Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Mer 27 Jan 2016 - 19:19

Pretty était chargé de vérifier la pureté des sources d'eau, aujourd'hui. En l'occurrence, d'une source d'eau qu'un Éclaireur avait trouvé par hasard et dont il avait jugé bon d'en signaler l'existence à sa cheffe, Stealth, qui avait ensuite fait passer le mot à Frecky-chou.
D'ordinaire, peut-être qu'un Éclaireur n'aurait pas cru bon d'informer sa supérieure sur quelque chose qui concernait exclusivement le travail des Livreurs. Pourtant, la température qui grimpait dangereusement depuis que l'Esprit Feu faisait des siennes et la raréfaction de l'eau rendait pareille information capitale. Il était d'ailleurs même prévu que les Chefs se concertent officiellement au sujet de l'humeur survoltée de Peter et du trop plein d'énergie qu'il fournissait de fait à l'Esprit le moins capable de se maîtriser de l'Île.

En attendant, on faisait comme on pouvait.
Ce qui incluait ce genre de détails qui, mine de rien, pouvait offrir quelques jours de répit en plus et renflouer un peu la réserve de cette denrée qui se raréfiait de façon alarmante.

De plus, la source d'eau indiquée n'était si éloignée du Grand Arbre. Elle se trouvait au sud, peu après le passage de la rivière qui s'asséchait dangereusement.
Raison pour laquelle Pretty n'avait pas jugé utile de demander à qui que ce soit de venir avec lui, malgré son inquiétude omniprésente et croissante lorsqu'il s'éloignait du Grand Arbre. Il savait de toute façon qu'en cette période, il n'avait pas le luxe de se trouver un accompagnateur. Cela ferait un Livreur de moins pour ramener de l'eau, et un Livreur de moins pour ramener de l'eau c'était plus de trajets à effectuer et plus de temps perdu.

C'était dur pour tout le monde. Fatiguant. Mais encore largement supportable par rapport à ce qui attendait l'Île, même si cela, tous l'ignoraient.

La Fausseté enjamba d'un bond leste le tronc d'un arbre mort. Juste comme l'avait dit le jeune Éclaireur. « A partir de là, tu continues tout droit ! A un moment tu vas tomber sur un arbre mort ; à partir de là faudra que tu tournes un peu à droite mais pas trop ! ».
Si Pretty avait tout bien compris au sujet de cet arbre mort qu'il venait de franchir ; il demeurait cependant quelque peu dubitatif quant au "tourne un peu à droite mais pas trop". Enfin.
Il prit la direction indiquée supposée d'un pas qui se voulait rapide.


♥ ♦ ♣ ♠

Pretty sut aussitôt qu'il avait eu la chance de trouver la source lorsqu'il aperçut quelques lueurs dorées et pailletées non loin de là. Poussant un soupir soulagé, il s'avança encore un peu pour rejoindre ladite source et découvrit avec satisfaction un point d'eau assez conséquent. A vue d’œil, si le soleil de plomb n'asséchait pas la source en un éclair, cette découverte se révèlerait relativement utile pour le Grand Arbre.

Pretty s'agenouille au bord de la source, laissant les Fées des eaux vaquer à leur occupation (il avait, sans trop savoir pourquoi, toujours eu un peu de mal à interagir avec les Fées), puis plongea ses mains en coupelles dans l'eau afin d'en boire quelques gorgées. Cette marche lui avait donné plus soif qu'il ne l'avait imaginé.
La Fausseté ne s'inquiétait à vrai dire pas un seul instant que l'eau ne soit pas potable, puisque les Fées voletaient tout autour.

Seulement, quand il se redressa un peu et leva les yeux.
Elles avaient disparu.

Pretty cligna des yeux et pâlit subitement en comprenant que quelque chose clochait.
Il entendait encore au loin le tintement des êtres ailées qui s'étaient si promptement échappées.

Une Fée -sûrement une retardataire- passa sous le nez du Perdu qui la suivit du regard sans trop comprendre. Elle s'arrêta une fraction de seconde, le fixant brièvement, l'air de vouloir lui signifier silencieusement quelque chose de très important. Puis elle fila sans demander son reste.

Enfin, un mouvement dans l'eau  attira l'attention du Livreur. Il commença à paniquer en se demandant si c'était une Sirène venue le dévorer. Mais c'était stupide : l'eau était trop peu profonde ; elle arrivait à vue de nez à peine aux genoux du Livreur.
Jusqu'à ce,  finalement, La Fausseté le voie.
Lui, ou plutôt son reflet, trouble mais reconnaissable entre mille. Pretty inspira brusquement puis cessa inconsciemment de respirer. Il ignorait si c'était son imagination qui lui jouait des tours, mais il avait l'impression qu'ils se fixaient yeux dans les yeux, à travers le reflet dans l'eau de chacun.
Ou peut-être bien que le danger n'avait pas encore remarqué qu'il était démasqué.

Le silence était assourdissant. Son cœur tambourinait sa poitrine ; son sang battait ses tempes avec force.

Pretty réagit tout à coup. Très vite. Et sans réfléchir.
Peut-être aurait-il dû réagir autrement. Il n'avait pas le loisir d'y apporter une réflexion plus poussée, à vrai dire.
La Fausseté se releva d'un bond tout en reculant à grand pas ; et en se retournant il planta son coude dans le ventre de Wilhelm DogFish.
Le fameux Wilhelm DogFish.

Puis, sans attendre de voir si son coup avait eu un effet quelconque, Pretty prit ses jambes à son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1034
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Ven 29 Jan 2016 - 4:56

Il faisait chaud, mais cela commençait a devenir une habitude, et pour l'occasion, Wilhelm DogFish avait enfilé sa nouvelle casquette d'un bleu roi et pétant a rayures jaunes, subtilisée a sa dernière victime en date;le petit Puppy.
Ses collègues pirates n'avaient cessé de se moquer de lui, lorsqu'ils l'avaient vu avec ce couvre chef, lui assurant qu'avec ca, il avait encore plus l'air d'un gamin attardé! Mais le Pied beau n'avait pas écouté, sur que ce nouvel accessoire lui allait a ravir! Il fallait dire qu'il ne croisait pas souvent les miroirs, sur le Jolly! C’était un peu comme s'ils le fuyaient, de peur de se fêler en reflétant son sourire.
Et puis, Mr Smee l'avait encouragé en signalant que porter un chapeau était fortement conseillé par les temps qui couraient.

Cependant, ce n’était pas vraiment le cœur léger que le traqueur s’était rendu sur le lieu de sa dernière mission, accompagné comme toujours de ses deux fidèles machettes.
Son esprit était quelque peu préoccupé...
C'est qu'en fait, deux de ses frères pirates étaient porté disparu, et pas des moindres! Zane et Ian... Deux flibustiers particulièrement proche de Wilhelm! Et celui ci s’inquiétait.

Ian, son frère, son copain de chamaillerie, son pote.. Il avait été enlevé par les indiens après la dernière attaque sur le bateau. DogFish n'avait rien vu, il n'avait rien pu faire et il s'en voulait pour ca. Le maniaque était-il blessé? ou pire.. Mort? A cette pensée, son ventre se tordit tandis que ses jambes le portaient un peu automatiquement en direction de la source qu'on lui avait indiqué.
Ian...
Le Pied beau sentit sa mâchoire se contracter a l'idée de perdre son ami. Par ce que c’était son ami, il fallait bien le dire.
Il lui manquait, ce pirate la...

Et puis, il y avait Zane aussi.
Celui la avait quitté le Jolly roger sans en parler a personne, et cela faisait des jours qu'il n’était pas revenu!
Le blondinet ne savait pas s'il devait réellement s’inquiéter pour lui... A vrai dire, dès que l'Ancre partait sur l'ile en escapade, il ne pouvait s’empêcher de se faire du mauvais sang, mais jusqu'ici, il était toujours revenu.
Cependant, un mauvais pressentiment persistait, lui tordant les boyaux, faisant remonter la bile jusque dans sa gorge, a lui en donner la nausée.

S'il leur arrivait quelque chose...
Wilhelm secoua la tête, se passant la main sur le visage, tentant de se remettre les idées en place.
Il n'y avait pas de raisons, pas vrai?
Le Capitaine et le second avaient la situation bien en main! Ian serait sauvé des griffes des sauvages et Zane finirait par revenir au bercail... Comme a chaque fois.. N'est ce pas?

Un éclat attira le regard pale du pirate qui sortit de ses pensées, celles la même qui creusaient un trou béant dans son cœur et lui faisait mine de rien monter les larmes aux yeux.
Il s'essuya rapidement d'un revers de manche et renifla, se reprenant et avisant la source miroitante, non loin de la ou il était.
Et alors qu'il ne ralentissait en rien son allure, mais se faisait plus discret, ses pas se faisant plus léger, silencieux, il s'approcha de l'eau pure... Et de l'enfant qui s'y désaltérait.

Une jeune fille, a première vu, dont les longs cheveux blonds scintillaient au soleil.
Le genre de gamine qui faisait fondre le cœur de Zane.
Le pirate fit une grimace, découvrant ses dents noires, et la myriade de petites fées des eaux qui voletaient prirent peur en le voyant. Était ce a cause de son air contrarié? Par ce qu'il était un pirate? Ou par ce qu'il portait cette fameuse paire de boucle d'oreille réalisée en pieds de fée que celles ci s’étaient toute carapaté?
Peu importait.
le genre de gamine que Ian aimait bien torturer.

Les mouvements du pirate s’étaient fait plus silencieux encore, et son pas, léger et lourd a la fois s’imprégnait de l'environnement, les rendant difficilement détectable, tant bien que l'enfant n'entendit rien... non... Et ne fut au courant de la présence du traqueur seulement lorsque leurs regards se croisèrent, dans le reflet de l'eau.

C’était drôle.

Oui, assez amusant de voir son joli petit minois se déformer soudain, a cause de la peur!

Très vite, la petite se releva d'un bond et avant de partir en courant, assena un magistral coup de coude dans le ventre du pirate dont la respiration fut brutalement coupée!
Warg! Elle avait plus de force qu'il n'y paraissait!!
Il toussa et grogna, plutôt surprit de la voir réagir avec autant d’aplomb!

Bien sur, alors qu'elle prenait ses jambes a son coup, Wilhelm la rattrapa en quelques enjambées, la saisissant sans délicatesse par ce qui était a porté de sa main, c'est a dire ses cheveux et tira dessus brutalement jusqu’à la mettre a terre et la surplomber en l'enjambant, la tenant toujours fermement par sa tignasse dorée.

" Tu vas ou comme ca, sale gamine?"
Cracha t-il, collant son visage juste en face du sien, a quelques centimètres. "Cette source est aux pirates, alors bas les pattes t'as compris?" Il acheva sa phrase en montrant ses dents noires dans une mimique effrayante.

Non mais c’était vrai quoi, ils se croyaient vraiment tout permis ces enfants perdus!

Wilhelm et la casquette de Puppy, gribouillé vite fait:
 






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Sam 30 Jan 2016 - 19:47

Le fameux Wilhelm DogFish.
Pretty se souvenait parfaitement en avoir entendu parler. Lui, plus que d'autres Pirates pourtant tout aussi dangereux. Certainement à cause de son fanatisme des pieds. Cette manie qu'il avait de les aimer et les vouloir pour lui tout seul -sans le reste du corps. Cette façon qu'il avait de trancher les chevilles de ses victimes puis de les laisser se vider de leur sang, disait-on. Certains racontaient même que le Pirate cuisinait ensuite ses nouveaux trophées pour les dévorer avec un appétit carrément morbide.

Le Livreur avait jusqu'alors prêté une oreille distraite à toutes les rumeurs qui courraient au sujet du "Pirate aux cheveux blonds et aux yeux bleus bizarres, avec pour boucles d'oreilles des pieds de Fée".
Il était à vrai dire largement reconnaissable, ainsi décrit. Même s'il portait ce drôle de chapeau qui jurait sérieusement avec son... Apparence.
Ça lui rappelait quelque chose, bizarrement.
Qu'importe. Là n'était pas la question.

Peut-être La Fausseté s'était-il jusqu'à aujourd'hui simplement voilé la face, par peur ou par inconscience. Peut-être n'avait-il jusqu'alors jamais vraiment réalisé que c'était important d'écouter ces commérages, parce qu'au fond ça le concernait, lui aussi.
Parce qu'au fond, ça pourrait lui arriver. Et qu'un on-dit sur les potentielles faiblesses du Pied-Beau aurait pu lui sauver la vie d'office.
Qu'est-ce qu'il pouvait regretter d'avoir perçu les Pirates comme une menace lointaine et pas vraiment à prendre au sérieux, à présent qu'il était face à l'un d'entre eux -et pas des moindres.

C'était un peu bizarre, comme sensation, de se rendre compte que Le Pays de Jamais n'était effectivement pas un conte de fée.

De savoir qu'il y avait des vrais méchants.

Pretty en prenait pleinement conscience tandis que le Pirate le maintenait fermement plaqué au sol.

Le vilain lui avait agrippé les cheveux quelques secondes à peine après avoir encaissé un coup de coude dans le ventre ; puis il avait littéralement plaqué au sol le Livreur qui avait été incapable de riposter. Ni même de crier.
En fait, c'était drôle, parce qu'aucun son ne semblait vouloir sortir de sa bouche. Un peu comme si c'était resté coincé dans la gorge.

Il pouvait simplement écarquiller les yeux d'horreur alors qu'il sentait le souffle du Pied-Beau sur son visage.
Trop proche.
C'était la première fois qu'il sentait pareil malaise face à la proximité d'autrui. Il avait juste envie de s'enfoncer sous terre jusqu'à ce que le Pirate ne soit plus qu'une lointaine silhouette.

" Tu vas ou comme ça, sale gamine?"

Souffle court, haché, Pretty était sur le coup incapable de répondre.
Il mit même un temps à se souvenir pourquoi Diable DogFish le qualifiait de gamine.

"Cette source est aux pirates, alors bas les pattes t'as compris?"

La grimace aux dents noircies acheva Pretty. Littéralement.
Il sentit son cerveau déclarer forfait.

Inspiration, expiration. Inspiration, expiration. Puis, une grande bouffée d'air, et :

Mon cul oui ! J'étais là avant toi !  Elle est à nous cette source ! Rugit férocement La Fausseté malgré une voix qui s'était faite défaillante sur les dernières paroles.

Mauvaise idée. Très mauvaise idée, de le provoquer.
Mais Pretty était totalement incapable d'élaborer une stratégie convenable dans sa tête. Ce n'était pas faute d'essayer, pourtant.

Son instinct lui murmurait néanmoins, depuis les méandres de sa terreur, que révéler ses faiblesses et dévoiler sa peur, c'était inviter La Faucheuse à lui rendre une petite visite.
Il devait être courageux.
Avoir l'air courageux.

Et fuir dès qu'il en aurait l'occasion.

En attendant, il avait intérêt à réagir très vite avant que ses paroles n'aient fini d'inciter le Pirate à en venir sérieusement aux mains.

Le Perdu replia ses jambes entre lui et Le Pied-Beau avec une souplesse insoupçonnée ; puis, à la manière des chatons qui s'amusaient un peu trop violemment avec leur jouet, il commença à lui marteler l'estomac avec frénésie à l'aide de ses petits pieds d'enfants.

Ses mains quant à elles s'acharnaient à déloger la prise de DogFish sur ses cheveux, afin de, peut-être, pouvoir se libérer.

Advienne que pourra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1034
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Mer 3 Fév 2016 - 0:43

Wilhelm avait scruté ce visage enfantin, le détaillant étrangement alors que le sien arborait toujours une grimace effrayante.
Ces grands yeux clairs, brillant de vie, un peu comme l'océan. Ces longs cheveux blond comme le soleil, reflétant les rayons presque a la manière d'une rivière couleur tournesol, aussi doux que ceux d'une poupée!
Les joues couleurs porcelaine, avec une touche de rose attestant de sa jeunesse!
Ha, des comme ca, il n'y en avait pas sur le bateau!
En même temps, elle n'y ferait pas long feu...
Quelle jolie gamine il avait entre les pattes!

"Mon cul oui !" En un instant, le visage de Wilhelm perdit facilement deux tons, devenant aussi pale qu'un linge. "J'étais là avant toi !" L'expression effrayante du pirate se changea progressivement en une mimique effrayée cette fois, ses yeux s'agrandissant d'horreur et sa bouche muette s'entre ouvrant, estomaqué. "Elle est à nous cette source !" Mais quelle langage!!! DogFish était sous le choc! Comment une si jolie petite fille pouvait parler d'une manière aussi brutale?
"M.. Mais.." Il n'eut pas le temps de dire quoi que ce sois, tout éberlué qu'il était, que l'enfant se recroquevilla sur elle même et se mit a lui tambouriner le ventre avec une rudesse insoupçonnée!

Surprit, le pirate en perdit l’équilibre, lâchant les cheveux et tombant en arrière malgré une brève tentative de se rattraper qui échoua un peu pitoyablement.
Allongé sur le sol, il se releva sur les coudes, se frottant le ventre encore douloureux, ne pouvant cependant s’empêcher de se dire que c’était pas si désagréable de se prendre quelques coups de pieds.. Mais si, un peu quand même. Mais d'un autre coté...
..
Enfin bref.

Mais pourquoi cette gosse était elle si sure d'elle hein?
Le pirate balaya la zone du regard, ne prenant même pas la peine de se relever, a la recherche de potentiels ennemis.
Pourtant, lorsque Mr Smee l'avait envoyé en reconnaissance pour cette source, il lui avait assuré que les enfants perdus n'avaient pas encore mis la main dessus, et de ce fait, il pouvait y aller seul sans problème.
Personne a l'horizon.
Le second ne s'était donc pas trompé.
Les yeux pales de Wilhelm se posèrent de nouveau sur Pretty.

"Mais t'es qui toi?"
Grogna t-il "J'te dis qu'elle est aux PIRATES" Il avait hurlé la dernière phrase, comme un gamin faisant un caprice, toujours au sol, braillant vers le ciel.

Relève toi! Wilhelm! Et fais en de la charpie de cette gosse, nom d'un chien!
C'est ce que lui aurait dit n'importe lequel de ses collègues, sur l'instant! Mais voila, DogFish était tout seul! Et quand il était tout seul, il avait la fâcheuse tendance a un peu trop se laisser porter par ses sentiments.
Sentiments fortement détraqués et chaotique, évidemment.






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Dim 14 Fév 2016 - 16:11

A vrai dire, Pretty n'aurait jamais imaginé que sa réplique provoque une telle réaction de la part du pirate. Au fur et à mesure qu'il prononçait ses paroles avec une témérité insoupçonnée, il voyait le visage effrayant se décomposer en un faciès d'abord surpris, puis choqué et, enfin, effrayé.
Effrayé.
Pretty effrayait un Pirate lui-même infiniment plus terrifiant, d'aspect comme de réputation ! La situation avait de quoi être ironique. Il en aurait presque éclaté de rire.
Presque.
Parce que, bon, il était présentement dans une position délicate qui lui faisait risquer ses pieds mais aussi, accessoirement, sa vie. Cette simple pensée lui coupait en fait jusqu'à l'envie de sourire.    
Puisque d'un instant à l'autre il pouvait se faire transpercer de part et d'autre par les cauchemardesques machettes que détenait visiblement le Pirate.
Et, forcément, avoir conscience d'une telle éventualité avait tendance à faire disparaître tout le comique de la situation. Et à lui rappeler ce pourquoi son coeur tambourinait avec tant de violence contre sa poitrine.

Ce qui n'empêcha pas -ou peut-être bien qui poussa- Pretty à contre-attaquer rapidement. Se recroquevillant sur lui-même tel un chat sur son pauvre jouet, il martela l'estomac de l'adulte avec fureur -ne sachant même pas s'il provoquerait la colère ou bien la douleur chez ce qu'il pouvait à peine appeler la victime de son assaut.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il sentit le poids sur sa chevelure se retirer, et plus encore lorsqu'il vit l'ombre menaçante s'éloigner brusquement, perdant l'équilibre et s'échouant en arrière avec des manières qui, une fois encore, aurait aisément arraché un sourire à la Fausseté si la situation n'était pas ce qu'elle était.

Ce dernier profita de cette occasion sans nul doute unique pour se redresser, se plaçant en position accroupie, prêt à détaler aussi sec.
Pas question de perdre cette occasion de sauver sa peau.
C'était du moins ce dont il était persuadé.
Jusqu'à ce que le Pirate attire son attention l'espace d'un dernier instant.

"Mais t'es qui toi?"

Le presque fuyard se figea et dévisagea le jeune homme avec une curiosité étrange. Le ton qu'avait employé le Pirate jurait bizarrement avec son apparence.

"J'te dis qu'elle est aux PIRATES"

Le Perdu cligna des yeux.
L'espace d'une seconde, l'image d'un enfant s'était superposée à la perfection sur la silhouette de l'adulte impitoyable et meurtrier. Un enfant dans un corps d'adulte.
Pas croyable.

Il ne sut si c'était pour cette raison, ou parce qu'il avisa dans un éclair de lucidité que ses petites foulées seraient bien vite rattrapées par celles, beaucoup plus larges, du Pirate ; et que de toute façon si ce dernier possédait un pistolet, ce ne serait pas très judicieux d'en devenir la cible. Il l'ignorait totalement.
Mais, Pretty décida finalement de changer de tactique.

Plus du tout apeuré pour un sou, quoi que bien sûr encore quelque peu craintif, Pretty avait cette intuition qui lui soufflait qu'il fallait qu'il s'y prenne autrement s'il voulait s'échapper. L'intuition d'un enfant beaucoup trop joueur, ou l'instinct de survie, cela restait encore à déterminer.
Toujours était-il que les méninges de Pretty carburaient comme jamais.

Jusqu'à ce qu'une idée, miraculeuse -suicidaire plutôt- germe dans son esprit.

A force de trop jouer avec le feu, il finirait pas s'y brûler.
Mais pas maintenant. Jamais maintenant.
C'est ce qu'on dit toujours.


Pretty se fondit dans son rôle de demoiselle, abandonnant toute agressivité, rayant toute peur de son visage pour y remplacer une admiration inattendue. Il s'approcha  à petits pas du Pirate, comme fasciné.

Son coeur s'était à peine calmé et battait avec force mais régularité dans sa poitrine. Le pauvre organe allait devoir résister à la pression encore quelques minutes.

La Fausseté se pencha ensuite au-dessus de l'adulte et fit intentionnellement les gros yeux.
Heureusement qu'il était doué pour faire semblant. Il ne se serait autrement jamais permis une telle prise de risque.
En fait, même ainsi il n'aurait jamais dû se le permettre.
Peut-être que la peur le rendait un peu abruti. Sûrement.

.... Tu es DogFish, n'est-ce pas ? Wilhelm DogFish ?

Un instant. Des yeux qui se portaient à ses boucles d'oreille si particulières, hideuses. Un effort pour ne pas grimacer. Un regard un peu troublé sur le couvre-chef qui lui rappelait définitivement quelque chose sans qu'il soit fichu de se rappeler quoi.
Puis, un sourire. Étincelant. Son plus beau, bien évidemment.

Il se fit ensuite un peu inquiet, comme s'il réalisait quelque chose de très grave et qu'il se sentait coupable, puis porta une main à sa bouche.

Oh là là ! Je suis désolée ! J'ai dû te faire mal !

Et sur ces bonnes paroles il s'assit juste à côté du pirate, tout en élégance. Naturellement.

Tu vas bien j'espère...?

Si ce retournement de situation totalement incongru ne désemparait pas le Pirate, c'est qu'il était vraiment très fort.

▬   Ah, et je m'appelle Pretty ! Je suis Livreuse ! C'est pour ça que je cherchais de l'eau. Il fit une pause, pencha un peu la tête sur le côté sans cesser de sourire. Mais comme c'est toi... Je veux bien te laisser la source !

Il enroula une mèche de ses cheveux autour de son index et joua avec, l'air timide, et baissa les yeux l'espace d'un instant.
Avant de les relever et de planter son regard malicieux dans celui du Pied-Beau.

Il aimait beaucoup trop jouer avec le feu.

Tu sais, tu es mon pirate préféré...!

Non, franchement.
Pretty devait avoir des envies suicidaires inconscientes. Lui-même savait pertinemment qu'il pourrait actuellement être en train de fuir, comme l'aurait fait n'importe quel autre Perdu, plutôt que de rester planté là à attendre de se faire hacher menu.
Mais Pretty n'était pas comme n'importe quel autre Perdu. Il n'était pas courageux pour un sou mais son amour du jeu lui faisait parfois oublier que, le feu, ça pouvait méchamment brûler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1034
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Sam 20 Fév 2016 - 17:37

Lorsque Pretty s'était approché de lui, alors qu'il était toujours au sol, DogFish n'avait pu s’empêcher de se ratatiner quelque peu, rentrant la tête dans ses épaules comme s'il craignait que la foudre ne s'abatte sur lui! Et pire encore, lorsque l'enfant avait fait les gros yeux, son cœur s’était serré a l’intérieur de sa poitrine, l'angoisse le submergeant.
Pourtant, la blondinette qui lui faisait face ne faisait pas le poids, largement pas! Alors pourquoi avait-il peur? Nul ne le savait, même pas le principal concerné.
Il en allait des aléas de la folie, des traces des traumatismes!
Un enfant dans le corps d'un adulte
Oui, la description n'était pas volée.
Face a l'assurance de la gosse, les doutes désorganisés de Wilhelm s'affolaient, formant un amas de peurs et d'appréhensions dans son esprit, lui voilant la réalité; un coup de poing dans ce joli nez et l'affaire serrait vite réglée.

- .... Tu es DogFish, n'est-ce pas ? Wilhelm DogFish ?


Le pirate ravala sa salive, ses yeux ne lâchant pas une seule seconde ceux de son vis a vis.
Elle connaissait son nom?
Comment était ce possible?
Il agita nerveusement la tête a la positive pour répondre a la question, sans pour autant décrocher un mot.
Dans sa poitrine, il sentit son cœur s’accélérer tandis qu'une colère sourde se faisait entendre.
Relève toi et massacre la!

Il grinça des dents, ses poings se resserrant, prêt a amorcer un mouvement pour se relever et mettre fin a ce stress inapproprié. Il allait démolir ce joli petit minois et mettre fin a l'intimidation qui en émanait!
Quand soudain...

Un sourire.

Le pirate cligna des yeux, pas sur de comprendre ce qu'il se passait.
La jeune fille lui avait adressé un sourire, et pas des moindres! Wilhelm l'aurait juré, il s'agissait la de l'un des plus beaux sourires qu'on lui ai jamais fait.

- Oh là là ! Je suis désolée ! J'ai dû te faire mal !


Perturbé par le changement d'attitude, le blond répéta silencieusement le "holala" de Pretty, comme hypnotisé, sans pour autant en prononcer les syllabes, et il la regarda s'installer près de lui, l'air inquiète.
Vraiment inquiète.
Ce visage respirait l’honnêteté, se disait-il, tout naïf et stupide qu'il était.
- Tu vas bien j'espère...?
- B.. bein j.. je.. Il balbutia et se mordit la lèvre inférieure pour mettre fin a cette phrase sans queue ni tête.

"Ah, et je m'appelle Pretty ! Je suis Livreuse ! C'est pour ça que je cherchais de l'eau. Mais comme c'est toi... Je veux bien te laisser la source !"


Il y eut un silence pendant lequel Wilhelm peina a assimiler l'information.
Comme... c’était lui?
Le pirate la fixa avec un air ahurit alors qu'elle jouait avec ses cheveux, avec ce petit air intimidé, avant qu'elle ne lui rende son regard, le faisant piquer d'un fard.

- Tu sais, tu es mon pirate préféré...! Et le piège se referma sur Wilhelm dont la naïveté semblait suinter de par tout ses pores. Il n'y avait pas besoin d’être devin, ni même d’être un fin psychologue pour comprendre, rien qu'a la tête qu'il faisait que le forban était non seulement calmé, mais aussi charmé!
Un sourire souleva doucement la commissure de ses lèvres, dévoilant quelques dents noires et son incisive brisée.

- Ha.. ha bon? Demanda t-il tout en se relevant en position assise, toute idée de fracasser les pommettes de la gamine envolées, lui faisant désormais face, assit en tailleur. "Mais comment est ce que tu me connais?" La question avait été posé sans aucune intention suspicieuse! Une simple curiosité l'animait, en fait.
Elle avait dit qu'elle lui laissait la source, elle n'était donc en rien un danger.. L'avait-elle été a un moment donné? Non, définitivement, non.
Mais savoir qu'elle ne comptait pas le brusquer avait apaisé le pirate.

Pretty...

Pretty, elle était gentille avec lui!








"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Mar 23 Fév 2016 - 21:39

Il n'y avait pas à dire, Pretty était terriblement inconscient. Mais c'était là l'un de ses traits de caractère principaux alors, au fond, ce n'était plus tellement surprenant. Il aimait un peu trop jouer avec ce qui pouvait devenir dangereux mais ne l'était pas sur le moment, et c'était actuellement le cas. La tentation avait été trop forte pour lui.
Et, à présent, il se demandait même de quoi Diable il avait bien pu avoir peur. Ce Pirate semblait totalement inoffensif, avec son sourire innocent -naïf serait plus exact- et ce rouge sur ses joues.

Le spectacle était d'ailleurs presque étrange. L'enfant dans le corps d'un adulte. Le cœur d'artichaut parmi les cruels Pirates. Il y avait là une espèce d'ironie que même un enfant comme lui parvenait à discerner.

A moins que ce Pirate ne soit un fin manipulateur et qu'il soit doté de talents de comédien inouïs. Auquel cas, il était tellement convaincant que la pensée ne fit qu'effleurer l'esprit du Perdu à la chevelure blonde.

Pretty n'abandonna pas un instant le sourire éclatant qui trônait sur ses lèvres. Il avait sagement retenu un petit rire lorsque le Pirate avait commencé à bégayer, ne voulant en aucun cas froisser son possible orgueil. Il s'était également contenu en observant son air ahuri et complètement perdu et, plus encore, s'était trouvé très bizarrement attendri en constatant que ses paroles avaient fait piquer un fard à DogFish.
Cela ne se simulait pas, hein, de rougir ?
Si c'était possible, Pretty lui-même aurait cessé de rougir pour un rien depuis bien longtemps. Puis, dans le cas contraire, il espérait un jour découvrir comment apprendre à ne pas prendre la couleur d'une tomate pour un oui ou pour un non.

Quoi qu'il en fut, l'homme aux yeux bleus si insolites paraissait très convaincu par le petit stratagème de La Fausseté. Plus encore, il paraissait comme victime d'une formule magique. Totalement ensorcelé. Pour ne pas dire embobiné.

- Ha.. ha bon?

Le Pirate avait posé la question tout en se redressant un peu brusquement, ce qui provoqua chez le jeune Livreur un vague geste de recul.
Le réflexe de survie. Toujours.
Il se reprit néanmoins et fit mine de réinstaller confortablement pendant que le Pirate s'asseyait en tailleurs sans aucun signe visible d'agressivité. Il n'avait effectivement pas l'air de vouloir toucher à ses machettes, et c'était un grand soulagement pour le Perdu.

"Mais comment est ce que tu me connais?"

Pretty fit travailler ses méninges à une vitesse folle sans cesser de sourire. Pour un peu, il l'aurait presque pris de court. Cependant il trouva à la place une diversion suffisante pour lui donner le temps de réfléchir à l'interrogation, ne donnant ainsi pas l'air de mettre un temps suspect à répondre.

Il se redressa à quatre pattes, s'avança un peu, l'air réjoui, puis s'installa juste en face de DogFish. Tout proche. Mais pas trop quand même. Il ne voudrait pas le mettre de mauvaise humeur en envahissant malencontreusement son espace personnel.

▬  Oh, on parle beaucoup de toi au Grand Arbre tu sais ! S'exclama-t-il joyeusement.

Il prit ensuite une expression pensive, penchant un peu la tête sur le côté.

De toi, mais aussi du Dragon, d'ailleurs. Et de Hook, bien sûr ! Il laissa un ange passer, le regard pétillant. Mais c'est toi que je préfère !

Il laissa un rire cristallin s'échapper de sa gorge. Puis il se redressa sur ses genoux et, prudemment, porta ses mains aux joues du Pirate, prenant un air fasciné.

Tu es encore mieux en vrai. J'adore tes yeux.

Il était d'ailleurs parfaitement sincère en affirmant la chose. Sur les yeux, du moins.
DogFish avait des yeux un peu étranges, certainement uniques, mais qui possédaient un charme qui plaisait beaucoup à La Fausseté. Plus particulièrement lorsqu'il n'y brillait plus une lueur meurtrière.

Il lâcha finalement le visage du matelot et se laissa retomber sur les fesses, amusé comme jamais, le cœur battant d'excitation.
Ça, c'était du jeu.

Dis, je peux t'appeler Doggy-chou ? S'il te plaiiiit !

Il ne voulait pas paraître insistant bien sûr, mais il fallait toujours ajouter ce côté innocent et enfantin  pour avoir l'air plus crédule et donc, moins apte à mener par le bout du nez qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1034
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Mar 15 Mar 2016 - 13:00

Wilhelm regarda Pretty se redresser a quatre pattes et s'avancer vers lui avec un air ravi gravé sur son joli minois pour enfin s'installer juste en face de lui, provoquant une légère appréhension chez le pirate, mais rien de très notable.

"Oh, on parle beaucoup de toi au Grand Arbre tu sais !"
Les yeux de DogFish s’étaient écarquillés de surprise. "C'est vrai?" Ca alors... qui l'aurait cru! En réalité il n'y avait rien d’étonnant a ce que le Pied beau se soit fait remarquer chez les enfants perdus vu le nombre de victimes qu'il avait pu y faire! Il n'y avait en réalité que lui pour ne pas se rendre compte des répercussions que pouvaient engranger ses actes!
Il glissa un doigt sous sa casquette pour se gratter les cheveux d'un air songeur, n'imaginant même pas qu'en réalité, s'il était peut être vrai que l'on parlait de lui, c'était belle et bien en mal et non pas en des termes élogieux.

"De toi, mais aussi du Dragon, d'ailleurs."
"Lòng!" Wilhelm s’était exclamé comme un gamin fier d'avoir trouvé une réponse a une terrible équation posée.
Lòng c'était son pote! Un bon gars! Rien que le fait de l’évoquer l'avait ragaillardit, insufflant en lui une vague d'exaltation "Et de Hook, bien sûr !" "Le capitaine!" Avait-il précisé, sur le même ton précédent et donc d'une façon un peu stupide, comme si au fond l'on était sensé être rassuré du fait qu'il connaissait les membres de son propre équipage.

"Mais c'est toi que je préfère !"


La dernière phrase sembla le calmer, un air ahurit se gravant sur son visage. Wilhelm se sentait a la fois flatté et gêné par Pretty, et comme pour marquer cet état de fait, il se frotta la nuque comme pour faire passer un torticolis inexistant, regardant ailleurs.

C'est le moment que le livreur choisit pour s'approcher un peu plus en se redressant sur ses genoux et envoyer ses mains vers le visage du pirate qui se crispa soudain, ses pupilles se dilatant, ses dents se serrant, comme s'il craignait de recevoir un coup.
Wilhelm appréhendait grandement le geste pourtant si anodin, tremblant lorsque les doigts de l'enfant se posèrent sur sa mâchoire, ses paupières se plissant, provoquant de lui même une douleur lancinante électrisant ses gencives et remontant jusque dans ses tempes.
Le mal de dent perpétuel se faisait remarquer une fois n'était pas coutume.
Cependant, le traqueur laissa faire l'enfant, comme pour la tester, comme pour savoir s'il pouvait lui faire confiance, la laissant accéder ainsi a son plus terrible point faible.
Même la plupart de ses collègues flibustiers n'auraient pu exercer un tel geste sans se recevoir un coup de poing dans le pif.

"Tu es encore mieux en vrai. J'adore tes yeux."


La remarque le fit de nouveau rougir, le calmant de nouveau, ses yeux s'agrandissant alors qu'il fixait ceux de Pretty. Décidément, cette gamine avait toujours le bon mot, la bonne attitude, jouant avec le feu et évitant la catastrophe a chaque secondes, de justesse, sans même s'en rendre compte.

Elle dansait avec la mort, et faisait ca plutôt bien!
C'était même particulièrement beau, digne d'un ballet.
Se rendait seulement-elle compte d’à quel point elle avait frisé la catastrophe? Avait-elle sentit la tension remonter jusqu’à son paroxysme pour redescendre aussitôt, laissant Wilhelm dans une étrange torpeur, comme assommé par ses propres émotions en dents de scie?

Et puis, la Fausseté s'était reculé, se laissant retomber sur les fesses, une pique de douleur faisant grimacer DogFish lorsque ses mains l'avaient quitté, comme si l'effet anesthésiant de leur contacte avait disparu lorsque celui ci avait été rompu.

"Dis, je peux t'appeler Doggy-chou ? S'il te plaiiiit !"

- Doggy... Chou? Il avait répété le surnom avait un air moitié dégouté moitié questionneur. Qu'on l'appelle "Doggy" ca, ca arrivait plutôt souvent, et cela ne le dérangeait jamais, mais le "chou" était quand a lui inédit!
Cependant, après pas plus de trois secondes d’hésitation, le pirate finit par hausser les épaules. "D'accord, si tu veux!" Un sourire découpa son visage alors qu'il penchait la tête sur le coté, son regard balayant le corps de l'enfant comme s'il la regardait pour la première fois.

Quelque chose s'était passé dans la tête de DogFish, comme si soudain, le livreur était entré dans son entourage, l'air de rien, passant de la case ennemi a ami comme si de rien était, en déclic.
Clic
Et ils étaient la, tout les deux assis au bord de la source, sous un soleil radieux bien que meurtrier, comme s'ils s’apprêtaient a faire un pic nique entre bons potes.

"Tu as l'air de bien nous connaitre, Pretty!"
Lança t-il, son sourire un peu fou s'apaisant, discutant sur un ton de conversation normal, ses muscles se relâchant et se détendant perceptiblement. "Moi aussi je connais quelques enfants perdus! Il y a..." Il leva les yeux vers le ciel comme pour fouiller dans sa mémoire, cherchant les noms dans les nuages. "Puppy... Pit... Vinyle... Sparkle...." En prononçant le dernier nom, son visage se renfrogna et il lâcha un grognement. "Heureusement, je le reverrais plus celui la..." Son attention revint vers Pretty, chassant les mauvais souvenirs de sa tête. "Est ce que tu les connais?"






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Mer 16 Mar 2016 - 16:27

La peur flottait, prête à revenir à la charge à tout moment et à pétrifier Pretty pendant que le Pirate aurait alors tout le loisir du monde de le découper en rondelles avec ses terribles machettes.
Pourtant, Pretty continuait de jouer et de filtrer avec le danger, comme il le faisait déjà si souvent et comme il commençait à le faire avec une certaine expérience. Il n'était pas courageux pour un sou -il était même lâche, et de cela il en avait pertinemment conscience. Mais la vie au Pays de Jamais était ponctuée par les risques de dangers et par les dangers eux-mêmes ; aussi fallait-il apprendre à la maîtriser, cette peur. Ç’aurait été dans le cas contraire totalement ingérable. De quoi devenir fou.

Pretty avait appris à contrôler sa peur, qui se transformait alors en crainte latente et patientait dès lors docilement que son heure vienne. Et la crainte avait un peu bouillonné en lui, débordant de son récipient tel un vase un peu trop rempli, lorsqu'il s'était redressé sur ses genoux pour amener délicatement ses mains sur les joues rugueuses du Pirate. Il avait décelé dans ses pupilles uniques un mélange de terreur qui ne l'était pas exactement, il avait deviné dans son visage un poil crispé que quelque chose bouillonnait également en lui. Il paraissait se retenir. Ou plus encore, attendre nerveusement que quelque chose se passe. Pretty avait senti que c'était comme un test qui lui était adressé.
Il avait fait comme si de rien n'était, prétendant n'avoir rien remarqué dans toute l'innocence et surtout dans toute l'ignorance qui était censée l'habiter. Il avait prononcé ses paroles, qu'il avait choisi plus par instinct que véritablement après les avoir longuement pesé.

Et il avait l'impression d'avoir passé l'examen le plus dangereux de sa vie.

Le Pirate rougissait à son compliment, apparemment de plus en plus déstabilisé par tant de flatterie et de gentillesse. Il n'avait pas du tout l'air d'y être habitué, et quelque part c'en était presque touchant. Cela donnait à vrai dire très envie au jeune Perdu de lui faire des papouilles comme à un genre de petit frère. Ou comme à un enfant -même si l'image était particulièrement comique et improbable.

Il avait ensuite demandé à l'appeler Doggy-chou. En toute affection. Et Doggy-chou l'avait dévisagé bizarrement, de plus en plus surpris. Il avait craint un instant d'avoir froissé son ego ; cependant le matelot avait fini par répondre par l'affirmative, haussant les épaules comme si cela lui importait peu, en fin de compte.

Le sourire ravi de La Fausseté s'élargit et il l'observa qui se détendait enfin, le rassurant lui-même par cette même occasion.
Et il démarra la conversation, l'air de rien, comme si c'était là la chose la plus naturelle qui soit.

"Tu as l'air de bien nous connaitre, Pretty!"

L'intéressé pencha un peu la tête sur le côté, curieux de voir où voulait en venir Doggy-chou. Il ne connaissait pas tant que ça les Pirates, en vérité... Et n'avait en réalité aucune envie de bien les connaître. Ce n'était qu'à travers les rumeurs qu'il avait entendu parler d'eux. S'il avait un jour su qu'il allait en côtoyer amicalement un jour, il n'en aurait pas cru un mot.

"Moi aussi je connais quelques enfants perdus! Il y a... Puppy... Pit... Vinyle... Sparkle.... Heureusement, je le reverrais plus celui la..."

Pretty se redressa un peu ; devina que les Garçons Perdus dont il ne reconnaissait pas le nom n'avaient probablement pas eu autant de chance que lui. Il ne sut s'il pâlit à ces mots, néanmoins il fit un effort exceptionnel pour ne pas aussitôt prendre ses jambes à son cou à l'idée qu'il puisse finir lui aussi haché menu. Son regard glissa d'ailleurs plus ou moins discrètement vers les machettes, se demandant si elles étaient aiguisées. D'un côté, il préférait que oui. S'il devait mourir, il préférait que ce soit d'un coup net et précis, sans souffrances inutiles.
Son sourire s'était presque figé.
Il fallait qu'il se reprenne et chasse les sueurs froides de son corps. Tout allait bien.

"Est ce que tu les connais?"

Le Livreur aurait voulu nommer Sparkle, qu'il connaissait de nom et plus précisément de réputation. Il fallait dire que, mettre régulièrement le feu au Grand Arbre, ça vous forgeait une sacrée renommée - pas nécessairement une bonne renommée, ceci dit.
Il pourrait aborder le sujet sur les deux autres inconnus, Puppy et Vinyle, mais préférait éviter. Il ne les connaissait pas -et cela signifiait probablement qu'ils n'étaient plus de ce monde. Ou peut-être bien qu'il ne les avait simplement jamais croisé au Grand Arbre... Il préférait cependant ne pas courir le risque.
Restait donc. Pit.
.... Pit ?

Son cœur s'accéléra malgré lui. Pitouchou aussi l'avait croisé ? Le connaissant, il avait dû user des mêmes stratagèmes pour s'en sortir. Manipulation. Il se demandait si c'était une bonne idée de venir parler de DogFish au Joker, quand il rentrerait.
S'il rentrait.

Je connais Pit ! Pitouchou ! Il est super sympa !

Il sourit chaleureusement et se rapprocha un peu du Pirate pour mieux lui parler.

Dis, t'as déjà vu ses tours de magie ? Ils sont extras tu sais ! Quand il fait ses trucs avec ses cartes, là...!

Il associait le geste à la parole et faisait en même temps de grands mouvements, tentant d'imiter avec espièglerie ces instants où Pitouchou faisait naître des étoiles dans les yeux des Perdus qui admiraient ses spectacles de magie.


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1034
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Ven 18 Mar 2016 - 1:10

- Je connais Pit ! Pitouchou ! Il est super sympa !
- Pitouchou... Répéta le pirate en ricanant, se moquant assez ouvertement du sobriquet, oubliant qu'il avait hérité d'un surnom relativement similaire. "Oui moi aussi je l'aime bien! C'est un bon gars!"
Pretty connaissait Pit, et ils s’appréciaient, du moins, Wilhelm le supposait, cela prouvait bien qu'il pouvait faire confiance a la petite livreuse non?
Qu'il n'aurait pas besoin de la découper en morceaux!
En fait, pour le moment, DogFish n'y pensait même pas.

- Dis, t'as déjà vu ses tours de magie ?
Les sourcils de Wilhelm se relevèrent, piqué par la curiosité, son regard se faisant attentif. "Ils sont extras tu sais ! Quand il fait ses trucs avec ses cartes, là...!" Il la regarda faire de grands gestes avec ses mains, un sourire amusé soulevant ses lèvres.

"J'ai déjà vu ses cartes oui! Mais il ne m'a pas fait de tour avec!"
La prochaine fois qu'il croiserait Pit, il essayerait de se souvenir de lui demander ca! "Et est ce qu'il t'as montré ses belles peaux? Tu sais, c'est moi qui les tanne! Je fais ca bien! J'aimerais bien voir ce qu'il en fait!" Il avait parlé sur le ton de la conversation, ne se rendant même pas compte qu'il était sans doute en train de divulguer des informations qui risquait de mettre en péril son futur collègue pirate.
S'il l'avait su, Wilhelm n'en aurait cependant sans doute pas été plus ébranlé que ca! Accélérer le bannissement du Joker n’était pas le genre de chose qui le rendrait malheureux, bien au contraire!

Les tensions entre les deux semblaient totalement disparu, DogFish s'habituant de plus en plus a la présence de Pretty, appréciant même finalement de bavarder avec elle. C'était rare de pouvoir converser simplement sur le Jolly roger, avec légèreté.

Et puis, c’était un joli brin de fille, la fausseté! Elle fera chavirer les cœurs lorsqu'elle grandira se disait le pirate tout en la regardant, avec ses longs cheveux blond, sa peau lisse et pale et ses grands yeux bleus comme deux lacs ensoleillés.
Au file de ses pensées, le regard de DogFish descendit le long des jambes de l'enfant et s'attarda longuement sur les pieds de celle ci, une lueur étrange éclairant ses prunelles délavées.
"Tu n'as pas chaud aux pieds avec tes chaussures?" Il fixa ses yeux dans ceux de Pretty, la fixant par en dessous, un sourire tordu lui ravageant soudain le visage. "Tu sais c'est important d'en prendre soin..." Il se mordit la lèvre inférieure comme pour empêcher son sourire de s'agrandir un peu plus, ne voulant pas trahir ses intentions profondes, mais ne parvenant pas a contrôler ses émotions suffisamment pour adopter une attitude tout a fait normale.

Il avait très envie de les voir, les petons de Pretty! Et plus si affinité!






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Ven 18 Mar 2016 - 19:45

Doggy-chou appréciait également Le Joker ; et intérieurement cela soulagea grandement Pretty. Ç’aurait été embêtant de partir sur un désaccord si quant à lui le Pirate n'avait pas considéré ce qui semblait être un ami commun comme un "bon gars"... Auquel cas Pretty aurait de toute façon bien rapidement changé de sujet. C'était comme lorsqu'il avait remarqué l'instant d'avant l'animosité du Pied-Beau envers le fameux Sparkle, jugeant dès lors ce sujet tabou et évitant de fait de parler de l'énergumène qui manquait régulièrement de mettre le feu au Grand Arbre -ou y parvenait carrément et rajoutait une nouvelle charge de travail aux Livreurs.

Pretty, encouragé par le sourire amusé du matelot, avait ensuite fait de grands gestes censés reproduire les extraordinaires tours de magie de Pitouchou. L'imitation n'était pas à la hauteur de la réalité bien sûr, et au final le but recherché de cette pitrerie n'avait jamais été que d'amuser Doggy-chou.

"Et est ce qu'il t'as montré ses belles peaux? Tu sais, c'est moi qui les tanne! Je fais ca bien! J'aimerais bien voir ce qu'il en fait!"

Ses belles peaux ?
Le jeune Perdu fit mine de se plonger dans ses pensées tout en faisant carburer ses méninges. Alors comme ça, Pitouchou faisait tanner des peaux au Pirate... Voilà qui était un peu étrange. Pourquoi ne le faisait-il pas simplement au Grand Arbre ? Pretty fronça les sourcils, l'air de rien, supposant que c'était là un moyen pour lui de revoir Wilhelm ; le tout était maintenant de savoir pourquoi. La première idée qui lui vint et qui expliquait potentiellement le pourquoi du comment, c'était que le Chef des Raccommodeurs souhaitait s'attirer les faveurs du Pied-Beau afin de ne pas voir les siens coupés.
Ce qui, étant également le cas de Pretty, ne lui donnait rien à redire sur le côté un poil manipulateur de la chose.

Oh... Je sais pas trop, je fais pas attention ! Mais j'aimerais bien voir comment tu tannes les peaux, ça peut être sympa ! Je sais pas du tout comment on fait moi.

Son ton était léger ; la conversation aussi. Pourtant il n'aurait certainement jamais été aussi détendu s'il avait su quel genre de secrets liait Le Joker au matelot.

Un petit silence tranquille s'installa ensuite entre eux, et La Fausseté en aurait presque poussé un petit soupir d'aise. La terreur et l'anxiété passées, il se sentait à présent beaucoup plus détendu -fatigué même, à cause de tous ces rebondissements décidément bien inattendus.

"Tu n'as pas chaud aux pieds avec tes chaussures?"

Les mirettes bleutées du Livreur s'écarquillèrent imperceptiblement en suivant le regard insistant et étrange de Doggy-chou. Il semblait particulièrement... Fasciné dans sa contemplation, un sourire presque dérangé et dérangeants aux lèvres.

"Tu sais c'est important d'en prendre soin..."

Le matelot se mordait la lèvre, faisant apparemment de sacrés efforts pour dire ça l'air de rien. Le problème, c'est qu'il n'était visiblement pas particulièrement doué quand il s'agissait de faire semblant, lui. On aurait dit un chien qui remuait la queue dans l'impatience de retrouver son jouet préféré.... Ou son os préféré. Le Pied-Beau avait déjà forgé sa réputation depuis longtemps et, spontané comme il paraissait l'être, il était comme un livre ouvert.
En un instant Pretty avait déjà décidé de la façon dont il allait se sortir de cette nouvelle situation délicate. Il en aurait vu de toutes les couleurs, aujourd'hui.

Maintenant que tu le dis, c'est vrai que j'ai un peu chaud aux pieds...

Le sourire de Pretty s'élargit et se fit espiègle. Il se pencha vers Doggy-chou, les yeux brillant d'une lueur vive, prononçant ses paroles sur le ton de la confidence :

Écoute, je sais que t'adore les pieds Doggy-chou, mais j'aimerais quand même garder les miens.

Il prit un air un peu renfrogné, pour la forme.

J'en ai encore besoin tu vois. C'est important.

Puis il lui adressa un sourire lumineux.

Mais je veux bien faire un compromis ! Si je te dis que mes pieds t'appartiennent déjà même encore rattachés au reste de mon corps, ça te va ? Je te les montrerai et je te laisserai en faire ce que tu veux -à part les couper, bien sûr.

Le coin des lèvres du Livreur tremblèrent discrètement. Son cœur battait fort contre sa poitrine, néanmoins il ne laissait rien paraître -du moins l'espérait-il.
Pitié faites qu'il accepte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1034
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Dim 27 Mar 2016 - 1:06


"Maintenant que tu le dis, c'est vrai que j'ai un peu chaud aux pieds..."


Le sourire de DogFish se fit plus grand encore, s’étirant en même temps que celui de Pretty tandis que ses yeux pales étranges brillaient a présent d'une lueur que l'on aurait pu facilement qualifier d’inquiétante.
Et puis, la petite blonde se pencha un peu vers DogFish, le faisant frissonner d'appréhension.

"Écoute, je sais que t'adore les pieds Doggy-chou, mais j'aimerais quand même garder les miens."

Déception.
Il n'avait même pas encore parlé de quoi que ce soit que la livreuse se refusait illico a lui.
Sa bouche se tordit en une moue déçu alors que la jeune fille semblait se renfrogner a son tour.

"J'en ai encore besoin tu vois. C'est important."


Wilhelm soupira et leva les yeux au ciel comme un ado a qui on venait de refuser une permission de sortie.
J'en ai encore besoin
Décidément, on lui servait cette raison a toute les sauces! Il n'avait encore rien dit que d'office, c’était mort! Et puis quoi? Lui aussi il en avait besoin! Pourquoi ses désirs a lui passaient-ils toujours au second plan?
C’était injuste.

Cependant, avant même que le pirate n'ai eu l'idée de se rebiffer et de se servir sans autorisation, le sourire lumineux de Pretty attira son attention, lui laissant espérer une autre possibilité! Et pour une fois, il ne s'y était pas trompé!

"Mais je veux bien faire un compromis ! "
Des étoiles plein les yeux, les lèvres entre ouverte dans un rictus malaisant, Wilhelm était a l’écoute. " Si je te dis que mes pieds t'appartiennent déjà même encore rattachés au reste de mon corps, ça te va ?" Le blond pencha la tête sur le coté, ses yeux se plissant puis glissant de nouveau vers les fines chevilles de la jeune fille avant de revenir a ses yeux, comme s'il n'avait pas tout a fait compris ce qu'elle venait de lui dire.

"Je te les montrerai et je te laisserai en faire ce que tu veux"
Son cœur fit une soudaine accélération, a lui en faire mal, lui tirant une grimace de douleur qui semblait venir de nul-part "à part les couper, bien sûr."

Nouvelle douche froide alors que Wilhelm posait sa main sur sa poitrine, au niveau de son cœur, serrant les doigts sur le tissu de son vieux chandail abimé pour ensuite tousser.

"Tu veux dire comme... c..."
Sa main se crispa, se figeant. Comme Zane. Les larmes lui montèrent aux yeux et rapidement, il se passa l'avant bras sur le visage, cachant son émotion de la vu de Pretty, se reculant, tournant la tête et la baissant, sa casquette dissimulant son regard, fuyant littéralement le champ de vision du livreur.

Il renifla, s'essuyant de son avant bras toujours contre son visage, puis, dans la continuité du geste se passa la main sur le visage, tentant vainement de se reprendre.
Toute envie de découper Pretty avait disparu en même temps que le sujet de l'Ancre était revenu sur le tapis.
"N.. Nan c'est pas...." Il secoua la tête, tentant bizarrement de rassurer Pretty sur sa réaction face a sa proposition. "C'est juste que..." Il resta un instant immobile, le regard dans le vide, cherchant a se donner du temps pour contrôler l’émotion qui le submergeait.

En vain.

Car pas plus de cinq secondes plus tard, le pirate fondit en larmes, pleurant comme un enfant, s’écroulant émotionnellement devant la fausseté qu'il connaissait pourtant a peine.
L'eau salé dévalant ses joues sans plus aucune retenu alors qu'il sanglotait, secoué par les pleurs.
Entre deux hoquets; une phrase inintelligible, noyée dans les flots.
Zane avait disparu.
Depuis trop longtemps déjà.
Il était sans doute mort...
Y avait-il un espoir?
Ou était-il?









"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Dim 27 Mar 2016 - 23:27

Mauvais. Très mauvais. Ses premières paroles semblaient fortement décevoir le Pirate et, par là même, fortement le mécontenter. Sa moue boudeuse et renfrognée ne lui disait rien qui vaille. Son coeur rata même un battement lorsqu'il le vit lever les yeux au ciel d'agacement -il fallait qu'il se rattrape.
Ce qu'il fit donc.
Pretty lui proposa un compromis, un sourire illuminant son visage, attirant ainsi l'attention de Doggy-chou et attisant de fait sa curiosité. Il semblait avoir de l'espoir quant au compromis, et La Fausseté priait pour ne pas se tromper de stratégie. Sinon il pouvait dire adieu à ses précieux petits pieds, songea-t-il tandis que son regard déviait furtivement sur les machettes qui n'avaient bien évidemment toujours pas disparu entre temps.

Alors Pretty s'était jeté à l'eau. Sa proposition fut tout d'abord reçue par une expression d'incompréhension ; le Pirate penchait la tête sur le côté, jetait un coup œil inquiétant sur ses pieds. Panique générale. Panique générale contrôlée, ceci dit. Pretty devait être prêt à détaler si le moindre signe d'agression survenait. C'était la partie la plus délicate et, s'il échouait, il ne donnerait vraiment pas cher de sa peau.
A contrario, s'il réussissait, ma foi... Il aurait récolté un sacré allié dans son entourage. Ami, peut-être pas encore. Pour devenir amis, il fallait d'abord la confiance. Cela Doggy-chou risquait d'avoir du mal à l'obtenir bien sûr, étant donné qu'il lorgnait sans cesse sur les objets de sa convoitise.

Lorsque le Livreur eut achevé sa petite mise en scène, sans jamais cesser de sourire, il lui sembla que le matelot tirait désormais une tête un peu bizarre. Très bizarre, en fait. Il grimaçait comme s'il venait de se prendre un bon gros vilain coup de poing dans l'estomac ; pourtant Pretty était tout à fait certain de ne pas l'avoir frappé durant son monologue -il était encore conscient de ce qu'il faisait, tout de même.

"Tu veux dire comme... c..."

Les larmes montèrent dans les yeux à présent humides et brillants de Doggy-chou.
La Fausseté le dévisageait, interloqué, tandis qu'il se détournait en cherchant à masquer la peine qui remonter à la surface.

"N.. Nan c'est pas...."

Un point d'interrogation suivi d'un point d'exclamation au-dessus de la tête de Pretty aurait parfaitement pu résumer son état d'esprit actuel. L'incompréhension. Il ne l'avait pas insulté, n'avait pas été méchant avec lui, alors pourquoi ?

"C'est juste que..."

Que quoi ? Si le Pied Beau ne finissait pas ses phrases, le jeune Perdu ne risquait pas de comprendre ce qui lui arrivait si subitement. Il avait l'impression que cette tristesse sortait de nulle part. L'avait-il heurté dans sa susceptibilité d'une façon ou d'une autre ?
C'était fichtrement incompréhensible.

Doggy-chou fondit finalement en larmes. Littéralement. Pretty entrouvrait la bouche, faisait les gros yeux, soudainement à court de mots et totalement incapable de savoir comment réagir à cet imprévu. Le Pirate sanglotait sous son regard déconcerté, incapable de se retenir, et incapable jusqu'à de formuler quoi que ce soit d'intelligible.

La Fausseté remua un peu sur lui-même, baissant les yeux, un peu mal à l'aise. Il ne le connaissait pas encore suffisamment pour véritablement compatir mais...
Ses mirettes bleutées se portèrent à nouveau sur le triste spectacle larmoyant. Il hésita. Pesa pour le pour et pour le contre, pendant un temps qui lui sembla une éternité.

Puis, enfin, Pretty s'approcha de Doggy-chou. Lentement. Avec mille précautions, s'attendant à le voir dégainer ses machettes dans un rire hystérique d'un instant à l'autre.
Il n'en fit rien.

Alors la fausse demoiselle prit son visage entre ses mains avec une douceur quasi maternelle, essuyant les larmes qui coulaient du bout de ses doigts, doucement. Il déposa ensuite un baiser sur le coin de ses yeux comme pour tarir la source de sa tristesse, puis amena le visage de Doggy-chou sur son épaule, ses mains glissant sur son dos pour le serrer gentiment dans ses bras.

Plus les minutes déroulaient et plus Pretty se demandait ce que faisait Wilhelm chez les Pirates. Il avait sincèrement une âme d'enfant.

Chhhht.... Chuchota-t-il dans un souffle. Là, tout va bien. Je suis là. Tu n'es pas seul.

Il déposa un nouveau bisou contre la tempe du Pirate.

Il ne lui demanda pas pourquoi il pleurait. Il ne le mentionna même pas qu'il pleurait, d'ailleurs. Ce n'était pas qu'il ne voulait pas savoir le pourquoi du comment ; c'était qu'il ne voulait pas brusquer cet enfant dans le corps d'un adulte. Si Doggy-chou voulait parler, il le ferait de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1034
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Ven 8 Avr 2016 - 3:47

Et le pirate pleurait, comme un gamin, incapable de se retenir comme n'importe quel adulte le ferait! Incapable de gérer ses émotions. Instable face aux mouvements d'humeur qui l'assaillaient sans arrêt.
Il pleurait sans barrière, même face a un inconnu.
Il fallait dire que le livreur ne lui faisait pas bien peur, il savait bien, au fond, qu'il lui suffirait de pas grand chose pour le découper, même si lorsqu'il faisait les gros yeux, sur le coup, ca l’impressionnait!
Mais pour l'instant, le moment ne s'y prêtait en rien.

Zane avait disparu! Depuis combien de temps?
Des jours... Mais combien?
Si ca se trouve, cela faisait des semaines! Et il n'arrivait pas.. non! Il n'arrivait pas a s'en souvenir!
Un nouveau sanglot le secoua tout entier alors que ses larmes dévalaient ses joues.
Depuis combien de temps Zane avait-il disparu?
Depuis combien de nuits le hamac restait froid?
"Je sais plus... je sais pas..." Geignait le flibustier entre deux hoquets de pleure, et puis, Pretty s'approcha de lui, levant les mains jusqu’à son visage, les posant sur ses joues et essuyant ses larmes du bout des doigts.
Elles étaient chaude, ses paumes, elles avaient tout de réconfortant, faisant fondre un peu plus le pirate dont le cœur fragile s'effritait encore et encore.

La Fausseté déposa un baiser sur le coin des yeux de Wilhelm qui les ferma en tremblant comme si soudain la température avait baissé d'un cran autour d'eux.
Bien sur, en réalité, il n'en était rien. Le soleil tapait toujours aussi fort aux alentours.
Et alors qu'elle le guidait en ce sens, le pirate se laissa aller dans un câlin, laissant la garçonne le serrer dans ses bras frêles avec douceur et gentillesse.

"Chhhht...." Faisait-elle doucement, pour le calmer. "Là, tout va bien. Je suis là." DogFish renifla contre le livreur, se calmant dans ses bras, passant les siens autour de Pretty, le serrant un peu plus contre lui, calant une de ses mains sur son cou comme pour en chercher la chaleur. Il avait froid dans la fournaise, le pirate.
Mais la blondinette arrivait a le calmer. Sa voix et ses gestes étaient doux, rassurant. Est ce que c'était ca d'avoir une maman? Il la serra un peu plus fort, mais sans l’étouffer pour autant, comme s'il s’agrippait a une bouée de sauvetage.
Une mère, il n'en avait jamais eu.

"Tu n'es pas seul."
Ajouta Pretty tout en lui embrassant de nouveau la tempe, et Wilhelm la serra un peu plus fort encore contre lui.

Vraiment? Il n'était pas seul? DogFish en cet instant peinait a le croire!
Si Zane était mort... En y songeant, le pirate resserra un peu plus sa prise, ne prenant plus garde a sa force. Si Zane était mort, alors si! Cette fois il serait vraiment seul!
Sa prise se faisait de plus en plus forte sur Pretty, l’écrasant contre lui sans même que le flibustier ne s'en rende compte.
Si Zane était mort... Que restait-il? Les larmes continuaient de couler, comme tirées d'une source intarissable.

Wilhelm paraissait si jeune en cet instant, un enfant oui! Mais il n'en était pas un! Il était un adulte de presque la trentaine, entrainé et aguerri! Un pirate qui savait se battre et était capable sur une montée d’adrénaline de trancher une cheville, os compris d'un seul coup sec, avec l'une de ses machettes!
Il avait de la force, surtout dans les bras, et alors qu'il serrait le jeune garçon, lui coupant la respiration, c'était les os de Pretty qui risquaient de grincer sous la pression!







"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 483
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   Dim 17 Avr 2016 - 5:20

Il s'était fait avoir. Comme un idiot. Comme l'idiot compatissant empathique et trop gentil qu'il était. Il aurait dû le voir venir, pourtant ! Il aurait dû savoir qu'accorder derechef trop de confiance au Pirate était une mauvaise idée. Une idée plus mauvaise et plus suicidaire que toutes celles qu'il avait déjà eu, en tout cas.
Parce que, à présent, Pretty était piégé. Il avait pourtant senti l'étreinte, tout d'abord étonnement douce et délicate, se resserrer. Lentement mais sûrement. Il l'avait clairement senti mais n'avait pas réagi ; il avait eu la sensation que le câlin se révélait plus être un appel à l'aide que la menace d'une mort par étouffement prochaine.
Il y avait vraiment cru l'espace d'un instant, à ces larmichettes et à l'éclat de détresse qui brillait dans le regard du Pied-Beau comme un bout de verre coupant.

Mais le Pirate avait été à l'évidence plus malin que lui. L'enfant suffoquait désormais sous une étreinte si puissante, sentait ses os ployer d'une façon tout à fait atroce à l'intérieur de son corps. Le souffle lui manquait, hachait sa respiration, la coupait. Il ne parvenait même pas à tousser. A peine si un gémissement de douleur s'échappait de ses lèvres. La grimace qui tordait les traits de son visage était en revanche bien visible ; pas pour le matelot cependant, qui gardait sa tête enfouie sur l'épaule de La Fausseté.
La Fausseté avait été joliment roulé dans la farine.
Est-ce qu'il allait mourir, maintenant ? Non. Il ne voulait pas mourir. Il ne mourrait pas ! Et c'était trop bête, de mourir à cause d'un câlin ! Pas comme ça ! Surtout pas !

Pretty remua ; parvint à peine à gigoter. Inutile. Il n'y arriverait pas comme ça. L'air lui manquait.
Il le méritait au fond, hein ? A force de trop jouer avec le feu, il fallait bien qu'il finisse par s'y brûler un jour. Mais ce n'était pas une raison pour le réduire en cendre, ô non. Il ne comptait pas se faire presser de la sorte comme un citron sans réagir et attendre en sanglotant piteusement comme ce Pirate la mort et-...
Sangloter ? Piteusement ? Pirate ?
Pleurer ?

Pretty grimaça de plus belle tandis qu'il s'efforçait de porter ses sens au-delà de sa douleur. Il était cloué sur place et incapable de bouger ; cependant il sentait encore contre lui les sanglots désespérés de Doggy-chou, et plus encore il l'entendait pleurer.
Et les larmes qui continuait de couler sur son épaule.

Le Livreur réalisa dans un éclair de compréhension que ce qu'il avait instantanément cru être un piège n'en était en réalité pas un. Absolument pas.
Le Pied-Beau souffrait seulement trop fort pour être capable de maîtriser sa force plus longtemps. Et de la force... Il en avait ! C'était herculéen ! Le Perdu était incapable de bouger le petit doigt.

Tout comme il était incapable de gonfler ses poumons d'air et d'oxygéner son corps correctement. Il poussa un petit gémissement. Ce n'était pas parce que la tentative de meurtre était involontaire qu'elle était moins présente ; cela la rendait juste pardonnable.
Peut-être.

Quoi qu'il en fut Pretty devait se sortir de ce pétrin, et en vitesse. Avant que ses côtes d'enfant ne soient brisées sous la puissance de l'adulte.
C'était la situation de danger la plus improbable dans laquelle il s'était jamais retrouvé. Mourir par un câlin. Ha.

Pretty fit travailler ses méninges. Se demanda si frapper le Pirate à un endroit stratégique ne lui ferait pas lâcher sa prise. Probablement que oui. Mais c'était une très mauvaise idée s'il souhaitait rester en bon terme avec lui à vrai dire.

Alors, Pretty décida de faire ce qu'il savait le mieux faire.
Il glissa tant bien que mal -plutôt mal d'ailleurs- ses mains sur les flancs du Pirate et, finalement, commença à le chatouiller sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Se sortir d'un mauvais pas ~ Wilhelm DogFish
» Le loup et l'agneau ~ Wilhelm DogFish
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Peut-on être fondamentalement mauvais à Magic et le rester?
» mon 1er Jeu : AIDE MOI A SORTIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-