Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aeshna Etourdie
Aeshna Etourdie

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 106
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyJeu 13 Juil 2017 - 19:49

La pluie tombait. Du matin au soir, elle dégringolait en un déluge infernal, frappait la terre et les plantes, les animaux et les êtres humains, arrachait les pierres, éventrait la terre, mettant à sac l'île qui avait été autrefois si jolie, si pleine de vie et de couleurs. La pluie tombait et avec elle se multipliaient les maladies. La pluie tombait. Et ce n'était pas fini. Pas fini de voir les animaux arriver blessés ou d'en retrouver les cadavres gisant dans l'eau salée. Pas fini de voir les siens tomber malade, leur peau se parer de reflets de lune et de les observer s'affaiblir sans savoir quoi faire. Sans pouvoir rien faire. La pluie tombait et s'infiltrait partout. Jusque dans les songes qui, souvent, devenaient cauchemars dans l'esprit du Huron. Il n'avait plus fait de rêves paisibles depuis trop longtemps et il lui arrivait même de se réveiller en plein milieu de la nuit, les cheveux collés sur son front et le souffle court. L'humidité étouffant tout simplement ses poumons. C'était le cas cette nuit là. Il avait vu en rêve le visage d'un garçon aux boucles brunes, en avait admiré le sourire jusqu'à ce que le garçon lui bondisse dessus pour tenter de le dévorer. Ça avait été bref. Un sursaut l'avait ramené à la réalité en même temps qu'il poussait un cri bref par lequel avait tenté de s'échapper un prénom bien connu de ses pensées.

Mellow.

Il sort du tipi, et se précipite sous la pluie, le cœur battant trop fort, son chien dans son sillon. Mellow. Un goût âpre lui déchire la gorge, envahit sa bouche. Mellow, le grimpeur. Ses mains tremblent. Ses pensées s'affolent. Mellow, le garçon joyeux, le garçon ami. Il halète, étouffe, rencontre un arbre contre lequel il se laisse glisser pour enfouir son visage au creux de ses genoux. Lâchant un gémissement, semblable à un sanglot, alors que le prénom tourne et tourne en rond au creux de sa tête. Mellow. Mellow. Mellow... Comme une chanson, et quelle chanson... Celle du malheur. Et alors qu'elle retentit à ses oreilles, il se laisse aller. Se balançant légèrement sur lui même, paupières closes. Répétant d'une voix faible le prénom, en chœur avec elle, elle la musique, comme un exutoire à sa tristesse. Mellow. Mellow un peu plus. Mellow encore. Mellow toujours.

Mellow.

La pluie tombe. Elle frappe ses bras nus et il a mal. Elle baigne son pagne, le colle à ses cuisses, et il a froid. Alors il se relève. S'éloignant de sa démarche un peu particulière, toujours un peu raide, sa main effleurant le pelage de Diego, son frère. Diego qui laisse s'échapper un aboiement, le corps tendu comme s'il avait senti. Senti qu'il prendrait la mauvaise décision, Le Rêveur, en s'approchant de la rivière où l'eau se déverse avec force, rendant difficile son avancée. On lui avait pourtant dit de faire attention, mais ce soir il pense au grimpeur et se fiche d'être en danger. Ce soir il ne fait pas attention. L'eau l'engloutit avant qu'il ne se soit senti tomber. Il ouvre la bouche pour crier mais elle s'emplit aussitôt d'eau, d'eau salée comme les larmes de Pan. Des larmes qui l'emportent et brûlent si fort ses yeux qu'il peine à comprendre ce qui se passe. Il a peur, peut-être un peu, Le Rêveur lorsqu'il perd le contrôle, mais ce qui l'effraie le plus c'est tout ce bruit autour de lui. Il se fait submerger, plusieurs fois. Ça pénètre ses poumons, il tousse et crache, tente d'attraper quelque chose pour se retenir. Il s'écoulera plusieurs longues minutes avant qu'il n'y parvienne, et pas un seul instant le chien ne cesse d'aboyer, galopant non loin. Pas un seul instant il ne l'abandonne. Il est le premier à ses côtés lorsqu'il se hisse maladroitement sur la berge, le souffle court, épuisé comme s'il avait couru durant des heures. Il lui lèche le visage, le pousse à se tirer de là, s'en tirer entièrement. Mais il n'y parvient pas, parce que ses forces l'ont abandonnées.

C'est encore une fois à Mellow qu'il pense, lorsqu'il dépose son visage sur ses bras. Et c'est Mellow qu'il voit lorsque ses paupières s'abaissent. Son corps tremble toujours, seulement ce n'est plus à cause de son cauchemar mais bel et bien à cause de l'eau qui continue de frapper ses flancs, s'écoulant tout autour de lui. De cogner sa peau, provenant du ciel. Il y en a partout et il lui semble n'en avoir jamais vu autant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptySam 15 Juil 2017 - 13:25

Les lèvres légèrement entrouvertes, la langue sortie et la tête plongée en arrière, Samuel frissonnait en sentant les gouttes salées heurter ses papilles. Il aimait tellement la pluie, avant… Avant qu’elle ne soit synonyme de rations moisies et de tempêtes, là-bas, sur la haute mer ; mais surtout avant qu’elle ne soit salée, et n’empoisonne toutes les plantes qui avaient eu l’audace de survivre à la canicule. Agacé, le pirate laissa un soupir s’échapper de ses narines, et rentra la tête dans ses épaules. Tout était moins drôle, avec les sautes d’humeur de Pan ; tout serait plus simple, sans son caractère de tyran.
A commencer par ses balades nocturnes. Il n’en pouvait plus de l’ambiance triste et nerveuse du Port, du bateau, et s’enfoncer seul dans la forêt était une bonne solution – surtout pour éviter d’embêter encore la pauvre Annabelle, qui devait supporter bien trop souvent ses états d’âme. Il errait, sans but, suivant quelque sentier -  piste animale, ou chemin humain, il ne savait pas trop – perdu dans ses pensées. Tellement perdu dans ses pensées qu’il faillit ne pas entendre les aboiements du chien. Quand ces bruits parvinrent à traverser le flot de ses pensées, il s’arrêta net et fronça les sourcils. Un chien ? A cette heure-ci de la nuit ? En plein milieu de la forêt ? C’était plus que louche… Il bifurqua, et les yeux plissés, se dirigea vers l’origine du bruit. Il mit quelques temps à rejoindre l’animal, et étouffa un cri surpris en voyant un jeune homme étalé dans la boue, le corps à moitié dans la rivière.


    - Merde !

Samuel se précipita vers lui, une main préventive en direction de l’animal, à qui il murmura quelques mots : « Du calme, je suis là pour aider ton maître… » Mais la bestiole ne lui causa guère de problème, et Samuel put attraper le garçon, et le retourna. Calant ses mains sous les épaules de l’inconnu, il commença à tirer, mais ses pieds s’enfoncèrent dans la boue, le faisant chuter lourdement. Remerde. Cheveux filasses, joues décorées de boue, vêtements lourds, humides et sales, il se remit, et s’arcboutant, réussi son entreprise. Le garçon était sur la berge ! Il le tira encore sur quelques mètres, sous les aboiements et allers retours du chien autour d’eux, et l’adossa à un arbre. Il respirait encore, et ne semblait pas cracher d’eau. C’était une bonne chose ?
Samuel, démon couvert de boue à la coiffure plus qu’excentrique, posa sa main rapidement rincée à l’eau courante contre le front du jeune homme. Il avait plus l’occasion de l’observer, lui et sa tenue de peau-rouge. Le pauvre semblait bien peu vêtu pour le temps, et avec une grimace malheureuse, Sam consentit à ôter son manteau, qu’il posa sur l’inconnu. Avec la pluie, sa chemise blanche collait à sa peau, rendant visible les bandages qu’il portait en toutes circonstances. Bah, un petit coming out contre la vie sauve… C’était pas mal, non ? Sam gloussa, et passa sa main sur le crâne du chien :


    - Eh bah, heureusement que t’étais là toi.

Revenir en haut Aller en bas
Aeshna Etourdie
Aeshna Etourdie

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 106
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptySam 15 Juil 2017 - 21:37

Paupières closes, corps alangui et immobile dans la boue, Le Rêveur semble mort. Son souffle, si bas qu'on l'entend à peine, n'est qu'un mince filet qui effleure ses lèvres tout juste entrouvertes, un peu pâles comme l'est son visage. Il ne bouge pas, et hormis quelques frissons glacés qui courent sur son dos, il ne semble émaner de lui aucune étincelle de vie. Pas même un sursaut alors que le chien juste à côté continue d'appeler. Appeler encore. Longtemps. Mais qui l'entendra au milieu du fracas de cette pluie infernale ? Elle tombe et tombe au sol sans rien pour la stopper. Encore et encore, sans offrir de repos aux plantes et à la terre, à l'île qui, de plus en plus, s'empoisonne et s'affaiblit. Elle tombe parce que Pan est triste, on le lui a dit. Mais lui ne se souvient pas que Pan ait été triste un jour, il ne se rappelle pas l'avoir vu pleurer. N'avait-il pas au contraire toujours le sourire lorsqu'il conduisait les garçons – ses garçons – à l'aventure ? Au creux de sa faiblesse il ne sait plus bien, s'emmêle dans les souvenirs puis abandonne, incapable de plus. Lâchant un soupir faible et qui pourtant lui brûle les poumons, tandis qu'un voile se pose presque paisiblement sur son esprit. Noir. Noir comme le ciel de nuits sans lune et sans étoiles. Et silencieux. Plus de pluie, dans ce monde-ci. Elle est partie.

C'est déroutant. Apaisant. Inquiétant, de ne plus l'entendre. De ne plus voir le Bleu, le Bleu partout. Le Bleu sur les fleurs, le Bleu sur les feuilles, le Bleu de l'eau, le Bleu, le Bleu.

Il revient à lui avec la sensation d'avoir loupé quelque chose. Peut-être qu'il a peur, Aeshna, un tout petit peu peur. Un peu plus lorsque son regard tombe sur une silhouette inconnue à ses côtés. Un peu moins quand il remarque la main flattant la tête de son chien. Diego est calme. Il ne dit rien. Veillant sur lui comme la mère auprès du berceau, mère attentive, mère bienveillante. Dont la truffe brillante s'égare sur sa joue sale comme un baiser déposé avec une douceur réservée à ceux que l'on aime. De fatigue sans doute, sûrement aussi de soulagement, il ferme à nouveau les yeux. Ça ne dure qu'un temps. Celui de soupirer encore une fois, d'essayer de comprendre ce qui a pu se passer. Car la secondes d'avant il était allongé dans la boue, celle d'après adossé à un arbre. Il ne comprend pas, puis se souvient de la silhouette. Ses cils battent ses joues, une fois, deux, et ses billes bleues rencontrent celles de l'homme, se baissant aussitôt vers le sol alors que son cœur tape plus fort. Boum, boum, boum, boum. Plus vite aussi. Tandis que ses lèvres vomissent un flot de tentatives échouées, de mots entrecoupés, d'inquiétudes incontrôlées. Ça lui arrache un grognement et il ramène ses genoux contre son torse, coinçant ses mains tout contre, fixant le sol. Les pieds de l'homme.

"Comment suis-je arrivé ici ? J'étais au bord de la rivière et me voilà contre un arbre." Même les arbres ils sont bleus. "Qui êtes-vous ?"

Queue battante, Diego envoie un regard au garçon, celui que lui-même il ne parvient pas à lui donner. Il le fixe, les yeux dorés attentifs, et Aeshna garde le sien rivé sur le sol, attendant sa réponse avec tout autant d'attention.


Dernière édition par Aeshna Etourdie le Jeu 27 Juil 2017 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyJeu 27 Juil 2017 - 13:29

La tête perdue dans un cheminement de pensées, liquides et décousues, le pirate ne remarque pas tout de suite que le Peau-Rouge s’éveille doucement. Il lui faut attendre un mouvement de l’immense animal, qui vient renifler son maître endormi, pour reprendre pied avec la réalité. Il lance un sourire vers le jeune homme, et s’approche légèrement. Ce dernier a toujours l’air choqué, se refermant sur lui-même sans dire un mot, dans un premier temps. Une fois dans son cocon, yeux rivés au sol, il éructe finalement quelques mots paniqués. Sam tente de sourire, et s’approche doucement, posant sa main sur le bras du Peau-Rouge.

    - Ne t’inquiète pas, tout va bien. Je t’ai sorti de la rivière, j’avais peur que tu te noies. Tu vas mieux ? Légère hésitation, puis il reprend, doucement : Je m’appelle Samuel, mais les gens m’appellent souvent Sam. Et toi ?

Il ne connait pas ce gamin – aux yeux de Sam, tout ce qui a moins de 25 ans est potentiellement un gamin, surtout un petit être aussi paniqué et perdu que celui qu’il a en face de lui – mais son teint et son allure ne collent pas réellement à celles d’un Peau-Rouge. Probablement un ancien perdu. Un coup d’œil à ses pieds confirmèrent ses doutes : pas d’ombre. Comme moi… Une victime de Pan ? Encore une autre ? Il n’arrivait pas à le remettre, sans doute était-il arrivé plus tôt, ou bien plus tard que Sam. Ou bien c’était cette fichue Île, qui se jouait de lui, encore et toujours. La même rengaine, lancinante. Qui suis-je. Qui étais-je ?...
Revenir en haut Aller en bas
Aeshna Etourdie
Aeshna Etourdie

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 106
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyVen 28 Juil 2017 - 22:58

Le Rêveur, contre son arbre, garde les yeux rivés au sol et les doigts enfouis dans le pelage brun de Diego. S'efforçant au calme, il attend que l'inconnu réponde à ses questions. Ce qu'il fait, tout en posant une main sur sa peau nue et glacée. Il serre les dents, les muscles crispés, le souffle coupé, résiste quelques instants. Mais rapidement ne tient plus et se dégage avec brutalité, ramenant ses bras contre son torse comme pour les protéger. Ça fait mal, ça le brûle là où il l'a touché. Et maladroitement, il frotte et frotte sa peau, cherchant à calmer la douleur comme il le peut, la nausée au bord des lèvres. Le temps qu'elle passe il a oublié d'écouter la première réponse, mais il revient à temps pour la seconde. Samuel. Sam. Aeshna apprécie ce nom. Il est doux, paisible, et sonne à ses oreilles comme une poésie. Alors il pardonne à cet homme qui sans doute ne sait pas qu'il n'aime pas qu'on le touche, tandis que sur sa bouche apparaît furtivement son étrange sourire. Pas plus d'une esquisse qui force la commissure de ses lèvres à s'étirer, avant de disparaître aussi vite qu'il est apparu. Fugace comme une éclaircie au milieu de toute cette pluie. Bleue, bleue, bleue la pluie, bleue et froide, il tremble. Les lèvres pâles, un petit peu bleu elles-aussi, presque grises. Comme les yeux de Mellow.

"Ton prénom est beau. J'aime comme il sonne." Une vérité qu'il laisse s'échapper au creux d'un murmure, comme un secret. "Je m'appelle Aeshna Etourdie. Et lui c'est Diego." Il indique d'un signe de tête le Terre Neuve. "J'ai fait un mauvais rêve, alors j'ai quitté le Grand Arb..

Il se stoppe. Confus, tout est confus parfois, et surtout lorsqu'il se sent aussi fatigué. Il ne sait plus bien qui il est, Aeshna ou Dreamy, ni d'où il vient. Londres, le Grand Arbre, le village... Il s'emmêle un peu et il se rattrape par une léger froncement de sourcils, secoue la tête. Et ses genoux se serrent davantage contre lui alors qu'il bascule doucement sur lui-même. Avant-arrière, avant-arrière, avant-arrière, tranquillement, sans se presser. Lent mouvement de balancier qu'il aime car il le rassure, l'aide à se concentrer sur ce qui est important. Présentement l'homme, Samuel Sam ou Sam Samuel.

"Le village. C'est le village que j'ai quitté, par l'Arbre. L'Arbre c'était il y a plus longtemps." Combien ? C'était avant le Bleu, il y avait encore le Rouge feu, le Rouge des feuilles d'automnes qui tapissaient le sol des parcs, le Rouge soleil du soir ou du matin. "Tu n'es pas du Grand Arbre."

Il constate d'un regard furtif sur la silhouette. D'un coup d'œil aux vêtements – à celui posé sur son corps –, à la façon de se coiffer. Il accroche les détails, colle tout ça dans sa tête et reconstruit ce qu'il peut comme il peut. Et Sam Samuel il n'a pas des habits comme les Perdus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyMer 29 Nov 2017 - 16:24

Surpris par le geste brusque, Sam recule, main toujours vers l’avant. Les yeux écarquillés et la bouche légèrement ouverte. Se pince les lèvres et ramène la main à lui. C’est pas grave, il est sous le choc encore, le pauvre ; Samuel ne veut pas le brusquer, et se contente de sourire doucement. Et de sourire de plus belle quand il entend la réponse du jeune homme. Beau, son prénom ? Tant mieux, c’est lui qui l’a choisit. Brève réflexion sur le fait que choisir son nom, dans le monde ordinaire, ça n’est pas courant, et répondre « Merci, c’est moi qui l’ai choisit » risquait d’éveiller des soupçons gênants. Ici, nul problème, tous ou presque pouvaient répondre par cette petite phrase insignifiante. Pratique.
Mais ça n’empêcha en rien le pirate de rosir au compliment, et de hocher la tête en écoutant le reste des mots d’Aeshna étourdie. Aeshna ? C’était quoi comme bestiole ça ? Un oiseau ? Ou alors une petite bête à fourrure toute douce ?
[Spoiler : non] C’était en tout cas ce que lui évoquait la bouille du Peau-Rouge.

    - Enchanté. Aeshna Etourdie, enchanté Diego. Tu lui dois une fière chandelle à ton ami, c’est lui qui m’a permis de te trouver.

Samuel fronce ses sourcils en voyant les gestes d’Aeshna, ses mimiques, ses allers et retours. Il s’approche à nouveau, légèrement, hésitant, l’envie de demander à cette brindille si tout va bien, s’il a besoin d’aide ; mais retenu par la crainte de le brusquer. Au moment où la crainte s’efface face à la peur que quelque chose aille mal, avant de poser sa main sur l’épaule du jeune homme, ce dernier reprend la parole. Samuel se rassérène et recule à nouveau.

    - J’en étais aussi. Du Grand Arbre je veux dire. Mais ils… Ils n’ont plus voulu de moi. Mais je me suis dirigé vers le Port. J’avais trop peur de recroiser d’autres Perdus en allant chez les Peaux-Rouges. Mais euh, il ne faut pas que tu ais peur… Je veux dire, je sais que je suis un pirate, et qu’on a pas une très bonne réputation… Mais je te promets que je ne te ferais pas de mal.

Samuel sourit, et s’assit en tailleurs dans la boue – de toute façon il était déjà bien crotté – en face d’Aeshna.

    - Tu peux te reposer encore un peu si tu veux. Ou si tu veux repartir, je peux t’accompagner, comme tu préfères. Il haussa les épaules, sourit et reprit : Et toi, comment t’es tu retrouvé là ? Au village, je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Aeshna Etourdie
Aeshna Etourdie

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 106
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyMer 29 Nov 2017 - 22:03

Aeshna n'a pas vraiment de surprise quand Sam Samuel, juste devant lui, lui avoue avoir vécu au Grand Arbre aussi. Il en a pas parce que y a beaucoup d'enfants qui arrivent ou qui s'en vont, et puis les morts, et puis les bannis, et puis aussi les disparus, comme Mellow, qui ne laissent pas de traces, et alors ils deviennent Peaux-Rouges ou Pirates, ils changent, se transforment, tellement, tellement qu'on les reconnaît pas. Sam, Sam Samuel, est-ce qu'il a beaucoup changé lui ? Le Rêveur force, prend sur lui, lève encore le regard et observe comme il l'a déjà fait, mais il a rien qui survient, même pas une impression, ni un sentiment quelconque, comme si le Pirate lui était totalement inconnu. Peut-être qu'il l'est après tout, car Aeshna, Aeshna il n'a pas croisé tout le monde, puis il parlait avec personne ou presque, juste Mellow et puis quelques autres... des visages, des noms dont il a tout oublié, qu'il ne parviendra peut-être jamais à retrouver. C'est pas bien grave, il est plus là bas, il en a pas besoin, et il préfère conserver juste l'important, l'identité d'un seul garçon et puis sa voix, sa chaleur, l'anthracite dans ses yeux, tout les petits détails que l'île et le temps invisible n'arrivent pas encore à arracher. Alors tant qu'il se souvient de lui, le reste importe peu, et c'est pas grave, pas vraiment, de pas se rappeler des autres. Il y a qu'à tout recommencer, c'est souvent plus simple de son côté.

"Pourquoi ?" Il met longtemps à lui répondre mais il est comme ça, et puis il marque une pause même après, il réfléchit, cherche ses mots, cligne des yeux, un peu ailleurs. "Pourquoi ne voulaient-ils plus de toi ?" Sam Samuel... est-ce qu'il a eu un bannissement lui aussi ? Ou fait-il parti des disparus, ceux qu'on oublie bien vite tant qu'ils ne sont pas importants ? Le Rêveur ne sait pas, ne peut pas dire, mais il se souvient d'à quel point il avait peur lui, peur du poteau et des bruits, des hurlements, des cris des autres enfants. Sans le vouloir il pose sa main sur son oreille, comme pour y étouffer les sons, tous les sons qu'il entend, mais ils sont pas là, ils crient dans sa tête, et ça il met plusieurs longues secondes à le comprendre, et alors seulement il laisse retomber ses doigts contre ses jambes.

Est-ce qu'il était le seul alors ? Le seul à ne pas comprendre les punitions du Tyran ? A les haïr de faire mal, très mal contre ses tympans ? Non, il se souvient de la main de Mellow qui serrait la sienne et il est persuadé que lui aussi il voulait pas voir ça. "Mellow a disparu." C'est comme s'il avait que son nom à sa bouche, mais il arrive pas à accepter. "Il était grimpeur et on était tout le temps tous les deux, il m'apportait du miel qu'il décrochait des arbres, et on adorait y tremper les doigts. Il avait un rire plein d'étincelles... et puis des galaxies dans les yeux." Avec Mellow c'était vrai, les métaphores qu'il arrive un peu mieux à comprendre prenaient tout leur sens, et il pourrait en parler durant des heures. Mais il s'oblige à pas le faire, parce que même si c'est réconfortant, même si ça fait du bien de parler de quelque chose qu'il aime, il a appris que les autres eux n'apprécient pas toujours trop. "Et puis un jour il est pas rentré... Je suis parti à sa recherche mais on l'a pas trouvé.. Comme s'il s'était volatilisé... Alors moi non plus je ne suis jamais rentré." Il aurait pas réussi de toute façon, trop de bruits, trop d'enfants, trop d'agitation, trop de tout tout tout qui blessent et qui font peur.

Puis sans Mellow ça aurait pas été pareil, il suffit de voir, de remarquer l'étrange sourire d'Aeshna qui revient sur sa  bouche quand il parle de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyMer 17 Jan 2018 - 18:41

Samuel rougit, et se mordit la lèvre. Pourquoi ? Évidemment que la réponse était simple « j’ai grandi », mais elle ne reflétait pas exactement la réalité. Le Voltigeur ne savait pas si Peter aurait compris – et mieux, accepté – que « Manly » le soit effectivement, s’il n’avait pas grandi en même temps. Mais ça ne servait rien de ressasser, aussi le pirate reprit un air assuré et laissa un rictus naître sur son visage :

    - Bah, toujours la même vieille histoire. J’ai grandi, un peu trop, un peu trop vite, et j’ai été banni.

Il se souvient de l’humiliation, mais du soulagement aussi, quand, enfin, ses liens ont été arrachés. Il ne se souvient plus de qui l’avait libéré, l’avait-il seulement regardé avant de s’enfuir, la haine dans les yeux ? Il avait probablement eu trop peur pour ça, peur qu’on le rattrape, que ça ne soit qu’un piège, peur de se retrouver face à des garçons perdus armés, prêts à en découdre avec un autre « traître » comme il y en avait tant. Alors il avait couru, de toute la force de ses jambes et de ses poumons, jusqu’à ce qu’il s’effondre épuisé, les mollets raides, et qu’il pleurniche quelques heures roulé en boule. Une image très virile. Le rictus de Samuel se fait plus présent – tout plongé dans ses pensées qu’il était, il n’a pas noté les gestes d’Aeshna -, et le pirate s’apprête à demande « et toi ? » quand celui-ci lui coupe l’herbe sous le pied.
Mellow a disparu. Alors Sam se tait, parce que les disparus, ceux qu’on a perdu de vue, qui ne reviennent pas après une sortie… C’est difficile. S’en sont-ils allés de leur plein gré ? Un accident, une chute, une mauvaise rencontre ? Samuel baisse les yeux, et écoute le récit d’Aeshna, dont le sourire doux à la mention du nom de Mellow montre son attachement.


    - Je suis désolé. J’espère que vous vous retrouverez. Je pense que tu dois lui manquer aussi… Je ne crois pas le connaître… Mais l’île est si grande, parfois, on peut vivre à côté de quelqu’un sans jamais le croiser.

Il sourit, et s’approche un peu.

    - Tu vas mieux ? J’espère que tu ne vas pas attraper froid. Mon manteau est trempé aussi, je ne sais pas si ça t’aide beaucoup. Il rit, et se frotte le crâne d’un revers de bras. Et comment tu t’es retrouvé chez les Hurons du coup ? Enfin, si tu veux en parler...

Sam finit par se laisser tomber au sol à quelques centimètres du jeune homme, les jambes en papillon et les poignets sur les genoux. De toute façon, un peu de boue en plus ou en moins...
Revenir en haut Aller en bas
Aeshna Etourdie
Aeshna Etourdie

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 106
✘ SURNOM : Le Rêveur
✘ AGE DU PERSO : La Vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : As you want !
✘ LIENS : Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyMer 24 Jan 2018 - 21:11

Le sourire d'Aeshna est rare, délicat et éphémère. Il est beau aussi, un peu touchant et surtout étrange, et il finit par se tordre et se briser pour laisser son visage reprendre son sérieux habituel tout en écoutant les mots de Sam Samuel, les mots qui sans explication lui font un peu mal. C'est comme ça, ça serre son cœur et il sait pas d'où ça vient, de l'espoir un peu fou peut-être dont l'homme lui fait part au départ ou bien d'après, ce "sans jamais le croiser.". Est-ce qu'il est condamné à ne plus jamais le voir ? Il n'a pas envie le Rêveur, ça prendra le temps qu'il faut mais il aimerait bien, non, il aimerait beaucoup, de tout son cœur même, ne pas l'avoir perdu pour toujours. Car le toujours faut dire a un goût amer et douloureux, le toujours c'est tellement long, tellement pénible, ça prend fin que quand l'âme s'éteint et ça peut arriver juste demain ou alors dans très très longtemps.

Et il veut pas vivre comme ça, dans l'incertitude.
Il veut pas regarder les journées passer en se demandant s'il le verra ou non.
Il veut pas pleurer toute sa vie en se couchant, espérer en se levant, voir ses illusions s'écrouler les unes après les autres.

Pourtant ça viendra forcément à un moment, quand après s'être perdu encore dans ses souvenirs l'espoir deviendra trop grand, quand il voudra toujours un peu plus l'avoir à ses côtés, savoir au moins s'il va bien, où il est. Où il est oui... Si au moins on pouvait le lui dire, ça l'arrangerait bien Aeshna, que quelqu'un l'ait vu, qu'il puisse être certain qu'il est vivant. Et ça lui tord l'estomac parce que jusqu'à maintenant il avait pas pensé à ça, la possibilité que la Mort ait pris Mellow comme elle en a pris tant d'autres, ça lui avait même pas traversé l'esprit. C'est sa faute en même temps, à toujours se rappeler comme il était fort et souriant, comme il grimpait bien et n'avait peur de rien, comme il semblait échapper à la gravité et aux chutes qui en ont tué plusieurs. Mon dieu, et si c'est juste ça, qu'il est mort et qu'on lui a pas dit ? Le sourire définitivement n'est plus là et Aeshna crispe un peu la mâchoire.

Il veut plus penser à ça alors pour se protéger il se concentre de toutes ses forces sur les mots de Sam Samuel même s'il a du mal à pas laisser partir son esprit à droite et à gauche. C'est qu'il a du mal le pauvre sur le non-penser. Y a toujours plein de choses dans les recoins de sa tête, le manteau et puis la pluie et puis la rivière et puis Mellow, et encore le manteau et la question avant et la rivière et puis Diego, les Hurons, les questions les questions les questions. Et ça tourne, ça fuse de partout, il râle dans sa tête mais y a d'abord rien qui sort de ses lèvres et enfin quelques mots. "J'ai froid." Il resserre le manteau sur lui et s'il pouvait s'y fondre il le ferait sans doute.

"J'avais froid aussi ce jour là... alors qu'il faisait très très chaud. J'avais beaucoup couru je crois, je ne me souviens pas bien. La terre était mouillée là où je me suis couché, j'aime bien l'odeur de la terre mouillée c'est rassurant, mais je préfère quand elle l'est après un orage, et à l'époque il pleuvait pas." Y avait le Rouge, le rouge tellement partout. Partout. Il frissonne. C'était peut-être mieux que le Bleu, il en sait rien, à la longue les deux deviennent lassant et en même temps Aeshna n'aime pas les changements. "Les Hurons m'ont trouvés et j'ai pu rester... J'avais grandi moi aussi..." Où aurait-il pu aller ? S'il était retourné au Grand Arbre il aurait été banni, s'il avait du aller au Port il serait sûrement mort. C'est une chance pour lui d'avoir été ramassé par les Hurons, et la seule chose qu'il se prend souvent à regretter c'est toujours cette même chose, encore et encore l'absence de Mellow.

"Les pirates c'est toi qui a choisi ?" Il est pas vraiment curieux, il a également du mal à ne pas oublier de quoi ils parlent alors il se concentre et se répète les mots dans sa tête un peu comme un mantra, pour se fircer à pas oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2102

Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] EmptyDim 29 Juil 2018 - 18:59

The End


Nul ne sait comment cette aventure s'achève,
On l'aura oublié, dès que le jour se lève.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty
MessageSujet: Re: Et la pluie tombait... [PV Sam Miller]   Et la pluie tombait... [PV Sam Miller] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas
» Cpt Miller ... Au rapport !
» [HENTAÏ !!!] Nuit ensemble ...
» Suporters et spectateurs
» La pluie c'est jolie mais jamais sans parapluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Villages Peaux-Rouges :: Le Village des Hurons-