Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ancienne Sirène
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Chat perché   Chat perché EmptyMar 15 Mar 2016 - 23:14

La Rivière Mystérieuses. C'était là que se rendaient les Sirènes les plus aventureuses, en quête de proies qui, sur la terre ferme, ne se méfiaient que trop peu. C'était pour ce beau monde - prédatrices comme viandes - qu'Encre la Famélique avait remonté le courant à son tour, se glissant comme une anguille dans les eaux claires et mouvantes. Elle avait nagé jusqu'à s'arrêter à l'ombre des arbres, dans un espace des Bois légèrement dégagé, endroit agréable et coloré, parfait pour surprendre une ou deux proies.

Le reste de son plan aurait dû se dérouler sans encombre, seulement voilà : de proies, il n'y en eut pas. Et la Sirène s'ennuya, s'ennuya à tel point que, lorsqu'un oiseau au chant particulièrement agaçant vint se percher sur la branche de l'arbre qui dominait le rocher sur lequel elle s'était allongée, Encre ne put en détacher les yeux.

Piou piou piou, disait l'insupportable volatile. Mais la Famélique elle n'entendait que mange-moi, Encre ! Je suis de la viande, bien peu en vérité, mais ce serait grand honneur de finir dans ton gosier.
Incapable de résister à ce que la Faim - à travers l'apparition - lui dictait, la Doyenne se laissa glisser de son rocher, prenant appui dans la vase pour bondir. Ce n'était pas la première fois qu'elle tentait de grimper à un arbre et si elle réussissait, ce serait la deuxième fois qu'elle y arriverait.

Elle y parvint donc mais fit fuir l'insupportable volatile au passage. Désappointée, la Sirène voulut redescendre mais il se produit une curieuse chose : la conscience du vide sous elle - associé au fait que la Rivière n'était peut-être pas assez profonde pour qu'elle y plonge - la découragea totalement. Pire, la Famélique se sentit prise de vertige : qu'avait-elle fait ?

Elle s'était coincée dans un arbre, comme une grande.

La situation n'étant pas assez ridicule, Encre se mit à réfléchir : il lui fallait de l'aide, mais qui la verrait sous son apparence de Sirène refuserait sans doute de la faire descendre. Il fallait donc qu'elle se fasse passer pour quelque chose de plus inoffensif. Quelque chose qui donnerait envie à d'éventuels être de l'approcher.
Elle finit par trouver.

C'est ainsi qu'elle commença à miauler, du haut de sa branche. Modulant sa voix en un gémissement pathétique, félin, elle attendit que quelqu'un vienne.
Le plan avait changé, et quelqu'un arriva.
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
Pretty

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyMer 16 Mar 2016 - 17:14

Pretty avait aujourd'hui été chargé de ramener de l'eau au Grand Arbre. En tant que Livreur, il avait bien sûr accepté sans rechigner le rôle du jour attribué par Frecky-chou et s'était rendu, sceaux vides à bout de bras, du côté des Eaux Enchantés -endroit où il se rendait en fait très souvent pour effectuer sa tâche. Ce n'était pas si éloigné du Grand Arbre et le lieu était très plaisant du moment que l'on ne s'approchait pas trop des Marais Brumeux, non loin. Il suffisait de prendre garde. De garder la tête baissée vers l'eau claire, sans jamais laisser sa vigilance être distraite, pour ne pas faire des mauvaises rencontres.
Et par mauvaises rencontres, Pretty pensait bien évidemment aux Sirènes. Ces créatures splendides que, depuis son arrivée au Pays de Jamais et sa découverte sur leur régime alimentaire, il n'avait plus tellement envie de rencontrer. C'en était presque dommage, d'ailleurs. Il en avait tant rêvé, des Sirènes, en arrivant. Il s'était persuadé qu'elles étaient des êtres doux, peut-être un peu mélancoliques. Mais il n'aurait ô grand jamais imaginé qu'elles puissent le dévorer -et bénit était celui qui l'avait mis en garde lorsqu'il avait été désigné Livreur.

Aussi La Fausseté se montrait-il particulièrement prudent en approchant des sources. Voir si l'eau ne remuait pas un peu anormalement, si une ombre n'assombrissait pas le bleu de l'eau, si un flop ! ne retentissait pas non loin... Il avait certes cessé de sursauter au moindre bruit, mais la crainte demeurait omniprésente lorsqu'il devait effectuer sa tâche en solitaire. La faute à la canicule, qui clouait au lit la majorité des enfants de Peter. Il ne se plaignait pas et se trouvait même plutôt chanceux de tenir le coup. Même si c'était décidément bien difficile de résister au soleil de plomb et de devoir chaque fois s'éloigner un peu plus de la sécurité du Grand Arbre pour ne pas laisser ses camarades mourir déshydratés.

Pretty remplissait donc pensivement les sceaux à ras bord, attentif à ce qui l'entourait, lorsqu'un son un peu étouffé et pour un peu presque étrange parvint à ses oreilles dressées. Il leva la tête avec curiosité et scruta les alentours, cherchant à identifier l'origine dudit son.
Oh. Il écarquilla un peu les yeux en reconnaissant des miaulements. Un chat ?

Le jeune Perdu se releva et se laissa naïvement attirer par l'appel à l'aide répété, se dirigeant uniquement à l'ouïe, et il arriva finalement au pied d'un arbre sans plus savoir quelle direction prendre. Il bloqua ainsi quelques secondes, fronçant les sourcils ; et ce jusqu'à ce qu'un éclair de compréhension lui fasse lever la tête. Le gémissement félin venait d'en haut.
Il recula de quelques pas pour aviser la branche dont provenait le miaulement malheureux.

Et il demeura interdit, ses mirettes bleutées triplant de volume, sa bouche s'ouvrant dans un cri de surprise muet.

Les rayons du soleil faisait quelque peu scintiller ses écailles et cela rendait la créature -qui n'était décidément pas un chat- étrangement lumineuse, toute sombre qu'elle était naturellement. Presque aussi sombre que l'encre, mais pas aussi noire.

Pretty ne sut comment réagir. Il resta planté là, sans prononcer un mot, dévisageant la Sirène au charme étrange d'un air totalement ahuri.
Il pourrait avoir peur et prendre ses jambes à son cou en laissant un petit nuage de fumée derrière lui. Une fois la surprise passée, c'était même la réaction la plus logique à avoir si ses jambes ne le lâchaient pas sous l'effet de la terreur.
Là où cette réaction parfaitement naturelle le faisait, disons, totalement bloquer, c'était la situation dans laquelle était présentement ladite Sirène.
Tranquillement allongée sur une branche d'arbre... Miaulant pour semblait-il appeler à l'aide... Miaulant.... Perchée à un arbre...

Plusieurs choses possibles. Où cette Sirène avait nagé dans une eau pas nette et sacrément alcoolisée. Où Pretty avait accidentellement pris la nourriture si délicatement parfumée de Joy. Ou sinon il était tombé raide mort un peu plus tôt et il était au Paradis. Ou en Enfer, probablement. Il se demandait s'il n'aurait pas dû prier avec Cross et Duck pour son salut, parce que quelque chose lui disait qu'on lui avait préparé un tourment fichtrement étrange.
Autrement, il pouvait toujours être plongé en plein rêve. Qui sait ?

T'es un chat ou une sirène ? Demanda-t-il soudain presque stupidement.

Un subtile mélange, peut-être ?
... Ou bien elle avait dévoré vif un chat et ce dernier n'avait pas encore été correctement ingurgité. L'idée le faisait frémir.

Il hésitait encore entre la stupeur et l'éclat de rire. Ou la fuite. C'était encore à déterminer, vraiment.
Cette chose, quoi qu'elle fut, avait au moins le mérite d'avoir fait complètement tomber les faux-semblants de Pretty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyMar 22 Mar 2016 - 16:03


C'était un humain, un bipède qui la fixait comme si elle avait été le Messie. Presque exaspérée par la surprise pourtant légitime provoquée par son traquenard, Encre adressa un regard morne au nouveau venu. Elle le fixa quelques instants puis fronça les sourcils : il sentait le mâle mais ressemblait à une femelle. Perturbant.

- T'es un chat ou une sirène ?

La question était ridicule, Encre en sentit ses babines se retrousser. Sourire aimable mais légèrement inquiétant : c'était que la proximité d'une proie aussi curieuse ne pouvait que réveiller sa Faim - la Famélique en oubliait presque son vertige. De sa voix basse et grondante, elle répliqua :

- Et toi, t'es humain ou Fée ?

Elle était trop ancienne pour être étrangère au concept d'ironie - malgré sa forte animalité. Toujours fermement accrochée à sa branche, elle battit de la nageoire, soudain impatiente.

Sourire séducteur, cheveux qui ondulent. Maintenant que quelqu'un l'avait trouvée, elle avait peut-être une chance de s'en tirer.

- Tu peux m'aider à redescendre ?

Ses cils battirent sur ses yeux luisants.

- ... s'il te plaît...
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
Pretty

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptySam 26 Mar 2016 - 17:42

La question qui, après réflexion, méritait effectivement d'être qualifiée de stupide fit retrousser ses babines à l'étrange créature perchée, persuadant un peu plus Pretty d'écouter son instinct de survie tandis qu'il reculait déjà de quelques pas. C'était vrai. Outre l'incrédulité totale que cette situation lui suscitait, il ne devait pas oublier qu'il avait tout de même face à lui une Sirène...
... Une Sirène perchée dans un arbre qui avait miaulé pour attirer un potentiel sauveur, vraisemblablement.
Pretty fut incapable de retenir un gloussement très amusé.
Fichtre qu'il n'arrivait pas à se décider s'il devait prendre ses jambes à son cou ou éclater de rire et aider cette pauvre âme en détresse.

Elle était certes effrayante, avec son aspect si sombre et l'aura presque dérangeante qu'elle dégageait, mais le comique de situation effaçait tout danger de l'esprit du jeune Perdu. En même temps, il fallait bien avouer qu'elle n'irait pas faire mal à une mouche, coincée comme elle était.

- Et toi, t'es humain ou Fée ?

Le regard de La Fausseté pétilla avec vivacité alors qu'il entendait le poisson-chat parler. Elle avait une belle voix bien sûr -une très belle voix malgré le ton un peu désagréable, mais au delà de ce détail, c'était surtout de savoir que l'humour ne lui était pas étranger qui plaisait énormément au Livreur.
Il se rapprocha de quelques pas, les mains jointes derrière le dos d'un air espiègle puis répondit finalement, tout sourire :

Une Fée voyons ! Ça ne se voit pas ?

Un vilain mensonge qui aurait vite fait d'être démasqué, si la Sirène était aussi douée d'intelligence qu'elle le laissait paraître. Mais elle lui avait tendu une perche trop grande et Pretty ne s'était pas senti la volonté de la lui refuser.

La queue de la Sirène battit l'air et le Livreur fut incapable d'en détacher ses yeux en regardant les écailles luire doucement sous les rayons du soleil. Il n'était pas fan de toutes ces couleurs sombres, mais il fallait l'avouer, cela avait au moins le mérite d'offrir un charme certain à cette damoiselle en détresse.

- Tu peux m'aider à redescendre ?

L'intéressé adressa à la fille de l'Océan un regard taquin pour toute réponse, observant avec attention ses cils qui papillonnaient gracieusement au-dessus de ses yeux sinistres et brillants. Elle était vraiment belle, en fait.

- ... s'il te plaît...

Pretty leva ses yeux vers le ciel éclairci, se donnant l'air de réfléchir.

Hm... J'aimerais bien, tu vois...

Son sourire s'élargit presque malgré lui.

Mais... Qui me dit que c'est pas un piège et qu'en fait t'es pas du tout coincée ?

La réplique lui était venue naturellement et, en y repensant, ce qu'il voyait d'abord comme une façon d'embêter la Sirène lui semblait tout à coup très bien pensé. Il recula de quelque pas en essayant de ne pas dévoiler la crainte soudaine qu'il éprouvait maintenant que la possibilité avait été énoncé.

Et qui me dit que si je te sauve, tu n'essayeras pas de me manger après ?

Dis donc. Il faisait fort en matière de prudence, mine de rien. Ce n'était pas exactement dans ses habitudes... Disons seulement que l'amusement que lui procurait le fait de titiller la Sirène entrait par un hasard chanceux dans la ligne de mire de la sagesse.

... M'enfin, tout ça mis à part, cela ne me dérangerait pas de t'aider Chaton.

Il la dévisagea des pieds à la tête, elle, et l'arbre sur lequel elle était comiquement perchée. Il ignorait totalement comment il allait faire pour lui donner le coup de main, mais le temps que la Sirène trouve un moyen de le convaincre, il aurait peut-être trouvé.
Quant au surnom, mieux valait ne pas faire de commentaires. Cela lui était venu tout seul et, ma foi, comme il ne connaissait toujours pas le nom de la damoiselle en détresse, c'était toujours mieux que rien.
Puis, c'était rigolo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyDim 3 Avr 2016 - 18:11

- Hm... J'aimerais bien, tu vois... Mais... Qui me dit que c'est pas un piège et qu'en fait t'es pas du tout coincée ?

L'humain/e se permettait de jouer l'indécision. Encre l'observa avec mécontentement, sa queue battant d'impatience.

- Et qui me dit que si je te sauve, tu n'essayeras pas de me manger après ?

Alors ça, c'était un risque - on allait pas se mentir. Par contre, le genre de son interlocuteur/trice restant flou, la Famélique n'avait pas encore décidé de ce qu'elle en ferait si elle redescendait. Et puis, elle était sauvage mais pas ingrate pour autant.

Pas trop.

- ... M'enfin, tout ça mis à part, cela ne me dérangerait pas de t'aider Chaton.

Le surnom était terrible, affectueux - sans doute - mais mettant à mal sa nature de prédatrice. Encre hésita entre le sourire et la grimace ; le rictus qui finit par fendre ses lèvres noires fut un parfait mélange des deux. Toujours fermement accrochée à sa branche et le regard fixé sur le/la bipède, elle laissa un rire rauque lui échapper.

- Je suis une Sirène, humain.

Battement de cils, langoureux malgré sa posture. Chassez le naturel...

- Si j'avais voulu te manger, il m'aurait suffi de chanter... comme ça.

Une inspiration, avant que sa voix, aussi grave que profonde, aussi masculine que féminine, ne résonne entre les arbres, enveloppant les feuilles et les branches.

Au-dessus de la rivière
Où la viande se désaltère
J'ai voulu dans mon audace
Jouer la fille de l'air
Mais puisque tu es venue
Et que tu as des oreilles
Il serait bien malheureux
Que de mon chant je te tienne...

Doux, le chant, puissant à en faire vibrer la surface de l'eau, légèrement. Les tentacules sur le crâne d'Encre ondulaient au rythme du sort alors qu'elle fixait l'inconnu/e d'un regard tendre, refusant de le lâcher. Puis la mélodie mourut sur ses lèvres, elle laissa le silence s'installer quelques instants avant de le briser.

- Je pourrais continuer mais je ne le fais pas. Ça te suffit, comme preuve ?
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
Pretty

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyDim 17 Avr 2016 - 5:09

Il fallait bien se l'avouer, aussi belle et charmante que puisse être une Sirène, celle à laquelle faisait actuellement face Pretty avait décidément un drôle de sourire. Ce n'était pas le genre de sourire chaleureux et avenant qui donnait envie de lui sauter dans les bras, pas plus que ce n'était un sourire froid, ironique ou moqueur. Quoi que ces dernières possibilités fussent plus probables que les deux premières, certes. Le geste, que Pretty effectuait constamment et parfois même par automatisme, donnait un air encore plus étrange à la créature océanique et à ses miaulements si improbables que c'en aurait été à mourir de rire -si La Fausseté avait pu observer la scène d'un point de vue extérieur.

Seulement, là était tout le problème : Pretty était celui qui était naïvement tombé dans le piège, et maintenant c'était à lui de décider s'il allait aider ou non une prédatrice qui en d'autres circonstances l'aurait sans doute dévoré vif sans plus de cérémonie. Malgré son surnom nouvellement trouvé, le Chaton savait très probablement griffer et mordre la chair avec férocité.
L'instinct du jeune Perdu lui hurlait à la vigilance -mais plus à la fuite cependant, certainement parce que ce dernier était un cas désespéré et que l'idée de prendre la poudre d'escampette avait bien vite été abandonné. Il ne pouvait pas manquer pareille occasion de jouer après tout.
De jouer avec le feu. Pour changer.

Le rire de la Sirène le sortit soudain de ses pensées et il leva sur elle un regard enjoué.

- Je suis une Sirène, humain.

Le jeune Perdu pencha sa tête sur le côté, prenant un air exagérément déçu. Eh bien, elle ne voulait pas le laisser jouer à être une Fée et elle un chaton ? Quelle tristesse.
La fille de l'Océan le dévisagea, battit des cils avec attrait. Pretty haussa imperceptiblement un sourcil. Il avait pleinement conscience qu'elle essayait d'attirer ses faveurs en agissant avec charme, cependant il se sentait malgré tout pris au piège. Comme si soudain se jeter dans la gueule du loup et laisser ses crocs le déchiqueter avec appétit était devenu une idée intéressante et plus encore acceptable.
C'était bizarre, la façon dont le charme d'une Sirène pouvait s'opérer sur lui.

- Si j'avais voulu te manger, il m'aurait suffi de chanter... comme ça.

Cette fois La Fausseté écarquilla franchement les yeux et recula aussitôt de quelques pas. Non. Zut. Il fallait qu'il parte, et vite !

Trop tard, bien sûr. Trop tard.

Le chant monta dans l'air, résonna jusqu'à ses oreilles et le cloua sur place. Pretty déglutit en sentant la vague mélodieuse engloutir son esprit et ses pensées. L'assurant qu'il n'y avait aucun problème et assurément aucun danger à rester planté là comme un piquet, la bouche entrouverte dans une surprise muette et ses mirettes bleutées agrandies par un mélange de fascination et de surprise.
Il était incapable de détacher ses yeux de la Sirène et, à vrai dire, il commençait même à se demander pourquoi il ne s'approcherait pas, juste un peu ; un tout petit peu, pour mieux l'admirer...

Le chant mourut, l'enchantement aussi.
La Fausseté clignota rapidement des yeux, tenta aussitôt de reprendre contenance dans un toussotement.

- Je pourrais continuer mais je ne le fais pas. Ça te suffit, comme preuve ?

Nouveau toussotement embarrassé. Le Livreur était à peu près persuadé que si la Sirène avait poursuivi ses envolées lyriques, il aurait fini dans son estomac le temps de se rendre compte d'à quel point elle était jolie et avait envie de lui faire un câlin.
Heureusement, l'instant passé, il se concentrait désormais sur les tentacules qui ondulaient doucement sur la créature en espérant ainsi chasser la vive attirance qu'il avait éprouvé pour la Sirène l'espace d'une seconde. Tentacules, tentacules... Pieuvre... Poulpe... Pas charmant du tout... Du tout du tout...
D'accord, cela semblait marcher. Pretty se sentait bête, certes, mais au moins il se sentait mieux.

C'est, hum... Vachement efficace, dis donc... Il regarda ailleurs, l'air de rien, les joues un peu roses. Son regard se porta ensuite de nouveau sur la Sirène, un sourire plus timide sur ses lèvres. C'est bon, je te crois. T'aurais pu me croquer facilement, là.

Même si cela lui coûtait un peu de l'admettre. S'il avait imaginé un instant qu'il serait suffisamment fort pour résister au légendaire chant des Sirènes, il était fixé à présent. Peut-être bien que cette leçon lui sauverait la vie, en d'autres occasions.

Pretty s'approcha malgré tout de quelques pas de la fille de l'Océan, évaluant désormais avec plus de sérieux la situation dans laquelle elle s'était empêtrée. Comment la sortir de là, maintenant...? Il lui aurait bien proposé de sauter dans ses bras mais leur différence de taille risquait de rendre la manœuvre très compliquée. La Fausseté fronça les sourcils, réfléchit encore un peu.
Jusqu'à ce qu'une idée lui vienne. Bon, ce n'était pas l'idée du siècle ; mais au moins, il en avait une, d'idée.

Le jeune Perdu se plaça juste sous la Sirène et tendit soudainement les bras vers elle, l'air parfaitement sérieux. La scène était presque comique puisqu'on aurait dit qu'il lui réclamait un câlin ; ou priait avec adoration une créature surnaturelle.

Quand je saute, tu dois m'attraper et m'aider à monter sur la branche avec toi. De là je t'aiderai à descendre. Prête ?

La Fausseté lui laissa à peine le temps de la réflexion puisque, l'instant d'après, il bondissait déjà pour attraper ce qui lui passerait sous la main -bras, tentacule ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyMer 27 Avr 2016 - 20:03

Ça avait marché, bien entendu. De toute sa vie de Doyenne, Encre n'avait jamais rencontré de bipède capable de résister à son chant et l'humain qui sentait le mâle mais ressemblait à une femelle n'y faisait pas exception non plus. Et ce dernier avait le bon goût de ne pas le nier.

- C'est, hum... Vachement efficace, dis donc...

Sourire félin, narquois. Bien sûr que ça l'était.

- C'est bon, je te crois. T'aurais pu me croquer facilement, là.

A la bonne heure ! La Sirène observa l'autre s'avancer, l'observant de ses yeux jaunes alors que sa nageoire battait d'impatience. Elle ne connaissait pas du tout son interlocuteur-trice mais elle espérait qu'il-elle ait une bonne idée en tête, en tous cas meilleure que la sienne (ce qui, soyons honnêtes, n'était pas difficile mais passons).

Il y eut un temps, durant lequel Pretty pensa à une idée et Encre pensa à manger. Puis le-la bipède vint soudain se planter sous la branche, tendant les bras vers elle. La Famélique fixa l'humain-e, incrédule : il lui fallait sauter, peut-être ?

- Quand je saute, tu dois m'attraper et m'aider à monter sur la branche avec toi. De là je t'aiderai à descendre.

Ah, non.

- Prête ?

Elle n'eut pas le temps de répondre, ses gestes le firent à sa place. Alors que le-la bipède bondissait, Encre attrapa ses bras avec une force sauvage. Puis - toujours sans réfléchir - elle se redressa du mieux qu'elle pouvait, hissant son compagnon d'infortune jusqu'à ce qu'il puisse grimper seul. C'était que ce qu'elle faisait - rester en équilibre tout en gérant un autre poids que le sien, dans un élément qui n'était pas le sien - tenait plus de la prouesse que du simple effort physique.

Une fois le deuxième chat perché, Encre put l'observer de plus près. Avec intensité.

- On fait quoi maintenant ?

Elle avait aussi très envie de lui poser une autre question. Mais justement, le fait de ne pas savoir l'empêcher de vouloir manger tout de suite sa seule chance de descendre.
C'était plutôt bonne chose, elle en avait conscience et se retint.

Sans pour autant s'empêcher de dévorer le Garçon Perdu des yeux, à la recherche d'un indice potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
Pretty

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyJeu 28 Avr 2016 - 1:01

Pretty sauta, aussi haut que sa taille d'enfant le lui permit, levant les bras vers le ciel en s'attendant le plus naturellement de monde à ce que la Sirène obtempère à ses indications. Ce qu'elle fit d'ailleurs, attrapant les bras du jeune Perdu avec vivacité mais surtout avec une sorte de maladresse sauvage, un peu brutale mais qui ne brisa fort heureusement aucun os à La Fausseté. A côté de l'étreinte étouffante d'un certain Pirate adorateur de pieds, cette brusquerie avait presque des airs de caresses.

Lorsque le Chaton l'eut hissé suffisamment haut, Pretty se débrouilla pour ensuite achever seul son ascension sur la branche ; il était conscient que l'entreprise avait dû être délicate pour la Sirène.

- On fait quoi maintenant ?

Les mirettes bleutées du jeune Perdu se plantèrent dans celles, jaunes et félines, de la fille de l'Océan et il commença à la détailler ostensiblement. C'est qu'elle était un peu intimidante, vue de près. Il y avait quelque chose de décidément animal qui luisait dans ses prunelles et dans cette façon qu'elle avait de le fixer... Intensément...
Pretty gigota un peu sur place, les joues roses, gêné par l'insistance de son regard, avant de se rappeler qu'elle avait posé une question et qu'il faudrait effectivement songer à lui répondre.

Ça dépend...

Un sourire taquin fleurit sur les lèvres de La Fausseté qui reprenait contenance.

Je peux te tenir dans le vide par la queue et te balancer d'avant en arrière jusqu'à ce que tu aies assez d'élan pour que je puisse te lâcher et que tu atterrisses dans l'eau...

Il émit un petit rire ; il savait pertinemment que cette idée n'allait sans nul doute pas plaire à la Sirène, aussi rajouta-t-il l'instant d'après, plus rassurant.

Ou je peux aussi te tenir les mains, me laisser tomber comme ça...

Pretty se laissa choir en arrière et finit suspendu par les jambes et la tête en bas, tout sourire. Sa chevelure tombante devait certainement donner un effet comique à la scène. Un acrobate et un poisson-chat perchés sur une branche d'arbre. En tant que spectateur, le Livreur aurait sûrement eu quelques fous rires.

Et du coup te laisser tomber de pas très haut par terre. Puis je pourrai te porter et te ramener dans l'eau.

Toujours la tête à l'envers et sans abandonner son sourire espiègle, Pretty lança un regard interrogateur à la créature océanique. Il savait qu'elle choisirait probablement la seconde option ; la question était maintenant de savoir si cela lui conviendrait ou si elle avait des choses à en redire.


Hrp:
 






Chat perché 3fdce811
©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyJeu 12 Mai 2016 - 17:29

Décidément, Pretty était vraiment à croquer, avec ses joues rosissante et la malheureuse ambiguïté de son genre (qu'il portait comme un accessoire - mais cela, Encre ne pouvait le savoir). Avec un amusement un peu mauvais, un peu manifeste, la Doyenne continuait de le fixer. C'était qu'elle attendait, aussi. On avait pas toute la journée, allez.

- Ça dépend... je peux te tenir dans le vide par la queue et te balancer d'avant en arrière jusqu'à ce que tu aies assez d'élan pour que je puisse te lâcher et que tu atterrisses dans l'eau...

Il y eut un temps. La bipède souriait, comme s'il y avait là quelque chose de drôle. La Famélique, elle, fronçait les sourcils, perplexe : tomber la tête la première dans une eau peu profonde - voire par terre, carrément - lui semblait dangereux. De plus, elle doutait que l'humain puisse réellement supporter son poids.

Elle n'eut pas le temps d'aller jusqu'au bout de son raisonnement que l'Enfant Perdu reprenait déjà :

- Ou je peux aussi te tenir les mains, me laisser tomber comme ça...

Comme quoi ?! Encre n'eut pas l'occasion de réclamer la suite que l'humaine se laissait déjà tomber. La Sirène esquissa un mouvement, vite réfréné : Pretty ne venait pas de chuter accidentellement, elle se retenait, tenait en équilibre. C'était fascinant.

Interloquée par cette faculté toute naturelle qu'avaient les bipèdes de se mouvoir à l'air libre, Encre se força à se concentrer à nouveau sur les paroles de l'enfant.

- Et du coup te laisser tomber de pas très haut par terre. Puis je pourrai te porter et te ramener dans l'eau.

La Famélique mit quelques instants à se visualiser le plan de la Fausseté et un autre temps encore à se décider. Puis, lentement, elle hocha la tête. S'accrochant à deux mains à la branche, elle glissa, se rapprochant de Pretty sans pour autant le quitter des yeux. L'idée de lui faire confiance à ce point ne lui plaisait que moyennement, mais elle n'avait pas le choix. Et puis, sa faible capacité d'empathie ne discernait aucune duplicité chez la Fausseté. Juste une sorte de malice, peut-être. Tant pis, parfois il fallait savoir se jeter à l'eau.

- On fait comment, alors ?

Peu assurée sur sa branche, elle fit néanmoins un effort pour tendre les bras vers le bipède. Elle s'en remettait à lui, par dépit et avec un peu d'espoir, quand même.

Et aussi, elle se promit que plus jamais on ne la reprendrait à faire pareille idiotie.
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
Pretty

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptySam 14 Mai 2016 - 17:36

Il lui avait presque semblé que la Sirène avait esquissé un mouvement, de son côté, tandis que Pretty se laissait tomber la tête en bas avec pour seules prises ses jambes enroulées autour de l'épaisse branche.
C'était drôle. Mais il préférait ne pas rester dans cette position trop longuement : le sang risquait de lui monter à la tête en moins de temps qu'il ne le fallait pour dire Chaton. Il expliqua donc la suite de son plan en souriant avec espièglerie à la fille de l'Océan, puis attendit un verdict qui mit tout de même quelques secondes à venir. La demoiselle en détresse semblait hésitante, et c'était somme toute logique lorsqu'on y songeait avec recul. Le jeune Perdu pouvait être en train de la manipuler afin de la mettre en position de faiblesse qui l'avantagerait lui et qui lui permettrait d'en profiter pour la tuer ou la dépecer ou que savait-il.
Pitouchou avait déjà réclamé une peau de Sirène à La Mésange, après tout. Ç’aurait pu être elle et pas une de ses sœurs.

- On fait comment, alors ?

Pretty s'échappa à ses pensées morbides et, d'un air ravi, se redressa juste assez pour atteindre la Sirène en lui tendant les mains.

Accroche-toi à moi. Bien fort, indiqua-t-il avec un sérieux qu'il prenait soin de camoufler derrière une expression confiante et lumineuse.

Le jeune Perdu amena ensuite, lentement, avec une précaution toute délicate, la Sirène à glisser de son perchoir. La chute fut naturellement rude et les muscles de l'enfant se contractèrent douloureusement pour résister au choc et empêcher la Sirène de s'écraser piteusement sur le sol. Il grimaça. L'effort était pénible.
Un instant passa, pendant lequel il plaça toute son énergie à stabiliser puis faire cesser le mouvement de balancier qu'avait créé la dégringolade de la jolie créature aquatique.

Je vais te lâcher, maintenant. Ça va peut-être faire un peu mal.

Mais moins que si elle avait voulu bondir aussitôt de la haute branche.
La Fausseté lâcha donc la Sirène et grimaça de plus belle en imaginant que, pour elle, l'atterrissage pouvait être difficilement assuré à l'aide de sa queue de poisson. Elle n'avait concrètement rien pour amortir le choc, puisqu'elle était faite pour nager et non pour marcher.

Pretty attendit qu'elle se soit immobilisée pour être sûr de ne pas tomber sur elle ; avant d'effectuer un petit mouvement de bras qui lui donna l'élan nécessaire pour se décrocher tout seul les jambes de la branche, faire une roulade dans les airs, puis atterrir sur ses pieds. Le tout avec une agilité qui témoignait de sa redécouverte plus si récente de ses capacités d'acrobate. Merci Rainbow et tes idées farfelues, songea-t-il distraitement.

Il s'approcha ensuite de la Sirène et s'accroupit auprès d'elle en lui souriant un peu plus doucement :

Ça va ? Tu t'es pas fait mal ?

Même si à présent elle pouvait se jeter sur lui et le croquer d'un instant à l'autre, il espérait quand même que, non, elle ne s'était pas fait mal. Pas trop. Il n'avait rien sur lui pour la soigner en cas de problème.
Au cas où, il était malgré tout prêt à décamper en vitesse.






Chat perché 3fdce811
©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyMar 14 Juin 2016 - 19:37

- Accroche-toi à moi. Bien fort.

Pas du tout rassurée, Encre s'exécuta néanmoins : ses mains vinrent enserrer les poignets de l'Enfant Perdu(e) et elle se laissa glisser, petit à petit, de sa branche...

Jusqu'à ce qu'elle chute. Pour de bon.

Etouffant un cri, Encre planta inconsciemment ses doigts griffus dans ceux de son sauveur. Etonnement pourtant, elle ne tomba pas. Elle resta suspendue, brusquée par la rapidité avec laquelle les choses, en l'air, se passaient. Voilà pourquoi elle préférait l'Océan, et de loin.

Un temps. La voix de l'humaine résonna au-dessus d'elle.

- Je vais te lâcher, maintenant. Ça va peut-être faire un peu mal.

Quoi, mal ? La Sirène eut à peine le temps de grimacer que l'autre la lâcha, la laissant fendre l'air et se ramasser au sol, s'étalant sans aucune grâce contre l'herbe assoiffée.

Aoutch.

Grimaçante et sonnée, Encre prit appui sur ses coudes pour se redresser, assister à l'atterrissage bien plus gracieux de l'être humain qui la sauvait. Décidément, les bipèdes étaient vraiment des créatures curieuses. Tentacules ondulant sur son crâne de Doyenne, elle l'observa s'approcher, s'adresser à elle gentiment.

- Ça va ? Tu t'es pas fait mal ?

Battement de nageoire. Encre jeta un regard suspicieux à son propre corps.

- Des bleus. Rien de grave.

Elle bougea, fronça les sourcils.

- Et je crois... que j'ai des cailloux incrustés dans la queue.

Comme Emeraude, tiens, sauf qu'elle ne l'avait pas fait exprès. Encre laissa échapper un soupir avant de reporter son attention sur son interlocuteur. Un sourire féral et envoutant vint étirer ses lèvres.

- Tu me ramènes dans l'eau, maintenant ?

Elle lui aurait volontiers tendu les bras, si ces derniers n'étaient pas déjà occupés à la soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
Pretty

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyVen 12 Aoû 2016 - 6:28

Ouch. Des petits picotements poussèrent Pretty à lever les mains sous ses yeux pour découvrir des traces de griffures, légères, qui coloraient ses poignets d'un rouge sanguin. Chaton lui avait sûrement fait cela lorsqu'il l'avait lâché, et l'adrénaline l'avait empêché de le sentir jusqu'à maintenant.

Pourtant ils n'étaient pas encore sortis de l'auberge, loin de là. Son adrénaline n'avait aucune raison de retomber maintenant. Et en attendant, il voulait juste savoir si la Sirène s'était fait mal durant la chute.

Des bleus. Rien de grave.

Étrangement, même elle ne semblait pas convaincu par son affirmation.

Et je crois... que j'ai des cailloux incrustés dans la queue.

Ah. Voilà donc pourquoi. La Fausseté fit la grimace. Il se serait bien proposé de l'aider à ce sujet s'il n'était pas presque certain que l'entreprise serait vaine, puisque la porter incluait très probablement de laisser traîner sa queue -la différence de taille était grande, après tout. Elle allait devoir supporter encore un peu cette sensation certainement très désagréable.

Tu me ramènes dans l'eau, maintenant ?
Ouaip !

Quoi que toujours un peu méfiant (c'était plus fort que lui), Pretty se rapprocha de la Sirène et s'agenouilla, l'invitant à passer ses bras autour de son cou pour s'accrocher à lui.
En réalité il aurait adoré essayer de la porter comme une princesse mais, malheureusement, il craignait de ne pas avoir assez de force pour jouer les princes charmants.

Accroche-toi bien, d'accord ?

Il posa ses mains sur les bras passés autour de lui et serra bien fort pour ne pas se faire étrangler au passage, puis se releva. Péniblement. Le dos voûté et les jambes tremblantes, comme un papy.

Il lui fallut quelques longues secondes avant de parvenir à se mettre debout. Il n'irait bien sûr pas jusqu'à dire que la Fille de l'Océan était lourde, mais... Bon, un peu quand même. Mais c'était parce qu'il manquait de muscles et de taille, ça.

La Fausseté avança d'un pas, puis de deux et de trois, et de quatre et de cinq et de six. Il mesurait chacun de ses mouvements, prenait garde à ne pas être trop brusque et à ne surtout pas perdre l'équilibre. C'est que ce n'était pas facile, avec la queue qui traînait derrière et ralentissait sa course d'escargot.

Néanmoins il parvint au bord de la Rivière et, avant d'y relâcher Chaton, se pencha un tout petit peu afin d'évaluer la distance et la hauteur. Bien. Ce ne devrait pas être trop compliqué.
Il se redressa ensuite.

Du moins, essaya.

Le jeune Perdu fit soudainement les gros yeux, lâcha un juron entre ses dents, força sur ses jambes.
Nope. Nope nope nope nope nope nope nope.
NOPE.


Il perdit l'équilibre et bascula dans la Rivière, emportant dans sa chute la Sirène affamée avec lui.


Hrp:
 






Chat perché 3fdce811
©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyVen 26 Aoû 2016 - 16:18

Suivant les indications tacites de Pretty, Encre s'accrocha à son cou.

- Accroche-toi bien, d'accord ?

Elle hocha la tête vivement, profitant pour humer l'odeur de Pretty et ainsi obtenir la réponse à une question qui la taraudait : un mâle, c'était un mâle. Elle n'avait donc - bon sens mis à part - aucune raison de vouloir le manger, l'affaire était classée. S'agrippant du mieux qu'elle pouvait à son sauveur improvisé, elle grimaça à peine lorsqu'il commença à avancer, faisant trainer sa nageoire sur le sol terreux par la même occasion. La sensation était désagréable, inhabituelle et ils progressaient avec lenteur - il fallait dire qu'elle était bien plus lourde que lui - pourtant la Sirène ne se plaint pas : elle avait déjà de la chance que quelqu'un ait bien voulu la sortir de l'arbre.

Alors qu'ils approchaient du bord de la Rivière, l'Enfant Perdu se pencha, oubliant une chose pourtant essentielle : il avait un poids en plus sur les épaules. Encre eut à peine le temps de sentir le sol se dérober sous sa nageoire qu'elle chutait - droit vers l'eau, ce qui était bien.

Par contre, elle n'était pas seule. Pour l'humain, c'était beaucoup moins bien.

Sans le lâcher, elle tenta de s'orienter dans les airs : la manoeuvre n'était pas simple mais elle y parvint. Ainsi, ce fut elle qui rentra dans l'eau en premier, suivi de l'Enfant dont elle amortit la chute du mieux qu'elle pouvait. Soudain entourée des ondes fraiches et familières de la Rivière, elle le lâcha. Avant de remonter vers la surface à son tour, parfaitement à l'aise puisqu'enfin dans son élément.

Sa tête émergeant de l'eau, elle fixa les alentours, en quête de l'humain : où était-il passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
Pretty

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyDim 28 Aoû 2016 - 2:09

Il s'était penché, comme un idiot, avait perdu l'équilibre, comme un idiot, et avait commencé à chuter, comme un idiot.
La conclusion de cette histoire ? Il était un idiot.
Ce n'était pas la première fois en plus, qu'il se faisait cette réflexion ; ce serait en revanche peut-être bien la dernière, en ce jour funestement ensoleillé et caniculaire.

Dans les bonds précipités de son cœur et plus particulièrement dans la panique, Pretty n'avait même pas remarqué que sa chute avait été gracieusement amortie par la Sirène. Il sentait simplement la terreur l'envahir de la même manière que l'eau s'infiltrait, vicieuse, dans ses poumons et lui faisait perdre le contrôle.

Il savait nager, pourtant.
Il. Savait. Nager.
Il fallait juste qu'il se reprenne.
Calme. Doucement.

La Fausseté cessa un instant toute résistance inutile et se laissa piteusement couler jusqu'au fond. Il n'était pas au bout de ses forces ni inconscient, loin de là. Il avait juste bu la tasse, il était juste à côté d'une Sirène qui pouvait le croquer d'un instant à l'autre et il ignorait juste où se trouvait le haut de bas de la droite et de la gauche. C'était très perturbant et cela ne faisait qu'intensifier son besoin de se débattre.
Mais ce n'était pas si grave. N'est-ce pas ?

Ses mains touchèrent le fond et il se coupa sur un caillou un peu trop pointu. La douleur lui parvint à peine ; le manque d'air prenait beaucoup plus de place dans son esprit.
Rapidement, il posa ses pieds sur le sol de la rivière puis poussa de toutes ses forces. Heureusement ce n'était pas très profond : à peine une ou deux secondes plus tard, sa tête refaisait déjà surface. Ou enfin, à en juger par son manque d'oxygène affolant.

Le Perdu toussa, aspira bruyamment une bouffée d'air, s'étouffa et toussa à nouveau. Plusieurs fois. Ses muscles brûlaient comme pour mieux lui rappeler qu'ils avaient eux aussi été asphyxié sans pitié et il peinait à rester à la surface malgré le courant tranquille de la Rivière Mystérieuse.

Il était même parvenu au miracle d'oublier la présence de la fille de l'Océan, non loin.






Chat perché 3fdce811
©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Sirène
Anonymous

Invité



Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché EmptyMer 21 Sep 2016 - 14:42

Il y eut de l'agitation, non loin d'elle. Se tournant vers la source de l'agitation, Encre avisa l'humain qui se débattait, à la surface de l'eau. Parfaitement à l'aise dans la rivière, elle fila vers lui, le fixa avec curiosité.

- Est-ce que tout va bien ?

C'était qu'il avait vraiment l'air de peiner, le bipède, à nageoter comme un chiot entre les courants. La Sirène sembla hésiter puis s'approcha encore plus et, un peu brusquement, se saisit de son bras pour le passer autour de ses épaules écailleuses en un geste maladroit mais d'une humanité troublante.

- Besoin d'aide pour rejoindrre la surrrrface ?

Elle avait tenté un gentil sourire mais n'était pas sûre du résultat. Quant à l'altruisme de son geste, elle ne se l'expliquait pas : elle ne voyait juste pas pourquoi elle n'aurait pas aidé celui qui l'avait aidée auparavant, de plus cela n'avait pas d'intérêt de le laisser se noyer.

Se redressant, elle tenta de garder la tête de l'humain au-dessus de la surface. La tâche était inhabituelle, elle avait plutôt l'habitude de faire le contraire mais tant pis : il fallait bien une première fois à tout, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chat perché Empty
MessageSujet: Re: Chat perché   Chat perché Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Poste frontalier
» Bonne Anniv' le chat
» Livre 2 Les fables de Phèdre
» Geoffrey [ ATLS ]
» New Forum Twinks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Les Eaux Enchantées :: La Rivière Mystérieuse-