Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Comme un homme   Lun 7 Avr 2014 - 22:48

La jungle. Un des lieux les plus dangereux de Never Land. Mais si Smee avait choisi cet endroit pour entraîner un des matelots du Jolly Roger, ce n'était pas pour rien. Un pirate était comme un soldat : il devait savoir se battre et s'adapter à n'importe quelle situation. Dans cet havre naturel où le danger pouvait se cacher derrière chaque feuille, Charlot allait pouvoir démontrer ses capacités.

Afin d'être à l'aise, Smee avait suspendu sa veste à la branche d'un arbre. En bras de chemise, l'homme, armé de son poignard, repoussait les attaques de Charlot. Lui laissant parfois une ouverture pour que le matelot l'attaque. Même Si Smee connaissait la véritable identité de Charlot, il se conduisait avec lui comme il se serait conduit envers n'importe quel matelot.

Il n'hésitait donc pas à le frapper, la pointe de son poignard laissant des accrocs dans le tissu, faisant goutter le sang.

— On fait une pause ! finit par asséner Smee, sa voix retentissant sous la voûte des arbres.

Le pirate rangea le poignard en le glissant dans sa ceinture. Puis d'un même mouvement il jeta une flasque en direction de Charlot.

— Bois. Asperge-toi aussi. Inutile que tu nous fasse un malaise.

Pour sa part Smee s'assit sur le sol, attendant que Charlot en ait fini pour boire aussi. Il grimaça en sentant les courbatures et les ecchymoses qui parsemaient son corps. L'entrainement ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Mar 8 Avr 2014 - 21:45

Charlotte se trouvait aujourd'hui en un lieu assez peu commun. C'était un endroit de la jungle apparemment le plus dangereux de l'île. Elle avait accompagné Smee pour s'entraîner avec lui. Elle aimait bien ces séances d'entraînement de temps en temps, même si souvent elle finissait chez le doc parce qu'elle était trop imprudente avec ses adversaires. Elle comptait la plupart du temps sur son agilité pour esquiver les coups mais parfois, elle lui faisait défaut. elle bondissait autour de Smee, essayant de trouver une ouverture dans son impénétrable défense. Et quand elle y arrivait, c'était pour lui faire une simple griffure tandis que lui, la lacérait. C'était certain, il ne la ménageait pas. Mais il avait raison, les blessures ça finissait toujours par cicatriser et il fallait de ça pour endurcir un pirate.

— On fait une pause ! finit par asséner Smee, sa voix retentissant sous la voûte des arbres.

Tout en rangeant ses poignards les enlevant d'entre ses doigts, elle attrapa d'une main la flasque que lui lançait Smee. Elle y but et s'aspergea avec, comme il le lui disait, puis elle s'étira pour éviter trop de courbatures en plus. Elle profita de la pause pour regarder les alentours. Elle remarqua dans les herbes une forme de sentier. Il n'était pas bien marqué mais on pouvait deviner que plusieurs personnes étaient passé par là et plus d'une fois, les herbes étaient écrasées.

— Tu crois que ça mène où ? Chez les Garçons perdus ? demanda-t-elle en désignant à Smee le sentier d'herbes écrasées.
Revenir en haut Aller en bas
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Mer 9 Avr 2014 - 22:57

A la question que posa Charlot, Smee se releva pour venir voir de plus près. Effectivement un chemin était discernable parmi les herbes et les fougères.  Smee se baissa pour regarder de plus près, malheureusement il n'avait pas l’œil aussi vif qu'un Peau-Rouge. Ni leur éducation basée sur la chasse. Il n'était pas capable de voir les traces presque indiscernables qui pouvaient lui indiquer si les êtres qui avaient formés ce chemin étaient des humains ou des animaux.

— C'est possible. (Smee se releva, époussetant ses genoux) On ne perd rien à y jeter un coup d’œil.

Le pirate retourna décrocher sa veste et fit signe à Charlot de le suivre pour voir ce qui se trouvait au bout du chemin. Dans le meilleur des cas ils trouveraient l'antre des Garçons Perdus. Au pire des cas ils feraient face à une créature dangereuse et cela apporterait un plus dans l'entraînement.

— Observe bien les alentours. Au moindre bruit, réagis en conséquence. On va profiter de cette escapade pour peaufiner ton entraînement.

Smee n'osait pas l'avouer mais c'était plaisant de donner des ordres, de jouer le maître et d'éduquer un plus jeune. Dire que le jeune en question était une femme. Parfois le pirate se demandait comment Charlot faisait pour vivre ainsi. Une femme déguisée en homme. Smee s'y était habitué mais ça restait tout de même perturbant.

Un bruit. Un corps se glissant parmi les hautes herbes. Smee se figea, l'oreille tendue.

— Prépare-toi, quelque chose approche.

L'homme avait posé sa main sur son poignard. Selon le danger il laisserait Charlot agir en premier. Mais il préférait se préparer au cas où l'ennemi serait plus dangereux que prévu. Ou qu'il ne se déplacerait pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Ven 11 Avr 2014 - 23:14

— C'est possible. (Smee se releva, époussetant ses genoux) On ne perd rien à y jeter un coup d’œil.

Il se leva et elle le suivit à son tour. Ils s'engagèrent sur le sentier perdu où l'on ne pouvait discerner s'il avait été créé par des hommes ou des animaux. Mais cela pouvait paraître curieux que des animaux passent à cet endroit là plusieurs fois, à moins que ce soit un troupeau et dans ce cas-là, il valait mieux espérer tomber sur des garçons perdus.

— Observe bien les alentours. Au moindre bruit, réagis en conséquence. On va profiter de cette escapade pour peaufiner ton entraînement.

— Entendu, je te suis.

C'était curieux pour elle de partir en escapade avec le second du Capitaine. Peu de matelots avaient cette chance là, où du moins elle supposait, elle ne faisait pas trop attention aux activités des autres membres de l'équipage. Quoi qu'il en soit, elle était fière d'être ici et elle pouvait croquer la vie à pleine dents comme elle savait si bien le faire, ici au moins il y avait de l'action. Curieusement, elle n'arrivait pas à vouvoyer Smee. C'était le second quand même et pourtant d'une certaine manière, elle se sentait proche de lui. Il n'y avait que le Capitaine qu'elle vouvoyait à bord, et encore il faudrait qu'il daigne parler à ses matelots.

Des herbes s'agitèrent non loins. Son corps se tendit et elle se fit attentive. Elle avait à ses mains ses "griffes", elle les avait armées avant de s'engager dans le sentier. Smee lui indiqua qu'il fallait qu'elle se prépare et elle l'était déjà, parfait ! Ils avancèrent plus lentement pour être plus discrets. Il fallait réagir au bon moment et de la bonne manière selon qui ou quoi se cachait dans les hautes herbes. Ce serait malheureux de blesser un pirate qui se promenait tranquillement dans cette partie de la jungle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Capucin Farouche
avatar

♐ Papoose des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 237
✘ SURNOM : La Bestiole
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Hear me roar in the Jungle Book !

MessageSujet: Re: Comme un homme   Sam 19 Avr 2014 - 21:06

HRP:
 


Mais ce n'était ni un pirate, ni une bête sauvage. Ce n'était rien d'autre qu'un enfant. Certes un peu répugnant. Et pourvu qu'une longue queue.

Capucin Farouche avait émergé des broussailles en bondissant tel un cabri, se tenant au milieu des pirates en position accroupie. Il renifla allègrement les deux compères, comme pour s'assurer que leur odeur ne présageait rien de néfaste, mais les émanations de rhum, heureusement peu intenses, et des textures de leurs habits lui firent froncer le nez. Il se mit à gronder sourdement, comme le font les chats lorsqu'ils pressentent une menace. Mais surtout, Capucin ne comprenait pas ce que deux pirates pouvaient fabriquer dans la Jungle. Leur place était sur le bateau, dans l'eau, loin. Est-ce qu'il allait grimper à leurs cordages, lui ?

«  Vous avez pas le droit d'être là ! La Jungle est pas pour les pirates !  »

Aussi vif et véloce que les singes desquels il tenait son essence, l'enfant crasseux se rua sur le plus grand des deux, agrippé à son torse, avant de lui chiper ses lunettes. S'étranglant de rire, la Bestiole sauta des épaules du forban et saisit avec adresse une branche d'arbre avant d'y enrouler sa queue pour s'y laisser pendre effrontément. La tête en bas, les jambes repliées, sa position ne lui semblait pas inconfortable tandis qu'il examinait méticuleusement les lunettes. Manifestement, il n'avait jamais vu un tel instrument. L'air intrigué, il se mit à les enfouir dans sa bouche et à les mâchouiller. Qui sait, peut-être que ça se mangeait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Sam 19 Avr 2014 - 23:30

Un gosse.

En le voyant Smee relâcha son attention, baissant même son arme. Grossière erreur. L'enfant grimpa sur lui comme s'il n'était qu'un vulgaire arbre pour lui prendre ses lunettes. Ses précieuses lunettes. Surpris, Smee cligna des yeux. Il n'y voyait plus rien. Sa vision était floue comme s'il regardait les environs à travers une vitre couverte de buée.

Du garçon il ne voyait qu'une vague silhouette informe. Être piégé aussi facilement, et de surcroît par un enfant, fit connaître à Smee la saveur de l'échec. Et une honte cuisante. Le second n'aimait pas être tourné en ridicule qui plus est devant un des matelots.

— Rends-moi mes lunettes, garnement !

Brandissant le poing pour paraître plus impressionnant, Smee courut en direction de la silhouette. Et se prit l'arbre qu'il avait confondu avec Capucin. Le pirate poussa un cri de douleur et, des deux mains, se tint le nez qui était devenu bien douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Dim 27 Avr 2014 - 0:00

- Vous avez pas le droit d'être là ! La Jungle est pas pour les pirates !

Ils avaient la réponse à leur suspens. Mais elle n'était pas en train de se demander si des bêtes sauvages n'auraient pas été mieux. Car aussi vif qu'un éclair, il s'agrippa à Smee, lui vola ses lunettes et bondit à l'arbre. Elle grimaça quand l'enfant mit les lunettes dans sa bouche et les mâchouilla. Pas parce que ça ne devait pas avoir bon goût, mais en pensant au moment où Smee devra les remettre. Et pour cela, il faudrait qu'il y parvienne.

- Rends-moi mes lunettes, garnement !

Le second prit un air menaçant et... fonça droit dans l'arbre. Charlotte se retint de justesse de ne pas éclater de rire sinon elle en redoutait les conséquences. Mais elle hésitait tout de même à aider Smee à récupérer ses lunettes ou à rester spectateur et se régaler de la scène hilarante. De toute façon, elle ne savait pas grimper aux arbres et l'enfant était trop agile. Le choix était simple : faire la parlote pour convaincre l'enfant de rendre les fragiles lunettes. Elle rangea ses lames, croisa les bras et en profita même pour répondre au gosse.

- Où est-ce que c'est écrit ? Rends ça, ce n'est pas un jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Capucin Farouche
avatar

♐ Papoose des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 237
✘ SURNOM : La Bestiole
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Hear me roar in the Jungle Book !

MessageSujet: Re: Comme un homme   Dim 27 Avr 2014 - 18:31

Capucin considéra le jeune garçon qui venait de lui donner un ordre comme s'il s'agissait d'une chose très étrange. Écrit ? Comme les pirates étaient bizarres ! Avec leurs codes, leurs signatures, leurs traités... Oh oui, il en avait entendu parler. Lorsqu'il se rendait dans le clan des Hurons et écoutait les récits de Belette Retors. Les visages pâles étaient bourrés de manières compliquées et plutôt dérisoires, qui empêcherait toujours la Bestiole de les comprendre complètement.
Et comme les pirates étaient agressifs aussi ! Le ton sur lequel on lui parlait ne lui plaisait pas du tout, et chacun savait, hormis les pirates justement, qu'il ne fallait pas brusquer Capucin le susceptible. Jamais jamais. L'enfant sauvage tira la langue au petit jeune homme, qu'il trouvait d'ailleurs trop jeune pour faire partie d'un équipage de brigands. Ce pourquoi il répondit :

« Pourquoi tu traines avec les pirates ? Les garçons perdus sont plus amusants, et d'ailleurs tu as l'air très jeune, tu n'as même pas de barbe ! Pourquoi vas-tu t'ennuyer avec ces vieux débris ! Avec Peter, tout est plus rigolo. »

Mais l'expression sévère du garçon en disait long sur sa détermination. Capucin le regarda un moment d'un air perplexe, puis il fit mine de lui tendre les lunettes...
Mais non, décidément, il n'avait pas envie de leur rendre la tâche facile, à ces deux-là !

Vif comme l'éclair, il émit un rire qui ressemblait au cri d'un macaque hilare, avant de bondir dans les airs en s'agrippant au tronc de l'arbre. Il l'escalada à toute allure, s'accrochant aux branches, usant de ses mains comme de ses pieds. Arrivé au sommet, camouflé par les branchages, il claironna fièrement :

« Attrapez-moi si vous le pouvez ! Sinon, vous pouvez dire adieu à vos lunettes, bande de... de mouettes ! »

Il s'esclaffa avec bruit et mit les lunettes sur son nez. Tiens, tout était flou.








Capucin rugit en brown.
.......

cadeau de césar:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Lun 28 Avr 2014 - 13:54

C'est que ça faisait un mal de chien. Smee essuya du dos de la main les gouttes de sang qui tombaient de son nez. Il espérait ne pas l'avoir cassé, ce serait alors très disgracieux et surtout il ne voulait pas se mettre à parler du nez jusqu'à la fin de sa vie. Entendant un rire d'animal, le pirate leva la tête et discerna une silhouette sombre grimpant dans les branches.

— Zut. Je ne sais pas grimper.

Puis sans ses lunettes il aurait plus de chance de tomber. Vu l'agilité du gamin lancer des cailloux en espérant le faire tomber ne servirait à rien. Ne restait qu'une solution.

— Charlot, je vais te faire la courte échelle. Toi essayes d'attraper le gosse.

Smee s'était déjà placé dos à l'arbre pour pouvoir aider le matelot à se hisser.

— J'ai vraiment besoin de mes lunettes. Je n'ai pas d'autres paires.

Cela lui faisait mal d'avouer cette faiblesse. Il était le second un homme droit dans ses bottes, sans failles, respecté et craint de tous. Et voilà qu'il se faisait mettre à terre par un petit sauvage et devait demander l'aide d'une femme. Même si Smee n'était pas le plus machiste des pirates, son ego en prenait un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Dim 11 Mai 2014 - 23:28

Elle répondit sèchement au gamin. Elle n'aimait pas qu'on doute d'elle. De quoi il s'occupait aussi, lui ? De toute façon, elle était avec Smee alors ça n'avait peu d'importance.

- Parce que je déteste les garçons perdus et que je suis trop vieux.

Bon, là ils avaient un problème. Parce que Smee ne pouvait rien faire sans ses lunettes, il n'en avait pas d'autres paires et elle, ne savait pas grimper aux arbres. En plus, le gamin était bien plus agile qu'elle et s'amuserait à la faire tomber. Mais elle n'avait pas le choix.

- Je vais essayer.

Elle s'appuya sur Smee et agrippa une branche basse. Elle s'enroula autour comme un panda. Elle n'était pas du tout mais vraiment pas du tout à l'aise. Elle souffla et commença à grimper lentement, mais sûrement. Son pied glissa sur une branche humide mais heureusement elle se rattrapa à une branche à proximité de sa main. Elle la lâcha pour en prendre une autre avant qu'elle se brise. Elle n'était même pas à la moitié de la montée et le sentait déjà très mal.

- Smee. Si je tombe, tu me rattrapes ?

Elle n'avait vraiment pas envie de finir avec une jambe cassée. C'était long à guérir et très handicapant pour un pirate.
Revenir en haut Aller en bas
Capucin Farouche
avatar

♐ Papoose des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 237
✘ SURNOM : La Bestiole
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Hear me roar in the Jungle Book !

MessageSujet: Re: Comme un homme   Sam 24 Mai 2014 - 11:35

Spoiler:
 


C'était vraiment trop marrant. Les pirates étaient réellement des hommes de la mer, plus à l'aise dans les remous de l'océan que contre l'écorce rugueuse d'un arbre. Comme en témoignaient la crainte sur leur visage ou leurs gestes malhabiles. Capucin Farouche les observait de son perchoir, accroupi sur une branche dans un équilibre qui, pour tout autre individu, aurait été extrêmement précaire. Il ne pouvait pas s'empêcher de glousser.

« Smee, si je tombe, tu me rattrapes ? » répéta-t-il à la suite de la phrase du jeune pirate, singeant son ton anxieux.

Tout fier de sa supériorité, il se risqua à descendre de quelques branches, jusqu'à se trouver tout près du pirate. L'autre avait l'air mal en point, il clignait des yeux et saignait légèrement du nez.

« Smee ? En voici un drôle de nom ! ça ne ressemble à rien, Smee. D'où est-ce que ça vient ? Et toi, petit garçon, comment tu t'appelles ? »

Il se suspendit à une branche en nouant ses mollets autour du bois, avant de considérer le forban la tête en bas. Ses cheveux longs et épais pendouillaient de son crâne et lui donnaient un air bizarre.

« Je vous rends les lunettes seulement si vous répondez à mes questions ! »

Il n'était qu'à quelques dizaines de centimètres du plus jeune pirate. La pointe de ses cheveux le frôlait presque. Mais Cap' était tellement sûr de son agilité qu'il était convaincu qu'il ne se ferait pas attraper. Ici, c'était son domaine. Pas le leur.

« Et d'ailleurs, pourquoi des pirates viennent dans la Jungle ? vous ne savez donc pas qu'il y a des bêtes sauvages très féroces par ici ! »

Il considéra les deux hommes avec un sourire un peu vilain. Il avait envie de les effrayer.









Capucin rugit en brown.
.......

cadeau de césar:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Sam 24 Mai 2014 - 22:25

Même si Smee voyait aussi bien qu'une taupe, il percevait encore bien les sons. Et il avait perçu le léger tremblement dans la voix de Charlot. Le pirate avait-il le vertige ? Smee se mordit la lèvre. Il espérait que cette hypothèse était fausse, sans quoi ils étaient mal partis.

— Bien sûr que je te rattraperais ! Ne t'inquiète pas !

Hum, oui en plissant les yeux, il arrivait à peu près à mieux discerner la silhouette de Charlot. A moins que ce ne soit celle de Capucin ? Non celle de Capucin était de ce côté. Il avait quelque chose qui brillait à la main : ses lunettes !

Le voilà qui descendait à sa rencontre d'ailleurs. Probablement suspendu au-dessus du sol, accroché à une branche comme un singe ou à une liane. Que le monde était difficile à percevoir quand on perdait la vue. Si Smee avait eu ses lunettes, nul doute qu'il aurait fait descendre Capucin de son perchoir. Mais en attendait il devait supporter ses questions incessantes. Les questions d'un enfant curieux.

« Je vous rends les lunettes seulement si vous répondez à mes questions ! »

Oh vraiment ? Smee doutait un peu des paroles du garçon (tout enfant est prompte à faire des mauvaises blagues aux adultes !) mais il n'avait rien à perdre à rentrer dans son jeu.

— Vraiment ? J'espère que tu me rendras mes lunettes en bon état.

A trop fixer le ciel ainsi, Smee commençait à sentir la migraine le gagner. Le pirate finit par baisser la tête. Il levait tout de même de temps en temps le regard au cas où Charlot lâcherait prise.

— Je ne sais pas d'où vient mon nom. Je l'ai toujours eu, c'est comme ça. Mais si tu préfères, on me surnomme la Mouche. A cause de mes lunettes je suppose.

Il espérait que cette explication suffirait à Capucin. Se rappelant les menaces lancées par le Peau-Rouge, Smee croisa les bras.

— On avait besoin de chasser. Et surtout... s'entrainer. Comme les guerriers de ton clan. Sauf que sur le navire on a peu de place, alors on est venu ici. Puis je ne crains pas les dangers de la jungle, c'est même pour cela que j'ai choisi de venir nous entrainer ici. Le danger aide le guerrier à devenir plus fort !

Ce discours devait dire quelque chose à Capucin. Enfin Smee espérait ne pas être tombé sur un membre des Hurons. Ces derniers n'avaient que peu de guerriers et préféraient de loin mener une vie paisible.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Comme un homme   Ven 30 Mai 2014 - 18:43

Malgré que Smee la rassurât, elle doutait encore sur l'efficacité et l'utilité de son action. Elle continua tout de même à grimper. Elle entendit l'enfant bouger mais ne le regarda pas pour rester concentrée. Elle fut surpris quand elle le sentit tout près d'elle. Elle n'aimait pas être proche des gens comme ça quels qu'ils soient, sauf quand elle les tuait. Elle descendit d'une branche et s'assit sur celle ci.

« Je vous rends les lunettes seulement si vous répondez à mes questions ! »

S'il ne s'agissait que de ça. Smee répondit aux questions que lui avait posées le gamin. Quant à elle, il lui avait simplement demandé son nom. Si après avoir répondu, il leur rendait les lunettes, elle ne se jetterai pas sur lui mais elle se tenait prête. Elle était suffisamment basse pour que si elle tombe, elle ne se fasse que des bleus.

- Charlot

Elle aurait bien répondu aux gosses que s'ils étaient des pirates ce n'était pas pour rien et que ce n'était pas des bêtes sauvages qui allaient les faire reculer. D'autant plus que Smee avait raison, s'entraîner sur le navire n'était vraiment pas pratique.

- Et toi, que fais tu ici seul ? C'est dangereux, comme tu le dis.

Ce gosse n'avait pas l'air d'être un guerrier, peut-être comptait-il sur son habileté pour survivre ici... A moins qu'il y est d'autres indiens cachés un peu partout mais ça, c'était moins probable. Non, ils avaient l'air d'être seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 271

MessageSujet: Re: Comme un homme   Mar 10 Juin 2014 - 12:55

Que vois-je ?


Peut-être a-t-il senti les fragrances de cette chair tendre qu'il convoite tant. Peut-être a-t-il été attiré par son rire, ou par les éclats de voix généraux qui se sont élevés jusqu'à ses branchages. Quoiqu'il en soit, l'Anaconda se glisse sournoisement jusqu'aux pauvres mortels.

" Sssssalutattttions... " siffle-t-il, et sa gueule semble se fendre d'un sourire fourbe.

Oh, ses narines en frétillent ! Quelle belle journée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capucin Farouche
avatar

♐ Papoose des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 237
✘ SURNOM : La Bestiole
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Hear me roar in the Jungle Book !

MessageSujet: Re: Comme un homme   Mar 10 Juin 2014 - 16:36

Capucin reconnut vite le sifflement distinctif de l'anaconda. Il sentit ses entrailles se serrer et un frisson glacé parcourut son dos. Son trouble le déstabilisa et il chuta de la branche d'arbre où il s'était suspendu. Il s'étala sur le sol en poussant une exclamation, la figure barbouillée de terre. Puis il se releva précipitamment et recula en se cachant les yeux.

Sans faire exprès, il percuta le grand binoclard, Smee. Les deux pirates n'avaient pas l'air d'avoir trop peur. Ils devaient penser que c'était un serpent comme les autres qui leur faisait face.

« Ne le regardez pas ! C'est comme la Mascarade, il ne faut pas regarder ses yeux, où il vous hypnotisera, et vous dormirez, et, et, et... »

Pris de panique, la bestiole jeta les lunettes de Smee au loin en espérant que cela l'empêcherait de regarder le serpent.

« Partez ! »

Il donna des coups de pied à Smee pour l'obliger à bouger. Mais c'était surtout Charlot le plus à plaindre, car il était encore dans l'arbre, et le serpent s'y trouvait aussi...








Capucin rugit en brown.
.......

cadeau de césar:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un homme   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» comment jouer sans marc pour les équipe de m.raimon comme les homme en air
» L'homme arbre qui cache la forêt (ou l'inverse)
» [achat] homme lézard (comme par hasard^^)
» [Armée][Homme lézard] Il y a comme un lézard....
» Homme-lézard vs guerrier du chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-