Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lewis Steel
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 446
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Vingtaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Dim 29 Nov 2015 - 23:48




Le Grand DébatC’est effarant d’observer que des centaines d’heures de débats
se dévident sans que rien ne soit réellement dit.




Encore une fois, le petit livreur avait disparu.

L'après-midi au sein des cabanes, une fois les tâches accomplies, tout le monde pouvait vaquer à ses occupations lorsque Peter ne vous envoyait pas en mission et.. le Sans-Visage avait de bien plus paisibles occupations en règle générale. Souvent, il regardait les autres enfants jouer, en silence - enfin façon de parler - tout en mirant de temps à autres des œufs au soleil, parfois même il partait tout simplement en chercher, que ce soit dans les cuisines ou bien les alentours. A d'autres moments, il trainait dans les cabanes à la recherche d'un peu d'attention d'une mère, surtout de la part de Laila ou de Natalie, aidant même parfois pour le ménage de l'après-midi ; en échange toutefois d'un câlin ou d'une petite histoire, bien sûr. Toutefois, avec la chaleur qui régnait actuellement sur l'île et les morts qui s'enchainaient, le petit homme n'avait plus goût à tout ça. Ses œufs avaient tourné, sa veste et son masque le faisaient suffoquer plus que de raison, et ses escapades dans la forêt à la rencontre des pirates se faisaient de plus en plus rares. Il n'avait plus réellement la force de le faire.

Cependant, aujourd'hui, la peur avait gagné son petit cœur, car Crackers savait qu'il devait les rencontrer une nouvelle fois, leur donner des informations, peut-être mener à leur perte quelques pauvres garçons perdus ; mais tant que lui vivait, il s'en fichait. Ou plutôt.. il essayait de ne pas y penser, car la culpabilité le rongeait un peu plus à chaque nouveau réveil. S'il avait perdu la vie ce jour-là, certains de ses camarades disparus seraient sans doute encore vivants, eux. Mais le petit homme ne pouvait pas mourir, non, Papa et Maman l'attendaient. Tant qu'il aurait l'espoir de retourner à la maison, il ferait tout pour survivre, cacherait ses larmes aux adultes à la voix angélique, hocherait la tête et écouterait les instructions avant de les mettre en œuvre. Comme on le lui avait apprit.

Et aujourd'hui, il avait été fidèle à son poste.

Le problème résida alors dans le point de rendez-vous : s'il ne fut pas difficile de trouver les pirates à l'entrée de la Jungle Luxuriante, retrouver son chemin seul une fois à l'intérieur fut une toute autre histoire ; et lorsque les forbans retournèrent d'où ils étaient venus, le livreur se retrouva tout seul. Son travail d'éclaireur était si loin derrière lui désormais que Crackers eut bien vite l'impression que l'île entière avait changé ; ce qui, comme vous et moi le savez, est le cas, surtout en ces périodes de fortes chaleur.

En silence, penaud et la boule encore au ventre suite à cette entrevue, le Sans-Visage se mit à déambuler dans la jungle sans réellement savoir où aller, la vue embuée par la chaleur et la fatigue. Cherchant des traces de pas, avant de les suivre, puis d'au final revenir sur les siens et de tourner en rond. Rien que là, l'angoisse avait déjà commencé à le gagner, petit à petit.. mais ce fut encore pire lorsque son pied s'enfonça dans l'une de ses propres traces ; au point que la boue - boue ? avec cette canicule ? impossible - ne tarda pas à dévorer sa chaussure et son pied. Terrifié, le marmot sentit son cœur s’accélérer à vive allure, et la seule chose qui le sauva des sables mouvants fut un rocher fendu par une racine d'arbre. Pied nu et boueux, le blondinet ne tarda pas à se hisser de tout son soul, avant de se recroqueviller sur lui-même une fois au sommet du petit piédestal. Les yeux écarquillés, le souffle court, Crackers ne put qu'observer sa chaussure disparaître dans la boue.. à jamais.

Suite à ça, il pleura beaucoup sur son petit rocher, toussa également, peut-être même du sang, et du détacher les sangles de son précieux masque pour vomir tant l'angoisse l'avait gagné. Génial, vraiment génial comme aventure, surtout que maintenant il mourrait de soif, encore plus qu'avant. A partir de là, le soleil aurait pu se lever et se recoucher trois fois (tout du moins si la nuit avait encore été capable de tomber) que la période passée seul sur ce petit rocher entouré de boue mouvante aurait paru moins longue.

Puis, alors que la lumière commençait à se faire moins vive mais la chaleur toujours aussi oppressante, des bruissements se firent entendre autour de lui, comme si une bête sauvage s'approchait à pas lents. Était-ce la fin ?


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 31
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Dim 13 Déc 2015 - 0:03

La chaleur étouffante l'assomme et embrouille ses idées. Tijl soupire, éponge son front, avance encore. IIl avait espéré trouver un peu d'ombre et de fraîcheur dans la brousse et la jungle, mais peine perdue. Ses griffes le lancent et le brûlaient presque quand il avait du les sortir pour une rencontre malheureusement sauvage avec un animal rendu fou par la canicule.

Il en avait bu le sang, brièvement, sauf d'avoir de l'eau fraîche. Et la culpabilité l'avait pris, il s'était bien vite lavé tant bien que mal.

- Pourquoi tu me laisses faire des trucs pareils, hein ? Tiens d'ailleurs, puisqu'on en parle, gros malin. Pourquoi TU nous fais des trucs pareils, hm ?

Il est bougon, le Tijl. Il ets bougon et le cœur tourmenté, alors il marche pour se purifier de tout cela. Il marche en priant, en se forçant à contempler la nature qui l'entour d'un regard neuf et aimant. Mais la mort aride qui règne, le désastre rouge qui cogne à sa rétine à chaque pas le désole. Pourtant, à force de le vouloir, il lui semble capter parfois une autre forme de beauté et de force. Celle du combat pour la vie, celle de l'aridité implacable qui ronge tout sans que nul ne puisse rien faire. C'est comme une bataille contre la mort et le temps, pas loin. Allan y verrait peut-être une manifestation du Malin, qui sait.

Et le temps passe, ou en tout cas il fait semblant.

Au bout d'un temps, l'âme tourmenté de Tijl s'apaise et il lui semble que l'air fraichit presque tant ça le soulage. Il allait se décider à retourner au Jolly quand il tombe sur un gamin, au détour d'un fourré séché. Un gamin piteux, un gamin désolé. Un gamin que, du fond de son cœur trop grand, Tijl a envie de consoler.

- Hey Gamin. Ca va ?

Pourquoi il est sur son rocher, comme ça ? Le prêtre s'avance, et note la chaussure en moins. La boue autour du rocher, aussi, et dont le gosse est couvert comme s'il s'y était baigné.

- Hey. Je ne te veux pas de mal. Je viens en ami. Tout va bien ?

Tijl n'a pas encore compris pour la boue maudite, non. Il voit juste ce gosse désolé, et se dit qu'il ne peut pas le laisser comme ça. Mais il sait aussi que certains Garçons Perdus sont du genre farouche, et que s'approcher pourrait le faire fuir, ou même vouloir attaquer. Alors il voudrait d'abord que ce môme comprennent qu'il ne vient pas pour ça, qu'il n'est pas un danger. A voir si c'est possible, parce qu'il a déjà combattu et que ça l'a épuisé vu la chaleur.

Oh et d'ailleurs. Il a totalement oublié le sang qui barbouille ses habits et entache sa peau par endroit bien qu'il ait fait de son mieux pour l'enlever. Quelle apparence cordiale et pacifique !


HRP:
 






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis Steel
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 446
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Vingtaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Sam 19 Déc 2015 - 19:01




Le Grand DébatC’est effarant d’observer que des centaines d’heures de débats
se dévident sans que rien ne soit réellement dit.




Il n'y avait eu aucune bête sauvage là pour dévorer l'enfant terrifié, mais seulement un homme ; enfin seulement.. c'était un adulte quelque peu imposant, mais ça restait moins terrible qu'une bestiole pleine de dents ou encore pire, un insecte géant. Pourtant, le Sans-Visage ne se détendit qu'à moitié en voyant l'adulte le remarquer et s'approcher de lui. Déjà, parce qu'il faisait de nombreuses têtes de plus que lui - mais pas autant que Scorch - mais aussi parce que ses habits étaient couverts de sang. Cela ne disait rien qui vaille. Pourtant, il y avait une petite parcelle d'espoir dans le coeur du blondinet, et ce, parce qu'il se dit que cet inconnu devait être un pirate. Il était trop clair pour être un peau-rouge, et était trop loin du Bayou pour être un Guédé, alors l'enfant se dit, qu'avec un petit peu de chance, ce serait un pirate. Un gentil qui lui viendrait en aide.

Pourtant, ses billes crasseuses et sombres ne pouvaient s'empêcher de toiser avec crainte les tâches rougeâtres sur les habits du Frère. Qu'avait-il bien pu faire pour être ainsi recouvert de sang ? Avait-il tué des garçons perdus, ou bien un autre pirate, voire un peau-rouge ? Était-il un forban sans foi ni loi, qui n'hésiterait pas à le jeter dans les sables mouvants, malgré son alliance avec les pirates ? Heureusement, il sembla que non.

« Hey Gamin. Ça va ? siffla l'adulte, avant d'arrêter juste avant la boue mouvante, hey. Je ne te veux pas de mal. Je viens en ami. Tout va bien ? »

Il ne lui voulait pas de mal et venait en ami : c'était déjà de très bonnes choses en soi, mais ce n'était pas encore gagné pour le petit homme, qui ne sentit son cœur affolé ralentir que de seulement quelques battements. C'était toujours mieux que rien, n'est-ce pas ?

« Je.. ça v-va, je.. oui.. répondit-il tout d'abord après avoir péniblement hoché la tête, presque détendu, mais.. mais je.. je suis bloqué, là.. Y a.. de.. euh.. de la boue. Et.. ça a mangé mon pied.. »

Et comme pour ponctuer ses mots, il désigna alors l'étendue de terre qui entourait son pauvre petit rocher : des sables mouvants, de la boue qui dévore les chaussures. Dommage, parce qu'il les aimait bien quand même, ses petits souliers. Il devrait se débrouiller pour en trouver d'autres à sa taille, et pas seulement une chaussure pour remplacer celle-ci, mais bien deux qui allaient ensembles. Enfin, ça, c'est ce que Crackers aurait bien aimé avoir ; ce n'était pas dit qu'on exaucerait ses vœux.

Trêve de pensées sur les chaussures, le livreur reporta alors son attention sur l'inconnu qui se tenait toujours devant lui.

« V-Vous êtes un p-pirate ? demanda-t-il de sa petite voix. »

Peut-être était-il un ami du Pied-Beau, du Luthier ou bien du Dragon ? Si c'était le cas, il lui viendrait sans doute en aide sans ciller.. pas vrai ? Après tout, lui aussi une sorte de forban, un petit pirate tiré entre deux mondes ; deux mondes qu'il voulait tant quitter, mais pas en mourant, surtout pas en finissant noyé ou étouffé (une différence ? Bambi aurait dit que oui et aurait sans doute fait un long débat à ce sujet) dans des sables mouvants.

Au secours, aurait-il pu murmurer.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 31
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Dim 17 Jan 2016 - 15:44

Le pauvre gosse n'a pas bonne mine. Depuis combien de temps il est là, hm ?

Tijl regarde autour de lui, puis jette un oeil quand le gosse parle de boue mangeuse de chaussure. Des sables mouvants ? Probablement un truc du genre. C'est déjà miraculeux qu'ils ne soient pas totalement desséchés. Miraculeux, ou carrément emmerdant, en fait. Bordel.

- Bon. J'vais te tirer de là. Bouge pas, ok ?

Le prêtre contourne le rocher, voir sur le sol est traître partout. Mais on dirait bien que oui. Bon. C'est pas grave. Il va trouver un truc. Et tout en contournant la rocaille sur laquelle le gnome est perché, il continue de parler. De répondre, aussi, parce que le gamin poste des questions.

- Pirate en quelque sorte, oui. Je suis le prêtre du Jolly. Mon nom c'est Tijl, et toi ?


Tant qu'à lui parler, autant arrêter de l'appeler Gamin. Et le rocher, visiblement, est bel et bien cerné. Bordel. Comment il fait pour pas couler, lui, hm ? Bon, va falloir faire autrement. Alors il regarde autour, fixe les branches. Ca, ça peut être une idée, ouais. Alors il cherche cherche et finit par dégotter une longue branche qui a l'air assez solide.

- Sérieux P'pa, tu fais un peu chier des fois. Tu l'as laissé se coincer là ? Vraiment ? Tu pouvais pas l'aider, un peu ? Feignant !

C'est qu'il bougonne dans sa barbe, le Tijl.

- Hey, mon grand. Tu te sens de t'agripper à ça ? Je te tirerai vers le bord.

Ouais parce que va savoir l'énergie qu'il lui reste, au gnome..

HRP:
 






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis Steel
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 446
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Vingtaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Jeu 25 Fév 2016 - 22:21




Le Grand DébatC’est effarant d’observer que des centaines d’heures de débats
se dévident sans que rien ne soit réellement dit.




Est-ce que l'homme tâché de sang allait vraiment l'aider ? Ça, le petit homme n'en était pas certain. Il avait peut-être dit qu'il allait le tirer de là, mais rien ne lui confirmait que c'était pour pas mieux le tuer ensuite ; il n'y avait pas de logique à chercher chez les grandes personnes. Pourtant, le livreur avait aujourd'hui envie de croire qu'on allait lui venir en aide, que tous les grands n'étaient pas aussi menaçant que le Dragon et ses deux comparses. De toutes manières.. s'il n'acceptait pas l'aide de l'inconnu, Crackers était fichu. Personne d'autre ne viendrait le chercher, une bête affamée le dévorerait peut-être, il crèverait de soif sinon ou finirait engloutit par les sables mouvants en cherchant de partir par ses propres moyens. Il ne restait plus qu'à choisir. Son seul espoir résidait en cet homme, cet homme qui tournait autour du rocher sans pouvoir s'approcher.

Alors, le Sans-Visage chercha un peu à faire la conversation, pour en apprendre plus sur cet inconnu qui avait tout l'air d'un forban ; ou alors, d'un peau rouge bien pâle. Mais il devait bien y en avoir, mais lui n'en était sans doute pas un, pas avec cette tenue. Les soupçons du môme se confirmèrent bien vite.

« Pirate en quelque sorte, oui. Je suis le prêtre du Jolly. Mon nom c'est Tijl, et toi ? se présenta-t-il à lui avant de lui retourner la question.
- Je.. m-moi c'est Crackers. »

D'une certaine manière, le garçon perdu fut surprit d'entendre que le Jolly Roger avait un prêtre ; jamais il n'auraient cru que ces hommes sans foi ni loi pouvaient être croyants. Comme quoi, il n'était jamais bon de tirer des conclusions hâtives.. mais les enfants ne le font-ils pas tous ? Allez savoir. Pendant ce temps-là, l'homme de la mer avait continué à chercher quelque chose que le blondinet ne pouvait pas voir, jusqu'à ce qu'il finisse par la trouver : une grosse branche d'arbre.

A cet instant-là, le petit homme commença à craindre le pire.

« Hey, mon grand. Tu te sens de t'agripper à ça ? Je te tirerai vers le bord. »

Quelques secondes durant - enfin, leur équivalent sur l'île sans temps - le petit garçon toisa la branche ainsi que la distance qui séparait le pirate du rocher et des sables mouvants. S'il tombait, c'était finit, personne ne pourrait lui venir en aide, pas même le prêtre ; enfin ça, c'était ce dont le livreur était certain.

« Je.. je sais pas.. lui répondit-il alors, j'ai.. j'ai peur de t-tomber.. de.. de lâcher.. Je veux pas.. pas finir c-comme ma chaussure.. n-non.. »

Mourir étouffé, Crackers le risquait certes chaque jour, mais il n'allait pas tenter l'impossible au risque de vraiment mourir pour de bon. Alors, pour le moment, il resta là, sur son rocher qui le protégeait encore pour le moment, mais ne put s'empêcher de porter son regard en direction de l'homme de la mer.

« Vous.. vous allez m'aider ? »

Pour un peu, il n'y avait pas cru. Il y avait encore de l'espoir.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 31
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Jeu 10 Mar 2016 - 23:21

Putain, P'pa. Des fois, tu fais vraiment chier.

Ca, c'est ce qu'il se dit en roulant des yeux quand le môme lui a répondu qu'il était pas sûr de pouvoir s'accrocher assez. Sérieusement ? La poisse intégrale, fallait vraiment qu'il se la trimballe ? Là, Tijl fronce vaguement les sourcils et se donne uen claque mentale. Arrête de geindre, grand con ! C'est pas de ton nombril, qu'on s'occupe, c'est du gamin.

Il lui avait dit son nom, en plus. Crackers. Comme une branche qui casse. Ouais, non. Pas bon de penser ça juste avant de lui en trendre une pour s'accrocher, hein.. Par acquis de conscience, le pirate vérifie une fois de plus la solidité de la branche, pour être sûr qu'elle est assez robuste pour ce gamin brindille. Mais apparemment ça va.

- Bon Crackers, euh. Ouais, oui, ouais, j'vais t'aider. Mais je peux pas tout faire, faut que tu m'aides pour.. T'aider.

Brillant Tijl. Ton art de la réthorique à son plus haut niveau. C'est beau ce qu'on t'apprend au Séminaire, ça vous insrtuit un homme. Il roule des yeux intérieurement en se rendant compte de sa formulation foireuse et soupire un bon coup. La chaleur, ça lui fait fondre le cerveau un truc de fou. Il saisit son debardeur pour essuyer son front moit.. Oh. Ca, ça pourrait marcher. Tijl fait la moue, pensif, et regarde le tissu, puis la branche. Puis le tissu. Puis toi, Crackers.

- Bon, j'ai peut-être trouvé. J'vais attacher ça -il montre son vêtement- à la branche, et tu vas t'harnacher avec. Bon, faudra quand même t'agripper, mais ça devrait aider.

Ca fait chier pour son haut, mais bah. Il l'avait trouvé sur le rivage des objets échoués, et le môme passe avant. Le Frère pose donc la branche à terre, et retire le vêtement pour le nouer solidement. Puis il tend le bout de bois et le harnais de fortune vers toi.

- Allez ! De toute façon, tu peux pas rester sur ce caillou jusqu'à la fin des temps.

Mais bordel, sérieux. P'pa, des fois, tu fais vraiment chier.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis Steel
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 446
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Vingtaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Ven 1 Avr 2016 - 12:14




Le Grand DébatC’est effarant d’observer que des centaines d’heures de débats
se dévident sans que rien ne soit réellement dit.




Lorsque le pirate avait avoué à l'enfant qu'il devrait lui donner un coup de main pour que lui-même puisse lui venir en aide, ce dernier était resté septique, et encore plus nerveux que d'ordinaire. Était-il seulement capable de faire ça ? Rien n'était moins sûr. Il n'était pas aussi fort que Freckles, et bien moins intelligent que Laila, alors.. allait-il réussir à se sauver, malgré un coup de main de la part d'un forban ? Allez savoir, ça, Crackers ne pouvait que l'espérer au fond de lui, comme un petit espoir vain. Malgré tout, il ne put s'empêcher de hocher la tête face aux paroles de Tjil : il ferait de son mieux pour l'aider dans sa tâche, afin de s'aider lui même en l'aidant lui (oulah).

Un silence s'imposa alors tandis que le Frère regardait son t-shirt, la grosse branche, puis finalement l'enfant. Avait-il eu une idée ? Oui, et sans doute une brillante, bien que le Sans-Visage fut incapable de comprendre le sens du mot harnacher. Vu comme il avait accroché le t-shirt au bâton, il se contenta alors de déduire qu'il devait s'assoir dessus, un peu comme avec une sorte de balançoire. Plus ou moins.

« Allez ! De toute façon, tu peux pas rester sur ce caillou jusqu'à la fin des temps, finit-il par dire après avoir conçu le harnais de fortune pour récupérer le garçon perdu. »

De plus en plus nerveux, le livreur observa la branche se diriger vers lui tandis qu'il frottait ses doigts l'un à l'autre. Était-ce une bonne idée ? C'était la seule. Sans ça, il finirait par mourir sur son rocher.

« D-D-D'accord, hoqueta-t-il d'une petite voix peu assurée. »

Ceci dit, il se redressa du mieux qu'il pouvait sur son rocher mousseux, essayant tant bien que mal de garder l'équilibre pour ne pas tomber dans les sables mouvants. Le cœur battant à cent l'heure, il prit alors un long moment pour peser le pour et le contre ainsi que de finalement s'installer de sorte à ce que le Frère puisse le sortir de cette galère.

« Je.. je crois qu.. que c'est bon.. finit-il par souffler. »

Son destin était désormais entre ses mains.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 31
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Mer 13 Avr 2016 - 22:09

Le gamin n'est pas le plus encourageant, faut dire ce qui est. Il est même presque inquiétant, à être si peu incertain de ce qu'il peut faire ou pas. Enfin, surtout de ce qu'il ne peut pas faire.

Mais il est rigolo, le gosse. La façon dont il s'installe est rigolote en tout cas. Tijl n'imaginait pas vraiment ça comme ça, mais au fond, qui est-il pour annoncer comment faire ? Y a juste à espérer que ça tiendra le coup. Bah, au moins il fait ce qu'il peut. Et puis s'il reste ensevelie.. C'est que Dieu aura vraiment été motivé à le rappeler à ses côtés. Au fond, ce serait peut-être même mieux. Qui sait ? Mais Tijl n'est pas du genre à décider pour autrui, et certainement pas son père. Si le gosse doit vivre, il vivra. L'espace d'un instant, le prêtre se dit qu'il va lui dire ça, comme encouragement. Mais il a le bon sens de réaliser que ce que lui verrait comme du positif, Crackers risque de le ressentir comme quelque chose de terrifiant. Il y a des gens, comme ça, qui s'accrochent à la vie avec désespoir. Ceux qui ne comprennent pas la paix et le calme. Ceux qui n'ont pas idée de Sa tendresse.

Soulagés soient les angoissés. L'Amour des cieux leur appartient.

- Accroche toi bien !

Grande inspiration, Tijl bande ses muscles. Il se prépare. L'idéal, ça serait de tirer le gamin d'un coup d'un seul, quitte à le faire voler, quitte à le rattraper. Le moins il traînera dans les sables mouvants, le plus simple ça sera de le sauver. Il se prépare, Tijl, et finalement avec un grognement dans l'effort il tire. il tire d'un coup d'un seul, en reculant d'un pas. Une corde, ça aurait été mieux. mais il n'a pas ça, pas de liane assez solide non plus.

La branche tient bon, c'est au moins ça. Mais, il fallait s'en douter, le gosse ne vole pas assez loin. Presque. La canicule a affaibli le flamand, mais il tire, tire, jusqu'à ce que Crackers touche le sol, le vrai. Jusqu'à ce que Crackers soit tiré d'affaire.

Son heure n'est pas venue, finalement.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis Steel
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 446
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Vingtaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Ven 19 Aoû 2016 - 0:40




Le Grand DébatC’est effarant d’observer que des centaines d’heures de débats
se dévident sans que rien ne soit réellement dit.




C'était impossible, Crackers ne pouvait pas mourir, pas comme ça, pas aujourd'hui, pas dévoré par des sables mouvants ni tué par un pirate ni mort de soif ni rien de tout. Il devait rentrer à la maison une dernière fois avant de pouvoir disparaître, et s'il pouvait vivre un peu plus longtemps après ça, c'était tout ce qu'il demandait. Alors, comme toujours, l'enfant s'accrocha à la vie du mieux qu'il en était capable avec son petit corps fébrile et malade. De toutes manières, ce n'était pas comme si c'était la première fois qu'un pirate lui sauvait la vie.. ou tout du moins, se décidait au moins à l'épargner.

« Accroche toi bien ! lui lança le pirate. »

Tout en déglutissant, l'enfant hocha alors la tête, et de ses petits poings, s'agrippa du mieux qu'il le pouvait à sa branche : le calvaire allait finalement commencer.

D'un coup, l'homme de la mer souleva alors son petit protégé en même temps que la branche, tandis que le cœur de ce dernier loupait au moins deux ou trois battements à la suite. Mais ce n'était pas le plus effrayant. Le pire dans tout ça, ce fut que le Frère fut incapable de le soulever au maximum et que l'enfant sentit les sables mouvants lécher ses pieds. Pour un peu, ils auraient presque réussi à voler sa seconde chaussure.. et lui tout entier avec. Mais c'était sans compter la force de Tijl. Il n'avait peut-être pas réussi à le sauver de là d'un coup sans le moindre encombre, mais au moins, le Sans-Visage finit par être tiré d'affaire. Et ce, en un seul morceau.

Le corps encore tout tremblant, le livreur se laissa alors tomber à genoux sur le sol trop sec pour ne pas lui laisser des écorchures aux genoux. Son souffle était terriblement rauque et rapide, difficile également, et il ne put s'empêcher de tousser plusieurs fois derrière son masque.. mais au moins, il était en vie.

« M.. Merci.. s'étrangla-t-il péniblement entre deux quintes de toux, m.. merci M-Monsieur le Prêtre.. »

Tout en disant ces quelques mots, le blondinet leva alors les yeux en direction de son sauveur. Et derrière son masque, un pale sourire vint même étirer ses lèvres.

Il l'avait sauvé.


© Jawilsia sur Never Utopia



Hrp:
 






« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 31
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Lun 3 Oct 2016 - 0:04

L'effort n'avais pas été anodin. Pas avec cette chaleur, pas avec cette fatigue. Bougon, le flamand marmonne dans sa barbe de trois jours que ce n'est plus de son âge ces folies là. Pantelant, le souffle un peu court sous l'effort qu'il a du fournir, Tijl te regarde t'étouffer et tousser, tousser. Malade ?

- Hey, Crackers. Tout va bien ?

De sa grosse main calleuse le voilà qui t'ébouriffe un peu les cheveux quand ta quinte s’apaise.

- De rien gamin. Mais appelle moi juste Tijl, tu veux bien ? Le monsieur me donne 40 ans de plus, et je ne suis pas encore si décrépit.

Comme pour ponctuer ses dires, Monsieur le prêtre s'étire un peu pour dénouer ses épaules. Elles sont raides, et l'effort lui a donné soif. Mais respirer donne soif, par les temps qui courent. Pour lui comme pour tous les autres.

- Tu dois allez vers où ? Je te raccompagne un bout de chemin si tu veux, c'est toujours ça. Pas jusqu'au bout, mais au moins un peu. Si tu veux, bien sûr.

Il ne force pas la main, bien sûr. Surtout qu'il se doute que tu vas au grand arbre, et que c'est pas un coin que tu voudras lui montrer. Mais bah, la Jungle reste un endroit peu sûr, et tu as l'air sacrément affaibli. Alors s'il peut assurer ta protection encore un peu, ce serait criminel de ne pas proposer.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis Steel
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 446
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Vingtaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Mar 8 Nov 2016 - 8:43




Le Grand DébatC’est effarant d’observer que des centaines d’heures de débats
se dévident sans que rien ne soit réellement dit.




Tremblant comme une petite feuille morte tombée d'un arbre, l'enfant mit de nombreuses secondes à se remettre de ses émotions ; c'est qu'elles avaient été grandes ! Manquer de se faire dévorer par des sables mouvants puis être sauvé par un pirate, ce n'était vraiment pas anodin ; encore moins de sourire ensuite après tout ça. Enfin, ça, personne ne le verrait jamais. Son masque cachait tout et ce tout le temps ; sauf peut-être une partie de ses cheveux, tignasse blonde que le pirate ne tarda pas à doucement ébouriffer une fois la quinte de toux passée.

« Hey, Crackers. Tout va bien ?
- Ça.. ça va.. j-je crois.. »

Le souffle encore court, le livreur ne tarda toutefois pas à relever la tête en direction de son interlocuteur. Sans doute aurait-il du se brusquer face à ce contact, comme il le faisait à chaque fois - enfin, il avait légèrement sursauté sur le coup - mais là, Crackers n'eut pas peur, pas vraiment, n'eut pas envie de crier ni de repousser cette main. Cette main qui l'avait sauvé.

« De rien gamin. Mais appelle moi juste Tijl, tu veux bien ? Le monsieur me donne 40 ans de plus, et je ne suis pas encore si décrépit.
- Je.. euh.. d-d'accord. M-Merci Tijl. »

Pour un peu, derrière son masque, le petit homme aurait presque été capable d'afficher un certain sourire ; quand bien même il n'en fut rien en réalité. De toutes manières, personne n'aurait été capable de le voir derrière son masque. Alors à quoi bon ?

« Tu dois aller vers où ? Finit-il par lui demander, avant de reprendre : je te raccompagne un bout de chemin si tu veux, c'est toujours ça. Pas jusqu'au bout, mais au moins un peu. Si tu veux, bien sûr. »

Sur le coup, le Sans-Visage resta silencieux, se contentant simplement de se relever tout en sentant ses genoux claquer l'un contre l'autre et trembler mollement. Est-ce qu'il allait tomber ? Presque, presque. C'est que tout ça l'avait épuisé. Mais non, heureusement, Crackers parvint à tenir sur ses pieds.. pour le moment.

« Je.. il faut que je r-rentre aux cabanes, souffla-t-il alors d'une petite voix, et.. et je.. je v-veux bien votre aide, en-encore une fois.. »

Doucement, il se mit alors à hocher la tête ; oui, il pouvait accepter son aide. De toutes manières, Tijl l'avait déjà aidé une première fois à se sauver du rocher alors, il pouvait bien l'accompagner jusqu'aux cabanes. Bon, pas trop loin quand même sinon il - le livreur - risquerait de voir son secret être découvert, et son camarade être massacré par les garçons perdus. Non, ils seraient sans doute tués tous les deux. Gloups. Mieux valait éviter ça. Le petit homme ne pouvait pas mourir, ni laisser son sauveur être tué par sa faute ; enfin à choisir entre lui et le Père.. Crackers laisserait mourir le pirate mais, dans l'absolu, il l'aimait bien, dans le fond.

Alors, tandis qu'il se mirent à marcher, l'enfant s'essaya à la conversation.

« Qu.. Qu'est-ce que v-vous faisiez si loin dans.. dans la Jungle ? »

Après tout, avec cette chaleur, il était bon de se questionner.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 31
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Dim 20 Nov 2016 - 16:48

Large et franc, le sourire de Tijl quand il te voit te remettre de tes émotions. Heh, c'est qu'il a eu un peu peur pour toi, quand même. T'as l'air tout frêle, tout prêt à casser au moindre choc. Mais finalement, tu as tenu, c'est bien ! Ta respiration n'est pas exemplaire et ton corps semble pâteux. Mais ce que tu as fait n'appartient qu'à toi : si tu ne t'étais pas accroché, jamais Tijl n'aurait pu te sauver. Aide toi, le ciel t'aidera. Heh, le p'tit père là-haut ne peut pas faire tout le boulot. Faut que chacun y mette du sien.

Il a un léger rire de soulagement, et se calme quand il voit l'état de son vêtement. Ah bah ça, c'est plus de la boue sablonneuse qu'autre chose maintenant. C'est dommage, il l'aimait bien celui-là. Avec un soupir lourd, Tijl jure un peu contre la poisse qu'il se coltine aujourd'hui -merci papa- et l'enfile malgré tout. Avec un peu de chance, ça le protégera des insectes ? Pourvu qu'il n'y en ait pas dedans..

Finalement tu prends la parole et le prêtre hoche de la tête à ta demande. Les cabanes ? Il est surpris que tu nommes ta destination, mais se doute bien que tu ne le laissera pas l'accompagner jusqu'au bout. Il hoche doucement de la tête et te laisse ouvrir le chemin. Et toi, et bien.. Tu ouvres le dialogue, une fois de plus. Petit curieux, va. Mais à voir la dégaine de Tijl, c'est vrai qu'il y a de quoi se poser des questions..

- Oh, je me promenais. J'essayais de me changer les idées. On devient un peu fou, à rester trop longtemps sur un navire surchauffé qui ne peut pas naviguer, tu sais..

Très rassurant, merci.
Avec un soupir, Tijl se gratte le torse. C'est que le sable est irritant. Il faudra sans doute laver tout ça dans la mer.. A moins que le sel ne soit pire que le sable ? Dur à dire.

- Et toi Crackers ? Tu n'as pas l'air très habitué du coin, qu'est-ce qui t'amène dans le coin ?

Un léger regard en biais, vers ton masque. Là aussi, il se pose des questions. C'est que ça te fait une drôle de tête, quand même. C'est intriguant et pas très rassurant. Plus tard, peut-être. Vous avez un bout de chemin à partager après tout..






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewis Steel
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 446
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Vingtaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Mer 11 Jan 2017 - 16:10




Le Grand DébatC’est effarant d’observer que des centaines d’heures de débats
se dévident sans que rien ne soit réellement dit.




Tout en marchant tranquillement aux côtés de l'homme de la mer, l'enfant s'osa à poser une question ; c'est qu'il avait l'air plus gentil que ses semblables, malgré les tâches de sang sur ses habits. Il était comme un gros chien : doux et protecteur quand il le fallait, et agressif et mauvais lorsqu'il devait se défendre. Enfin, ça, c'était du point de vue de l'enfant.. et sachant qu'il n'imaginait que très peu de choses, c'était déjà quelque chose d'énorme pour lui que de comparer le Frère à un chien. D'ailleurs, mieux valait éviter de lui dire ça tout haut, parce qu'il risquait sans doute de mal le prendre, même si du point de vue de l'enfant ce n'était en rien une insulte. Ah, il se perdait un peu aussi dans ses pensées à cause de la chaleur. Mieux valait qu'il arrête tout de suite.

Alors, lorsque Tijl se mit à lui parler de la raison de sa présence ici, l'enfant se contenta de hocher docilement la tête ; prouvant ainsi qu'il comprenait sa pensée. Lui aussi il en avait marre d'être ici avec la chaleur, bloqué dans le Grand Arbre.

« Et toi Crackers ? Tu n'as pas l'air très habitué du coin, qu'est-ce qui t'amène dans le coin ? Finit-il par lui demander. »

Un peu surprit par une telle question, le petit homme cligna des yeux au point d'en hoqueter nerveusement. Lui ? Ce qu'il faisait ici ? Il ne pouvait pas le dire ! Ah, ah si en fait. Pas besoin de paniquer, c'est vrai. Il pouvait tout dire à un des hommes de Hook au sujet de son petit secret.

« V-Vous savez bien, fit-il d'une petite voix, comme si c'était l'évidence même, je.. je rencontre les pirates et.. et je leur dis ce que j-je sais. »

Une fois ces quelques mots soufflés, l'enfant agrippa le col de son épaisse veste, comme pour se rassurer. Il sentait encore, là, dans sa peau, les griffes du Dragon le marquer à jamais de son nom et de ses mots. La plaie a fini par se refermer avec le temps, mais Crackers, lui, a mal rien qu'à y songer de nouveau. Et il a peur aussi. Peur de décevoir ses bourreaux, peur que le Dragon ne le retrouve, que le Pied-Beau ne lui tranche les pieds, et qu'il ne puisse plus jamais se sauver de l'île. C'était pourtant son plus grand rêve.

Nerveusement, un soupir étouffé s'échappa alors de ses lèvres et de son masque.

« D.. D'habitude ça va mais.. mais là j-je me suis perdu. »

Il ne put s'empêcher de regarder ses pieds à moitié nus une fois ces quelques mots prononcés, comme s'il avait honte de ce qu'il lui était arrivé, plus que du fait d'avoir trahi les garçons perdus une fois de plus. Bah, à force, c'était presque devenu une habitude. Quelle bonne blague.

« Est.. Est-ce que v-vous aussi vous avez besoin d'une information ? »

Il lui devait bien ça, il l'avait sauvé de la mort après tout.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 31
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   Mar 28 Fév 2017 - 1:34

C'est une brindille, ce gosse. Une brindille qui ploie face au vent, mais se brise à chaque attaque direct. Spontanément, ça rend le prêtre tout protecteur de toi. Il est un peu surpris quand tu lui expliques que tu donnes des informations. Un traître, donc ? Un petit traître au Grand Arbre. Oui, bien sûr qu'il se doute que ça existe, mais il n'imaginait pas trop ça possible. Et pourtant, n'en est-il pas un lui même parfois ? A sauver des vie "d'ennemis" ? Non, ce n'est pas pareil. Il n'y a que le p'tit père là Haut pour décider ainsi qui peut vivre ou non en dehors de la bataille. Et Tijl n'est pas du genre à vouloir faire du zèle et piquer la place de quelqu'un. Un gamin qui veut nuire à l'équipage directement sera maîtrisé bien sûr. Mais il y a bien plus de nuances que cela, même si certains peinent à les percevoir.

- J'ignorais qu'il y avait un tel marché. Pardonne moi de ma curiosité, mais qui sont tes contacts ?

C'est qu'il se demande qui pourrait mener cela. A part Allan, parce qu'il n'imagine pas l'homme prêt justement à faire ce genre de démarche. Trop entier pour accepter de travailler avec le "Démon".

Tu as l'air bien triste d'admettre que tu t'es perdu, et Tijl ne peut s'empêcher de laisser sa main vagabonder affectueusement dans ta tignasse quelques secondes. "C'est pas grave, gamin", voilà ce que ça veut dire. Heh, ça arrive à tout le monde. Mais la question se pose sur la direction que tu prends maintenant. Est-ce que tu te situes mieux à présent ? Tijl décide de ne pas te bousculer trop avec ce genre de question. Tu es déjà chamboulé, il ne veut pas en plus remettre en question tes capacités alors que tu as déjà l'air si honteux. Si vous tournez en rond, là, oui, sans doute qu'il abordera le sujet. Vous avez le temps, après tout.

Ta question, en revanche, le prend un peu de court. Surpris, il te regarde un instant puis secoue doucement la tête. Information ? Et de quoi ? Pour faire quoi ?

- Nul besoin, bonhomme. Je ne sais pas vraiment ce que j'en ferai, à vrai dire. Ce genre de rencontre se font souvent ? Comment est-ce que vous rentrez en contact ?

Au final, il en pose, des questions. Ce ne sont juste pas celles auxquelles tu t'attendais, sans doute.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Débat [Pv. Tijl Vangheluwe]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Le Grand Jaggi
» WoW : Arena Grand mêlée
» [Résolu] Grand FaceSet
» Résumets des Grand Héros HL
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-