Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Something wild calls you home   Jeu 19 Jan 2017 - 18:01

- Harmony. On s'en va.

Elle ne dit rien. Puis recula à son tour, lentement. Curiosité morbide, elle n’avait pu détacher son regard des lions allongés au sol, le pelage souillé de terre et de sang. Ils avaient dû se battre, les vestiges de leur combat étaient encore présents dans le secteur. Le petit avait dû perdre le contact avec ses parents, ou fui jusqu’au ravin. La seule chose sûre, c’est qu’il y avait des morts, et un rescapé dont le sort était encore incertain.

L’asiatique avait la sensation des poids attachés au pied et, comme Freckles, elle ne rompit pas le contact visuel avec les Peaux-Rouges. Un peu tard, elle comprit qu’il s’agissait de Piccaninny en plein rituel de passage à l’âge adulte. Elle se força à se raviser - c’était quelque chose de naturel, sur l’île, du moins le pensait-elle. Le cycle de la vie, la loi du plus fort. Normal. Naturel.

M’ouais.

La vague de malaise ne voulait pas quitter son corps.
Elle s’obligea à penser à autre chose et suivit Freckles jusqu’à ce qu’ils soient hors de vue des guerriers.

- C'est quoi le plan B ?

La voix du Livreur interrompit le fil de ses pensées. Harmony se tourna vers lui, et le regarda de longues secondes durant, sans trop savoir quoi dire. Puis elle regarda le lionceau, recroquevillé dans les bras de Freckles. Que fallait-il faire ? Le rendre aux Lions ? Le confier aux Hurons ? L’artisane soupira, redressa les épaules et tendit une main compatissante vers Freckles, avant de se raviser soudainement.

- On peut le confier aux autres Lions, répondit-elle en croisant les bras. Ou aux Hurons.

Sa voix se voulait douce, rassurante, tandis qu’elle glissait son regard vers le lionceau.

- Ce qui compte aussi, c’est ce que tu veux. Mais tu n’es pas livré à toi-même. On ne t’abandonnera pas ici. Freckles peut s’occuper de toi, le temps que tu... guérisses. Elle avait manqué de dire « on », mais ne voulait pas imposer au petit l’image récente d’elle tenant une hache. Après ça, tu pourras faire ce que tu veux.

Étrangement, elle avait du mal à s’exprimer. Mais elle faisait tout pour ne pas laisser transparaître son malaise. La situation était déjà bien assez délicate.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Something wild calls you home   Jeu 19 Jan 2017 - 22:32

Ça tremblait dans ses bras.
Il essayait de croire très fort que c'était la fatigue, le froid, la pluie, mais il savait très bien que le lionceau avait tout vu. Ou au moins compris. Senti. Il savait, quoi. Freckles avait croisé le regard de la peau-rouge, et il avait senti quelque chose, comme un choc au fond de lui. Il ne savait pas quoi en penser. Son cerveau s'était un peu mis en auto-pilote, alors qu'ils s'éloignaient de la scène, et maintenant il remarquait juste le tas tremblant et poilu qu'il tenait contre lui.

Il leva un sourcil interrogateur devant le bras tendu d'Harmony, qui le rabaissa. Comme si elle avait voulu le réconforter. Ça lui ressemblait pas, d'être démonstrative comme ça. Ça le touchait mais ça l’énervait un peu aussi. Il n'avait pas besoin d'être réconforté ! Il n'était pas triste !

- On peut le confier aux autres Lions. Ou aux Hurons.

Freckles fit une moue pas très convaincue. Le confier aux lions lui semblait quasi impossible, maintenant. S'ils se ramenaient avec le petit dans les bras, sans trace de ses parents, ils avaient toutes les chances de se faire attaquer par la meute. Et les Hurons … C'était une bonne idée. Oui, c'était une bonne idée, surtout maintenant qu'il y connaissait des gens, mais ça le minait. Il se sentait vaguement responsable du lionceau, maintenant. Le confier à d'autres gens lui semblait une trahison.

- Ce qui compte aussi, c’est ce que tu veux. Mais tu n’es pas livré à toi-même. On ne t’abandonnera pas ici. Freckles peut s’occuper de toi, le temps que tu... guérisses. Après ça, tu pourras faire ce que tu veux.

Il releva les yeux vers Harmony, qui avait parlé d'une voix douce. Et lui sourit.
Ça, ça lui plaisait.
Les lions étaient intelligents. Ils pouvaient le ramener à l'Arbre, et lui laisser ensuite le choix de retrouver son clan. Et en attendant, ils pouvaient le soigner. Il s'agissait de quelques traitements basiques, d'une petite fracture de la patte et d'écorchures au pire, les soigneurs sauraient quoi faire. Ce n'était pas définitif, pas vrai ? Du coup il avait le droit.

Le lionceau avait toujours la tête enfouie dans son sweet, il se pencha un peu pour lui faire relever les yeux vers lui. Le serrant moins fort, comme pour lui laisser le champ libre si jamais il lui venait à l'idée de s'enfuir.
Pour le coup, il le laisserait faire, quoi qu'à contrecoeur.

« T'en penses quoi ? »

Deux grands yeux oranges qui le fixaient. Clignement. Le lionceau tourna la tête pour regarder Harmony, puis Freckles de nouveau.
Une oscillation de la tête presque imperceptible.
Puis le petit accrocha ses pattes au sweet pour le tirer, se frayer un passage entre lui et le tee-shirt du livreur pour se cacher là.

« Je suppose qu'il est d'accord ? »

Puis il fit une grimace involontaire alors que le lionceau gigotait contre lui, et ouvrit le haut de sa fermeture éclair pour qu'il puisse sortir sa tête, installé comme dans un harnais plus chaud et confortable que le précédent.
Son visage s'éclaira un peu, vu que visiblement l'animal l'aimait bien. Ou lui faisait au moins assez confiance pour le laisser l'emmener avec lui. Mais le souvenir des cadavres de ses parents entachait quelque peu sa joie. Peut-être que le petit était juste trop désespéré pour savoir quoi faire d'autre. Et ça c'était triste.

« On rentre à l'Arbre alors ? J'suis désolé pour la mission, mais là c'est chaud. Promis on finira ça une autre fois ? »

Il n'abandonnait pas tout à fait leurs grands projets de construction, ça non. Il regardait Harmony du coin de l’œil pour guetter sa réaction. Elle semblait volontairement s'exclure de tout ce qui tournait autour du lionceau. Il n'arrivait pas à savoir si c'était de l'abnégation, ou si elle ne l'aimait pas.
Ça ne lui ressemblait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Something wild calls you home   Ven 27 Jan 2017 - 20:10

Confortée dans son idée, Harmony rendit son sourire à Freckles et observa le lionceau s’installer sous son pull, pour ne finalement plus y bouger.

- Je suppose qu'il est d'accord ?

- Je suppose, répéta-t-elle, amusée.

Sans savoir pourquoi, l’artisane se détendit et soupira. Puis elle riva son regard en direction du sentier boueux qu’ils prendraient pour rentrer, perdue dans ses pensées. Peut-être parce qu’elle ne sentait pas à l’aise de savoir qu’il y avait encore deux cadavres, à quelques mètres de là. Elle en avait déjà vu, comme tout le monde. Sans doute parce qu’il y avait un rescapé cette fois-ci.

La question de Freckles la tira de sa léthargie. Elle tourna doucement la tête et le dévisagea quelques secondes durant, le temps de revenir à la réalité.

- Ne t’excuse pas. La mission peut attendre.

Elle lui sourit, une nouvelle fois. Puis glissa son regard vers les profondeurs de la Jungle, tout en frottant ses mains l’une contre l’autre. L’impression que la température chutait doucement commençait à être désagréable. Pour peu qu’il s’agisse de ça, ou d’une fatigue subite.

- On ira voir les Soigneurs en rentrant.

Penser à voix haute la rassurait. Elle regarda le félin, par crainte qu’il ne proteste.
Au moins - et tristement -, il semblait indubitablement résigné.

Hors RP:
 

La suite prochainement.
Quel sera le nom de Bergamote 2 ?
Freckles saura-t-il s'imposer en tant que père ?
Harmony trouvera-t-elle la recette des nems ?
A suivre dans l'épisode suivant.

( ͡° ͜ʖ ͡°) générique ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1617

MessageSujet: Re: Something wild calls you home   Mar 21 Fév 2017 - 17:29

The End


Ce n'est pas toujours synonyme de grandissement,
Que de vouloir vraiment protéger un enfant,
Que celui-ci soit de chair, de fourrure ou de rêve,
Les coeurs jeunes eux aussi, souffriraient fort qu'il crêve.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Something wild calls you home   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Adhésions a la Home Fleet
» Le playstation Home
» 東方茨歌仙 ~ Wild and Horned Hermit
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» Super wild card super nintendo pal 24 Mo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-