Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Harfang Cendrée
avatar

♐ Guerrière des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Féroce
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : La gardienne à la fourrure blanche

Veux-tu vraiment te frotter à moi ?

MessageSujet: Souvenirs acides | TERMINE   Sam 26 Avr 2014 - 0:51



A la vue de l'ombre dans les fourrés, le corps d'Harfang Cendrée s'était tendu comme un arc, les mouvements ralentis et mesurés par cette prudence presque animale. Cette méfiance devenue une seconde nature chez elle. Son regard chocolat fixait la présence, sans pouvoir l'identifier à la distance où elle était.
Pendant quelques secondes seulement, la jeune femme pensa faire demi-tour, revenir de son vagabondage, qui était en réalité bien plus une sorte de patrouille qu'autre chose. Taquiner Sansonnet Agitée, sure de la croiser aux abords du camps, chercher les Enfants Loups des yeux, revenus de la chasse. Et oublier.

Mais ... mais l'inconnu était trop grand pour être simplement un des gosses perdus de Peter Pan, faisait trop de bruit pour être un de ses ennemis, ou même un confrère d'une autre tribu.
Un sifflement mauvais s'échappa de ses lèvres alors qu'elle se rapprochait, à son tour ombre parmi les arbres noueux, aussi silencieuse que possible.
Le danger et un semblant de rage pulsait dans ses veines, dans sa tête à mesure que la Peau-Rouge apercevait mieux sa cible. Grincement des dents... un pirate.
Un instant, elle fut pétrifiée par la peur que l'équipage de Hook lui inspirait toujours, remuant des souvenirs qui lui donnaient un goût de bile dans la bouche. Ca recommençait, tout ça n'était qu'un mensonge... Non !
La jeune brune se mordit la lèvre inférieure jusqu'au sang, les yeux aussi sombres qu'une abime et les sourcils froncés tandis qu'elle abaissait son masque, cachant son visage sous le maquillage pourpre de la tête de loup.
Les choses avaient changé. Elle n'était plus la sentinelle apeurée, perdue sous ces mains qui avaient osé... Elle était forte, désormais.
Une des plus fortes guerrières Delaware, la gardienne de sa tribu, et surtout de la forêt. Des Esprits, que cet intrus de la pire espèce souillait par sa présence fétide. Les abords du Bois Joli n'était pas un endroit pour lui, quelques soient ses intentions.
Les jointures de sa main droite blanchirent sous la pression des doigts sur la garde de son couteau, elle inspira, expira, un grondement rauque s'échappant d'entres ses dents serrées, semblable à celui d'un loup,  avant de se lancer en avant, furie jaillissant dans l'espace clairsemé de la forêt. Lame au clair, et une détermination brulante au fond des prunelles. Acide.

Son ombre recouvrit un instant celle de l'homme, un cri de guerre aux bords des lèvres.
Son bras décrivit un arc de cercle, visant clairement la jugulaire du pirate mais tuer cette engeance était loin d'être aussi facile, si précise et volontaire que l'on soit ! La lame coupa dans le vide.
Alors qu'Harfang se rétablissait sur ses pieds pour donner le second assaut, furibonde, elle cracha d'une voix rauque.

"-Maudit pirate ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow.
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs acides | TERMINE   Sam 26 Avr 2014 - 22:26

Juste une simple cueillette...
Avec Harfang Cendrée


Je n'étais pas herboriste. Mais avec le temps, j'avais appris, et l'expérience avait fait que je connaissais quelques plantes aux priorités curatives. Et pas que des plantes ! Des produits de la nature, comme le miel, la sève des arbres… Ca pouvait aider à créer des pansements, ou pour des rhumes. Mais la saison avait été rude, et ça faisait un moment que je n'étais pas descendu du bateau pour refaire les stock en herbes, aussi, nous avions tendance à en manquer, et tout ne pouvait pas être soigné avec du rhum et de belles paroles…

C'était inévitable, donc. Je me retrouvais seul dans cette forêt à chercher mes trésors, le fruit de mon travail. Seul. Oui, je travaillais toujours seul, bien sûr sous l'autorisation du capitaine. Sa seule condition était que je descende du bateau accompagné, et que le pirate reste au moins sur la plage pour attendre mon retour avant la nuit tombée. Et oui, un médecin à bord était précieux et je n'avais pas le droit de manquer à mon devoir, sinon, qui sait quelles pertes nous aurons…

Je n'ignorais pas les menaces de la forêt, aussi, j'avais embarqué mon beau scalpel… Mon sabre, seul souvenir de ma vie d'avant, au cas où. Et je dus avouer qu'il ne fut pas inutile, car j'entendis un cri, alors que je ramassais quelques racines d'orties, m'obligeant à me retourner en dégainant aussi vite que je le pouvais. Mais si l'ennemi avait vraiment voulu ma peau, il l'aurait pris. Enfin… plutôt "elle", il s'agissait d'une voix féminine, et à voir sa stature, maintenant que j'étais face à elle, je pouvais voir les formes caractéristiques des femmes chez elle. Des épaules frêles, musclées, des seins proéminents, bien que masqués sous un vêtements amples, des jambes effilés, une taille charmante.

Je fronçais les sourcils, je n'allais pas m'extasier alors qu'elle menaçait ma vie. Enfin… menacer… Je grinçais des dents et lui demanda :

« Peau-rouge. Qui es-tu ? Que me veux-tu ? »


Droit au but. A moins qu'elle n'ait vraiment voulu ma peau et dans ce cas, elle s'est bien plantée, mais quand même… Elle aurait au moins pu me blesser, surtout que je n'étais pas le meilleur combattant des pirates… En attendant, je gardais la distance, la jaugeant, pointe de mon sabre dirigée vers elle, prête à faire couler le sang s'il le fallait.

Crédits de Shadow
Revenir en haut Aller en bas
Harfang Cendrée
avatar

♐ Guerrière des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Féroce
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : La gardienne à la fourrure blanche

Veux-tu vraiment te frotter à moi ?

MessageSujet: Re: Souvenirs acides | TERMINE   Lun 2 Juin 2014 - 14:01

La rancœur d’Harfang Cendrée était un poison brulant dans ses veines, lui faisant oublier toute prudence, précipitant ses gestes dans une attaque dont elle-même aurait pu avoir honte.  Ridicule et irréfléchie, comme si même son instinct avait été anesthésié par la hargne qui pulsait dans son cœur. Elle, la guerrière blanche des Delaware. Entre ses dents s’échappa un sifflement féroce, plus rauque que le cri de l’oiseau dont elle portait le nom.

Elle ne put que faire reculer le pirate, lui permettant ainsi de faire sortir sa lame au clair. Tss. Presque accroupie, la Peau-Rouge était prête à se jeter de nouveau sur lui, fit quelque pas de côté avant de l’attaquer de nouveau.  D’un bon souple, elle se plaça dangereusement en parallèle du sabre, bloquant la lame avec son couteau pour en sortir un autre et bondir le plus proche possible de sa cible.
Frappa.

«  Mon nom n’a pas d’importance… Vous l’avez souillé. Vous m’avez… » Non, elle ne pouvait pas mettre des mots là-dessus, ni même cracher sa haine. «  Je ne veux rien d’autre que me venger… »

Se venger.
Entreprise si simple, et pourtant si compliquée. Tenaillée par la peur, la rage, la vengeance d’Harfang était emplie de désespoir, désordonnée, extrême. Mais sanglante, et elle ne fut pas satisfaite de ce premier coup, assenant un coup de pied dans le torse du pirate. La distance lui permet d’observer les déplacements de son adversaire, tentant en vain de réfléchir froidement.
Pourtant, elle était troublée. Etait-ce cette lueur dans le regard de l’homme, cette expression qui la perturbait plus qu’elle ne devrait, ces accents dans la voix ? Comme elle la connaissait mais voulait l’oublier pour se concentrer sur son objectif.
Il n’était qu’un pirate. Un homme assoiffé de sang, de chair et de douleur. Comme tous les autres.
Un ennemi.
Sans attendre,  elle s’élança de nouveau, prête à enchaîner les coups de pieds vicieux et à le déchirer, quitte à risquer de voir la lame trop proche du sabre faire son œuvre.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow.
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs acides | TERMINE   Mer 4 Juin 2014 - 10:24

I would not let me fight
Avec Harfang Cendrée


Analysant ses gestes, son corps, tout ce qui aurait pu me révéler une quelconque faiblesse afin de l’affronter, je la scrutais de haut en bas, profitant d’un répit qu’elle m’accordait pour remarquer qu’en plus d’être une femme, elle n’avait pas la peau rouge, comme sa race était censée l’indiquer. une enfant perdue recueillie par les indiens ? Cela arrivait plus régulièrement que ce que l’on pensait, bien que la plupart, trop impétueux moins sages que leur peuple, se faisait facilement emporté par la mort…

Mais celle-ci était bien douée, elle arrivait à prendre le dessus sur moi, signifiant un bien meilleur entraînement que le mien. Mais que voulez-vous, j’étais médecin avant tout, et je n’avais guère vraiment d’occasion de m’entraîner avec mes congénères. J’étais suffisamment fort pour me défendre, mais de là à prendre le dessus sur des personnes aguerris… j’étais plus doué dans la fuite. Seulement… Il ne fallait jamais tourner le dos à un indien.

Elle enchaîna une nouvelle attaque, me surprenant, car elle immobilisa mon scalpel et j’eus juste le temps d’esquiver son autre arme qu’elle sortit de nulle part plus vive que l’éclair pour ne pas avoir un oeil crevé, mais une belle balafre sur la joue, me reculant encore une fois en tentant de la repousser. Cette fois, j’armais mon sabre devant les yeux pour parer une autre attaque de front, essayant d’en savoir plus sur elle, comme elle semblait nous connaître déjà...

« Je ne vois pas de quoi tu parles ! Laisse… Urgf ! »


Mais elle ne me laissa pas le temps d’achever ma phrase, m’envoyant au sol d’un simple coup de pied, parmi les autres, elle avait continuer à m’attaquer, me défendant tant bien que mal, jusqu’à ce coup imprévu. Elle n’était pas apte à parlementer de toute façon et moi, je me retrouvais en fâcheuse posture, le souffle coupé, tombant lourdement au sol, sans élégance, perdant le scalpel des mains qui tournoya au sol un peu plus loin. Désarmé.

C’était ridicule, voilà que je me retrouvais battu par une simple femme haineuse. Je tentai de me relever, mais de toute évidence, elle ne me laisserait pas reprendre le combat, elle voulait ma mort, et je lui faisais face, prêt à l’affronter. Je la fixais d’un air mauvais, mettant un bras en avant pour encaisser les coups, s’il le fallait avant qu’elle ne me tranche la gorge. Je tentais d’y aller à coups de pied aussi, mais elle était rapide et vive. Et pas moyen de lui dire quoi que ce soit, je sentais sa rage l’aveugler, la rendre sourde à tout propos… Pourtant, on ne pouvait pas dire que je n’essayais pas !

« N’as-tu aucune fierté à te venger, sans me montrer au moins ton visage ? Laisse-moi au moins connaître ton identité... »


J’essayais de ralentir l’instant de ma mort, et la curiosité aussi de savoir pourquoi elle était blanche, qui était-elle… Peut-être que je la connaissais...

Crédits de Shadow
Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 257

MessageSujet: Re: Souvenirs acides | TERMINE   Mer 4 Juin 2014 - 22:39

Que vois-je ?


Les esprits des bois ont senti l'agressivité qui suinte de cette rencontre enflammée. Ils n'aiment pas cela du tout ! Le Bois Joli est un lieu de paix et de sérénité, qu'ils n'aiment pas voir troublées. Un attroupement de Fumerolles émerge des arbres et encercle les deux individus. La rage de ces derniers est communicative, et les corps d'un blanc vaporeux se teintent bientôt d'un noir macabre. Ils sont en colère, maintenant. Ils veulent vous punir. Leur courroux se diffuse jusqu'à vous. Eux aussi savent se battre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harfang Cendrée
avatar

♐ Guerrière des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Féroce
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : La gardienne à la fourrure blanche

Veux-tu vraiment te frotter à moi ?

MessageSujet: Re: Souvenirs acides | TERMINE   Dim 29 Juin 2014 - 12:41


L'adrénaline dans ses veines obstruait tout autre sensation, douleurs portés par les ripostes du pirates, sa propre rage à contorsionner son corps encore et encore. Pour faire mal, tuer. Autant qu'elle avait souffert.
Harfang Cendrée se réceptionna un peu plus loin, tandis que le corps de ce chien de pirate tombait lourdement sur le sol, mais se relevait prestement pour se défendre de la lame dans la main gauche de la Peaux-Rouges. Il y perlait quelques gouttes de sang, mais ce n'était pas assez pour la jeune femme.
Qu'il soit désarmé n'y changerait absolument rien et elle avait bien l'intention de le saigner comme un porcinet. Mais la question du pirate essoufflé la prit légèrement de cours, laissant entre les deux protagonistes quelques secondes de flottement glacial.
Un rire acide s'échappa du masque pourpre.

"- Un pirate qui parle de fierté, quelle blague ! "

Harfang avait craché ces mots, emplis de fiel, dédaigneux. Malgré tout, sa main releva le masque de loup qui lui couvrait le visage, laissant apparaître le maquillage de guerre sur ses joues, et un rictus sur ses lèvres. Ses prunelles couleur chocolat étaient froides, et au fond de son regard perlait une lueur sauvage. La Féroce respirait la colère.

Elle exécrait ce qu'elle avait en face d'elle. Le poignard entre ses doigts tourna une ou deux fois avant qu'elle réaffirme sa poigne sur la garde.
"- J'espère que toi et tes camarades êtes fiers de ce que vous m'avez fait... Vous vous êtes vengés de Peter sur moi...." Du moins le supposait-elle. Trop besoin d'un pourquoi, aussi ridicule soit-il. " Je veux vous faire payer ! "

Mais la guerrière ne put qu'avorter son geste en remarquant leur environnements. C'était comme si  même la fourrure sur ses épaules pouvait ressentir la tension qui avait pris le Bois Joli et ses habitants éphémères. Les Fumerolles cliquetaient de rage, exprimant leur indignation par la couleur sombre ayant recouvert leurs corps. Ce fut une douche froide pour la Peaux-Rouges.
Harfang Cendrée se figea de stupeur, reculant tout de même pour se mettre hors de portée du pirate, au cas où celui-ci attaque.
Elle ferma les yeux, les rouvrit dans une expression désolée, et en même temps, d'incompréhension.
"- Les Esprits.... On a souillé le Bois Joli. "
Il n'y avait plus aucune trace de rage dans sa voix, mais plutôt une once de désespoir.
Elle, la gardienne des esprits se retrouvait comme désavouée par ses protégés. Une bouffée d'indignation et de douleur s'échappa de sa gorge, en silence. Ne comprenaient-ils pas la douleur, la rage qui étreignait son cœur, sa tête ?
Son regard acéré s'était de nouveau fixé dans celui du pirate, l'accusant silencieusement de ce qui se tramait à présent.
Mais après tout, n'était-ce pas elle qui avait provoqué l'affrontement dans ce lieu sacré ?

Un murmure d'excuse filtra entre ses lèvres gercées, mais ce ne serait pas suffisant pour calmer la colère des fumerolles. Harfang ne les avait pratiquement jamais vu dans une telle agitation mais elle ne doutait pas de leurs pouvoirs. Immobile, elle attendait presque sa punition.
Qu'elle fuit, ils la retrouverait et la jeune femme ne pouvait tout simplement se montrer couarde.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1498

MessageSujet: Re: Souvenirs acides | TERMINE   Jeu 24 Juil 2014 - 21:21

The End


Les fumerolles courroucés,
Finissent par devenir hargneux,
Ils font fuir l'homme effrayé,
Leur rage sourde les rend dangereux,
Aussi Harfang, si brave soit-elle,
Préfère éviter toute querelle,
Avec ces êtres toutefois purs,
Auxquels elle ne peut faire injure.



FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs acides | TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photos souvenirs d'une soirée extraordinaire
» Napoléon-Souvenirs.com
» [Blog] Souvenirs, souvenirs......
» Quand les souvenirs reviennent . . .
» Souvenirs... le mariage de Radichou ! tout un poème !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-