Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Confession Nocturne   Dim 24 Sep 2017 - 22:44


Jim arracha son regard des documents qu’il consultait dans un soupir bruyant. Il avait beau ne pas avoir sommeil, son esprit restait trop embrumé pour la lecture puisqu’il relisait encore et encore les mêmes lignes sans en capter le sens.
Ces documents, n’étaient autre qu’un des carnets que lui avait rapporté Dogfish qui ne se doutait pas de leur précieux contenu. Le mousse était encore loin d’en avoir fini la lecture mais il y avait découvert un genre de bestiaire ainsi que quelques cartes plus ou moins précises. Rien de très renversant pour l’instant, mais il s’en contenterait. Pour l’instant.

Il glissa le précieux carnet dans sa sacoche avant de se rallonger dans son hamac. Il ferma les yeux pour trouver le sommeil sans pourtant y parvenir. Quelle plaie. Les ronflements des pirates qui l’entouraient y était peut-être pour quelque chose mais il en doutait : avec le temps, on se faisait tous à ces incommodités.

Et puis Merde.

Jim décida qu’il avait besoin de prendre l’air et que c’était la solution à tous ses problèmes. Il se faufila vers la sortie puis gravit les escaliers grinçants avant d’atteindre le pont.

Le ciel était boudeur mais il ne pleuvait pas. La silhouette de la lune transparaissait parfois derrière les nuages gris, comme une présence fantomatique et la brise venait faire balancer les cordages du Jolly Roger. C’était calme.

Un peu plus loin, Jim aperçut une silhouette bien connue. Tijl s’était appuyé contre le plat-bord du navire et fumait tranquillement, comme à son habitude.
Jim le rejoignit sans trop réfléchir et vint s’accouder à une distance qu’il jugeait respectable.

C’est vrai qu’il s’isolait beaucoup ces temps-ci mais Tijl, c’était un peu différent. Cela avait toujours été très compliqué de lui râler après puisqu’il ne franchissait jamais les limites tacites.
Mais c’était très bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 47
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Lun 27 Nov 2017 - 0:47

Le ciel rumine, mais ne pleure pas. Ça change de toute cette eau qui se déversait. L'air s'est fait plus froid, et silencieusement Tijl savoure l'absence de vent qui aurait empirée les choses. Peut-être que c'est juste une illusion, mais il lui semble que ses mains sont fraiches de l'intérieur. Le métal. Mais non, ce n'est pas vraiment possible, si ? Ça doit être juste lui qui est paranoïaque, non ? Quelque part, oui, il aimerait mieux ça.

Son gilet qui peinait a sécher auparavant est une protection bienvenue contre les températures fraîches. Mais son corps fatigue de tous ces changement météo. C'est plus de son âge, toutes ces conneries. Tijl se marre un peu en réalisant que son âge ne veut plus rien dire, et c'est là qu'il te voit t'installer à côté. Il ne le perçoit que du coin de l’œil, mais ça lui fait tourner la tête et te sourire. Il t'aime bien et ça s'entend à sa voix quand il te cause, même si tu as un caractère pas piqué des vers.

- Salut, Jim. Insomnie ?

Jim, ouais. Pas microbe, gamin, le mousse. Il t'a bien vu tempêter et grommeler quand les autres se gaussent de toi, même gentiment. S'il peut s'éviter une gueulante, pourquoi hésiter ? Un haussement d'épaule, et même s'il se doute de ta réponse le prêtre propose quand même par politesse. D'un signe, il te montre le cigarillo allumé, fermement dans sa grande paluche.

- T'en veux un ?

Comme à un égal.

Et puis, avec un petit temps de retard, parce que ça le travaille quand même un peu.

- Comment tu vas ?

C'est que ces derniers temps, il a eu l'impression d'encore moins te voir sourire. D'encore moins te voir tout court. T'as jamais vraiment eu des air de gars épanoui, mais là, il se demande. Depuis quelques temps il se demande si tu vas bien, ou du moins il espère que tu ne vas pas pire. Absurdement, et sans jamais te l'avoir dit parce que tu l'enverrais sans doute chier, il se sent un peu responsable de toi. Surtout depuis la soirée avec la potion tordue de Brau qui vous avait tous foutus en meuf.

Il fait trop sombre pour te voir vraiment, mais il est quand même tourné vers toi. Au moins par principe. Au moins pour le symbole.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Mer 21 Fév 2018 - 0:22


Jim avait les yeux rivés sur l’océan, devenu sombre et opaque. Du coin de l’œil, il put voir Tijl tourner la tête dans sa direction et lui sourire. Il fit pourtant comme s’il n’avait rien remarqué. Son besoin de compagnie crevait les yeux et il détestait ça.

— Salut, Jim. Insomnie ?

L’intéressa baissa la tête, la tourna prudemment vers le prêtre sans croiser les regards. Puis, il haussa les épaules en guise de réponse.

— T'en veux un ?

Le Frète désignait le gros cigare fumant planté entre ses lèvres. Le mousse fit une grimace.

— Non, c’est dégueu.

Il avait toujours eu horreur de l’odeur et ne voulait pas se risquer à en connaître le goût. Après, ce n’était pas comme si la proposition lui avait déjà été adressée. Il avait toujours observé ces échanges de lui et en avait saisi vaguement le sens. C’était une marque d’estime. Cette pensée le détendait plus sûrement que n’importe quelle nicotine.

— Comment tu vas ? reprit Tijl.

— Eum… Comme d’habitude, quoi.

Malgré ses plaintes quotidienne, Jim ne se considérait pas comme quelqu’un de malheureux. Tant qu’il avait l’énergie de s’indigner et de réfléchir, il était bien vivant et il avait toutes les chances de le rester.
Mais depuis peu, une mélancolie amère venait bouffer toute sa combativité.

— Je me débrouille, quoi. se sentait-il obligé d’ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 47
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Ven 2 Mar 2018 - 9:53

Pas bavard, hein ? Bah, il en faut plus que cela pour déstabiliser le Frère. Balayant ta mauvaise humeur comme d'un rien, Tijl te laisse tranquillement arborer cette armure acide pour le temps que tu voudras. Il en faudra bien plus pour ronger son affabilité.

D'ailleurs, ton commentaire direct lui arrache un sourire, quand tu réponds aussi catégoriquement à propos du cigarillo. Un léger regard, et Tijl se redresse, baisse la main qui tient le cigarillo. Te contournant, il s'installe à nouveau contre le bastingage, à nouveau à côté de toi et à la même distance. Mais cette fois, le vent ne t'amènera pas sa fumée odorante. Un simple geste, mais ça lui semble normal de ne pas imposer sa fumée à d'autres. Ceci dit, il espère que le vent ne changera pas trop souvent de direction. Ca va vite devenir lassant de chorégraphier un ballet autour de toi pour que tu esquives ça. Peut-être même que ça te ferait grogner toi, de le voir tout le temps bouger.

Ta réponse à sa question lui arrache un bref regard vers toi. Il ne s'attarde pas, non. Parce qu'il soupçonne que tu n'aimerais pas ça. Tu es compliqués, Jim. Un peu épineux. Et pourtant, Tijl en jurerait.. Pourtant si tendre en dedans. Du velours dans un poing fermé, serré, comme un hérisson qui défie le reste du monde pour ne pas se faire blesser. Un vrai porc-épic.

Ta dernière phrase, celle que tu ajoutes avec un temps de retard, le fait doucement hocher de la tête. Se débrouiller. C'est bien tout ce que vous puissiez faire, vous tous, sur ce navire à l'immobilisme forcé. Encore une fois, le Frère a l'impression que tu contiens, que tu fais ta bombe à retardement. Et il n'est pas sûr de savoir s'il vaut mieux te laisser tranquille, ou te pousser à l'ouverture. Choix délicat. D'autant que tu as ta fierté, il s'en doute, et ne voudrait pas la froisser.

- D'acc. Les autres te foutent la paix, d'ailleurs ?

Il en garde quelques-uns à l'œil, des collègues pirates, d'ailleurs. Surtout depuis l'épisode à la taverne.

- Mais ce froid, après la flotte, ça plombe un peu tout, quand même. Un peu de soleil, ça ferait du bien.

C'est d'une banalité à crever, mais pourtant c'est vrai. Et ça peut être une légère ouverture, un joli prétexte que tu peux utiliser pour parler, si tu le désires. Mais peut-être en resteras-tu aux banalités météo. Le prêtre ne sait pas bien comment t'aider ni quel est le bon point d'accroche avec toi.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Lun 23 Avr 2018 - 20:13


Tijl lui glissa un regard sans équivoque mais n’émit aucun commentaire. Il saisissait la situation, il n’était pas la peine d’en débattre. Tant mieux, Jim n’avait pas envie d’en parler.

— Les autres te foutent la paix, d'ailleurs ?

— Ça peut aller.

Le mousse haussa les épaules. La réponse était non, bien sûr. Il s’y était fait mais la résistance qu’il avait développée avait empiré les choses. Les matelots ne lâchaient rien.

— Mais ce froid, après la flotte, ça plombe un peu tout, quand même. Un peu de soleil, ça ferait du bien, fit le prêtre.

Jim grimaça. Discuter météo l’ennuyait. Et ces temps, tout le monde ne parlait plus que de ça. Tout le monde répétait les mêmes états de fait.
Et lui, il ne faisait pas exception à la règle.

— J’aime bien la pluie, moi.

Il avait beau s’en plaindre, la bruine avait quelque chose d’apaisant. Elle lavait le pont du navire mieux qu’il ne le ferait jamais. Mais à la longue, c’est vrai que ça devenait bien chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 47
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Lun 30 Avr 2018 - 22:05

Tijl n'est pas certain de te croire, quand tu dis que ça peut aller, mais il ne commente pas. A chacun sa petite zone secrète.. Encore que la tienne, il le sait, est beaucoup préservée par fierté. Le prêtre respecte ça, il espère juste que tu sais pouvoir t'ouvrir avec lui. Mais ce n'est pas à lui de forcer la main. Ce ne fonctionnerait pas, de toute façon.

Il écoute ta réponse, hausse un peu les épaules, continue de regarde le large. La pluie était amère et douloureuse pour ses mains. Le froid ne l'est pas moins. Massant sa main blessée à la cicatrice double, le flamand finit par baisser les yeux et observer celle-ci. C'est bien la sienne, pourtant soudain elle lui semble appartenir à un autre. Avec une autre vie. Peut-être en a-t-il perdu une lui aussi, le jour où Shifty est partie.

- Hey, Jim. J'ai une question. Est-ce que..


Que quoi ? C'est un truc qu'il ne sait pas formuler vraiment. Qu'il n'est pas certain de vouloir formuler. Mais ce genre de doutes, cette question qui lui brûle les lèvres, à qui la poser ? Allan ? Non. Il ne sait pourquoi, mais Tijl ne peut juste pas. La vision trop déformée de l'Inquisiteur le gêne, pour cela. Elle manque de recul, de franchise. Un des autre matelots ? Ah, sans doute lui diraient-il que c'est un truc de prêtre, de se poser trop de questions. Dabeid ? .. Dabeid peut-être. Mais quand ? Il a toujours à faire, et. Et il y a quelque chose qui le gêne, le retient, sans qu'il n'y voit la moindre raison valable.

Reste toi. Tijl compte un peu sur ta franchise un peu rêche pour que tu ne l'épargnes pas par compassion. Et un peu sur votre lien, aussi, qu'il lui semble avoir pu construire avec toi depuis ce jour étrange où vous vous êtes rencontré. Peut-être que c'est pour ça, au fond, que c'est à toi qu'il peut demander ça. Au final, la question est brutalement simple à formuler.

- Est-ce que j'ai changé ?

Ses yeux un peu fatigués par le doute se posent sur toi. C'est doux, comme toujours, mais un peu moins serein qu'à l'accoutumée. Au fond de sa conscience, les murmures sournois mais persuasifs de ses doutes. La scène qu'il revit encore et encore, son sang, son hurlement. Shifty qui s'envole. Pour une fois, cela sonne faux. Il a l'impression dérangeante que votre père a tous ne réclamait pas la jeune fille si tôt. Mais chut. C'est un autre sujet. Et à nouveau, les doutes : est-il devenu indifférent, a-t-il perdu le cap ? Ces griffes qu'il possède, rongeraient-elles autre chose que sa simple chair ? C'est ce qu'il te demande ce soir. A-t-il toujours la même humanité, Jim ?

La même que le jour où il t'a trouvé ?






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Dim 10 Juin 2018 - 23:48


— Hey, Jim. J'ai une question. Est-ce que… Est-ce que j'ai changé ?

Le mousse avait tourné la tête, il fixait maintenant le prêtre avec la plus grande incrédulité. Tijl lui avait toujours renvoyé l’image de quelqu’un de fort. Outre le fait qu’il l’imaginait sans peine péter le bras de Fib rien qu’en éternuant, il n’avait jamais montré de signes de faiblesse. Quand il tremblait, c’était toujours pour les autres. A force, Jim avait bien fini par croire que rien n’aurait pu réellement le blesse, à par son fichu bon cœur.

Il détailla son interlocuteur des pieds à la tête comme pour chercher l’erreur. Il voyait Tijl, ce mec taillé comme une armoire normande. Tijl et sa coiffure à la diable. Son odeur de vieux cigare froid. Sa voix. Sa face rêve et mal-rasée.
Au terme de son examen, Jim détourna vivement la tête parce que ça devenait légèrement gênant.

— T’as plus de cernes que d’habitude, il admet. Mais t’es toujours le même.

Sa question était bizarre mais cela avait peut-être un lien avec la dernière rumeur qui courait sur Tijl. Jim avait entendu les matelots parler d’une sale histoire qui s’était déroulé au port. Certains disaient que Peter avait assassiné une serveuse et que le prêtre avait maté la scène sans lever le petit doigt. Sur le coup, il n’y avait pas prêté attention parce que ça lui avait semblait complètement stupide. Déjà, Peter se baladant dans le port, c’était gros. Mais le plus dur à croire, c’était que Tijl ait profité du spectacle.

Il n’y avait pas mieux placé que Jim pour savoir que ce pirate-là ne pouvait pas s’empêcher d’essayer de sauver tout ce qu’il trouvait, y compris les gamins errants ayant un très mauvais caractère.

— Je sais pas ce qui s’est passé mais t’as rien fait de mal. Et tu devrais péter la gueule de tout ceux qui osent dire le contraire.

La colère poignait dans sa voix quand il pensait à tous ceux qui étaient assez vaches pour colporter ces ragots et tous ceux qui étaient assez cons pour les écouter. Il renifla.

— A quoi ça sert d’être aussi grand si tu te laisses marcher dessus comme ça.

C’était pas comme si Jim avait la carrure nécessaire pour défendre l’honneur du prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 47
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Hier à 16:54

Tu es surpris par la question, à en voir ta mine incrédule. Tijl se demande ce qui ets si surprenant : la question en elle même, ou le fait qu'il te la pose. A moins que ce ne soit autre chose encore, comment savoir. Mais tu le prends au sérieux, tu l'examines comme si les changements pouvaient être visibles. Le prêtre se demande du coup si tu as compris la question. S'il a été clair. Et dans la mesure ou lui même ne sait pas ce qu'il voulait dire exactement au moment de poser la question.. Peut-il t'en vouloir ?

Ta réponse lui donne l'impression qu'en effet, tu n'as pas compris ce qu'il voulait dire. Mais le flamand ne sait pas s'il a envie de redemander. Il te sourit doucement, même si tu as déjà tourné la tête. Il est content de t'avoir avec lui ce soir, malgré ses doutes trop contenus. Et le prêtre se contentera de cela. C'est peut-être tout aussi bien. Peut-être ses doutes sont-ils infondés, peut-être là ta réponse au fond : trop de réflexion. Mais l'homme est ainsi fait. Tijl ne peut promettre ne jamais douter, ne jamais se questionner.

Il s'était retourné pour observer le large, avec un soupir usé. Les années semblent s'accumuler soudainement et ses épaules lui pèsent plus qu'à l'accoutumée. Toi, tu reprends la parole, et il faut un temps pour que le Frère le réalise. Un temps de plus, pour assimiler ta réponse, qui est rapidement suivie d'une autre. Peut-être bien que tu avais compris sa répnse, finalement. Peut-être bien que ta reponse avait été la bonne. Peut-être..

Tijl se tourne vers toi, pour essayer de confirmer ce doute. Tu ne le regardes pas, par pudeur peut-être. Mais si tu ne te retourne pas, tu rateras ce sourire chaleureux et un peu soulagé que l'homme t'offre. Une bouffée d'affection pour toi l'étreint, et s'il l'osait sans doute t'aurait-il enlacé pour une étreinte reconnaissante et presque paternelle. De la fierté, voilà ce qu'il ressent aussi. Toi tu n'as pas changé, tu as toujours cette rage de vie. Cette pugnacité qu'il avait déjà vu en toi à l'époque, cachée sous la misère et l'épuisement.

Un nouveau soupire, de soulagement.

- Merci Jim.

Mais n'aie crainte, il te laissera en paix. Il n'y aura pas d'effusions.

- Ces derniers temps ont été un peu compliqués. J'ai vu et vécu certaines choses, je me suis posé beaucoup de questions et c'est encore le cas. Mais merci de ta réponse, je crois qu'elle m'a fait du bien.

Qui sauve qui, au fond ?






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Re: Confession Nocturne   Hier à 23:42


Du coin de l’œil, Jim vit son bienfaiteur tourner la tête dans sa direction sans pouvoir clairement déchiffrer l’expression sur son visage. Il n’était pas certain que sa réponse lui apporte le soutien dont il semblait avoir besoin mais au moins, ça venait du cœur.

Quand Tijl le remercia, le mousse ne put s’empêcher de l’observer avec cet air surpris qui ne le quittait jamais bien longtemps quand il était en compagnie du prêtre. Surpris, parce que Jim aurait fait un bien mauvais diplomate, trop occupé à avoir raison pour ménager ses interlocuteurs. Surpris, parce que Tijl parvenait toujours à déceler ses efforts, même quand ceux-ci ne semblaient aboutir à aucune forme de douceur.
Ce remercîment lui arrachait un sourire timide le temps d’un détournement de regards.

— Ces derniers temps ont été un peu compliqués, reprit Tijl. J'ai vu et vécu certaines choses, je me suis posé beaucoup de questions et c'est encore le cas. Mais merci de ta réponse, je crois qu'elle m'a fait du bien.

Ces paroles le laissèrent songeur. Jim se demanda si c’était cette vieille histoire qui l’affectait à ce point ou s’il accumulait pas mal de choses. Il préféra ne pas y mettre le nez.
Légèrement affalé sur le plat-bord, Jim laissa reposer sa tête sur ses bras croisés. Il se détendait un peu.

— L’autre fois, je suis tombé sur mon ancien chef. Tu sais… Au grand arbre...

Le souvenir de leur confrontation lui fit l’effet du gros sel sur des blessures encore fraîches. Il déglutit.

— Maintenant, ils doivent savoir que je suis encore en vie.

Ce n’était pas une perspective très réjouissante. Il n’avait jamais été très populaire quand il vivait parmi les autres enfants. Aujourd’hui, beaucoup donneraient cher pour ramener sa tête. Freckles, le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confession Nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Samedi 19 Juin - Nocturne Zombies : Death Camp - Belcodène
» [N]De Biecht (La Confession; Das Geständnis)
» [LEGO] Coup de coeur nocturne
» robert baratheon et confession
» Confession du Gardien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: Le Jolly Roger-