Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Pantins HD   Sam 18 Juin 2016 - 0:27

La pluie, et quand elle était pas là, il faisait gris. Comme les immeubles. Mais sans les écrans pour faire avaler les couleurs, les promesses, les appâts. Le monde était un immense océan. Avec des poissons, et des requins. À la surface, c’est là qu’il y en avait le plus… des requins et des poissons. En toute légalité, puis en moins légalité. Depuis dessous, les Profondeurs regardaient, jouaient du camouflage de l’anonymat. Impossible d’emprisonner un IP variable, un IP d’oignions.

C’était amusant, de corriger le gris par des pixels, par des bitcoins, par des suites de numéros qui valaient la vie des gens. Chères cartes bancaires, qui était assez fou pour risquer de noter ces nombres sur un écran ? Qui sait ? Peut-être l’ordinateur était un zombie ? Peut-être le site était infecté ? Peut-être qu’un jour, il sera piraté ?

Et ces numéros précieux, parfois ils attendent longtemps avant d’être achetés, dans les Profondeurs.

Les pirates étaient pires que les prédateurs, mais ils ne voyageaient pas en bateau, mais en sous-marin. Dans les tréfonds de l’Inconscient d’Internet. Un bel iceberg que les gens semblaient ignorer naïvement.

Il s’en passait tellement de choses… de pouvoir.

Mais ici, les yeux de Cyber constataient l’absence de la lumière divine du 21e siècle. La main venait prendre machinalement l’appareil dans la poche du pantalon, pour constater qu’il était éteint. Et qu’aucune date ni heure, ne serait présentée si le Hacker l’allumait.

L’Artisan soupira, serra les dents, fixant le ciel. Le visage un peu caché par la capuche sur sa tête. Un pirate à terre, une sirène sans eau, une fée sans poussière ni magie. Cyber n’était plus grand chose ici, juste un Garçon Perdu parmi les autres. Et pourtant… il avait constaté tant d’éléments intéressants. Rien que ses collègues Artisans avaient tous quelque chose. Rien d’exploitable sur le Deepweb, rien d’exploitable pour un Hacker échoué loin de son océan à lui.

Un pirate de l’infiniment petit ainsi que de l’infiniment grand.

Bref, Cyber cherchait quelqu’un en fait. Là, maintenant. Il ne pouvait pas faire de ctrl F, mais il avait encore ses yeux. Et sa langue, quand il voulait bien se forcer à interroger des gens. Au final, il n’avait pas dû user de ces cas extrêmes.

La logique l’avait simplement conduit à l’Atelier.

Bon, il observa les lieux mais, il ne vit personne au premier abord. Il leva les yeux au ciel et soupira agacé. L’Artisan était un peu nerveux, par manque de modernité, d’écran, d’internet.

Qu’est-ce qu’il voulait demander déjà ? Ah oui, quelque chose en rapport au fait que : est-ce qu’elle savait s’il y avait une batterie dans les robots ou les engins du parc d’attractions. Il ne lâcherait pas l’affaire.

- Clo’, t’es là ? Clo’ ? J’ai besoin de l’expérience d’une ancienne.

Il disait ça avec une grande conviction, ironie, en observant exagérément tous les recoins. Si elle n’était pas là en fait, il aurait l’air idiot.






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clover
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 42
✘ SURNOM : La Marionnettiste
✘ AGE DU PERSO : 14~15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3 ~ Encore une place !
✘ LIENS : I believe in Simone de Beauvoir,
I believe that life is a film noir

Monte sur ses grands chevaux en deeppink ~

MessageSujet: Re: Pantins HD   Sam 18 Juin 2016 - 12:16

Quand il pleuvait ainsi, il y avait ceux qui sortaient tout de suite, en général les plus jeunes, pour aller sauter dans les flaques, se couvrir de boue et faire les fous. Et il y avait les autres, qui râmaient le matin parce qu'ils devaient décoller de leur Cabane afin d'aller à leur lieu de travail. On rembarrait ceux qui n'avaient pas à se plaindre, comme les Armuriers qui avaient la chaleur de la Forge, et tous les autres qui pouvaient se sécher en s'abritant.
Par contre, on laissait se plaindre les autres, ceux qui devaient automatiquement sortir pour leur job, tels les Chasseurs, Éclaireurs, Livreurs, Récolteurs et Sentinelles.
Et il y avait ceux qui avaient un Rôle injuste et qui ne faisaient rien, tranquillement, bien au chaud dans la Maison Souterraine. Les petits précieux pédants de Peter Pan, ceux qui ne voulaient pas tacher leurs beaux vêtements : les Courtisans.

Clover n'aimait pas la pluie, certes, parce que sa robe mettait un temps fou à sécher, et la sensation mouillée sur ses cuisses lui déplaisait fortement. Alors, elle s'était hâtée de se rendre à la Fabrique, et y avait vu défiler les Artisans, agissant sous les ordres d'Harmony. Cette Cheffe dont Clover ne savait quoi penser, à savoir si elle l'appréciait ou non. Parce que dans un sens, c'était une fille haut placée, mais dans l'autre... elle était Cheffe.
Clover voulait un semblant d'égalité, mais pas dans ce sens là. Juste... qu'il n'y ait plus de Chefs, tout simplement. Plus de marques d'une quelconque hiérarchie. Ce serait parfait.

Certains Artisans râlaient, passaient et repassaient. Mais ceux-là avaient le droit de râler : ils devaient s'accrocher par un moyen ou un autre au Grand Arbre pour réparer quelques trucs... entre autre quelques planches d'une Cabane qui commencaient à pourrir mais aussi un pont qui avait cédé lors de la grande Canicule.
Le trou dedans témoignait que quelqu'un avait dû le traverser et faire céder les planches qui étaient trop sèches, mais aucun corps ne fut découvert en contrebas. Au moins, il n'y avait pas eu de mort, bien qu'on ait incendiés les Artisans pour leur manque de rigueur.
La Marionnetiste, elle, n'avait pas à se plaindre aujourd'hui, et devait rester dans le bruit de la Fabrique afin de créer de nouveaux paniers pour les Récolteurs. Récemment, l'un d'eux s'était fait courser par une grosse bestiole et avait perdu son panier en route en fuyant. Et puis, il y avait eu un peu de casse.
Alors, Clover tissait tranquillement, sans se soucier de ce qui se passait autour d'elle. Elle se reposait rarement, elle aimait bien faire ce qu'elle faisait. Tisser les mailles d'un panier, c'est un peu comme recoudre les membres d'une Fée.

Ce ne fut qu'en début d'après-midi qu'elle finit par s'arrêter, après avoir mangé, sur le pouce. Vite, elle était retournée à son travail. Pour éviter un peu le monde, d'autant plus que la Fabrique se faisait plus vide une fois que les Garçons Perdus pouvaient avoir leur quartier libre, l'après-midi.
Alors, l'Artisane s'était bien cachée derrière une cloison où se trouvait son petit havre de paix : une petite chaise et une petite table. Avec, dessus, un gros bordel. Bordel de fils à tresser pour les paniers, de fils de fer, de fins bouts de bois, trouvés dehors, ainsi que de fils à coudre et d'aiguilles, gentiment dérobés à la Mercerie par une collaboratrice à la combinaison de cuir. Plus de choses pour ses occupations macabres que pour le travail, en somme.

Une fois son dernier panier fini, la Marionnetiste, enfin tranquille, sortit d'une petite boîte cachée sous sa table, un minuscule cadavre de Fée déja presque terminé. Il ne manquait plus que les articulations de la jambe gauche, et les suspensions, ce qu'elle se mit à faire tranquillement, la Fabrique étant plus calme maintenant.
Sa quiétude fut bientôt perturbée par une voix au loin, voix qu'elle ne reconnut qu'en se penchant afin d'en discerner la provenance, plus loin derrière la cloison, occupé à observer tous les recoins de la Fabrique. Il faut dire qu'elle retentissait peu, cette voix, celle d'un collègue aussi récent que taciturne.

- Tiens, t'as une voix toi, c'est vrai !

Lui fit Clover sur le ton de la plaisanterie, en lui faisant un signe de la main, avant de se recacher derrière sa cloison, se remettant aussi vite à son loisir.

- Ancienne ? Je t'en prie, si les années 90 c'est déja vieux pour toi, alors ceux avant moi sont vraiment des ancêtres !

Qu'elle rajoute alors, la tête penchée sur sa table sur laquelle était étendu le petit cadavre de Fée, dont les mécanismes la jambe gauche était finis et que celle-ci était déja recousue. Clover s'attaquait maintenant aux fils qui relieraient les membres au mécanisme permettant à la marionnette se de mouvoir... et en ce qui concernait celle-ci, il s'aggisait ni plus ni moins que les dougts de sa propriétaire, ornés de bagues avec juste un fin trou afin d'y faire passer le fil de nylon.

- C'est rare que tu viennes parler à qui que ce soit. Que veux-tu ?

Demanda-t-elle enfin à son collègue, sans pour autant lever les yeux de son travail.
C'est qu'elle y mettait du coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: Pantins HD   Lun 20 Juin 2016 - 16:20

La voilà, la Marionnettiste cachée dans son petit coin tranquille. Cyber s’approcha, il voulait éviter de devoir gueuler dans toute la Fabrique. Un grand atelier. Il se contenta de vaguement soupirer à la remarque. Il se fichait pas mal de ce qu’on pensait de lui. Il était derrière son masque : simplement une écharpe sombre qui cachait un peu le bas de son visage.

Il haussa les épaules.

- 2016. J’étais même pas né en 90.

Chacun venait d’une époque différente. Aucune idée de savoir jusqu’à quand ils pouvaient remonter, puisque les plus anciens ne se souvenaient de pas grand chose. Difficile de leur demander de décrire leur train de vie.

- Il me faudrait des...

En arrivant vers Clover, il arqua un sourcil.

-… batteries.

Un temps.

- Tu sais que j’ai vu un truc qui ressemblait à ça, dans le Deepweb.


Un truc bizarre, où on pouvait voter ce que l’on voulait que les organisateurs, les bourreaux, fassent à des gens enfermés dans des hangars. On pouvait voir quatre ou cinq pièces, avec dedans des personnes différentes qui seraient les victimes. Parfois juste un homme, dans un autre il pouvait y avait un adulte et un enfant, etc.

Cyber avait voté, et regardé.

Pour voir justement si on pouvait transformer un humain en marionnette. Le résultat, comme il s’y était attendu, n’avait rien d’intéressant. Puisque ça n’avait pas marché. D’autres votes avaient rapidement décidé de jouer à autre chose avec la marionnette ratée.

- Mais bref, vraiment, ce serait cool si tu pouvais me montrer où me procurer de quoi gérer les batteries de mon smartphone et de mon ordi.

Mains dans les poches, les poings s’étaient refermés sur l’intérieur des poches. Parce que le Hacker sentait déjà ses paumes battre, de manque d’internet. Du manque d’écran. Il pourrait profiter un peu, après avoir trouvé de quoi remplacer ce qu’il utiliserait pour se calmer.






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clover
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 42
✘ SURNOM : La Marionnettiste
✘ AGE DU PERSO : 14~15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3 ~ Encore une place !
✘ LIENS : I believe in Simone de Beauvoir,
I believe that life is a film noir

Monte sur ses grands chevaux en deeppink ~

MessageSujet: Re: Pantins HD   Lun 20 Juin 2016 - 18:44

2016 ? Alors, ils devaient approximativement être en 2016, maintenant ? Sachant que Cyber était arrivé il y a peu.
Clover calcula rapidement son âge, dans sa tête. Cela fait qu'elle aurait dans la quarantaine, alors ? Révélation, stupéfaction ! Elle en était si étonnée qu'elle rata le trou de sa bague, et jura. Que le temps semblait passer vite...
Elle serait sûrement déja en train de travailler, peut être aurait-elle un mari, des enfants, un chien. Oui, un chien. Clover avait toujours eu envie d'avoir un chien, plus tard. Un Border Collie, qu'elle disait. Et puis, quel métier aurait-elle exercé ? À quoi son mari ressemblerait-il ? Comment aurait-elle appelé ses enfants ? Son chien ?
Questions complètement inutiles qui lui trottaient dans la tête et qui s'en allèrent bien vite, n'ayant aucun intéret, juste celui de la faire rire un peu.

Retour à la réalité. Elle fixait le dernier fil, remit ensuite une à une les bagues à son doigt. Déja, devant elle, son collègue lui quémandait des batteries, avant de s'arrêter net. Clover avait laissé ses bagues en plan, avait levé les yeux vers lui, et voulait lui demander ce qui n'allait pas, mais fut devancée :

- Tu sais que j’ai vu un truc qui ressemblait à ça, dans le Deepweb.

Avait alors déclaré Cyber. La Marionnetiste quand à elle haussa un sourcil. Pas à cause de cette mention du "Deepweb" mais bien ce dont il parlait, le "truc" qui ressemblait à "ça".
-Tilt-
Il parlait de la Fée marionnette. Clover fut vexée de l'appelation de "ça", mais, avant qu'elle ne puisse répliquer, l'Artisan lui demandait une nouvelle fois après ses batteries, voulant savoir où il pouvait en trouver.

- Pas "ça" je t'en prie. C'est de l'art, je sublime leur existence !

Avait-elle lancé une fois toutes ses bagues remises. Sur ces mots, la jeune fille leva sa création au niveau des yeux de son interlocuteur, faisant bouger ses doigts afin de se faire mouvoir la Fée marionnette. Celle-ci était rousse, avait une magnifique robe faite de pétales bleutés, et ses yeux vert émeraude étaient devenus vitreux, prouvant que la mort l'avait emportée.

- Les artistes sont d'éternels incompris...

Soupira l'Artisane en couchant son oeuvre dans la paume de sa main. Un voile de mélancolie passa dans ses yeux, alors qu'elle repensait à Judge. Elle lui avait souvent dit cela, cette histoire d'art, et aussi le fait que les artistes restent incompris. Puis, relevant la tête vers Cyber :

- C'est risqué de se rendre à la Machine, d'autant plus qu'on ne sait pas où elle se trouve en ce moment, et qu'on est jamais sûrs d'en ressortir...

Elle avait l'air pensive en disant cela, la Marionnetiste. Elle fit juste une pause, baissant de nouveau le regard, cherchant où son collègue pourrait trouver son bonheur. Après un court laps de temps, elle reprit alors :

- Par contre, je peux te conduire au Parc d'Attractions si tu le désires. J'ai, disons, de bonnes connaissances là-bas. Et je crois que tu pourras y trouver les pièces qui t'intéressent.

Elle rit juste un peu, un éclat de malice passant dans ses yeux bleu saphir. S'il les rencontrait, lesdites connaissances, il en serait sûrement surpris, le Hacker. D'autant plus que le Parc d'Attractions n'était pas le lieu le plus sûr, avec ces attractions souvent peu fiables, ces Clowns tueurs, et Duke qui n'allait peut être pas apprécier de voir une nouvelle tête... Il faudrait le calmer s'il se montrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: Pantins HD   Mar 21 Juin 2016 - 14:29

Elle avait répliqué, sur la manière de désigner le fameux art. Jouer avec les restes déjà fait des fées. L’Artisan se contenta de hausser les épaules.

- Du ready-made, sans doute du même niveau que les Dadaïstes. Bien qu’il y ait déjà plus de retouches que sur la « fontaine » de je sais plus qui. Remarque, y a eu un gars qui avait exposé des cadavres dans un musée aussi, mais je connais pas le concept…

Il avait quelques bases. Certaines inculquées par ses parents, d’autres en cours. Il n’en avait peut-être pas l’air, mais ça n’avait pas été un problème. Son parours scolaire. Il enregistrait assez bien ce qu’on lui disait. Un peu comme une application diectement greffée dans son cerveau. Mais il fallait encore que cela puisse intéressait le Hacker. Il y trouvait de l’intérêt lorsqu’il y voyait des moyen de comprendre comment fonctionnaient les gens. Or, l’invention de certains courants littéraires et artistiques n’était-elle pas un reflet des plaies du monde ?
Bref bref, Cyber sortit son telephone de sa poche, appuya sur le bouton d’accueil, et reatda l’écran. Ce dernier était éteint. Le geste avait été des plus inutiles. Mais c’était pour ça, pour le geste. Le Hacker s’empressa de ranger à nouveau son précieux. Un air quelque peu froissé sur le visage. Ça l’agaçait. Ça l’énervait un peu Mais il finit par se masser un peu l’arrête du nez avant de se rendre compte qu’en parlant d’« art », il n’avait pas pris en compte ce que sa collègue lui avait dit.

- Ah et… donc, pas la Machine ? Ok, ça m’arrange, mais du coup c’est où cette autre zone ? J’ai déjà bouffé 10% de ma batterie du tel, et me reste encore 100% pour l’ordi. Je l’ai pas touché depuis que je suis arrivé ici celui-ci.

Il n’avait pas internet, l’Oignon ne servirait à rien.

Inconsciemment, Cyber avait repris sont smartphone et le triturait entre ses mains. Il avait un peu cette impression d’étouffer. Ce manque, celui des écrans. De la technologie.

Le Hacker devait attendre que la Marionnettiste veuille bien lui l’escorter, il avait besoin de batterie, sinon il ne pourrait pas utiliser les autres avant. Et s’apaiser un peu.

Avoir sa dose.

Spoiler:
 






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clover
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 42
✘ SURNOM : La Marionnettiste
✘ AGE DU PERSO : 14~15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3 ~ Encore une place !
✘ LIENS : I believe in Simone de Beauvoir,
I believe that life is a film noir

Monte sur ses grands chevaux en deeppink ~

MessageSujet: Re: Pantins HD   Mar 21 Juin 2016 - 15:35

Haussement d'épaules à la mention de l'art. Cela n'avait pas vraiment pu à Clover. Mais, quand son collègue se mit à parler Dadaisme et Fontaine, le regard de l'Artisane s'illumina de surprise avant de revenir à la blasitude la plus totale. Il comparait ses Fées marionnettes à un urinoire signé ? Quel petit con.

- Ton "je sais plus qui" s'appelle Duchamp. Et je ne sais pas ce que c'est que cette exposition de cadavres. Si l'on en fait rien, c'est un peu inutile.

Cela se voyait à son expression qu'elle était un peu vexée par cette appelation de "ready-made", et elle voulaut le lui faire remarquer... Après tout, ses Fées marionnettes ne sont pas un urinoir ou un porte-bouteilles que l'on signe simplement et auquel on donne un nom lambda, il y a un vértable travail dessus. Vidées, lavées avec minutie, la Marionnetiste y installait aussi un petit mécanisme pour faire tenir les membres. Il y avait un véritable travail, oui !

- T'imagines pas tout le boulot que ça représente, ces petites pièces...

Avait-elle déclaré dans un souffle, son regard s'illuminant de nouveau lorsqu'elle avait levé la petite Fée au niveau de ses yeux. Elle passa un peu de temps à la faire se mouvoir, un fin sourire étirant ses lèvres, ne s'occupant pas de Cyber qui faisait joujou avec son téléphone. Il avait l'air de le regarder nerveusement, puis il s'était mis à le triturer. Il avait même auparavant parlé de pourcentage de batterie, ce dont Clover se fichait bien. Se relevant alors, le lança :

- Bon, en route, dans ce cas !

Elle enleva les bagues à sa main droite, remit la Fée dans sa boîte qu'elle replaça sous sa petite table. Prenant les devants, elle fit un petit tour sur elle-même avant de sortir un parapluie de derrière sa chaise. Il était bien utile lorsqu'il faisait ce temps.
Et puis, sans même se retourner pour voir ce que pouvait bien ficher son collègue, elle sortit de la Fabrique au petit trot, en soulevant d'une main sa robe afin qu'elle ne traîne pas dans les flaques.
Direction le Parc d'Attractions !


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: Pantins HD   Mar 21 Juin 2016 - 16:07

Lorsqu’il écouta Clover, il eut l’impression de l’avoir un peu vexée. Vraiment ? Il en sourit, en fait. Soit c’était lui l’incultivé, soit elle. Il n’avait pourtant pas formulé de critique particulière. Cela ne relevait-il pas de la créativité, d’être capable de trouver un moyen de faire passer un objet pour un autre ? Détourner les logiques, puisque le monde n’était pas foutu, à cette époque, de ne pas engendrer des monstruosités. À cette époque, mais aussi à la leur.

Il notait ce « bug ». Il le garderait pour plus tard. Chaque information était importante. Comme la suite de nombre d’un IP. Il les fallait tous, pour être le plus précis.

À moins que l’on ait un Oignon.

Il avait en tout cas appris qu’il y avait des petites pièces dans ces petites marionnettes. Cyber se força à ranger son téléphone dans sa poche, comme l’on se forcerait à ne pas gratter une satanée piqûre de moustique.

Une petite rotation, et l’Artisan suivit son aîné, selon l’ordre d’arrivé au Grand Arbre. Il faudra qu’il s’excuse, juste histoire de peut-être en savoir plus. Les gens n’avaient pas d’ordinateur, pas de moyen d’aller fouiller leurs comptes fb, ou bien leurs mails, leurs dossiers bien rangés ou en bordel dans leurs disques durs.

Il fallait bien trouver une autre manière de faire son pirate sans mer virtuelle.

Ça l’angoissait, Cyber. Il fallait qu’il s’occupe l’esprit. D’une manière ou d’une autre. Surtout que parfois, ce n’était pas ses écrans ou le web qui le hantait, mais une personne dont il était incapable de donner le statut.

Bref, il suivait docilement Clover. Ils allaient donc au Parcs d’Attractions, chouette, s’il avait été plus jeune et moins déjà blasé. Mais chouette quand même, il y aurait peut-être des batteries.

Spoiler:
 






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1611

MessageSujet: Re: Pantins HD   Dim 15 Jan 2017 - 15:57

The End


Ne sais-tu pas encore, Cyber mon pauvre enfant ?
Que si deep web il y a, tu risques maintenant,
De découvrir qu'existe aussi à Neverland,
Une toile sombre et profonde, et pas que dans les landes.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pantins HD   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit des pantins
» La Traque aux Pantins est ouverte !
» [POULE 3] Jurassic Perk 1 - 3 Les pantins de Nuffle
» Liste des techniques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-