Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Confections nocturnes   Sam 2 Avr 2016 - 23:08

Il était rare que la soif la prenne ainsi.

A vrai dire, il était tout aussi inhabituel qu'elle y cède directement : depuis sa transformation, Belladone aimait à s'affamer, laisser le manque de sang la drainer de ses forces jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus ; le repas n'en devenait que plus délicieux, l'un des plaisirs les plus incomparables de sa nouvelle existence. Ce soir-là pourtant, l'envie avait été aussi fulgurante qu'immense : Belladone avait tenté d'y résister mais c'était peine perdue, impossible de penser à autre chose. La soif était là, elle faisait pulser son coeur absent et inondait de salive le fond de sa gorge. Il lui avait fallut partir au plus vite donc, entamer la chasse.

Elle aurait pu chercher le Port ou les campements de Peaux-Rouges, mais ce fut la perspective d'un sang neuf d'enfant qui lui plut le plus. La vampire avait donc quitté le Domaine d'Halloween, parcouru la terre désolée avant de s'enfoncer dans la Jungle, en quête d'une âme inconsciente et de préférence pleine d'une vie jeune, battante. Les sens en alerte, les crocs et griffes taillées. Prédatrice qui courait vite, laissait de longues taillades sur son passage. Assoiffé animal en quête d'humain, d'un coeur qui pulsait.

Qu'elle finit par trouver, au détour d'un chemin forestier.

L'odeur de la mort saisit ses sens en éveil quelques secondes, bientôt recouverte par celle du Garçon. Entre les arbres, elle pouvait voir sa peau luisante sous la pluie, l'odeur de sa sueur mêlée au sel. Ainsi assaisonné, il serait parfait.

Comme un animal la Veine bondit, plaquant sa victime contre un tronc. Si fort que ses griffes d'Horreur s'enfoncèrent profondément dans la peau du jeune homme, à la jonction des épaules. Belladone n'en avait cure, elle le viderait dans la seconde.

Et c'est ce qu'elle voulut faire, sauf qu'un détail attira son attention. Avec rapidité mais sans lâcher la proie, l'Horreur prit un léger recul, admirant le Garçon dans son ensemble, le dévorant entier des yeux.

Sourire aux crocs, lueur d'étonnement. La pression de ses griffes diminua, elle les retira un peu dans un bruit poisseux.

- ... tu es bien habillé...

La Veine parlait rauquement, avec dans son regard une fascination intense. Charmeuse, intriguée. Et l'humain était sauvé, pour le moment.

Le temps que durerait sa curiosité.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Mar 5 Avr 2016 - 13:17


Il fallait remplacer les deux peaux qu’il avait dû « rendre ». Il n’avait pas pu le faire durant la canicule, il y avait eu bien trop d’évènements auxquels il avait dû participer. Que de contretemps pour ses avancés de créations.

Il se retourna sur le chemin, observant d’où il venait. La nuit était tombée, et parfois il pleuvait, parfois non. Tout dépendait si le Tyran dormait ou pas.
Le Joker portait contre les méfaits de l’humidité, un manteau plutôt long, jusqu’au dessus des genoux. La matière était verte, comme la Fée Verte qu’il n’arrivait jamais à trouver. Il s’était débrouillé afin de le rendre aussi imperméable que possible.
Un large capuchon sur la tête, avec de la fourrure sur les bords. Il n’avait utilisé que des tombées d’un déguisement fait auparavant. Son but étant avant tout de se protéger des averses salées qui pouvaient survenir à n’importe quel moment. Il avait aussi imité la matière des cols des blousons de pilote pour doubler l’intérieur. Il fallait absolument protéger ses cheveux.

-… faudra pas s’éloigner plus…

Marmonna-t-il, il trainait peut-être sa batte avec lui, mais il ne voulait quand même pas risquer sa vie.
Il avait cette mauvaise habitude de ne pas réagir correctement face au danger. Si d’autres courraient, lui, riait. Et pourtant, il n’avait de courageux, juste que son esprit lui dictait de ne pas fuir. Parce que ce serait pire.
Parce que les dangers d’avant, il ne fallait pas fuir.
L’esprit n’avait pas suivit le changement.

Le Chef des Raccommodeurs retroussa ses manches, puis au final, alors qu’il crut voir la silhouette d’un cadavre, il retira son manteau. Il ne pleuvait pas encore, et hors de question de salir sa création qui l’accompagnerait en permanence pour les jours à venir.

Il posa doucement le vêtement sur un rocher, mieux valait l’humidité que la boue. La batte aussi fut délaissée. Puis il s’avança, prenant en main le canif qu’il avait emporté. Large sourire, il allait pouvoir poursuivre. Du moins, ce fut ce qu’il pensait.

Une goutte.
Deux gouttes.
Trois-quatre gouttes.

La pluie.
Pit redressa la tête rapidement, presque horrifié de se retrouvé trempé.

Il n’eut pas le temps de courir à son manteau que quelque chose le plaqua violemment contre un tronc.

La peau perforée, perforée… malmenée… encore…
Pensée insupportable, en plus, ça fichait un mal de chien.

Il gloussa, de mal. En essayant de ne pas s’emporter comme dans la grotte, là où il avait été lacéré de part et d’autre.
Large sourire, en réponse à la douleur.

Il allait crever ? Et bah merde, il n’avait même pas fini la première partie du Jeu, il ne pouvait pas mourir quand même.

La pression sembla moins forte, l’esprit se concentra sur la Créature. Elle semblait observer quelque chose. Pit n’aima pas le bruit poisseux qui se révéla à ses oreilles, il avait déjà très mal au niveau des épaules… il devra encore embêter Soul.
Et ses hématomes n’aidaient pas.

Un compliment… ?
La sourire était là, mais les yeux étaient étonnés.

Rassurés peut-être.

C’était une Vampire, à en jugé par l’apparence mieux conservée que celle des Zombies. Une Vampire qui semblait mettre de côté sa chasse pour s’intéresser aux habits, apparemment.

- … Merci…

Il s’attarda aussi sur les vêtements de l’Horreur, si elle portait de l’attention sur les tissus que portaient un humain, c’était qu’elle faisait elle-même gaffe à son paraître. Non ? En tout cas, le Joker n’eut pas besoin de mentir pour lui retourner ses mots.

- Toi aussi.

Large large sourire, l’esprit se concentrait sur une source d’intérêt, d’intrigue. Mais il y avait cette peur de finir dévoré, ou d’avoir encore plus mal.

- Hem... est-ce que je pourrais te demander de me laisser prendre mon manteau ? La pluie malmène pas mes cheveux, et le sel agresse un peu ma peau.

Un temps, est-ce que la peau des Vampires subissait les mêmes désagréments que celle des vivants ?

- Ces pluies salées n’attaquent pas trop tes cheveux et ta peau d’ailleurs ?

Discuter, discuter, oublier absolument la douleur.
Oublier qu’il risquait un peu d’être vidé de son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Mar 5 Avr 2016 - 16:04

Il avait ri, nerveusement - du moins c'était ainsi qu'elle l'avait interprété. Il fallait dire que rares était le bétail qui réagissait ainsi à la douleur. Belladone fronça les sourcils sans cesser de sourire, dévorant l'humain du regard sans honte aucune.

- … Merci… Toi aussi.

Gloussement mutin en réponse au compliment. Bien qu'elle le transperçait moins, ses griffes étaient toujours enfoncées et elle pouvait sentir à quel point le corps du Garçon était crispé. Pourquoi souriait-il alors ? C'était trop étrange.

- Hem... est-ce que je pourrais te demander de me laisser prendre mon manteau ? La pluie malmène pas mes cheveux, et le sel agresse un peu ma peau.

Ainsi il s'inquiétait de son apparence... elle pouvait le comprendre. Au sourire succéda une expression amadouée, presque maternelle dans son inquiétude mais la vampire ne voulait pas lâcher prise tout de suite. Toujours observatrice, elle restait muette pour le moment. Elle sentait bien que le bétail n'avait pas fini de meugler.

- Ces pluies salées n’attaquent pas trop tes cheveux et ta peau d’ailleurs ?

Et en plus, il s'inquiétait pour elle ! Il était à croquer.

Un temps.

- Je ne sais pas... à toi de me dire.

Elle tenta de se voir dans ses yeux mais il n'y avait que du vert ; la frustration serrait sa gorge, elle détestait l'idée de faire fuir ainsi ses reflets.

Un temps, elle se rapprocha. L'odeur de l'humain, mêlée à celle de la pluie et du sel, renforcée par leur proximité, lui faisait tourner la tête comme celle d'un alcool. Avec une douceur porcelaine, l'éclat prédateur toujours dans ses yeux, elle approcha son visage de celui de l'humain et vint l'enfouir dans son cou, inspirant son odeur comme pour l'absorber. Et le sang... elle sentait le coeur pulser, n'entendait que cela.

- Tu sens bon...

Il aurait été si facile de céder.

Nouveau mouvement de recul, elle faisait des efforts pour se contrôler.

- Reste là.

Elle retira ses griffes, se retourna. Ignorant le sang impur, cadavérique qui ne pulsait plus au sol, ignorant la batte qui de toute façon n'aurait rien pu faire contre une Horreur de sa trempe, la Veine se dirigea vers le manteau mentionné plus tôt, le récupéra et, tout en admirant la facture, le tendit au jeune homme.

- Il est beau... qui te l'a fait ?

Assoiffée curieuse aux sens agités, elle luttait contre son envie de boire pour poursuivre l'échange.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Mar 5 Avr 2016 - 17:22

Très honnêtement, il avait l’impression que le Jeu allait devoir changer un peu. Histoire de ne pas s’avorter trop tôt, parce que le Joueur risquait de mourir sous les crocs d’un Horreur – qui avait du goût certes, mais une Horreur quand même.

À lui de dire si elle était affectée par les averses salées, difficile à dire pour le Joker. Il n’avait pas l’habitude de voir un Vampire. Lui qui était plutôt « casanier » du Grand Arbre. Et surtout, qui ne sortait que pour les peaux, pour les cacher, pour les donner à tanner. En faisant attention à justement ne pas trop s’éloigner. Ce qui fut râté en ce jour.

- Hm, je crois que non… cependant, je n’ai pas une connaissance approfondie en matière de Vampire.

Léger rire nerveux.
Il n’allait pas se libérer de ses blessures sanguinolentes, et il n’aimait pas ça. Il avait le choix ? Non, alors il allait devoir tourner son attention à nouveau ailleurs. Ne serait-ce que sur son interlocutrice plutôt intéressante.

Une sueur froide passa l’épiderme, il aimait bien l’attention mais celle d’un prédateur… un peu moins.
Beaucoup moins.
Il s’inquiéta lorsque le visage de la Créature s’approcha du sien, il retint un sursaut lorsqu’elle se concentra sur le cou. C’était là que ces bêtes mordaient, non ? Mieux valait ne pas y penser.

Il se contenta d’un élargissement de sourire, une sorte de réponse muette au… compliment ? Venant d’une sorte de carnivore, ce n’était pas toujours très bon signe en fait. Même le Chef des Raccommodeurs le savait.

Puis elle s’éloigna un peu, c’était un peu comme un soulagement.

Il n’était pas encore mort.

Les griffes s’en allèrent, Pit serra les dents. Puis il cligna plusieurs fois des yeux, comme pour se prouver qu’il ne rêvait pas. Le sourire était grand. Il l’avait toujours été, dans les pires situations.
Elle lui avait dit de rester où il était, ce fut ce qu’il fit. Il n’avait pas vraiment intérêt à désobéir pour le coup…

Lorsqu’elle prit le vêtement, franchement, le Joker se soucia de la propreté des doigts acérés de la Créature nocturne. Par pitié, qu’elle ne l’ait pas taché.

Mais cette pointe agacée fut vite balayée par la constatation vraie de la demoiselle morte et vivante à la fois. Cette fois, le sourire était vrai. Enfin, celui que l’on trouvait habituellement sur les lèvres du Bouffon du Tyran.
Elle avait du goût, c’était sûr.

- En fait, j’en suis le créateur. Tu sais reconnaître ce qui vaut la peine d’être désigné de « beau », ça se fait rare ici.

Pit semblait retrouver cette assurance typique, juste parce qu’il ne bougeait pas. Juste parce qu’il avait oublié un peu ses blessures.
Ce n’était que temporaire.

Mais mieux valait en profiter au mieux.

Il leva le bras pour se saisir de son manteau, avec un peu de peine. Avec de la douleur. Il l’enfila tant bien que mal, l’eau salée n’allait pas piquer les plaies au moins. Et ses cheveux seraient sauvés.

- Merci.

Il fit glisser ses lunettes d’aviateur autour du coup, et enfila la capuche. Il ne prit pas la peine de fermer le vêtement, ça aurait pourtant pu être utile.
Le Raccommodeur en chef pensa à une chose plutôt importante, elle avait bien voulu parler avec lui, entre personnes civilisées, et donc il n’était pas mort pour le moment. Il pourrait montrer un peu de politesse à son tour, donnant-donnant.
En quelque sorte.

- Je suis Pit, le Joker, Chef des Raccommodeurs au Grand Arbre. J’ai fait recaler l’ancien chef incompétent, ce manteau n’est qu’une infime partie de ce que je sais faire.

Il improvisa une petite révérence, on disait que les Vampires aimaient les bonnes manières. Enfin, il n’en était pas trop sûr mais bon. C’était un peu comme faire un tour de magie, et puis… il avait fini par comprendre que contre la Créature, il aurait meilleur temps de montrer que ce serait dommage d’abréger sa vie. En plus, il avait bien envie de voir s’il avait en effet affaire à peut-être une personne qui pourrait apprécier son idée de cuir de Garçons Perdus à sa juste valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Mar 12 Avr 2016 - 22:04


C'était comme si l'humain s'était métamorphosé. Belladone le devinait dans sa respiration calmée, l'assurance de son sourire : ils venaient d'arriver sur un terrain d'entente.

- En fait, j’en suis le créateur. Tu sais reconnaître ce qui vaut la peine d’être désigné de « beau », ça se fait rare ici.

Sourire charmeur en réponse à celui du garçon. Bien entendu qu'elle savait reconnaître le beau, elle n'était pas fille de couturier pour rien.

A mettre le nez dans les étoffes et a regarder les côtes des filles des défilés.

Quel dommage que ce temps soit révolu désormais.

Une pointe de nostalgie dans le regard - mêlée à son éternelle curiosité - la Veine observa l'humain enfiler son manteau et admira la justesse avec lequel le vêtement drapait sa silhouette. Il lui semblait terriblement beau ainsi, sous la pluie, terriblement désirable. Mais c'était la soif qui parlait : elle ne fricotait jamais bien longtemps avec le bétail sans finir par y goûter.

Avec déception, Belladone vit le garçon couvrir son cou à l'aide de grosses lunettes. Quel dommage.

- Je suis Pit, le Joker, Chef des Raccommodeurs au Grand Arbre. J’ai fait recaler l’ancien chef incompétent, ce manteau n’est qu’une infime partie de ce que je sais faire.

La Créature hocha la tête délicatement, assimilant l'information. Elle avait apprécié la révérence du Grand Arbre et ne surprenait à oublier sa soif pour poursuivre l'échange. A son tour donc de s'incliner avec élégance, ses gestes délicats pétris d'une sauvagerie retenue.

- Je suis Belladone la Veine. Enchantée, Pit.

Il était un peu court, ce nom, mais il sonnait bien sous sa langue. Une petite foule de questions se bousculaient sur les lèvres pâles de la vampire, elle mit quelques instants avant d'en sélectionner une :

- Pourquoi les lunettes ?

De son index fin mais à l'ongle taillé en griffe, elle souleva les lunettes d'aviateur que portait le Chef. Puis, indolente, elle se rapprocha encore. C'était qu'il était chaud, le bétail vivant. Et qu'elle avait tout le temps froid.

Sa main lâcha l'accessoire, descendant jusqu'à la poitrine du jeune homme. Sous la peau, elle pouvait sentir le coeur battre.

Elle planta son regard dans le sien.

- J'aimerais beaucoup que tu me parles des autres choses que tu sais faire.

Elle voulait les voir, les créations du Joker. Elle voulait les voir très fort.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Dim 17 Avr 2016 - 11:04

Présentations faites, avec une vampire qui daignait ne pas le tuer pour le moment. C’était plutôt une bonne chose pour le moment en fait.
Le Joker ne bougea pas du tout, même lorsque Belladone s’intéressa aux lunettes qui pendaient maintenant au coup du Chef.

La Créature qui se rapprochait, ça avait quelque chose d’inquiétant. Évidemment, puisque Pit avait conscience d’être plus proche d’un morceau de steak que d’un égal à qui parler.

Mais il ne bougea pas d’un pouce, fourrant ses mains dans les poches. Qu’advienne que pourra.

Durant un instant, Pit rentra un peu le menton pour voir ce que la Veine trafiquait avec son doigt presque griffu. Avant de relever les yeux et la tête vers l’Horreur lorsque celle-ci poursuivit.

Un léger rire vint se faire entendre, et le sourire en coin apparu à son tour.

Sûr de lui, en théorie.

- Je sais pas, ces lunettes sont précieuses, c’était le cadeau de quelqu’un. Je sais plus qui, par contre. Je les ai toujours sur la tête mais là, elles me gênaient alors je les ai juste descendues.

Puis, l’esprit sembla s’absenter pour réfléchir, pour trouver comment satisfaire le souhait, comment décrire ce qu’il faisait.

- Quant à mes créations… J’ai fait les costumes de Peter Pan, ses capes des quatre saisons en rapport aux signes des cartes. C’est avec ça que j’ai pu monter en grade.

Un léger rire, presque un brin mauvais. Il repensait aux anciens Chefs des Raccommodeurs, il les trouvait si peu intéressants, si peu amusant, si peu créatifs. Ils n’avaient été que du vent, de la poussière.

- Et dernièrement, j’ai travaillé sur une cape en peau de Sirène.

Sourire, sourire. C’était son élément, et il était sûr de lui. Même avec un prédateur sans doute trop proche de lui. Ça avait quelque chose d’amusant en fait, ça faisait un peu planer. De l’adrénaline peut-être.

- Et j’ai aussi un grand projet qui aboutira bientôt.

Un gloussement, qui résonnait un peu comme malsain. Il pensait à ses précieuses peaux de Garçons Perdus.
Le Joker se laissait faire, puisqu’il n’avait aucune logique de survie. Même si parfois, il savait très bien faire le déserteur. Ce n’était pas un problème. Cependant, ce serait en finesse. Pas de course en criant.

- Je fais évidemment des choses pour les demoiselles aussi, j’offre parfois des robes faites sur mesure. Tu crées aussi des vêtements ?

Sourire, sourire, sourire, sourire. Il fallait prendre le temps de discuter, évidemment. Et Pit n’avait pas besoin de feindre l’intérêt. Il demeurait peu confiant sur la possibilité de rester en vie, par contre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Sam 30 Avr 2016 - 13:00

- Je sais pas, ces lunettes sont précieuses, c’était le cadeau de quelqu’un. Je sais plus qui, par contre. Je les ai toujours sur la tête mais là, elles me gênaient alors je les ai juste descendues.

Belladone fit la moue, la réponse la décevait un peu. Un tel attachement au passé la dépassait, elle pour qui regarder en arrière n'était même plus une option. Il lui arrivait certes, en de rares occasions, de repenser au Monde Ordinaire mais c'était tenu, dans le brouillard. Parfois elle oubliait même qu'elle n'avait pas toujours été vampire.

- Quant à mes créations… J’ai fait les costumes de Peter Pan, ses capes des quatre saisons en rapport aux signes des cartes. C’est avec ça que j’ai pu monter en grade.

Le regard de Belladone s'illumina d'une nouvelle lueur de convoitise : c'était déjà plus intéressant, comme travail. Quel dommage qu'elle n'ait pas l'occasion de pouvoir admirer Peter de plus près, elle avait entendu dire que ses tenues étaient toujours remarquables...

La voix de Pit la tira de ses réflexions.

- Et dernièrement, j’ai travaillé sur une cape en peau de Sirène.

Un temps. Le visage de la Créature se tordit en une expression de cruauté sauvage, jubilatrice. Elle détestait et enviait tant les Sirènes et leurs voix extraordinaires ! C'était bien fait, bien fait, très bien fait, elle espérait que ladite Sirène avait souffert dans le procédé ou - au moins - qu'elle n'avait pas eu son mot à dire.
Belladone voulut demander des détails mais trop tard, le Garçon Perdu avait reprit la parole.

- Et j’ai aussi un grand projet qui aboutira bientôt.

Il ricana, ne sembla pas vouloir en dire plus. La Veine hésita à le secouer pour obtenir des précisions mais finit par laisser de côté l'idée : le bétail était moins savoureux lorsque brusqué.

- Je fais évidemment des choses pour les demoiselles aussi, j’offre parfois des robes faites sur mesure. Tu crées aussi des vêtements ?

Un temps. Belladone recula légèrement, fit non de la tête - elle se trouvait presque déçue d'avoir à l'avouer.

- Non, non... j'ai déjà essayé mais je manque de patience.

Il n'y avait guère que pour la musique qu'elle savait se tempérer. A nouveau la vampire dévisagea Pit, se mordit les lèvres en l'observant puis lapa son propre sang pour calmer sa soif. Dans ses yeux dansait toujours l'envie, la convoitise. Et le doute, aussi. Peut-être était-elle tombée sur une perle rare, peut-être le Garçon méritait-il réellement qu'elle l'épargne. Il lui en fallait plus pour se décider.

Un pas en avant, à nouveau. Belladone souriait de toutes ses dents.

- C'est beau, ce que tu dis. Tu parles bien, je pourrais presque sentir les étoffes sous mes griffes ongles.

Un temps. Puis la Créature prit un air plus peiné, faussement timide sous ses allures de poupée.

- J'aimerais beaucoup, beaucoup les voir, Pit. Si je promets de rester sage, tu m'y emmèneras ?

Sa langue dansait sur sa lèvre percée et dans ses yeux scintillaient des étoiles de malice.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Jeu 5 Mai 2016 - 17:39

La Vampire n’avait donc pas dans les doigts l’art de la conception vestimentaire, si ce n’était pas ça… c’était autre chose, les Vampires avaient toujours quelque chose de raffiné, non ? Quelque chose qui les rendaient… majestueux balançant avec l’horreur d’être un zombie de qualité supérieure.

Belladone aimait vraiment les vêtements, de ce que le Joker comprenait. Et il espérait bien s’en sortir avec ça.

Ce serait même plutôt une bonne chose s’il venait à avoir quelqu’un qui partagerait ses goûts de création, en plus la Veine était une horreur, les peaux de Garçons Perdus ne la dégoûteraient pas, non ?
Puis son attention fut à nouveau happée par la Créature, elle avait un air de Poupée Sanguinolente absolument adorable. Sans doute quelque chose dans les pouvoirs des Vampires aidait grandement à attirer les proies, comme le charme, peut-être. Le Chef des Raccommodeurs n’en avait aucune idée.

Un sourire en réponse à la demande de la Veine. Mais bon, ce n’était pas comme s’il ne souriait pas déjà avant. Il sembla pensif, il serait flatté de montrer son travail, il adorait que tous voient à quel point il était doué lorsqu’ils voyaient le Roi des Garçons Perdus porter les créations qu’il avait faites. Cependant… Belladone n’avait pas les pensées d’un humain simple. Le sang lui faisait saliver, amener une créature pareille serait un nouvel acte incompris, comme son projet le serait tout autant. Était-il mieux que Belladone et ses semblables ? Se vêtir de ceux qui étaient de la même espèce, était-ce si mal que cela ? Absurde, il y avait bien pire, non ?

Les iris beaucoup trop vertes se replongèrent dans la contemplation de la demoiselle face à lui, celle qui semblait savoir ce qu’était le bon goût. En omettant celui su sang.

- Belladone, je serais très heureux de te montrer mes créations. Et je sais très bien qu’un jour, on finira par me bannir, c’est normal c’est ce qui m’attend dans la suite du Jeu. Et c’est ce qui sera le mieux pour mon chef d’œuvre. Cependant… c’est pas encore le moment, donc je peux pas te laisser venir aussi facilement… j’en suis tout de même attristé.

Il y avait quelque chose d’embêté dans la lueur des yeux du Joker, il croisait les bras, en grande méditation.

Puis, après un temps son sourire devint lumineux il avait une idée de pacte, en quelque sorte. Restait à voir si la Vampire suivrait. Il s’approcha et prit doucement les épaules de l’Horreur.

- Mais, j’ai une idée. Ce qui m’enquiquine un peu, c’est de ne pas être sûr de rien risquer en t’emmenant là-bas. Mais tu m’as aussi vraiment l’air d’être une personne pleine de raffinement et d’élégance capable de comprendre un chef d’œuvre. Alors, je te propose un petit marché : Je t’emmène uniquement si tu te fais aussi discrète que possible, que personne ne te suspecte, que personne ne meurt non plus. Enfin, au Grand Arbre.

Il murmura.

- Dans les Alentours, ça, ça m’est égal.

Il reprit, d’un ton presque mielleux, sincèrement heureux d’évoquer son projet.

- Et en échange, donnant-donnant, je te révèle ce que sera mon plus beau chef-d’œuvre. Si ça te plaît, je te ferai quelque chose de cette même matière. C’est une chose abondante mais pourtant… proscrite.

Quelque chose de morbide trainait dans les profondeurs des lacs d’absinthe, c’était cette fascination, cette idée hideuse pour beaucoup. Cette jouissance du talent et de la créativité. Jamais aucun couturier de l’île ne s’y étaient prêté avant lui, de cette matière si présente et pourtant interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Lun 16 Mai 2016 - 22:46

Belladone attendait, impatience et presque anxieuse devant l'hésitation de Pit. Si bien que, quand l'adolescent ouvrit la bouche, elle eut l'impression d'être suspendue à ses lèvres.

- Belladone, je serais très heureux de te montrer mes créations. Et je sais très bien qu’un jour, on finira par me bannir, c’est normal c’est ce qui m’attend dans la suite du Jeu. Et c’est ce qui sera le mieux pour mon chef d’œuvre.

La Vampire pencha la tête de côté, perplexe. Se faire bannir, mais pourquoi ? Il lui semblait très bien, ce garçon.

Ses réflexions furent balayées par la réplique suivante.

- Cependant… c’est pas encore le moment, donc je peux pas te laisser venir aussi facilement… j’en suis tout de même attristé.

Il n'était pas le seul. Horrifiée par le refus de l'enfant, la Créature sentit des larmes écarlates perler à l'orée de ses yeux. Pour une fois qu'elle rencontrait quelqu'un d'aussi élégant qu'elle ! Quelqu'un qui la comprenait, quelqu'un qu'elle pensait talentueux... qu'elle ne voulait même plus manger. Devrait-elle y avoir recours pour se réconforter ?

Des mains chaudes aux veinules parcourues de sang se posèrent sur ses épaules nues. Belladone se figea, levant ses grands yeux affligés vers le créateur.

- Mais, j’ai une idée. Ce qui m’enquiquine un peu, c’est de ne pas être sûr de rien risquer en t’emmenant là-bas. Mais tu m’as aussi vraiment l’air d’être une personne pleine de raffinement et d’élégance capable de comprendre un chef d’œuvre. Alors, je te propose un petit marché : Je t’emmène uniquement si tu te fais aussi discrète que possible, que personne ne te suspecte, que personne ne meurt non plus. Enfin, au Grand Arbre. Dans les Alentours, ça, ça m’est égal.

Les yeux de la Créature s'écarquillèrent sous l'effet de la joie. Avec bonheur, elle se mit à hocher frénétiquement la tête. Ressemblerait-elle assez à une humaine pour trouver des enfants ? Ils verraient bien...

- Et en échange, donnant-donnant, je te révèle ce que sera mon plus beau chef-d’œuvre. Si ça te plaît, je te ferai quelque chose de cette même matière. C’est une chose abondante mais pourtant… proscrite.

L'offre s'étendait, se faisant plus alléchante encore. Transie d'une joie qu'elle se parvenait à exprimer par les mots, elle sauta au coup du Joker, lui plantant un gros baiser (dénué de crocs) sur la bouche.

- C'est d'accord ! Je serai sage. Et discrète.

Regard espiègle. Se détachant du Chef, Belladone lui adressa un sourire.

- Pour ça, je vais même te montrer quelque chose que nous sommes les seuls à pouvoir faire sur cette Île... tu es prêt ?

Elle n'attendit pas de réponse, se recula. Puis, ouvrant les bras, Belladone laissa un frisson familier parcourir son échine alors que la métamorphose opérait. L'air sembla refroidir aux alentours alors qu'un brouillard se déployait autour d'elle, s'épaississant jusqu'à ce qu'elle en soit totalement entourée.

Il y eut une lueur, puis la brume se dissipa.

Dévoilant un petit animal à la fourrure d'un blanc tirant presque sur le rose, occupé à se lisser le poil.

Une chauve-souris aux yeux brillant d'une intelligence jaune.

Prenant son élan, Belladone décolla de l'herbe humide pour venir se percher sur l'épaule de Pit. De là, elle attendit que le Chef lui montre la route.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Mar 17 Mai 2016 - 20:15

La proposition semblait avoir conquis le Vampire. Le Joker n’eut même pas le temps de demander si ça convenait que la Créature lui sauta à la au coup. Un léger mouvement de recul dû aux forces physiques, et à sa surprise, s’appliqua. Pit eut en plus de cela, les yeux arrondis de stupeur au baiser, et heureusement que ce n’était pas une attaque vampirique.

Il en était très surpris, et ne trouva rien à redire, le charme peut-être ? De toute manière, ce n’était pas à regretter. La suite poursuivit, le sourire se montrait de nouveau, après avoir saisi pour de bon qu’il ne semblait plus y avoir de danger. Pour le moment.

Le Chef attendit alors de voir ce que Belladone comptait lui montrer. L’air se refroidit, et Pit enfonça ses mains dans ses poches, l’air dévorant encore un peu plus la chaleur. Une brume apparaissait, les lacs d’absinthe observaient avec attention ce qui se passait. Sans bouger, immobile, l’adolescent resta en place. Comme fasciné, peut-être. Une lumière lui fit légèrement pencher la tête, comme si cela aidait à percevoir mieux. Ce qui n’eut aucun effet.

Ce qui naquit du brouillard, fit hausser les sourcils du Joker, avant d’étirer au final un large sourire. Quel bel animal. Le Bouffon du Roi resta immobile, laissant la Veine métamorphosée venir se poser sur son épaule. Il eut un léger rire, sympathique, avec un sourire. Toujours.

- Ta magie est splendide, Belladone. Tout comme cette seconde forme.

Une magie qu’il ne savait évidemment pas faire, lui ne jouait qu’aux tours. Il y avait de quoi être admiratif.
Pit appréciait l’élégance des couleurs qui habillaient la chauve-souris.

Comprenant ce qui allait poursuivre, un petit voyage jusqu’aux Grand Arbre, le Chef des Raccommodeurs se mit en marche.

- C’est dans cette direction, on devrait pas mettre longtemps avant d’y arriver.

Un autre léger rire, c’était que le Joker aimait pouvoir montrer ses créations à une personne qui avait du goût. Et qui saurait apprécier son projet à sa juste valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: Confections nocturnes   Mer 21 Déc 2016 - 14:06

The End


Le Bouffon n'est pas qu'un bon pitre sans cervelle,
Sa conscience du danger est vivace et réelle,
Aussi à quoi pense-t-il en guidant la vampire,
Qui convoite le roi, au coeur de son empire ?
La réponse on la sait, admettons-la de fait,
Le Bouffon pense à lui, comme à l'accoutumée.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confections nocturnes   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tournoi des Nocturnes foréziennes
» Ténacité : Pensées nocturnes
» Nocturnes Rouges
» Coureurs nocturnes, coureurs d’égouts
» Les coureurs nocturnes avec étoiles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-