confiance et bientôt il achevait déjà sa tâche et observait le résultat d'un œil critique.
C'étaient des bandes de fortune, bien sûr, mais elles ne lui paraissaient pas trop mal.
Un peu comme si c'était loin d'être la première fois qu'il faisait ça, malgré l'outil insolite dont il avait dû se servir -puisque des ciseaux auraient par exemple grandement facilité la chose.
La Fausseté ne s'attarda néanmoins pas sur le sentiment de déjà-vu et tendit les bandes au Rouge, l'air interrogateur.

Et maintenant ?

Il aurait aussi pu demander si Scary-chou avait besoin d'autre chose, ou si au contraire il ne se sentait pas en mesure de faire ceci ou cela ; cependant quelque chose lui disait que, s'il formulait sa phrase ainsi, il n'obtiendrait plus rien du Chef des Sentinelles et serait renvoyé de force au lit.
Et, ne serait-ce que par mesure de sécurité, il préférait rester encore un peu avec lui pour s'assurer qu'il ne fasse pas un malaise et ne s'écroule pas sous la pluie. C'était un coup à tomber malade, ça. Et à aggraver certaines blessures.







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un homme ~ Scar   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» comment jouer sans marc pour les équipe de m.raimon comme les homme en air
» L'homme arbre qui cache la forêt (ou l'inverse)
» [achat] homme lézard (comme par hasard^^)
» [Armée][Homme lézard] Il y a comme un lézard....
» Homme-lézard vs guerrier du chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-