Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Genome
Voir le deal
119 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyVen 25 Oct 2019 - 20:56

Pastel


Les Trucs

Surnom : Le Fragile
Groupe : Perdu
Age : 16
Rôle : Raccommodeur


Les Révérences



Ce garçon a de la rosée sur ses pétales,
Là, étendue par ses douces mains inhabiles,
Elle cache une longue fermentation hostile,
Dont les bulles à la surface sont colossales.

Pastel est doux. Il ne brusque jamais. Sa patience est sans limite. Son sourire est si délicat, son rire si sincère. Du moins, c'est l'image qu'il veut donner de lui. Sous cette mer calme l'eau est brûlante, l'écume qu'elle recrache est puante, ses vagues sont stagnantes.
     
Les tons pastels lui vont si bien ; c’est coloré, c’est joyeux mais surtout, c’est calme, c’est doux. Rien ne laisserait imaginer une quelconque aigreur au sein de ce corps. A l’intérieur, Pastel ne se voit pas pastel. Il se voit de couleurs fortes, tremblantes et anarchiques. Or, il hait cette part de lui. Toutes ces violentes couleurs, il les a compressées, poussées jusqu’aux tréfonds de son être. Parfois, elles remontent. Dès lors, l’acide lui brûle la poitrine et lui tord les organes. Dans sa tête et dans son ventre, les émotions fusent à toute allure ; Pastel est un émotif. Il prend tout très à cœur et a la larme facile. Ses mains tremblent facilement et parfois, il ignore même la raison de ce tremblement, tant les émotions manifestées durant la journée sont nombreuses et démesurées.  

Son sourire est constant et ce n’est même pas un sourire forcé. Pastel a le rire facile ; même la blague la plus nulle lui décrochera un rictus. Ses yeux pétillent devant tout ce qu’on lui raconte et il rit même si son interlocuteur n’essayait pas d’être drôle. Pastel a toujours appris que pour être poli et avoir l’air intéressé, il fallait sourire. Par contre, s’il ne reçoit pas de sourire en retour, il le prend très mal. Il serre les poings, mais ne fait aucune remarque. Il se contente d’exécrer silencieusement la personne en question. Plus tard il pleurera, ou alors, s’il parvient à contenir ses larmes, son estomac s’enflammera.

Souvent, Pastel est contrarié. Toujours, il se garde de le montrer. C'est un susceptible. Tout ce qui l'entoure est un potentiel combustible. Le moindre mot ou acte de travers l'énerve beaucoup, mais il évite de le faire remarquer, de peur de créer un conflit. D'après lui, il vaut mieux se taire et "laisser couler", comme on dit. Sauf que la partie "laisser couler", Pastel ne sait pas le faire. Il se contente de sourire et grincer des dents. Il se cache souvent pour pleurer, puis retourne à ses occupations comme si de rien n’était.

Ses yeux luisent de bienveillance,
De son doux toucher émane le réconfort,
Or, lorsque fleurit l'arrogance,
Cette essence cesse dès lors.

Pastel n'est pas malveillant. Au contraire. Il se préoccupe beaucoup des autres, s'inquiète pour leur santé ou leur moral. Il a horreur de voir quelqu'un faire la tête. Toute humeur, positive ou négative, déteint sur lui. Sa maîtrise des mots n'est pas parfaite, ni même ses compétences sociales d'ailleurs, mais il sait être là quand on en a besoin. Exception faite pour ceux qui l’ont contrarié. En fait, Pastel déteste être seul ; il recherche constamment la présence d’autrui. La solitude l’effraie tant qu’il n’y a rien d’étonnant à penser qu’il s’agisse de la principale raison pour laquelle il confine à ce point sa susceptibilité. Le silence en cas de contrariété est le meilleur moyen d’éviter un conflit, donc l’éloignement et par conséquent, l’isolement. Sa manie de coller aux basques a tendance à agacer les moins patients. Heureusement pour les asociaux, il suffit d'un mot de travers pour le faire décamper.

Physiquement, Pastel est de taille et corpulence moyennes. Ses joues sont teintées d'une couleur rosée, qui s'étend rapidement à l'ensemble du visage à la moindre émotion - et cela arrive très souvent. Une curieuse délicatesse dessine ses traits, ses faits et gestes. Il arrive que les plus jeunes enfants lui demandent s’il est une fille ou un garçon. Parfois, il répond garçon, d’autres fois, il ne dit rien.  

La couleur de ses cheveux et de ses pupilles est surprenante ; le turquoise pâle n'a rien de très naturel et pourtant, Pastel n'utilise aucune sorte de teinture. Quand il est arrivé sur l’Île, ses cheveux étaient châtains et ses yeux bruns. Une rencontre fortuite avec une fée mal lunée, un conflit hasardeux avec une sorcière amère ou un champignon suspect mais mignon, Pastel fait preuve de beaucoup d’imagination quand il s’agit de donner des explications. Ce qui compte, ce n’est pas la vérité, c’est le regard émerveillé des petits Perdus.




L'Unique au monde


On l’a nommé Pastel à cause de ses vêtements et de son goût prononcé pour tout ce qui appartient à ce ton. De plus, cela collait bien avec sa personnalité apparente.

Sa créativité et sa délicatesse l’ont naturellement dirigé vers les raccommodeurs. En particulier, il adore travailler les tissus de couleur pastelle (ça étonne quelqu’un ?).

Pastel est quelqu’un de doux et de calme. Un peu moins à l’intérieur, mais il évite de révéler cette part de lui. A force de trop contenir ses émotions, il a souvent des petits soucis de santé - maux de tête ou de ventre, brûlures d’estomac, mâchoire bloquée...

Il a la sale manie de grincer des dents. Par conséquent, il arrive parfois que sa mâchoire se bloque. Quand cela se produit, il ne peut presque pas ouvrir la bouche, l’empêchant de manger. Il peut parler, mais difficilement. Ce genre de crise peut durer de quelques heures à toute une journée. Dans le deuxième cas, il n’a plus d’autre choix que de se rendre à l’infirmerie pour qu’on lui masse la mâchoire jusqu’à ce qu’elle se débloque, et si ça ne marche toujours pas, pour qu’on lui donne quelque chose de chaud à appliquer sur sa maxillaire (avec les moyens du Grand Arbre).

C’est un philanthrope qui demande énormément d’affection. En effet, toute marque d'affection le rassure quant à sa peur de ne pas être considéré par ses pairs. Les câlins insistants de la mère apprentie des raccommodeurs, Kaitlyn, en agacent peut-être plus d'un, mais pas Pastel. D'ailleurs, le départ de celle-ci l'a beaucoup affecté.

Pastel pleure souvent, mais cela ne fait pas de lui quelqu’un d’ordinairement malheureux. Ses humeurs se présentent simplement de manière excessive, les bonnes comme les mauvaises. Il passe vite des larmes au rire, de la frustration à la joie, du mal-être à l’euphorie. Dans l’ensemble, Pastel possède un état d’esprit optimiste et joyeux.

Pastel marche vite et a une posture presque trop droite, comme s’il était constamment très enthousiaste. Il salue toujours avec un grand sourire tous ceux qu’il croise, même s’il ne les connaît pas.

Les insectes le terrifient. Même après tout ce temps passé au Grand Arbre, il ne s’est jamais habitué à ces petites bêtes.

Il a un besoin irrépressible de se laver les mains si fréquent que cela en devient ridicule. Ses mains passent sous l’eau des douzaines de fois par jour, et l’idée qu’elles puissent être sales le préoccupe énormément.

Une autre de ses grandes peurs (à part les insectes), c'est de ne pas être apprécié par ses pairs. Si jamais quelqu'un se comporte froidement avec lui ou semble agacé, cela le rendra malade et il ne dormira pas de la nuit.  

Il s'essaie souvent à l'humour, mais ça ne lui réussit pas beaucoup. Il est très nul pour faire des blagues et généralement, seuls les plus jeunes rient à ses tentatives. Son but, c'est de maîtriser l'art des jeux de mots ; non seulement il est incapable d'en faire, mais en plus il ne les comprend pas. Quand quelqu'un en fait, il reste figé dans une longue tentative de compréhension, qui se solde généralement par... rien. Il ne pige simplement pas.



L'île

Comment vis-tu ta vie à Never Never Land ?  

Son arrivée sur l'Île fut difficile. Sa vie d’avant lui manquait et il craignait de ne pas réussir à s’intégrer au sein de l’Arbre. Bien sûr, il fut touché par l’euphorie de Never Never Land, mais il avait -et a encore- tendance à réfléchir un peu trop sur sa situation. Heureusement, il su s’adapter au fil du temps et la mercerie s’avéra être un environnement calmant, ce qui facilita au moins son apaisement.

De plus, il fut rassuré de constater qu’ici, tout le monde ne lui voulait pas forcément de mal. Pastel a vite remarqué que beaucoup de ses compatriotes de l’Arbre avaient souffert dans leur ancienne vie. Ce genre d’individus est en général plus compréhensif ; du moins, c’est la théorie qu’il s’est faite.

À Never Never Land, on ne le traite pas comme à l’école. On ne se moque pas de lui, on ne le dénigre pas, on ne chuchote pas constamment quand il passe à proximité (ou alors si, mais les gens d’ici sont doués dans l’art d’être discret). C’est ce qui l’a poussé à ne plus regretter sa vie d’avant. Ses parents l’ont peut-être manqué au début, mais désormais, il ne s’en souvient plus.

Qu'éprouves-tu pour l'Ordinaire ?

De temps en temps, Pastel ressent comme un regret, une sorte de vide. Lors de ses débuts sur l’Île, quand il pleurait après avoir été contrarié, il se surprenait à souhaiter rentrer à la maison. Petit à petit, il voulait juste partir loin d’ici, puis simplement retourner dans la cabane des raccommodeurs. Désormais, il veut juste se cacher sous sa couette, c’est tout.

Le fil qui le rattache au monde Ordinaire est subtil, mais pas disparu ; il a conservé un sentiment de nostalgie inexplicable. D'un autre côté, il sait qu'il a fait le choix de suivre Peter Pan pour une bonne raison. Si les souvenirs de l'Ordinaire lui sont très vagues, Pastel garde en lui encore la sensation d'avoir fui quelque chose.


Que représente Peter Pan pour toi ? Et le capitaine Hook ?

Peter Pan est un ange aux yeux de Pastel. Trop innocent pour être blâmé, trop mystérieux pour être compris. Pastel a choisi de le suivre et même s’il ne sait plus pourquoi, ça devait être pour une bonne raison. Pan est un sauveur, peut-être un manipulateur. Peu importe. Pastel a choisi de lui faire confiance. Depuis la Pluie Salée, il aimerait pouvoir le consoler, le rassurer, mais le contact avec l’Enfant Roi est devenu trop difficile.

Le capitaine Hook ne l’effraie pas à proprement parler, mais il s’en méfie. En fait, Pastel n’a jamais eu l’occasion de voir cet homme en vrai. Il paraît que le capitaine est à la fois intimidant et charismatique, mais au fond, Pastel n’en sait rien. Il adore écouter les histoires de ceux qui l’ont rencontré, à tel point qu’il s’est mis à espérer croiser son chemin lui aussi, mais est-ce vraiment sage ?


Développe ta chronologie en dates ou en intrigue :

Date d'arrivée
Pastel quitte le monde Ordinaire en 1992.

Intrigue 4 : La Canicule Enflammée
Pastel arrive vers la fin de la canicule. Encore nouveau, il ne comprend pas tous les fondements de la problématique et lorsque l'ultime phase débute, il se contente de suivre sans poser de question. Il est attribué au groupe chargé de la visite des Nuajolis, mais il reste en retrait (il se découvre un terrible mal des transports, en particulier des hippogriffes). Cet événement lui inflige des séquelles certes moins violentes que pour d'autres, mais marquantes tout de même.

Intrigue 5 : La Pluie Salée
À partir du Grand Déluge, ne sachant pas nager, Pastel faillit se noyer après avoir glissé sur une branche humide de l'Arbre. Il est sauvé de justesse, mais contracte la grippe. Très affaibli par la maladie, il est incapable de participer aux missions et autres sauvetages de l'Île.

Par conséquent, il se sent inutile, n'ayant déjà pas su apporter une grande aide lors de la Canicule. Son manque de contribution l'angoisse. Une fois remis de la grippe, il se donne tant de peine pour bien faire que cela en devient parfois maladif. Il devient de plus en plus anxieux, appauvrissant la qualité de son travail et de son état de santé.





Le Bout d'aventure

L’heure a sonné. De son chant subjectivement mélodieux, elle annonce la liberté - ou plutôt la fin des cours. Le silence qui suit ne dure qu’une fraction de secondes, puis un déferlement d’âmes fatiguées danse sur un rythme anarchique et impatient, jusqu’à l’évidement complet de la salle, puante de sueur.

Il range ses affaires aussi lentement que possible. Quand les voix de ses camarades sont assez éloignées, il cale enfin sa trousse. La prof ne bouge pas de son bureau, la tête baissée au-dessus d’une paperasse qui semble éternelle, comme d’habitude. Dans les couloirs, les voix ne sont plus que des échos lointains écrasés par le silence. C’est le moment qu’il attend.

Il agrippe son sac et rejoint la porte, quand la prof l’interpelle d’un nom dont il ne se souvient plus. Son cœur bondit ; va-t-elle lui faire un reproche ? a-t-il oublié de rendre un devoir ? Il hésite à feindre l’inattention et continuer son chemin, mais il n’a pas assez d’audace pour cela. Trop poli. Il se fige dans le cadre de la porte et ne se retourne qu’à demi. C’est la première fois que Madame... comment déjà ? Son nom à elle aussi, il l’a oublié. En tout cas, c’est la première fois qu’elle lui parle en dehors du cadre scolaire.

- Tu as cinq minutes ?

Évidemment qu’il les a. Il les a tous les jours, mais il les garde pour éviter les autres élèves à la sortie, pas pour discuter en privé avec des enseignants. Ses mains deviennent moites ; soit le chauffage est à fond, soit ça vient de lui. Il hoche la tête, aucun son ne sort de sa gorge.

- J’ai remarqué que tu prenais toujours beaucoup de temps pour quitter la classe, explique-t-elle calmement. Elle a quitté des yeux sa paperasse pour le fixer lui. Je me demandais... si tout allait bien. Tu as des problèmes à l’école ? ou à la maison ?      

Ses joues brûlent ; la chaleur monte jusqu’aux tempes. Il voudrait que cette discussion s’arrête.

- Non.

Le feu atteint ses yeux. Il la fuit du regard, lui tourne toujours plus le dos dans l’espoir qu’elle ne s’aperçoive de rien. Il aimerait partir en courant. Il sait que les prochaines phrases seront gênées par sa gorge nouée.

- Tu es sûr ? Elle a un regard insistant. Elle se doute de quelque chose.

Il n’a que quelques secondes avant que le silence ne devienne trop long. En fait, quatre secondes, d’après une étude. Il s’en donne deux pour inspirer, expirer et calmer la rougeur de ses yeux. C’est déjà trop.

- Oui, répond-il en haussant les épaules. Il parle doucement, dans l’espoir qu’elle n’entende pas de tremblement.

- Bon. Alors à demain.

Elle a sûrement compris, mais parce qu’il ne coopère pas, elle n’ira pas plus loin. Pour lui, c’était sa chance d’en parler à quelqu’un. Peut-être sa seule chance avant longtemps.

Il sourit, puis quitte la salle précipitamment. Dans les couloirs, il marche vite. Il a chaud. Son cœur lui fait mal, il a un pieu planté dans la gorge. Il s’essuie les joues d’un revers de manche. Pour une fois qu’un adulte lui tend une perche, il ne la prend pas. Il a trop peur des conséquences, parce qu’il ne les connaît pas. Encore pire, il ne veut pas fondre en larme devant quelqu’un. Évidemment, c’est stupide. Sa situation ne s’arrangera jamais. Il n’a pas le courage d’en parler. Il est trop lâche.

Dehors, une silhouette attend. Peut-être plus d’une, mais il ne voit pas bien de là. Il s’arrête net. Il devrait se terrer dans les toilettes encore un moment. Il dira à ses parents que le bus a eu du retard.    




L'Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Coco ou Alfred
Et un âge ? 22
C'est quoi ton Avatar  ? Cola de fresh_bobatae
Comment t'as découvert l'île ? J'y suis déjà !
Tu la trouves comment ? Toujours aussi cool
Dis, tu crois bien aux fées ? Ui



Dernière édition par Pastel le Dim 27 Oct 2019 - 20:13, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Absinthe
Absinthe

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 77
✘ SURNOM : La Fée Verte
✘ AGE DU PERSO : Adulte

✘ LIENS : Une illusion dans un verre de méthanol

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyVen 25 Oct 2019 - 21:46

La rebienvenue à toi ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ 304983004

Hâte de lire la suite de ta fiche u3u
Et je pense qu'il sera très bien chez les Raccommodeurs du coup u3u Pit n'a que des sourires à rendre ou donner huhuhuhu 8D

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ 4198890058
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptySam 26 Oct 2019 - 11:33

Merci !  I love you

Ah bah si le chef des raccommodeurs approuve, cé parfé.
Revenir en haut Aller en bas
Angelor Mist
Angelor Mist

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'Effrayé
✘ AGE DU PERSO : Anywhere between 21 and 25

✘ LIENS : Our feet are planted in the real world, but we dance with angels and ghosts.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptySam 26 Oct 2019 - 17:43

Quelles révérences si semblables à des vagues qui-immuables-viennent s'écraser contre les rochers et glisser sur le sable. Tout cela est fort agréable à lire, et j'ai hâte de voir le bout d'aventure ! Un racco de plus, c'est super~ ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ 3864948088






ANGELOR MIST


If you battle monsters, you don't always become a monster. But you aren't entirely human anymore, either. FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptySam 26 Oct 2019 - 19:55

Mooow merci beaucoup ! C'est très gentil <3

Eh ouais, un racco en plus ! Paraît que y a en déjà trop, mais je le voyais vraiment pas ailleurs héhé
Revenir en haut Aller en bas
Reaper
Reaper

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 198
✘ SURNOM : la Fêlée.
✘ AGE DU PERSO : Seize ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Totalement.
✘ LIENS : She won't bring back the dead but will eventually make you meet them.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyDim 27 Oct 2019 - 12:00

Moooh il est trop beau ♥♥

Rebienvenue à toi, j'espère qu'on pourra se faire quelque chose !






fancy as el muerte
Sorry, i was dead: what did i miss?
♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyDim 27 Oct 2019 - 13:19

Merciiii <3

Owi, avec plaisir qu'on se fera quelque chose ! Je suis très curieuse de voir ce qu'une relation Reaper-Pastel peut donner.
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1111
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyMar 29 Oct 2019 - 21:36

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Tout est dit dans le gif. Take my love. Let me protect you.

Ce message de validation est court, mais c'est parce que y a plus de place, mon amour prend tout le reste. Trop de feels dans tes mots, trop de vie qui prend corps, mon kokoro ne s'en remet pas.

Vas, Pastel. Puissse-tu rencontrer des gens qui te soutiendront.


_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure !  Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. Tu peux aussi participer au RP d'introduction spécialement conçu pour les nouveaux arrivants et qui permet d'immerger facilement ton personnage dans l'univers : Le Bannissement. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ?  Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.








J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyMer 30 Oct 2019 - 18:11

Ce gif est juste génial, je l'aime ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ 3582817743

Merci beaucoup !
Je m'en vais de ce pas conquérir des cœurs mdr
Revenir en haut Aller en bas
Smoke
Smoke

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 474
✘ SURNOM : Le Rieur
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : The smoke fills my lungs with the need to laugh.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyDim 24 Nov 2019 - 16:29

Roh baby ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ 237462587
Pastel est trop chou et mérite d'être protégé, voilà.
(Re)Bienvenue en retard ♥






Merci Kane ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ EmptyLun 25 Nov 2019 - 13:51

Oh bah c'est gentil, je m'y attendais pas !
Merci beaucoup <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty
MessageSujet: Re: ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆   ⋆ Le feu nacré verse le silence dans des racines désorientées ⋆ Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 20200728 - 12h01 - La Locale (extrait)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-