Le Deal du moment : -36%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

Shopping  Empty
MessageSujet: Shopping    Shopping  EmptyDim 10 Nov 2019 - 21:06

Shopping - Patches & Pastel

✧༝┉┉┉┉┉˚*❋ ❋ ❋*˚┉┉┉┉┉༝✧

L'ambiance au camp de réfugiés, c'est pas la même chose qu'au Grand Arbre. Il y règne une atmosphère en suspension, un peu comme la salle d'attente chez le médecin ; on essaie de s’occuper pour oublier la tension, en attendant la suite. Le froid inquiète, l'avenir de l'Île préoccupe. On regarde les flocons tomber avec appréhension.

Les raccommodeurs ont particulièrement beaucoup de travail en vue du froid toujours plus mordant. Pastel ne s’en plaint pas ; ça l’occupe, ça l’empêche de trop ruminer. Or, les commandes étant nombreuses, le matériel commence à manquer. Les épingles et les aiguilles se perdent. De plus, il arrive que certains outils qu’on a jugé inutiles d’emmener au camp se fassent regretter.

Je pourrais passer au Grand Arbre, juste pour récupérer deux ou trois trucs, a-t-il proposé.
T’es sûr ? il fait froid quand même, lui a-t-on répondu.

Retourner au Grand Arbre, juste le temps de récupérer quelques biens. Ca taraude l’esprit de Pastel depuis plusieurs jours. Pour une fois, il contribuerait à la survie de ses compagnons. Pour une fois, il se sentirait utile. Ce ne serait pas la mission la plus épique, mais elle apporterait une certaine aide.

Oui oui, j'suis sûr, affirma-t-il avec un grand sourire.


⋇⋆✦⋆⋇


Même emmitouflé dans trois couches de vêtements, Pastel tremble encore de froid. C’est bizarre de voir le Grand Arbre dans cet état : gelé, silencieux... presque mort. Cette entité immense, autrefois pleine de vie et désormais fantomatique. Des frissons parcourent l’échine de Pastel alors qu’il contemple ce qui fut un lieu rassurant.
Il doit y avoir des Garçons Perdus quelque part à l’intérieur, mais il n’en croise aucun. Ils se font sûrement discrets, mais peu importe ; Pastel n’est pas là pour eux. Il se contente de rejoindre la mercerie, ou plutôt ce qu’il en reste.

Ça fait mal au ventre de voir l’atelier abandonné. Le seul mouvement apparent, c’est la buée provoquée par le souffle de Pastel. La lumière hivernale, trop faible, peine à éclairer l’endroit. C’est assez lugubre, et le Fragile commence à se demander s’il n’aurait pas mieux fait de lambiner au chaud près d’un feu, au camp. Il expédie très vite cette pensée ; pour une fois qu’il sert à quelque chose, il n’a pas le droit de regretter quoi que ce soit.

Pastel se met à la recherche de tout ce qui peut être utile ; des tombées de tissus, des restes de fils, des aiguilles oubliées… tout ce qu’on pensait ne pas avoir besoin, lors du départ.

Soudain, il s’immobilise. Il aurait juré avoir entendu des pas. Un de ces Garçons Perdus demeurant dans l’Arbre ? Pastel regarde autour de lui, mais il ne voit rien. Il fait trop sombre.

Y a quelqu’un ?

Malgré ses efforts pour dissimuler sa peur, sa voix tremble. Le Fragile resserre son butin contre lui, comme si trois pauvres morceaux tissus allaient le protéger. Tout ce qu’il espère, c’est qu’il ne s’agisse pas d’un Orbleu. Ou d’un Garçon Perdu devenu cannibale. Ou d’un… Qu’est-ce qu’il pourrait rencontrer de pire ?
Revenir en haut Aller en bas
Patches
Patches

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 40
✘ SURNOM : La Recousue
✘ AGE DU PERSO : 17 balais et plusieurs sutures

✘ DISPO POUR RP ? : OF COURSE

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptyLun 11 Nov 2019 - 11:19

Un Garçon Perdu devenu cannibale... Pas loin. Moins dangereux.

Les derniers cercueils fermés, Patches se prépara à partir. Elle avait entendu dire, en rôdant prêt de la Machine, que le Givre s'était dangereusement approché de l'Arbre. Que les derniers Perdus étaient en train de le quitter. Que la Mercerie serait à sa disposition. Il lui fallait se dépêcher, une occasion comme celle-là n'allait probablement jamais réapparaître. Mais avant ça, trouver la tenue idéale pour une balade à l'Arbre. Pas pour les yeux des spectateurs, non. Patches comptait ne trouver personne. Mais pour ses lubies personnelles.

En essayant diverses tenues, elle eut soudain l'illumination. Mais oui. C'était évident. Il lui fallait cette tenue. C'était tout à fait logique dans le contexte.

« T'es sûre ? Il fait froid quand même...* » demanda-t-elle à son reflet, avec un air faussement inquiet, avant d'éclater de rire.

Oui, elle était sûre.

***

Oh l'Arbre. Cela faisait longtemps. No time long see, s**ker. Un instant de nostalgie traversa Patches. Elle avait dormi ici. Elle avait grimpé là. Elle avait volé l- Ah non. pas volé. Stupide mémoire. Bon, avant de retomber en larmes en repensant à ces gens qu'elle avait abandonné, il lui fallait trouver la Mercerie. Elle aurait tout le temps de ressasser et de se morfondre quand elle sera rentrée. Un peu de volonté, Patches.

La Mercerie n'était pas une cabane où Patches était allée souvent. Faut dire qu'elle ne s'était pas beaucoup intégrée à la communauté, quand elle était Sleepless. Qui voudrait parler à une Française aussi réveillée qu'un zombie et qui a toujours l'air en détresse ? STOP PATCHES. On se concentre. Mercerie, Mercerie, où te caches-tu ?

Après quelques moments de recherche, Patches finit par trouver ce qu'elle cherchait. L'Infirmerie. Enfin, SON Infirmerie. En espérant pouvoir récupérer de quoi rafistoler, les bébés vampires avaient bien mordu dans ses réserves les derniers jours. Sans faire attention au plancher grinçant, Patches avança, cherchant sans chercher. Puis elle entendit une voix.

"Is anybody there ?"

Merde.* Quelqu'un. Elle ne l'avait pas remarqué. Elle n'avait pas fait attention. Quelqu'un allait la voir. Quelqu'un avec qui elle devait interagir. Arborant sa pokerface la plus neutre, Patches répondit :

« Non, juste une poupée* »

Elle leva ses lunettes de soleil pour mieux voir dans l'obscurité. Un influx de gêne et d'adrénaline fictive la parcourait.

Quelqu'un allait la voir.

Quelqu'un allait la voir, en tenue de plage, avec pour seul vêtement autre qu'un maillot de bain deux pièces une serviette de plage cousue autour de sa taille. En plein hiver. Pourquoi ça lui avait semblé drôle sur le coup, et pourquoi s'était-elle laissée convaincre par sa stupidité ?
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptyDim 17 Nov 2019 - 20:35

D’un geste nerveux, Pastel se tourne dans la direction de la voix, après avoir retenu de justesse un cri de surprise. Une aiguille glisse entre ses doigts et tombe sur le plancher, ponctuant sa réaction d’un bruit sourd. Non seulement il ne reconnaît pas cette voix, mais il ne comprend pas non plus la langue dans laquelle elle s’exprime.

- Euuh… parvient-il enfin à exprimer, encore dérouté. J’ai pas compris.

La faible luminosité ne permet pas de voir en détail. Toutefois, il constate que la personne à qui il a affaire est une fille, et un détail singulier le déconcerte : cette tenue n’est pas, mais alors pas du tout adéquate ! Réalisant qu’il risque d’avoir l’air de reluquer l’inconnue, il détourne le regard et ajoute :

- T’as… t’as pas froid ?
 
Le Fragile pensait faire face à un Garçon Perdu, mais d’après la tenue de plage, le doute s’impose. Cette personne - ou cette chose - n’a peut-être rien à faire ici. Il ignore les intentions de cette fille, ni si elle représente un danger et ce n’est même pas certain qu’elle comprenne ce qu’il dit.
Face à cette étrange interlocutrice, Pastel n’est pas serein, même armé du couteau que Pit lui avait conseillé d’emmener. De toutes façons, il ne saurait pas s’en servir.  

Profitant d’un moment de latence, il ramasse la précieuse aiguille, sans pour autant lâcher l’inconnue du coin de l’œil. Doucement, il se rapproche d’un reste de tissus qu’il avait repéré plus tôt, avant que quelqu’un d’autre (c’est-à-dire cette fille) ne se serve. Chacun pour soi. Un raisonnement que Pastel déteste, mais les temps deviennent durs et surtout, il ne supporterait pas de revenir les mains vides au Camp.
Revenir en haut Aller en bas
Patches
Patches

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 40
✘ SURNOM : La Recousue
✘ AGE DU PERSO : 17 balais et plusieurs sutures

✘ DISPO POUR RP ? : OF COURSE

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptySam 23 Nov 2019 - 17:17

Bien sûr que son interlocuteur ( interlocutrice ? Dans le noir, difficile à dire ) n'allait pas la comprendre. Patches avait parlé français, dans la panique. Elle ferma les yeux, prit une grande inspiration pour se calmer, quand l'autre posa une autre question. A propos du froid. Ce qui, avec l'énervement provoqué par une présence inattendue, déclencha un fou rire nerveux. Elle s'était rappelé de quand elle avait choisi son costume. Reprenant à nouveau son souffle et cette fois définitivement détendue, elle reprit avec son accent à couper au couteau dans la langue des personnes présentes.

« Je suis une poupée. Le froid ne me dérange d'aucune façon. »

Depuis le temps qu'elle voulait faire la réplique d'Elsa. Un peu décevant la sensation, cependant. Pas aussi excitant qu'elle l'imaginait. Dommage. Mais ce sera une case à cocher dans ses grands projets. La Recousue toisa la personne de haut en bas. Elle semblait essayer d'éviter de la regarder. Elle avait l'avantage.

« Et toi, qui es-tu à part la personne qui a ce que je veux ? » demanda-t-elle en se rapprochant de Pastel.
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptyMer 29 Jan 2020 - 15:40

Le rire de cette fille, inattendu, glace le sang du Fragile. Il y a effectivement un aspect comique à la situation - une tenue de plage n’est pas très adaptée au froid -, mais celle dont les éclats de voix résonnent dans la pièce est bien trop effrayante pour provoquer une once de sourire chez Pastel.

Son visage devient rouge ; il peut sentir la chaleur submerger ses joues et ses tempes. Il est certain qu’elle se moque de lui, mais il n’a pas l’habitude de rétorquer. Il demeure muet et serre les dents.

Quelque chose cloche, d’autant plus qu’elle prétend être une poupée. Pendant un court instant, il n’y croit pas et se demande même s’il s’agit d’une blague, s’il est censé répondre par un rire. Or, plus il l’observe, plus il la croit. De toute façon, sur l’Île tout est possible. Une poupée taille humaine ? pourquoi pas. Cela reste particulièrement perturbant.  

« Et toi, qui es-tu à part la personne qui a ce que je veux ? »

Alors que l’étrange interlocutrice s’avance, Pastel recule. Des frissons lui parcourent le dos. Quelques secondes passent, tandis qu’il reste béat devant l’étrange fille. Il a ce qu’elle veut ? Du tissus, des aiguilles… Pourquoi en aurait-elle besoin ? Son coeur bat la chamade, il hausse les épaules, se braque.

- Si tu ressens pas le froid, t’en as pas besoin, rétorque-t-il. En plus, j’vois pas pourquoi je devrais te dire qui j’suis. T’es une voleuse.

À peine a-t-il prononcé ces mots que Pastel regrette déjà d’avoir ouvert la bouche. Ce n’est pas qu’il n’a jamais pratiqué le ton condescendant, mais il n’a jamais parlé ainsi à quelqu’un qui l’intimidait. Il craint trop les représailles. Là, en l'occurrence, cette “poupée” le trouble et il ignore ce dont elle est capable. Or, c’est trop tard. Il a parlé avant de réfléchir.






Shopping  Soft2610

Pastel par Just :
 

Pastel par Reaper:
 
Revenir en haut Aller en bas
Patches
Patches

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 40
✘ SURNOM : La Recousue
✘ AGE DU PERSO : 17 balais et plusieurs sutures

✘ DISPO POUR RP ? : OF COURSE

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptySam 1 Fév 2020 - 23:19

Vas-y Patches. Tu as l'avantage. Pousse ta chance.

C'était donc cela, le sentiment qu'un prédateur avait en sentant la peur de sa proie. Chaque pas que le garçon ( la fille ? ) faisait en arrière, la poupée avançait d'un pas. Elle voulait le coincer contre un mur. L'approcher. Sentir sa gêne et sa peur. Cette sensation électrique de contrôle, elle voulait la savourer.

« Pas besoin ? »

Peut-être que le Garçon Perdu reconnaîtrait le visage fatigué. Peut-être qu'il saurait à qui il parle. Probablement pas. Patches ne se souvenait pas de son visage.

« M'as-tu vraiment vue ? »

Elle continuait à s'approcher pour l'acculer à un mur.

« Regarde mieux... C'est même plutôt vital, pour moi... »

Quand le jeune homme ( ou la jeune femme ? ) fut collé-e au mur, elle plaqua sa main gauche contre la paroi, toujours face à cette personne.

« Regarde-moi bien... J'en ai besoin, tu sais ? »

Patches essaya un sourire effrayant. Ça aussi, quelque part, elle avait toujours eu envie d'essayer.

« S'il te plait ?»
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptyLun 30 Mar 2020 - 11:08

Dehors, le vent souffle à travers les branches du Grand Arbre, glisse entre les cabanes et émet un son grave ponctué de sifflements étranges. Il n’y a pas plus approprié en ces circonstances.
 
Le regard évitant, Pastel recule machinalement par peur que cette chose le blesse, peut-être aussi par peur du moindre contact physique avec celle-ci. Il ne souhaite qu’une chose : dégager de là. À force de mettre un pas en arrière après l’autre, il finit contre un mur et sursaute à son contact.

Aucun son ne sort de sa bouche, jusqu’à ce que la poupée plaque sa main gauche à quelques centimètres de lui. Il laisse échapper une inspiration de surprise, mais les questions de la fille restent sans réponse.

Tout ce qu’il voulait, c’était récupérer du matériel pour les raccommodeurs. Il voulait juste se sentir utile, pour une fois. Et voilà qu’il se retrouve face à un obstacle auquel il ne s’attendait pas. Du moins, pas dans l’Arbre. Il n’a aucune idée de comment réagir, ni comment se défendre. Tout ça parce que sa peur d’être rejeté l’a poussé à se mettre en danger. Quel idiot, quel con. Il aurait mieux fait de rester au camp, à ne rien foutre et laisser les autres faire le sale boulot, comme il l’a toujours fait.

Il lui en faut peu pour pleurer, alors quand il croise par inadvertance le regard de la chose, cet horrible sourire suffit à humidifier ses yeux. Et elle se permet d’ajouter “s’il te plaît”. Pastel n’est pas seulement pris de peur, mais aussi de rage. Elle n’a rien à faire là. C’est le matériel des raccommodeurs, pas le sien.

- Non, rétorque-t-il frileusement.

Animé par cette colère soudaine, le Fragile remarque une porte de sortie sur la droite de la voleuse. Toujours adossé contre le mur, il se glisse vers le bas, puis se dirige brusquement à l’opposé du bras tendu de cette dernière.

Dans sa tentative de se retirer, il trébuche et fait tomber tout son butin. À quatre pattes, il se précipite pour ramasser tout ce qu’il peut. Cependant, c’est assez compliqué d’y voir quelque chose avec les yeux trempés. Les larmes l’aveuglent. Il se pique avec une épingle et en un sursaut, il relâche tout, puis se relève immédiatement, afin de s’éloigner de la poupée.  

Pour elle, c’est buffet à volonté.

Pastel s’essuie les yeux d’un revers de manche. Il a promis aux autres de ramener du matériel, alors il ne la laissera pas partir comme ça. Si elle tente de sortir de la cabane, il la rattrapera, même si ça lui coûte une raclée.






Shopping  Soft2610

Pastel par Just :
 

Pastel par Reaper:
 


Dernière édition par Pastel le Lun 10 Aoû 2020 - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Patches
Patches

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 40
✘ SURNOM : La Recousue
✘ AGE DU PERSO : 17 balais et plusieurs sutures

✘ DISPO POUR RP ? : OF COURSE

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptySam 11 Juil 2020 - 1:48

Tu es allée trop loin, Patches. Regarde. Iel pleure.

La chute de la personne, ses yeux encore humides, jamais Patches ne s'était sentie aussi sale. Elle avait voulu être méchante, elle avait réussi. Et... Ça ne lui plaisait pas. Après l'étincelle d'adrénaline que lui avait provoqué son petit jeu, elle ne ressentait plus que l'amertume d'avoir blessé quelqu'un. Idiote. Imbécile. C'est juste qu'un enfant. Tu n'avais pas à aller aussi loin. Il a l'air frigorifié. Il a l'air terrifié. Il a l'air résolu à t'empêcher de partir, malgré tout. Patches ne pouvait ressentir autre chose que de la honte et de la compassion. Il est encore humain, pas toi. Il a besoin de ces chûtes, tu peux encore attendre avec tes réserves.

Patches se baissa et ramassa lentement et silencieusement ce que sa victime avait fait tomber par terre. Elle avait encore agi avant de réfléchir, et ça avait encore fait n'importe quoi. Elle se haïssait, une fois de plus, une fois encore. Des choses qui n'ont pas changé. Des choses qui ne changeront jamais. Le ramassage ne fut pas long, elle ne craignait pas les échardes, les aiguilles et le froid. Et ses longs doigts fins n'étaient pas gantés. Elle retira les morceaux de métal et de bois plantés dans ses mains pour les piquer dans un des tissus avant de tendre le tout à la boule de nerf.

« ... ... ... t'as fait tomber ça » dit-elle dans un anglais approximatif.
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  EmptyLun 26 Oct 2020 - 15:06

Un silence interminable s’installe tandis que la poupée se met à ramasser le matériel. Les secondes deviennent des années.

Les jambes de Pastel se paralysent. Prisonnier de son immobilité, il réalise qu’il ne parviendra pas à retenir l’étrangère lorsqu’elle sortira de la mercerie. À nouveau, il n’est rien d’autre qu’un acteur passif dans l’histoire de l’Île. Ça le ronge depuis longtemps, cette sensation d’être incapable de la moindre action, cette futilité qui le caractérise. Sur les terres de Peter Pan, sa présence a toujours été invisible et quoiqu’il tente, rien ne semble améliorer sa position. Il s’évertue à grimper une pente de boue glissante dont il ne voit jamais le sommet. Les autres sont déjà en-haut et ne l’attendent même plus.

La poupée s’approche. Ses mouvements réveillent Pastel de sa torpeur.

Lorsqu’elle tend son butin, le Fragile se rétracte brusquement, s’attendant à un coup. Il cache son visage derrière ses bras et ferme ses yeux, comme si cela l’extirperait d’un cauchemar. Puis, une étrangement longue absence de douleur investit la pièce.

« ... ... ... t'as fait tomber ça »

Aucun coup n’est lancé. Le jeune garçon est surpris par cette voix presque douce et par un tel changement de comportement. Malgré ses airs pitoyables, il tente de rester droit. Ses yeux sont rouges, ses mains tremblent et ses jambes ont figé. La poupée vivante l’effraie autant qu’elle l’intrigue. D’abord agissant comme une voleuse menaçante, elle retourne désormais sa veste si promptement que son être en devient incernable. Pastel ne comprend pas ce geste soudain et fixe l’étrangère d’un regard interrogateur.

Ne lâchant pas des yeux son interlocutrice, il attrape le butin.

L’idée de prendre la fuite inspire soudain le Fragile, mais un doute la contient ; la poupée donne l’impression de jouer à un jeu malsain. En effet, elle a peut-être derrière la tête un plan qui consiste à mettre sa victime en confiance pour mieux l’éliminer. D’autant plus que rien n’indique qu’elle soit venue seule. Peut-être qu’on attend en embuscade le Garçon Perdu à la sortie de la cabane.

Face à cette situation, les solutions ne se bousculent pas. Ou du moins, Pastel n’est pas doué pour en trouver. Son instinct lui dicte simplement de ne pas bouger tout de suite, et pas seulement pour gagner du temps mais aussi par sincère curiosité. Il se décide à briser le silence et lâche d’un ton sec :

- Pourquoi tu fais ça ?

La question est vague et mal réfléchie. Pourquoi est une question universelle, qu’on peut tourner dans tous les sens. Pourquoi tu voles du matériel si t’en as pas besoin ? Pourquoi t’es méchante ? Pourquoi, tout à coup, tu deviens gentille ? Pastel se sent obligé de compléter sa question, toujours aussi froidement.

- D’où tu viens ?






Shopping  Soft2610

Pastel par Just :
 

Pastel par Reaper:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Shopping  Empty
MessageSujet: Re: Shopping    Shopping  Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-