Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Overdose de câlins   Lun 15 Fév 2016 - 21:23

Il n'est pas là. C'est l'après-midi, et il est introuvable. Il n'est pas dans la Mercerie, il ne se balade pas. Il est sûrement sorti, ou dans la Maison Souterraine. Pourquoi, pourquoi justement [u{maintenant[/u] ?

Dans un sens, cela ne dérangerait pas tellement Heaven, et même, elle s'en réjouirait, qu'il ne soit pas là.
Seulement... si elle avait été normale.
Ou du moins, qu'elle angoisse encore à son approche, bien qu'elle commençait à s'y habituer, et qu'elle devenait de plus en plus câline. Et justement ! Elle avait besoin de douces étreintes, d'un peu de contact, là, maintenant, c'était incontrôlable, et Pitou était introuvable. Elle avait juste envie qu'il lui fasse des câlins, des bisous, et rien que d'y penser, cela la rendait toute tendue et frissonante. Il savait si bien le faire, c'était si doux !
Ha, qu'aurait dit Silver s'il était encore présent ? Sans doute aurait-il eu envie de la blâmer, sans doute aurait-il été très déçu... Mais Silver n'était pas là, il était loin dans la Jungle, à se débrouiller seul, et maintenant depuis si longtemps... Lui aussi aurait pu faire des bisous et des câlins à la Mésange, mais il n'était pas là...

Riddle est vraiment trop bizarre, donc ce n'est pas possible... Rainbow, cela aurait peut être été possible, mais... Non, pas les gays. Heaven, en général, ça ne la dérange pas, mais bizarrement, lorsqu'elle croit être sous l'emprise de celle qu'elle appelle "Vivi", elle ne peut plus les supporter, cela la dégoûte. Et puis l'autre saloperie de fouine, même la Vicelarde ne voulait pas de lui. Cela tombait bien, il n'aimait pas vraiment ce genre de choses... Du moins, lorsqu'il ne le décidait pas. Sinon, il est assez tactile, le bougre... Et c'est assez gênant, en y repensant.
Vite, un garçon à câliner, et plus vite que cela. Il en faut un qui aime le contact, et qui serait prêt à se laisser faire... Ainsi, la Récolteuse pourrait apaiser son besoin imminent de chaleur humaine...

Ha !
Mais, qu'est-ce que cette magnifique chevelure blonde là bas ? Pour l'avoir coiffée il n'y a pas si longtemps que cela, Heaven s'en souvient bien... Cela ne devait être que Pretty. Hooo, Pretty qui porte si bien son nom, il est tellement mignon, c'est un genre de poupée de collection, de cire, qu'on ne doit pas casser... Mais qui ne refusera pas un câlin, non ?
D'un pas vif, le regard fiévreux, la jeune fille se dirigeait vers sa cible, qui avait le dos tourné. Certes, c'est un gamin, et en général, ce n'est pas vers eux qu'Heaven va chercher le réconfort qu'elle recherche. Elle sait très bien qu'elle ne pourra pas l'avoir en se dirigeant vers un "plus petit" comme l'est Pretty, oui, elle s'est rechignée... Mais c'est le dernier recourt. Elle pourrait très bien faire passer cela comme une petite "crise de stress". De toute façon, ce ne sont que des câlins, cela n'ira pas plus loin, ce sera tout...

Gotcha.

- Je t'ai eu...

Sa voix ressemblait plus à un gémissement, alors qu'elle entourait les épaules de la Fausseté de ses bras, posant avec délicatesse la tête sur son épaule droite. Voilà la Vicelarde qui offrait des "free hugs" au premier garçon venu, parce qu'elle le connait bien. Pourtant, elle savait au fond d'elle que ce genre de petits câlins de rien du tout n'allait pas la satisfaire comme elle le souhaitait...
Parce que Pretty est jeune, et qu'en temps normal, elle ne se comporte pas ainsi avec plus jeune qu'elle.

- Alors mon p'tit Pretty, on va où comme ça ?

Le ton était doux, la voix un peu feutrée.
En général, elle n'aurait pas fait cela... Mais peut être bien qu'elle n'avait pas pleinement conscience de ce qu'elle était en train de faire, que le soleil lui tapait encore un peu trop fort sur la tête, rendant son désespoir de ne trouver aucun "compagnon de jeu" de son âge encore un peu plus présent et incontrôlable...
Mais Heaven va se limiter aux câlins...








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Lun 15 Fév 2016 - 22:36

Pretty se baladait tranquillement, une couronne de fleurs à la main, ne sachant à vrai dire que faire.
Mais, de toute façon, quand il ne savait pas quoi faire, Pretty se trouvait toujours quelqu'un à embêter.
Et aujourd'hui, il avait décidé que sa malheureuse victime serait Crossy-chou. Ce n'était pas de chance pour lui, mais il fallait bien que Pretty fasse quelque chose de toutes ces fleurs que Pit lui offrait quasi quotidiennement. La plupart lui servait certes de décoration de Cabane, et c'était d'ailleurs très joli ; seulement il commençait à en avoir un peu trop. Résultat des courses : il devait décharger le tout en couronnes de fleurs et aller les offrir ici et là. Cross n'aimait certes pas du tout ce genre de cadeaux ; cependant il était toujours habillé entièrement de noir et le Livreur trouvait de fait qu'un peu de couleurs, cela ne faisait jamais de mal.

Seulement.
Aujourd'hui, ses plans allaient être chamboulés.

- Je t'ai eu...

La voix souffla, douce et sensuelle, à l'oreille du Perdu qui se sentit piquer brusquement un fard tout en écarquillant les yeux de surprise. Il se crispa instinctivement lorsque les bras s'enroulèrent avec tendresse autour de lui et tressaillit quand la tête se posa sur son épaule.

Ça faisait un peu bizarre quand même, de sentir son espace personnel se faire envahir sans crier gare.

Et c'était encore plus bizarre de constater que la personne qui venait de lui provoquer une crise cardiaque -presque- contrôlée se révélait être Heaven. Il le remarquait à présent grâce à sa couleur de cheveux si reconnaissable, rose bonbon ; mais aussi, maintenant qu'il le savait, il trouvait effectivement que le timbre de sa voix était sensiblement le même.
Sensiblement, parce que le ton qu'elle avait utilisé, qui continuait de résonner comme un écho dans l'esprit de La Fausseté, l'avait en réalité rendu totalement méconnaissable au premier abord.

- Alors mon p'tit Pretty, on va où comme ça ?

L'intéressé déglutit et gigota un peu, presque malgré lui, pressentant que Heaven n'était pas exactement comme d'habitude.
C'était vrai, qu'elle avait toujours été un peu marginale, mais là, c'était carrément perturbant.

Le Perdu fit néanmoins un effort colossal pour se reprendre. Il se donna une petite gifle mentale en se persuadant qu'il devait s'imaginer des trucs. Que c'était probablement les hormones, une bêtise du genre.
Puis il se reprit vraiment.

Un sourire malicieux naquit sur ses lèvres malgré ses joues encore rouges, et il porta sa main libre au bras de La Mésange, tenant toujours la couronne de fleurs de son autre main.
Cross était visiblement sauvé pour aujourd'hui.

Nul part maintenant que es là, Heavy-chou.

Il aimait bien appeler Heaven Heavy-chou. Même s'il se doutait bien que le surnom portait à confusion et ne devait pas plaire à toutes les filles.
Qu'importe. C'était affectueux, dans ce cas-là.

Pretty se détacha souplement de l'étreinte de la jeune fille et recula de quelques pas en cachant son embrassement un peu trop vif à son goût.

Tu me cherchais, peut-être ? Demanda-t-il, espiègle.

Quelque chose lui disait que la situation, tout comme Heaven, avait quelque chose d'un peu décalé.
Son regard d'ailleurs semblait un peu différent de d'habitude. Il paraissait presque... Aguicheur ? Non, tout de même pas. Il devait se faire des idées.

... Elle était vraiment trop bizarre aujourd'hui, Heaven.


Dernière édition par Pretty le Mar 16 Fév 2016 - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mar 16 Fév 2016 - 20:25

D'abord un peu perturbé, le jeune Livreur eut comme un tremblement (à moins que ce ne soit simplement un mouvement quelconque ?) mais semblait s'être reprit, tenant même le bras de la Mésange, dont le sourire s'agrandit un peu.

- Nul part maintenant que es là, Heavy-chou.

Répondit-il simplement, alors que le sourire d'Heaven s'était transformé en une petite moue boudeuse. Décidément, elle n'aimait vraiment pas qu'il l'appelle ainsi... C'est si peu flatteur ! Elle devait bien lui faire remarquer, c'était vraiment désagréable à entendre... D'autant plus que l'adjectif ne la qualifiait pas du tout ! Encore, on aurait pû dire ça à une armoire à glace, ou bien à un gros...
Ou à Plum...
La Récolteuse se prit à rire silencieusement. Seules ses épaules étaient secouées par son inaudible fou rire. Qu'est-ce donc que cette discrimination envers la pauvre Chasseuse ? Elle ne la connaissait pas plus que cela, en plus... C'est Fang qui avait dû être un peu dépaysé en voyant le Pudding arriver dans ses rangs. Un petit cochon de lait bien grassouillet... Que peut-on faire de cela ? Comment chasse-t-elle les proies ? En les écrasant ?

Ho, voilà Pretty qui essaya de prendre la poudre d'escampette, manquant de faire perdre l'équilibre à la jeune fille, qui s'était appuyée contre lui. Le filou, il essaye de se sauver, mais il ne va pas bien loin... Apparemment, il ne veut pas fausser compagnie à la Mésange sans aucune politesse. Et il voulait même savoir si elle le cherchait, sans quoi elle répondit, avec un petit air pensif :

- Mmm, pour être franche, je recherchais juste un peu de douceur auprès de la gente masculine... Mais je ne trouvais personne... Et puis je t'ai vu... Tu vois ?

Elle avait fini sa phrase en regardant la Fausseté bien dans les yeux, son sourire se faisant plus large. D'un pas lent et aérien, elle se rapprochait dangereusement de sa "victime de dernier recourt", venant directement de planter devant lui en lui pinçant doucement les joues, s'exclamant d'une voix joyeuse :

- Tu es tout rouge ! C'est trop chou...

Au final, elle avait décidé de s'amuser à le mettre mal à l'aise, en continuant d'avoir ce comportement un peu trop câlin, juste pour voir sa réaction. Au moins, cela lui ferait passer le temps, et bien qu'elle n'aurait pas son petit moment de tendresse, elle pourrait au moins rire un peu de la réaction de Pretty, si tactile d'habitude.
Après tout, n'y en avait-il pas un qui arrivait à la mettre mal à laise en investissant son espace privé ?








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mar 16 Fév 2016 - 21:19

Heaven continuait de darder son étrange regard sur Pretty sans jamais cesser de sourire une seule fois. Son regard étincelait d'une lueur perturbante, insistante, qui mettait terriblement mal à l'aise le jeune Perdu et le poussait à la fuir désespérément du regard -un peu comme un instinct de survie. Sa présente situation faisait remonter dans son esprit l'image d'un serpent qui s'enroulait doucement autour de sa proie en lui susurrant quelques paroles enchanteresses à l'oreille.
Et c'était presque cela, en fait.

Pretty se sentait presque étouffé par l'aura pesante de La Mésange. C'était le genre d'aura qu'on n'était pas censé retrouver au Grand Arbre, d'ailleurs ; c'était le genre d'aura qui n'était censé appartenir qu'aux adultes. Pretty ne s'en rendait pas vraiment compte, mais quelque chose dans son inconscient lui hurlait qu'il était effectivement dans une position délicate et qu'il devrait actuellement être en train de prendre la poudre d'escampette plutôt que de faire -presque- tranquillement la conversation.

Mais c'était Heaven, n'est-ce pas ? Rien que Heaven.
La gentille garçonne, malmenée d'une façon ou d'une autre par Pitouchou, qui ne cessait d'ailleurs de s'en plaindre lorsqu'elle se servait du Livreur comme d'une tête à coiffer, le tout sur un ton enfantin mais capricieux qui amusait beaucoup le destresseur improvisé de la Récolteuse.
Pretty, même s'il avait trouvé Heaven un peu décalée dès leur première rencontre, ne s'était ô grand jamais senti incommodé en sa présence.
Pourtant. C'était le cas, tandis qu'elle continuait de murmurer de sa voix trop douce et trop différente.

Et La Fausseté luttait pour ne pas s'éclipser aussitôt, parce que c'était quand même Heaven.
Et que Heaven n'était pas comme ça.

Peut-être aurait-il dû écouter son instinct plutôt que de se persuader que tout était parfaitement normal et qu'il s'imaginait des choses.

- Mmm, pour être franche, je recherchais juste un peu de douceur auprès de la gente masculine... Mais je ne trouvais personne... Et puis je t'ai vu... Tu vois ?

Si Pretty n'avait pas été tout chamboulé par le comportement excessivement sensuel de La Mésange, il aurait sans nul doute pris la peine de se sentir offusqué.
Seulement, les paroles venaient de faire court-circuiter un petit quelque chose dans son cerveau. Un peu comme s'il y avait là une information que son esprit de Garçon Perdu refusait de traiter comme elle se devait.

Puis, de toute façon, c'était toujours plus facile de feindre l'ignorance quand un jeu apparemment innocent devenait un poil trop sérieux.

D'autant que, présentement -et pour le plus grand malheur de Pretty, les rôles étaient désormais inversés. Ce n'était plus lui qui mettait mal à l'aise autrui avec ses câlins et ses bisous, mais le contraire.
Encore que Heaven, quand on y réfléchissait bien, n'avait en réalité encore fait de très notable. C'était, juste, sa façon d'être qui rendait l'atmosphère si bizarre.

- Tu es tout rouge ! C'est trop chou...

La Fausseté cligna des yeux et interrompit brusquement le fil de ses pensées lorsqu'il sentit les petits pincements sur le bout de ses joues.
Son cerveau reprit son activité et il réagit comme il se devait de réagir : joueur, amusé, s'efforçant de chasser le malaise qui le crispait inconsciemment.
Il fit lâcher prise à Heaven en gonflant ses joues et se recula ensuite à une distance étonnamment respectable venant de lui, un petit sourire espiègle en coin.
Il sentait, effectivement, ses joues chauffer furieusement.

Dis donc, il fallait qu'il se reprenne sérieusement, là.
Il devait simplement se faire des idées.

Pff. Il voila soigneusement son visage d'une expression agacée. Je rougis pour un rien de toute façon. Ca compte pas.

Vite. Vite. Contre-attaquer.
Il posa ses mirettes bleutées sur le visage de Heaven, parvenant on ne sait trop comment à continuer de fuir son regard malgré tout. Il la voyait sans vraiment la regarder, en fait.
Il ne voulait pas voir quel genre de lueur animait son regard à elle à vrai dire.

Tu aurais pu aller voir Pitouchou si tu voulais des câlins. Il pencha la tête sur le côté, un sourire forcé aux aspects naturel étirant ses lèvres. Ton fameuuuuux Pitou.

Voilà. Elle n'était pas trop mal la contre-attaque, hm ?

Seconde étape. Trouver une excuse pour se carapater rapidement.
Pretty continuait sans s'en rendre compte de tordre la couronne de fleurs dans tous les sens, beaucoup plus embarrassé qu'il n'aurait voulu l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mar 16 Fév 2016 - 22:28

Pour une fois, le rouge aux joues n'était pas le propre d'Heaven, et au fond d'elle, elle en jubilait un peu... Décidément, elle avait obtenu ce qu'elle voulait : le pauvre Pretty était maintenant bien gêné, s'efforçant de paraître le plus naturel possible malgré tout. Il se reculait de nouveau, essayant d'imposer un périmètre de sévurité entre lui et cette Récolteuse devenue brusquement bien trop affectueuse.

- Pff. Il voila soigneusement son visage d'une expression agacée. Je rougis pour un rien de toute façon. Ca compte pas.

Ha, ça, Heaven ne pouvait pas dire le contraire. Haussant les épaules en lâchant un gloussement, elle s'apprêtait à se rapprocher de nouveau du fuyard, rien que pour l'embêter, lorsque celui-ci reprit de nouveau la parole :

- Tu aurais pu aller voir Pitouchou si tu voulais des câlins. Ton fameuuuuux Pitou.

- Justement ! La seule fois que je veux le voir de mon plein gré pour réclamer un peu de tendresse gratuite, il est introuvable...


Un air pensif, une petite mine déçue, vinrent appuyer sa déception.

- Tu sais, en général, je ne me serai jamais dirigée vers toi, ni vers les autres garçons de ton âge, je préfère de loin ceux qui se rapprochent du mien... C'est différent avec eux... Enfin, il n'y a qu'un exemple qui me vient en tête...

Naturellement, lorsque ce sont des adolsecents de son âge, on peut se permettre des écarts, autres car on les connaît. On y pense, même si c'est interdit. Mais on n'ira jamais trop loin, pas jusqu'au domaine des grands. Juste des câlins et des bisous...
Du moins, c'est ce que la Mésange pensait, il fallait bien avouer que cela la titillait un peu, de temps en temps...
Mais bon, les "trucs", c'est pour les plus grands. Ho, quel sujet de conversation ce fut avec le "principal intéressé", celui qui a l'air de la connaître, cette mention des trucs... En plus, il semblait avoir compris de quoi Heaven parlait.
Mieux vallait ne pas penser à ce genre de choses, et plutôt se concentrer sur le jeune Livreur.

- Ne la triture pas ainsi, tu vas la casser...

Souffla-t-elle en regardant la couronne de fleurs de la Fausseté, tout en se dirigeant vers lui d'un pas leste. Une fois de nouveau à proximité, elle posa cette fois ses deux mains sur les joues de Pretty. Un peu comme lui le faisait...

- Allons, pourquoi tu me fuis ? Tu as l'air tellement gêné... Je te fais peur, c'est ça ?

Elle avait beau le regarder dans les yeux, lui regardait ailleurs. Était-ce cette technique consistant à regarder le front de son interlocuteur, donnant l'illusion qu'on le regarde bien en face ?
Un temps passa, le regard de la Récolteuse se reporta sur la couronne de fleurs que tenait le Livreur, et qui avait déja pris assez cher, tournée et retournée qu'elle était dans les mains de son propriétaire.

- C'est de lui, n'est-ce pas ?

Les constituants de cette couronne de fleurs. Pretty devait souvent croiser Pit, pour en avoir autant, assez pour faire une couronne. Peut être même en avait-il d'autres. Heaven, elle, essayait toujours de l'éviter, mais elle avait envie de se rapprocher de lui. Malgré tout, elle restait entre l'envie de le fuir et de le voir, avec encore l'habitude de rester au plus loin de lui. Peut être que la tendance risquerait de s'inverser un jour...
Mais revenons à nos moutons. Enfin, notre Livreur. Le Chef des Raccommodeurs ignore-t-il la véritable identité de celui que l'on appelle la Fausseté, et qui se plait de passer d'un genre à un autre ?
Allez savoir.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mar 16 Fév 2016 - 23:55

Pretty se sentit profondément ennuyé en constatant que sa réplique avait à peine fait ciller Heaven -lui avait simplement arraché une moue déçue à vrai dire.
Et en même temps, cela ne faisait qu'accentuer cette impression que Heaven n'était vraiment pas comme d'habitude. En temps normal, elle aurait probablement piqué un fard et commencer à paniquer, pester, déballer tout un flot de paroles avec son accent bizarre au sujet du Joker qui la perturbait tant. Mais, là, à peine une réaction, à peine quelques mots expliquant qu'elle l'avait cherché en quête de tendresse gratuite.
D'accord.
Heaven n'était décidément pas Heaven.
Depuis quand cherchait-elle de son plein gré ce qui ressemblait fort à l'origine de ses tourments et remous émotionnels ? Ce n'était pas vraiment pas ainsi qu'elle se serait comportée d'ordinaire.

Alors Pretty sonda la jeune fille, la dévisagea finalement avec une pointe de curiosité -presque avec insistance. Il oublia un instant son comportement étrange et étrangement dérangeant, et il tenta de déceler l'anomalie.
Mais, non.
Heaven était bien Heaven.
Ce n'était, physiquement en tout cas, pas un imposteur. Les mêmes yeux fuchsia et la même chevelure rose bonbon, la même silhouette et la même teinte de peau... Il ne voyait rien qui sortait de l'ordinaire.
Juste son attitude. Il n'y avait que son attitude pour jurer avec La Mésange tel qu'il la connaissait ; ou, apparemment, croyait la connaître.

- Tu sais, en général, je ne me serai jamais dirigée vers toi, ni vers les autres garçons de ton âge, je préfère de loin ceux qui se rapprochent du mien... C'est différent avec eux... Enfin, il n'y a qu'un exemple qui me vient en tête...

Le jeune Perdu sentit ses joues s'enflammer et son cerveau faire un nouveau blocage -beaucoup plus brutal cette fois-ci.
Quelque part il savait de quoi elle parlait. Il le savait pertinemment. Mais ce quelque part se barricadait résolument dans un coin de son esprit et refusait avec tout autant d'ardeur d'être ne serait-ce qu'effleuré du bout d'une pensée un peu trop volatile.
Il tordit un peu plus encore la couronne de fleurs entre ses mains trop crispées.
Son inconscient hurlait à l'alerte rouge. Elle frôlait du bout des lèvres des frontières interdites, et cela, La Fausseté le pressentait avec une certitude inébranlable. Ne serait-ce que parce qu'il se serait senti affreusement coupable si d'aventure quelqu'un venait à entendre leur conversation.

- Ne la triture pas ainsi, tu vas la casser...
A-ah... Euh... Ouais.

Il ne cessa pas pour autant de tordre dans tous les sens la pauvre couronne de fleurs. C'était elle, ou une mèche de ses cheveux de toute façon. Il lui fallait au moins cela pour se donner l'impression qu'il n'était pas du tout en état de panique générale.

Heaven s'approcha d'une démarche légère du Livreur qui recula quant à lui de quelques pas hésitants. Néanmoins il fut bien rapidement rattrapé, et son visage fut emprisonné entre les longues mains de la Récolteuse qui lui adressait un nouveau sourire étrange. Il inspira brusquement et bloqua inconsciemment sa respiration.
Il s'obstinait à fuir plus ou moins discrètement son regard ; il était affreusement tendu et se sentait affreusement oppressé. Sans parler du rouge qui refusait toujours de quitter ses joues.

- Allons, pourquoi tu me fuis ? Tu as l'air tellement gêné... Je te fais peur, c'est ça ?

Oui.

Non, pas du tout.

C'était un mensonge, bien sûr. Mais Pretty ria, ria parce qu'il était terriblement embarrassé et qu'il voulait le cacher d'une façon ou d'une autre. Seulement son rire lui-même était devenu nerveux.
Ses nerfs étaient méchamment malmenés, aujourd'hui.
Il dû se faire violence pour se rappeler qu'il fallait respirer s'il ne voulait pas tomber dans les pommes.

- C'est de lui, n'est-ce pas ?

Pretty cligna des yeux et mit quelques secondes à comprendre de quoi et de qui elle parlait.
Qu'elle change soudainement de sujet et de centre d'attention permit à La Fausseté de se s'apaiser. Un peu.
Tout petit peu.
Il continua donc de masquer sa gêne derrière son sourire joueur ; continua de jouer, parce que c'était ce qu'il faisait de mieux finalement.

Ouaip. Mais seulement les fleurs... Il prit un air pensif. La couronne de fleurs, c'est moi qui l'ai faite. Je t'en aurais bien fait cadeau, d'ailleurs... Sourire en coin. Mais vu l'état déplorable dans laquelle je l'ai mise, elle ne serait plus assez belle pour toi.

Puis, il fit une pause mesurée. Prévue.
Levant ensuite un regard pétillant sur La Mésange -mais pas sur ses yeux, toujours pas sur ses yeux.

Jalouse ?

Il fallait vraiment qu'il parvienne à inverser les rôles. Il ne s'en sortait plus, captif qu'il était dans les serres trop douces et trop tendres de La Mésange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mer 17 Fév 2016 - 20:46

Naturellement, Heaven n'avait pas prononcé le nom de celui qui était désigné par "lui". Car Pretty savait sûrement de qui elle parlait, tant elle lui en parlait, justement. Car Pretty le connait, lui et ses habitudes. Donc, il comprendra...
Ce ne fut qu'en quelques secondes qu'il réagit :

- Ouaip. Mais seulement les fleurs... La couronne de fleurs, c'est moi qui l'ai faite. Je t'en aurais bien fait cadeau, d'ailleurs... Mais vu l'état déplorable dans laquelle je l'ai mise, elle ne serait plus assez belle pour toi.

- Ho, quel compliment, c'est trop gentil...


Le jeune Livreur avait un air joueur, un petit regard pétillant. Si cela avait été un garçon de son âge, qui avait ce regard là, elle se serait inquiété... ou pas, en y repensant. Mais chez la Fausseté, c'était différent, parce qu'il est "plus petit". C'est juste un masque. Il essayait de cacher sa gêne, voilà tout... Pas étonnant, traumatisé qu'il devait être par "l'espèce de chose qu'Heaven était devenue".
Et il essayait même de se détendre, peut être même de penser à autre chose, de changer de sujet, en demandant à la Récolteuse si elle était jalouse de cette belle couronne.

- Trrrrop...

Roucoula-t-elle en prenant un air faussement déçu, suivi d'un petit rire aigu. Elle lâcha à ce moment là le visage du Livreur. Les fleurs, c'est une chose, mais la chaleur humaine, c'en est une autre. Et quelle... fosse... il y a entre ces deux choses... Heaven n'avait pas à réfléchir pour savoir laquelle était la meilleur.e Affichant un sourire aussi large que malsain, elle continua :

- ... Pas. Moi j'ai bien mieux... J'ai des câlins ! ~

Sur ces mots, sans rien dire, elle prit la couronne des mains de Pretty pour la poser délicatement sur sa tête, puis, tout aussi vite et sans prévenir non plus, elle attira le garçon tout contre elle -histoire de voir s'il pouvait rougir encore plus que ce qu'il n'était déja.

- C'est si doux, si bon... Mais c'est pas ce genre de câlins, je te rassure. T'es... disons... trop petit pour comprendre.

Elle gloussa, tout en reportant son regard sur le visage de la Fausseté. Juste pour le rassurer un peu, elle prit un air plus calme, avant de dire :

- T'inquiètes... ce genre de trucs ça se reproduira plus, promis.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mar 23 Fév 2016 - 21:05

Heaven parut déçue, l'espace d'un instant. Presque, tout du moins. Car il demeurait dans le ton de sa voix quelque chose d'un poil trop exagéré qui mit la puce à l'oreille de Pretty et l'empêcha par la même occasion de se faire une fausse joie.
Non, il n'avait toujours pas réussi à reprendre les rênes de la situation. Heaven continuait de mener la danse, à son grand dam, et elle continuait de fait à adopter ce comportement si bizarre, si adulte, qui perturbait terriblement le jeune Livreur. La Mésange lâcha d'ailleurs son visage et les épaules de Pretty s'affaissèrent en un soupir tandis qu'il se rappelait enfin de respirer.

- ... Pas. Moi j'ai bien mieux... J'ai des câlins ! ~

Les paroles avaient annoncé la suite des évènements ; pourtant, Pretty s'était attendu à ce qu'elle le prenne aussitôt dans ses bras.
Au lieu de quoi, elle le déstabilisa à nouveau tandis qu'elle s'emparait plutôt de la couronne de fleurs en piteux état, sans crier gare, et la posait avec douceur sur la tête de La Fausseté. Ce n'est qu'après seulement qu'elle le prit dans ses bras et le serra de cette façon si particulière qui lui faisait monter de plus belle le rouge aux joues en même temps qu'elle empirait son malaise.
C'était. Trop.
Trop quelque chose. Même si, une fois n'était pas coutume, son esprit demeurait fermé comme une huître à la nature dudit quelque chose. Il l'avait sur le bout de la langue, pourtant. C'en était quasiment frustrant.

- C'est si doux, si bon... Mais c'est pas ce genre de câlins, je te rassure. T'es... disons... trop petit pour comprendre.

L'intéressé trop petit fit la moue et prit la peine de s'indigner malgré sa gêne.

C'est pas vrai. J'suis pas petit.

C'était Heaven qui était trop grande.
Trop grande... Surtout en cet instant, à vrai dire. Trop proche, trop intime, trop tendre. Trop de beaucoup de choses en fait.
La garçonne gloussa avant d'arborer une expression plus calme que La Fausseté ne put malheureusement pas apercevoir, tout blottit dans ses bras qu'il était.
C'était dire qu'il n'osait même pas lui rendre l'étreinte tant il était déboussolé.

- T'inquiètes... ce genre de trucs ça se reproduira plus, promis.

Sa voix était devenue presque maternelle, comme si elle cherchait à rassurer Pretty. Et, à dire la vérité, il ne lui fallut pas plus que cette promesse insolite pour lui permettre de retomber sur ses pieds.

Lentement, mais sûrement, Pretty fit à son tour un câlin à La Mésange, avant d'enfouir son visage dans son cou dans l'espoir de cacher un minimum son visage rouge pivoine. Il demeura ainsi quelques secondes durant, sans toutefois apporter à la Récolteuse le véritable objet de ses désirs -il en avait conscience.

Le câlin et cet espèce de charme séducteur brisé par ces dernières paroles, Pretty se sentait à présent plus calme et plus apte à réfléchir à la situation. Notamment pour que ladite situation ne se reproduise, effectivement, plus jamais. Ce n'était pas qu'il n'avait aucune confiance en Heaven, mais c'était qu'elle semblait tant être une autre, que ce genre de mots lui paraissait vide de sens.
C'était comme si un inconnu vous abordait dans la rue, vous prenait dans ses bras avant de vous promettre que cela ne se reproduirait plus même si vous deviez vous recroiser tous les matins à cette même rue. C'était suspicieux.

Heaven...

Sa voix, plus qu'un chuchotement, avait presque des airs d'appel. Comme s'il essayait d'appeler la vraie Heaven et pas celle, décidément trop différente, qui se trouvait présentement sous ses yeux avec sa même physionomie.

Heaven, je veux qu'on joue à un jeu.

Il fit une pause, histoire de lui laisser le temps de reporter toute son attention sur ses propos. Histoire de la rendre curieuse.

Désormais, à chaque fois que tu viendras me faire un câlin, j'essayerai de te frapper. Nouvelle pause. De te gifler, plutôt... Qu'importe.

Il n'avait nullement l'envie de lui faire mal si d'aventures il la giflait : ce serait tout gentil, plutôt dans le but de lui faire l'effet d'une douche froide que par réelle méchanceté. Cela, néanmoins, il ne précisa pas. Même si elle devait s'en douter.

Ton but à toi, ce sera de m'esquiver. Si tu y arrives, j'aurais un gage. Sinon, ben, t'auras mal.

Son cerveau carburait.
Il fallait qu'il pose correctement les règles pour ne pas se faire avoir.

Si tu le fais trop souvent, c'est toi qui auras un gage. Et si tu ne veux pas jouer, note bien que je te frapperai quand même.

Il avait tout dit, là, non ?
Ah, oui. Dernier détail.
Pretty laissa retomber ses bras le long de son corps.

Là, si au bout de trois tu ne m'as pas lâché, je te frappe.

Un sourire amusé étirait presque ses lèvres à l'idée de pouvoir se distraire ainsi avec Heaven. Et puis, théoriquement, c'était censé la dissuader de retourner le voir dans cet état.
Il était certain que, s'il avait eu plus de temps pour y réfléchir, il aurait trouvé un truc encore mieux.

Il commença à compter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Jeu 3 Mar 2016 - 23:31


Voilà, le câlin tant attendu. Dans un sens, Heaven était fière d'avoir ce qu'elle voulait, et d'avoir mis Pretty plus en confiance, mais de l'autre, son état actuel la faisait raisonner comme si elle n'était pas face à un garçon de 13 ans mais bien plus grand. Elle essayait de brider ces mauvaises pensées, qui se présentaient encore comme une brume rose qui sentait bon le Black Opium, et y arriva finalement. Il ne fallait pas penser à Pitou, il n'y avait qu'avec lui que cela arrivait...
Foutue brume rose.

- Tu te caches ?

Murmura-t-elle en laissant échapper un petit rire alors que le Livreur venait d'enfouir sa tête dans son cou. Leurs cheveux entremêlés formaient une énorme masse capilaire, c'était assez amusant.
Les réactions de Pretty aussi étaient amusantes, du fait que c'est un garçon, mais qu'il a tendance à réagir comme une fille. Du moins, il est très sensible, quoi.
Et puis, tout se passa très lentement, et cela apportait comme de la gravité au sujet de conversation. Tout d'abord, la Fausseté l'apostropha. Et puis, il lui dit, en sussurant :

- Heaven, je veux qu'on joue à un jeu.

La Récolteuse cligna des yeux plusieurs fois, se demandait à quel jeu il pensait. Après tout, Heaven n'en connait plus qu'un, de jeu, avec un grand J, le fameux Jeu dans lequel elle était tombée sans vraiment s'en rendre compte, à la suite d'une discussion foireuse, d'un nom qui n'aurait jamais dû être prononcé.
C'est ce qui a en quelques sortes boulversé son existence, car si elle n'avait jamais fait cette erreur de prononcer le nom de Silver devant Pit... elle n'aurait jamais été tant omnibulée par celui-ci. Elle n'aurait pas tant souffert, ni éprouvé de bonnes choses, qui parfois étaient encore floues.
Oui, il ne se serait rien passé de tout cela...

- Désormais, à chaque fois que tu viendras me faire un câlin, j'essayerai de te frapper. De te gifler, plutôt... Qu'importe.

Sa phrase tomba comme la lame d'une guillotine.
Non, elle devait avoir mal compris, pourquoi Pretty la frapperait-il ? Pourquoi donc lui faire du mal ? Avait-elle fait quelque chose de mauvais ?

- Ton but à toi, ce sera de m'esquiver. Si tu y arrives, j'aurais un gage. Sinon, ben, t'auras mal.

Ce n'est pas un bon jeu.

- Si tu le fais trop souvent, c'est toi qui auras un gage. Et si tu ne veux pas jouer, note bien que je te frapperai quand même.

Heaven ne bougeait plus, tenant toujours le Livreur qui lui, l'avait lâchée. Elle restait simplement immobile, ouvrant de grands yeux alors qu'elle avait perdu son sourire.
Pretty lança son ultimatum, il frapperait si elle ne le lâchait pas au bout de trois secondes.

1.

La frapper ? Elle ?

2.

Elle ne le méritait pas. Pourquoi réagissait-il ainsi ?

3.

Lâchant la Fausseté aussi vite qu'elle le put, elle plaqua les deux mains contre son torse et le repoussa violemment, de manière à ce qu'il bascule et tombe sur les fesses.
Il n'y avait aucun bruit aux alentours, seul le bruit de l'herbe qui bruisse alors que Pretty se retrouvait les fesses à terre et qu'Heaven se relevait aussi sec. Une expression horrifiée était peinte sur son visage, alors qu'elle demanda, d'une voix blanche :

- Tu serais prêt... À porter la main sur moi ?

Français, moyen de défense, et de préservation d'un secret. C'était aussi un réflexe. Elle sait que Pretty comprend, mais qu'il est incapable de lui répondre dans cette même langue qui est pourtant, aussi, la sienne.

- Ton jeu... c'est vraiment de la merde... Je te pensais pas capable de dire un jour une chose pareille, de trouver quelque chose... d'aussi con.

Son expression s'était muée en colère et en dégoût, sa bouche déformée par une immonde grimace, le regard haineux.

- Tu veux jouer au con avec moi, c'est ça ,hein ?

Elle sait aussi jouer à ce jeu là, surtout lorsqu'elle s'emporte comme elle le fait, là.
Reculant doucement, elle mit lentement la main sur sa dague, qu'elle porta devant elle, faisant tinter le grelot qui y était accroché.

- Je te préviens; tu me touches...

Un temps. Son regard se fit encore plus mauvais, alors qu'elle serrait les dents.

- ... Je te coupe les cheveux !

Menace. Réaction à l'extrême. Elle allait trop loin.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mar 8 Mar 2016 - 23:44

Pretty le sentait. Que le coup avait magnifiquement porté. Il comptait à voix basse, sentait dans l'atmosphère la stupeur de La Mésange. Bien sûr qu'elle devait avoir été pris par surprise. Bien sûr qu'elle ne s'attendait absolument pas à un tel retournement de situation. Il n'était effectivement pas dans la nature de Pretty de frapper ceux qui venaient lui faire des câlins (qui plus est quand cela arrivait si rarement), pas plus qu'il n'était dans sa nature de frapper tout court. Il n'était pas si violent dans l'âme.
Mais c'était exactement pour cette raison qu'il avait choisi une règle aussi absurde. C'était justement fait pour l'interpeller.

Le trois tomba. Il n'esquissa cependant pas un geste.
Non seulement parce qu'il ne l'aurait probablement pas frappé en fin de compte ; mais surtout parce qu'il venait de se faire projeter en arrière avec une brusquerie qu'il n'avait pas du tout prévu. Il atterrit piteusement sur son derrière en poussant un petit couinement surpris. Purée ! C'était vache, ça !
Ses mirettes bleutées se portèrent sur Heaven et sur son expression scandalisée. Elle était encore plus choquée qu'il ne l'avait imaginé, à l'évidence.

- Tu serais prêt... À porter la main sur moi ?

Elle parlait désormais en français ; Pretty s'en rendait compte, à présent que son oreille s'était habituée à cette langue. Autrefois incapable même de déceler une différence entre le français et l'anglais, deux langues pourtant ô combien différentes, il avait fini par conclure qu'il avait autrefois dû être bilingue. Le problème, c'était qu'il demeurait incapable de piper un mot en français, bien qu'il en comprenait chaque paroles. C'était ironique.
Mais, en temps normal, cela arrangeait bien Heaven qui se confessait donc à lui dans cette langue -probablement sa langue natale.
Présentement, instant qui ne se catégorisait décidément pas par un "en temps normal", ce devait être un pur réflexe dû à une sacrée surprise. Une surprise démesurée par rapport à ce qu'il avait prévu.

- Ton jeu... c'est vraiment de la merde... Je te pensais pas capable de dire un jour une chose pareille, de trouver quelque chose... d'aussi con.

.... Il aurait peut-être dû modérer ses propos. Elle semblait vraiment énervée.
Néanmoins, fidèle à lui-même, Pretty se contenta de hausser les épaules en lui lançant un sourire amusé.

Mais, Heavy-chou, je suis con.

Il aurait pu continuer sur sa lancée, mais un quelque chose qui venait de changer dans le regard de La Mésange l'interpella aussitôt. Il fronça imperceptiblement les sourcils, sourire toujours flottant sur ses lèvres, tandis qu'il décelait dans l'attitude de la Récolteuse une certaine.... Haine.

- Tu veux jouer au con avec moi, c'est ça ,hein ?

La Fausseté se redressa et, d'un bond souple, finit en position accroupie. De sorte qu'il puisse bondir sur son interlocutrice ou se carapater -au choix- si le besoin se faisait ressentir. Il n'aimait pas le ton féroce qu'elle prenait.

Pour la première fois depuis très, très longtemps, Pretty arborait un air parfaitement sérieux. Il n'y avait plus l'ombre d'un sourire au coin de ses lèvres, et ses yeux d'enfants n'étincelaient plus qu'à travers la vigilance attentive dont il faisait preuve. Il observa Heaven reculer de quelques pas et glisser sa main derrière son dos en faisant tinter légèrement... Un grelot.
Sa dague.

- Je te préviens; tu me touches...

La Fausseté plissa les yeux et se tint prêt. Il se battrait s'il le fallait. Il sortirait les crocs si La Mésange montrait le moindre signe d'agressivité dans son comportement.
Son regard mauvais lui faisait craindre le pire.

- ... Je te coupe les cheveux !

Pretty la dévisagea, surpris, clignant rapidement des yeux.
Un ange passa.
Puis il éclata de rire. Un fou rire incontrôlable, à lui faire monter les larmes aux yeux et à lui donner mal aux joues.
Il mit un temps à parvenir à se reprendre, ne désirant pas non plus froisser l'ego de Heaven. Il essuya une larmichette, se redressa et, une fois debout, posa une main sur ses hanches.

Oh, Heaven... T'oserai pas ? J'aurais dû mal à assumer mon nom si tu me... Refaisais une coupe.

C'était plus fort que lui. Il fallait qu'il se moque un peu, tout de même. C'était trop comique, cette menace couplée à son regard menaçant.
Menaçant et sérieux.
Il restait sur ses gardes. Au cas où il lui prendrait l'envie de lui planter la dague en plein coeur.
Le jeune Perdu pencha la tête sur le côté, sourire en coin, les mains jointes derrière son dos. Il regrettait de ne pas avoir la moindre arme sur lui.

Je ne te toucherai pas tant que tu ne viendras pas me faire un câlin, rassure-toi.

Il marqua une pause, redevenant sérieux. Il jaugeait du regard La Mésange, attentivement. Une question lui trottait dans l'esprit depuis qu'elle l'avait abordé, et il jugeait l'instant propice pour l'exprimer à voix haute.
Il se jeta donc à l'eau.

C'est juste que, je n'aime pas du tout comme tu es là. Pas du tout.

Le seul avantage de la mise en œuvre de son petit jeu, finalement, ç'avait été de l'aider à se reprendre. Maintenant que la Récolteuse n'était ni suave ni envahissante, il se sentait de nouveau maître de lui-même.
De la situation néanmoins, pas encore. Pas exactement. Il joua avec une mèche de ses cheveux, l'air de rien.

J'ai comme qui dirait... L'impression que tu joues avec certaines limites... Le genre de limites avec lesquelles on est pas censés jouer.

Ses yeux se braquèrent sur La Mésange. Ils brillaient d'une lueur vive, perçante.

A quoi joues-tu, Heaven, dis-moi ?

Qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mer 9 Mar 2016 - 23:12


Pretty semblait ne pas avoir capté, sur le coup. Peut être bien devait-il se demander s'il avait bien entendu ce qu'il avait entendu, ou bien qu'Heaven plaisantait, ou peut être même pensait-il qu'elle avait dit autre chose...
Et puis, il éclata de rire. Mais c'est qu'il ne s'en remettait pas, en plus ! Et Heaven restait là, un peu abassourdie, baissant sa dague avec une expression à la fois en colère et dépitée, rouge comme une pivoine.

- Mais... Mais !

Fut tout ce qu'elle arriva à articuler. En face d'elle, la Fausseté, qui s'était redressé, se moquait ouvertement d'elle, disant qu'il ne pourrait plus assumer son nom si elle lui coupait les cheveux... Bah, son visage aux traits si fins aussi, jouait sur son nom, pas vrai ? Mais bon, l'idée de mutiler l'un des siens ne lui passait même pas par l'esprit.
C'est absurde. Pourquoi donc faire une chose pareille ? Encore, les cheveux, ça repousse. Mais une marque, ça reste, longtemps. Juste le temps qu'il faut pour vous faire regretter d'avoir porté la main sur quelqu'un, à vous qui avez un peu de coeur et qui avez agi trop vite, sans réfléchir.

Heaven savait qu'elle n'aurait pas à se servir de son arme, vu que Pretty n'allait pas la frapper, il le lui avait rappelé. D'ailleurs, peut être même bien qu'elle n'aurait jamais porté la main sur lui, et encore moins sur sa magnifique chevelure qu'elle prend tant de soin à brosser, lorsqu'elle doit penser à autre chose.
Elle rangea sa dague, ne pipant mot. Qu'y avait-il à dire dans ces moments là ?
Rien.

Un temps.

Puis, le Livreur se plaignit de l'attitude de la jeune fille, qu'il n'aimait pas du tout. Pas étonnant, ici, c'est le domaine des enfants. Il ne fait pas laisser transparaître un élément adulte... Et puis surtout, Pretty est petit, mais dans le sens pur. Il n'est pas en proie à ce genre d'envies que peuvent éprouver les plus grands.
Même si Heaven s'était retenue, même si elle essayait de reprendre le contrôle sur son esprit embué, elle lui avait tout de même montré ce qui ne fallait pas... Et il avait tout compris.

- J'ai comme qui dirait... L'impression que tu joues avec certaines limites... Le genre de limites avec lesquelles on est pas censés jouer.

Oui, il avait affectivement tout compris, pour le plus grand malheur de l'adolescente.
Tu es au Grand Arbre, Heaven.

- À quoi joues-tu, Heaven, dis-moi ?

Chez les Perdus ! Tu n'as pas le droit de faire ça ! Sinon, ta place n'est pas ici !
Une seconde, deux, qui pouvaient pourtant se comparer à une éternité aux yeux de la jeune fille.

- Je... Je crois que... Je vais aller... voir ailleurs.

La Récolteuse brisa le silence de sa voix éteinte, baissant un peu les yeux en tournant déja les talons.
Son coeur de caramel prend cher. Elle s'en veut. Vraiment. Elle l'aime bien, Pretty. C'est le genre de type cool, il n'est pas contraignant, et puis il est affectueux. Elle tient à lui, au fond.
Est-ce la même chose avec tous les autres, ses collègues, ceux invités aux PSSEP ? Ou n'est-ce qu'une façade faite de gentillesse, sans rien derrière ?

- Ç-ça vaudra mieux...

Elle paraissait comme fiévreuse, le regard terne, le dos tourné à Pretty, s'éloignant lentement, d'une démarche traînante. Elle ne cherchait même pas à cacher l'horreur qui coulait sur son dos : des mèches, bien plus courtes que les autres, cassantes, un peu noircies, vestiges de sa chevelure guimauve brûlée par sa propre torche lors de la Mission de groupe dans les Tunnels de Pâques.
Ce même lieu où elle s'était pratiquement noyée dans une rivière de chocolat, puis est restée comme inconsciente, engluée dans le caramel. Elle ne sait pas qui l'a sortie de là. Elle ne sait même pas si Silver est encore en vie. Mais elle préfère y croire.
Après tout, elle a bien passé un an en croyant qu'il était mort, avant de le revoir. Il est forcément quelque part, maintenant. Ils ont prévu de se revoir...








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Sam 12 Mar 2016 - 17:39

Un flottement. Le son du vent qui soufflait, l'atmosphère pesante d'un sous-entendu qui révélait à La Mésange que, même si Pretty était plus jeune, il n'était pas non plus stupide. Il le pensait à demi-mot, oserait encore moins l'exprimer de but en blanc, tant le sujet était tabou au Grand Arbre et surtout aux yeux de Peter. Il n'avait pas envie de la faire bannir, mais cette attitude le dérangeait. Pretty pouvait aisément passer l'éponge si cela concernait quelqu'un qui l'appréciait -cela, du moment qu'il n'était pas directement concerné. A présent, le problème, c'était que Heaven l'avait inclus, même temporairement, à son jeu interdit. Et cela, il aurait du mal à se le sortir de la tête et à oublier.
Ceci dit, il pouvait toujours faire semblant. Il était La Fausseté, avec les bons comme les mauvais côtés de ce que cela incluait.

Il observa avec compassion Heaven reculer, maintenant qu'il était parvenu -enfin !- à la déstabiliser et à la forcer à cesser son petit manège. Elle avait le regard baissé, comme si elle était honteuse, et faisait déjà demi-tour. Pretty ne réagit d'abord pas. Pesant pour le pour et pour le contre, ne sachant trop comment réagir à présent. Il était rare qu'il ne sache pas quelle attitude adopter en une situation donnée. Plus particulièrement lorsqu'il était celui qui avait voulu et provoqué pareille réaction.

La démarche de la Récolteuse était pareille à celle d'un mort-vivant. La Fausseté dévisagea quelques secondes durant sa chevelure en faisant un peu les gros yeux, constatant l'état de ce qui était censé être une jolie masse de rose. Il se mordit férocement la lèvre sans trop savoir s'il devait la rattraper ou pas.

Mais il appréciait sincèrement Heaven et ne lui voulait aucun mal.

Aussi décida-t-il sans plus attendre de s'élancer à sa poursuite. Il arriva d'un pas léger à sa hauteur, les mains derrière le dos. Le visage sérieux.
Il trouvait qu'il n'y avait pas matière à rire lorsque la sécurité de l'un de ses amis était mise en jeu.
De toute façon, Heaven lui avait comme qui dirait passé l'envie de plaisanter depuis qu'elle était arrivée en se comportant de façon si étrange et insistante. Pour une fois, il n'avait plus tellement envie de faire semblant.

Je ne dirais rien, Heaven. C'est promis.

Il ne cherchait plus à rendre sa voix cristalline comme celle des filles. C'était sa voix véritable, plus grave mais pas moins androgyne, qui s'était exprimée.

De toute façon, j'oublierai très vite.

Un mensonge ô combien mielleux.
Parce que Pretty ne parvenait jamais à être vraiment vrai.

Après un petit silence, il rajouta, plus joyeux, comme si de rien n'était :

Tes cheveux sont dans un état atroce Heavy-chou, c'est pas très beau à voir tu sais.

Il lui jeta un regard amusé en coin, son sourire espiègle revenu comme par magie.

Si tu as besoin d'aide pour les entretenir, n'hésite pas. Je te dois bien ça après toutes les fois où tu m'as offert une petite séance coiffure.

Une idée lui traversa l'esprit -une mauvaise idée, très probablement. Comme toujours.

Si tu veux, tu pourras en profiter pour te confier.

Ses mirettes bleutées dévisageaient celles, fuschias, de La Mésange. Le sous-entendu planait, comme un murmure. Pretty n'autorisait pas Heaven à jouer avec lui à ce jeu-là, mais cela ne le dérangerait pas si elle avait envie de lui en parler.
Si le besoin se faisait ressentir, du moins. Peut-être trouvait-elle que ce sujet était trop personnel. Ou peut-être ne lui ferait-elle tout simplement pas assez confiance. Qu'importe. Pretty voulait simplement lui montrer qu'il fermerait les yeux sur l'incident.
Par amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Sam 12 Mar 2016 - 20:47

Des pas retentirent derrière la Mésange qui s'envolait lentement, qui voulait disparaître, là, maintenant. Et puis, ils se rapprochèrent, de plus en plus, jusqu'à ce que la jeune fillle voie, du coin de l'oeil, une tignasse blond cendré, juste à côté d'elle. Pretty la suivait, les mains derrière le dos, avec un air sérieux qui ne lui était pas coutumier. Il la rassura, il ne dira. Il oubliera, qu'il disait, de sa voix grave, celle qu'il a quand il ne fait pas sa voix de pincharde.

Heaven regardait droit devant elle. Ce n'est pas qu'elle ne faisait pas attention à la Fausseté, non. Elle ne disait rien, elle n'en avait pas la force. Pourquoi la suivait-il ? Vivi venait de s'exprimer, elle a dû tellement lui faire peur... Mieux vaut disparaître, maintenant.
Du moins, c'est ce dont Heaven essaye de se persuader.

- Pas ce nom...

Fit simplement la Récolteuse d'un ton las lorsque le garçon lui parla de l'état de ses cheveux. Là, pour le moment, elle s'en fichait pas mal. Ou, plutôt devrais-je dire qu'elle n'avait pas vraiment fait attention à sa réplique. Elle avait juste entendu ce surnom, jeu de mots moche qu'il s'était amusé à faire avec son nom. Il faisait tout pour mettre -chou derrière les noms, de toute façon...
Mais dans son cas, cela donne quelque chose de déplaisant, car il déforme son nom au point d'en faire un adjectif qui ne fait pas du tout plaisir aux filles...

- Si tu as besoin d'aide pour les entretenir, n'hésite pas. Je te dois bien ça après toutes les fois où tu m'as offert une petite séance coiffure.

- Si ça te chante.

- Si tu veux, tu pourras en profiter pour te confier.

- Ha ça, nan.


Alors que le Livreur la regardait comme si de rien était, ayant au passage retrouvé son air joyeux, Heaven, au contraire, lui avait lancé un regard réprobateur à sa dernière réplique. Elle n'allait pas expliquer une chose qu'elle-même ne comprenait pas vraiment, non ? Mais d'un autre côté, ça lui permettrait de changer un peu de sujet.
Elle vit une souche d'arbre au loin, dont l'autre morceau se trouvait juste à côté. Il devait être tombé après avoir craqué à cause de la chaleur... une simple pression, et ça avait dû être fini, va.
Elle s'y affala, fouillant dans sa sacoche, dont elle sortit une brosse, la même qu'elle utilisait pour s'occuper de la chevelure de Pretty. Elle la tendit d'ailleurs à celui-ci, passant sa main tenant la brosse au dessus de son épaule droite, sans regarder la Fausseté.

- On m'a toujours dit de pas prêter les brosses mais bon. T'es pas quelqu'un de sale, et moi non plus. J'ai juste les cheveux un peu crâmés à cause de cette foutue mission dans les Tunnels de Pâques.

Déclara-t-elle d'une voix un peu monotone. Sans vraiment le vouloir, elle venait de trouver un sujet de conversation. Pretty avait-il participé à cette première mission, d'ailleurs ? Mieux vallait lui demander :

- Il y avait quatres groupes, si je ne me trompe pas. T'étais dans l'un d'eux, toi ?

Voilà, ça, c'est fait. Si jamais le Livreur répond à la négative, ce n'est pas si grave; elle pourrait tout de même lui raconter ses péripéties dans les Tunnels de Pâques...








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Mer 16 Mar 2016 - 15:13

Heaven refusa de se confier à lui sur ce sujet-là. Bien entendu, songea-t-il. Il ne s'était pas vraiment attendu à ce qu'elle accepte, et ç'aurait même été cette réaction qui l'aurait précisément surpris. Néanmoins, si tel avait été le cas, il n'aurait pas soudainement changé d'avis quant à sa proposition. Aussi gênant voire dangereux que puissent être de tels aveux, s'il avait dit qu'elle pouvait alléger ce poids de son coeur en lui parlant, c'était qu'il le pensait vraiment. Pretty se contenta donc de glousser doucement à son refus, reprenant un air amusé ; laissant la fausse demoiselle qu'il était reprendre lentement mais sûrement le dessus. Heaven était redevenue Heaven. Tout allait bien, alors. Il n'avait plus besoin de s'inquiéter.

Ou peut-être juste un peu, parce qu'elle ne semblait plus du tout dans son assiette maintenant. Il laissa une mine inquiète s'inscrire sur son faciès androgyne tandis qu'il observait l'expression réprobatrice de La Mésange, puis la suivit d'un pas tranquille lorsqu'elle alla s'adosser à la souche toute cassée d'un arbre, la regardant avec curiosité fouiller sa sacoche, penchant la tête sur le côté ; quand elle lui tendit ensuite sa brosse, un large sourire naissait déjà sur les lèvres de La Fausseté.
Il s'en empara et, attentif aux paroles que lui adressait son amie, il prit délicatement quelques mèches de ses cheveux anciennement calcinés et plus si jolis à voir entre ses doigts. Il les inspecta d'un œil observateur -critique même. Il faudrait du temps pour les remettre en état, ne serait-ce que naturellement. Mais ce n'était pas irrécupérable, semblait-il.

- On m'a toujours dit de pas prêter les brosses mais bon. T'es pas quelqu'un de sale, et moi non plus. J'ai juste les cheveux un peu cramés à cause de cette foutue mission dans les Tunnels de Pâques.

Pretty hocha la tête avant de se souvenir qu'elle ne le voyait actuellement pas. C'était que d'habitude, c'était elle qui le coiffait. Ses hochements de tête étaient donc d'ordinaire parfaitement visibles.

Je vois. Tu t'es pas loupée en tout cas.

Il fit une pause et sourit coin.

Heureusement que ce ne sont que les cheveux, ceci dit. C'aurait été dommage si ton visage avait été brûlé, lui aussi. Il gloussa. T'aurais fini comme Scar.

La voix de La Mésange se faisait un peu monotone ; en revanche, celle de Pretty continuait de se teinter d'un petit amusement non feint. Il fallait avouer qu'imaginer la tête de Scar avec les cheveux de Heaven, c'était sacrément comique.

- Il y avait quatre groupes, si je ne me trompe pas. T'étais dans l'un d'eux, toi ?

Pretty prit une nouvelle mèche de la jolie chevelure rosée dans sa main et y passa délicatement la brosse, craignait de rencontrer quelques noeuds trop récalcitrants et de faire mal à Heavy-chou par inadvertance. Mieux valait se montrer doux, au début. Surtout que lui-même n'était pas avare en gros mots voire en injures lorsqu'elle manquait de légèreté en insistant sur ses cheveux parfois trop emmêlés d'avoir chahuté dans tous les sens.

Non... Je n'y suis pas allé.

Il avait prononcé ces paroles sur un ton neutre. Il n'avait pas honte de ne pas avoir participé à ces évènements. Il ne s'était pas considéré comme un élément potentiellement utile aux missions. Et il n'était alors que tout nouveau au Pays de Jamais et ne s'était par conséquent pas senti d'aller risquer sa peau si tôt.
Même si, en y réfléchissant bien, il ne se voyait pas plus participer à une telle expédition à présent qu'il se sentait parfaitement intégré au Grand Arbre.

Pretty gloussa légèrement en devinant la suite de leur conversation.

Quelque chose me dit que tu es impatiente de me raconter tout ça, choupette.

Le vrai surnom qu'il donnait à Heaven, ou tout du moins celui qu'il ne lui donnait pas pour l'embêter. Il trouvait cela mignon, choupette. Nouveau rire.

Vas-y, je suis tout ouï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 384
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~

MessageSujet: Re: Overdose de câlins   Sam 19 Mar 2016 - 22:23

Le jeune Livreur sembla vouloir rassurer Heaven, lui disant que cela aurait été pire si son visage avait été touché. C'est vrai. Les cheveux, ça repousse. Alors que si l'on est défiguré, c'est à vie.
L'allusion au Chef des Sentinelles ne fit pas le moins du monde sourire la Récolteuse, au contraire. Son "Me parle pas de lui" s'accompagna d'une magnifique grimace de dégoût et de colère, en pensant au Rouge, sa peluche qui, ironiquement, porte le même nom que lui, puis à cette petite peste de Moon, qui en avait hérité...
De la merde, jusqu'au bout. Rien que de la merde.

Pretty la brossait avec une telle douceur que cela donnait des frissons à la Mésange. Mais cela faisait du bien. Pour une fois, c'était elle qui se faisait brosser, et pas l'inverse, cela avait quelque chose d'assez agréable, il faut dire.
La routine s'en voit perturbée... Et quoi de plus pénible que l'ennui provoqué par cette même routine, à faire toujours la même chose, tout le temps ?
Et puis, la Fausseté répondit à la négative à la question que lui avait posé la Récolteuse auparavant. Cela la fit tourner un peu la tête, mais, n'arrivant à voir son "coiffeur" même en lui jetant un regard en coin, elle se résigna. Elle voulait lui lancer un de ses regards interrogateurs, mais elle ne put le faire, non seulement parce qu'elle ne le voyait pas, mais aussi car il se manifesta avant :

- Quelque chose me dit que tu es impatiente de me raconter tout ça, choupette.

- Ha, je préfère ce surnom-là...


Dit alors Heaven avec un petit sourire. Si elle se souvenait d'un vieux film dont elle avait entendu parler mais qu'elle n'avait jamais vu, (les voitures, ça ne l'intéressait pas) elle aurait sans doute réagi en mentionnant la Choupette du film La Coccinelle. Elle en avait mis, du temps, avant de comprendre que c'était la voiture qui portait ce nom là... Un peu comme lorsque sa mère semblait "encourager" sa Bora dans les montées, en lui disant "Allez Titine !"
Là, Clara lui demandait "Mais Maman, ça veut dire quoi Titine ?" Et sa mère lui expliquait. Pourtant, sa fille semblait oublier, se persuadant qu'on ne donnait pas de nom aux voitures... Pour elle, c'était tout à fait idiot.

- Pour les Missions, moi, j'étais dans le groupe des Tunnels de Pâques. Quel fiasco c'était ! On a eu d'abord le droit a un tremblement de terre. Là, un bloc de chocolat m'est tombé sur la tête, et je me suis évanoui.

Commença-t-elle, après avoir pris une grande inspiration.

- Quand je me suis réveillé, j'avais le T-shirt d'Anyway sur la tête, mais je ne m'en suis pas souciée. J'ai préféré rapporter mon attention sur Pale qu'on avait croisé en chemin et que j'ai pris par la main, puis on a rejoint les autres... La pauvre avait la nausée, j'ai bien cru qu'elle allait vomir sur moi.

Elle eut un rire gêné. Elle n'aurait sans doute pas apprécié que sa collègue ne lui dégobille sur les chaussures, ça non. Heureusement que ça n'était pas arrivé.

- Et puis, des petits oeufs de Pâques nous ont tenu compagnie, avant que l'on se fasse emporter par une immense vague de chocolat. J'ai perdu connaissance à ce moment là...

La Récolteuse frissona un peu, se rappelant exactement de la scène. Lorsqu'elle avait entendu le bruit des vagues au loin, elle s'était arrêtée... Elle n'aurait pas dû. Vraiment pas. Elle l'a amèrement regretté par la suite. Et ce trou noir, ensuite...

- Ensuite, on m'a raconté qu'on avait fini englués dans du caramel, avec, en hauteur, le Lapin de Pâques qui nous narguait et demandait quelque chose en échange de pouvoir se servir dans une petite fontaine de café au lait à côté de lui... Enfin, il me semble que c'était du café au lait, je sais plus... Ensuite, je sais plus, mais on s'en est tous sortis... Je crois.

Nouveau frisson, un nom s'afficha bien clairement dans sa tête : celui de Silver. Que devenait-il ? Était-il toujours en vie ? Se reverraient-ils ? Ils l'avaient prévu, et Heaven attendait le jour J avec une grande impatience, et surtout de l'anxiété.
Pourvu qu'il soit toujours vivant !!








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Overdose de câlins   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RESOLU] Overdose sur la mise en route des lapins ? HELP !
» [Soleil#4]La Grotte des Laguz Félins √[Terminé]
» Autorisation de la chasse aux félins
» [Reupload] Overdose Effect 1.4 [ MAGNIFIQUE ]
» Le mage d'arcane - Overdose de mensonges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-