Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Soft
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 13
✘ SURNOM : La peluche
✘ AGE DU PERSO : 13 ans peut être

✘ LIENS : FicheDé à coudreDessins

MessageSujet: Don't go anywhere, it's dangerous!   Jeu 12 Jan 2017 - 1:56


La forêt c’est bien pour tellement de choses! Déjà les arbres sont tout jolis à regarder, et leur écorce est toujours drôle à toucher. En plus ils sont assez nombreux pour que la lumière n’entre pas directement, mais par petits morceaux qui arrivent à se faufiler entre les feuilles. Ça fait comme une mosaïque lumineuse quand on marche en fixant le sol.

Alors, Soft, évidemment, elle passe beaucoup de temps dans le bois. C’est juste tellement agréable, et puis on ne s’y ennui jamais, et y a moins de monde donc moins de bruit! C’est pas comme au grand arbre où tout le monde cri.

Mais aujourd’hui, elle n’y va pas juste comme ça, pour faire promenade et s’extasier devant toutes plantes et animaux. Aujourd’hui, Soft, elle a un but! Elle rentre dans le bois joli, saute sur le premier arbre, grimpe jusqu’aux branches, et ne descend plus! Le but c’est de se déplacer mais que d’arbre en arbre. En sautant de branche en branche. Souvent ça va parce que les arbres sont assez proches les uns des autres, mais elle a déjà eu quelques fois du mal depuis qu’elle a commencée.

Une ou deux fois elle a failli tomber mais s’est rattrapée à temps. Ses bras bien accrochés à la branche, encore plus fort que quand elle enlace quelqu’un qu’elle aime très beaucoup. L’air restait bloqué dans ses poumons un temps, avant de tout souffler, soulagée. Ça l’aurait embêtée de tomber d’aussi haut et de se casser une jambe! Ça voudrait dire qu’elle ne pourrait plus travailler, ni même bouger, et ce serait terrible!

Du coup, maintenant, elle fait beaucoup plus attention avant de sauter, et réfléchi un peu plus avant de choisir sa prochaine branche.

Des oiseaux la regardent faire et elle se demande ce qu’ils en pensent. Est-ce qu’elle a l’air ridicule? Ou est-ce qu’ils se disent quelque chose comme « Eh ben, pour une créature de sa taille, et sans aile, elle se débrouille pas trop mal je dirais! Juste un peu disgracieuse. » ou alors « Mais qu’est-ce qu’elle fait? Si t’as des pieds, marche! T’es pas faite pour vivre dans les arbres, voyons! » et dans tous les cas, ils ont pas tord.

Soft se met à rigoler, et, surement à cause du bruit, les oiseaux s’envolent. Zut!

Elle voulait les regarder encore un peu…

Mais maintenant qu’elle n’a plus rien sur quoi se concentrer et qu’elle fait une pause parce que sauter de branche en branche c’est fatiguant n’empêche, elle remarque plus les sons et… On dirait quelqu’un qui chante?

Soft n’entend pas très bien. Ou elle est trop loin, ou la personne (ou créature?) chante tout bas. Elle observe les alentours. Rien à première vue. Alors elle décide de se remettre à ses sauts, en suivant la voix.

En fait. La personne était assez proche, et chantait tout doucement, accroupie sur elle-même. C’est une personne, oui, et elle a les cheveux longs, c’est tout ce que Soft peux en dire en la voyant de dos.

Ok, oui, mais maintenant quoi? Ça ce trouve, elle a pas envie d’être dérangée, et elle le prendrait mal si Soft lui lançait un salut. Mais en même temps elle a bien envie de la saluer quand même, du haut de son arbre.

Oui, non, peut être?



« Dis, tu chantes quoi là? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugly
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 28
✘ SURNOM : la Lépreuse
✘ AGE DU PERSO : ~13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/1 (nej)
✘ LIENS : Fiche
RS

MessageSujet: Re: Don't go anywhere, it's dangerous!   Mer 18 Jan 2017 - 16:13

Je ne sais pas pourquoi je suis sortie. L’exploration c’est pas vraiment mon truc, de manière générale. Ce que j’aime, c’est plutôt marcher au hasard. En général ça résulte en quelque chose de ce genre : marcher tranquillement en réfléchissant à des choses ou en suivant une énième bestiole bizarre, perdre la bestiole de vue ou arriver à la fin de mes pensées, regarder autours de moi, paniquer.

Je ne panique pas à grand renfort de cris ou de pleurs. C’est juste mon pouls qui s’accélère et qui me fait un peu mal dans la cage thoracique. C’est mes yeux qui cherchent frénétiquement à s’accrocher à quelque chose de connu ou à regarder ses mes traces ne remontent pas à un endroit  qui me dit quelque chose. Puis mon regard se lève, haut, très haut et juge de la course du jour. Vais-je réussir à rentrer avant la nuit ? Vais-je réussir à rentrer tout court ? C’est en général là que mon cerveau lâche. Pas pour une folie passagère ou quelque chose qui fait peur. Non, il se met simplement à ignorer ce qui m’arrive. Il supporte mal la pression alors il l’élimine.
Je dois trouver quelque chose à faire.

Je laisse mes genoux lâcher et tombe à moitié par terre. Genoux au sol, en tailleurs face à un gros arbre. Je sors un caillou gros et anguleux de ma poche. Puis mon masque. J’attache mes cheveux et le passe. Puis m’attaque à l’arbre. Je sais que ça n’est pas très gentil. J’essaye de le faire sans violence, j’imprime mes dessins doucement, avec amour presque. Je n’écris pas bêtement comme certains peuvent le faire. J’essaye de donner un semblant de beauté à ce que je fais. Je ne suis pas très douée pour autant en dessin. J’essaye juste de recopier ce que je vois. L’oiseau que je suivais tout à l’heure. Enfin, oiseau c’est pas si facile que ça a déterminer. Ca avait des plumes. Des cornes un peu bizarres avec du lierre prit dedans. Un bec brillant. C’était bleu. Et ça volait.

Je suis affairée mais je garde quand même une oreille attentive sur ce qui m’entoure. On ne sait jamais. Je m’arrête un peu quand j’entends des bruissements dans les arbres. Pour me rassurer je chantonne, tout bas. Les oiseaux semblent me répondre au loin.
Puis d’un coup j’entends une voix comme sortie de nulle part. Enfin pas tant que ça. Elle à l’air de venir de l’arbre. Je n’ai pas souvenir d’avoir encore croisé un arbre qui parlait …

« Dis, tu chantes quoi là? »

Je lève la tête un peu paniquée. Si c’est l’arbre je suis en train de lui faire du mal et il va surement se venger. Si c’est un animal c’est inquiétant, je trouve qu’ils sont sournois ceux qui parlent notre langue. A mon avis il faut être maléfique pour réussir à maîtriser le langage, il faut avoir de mauvaises intentions et vraiment vouloir mettre ses sales plans à exécution. J’aime pas ça du tout. Du coup je fais la prudente.

« Euh … Un truc ? ‘Fin c’est pas quelque chose de défini, il y a même pas de paroles. T’es qui toi ? »


J’abandonne mon ouvrage et tente de percer à jour la chose qui me parle. Pour vu que ça soit une perdue. Je crois que c’est une voix de fille, un peu hésitante. Faites que ce soit une perdue, faites que ça soit une perdue, faites que ça soit une perdue.

« Tu veux bien descendre ? J’te vois pas.»

J'essaye de faire ma dure. Je ne pense pas que ça marche longtemps. Dites moi que c'est une perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Difficult and dangerous approaches
» Rick dangerous une nouvelle version CPC+
» A Most Dangerous Time: Japan in Chaos, 1570-1584 - MMP
» A Most dangerous time
» Elite:Dangerous : discussion générale, news, etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-