Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Shipper
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 29
✘ SURNOM : Le citron
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oh que oui
✘ LIENS : Let's start a shipping war don’t care if I get hate



MessageSujet: Re: « Ne plaignez pas les malades ni les infirmes. Vous blesseriez votre âme avec des blessures qui n'ont entamé que leurs illusions. »    Sam 21 Oct 2017 - 23:10

Hello.
Je viens te rajouter du travail (nan en vrai je devais le faire depuis longtemps mais j’avais oublié avec les vacances). Donc :
Shipper a été soigneuse avant, jusqu’à la création des courtisans, donc il n’y a pas très longtemps. Elle est arrivée à la fin des années 2000.
Ca s’est un peu vu dans sa fiche mais je pense que Shipper aurait eu aucun sentiment négatif envers Soul, au contraire. C’est son chef, elle le respecte beaucoup, voir même elle l’idéalise un peu et lui aurait surement dit à voix haute.
Et en tant que soigneuse, ben, euuuuh. Elle faisait de son mieux, elle avait un peu de bagage médicale et cela lui arrivait souvent d’être curieuse, de poser pas mal de questions pour tenter de comprendre… Et en même temps, elle est incapable de faire des sutures, même après qu’on ait tenté de lui apprendre, légèrement tête en l’air, au début elle était dégoutée par les plaies, a mis un peu de temps avant de pouvoir être totalement autonome… Elle faisait de son mieux mais c’était loin d’être parfait (C’est pas Green quoi >>)
De plus, elle se faisait saquer par Mary, genre bien dur donc je pense que la mère aurait surement râlé à propos de Shipper à Soul.

Elle avait déjà commencé un peu ses histoires, même si c’était principalement sur Harry Potter donc je ne sais pas ce que Soul en pense.

Quand elle est partie pour les courtisans, elle était assez gênée et s’est longuement excusée et je pense qu’elle a dû parler du journal comme motif important donc Soul est normalement au courant du journal. Aussi, parfois, quand elle n’a rien à faire parce que Peter est loin, elle aurait tenté de repasser à l’infirmerie proposer d’aider.

Il se peut qu’elle lui ait montré ses dessins (rappel : elle dessine très mal et elle est probablement daltonienne >>). Mais si Soul lui aurait montré les siens ou juste si elle les avait apperçus, elle aura plus jamais osé parce que COMPLEXES.

Au passage, si elle écrit pas mal de citrons et de sucre, elle n’a montré aucun intérêt romantique pour qui que ce soit >> Je précise car Soul a tendance à penser que les filles sont fleurs bleus. Donc y avait que dalle sur ce côté là.

Et depuis, à chaque fois qu’elle le voit à la maison souterraine, ben… Soul se retrouve avec une boule d’affection collé aux basques.

Désolée, c’est un peu confus mais en gros ca serait ca QWQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1105
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: « Ne plaignez pas les malades ni les infirmes. Vous blesseriez votre âme avec des blessures qui n'ont entamé que leurs illusions. »    Lun 23 Oct 2017 - 2:59

★ Shipper ★ Courtisane
Carnet de Santé: Ras ?

Ex soigneuse - Soul est un brin mitigé face à Shipper.

Elle faisait partie de son équipe et faisait vraiment du mieux qu'elle pouvait malgré la vue de certaine plaie qui la répugnait, malgré sa grande maladresse aussi.
Il ne fallait pas beaucoup plus au Chef des Soigneurs pour s'en satisfaire, tant qu'on y mettait du coeur, ce que Le Citron faisait, indéniablement.
Il la trouvait un peu étrange à vouloir absolument cataloguer certains comportements, en se basant sur ce qu'elle avait apprit (avait-elle révélée) de ses parents. Pour Soul, l'ile était endémique de beaucoup de déviances, de maladies et autres bizarreries. Le cerveau n'était pas épargné (ni donc sa psychée) et on ne pouvait pas forcément se reposer sur des modèles établis parfois vraiment éloignés de ce qui s'y passait, il était souvent contreproductif d'enfermer certains patients dans un diagnostique. Il fallait demeurer souple, sur l'île tout ne faisait jamais... qu'évoluer.
Mais il comprenait l'envie de la jeune soigneuse d'être utile et de contribuer aussi à l'effort solidaire, même si tout ne pouvait s'adapter ici.

Soul devait en outre faire tampon à l'ire de Mary qui ne supportait visiblement pas le comportement de sa jeune soigneuse et à partir du moment où il ne trouvait rien à reprocher à son travail, il ne permettait pas à Mary d'aller trop loin aussi. Ce qui se passait au sein de l'Infirmerie ne regardait... que lui. Mais il devait bien avoué que Shipper semblait involontairement rajouter de l'huile sur le feu dans leurs rapports houleux.

A la création du journal (que seuls les enfants capable de décrypter pouvaient comprendre), l'Immuable en eut bien sûr un exemplaire entre les mains et ne sut pas vraiment qu'en penser, autant les histoires du "sorcier" à la cicatrice et ses aventures un brin... étrange avec ceux l'entourant, pouvait encore passer (tout en le laissant relativement de marbre - c'est bien simple, il ne saisissait en vrai pas trop l'intérêt, mais si cela plaisait cela suffisait), autant les fictions basées sur des membres du Grand Arbre le mettait un brin mal à l'aise, surtout vu ce qu'elles impliquaient.
Sa grande chance était de réussir à rester de marbre (ou toutefois d'en donner l'apparence) mais l'immuable ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter un peu intérieurement à la fois pour Shipper que pour ses victimes infortunées. Ne risquait-il pas un jour d'avoir des conséquences ? Et la soigneuse, devenue courtisane, saura-t-elle y faire face ? Rien n'était sûr.

Pourtant le Chef des Soigneurs était lui-même le premier à l'encourager à s'exprimer, si ce devait être l'un de ses médias... Elle y trouvait probablement son compte, même s'il aurait largement préféré qu'elle se cantonne à ses dessins colorés dont il affichait certains sur les murs de l'Infirmerie.

Depuis qu'elle a changé de fonction, Soul ne sait plus trop comment la considérer. Les courtisans sont pas essence dangereux; leurs bavardages jamais complètement insignifiants ou jamais inoffensif, et Soul s'est de tout temps méfié des mots dangereux, même si on est aussi parfaitement innocent que Shipper dont il continue à tapoter doucement le crâne les rares fois où Soul partageaient avec eux la maison souterraine (ce qui fut un peu plus fréquent à partir de la nomination de Lacerate, Soul souhaitant faire barrage aux provocations appuyées de Pit à l'encontre de la chasseuse).
Il lit en elle la même volonté à bien-faire, à participer. A prêter main forte occasionnellement aussi, à l'Infirmerie. Alors il ne peut pas vraiment lui en vouloir mais fait preuve d'un peu plus de retenue et prudence auprès d'elle.


Du coup j'ai essayé de prendre les (nombreuses) informations en compte! J'espère que ça t'ira ?!

ET OH MY... Le dé de Soul est ENFIN à jour ?!!!






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Fib Steiner
avatar

☠ Gabier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : Le Tétrodon
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Pour obtenir un grain de folie
Il faut déjà une bonne recette...

MessageSujet: Re: « Ne plaignez pas les malades ni les infirmes. Vous blesseriez votre âme avec des blessures qui n'ont entamé que leurs illusions. »    Mer 25 Oct 2017 - 18:44

Et voilà petit homme :

"L'île est peuplée de morts, de tous types d'ailleurs, mais les enfants, surtout, s'en vont vite. Depuis son retour des Landes, Fib se souvient de tous ses anciens camarades tombés à cause de la folie de Pan ou de la dangerosité de l'île. Au milieu de ces morts à l'état de souvenirs, certains ressortent plus que d'autres. Il se souvient d'une toute petite fille à la peau de lait et aux joues rouges. Sa bouche abricot, ses petites dents perlées, elle était mignonne et innocente, jolie comme un cœur et incapable de survivre à l'île.
Et pourtant ce n'était pas l'île qui l'avait tuée. C'était Soul.
Fib se souvient aussi du chef des soigneurs : un enfant comme son ami Moony, dont le regard tanguait loin de l'enfance. Un esprit facile à pervertir, facile à faire chuter.

Le tétrodon a tenté de planter une graine, l'air de rien. Au cours d'une rencontre – qui n'avait rien de hasardeuse – il a rappelé au soigneur cette mort terrible, cette innocente assassinée. Celle que Soul n'a pas pu sauver.
Reste à voir si, un jour, cette graine deviendra tige puis fleur ou arbre. Un arbre auquel l'enfance de Soul n'aura plus qu'à se pendre. "






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grumpy
avatar

♣ Chef des Artisans ♣


✘ AVENTURES : 32
✘ SURNOM : Le Mal léché
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Evidemment
✘ LIENS : Lorsque la grotte gronde......c'est que l'ours n'est pas loin

MessageSujet: Re: « Ne plaignez pas les malades ni les infirmes. Vous blesseriez votre âme avec des blessures qui n'ont entamé que leurs illusions. »    Jeu 14 Déc 2017 - 17:42

Hellow !

Je fais le tour des chefs et c'est à ton tour :D
Honnêtement, en vrai, je sais pas quoi proposer vu que Grumpy évite le plus possible l'infirmerie et tout ce qui s'y rapporte. Cependant le bonhomme est tuberculeux et je suppose qu'il doit envoyer quelques malades auprès de Soul, ça peut être un début de lien à bosser.

Ala, ala. A voir.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alegorypte
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Le démon abstrait, mais c'est Mr. Pyramide pour les intimes
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2 Tu veux pactiser ?
✘ LIENS : It's time to make a deal.

MessageSujet: Re: « Ne plaignez pas les malades ni les infirmes. Vous blesseriez votre âme avec des blessures qui n'ont entamé que leurs illusions. »    Ven 19 Jan 2018 - 14:39

Pardon pour l'attente... Alegorypte ne t'as pas oublié non plus. (ton lien est parfait, j'en profite pour le dire. Quand tu auras du temps à lui consacré, Allegorypte se fera une joie d'accompagner Soul durant l'une de ses beuveries solitaires. )


★ SOUL ★
Une grande âme.
Une grande âme triste et pleine de souvenirs. Il me la faut.

J'y vois un gardien, un jeune homme qui grandit et trouverait, grâce à son amour pour le breuvage magique qu'on nomme alcool, habilement sa place chez les pirates s'il y tenait... Sa perte serait, pour les enfants de l'arbre, un tragédie qui mènerait à un chaos délicieux. Un garçon intelligent, subtil. Un partenaire de discussion espiègle. A la foi méfiant et tout à fait naïf.

Un fantôme. Un enfant. Un adulte. Un esprit. Un jeune sage déjà désabusé. Complexe problème qu'il me pose, mais le jeu est savoureux. Sans parvenir à me glisser dans sa tête, il crut un instant que je n'étais qu'un ami imaginaire. L'enfance est toujours là, cachée dans ses yeux fins... Mais bien vite, l'artifice s'est défait, il a résolu un minuscule part de l'énigme : j'existe. Et peut-être aurait été préférable pour l'univers que je ne sois qu'une source de son inconscient. Dommage...

Le jeu dure, est c'est avec plaisir que je l'entretiendrais jusqu'à la fin des temps. Mais le jeune homme, même s'il les cache bien, est pleins de failles. De minuscule lézarde camouflée qu'il me faudra trouver et apprivoiser. Cette résistance exceptionnelle m'agace autant qu'elle éclaire mes jours monotones. Je scrute l'instant où l'âme se noie et j'apparais. Ami, ennemi, il le sait bien, il reste sur ses gardes malgré tout.

Un humain fascinant, qui aurait pu naitre fée. Peut-être est-ce pour cette raison qu'il me plait tant ?







Si l'avatar vous fait trop mal aux yeux dites-le moi, je changerais ça, mais avouez qu'il est classe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1105
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: « Ne plaignez pas les malades ni les infirmes. Vous blesseriez votre âme avec des blessures qui n'ont entamé que leurs illusions. »    Ven 16 Fév 2018 - 17:41

Super Alego, j'aime vraiment ton lien, il est plein de poésie et je le kiffe quoi! Dès que j'ai écoulé un peu les topics en projets (avec Soul, il y en a beaucoup trop), je ferai appel à toi (peut être même des incrustes à plusieurs qui sait, si ça te tente!) - Soul va se retrouver avec 20 topics à lui seul, sigh.


Finalement j'ai pu bosser sur le lien avec Fib (enfin le retravailler), du coup Soul Contrattak, tu me dis: ;D

★ Mask-aux-Dents ★

Profil: Plutôt svelte, une chevelure argentée, portant un masque de cuir carnassier, aux dents révélées.
A l'image du Croquemitaine, ou du grand méchant loup; ce pirate est réputé pour sa propension à surprendre et effrayer ceux qu'il rencontre.
Mais jamais les fuyards n'eurent ensuite à être poursuivi. Ce qui pourrait laissé croire à de l’esbroufe mais lors des batailles avec le Jolly Roger, Mask-aux-dents s'avère d'une agilité déconcertante, d'une douloureuse précision, ciblant généralement les tendons de ses adversaires pour les immobiliser puis les achever.

Il n'est donc pas à sous-estimer. Il est dit qu'il aime à raconter les plus étranges histoires. Il avait disparu un temps, mais il semble revenu. Une rencontre fortuite lui aura prouvé.

Mask-aux-dents est un ancien des leurs. Soul l'a bien compris, à sa manière d'agir, de réagir. A son regard aussi, il y a vu autre chose, un reflet qu'il connaissait déjà, qu'il avait découvert chez... son meilleur ami. Une volonté à pervertir, à faire souffrir. Alors quand Fib avait évoqué une morte qu'il n'avait pu sauver, quand il l'avait accusé, Soul avait vu l'acteur, le prestidigitateur avant sa propre douleur qui n'avait pas besoin d'être plus... stimulée. Il n'a pas reconnu, derrière le masque, qui s'y cachait. Mais il aura feuilleté plus attentivement son carnet mortuaire.
Si Mask-aux-dents se souvient de lui, alors il doit forcément avoir une trace de ce qu'il a été. Soul ne se laisserait plus manipulé comme un vulgaire pion sur un damier.
Aux echecs; il savait jouer.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


ET j'ai fait celui pour Grumpy, tu me dis ce que tu en dis ?

Depuis le temps, Soul et Grumpy ont quand même du se croiser, même sans s'arrêter, non ?
Par contre niveau tuberculose, La mère des Artisans (Rose) aurait sûrement remarqué les quintes marquées de Grumpy depuis, non? Et généralement, les mères ont l'obligation d'amener les enfants quand ça ne va pas à l'Infirmerie. C'est pas quelque chose d'hyper discret, surtout s'il y a des vagues d'épidémies.
Peut-être que les herbes ont atténués aussi la progression de la contagion et que seuls les enfants les plus fragiles ont pu être atteint, diminuant drastiquement le nombre des victimes potentielles et rendant cohérent le fait de ne pas provoquer de véritables enquêtes quant à l'origine de cette contagion, et si tu veux que ça reprenne un peu plus "d'ampleur" well, je pense qu'on arrive juste à la bonne saison pour ça. Peut-être aussi, un manque d'ingrédient ou une variation des herbes qui mettrait tout le monde en péril, ce serait à creuser ?
Maintenant que Grumpy est chef, et qu'il dort avec les autres chefs dans le zeppelin, je doute qu'il réussisse à vraiment dissimuler longtemps son état!

Ceci dit, j'ai brodé quelque chose sur ce qu'on avait déjà (avec bcp de drHarmony -contraction de drama+Harmony):

★ Grumpy ★ Chef des Artisans
Il a sans doute toujours été là, l'air bougon, les sourcils toujours froncés. Creusant en lui des rides de mécontentement qui ne s'effacent que rarement.
L'artisan s'est porté volontaire pour remplacer Harmony et la dynamique des artisans n'aura jamais été plus radicalement bouleversée.
Soul n'a rien contre lui, l'intuition sinueuse que Grumpy le fuit, l'évite soigneusement et ce... depuis très longtemps. Le Chef des Soigneurs n'ira jamais harceler ceux qui fuient l'Infirmerie ou ce qu'elle représente, il y avait beaucoup de réticents à être soignés au Grand Arbre. Les Mères finissaient toujours par trouver la supercherie suffisantes pour les lui amener quand cela s'avérer nécessaire voire... urgent.
Mais Grumpy... Soul ne sait pas vraiment pourquoi, l'adolescent lui en rappelle un autre. Plus grand, plus rêveur. Des traits similaires aux attitudes pourtant si différentes. Il ne situe pas qui exactement, et sans l'identifier, il ne peut s'empêcher d'éprouver une vague tendresse pour cette boule de nerf jamais satisfaite, toujours en mouvement et dont l'autorité... Sera mis à plus rude épreuve que ses ordres - à lui - n'opèrerait.

Si Grumpy a remplacé au pied levé Harmony, il ne peut la remplacer dans toutes ses fâches. Il ne peut la remplacer auprès des Tick-Tock, de l'étrange couple qu'il formait avec elle. Elle réparatrice des rouages, lui docteur du cœur. Grumpy et Soul ferait il un duo plus harmonieux? Est ce que Tick-Tock, devenu si sauvage se laisserait approcher par l'ado blanc toujours ténébreux?
Rien n'était moins sûr. Et Soul devrait trouver parmi les Artisans, qui serait à même d'apprivoiser l'enfant, d'aider à enrayer les hoquets de battements absents.

Quand ils parviennent à se croiser, le Chef des Soigneurs toujours égal à lui-même, se laisse peu impressionner par les éclats de l'artisan. Si jamais ils auraient un peu plus échangés, Soul aura accueilli, écouté, peut-être tenter d'apaiser et de rassurer le Mal Léché dans sa nouvelle responsabilité.
Tous avaient bien débuté un jour. Même si l'ombre d'Harmony demeurait et lui pesait, au point qu'il ne puisse empêcher son regard de peser sur les endroits qu'elle avait l'habitude de fréquenter.
Grumpy n'en est pas coupable. Il est différent. Comme... tous les enfants.

Et puis, il y a comme un mystère qui s'épaissit chez les Artisans. Des victimes tuberculeuses qui se répétaient, localisées surtout là-bas. Soul avait cru réussir à enrayer l'épidémie, sans en déterminer vraiment le patient originel. La Pluie Salée avait tout troublé, puisque tous, étaient encore plus malades. Mais Soul reste méfiant, s'épanchant à ce sujet aux autres soigneurs. De garder un œil sur tous les artisans, de déceler qui pourrait être... le déclencheur inconscient.







« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Ne plaignez pas les malades ni les infirmes. Vous blesseriez votre âme avec des blessures qui n'ont entamé que leurs illusions. »    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» moi c'est Tonio
» Histoire de l'Anjou
» Une commande de malade pour des malades !
» Énigme 101 : Les moines malades
» La Couche des Malades

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Faire naufrage :: Dés à coudre.-