Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Roller Coaster   Mar 3 Mai 2016 - 0:53

Ses vieilles docs sont trop usées par le temps. Elles ont la semelle toute élimée et le cuir troué par endroits. Il y a celle de droite qui n'a plus de lacet depuis... depuis toujours, de ce qu'elle se rappelle. De toute façon, ça change rien car celui de celle de gauche est toujours défait. Ça baille sur ses chevilles et ses mollets nus, l'air s'engouffre par là. Quand il y a de l'air. Pourtant mieux vaut se trimballer pieds nus que de s'en débarrasser, de ses vieilles pompes. Même si là elles prennent la flotte avec tout ce qui tombe depuis quelques jours.
Et elle traîne des pieds, trop fainéante pour lever les talons quand elle marche, ou du moins pas entièrement. Presque mou, son pas. L'apaisement de la première averse est passé aussi vite qu'un orage d'été, maintenant ça lui tape plutôt le système.

Trouble a préféré attendre une accalmie pour aller traîner dehors. Tant mieux, soufflent les autres dans son dos. Ils en pouvaient plus de ce lion en cage qui faisait chier tout le monde tant qu'il était cloîtré à la forge, dans les cabanes, tout par là. De cette autre tempête qui tournait en rond comme un condamné à mort dans sa cellule lors de ses dernières heures.
Puis enfin, la liberté.
Elle s'était mise à courir, au début au hasard, et comme ça la menait tout droit au parc d'attractions, elle s'était dit qu'après tout c'était pas une mauvaise idée. Les gosses avaient quand même la trouille de cette endroit, elle y aurait la paix.

C'est pour ça qu'à peine la grille rouillée et délabrée passée, elle crie de toutes ses forces, à qui voudra bien l'entendre. Elle casse ce qui passe sous ses pieds, sous ses poings, tout en gueulant comme une tarée. Elle s'en fout, de toute façon. Pas un chat dans ce putain de lieu hanté, et ça tombe bien au vu de son humeur.
Nan mais. Elle s'en fout, j'ai dit.
Elle s'époumone, elle devient rouge de crier. Elle devient haletante.
C'est là qu'au détour d'une allée qui avait pourtant l'air aussi vide que toutes les autres, elle voit une meuf au bout. D'un coup elle se stoppe. Qui c'est ?
Sais pas. Y'a qu'à aller voir après tout. C'est pour ça qu'elle fonce presque dessus, tout droit.

Encore à 20 mètres, elle voit pas à qui elle à affaire, mais elle lâche:

Salut.

C'est clairement pas une pirate ou une peau rouge, et dans tous les cas elle craindrait rien. Elle en a rien à péter, Trouble. Elle dévisage sans gêne ni rien la fille à qui elle a affaire, elle repense à des trucs que lui a dit Apache, récemment. Du nouveau dans la Révolte. Une fille, avec une frange un peu auburn, plutôt classique au fond. Elles se sont déjà croisées, assurément, mais l'épouvantail y a à peine fait attention. Ça aide sans doute; elle est quasiment sûre que c'est elle...
Mais elle qui? Ses sourcils se froncent, elle se crève le crâne. Un nom pas compliqué, un nom pas compliqué. Court, avec ça. Facile? Mais oui, facile.
Sa voix hésite, elle demande quand même.

Tu es Her?

Her. Elle. Facile, il a dit.
Alors, elles sont dans le même camp. Si c'est elle. Mais elle est certaine, que c'est elle. AH, on sait jamais, hein. Trouble reste insondable, pas un sourire, les yeux mornes, y'a que la couleur de sa peau et son souffle un peu court qui montrent qu'elle était en rogne avant. Mais là elle a pas de raison de s'énerver d'avantage.
Elle aurait pu tomber sur pire, là, ça va.
Si c'est elle.








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Ven 13 Mai 2016 - 0:59

- Il pleut il pleut, sa mère..

Elle sort d'où, cette version alternative ? Va savoir. Her l'a marmonné d'une voix lasse en roulant des yeux, quand elle a senti les gouttelettes la mouiller en sortant de la cabane. Avec ou sans pluie, elle serait sortie. Question de principe : faut prendre de l'air frais de temps en temps. Alors elle marche, elle marche. Et elle pousse sa balade plus loin que d'habitude, tiens. Mademoiselle est aventureuse, aujourd'hui. C'est surtout qu'elle voudrait se trouver un coin pour écrire au sec, ce qui devient un peu compliqué vu la météo actuelle. Alors elle part en repérage sans trop savoir où aller. Et c'est au parc que ses pas l'amènent.

Et puis là, miracle : accalmie. Dieu existe-t-il ?

Elle a un léger sourire et elle marche dans le parc désert, la Fille. Et puis.. Et puis un cri. Un cri moche, d'ailleurs. Pas un cri de joie, ou un cri de peur. Un cri moche qui fait peur. Her, elle s'arrête en entendant ça. Ça vient de là-bas, d'un peu plus loin. D'un point noir, une petite silhouette gonflé de bruit. C'est violent les petites silhouettes, ça n'a l'air de rien, mais ça vous lâche un cri de la taille d'un tsunami sans crier gare. Et cette silhouette, il semble à Her qu'elle la connait. Faut dire qu'elle observe, c'est son boulot. Elle ne connait pas grand monde pour de vrai, mais de vue elle peut situer la plupart des habitants de l'arbre. Et toi, toi là-bas tout au fond, qui s'approche d'un pas vif, on dirait Trouble. Avec des vêtements, Dieu merci. Y a pas, cette image à la con des réunions nudistes, ça la poursuit. Au moins, maintenant, elle en sourit plus qu'elle n'est dégoûté. C'est un peu comme un running gag.

En parlant de ça, toi tu fonce carrément. Une vrai locomotive, il ne manque plus que le "tchouuu tchouuuu". Remarque, à défaut de faire tchoutchou en lâchant de la vapeur, tu te mets à lui causer. De loin, mais on t'entend quand même. T'as la voix qui porte.

- Salut.

Her s'est arrêté, du coup. Sage, Her. Tranquille, Her. Y a rien qui presse, de toute façon.

- Ouais, c'est moi Her.

En anglais, cette phrase rend super bizarre, n'empêche. Elle t'observe, essaye de discerner ton humeur, tes intentions. Mais tu fermes la porte. Alors elle fait de même, poker face. Neutralité. C'est un truc qu'elle sait bien faire, les poker face. Elle s'est entrainée.

- Tu es Trouble, c'est ça ?

Celle qui fait des réunions nudistes avec Justice et Apache ? Lol. Non. Pas moyen qu'elle balance ça. Mais ses yeux pétillent un peu, à peine. Ou bien c'est de curiosité de rencontrer pour de bon un autre membre de la révolte ?

A nouveau : lol.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Lun 16 Mai 2016 - 22:34

Elle trouve ça vachement gratifiant de deviner des trucs comme ça. Pas de sourire bien sûr, mais un truc fier de lui qui brille au fond de ses pupilles. Un truc invisible, ça va de soi, parce que le ressenti et l'expression, c'est pas toujours trop ça. Alors c'est elle, Her. Trouble continue de la jauger de haut en bas. Elle est comme il la lui avait décrite, comme quoi il raconte pas tout le temps de la merde. Là tout de suite Trouble ne voit pas pourquoi il l'a recrutée elle. Ses sourcils sont froncés, sa bouche songeuse. Étonnant premier choix.

Vraiment?
Cette meuf a rien de particulier. Elle a l'air cool, peut être, mais à chaud Trouble ne peut pas s'empêcher de penser que ça a pas l'air d'être un élément utile pour la Révolte. Et ça suinte de ses yeux pleins de jugement, peut être un peu de dédain. Sans faire exprès. Elle ne cille pas une seconde quand à son tour la Fille lui pose une question. Elle renifle.

Ouais, Trouble.

Bon, bon, ça se remplit vite de blancs par ici. L'air glacial lui souffle dans la nuque, elle y passe sa main gercée. Quel temps de merde. Elle n'a pas grand chose à dire à ce moment-là. Peut être qu'elle a un minimum de retenue pour pas lui demander cash "à quoi tu sers au juste?" du ton acerbe et cynique qui lui vient spontanément. Du tact? En fait, elle soupèse encore, pas dans l'offensive.

Apache et Just' ont parlé de toi vite fait. Un peu.

Ça cache à peine son message: elle sait. Elle sait que ça y est, elle est avec eux. Ils sont quatre. Et que tout se met en marche petit à petit. Trop lent, toujours. Emmerdant.

On s'emmerde dans ce parc. Parce qu'il faut dire ce qu'il est, maintenant que son coup de sang colérique est passé ça va, quoi. C'est juste un endroit désert qui grince où il flotte.   Tu penses que y'a moyen d'allumer les manèges?

Rapprochement en douceur? Connaît pas non plus. Que Her soit un peu une parfaite inconnue ne la gêne pas le moindre du monde à ce moment précis. Elle a soudain envie de faire quelque chose, elle partage ça avec un naturel immense car il est vrai. Elles sont à côté d'un grand huit, alors sans attendre une seconde Trouble entre dans la cabine de contrôle de l'attraction et commence à trifouiller les boutons.








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Lun 23 Mai 2016 - 23:08

Tu la dévisages, et Her te rend la pareille. Elle s'en fiche, sa poker face la protège. Parce que ouais, elle te connais, tu sais. Au moins de nom, au moins de loin. Surtout en tant que sentinelle, ça cause. Tu fais bosser pas mal, tu attires le regard. Toi, en rebelle ? Han, c'est tellement stéréotypé. Pardon mais sérieux : la Fille n'a aucun mal à le croire.

Ton reniflement lui donne envie de redresser le menton, de froncer les sourcils. De faire la fière, enfin, de te défier. Mais non. La poker face toujours, cette tranquille façade qui peut-être te semble frustrante ou ennuyeuse. Her n'a pas l'intention de te combattre, ni de s'incliner. Tu te tiens sage, elle en fera de même. Mais ton regard dédaigneux, elle n'a pas aimé. Et y a peut-être bien une légère étincelle qui s'échappe de son masque. Va savoir. Va la voir.

- C'est des bavards. Justice parle à tout le monde de rien, et Apache m'a parlé de vous deux.

Le ton est donné. Parce que ouais, Justice est insondable et qu'elle ne sait pas quoi en penser. Pas forcément du bien. Elle attend de le rencontrer, pour se faire une idée. De rencontrer le vrai Justice, celui qu'elle a croisé du regard l'autre jour pendant la grande assemblée. Ils n'ont pas encore eu l'occasion de s'isoler pour tomber les masques, alors pour le moment, chacun garde le sien. Elle ne sait même pas s'ils tomberont un jour, à vrai dire.

Toi, tu t'impatientes du calme. Her a une esquisse de sourire à ton départ d'un coup. T'es marrante. Un si petit corps et une telle carafon, c'est impressionnant en un sens. Tu lui rappelle les chihuahua. Les trucs minuscules, mais tellement teigneux qu'on s'en méfie limite plus que d'un gros chien. Quand ça mord, ça lâche pas. Elle t'emboîte le pas en haussant des épaules.

- Ouais, j'pense. Y a pas de raison. Juste faire gaffe de pas se prendre le jus, avec la flotte.

Elle sait plus trop pourquoi, d'ailleurs. Her se rappelle juste qu'electricité et eau, c'est un mauvais mélange. Il lui semble avoir sur la raison, du point de vue scientifique. Ou d'avoir cru le savoir. Bah, quelle importance, maintenant ? Dans la cabine avec toi, Her regarde autour pour voir s'il y a d'autres trucs à tester.

- Y a des.. Euh. Un boîtier moche avec des trucs dedans.

La Fille s’accroupit, et enclenche un fusible. Pas de bruit encore, pas d'animation.. Mais de la lumière qui clignote, juste au dessus. Bon, c'est déjà ça.

- Faut bidouiller, on finira bien par trouver.

Et de s'émerveiller l'espace d'un instant de cette cohabitation absurde entre vous deux, avant de froncer les sourcils et de remonter un autre fusible. Bzzt. Lumière qui clignote.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Lun 30 Mai 2016 - 22:32

Her la suit comme si de rien, et même si Trouble n'a pas fait un seul commentaire, ça lui fait plaisir et ça la rassure un peu de ne pas être seule. Pas qu'elle a peur, hein! Mais... bah. C'est mieux comme ça. Elle tire sur un fil jaune, en branche deux bleus, tire sur quelques leviers sans prendre garde à l'avertissement. L'eau, l'électricité. Elle n'est même pas sûre que ça marche à l’électricité, des fois que ce serait l'imaginaire ou la magie, ce genre de conneries qui existent sur cette île! Seulement, il faut dire ce qui est, la Sentinelle se débrouille vachement mieux. Trouble, elle, elle ne sait même pas ce que c'est un fusible et elle a l'impression de se retrouver en face d'un genre de génie électricienne.

Puis ça se met à clignoter de lumière, et alors ça marche! C'est sûrement la récompense de leurs efforts combinés, pense-t-elle, le sourire naissant sur ses lèvres blanchies par le froid et la pluie. Elle aime mieux penser ça d'ailleurs, c'est que du hasard, hein? C'en est encore quand la Fille appuie sur un énième bouton, que ça clignote de plus belle et qu'on entend des bruits d'engrenages plutôt rouillés. Des hasards, mais Trouble s'extasie quand même. Enfin, extase, le mot est peut être un peu trop exagéré!

Wah, t'es balèze!

A son tour à elle d'enfoncer des commandes. Une avec une petite ampoule, et plein de led multicolores s'allument dans tous les sens. Une avec une petite note de musique, et une musique de fête foraine d'un ancien temps, dans le genre harmonium et accordéon, se met à jouer; y'a des bugs, des hésitations, des cafouillages de Vinyle rayé, mais ça marche du tonnerre à part ça!
Rectification: elles SONT balèzes! Fierté et euphorie montante, elle trépigne un peu sur place. Elle fait alors tourner une manivelle grinçante, enclenche un voyant rouge vif... et alors les wagons se mettent à avancer sur les rails, dehors.

Trouble était un peu courbée pour examiner la machinerie, elle s'est redressée d'un coup, sa colonne vertébrale craque, et elle en profite pour craquer tout ce qu'elle peut craquer d'autre. Regard pétillant, elle se tourne vers la nouvelle recrue. L'armurière est tout bonnement ravie!

Comme ça aussi, on fait la révolution! J'suis sûre que cette merde a pas tourné depuis des siècles!

Elle ne comprend pas ce qui lui inspire ce slogan vaseux, elle ne comprend pas ce qui lui prend. Une brusque envie de popcorn au caramel et de gueuler, oui, mais gueuler d'autre chose que de rage.

On monte? Ou t'as peur?

Voilà même qu'elle s'improvise à la Apache qui met tout le monde au défi! C'est son genre à lui, ouais, de dire que les gens ont peur pour les pousser à faire des trucs dingues. Une Révolution, par exemple.
Quoique c'est pas le meilleur exemple.








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Dim 12 Juin 2016 - 14:55

Ah, elle a du tempérament la petite. Et elle fonce, aussi. Her qui bidouille quatre trucs, Trouble en a déjà tout plein à son actif et elle fait tout marcher que la sentinelle n'a pas eu le temps de cligner des yeux. En tout cas c'est son impression, à elle. Elle ouvre grand les mirettes quand t'exclames ton enthousiasme, et un sourire espiègle vient s'y nicher. Heh, toi aussi t'as bossé !

- T'as fait le plus gros. Et puis c'est pas juste en regardant des boutons qu'on secoue les puces de ces machins là.

Oui parce que faire une révolution, c'est aussi secouer les puces des gens, oui oui. C'est foutre un peu un gros merdier. Elle se redresse et te vois à l’œuvre. Elle se redresse et toi tu fais ta bravache, tu lances un défi. Petite conne, va. Tu la sous-estime à ce point ? Un regard à gauche. A droite. Personne. Juste toi devant, et cette envie folle de faire n'importe quoi dans le parc d'attraction. Alors quand elle se retourne vers toi à nouveau, c'est avec un sourire de sale gosse. Un sourire espiègle, ouais, plein de malice et de conneries à venir. T'es de la révolte après tout. Elle risque pas grand chose, avec toi. Pas vrai ?

- Heh. Faut bien quelqu'un pour te donner l'exemple.

Oh la connasse ! Et de se ruer hors de la cabine, en une course improvisée. Et elle cours le long du quai, pour essayer d'aller touuuuut devant le train. Là où on ne voit que le danger et la folie des rails. Là où on ressent tout plus fort. Elle y va comme on monte au front : avec une folie résolue.

- J'vais tout devant. Mais t'en fais pas, c'est pas grave si t'oses pas. Le milieu c'est bien aussi.

Oh, connasse !






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Dim 26 Juin 2016 - 19:25

Son sourire de défi s'évapore, son visage tout fier se décompose. Ah, celle là elle ne l'attendait pas! Ces regards à droite, à gauche, cette espèce de sourire coquin, malicieux. Jusque là Her affichait un air blasé, c'est assez décontenançant. Puis tout bascule et la Fille se met à courir vers les chariots. Dans la poitrine de Trouble ça fait un bond, elle écarquille les yeux et s'élance à sa suite, elle se pète la gueule à la sortie, s'étale dans la boue et les cailloux.
Et Her qui continue à la narguer, qui la défie à son tour.
Oh bordel, elle lui fera avaler toutes ses dents!

L'armurière coule un regard inquiet vers le wagon de tête, le laisse glisser sur les autres wagons. Un instant elle se dit qu'elle veut bien passer pour une dégonflée, après tout elle a rien à prouver. Elle ira derrière et ce sera mieux et...
Définitivement pas.
Hors de question, ça lui ferait trop plaisir à l'espèce de pseudo revoltée qui se fout de sa gueule! Trouble commence à s'énerver grave, mine de rien. Alors elle pousse Her sur le côté et s'assoit bien tout devant, sur la place de gauche. Côte à côte.

C'est c'qu'on va voir! qu'elle crie, bravache comme jamais.

Le wagon s'ébranle et commence son voyage par une grande montée. L'adrénaline monte aussi vite, en flèche, son coeur joue des symphonies de Beethoven. La cinquième, à tous les coups. En fait, elle a un peu peur. Elle n'est allée qu'une fois dans un parc d'attractions, et ça demeure un souvenir assez effrayant, des contours dont elle se souvient. Et là , elle se demande si c'est pas pire dans cette ruine de Disney délabrée. Ses mains sont cramponnées si fort à la barre de sécurité rouillée que leurs jointures blanchissent. Elle n'ose pas fermer les yeux, de temps en temps son regard va vers Her à côté d'elle, elle tente de garder une contenance.

Dans un horrible grincement, ça décrit un virage. Elles sont à une quinzaine de mètres du sol, environ. Le vent leur souffle à la gueule avec puissance, elle serre encore les dents. Trop lent, trop lent. Elle voit que les rails descendent d'un coup, plus si loin que ça. Lentement, ça se rapproche. Sa poitrine cogne si fort qu'elle entend même plus les crissements des roues.
Trouble laisse échapper quelques mots, tous faibles:

HHhaaaa bordel...

Alors, ça descend.
Elle ferme les yeux et se met à gueuler comme une possédée.
Plus rien à foutre d'avoir l'air faible.








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Dim 10 Juil 2016 - 2:38

In petto, la Fille se surprend à ricaner. Faut dire que la réaction de l'Epouvantail a de quoi. Ce caractère bon sang ! Entier, tellement entier ! La révolte semble taillée pour elle. Probable que sinon, c'est la petite qui l'aurait taillé à sa mesure, à la force des poings. Elle ricane, donc, trébuche un peu et se cogne les jambes en s'installant trop vite dans le wagon. Puis encore un peu, le coude cette fois, quand tu la bouscules. Tu réponds au défi ? Fort bien !

Et puis ça avance. Et puis Her réalise.

Oh bonne mère. Pourquoi ?

Elle perd un peu de couleur, du coup, mais retrouve sa poker face. Ses mains s'agrippent à ce qu'elle peut, une sorte de machin dans le wagon, blanchissent aux jointures. Poker face, toujours.

- J'ai faim.


Quoi ? C'est nerveux, c'est ce qui sort. Elle a faim. Enfin, c'est ce qu'elle se dit pour justifier la boule au ventre qui tout d'un coup s'amuse à froisser ses entrailles. La faim, vraiment ? Mâchoire serrée, les yeux de Her s'agrandissent d'effroi en découvrissant la pente qui les attend. Découvrissant, oui oui, parce qu'elle en perd son latin, à vrai dire.

- Putaindebordeldemerde. Ohmerde.


Ça, c'était soufflé à toute allure juste avant que ça ne bascule. Soufflé à toute vitesse pendant ce court instant où tout s'arrête, ou la vie est en slow motion. Et puis après..

Après c'est un cri, de tous ses poumons. Elle rivalise avec toi, mais sans succès : tu as plus de coffre. C'est même assez frustrant, elle a l'impression de ne crier que du vent, de ne pas exprimer sa terreur face à la vitesse et au manège. Elle crie, mais c'est toi qu'elle entend.

Pourquoi le défi, pourquoi ? Pourquoi ?

Elle est terrorisée, Her, mais n'a pas le temps de mourir. Trop de vent pour ça, trop de vitesse, trop d'intensité de sa peur. Trop trop trop. Mais au moins elle t'entend, au moins elle n'est pas seul. Au moins elle est normale avec sa panique et son estomac remonté jusqu'à sa glotte.

Quand enfin tout se calme, que le train fou revient à quai, ses cheveux ont pris une forme nouvelle. Ils sont fous, emmêlés, épeufés, et au moins aussi tourneboulés qu'elle. Il lui fait quelques secondes pour reprendre presque son souffle, pour cligner des yeux, pour arriver elle aussi. Comme si elle avait été à la traîne de son propre corps. Puis, enfin, elle réalise : c'est finit. Alors elle s'affale un peu plus contre le dossier pour fondre à souhait, et regarde le ciel mort. Un temps de silence, puis..

- Encore ?

Suicidaire, oui oui. Mais le sourire est là alors qu'elle fixe le ciel.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Ven 12 Aoû 2016 - 19:21

Elle, Trouble, en tous cas, elle n'a pas faim.
Ça tourne dans tous les sens, à droite à gauche, des loopings à s'en mettre le cœur à l'envers pour de vrai, même une vrille, et beaucoup, beaucoup de vitesse. Trouble a trop vite fermé les yeux pour se laisser ballotter comme un corps mort, instinctivement. Son hurlement n'a pas cessé, et c'est clair que Her n'a pas retenu ses cris non plus, c'est un peu un soulagement. Elle fait celle qui s'en fout mais elle se serait sentie tellement conne à s'époumoner comme ça! A deux, c'est toujours mieux. Même si ça fait parfois mal de l'avouer.

Quand ça s'arrête, l'Épouvantail est plus épouvantail que jamais, les épaules découvertes et la tête en vrac. Elle met quelques instants à décrisper sa mâchoire et ses mains. Un instant elle croit qu'elle va gerber partout sur l'avant du chariot, d'ailleurs son cours est secoué par plusieurs haut-le-corps successifs. Bordel de bordel ! Trouble hasarde un coup d'œil vers Her qui est tout autant en friche, fixée sur le ciel, elle. Ça fait une opposition marrante. Quelque part, ça la rassure qu'elle soit tout autant sous le choc qu'elle, peut-être plus même, ose-t-elle supposer, l'effrontée!

«Encore?» et elle se glace, se fige, déglutit, commence à paniquer. Encore, encore, encore? Mais ça va pas la tête! Elle ne peut pas refuser, c'est impossible. Elle en est persuadée, d'elles deux c'est ELLE la dure. Hors de question de reculer, de fuir encore. C'est le train ou la honte. Trouble tente néanmoins une diversion, sur le ton de la plaisanterie: un petit coup de coude et un sourire rigolard qui se veut convainquant mais qui demeure une faible contrefaçon.

T'es blanche comme un cul, t'es sûre de vouloir refaire un tour? Je t'en voudrais pas, c'est tout naturel d'avoir la trouille!

Tiens, c'est marrant, on dirait qu'elle parle d'elle-même. Elle se demande comment elle peut oser balancer ça avec un tel aplomb. Des gens sont crevés pour bien moins que ça. Si elle gerbe à la gueule de la Fille, ce sera malin. Mais non, il faut qu'elle crâne, qu'elle montre qu'elle peut le faire et qu'elle craint rien de chez rien, même pas sa propre ombre c'est dire! Elle continue, même! Elle tend le bras vers une petite chenille comme celles que les mômes adorent, qui rentre dans une pomme et tout, un truc vraiment soft par rapport à ce qu'elles viennent d'essuyer. La gamine affiche son sourire qui fait le plus genre d'être innocent alors qu'en fait il est tout le contraire, carrément coquin et provocateur, et ajoute:

On peut faire celui-là, si tu préfères...

Elle, elle préférerait.








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Sam 13 Aoû 2016 - 20:20

C'est fou comme on se sent vivant après avoir été secoué comme une macaréna et avoir gueulé de tous ses poumons. C'est fou comme les couleurs sont belles et vives, comme on sent son corps, comme on a l'impression d'être encore en train de bouger. Mais non non, tout va bien. Le train ne bouge plus. Tout va bien. A ta réplique, Her a un léger sourire. Un rire même ! T'es mignonne, à titiller comme ça. C'est fou comme tu réveille son côté espiègle, son humour de sale gosse.

- Oh bah pucette, j'voudrais pas te priver de ça, hein. Si tu y tiens tant, ok ! Va pour un deuxième ! Normal de faire plaisir aux gens, hein.

C'est toi qui est toute pâle, mais bah. Peut-être que le vent a emporté de tes couleurs ? C'est triste, d'avoir une peau délavée aussi facilement. Un léger reniflement, et la Fille se redresse doucement. Douuuuuucement. Ça veut dire retrouver un centre de gravité qui lui est propre et n'implique pas de couler au fond de son siège. Ca veut dire aussi réaliser que ses cheveux ont une drôle de forme, et tenter de les remettre d'aplomb. Oh mon dieu les nœuds ! Son regard se porte sur la chenille. Whaaat ? Ce machin ? C'est pas un peu comme prendre un Quick après avoir mangé dans un resto gourmet, ça ?

- Baaaah. Si tu veux, mais j'voudrais pas te priver.

Ça a l'air un peu. Calme, non ?

- Ou carrément autre chose, tient, d'ailleurs. Ils ont pas une grande roue ? Ou.. Tu sais, le truc qui monte tout d'un coup, là. Ou une maison hantée !


Her, adepte du frisson ? Apparemment ! Qui l’eut cru ? Elle-même s'en étonne quand elle s'entend parler, d'ailleurs.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Jeu 25 Aoû 2016 - 16:42

Pucette?!

Ses dents grincent et crissent furieusement au «pucette». Pucette? Sérieusement? Trouble lance un regard assassin à la sentinelle à ses côtés. Faudrait pas trop se foutre de sa gueule non plus! Elle bouscule un peu son acolyte de l'épaule. C'est qu'elle est très forte (enfin tout est relatif)  pour faire des blagues ironiques, mais qu'elle est pas très réceptive à celles des autres, en bonne susceptible qu'elle est. Elle gonfle même les joues et croise les bras, vexée comme un pou!

Pff, Her est bien trop forte à ce jeu là. La blague du manège-chenille n'a même pas marché, la Fille propose déjà d'autres trucs. Et ça, ça l'arrange vachement même si elle ne laisse rien paraître. Sans se faire prier Trouble saute à bas du wagon et marche un peu en rond pour se dégourdir les jambes tout en s'étirant. Le grand huit l'a mise en bouillie c'est le moins qu'on puisse dire ! Elle regarde autour d'elle à la recherche de maisons hantées et de trucs qui montent et de Cobras, en trouve, mais avant même de s'élancer vers l'un d'eux ou de demander son avis à la Sentinelle, elle se rend à une évidence qui l'emmerde au plus au point.

Hey mais si on veut faire un autre truc il faudra aussi qu'on le fasse marcher, c'est un peu la merde.

En attendant elle avise un stand de barbe à papa, pop corn et autres merdes sucrées et délicieuses, en assez bon état, qu'elle désigne du bout du doigt, assez désinvolte.

Tu disais pas que t'avais faim?

Son estomac gargouille.








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Sam 10 Sep 2016 - 0:46

Pucette. Ouais, pucette. Ça crisse ça grince à côté, et quand Her jette un coup d’œil c'est pour voir une Trouble tout sauf ravie de ce surnom. Si les regards pouvaient tuer, la sentinelle serait un tas de cendre à l'heure qu'il est. Bêtement, ça lui donne envie de sourire, ou de ricaner. C'est encore la mauvaise influence de Pretty, ça. Ou d'Apache ? Bordel, de tout le monde en fait. Bah, tant pis.. L'espace d'un instant, la Fille se demande si tu vas lui rentrer dans le lard, la taper, t'énerver. Que ce ne soit qu'un coup d'épaule la surprend agréablement. Honnêtement, elle s'attendait à pire. T'aurait-elle diabolisé ?

Déjà tu te lèves, s'éloigne. Marche marche, pour te dégourdir les jambes. C'est d'un pas moins leste que la brunette te suit, s'étire. Vrai qu'elle aussi est un peu cabossée, il faut bien l'admettre. Et pourtant, elle a bien aimé. Maso, on vous le dit ! C'est donc après quelques étirements qu'elle suit ton regard vers les sucreries, sans répondre tout de suite à ta remarque. Franchement, pour le coup, elle ne sait pas quoi dire. Enfin, si. Mais c'est d'une voix hésitante qu'elle te répond. Pour le coup, elle n'est pas sûre vers où ça vous mène.

- Tu crois que c'est digeste ?

Oui elle a faim, un peu. Mais le vieux stand lui fait un peu peur. Mais en même temps, ça a l'air bon. Se massant l'estomac d'une main, la voilà qui s'approche de toi.

- Remarque. Ça doit bien se garder malgré la pluie, ce genre de truc, non ?

Pas sûr. Mais la Fille a envie d'y croire.

- Et puis pour les manèges, perso je trouve ça rigolo de les forcer à marcher. C'est comme une énigme, et la récompense c'est le tour qu'on fait après !

Sous entendu : dis, on en refera après avoir grignoté ? Dis dis dis on en refera ? Regard vers toi avec une louche d'espoir et d'excitation. Ça y est, c'est bon : elle a envie de faire d'autres trucs un peu couillons. Her est lancée !

- En plus ça doit tout être un peu pareil. Je veux dire : on touche des trucs, des boutons, des fils, mais au final c'est le même genre de fonctionnement ces engins là.

Léger silence.

- Ce qui serait bien, en fait, c'est de trouver un manège à l'abri de la pluie. Non ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Sam 22 Oct 2016 - 10:14

Her se fout de sa gueule. Un peu, beaucoup.
C'est comme s'il y avait une barrière invisible entre elles deux, et qu'elle peine à la franchir.
Mais putain t'as peur de quoi? Est ce qu'on peut même parler de peur? De respect? et puis quoi encore! Cherche pas, c'est juste bizarre. Trouble commence quand même à s'échauffer de plus en plus, à se tourmenter de si elle va s'énerver ou pas, de ce qu'elle fout là de ce qu'elles foutent là depourquoiherluiparleautant et...

- - Ce qui serait bien, en fait, c'est de trouver un manège à l'abri de la pluie. Non ?

- Je sais pas!

C'est une espèce de cri sauvage, pas cool du tout.
Un hurlement tout droit venu du coeur, ou des tripes au moins.  
Mais ça y est, c'est lâché. Trouble a un air un peu effaré de môme prise en faute, les sourcils froncés et une tâche rouge sur chaque joue en prime. A nouveau on entend presque ses dents grincer. Pourquoi est ce que ses poings se sont resserrés? Pourtant, y'a rien là, rien du tout, rien du tout. Juste une Trouble qui cligne des yeux bêtement et s'approche de la machine à barbe à papas. Lourde, pas du tout désolée.

- Faut essayer, nan?

Et sans un mot de plus elle attrape brutalement un paquet de popcorn caramélisé. La barbe à papa c'est trop long, et c'est dommage car ce serait probablement le mieux à faire. Elle n'est pas décidée à faire comme s'il ne s'était rien passé, justement parce que c'est bien l'impression qu'elle a. Elle fait semblant d'être très occupée à observer la liste d'ingrédients de ses popcorns. Puis, soudain, elle dresse la tête, regarde à l'horizon partout partout, et conclut en montrant un train fantôme de la main.
Celui là, ouais, celui-là est abrité.
C'est pas ce qu'il y aura de plus flippant mais c'est déjà ça.

Elle ouvre brutalement le paquet de maïs soufflé. Certaines sucreries tombent par terre dans l'effort, elle fait comme si de rien et les piétine pour s'approcher un peu de Her et lui fourrer le tout entre les mains.

- Pas faim. qu'elle grogne.

Trouble plisse le nez et détourne à nouveau le visage.
Non non non, 's'est rien passé.








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Dim 6 Nov 2016 - 0:49

Wow. Euh. Ok. Il s'est passé quoi ?

Her reste comme deux ronds de flancs, à te regarder avec un air étonné. Il s'est passé quoi ? Pourquoi t'as crié, d'un coup ? Un peu sidérée, il faut bien le dire, Her ne réplique même pas. Pour dire quoi, en plus ? Alors elle te laisse grogner de ton côté, te regarde faire même. Qu'est-ce qui a bien pu se passer ?

Tu grognes, Trouble, et Her se souvient soudain pourquoi tu porte ce nom. Avec tout ça, elle avait presque oublié. Avec vos rires, avec le jeu, ouais, ça lui avait échappé.

- Ouais, faut essayer.

Essayer quoi, déjà ? Tu l'as court-circuité, et la Fille en a perdu le fil de ses pensées. Alors elle te regarde faire, regarde autour. Prend un air un peu embarrassé, un air de quelqu'un qui ne sait pas quoi faire de sa peau ni de ses dix doigts. Et c'est un peu le cas, à vrai dire. Parce qu'elle ne sait pas par quel bout te prendre ni ce qu'elle doit faire pour que ça colle à nouveau. Ni ce qu'elle a fait ou ce qui s'est passé. Ni ce qu'il fait faire pour se faire pardonner si c'est sa faute. Ou t'aider si ce n'est pas la tienne. Mais elle a beau chercher.. Y a rien. Rien qui lui vient en tête comme possible explication. Alors, quoi. T'as des sautes d'humeur ? C'est un peu facile, comme explication, ça non ?

Un peu, si. Mais quoi d'autre ?

Toi, tu en profites pour lui filer le popcorn. Comme ça, sans prévenir, sans raison.

Bordel Trouble, tu vas trop vite pour elle. Mais Her se demande si ce don de sucrerie, c'est pas pour se faire pardonner de ta brusquerie. Alors elle reste un peu interdite, et finit par sourire un peu. Hm. Ok ?

- Euh. Merci.. Tu veux faire le train alors ?

Sage, Her. Calme, Her. Toute douce pour ne pas jeter de l'huile sur un feu dont elle ignore tout. Et puis, hein. Pour faire honneur à ton popcorn, elle se sert un peu.

- Si tu as fait après, tu te sers, hein ?

C'est dit en te tendant un peu le pot, pour montrer qu'il est à ta disposition.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trouble
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 161
✘ SURNOM : L'Épouvantail
✘ AGE DU PERSO : Autour de 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 11/4 ... NO
✘ LIENS : Anger & ANGER

MessageSujet: Re: Roller Coaster   Sam 31 Déc 2016 - 1:29

Elle voit bien qu'elle l'a cassée un peu.
Elle n'a pas vraiment fait exprès, et elle ne veut pas revenir là-dessus.
C'est pas qu'elle s'en fiche, hein. Genre, c'est pas du tout ça. Mais elle passe. Elle a toujours passé, et elle le fait automatiquement maintenant. À quoi bon demander à Her si ça lui va comme ça ? Personne comprend jamais rien de toute façon.. et ça, ça oui elle s'en carre.

On est bien tout seul. De plus en plus vient s'imposer cette horrible question : Mais qu'est ce que je fous là ? Elle ne sait plus. Est ce qu'elle veut rester ou pas, est ce qu'elle est bien, est ce que vous êtes bien, est ce ça l'énerve ? Même pas sûr. Elle se contente de hausser les épaules toutes les huit secondes comme si ça signifiait quelque chose, comme si ça réparait des trucs et collait du mastic sur les fuites.

Trouble ne comprend pas pourquoi Her lui sourit encore, pourquoi elle est calme. À sa place, elle serait partie, sans prendre la peine de relancer. À sa place, elle se serait collé un poing dans la gueule. À sa place elle aurait hurlé et tempêté. Là, rien. Par mimétisme l'armurière se calme à son tour, dévisage sa camarade. Elle a du mal, faut bien avouer. Lui tourner le dos c'est dur. La regarder dans les yeux ça l'est aussi. Pourtant, d'habitude jamais elle ne fuirait un regard ! C'est comme différent.

Ou..oui.., qu'elle se prend à balbutier idiotement.

Elle se surprend même à rougir, c'est super bizarre. Ses yeux noirs louchent sur le popcorn, elle ne prend pas la peine de refuser d'accepter ou merde. Elle tourne sur ses pieds et part d'un pas résolu vers la cabine d'enclenchement du train fantôme. Ça fout pas la trouille c'est truc, c'est totalement naze. Y'a-t-il vraiment des trucs qui lui font peur ? Et bien... oui. Il y en a. Mais ce serait trop facile de les dire. Ça fout pas la trouille, et là y'aura même pas de vendeurs de ticket pour rentrer dedans et jouer les zombis. Cherchez pas, ils sont grillés ceux-là. Qu'est ce qui peut bien les faire tous craindre le parc ? Des putains de peluches animées ? Elle se marre toute seule, passe peut-être pour une grosse débilos. Écroulée de rire sur la poignée du petit local, à deux-doigts de se rouler par terre même.

Ouais, c'est plus nerveux qu'autre chose.
Aucune explication sensée à donner, elle a pourtant les larmes aux yeux.
Trouble s'est déreglée encore plus qu'elle ne pensait. Rien ne va plus du tout, et c'est un plomb qui se casse en douceur.


Putain...souffle-t-elle quand ça se calme enfin.

L'air hagard et effaré, elle entre enfin dans le petit réduit, pinaille pas cette fois ci et cherche tout de suite les fils rouges.

Désolée, c'est, c'est, c'est juste bizarre. Mais aucun de ces trucs nous foutra la trouille, c'est clair. Même Apache fait plus peur que ça.

Un ricanement, toujours aussi nerveux.
Iroquois à la con.

Une fois... commence-t-elle à raconter, sans trop savoir pourquoi.

D'ailleurs, elle se stoppe net.
Ferme son clapet.
Allume machinalement les boutons des lumières et du son.
Non mais franchement, qu'est ce qu'elle s'apprêtait à faire, là ?








Fuck off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roller Coaster   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» plusieurs vidéo pour créer un"roller coaster"
» Fan de Roller Coaster Tycoon ?
» Roller coaster tycoon 4 sur les rails !
» [RESOLUE]Faire un looping pour un rollercoaster
» Roller Coaster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Parc d'Attraction-