Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ancienne Fée
avatar

Invité



MessageSujet: Telle est prise qui croyait prendre   Dim 14 Jan 2018 - 0:29

Il s'en est passé des choses, depuis leur retour du Monde Ordinaire ! Il y a eu la Grande Réforme, qui lui a fait abandonner ses demeures pour se rendre dans sa nouvelle maison : le laboratoire de l'Archeforêt. Amanite s'est également trouvé une monture, un écureuil qu'elle a pris soin de cuirasser férocement et qu'elle a renommé Niels (en référence, bien évidemment, à Bohr). Pour le reste, la Réforme ne l'a pas tant affectée : il faut dire que peu de choses impressionnent réellement la Guêpe, surtout lorsque cela ne touche pas à la science. Malgré son changement de décor, sa routine reste inchangée.

Ce matin-là, la Guêpe est d'humeur maussade. Il faut dire que, frêle comme elle est et malgré sa combinaison, le froid la touche particulièrement (mais plutôt mourir que de l'admettre). Assise sur sa monture, elle dirige donc Niels en silence, tressautant à peine lorsque l'écureuil saute de leur branche pour rejoindre l'une des ramifications du Grand Arbre. Ce dernier est relativement calme, ce qui n'a rien d'étonnant : le matin, les Enfants Perdus travaillent.

Ce qui sert ses plans.

Lorsqu'ils sont à la porte d'une Cabane déserte, Amanite saute au bas de sa monture. Puis, rassemblant force et concentration, elle commence à grandir. Le procédé est certes hasardeux mais ce n'est pas la première fois qu'elle y parvient : ainsi, au bout d'une minute, elle est debout et fait son mètre soixante.
(Et cette fois, sa tête est assez grande pour son corps.)

Un peu chancelante dans ce monde qui, tout à coup, a changé de dimensions, la Guêpe s'avance, rentre dans la cabane. Et commence à farfouiller, en quête de quoi servir ses expériences.

***

Un temps plus tard, l'humeur d'Amanite s'est améliorée : les fruits de son larcin rangés dans sa besace (une dague en métal étonnement précieux, un jouet en bois et un sac de baies explosives qu'elle peine d'habitude à trouver dans la forêt), elle quitte une cinquième Cabane et avise une autre, dans laquelle elle s'engouffre sans tarder. Une fois rentrée, elle scanne les lieux et voit... un coffre, posé entre deux hamacs. Les yeux brillant de curiosité et les antennes dressées, Amanite s'agenouille donc et entreprend de le fouiller.

Si avide qu'elle abandonne toute force de prudence et ne se rend pas compte qu'elle pourrait être observée.
Revenir en haut Aller en bas
Alive
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 182
✘ SURNOM : la Souris
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours en manque
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

MessageSujet: Re: Telle est prise qui croyait prendre   Dim 10 Juin 2018 - 23:40


Les sentinelles furent bien étonnés de voir Alive rentrer de la chasse si tôt dans la matinée. De toute évidence, elle n’était pas rentrée les mains vides pour oser se pavaner de la sorte. Ils ne se trompaient pas : à sa ceinture, un lièvre de belle taille se balançait joyeusement. Sur le chemin qui la conduisait au Grand Arbre, Alive semblait danser. Elle espérait croiser par hasard sa chef ou bien sa mère pour qu’elles puissent constater le fruit de ses efforts. C’est qu’elle était assez fière pour l’espérer – mais certainement pas assez pour réellement les chercher.

Mais en cette journée déjà très inhabituelle, Alive perçut un bruit étrange alors qu’elle déambulait par hasard près de la maison souterraine. La Chasseuse leva la tête car le bruit venait d’une passerelle située au-dessus d’elle. Une silhouette beaucoup trop adulte passa dans son champ de vision. D’instinct, elle se colla contre le mur le plus proche. Un intrus. De toute évidence, les sentinelles n’avaient pas encore donné l’alerte. Et si c’était un pirate ?! Non, on n’a jamais vu un pirate se promener dans le Grand Arbre comme ça, jamais de mémoire de Souris.

Il aurait été plus prudent d’avertir un sentinelle mais la Souris se vit gravir les quelques marches qui la séparait des lieux du forfait. Qu’est-ce qu’elle pourrait bien faire seule contre un pirate – s’il s’agissait bien d’un pirate… Elle se conforta dans l’idée qu’elle ne pouvait décemment pas donner l’alerte en n’étant pas certaine qu’ils étaient menacés. Tous le gibier ne l’île ne rattraperait pas une bourde pareille.
C’est ça qu’il faut faire, se dit-elle près de l’entrée de la cabane. A l’intérieur, ça faisait un boucan du diable mais il n’y avait personne d’autre. Il n’y avait qu’elle.

N’y tenant plus, la chasseuse entra dans la pièce. Là, entre deux lits, une inconnue de grande taille lui tournait le dos.

— Eum… Pardon ?

Sa voix était chargée d’hésitation : elle n’avait pas osé crier de peur de se retrouver nez à nez avec une garçonne... inhabituellement grande.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Casse-tête chinois : 1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 c5?! !? Tel est pris qui croyait prendre...
» prise de control et mal d'invocation
» [RP] Oui, ce soir tu vas prendre
» [RP]Prise de Joinville
» Tu vas prendre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-