Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ancienne Perdue
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyJeu 8 Oct 2015 - 23:43

Il était une fois,
une petite bergère qui avait froid,
parce qu'elle avait oublié  de prendre un pull dans son baluchon....


[FLASHBACK]Fil de Laine Tumblr_lfcnospGHi1qfa84uo1_r1_500




Il faisait noir maintenant, chaque enfant avait regagné son lit après un bisous tout doux de sa Maman, grande ou petite, et quelques contes. Recroquevillée sur elle même, le menton dans les genoux, Plum observait le ciel dans un silence recueilli.
Peter Pan était heureux, ça se sentait, le ciel clair et dégagé laissait voir une voute céleste resplendissante. Un tissu bleu sombre piqué de trous sur la lumière d'une lampe imaginaire. Les Bassins reflétait des morceaux de la nuit sur le miroir de l'eau et offrait son propre lot d'étoiles avec quelques lucioles batifolant sur les berges. A cette heure, il n'y avait plus de baignades, peut-être une sentinelle ou deux en ronde, discrète. Plum pouvait être seule avec elle même, la Lune comme seule témoin. La Dame, entourée de son duvet moelleux de lumières mouchetées, s'étalait, ronde et vaporeuse dans son lit, ensuquée de sommeil. Pour peu qu'on plisse les yeux, on pouvait la voir bailler, à moins que ce ne soit un de ses gros cratères grotesque. Une pustule grattée trop fort ? Une plaie suppurant des paillettes ?

Plum eut un petit gloussement qu'elle enfouit dans ses bras.

Elle fut brutalement ramenée à la réalité en constatant la grêle sur sa peau. Une poule mouillée qu'elle était, toute grasse et lardée. Elle était toute égratignée et bleuie. Tout son corps était souffrance. Mais il fallait se taire sur ces choses là. Il aurait été indécent de s'en ouvrir à quiconque. Elle avait tout à prouver, rien à réclamer. Pour toujours. Elle était pas une "Jolie" qui pouvait faire de la pleurniche ou du mystère pour soulager ses peines. Elle était pas une "Forte-en-bouche" pour exiger du soutien ou de la respecterie. Elle était pas grand chose, Plum, il fallait faire avec ses petits moyens. Et elle faisait, muette comme une carpe.
Être une chasseuse c'était beaucoup de travail, beaucoup de boue et beaucoup de bobos. Mais le Chef était content. C'était ça le plus important. Elle le savait quand il lui balançait à l'emporte pièce un nouveau nom d'oiseau. C'était sa petite manière à lui, de lui dire qu'il appréciait le boulot.
Elle passa ses doigtes potelés sur le sommet de son crâne.
Au lieu d'une main ébouriffant tendrement ses cheveux elle avait un nouveau sobriquet. Les gens aiment comme ils peuvent. C’est pas leur faute si il savent pas très bien comment qui faut bien dire.  C’est dur de dire. Elle même, c'était pas bien glorieux. Dans sa tête ça sonnait toujours mieux.

Là, elle avait froid, par exemple. Et pourtant, elle avait pas osé demandé à Maxence pour un truc chaud, un pull, un morceau de veste ou une fourrure. Fallait voir les raccommodeurs et Monsieur Pit pour ça. Monsieur Pit il foutait les jetons avec ses manière douces de crème onctueuse. Pour qu'elle soit onctueuse, faut toujours la fouetter la crème. C’est un fait. Et elle voulait pas du tout être de ce dessert là.

Un craquement de branche lui fit lever la tête.

Ses réflexions roulèrent sur le sol pour rester en plan. Elle se mit lentement debout, aux aguets. Elle chercha les pierres affutées dont elle se servait pour chasser dans le fond de ses poches. Elle les effleura de la pulpe des doigts.  Elle était armée. Au cas où que ce soit hostile, le machin dans le fourré. Le Chef lui avait bien dit, que tout, de toute façon, était hostile en dehors de son lit.

Et dans le manuel du petit sauvage, elle apprenait bien ses leçons.


Dernière édition par Plum le Lun 19 Oct 2015 - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptySam 10 Oct 2015 - 18:20

L'heure du coucher, c'était le moment sacré des histoires, des bisous et des câlins avant de dormir. C'était une bonne façon d'oublier les bobos de la journée, de laisser les aventures de côté avant de rêver. Pour Sharpy, c'était le moment où tous les Armuriers se précipitaient dans la cabane d'Agathe ; il en profitait pour mettre de l'ordre dans la Forge, ranger les ouvrages abandonnés, remettre les armes sur le râtelier, comptant au passage les innombrables épées de Dude pour vérifier qu'il n'en manquait pas une. Mais non, elles étaient toutes là, ça voulait dire que même le "chevalier" était rentré. Tous les enfants de la cabane étaient près à dormir. C'était toujours très calme, l'heure du coucher. Sharpy aimait bien en profiter. Comme il n'allait pas aux histoires d'Agathe, il s'éclipsait souvent des cabanes le temps que les Mères fassent leur œuvre, jusqu'à ce que lui aussi, il doive aller se coucher. Il dormait la plupart du temps dans la maison souterraine, mais il n'était pas pressé. Il pouvait profiter de ce répit pour aller au Bassin laver ses chaussettes, par exemple. C'est très important, l'hygiène vestimentaire personnelle. Ça évite de demander aux Mères de laver vos habits.

Il fit le tour du bassin par derrière, peut-être pour gagner un peu de temps avant de passer aux choses pas très drôles qui devaient incomber aux Mères – si seulement Sharpy ne mettait pas un point d'honneur à ne rien avoir à faire avec elles... – et déboula un peu bruyamment près du plan d'eau. Le ciel était dégagé, les étoiles se détachaient nettement sur la voûte céleste. Et surtout, la lune éclairait particulièrement bien les lieux, aussi Sharpy remarqua-t-il immédiatement qu'il y avait déjà quelqu'un. La silhouette avait l'air aux aguets.

"Ce n'est que moi", dit-il pour la rassurer. Il leva les mains par réflexe, pour montrer qu'il n'était pas armé, et jeta un coup d’œil derrière lui en souriant un peu nerveusement. "Enfin, je crois."

Mais les alentours du Bassin étaient très calmes. Sharpy s'étonnait même d'y trouver quelqu'un d'autre que lui. Il s'approcha et mit quelques instants avant de reconnaître la fille. C'était... Plum, elle était chez les Chasseurs maintenant. Sharpy s'en souvenait très bien mais il avait du mal à retenir son visage. Elle était très discrète. Il ne la voyait pas beaucoup.

"Salut Plum", dit-il, un peu honteux de s'être rappelé son prénom sur le moment seulement. "Euh... qu'est-ce que tu fais là ? Désolé si je t'ai dérangé", ajouta-t-il après coup.

Il ne savait pas trop si elle avait l'habitude de venir ici. Lui ne lavait pas souvent ses chaussettes, euh, ne venait pas souvent près du Bassin la nuit. Peut-être qu'elle avait l'habitude de s'isoler tous les soirs et qu'il avait perturbé sa quiétude. Sharpy n'était pas très discret, comme type. Il aurait fait un très mauvais Éclaireur, Stealth lui avait déjà dit. Quant à sa brève expérience chez les Chasseurs, n'en parlons même pas.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyDim 18 Oct 2015 - 16:57


La silhouette se découpait dans la nuit, masculine. C'était un Grand, ça c'était sur. Un des plus âgés, un des plus costauds. Il faudrait serrer les dents, attendre dans la petite pièce au fond de sa tête, que les vilaines choses passent et trépassent. Elle s'y prépara mentalement, gymnastique usuelle d'auto-défense.

-Ce n'est que moi, enfin, je crois.
- Tu sais pas ?


C'était sorti tout seul, sans la moindre réflexion, sans le moindre filtre. Elle mit ses mains devant la bouche et se dandina un peu plus dans ses bottes roses à pâquerette blanches. Si c'était Mr. Pit, elle serait mangée toute crue, pour sur ! Elle se prit à trembler.
Et quand Mr. Sharpy se dégagea sous la clarté lunaire, Plum sentit ses muscles se détendre un peu. Un chef c'était pas un garçon tout comme les autres. et surtout, c'était pas Mr.Pit.

-Salut Plum !

Malgré la nuit, malgré le froid, elle se sentit rougeoyer comme un feu-follet. L'étincelle partit du tréfonds de sa poitrine jusqu’à la pointe de ses cheveux. C'était la première fois qu'on l’appelait par son prénom, sans ajouter un rire, ou un sobriquet, ou une quelconque méchanceté.

-Euh... qu'est-ce que tu fais là ? Désolé si je t'ai dérangé.

En plus il était poli. Bien élevé. Gentil ?
Non, on était pas gentil, ici. Ça se pouvait pas. Il fallait être fort, et déterminé, et cruel, et sans coeur, et gai.
Mais gentil, jamais.

- M.. m.. Mr. Sharpy, bégaya-t-elle comme une tomate ronde et rouge. Juteuse peut-être. Je... hé ben... je....

Silence mortifié. Elle empoigna ses cheveux comme s'il s'agissait de pans de rideau, prêts à être rabattu à tout moment sur son visage pour une entracte salutaire.

- Et v...vous ? couina-t-elle sur un ton si peu assuré, qu'elle baissa les yeux... Et lorgna sur les chaussettes pendouillant dans la main de l'armurier.

Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyLun 19 Oct 2015 - 2:19

Sharpy tendit l’oreille, pas sûr d’avoir entendu Plum. Une pensée bizarre le traversa : avait-il déjà entendu le son de sa voix auparavant ? Il essaya de réfléchir à toute vitesse, de se souvenir, lorsqu’on l’avait confiée à son groupe pour essayer de l’intégrer. Mais la mémoire semblait avoir effacé l’information qui l'intéressait. Il ne se souvenait que de son échec à elle, et de lui, son manque de délicatesse, et- est-ce qu’elle venait de l’appeler monsieur ? Sharpy haussa les sourcils mais n’osa pas lui faire remarquer que c’était un peu trop euh… sérieux ? Limite protocolaire. Il avait l’impression que s’il lui disait qu’elle pouvait parler, le regarder dans les yeux et qu’il n’allait pas la bouffer, elle se découperait elle-même en petits morceaux pour les poser sur un plateau.

Ça le mettait mal à l’aise.

Plum tira sur ses cheveux et demanda d’une petite voix, que Sharpy entendit bien cette fois parce qu’il tendait l’oreille :

"Et v... vous ?"
"Euh..." fit Sharpy, soudain incapable de se montrer plus éloquent.

À croire que le bafouillement de Plum était contagieux. Il grimaça en se rappelant que certains racontaient ce genre de trucs sur elle. Qu’elle était contagieuse. Il chassa le souvenir et leva ses chaussettes pour les lui montrer. Pas trop près, hein. Pour l’odeur... et parce que Plum avait l’air de vouloir partir en courant. Il ne voulait pas qu’elle se sente agressée. Après Fang allait lui demander ce qu’il avait fait à sa recrue pour la traumatiser et il saurait pas lui expliquer.

"Ben tu vois, je viens laver mes chaussettes parce que... parce que j’aime bien le faire moi-même. Voilà."

Wouhou, super explication ! Heureusement qu’elle n’avait pas demandé plus de détails ! En fait, elle n’en avait demandé aucuns. Mais Sharpy essayait de remplir le blanc, là. Ce silence pesant qui s’installait et menaçait de l’étouffer comme une couverture trop lourde. Il haussa les épaules, comme s’il essayait de se dégager.

Il ne savait pas pourquoi Plum le mettait mal à l’aise.

C’était pas une question de physique ou de réputation ; il n’était pas du genre à s’arrêter sur ce genre de détails et il n’avait pas le temps d’écouter tous les ragots qu’on racontait sur tout le monde au Grand Arbre. Sérieusement. Trop de monde. Trop de ragots. Il ne savait pas grand-chose de Plum, à part qu’on l’appelait le Pudding – il voyait pourquoi mais c’était pas très flatteur – qu’elle avait raté dans tous les groupes sauf les Chasseurs – faudrait que Fang lui apprenne sa magie un jour, lui aussi il voulait transformer les pas doués en Armuriers géniaux – et- et il avait eu une pensée pas très sympa pour Plum, là. C’était honteux mais c’était, globalement, le genre de choses qu’il entendait sur elle. Dans son dos principalement, peut-être parce qu’il ne connaissait pas ceux qui la brutalisaient – était-il seulement au courant ? – ou parce qu’on ne voulait pas en parler devant lui car il traînait trop avec des Chasseurs dans son temps libre. Mais globalement, ouais. Tout le monde semblait s’accorder pour dire des choses du genre « Plum est pas douée », la plupart du temps sans même s’en rendre compte. Peut-être parce qu’elle ne disait rien. On ne la voyait pas et on savait tous qu’il était plus facile de casser du sucre dans le dos des absents.

Si ça se trouvait, elle était là en fait.

Sharpy grimaça, avant de réaliser qu’il avait fait ça devant Plum et qu’elle pouvait le prendre pour elle – ça plus le gros silence qui s’était installé et qui le mettait encore plus mal à l’aise.

"Comment ça se passe avec les Chasseurs ?"

La question sans préambule ni rien. Juste pour tuer le silence. Qui l’aurait achevé le premier s’il l’avait laissé faire. Sharpy s’en voulut. Il était plus bavard, d’habitude. Plus sympa. Il n’avait jamais de mal à engager la conversation avec quelqu’un, en général, il trouvait toujours quelque chose à dire, des points communs sur lesquels rebondir. Mais Plum, elle était… Eh bien, elle était trop différente de lui. Et c’était pas question de physique ou de réputation.

Sharpy ne comprenait pas. Mais un garçon comme lui, qui semblait naturellement à l’aise avec une épée, qui n’avait aucun problème à se faire apprécier et qui avait toujours réussi ce qu’il entreprenait à force de travailler... que pouvait-il comprendre, en réalité ?








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyLun 19 Oct 2015 - 10:29


Plum loucha sur les chaussettes sales à travers ses carreaux immenses de lunettes. Elle battit des cils.

- Mais... C'est votre Maman qui doit faire...

L'idée qu'un chef fasse sa propre lessive semblait beaucoup la perturber. Tout cela allait à l'encontre de l'ordre établi. C'était pas correct, quoi... Un drôle de silence s'installa entre eux qui lui donna d'avantage la sensation d'avoir froid. Elle renifla discrètement, sentant le nez lui picoter.

Mr. Sharpy était un beau garçon.
Le regarder de trop près lui donnait un peu le vertige, même de nuit. Elle se souvenait confusément de son passage sur son territoire. C'était un des derniers groupes qu'elle avait fréquenté avant d'être exilée chez les chasseurs. Elle avait une image distincte de Mr. Sharpy, baigné par les vapeurs de la forge, s'essuyant le front sous l'effort, mais le regard brillant et le sourire vainqueur. Il irradiait presque autant que le métal en fusion sur son établi. Tout le monde voulait être son ami. D'ailleurs c'était le seul ami du Chat, son Chef à elle. Et puis, l'étuve de l'armurerie donnait le rouge aux joues de n'importe quelles Jolies. De n'importe quelles filles, en vrai.
Elle aussi c'était une fille, même si tout le monde avait tendance à ne la regarder que comme un petit tas de chair encombrant. Elle aussi avait rougi en regardant Mr. Sharpy.
Elle assistait, du reste, aux combats et aux entrainements dans l'Arène, autant qu'elle le pouvait, quand son travail était terminé ou qu'un duel animait toute la communauté. Elle se perchait sur les gradins les plus aux sommets et admirait les Forts. Ceux qui  avaient l'étoffe de chevaliers dignes d'être consignée dans un livre de contes. Elle observait à la dérobée, elle entendait les discussions et les rires. De loin. Comme derrière une vitre. Invisible à jamais.

Plum pensa que Mr. Sharpy serait encore plus beau en armure rutilante qu'avec des chaussettes sales.

-Comment ça se passe avec les Chasseurs ?

Nouvelle étincelle dans la poitrine.

-B.. Bien.

Encore ce silence pesant.
Elle aurait voulu se donner des coups de pieds. On faisait l'effort de s'intéresser à elle et elle était incapable de répondre quoi que ce soit d'intelligent. C'était vraiment pas poli.

- J.. Je crois que mon travail est satisfaisant. Mon chef dit que je suis un gros lévrier qui court sans discuter quand on lui demande, la bave en moins. M.. Me suis dit que c'était bien.

Et après une hésitation. Elle frissonna malgré elle.

- Même si je sais pas, c'est quoi un lévri......ATCHOUM !

Sa petite honte fut brutalement coupée par un éternuement sonore. Interdite, elle leva un regard vers l'armurier. Elle aurait voulu disparaitre dans un terrier et rabattit son rideau de cheveux sur elle.

- P.. Pardon...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyLun 19 Oct 2015 - 20:53

HJ:
 

"Mais... C'est votre Maman qui doit faire..."

Sharpy avait tiqué au mot "maman" mais heureusement, Plum n'avait pas fini sa phrase. Il pouvait faire semblant de n'avoir rien entendu et ignorer la remarque. Il n'allait pas lui expliquer pourquoi ce n'était pas Agathe qui lavait ses chaussettes. Agathe avait déjà bien du boulot avec les autres Armuriers, alors même s'il l'aimait bien en comparaison des autres Mères, ça lui donnait une raison suffisante pour ne pas lui confier ce genre de tâches. Et des raisons, il en avait des tas d'autres.

Mais s'il ne parlait pas de lui et qu'il ne rebondissait pas sur les rares paroles de Plum, il allait avoir du mal à soutenir une conversation de plus de deux secondes. Sharpy pensait que mentionner les Chasseurs animerait un peu la petite, mais il n'eut qu'un "bien" pour toute réponse. Booooon il allait peut-être y aller, lui. Parce que soit elle était très très timide, soit il avait débarqué à un moment où elle voulait être seule, et c'était sa façon de lui dire : tire-toi. Alors qu'il n'y croyait plus, elle ajouta :

"J.. Je crois que mon travail est satisfaisant. Mon chef dit que je suis un gros lévrier qui court sans discuter quand on lui demande, la bave en moins. M.. Me suis dit que c'était bien."

Un lévrier ? C'est pas un chien ça ? En d'autres circonstances Sharpy se serait indigné, aurait crié à la maltraitance et peut-être même qu'il serait allé jusqu'à dire deux mots à ce chef qui traitait ses recrues comme des chiens. Littéralement. Sauf que c'était Fang.

Dans sa bouche, c'était probablement un compliment.

Sharpy réfréna un sourire. Elle l'avait déjà bien cerné si elle acceptait ces mots comme une remarque positive. Et pas comme une insulte, ce qu'une personne un minimum censée aurait fait. C'était un peu triste... mais Fang était comme ça et dans le fond, Sharpy était content. Soulagé, même. Si le Chat n'avait pas essayé de se débarrasser du Pudding, c'était qu'il la trouvait utile et qu'elle avait donc sa place parmi les Chasseurs. Il y avait certes mieux que d'avoir Fang comme supérieur, mais au moins tant qu'elle restait utile au sein du groupe il ne la laisserait pas tomber. Probablement. Sharpy avait beau être son ami, il ne s'expliquait pas tous les agissements de son sympathique homologue.

Un éternuement bruyant l'arracha à sa réflexion et il sursauta devant la violence du truc, surpris qu'un bruit aussi énorme puisse sortir d'une personne aussi discrète et petite. Pendant un instant, il eut le même regard que Plum : interdit. À croire qu'une bombe venait d'exploser. Plum se cacha avec ses cheveux – Sharpy espéra que ce n'étaient pas les Chasseurs qui lui avaient appris cette technique de dissimulation – et marmonna quelque chose qu'il n'entendit même pas. Mais il devina aisément.

"Non mais... c'est bon. C'était juste..."

Il lâcha un rire, d'abord nerveux puis franchement amusé devant le ridicule de la situation.

"La vache, tu m'as surpris. T'as un sacré coffre en fait !"

S'entendre rire le rassura et il garda un sourire aux lèvres, moins nerveux à présent. Les silences, c'était pas son truc. Les rires, un peu plus.

"T'as froid ?"

Ça ou elle était allergique à quelque chose. L'expression amusée s'effaça quand il réalisa que Plum était peut-être en train de geler sur place, alors qu'il était là à se marrer comme un débile. Avec quelqu'un d'autre ça n'aurait pas été gênant, mais il connaissait mal Plum et vu comment son expérience avec les Armuriers s'était passée, il n'avait pas envie d'être plus méchant avec elle. Il regarda bêtement autour d'eux, comme si quelqu'un de plus doué socialement allait sortir des buissons et lui expliquer la marche à suivre. Vraiment, il ne savait pas comment s'y prendre avec quelqu'un d'aussi différent de lui.

Elle était là avant lui alors il n'allait pas lui conseiller de se mettre au chaud, non ? Comment pouvait-il proposer ça ? Sharpy réfléchit à une façon délicate de lui dire qu'elle devrait peut-être rentrer, mais c'était toujours très maladroit dans sa tête. Il tenta un :

"T'as rien pour te couvrir ?"

Mais c'était bête, parce que bien sûr qu'elle n'avait rien pour se couvrir. Il avait des yeux, là. Il faillit se frapper le visage de la paume de la main, parce que la réponse était évidente. Il enleva sa veste. Sans lui demander avant, parce qu'il avait beau ne pas la connaître, il sentait qu'elle serait du genre à refuser s'il lui laissait une seule chance de se défiler :

"Tiens, t'as qu'à prendre ça. Je vais pas faire long de toute manière." Il désigna ses chaussettes. Il avait l'habitude de laver tout ça rapidement, histoire qu'on le surprenne pas trop souvent sur le fait. Pas qu'il ait honte de s'occuper lui-même de ses vêtements, hein ! Mais il n'aimait pas les explications qui en découlaient. "T'auras qu'à me la rendre plus tard."








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyMar 20 Oct 2015 - 8:57


Il y avait des gens, comme ça, quand ils riaient, ils allumaient la voute étoilée de milles soleils. C’est ce genre de pouvoir qui gagnait immédiatement les cœurs et donnait de l'entrain. Un rire de héros, en somme.
Mr. Sharpy était de ceux là. Son hilarité sonnait plus naturelle que les éclats de leur roi, remarqua Plum. Elle en fut conquise comme mille autres avant elle et sans doute autant après. Il n'y avait guère que Miss Grudge pour ne pas l’apprécier, ce rire. Mais là était un autre sujet.

Plum esquissa un sourire timide, tout d'abord, puis exprima un petit gloussement discret qui pouvait s'apparenter à un début de rigolade. Autant dire que l'Armurier venait d'accomplir un exploit et qu'il convenait de consigner ce haut-fait. Mais Mr. Sharpy était déjà ailleurs.

- T'as froid ?
- U.. ui,
couina-t-elle presque inaudible, en regarda les motifs de ses bottes qui poussaient indéniablement à l'introspection.
- T'as rien pour te couvrir ?

Elle secoua la tête vivement, faisant voler ses cheveux noirs filandreux.

-Tiens, t'as qu'à prendre ça. Je vais pas faire long de toute manière. T'auras qu'à me la rendre plus tard.

La lourde veste de cuir, trop grande pour elle, atterrit sur ses épaules. Elle sentait l'odeur de son propriétaire : sueur de garçon, fer chauffé à blanc, cuir tanné et craquelé par l'usure, poussière sableuse... Un parfum de "vrai". Une cape de Chevalier. Le Chef lui imposa de la porter sans qu'elle n'eut le temps de proférer autre chose qu'un hoquet de surprise. Alors, avec une reconnaissance proche de la vénération, elle glissa ses mains potelées à l’intérieur, et s'emmitoufla dans cette peau de prince. La chaleur la réconforta. Moins celle du manteau, que l'humanité du laveur de chaussettes.

- Vous êtes vachement gentil... murmura-t-elle.

Elle rajusta ses lunettes sur ses joues rebondies, rosies par la présence de la veste comme de Sharpy.

-V.. Vous allez pas avoir froid, vous ?

Elle le regarda se concentrer sur sa lessive et vint s'accroupir près de lui. Comme ça , drapé dans sa veste, on avait l'impression d'une petite boule sans jambe, juste surplombée d'une tête. Un silence, habité seulement par les frottements du tissus moite, les submergea tous deux.
Et à sa propre surprise, c'est elle qui le brisa.

- Je viens souvent ici, la nuit. Parce que les lucioles sur le bassin, ça fait comme si les étoiles du ciel prenaient un bain. Ça me rappelle que l'Île est jolie, aussi, parfois. Ça me donne du courage...


Elle tourna timidement la tête vers Sharpy.

- J'ai essayé d'en attraper une pour mettre dans mes trésors... Mais quand on enferme une luciole dans une boite, elle brille plus. Tout doucement, elle arrête d'avoir envie de luire...

Elle se tut. Elle n'avait jamais autant aligné de mots en une seule fois, surtout pour causer à quelqu'un.

- Mais vous... vous avez pas besoin de trésors vous êtes courageux, déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyMer 21 Oct 2015 - 15:42

HJ:
 

La remarque de Sharpy avait eu le mérite de faire sourire Plum – presque rire – mais l'Armurier, complètement ignorant de l'exploit qu'il venait d'accomplir, était juste content d'avoir brisé la glace. Ça le rassurait qu'ils ne soient plus plantés l'un en face de l'autre à chercher des mots. Il posa sa veste sur les épaules de la Chasseuse sans se soucier de son avis et se pencha au-dessus du bassin.

"Vous êtes vachement gentil..." murmura Plum dans son dos.

Sharpy lui jeta un regard interloqué. C'était bizarre qu'elle fasse la remarque, parce que bien sûr que Sharpy était gentil, tout le monde le savait. C'était probablement sa plus grande qualité. Et son plus grand défaut. Il haussa les épaules, ne sachant trop quoi répliquer. Il ne se doutait pas vraiment que Plum n'avait pas l'habitude de ce genre d'attention, il pensait juste que... ben... qu'elle ne le connaissait pas ? Il s'assit près du bassin et enleva ses chaussures, et les chaussettes qu'il portait à l'instant, le but étant quand même de laver les deux paires pour pouvoir jongler plus facilement quand l'une serait sale. Toute une technique. Des années d'entraînement. Il mit les pieds dans l'eau au moment où Plum lui demandait s'il n'allait pas avoir froid. Sharpy réprima le frisson glacé qui essayait de remonter le long de son dos.

"Non, t'inquiète." Froiiiiiid. "Je passe la journée à la Forge où je crève de chaud, alors ça va."

C'était même pas un mensonge, passé les quelques secondes d'adaptation il serait bien, les pieds dans l'eau. Même sans veste et en pleine nuit, la fraîcheur était bienvenue. Parfois il se demandait si son corps ne chauffait pas dix degrés au-dessus de la normale pour s'adapter à la chaleur qui l'agressait quotidiennement. Il trempa sa première paire de chaussettes dans l'eau, qui dégagèrent probablement une petite traînée marron, qu'on ne vit heureusement pas dans l'obscurité. Sharpy pouvait encore faire semblant d'être un type à peu près propre dans la vie.

"Je viens souvent ici, la nuit. Parce que les lucioles sur le bassin, ça fait comme si les étoiles du ciel prenaient un bain. Ça me rappelle que l'Île est jolie, aussi, parfois. Ça me donne du courage..."

Il avait vu Plum s'accroupir à côté mais, concentré sur sa lessive, ne s'attendait pas à ce qu'elle engage la discussion. Il marqua une pause pour fouiller les poches de son pantalon à la recherche d'un bout de savon et laissa son regard courir au fil de l'eau. Il n'aurait jamais fait la comparaison de lui-même, mais c'était vrai que les lucioles se reflétaient aussi bien que les étoiles dans le bassin.

"J'ai essayé d'en attraper une pour mettre dans mes trésors... Mais quand on enferme une luciole dans une boite, elle brille plus. Tout doucement, elle arrête d'avoir envie de luire", dit Plum.

Sharpy sourit.

"Tu penserais pas à attraper une étoile, non ? Les étoiles c'est comme les lucioles parce qu'elles sont pleines de gaz qui brûle tout le temps. Si tu les enfermais quelque part sans air, elles arrêteraient de briller elles aussi."

Merci pour le cours de science, Sharpy. Plus poétiquement, on pourrait dire que les étoiles étaient aussi difficiles à attraper. Mais il était pas très doué pour les choses poétiques, l'Armurier.

"De manière générale, les gens qui sont enfermés arrêtent de briller", tenta-t-il maladroitement. "Elles sont plus jolies à regarder comme ça."

Il fit un signe de la tête vers le bassin où les dizaines de lumières voletaient au raz de l'eau. En plissant les yeux, on pouvait presque se laisser bercer. Il comprenait qu'on veuille avoir sa petite luciole personnelle, cela dit. Plum avait tort, il n'était pas tout le temps courageux lui non plus. Il savait ce que c'était, d'avoir besoin d'aide pour briller.

"Je suis pas si courageux que ça. Pas tout le temps." Il lui semblait important de le dire. Pas qu'elle croit des choses fausses et s'imagine que c'était inné chez lui. Même si c'était sûrement plus facile pour lui que pour elle. Il pensa à son comportement avec les Mères et à toutes les fois où il s'était défilé quand on le forçait à parler de ce qu'il n'aimait pas. "Des fois je suis courageux, des fois moins. Et toi aussi."

Il se tourna vers Plum et sourit.

"Je sais que l'île est pas toujours... jolie. Mais si tu n'avais pas de courage, tu ne serais plus là depuis longtemps. Au lieu de ça tu es chez les Chasseurs maintenant, c'est pas donné à tout le monde. Moi, j'étais chez les Chasseurs au début, et j'ai changé de groupe !" ajouta-t-il sur un ton joyeux.

La petite luciole, elle était pas dehors, elle était à l'intérieur. Et Plum en avait déjà une qui brillait, même si c'était pas très fort.

Ça viendrait.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptySam 24 Oct 2015 - 13:09


HRP:
 

Plum écoutait les explications du Chef avec une attention totale. C'était une petite fille pleine de curiosité qui, contrairement à beaucoup de gamines de son âge, privilégiait l'écoute et l'analyse à toute forme de spontanéité.

-De manière générale, les gens qui sont enfermés arrêtent de briller. Elles sont plus jolies à regarder comme ça. Je suis pas si courageux que ça. Pas tout le temps.
- Ah bon ?
Ponctua-t-elle tout doucement. On brille que si on est joli et courageux, même si c'est pas tout le temps. Mais quand on est pas...?

Cette règle ne devait pas s'appliquer. Surement.

-Des fois je suis courageux, des fois moins. Et toi aussi.
- Moi aussi ?
fit-elle étonnée, en tournant vivement la tête vers l'armurier.

Sharpy avec le profil harmonieux et découpé des jeunes garçons qui promettent de faire des hommes solides, bien campés sur leurs deux jambes, la mâchoire carrée à force de rires. Des hommes parfaits pour être aimés et respectés. Un genre de chevalier ou d'aventurier, ou bien un explorateur. Un gars qui en jette et qui donne envie de le suivre. Mais ça on le saurait jamais. Sharpy s'était arrêté à la lisière du bois de la vie d'adulte. Il n'était qu'à quelque pas d'être happé par l'obscure sylve du Grandissement.
Grandir. Quelle terrible châtiment.
Plum frissonna même couverte du cuir du garçon. Elle tenta pourtant de puiser dans cette peau, un peu de sa tranquille assurance.

-Je sais que l'île est pas toujours... jolie. Mais si tu n'avais pas de courage, tu ne serais plus là depuis longtemps. Au lieu de ça tu es chez les Chasseurs maintenant, c'est pas donné à tout le monde. Moi, j'étais chez les Chasseurs au début, et j'ai changé de groupe !
- C'est vrai !?
Elle s'était écriée. Elle mit les mains sur sa bouche aussitôt, laissant fleurir les pivoines sur ses joues.

Comment ça se pouvait qu'un gars comme Sharpy, Un "Beau", Un "Chef" et un "Chevalier", il avait pas réussi quelque part ? Quand on avait du talent on réussissait n'importe quoi, normalement !

Normalement....

C'était quoi la Normalité ?
Était-elle "normale" elle ?
Les Chasseur c'était un peu la galerie des horreurs des Enfant Perdus : les "Moches", les "Qui-font-peur", les "Silencieux", les "Tous-cassés" à l'intérieur comme à l'extérieur. En y réfléchissant, il n'était pas si extraordinaire qu'elle s'y soit intégrée, la Miss Catastrophe.

- C'est parce que c'était pas votre place, Mr. Sharpy, dit-elle avec une certaine philosophie. Il y'a les lucioles qui sont comme les étoiles. Et puis y'a le noir tout autour. Faut les deux, je crois pour que tout soit bien comme il faut et que ce soit beau.

Elle eut un mince sourire sur sa face de hublots.

- Z'êtes une étoile. Moi chuis.... une noiraude.

Elle haussa les épaules, soudain apaisée par cette déclaration : Il y avait une place pour chaque chose. C'était réconfortant.
Alors qu'elle se berçait de cette découverte et du bruit de frottement des chaussettes humides entre les doigts de l'armurier, un drôle de clapotis troubla la quiétude du Bassin. Elle tendit l'oreille.

Oui c'était distinct.
Là...

Elle posa une main potelée sur le bras de Sharpy et mit son index sur sa bouche pour lui signifier d'affuter ses tympans par un silence.

L'entendait-il ce petit bruit ?
Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyLun 26 Oct 2015 - 13:48

HJ:
 

Plum était une enfant calme, ça se voyait, mais les quelques exclamations qu’elle laissait échapper surprenaient Sharpy et le faisait sourire. Il se demandait pourquoi elle avait l’air plus surprise que lui à chaque fois. Pour quelqu’un qui ne retenait pas ses rires, c’était difficile à comprendre.

"Ah ah ! Bien sûr, qu’est-ce que tu crois ? Je suis pas le seul tu sais, les changements de groupe sont moins rares qu’on le pense. J’aimais bien les Chasseurs, moins la chasse et le dépeçage. Mais j’aimais me servir de mon couteau quand même, alors je suis devenu Armurier."

Le raccourci était simpliste mais c’était un bon résumé. Sharpy sourit au souvenir, du moins celui qu’il avait gardé de son séjour chez les Chasseurs. Vague mais plein de bonnes impressions, d’émotions qui s’étaient gravées en lui pour lui laisser cet espèce de nostalgie teintée d’amitié qu’il éprouvait pour le groupe en général, et certains membres en particulier.

"C'est parce que c'était pas votre place, Mr. Sharpy. Il y'a les lucioles qui sont comme les étoiles. Et puis y'a le noir tout autour. Faut les deux, je crois pour que tout soit bien comme il faut et que ce soit beau."

Le sourire de Sharpy s’effaça alors qu’il comprenait les paroles de Plum. Les étoiles ne pouvaient-elles briller que par contraste avec le ciel noir ? L’équilibre du monde relevait-il de sa beauté ? Sharpy n’était pas d’avis que la recherche de la perfection soit une solution, bien qu’il ait toujours été du genre appliqué et perfectionniste dans sont travail d’Armurier ou sa façon de combattre. Il ne pensait pas atteindre un jour un état d’achèvement absolu dans un domaine ou l’autre, car alors, que lui resterait-il ? Le bonheur ne se résumait-il pas qu’à sa recherche ?

"Z'êtes une étoile. Moi chuis.... une noiraude."

Sharpy ouvrit la bouche pour répondre, même s’il ne savait pas ce qu’il allait dire. Il comprenait mieux, soudain, pourquoi Plum n’osait pas rire. Il reporta son attention sur les chaussettes qui attendaient d’être nettoyées et y frotta le savon en réfléchissant, tout de même, à quelque chose à dire. C’était triste de se dénigrer comme ça et il avait beau ne pas la connaître, il était persuadé qu’elle devait avoir tort, quelque part… Mais où ? C’était ça le piège, il ne la connaissait pas assez pour trouver les mots magiques qui sauraient la réconforter. Il était embêté, gêné de ne pas avoir de réponse, de la laisser dans cette conviction triste mais pourtant réaliste à son niveau. Il comprenait maintenant, il voyait tout à fait ce qu’elle voyait elle aussi. Quel gouffre il y avait entre eux.

"P..."

Elle posa sa main sur son bras et lui fit signe de se taire. Sharpy fronça les sourcils mais tendit l’oreille par réflexe. Il n’entendait rien. Il n’avait probablement pas l’ouïe de la Chasseuse. Son regard parcourut l’étendue sombre et il crut percevoir une ondulation sur l’eau. Il retira lentement ses pieds de l’eau et porta la main à sa ceinture, sur un des couteaux qu’il portait toujours. Ses yeux suivaient le mouvement de l’onde mais il n’y avait plus rien. Avait-il rêvé ? Il se tourna vers Plum et hocha la tête en signe de dénégation, mimant l’incompréhension. Qu’avait-elle entendu ?

"On devrait peut-être reculer", chuchota-t-il en se relevant lentement.

Dos au bassin, il jeta un coup d’oeil aux buissons qui les entouraient et aux arbres proches, essayant de deviner une menace qui ne venait pas. Quelque chose lui tapota l’épaule et il se retourna vers Plum, une question muette sur le visage.
Mais ce n’était pas Plum.

"Vous salissez encore le Bassin !" fit une toute petite voix agacée et agaçante, grinçante comme un crissement contre le verre.
"Oh !"

Sharpy sursauta, surpris. Il avait failli donner un coup dans la créature ailée qui s’était posée à quelques centimètres de son visage, avant de réaliser qu’il s’agissait d’une fée. Elle tourna deux-trois fois autour de lui en agitant furieusement les bras puis se posa sur le haut du crâne de Plum et pointa sur lui un doigt accusateur. Une fée des Eaux, jugea Sharpy. Il cacha promptement ses chaussettes dans son dos.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyLun 18 Jan 2016 - 15:24

HRP:
 

-On devrait peut-être reculer....

Plum hocha la tête, silencieuse. Instinctivement, elle avait adopté la position furtive du chasseur camouflé dans un fourré, dans l'expectative, celle qu'elle avait longuement étudiée en observant Mr. Fang. Mine de rien, elle retenait plutôt bien ce qu'on lui enseignait.

- Vous salissez encore le Bassin !

Là.
Virevoltante et minuscule, les poings sur sa taille menue et le regard courroucé, Était-ce bien ce qu'elle croyait ?

- Une luciole qui parle... s'exclama-t-elle émerveillée avant de se ressaisir et de corriger : Une fée !

Le visage du Pudding c'était éclairé comme un phare en pleine tempête. La "noiraude" pétillait littéralement de l'intérieure. Elle n'en avait jamais vu d'aussi près et voilà qu'elle avait élue domicile sur sa tête , sa tête à elle ! La gamine loucha dessus de manière comique tout en battant des cils derrière ses gros carreaux de lunettes.

- C'est une fée, Mr Sharpy ! répéta-t-elle sans une certaine excitation dans le timbre.

Un "Hihi !" inopiné franchit ses lèvres et elle mit les deux mains devant sa bouche en rougissant de plaisir et de honte mêlées.

-C'est une fée, murmura-t-elle en articulant chaque syllabe muette et en désignant la créature ailée sur le sommet de son crâne du bout de son index boudiné. Au cas où Mr.Sharpy n'avait toujours -sait-on jamais- compris.
C'était fou quand même ! Ce grand (et  vraiment très beau - Mais chut ! Elle n'oserait jamais l'avouer trop haut et trop fort de peur que les papillons dans son ventre ne la mangent ) Perdu était vraiment comme une étoile, mieux un soleil, il n'attirait que les bonnes choses à lui. Quelle chance elle avait eut de le croiser cette nuit ! Quelle chance inouïe !

Elle en vint presque à bénir les chaussettes sales de l'armurier.
Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyMar 1 Mar 2016 - 9:16

HJ:
 

Sharpy, nettement moins enchanté que Plum par l'apparition de la fée, essayait discrètement d'enfoncer ses chaussettes sales dans les poches arrières de son pantalon. Elles étaient encore mouillées et il grimaça. Ce n'était pas totalement de sa faute si l'eau était un peu sale ! Enfin. Il aurait pu venir plus souvent laver ses chaussettes pour polluer de façon moins flagrante, mais tout le Grand Arbre venait se débarbouiller ici, alors franchement... Puis c'était pas leur boulot, aux fées des Eaux, de garder l'eau pure et claire ?

Clairement, il avait de moins bons contacts avec elles qu'avec les fées du feu qui traînaient du côté de la Forge. Il s'éclaircit la gorge devant les affirmations répétées de la Chasseuse :

"Oui, héhé... c'est une fée... Bonsoir !"

Il salua, sourire crispé, et fit un pas en arrière sous le regard agacé de la petite créature volante. C'était le moment d'opérer ce que le grand combattant du Grand Arbre qualifiait de "retraite stratégique". La fée sautilla sur la tête de Plum :

"Où est-ce que tu vas ? Tu ne comptes pas partir comme ça ?"
"Euuuh", fit Sharpy, qui ne s'attendait pas à tant de perspicacité.

Il jeta un regard à Plum. Plum émerveillée par la créature comme si elle était une étoile descendue du ciel. Plum qui avait le regard d'un enfant qui fête Noël avant l'heure et qui pointait l'objet de son ébahissement comme si elle craignait que le nommer tout haut puisse le faire disparaître plus sûrement qu'un nom dans la Lande. C'était peut-être la fée qui scintillait mais il avait l'impression que son visage brillait dans le noir. Peut-être qu'il pouvait... Les encourager à faire connaissance et dévier la conversation ? C'était un peu fourbe. Et il devait avouer que l'expression de la Chasseuse était trop magique pour gâcher ça.

"Fais attention Plum, tu vas t'envoler", sourit l'Armurier, franchement amusé par l'idée.

Parce que la fée s'agitait si bien sur sa tête qu'elle allait finir par l'asperger de poussière de fée, et que la gamine avait l'air d'avoir assez de pensées heureuses pour s'envoler jusqu'au ciel. La fée sembla se calmer un peu en réalisant quelle admiration elle suscitait chez l'enfant. Elle cessa de s'agiter et, toujours posée sur les cheveux de la Chasseuse, lissa sa tenue et prit un air important. Sharpy devait se retenir de sourire.

"Je m'appelle Goutte, et je suis une des responsables du bassin, mon travail est très très important. Assurément vous avez entendu parler de moi."
"Oh, oui !" fit Sharpy avec l'air de celui qui ne sait pas mentir. "Hein Plum ? On a entendu parler d'elle ?"

Regard appuyé. Bon, elle était peut-être plus douée que lui pour baratiner.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyDim 20 Mar 2016 - 15:31



- Fais attention Plum, tu vas t'envoler
- Vrai ?!!!
Laisse échapper la gamine, les yeux étincelants.

Voler!
Voler comme au premier jour, dans l'immensité des nuages ! Voler, rire fort et se sentir invincible ! Être quelqu'un dans la main du roi des cieux !

La fée la ramena illico sur le plancher des vaches, solidement ancrée à la situation présente.

-Je m'appelle Goutte, et je suis une des responsables du bassin, mon travail est très très important. Assurément vous avez entendu parler de moi.
-N...
-Oh, oui ! Hein Plum ? On a entendu parler d'elle ?
-...Ui.


Elle couina dans l’aiguë comme un dérapage de bolide en plein virage. Freinage sec, embrayage, changement d’aiguillage ! Elle buta sur la chicane mentale en observant le chef des armuriers. Mr. Sharpy lui lançait des œillades lourdes de sous-entendus. Heureusement que Goutte était juchée sur le sommet son crâne, cela lui évitait le spectacle désastreux d'une Plum fronçant les sourcils, l'expression aussi ouverte qu'un livre pleine page.
Cocasse.

- A.. A... Absolument-tout-à-fait-oui-oui-oui !

Et que ça te pédalait dans la semoule.

- La ... euh.. Magni... Non ... Majestueuse Goutte du Bassin Pur, fit-elle en moulinant des bras sur un volant imaginaire -visiblement dépourvu de direction assistée. Celle qui permet de garder cette eau potable pour nous, les loyaux sujets de Peter Pan.

Elle ajouta précipitamment.

- Le plus grand alliés et amis des fées ! De toutes les fées, hein, Mr. Sharpy ? Pas vrai ? s'enquit-elle auprès de son partenaire de crime.

Le prince charmant s'était accroché au gras d'une bouée improvisée. A défaut d'être une princesse, Plum pouvait au moins tenter de flotter en eaux troubles...

Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyDim 21 Aoû 2016 - 16:00

HJ:
 

Voler ?

La petite fée s'était mis à battre des ailes très vite pour quitter son perchoir plumesque et leur tourner autour. Sa tirade mégalomane terminée, un petit air méfiant grandissait sur son visage et elle scrutait ceux des deux enfants perdus, tour à tour, une expression de moins en moins sympathique sur la frimousse. Sharpy, un peu crispé, fixait Plum, puis la fée, puis Plum et se retenait de se claquer le front devant leur don absolument absent pour le mensonge ou la comédie. Ça craignait un peu. Mais il n'avait pas peur d'une fée, ça non.

"Majestueuse Goutte du Bassin pur !" répéta-t-il instantanément après Plum, pour bien appuyer ses propos avec des hochements de têtes et des bras croisés qui disaient "exactement ce qu'elle a dit !" "Amis des fées, mmh mmh !" "Tout à fait ça !" "De toutes les fées !" approuva-t-il encore derrière Plum, manquant de répéter un "pas vrai monsieur Sharpy" tant il était passé en mode béni-oui-oui.

Il fronça les sourcils pour reprendre le cours de la conversation, ou plutôt de l'immense représentation clownesque qu'ils livraient à la Goutte, histoire de soutenir sa partenaire de crime.

"Ne faites pas cette tête-là, je vous jure que c'est vrai ! Tout comme elle a dit. C'est que..."

Il hésita. Regarda Plum. Goutte n'avait vraiment pas l'air convaincu et il sentait qu'il faudrait une pointe d'honnêteté, dans tout ce fourbis imaginaire, pour qu'elle y croit un peu. Un peu comme prouver à ses copains que les fées existent. Vachement difficile à attraper, les fées. Très rapides. Très discrètes.

"On n'a pas l'habitude de voir beaucoup de fées, par ici. À part la Tinkerbell, mais c'est la fée de Peter, elle ne joue pas avec nous. Pas vrai Plum ? C'est pour ça que... enfin, rencontrer une si grande fée, hein... vous pensez bien que ça rend nerveux, un peu ! Pas vrai Plum ?"

"Je suis flattée. Mais ça n'explique pas l'état du bassin."

Sharpy sentit ses épaules s'affaisser. Lui qui pensait que les fées avaient une toute petite mémoire et se laissaient facilement emporter par leurs émotions... Il fallait croire que la colère était la plus forte chez la fée.

"Ne vous énervez pas. On aime bien les fées ici, pas vrai Plum ?" Il lui semblait qu'il répétait vachement "pas vrai Plum" en ce moment. "J'ai un très bon ami fé. Il s'appelle Tison, c'est un fé des feux. Très puissant, avec ça. C'est lui qui alimente le feu de la Forge, alors vous imaginez, un peu ? J'ai entendu dire que c'était le fils de l'Esprit feu, mais bon les rumeurs..."

Il avait dit cela sur un ton qui se voulait détaché, parce qu'après tout il ne voulait pas la menacer, bien sûr, c'était pas comme s'il avait peur de se battre contre une fée – cette simple idée était ridicule – mais s'il pouvait la calmer un peu et éviter l'incident diplomatique, ce serait sympa.

L'expression de la fée s'adoucit un peu.

"J'aime bien les fées des feux aussi", dit-elle.
"Ah ?"

Sharpy ne savait pas trop quoi répondre à ça.

"Je vais en référer aux autres fées des eaux pour le Bassin."

Elle leur lança un regard qui signifiait qu'ils n'avaient pas intérêt à bouger, et Sharpy se surprit à prendre une pose presque militaire. Il se détendit un peu après son départ, alors que le tintement de la Goutte s'effaçait dans le lointain. Voler, hein ?

"Dis, Plum. Je peux te poser une question personnelle ?"

Il n'allait certainement pas lui demander dans quelle école d'art dramatique elle avait fait ses classes.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine EmptyJeu 5 Jan 2017 - 17:57



HRP:
 


Plum assista à l'échange avec des yeux émerveillés. Pour sûr, Mr Sharpy était un orateur plein de promesses. A chaque "Pas vrai , Plum !", elle hochait la tête avec vigueur si bien que la chorégraphie de leur duo comique s'huila d'elle même. Le Pudding agitait la tête toutes les fins de phrase, faisant blobloter ses rondeurs comme de joyeuses bouées dans le Bassin Pur en plein été. Lorsque le chef des armuriers évoqua son amitié avec Tison, un fils direct de l'Esprit- Feu, elle poussa un "Ooooh !" d’excitation sincère. Elle était en train d'y croire à leur boniment. Plum était une grande rêveuse, et dans mensonge, il y avait tout de même le mot "songe".

Goutte leur intima de ne pas bouger, le temps qu'elle en réfère aux autorités compétentes. Sharpy se dressa droit comme un "i", tel un preux chevalier montrant tabard. Tâchant de faire honneur, elle espéra faire un écuyer crédible, à défaut un page honorable.

- Pfiou.... Vous êtes vachement fort, Mr. Sharpy : vous avez votre propre fée, comme Peter ! Tous les chefs devraient avoir leur fée à eux. Ce serait plus glorieux encore que les médailles...

- Dis, Plum. Je peux te poser une question personnelle ?

Elle leva les yeux vers lui, soudain consciente de sa bouche galopant sur des sottises insignifiantes. Sous cet angle, éclairé par le halo blanc de la lune, il avait l'air encore plus fabuleux, et preux, et plein de trucs en "eux".

- U..ui... ?
bafouilla-t-elle rose pivoine sous ses culs-de-bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[FLASHBACK]Fil de Laine Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK]Fil de Laine   [FLASHBACK]Fil de Laine Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Bassin Pur-