Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Erzulie Dantor
avatar

☠ Habitant du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 134
✘ SURNOM : l'Amour
✘ AGE DU PERSO : Une vingtaine d'années en apparence...

✘ DISPO POUR RP ? : Contacte-moi !
✘ LIENS : .
Erzili O!Ke ou nwe,
Erzili O! Ke ou nwe,
Ke o nwe,
Men se pa put petit kay la!


MessageSujet: Re: "Noye mapé noyé, noye mape noye"   Mer 17 Fév 2016 - 15:05



La tête de la métisse dodeline de gauche à droite. Ses boucles s'affolent autour de son visage poupon. Elle compose et se recompose : chaque geste un peu maniéré, chaque geste qui semble la caricaturer lui permet de se raccrocher à la rive du marais. Elle n'ignore pas les leçons de Maman qui lui reviennent aux tympans : les prêtresses de l'Amour guident, aident, tiennent la main. Mais jamais elle ne donnent, jamais elle ne se livrent. L'échange est mortel pour le coeur d'une Erzulie. Il doit demeurer ensablé, fortifié, inattaquable.
Il ne peut être harponné par un hameçon, quel qu'il soit.

"La mer est pleine de poissons. Tu n'en es pas un, ma fille. Toi tu es l'eau et le sel."

Une jeune fille n'écoute pas toujours les bons conseils de sa mère. La ligne qu'a jeté Dan a beau être ténue, elle a fait mouche. L'hameçon a crocheté une fibre de muscle. Infime, infime portion d'âme enfouie.

- C'est tout ce qui me reste de mon passé dans l'autre monde, là d'où je viens. Je crois que... qu'on me les a données, que je devais les garder précieusement, que c'était très important. Mais je ne me rappelle plus qui ni pourquoi. Noye Mapé... Mais tout ça c'est du passé.

La tristesse de son Perdu-Trop-Grand, tire sur le fil tendu de ce lien nouvellement tissé. Le terrain vague, vierge de tout attachement vient d'être ensemencé. Erzulie ouvre ses bras sans réfléchir. L'étreinte est sincère, empreinte de quelque chose de filiale, de maternel peut-être, de tendre assurément.

- Shhhh... Shhhhh... Ti-Danny.... Erzulie l ap gade sou ou.

Elle colle son front au sien avec un sourire.

-Mwen pwoteje ou.

L'Amour s'écarte doucement. La pulpe de ses doigts s'attardent sur les gri-gris brillants de Dan.

- Me les confierais-tu ? Demande-t-elle en les posant dans le creux de sa paume décolorée. Je garderais ton chagrin loin de toi, comme ça.










avatar de Loish.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: "Noye mapé noyé, noye mape noye"   Mer 17 Fév 2016 - 15:27

L'étreinte n'était pas prévue, mais assurément elle ne lui fit que du bien. A peine Dan avait-il confié ce chagrin qu'il gardait toujours pour lui, que les bras l'entourèrent et qu'un front doux et chaud se posa contre le sien, en même temps que des paroles réconfortantes se firent entendre. C'était comme ces Mères au Grand Arbre, la sensation si particulière, comme une protection qui se voulait bienveillante, au-delà de tout geste physique ou pensée déplacés. Erzulie et lui partageaient à présent un étrange lien et, bien qu'il soit incapable de se rappeler de sa propre mère, de sa véritable mère, il était sûr, à cet instant précis, que cela devait ressembler à ça, que d'être serrée par elle dans ses bras. Un soupir lui échappa, évacuant le trop-plein de chagrin tandis qu'il fermait les yeux, savourant cette douceur, ce petit moment d'abandon, toutes barrières baissées, avant que le contact ne disparaisse et que la question des plaques revienne sur le tapis. Il baissa les yeux sur le métal brillant, puis secoua légèrement la tête, avec malgré tout une sorte de sourire reconnaissant sur les lèvres.

- Non, je vais les garder. Au moins avec elles je n'oublie pas qui je suis.

Ou plutôt celui qu'il avait été, d'où il venait réellement, pas comme certains Pirates qui étaient persuadés d'avoir toujours vécus sur l'île, alors que d'autres se rappelaient fort bien qu'untel ou untel avait jadis été un Enfant Perdu, donc pas de cet endroit. L'Oublie faisait des ravages et une ancre, fut-elle chevillée douloureusement à son corps, valait pour Dan qu'aucune attache du tout. Sa main vint couvrir celle de Erzulie, puis il l'aida à se relever, faisant de même pour s'étirer un peu, commençant à sentir des courbatures s'emparer de lui.

-C'est l'heure de partir, sinon je serais en retard pour ma ronde, je dois retourner au bateau.

Peut-être même allait-il avoir quelques minutes de dépassement, il ne restait plus qu'à espérer qu'on ne le remarquerait pas. Heureusement l'absence d'étoiles dans le ciel rougeoyant aidait énormément. Il jeta un regard autour de lui, puis désigna la direction par laquelle ils étaient venus, embarquant une dernière poire qu'il fourra dans la poche de son vêtement avant de se diriger vers le Port. Il se sentait mieux, l'air de rien, ça lui avait fait du bien de s'ouvrir un peu. Qui sait s'il n'allait pas être surpris dans les jours à venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Erzulie Dantor
avatar

☠ Habitant du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 134
✘ SURNOM : l'Amour
✘ AGE DU PERSO : Une vingtaine d'années en apparence...

✘ DISPO POUR RP ? : Contacte-moi !
✘ LIENS : .
Erzili O!Ke ou nwe,
Erzili O! Ke ou nwe,
Ke o nwe,
Men se pa put petit kay la!


MessageSujet: Re: "Noye mapé noyé, noye mape noye"   Mer 17 Fév 2016 - 16:55



- Non, je vais les garder. Au moins avec elles je n'oublie pas qui je suis.
- Tu es plus sagace qu'il n'y parait,
répond-t-elle avec une pointe de fierté dont elle ne s'explique pas bien la nature.
-C'est l'heure de partir, sinon je serais en retard pour ma ronde, je dois retourner au bateau.

Erzulie lui tapote la joue.

- Va, Ti-Pèdi. Rentre chez-toi. Ton coeur est bien plus léger n'est-ce pas ?

Effectivement, le pirate s'en retourne, silencieux mais pas ingrat : son âme est au repos, pour le moment. Poings sur les hanches, Erzulie se dit qu'elle a bien travaillé -pour rien, lui reprochera Mamé. Son paiement est au delà de toute considération pécuniaire. Aujourd'hui elle a touché du doigt quelque chose de bien à elle : sa propre magie.

Elle a effleuré du doigt son nom véritable.

Oh, elle ne l'a pas encore entendu ! Il reste pour l'heure informulé. Mais Danny est le premier de ses noyés. Son "enfant ainé". Elle attrape une poire dans laquelle elle croque avant de partir. Ils se reverront, elle le sait.

-Byento pitit gason m '...Koton te file.

Le coton a été filé.
Bientôt, peut-être, en sera-t-il de même de la laine....
Drôle de pensée !

***

- Tu pues.

Tatie Gué Rouge me renifle. Je sens sa haine me picoter les narines. Elle darde ses yeux rouges sang sur moi, le regard dont elle use pour liquéfier les entrailles des gens de peu de foi.

-Tu pues l'Homme. Il y'a cette odeur rance de mâle partout sur toi. Tu t'es frottée comme une guenon à son bas-ventre, insiste Tatie en m'attrapant le bras.
- NON ! C’est faux ! Je m'insurge mais rien n'y fait.
- Si... Si ! T'empeste ! Jennès sal !

L'insulte allume les braises de mon égo mortifié. Je sens la colère tapisser ma tête de sa lave brulante.

- Alors donc, après Maman, c'est moi que tu jalouses ? T'es juste écœurée parce que t'es trop vieille, trop moche pour être baisée ! Tes ovaires son si peu abreuvés qu'ils ont séchés comme des noix, tout à l'intérieur !

La gifle me souffle le visage et me coupe la chique. Mais la main qui s’est levée n’est pas celle de ma tante.

- Excuse-toi.

Maman, la digne et belle Erzulie Freda me toise de toute sa hauteur, la tête enrubannée de bleu et d'or.

- Immédiatement.

Je ravale ma bile et mon chagrin.

- J'ai pas couché. J'ai pas aimé
, dis-je comme une maxime à répéter pour me protéger.
- Pas cette fois, Erzulie-Sans-Nom. Mais qui sait pour la prochaine ? Nous aidons les femmes et les enfants, rappelle-t-en.
- C'était un petit garçon !
- Un Perdu qui a grandi est un homme, Erzulie. N'oublie jamais. Va te passer du baume sur ta joue auprès de Mamé, il ne faudrait pas qu'elle gonfle.

Je m'éloigne sans un mot, trop petite pour lutter contre les femmes de ma lignée.

Elles ont tord.
Danny est petit dans son corps. Danny est encore un bébé dans son panier d'osier.
Moi, je le sais.

Moi, je le sais !








avatar de Loish.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 2047

MessageSujet: Re: "Noye mapé noyé, noye mape noye"   Dim 28 Fév 2016 - 14:34

The End


De l'Amour on connait l'indigence,
Mais peu reconnaissent sa clairvoyance !


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Noye mapé noyé, noye mape noye"   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» "Noye mapé noyé, noye mape noye"
» Hymne national soviétique sous-titre français
» le poulpe à la bordelaise
» [Deck Thématique][CF 2013] La colère du Dieu Noyé
» [Recettes] Haches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché-