Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Sundance ◭ Nassim   Mar 7 Avr 2015 - 18:18

Les respirations de Shark se perdent dans l'air chaud et collant de la canicule.
La vérité c'est que ça ne la dérange pas. D'avoir la peau moite et les mains glissantes, les articulations qui brûlent à chaque mouvement. De devoir s'essuyer le front du dos de la main toutes les cinq secondes. Elle ne s'est pas départie d'une seule couche de vêtements, et elle ne le fera pas, tout comme elle ne boira pas une seule goutte d'eau. Elle est trop concentrée. Elle guette.
Et ce maudit pirate l’entraîne bien trop loin de là où elle devrait être.

Ce n'est pas son genre d'abandonner son poste. On lui avait formellement interdit de le faire d'ailleurs. Sauf cas de … comment c'était formulé ? Force majeure ? Un pirate à dix minutes à pieds du camp, c'était un cas de force majeure, non ?
De toutes façons, elle était partie, maintenant.
Et ça faisait bien vingt minutes qu'elle suivait ce foutu pirate aux dents blanches. Elle était certaine qu'il tramait quelque chose. C'était bien trop louche, un adulte seul dans ces coins-ci. Si elle n'avait pas abandonné la traque, c'est qu'elle était maintenant mortellement curieuse. Mortellement fière. Et que ce pirate, avec sa peau marquée par le soleil, lui rappelait la maison.

Pas de souris, pointe des pieds, elle pensait être silencieuse comme un songe. Puis craquement de brindille sous ses bottes. Elle se campe sur ses pieds, en position défensive, et bien trop découverte.

« Je ne te suivais pas ! »

Des décibels de trop dans cette exclamation ; un mauvais réflexe. Si il ne l'a pas vue, maintenant, c'est qu'il est sourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Mar 7 Avr 2015 - 20:54

La forêt se referme tout autour de toi, étau dense et sombre. Mais ce n'est pas le chant du vent dans les troncs d'arbres courbés qui t'inquiète, c'est plutôt ce regard que tu sens sur toi. Cela fait un moment que tu marches et pourtant, tu n'arrives pas à te défaire de cette étrange et terrible impression. On t'observe, tu en as le cœur net pourtant sans en avoir aucune preuve.
Il faut dire que les prédateurs ne sont pas nombreux dans ces bois, et s'il y en avait un, tu l'aurais entendu. Non, tu le sais bien, il y a plus fourbe et silencieux que les bêtes à grandes dents et on ne te chasse pas, on te suit. Les Peaux-rouges, Peut-être ? Enfin, si loin de leur territoire, ça t'étonnes un peu tout de même. Pourquoi t'auraient-ils suivit jusque là, de toute manière ? Tu les connais assez francs et sauvages pour t'attaquer si jamais tu dépasses les bornes. Oui, ceux-là, ils ne sont pas du genre à tourner autour du pot avant de chasser l'ennemi. Serait-ce alors une créature ? Tu jettes un coup d’œil derrière ton épaule. Oh non pas ça.

Et dire que, pour une fois, tu ne cherchais pas les ennuis. Enfin, presque pas. L'ancienne bouteille de rhum que tu gardes dans tes mains, à présent transformée en prison à fée, prouve le contraire. D'ailleurs, celle à l’intérieur s'impatiente et tape fort, tintant comme une damnée. Pas le moyen le plus sûr pour passer inaperçu... Mais bon, tu n'es pas là pour une si mauvaise cause, du moins, tu ne penses pas que relâcher cette petite chose soit un crime – l'attraper l'était bien plus. D'ailleurs, c’est surement ta « bonne action » qui t'a valu d'être suivi. C'est du moins ce que tu penses. Tu poses donc tes yeux sur la bouteille avant de la secouer très fort. Assumée, la luciole ! Voilà ce qu'il en coûte de jouer aux clochettes d'alarme.

Mais ce qui te suit et trahis par ses propres pas : craque la brindille ! Tu te retournes immédiatement, main sur le manche de ton sabre, prêt à répondre à une attaque, mais rien ne vient, si ce n'est une voix enfantine. Tes yeux qui cherchaient un adversaire à ta hauteur se baissent alors, se posant sur le visage poupon d'une gamine. Elle a la même peau que toi, les mêmes cheveux bouclé. Ça te surprends un peu, tu dois l'avouer. Mais la stupeur et bien vite remplacée par l'hilarité quand tu la vois dans son drôle de manteau, si épais pour une chaleur écrasante, et ses petites mains tenant un...couteau. Ah oui, ça tu ne l'avais pas prévu. Quoique, tu sais bien que les enfants perdus ne sont jamais sans défense.

- Et moi, je suis la reine d'Angleterre.

Tu dévoiles toute tes dents, trop blanches pour un pirate, avant te tirer ton sabre de sa garde, histoire de jouer à « qui à la plus grosse lame ».
En tout cas, cette gosse ne sait pas mentir...

- On t'a jamais dit qu'il fallait pas jouer avec les couteaux ? Tu pourrais t'blesser.

Doucement, tu fais un pas sur le côté, histoire de voir à quel point tout son corps et tendu, comment elle va te répondre, si elle n’aboie pas plus qu'elle ne mord. Du mal, tu ne sais pas vraiment si tu comptes lui en faire, mais si elle est trop farouche, ma foi, tu t'y résoudras bien. Puis, tant qu'on y est, tu pourrais bien essayer de la faire parler. Taper les gosses, c'est peut-être pas ton truc, mais ramener une info ou deux au capitaine, c'est jamais malvenus. Alors commençons par le commencement :

- Qu'est-ce que tu fiches ici ?

Sentinelle, c'est son métier, mais ça, tu ne le sais pas. A vrai dire, tu ne t'es jamais vraiment intéressé à l'organisation des enfants perdus. Idiot que tu es, tu n'as même pas vu le camp de sentinelles devant lequel tu es passé. Mon vieux Nassim, tu es bon pour la casse si tu ne fais pas assez attention.
Et voilà que la fée se remet à tinter.

HRP
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Mar 7 Avr 2015 - 21:31

Shark est passée en mode bête sauvage ; les pieds campés sur le sol boueux, les yeux résolus et les canines sorties. Ce qui sort de sa gorge n'est ni plus ni moins qu'un grognement. Un bien maigre système de défense pour une petite fille comme elle. Bien heureusement, sa lame a trouvé le chemin de son poing en quelques secondes.
Et elle tourne, elle sautille autour du pirate. C'est comme ça que font les prédateurs, ils encerclent, empêchent tout échappatoire. Les requins qui font des cercles dans l'eau, les vautours dans le ciel. En l’occurrence, Shark est la proie. Peu importe. Ça ne peut pas faire de mal de faire semblant. Et d'être prête à détaler à la moindre menace.

Elle tressaille devant la lame de son adversaire improvisé. Bien plus grande et tranchante que la sienne. Oh, il veut jouer à ça, pas vrai ? A qui aura la plus longue. Monsieur a besoin de compenser ? Nouveau grognement.
A vrai dire, elle est loin d'être prête à se battre ; son but initial était de le filer en douce.
Mais apparemment lui non plus. Plutôt prêt à taper la discute. Génial. C'est bien sa veine.

Elle reste bien quelques secondes silencieuse à essayer de capter ce que le pirate avait de commun avec la Reine d'Angleterre. Elle fronce les sourcils, et lance d'un ton accusateur.

« Tu mens. Tu n'es pas... » la fin de sa phrase s'étrangle un peu quand elle se rend compte qu'il se foutait d'elle. Puis elle se redresse fièrement « Je ne blesse pas. Je ne suis pas un enfant. »

Un pas sur le côté, elle y répond en faisant un petit saut dans la direction inverse. Toujours en faisant face au pirate, les phalanges blanchies par sa poigne sur le manche du couteau. Elle est à cran. Et elle déteste que ça se voie autant. Respiration. Elle raffermit encore sa prise, continue de dévisager le pirate. Petit tintement. Son regard passe du visage doux du pirate au bocal qu'il tient dans les mains. Maintenant, elle arrive à discerner une silhouette évanouie. Une fée ? Elle ne s'est pas encore faite aux créatures magiques, à vrai dire. Et si le sort de la petite chose lumineuse lui importe peu, elle sent tout de même que c'est de son devoir de la libérer.

« Ça. » elle commence en pointant le bocal avec sa lame. « Tu l'as volée ? »

Voler n'est pas le mot juste, et elle le sait. Enlever, kidnapper, séquestrer, enfermer, emprisonner. Malheureusement, ces mots ne font pas partie de son vocabulaire.

« Je fiche. » elle répète. « Je fiche que c'est pas ton affaire. Enlève la fée. Sinon je fais mal. »

Si il y a bien une règle qu'elle a assimilé, c'est qu'il ne faut pas donner d'informations aux pirates. Alors elle s'improvise sauveuse de fée. Brandissant bravement sa lame devant son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Mer 8 Avr 2015 - 22:16

Mais c'est qu'elle grogne, la bougresse ! Ton rire couvre alors les plaintes animales de la jeune fille. La voir s'agiter comme ça, ça t'amuserait presque, pour peu. Tu as l'impression de voir une puce sautiller devant toi, mais cette dernière veut se donner des airs de lion. En plus, voilà qu'elle te prend au sérieux ! Petite, si tu crois toutes les bêtises des grands tu vas être bien déçue... Et quel parlé, ont dirait toi à tes débuts sur le Jolly Roger. Enfin, quoiqu'il en soit, tu t'abandonnes à la moquerie pure et dure en faisant une courbette, toujours le sourire aux lèvres. Tant qu'à être la reine, autant faire preuve de politesse ?
Enfin, la finesse finit bien vite par quitter ton corps bourru quand tu reprends la parole. Au revoir madame la reine, bonjour monsieur le pirate.

- Pas un enfant ? Alors qu'est-ce que t'es au juste ? Une petite lionne ?

Cette idée te fait rire et ce surnom lui va comme un gant, à cette gamine. Quoique, elle n'a pas l'air de savoir encore chasser comme les grands et ses grognement tiennent plus du miaulement que du véritable rugissement. On dirait un petit lionceau, toutes griffes – enfin, couteau- dehors. Est-ce que ça fait alors de toi un prédateur bien plus gros ou un idiot qui chasse les petits chats ? D'autant qu'à force du jouer au pitre, la petite lionne pourrait bien finir par te mettre un sale coup de patte...

Mais voilà que l'attention de la gamine est retenue par la bouteille que tu tiens dans ton autre main. Oh ? Serait-elle là pour ça, au final ?

- Je ne l'ai pas volé, disons qu'elle est venue d'elle-même jusqu'à moi. Après, pour la bouteille...

Tu jette un rapide coup d'oeil au verre teinté dans lequelle la lueur a faiblie. Tu restes silencieux quant au reste du procédé. Tu ne comptes pas te perdre dans des explications inutiles – d'autant que tu préfères garder pour toi ton petit secret pour attraper ces grandes lucioles. Alors, plutôt que te lancer dan un long discours, tu te tournes vers la filette, une lueur mesquine dans le regard. Secouant doucement la bouteille dans ta main, tu t'adresses à elle :

- Tu la veux ?

Elle en a tout l'air, en tout cas. Elle t'a même menacé ! D'une façon bien enfantine, certes, mais une menace reste une menace, et tu ne comptes pas baisser les bras face à une gosse, encore moins une enfant perdue.

- Pourquoi tu ne viens pas la chercher ?

Proposition stupide, mais sait-on jamais. De toute façon, si ce n'est pas elle qui vient à toi, tu le feras. Il faut dire que c'est plus facile de questionner les têtes brûlées une fois qu'elle sont attrapées et ligotées. Mais elle bondit de nouveau loin de toi, réfléchissant tes pas comme un miroir. On dirait qu'elle danse, la gamine. Enfin, si elle veut une valse, pourquoi pas ? Sans prévenir, tu saute d'un coup vers elle. Tu veux lui faire peur, tu veux l'atteindre. Même si tu aurais préféré régler ça sans combat, il semblerait que ce soit la seule solution, vu l'attitude de la mioche. Bah, tant pis, il faut bien arrêter de tourner autour du pot. On a rien sans rien, comme dirait l'autre.
Et dire que tu étais simplement venu ici pour relâcher une fée...
Revenir en haut Aller en bas
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Mar 14 Avr 2015 - 19:12

« Tu mens. »

Qu'est-ce que ça peut lui faire, au fond, que la fée meure ? Elle se le demandait, tandis qu'elle continuait de tourner, petit manège autour du pirate qui secoue la bouteille comme pour la tenter. Elle n'aime pas les fées. Elle se fiche bien des fées. Il y a encore quelques temps, elle ne pensait même pas qu'elles puissent exister. Alors pourquoi, hein ? Pourquoi ne pas laisser tomber ? Elle le savait, elle avait le temps de s'enfuir. Si elle prenait un bon départ, elle pouvait facilement le semer dans la forêt, et ne plus jamais en entendre parler. Oh, mais elle se sentait d'une humeur étrangement héroïque. C'était sans doute une affaire de fierté. La façon dont le pirate agitait, narquois, ce trésor en verre fumé, juste à portée de sa main si elle daignait la tendre.

Pourquoi tu ne viens pas la chercher ?

La proposition est tentante, délicieuse. Stupide. Shark hésite, presque en équilibre sur la fine pointe de ses pieds. Prêt à bondir, dans un sens ou d'un l'autre, prête à arracher la bouteille de ces mains si prometteuses. Bien sûr que c'est une mauvaise idée. La lame que tient le pirate pourrait si facilement la couper en deux, pour peu qu'elle puisse l'atteindre. Son couteau, en comparaison, fait maigre effet : elle n'est pas sûre de pouvoir parer une seule attaque avec ça.
Alors elle est figée, hésitante. C'est le pirate qui refait partir leur petit manège, avec un bond dans sa direction, brusque et inattendu. Shark a l'impression de se prendre une décharge électrique. Tous les poils de son corps se hérissent et elle ne peut pas s’empêcher de lancer une injure sifflante en arabe, pendant qu'elle recule de quelques mètres. Assez pour mettre le double de la distance initiale entre eux.
Elle lui jette un regard noir.

« Je ne suis pas un lion », elle affirme. « Je suis un requin ».

C'est comme ça qu'on l'appelle, après tout. Les noms, c'est important.

Shark est fatiguée de danser. D'imiter l'homme comme un miroir, ne pas laisser la distance se refermer. Alors elle empoigne son couteau par le manche, prend un élan, s'envole. Et charge le pirate avec un cri de guerre assez fort pour couvrir les battements de son cœur.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Mar 14 Avr 2015 - 22:00

La sentence de la petite tombe sur toi comme un couperait sur la nuque d'un condamné. Elle a la franchise froide et terrifiante de l'enfance et ses mots, même s'ils reflètent la vérité, te font à moitié perdre ton sourire. C'est qu'elle a les pieds sur terre, celle là ! A ce moment précis, Voir que tu est le seul à t'amuser de cette situation te fait perdre un peu de ta bonne humeur.
Il y a de ces duels que l'ont prend avec le sourire parce qu'on sait que c'est un défis, un amusement pour les deux camps qui s'opposent. Tu as toi-même déjà combattu des garçons perdus que la bagarre faisait rire, mais là, la gamine ne tire aucune bonne chose de cette affaire ! Quel déception. Après, ça ne va certainement pas t’empêcher de jouer ton rôle de vilain brigand des mers. Disons que tout cela faisait un peu d'ombre à ta bonne humeur. Va, tu trouveras bien autre chose pour rire et te moquer d'elle, du temps que ça détresse n'est pas trop grande.

Alors que tu saute vers elle, un mot sifflant et perfide retentit, lâché par la petite lionne. Cet accent, ces syllabes, tout cela fait écho dans ta mémoire. Ce n'est pas ta langue, tu ne la parles pas, mais tu peux pourtant la reconnaitre. Il faut dire qu'elle sonne presque comme la tienne. De l'arabe ? Oui, ça ressemble bien aux mots que prononce Salazar, le maure que tu côtoies sur le bateau. En tout cas, quelle agréable coïncidence de croiser une gamine venue certainement d'aussi loin que toi. Elle l'Afrique, toi l'Asie, vous êtes décidément tout deux bien loin de votre patrie...
En tout cas, ça explique au moins le mauvais anglais.

- Un requin, hein ? Tu sais, ces bêtes là-

Mais tu n'as pas le temps de faire vivre ta pensée au travers de la parole, un cri retentit et t'empêche d'aller plus loin. La petite charge avec la rage de mille soldats, abattant son couteau sur toi. Tu as à peine le temps de retenir sa lame avec la tienne. Mon dieu, fait un peu plus attention Nassim, où tu mourras sur terre, en mauvais pirate.

- Et bien !

Tu es étonné par la force du coup, et ça se voit : tes yeux grands ouverts regardent la gamine comme pour la félicité de ce coup magnifiquement porté, mais aussi pour témoigner toute la colère que son geste à suscité. Oh, petite sauvage, tu ne vas pas t'en tirer comme ça.
Mollement, tu jettes la bouteille derrière toi avant d’appuyer ta deuxième main sur le plat de ta lame, poussant avec vigueur pour que la gosse recule. Avec ta force d'adulte, ce n'est peut-être pas très juste, mais tu veux lui montrer qu'elle ne se bat pas juste contre un clown. Puis, dans un nouveau geste plus grossier que rapide -tu n'as jamais été très bon avec les épées - ta lame vient fendre l'aire, une fois, puis deux, tachant de griffer l'enfant.

Tu ne veux pas la blesser,pas mortellement du moins. Tu veux encore qu'elle te parles. Mais avant ça, il va falloir la fatiguer. Enfin, faudrait-il encore qu'à ton âge, tu puisses suivre le rythme d'une enfant pleine d'énergie.

- Tu parles pas beaucoup, pour une môme, dis-moi... Va-t-il falloir que je te sortes les vers du nez ?

Ta menace n'est pas que là pour amuser, cette fois. Tu comptes bien lui faire cracher ce qu'elle sait sur les campements des garçons perdus et, pourquoi pas, sur Peter pan. Alors, même si tu continues de sourire, ton rictus est a présent plus moins aimable. Après tout, c'est contre un requin que tu te bats, alors pourquoi pas montrer un peu de sérieux ?

Tu bondis une nouvelle fois, abattant à ton tour ta lame sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Mer 15 Avr 2015 - 18:57

La lame du pirate trace une brûlure nette et cuisante sur la joue de Shark.
Si elle a attaqué sur un coup de tête, la blessure achève de lui remettre les idées en place. La douleur est vive, inattendue, mais familière, et ne parvient pas à lui arracher un cri. Elle se contente de reculer de quelques pas sous la puissance de la poussée, et dévisage son adversaire sans un mot. De sa main valide, elle vient toucher sa joue chaude et dégoulinante. Ce n'est pas beaucoup plus qu'une écorchure, et de toute évidence, le pirate n'a pas réellement voulu la blesser. Ça la vexe, un peu. Mais principalement, elle est soulagée.

Shark ne sait pas vraiment se battre. Rendre les coups est une activité qu'elle n'a découvert que récemment : et bien qu'elle s'y livre avec beaucoup d'application, elle est loin d'atteindre le niveau des combattants les plus aguerris. Elle regarde parfois les combats, à l'arène, sans jamais s'y être essayée, et s’entraîne parfis seule. Sa hargne seule lui donne un avantage, mais le pirate est bien plus expérimenté. Bien plus fort. En tout cas, quand il s'agit de donner des coups d'épée.
C'est avec fierté qu'elle se rend compte du sérieux du pirate : son sourire éclatant s'est transformé en quelque chose de plus noir. Il la prend au sérieux. Assez pour qu'elle se sente en mesure de déclarer :

« Je dis rien ! Et j'ai même pas de vers. »

Et ce tout en bondissant vers lui au même moment où il attaque.
Le choc des lames résonne dans tout son bras, lui arrachant cette fois une grimace. Elle est presque étonnée d'avoir eu le réflexe de parer un coup qui était bien parti pour lui couper le poignet., mettant son couteau en position au dernier moment. Pour peu la fraction des deux lames créerait presque des étincelles. C'est une pose héroïque comme on en voit dans les films, les antagonistes qui se jaugent du regard au dessus de leur armes en conflit. Mais ça ne dure pas : une pression supplémentaire, et le manche du couteau est arraché des mains de Shark pour aller se perdre quelque part dans l'herbe. Elle jure, de nouveau, avant de reculer.

Ce n'est plus une affaire de sauvetage, à présent : la bouteille gît abandonnée dans un coin, et Shark ne pense plus qu'à une chose : gagner. Et quand on a plus de lame, on y met les dents.

« C'est toi que je vais parler », elle déclare hargneusement.

Elle bondit de nouveau en avant, évite la lame et s’agrippe aux bras du pirate, le mordant de toutes ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine
avatar



✘ AVENTURES : 44

MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Lun 20 Avr 2015 - 19:22

Je te maudis.



Le froid vous tétanise.
La peur vous électrise.
Vos pires sentiments vous submergent.
Le Croquemitaine de l'ombre émerge.
Vous êtes désarmés, impuissants.
Et lui sourit de toutes ses dents.


Le Croquemitaine maudit Shark :
SHARK A DES DENTS DE REQUIN.


Shark devra utiliser sa malédiction pendant toute la durée du RP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1672

MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   Mer 8 Juil 2015 - 15:30

The End


   
Les dents soudainement affutés
De l'enfant devenue prédateur agressif
Arrachèrent au matelot des cris inarticulés
Le poussèrent à rejoindre son esquif
Laissant ainsi au soi de Shark de libérer
La prisonnière qui la recouvrit de poussière de fée
Et jura, grands dieux, quand ne l'y reprendrait plus
A se faire attraper comme une abeille farfelue.

   

   FIN DE L'AVENTURE


   


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sundance ◭ Nassim   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport de Nassim
» Joyeux Anniversaire Nassim ♥
» Etude joueur : chévres ou stars ??
» Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-