Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ancien Pirate de Terre
avatar

Invité



MessageSujet: ''Leave the gun, take the cannoli''   Sam 7 Mai 2016 - 19:54

La marchandise était étalée sur son bureau, le recouvrait d'une odeur entêtante qui masquait même celle du caffè. Tendant une main gantée de blanc, le sicilien recompta à voix haute.

« Uno, due, tre....diciassette, diciotto, diciannove, venti ! » une moue d'agacement passa sur son visage et il jeta un regard mauvais au garçon en fasse de lui « Ça ne va pas du tout, j'avais dit ventuno, vingt-et-un. Tu ne sais pas compter ? »

Le jeune homme, encore frais et qui ne semblait pas avoir la vingtaine, leva les mains en signe de reddition « Vingt, vingt-et-un...qu'est-ce que ça change, Dino ? Les roses sont pas si faciles à trouver...»

Claquant de la langue, le mafioso se leva de sa chaise et se mit à faire les cent pas. Non, ça n'était pas pareil, ça n'allait pas du tout ! Et ce ragazzo qui pensait mieux savoir que lui, il lui aurait bien collé une balle entre les deux yeux. Fébrilement, il alluma une sigaretta dont il tira une fumée opaque puis se massa l'arrête du nez de sa main libre.

« C'est le senso qui est entièrement différent. Je veux dire “'je suis dévoué'' pas avouer mes sentiments ! Et je ne peux pas en enlever plus parce que le sens sera soit trop intime soit pas assez. Peut-être six, mais sei ne fait pas un joli. »

Au son d'un las soupir, les yeux de l'italien foudroyèrent une nouvelle fois son associé, ce larbin stupido qui faisait n'importe quoi pour un peu d'argent à aller dépenser en péchés. Il vivait au port lui aussi, il élevait des poulets ou quelque chose comme ça.

« Me regarde pas comme ça mais t'sais les filles ici elles ont pas la lumière à tous les étages, t'as pas besoin d'autant d'efforts pour pécho. »

Sa perplexité face aux expressions étranges du garçon était visible, mais il avait compris le sens général et son tempérament de siciliano décida de se manifester. Saisissant une rose au col de la fleur d'un geste brusque et irréfléchi , il fouetta le garçon avec la tige, laissant une ligne de points sanglants sur son cou et son menton là où les spine avaient mordues dans la chair.

« Promesso, si je passe pour ridicule à cause de toi, c'est la fin de nos arrangements. Maintenant vattene, VAI!, dépose les dix-neuf et la lettre devant sa porte. »

La motivazione s'était, semblait-il, avérée efficace et le ragazzo décampa aussi vite qu'un cheval de course. Dino n'eut même pas le temps de lui dire de faire attention à ses fleurs et à sa lettre.
Cette dernière commençait par '' Prima Donna, Oh bella Diva...'' et expliquait quelle voix fascinante Quartz possédait, qu'il avait à peine osé écrire de peur d'un refus de la cantatrice qui devait déjà avoir sa foule admirative en tant que rare femme soucieuse d'élégance de cet endroit. Il disait à quel point il serait emozionato qu'elle lui accorde ne serait-ce qu'une collation un après-midi entre gens de bon goût. Il signait anonymement par “'votre dévoué...'' en précisant qu'elle pouvait répondre par le même messager qu'il lui avait envoyé.

Pourquoi il faisait ça, l'italien ne savait pas. Mais c'était un jeu comme un autre, un gain comme un autre. Il n'avait pas besoin de justification concrète puisque du moment que cela lui apportait plaisir et distraction.

Et maintenant il allait attendre la réponse qui ne serait évidemment que positive. On ne dit pas non à un siciliano.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Lun 9 Mai 2016 - 13:30


Leave the gun, take the cannoli
avec Dino Fedora.
 


Dans une chambre la plus coquettement décorée possible dans la Taverne Rhumantique s'apprêtait une femme la plus coquette possible dans le Port Débauché.
Fredonnant un air joyeux et amoureux tu triturais et entortillais tes beaux cheveux roses, le regard cerné de maquillage rose et noir.
L'on toqua à la porte et tu chantonnas un léger :

"- Qui est-ce ?
- Un message pour la belle Quartz." te répondit-on.

Dans un froufrou envoûtant la Meringue se leva et ouvrit la porte au messager.
Mais il n'y avait personne. Légèrement étonnée tu finis par baisser les yeux sur une lettre d'un blanc immaculé recouverte de roses.
Un sourire étira tes lèvres pulpeuses et tu saisis délicatement l'offrande, l'accueillant dans ton boudoir.

"Ah les filles, toujours aussi prévenantes."

Sur ton fauteuil tout de rose décoré tu t'employas à ouvrir la lettre.
Tes sourcils disparurent sous tes boucles :

"Tiens, une italienne, cela change."

Même si ta connaissance de la langue italienne était inexplicable, tu ne parvenais pas à saisir la signification de certains mots, ils étaient bien différents de l'anglais.
Prima Donna par exemple te restait impénétrable. Pourtant cela ne t'empêcha pas d'apprécier l'élégance des propos. Une fois la lecture terminée un doux sourire t'habitait.
Il fallait bien avouer que cette italienne était très aimable et savait flatter la chanteuse que tu étais.
Tu décidais donc de répondre favorablement à son invitation pour l'après-midi.
Mais un doute s'insinua : comment lui répondre par le même messager alors que celui-ci avait disparu avant même d'apparaître ?
Un haussement d'épaules plus tard, tu écrivais sur un papier rose pâle décoré de roses :
J'accepte avec plaisir votre invitation, j'attendrais votre messager devant la Taverne Rhumantique à l'heure où le soleil se prépare à disparaître afin qu'il me guide vers vous.
Tout cela te semblait fort excitant et tu signas "Rosalie" car après tout, c'était une de tes admiratrices et tu n'étais pas habituée à mettre une distance protocolaire entre toi et tes admiratrices.
Saisissant une rose, tu ondulas jusqu'à ta porte tout en humant son parfum délicat.
Une fois la lettre déposée sur ton palier et le couloir inspecté, tu lâchais :

"Voici ma réponse."

Au cas où le messager soit encore là, et tu l'espérais bien.
Tu retournais, chantonnant, à ta coiffeuse et finissais de te préparer pour ta rencontre avec l'énigmatique admiratrice.
Car la belle langue anglaise n'a pas de genre et rien ne laissait entendre le contraire.


codage par langweilen sur apple-spring

 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie





Dernière édition par Quartz le Jeu 19 Mai 2016 - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Ven 13 Mai 2016 - 13:08

Une lourde robe de chambre d'un vert sombre nouée autour de la taille dans un démodé classique, Dino faisait tourner la réponse de la diva entre ses doigts de pianiste. Il était pensif.

« Qu'est-ce que tu en penses, garçon ? Est-ce que je dois aller trouver la prima donna moi-même ou attendre ici que tu me l'amènes ? »
« Je sais pas, Dino. C'est toi le romantique. »

Roulant des yeux, le sicilien se rassit plus profondément dans son fauteuil, les cheveux lâches et encore humides de son bagno venant en tremper le dossier de velours. Quelle personnalité invivable possédait ce ragazzo ! S'il n'avait pas eu tant besoin de lui pour les tâche indignes et ingrates, il aurait déjà veillé à ce qu'il se retrouve au fond de la mer, et son impertinence avec lui.  

« Porca miseria...je veux juste ton avis, ne fait pas le pénible. »
« Tu devrais aller la chercher toi-même. »

Un sourire fleurit aux lèvres du mafioso qui tourna ensuite la tête vers son laquais, le réprimandant d'une claquement de langue « Basta. Tu dis ça seulement parce que tu n'as pas envie de retourner sous la pluie, pigro »

♣♣♣

D'un commun accord, il avait été décidé que Dino irait de lui-même à la rencontre de la cantatrice et l'emmènerait ensuite où le vent les porterait. Comment avait-elle signé son mot délicat déjà ? Rosalia, un prénom de fleur à faire rouler sur sa langue; ravissant. Pour l'événement, et parce qu'il allait de soi qu'il lui fallait présenter de la façon la plus parfaite possible, l'italien avait revêtu son costume immaculé et fraîchement lavé car le blanc ne pardonnait pas ; ni le sang, ni la suie, ni le vin.

Pas une seconde dans toute sa toilette il n'avait stoppé pour considérer les raisons de ce rendez-vous, ou celles qui l'avaient poussé à l'envoi de ces roses, à la prise de contact. Le sicilien ne remettait pas en cause ses décisions, vivait à l'envie, ainsi il n'avait jamais tort.
Et si ses actions ne plaisaient pas qu'importe. Sa seule justice était Cosa Nostra et Dieu par elle, sa seule loi l'omertà. Ces notions familiales bien ancrées dans son coeur et son sang rendaient le mafieux inébranlable et inchangeable. Amen ; il y avait tellement de paix dans la certitude.

...à l'heure où le soleil se prépare à disparaître...

Un peu en avance, le crépuscule commençait maintenant à déployer son voile noir sur le ciel pluvieux. Mah ça ne faisait rien, son enthousiasme l'avait simplement porté plus vite que prévu le long des rues pavés. Une qu'il prendait soin de mentionner à la diva, que dans son élan d'ardore il avait presque volé jusqu'ici.

À l'abri sous l'un des toits descendants de la taverne, dans une pénombre relative et le chapeau légèrement descendu sur le front, Dino alluma une cigarette et attendit Rosalia de toute la patience qu'il ne possédait pas en chantonnant une vieille mélodie de Calabre.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Jeu 19 Mai 2016 - 22:53


Leave the gun, take the cannoli
avec Dino Fedora.
 



Malgré l'absence d'horloges et de clochers, l'heure du rendez-vous arriva.
Parfaitement apprêtée comme à ton habitude, tu descendis les marches de la Taverne et sortis sous le ciel pluvieux.
Une ombrelle rose pâle se déploya pour protéger tes belles anglaises et ton maquillage.
D'un côté : la rue fréquentée malgré le temps peu engageant.
De l'autre : un homme de blanc vêtu, un chapeau sur le front et une mélodie aux lèvres.

"Vous êtes fort élégant." dis-tu, polie mais sincère. "Êtes vous le messager qui doit m'amener au rendez-vous ?"

Tu lui adressas un sourire avenant et charmant, comme tous les sourires qui étiraient tes lèvres roses.


codage par langweilen sur apple-spring

 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Dim 22 Mai 2016 - 22:59





«...Due : non li deludere,
credono in te.
Tre : non farli piangere,
vivono in te.
Quattro : non li abbandonare,
ti mancheranno...
»


La chanson mourut doucement sur les lèvres de l'italien lorsque la porte de la Taverne s'ouvrit en grand, offrant les pavés mouillés aux pas de la diva. Elle, rose jusque dans ses cheveux, et lui tout immaculé, ils ne passeraient pas inaperçus côte-à-côte.

« Vous êtes fort élégant. Êtes-vous le messager qui doit m'amener au rendez-vous ? »

Pris au dépourvu, Dino s'arrêta dans son approche, oublia l'espace d'un instant de lui rendre son lumineux sourire.

« Messaggero ? » son visage s'éclaira enfin, dévoilant une rangée de dents assez bien alignées « Non, non, non. Pas de messager, Rosalia. Seulement moi. »

Le sicilien avait presque oublié qu'elle le dépassait de quelques centimètres en hauteur. Pas de beaucoup, assez toutefois pour qu'il doive lever un peu ses yeux gris lorsqu'il voulait croiser les siens. Même lui, empli de son charme du Sud, était intimidé par cette femme impressionnante. Qu'importe, il se devait fidèle au sang de l'Italie et de sa familia, sûr de soi jusqu'à la mort.

C'est donc ainsi que Dino saisit la main de la diva et se pencha afin de poser un délicat bacio sur le dos de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Mar 24 Mai 2016 - 20:04



Leave the gun, take the cannoli
avec Dino Fedora.
 


Alors que l'élégant personnage se redressait, lui et son chapeau, la lumière se fit : il t'avait adressé la parole lors de la préparation de l'expédition, lorsque le Capitaine avait harangué ses hommes. L'homme en blanc avait été fort poli et prévenant mais il était parti à l'aventure lui aussi et t'avait laissé bien seule et attristée.

« Messaggero ? Non, non, non. Pas de messager, Rosalia. Seulement moi. »

Messaggero ? De l'italien ? Pas de messager ?
La lumière devint illumination.
Tu sursautas, faisant trembloter tes belles anglaises.
Ainsi donc un homme t'avait envoyé des roses et un message d'admiration ?
Des étoiles plein les yeux tu lui souris, d'un magnifique sourire, totalement comblée.

"Et vous êtes parfait !" lui assuras-tu.

Tu observais ta main dans la sienne, puis sa bouche s'en approcher, toute tremblante d'excitation. Le baisemain fut l'apogée et tu faillis défaillir. Ou du moins cela te fit un grand effet.
Ton bras se glissa sous le siens :

"Je vous suis, Monsieur... ?"

Ton sourire ne disparaissait pas, rayonnant.


codage par langweilen sur apple-spring

 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Dim 5 Juin 2016 - 21:25

Quel plus beau sentiment que de se savoir la raison du sourire d'une femme ? Pour ça, l'italien voulait bien mettre toutes les considérations de côté, revivre le romanticismo des premiers contacts encore et encore. De toute manière, cet Île était comme faite pour encourager à agir sous l'impulsion. Pas réellement de règles, ou si faciles à outrepasser et contourner, peu de comptes à rendre au final. Si cette facilité était aussi ce qui l'ennuyait, c'était tout de même une libertà appréciable.

« Je vous suis, Monsieur... ? »

Il glissa un regard à la diva, tapota délicatement le bras autour du sien de ses doigts gantés en blanc.

« Dino. Pas de “Monsieur'' avec moi, Rosalia. »

Quelques gouttes de pluie piquèrent le visage du sicilien et le décidèrent à ne pas s'attarder.

« J'aurais bien aimé que nous nous promenions, mais le temps, mah, tout ce gris est déprimant. Alors j'ai demandé à mon apprenti de nous préparer à mangiare et un peu de vin dans le salon. Je suis le propriétaire du Fante di Fiori, je ne sais pas si vous connaissez, prima donna, les balles sont trop indélicates pour vos mains après tout. » il engagea la marche, un pas lent sur les pavés du port « Est-ce que le rythme vous convient ? Il ne faudrait pas abîmer votre tenue, vous vous êtes faite encore plus belle ce soir que les autres, je suis flatté. »

Dino parlait, beaucoup comme à son habitude, pas tout à fait pour ne rien dire mais avec plus de détails que nécessaire. Il discutait, roulait son accent le long de la conversation, charmant autant qu'on pouvait l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Mar 7 Juin 2016 - 23:40


Leave the gun, take the cannoli
avec Dino Fedora.
 


Jamais ton bonheur ne fut si grand.
Dino Fedora, effectivement connu dans le Port, était un homme de bonne compagnie et tout à fait charmant.
Tu ne t'ennuyais pas d'admirer son accent italien et savourais avec délices ses compliments.
Tant et tant que tu mis un certains temps à remarquer les gouttes d'eau ternissant son beau couvre-chef blanc.

"Oh ! Je suis profondément navrée. J'aurais pu partager mon ombrelle avec vous !"

Tu rougis de honte et déplaces ladite ombrelle afin que le Mafieux puisse profiter de son abris.

"Vous êtes le flatteur de cette histoire Dino." lui susurres-tu, les cils battants. "Je me plais parfaitement à votre bras et à votre rythme."

Vous déambulez au milieu du Port dans un ensemble fort élégant.

"Parlez moi de vous. Je vous connais en tant que Dino Fedora, le vendeur d'armes du Port, mais cela est bien peu."

Tu déployais tout tes charmes : tes yeux de biche, tes lèvres pleines et souriantes, ta voix envoûtante.
Tout pour ne pas laisser filer le premier homme qui ose supporter ton imposante compagnie.

codage par langweilen sur apple-spring

 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Jeu 16 Juin 2016 - 23:13

Quoi de plus satisfaisant que de voir une si belle réponse à ses avances ? Dino n'aurait pu y répondre; il se régalait du langage corporel de sa donna du jour, de son engouement à l'idée de leur rendez-vous. Ricki avait eu tort, les roses et les gentlemans gouvernaient encore le coeur des femmes.

« Faut-il me connaître autrement qu'en Dino du Fante di Fiori, signora ? Je ne suis qu'un honnête commerçant, plus honnête que la majorité des pirates. Parlez-moi plutôt de vous, Prima donna, comment vous êtes-vous retrouvée à faire honneur à des brigands en leur offrant votre voix ? »

Des phrases si bien tournées, tellement de miel sur sa langue. Et il n'était pas malhonnête, le sicilien, il ne mentait pas vraiment et était sincère dans ses compliments, sincèrement joyeux que la mystérieuse diva aie accepté de l'accompagner.

« C'est ici, Rosalia » ronronna-t-il en grimpant sur le patio de sa boutique et résidence, lâchant sa signora pour pousser la porte du Valet de Trèfle. L'argent du trèfle et lui, le valet inconstant, le Jack ami du Joker.

« Ricki ! » lança l'italien au garçon allongé sur un fauteuil, une pipe à l'odeur douceâtre entre les lèvres « Pas de ça ici, va plutôt préparer le café et amène les dolci. »

« Ricki » l'adolescent châtain répéta, gloussa, se leva « C'est pas mon nom mais allons, baby, comme tu veux. »

Il disparu ensuite dans une pièce annexe non sans une cérémonieuse révérence à Rosalia qui plu au mafioso. Il le dressait bien l'éleveur de poulet - ou était-ce de chèvre - à devenir son apprenti, son petit filleul.

« Ce bambino. Un enfant charmant. » commenta Dino en accrochant son chapeau au portemanteau avant de se tourner vers la rose diva. « Laissez-moi vous débarrasser de cet ombrelle, Rosalia, et prenez place, prenez place. Le canapé, le fauteuil, à votre aise. »
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Dim 31 Juil 2016 - 20:17


Leave the gun, take the cannoli
avec Dino Fedora.
 


Un honnête habitant du Port, cela était inhabituel et fort appréciable. Mais tu ne pouvais t'empêcher de remarquer le mystère que Dino du Fante di Fiori gardait autour de lui ; cela le rendait encore plus intéressant. Toute excitée, tu te régalais de ses paroles enrobées de sucre et de sa chaude voix ; tu te sentais la plus belle du Port et tu adorais cela.
Ton air le plus joliment flattée au visage tu lui répondis :

"Oh vous savez, ce n'est pas facile pour une femme de vivre dans un Port de brigands comme vous le dites. J'ai eu la chance de faire de mon talent et de mon art mon métier."

Tu pensais à ces traînées de la Maison Close avec pour une fois un peu de pitié à leur égard : elles n'avaient pas eu de chance pour la plupart.
Votre arrivée te parut presque trop tôt, heureusement cela ne signifiait pas la fin de votre rendez-vous mais justement son début.
Ricki, comme l'on pouvait apparemment l'appeler, était un de ces garçons fraîchement grandi qui ne savaient pas vraiment quoi faire de leur nouvelle d'adulte.
Mais celui-ci avait trouvé un généreux protecteur en la personne du Mafieux et c'était sûrement pour cette raison qu'il t'offrit une charmante révérence avant de s'esquiver.
Tu approuvas la remarque du sicilien à propos de Ricki et lui donnas ton ombrelle avec un charmant sourire.
Charmante, comme toujours.
Tu pris place dans un large fauteuil pour ta large silhouette et passas en revue le Valet de Trèfle.

"Charmante décoration, et puis c'est bien entretenu ! C'est une agréable surprise venant d'un homme, sans vouloir vous vexer."



codage par langweilen sur apple-spring

 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Lun 8 Aoû 2016 - 13:16

Ayant retiré son veston humide de pluie car il n'y avait rien de pire que de laisser sécher des vêtements directement sur soi, Dino prit place face à la signora rosa et croisa les jambes.

" Charmante décoration, et puis c'est bien entretenu ! C'est une agréable surprise venant d'un homme, sans vouloir vous vexer"

La remarque fit joyeusement rire le sicilien.

" Je serais stupide de m'offenser d'un compliment. "

Il écarta légèrenent les bras comme pour se désigner lui-même et ses confrères mâles en général.

" Mais tous les hommes ne sont pas tous des brutes Rosalia. Peut-être que ici la plupart ne sont pas un bon esempio mais nous sommes beaucoup à aimer l'élégance et le raffinement. J'accepte entièrement cette partie de moi d'ailleurs."

À ce moment-là, Ricki le faussement nommé arriva avec le café et une assiette remplie de cannoli à la sicilienne. Ces petits rouleaux de pâte frite fourrés de crème de ricotta sucrée. Il s'en alla dès que son chargement fut déposé, sachant que le Mafieux ne voulait pas de lui dans ses pattes maintenant. Il lui arrivait parfois de se montrer un garçon obéissant.

" Je les ai faits moi-même toute-à-l'heure. Exprès pour toi. " dit l'italiano en désignant les pâtisseries " J'aidais ma nonna, ma grand-mère, à les faire quand j'étais encore un petit enfant. "
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Lun 8 Aoû 2016 - 16:06


Leave the gun, take the cannoli
avec Dino Fedora.
 


Un rire fort agréable qui te fit rosir légèrement.
Et une fois encore, l'élégance et le raffinement même sortirent de la bouche du Mafieux.
Décidément, il présentait toutes les qualités pour être un bon mari, et la plus importante de toute : il n'avait pas l'air intimidé par ta personne.

Ricki apporta des pâtisseries et du café. L'odeur des deux se mêlaient en une fragrance forte et délicieuse.
Tes yeux se mirent à pétiller de gourmandise mais tu te retins d'attaquer immédiatement l'assiette de douceurs ; un peu de tenue voyons !
Cependant l'annonce du "fait maison" te mit encore plus l'eau à la bouche - si cela était possible - et tu t'écrias :

"Mais vous êtes un homme plein de surprises Dino ! Je me dois de faire honneur à votre grand-mère et à vous même. "

Et tu t'emparas d'une pâtisserie. Le plus doucement et délicatement possible tu la portas à tes lèvres et croquas un petit morceau, histoire de ne pas laisser paraître ta gourmandise gargantuesque.
Des étoiles plein les yeux tu t'extasias :

"C'est un vrai délice !"

C'est à ce moment là seulement que le tutoiement utilisé par le commerçant te revint en mémoire.

"Oh, vous préférez que l'on se tutoie ?"

Cela avait quelque chose d'excitant, d'intime.


codage par langweilen sur apple-spring

 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Lun 15 Aoû 2016 - 22:51

C'était presque trop facile, mais son ego lui en était reconnaissant. Il avait été trop occupé ces derniers temps, passé plus de temps dans son atelier qu'à l'air libre et l'une de ses rares sorties s'était déroulée en compagnie des pirates. Quelques verres à la taverne aussi et puis Moriko comme seuls moments de compagnie féminine. Et sa Velenosa avait toujours plus tendance à le dépouiller de son amour-propre qu'à le redorer.

« C'est un vrai délice ! »

Dino inclina la tête, modeste, au compliment et songea qu'il était définitivement mieux ici, avec cette mystérieuse grande femme dont il avait volé la voix aux marins pour une soirée. Cette toute rose prima donna le rendait curieux et il avait décidé qu'un jour loin de la compagnie des hommes et de Ricki à qui ils apprenaient à boire ne lui ferait pas de mal. Et puis il n'avait jamais été particulièrement friand du rhum, réservant ses papilles pour plus distingué.

« Oh, vous préférez que l'on se tutoie ? »

La question fit sourire le sicilien mais celui-ci prit le temps de croquer dans sa pâtisserie et de bien mâcher avant d'y répondre.

« Comme tu veux, Rosalia. J'ai parfois tendance à me montrer trop familier, alors n'hésite pas à me dire si c'est le cas. »

Il voulu poursuivre mais son apprenti fit une nouvelle intrusion dans la pièce, celle-ci non préméditée qui lui valut un regard sombre de la part de l'italien qui n'appréciait pas être interrompu. Mais le jeune homme ne faisait que passer et se glissa vers la sortie, la bourse à sa taille semblant un peu trop bien remplie pour son salaire. Mah, au moins les laisserait-il tranquilles pendant qu'il irait dépenser ce bonus volé au jeu avec les forbans ou dans les draps des filles de Ruby.

« Bonne soirée, Ricki. »

« À toi aussi patron. » même maladroit dans sa politesse en apprentissage, il fit une brève révérence à la diva « Et vous M'dame » avant de s'en aller comme si tous les plaisirs du Port pouvaient disparaître d'une minute à l'autre.

Dino soupira.

« Mi dispiace pour tout ça. Hmm, où en étais-je ? Ah oui, j'ai un vin de cerise que je garde pour une occasion spéciale, alors pourquoi pas ce soir ? Si tu as envie d'y goûter. »
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Dim 21 Aoû 2016 - 15:59


Leave the gun, take the cannoli
avec Dino Fedora.
 


Cette fois tu fut totalement présente pour savourer le doux frisson de l'excitation provoqué par le tutoiement.
Ah, l'émois des débuts.
Tu allais minauder une nouvelle mièvrerie lorsque Ricki fit une courte entrée suivie d'une sortie éclair et révérencielle.
D'un sourire charmant tu lui rendis sa courbette d'un hochement de tête délicat.
Puis la conversation revint sur un sujet délicieux et enivrant.

"Tu me gattes Dino, ça serait presque équivoque." répondis-tu dans un souffle espiègle.

Le rose t'était monté aux joues lorsque tu avais employé le même tutoiement à l'égard du Mafieux. Tu étais, finalement, peu habituée à tant de familiarité avec un homme et le "tu" sur ta langue avait un drôle de goût d'aventure et d'inconnu.


codage par langweilen sur apple-spring

 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate de Terre
avatar

Invité



MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   Dim 21 Aoû 2016 - 17:11

Le rosissement sur le visage de Rosalia vint s'assortir au reste de sa personne et fit sourire l'italien. Cette grande femme, éclatante et impressionnante, réagissait devant lui comme l'adolescente qu'elle avait du être à son arrivée sur la prison exotique qu'était l'Île. Dino trouva cela presque attendrissant mais repoussa le sentiment sans plus de difficulté qu'il n'en avait à prendre une inspiration.

"Équivoque ?" il rit doucement mais décida de ne pas rompre le charme "Magari. Peut-être. Ou alors je sais juste comment bien recevoir une dame chez moi, il faut bien quelqu'un pour rattraper la goujaterie de tous ces pirates."

S'il pouvait jouer sur cette différence et l'accentuer, le Mafieux ne s'en priverait pas. Il aimait cette impression de superiorité, même factice, qu'il n'était pas comme tout le monde. Pas juste à cause d'un visage rieur et de jolis costumes, mais parce qu'il était un homme qui ne se satisfaisait pas d'une vie entre violence et débauche du Port.

"Tu voudrais peut-être visiter, Rosalia ? Nous pouvons toujours ouvrir la bouteille plus tard."

Dino s'était redressé, comme prêt à se lever. Il avait arrêté sa pensée nette, ne voulant pas commencer à réfléchir sur ses perspectives d'avenir inexistantes. C'était un sujet trop déprimant pour ce soir qu'il avait décidé de consacrer au divertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ''Leave the gun, take the cannoli''   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» PEOPLE ALWAYS LEAVE ... !
» Chapitre 3 - Please Mom, don't leave me alone ! [Nuit 3]
» Comment interrompre un "leave" ICCF ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché-