Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Mer 30 Déc 2015 - 9:19

Large sourire, un sourire sans âme. Ni de volonté de le faire passer pour vrai, ni de volonté de ne pas sourire. Ce sourire que l’on affiche, parce qu’une voix tout au fond de l’esprit, répète qu’il faut sourire. Toujours. C’est important, sinon elle sera triste, sinon l’autre sera fâchée.
Le passé dévoré laissait tout de même des traces, d’affreuses traces d’avant.

Le Joker rangeait ses cartes, les yeux toujours fixés par la fenêtre, la petite n’était plus visible, cependant l’extérieur était intéressant. Chaque personne, chaque pion, avait un intérêt caché.

Et la fouine demandait encore des éléments, il faut préparer un plateau de jeu.

La main droite vint enrouler l’index dans la tressette du Raccommodeur.

Les iris d’absinthe dirigées dans le vide du monde au dehors de la Mercerie, avec encore ce sourire vide, une fosse. On la voit, mais c’est vide, il faudrait ne pas tomber dedans.

- Je te dirai ce qu’il faudra que tu saches, t’inquiète pas.

Un temps.
Une enroulade de cheveux plus tard.

- Des victimes à toi…

Les mots avaient été soufflés, pas plus pleins que le sourire. Et pourtant le Joker n’avait pas encore les cernes de fatigue que le Tyran lui ferait apparaître plus tard.
Des victimes, c’était risqué.
Si ça ne correspondait pas au Jeu, que faire ? Tout pourrait se désossé, tout pourrait tomber. C’était une science exacte, chaque carte et poupée à sa place.

- Tu peux mais…

Les sourcils se froncèrent légèrement, avant de se relever en arc pendant que les prunelles se dirigeaient à nouveau sur le Diplomate.
Un air ailleurs, le Joueur devait le dire lui-même. Venir de lui-même sur le plateau de Jeu pour mettre les choses correctement.

- Tu peux, mais ça ne doit pas déranger le Jeu. Tout est ordré, tout est calculé. Réfléchis bien avant, pense aux diverses possibilités de réponses des évènements qui pourraient s’en suivre.

Le Joker savait que le monde en faisait qu’à sa tête parfois, faisant sauter des niveaux de jeu. Passant d’une zone safe à une zone hostile.
Pit paraissait fatigué, comme un écho du futur. Le Raccommodeur gloussa, et prit le visage de Weasel dans ses mains, le sourire plus grand.

Ça l’amusait.

- Ce sera la première phase du Jeu, plus tard, il y aura la seconde phase. Et elle sera à mourir de rire. Tu verras.

Il le relâcha, le sourire revenant à son état plus restreint. Les yeux à nouveau dans le vague, une inspiration plus ou moins tremblante. Et encore, les sourcils se froncèrent. Le corps avait mal. Ça ne faisait pas longtemps que le Joker était parmi les Enfant Perdus. Tout n’était pas encore dévoré. Cette angoisse était présente, encore, et Pit avait une vague idée de ce qu’il en était. De cette angoisse.

Il n’y avait pas d’adultes. Il n’y avait personne d’avant.
Du moins, il n’en avait pas croisé, et il fallait que cela reste ainsi. Du moins, tant que sa mémoire n’était pas encore complètement digérée.

Pit se calma alors qu’il trouvait appui pour son dos à la paroi à côté de la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 74
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/3 il y a de la place pour tout le monde !
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Jeu 31 Déc 2015 - 11:47

Le Raccommodeur, qui semblait quelques peu absent, assura qu'il lui apprendra tout ce qu'il devra savoir, tortittant la tresse au côtê droit de son visage. Weasel regarda machinalement ses cheveux, soulevant une mèche côté gauche. Celle-ci avait toujours été plus longue, il ne savait pas exactement pourquoi et s'en fichait un peu. Quand il réfléchit, il a plus tendace à tripoter son harmonica dans sa poche.
Puis, Pit lui dit qu'il pouvait avoir des victimes à lui, mais juste du moment que ça ne dérangeait pas son jeu, et qu'il devait penser aux évènements engendrés par la suite. Il disait que tout était ordonné, et ça se comprend. Weasel acquiesça.
Naturellement, qu'il s'attendait à ce que le Joker s'inquiète pour son Jeu. La fouine de Diplomate ne comptait pas faire de vagues -du moins, pas trop- sur ce point, mais il mourrait d'envie de marquer déja un oeu son indépendance, de mettre quelque chose en parallèle du Jeu. Un truc à lui, il faudrait qu'il cogite là-dessus.
Avec un grand sourire, il se mit au garde-à-vous, fixant Pit qui le regardait justement. Joyeusement, il s'exclama ensuite :

- Aucun problème, Chef ! ~

Son sourire se fit plus grand, mais disparut presque aussitôt alors que son interlocuteur avait décidé de lui prendre les joues. Une mine étonnée se peignit sur le visage du Loyal. Mince, pourquoi il faisait ça, lui ?

- Ce sera la première phase du Jeu, plus tard, il y aura la seconde phase. Et elle sera à mourir de rire. Tu verras.

- Ouais, j'en doute pas, mais... tu peux me lâcher, par contre ?


Le blond finit par le relâcher. Non, le Diplomaye n'aimait pas qu'on le touche sans son autorisation. Il avait gardé un semblant de réflexe, un genre de malaise qui se déclarait à chaque fois qu'on voulait l'attraper, ou tout simplement lorsqu'on lui choppait les joues, même doucement, comme ça.
Sans trop le savoir, il se rappelait que ses employeurs le menaçaient ainsi, par exemple d'un "Écoute petit ! Si tu fais pas ça..." et leurs gros doigts appuyaient sur les joues du gamin, qui pouvait sentir tout près de son visage leur haleine puant la clope et l'alcool. Il leur arrivait aussi de l'attraper par les habits lorsqu'il voulait se sauver un peu trop vite. En fait, Weasel le faisait instinctivement, face aux autres. Cela lui arrivait parfois de les rattraper par les habits lorsqu'il voulait leur parler...

Il avait cependant décelé une attitute étrange chez son interlocuteur. Comme si quelque chose le dérangeait, et qu'il souffrait, il ne savait pourquoi.
Lorsque celui-ci vint s'appuyer au mur à côté de la fenêtre, le Diplomate fit de même juste à côté de lui. Il passa un petit moment à le regarder, puis prit un ton un peu désolé, comme s'il s'inquiétait -alors qu'il était juste curieux- pour demander :

- Hep, t'es sûr que ça va ? Tu tirais une de ces têtes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Lun 4 Jan 2016 - 19:42

Le visage presque face au plafond, comme si ce serait plus simple pour l’île d’aspirer le passé, le Raccommodeur laissa le temps passer jusqu’à ce que les mots de son acolyte –apparemment- lui firent quitter l’observation des planches du toit. Sec, les iris d’absinthe, déjà nourries par la chère Fée Verte mais l’adolescent l’ignorait, se figèrent sur la source de la voix emportée dans les airs de cette Mercerie dont l’avenir allait puer le sucre et le poker.

Un temps, c’était qu’il était curieux le Diplomate. Que lui dire ? Que cacher ? Franc ou bluff ? Trop usent du bluff, et si… la vérité était plus alléchante. Oui elle l’était. Pit, ça l’angoissait, mais d’un côté il était encore conscient et se rassurait. Il savait que ça ne reviendrait pas. Il le savait il en était plus que sûr.
Pourquoi ne pas jouer, se servir du passé ? Ils mentent tous s’ils disent qu’ils n’ont pas vécu la même chose.

- C’est rien, juste un souvenir d’avant. J’ai encore quelques petites séquelles, je suis pas si ancien après tout, et même avec de la volonté... j'ai jamais pu m'y faire complètement.

Un léger rire.
Il arrivait à relativiser, en quelque sorte, quand il le voulait bien. Parce que parfois, il avait tout de même son angoisse qui demeurait. Même en sachant pertinemment que c’était fini. Il avait l’impression que ça empirait avec le temps en fait. Plus il oublierait, plus il s’inquièterait.
Logique ou non ? Grande question pour le fonctionnement de la cervelle du Joker.

Large sourire, ce sourire tordu, ce sourire qui devenait de moins en moins juste au fil du temps. Quelque chose plus proche de cet antagoniste de Comics que d’un sympathique bonhomme souriant.

- Tu sais, ce que les adultes aiment faire et faire faire aux enfants, ça reste gravé dans la chair.

Pit pensait vraiment que son interlocuteur comprendrait de quoi il parlait, pensant vraiment que c’était une norme commune à tous. Du moins, au adolescent dès le début de ce chemin jusqu’à la métamorphose adulte. Métamorphose stoppée grâce à Peter Pan, non ?

Un temps, ça revenait. Un regard vers la porte. Mais quel idiot ! Comme si elle allait revenir ! Ici c’était le domaine des Garçons Perdus.

Il se releva aussi sec, le sourire disparu, mais un rire dissonant et nerveux reprit place. Il se pressa vers la porte avant de se retourner et de lancer à Weasel.

- Viens maintenant, je dois m’occuper l’esprit, sinon j’aurait putain de mal aux boyaux.

Puis le Joker rit et marcha, décidé, jusqu’à l’extérieur de la Mercerie. Droite, gauche, il fallait aller tout droit en fait.
Un coup d’œil pour voir si le Loyal le suivait.

- Allez, tu vas voir, on va jouer un peu.

Ce n’était pas la fillette aux nattes qui était visée, mais un Garçon d’une dizaine d’années. Qu’est-ce qu’il avait fait ? Il avait passé des niveaux sans doute. Et le Joker avait l’argument du Grandissement en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 74
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/3 il y a de la place pour tout le monde !
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Jeu 28 Jan 2016 - 23:52


C'était rien, qu'il disait, ça venait d'avant, et il arrivait pas à oublier. Il rajouta qu'il faisait en gros parti des "derniers arrivés". Du moins, les derniers arrivés sur le plan mental. Il faut le comprendre comme ça : les "derniers à oublier".
Weasel, lui, faisait vraiment parti des derniers arrivés au sens propre du terme. Quelques jours étaient seulement passés depuis son arrivée sur l'Île. Il s'y plaisait, il le savait, mais il errait sans but précis... jusqu'à maintenant.

Parce que Pit lui en avait trouvé un, de but.

Alors que son regard partait ailleurs, il revint machinalement sur le Joker alors que celui-ci lui servait un grand sourire, étrange. Un peu tordu.
Bah, ce n'était pas si grave. Peut être était-il un peu fou. Peut être qu'il l'était lui aussi ? Dans ce cas, ça ferait une sacré paire de détraqués, ça pourrait être dangereux...

Comme les racailles du Bronx, à passer de la coco dans tous les coins, ou à se rassembler pour venir assassiner ce monsieur qui n'avait pas donné l'argent qu'on lui avait réclamé...

Non, pas aussi dangereux que cela, se disait la fouine en secouant énergiquement la tête. Il n'y aurait pas de trafic de ce genre de larchandises, ici. Ce serait des cookies, ou autre. Et il n'est pas question d'argent, ici. On en a pas besoin, non, on en a pas besoin...
Les yeux écarquillés, des bruits de coups de feu et de cris retentissaient dans l'esprit du Diplomate. Il fixait un point quelconque devant lui, point qu'il ne regardait pas. Tout était noir devant ses yeux, il écoutait, juste. Il écoutait.

- Tu sais, ce que les adultes aiment faire et faire faire aux enfants, ça reste gravé dans la chair.

Un temps. Entre les coups de feu et l'américano-quelquechose gueulé par un de ces voyous, il y avait la voix du Raccommodeur. Toujours perdu dans ce vacarme assourdissant auquel il avait eu le droit, en tant que simple spectateur, dans ce foutu Monde Ordinaire, le Loyal répondit, d'une voix qui semblait lointaine, absente, monotone :

- On a pas été élevés... dans le même milieu.

Il comprenait ce qu'il voulait dire, bien qu'il lui ait fallu un certain temps avant de réaliser l'ampleur des mots du Joker. Et surtout du sujet auquel il faisait allusion. D'ailleurs, il en fut surpris, que les gens inculquent à leurs enfants les rudiments de ce métier. Sois un bibelot, sois beau, et laisse-toi faire. C'était comme ça qu'on pouvait résumer, dans ce métier ? Sois beau et tais-toi ?
C'était quoi, le plus avantageux ? Se retrouver dans un gang pour faire office de messager et avoir si peu en retour ? Ou se contenter de se plier aux lubies de parfaits inconnus, avoir de l'argent en retour mais perdre sa dignité ?
C'était flou. Ce n'était pas qu'il s'en fichait, de ce qui était arrivé à Pit, mais il se souciait plus de sa pomme en l'instant présent. Enfin, de la scène de carnage sans images qui venait de prendre fin dans sa tête. C'était flou aussi. Des bribes de souvenirs terribles s'étaient rassemblées, donnant une production terrifiante, un peu comme un cauchemar.

Il suivit le blond sans dire un mot. C'est qu'il traçait, sans en avoir l'air, le bougre. D'un pas un peu mécanique, en plus. Il disait qu'ils allaient jouer.

- Faudrait. Comme ça ça me fait un exemple de ce que tu me proposes. Nan, mais se changer les idées c'est bien aussi...

L'air distrait qu'il affichait, avant de se replonger totalement dans l'atmosphère de l'Île, resta juste un petit moment après sa réplique. Son sourire de façade revint, celui qui n'exprime rien en particulier, c'est juste une habitude qu'il avait prise en arrivant ici. C'est pour inspirer la confiance. On a toujours tendance à se rapprocher des gens qui sourient plutôt que de ceux qui font la tête. C'est toujours plus agréable de voir quelqu'un qui sourit.

Ils marchaient en ligne droite, toujours droite, quand ils tombèrent sur deux gamins en grande discussion. Ho, ils ne devaient pas être très vieux, disons une dizaine d'années, bien que l'un des deux semblait légèrement plus grand. Celui qui était tourné vers eux riait... jusqu'à voir arriver les deux adolescents, au loin. Enfin, il semblait regarder Pit. Ce devait être un petit qui n'avait pas dû marcher droit. C'était donc celui-là qu'ils allaient voir ?

Brusquement, le gamin feignit d'avoir oublié de faire quelque chose. Trop loin pour entendre, Weasel ne put savoir ce qu'ils se disaient, mais le plus grand partit dans les fourrés avec un signe d'adieu. L'autre resta planté comme un piquet, reculant discrètement, comme s'il s'attendait à passer un sale quart d'heure.
À la vue de l'air dépité qu'affichait le gamin, le Diplomate eut comme un flash : il faisait le même genre de tête, avant. Quand il savait qu'il allait recevoir une bonne punition. Que ça allait lui faire peur, ou mal.
Machinalement, son sourire s'agrandit, alors qu'il accélérait le pas. Pour une fois que lui ne faisait pas cette tête là, quelqu'un le faisait à sa place... Et cela le ravissait !

- He ben gamin ! T'en tires une tête... t'aurais quelque chose à te reprocher ou quoi ? Me dis pas que c'est Pit qui te fait peur quand même... Il a rien d'effrayant !

Lâcha-t-il ironiquement, alors qu'il s'était prostré devant le gamin. Quelle serait sa réaction ? Son assurance reviendrait-elle ? Ou alors se ratatinerait-il d'avantage ? À moins qu'il ne s'enfuie, tout simplement ?
C'était le début d'une nouvelle expérience, qui promettait d'être enrichissante... et surtout bien distrayante !


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Sam 30 Jan 2016 - 22:23

La scène qui se présenta avait de quoi être plaisant. Le Joker avait le sourire large, presque inhumain. Et pourtant, il était tout autant que les autres Enfants perdus. L’un des deux partait, mais celui qui restait fut aussitôt abordé par Weasel.

Le Joker ricanait.

L’enfant ne comprit pas, d’après l’expression sur son visage entre inquiétude et surprise, pourquoi le Diplomate était là.
Une nouvelle carte en jeu. Les paroles du Loyal arrachèrent un rire à Pit qui venait à la hauteur de ce dernier.

Le Joker n’avait rien d’effrayant, depuis quand a-t-on peur des Bouffons de Roi, des Clowns ?
Le Joker riait.

Puis le rire cessa, presque net. Pit souriait simplement, et ses mots s’adressèrent d’abord à Weasel.

- Je suis même hilarant comme mec.

Puis les yeux d’absinthe se figèrent sur le Garçon Perdu. Tout sourire, mains dans les poches, avant de laisser les prunelles vaguer dans la direction par où était partie l’autre enfant.

- Tu sais que ça sert à rien de fuir, hein ? C’est bien, tu comprends bien les limites du plateau. Dis-moi…

Le regard revint sur le visage de l’enfant.

- Sais-tu à quel niveau tu te trouves ?

Gloussements en partie retenus. Puis il se pencha à la hauteur du Garçon Perdu, un Grimpeur.

- Le premier, il n’est pas bien méchant, et pourtant, tu sembles vouloir grimper un peu plus. C’est peut-être parce que tu es un Grimpeur ? Tu sais, j’attends encore mon cadeau.

Léger rire. Puis la suite.

- Et il est allé chercher quoi l’autre ?

Large sourire, mais il n’y avait pas vraiment de lueur amusée dans les prunelles du Joker. Le Raccommodeur n’avait pas encore entendu des mots qui pourraient l’amuser. Juste un gamin comme pris en faute.

Aucun son ne sortit de la bouche du jeune Grimpeur, comme bloqué, il ne parvenait pas à dire qu’il n’avait pas trouver ce que Pit avait demandé.

Pas de plumes d’oiseaux rares.

Ce ne fut qu’un non de la tête qui se montra.
Les paroles de Weasel n’avaient pas aidé à le mettre plus à l’aise, c’était ça que le Joker voulait de toute manière.
Lui, il n’avait jamais pu être complètement à l’aise, alors pourquoi prendre moult précautions pour ce tas de chair ? Sa peau pourrait être intéressante. Mais ça, ça n’atteindra l’intérêt du Joker que plus tard.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 74
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/3 il y a de la place pour tout le monde !
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Dim 31 Jan 2016 - 11:56

Le garçonnet s'était effectivement ratatiné un peu plus lorsque Pit vint lui aussi se mettre face à lui. Décidément, il n'était vraiment pas tranquille, le pauvre... Weasel ricana méchamment, histoire de le mettre un peu moins à l'aise. Il progitait de ce moment, où il semblait enfin être passé du statut de "victime" à celui de "bourreau".

- Je suis même hilarant comme mec.

- Bah ! Bien sûr, voyons ! S'il ne dit rien c'est qu'au fond il ne pense pas le contraire... Allez, gamin, souris !


Pas de réaction. Juste les yeux écarquillés, raide comme un piquet. Il semblait être tout à coup devenu muet comme une carpe, ne répondant aux questions du Raccommodeur que par de brèves négations de la tête.

- Han, tu as donné ta langue au chat ou quoi ?

Le Grimpeur ouvrit simplement la bouche, mais aucun son ne sortit. La fouine de Diplomate put lire sur ses lèvres qu'il s'agissait d'un "non", alors il insista, prenant un faux air exaspéré :

- Alors, dis-nous où est parti l'autre, dans ce cas !

Un temps. Le gamin se dandinait d'un pied sur l'autre, regardant nerveusement autour de lui. Finalement, d'une voix presque inaudible, il se décida à répondre :

- Je lui ai dit... de partir. Veux pas... le mêler à... mes affaires.

Weasel poussa un long "Hooooo d'accooord !" en roulant des yeux. Quel gentil petit garçon, qui ne voulait pas traîner son ami dans les affaires vaseuses auxquelles il était mêlé !
Weasel, lui, n'avait pas d'amis, avant. Il n'avait pas besoin de se soucier de traîner un tel ou un tel dans ses affaires, alors il ne comprenait pas vraiment cette notion d'amitié dont le Grimpeur face à eux faisait preuve.

Il se désintéressa un moment du garçonnet pour s'adresser à Pit, désignant brièvement leur petit interlocuteur :

- Au fait, il t'a fait quoi, lui ?

-J'AI RIEN FAIT C'EST LUI QUI ME TOURNE AUTOUR !


Explosa alors le jeune Grimpeur, qui baissa ensuite les yeux en se rendant compte de ce qu'il venait de dire. Le sourire de la fouine de Diplomate se fit plus grand. Voilà une réaction intéressante !
Lui n'avait jamais osé se rebiffer contre ses supérieurs. La seule fois qu'il avait eu le malheur de le faire, il l'avait senti passer. Dès lors, il n'avait plus recommencé...
Mais à quoi cela sert-il de se faire respecter en usant de la violence physique ? Dieu sait que les mots, s'ils sont bien employés, peuvent vous fendre le coeur, instaurer en votre esprit le trouble, la peur, l'angoisse ! Oui, pourquoi donc lever la main sur quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Dim 31 Jan 2016 - 15:59

Il fallait laisser Weasel jouer un peu, qu’il se lèche les babines en voyant dans quel jeu il était invité.
Pit se contentait de sourire, afficher le même sourire sans le bouger, toujours les yeux trop verts figés sur le Grimpeur.

Puis Weasel s’adressa à Pit, ce dernier n’eut pas le temps de répondre que le petit avait déjà affirmé sa pensée propre.
Les yeux de Pit se firent plus grands, surpris, mais amusés.

Il ricana de plus bel.

Le Joker pencha juste un peu la tête sur le côté. Tout sourire. Il ne serait pas le Joker sinon. Le Raccommodeur se pencha en avant, vers la pauvre cible.

- Tu ne devrais pas tant crier.

Peu pressé, un ton infiniment calme, les Jeux demandaient patience.
L’index sur la bouche, signe de silence non ?
Pit voulait que le Garçon Perdu se taise. Il n’avait plus envie de l’écouter. Même s’il lui avait pourtant posé des questions quelques instants auparavant.

Il se redressa et se tourna vers Weasel. Le Loyal avait aussi posé une question.

- Ce Grimpeur, je lui « tourne autour » parce qu’il cache quelque chose qui voudrait beaucoup grandir.

Un rire.
Puis il tourna de nouveau la tête en direction du gamin.

- Il faudrait pourtant m’écouter, sinon ça te mènera progressivement au bannissement. Tu ne penses pas ?

Il n’osait plus rien répondre, l’enfant. Et Pit n’avait pas changé son expression. Il n’y semblait pas avoir de trace d’émotion négative. Juste cet air sûr de lui.

- J’aime pas du tout être ignoré, encore moins qu’on ne m’écoute pas. Weasel, t’as une idée pour que ses oreilles marchent mieux ?

Un air bienveillant, presque doux.
Le Joker souriait toujours, de cet air qui n’avait pas changé depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 74
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/3 il y a de la place pour tout le monde !
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Dim 31 Jan 2016 - 17:17

Le calme, les deux adolescents en faisaient preuve tous les deux, même lorsque le petit débala tout ce qu'il avait sur le coeur. Pit lui demanda simplement de faire silence, ce qui fut fait tout de suite. C'est qu'il savait se faire obéir, le Joker...
Weasel regardait simultanément le Grimpeur et le Raccommodeur. Mettre le gamin mal à l'aise avait quelque chose de profondément agréable, comme une douce petite vengeance, celle qu'il attendait tant. Et puis, il n'était pas coupable, vu que le petit menaçait de grandir, apparemment ? Non, il n'était pas coupable. Juste méchant.

- J’aime pas du tout être ignoré, encore moins qu’on ne m’écoute pas. Weasel, t’as une idée pour que ses oreilles marchent mieux ?

Finit par demander le Joker à son futur et fidèle acolyte, qui prenait déja un certain goût à ce petit jeu. Celui-ci lui répondit, sur le même ton doux :

- Ce n'est sûrement pas un problème d'audition... Disons plutôt qu'il faudrait juste lui rappeler qu'il est observé...

Le gamin ouvrit de grands yeux. La peur d'entendre la suite se reflétait au fond de ses prunelles brun noisette. Il eut un brusque mouvement de recul lorsqu'il vit le Diplomate mettre prestement la main dans sa poche et en ressortir un boîtier, boîtier qu'il ouvrit et dont il exhiba le contenu devant les yeux du jeune Grimpeur.

- Il est beau hein ?

Le garçonnet hocha timidement la tête, alors que le Diplomate approcha l'instrument de ses lèvres, puis en joua quelques notes. Le garçonnet le fixait, sans vraiment comprendre ce qu'il faisait. Mais il avait l'air d'apprécier la musique.

- C'est un Marine Band de 1970... Il a un son magnifique, pas vrai ?

Reprit-il, observant son harmonica. Il baissa ensuite les yeux vers le gamin, qui hochait la tête en signe d'approbation.
Se mettant à sa hauteur, Weasel prit soin de bien le fixer dans les yeux. Au fur et à mesure qu'il parlait, son sourire s'agrandissait de plus en plus. Il disait, d'un air le plus doux possible :

- Moi, je joue des airs gais, contrairement à l'autre harmoniciste. Il t'arrivera d'entendre, tout près de toi, le son de l'harmonica, si d'aventure, tu désobéis à Pit... Comme ça, tu sauras que tu es observé, et inutile de faire la sourdre oreille, sinon je viendrais te chercher ! Pas de faux pas, mon petit...

Le Loyal se redressa, un grand sourire aux lèvres. En face de lui, le petit était immobile, comme tétanisé. Il n'osait plus bouger, et se contentait de regarder simultanément les deux adolescents qui lui faisaient face.

- Voilà ! Je t'assure qu'il va mieux marcher après ça.

Glissa-t-il au Joker, assez fier de ce qu'il venait de dire au gamin, tout en triturant son instrument de sa main droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Dim 20 Mar 2016 - 16:10

Le Joker laissa faire le Loyal, comme si c’était tout naturel. Il gardait ce large sourire tout le long, c’était que c’était amusant.
Pit approuva en quelque sorte, la manière de faire. Bien qu’il gloussait déjà.

Le Raccommodeur ne pouvait simplement pas toujours retenir ses rires et gloussements, rien de personnel.

Il y avait de quoi jubiler, c’était si drôle. Pourquoi pas s’amuser à se créer un petit monde ? Il ne livrerait pas les mêmes versions de ses buts ou plans aux personnes participant à son petit univers. Pas par mépris, mais par logique. Chacun doit suivre le plan de sa carte.

Ce que le Joker avait expliqué à Weasel était du vrai, pas besoin de modifier pour le moment.

- Ouais, excellente idée distinguée, Weasel.

Les yeux d’absinthe ne quittaient pas le Grimpeur, mais pourtant tout l’esprit était à l’écoute de ce que le Diplomate lui disait.
C’était amusant.
Pit fit un geste de la main au gamin, simple mouvement symbolisant l’attente qu’il dégage.

L’adolescent comptait tester déjà ce que la menace de musique allait bien faire par la suite, mais il ne doutait pas de la bonne idée.

Un soupir de contentement s’évapora du Raccommodeur qui en profita pour s’étirer.

- Belle idée ouais. Tu serais une bonne pair d’yeux en tout cas. Alors, si ça t’amuse de jouer, on continue comme ça.

Un rire, puis il prit le Diplomate sous le bras, par les épaules.
Le Joker était tactile, parce qu’il avait toujours dû l’être. Alors bon, il avait compris que ça aidait des fois.

- Je vais t’intégrer dans mon Jeu, mais je veux que tu m’écoutes toujours, et sache surtout une chose…

Le sourire changea étrangement, et une lueur particulière naquit dans les lacs trop verts.

-… je ne supporte pas qu’on m’ignore.

Voix mielleuse à souhait.
Il avait été entraîné à ça pendant des années après tout.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 74
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/3 il y a de la place pour tout le monde !
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Lun 28 Mar 2016 - 15:36


Weasel se sentait étrangement bien après avoir fait comprendre au gamin qu'il risquait de l'avoir sur le dos s'il ne marchait pas droit. C'est gonflé d'orgueil, avec en lui une délicieuse sensation de domination, qu'il écouta ce que disait le Raccommodeur qui paraissait satisfait, juste à côté de lui.

- Belle idée ouais. Tu serais une bonne pair d’yeux en tout cas. Alors, si ça t’amuse de jouer, on continue comme ça.

- Si le concept lui-même ne m'amusait pas, j'aurais jamais trouvé des choses pareilles, et même, j'aurais jamais accepté de me prêter au jeu tout court.


Lui répondit le Diplomate du tac-au-tac, alors que Pit le prenait déja sous le bras. Ah, c'était un peu brusque, cela déplut à la fouine qui fit une magnifique grimace, mêlée entre gêne et anxiété. Il pouvait sans problème rentrer dans le "périmètre de sécurité", "l'espace privé" des personnes, mais à l'inverse, lui n'aimait pas que l'on perturbe le sien sans lui demander la permission.
C'était que les porto-ricains par lesquels il s'était vu embauché le traitaient ainsi, lui faisaient peur. C'étit toujours pour lui demander quelque chose de mauvais, ou même, plus fréquemment, lui passer un savon. Un sacré savon. L'un d'eux s'approchait, le plaquait bien contre lui en lui entourant les épules de son bras, et disait d'un ton froid, envoyant des voluptes de fumées de cigarettes au visage du jeune gamin, faiblard, qu'était Weasel : "Michael, t'as fait n'importe quoi... Tu sais ce que tu mérites..."
Le Diplomate eut un grand frisson lorsqu'il se rappela de ce souvenir devenu quelques peu flou. Qu'il s'en aille ! Qu'il s'évapore vite, qu'il disparaisse une bonne fois pour toutes, ainsi que tout ceux qui lui dont liés, et qui datent d'avant !

Pendant ce temps, Pit parlait de l'intégrer dans son Jeu à quelques conditions simples : qu'il l'écoute et qu'il ne l'ignore pas. Tiens, quelle étrange seconde condition ! Cela fit réagir Weasel, dont l'esprit sortait tout doucement de ces mauvais souvenirs du Monde Ordinaire.
La fouine tourna vers le Joker un regard à la fois interrogateur et amusé, avant de demander, un brin taquin :

- Sérieusement, faut pas t'en faire pour ça ! De mon côté, dès que j'ai un ragot croustillant, je viendrai te le rapporter. En ce qui concerne les autres...

Il jeta un bref coup d'oeil plus bas, là où devait se tenir le Perdu qui était à deux doigts de se pisser dessus. Il avait disparu, ayant profité de la discussion des deux adolescents qui ne lui accordaient plus d'attention, pour prendre la poudre d'escampette. Le Loyal regarda à gauche, puis à droite, sans pouvoir retrouver le fuyard. Il haussa brièvement les épaules, puis continua sur sa lancée :

- ...Ils ne t'ignorent pas, mais te fuient et redoutent ta réaction par rapport à leur désobéissance. Mais je suis sûr qu'au fond d'eux, ils ont peur, tellement peur... et je suis presque certain que toi, l'idée de te devoir quelque chose, les hante... Donc tu es loin d'être invisible, pour eux.

Il exposait sa pensée, le Diplomate, il aimait bien donner son avis. Juste pour le plaisir d'être écouté, approuvé. Ce qui n'avait jamais été le cas avant.
De plus, avant, Micha exécutait, il ne pipait mot; il n'en avait pas le droit. Maintenant, c'était différent, car au Grand Arbre, il n'y a pas d'adultes pour le dominer. Il pouvait enfin se réserver ce rôle. De dominant. Comme il venait de le montrer au gamin.
Et il y a ceux qui sont au même niveau que lui, qui veulent avoir le contrôle, comme Pit. Ceux là, il pouvait les traiter sur le même pied d'égalité.

- La preuve, le petit a fui. Un peu plus et il en mouillait son pantalon.

Rajouta-t-il enfin, d'un air un peu nonchalant, décontracté, toujours avec un sourire en coin.
C'est tellement bon de se faire ainsi respecter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Sam 16 Avr 2016 - 14:30

Les paroles du Diplomate avaient tout pour plaire. Et surtout, confortaient l’idée de ne jamais plus être ignoré. Pas comme avant, pas comme avec cette truie, avide d’argent sans doute.
Il aurait fallu y retourner, pour corriger aussi dans le monde Ordinaire, pour qu’on remette les pièces en place. Ce n’était plus lui la carte que l’on utilisait sur le plateau de jeu. Maintenant, les filles, les mères, étaient des Poupées. Plus ou moins utilisées. Les autres, étaient les cartes. On les utilise d’autres manières.

Tous, il font tous partie du Jeu. PERSONNE n’y échappe. Personne n’était au-dessus du Joueur. Le Joueur qui se terrait derrière la pièce du Joker. Le pion qu’il voulait bien avancer lui-même. Et parfois, refaire surface. Effacer ce sourire qui ne visait qu’à agacer les autres. Qu’ils lisent en lui ou non, ça n’avait aucune importance. Aucune.

Il fallait toujours sourire, sans jamais s’arrêter. Jamais.

Même si pour ça, il faudra tailler la bouche en croissant.

Le Joker gloussait, mains dans les poches.
Son emplacement actuel sur le plateau de jeu ne réduisait un peu ses mouvements, mais ce n’était pas grave. Pour le moment, pas besoin de plus d’influence. Il suffisait de doucement grimper, marcher sur les cases. Jouer avec les Poupées douces, puis tirer les bonnes cartes. Ajouter de nouvelles pièces.

Large sourire, tout en observant grandement les cartes amusantes qui se présentait, qui parlait et qui souriait comme un miroir.
Les iris d’absinthe retenaient cette tête. Et l’Absinthe chuchotera quoi en faire. Sa voix sait murmurer pour atteindre le Joueur.

Un rire, un grand rire qui lui fit se prendre les côtes avant de parvenir à se calmer.

- Ouais, je vois pourquoi t’es un Diplo’.

Grand sourire. À s’en déchirer les joues, typique du Joker, non ?

- Je t’ai parlé de la suite du Jeu ? La seconde partie, celle qui concerne les adultes.

Le regard se fit soudainement plus perçant, le Joueur revenait sur le plateau. À la hauteur des autres.
Pour parler de son projet, d’un de ses projets. Juste préciser ce qui allait se passer, que rien en restait en place pour toujours. Il ne fallait pas prendre pour acquis ce qui avait été attrapé ou mis en place. Il fallait prendre des précautions.

Si le Joker n’avait presque pas d’instinct de survie, il savait protéger ses arrières. Surtout pour le Jeu. Il n’en révélait jamais l’entièreté, juste ce qu’il fallait que son acolyte sache. De même pour les autres.

Toujours garder le contrôle, c’était très important. Infiniment important même.

Large sourire, toujours.

Cette seconde partie, il lui faudra prévoir le prochain coup.

Puis les iris d’absinthe vinrent se poser sur des fleurs, un peu plus loin. Le sourire n’avait plus cette attitude malsaine.
Le Raccommodeur se dirigea vers les végétaux sans vraiment se soucier de ce qui se passait autour de lui, il se baissa et les cueillit. Pas de Poupée dans les parages pour le moment, il faudra se mettre à en chercher. Il ne comptait pas se promener avec ses fleurs ab aeternam.

En se redressant, il reprit ce sourire mauvais. Restant fidèle à lui-même, toujours.

- Weasel, il y aura aussi la préparation de la transition entre les deux parties. Ça demande de la finesse, je t’en parlerai le moment venu. Ça aussi tu peux le garder dans ta caboche et non sur ta langue ?

Un ricanement, le regard en coin, les lacs d’absinthe sur le Loyal. Loyal envers qui d’ailleurs ?

Il était tout à l’écoute, même s’il se détacha ensuite. Pour inciter le Diplomate à le suivre, encore.
Pit croisa enfin la route d’une demoiselle, à laquelle il offrit une des fleurs qu’il tenait. Avec un grand sourire et un compliment. De quoi la faire glousser un peu.

L’attention revint ensuite sur cet acolyte amusant.

- J’ai des projets un peu… plus sombres aussi. Enfin, ce sont des tests. Mais ceux-ci, je dois t’avouer que je suis pas sûr de pouvoir t’en faire part. Je sais pas ce que tes oreilles peuvent entendre, ou non.

Un projet particulier, qui ne serait qu’à demi-mot révélé. Puisque pas encore commencé, et surtout… loin d’être éthique.
Encore moins que la manipulation, cette dernière restait très humaine au fond.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 74
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/3 il y a de la place pour tout le monde !
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Mar 19 Avr 2016 - 21:32

Impossible de savoir ce à quoi Pit pouvait penser, mais apparemment, ça devait être marrent. Il partit subitementd'un grand éclat de rire, jusqu'à s'en tenir les côtes, alors qu'il était en train de glousser, mains dans les poches. Il avait l'air plongé dans une intense observation des gens aux alentours. Qui sait ce qui se tramait dans sa tête.
Weasel restait coi, l'air un peu suspicieux et gêné, en attendant que le Joker se calme. Faut pas le brusquer ainsi, Weasel, il se demande ce qui se passe, sinon. Enfin, d'un autre côté, il se doute aussi un peu que son "nouveau pote avec qui il pourrait faire les 400 coups" était pas bien net non plus.

- Ouais, je vois pourquoi t’es un Diplo’.

Finit par dire le Raccommodeur avec un grand sourire malsain. Ouais, il était vraiment pas net, en fait. Mais c'est pas bien grave. De son côté, le Loyal se gonflait d'orgueil à cette réplique, ricanant un peu avec un air satisfait. Au moins, il faisait bien son job, apparemment. Ça s'annonçait bien pour la suite.
Puis, un mot résonna à ses oreilles, le faisant se calmer instinctivement. Il ouvrit de grands yeux, visiblement mal à l'aise, mais esquissa un sourire, suivit d'un rire gêné presque inaudible.

- Les adultes ? Non...

Le regard du blond changea, pendant un instant. Weasel, curieux, ne pipait mot, et attendait de voir ce qu'il se passe. Il lui semblait que Pit voulait lui dire quelque chose, mais qu'il s'abstenait. Ou il choisissait bien ses mots, peut être.
Ou peut être était-ce juste une impression, vu qu'il se dirigeait maintenant vers des fleurs, pour en cueillir. Le Diplomate, quant à lui, ne bougeait pas, triturant pensivement son harmonica.

- Weasel, il y aura aussi la préparation de la transition entre les deux parties. Ça demande de la finesse, je t’en parlerai le moment venu. Ça aussi tu peux le garder dans ta caboche et non sur ta langue ?

- Ah ! Oui oui, bien sûr.


L'interpellation l'avait fait sursauter, et, se concentrant enfin sur le moment présent, il suivit Pit qui s'éloignait un peu plus loin. Ces hostoires de transition turlupinaient un peu la fouine de Diplomate. C'est qu'il voulait savoir, il n'aimait pas du tout les surprises ou le suspense... Autant dire que là, il en était tendu, et presque vexé. Mais il ne voulait pas se montrer pressant tout de même. Il saura.
Puis, ils croisèrent une jeune Perdue, à qui Pit offrit une fleur. Galant, galant, le Joker. C'était une stratégie, aussi ? Mais qu'est-ce qu'il avait avec les filles ?
Weasel, lui, n'ira jamais jusqu'à leur offrir des choses. Juste, leur dire ce qu'elles veulent, et ça suffit. C'est comme ça avec tout le monde, en fait. Trouver un point sensible pour les faire réagir comme on veut...

Il faut bien le dire, le Diplomate semblait plus distrait. Pourtant, ce n'était qu'une façade. Bien qu'il regardait un peu partout autour de lui, mine de rien, c'est qu'il écoutait attentivement ce que Pit disait ! Il parlait de sombres projets. Cela attisa la curiosité de la fouine, qui affichait un petit air malin, un petit sourire en coin.
Il fut déçu et mécontent lorsquele blond ajouta qu'il hésitait à lui en dire plus. Alors, bien décidé à lui faire cracher le morceau, Weasel planta ses iris noisette dans le vert de celles de son interlocuteur, et voulut se faire un peu pressant.

- Ho, dis-moi ça, allez ! Je hais le suspense ! Peu importe ce que c'est, je le garde pour moi !

Fit-il, visiblement un peu vexé qu'il ne lui dise rien. On aurait presque dit un gamin qui voulait savoir ce que c'est que sa surprise. Et il n'allait pas s'arrêter là !

- Si tu ne voulais vraiment rien me raconter, tu n'aurais sûrement pas commencé à en parler ! Maintenant, tu n'as plus qu'à tout me dire !

Rajouta-t-il sur un ton plus déterminé, ayant un peu comme des accents de condamnation. "Tu en as trop dit... Maintenant, accouche !"
C'était en gros le résumé, mais dit d'une façon moins aggressive. Quoique.

- De toute façon, je suis pas du genre à abandonner un projet commencé, donc je te suivrai.

Finit-il par dire tout en s'asseyant en dessous d'un arbre, s'appuyant au tronc, il en avait marre d'être debout.
Après, cela lui permettra de cerner un peu mieux le "personnage" de Pit. Mettre une catégorie, peut être même faire une comparaison avec ces figures des multiples histoires qu'il avait lues... Théâtre, romans, ces deux genres restaient ces préférés, et autant dire qu'il s'y connaissait en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Sam 7 Mai 2016 - 18:21

Large sourire encore. Toujours le même refrain, sans jamais un couplet pour changer.

Il écoutait Weasel raconter des trucs, pour que le Joker lui révèle la suite qui viendrait un jour. Il observa le Diplomate aller se ficher au pied d’un arbre. Le Loyal disait rester à la suite, pour ne pas abandonner le projet.

Un temps, Pit reprit ses cartes, qu’il mélangea. Les claquant dans plusieurs styles de mixage de ces morceaux de cartons. Il tira une carte au bol, il s’agissait d’un as de pique joliment décoré. Le sourire s’agrandit à déchirer les joues, un jour quelqu’un pourrait le lui graver sur le visage, ce sourire vide de sens.

Les yeux d’absinthe fixèrent le Loyal, perçants. Ils ne tolèreraient aucune trahison. Jamais, pas la moindre.

Il le prendrait comme une manière de l’ignorer. Et c’était le pire à faire, ou non. Tout dépendait de son humeur, et aujourd’hui, il le pensait.

D’un pas décidé, il marcha jusqu’à Weasel. Lui présentant le visage de pique supérieur au roi, du bout des doigts. Proche, sans doute dans cette fameuse zone privée que tout être humain avait, mais qui n’existait plus pour Pit depuis ses treize ans déjà.
Le Joker accompagnait la carte, intrusif, mais Weasel allait jouer avec lui, non ? Un joli Valet de trèfle peut-être ? Qui apprendrait vite, très vite à ficher des bâtons dans les roues des imbéciles cartes et poupée pas fichues de suivre les règles de SON jeu. Du Jeu.

- La suite…

Un peu chuchoté, mais emplie d’un gloussement, et d’un sorte d’impatience qu’il saura maîtriser dans ses plans futurs.

- … c’est de jouer depuis l’autre camps, pour continuer de garder le pouvoir, la main mise sur ce qui se passe. Et là, t’auras un grand rôle, aussi symbolique parfois. Pendant que je serai ailleurs, pour te donner les marches à suivre.

Un rire, tout en s’éloignant du Loyal.

Il reculait un peu, se mettant debout.

Large sourire satisfait, mains à nouveaux dans les poches.

- Les fleurs et les mots doux, c’est que des bonbons que l’on donne aux chiens, pour les éduquer. Pour les mettre en confiance, pour les posséder.

Sourire mauvais. Mais toujours sourire. C’était la règle d’or. C’était jouissif d’imaginer agacer les autres juste en souriant, parce que ça agaçait cette sale bonne femme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 74
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/3 il y a de la place pour tout le monde !
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Mar 10 Mai 2016 - 0:22


Cela se voyait, Pit écoutait. Mais il mit un peu de temps avant de venir tenir compagnie au Diplomate. Il s'amusait bien avec ses cartes, et un sourire étrange se peignit sur ses lèvres lorsqu'il tira l'une d'entre elles. Weasel ne savait pas à quoi il jouait, mais apparemment, il avait fait une bonne pioche.
Et puis le Raccommodeur leva brusquement les yeux en direction du Loyal, ce qui fit tréssauter ce dernier, qui ne s'attendait pas du tout à ce qu'il lui lance un regard si perçant. Il y avait un problème, quelque chose n'allait pas, ou bien ?

Décidément, il était quand même bien étrange, ce Raccommodeur. Le voilà qui se hâta vers le Loyal, plantant un as de pique juste devant le visage de ce dernier, qui, un peu étonné, commença par loucher sur le bout de carton décoré, puis releva le regard vers Pit, les yeux un peu écarquillés par la surprise et l'incompréhension. Il voulait quoi ?
Dèja, le voilà posé juste à côté du Diplomate, qui avait ouvert grand ses esgourdes. Il allait lui dire, enfin, ce qu'il voulait. Et il était tout ouï, Weasel. Il réfléchissait à chacun des mots, et en jubilait, pratiquement. Surtout lorsqu'il était question de "grand Rôle", un peu comme dans une pièce de théâtre... Limite l'adolescent en avait déja des étoiles dans les yeux.

Il suivit du regard Pit qui s'éloignait de nouveau, tout en riant (apparemment, c'était normal que ce soit à cette fréquence chez lui, et déja, Weasel s'y était habitué), de nouveau les mains dans les poches. Le Loyal quant à lui ne daignait se lever pour l'instant.

- Les fleurs et les mots doux, c’est que des bonbons que l’on donne aux chiens, pour les éduquer. Pour les mettre en confiance, pour les posséder.

Il se dévoilait, définitivement. Au départ, c'était Weasel qui s'était emporté et avait commencé à délirer sur sa folie des grandeurs... Mais maintenant, c'était le Joker qui en faisait tout autant, beaucoup plus calmement. Il parlait manipulation, possession. Il dénigrait un peu l'image des personnes citées, en donnant cet exemple de l'éducation des chiens avec des friandises. Et tout portait à croire qu'il parlait des filles, en citant fleurs et mots doux.
À cette pensée, le jeune homme fit une légère grimace; jamais, au grand jamais, il n'avait porté la gente féminine dans son coeur. Et c'était même pire à présent, car il se pensait supérieur à elles. De quoi faire rager quelques féministes.

- Mais pourquoi porter un tel intérêt aux nanas ?

Questionna la fouine de Diplomate, sourcils froncés et affichant une petite moue interrogative, un peu perplexe. C'est vrai quoi; dans son optique, à lui, les demoiselles n'étaient pas dignes d'intérêt. Ce qu'il recherchait, juste, c'était le pouvoir. Et il y avait quelque chose de bizarre dans les dires du Raccommodeur : il parlait comme s'il avait déja la situation bien en main, comme si tout était joué d'avance, que les choses avançaient comme lui le désirait. C'était donc un si fin calculateur ?

- Mais quand tu parles d'autre camp, c'est chez... les adultes ? Et mmoi, je servirai de transition entre toi et le petit monde du Grand Arbre, donc.

Continua-t-il, avec cette fois un ton un peu moins sûr de lui. Les adultes... Certains de ces moments passés en leur "compagnie" dans le Monde Ordinaire ressurgissaient dans la mémoire de Weasel, qui n'était pas très à l'aise à l'idée de devoir approcher ces derniers de trop près. Il pourrait toujours garder ses distances, tout de même... Mais il fallait faire très attention... Les adultes sont fourbes, mauvais et dangereux, il le sait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   Sam 14 Mai 2016 - 18:47

Le Joker avait un infini sourire gravé dans la chair, comme beaucoup de choses qu’on lui avait fait. L’Oubli opérait, mais il se souvenait de quelques éléments très désagréables, très détestables.

Que dire à Weasel ? Que répondre à cette question sur les filles, sur les Poupées. Puis, il fallait aussi parler de ce qu’il venait d’ajouter. Sur la transition que le Loyal serait.

Sourire fin, mais non moins plein de calcules à prendre en compte pour les plans futurs, pour le Jeu. Personne ne pouvait y échapper.

Pit prenait place bien devant Weasel, tout sourire. Les yeux beaucoup trop verts fixés sur ce nouveau personnage, sur cette cartes acolyte. Un jour il faudra trouver un terme mieux pour les désigner, les acolytes. Vraiment. Le regard partait doucement ailleurs, dans les pensées. Le Raccommodeur observa brièvement les alentours, imaginait peut-être les prochains compliments et mots doux à sortir aux demoiselles.

Pourquoi leur accordait-il tant d’importance ? Parce qu’il fallait les surveiller, éviter qu’elles ne soient comme sa belle-mère. Éviter de perdre, il fallait les tenir. Les contrôler.

Les avoir. Leur sembler être si sympathique si gentil, si attentionné. Être important, qu’elles s’attachent, au moins un petit peu. Qu’elles se souviennent ne serait-ce que des yeux d’absinthe.

- Pour les nanas, c’est juste important de les charmer. Ça peut toujours aider pour plus tard, pour le donnant-donnant. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Et puis, j’inverse juste les rôles.

En partie. C’était ça. Inverser, le fait d’avoir été celui à qui on offrait des cadeaux parfois. Et que c’était le drame s’il ne portait pas le bracelet donné.

- Et oui, pour après, faudra être une transition, je veux garder l’œil sur le Grand Arbre.

Sur ces mots, Pit se releva. Observant le ciel, il fut pris d’un rire.

- Je suis presque sûr à cent pour cent que les choses vont être délicieusement intéressantes, dans quelques temps. Crois-moi, j’ai déjà testé quelques trucs. Et c’est parti…

Il gloussa, mettant sa main devant la bouche pour se retenir.

-… c’est parti très loin. Je sens qu’on assistera à un combat jusqu’au sang même.

Il riait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Tout commence par le choix des personnages...   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le choix de votre perso
» Soul Calibur IV: Enfin le duel Vador/Yoda!!!
» Raphia
» Les Mods de Sonic Generations
» Personnages spéciaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-